Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le Programme AL GHAIT

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chahine
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 437
Inscrit le : 19/04/2007
Localisation : GMMC
Nationalité : Maroc

MessageSujet: le Programme AL GHAIT   Mar 22 Mai 2007 - 22:53

Depuis 1985, le Maroc entreprend un programme de modification climatique appelé Al-Ghaït, dont le but est d'augmenter le taux de pluviométrie. Le programme, qui sera mis en oeuvre par les Forces Royales Air, repose sur l'insémination des nuages par des produits chimiques iodisés sensés augmenter les chances d'averses.

Pour celà, les FRA on mobilisé un Alphajet et un King Air 100, spécialement équipés par la société Weather Modification Inc

L'Alphajet en question est équipé d'un radar météo de type Sperry/Honeywell PRIMUS 300SL ainsi que d'une nacelle de contre mesures AN/ALE-40 modifiée qui disperse des cartouches pyrotechniques pour l’ensemencement des nuages cumuliformes.

Un laboratoire volant, monté sur le King Air 100 permet le suivi des opérations en collectant des informations sur les conditions météo.

Ce programme de haute technicité, testé avec succès au Burkina Faso puis au Sénégal (programme BAWAAN), suscite l'interêt de plusieurs pays qui souhaitent bénéficier de l'experience des FRA, à commencer l'armée de l'air thaïlandaise, dont on voit ici des officier en visite à Meknès, devant l'Alphajet Al-Ghaït:


__________________________________________________________

Quelques photos:

Avion-semeur Alphajet H (notez le radar météo au nez)


Alphajet armé pour une mission Al-Ghaït exposé au public aux JPO 2006 à la 2° BAFRA


Avion-laboratoire Beech King Air 100 CNA-NA (notez les senseurs sous les ailes)


Equipement du CNA-NA


Zone d'action de la formation constituée de l'Alphajet opérant depuis la 2° BAFRA (Meknès)
et du King Air 100 depuis la 3° BAFRA (Kénitra)


Couverture radar des opérations depuis Fes et Khouribga


Condition des opérations


Echantillonage des données recueillies par le laboratoire volant (King Air 100)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8410
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Programme AL GHAIT   Mar 22 Mai 2007 - 23:34

CNA-NA



_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
Chahine
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 437
Inscrit le : 19/04/2007
Localisation : GMMC
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: le Programme AL GHAIT   Mar 22 Mai 2007 - 23:41

Tiens tiens, l'opérateur météo sur le be100 est civil.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jubawiss
Invité



MessageSujet: Re: le Programme AL GHAIT   Jeu 24 Mai 2007 - 7:01

c'est un programme en cooperation avec les service de la meteo donc civile
Revenir en haut Aller en bas
big boss
Lieutenant
Lieutenant
avatar

messages : 755
Inscrit le : 03/04/2008
Localisation : Casablanca, Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: AL GHAIT : l'avion qui fait la pluie...et le beau temps   Mer 7 Mai 2008 - 22:20

Citation :
AL GHAIT: l'avion qui fait la pluie...et le beau temps.

Au cours des années 80, le Maroc a connu une succession de sècheresse
qui a beaucoup impacté son économie basée principalement sur le secteur
agricole. C'est en 1984 qu'a commencé le projet de modification
artificielle du temps en collaboration avec des chercheurs américains
et l'appui de l'USAID (Agency for international development)


ALGHAIT à l'AEROEXPO Marrakech 2008




Il a fallu un avion capable de traiter les nuages à 8000m de hauteur, avec
une bonne autonomie de vol. Le choix s'est porté sur un Alpha-Jet des
Forces Royales Air, son radar météorologiques est utilisé pour éviter
les nuages dangereux et son lance leurres électromagnétique modifié en
lance cartouches d'iodure d'argent nécessaire pour l'ensemencement des
nuages chargés en pluie. Les études d'évaluation réalisées estiment à
10% l'apport additionnel en eau, grâce à l'ensemencement des nuages.

Déroulement d'une mission d'ensemencement:

-la section AL GHAIT de la Direction de la Météorologie Nationale suit
l'évolution du climat et développe ses prévisions de précipitation à
long et court terme,
- les FRA mettent sur pied une mission de l'avion Alpha-Jet,
- décollage de l'avion vers la zone cible,
- repérage des nuages intéressants "Cumulus", il se fait à vue

Cumulus

- l'avion pénètre les nuages (Cumulus) un par un, en évitant les nuages d'orage,
-
au cœur de chaque nuage, le pilote lâche une cartouche d'iodure
d'argent ou deux en fonction de la dimension du nuage. C'est ce produit
chimique qui servira de catalyseur pour la formation des gouttelettes
de pluie.

Depuis la confirmation du programme et le passage à
la phase opérationnelle, plusieurs autres pays africains ont bénéficié
de l'expérience marocaine dans ce domaine.
En 1998, l'avion
ALGHAIT a traversé les déserts de la mauritanie et du Burkina Faso.
Depuis 2005, il se rend chaque années pendant l'été à Dakar au Sénégal
pour participer au programme local d'ensemencement en collaboration
avec les experts marocains.
En 2007, le Maroc a remporté le prix Zayed Ibn Sultan aux Emirats Arabes Unis en récompense des efforts engagés dans le domaine de la modification artificielle du temps.

http://www.aeronautique.ma/AL-GHAIT-l-avion-qui-fait-la-pluie-et-le-

Citation :
Pluies
artificielles: Une spécialité marocaine et une opportunité pour lutter
contre la famine et la sècheresse en Afrique
pour continuer l'article: www.waterfair.org/attachment.spring%3Fattachment%3D514+AL+GHAIT&hl=fr&ct=clnk&cd=5&gl=ma&client=firefox-abeau-temps-_a816.html" target="_blank" rel="nofollow">http://66.102.9.104/search?q=cache:zlhVQ0FYLoAJ:www.waterfair.org/attachment.spring%3Fattachment%3D514+AL+GHAIT&hl=fr&ct=clnk&cd=5&gl=ma&client=firefox-abeau-temps-_a816.html

En gros somodo l'Alphajet modifier des FRA peut faire descendre la pluie du ciel !


Dernière édition par big boss le Ven 10 Oct 2008 - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://far-maroc.forumpro.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le Programme AL GHAIT   Ven 9 Mai 2008 - 13:30

oui toute a fait raison
Pluies artificielles: Une spécialité marocaine et une opportunité pour lutter contre la famine et la sécheresse en Afrique

Faire pleuvoir à volonté, ensemencer des nuages, déclencher des averses, un rêve devenu une réalité au Maroc dont l’expertise est, de plus en plus prisée, pour lutter contre la sécheresse en Afrique.

Depuis près de trois décennies, le Maroc développe des méthodes de déclenchement de pluies artificielles pour lutter contre la sécheresse, augmenter l’enneigement et mieux comprendre les précipitations. Cette méthode de modification du temps a été lancée suite aux années de sécheresse qu’a connu le Maroc pendant la période 1978-1982.

C’est sous les directives de Feu Sa Majesté Hassan II que le Royaume du Maroc a signé, en 1984, un protocole d’accord de coopération avec l’Agence des Etats Unies pour le Développement International (USAID) visant l’établissement d’un projet de modification artificielle du temps baptisé AL-GHAIT.

Prières et danses tribales ont souvent servit dans de nombreuses sociétés pour résoudre des problèmes de sécheresse et déclencher des averses. Entre mythe et réalité, si tous les moyens sont bons pour provoquer des précipitations, les pluies artificielles se sont surtout distinguées par ses techniques plus scientifiques.

Au Maroc, cette pratique prend, de jour en jour, une ampleur accrue et un nombre important de pays sont incités par cette démarche non conventionnelle d’amélioration des ressources hydriques.

Le programme Saaga, un bel exemple de coopération Sud-Sud

Le Burkina Faso a été le premier pays à bénéficier de l’aide marocaine dans le domaine des pluies articielles. En 1998, suite à un important déficit pluviométrique, avec l’appui du Royaume du Maroc, le Burkina a lancé l’opération « Saaga ». Cette expérience pilote de transfert de savoir-faire du Maroc vers l’Afrique sub-saharienne, jugée satisfaisante, a été reconduite en 2004 par le gouvernement burkinabé pour devenir un programme permanent.

Ce rayonnement, à l’échelle internationale, fait de cette expérience, un bel exemple de réussite de la coopération Sud-Sud en matière d’accroissement des précipitations. A ce jour, ce sont de nombreux pays tels que le Sénégal, la Gambie, le Niger, le Mali, le Cameroun, le Cap-Vert et la Mauritanie qui sollicitent ardemment la reconduction de cette expérience dans leurs territoires respectifs. En effet, alarmés par la dégradation des conditions alimentaires liée à la poussée démographique (plus de 3% par an) et surtout par l’avancée galopante du désert, les pays du Sahel ont convenu de recourir à cette technologie pour faire reculer la faim qui freine depuis des décennies leur développement.. Il s’agit, pour eux, de mettre en commun leurs compétences et leurs ressources pour la réalisation du projet en s’inspirant de l’opération Saaga.

Ce qui est sûr, la mise en place d’un tel programme nécessite une réelle volonté politique et une grande mobilisation au niveau national. Au Maroc, il a fallu une phase de tests qui a duré 5 ans avec l’appui de spécialistes américains, pour que le programme « Al Ghaït » se poursuive jusqu’à ce jour avec des moyens nationaux. Il implique, outres la Direction Nationale de la Météorologie Nationale et la Défense Nationale (Gendarmerie Royale et Forces Royales Air), des départements ministériels tels que les Ministères de l’Intérieur, de l’Agriculture et de l’Energie.
Egalement, un Haut comité directeur national du Programme est mis en place, coordonné par le Général de Division Hosni Benslimane.

Une technique, des moyens, quel impact ?
L’Iodure d’Argent est le produit chimique le plus utilisé pour les projets de modification artificielle du Temps. Grâce au principe d’ensemencement, qui consiste à introduire dans les nuages des produits chimiques (mélange d’argent, de sodium et d’acétone), on peut obtenir plus de pluie qu’il aurait pu tomber initialement. Mais la technique ne fonctionne que dans des conditions météorologiques très précises. Le concept de base repose sur l’existence de nuages, totalement ou en partie, surfondus. Il faut donc guetter en permanence le ciel avec des radars et des appareils sophistiqués, un peu coûteux.

M. Abdellah Mokssit, Directeur adjoint et Chef du Centre National de Recherches Météorologiques, explique qu’un programme de modification artificielle du Temps est un vecteur de développement des services météorologiques nationales.

En effet, les équipements nécessaires pour l’exécution de la technique sont tous utiles pour le renforcement de la qualité des services de prévisions météorologiques. Il est donc plus aisé de mener cette opération dans un pays disposant d’un un service de météorologie bien équipé.

Le programme Al-Ghaït dispose, avec l’appui des Forces Royales Air, d’un avion muni de brûleurs de solution acétonique, d’une autonomie de 3 heures environs d’ensemencement, et d’un avion Alpha-Jet muni d’un lanceur de cartouches pyrotechniques. L’avion -laboratoire est à cet effet l’outil scientifique fondamental pour un tel programme. Il est également très important de choisir précisément le lieu et le moment du traitement. C’est pourquoi des moyens de veille météorologique ont été mis en place par le programme Al Ghaït : un radar météorologique pour mesurer et suivre l’étendue des zones nuageuses, un système de radiosondage pour dresser le profil de la température, de l’humidité et du vent et enfin une station de réception d’images satellitaires pour permettre une description qualitative et quantitative des nuages et leur déplacement.

Les pluies artificielles créent une quantité d`eau additionnelle importante et qui a un impact direct en terme de gain en eau domestique et d`irrigation et en matière d`énergie hydro-électrique. L’utilisation de cette méthode au Maroc permet d’augmenter les précipitations au bénéfice des populations qui ne font pas en général la différence entre une pluie modifiée artificiellement et une pluie normale. C’est qui est sûr aujourd’hui, c’est la maîtrise confirmée de la technique par le Maroc qui fait des interventions dans la plupart des régions du pays où le besoin se fait sentir.

Une évaluation économique du programme Al-Ghaït a montré par exemple qu’un taux additionnel de 10% des eaux pourrait générer jusqu’à 3,37% de profit supplémentaire lié à l’utilisation de cette eau.

Pour lutter contre la famine et la sécheresse, la technique des pluies artificielles est une véritable opportunité pour la coopération Sud-Sud, notamment entre le Maroc et les pays du Sahel, un gage de développement de l’Afrique.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le Programme AL GHAIT   Mer 8 Oct 2008 - 18:59

Citation :

Les autorités sénégalaises rendent hommage à l'équipe marocaine des pluies provoquées

Dakar, 08/10/08- Les autorités sénégalaises ont rendu hommage à l'équipe marocaine des pluies provoquées, après les résultats exceptionnels enregistrés durant la campagne 2008.

Une cérémonie en l’honneur de cette équipe a été organisée, mardi à Dakar, en présence de plusieurs hautes autorités militaires sénégalaises, durant laquelle le président du comité national de coordination du programme des pluies provoquées, le général de corps d’armée Pathé Seck, a salué l’apport "crucial" des techniciens marocains pour la conduite et le succès de ce programme.

"A l’image des campagnes précédentes, les opérations de cette année ont connu un franc succès", a affirmé le général Seck en rendant un vibrant hommage au Maroc pour avoir mis son expertise à la disposition du Sénégal.

Après avoir salué le "dynamisme" et l’"excellence" des relations maroco-sénégalaises, il a affirmé que l’équipe marocaine "a donné grande satisfaction" aux autorités sénégalaises et "travaillé d’arrache-pied" pour le succès de ce projet.

Il a ajouté que l’apport du soutien marocain a été "crucial" dans les résultats exceptionnels enregistrés par la grande offensive agricole pour la nourriture et l’abondance (GOANA), une initiative lancée en avril dernier par le président sénégalais, Me Abdoulaye Wade, pour lutter contre la crise alimentaire.

En effet, pour la 4ème année consécutive, une équipe d’une cinquantaine de techniciens marocains a été dépêchée cette année au Sénégal pour épauler leurs homologues sénégalais dans la conduite et la prise en charge du programme "Bawaan" (pluies abondantes en langue wolof).

La contribution du Maroc est d’une grande importance dans la mobilisation des moyens aériens et le fonctionnement du radar.

Ce radar, installé à Linguère (environ 300 km de Dakar), est un maillon essentiel du dispositif du programme d’ensemencement des nuages en permettant d’améliorer les prévisions des pluies et des inondations.

Avant le Sénégal, le Maroc avait mis son savoir-faire en matière de pluies provoquées à la disposition du Burkina Faso où ce projet a permis une augmentation de plus de 14 pc des précipitations.

D’autres pays du Sahel, confrontés à de crises cycliques de sécheresse, ont émis le vœu auprès du Maroc pour bénéficier de cette expertise comme la Mauritanie, la Gambie ou le Niger.

Au Maroc, Le programme "El Ghayt" des pluies provoquées avait été lancé en 1985 dans le bassin versant d’Oum Rbia, près du barrage Bine El Ouidane.

Ayant permis une augmentation de 17 pc des précipitations, les techniciens marocains l’ont étendu à la province d’El Hajeb où la technique est également utilisée dans la lutte contre la grêle en hiver.

"Le projet sera étendu là où c’est utile et là où les nuages sont favorables à l’ensemencement comme la Chaouia et Doukkala", avait confié à la MAP le directeur du Centre national de recherches météorologiques, Abdellah Mokssit.
Revenir en haut Aller en bas
youyous2009
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 57
Inscrit le : 17/02/2009
Localisation : zaragoza
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: senegal 2006   Ven 19 Juin 2009 - 2:46

lt colonel hassan khaled gerente de equipos de aire con el presidente del senegal.




Dernière édition par youyous2009 le Ven 19 Juin 2009 - 6:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le Programme AL GHAIT   Ven 19 Juin 2009 - 2:55

il s´agit du prog AlGhait youyous,merci pour la Photo Wink
une petite presentation serait chouette Like a Star @ heaven

http://far-maroc.forumpro.fr/salon-membres-f12/presentation-t2189.htm
Revenir en haut Aller en bas
ultras
Caporal chef
Caporal chef


messages : 171
Inscrit le : 09/06/2009
Localisation : Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Programme AL GHAIT   Ven 19 Juin 2009 - 3:05

Revenir en haut Aller en bas
http://www.geologie-maroc.blogspot.com/
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21633
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Programme AL GHAIT   Mer 28 Juil 2010 - 18:54

Citation :
L'équipe marocaine des pluies provoquées à l'oeuvre dans le ciel du Sénégal

Dakar - Depuis le début de l'hivernage (saison des pluies en zones tropicales), l'équipe des experts marocains dans le domaine des pluies provoquées est entrée en action dans les cieux du Sénégal, traquant les nuages au dessus des différentes zones agricoles, Sylvestres et pastorales pour provoquer des averses salvatrices et faire rejaillir vie et verdure sur de vastes contrées arides et asséchées.

-Par Driss Hidass-

L'équipe marocaine des pluies provoquées "Al-Ghait", dont la réputation est désormais établie au niveau du continent africain, est à l'oeuvre depuis une semaine dans le cadre du programme "Bawaan" (pluies abondantes en Wolof).

Composée d'une cinquantaine d'ingénieurs, météorologues, techniciens et pilotes, l'équipe interviendra dans le volet le plus déterminant de ce programme: l'insémination par voie aérienne des nuages tropicaux sur l'ensemble du territoire du pays.

Le programme des pluies provoquées au Sénégal comprend deux volets. Une insémination depuis le sol via des générateurs alignés le long d'un corridor de passage des nuages et les opérations aériennes menées par l'équipe marocaine avec deux avions bombardiers de nuages.

+Un savoir faire pointu+


Les opérations aériennes, qui requièrent une logistique plus importante et un savoir faire des plus pointus, sont les plus déterminantes puisqu'elles permettent des interventions précises, à des endroits ciblés avec des résultats qui dépassent souvent les attentes.

Après les premières années du programme où l'opération concernait des zones limitées et au regard des résultats probants avec une pluviométrie excédentaire, l'intervention aérienne d'insémination des nuages concerne actuellement l'ensemble du territoire sénégalais avec toujours des résultats satisfaisants au rendez-vous, indique le colonel Mohamed Amimy, chef de la mission marocaine auprès du programme "Bawaan".

En effet, les chiffres de l'analyse de la pluviométrie, du 20 juillet au 27 septembre de l'année 2009, sont édifiants. Le cumul des pluies durant cette période dépasse parfois de 200 pc la normale dans les régions agricoles telles que Linguere (657 mm contre une moyenne annuelle de 270), Mbour (783 mm, contre une moyenne de 377 mm) ou encore Podor (305mm contre une moyenne de 152).

+La chasse aux nuages+


L'insémination des nuages est une opération complexe qui requiert le savoir faire des météorologues de l'équipe et la précision d'intervention des pilotes pour l'épandage des produits inséminateurs, explique le colonel Amimy.

Après observation et prévisions météo, l'opération d'insémination des nuages s'effectue par deux types d'interventions aériennes. Un avion léger part à la traque des nuages légers et épars, alors qu'un bombardier doté d'un laboratoire météo embarqué se lance sur les grandes masses de nuages soudés et uniformes, précise-t-il.

L'efficacité des opérations aériennes de l'opération Bawan-2009 avait permis d'atteindre très tôt une pluviométrie largement excédentaire et l'on a du interrompre les opérations bien avant la fin de la saison des pluies qui intervient au mois d'octobre, rappelle le colonel Amimy.

Pour sa part, M. Grana Laidi, responsable de l'équipe météo de l'opération "Bawan", explique que l'aspect météorologique permettant de sonder avec précision différents facteurs climatiques grâce à des technologies et outils de détection modernes, revêt une importance particulière dans l'opération des pluies provoquées.

Il s'agit particulièrement de repérer avec précision les nuages "inséminables" et prévoir le moment opportun de l'insémination aérienne qui doit intervenir au 2ème stade de la formation du nuage.

Outre les données météo fournies par radars terrestres ou par l'imagerie satellite, le laboratoire à bord de l'avion bombardier permet une analyse précise des composantes microphysiques de l'atmosphère afin de déterminer le moment le plus opportun pour l'épandage du produit inséminateur sur les nuages, précise M. Grana, qui est également encadreur scientifique du programme "Al-Ghait".

Et de souligner que l'opération des pluies provoquées parvient à des résultats immédiats et très satisfaisants dans les régions tropicales. Dans ces zones climatiques l'on intervient sur les nuages à convection thermique (cumulonimbus), caractérisés par un fort potentiel pluviométrique en raison de sa forte densité et d'une épaisseur qui peut atteindre les 20km, explique le responsable du volet météo de l'opération "Bawan".

Selon les responsables marocains de l'opération "Bawan" le résultat est quasi-immédiat. Après l'insémination par voie terrestre ou aérienne, le ciel ouvre ses vannes et les nuages qui auraient pu se perdre sur l'océan déversent des pluies salvatrices sur les zones agricoles, notamment arachidières et Sylvopastorales.

Avec une vue aérienne, l'on constate aisément le changement spectaculaire intervenu sur terre. Les plaines arides et grises avant le début des opérations, se transforment rapidement en étendues de verdures luxuriantes après quelques opérations d'insémination, expliquent-ils.

"L'impact des pluies provoquées est réel au Sénégal, et si le cap est maintenu de manière résolue, ce projet pourra contribuer pleinement et positivement à changer la politique économique du Sénégal en matière de stratégie de mobilisation des ressources en eau", avait affirmé, pour sa part, le directeur de la Météorologie nationale sénégalaise, M. Matar Ndiaye, qui s'exprimait récemment au sujet du programme "Bawaan".

+Le savoir faire marocain de plus en plus sollicité+

L'expérience marocaine dans le domaine des pluies provoquées est désormais couronnée d'une grande notoriété en Afrique. En atteste l'opération menée au Burkina-Faso durant dix ans.

La technique d'insémination des nuages dans ce pays qui souffrait d'une longue sécheresse et de crises alimentaires aigues a été un vif succès, se rappelle le colonel Amimy qui a opéré dans ce pays depuis 1998. Grâce aux pluies provoquées, ce pays d'Afrique de l'Ouest a renoué avec les précipitations abondantes et parvenu à développer son secteur agricole à même d'assurer sa sécurité alimentaire.

L'assistance marocaine est aussi un transfert de savoir faire et une formation d'opérateurs locaux, puisque le Burkina-Faso dispose désormais d'une équipe opérationnelle dans le domaine des pluies provoquées.

Avec un tel succès, le savoir faire marocain dans le domaine des pluies provoquées est sollicité par plusieurs pays de la région, notamment la Mauritanie, le Niger, la Gambie, le Cap Vert et le Cameroun, relève le chef de la mission marocaine auprès du programme "Bawaan".

A travers l'opération "Bawaan", le Maroc apporte sa contribution au programme sénégalais "la Grande offensive agricole pour la nourriture et l'abondance" (Goana) dont l'objectif est d'assurer au Sénégal la sécurité alimentaire et réduire sa dépendance alimentaire. Une des premières priorités du gouvernement du pays de la Teranga.

La technique des pluies provoquées a été mise au point aux Etats-Unis dans les années 40. Le Royaume a acquis cette technique depuis 1981 et l'apport en pluviométrie des opérations menées dans le cadre du programme national "Al-Ghait" au Maroc est estimé à près de 17 pc des précipitations.

Dans le cadre de la coopération sud-sud, le Maroc a mis à disposition sa technique des pluies artificielles au profit de plusieurs pays africains, notamment le Sénégal où le programme "Bawaan" est actuellement à sa 6ème édition.
MAP

ca vous dit rien la photo Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le Programme AL GHAIT   Jeu 29 Juil 2010 - 12:23

J'ai entendu dire qu'un nouveau King Air operationnel pour EL GHAIT a étais mis en service cet été c'est vrai?
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21633
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Programme AL GHAIT   Jeu 29 Juil 2010 - 13:15

oui le KA-200 CN-ANG

rmaf a écrit:
En escale à Glasgow. l'avion sera tranformé au USA pour le programme Al Ghait

Beech Super King Air 200 CN-ANG n°1072

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le Programme AL GHAIT   Jeu 29 Juil 2010 - 21:51

Oui c'est bien ca!
Je crois qu'il est arriver hier!

Ils ne projettent pas de modifier d'autre Baby Jet pour EL GHAIT?
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21633
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Programme AL GHAIT   Jeu 29 Juil 2010 - 22:00

l´article parle de
Citation :
deux avions bombardiers de nuages.
je sais pas s´ils mean 2 Ajet ou 1Ajet+KA ,comme normal

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21633
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Programme AL GHAIT   Ven 10 Sep 2010 - 1:39


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21552
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: le Programme AL GHAIT   Dim 8 Avr 2012 - 1:56

Marrakech Air Show

Beech Super King Air 200 CN-ANI


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21552
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: le Programme AL GHAIT   Mer 11 Avr 2012 - 13:37

Marrakech Air Show 2012

Photo Lida

Beech Super King Air 200 CN-ANI




_________________
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8410
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Programme AL GHAIT   Mer 11 Avr 2012 - 15:13

c'est le ANG qui est Al ghait le ANI est un b200C verssion cargo des super king air 200

_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
socrat
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 63
Inscrit le : 14/08/2009
Localisation : bruxelles
Nationalité : Maroc-Belgique

MessageSujet: le Programme AL GHAIT    Mer 11 Avr 2012 - 21:39

Est-ce que quelqu'n connait l'Officier Résponsable du programme AL GHAIT?
Revenir en haut Aller en bas
gigg00
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2112
Inscrit le : 18/06/2008
Localisation : Kenitra-Venise
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: le Programme AL GHAIT   Lun 8 Oct 2012 - 16:29

Aide au "Burkina Faso" :


_________________

"  "تِلكَ الدَّارُ الآخِرَةُ نَجْعَلُها لِلَّذينَ لا يُريدُونَ عُلُوًّا فِي الأَرْضِ ولا فَسَادًا"
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6159
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: le Programme AL GHAIT   Jeu 3 Mar 2016 - 0:37

Les dernières pluis aurait était en partis provoquer par les FRA...

Citation :
Comment le Maroc provoque artificiellement la pluie

Publié par Amine Harmach

Pour qu’il pleuve récemment au Maroc, des nuages ont été stimulés. C’est ce qu’a déclaré à ALM Lhoussaine Youabd, responsable de communication de la direction de la météorologie nationale.

M. Youabd indique que ce n’est pas la première fois que ces opérations d’insémination des nuages sont réalisées, mais qu’elles commencent chaque année du 1er novembre jusqu’au 30 avril dans le cadre du Programme Al Ghait.

En effet, un document adressé à ALM par la direction de la météorologie nationale souligne que ce programme est opérationnel au Maroc depuis 1996. Il est dirigé par un Haut Comité Directeur National coordonné par le général du Corps d’Armé Monsieur Hosni Benslimane.

D’après la même source, les opérations du Programme Al-Ghaït se font en recourant à des avions selon trois modes: par le sommet du nuage, à l’intérieur du nuage ou par la base du nuage.

Ainsi le mode par le sommet du nuage a lieu dans le cas de cellules nuageuses cumuliformes isolées en introduisant des cartouches pyrotechniques éjectables à base d’Iodure d’Argent portées par un avion de chasse type Alpha-Jet, expliquent les responsables de la direction de la météorologie nationale .

Pour le deuxième mode, un avion laboratoire King-Air 200 muni de cartouches de types brûleurs glaçogènes intervient à l’intérieur du nuage. Ce mode est utilisé dans le cas des nuages froids à grande étendue, au sein de la tranche de température entre -5°C et -12°C où l’activation de l’agent chimique, notamment de l’Iodure d’Argent est la plus efficace.
Concernant le mode par la base du nuage, on intervient par générateurs aux sols utilisant l’Iodure d’Argent dans le cas des nuages froids à grande étendue.

Est mobilisé dans ces conditions, un avion laboratoire King Air 200, équipé par les cartouches hygroscopiques, pour les nuages chauds, expliquent la direction de la météorologie nationale.

Pour ce qui est des zones cibles, selon la direction, cette modification artificielle du temps concerne le Bassin versant d’Oum Errabia, la région d’El Hajeb pour le vecteur terrestre et l’ensemble du territoire national pour le vecteur aérien.

A noter que l’impact de cette technique sur la qualité de l’eau a été mesuré. A ce sujet, la direction assure que «les analyses chimiques relatives à la qualité des précipitations ont été ébauchées et relèvent les caractéristiques d’une eau très douce, non chargée minimalement et comparable à une eau distillée».

Aujourd'hui le Maroc


_________________
Revenir en haut Aller en bas
rmaf
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 8410
Inscrit le : 18/03/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: le Programme AL GHAIT   Jeu 3 Mar 2016 - 1:11

tant mieux c est le CN-ANH cette année qui fait avion labo

_________________


و كان حقا علينا نصر المؤمنين - حب الأوطان من الإيمان

-
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le Programme AL GHAIT   

Revenir en haut Aller en bas
 
le Programme AL GHAIT
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [programme] RoboForm c'est quoi ?
» tee shirt du modem et programme de bayrou presidentielle
» Besoin de connaître le programme des métiers du livre
» Rédaction du programme éducatif
» Au sujet de la nouvelle sur le programme éducatif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Forces Royales Air :: Aeronefs et Infrastructures des FRA-
Sauter vers: