Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Blindés Militaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Blindés Militaires   Lun 18 Fév 2008 - 18:37









Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Blindés Militaires   Lun 18 Fév 2008 - 19:14















Revenir en haut Aller en bas
MW
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 1608
Inscrit le : 03/03/2007
Localisation : chez moi
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Blindés Militaires   Lun 18 Fév 2008 - 19:21

Obligation de joindre les Références de Chaque Mato a sa photo.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Blindés Militaires   Lun 18 Fév 2008 - 19:30

Bofors Archer - BD 77












Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Blindés Militaires   Lun 18 Fév 2008 - 19:38

Hmvee pour neige






Buffalo MRAP

Revenir en haut Aller en bas
foxmen
2eme classe
2eme classe
avatar

messages : 38
Inscrit le : 11/02/2008
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Blindés Militaires   Sam 22 Mar 2008 - 13:15

la humvee qui possed des transporteures sur neige c'est geant
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7651
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Blindés Militaires   Mer 11 Juin 2008 - 17:42

Citation :
Les blindés russes se mettent au français

Les forces armées russes vont bientôt être équipées des premiers systèmes dans lesquels seront intégrés des équipements produits par des sociétés françaises comme le pod Damoclès et les caméras thermiques et IR Catherine FC et Matis. Equipant déjà les versions export des avions de combat multirôles Su-30MK, des chars T-90S et des véhicules de combat d’infanterie BMP-3, ces équipements français se sont révélés meilleurs que leurs analogues russes.
Au milieu des années 1990, la coopération franco-russe a été relancée. L’Inde en a été l’instigatrice en souhaitant équiper ses forces aériennes des meilleurs chasseurs au monde. Elle a ainsi choisi de combiner plate-forme russe et avionique française. Le Su-30MKI a été équipé selon ses exigences de la centrale de navigation inertielle Sigma 90 de Sagem et d’écrans multifonctions de Thales. La centrale Sigma 90 et le viseur de casque Topsight de Thales sont ensuite apparus sur les Mig-29K/KUB.

La Malaisie a, à son tour, francisé les appareils russes. Kuala-Lumpur a en effet demandé aux russes que ses Su-30MKM soient proches des Su-30MKI indiens tout en remplaçant l’optronique secteur frontal israélienne par un équipement français et en intégrant le pod de désignation laser français Damocles.

A l’automne 2007, Olivier Houssin, directeur général en charge des activités civiles et de sécurité chez Thales, a déclaré à Moscou que le groupe français était disposé à travailler avec Rosoboronexport pour promouvoir le chasseur Mig-35 et des blindés sur le marché indien et il a affirmé avoir signé à l’été 2007 un premier contrat pour la fourniture de systèmes à la Russie.

Thales fournit désormais à Gazprom des systèmes de gestion des flux du gaz naturel liquéfié et aux chemins de fer russes (RZD) un système de gestion du trafic ferroviaire. La société est aussi prête à équiper le futur avion de ligne MS-21. Selon M. Houssin, l’augmentation des ventes permettra un transfert de technologie et un apport en terme d’expérience de gestion. Pour l’instant, il n’est toutefois pas question selon lui de monter une société commune pour des raisons techniques et économiques. Cependant, Thales a l’intention de créer une succursale en Russie en charge de l’adaptation des produits du groupe aux particularités du marché russe.

Le Ministère de la défense russe commande toujours des équipements 100% russes même si certains éléments de base pouvaient avoir été conçus à l’étranger. Cependant, les tests réalisés au sein du Ministère de la défense russe ont montré que les industriels russes sont en retard sur la concurrence internationale dans certains domaines comme l’électronique, l’optronique et la vision nocturne.

L’usine d’optique et de mécanique de l’Oural (UOMZ) a conçu son propre pod de désignation laser pour permettre aux avions de combat Mig et Sukhoï d’effectuer des tirs de précision de jour comme de nuit : le Sapsan. Mais celui-ci est inférieur à son homologue français Damoclès. L’intégration des pods français sur des appareils des forces aériennes russes est donc en discussion, notamment pour les chasseurs Su-27SM2 et les chasseurs-bombardiers Su-24M2 et Su-24. Russes et français se sont mis d’accord mi 2007 pour une production sous licence. Damoclès a ainsi toutes les chances de devenir le premier système de désignation laser étranger à être fabriqué en Russie. Il s’agira dans un premier temps d’assemblage puis de production entièrement sur place.

Sagem et UOMZ ont signé en juin 2007 un accord pour la création d’une joint-venture qui sera en charge de la production et du service après-vente en Russie des caméras thermiques françaises de dernière génération. Selon UOMZ, la création de la société sera soutenue par les structures gouvernementales russes et françaises. Les caméras françaises, qui permettent la recherche d’objectifs de jour comme de nuit, leur localisation ainsi que le suivi automatique et la désignation des cibles, seront intégrées sur les chars T-90 et blindés BMP-3 voire BMD-4.

En août 2007, Sagem a déclaré vouloir créer une société commune avec le bureau d’étude de Ramenskoe (RKB) pour développer et produire des systèmes de navigation inertielle pour avions de combat.

La signature des contrats de production sous licence a coïncidé avec un premier achat : un contrat entre Thales et Rosoboronexport pour la fourniture de 100 caméras thermiques Catherine FC à destination des chars T-90 de l’Armée russe a été dévoilé mi 2007. Jane’s Defence Weekly a publié, dans son édition de septembre, des commentaires de représentants de Thales qualifiant cette vente de pas décisif pour l’élargissement des débouchés et de possible déclencheur pour attirer des investissements dans l’économie russe et développer la coopération entre Thales et l’industrie russe. Le Ministère de la défense russe s’est quant à lui abstenu de tout commentaire, l’information ayant été dévoilée par des fuites chez Thales.

Cependant Rosoboronexport a publié le 20 mars 2008 des informations sur les négociations avec Thales et notamment sur la mise en place d’un centre de maintenance et de réparation de caméras thermiques sur le site de l’usine d’optique et de mécanique de Vologda ainsi que sur le transfert de technologies et la création en Russie d’une joint-venture pour la production de caméras thermiques. Selon Rosoboronexport, le partenariat concerne la fourniture de caméras thermiques françaises destinées intégrées à être intégrées dans des systèmes terrestres russes au profit de clients étrangers comme du Ministère de la défense russe.

Selon des sources au sein de l’industrie russe, les caméras thermiques françaises sont supérieures sur différents paramètres, y compris l’angle de surveillance, la portée, la qualité de l’image et la fiabilité. Selon ces mêmes sources, UOMZ envisagerait aussi la coproduction avec Sagem de caméras infrarouges Matis pour équiper des blindés.

L’équipage d’un blindé équipé d’un système IR moderne peut effectuer des tirs à tout moment y compris de nuit ou dans de mauvaises conditions de visibilité (rideau de fumée).

La caméra Catherine FC, qui pèse 5,5 kg, peut détecter un char jusqu’à 10 km, classifier une cible à 4,5 km et l’identifier à 2,3 km. La caméra Matis, qui pèse 4,35 kg, peut détecter un char à 11 km et classifier une cible à plus de 5 km.

Les caméras thermiques sont apparues sur les chars russes grâce aux acquisitions des pays tiers. L’Inde a conclu au début des années 1980 un contrat avec l’Union soviétique pour la production sous licence de 2 000 chars T-72 supérieurs en tous points aux 1 500 T-59 chinois commandés par le Pakistan. New Delhi a ensuite débuté le développement de son propre char : l’Arjun. Le cahier des charges a été rédigé par les militaires en 1995 et la mise en production a été préparée à partir de mars 2000 dans l’usine de la ville d’Avadi afin de prendre le relais du programme de production de chars russes sous licence. L’Armée indienne a commandé 124 chars avec de premières livraisons à l’été 2006. Mais les Arjun de pré-série étant trop lourds (plus de 55 tonnes contre 41 t pour le T-72), ils n’étaient pas transportables sur camions ou trains. Leurs moteurs diesels de 1 500 ch de fabrication locale ont été remplacés par des MTU allemands de 1 400 ch mais les problèmes de surchauffe et de rupture de transmission n’ont pas disparu. Entre temps, le Pakistan a acheté, à la fin des années 1990, 300 chars chinois Type 85 et 320 T-80UD ukrainiens (Kharkov). Le Pakistan a également lancé la production de ses propres chars Al Khalid avec l’aide de l’Ukraine et de la Chine. Près de 300 nouveaux chars équipés de caméras thermiques modernes, dont les caractéristiques surpassent celles des T-72 indiens, ont déjà été produits. L’Inde a donc commandé en 2001 à Rosoboronexport 310 T-90S pour un 800 M US$. 124 T-90S ont déjà été livrés directement par la Russie et 186 ont été assemblés depuis 2004 à Avadi à partir de kits fournis par la société russe Uralvagonzavod de Nijnii Tagil. Pour surpasser les T-80UD, l’Inde a exigé que ses T-90 soient équipés d’un moteur diesel B92C2 de 1 000 ch de la caméra thermique Catherine FC de Thales. Dans le même temps, New Delhi tentait de sauver son programme de char national en finançant le développement d’un produit de transition dérivé du T-72 mais équipé de la tourelle de l’Arjun.

Le Pakistan a de son côté commandé à Thales 900 Catherine FC dont les livraisons ont débuté en mars 2007. Elles équiperont les chars Al Khalid et les Type 85 modernisés. Parallèlement, un programme de modernisation de 600 Type 59 (Al Zarrar) équipés d’appareils de vision nocturne de deuxième génération Thesis de la firme italienne Galileo Avionica a été lancé. Islamabad a aussi mené des négociations avec Sagem pour l’installation sur les Al Khalid-2 de caméras thermiques de troisième génération Matis.

En novembre 2007, la « guerre des chars » est relancée lorsque l’Inde signe un contrat de plus de 1,2 Mds US$ avec Rosoboronexport pour 347 T-90S. Un autre programme prévoit d’assembler sous licence dans les usines Ordnance Factory Board (OFB) à Medak et Avadi 1 000 chars T-90S dont 50 livrables en 2009. Thales a annoncé en février 2008 à l’occasion du salon Defexpo 2008 avoir reçu une commande indienne pour 400 Catherine FC pour équiper les chars « hybrides », les T-90S étant équipés par les fournisseurs russes. De plus, des caméras thermiques françaises devraient être installées sur les chars et blindés modernisés T-72M1 et BMP-2K.


LIEN ARTICLE
Revenir en haut Aller en bas
godzavia
Adjudant-chef
Adjudant-chef


messages : 463
Inscrit le : 21/09/2010
Localisation : algérie alger
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Blindés Militaires   Mar 23 Aoû 2011 - 14:11


Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Blindés Militaires   Mar 13 Sep 2011 - 13:06

BAE's Adaptive Camouflage




_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19586
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Blindés Militaires   Dim 12 Juin 2016 - 17:41

Citation :
Iveco – Oto Melara Consortium published a photos of new Centauro II MGS 120/105

Jun 10, 2016



Centauro II MGS 120/105 (c) iveco-otomelara.com
 

The Iveco – Oto Melara Consortium published a photos of new Centauro II   MGS 120/105.

The new Centauro armoured vehicle represents a new stage in the evolution of the storied Centauro 105 and 120mm armoured vehicle, the first 8×8 wheeled antitank vehicle in the world with a high-pressure gun.

As regards mobility in particular, the power-to-weight ratio, increased to 24 HP/tonne, provides unequalled performance in terms of speed and acceleration thanks to the new-generation IVECO engine, offering more than 720 HP, and to the associated modernisation of the transmission, braking system and control electronics.

The digital tyre pressure control (CTIS), allied with run-flat systems, the new suspension and the low nominal ground pressure allow the new Centauro armoured vehicle to extricate itself from any type of terrain.

As for ballistic armour, protection levels are significantly higher than in the past, with a completely rearranged hull chassis and turret design, integratable add-on ballistics and technical solutions, tested to the AEP 55 standard, capable of handling threats such as mines, IEDs and the latest-generation kinetic munitions.

Crew safety has also been further increased, with partitioning of stand-by ammunition and stores within the hull, in addition to the state-of-the-art NBC, fire-fighting and anti-explosion systems.

As regards ergonomics, the ammunition reserves in the hull are automated, as is the new automatic loading system in the turret.

The third generation 120/45 mm gun (optional 105/52mm interchangeable to 120 mm), with integrated and stabilised low-recoil muzzle brake, provides the same fire power as most modern main battle tanks, with the capability of firing all latest generation 120 mm NATO APFSDS and multi-role MP munitions.

The turret, equipped with new anti-mine seats, has a crew of three men – commander, gunner and loader – with the latter able to use the new automatic loading system, while being able also to undertake manual loading operations, as back-up, or other emergency operations.

Optronic equipment includes a panoramic commander’s sight and a gunner’s sight, both latest-generation, and a back-up sight for use in degraded mode.
The vehicle is fully network-integrated (for NCW).

In the turret, as an alternative to the external turntable-mounted anti-aircraft machine gun, a remote-operated HITROLE Light turret can be installed, with the possibility of using 7.62 or 12.7 calibre machine guns as well as 40 mm AGLs, integrated with the firing system, allowing the loader to undertake battlefield surveillance from a protected position.





http://defence-blog.com/army/iveco-oto-melara-consortium-published-a-photos-of-new-centauro-ii-mgs-120105.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19586
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Blindés Militaires   Ven 17 Juin 2016 - 16:30

Citation :
Eurosatory2016 : Bastion HM



Bastion HM © Thomas HERNAULT


Le Bastion HM d’ACMAT est un véhicule 4x4 de 14,5tonnes, capable de transporter 4,5 tonnes de charge utile. Avec un moteur de 340 ch qui lui permet d’atteindre les 120km/h sur route avec une autonomie de 1400km, le Bastion HM est un véhicule de combat autorisé à transporter 8 soldats en soute avec leur paquetage. Aérotransportable, il peut être installé dans les soutes de l’Atlas et des C-130 Hercules.

Tout-terrain, ce véhicule existe deux versions : version APC et version LOG. La version APC est destinée aux missions de transport, d’évacuation sanitaire ou de poste de commandement. Elle dispose de deux portes arrière supplémentaires et d’une trappe toit. L’armement est assez général, puisque le Bastion HM sera doté en 7,62mm, 12,7mm ou 15,5mm sur circulaire.

La version LOG sert au transport logistique à haute mobilité. L’équipage est alors réduit à 2 ou 3 hommes, et l’armement se limite à une 12,7mm. De l’équipement nouveau vient remplacer la caisse blindée monocoque : des ridelles rabattables et un plateau ISO 1 à pieds.

Le Bastion est intéressant pour ses systèmes intégrés qui lui ouvrent les portes de la mobilité, de la puissance de feu (système d’armes télé-opérés), de la protection et de la communication. La cabine est dotée de tablettes tactiles, de 4 caméras périmétriques et d’un encodeur vidéo. Peut-être ajouter un capteur intertiel (technique utilisant des capteurs d’accélération et de rotation afin de déterminer le mouvement absolu d’un véhicule) ou un système d’enregistrement.

Prévu pour supporter les attaques balistiques et pour résister aux mines (protection antichars et Engins explosifs improvisés ; caisson blindé monocoque), le Bastion de chez ACMAT est extrêmement compétitif.

http://www.journallessentinelles.com/eurosatory2016-bastion-hm-76265

Citation :
Eurosatory2016: VBL tactique



VAB Tactique © Thomas HERNAULT


Le Panhard GD Véhicule Blindé Léger (VBL) est un véhicule de reconnaissance français entré en service au sein de l’armée de terre française à partir des années 1990. Le VBL tactique est le successeur du VBL MK1 de la classe des 4 tonnes.

Aérotransportable, aérolargable, héliportable, projetable, le VBL tactique est au service des ambitions des « Livre blanc » de 1994 ; 2008 et 2013, fondés sur la projection globalisée.

Créé pour remplir des missions de reconnaissance, de renseignement, de commandement, de sécurité intérieure et de combat, le VBL existe en deux versions :
- une intitulée RECO/COMMANDEMENT/LIAISON destinée aux missions de commandement et de reconnaissance. Elle peut être équipée d’une 12,7mm ou d’une 7,62mm.
- La seconde version est dénommée « Porteur de systèmes », elle est à vocation antichar et défense anti-aérienne, pouvant être dotée de missiles antichar, de tourelles anti-aérienne ou de systèmes de surveillance.

Ce 4x4 peut recevoir une variante d’équipements, tous différents les uns des autres : protection NBC, Lance-grenades, brouilleur EEI, lance-missiles antichar, lance-grenades lacrymogènes…
Mobile et agile, le VBL tactique peut aussi bien être déployé en zone montagneuse, quand zone urbaine ou désertique. Polyvalent, la nouvelle version du blindé renforce la survivabilité du véhicule face aux nouvelles menaces.

Depuis les années 1990, les 2300 VBL produits auront connu de nombreux théâtres d’opérations, de l’Afrique (Tchad, Cote d’Ivoire, Centrafrique, Mali, Burkina Faso, Congo, Cameroun …) au Levant (Afghanistan, Liban), les véhicules ont fait leurs preuves au combat.

http://www.journallessentinelles.com/eurosatory2016-vbl-tactique-76259
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19586
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Blindés Militaires   Lun 12 Sep 2016 - 20:59

Citation :
Army 2016: Tigr-M unmanned vehicle armed with cannon breaks cover


Nikolai Novichkov, Moscow - IHS Jane's Defence Weekly

12 September 2016



Russia's Military Industrial Company (VPK) has developed an unmanned variant of its VPK-33115 Tigr-M light utility vehicle armed with a 30 mm automatic cannon.


The unmanned Tigr-M armed with a 2A72 30 mm cannon (Nikolai Novichkov)

The unmanned ground vehicle (UGV) was unveiled at the Army 2016 defence exhibition held outside Moscow.

Speaking to IHS Jane's at Army 2016 a company spokesperson said that "VPK has developed the unmanned Tigr-M in conjunction with the 766th Management Production and Processing Equipment (UPTK) JSC. The vehicle has received a remote control weapon station (RCWS) armed with a 30 mm Shipunov 2A72 cannon and a 7.62 mm Kalashnikov PKTM coaxial machinegun. The fire control system and the structure of the RCWS are unified with the unmanned turret of the Uran-9 robotic system developed by the 766th UPTK.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Blindés Militaires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Blindés Militaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photos SATELLITE des ports militaires !
» Parapluies de Cherbourg... blindés.
» Trois navires militaires en escale dans le port de Saint-Mal
» Les Emirats se préparent (toujours) à commander 600 blindés 8x8
» Syrie . 120 militaires français arrêtés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armement et matériel militaire :: Systemes d'armes terrestres-
Sauter vers: