Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Exercices Multinationaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Mer 5 Oct 2016 - 21:25

Citation :
Emerald Move fait des vagues



PHOTOS:
 

A quelques miles au sud de l'île italienne de Sardaigne flotte le navire néerlandais HNLMS Rotterdam. Il fait partie des 6 navires qui participent à l'exercice amphibie européen le plus important en 5 ans. Pour la première fois, la Défense belge déploie également des moyens humains et matériels pour cet exercice.

« Nous débutons aujourd'hui avec la première étape de l'exercice Emerald Move » annonce le système intercom du navire de transport amphibie Rotterdam ce lundi 2 octobre. Au cours de cette première étape, les troupes et véhicules iront sur terre pour d'abord s'entrainer et ensuite se mêler aux troupes des autres pays. Au total, douze pays dont la Belgique ont mobilisé leurs capacités amphibies. L'Italie assure la direction de l'exercice.

Le quai du mastodonte flottant HNLMS Rotterdam se remplit peu à peu d'eau dans la matinée. Les cinq bateaux à moteur zodiac du 4ème Bataillon Génie appareillent pour explorer les plages de la zone d'exercice qui s'étend sur 200 km². Entre temps, les troupes néerlandaises et britanniques se rassemblent vers le quai pour assurer leur transport vers les plages.

A partir du 4 octobre, trente soldats du 3ème Bataillon de Parachutistes vont compléter la tripartite. Entre temps la Fire Support Team belge, composée d'escortes au sol ou de forward air controllers, s'efforce de déchiffrer les coordonnées italiennes sur les cartes afin de les transmettre le plus rapidement possible aux troupes au sol.

L'exercice Emerald Move est une plateforme d'entraînement de l'Initiative Européenne Amphibie. En s'entrainant ensemble, l'organisation souhaite pouvoir, à partir de 2020, engager des troupes amphibies au sein d'opérations jusqu'au niveau brigade. Cet objectif en tête, elle lance tous les 5 ans un exercice amphibie. Un entrainement intensif de quatorze jours renforce leur interopérabilité.

L'initiative européenne compte cinq membres à part entière qui disposent du package complet en personnes et matériel amphibie. Les Pays-Bas appartiennent à ce groupe depuis un certain temps. La Belgique en fait partie partiellement depuis 2015 avec des capacités spécifiques.

L'exercice Emerald Move doit catapulter la Défense belge dans l'environnement de travail de l'initiative européenne amphibie et de ses membres. Ainsi, elle pourra améliorer ses propres qualités et s'intégrer dans le cadre international.


Texte : Liesbeth Bardyn – photos : Ritchie Sedeyn 05/10/2016


http://www.mil.be/fr/article/emerald-move-fait-des-vagues
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Lun 10 Oct 2016 - 17:49

Citation :
Comme des poissons dans l’eau pendant Emerald Move



PHOTOS:
 

Cinq bateaux à moteur Zodiac filent à cinquante kilomètres à l'heure vers le quartier général de l'exercice Emerald Move, établi sur la terre ferme. Les bateaux à moteur et les militaires viennent du 4e Bataillon Génie. Ils se sont joints début octobre à l'exercice international amphibie au large de la Sardaigne.

Les troupes de terre assaillent la plage de Porto Scudo à l'occasion d'une démonstration de grande ampleur. Les bateaux à moteur Zodiac belges participent également à cette soi-disant invasion. Les cinq Zodiac sont basés à l'occasion sur le navire néerlandais HNLMS Rotterdam, mais ils se trouvent plus souvent en mer ou sur les côtes que dans une cale du navire. Étant donné leur compacité et flexibilité, ils apportent au navire néerlandais une capacité indispensable.

« Notre tâche principale durant Emerald Move est de transporter les troupes de la compagnie Zulu, qui se compose d'Anglais, Néerlandais et Belges », explique Guillaume, chef d'une section Zodiac de six hommes. « Nous laissons également d'autres pays comme l'Espagne, l'Italie et la France découvrir nos bateaux à moteur. Après une brève leçon théorique, nous pratiquons l'embarquement et débarquement sur la plage. Cette collaboration internationale nous permet d'élargir nos horizons et de montrer nos capacités amphibies belges. »

La mer calme, le soleil rayonnant et la douce brise fournissent des conditions optimales. Idéales pour s'entrainer, mais dans notre pays, elles sont plutôt l'exception que la règle. « La mer du Nord est nettement moins clémente que le climat méditerranéen », continue Guillaume. « Nous devons souvent y affronter de hautes vagues et une eau glaciale. Raison pour laquelle nous avons reçu cette année des combinaisons étanches qui ne laissent pas entrer la moindre goutte. »

Mais l'esprit d'équipe dans les Zodiac n'est pas moins important, comme le dit Guillaume autant que son équipe. Ils considèrent leurs collègues comme une famille en laquelle ils peuvent avoir confiance et avec qui ils peuvent travailler aisément dans les conditions les plus difficiles.

L'exercice Emerald Move se prépare actuellement au grand exercice tactique. Lors de ce test final, tous les moyens terrestres, maritimes et aériens des pays participants seront mis en branle.


Texte : Liesbeth Bardyn – photos : Ritchie Sedeyn 10/10/2016


http://www.mil.be/fr/article/comme-des-poissons-dans-leau-pendant-emerald-move
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Ven 14 Oct 2016 - 22:16

Citation :
Emerald Move, un succès sur terre et sur mer


PHOTOS:
 

L'exercice amphibie Emerald Move entame sa phase finale ce mercredi 12 octobre en Sardaigne. Pour la dernière fois, les troupes et véhicules rejoindront le rivage. Mais dans quelle mesure les pays parviennent-il à présent à collaborer ensemble? Ont-ils mené leur opération amphibie à bien? L'exercice de synthèse le déterminera.

Il fait encore nuit noire lorsque les zodiacs mettent le cap sur une plage de la côte sud de l'île italienne de Sardaigne appelée Green Beach. Alors qu'un hélicoptère les survole, les parachutistes qui occupent les zodiacs se préparent à accoster. Le grand exercice de synthèse d'Emerald Move 2016 peut commencer.

Tandis que les anglais de la Royal Marines identifient, à bord de leurs hélicoptères « cougars », une nouvelle cible et que les Korps Mariniers néerlandais, positionnés derrière une crête, tentent de résoudre une autre question épineuse, les paracommandos belges entament, quant à eux, une toute autre mission. Ils doivent se frayer un chemin à travers le terrain et partir à la recherche d'un potentiel camp d'entrainement ennemi.

« Le terrain rocheux, la végétation dense et les ronces bien identifiables du maquis ne rendent pas la progression aisée », explique le commandant de peloton Henri, tout juste arrivé sur la colline, « mais nous sommes parvenus à neutraliser l'ennemi et à organiser une évacuation médicale en pleine golden hour.»

Depuis le début d'Emerald Move, Henri et son peloton font partie de la compagnie Zulu, dans laquelle les anglais et les néerlandais sont également présents. Pour faire de cette force internationale une machine bien huilée, un bon planning est primordial. « Chaque étape de l'action amphibie est parcourue plusieurs fois sur une maquette de la région», continue Henri. « De cette manière, nous écartons à l'avance tout écart possible et savons exactement qui fait quoi et où. »

Mais une telle opération amphibie est-elle réaliste ? « Bien sûr », estime le commandant de peloton. « Surtout lors d'une non-combattant evacuation operation (NEO) (opération d'évacuation de civils, ndlr), un déploiement amphibie est alors utile. » Un mastodonte comme le navire de transport amphibie néerlandais HNLMS Rotterdam est une base idéale pour le déploiement d'hélicoptères et de bateaux de troupes destinés à procéder rapidement à l'évacuation de civils.

L'exercice amphibie le plus important depuis cinq ans touche à sa fin. Le 14 octobre, le Rotterdam accompagné de six autres navires participants entrerons dans le port de Cagliari. La zodiacteam, les paracommandos et la fire support team belges rentrerons ensuite au pays chargés de nouvelles compétences amphibies internationales.


Texte: Liesbeth Bardyn – Photos: Ritchie Sedeyn  14/10/2016  


http://www.mil.be/fr/article/emerald-move-un-succes-sur-terre-et-sur-mer
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Sam 15 Oct 2016 - 15:51

Citation :
Des parachutistes russes en Afrique pour des manœuvres conjointes avec l’Égypte



© Sputnik. Aleksey Mal'gavko

Défense13:23 15.10.2016(mis à jour 13:24 15.10.2016)


Des parachutistes russes se sont envolés pour le continent africain pour y effectuer les premières manœuvres conjointes antiterroristes avec l’Égypte regroupées sous le nom « Les défenseurs de l’amitié 2016 », indique le Ministère russe de la Défense.

Les premiers manœuvres antiterroristes des unités de parachutistes russes et égyptiens ont débuté le 15 octobre 2016 et se poursuivront jusqu'au 26 octobre. Selon le message officiel du ministère russe de la Défense, les militaires russes partent en Afrique avec leurs propres armements et équipements militaires depuis l'aérodrome de Dyagilevo dans la région de Riazan (au sud-est de Moscou). Le transfert sera effectué par cinq avions de transport militaire Iliouchine-76.

Au cours des manœuvres, les militaires russes et égyptiens s'entraîneront à localiser et à éliminer les formations militaires illégales dans un environnement désertique.

« Jusqu'à 300 parachutistes de chaque partie sont censés participer aux manœuvres antiterroristes « Les défenseurs de l'amitié 2016 » en République arabe d'Égypte, en utilisant des systèmes parachutistes de type « D-10 » et « T-10B » sur le territoire d'un des polygones militaires », rajoutent les représentants du Ministère russe de la Défense.

En outre, la partie russe envisage de parachuter quelques véhicules de combat de la 2e génération et des véhicules blindés à chenilles par le biais du système de navigation inertielle et du système parachutiste MKS-350, qui permet d'assurer un atterrissage contrôlé des véhicules de combat. Les quadricycles seront également utilisés puisque leur pression unitaire basse leur permet de passer là où l'équipement lourd en est incapable.

« Le transfert opérationnel des unités des troupes aéroportées de la Russie ainsi que l'assaut aéroporté avec atterrissage se déroulera sur l'aérodrome de l'aéroport égyptien de Borg El Arab. Les avions des forces aérospatiales russes, en commun avec l'unité aéroportée, transporteront sur le continent africain les véhicules de combat BMD-2, le véhicule blindé BTR-D, ainsi qu'un équipement spécial sur roues avec une haute capacité de franchissement », ont fait remarquer les représentants du département de l'information et des communications de masse au sein du ministère russe de la Défense.

Quant aux militaires égyptiens, ils envisagent de parachuter des véhicules non-blindés depuis des avions C-130. Ainsi, chaque partie parachutera jusqu'à 10 unités d'équipement technique militaire sur le territoire d'un des polygones égyptiens.

Au total, au cours des manœuvres antiterroristes « Les défenseurs de l'amitié 2016 », on envisage de transporter plus de 100 tonnes de matériel militaire et spécialisé et d'y engager plus de six aérodromes, plus de 15 hélicoptères et avions à usage multiple, ainsi que dix unités de combat parachutées et plus de 500 militaires égyptiens et russes. Les groupes opérationnels dirigeront les manœuvres depuis un centre de commande conjoint. Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

https://fr.sputniknews.com/defense/201610151028205764-russie-egypte-entrainement/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Jeu 3 Nov 2016 - 22:18

Citation :
The Republic of Singapore Air Force

Be it in the air, over land or out at sea, our helicopters have been making their presence felt at Exercise Wallaby 2016. Over the last week, they have also been operating closely with The Singapore Army​, Republic of Singapore Navy​ and Australian Army​ during the bilateral ship-to-shore component, Exercise Trident.

They were heavily involved in ensuring the effective and smooth conduct of the battalion-level amphibious operation with the objective of securing the beach front and inland objectives as well as a battalion-level heli-borne insertion operation.

PHOTOS:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Ven 4 Nov 2016 - 16:31

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Ven 4 Nov 2016 - 17:03

Citation :
Armée de Terre

C’est la 48e fois depuis 1962 que parachutistes français et Allemands se retrouvent pour l’exercice Colibri. Sur le Camps militaire de Caylus (Tarn-et-Garonne), aux côtés du traditionnel binôme franco-allemand, Américains, Britanniques et Espagnols ont confronté leurs spécificités autour d’un même thème tactique réunissant près d’un millier de soldats pour cette action majeure de la 11e brigade parachutiste.


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Mer 30 Nov 2016 - 19:20

Citation :
Black Blade réunit des pilotes d'hélicoptères de 14 nations



Du 14 au 30 novembre dernier, la Belgique a accueilli Black Blade, un exercice annuel exécuté depuis 10 ans. Des appareils et des pilotes d'hélicoptères venus de 14 pays se sont donc réunis à la base aérienne de Florennes. Objectif : harmoniser les procédures, tactiques et matériels des nations participantes.

« Black Blade est un exercice spécifiquement axé sur les hélicoptères : blade désigne une pale de rotor en anglais, explique le major Steven Boxberger, officier planning de l'exercice. « Le 10e exercice était organisé cette fois en Belgique. Son objectif consiste à affiner la collaboration internationale entre les différents types et unités d'hélicos. »

Black Blade a donc pris ses quartiers sur la base de la Force aérienne de Florennes. Tous les pilotes, dont ceux du 1er Wing de Beauvechain, y ont séjourné durant l'exercice, tout comme les troupes au sol des Special Forces Group et du 3 Bataillon Paras. Sur le tarmac, on comptait 13 appareils, dont cinq Agusta A-109, deux UH-1 et Black Hawk, un Caiman NH90 et un Cougar.

Les appareils et les troupes au sol sont appelés à travailler de concert. Des hélicoptères armés exécutent des missions de reconnaissance, de destruction de cibles, de protection d'hélicoptères de transport et de convois au sol. Des hélicoptères mi-lourds comme le Caiman ont été affectés au transport de matériel et de troupes. Les A-109 étaient, entre autres, prêts à exécuter des évacuations médicales.

La plupart de ces mouvements se sont tenus sur et au-dessus des terrains d'exercices militaires d'Arlon, de Marche-en-Famenne et d'Elsenborn, tandis que les vols à basse altitude étaient dirigés sur les Ardennes et la base de Florennes. Quelques opérations eurent lieu à proximité d'Arendonk et de Gierle.

Les exercices tels que Black Blade sont d'une grande importance pour la Composante Air. Dans les opérations à l'étranger, la Belgique collabore presque systématiquement avec ses alliés. Pour les pilotes d'hélicoptères aussi, il est important de bien comprendre la coopération internationale. « C'est là précisément que se situe le défi : chaque nation a ses habitudes, tactiques et procédures de vol », explique le major Boxberger. « Black Blade a pour but d'en harmoniser l'ensemble afin de faciliter cette collaboration. »


PHOTOS:
 

Texte : Stijn Verboven – Photos : Jürgen Braekevelt – Vidéo : DG Com 30/11/2016


http://www.mil.be/fr/article/black-blade-reunit-des-pilotes-dhelicopteres-de-14-nations
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Lun 12 Déc 2016 - 18:50

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Mar 13 Déc 2016 - 19:33

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Dim 5 Fév 2017 - 20:14





Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Lun 6 Fév 2017 - 16:22







Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Lun 27 Fév 2017 - 23:22

Citation :
Des manœuvres conjointes Estonie-USA démarrent



© Flickr/ U.S. Army Europe Images

International
22:51 27.02.2017(mis à jour 22:57 27.02.2017)



Les exercices conjoints, auxquels participeront à peu près 1 700 militaires d'Estonie et des États-Unis, ont débuté dans la république balte, selon les forces de la défense du pays.


Les manœuvres militaires conjointes de l'Estonie et des États-Unis, baptisées Talvelaager (« camp d'hiver »), ont démarré, ont annoncé les forces de la défense estoniennes.

« Dans le cadre des exercices, les militaires vont perfectionner leurs compétences pour attaquer dans les conditions d'hiver », est-il dit dans un communiqué.

Aux manœuvres Talvelaager participent la 1e et la 2e brigades terrestres des forces de la défense et des milices populaires de la part de l'Estonie, ainsi que les militaires du 1er bataillon du 69e régiment blindé de l'armée américaine, déployés dans le pays.

Les exercices devraient durer jusqu'au 5 mars.

https://fr.sputniknews.com/international/201702271030258240-estonie-usa-exercices/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Lun 27 Mar 2017 - 22:30

Citation :
FFDJ : Wakri 17, un exercice amphibie à vocation interalliée et interarmées


Mise à jour  : 23/03/2017


Arrivé à Djibouti le 13 mars, le groupe achève aujourd’hui son premier exercice majeur baptisé WAKRI 17. Elaboré à bord du Bâtiment de Projection et de Commandement (BPC) Mistral par un état-major embarqué intégrant toutes les parties prenantes de l’exercice, WAKRI 17 a répondu à trois objectifs : consolider la capacité française à planifier et conduire des opérations interarmées à dominante amphibie, entretenir la capacité opérationnelle de projection de force des Forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj), et renforce
l’interopérabilité avec les Américains, notamment le groupement des US Marine Corps (USMC).



Au cours de l’exercice, le BPC Mistral a procédé à la mise à terre d’une centaine de véhicules, dont 33 véhicules blindés, et d’une force constituée d’environ 300 militaires issus principalement du groupement tactique embarqué français constitué de soldats du 21ème Régiment d’Infanterie Marine (RIMA) et du 5ème Régiment Interarmes d’Outre-Mer (RIAOM) et d’une centaine de marines de l’USMC.

Les opérations de débarquement ont été réalisées par voie nautique avec les engins de débarquement du BPC (EDAR et CTM), et par voie aérienne grâce aux hélicoptères du groupe aéromobile de l’aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) embarqués sur le Mistral. Pleinement intégrée, la section américaine a pu débarquer et se greffer aux patrouilles de nuit en opérations de contrôle de zone menées au sein de l’exercice.

Parti de Toulon le 28 février dernier pour un déploiement opérationnel de 5 mois en océan Indien et Pacifique, le Groupe Jeanne d’Arc, composé du BPC Mistral et de la frégate légère furtive Courbet, assure la formation opérationnelle des officiers-élèves de la marine nationale.

Au cours de la mission, les bâtiments français effectuent plusieurs exercices visant à entretenir et développer les coopérations bilatérales ou régionales avec les partenaires de la région. Le Mistral et le Courbet conduiront prochainement un exercice multilatéral baptisé Arc 17 dans le Pacifique. Entraînement interallié à dominante amphibie de haut niveau l’exercice associera, la France, le Japon, les États-Unis et le Royaume-Uni. Il mettra en œuvre des troupes américaines et japonaises, et impliquera également les deux hélicoptères Merlin et les 60 marins britanniques du 845 Naval Air Squadron de la Royal Navy embarqués à bord du Mistral.

Les Forces françaises stationnées à Djibouti (FFDj) sont implantées à Djibouti conformément au traité de coopération de défense signé en 2011 avec ce pays. La base opérationnelle avancée (BOA) qui les accueille, offre aux armées, à l’instar de la BOA de Côte d’Ivoire, des capacités diverses : véritable réservoir de forces, elle participe à la défense des intérêts français, au soutien logistique des opérations sur le continent, tout en contribuant aux actions de coopération militaire au profit notamment de plusieurs pays africains. Par ailleurs, les forces françaises stationnées à Djibouti soutiennent l’armée djiboutienne pour le renforcement de ses capacités militaires, notamment dans le cadre de sa participation aux opérations de maintien de la paix.


PHOTOS:
 
Sources : État-major des armées
Droits : Ministère de la Défense


http://www.defense.gouv.fr/ema/forces-prepositionnees/actualites/ffdj-wakri-17-un-exercice-amphibie-a-vocation-interalliee-et-interarmees  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Jeu 30 Mar 2017 - 18:34

Citation :
Joint Warrior est en cours



PHOTOS:
 

Joint Warrior 2017, l'un des plus grands exercices de l'OTAN, est en cours. La Composante Marine y engage trois navires.

L'exercice bisannuel Joint Warrior se déroule au nord de l'Écosse du 26 mars au 6 avril. La Belgique y a engagé trois navires dont la frégate Louise-Marie, intégrée dans l'escadre permanente de l'OTAN (Standing NATO Maritime Group 1) et qui s'occupera de la chasse aux sous-marins, le navire de soutien logistique Godetia et le chasseur de mines Primula. Le Godetia et le Primula ont embarqué une équipe de détection de mines à faible profondeur (la VSW team pour Very Shallow Water). Celle-ci fournit un appui à l'équipage.

La partie navale de l'exercice est coordonnée depuis la base britannique Clyde à Faslane. Pendant l'exercice, la marine britannique provoque des cyberattaques visant divers moyens de navigation et de systèmes d'armes afin de tester la flotte. Cette dernière se compose de plus de 50 navires venant de Belgique, du Danemark, de l'Estonie, de l'Allemagne, de la France, des Pays-Bas, de la Suède, de l'Espagne, des Etats-Unis et du pays organisateur, la Grande-Bretagne.

En marge de cet entraînement en mer, de nombreux débarquements impliquant des troupes de paras sont au programme. Au total, pas moins de 13 000 militaires sont mobilisés. Outre les opérations conjointes, c'est l'interactivité opérationnelle entre les États participants qui est mise à l'épreuve. Dans ce domaine, la marine belge a déjà fait preuve de flexibilité et de grande disponibilité.


Texte : Hubert Rubbens – Photos : RN - SNMG1 30/03/2017


http://www.mil.be/fr/article/joint-warrior-est-en-cours
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Lun 3 Avr 2017 - 18:52

Citation :
Manoeuvres navales conjointes entre Séoul, Tokyo et Washington


Séoul, 3 avr 2017 (AFP) -


Corée du Sud, Japon et Etats-Unis ont réalisé lundi des manoeuvres navales conjointes destinées à contrer la menace des missiles stratégiques mer-sol tirés par les sous-marins nord-coréens, a annoncé le ministère sud-coréen de la Défense.

Pyongyang cherche à développer des missiles balistiques intercontinentaux susceptibles de porter le feu nucléaire jusque sur le territoire continental des Etats-Unis.

La Corée du Nord a réalisé cinq essais nucléaires, dont deux en 2016.

Les manoeuvres trilatérales, qui durent trois jours et impliquent 800 militaires, ont été lancées après que le président américain Donald Trump se fut dit dimanche prêt à "régler" seul le problème nord-coréen, sans l'aide de la Chine, selon des propos publiés dimanche par le Financial Times.

Elles ont débuté au large du sud de la péninsule coréenne, impliquant des destroyers et des hélicoptères spécialisés dans la lutte contre les sous-marins, a précisé le ministère.

Leur objectif est "d'assurer une réponse efficace à la menace sous-marine du Nord, et notamment aux missiles mer-sol balistiques stratégiques (MSBS)", et de montrer la "forte détermination des trois pays", poursuit le ministère.

Les tensions se sont aggravées sur la péninsule du fait de l'accélération présumée des programmes nucléaire et balistique du Nord. Certains experts redoutent qu'un sixième essai nucléaire ne soit imminent.

En février, Pyongyang avait tiré simultanément quatre missiles, dont trois avaient fini leur course dangereusement près du Japon. Le Nord avait expliqué qu'il s'agissait d'un exercice en vue d'une attaque contre les bases américaines dans l'archipel.

Fin août 2016, la Corée du Nord avait également tiré depuis un sous-marin un missile qui avait parcouru un demi-millier de kilomètres en direction du Japon, ce qui constituait pour les experts une nette avancée dans les programmes balistiques de Pyongyang.

Une véritable capacité MSBS ferait monter d'un cran la menace nucléaire nord-coréenne, car Pyongyang pourrait ainsi porter sa dissuasion bien au-delà de la péninsule et disposerait d'une capacité de "seconde frappe" en cas d'attaque de ses bases militaires.

S'ils soulignent les progrès nord-coréens, les experts estiment cependant que la Corée du Nord est encore loin de maîtriser la technologie MSBS.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/14445-manoeuvres-navales-conjointes-entre-seoul-tokyo-et-washington
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Jeu 6 Avr 2017 - 20:57

Citation :
6 avr. 2017 | Par Justine BOQUET

4ème édition de l'exercice européen d'entraînement au ravitaillement en vol



La France participe à la 4ème édition de l'EART avec le C-135. © Armée de l'Air


Du 26 mars au 7 avril, les Pays-Bas accueillent l'édition 2017 de l'exercice européen d'entraînement au ravitaillement en vol, l'EART. Quatre pays de l'UE y prennent part, le pays hôte ainsi que la France, l'Allemagne et l'Italie.

L'exercice se déroule dans un environnement réaliste, faisant intervenir différentes nations. « Les équipages auront l'opportunité de développer leur savoir-faire dans des scénarios multinationaux complexes », précise l'Agence Européenne pour la Défense (EDA). L'objectif principal est d'améliorer les capacités européennes et « l'interopérabilité des forces ».

L'Allemagne opèrera sur l'A310MRTT, la France sur le C-135, l'Italie sur le KC-767A et les Pays-Bas sur le KDC-10.

Lors de la journée presse de l'EART 2017, Peter Round – directeur pour la capacité, l'armement et la technologie de l'EDA – avoir alors déclaré : « Nous travaillons dur pour surmonter le déficit en Europe dans le domaine de l'AAR et cet exercice est très important dans ce processus. La formation et la normalisation conduisent à une interopérabilité croissante et donc à une capacité plus efficace ».

L'exercice, qui se déroule sur la base aérienne d'Eindhoven, au sud des Pays-Bas, est organisé par l'EATC (European Air Transport Command). Il vise à faire face aux difficultés rencontrées par les pays européens dans le domaine du ravitaillement en vol. Cela provient surtout de l'aspect multinational des opérations. Des exercices européens conjoints sont nécessaires afin de développer cette capacité, comme cela a déjà été fait pour les chasseurs.

http://www.air-cosmos.com/4eme-edition-de-l-exercice-europeen-d-entrainement-au-ravitaillement-en-vol-92895
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Mer 19 Avr 2017 - 21:05

Citation :
Multinational forces wrap up exercise Eagle Resolve 2017 in Kuwait

Read news from Defence Blog at Flipboard.com | Subscribe to the newsletter from Defence Blog

Apr 18, 2017


Photo Credit: Staff Sgt. Frank OBrien



U.S. and Gulf Cooperation Council forces stormed Kuwait’s Shuwaikh Port in a demonstration of interoperability Sunday in the final event of exercise Eagle Resolve 2017.

The culminating event involved land, air, and maritime forces and included tactical demonstrations of search and seizure, countering a chemical threat, and border security.

Maj. Gen. Ralph H. Groover, III, U.S. Central Command’s director of exercises and training directorate, said the benefits of Eagle Resolve 2017 began over a year ago when the U.S. and GCC nations planned for the exercise.

“Working together, understanding one another, understanding each other’s tactics, techniques and procedures for responding to threats enhance all of our capabilities,” Groover said.

Since 1999, Eagle Resolve has become the leading engagement between the U.S. and GCC nations to collectively address the regional challenges associated with asymmetric warfare in a low-risk setting.

“We dealt with reality in accordance with the environment around us and countering terrorism,” said Lt. Gen. Mohammed Khaled Al-Khader, Kuwait’s military chief of general staff.

More than 3,000 forces from Kuwait, Qatar, Saudi Arabia, United Arab Emirates and the U.S. participated in the three-week exercise. This year’s scenarios ranged from air defense concepts, border security operations, counterterrorism operations and procedures to consequence management.

“We are concerned about defending our gulf, defending ourselves, our states and our nations,” Al-Khader said. “What is important for us is our continuous training so we can achieve the required level of fighting readiness.”

While participating nations may have varying reasons for supporting Eagle Resolve, one common theme unites them: regional security.

“This exercise is all about building capacity and capability of each of our nations that are participating,” Groover said. “We are stronger together as a group than we are individually. This was just another demonstration of how we can come together and act as a force of one.”




http://defence-blog.com/army/multinational-forces-wrap-up-exercise-eagle-resolve-2017-in-kuwait.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Jeu 20 Avr 2017 - 19:42

Citation :
Armée de l'air a partagé son album —  à Joint Base Langley-Eustis.

Hampton, Virginia, États-Unis ·

[#AtlanticTrident] Du 12 au 28 avril 2017, l'Armée de l'Air participe à l’exercice "Atlantic Trident 2017" sur la base de Langley en Virginie.
Baptisé "Trilateral Initiative Exercice" (TIE) précédemment, l’exercice a pour objectif de maintenir et d’améliorer l’interopérabilité et la
connaissance mutuelle entre l’United States Air Force​, la Royal Air Force​ et l’Armée de l’Air française qui partagent une longue histoire
de combat côte à côte ainsi qu’un haut niveau de préparation opérationnelle sur un spectre très large de missions aériennes.
 
PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Jeu 20 Avr 2017 - 21:51

Citation :
20 avr. 2017 | Par Justine BOQUET

La 4ème édition de l'exercice RAMSTEIN ALLOY aura lieu en Lituanie


  
Les Pays-Bas participeront à l'exercice RAMSTEIN ALLOY avec des F-16. © Gerben van Es, Royal Netherlands Air Force - OTAN



L'exercice RAMSTEIN ALLOY 4 aura lieu les 25 et 26 avril prochains dans l'espace aérien balte, plus précisément en Lituanie. L'entrainement réunira quelques alliés, notamment l'Allemagne, la Lituanie, les Pays-Bas, la Norvège, la Pologne et les Etats-Unis.

Washington contribuera à l'exercice avec un ravitailleur et Vilnius avec un avion de transport C-27. Les Pays-Bas et l'Allemagne, qui participent actuellement à la mission de police du ciel au-dessus des Etats baltes, mettront à disposition des avions de combat, notamment des F-16 pour le premier. La Norvège et la Pologne enverront eux aussi des avions de combat. L'OTAN, quant à elle, déploiera un AWACS.

Cet exercice s'inscrit dans le cadre de l'OTAN et consiste à développer les capacités de la police du ciel (ou Baltic Air Policing). Cette quatrième édition mettra à l'honneur l'interopérabilité des forces et les capacités d'alerte.

De nombreux exercices sont au programme, tels que le ravitaillement en vol, l'interception en vol, les opérations de recherche et de sauvetage (search and rescue) ou encore le déroutement. Les pilotes seront également mis en situation de COMLOSS, soit perte de communication.

Le RAMSTEIN ALLOY a lieu 3 fois par an dans le cadre de l'opération Baltic Air Policing. Il se déroule donc toujours dans un Etat balte. La fréquence de l'exercice cumulée aux rotations de la police du ciel permet aux alliés de s'entrainer régulièrement et avec des forces aériennes différentes.

http://www.air-cosmos.com/la-4eme-edition-de-l-exercice-ramstein-alloy-aura-lieu-en-lituanie-93463
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Mar 2 Mai 2017 - 17:58

Citation :
02.05.2017

Tiger Meet 2017: c'est à Landivisiau, du 5 au 16 juin





Du 5 au 16 juin, la base aéronautique navale de Landivisiau accueillera l’exercice "NATO Tiger Meet", un événement ayant pour emblème le tigre et destiné aux seuls escadrons de l'OTAN. Il est organisé pour la deuxième fois en dix ans par la onzième flottille de chasse embarquée de la Marine nationale (11F).

La BAN fêtera au même moment son 50e anniversaire.

Douze nations seront représentées lors de cet exercice tactique de haut niveau. Son objectif est de faire s’entraîner ensemble des pilotes de nationalités différentes lors d’exercices complexes, indispensables à toute coopération et interopérabilité entre nations en opérations sur le terrain.

Durant 15 jours de missions, plus de 800 exercices et 1 200 heures de vol, 800 pilotes et techniciens des flottilles présentes vont mettre en oeuvre des situations tactiques d’une très grande complexité.

Voici le "plateau":

France: 11F (FN)BAN Landivisiau / Rafale M (6x)
Suisse: Staffel 11 (ChAF)Meiringen / F/A-18C/D Hornet (5x)
Espagne: Ala 15 (SpAF)BA Zaragoza / EF-18+ Hormet (3x)
Autriche: 1 JTS (AAF)Flh. Vogler / Saab 105Öe (3x)
Italie: 12° Gruppo (ItAF)Gioia del Colle / EF2000 Typhoon (4x)
France: ECE 01/30 (FAF) BA 118 Mont-de-Marsan / Rafale C/B (4x)
France: EC 3/30 BA 118 Mont-de-Marsan / Rafale C/B (4x)
Belgique: 31 smd (BAF)Kleine Brogel / F-16A/B MLU Fighting Falcon (5x)
Espagne: 142 Esc (SpAF)Albacete / EF2000 Typhoon (6x)
République tchèque: 211 TL (CzAF)Cáslav AFB / JAS-39C/D Gripen (4x)
Pays Bas: 313 sqn (RNlAF)Vlb. Volkel / F-16A/B MLU Fighting Falcon (4x)
Italie: 21° Gruppo (ItAF) Grazzanise / AB-212ICO (2x)
Royaume-Uni: 230 Sqn (RAF)RAF Benson / Puma HC Mk2 (1x)
Royaume-Uni: 814 NAS (RN)NAS Culdrose / Merlin HM. MK2 (2x)
OTAN: 1 AEW&CS (NATO)MOB Geilenkirchen / E-3A Sentry (1x)

Allemagne: GFD (CIVIL) Hohn / Learjet (1x)

France: 4F (FN) BAN Lann-Bihoué / E-2CHawkeye (1x)
France: 5 RHC (ALAT)Pau / EC665 Tigre HAP (2x)
France: 3 RHC (ALAT)BA d'Étain-Rouvres / SA 342 M Gazelle (3x)
Royaume-Uni: 849 NAS (RN)NAS Culdrose / Sea King ASaC Mk7 (2x)

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2017/05/02/tiger-meet-2017-c-est-a-landivisiau-du-5-au-16-juin-18011.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Lun 8 Mai 2017 - 18:10

Citation :
Le coup d’envoi de l’édition 2017 de l’exercice Eager Lion a été donné en Jordanie


Posté dans Moyen-Orient, Opérations par Laurent Lagneau Le 08-05-2017




À l’origine, Eager Lion était un exercice bilatéral organisé au profit des forces spéciales jordaniennes et américaines. Puis, en 2012, il fut ouvert à d’autres participants. Et c’est ainsi que, pour leur septième édition, 7.400 militaires venus de 20 pays différents, dont la France, prendront part à ces manoeuvres qui, cette année, seront « plus importantes » et « plus complexes » que par le passé.

Pendant 11 jours, l’exercice Eager Lion 2017 vise à renforcer la capacité de planification et de conduite d’opérations conjointes internationales ainsi qu’à échanger les compétences militaires et à améliorer l’interopérabilité entre les forces participantes.

Ces manoeuvres comprendront des exercices de contre-terrorisme, de cyberdéfense, de surveillance des frontières, de protection d’installations vitales, de recherche et de sauvetage. En outre, deux bombardiers B-1 Lancer américains seront sollicités pour ce qui devrait être le « point culminant » d’Eager Lion 2017.

« Les efforts conjoints, la coordination et l’échange d’expertise sont nécessaires au moment où la région est confrontée à la menace terroriste », a fait valoir le général jordanien Khalid al-Sharra.

Pour le général américain William Hickman, il s’agit surtout de se préparer à faire face aux « menace conventionnelles et non-conventionnelles ».

Outre la Jordanie et les États-Unis, la France, l’Italie, le Royaume-Uni, la Grèce, la Belgique, la Pologne, les Pays-Bas le Japon, l’Australie, l’Égypte, le Koweït, Bahreïn, le Qatar, les Émirats arabes unis, le Kenya et le Liban seront représentés dans cet exercice.

La Jordanie est un des partenaires clés de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis dans la région, notamment en raison de sa position géographique. En 2015, Washington a décidé de porter de 660 millions à 1 milliards de dollars le montant de l’aide annuelle accordée à Amman pour la période 2015-2017.

http://www.opex360.com/2017/05/08/le-coup-denvoi-de-ledition-2017-de-lexercice-eager-lion-ete-donne-en-jordanie/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Lun 22 Mai 2017 - 20:00

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Jeu 25 Mai 2017 - 18:39

Citation :
Le transport militaire européen à l’exercice


24 mai 2017/ Actualité des forces


On connaît désormais le TLP (Tactical Leadership Program) de l’OTAN qui a contribué au sein de l’Alliance atlantique à faire progresser le métier de pilote de chasse face à la complexité croissante des opérations. Fruit d’une volonté de planification évolutive adaptée au commandement d’opérations tactiques combinées massives, ou Composite Air Operations (COMAO), le TLP a breveté en la matière pas moins de 2 000 chefs de dispositif aérien (d’une dizaine de pays) depuis 1978 — date de sa première réunion en RFA. Organisé de nos jours par sessions annuelles à Albacete en Espagne, le TLP a un petit frère : il s’appelle l’European Tactical Airlift Program Course (ETAP-C). C’est sur la BA 123 d’Orléans-Bricy qu’il a pris ses premières marques en mai 2017.

L’ETAP-C est un exercice global d’harmonisation conçu pour fournir aux équipages de transport militaire un cursus de formation tactique au vol à plusieurs avions, en visant à renforcer l’interopérabilité entre forces aériennes. Notamment via le développement d’une doctrine et de méthodes de travail standard.

Du 8 au 19 mai, des équipages en provenance d’Allemagne, d’Espagne, des Pays-bas et de France ont été ainsi placés dans des conditions proches de l’opérationnel en respectant des scénarios tactiques avancés, en forte ambiance de brouillage radio, où tous les joueurs étaient systématiquement exposés à des menaces sol-air et air-air simulées mais mises en œuvre par des systèmes d’armes réels.

Lancé par l’Agence Européenne de Défense (AED) et en partie financé par elle, cet exercice sera dorénavant organisé sur une base annuelle. Il regroupe un éventail de seize cours «à la carte» allant de la navigation de nuit au largage de charges, en passant par la formation d’instructeurs et l’évacuation sanitaire d’urgence en territoire hostile, etc. L’ETAP-C est placé sous la conduite du Commandement européen du transport aérien militaire (EATC). Les participants peuvent assister à tous les cours ou ne retenir que ceux qui les intéressent en priorité. Ils concernent les pilotes et les autres membres d’équipage, mécaniciens et largueurs, voire les parachutistes. Pour sa première tenue, les instructeurs de l’ETAP-C provenaient de France, d’Allemagne et d’Italie.

Cet entraînement, encore modeste côté transport, a réuni sur la BA 123 six appareils : un KC-130H espagnol, un C-130H hollandais, un C-160D allemand, deux CASA CN 235 français et, pour la première fois, un A400M appartenant à la 61e Escadre de transport. Son montage sous responsabilité française a demandé beaucoup d’efforts de la part des personnels de la BA 123, compte tenu que l’armée de l’Air, lourdement engagée sur plusieurs théâtres distants (Moyen-Orient et Sahel), fonctionne depuis plusieurs mois au-delà de ses capacités nominales. Avec une flotte vieillissante de C-160R Transall en constante diminution, une douzaine de C-130H Hercules par trop sollicitée et un parc d’A400M Atlas insuffisant, tandis que les CN 235 ne peuvent assurer que du transport sur zone. D’où, par exemple, la présence régulière aux côtés des Français en Afrique de l’ouest de leurs homologues allemands sur Transall.

Pour être aussi réaliste que possible, l’ETAP-C a bénéficié du concours actif des Rafale des 4e et 30e Escadres de chasse, des BA 113 de Saint-Dizier et BA 118 de Mont-de-Marsan, simulant les forces alliées, tandis que les Mirage 2000 de l’EC 2/5 de la BA 115 d’Orange et de l’EC 1/2 de la BA 116 de Luxeuil jouaient le rôle des forces adverses. Des Alpha Jet «aggressors» de l’EC 3/8 de la BA 120 de Cazaux et des Eurofighter allemands sont venus appuyer ce dispositif et compliquer la tâche des participants, de jour comme de nuit.

L’ensemble du dispositif a été accompagné par un Boeing E-3F AWACS de la 31e Escadre de l’armée de l’Air et un E-2C Hawkeye de la Flottille 4F de la Marine nationale et de deux ravitailleurs : un Boeing C-135 du GRV 0/93 opérant depuis Istres, ainsi qu’un Lockheed KC-130H ravitailleur espagnol supplémentaire de l’Ala 31, permettant d’optimiser le temps de travail sur zone des chasseurs et de donner plus de volume à l’entraînement. En effet, sauf opérations très spéciales, il n’est pas question pour le commandement d’engager seuls sur un théâtre adverse des avions de transport qui sont par nature des cibles lentes et massives moins maniables que des avions de chasse à réaction.

Ce premier ETAP-C a permis de mettre en évidence points forts et points faibles (qu’il ne nous appartient pas de détailler ici) mais surtout de constater à quel point, alors qu’il n’en va pas de même chez d’autres alliés, l’armée de l’Air est très mal dotée en moyens radios UHF performants mais aussi sur le plan des systèmes de contre-mesures et de leurrage montés sur ses avions de transport. En effet, en dehors d’une poignée de Transall et de Hercules, qui ont été modifiés il y a plus d’une décennie et qui sont versés auprès de l’ET 3/61 responsable du soutien des opérations spéciales, rien n’a été fait sur ce plan pour la majorité du reste de la flotte de transport, faute de moyens budgétaires. En particulier, les systèmes d’alerte passifs sur 360° MIRAS de Thales/Airbus D&S ne sont toujours pas montés sur les A400M français, pas plus que ne l’est le système de contre-mesures infrarouge à effet dirigé (DIRCM Flash, développé par Airbus, Thales, Safran et Diehl) destiné à fonctionner avec le processeur de menace central DASS (Defensive Aids Sub-System) de l’avion assurant en temps réel la fusion des données radars et IR et la mise en œuvre automatique des contre-mesures actives.

http://www.ttu.fr/transport-militaire-europeen-a-lexercice/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20357
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   Mar 30 Mai 2017 - 19:58

Citation :
Ilmavoimat - Flygvapnet - Finnish Air Force a ajouté 7 photos à l’album ACE 17:n kuudes lentopäivä 29.5.2017.

The sixth flying day of ACE 17 kicked off the second week of the exercise on Monday May 29th after a weekend of no flight operations.

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exercices Multinationaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exercices Multinationaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 19 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» [EXERCICES] Muscler et raffermir la Poitrine et les Bras
» [EXERCICES] Cardio Training
» [EXERCICES] Muscler et raffermir les Cuisses
» Exercices à faire dans l'eau
» Fiches, dictées et exercices de français à télécharger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armement et matériel militaire :: Salons et expositions internationales-
Sauter vers: