Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 JSF F-35 Lightning II

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 33, 34, 35, 36  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20767
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Ven 15 Jan 2016 - 20:20

Citation :
F-35, des réservoirs victimes de surpression


Dans Actualité Défense, Actualité Avions de combat
Publié le 15/01/2016 à 15h37, par Antony Angrand


Le problème de surpression des réservoirs du F-35 touche les trois variantes de l'appareil et nécessitera des
modifications pour toute la flotte déjà livrée, aux Etats-Unis comme aux pays partenaires du programme.
© Lockheed Martin



Encore un autre problème technique pour le F-35. Cette fois-ci, il s'agit d'une possibilité de suppression dans les réservoirs de carburant, découvert au cours de la qualification protection contre le foudroiement. Les techniciens ont découvert que les réservoirs de kérosène pouvaient, sous certains profils de vol, être victimes de suppressions qui vont "au delà des limites déterminées lors de leur conception".

Ce "problème qui ne représente que peu de risques" selon le JPO a été découvert fin 2014 lors des essais de qualification de protection foudroiement et a été confirmé par la suite lors d'essais complémentaires. Le problème touche les trois variantes du F-35, qu'elles soient américaines ou destinées aux clients à l'export et a entraîné l'instauration de restrictions de vol "par mesure de précaution" commente le JPO.

En décembre 2015, de nouvelles vannes de décompression ont été testées avec succès. Les modifications vont être entreprises sur l'appareil 41 A, dans le cadre d'un montant de 28,8 millions de dollars passé avec Lockheed Martin. Parmi les 154 appareils déjà livrés, ce contrat concerne aussi les F-35 CTOL (version décollage et atterrissage classique) déjà livrés à l'Australie, l'Italie, la Hollande et la Norvège.

http://www.air-cosmos.com/f-35-des-reservoirs-victimes-de-surpression-60679
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20767
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Lun 25 Jan 2016 - 22:11

Citation :
Premier tir d'un AIM-9X par un F-35


Dans Actualité Défense, Actualité Avions de combat
Publié le 25/01/2016 à 10h30, par Antony Angrand


Le F-35 AF-1, du 461st Flight Test Squadron, a tiré le 12 janvier son premier missile AIM-9X. © US Air Force Chad Bellay



Un F-35 du 461st Flight Test Squadron a tiré un missile AIM-9X pour la première fois au-dessus de la zone d'essais du Pacifique le 12 janvier. L'appareil, AF-1, était piloté par David Nelson, chef pilote d'essais du Lockheed Martin F-35 à la base aérienne d'Edwards AFB. Le missile a été tiré à une altitude de 6 000 pieds (1 828 m).

L'AIM-9X est équipé du même moteur Mk.36 et la même charge WDU-17/B de l'AIM-9M, avec une structure cependant améliorée, dont des ailerons de surface réduite afin de permettre de le loger dans les soutes des F-22 et F-35. Cette version permet au pilote de désigner une cible en tournant la tête dans la direction de celle-ci.

http://www.air-cosmos.com/premier-tir-d-un-aim-9x-par-un-f-35-61273
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20767
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Ven 5 Fév 2016 - 21:39

Citation :
À nouveau, un rapport doute que l’avion F-35 soit apte au combat dans les délais prévus


Posté dans Amériques, Forces aériennes, Technologie par Laurent Lagneau Le 04-02-2016



Le récent rapport rédigé par le bureau des tests opérationnels et de l’évaluation (DOT&E) du Pentagone a la dent dure contre le programme d’avion dit de 5e génération F-35 Lightning II, toujours en cours de développement chez Lockheed-Martin alors que 170 appareils ont d’ores et déjà été livrés (à vrai dire, cette façon de faire est quelque peu déroutante…)

Cela étant, c’est une habitude pour le DOT&E de faire preuve de sévérité à l’endroit du F-35, appelé à devenir l’épine dorsale de l’aviation américaine ainsi que celles de quelques forces aériennes européennes.

Pour rappel, il s’agit de concevoir trois versions d’un même avion pour répondre aux besoins de l’US Air Force (F-35A), de l’US Marine Corps (F-35B, à décollage court et atterrissage vertical) et de l’US Navy (F-35C). En réalité, ce sont trois appareils différents (même si leur aspect extérieur est identique), en raison des contraintes particulières dans lesquelles ils évolueront. L’idée de départ était, en procédant de la sorte, de disposer d’une flotte de combat relativement peu coûteuse. Sur ce point, le pari est déjà perdu puisque ce projet est surnommé, outre-Atlantique, le « trillion program ».

On ne compte plus les déboires, les problèmes et les retards rencontrés lors du développement du F-35. Mais il fallait toutefois s’y attendre, étant donné la complexité de cet appareil et des technologies qu’il mettra en oeuvre.

Reste que, chaque année, le DOT&E ne ménage pas ses critiques, tout comme, d’ailleurs, le Government Accountability Office (GAO, sorte de Cour des comptes).

L’an passé, plusieurs problèmes importants furent ainsi mis en avant : retards dans la mise au point des logiciels indispensables au bon fonctionnement du  F-35 et surtout pour en faire un système d’armes vraiment opérationnel, échecs dans la fusion des données obtenues par différents capteurs, inexactitudes concernant le système de navigation, souci sur les commandes de vol, système de régulation de la pression partielle d’oxygène des réservoirs de carburant déficient, vulnérabilité à la foudre, etc…

Et visiblement, tous n’ont pas trouvé de solutions satisfaisantes, loin de là. Pire même : de nouveaux sont apparus, notamment au niveau du siège éjectable, susceptible de tuer les pilotes pesant moins de 61 kg (le casque Gen III F-35 Helmet Mounted Display System est en cause) ou encore de la soute à munitions, qui s’échauffe à grande vitesse (ou simplement à 32°c). En outre, il y a des inquiétudes au sujet d’éventuelles vulnérabilités informatiques. Et pour cause : les logiciels du F-35 comptent plusieurs millions de lignes de code.

Pour autant, ces problèmes n’ont pas empêché l’US Marine Corps (USMC) de prononcer la capacité opérationnelle initiale (IOC) de ses F-35B. Mais, a priori, c’était aller un peu vite en besogne car pour le DOT&E, il n’est pas concevable d’engager cet appareil au combat à cause de son manque évident de maturité. En outre, sa qualification a été obtenue dans des conditions qui ne pouvaient pas démontrer « son efficacité d’un point de vue opérationnel ».

Le DOT&E estime la même chose pour le F-35A destiné à l’US Air Force, qui comptait obtenir cette IOC dès l’été prochain.

« Notre équipe a fait la preuve de sa capacité à surmonter les défis techniques (…) et à remplir dans les temps ses engagements », a réagi le général Chris Bogdan, qui dirige une équipe chargée du programme F-35 au Pentagone. On veut bien le croire. Le souci est que la même chose est dite à chaque fois que le DOT&E et le GAO émettent des critiques, si ce n’est des réserves.

Cependant, tout n’est pas noir pour le F-35. Ainsi, selon Flight Global, en 2015, le coût d’une heure de vol avec cet avion a baissé de 37,5%, pour atteindre les 42.200 dollars (contre 59.000 dollars pour un F-22 Raptor mais 22.000 dollars de plus pour un F-16).

http://www.opex360.com/2016/02/04/nouveau-rapport-doute-que-lavion-f-35-soit-apte-au-combat-dans-les-delais-prevus/  
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Sam 6 Fév 2016 - 11:40

la rolls de l'air...hein !!!! Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
charly
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2408
Inscrit le : 25/05/2011
Localisation : Aquitaine
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Sam 6 Fév 2016 - 11:53

Cela devient inquiétant quand même .... cela risque d'affaiblir un de nos alliés : performance et budget consommé.. et en ce moment vaut mieux que USA GB et France soient prêts à tout ...

_________________
« Je voudrais que les Français renouent avec cette idée simple selon laquelle ce n’est pas seulement un territoire qu’il leur faut défendre (…) mais aussi une façon d’être, une langue, une civilisation. Bref, l’ensemble d’un patrimoine dont nous sommes les héritiers. Et s’ils venaient à oublier ou à refuser cette idée, alors je craindrais beaucoup pour l’avenir de mon pays », plaidait François Léotard, peu suspect de sympathie avec des idées extrêmes.
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1867
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Sam 6 Fév 2016 - 21:23

Citation :
L’avion de chasse F-35 multiplie les déboires

Le rapport Pentagone pointe notamment problème siège éjectable, risque blesser cou, voire tuer pilotes cas d’éjection Le rapport du Pentagone pointe notamment un problème sur le siège éjectable, qui risque de blesser au cou, voire de tuer les pilotes en cas d’éjection

Ambiguïtés dans l’affichage des menaces, sièges éjectables déficients... L’avion de chasse le plus coûteux de l’histoire risque de ne pas remplir les critères pour entrer en service dans les délais prévus.
Le F-35 avait déjà gagné le titre du plus coûteux avion de chasse de tous les temps, il est en passe de devenir également l’un des plus problématiques pour l’armée américaine. Un rapport du Pentagone vient en effet de dresser un tableau peu flatteur de l’état d’avancement du programme alors que l’avion commence petit à petit à entrer en service.
Selon le rapport, rédigé par un service du Pentagone chargé de vérifier la bonne marche des contrats d’armements, il n’est pas sûr que l’US Air Force arrive d’ailleurs à déclarer opérationnels ses premiers F-35 avant la fin de 2016 comme prévu. Les appareils concernés « risquent de ne pas remplir les critères » nécessaires pour être déclarés opérationnels, estime le document du bureau des tests opérationnels et de l’évaluation (OT&E) .
Imperfections
En cause, le système informatique extrêmement complexe du F-35, qui comporte toujours des « déficiences ». Certes, le corps des Marines de son côté a déclaré opérationnels ses dix premiers F-35 à décollage et atterrissage vertical cet été. Mais ces dix avions, les premiers F-35 à avoir jamais été déclarés bons pour le service, sont en réalité loin d’être parfaitement prêts pour le combat, souligne le rapport.
Les imperfections d’une informatique de bord toujours en cours de développement provoquent « des ambiguïtés dans l’affichage des menaces » pour le pilote. Le rapport pointe aussi un problème sur le siège éjectable, qui risque de blesser au cou, voire de tuer les pilotes en cas d’éjection. Ce problème, qui pourrait mettre un an avant d’être résolu, a conduit à interdire à certains pilotes (les plus légers, faisant moins de 61 kilos) de prendre les commandes de l’avion, souligne le rapport.
Coûteux programme
Dans un communiqué en réponse, l’équipe chargée au Pentagone du développement de l’avion a écarté les risques de nouveaux retards, dans un programme qui en a déjà connu beaucoup. « Notre équipe a fait la preuve de sa capacité à surmonter les défis techniques (...) et à remplir dans les temps ses engagements », a déclaré le général Chris Bogdan, qui dirige cette équipe.
Le F-35 est le plus coûteux programme d’armement jamais lancé par le Pentagone, avec une enveloppe estimée à 398,6 milliards de dollars pour 2.443 appareils, soit 163 millions de dollars par exemplaire. Cet avion furtif construit par Lockheed Martin et dit de cinquième génération doit être six fois plus efficace que les avions actuels en combat aérien et en surveillance, et huit fois plus efficace en attaque au sol, selon ses concepteurs.
Une dizaine d’autres pays que les Etats-Unis ont choisi le F-35, le Royaume-Uni étant le principal acheteur avec 138 appareils envisagés. La Corée du Sud avait annoncé l’acquisition de 40 F-35 en septembre dernier. Près de 170 appareils ont déjà été construits, selon l’équipe du général Bogdan

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/021672086086-lavion-de-chasse-f-35-multiplie-les-deboires-1197689.php?ref=yfp&QtroOQkOtDb76fgS.99
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20767
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Mar 9 Fév 2016 - 17:58

Citation :
09/02/2016

L’ASRAAM va intégrer le F-35 !




Le missilier européen MBDA a livré le premier lot de missile courte portée air-air ASRAAM aux USA, en vue des essais d’intégration sur le Lockheed-Martin F-35 « Joint Strike Fighter » destiné au Royaume-Uni.

L’ASRAAM va devenir le premier missile de construction britannique et européen à être testés et utilisés à bord du F-35.Ces essais vont inclure la collecte de données, la vérification de la séparation de l'avion. Puis une seconde série d’essais va permettre de tirer l’arme sur des cibles. Ces tests seront réalisés sur le polygone de tir de Patuxent River dans le Maryland.

Cette campagne d’intégration du missile ASRAAM s’effectuera en collaboration avec le 17ème Escadron de la Royal Air Force qui est en charge de l’évaluation du F-35 aux Etats-Unis.


MBDA AIM-132 ASRAAM :

L’AIM-132 ASRAAM (Advanced Short-Range Air-to-Air Missile), est un missile anglais de courte portée soit 0,3 km à18 km, muni d’un système de guidage à infrarouge conçu par la firme américaine Raytheon. L’autodirecteur du missile comporte une matrice plan focal (imageur infrarouge de résolution 128x128). À distance d’acquisition longue, l’ASRAAM résiste aux contre-mesures et peut effectuer un tir d’accrochage sur cible à 90 degrés hors-axe. Il est capable d’identifier des parties spécifiques de l’aéronef ciblé telles que le cockpit ou les moteurs. L’ASRAAM comporte également une capacité d’accrochage après tir (Lock-On After Launch ), particulièrement avantageuse pour le transport des missiles en soute interne, comme dans le F-35 Lightning II.


Photos : 1 F-35 britannique avec deux ASRAAM sous les ailes @ MBDA 2 l’ASRAAM @ MBDA

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2016/02/09/l-asraam-va-integrer-le-f-35-860761.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20767
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Mar 9 Fév 2016 - 19:49

Citation :
Réduction de voilure pour le F-35 jusqu'en 2022


Dans Actualité Défense, Actualité Avions de combat
Publié le 09/02/2016 à 10h50, par Antony Angrand


Le département américain de la défense a décidé de reporter l'achat de 45 F-35 "à une date ultérieure". © Lockheed Martin



Le département américain de la défense a planifié l'achat de 404 F-35 au cours des cinq prochaines années, soit une nette diminution de 5 à 7 % par rapport au précédent plan, selon plusieurs sources familières avec le programme. 45 JSF qui figuraient ainsi l'année dernière au programme d'achat seront ainsi commandés après l'année fiscale 2021.

Cette différence s'explique de par le fait que le département de la défense doit également financer le développement du nouveau bombardier à long rayon d'action de Northrop Grumman, ainsi que la production des ravitailleurs en vol KC-46A chez Boeing.

Sur les 243 F-35 qui seront acquis jusqu'en 2021, 64 seront des F-35C destinés à l'US Navy et 97 F-35B, soit la version ADAV.

Les commandes rapporteront environ 40 Md$ à Lockheed Martin, qui reste le fournisseur numéro un du Pentagone, ainsi qu'à Pratt & Whitney, lequel fournit la motorisation de l'appareil sous forme du turboréacteur F-135. Le Pentagone veut toujours acquérir un total de 2 457 JSF tous corps confondus dans les années à venir, ce qui n'inclue pas les 260 commandes internationales estimées sur une période de cinq ans.

http://www.air-cosmos.com/reduction-de-voilure-pour-le-f-35-jusqu-en-2022-62639    
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20767
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Jeu 11 Fév 2016 - 19:57

Citation :
Plus de 50 000 heures de vol pour la flotte de F-35


Dans Actualité Défense, Actualité Avions de combat
Publié le 11/02/2016 à 14h44, par Antony Angrand



Le F-35A est, des trois variantes, celle qui a enregistré le plus d'heures de vol à l'heure actuelle, avec 26 000
heures de vol. © Lockheed Martin



La flotte de F-35, opérant depuis 12 endroits différents dans le monde, vient de dépasser les 50 000 heures de vol ce mois, d'après Lockheed Martin.

La première heure de vol a été réalisée par un F-35B, BF-1, le 1er juin 2008. La 25 000e heure de vol a été enregistrée en décembre 2014, soit six ans et six mois après le tout premier vol. Il a fallu seulement un an et deux mois supplémentaires pour arriver aux 50 000 heures de vol.

"Les prochaines 50 000 heures de vol seront effectuées beaucoup plus rapidement, étant donné que la flotte actuelle de F-35 va être doublée à l'échelle mondiale dans les trois prochaines années" commente le général Christopher Bogdan, directeur général adjoint du programme commun.

Les heures de vol sont divisées en deux catégories principales : les heures de vol opérationnelles, réalisées par 155 jets de six nations différentes, et les heures d'essais en vol SDD (System Development and Demonstration) qui sont réalisées par 18 appareils assignés à l'Integrated Test Forces à Edwards AFB et NAS Patuxent River. Plus d'un tiers des heures de vol du programme furent effectuées durant la seule année 2015. Parmi les trois variantes du JSF, environ 26 000 heures furent créditées au F-35A, 18 000 au F-35B et 6 000 au F-35C.

Les F-35 sont basés dans huit sites différents : Edwards Air Force Base, en Californie, Eglin AFB, en Floride, Hill AFB, dans l'Utah, Luke AFB, en Arizona, au Marine Corps Air Station Beaufort, en Caroline du Sud, MCAS Yuma, en Arizona, Naval Air Station Patuxent River, dans le Maryland, et Nellis AFB dans le Nevada.


D'autres F-35 opèrent également basés depuis deux dépôts à MCAS Cherry Point, North Carolina, et à l'Ogden Air Logistics Complex à Hill AFB, dans l'Utah. Des heures de vol ont été aussi enregistrées au décollage des pistes des  usines d'assemblage des appareils à Cameri en Italie et à Fort Worth au Texas.

A ce jour, plus de 250 pilotes de F-35 et 2 400 mécaniciens de six nations différentes sont entraînés et plus de 110 F-35 sont produits en commun dans les deux usines.

http://www.air-cosmos.com/plus-de-50-000-heures-de-vol-pour-la-flotte-de-f-35-62881
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20767
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Mer 24 Fév 2016 - 18:35

Citation :
F-35 Lightning en Europe : un premier aperçu


Industrie et matériels 24 février 2016


C’est maintenant officiel, c’est en juillet prochain, à l’occasion du Royal International Air Tattoo de Fairford et du salon aéronautique de Farnborough que le F-35 Lightning II fera sa première apparition publique en Europe. Pour Lockheed Martin, à l’heure où certains alliés de l’Otan hésitent à l’acquérir, il devient urgent de présenter cet avion en vol au plus grand nombre d’Européens.

Sur le plan opérationnel et selon les plans du Pentagone confirmés fin janvier avec l’US Air Force, c’est la base aérienne de RAF Lakenheath, dans le Suffolk, qui percevra les premiers chasseurs-bombardiers Lockheed Martin F-35A Lightning II au début de l’année 2020. Ils y remplaceront les F-15E Strike Eagle des 492nd et 494th Fighter Squadrons au sein du 48th Fighter Wing des US Air Forces in Europe. Le 48th FW, ou «Statue of Liberty Wing», est la toute dernière escadre aérienne de chasse US stationnée en permanence en Angleterre et la seule en Europe à mettre en œuvre des F-15 ; des chasseurs de supériorité aérienne F-15C/D Eagle au sein du 493rd FS et des chasseurs-bombardiers F-15E Strike Eagle dans les deux autres escadrons prévus pour passer sur JSF d’ici 2019.

Pour l’état-major US, cette mise en place du JSF hors des Etats-Unis permettra non seulement de moderniser les moyens de combat américains en Europe mais surtout de mieux «harmoniser» les opérations en réseau des F-35A des USAFE avec ceux de la Royal Air Force, qui disposera à la même date de son premier escadron de F-35B : le 617 Squadron (actuellement sur Tornado GR4) à RAF Marham, base sur laquelle seront aussi stationnés les F-35B du 809 Naval Air Squadron de la Royal Navy. A l’instar de ce qui se passe dans un système neuronal, les missions des JSF F-35 britanniques seront en effet fortement «harmonisées» avec celles de leurs équivalents US par le biais de leur avionique et de leur système de capteurs intégrés, permettant un partage de l’information intégral et en temps réel en vol. C’est le concept du network centric warfare qui vise non seulement à augmenter la réactivité des effecteurs et leurs moyens de défense électronique mais aussi à fédérer fortement les moyens de combat US et britanniques et, plus tard, ceux des pays de l’Otan utilisateurs du F-35, leur laissant de la sorte peu d’autonomie d’action et de décision en combat réel.

A l’heure où le budget du Pentagone risque de connaître prochainement une baisse significative — hormis Hillary Clinton, tous les candidats à la succession de Barack Obama veulent s’engager dans une réduction des dépenses militaires —, il est essentiel pour le Pentagone que le nombre des alliés de l’Otan à voler sur F-35 soit le plus vaste possible de façon à pouvoir disposer ainsi en Europe du réservoir de forces intégrées le plus important qu’il soit, afin de faire pièce aux nouvelles armes de la Russie, notamment les missiles sol-air de défense aérienne S-300 Favorit et S-400 Triumf.

Pour l’heure, si les premiers exemplaires du F-35 pour le Royaume-Uni, les Pays-Bas et pour l’Italie ont volé (aux Etats-Unis et en Italie), l’augmentation importante du coût de l’avion a retardé son processus d’acquisition par le Canada, le Danemark et la Belgique, lesquels ont suspendu, pour l’instant, leur décision d’achat après avoir néanmoins contribué au programme de développement du JSF. Seules, à ce jour, des nations de l’Otan, l’Italie (90 F-35A et B) , la Norvège (52 F-35A), les Pays-Bas (37 F-35A) et la Turquie (120 F-35A) ont confirmé leur intention d’acheter des F-35, sans oublier, bien sûr, le Royaume-Uni qui compte acquérir sur dix ans un total de 135 Lightning II en version STOVL F-35B, à la fois pour la RAF et pour l’armement du futur porte-avions HMS « Queen Elizabeth » de la Royal Navy. Rappelons que le premier essai du F-35B sur ski jump a été réalisé le 24 juin 2015 avec succès par le pilote d’essais Peter Wilson de BAE.

http://www.ttu.fr/f-35-lightning-en-europe-un-premier-apercu/
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Mer 24 Fév 2016 - 19:10

Quand on entend ce que l'on entend
Quand l'on voit ce que l'on voit
Ben ..on a raison de penser ce que l'on pense....

Coluche.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20767
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Mar 1 Mar 2016 - 18:39

Citation :
Norwegian test pilot affirms F-35's ability to dogfight

Gareth Jennings, London - IHS Jane's Defence Weekly

29 February 2016


The first Norwegian pilot to fly the F-35 has said that those who dismiss the aircraft as a 'bomber' will be surprised with its
dogfighting capabilities. Source: Lockheed Martin



A Norwegian test pilot has waded into the row surrounding the supposed inability of the Lockheed Martin F-35 Lightning II Joint Strike Fighter (JSF) to engage in air-to-air combat, by saying that his experience of the jet shows it to be a very capable dogfighter.

Writing in the official Kampflybloggen blog of the Norwegian F-35 programme, Major Morten 'Dolby' Hanche said on 1 March that the row that erupted in June 2015 following the leaking of a US Air Force (USAF) report that indicated the fifth-generation JSF was defeated in simulated air combat against a fourth-generation Lockheed Martin F-16D Fighting Falcon was not supported by the facts.

Maj Hanche has logged more than 2,200 hours in the F-16 with the Royal Norwegian Air Force (RoNAF) as well as graduating from the US Navy Test Pilot School and becoming the first Norwegian to fly the F-35 in November 2015, and so is as well placed as anyone to compare the relative capabilities of the two types.

"So how does the F-35 behave in a dogfight? The offensive role feels somewhat different from what I am used to with the F-16. In the F-16, I had to be more patient than in the F-35," he said in the blog, adding, "I now have several sorties behind me in the F-35 where the mission has been to train within visual range combat one-on-one, or 'Basic Fighter Manoeuvres [BFM]'. As an F-35-user I still have a lot to learn, but I am left with several impressions. For now my conclusion is that this is an airplane that allows me to be more forward and aggressive than I could ever be in an F-16."

In particular, Maj Hanche noted that the F-35's superior 'high-alpha' capabilities provided him as the pilot with "greater authority to point the nose of the airplane where I desire"; an attribute which is especially useful for the close-in guns engagement of the sort that the aircraft was heavily criticised for in the initial leaked USAF report.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20767
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Lun 7 Mar 2016 - 18:35

Citation :
07/03/2016

Le F-35 trop sensible à la cyberguerre !





Trop d’informatique peut s’avérer dangereux en matière de cybersécurité, c’est le constat qui vient d’être fait, par le directeur des essais opérationnels et d’évaluation (DOT & E) du programme de l’avion de combat Lockheed-Martin F-35.

Ces prochains mois, le programme F-35 va recevoir une nouvelle version de son logiciel ALIS (Autonomic Logistics information System) mais des inquiétudes demeurent sur les performances et la sécurité de celui-ci. En effet, un rapport remis par le directeur des essais opérationnel et d’évaluation (DOT & E) publié en janvier dernier, suggère que le logiciel ALIS ne doit en aucun cas être mis en service dans sa version actuelle, en vue de la mise en capacité opérationnelle initiale (COI) du F-35 au sein de l’US Air Force. En effet, toujours selon le rapport le système n’offre pas les sécurités nécessaires en matière de cyberguerre. La mouture actuelle du logiciel est trop perméable face à une cyber attaque destinée à pénétrer le système du F-35 !

Il faut dire que, si un hacker arrive à pénétrer le système ALIS, qui communique depuis chaque avion directement au sol, il aura accès à l’ensemble de la gestion de la maintenance cellule, des systèmes de missions et des clés cryptographiques utilisées sur chaque F-35 en service. Inutile de préciser que, si l’ennemi accède à ces données, il pourra les modifier à son aise et clouer la flotte de F-35 au sol. De plus il aura également accès aux données des autres nations utilisatrices de l’avion.

Certes, le programme pourra être modifié pour offrir plus de sécurité, mais les critiques sur le « tout informatique » ne cessent d’augmenter à propos du F-35 et qui pour certains experts en cyberguerre estiment que l’électronique, si importante pour cet avion va se retourner contre lui.

Photo : F-35 C @ Lockheed-Martin

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2016/03/07/le-f-35-trop-sensible-a-la-cyberguerre-860970.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20767
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Lun 25 Avr 2016 - 17:32

Citation :
25/04/2016

Des doutes sur la maintenance du F-35 !





Une nouvelle épine dans le pied du programme F-35 vient d’être révélée, elle concerne la logistique de la maintenance de l’avion. Selon le dernier rapport du Government Accountability Office des Etats-Unis (GAO) le système d’analyse des pannes Autonomic Logistics Information Systems (ALIS) continue de présenter des problèmes de fonctionnalité.

Selon le dernier calendrier de l’avionneur Lockheed-Martin le F-35 « Lightning II » devrait entrer en production à plein taux en 2019, pour commencer à équiper les différentes Forces aériennes qui l’ont commandé. Mais pour cela, il est impératif que les systèmes de maintenance bien spécifiques au F-35 fonctionnent correctement et puisse être transportable, lors des déploiements de l’avion.



Développé par Lockheed-Martin, le système ALIS est une infrastructure matérielle et logicielle qui collecte et analyse des données de santé et de maintenance. Chaque F-35 peut être analysé individuellement, mais les informations de celui-ci, sont ensuite transmises dans une base de données centralisée. Ce «système des systèmes» est conçu pour soutenir les F-35 en opérations pour en assuré la maintenance, avec la détection des défauts et assurer les livraisons de pièces au cours du cycle de vie de l’avion. Ceci fonctionne à travers l’ensemble des utilisateurs. Hors, si ce système ne fonctionne pas correctement, les F-35 auront vite fait d’être cloués au sol ! De plus. Il n’est pas possible de revenir à une maintenance plus traditionnelle, chaque utilisateur est directement dépendant du bon fonctionnement de ce système.



Les problèmes d’ALIS :

Selon le GAO, la grande taille des serveurs d’ALIS pose des problèmes de transport, de plus le système doit être connecté. Hors, dans un environnement de brouillage électronique et de cyberguerre, sans oublier le simple problème d’approvisionnement en électricité dans un contexte de guerre généralisée, rien ne garantit le bon fonctionnement du système. De plus, des doutes apparaissent en ce qui concerne la résistance dans un environnement à haute température typique des opérations au Moyen-Orient par exemple.

La problématique de l’ultra-connectivité est aussi mise en cause, que se passerait-il pour l’ensemble des utilisateurs du F-35, si l’un des pays client se faisait « pirater » son système de maintenance ? Les risques de perturbations pourraient se répandre à travers le système et venir infecter l’ensemble des flottes de F-35.

Le dernier problème soulevé par la GAO provient des essais par le Corps des Marines du système ALIS à bord du navire d'assaut amphibie USS Wasp. En effet, les tests n'ont pas évalué la déployabilité du système et de fait « ALIS » n’est pas opérationnel. Si le système ALIS a pu être transporté et mis en place, l’ensemble de celui-ci n’a pas été testé dans son ensemble à ce jour.

Dans une déclaration en réponse aux conclusions du GAO, les responsables du programme F-35 au sein du Pentagone ont déclaré: «il n'y avait pas de surprises" dans le rapport, les questions associées à ALIS sont bien connues des services, des partenaires internationaux et de l'industrie. Le bureau du programme a lancé une "feuille de route technique" pour définir les priorités d’ALIS qui seront achevées cet été.

On le voit une fois encore, la longue liste des soucis liés au F-35 n’est pas encore close.



Photos : 1 F-35 @USAF 2 Unité centrale de maintenance pour F-35 3 Maintenance de proximité @ USAF

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2016/04/25/des-doutes-sur-la-maintenance-du-f-35-861301.html
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9836
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Lun 25 Avr 2016 - 23:18

C'est une calamité ce zinc.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4756
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Mar 26 Avr 2016 - 1:22

Trop d'innovations des fois tue l'innovation , le même schéma pour les nouvelles voitures bourrées d’électronique , bon courage pour les entretenir , et leur électronique est leur point fort mais un talon d'achille .

Cet avion peut être viens un peu trop tôt sur le marché , pas assez mur je pense , encore a améliorer , je pense les américains ont été trop ambitieux sur ce coup .

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
Suivez ce lien  Arrow  https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20767
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Dim 15 Mai 2016 - 13:27

Citation :
F-35B, 1’000ème atterrissage vertical !




Une fois n’est pas coutume, voici une bonne nouvelle dans le cadre du programme F-35 avec le cap des 1'000 atterrissages verticaux réussi pour la version F-35B « STOVL ».

Le pilote d’essai Peter Wilson de la RAF a passé le cap du 1’000ème atterrissage vertical avec un F-35B « Lightning II » dans le cadre des essais en vol continu. Cette étape a été réalisée sur le site de Patuxent River dans le Maryland aux Etats-Unis et ceci 6 ans après le premier atterrissage vertical.

La variante F-35B :

La variante du F-35B STOVL (Short TakeOff/Vertical Landing, ou décollage court et atterrissage vertical) cette version possède une soufflante intégrée verticalement dans le fuselage, à l'arrière du cockpit (utilisée uniquement pour le décollage ou l'atterrissage), ainsi qu'une tuyère principale orientable vers le bas. La soufflante est reliée à la turbine basse pression du réacteur principal. La capacité interne en carburant est réduite à 6,35 tonnes (- 24,22 % par rapport à la version F-35A).Cette variante du F-35 est celle qui sera livrée à l'US Marines Corps, et la Royal Air Force.

À la suite des premiers essais, Lockheed a annoncé que le F-35B ne décollerait verticalement qu'en configuration « lisse » (sans arme ou réservoir auxiliaire) et avec un minimum de carburant sur de courts déplacements, afin de se repositionner à un emplacement où il pourra décoller de manière plus conventionnelle (Short TakeOff). Lors des missions nécessitant des munitions ou du carburant pour obtenir une capacité opérationnelle, le F-35B devra être utilisé comme un avion STOL (Short Take Off/ Landing) avec le tremplin du bâtiment porteur.

Cependant, lors des essais d'évaluation effectués sur l’USS Wasp de la Navy, ont mis en évidence d'énormes problèmes de fiabilité, avec seulement deux à trois appareils disponible sur les six embarqués. La déclaration de capacité opérationnelle, établie en 2001, aurait du intervenir en avril 2010 et n'est toujours pas prononcée. Le logiciel doit être modifié pour permettre à l'appareil d'emporter une caméra avec flux en diffusion continu, la capacité vision de nuit et surtout plus d'armement, en particulier un canon en nacelle. Le problème de résistance thermique des ponts d'envol sur les navires amphibies, a été résolu par l'usage de Thermion, une peinture appliquée au pistolet et à base de céramique et de poudre d'aluminium.


Photos : F-35B STOVL @ Lockheed-Martin

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2016/05/14/f-35b-1-000eme-atterrissage-vertical-861420.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20767
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Jeu 9 Juin 2016 - 16:36

Citation :
Le Premier ministre canadien « descend » le F-35


Posté dans Amériques, Forces aériennes par Laurent Lagneau Le 08-06-2016




Depuis la campagne des dernières élections législatives canadiennes, on savait que Justin Trudeau n’était pas un fervent partisan de l’avion de combat F-35, qui a accumulé les surcoûts et les retards lors de sa mise au point par Lockheed-Martin.

Cet appareil avait été choisi en 2010 par le gouvernement emmené par le conservateur Stephen Harper pour remplacer les CF-18 Hornet de l’Aviation royale canadienne. Seulement, Ottawa en resta au stade de l’intention, un rapport du vérificateur général du Canada ayant démontré que les coûts d’une telle acquisition (il était question de 65 F-35) avaient été sous-évalués.

D’où le lancement annoncé d’un appel d’offres pour sélectionner le futur avion de combat des forces canadiennes. En septembre, le libéral Justin Trudeau, avait confirmé cette procédure en cas de victoire de son parti aux élections. Mais il avait aussi précisé qu’il n’était pas question pour lui d’acquérir des F-35 afin d’économiser des « dizaines de milliards de dollars pour les prochaines décennies. »

Pourtant, des pays alliés du Canada au sein de l’Otan ont fait le choix du F-35. L’appareil doit former l’épine dorsale de l’aviation de combat américaine, les Pays-Bas, comme l’Italie, viennent de revecoir le premier exemplaire des 37 qu’ils ont commandés, le Royaume-Uni attend les siens et le Danemark envisage d’en acquérir 27 unités.

Que doivent penser les dirigeants de ces pays des propos qu’a tenus Justin Trudeau au sujet de l’appareil qui équipera leurs forces aériennes respectives dans un proche avenir?

« Les conservateurs (…) se sont accrochés à un avion qui ne fonctionne pas et qui est loin de pouvoir fonctionner », a lancé le Premier ministre canadien alors qu’il était interrogé sur le remplacement des CF-18.

« C’est un problème dont nous avons hérité et que nous allons régler », a-t-il ajouté, avant d’expliquer que, en raison de l’ancienneté des CF-18, l’Aviation royale canadienne se trouvent « dans une situation où elles ne peuvent honorer leurs engagements auprès de l’Otan et du NORAD [Commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord, ndlr]. »

Seulement, le Parti libéral de M. Trudeau assurait encore récemment, comme d’ailleurs l’opposition conservatrice, que les CF-18 pouvaient être maintenus en service au-delà de 2020 étant donné qu’ils avaient justement été modernisés pour durer jusqu’en 2025.

Aussi, le ton est donc en train de changer. Avant M. Trudeau, le ministre canadien de la Défense, Harjit Sajjan, avait dit craindre une rupture capacitaire si les CF-18 n’était pas rapidement remplacés. Et d’aller même jusqu’à estimer que la modernisation de ces derniers, qui a coûté des centaine de millions de dollars canadiens, était une erreur.

Même chose pour le secrétaire parlementaire à la Défense, John McKay, qui, le 6 juin, a parlé d’un « déficit de capacités » qui « se développe » et qui « doit être géré ».

A priori, la piste de l’acquisition, auprès de Boeing, de « quelques » F-18 « Super Hornet », c’est à dire une version modernisée du CF-18, tient la corde. Et cette solution est à l’étude depuis déjà un moment, à en croire un député de l’opposition canadienne.

« Depuis février, des représentants de Boeing ont eu 10 rencontres avec des gens du gouvernement et du cabinet du premier ministre. Pourquoi les libéraux ont-ils truqué le processus et laissent passer Boeing avant les autres? », a ainsi demandé, rapporte Radio Canada, James Bezan, le député conservateur de Selkirk-Interlake-Eastman.

Or, d’après CBC, Ottawa n’a pas encore effectué un paiement de 32 millions de dollars au titre de sa contribution au développement du F35, alors que cela aurait dû être fait le 31 mai.

Cette contribution, annuelle, doit permettre au Canada d’acquérir l’avion de Lockheed-Martin à prix réduit et autorise les entreprises canadiennes à postuler pour des contrats d’approvisionnement.

http://www.opex360.com/2016/06/08/le-premier-ministre-canadien-descend-le-f-35/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20767
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Ven 24 Juin 2016 - 19:36

Citation :
Un F-35? 85 millions de dollars, toutes taxes comprises

Par: rédaction
24/06/16 - 13h26 Source: Belga


Un F-35 Lightning II Joint Strike de l'armée américaine. © reuters.


L'avionneur américain Lockheed Martin se fait fort de proposer son chasseur furtif F-35 au prix unitaire de 85 millions de dollars à la Belgique quand elle décidera, en 2018, du choix du successeur du F-16, a indiqué vendredi un de ses responsables.


Lockheed, sous la pression du Pentagone, son principal client pour le F-35 Lightning II - un avion de combat décliné en trois versions, dont une à décollage et atterrissage vertical et une destiné à opérer depuis des porte-avions - a déjà réduit le prix de son avion.

Le coût unitaire d'un des 43 F-35 appartenant au lot actuellement en production (LRIP 8 en jargon), objet d'un contrat d'un montant de 4,7 milliards de dollars signé en 2013, est ainsi 57% moins élevé que celui des deux premiers F-35A (la version à décollage et atterrissage conventionnels) commandés en 2007, a souligné le vice-président de Lockheed Martin pour le développement des affaires et l'intégration stratégique, Jack Crisler, lors d'une rencontre à Bruxelles avec la presse belge.

Ce prix de moins de 85 millions de dollars comprend tous les senseurs et les systèmes intégrés de cet appareil, qu'il présente comme "de 5ème génération".

Le gouvernement a, en approuvant le 22 décembre dernier le "plan stratégique 2016-2030" présenté par le ministre de la Défense Steven Vandeput, réservé un montant de 3,573 milliards d'euros à l'achat de 34 avions de combat, destinés à succéder aux F-16 vieillissants à partir de 2023.

Cinq candidats sont en lice, dont le F-35. La signature du contrat est attendue au printemps 2018.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/2763978/2016/06/24/Un-F-35-85-millions-de-dollars-toutes-taxes-comprises.dhtml
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20767
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Mar 5 Juil 2016 - 18:20

Citation :
04/07/2016

Pour Israël le F-35 est insuffisamment protégé en cybersécurité !





Tel Aviv, les israéliens ne font pas confiance dans les systèmes de sécurité qui compose le F-35 en matière de cyberguerre. De fait l’Etat Hébreu va maximiser l'autonomie de sa futur flotte de F-35 « Joint Strike Fighters » avec son propre système de cybersécurité.

Les faiblesses dénoncées par Israël :

En terme de cybersécurité comme dans la guerre électronique, il est toujours difficile d’obtenir des informations et pour cause. Pour les israéliens, le F-35 pose plusieurs problèmes en matière de cybersécurité : d’une part l’avion est composé de millions de lignes de codes qui composent les logiciels. Ceux-ci sont peuvent devenir une véritable faiblesse voir le « talon d’Achille » de ’avion en cas de pénétration de la part de hackers.

De plus, le système de maintenance ALIS (Autonomic Logistics information System) centralisé au Etats-Unis pour l’ensemble des utilisateurs n’offre pas les sécurités nécessaires en matière de cyberguerre. Il faut dire que, si un hacker arrive à pénétrer le système ALIS, qui communique depuis chaque avion directement au sol, il aura accès à l’ensemble de la gestion de la maintenance cellule, des systèmes de missions et des clés cryptographiques utilisées sur chaque F-35 en service. Inutile de préciser que, si l’ennemi accède à ces données, il pourra les modifier à son aise et clouer la flotte de F-35 au sol. De plus il aura également accès aux données des autres nations utilisatrices de l’avion.

Mais pour israël, il existe également un autre problème avec ALIS, en cas de guerre électronique généralisée, il sera impossible pour les utilisateurs de l’avion d’avoir la garantie de pouvoir en permanence rester en contact avec le centre de maintenance aux Etats-Unis pour recevoir les correctifs de logiciels. De plus, la chaine d’approvisionnement en pièces détachées risques d’être sévèrement compromise clouant ainsi au sol les flottes de F-35. Israël est principalement lié à la vulnérabilité des systèmes externes qui relient le F-35 à la fois aux réseaux militaires américains et aux réseaux des partenaires de l’avion.

La réponse israélienne :

En réponse à ces problèmes, l'industrie israélienne va construire et installer ses propres défenses cybernétiques autochtones pour protéger les réseaux et les systèmes sur les futurs F-35I. Israël prévoit de mettre en place sont propre pare-feu pour vous assurer que l'information privilégiée ne passe pas entre les Etats-Unis et israéliens via un système externe tel que le système Autonomic Logistics information (ALIS).

De plus, pour Israël il est inconcevable de rester dépendant en matière de pièces détachées. Pour ce faire le pays va constituer son propre stock pour garder son autonomie en cas de conflit.


Photos : 1 F-35 @ Lockheed-Martin 2 Image de synthèse @ IAF

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2016/07/04/pour-israel-le-f-35-est-insuffisamment-protege-en-cybersecur-861707.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20767
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Mer 3 Aoû 2016 - 17:52

Citation :
Washington déclare enfin son avion furtif F-35A prêt pour le combat


Washington, 2 août 2016 (AFP) -


L'armée de l'air américaine a déclaré mardi un premier escadron de ses avions furtifs F-35A prêt pour le combat, une étape majeure très attendue pour ce programme plombé par de nombreux retards et des dépassements de coûts faramineux.

L'escadron de 12 appareils est basé à Hill Air Force Base, dans l'Utah (ouest) et la validation de ces avions pour le combat intervient après de nombreux tests et exercices d'entraînement.

"Le F-35A va être l'appareil le plus dominant dans notre inventaire parce qu'il peut aller dans des endroits où nos autres avions ne pouvaient pas et il offre à nos dirigeants toutes les possibilités requises sur le champ de bataille", a souligné le général Hawk Carlisle, qui dirige l'US Air Combat Command.

L'US Air Force n'a toutefois pas donné de calendrier précis pour les premières missions de combat de l'avion, mais il devrait être déployé sur le terrain à l'étranger d'ici le début d'année prochaine.

"Nous n'en sommes qu'au commencement, c'est une étape intermédiaire qui va nous mener jusqu'au point où les capacités de combat du F-35 seront pleinement exploitées", a ajouté le général Carlisle.

Les Marines avaient annoncé l'an dernier qu'un premier groupe de F-35B étaient prêts pour le combat, mais ils n'ont pas encore été utilisés sur le terrain.

Lancé au début des années 1990, le programme F-35 est le plus cher des programmes d'armement de l'histoire militaire, avec un coût estimé au total à près de 400 milliards de dollars pour le Pentagone, pour à peine 2.500 appareils à produire par le constructeur Lockheed Martin.

L'avion, qui est une prouesse informatique avec 8 millions de lignes de code pour ses ordinateurs de bord, est censé être six fois plus efficace que les appareils actuels en combat aérien et en surveillance, et huit fois plus efficace en attaque au sol.

Mais l'avion a subi plusieurs revers, dont un mystérieux feu de moteur en 2014 qui a conduit l'état-major à clouer tous les F-35 au sol en attendant de résoudre le problème.

D'autres problèmes ont aussi considérablement ralenti le programme, dont des soucis techniques, des bugs informatiques et même un système de siège éjectable qui risquait d'entraîner la mort des pilotes pesant plus de 62 kilos...

Le sénateur républicain John McCain, qui préside la commission des forces armées du Sénat, a salué l'annonce de l'armée de l'air tout en relevant que ce programme illustrait le gaspillage financier de l'armée.

"Tirant les leçons des défaillances de ce programme et de celles de tant d'autres, la commission des forces armées du Sénat continuera à faire pression pour réformer notre fastidieuse politique d'acquisition en matière de défense pour assurer que les dollars des contribuables sont dépensés efficacement", a-t-il relevé.

Trois versions du F-35 existent: le F-35A, utilisé par l'Air Force, décolle et atterrit normalement; le F-35B, utilisé par le corps des Marines, peut décoller sur des pistes très courtes et atterrir verticalement; enfin, le F-35C est destiné aux porte-avions de la Navy.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/13252-washington-declare-enfin-son-avion-furtif-f-35a-pret-pour-le-combat
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Jeu 4 Aoû 2016 - 12:21

L'avenir nous le dira...
Revenir en haut Aller en bas
youssef_ma73
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1766
Inscrit le : 04/08/2014
Localisation : France
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Ven 12 Aoû 2016 - 20:49

vraiment hyper furtif le F-35 Smile



Citation :
(EDITOR’S NOTE: The footage above illustrates why the F-35 is easily detectable despite its much-hyped radar “stealth:” it generates so much heat that it is visible at long ranges by thermal imaging sensors, such as the infra-red scan and track (IRST) sensors fitted to most combat aircraft made outside the US.
It also begs the question of how Lockheed designers – and the Pentagon -- can have believed their own “stealth” claims to the point of ignoring the F-35’s infra-red signature, which negates all gains made in the radar spectrum.
Incidentally, it also makes one wonder how US military aviation chiefs could have accepted an entire generation of combat aircraft without IRST sensors they are now belatedly trying to retrofit.
In the video, the switch from visible to thermal imaging, at the 10 second mark, is especially telling (hotter is whitest).
To coin a phrase, it stands out like a blowtorch in a dark room.
Throughout its modest flight display, the aircraft – an F-35B STOVL variant -- generated an incredible amount of heat, which makes it easily detectable from any angle by any thermal imaging sensor, including IR binoculars and sights that are widely distributed on the modern battlefield.)
http://www.defense-aerospace.com/article-view/release/176122/flir-footage-shows-f_35%E2%80%99s-stealth-limitations.html

_________________
“Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.” Albert Einstein.
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Ven 12 Aoû 2016 - 21:58

bon ,ben autant le peindre en rose a petit pois vert .........
Revenir en haut Aller en bas
TYBBND4
Caporal
Caporal
avatar

messages : 104
Inscrit le : 15/12/2015
Localisation : Planet earth
Nationalité : MoroccanUS

MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   Ven 12 Aoû 2016 - 23:28



Notant que la famille du sukhoi a la plus grande " Thermal trace" parmi les avions de chasse.
La SU-35 sera détruit avant de voir la F-35 dans le radar ou dans le OLS-35.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JSF F-35 Lightning II   

Revenir en haut Aller en bas
 
JSF F-35 Lightning II
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 34 sur 36Aller à la page : Précédent  1 ... 18 ... 33, 34, 35, 36  Suivant
 Sujets similaires
-
» SU-35 Sukhoi, F-35 Lightning, F-22 Raptor
» L' lightning
» Spotlight (Grease Lightning)
» if you ride like lightning you're gonna crash like thunder + priaspen
» If i was a pokemon, i'd be pikachu - Cute but lightning

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armement et matériel militaire :: Aviation militaire-
Sauter vers: