Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Dim 29 Juin 2008 - 20:20

barbaros pacha a écrit:
L'armée de terre Turque a était fonder par Mete Mao-Tun "Modu Shanyu" (冒頓單于) en 209 avant jésus-christ...
est ce que tu peux expliquer avec plus de détails cette histoire de 209 avant j.c. ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Ven 4 Juil 2008 - 20:13

Raptor a écrit:
barbaros pacha a écrit:
L'armée de terre Turque a était fonder par Mete Mao-Tun "Modu Shanyu" (冒頓單于) en 209 avant jésus-christ...
est ce que tu peux expliquer avec plus de détails cette histoire de 209 avant j.c. ?

Les Xiongnu entrèrent dans l'histoire en -245, à l'occasion d'un affrontement contre le royaume de Zhao. La Chine était alors divisée en royaumes en conflit permanent. L'unification fut l'œuvre du roi de Qin, qui prit en -221 le nom de Qin Shi Huang. À cette époque, les Xiongnu semblent avoir été gouvernés par un homme que les Chinois appelaient Touman (头曼, Tóumàn). Ce nom propre était apparenté au turco-mongol tümen « dix mille » : ce serait à l'origine un titre militaire (général d'une armée de dix mille hommes) interprété comme un nom propre par les Chinois de l'époque. Les attaques que Touman lança contre la Chine motivèrent la construction de la Grande Muraille. Mais les Chinois adoptèrent également contre eux une stratégie offensive : les Xiongnu furent vaincus par le général Meng Tian en -214.


Domaine d'influence des Xiongnu (209 av. J.-C. – 216 apr. J.-C.)Le successeur de Touman fut son fils aîné, appelé Modu (冒顿, Mòdú ) par les Chinois. Il régna de -209 à -174, en portant un titre que les Chinois transcrivent par 撑犁孤涂单于, chengli gutu shanyu. La désignation turco-mongole du ciel est reconnaissable en chengli, prononcé *thrangrri en vieux chinois. Comme selon les Chinois gutu signifiait « fils », ce titre peut être traduit par « shanyu, fils du ciel ». La puissance des Xiongnu s'accrut considérablement sous le règne de ce souverain. Il réorganisa l'armée en introduisant une discipline stricte. Il créa aussi une cavalerie légère armée de puissants arcs composites (les étriers n'existaient pas encore à cette époque). Son campement était situé au sud-est des monts Khangai, au centre de la Mongolie.

En -200, les Xiongnu parvinrent à encercler Liu Bang, le fondateur de la dynastie Han. Deux ans plus tard, un traité de paix fut signé avec la Chine. Les Xiongnu reconnaissaient la souveraineté des Han sur tous les territoires au sud de la Grande Muraille, mais en échange les Han devaient donner une princesse en mariage au shanyu et fournir une grande quantité de soie, de produits artisanaux, de riz et d'or. C'est une sorte de tribut à payer pour avoir la paix.

Modu remporta une victoire contre les Yuezhi (月氏) en -176. Il s'agissait de Tokhariens, originaires de l'ouest de la province de Gansu, qui avaient fondé le premier empire connu de l'Asie centrale. Selon une histoire peut-être en partie légendaire, Modu avait été envoyé en otage chez eux sous le règne de Touman. La victoire de Modu poussa les Yuezhi à émigrer vers le Tian Shan (monts Célestes), dans l'actuel Kirghizistan et permit aux Xiongnu de contrôler trente-neuf États de l'Asie centrale. La plupart d'entre eux étaient situés sur la Route de la soie.

Laoshang (老上, Lǎoshàng), le successeur de Modu, régna jusque vers -161. Continuant la politique de son père, il remporta une victoire définitive contre les Yuezhi, les poussant à émigrer vers la Bactriane. L'empereur des Yuezhi fut tué et son crâne fut transformé en une coupe à boire.

L'empereur Wudi (漢武帝) de la dynastie Han envoya l'ambassadeur Zhang Qian (张骞) chez les Yuezhi pour obtenir leur alliance contre les Xiongnu. Comme Zhang Qian devait traverser le territoire des Xiongnu pour se rendre en Bactriane, il fut capturé par eux et resta dix ans prisonnier. Il s'échappa et arriva chez les Yuezhi vers -128, mais il échoua dans sa mission diplomatique. Sur le chemin du retour, il fut de nouveau capturé. Il ne resta prisonnier qu'un an, puis il revint en Chine.

Wudi infligea par ailleurs de sévères défaites aux Xiongnu. En -121, ceux-ci fut délogés du Gansu et ce territoire tomba définitivement dans le giron de la Chine. Ils se redressèrent à la fin du règne de Wudi, vers -90.

Leur empire commença à perdre sa puissance à partir de -80, avec la scission des Wusun, un puissant peuple nomade du Tian Shan qui avait été soumis lors de la victoire de Modu sur les Yuezhi. Deux autres peuples vassaux, les Dingling et les Wuhuan, se rebellèrent en -62. Plus tard, deux frères se proclamèrent shanyu et entrèrent en lutte. L'un d’eux, Huhanye, se soumit aux Chinois en -53 et forma une sorte d'État tampon au sud de la Mongolie. Il put occuper le nord de ce pays en -48 et il mourut dans la région d'Oulan Bator après avoir épousé en -33 la princesse chinoise Wang Zhaojun. Après la mort de Huhanye, les Xiongnu se scindèrent en deux factions et celle du Sud, constituée de huit tribus, fit définitivement allégeance aux Chinois. Elle s'installa dans l'actuelle Mongolie-Intérieure. Dès lors, les Xiongnu commencèrent à devenir moins redoutables pour les Chinois. En 89 et en 90, ils effectuèrent encore quelques incursions en Chine, mais les troupes impériales les repoussèrent. Ils furent écrasés en 91 ; le shanyu s'enfuit et toute sa famille fut capturée et emmenée en Chine.

En 155, un chef du peuple xianbei (鲜卑), appelé Tanshihuai par les Chinois, fonda en Mongolie un puissant État et cent mille familles xiongnu se rallièrent à lui. Les Xianbei fondèrent par la suite la dynastie Wei du Nord (北魏) qui domina pendant plus d'un siècle l'ensemble de la Chine du Nord.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Mar 22 Juil 2008 - 13:22

La Turquie vient de choisir le sous-marins U214.. cheers cheers Cool

Citation :
La Turquie commande 6 sous-marins à HDW pour 2,5 milliards €


La Turquie a annoncé ce mardi qu’il allait commander 6 nouveaux sous-marins type U-214 au constructeur allemand HDW, un contrat d’une valeur d’environ 2,5 milliards € (3,97 milliards $) dans le cadre d’une amélioration de sa flotte.


Le ministre de la défense turque Vecdi Gonul a déclaré aux journalistes que le premier nouveau sous-marin à propulsion anaérobie mais non nucléaire serait livré en 2015.

Les 2 autres prétendants au contrat étaient DCNS et Navantia SA (Espagne).

Le contrat a été remporté par HDW/MFI, une joint venture entre HDW / Thyssen Krupp et la compagnie britannique Marine Force International. On ignore pour l’instant la taille de la part de MFI bien que la plus grande part du contrat aille à HDW.

Le ministre Gonul a précisé que la participation industrielle turque au projet représenterait environ 80% de la valeur totale de l’accord. Environ 20% des systèmes et des sous-systèmes du U-214 seront produits par l’industrie turque.

Un responsable du ministère turc de la défense a indiqué qu’environ 15% du montant du projet serait payé d’avance.


L'analyse de la rédaction :
Selon son site internet, Marine Force International est une compagnie de marketing pour la vente et la modernisation de sous-marins, qui gère les contrats et les finance.

Référence :
The Gardian (Grande-Bretagne)
http://www.guardian.co.uk/business/feedarticle/7669105



Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur


messages : 7645
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Mar 22 Juil 2008 - 14:25

Félicitation à la Marine turque se sont d'excellent SM.... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Mar 22 Juil 2008 - 23:31

Nice!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Mer 23 Juil 2008 - 21:48

merci pacha pour les photos, une fiche technique du patrouilleur serait la bienvenue car il me plait bien ce bateau, il a des lignes furtive.


Dernière édition par Raptor le Mer 23 Juil 2008 - 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Mer 23 Juil 2008 - 21:58

Raptor a écrit:
Raptor a écrit:
merci pacha pour les photos, une fiche technique du patrouilleur serait la bienvenue car il me plait bien ce bateau, il a des lignes furtive.


Je ne dispose pas du fiche technique dsl...sinon la frégate Yavuz:

FREGATES MULTIRÔLES CLASSE YAVUZ (TYPE MEKO 200T)
(REPUBLIQUE DE TURQUIE)



La F241 Turgutreis


Introduction

La mise au point du concept Meko à révolutionné la construction navale militaire. Pas essentiellement dans la préfabrication (largement admise depuis la Seconde Guerre Mondiale) mais dans la modularité de la conception. Jusque là quand un navire était construit, il était difficile de faire évoluer ses équipements et son armement sans de longues et couteuses modifications qui généralement finissaient par couter plus cher que l'acquisition de navires neufs. Le concept Meko lui à jouer la modularité à outrance et selon le principe du «client est roi» une marine pouvait choisir sa propulsion et l'armement en fonction de ses besoins car il est évident que les marines grecques, turques ou portugaises n'ont pas les mêmes besoin que les marines australiennes et néo-zelandaises. Là où il faut patrouiller sur des millions de kilomètres carrés et posséder des frégates endurantes, ailleurs il faut des frégates aptes aux raids, au combat de rencontre, un combat bref et violent. C'est le cas des quatre frégates de classe Yavuz (Meko 200T ou Track 1).

Comme son homologue grecque, la marine turque est un pilier de l'OTAN en Méditerranée. Son rôle stratégique est même plus important car elle contrôlait les détroits du Bosphore et des Dardanelles reliant la Mer Noire à la Méditerranée via la Mer de Marmara. En cas de conflit entre l'OTAN et le Pacte de Varsovie, la marine turque aurait-été en première ligne contre la flotte de la Mer Noire qui aurait tout fait avec l'aide d'opérations aéroportées pour faire sauter ce verrou. Voilà pourquoi la marine turque à bénéficié de l'aide américaine sur la forme de financement mais surtout par la cession de navires d'occasion, essentiellement des destroyers de classe Fletcher et Allen M. Summer. Ces destroyers n'étant pas immortels, le remplacement à été assuré au début des années 80 par les frégates de classe Yavuz avant que les années 90 ne voient la commande des Barbaros (Meko 200T modifiés) mais aussi le transfert de Knox et de Perry.

Historique du programme


Les Yavuz sont les premières frégates de ce modèle à avoir été commandées. Le modèle Meko 200 est une version réduite du modèle Meko 360 commandé par le Nigéria et l'Argentine. Financées partiellement par les Etats Unis, elles ont été commandées le 29 décembre 1982. Les deux premières ont été construites en Allemagne et les deux dernières en Turquie.

Like a Star @ heaven La TCG (Türkiye Cumhuriyeti Gemisi/ Navire de la République de Turquie)Yavuz (F240) à été mise sur cale chez Blohm & Voss à Hambourg le 30 mai 1985, lancée le 7 novembre 1985 et admise au service actif le 17 juillet 1987

Like a Star @ heaven La TCG Turgutreis (F241) à été mise sur cale chez Howaldtswerke à Kiel le 20 septembre 1985, lancée le 30 mai 1986 et admise au service actif le 4 février 1988

Like a Star @ heaven La TCG Fatih (F242) à été mise sur cale à l'Arsenal de Golcuk le 1er janvier 1986, lancée le 24 avril 1987 et admise au service actif le 12 octobre 1988

Like a Star @ heaven La TCG Yildirim (F243) à été mise sur cale à l'Arsenal de Golcuk le 24 avril 1987, lancée le 22 juillet 1988 et admise au service actif le 22 avril 1989.

Ces frégates vont être bientôt modernisées..

Caracteristiques Techniques

Dimensions

Longueur : 110.50 m (102.20 entre les perpendiculaires)

Largeur : 14.80m

Tirant d'Eau : 4.14m

Déplacement

Standard : 2500 tonnes Pleine Charge : 2784 tonnes

Propulsion

Système CODAD (Combined Diesel and Diesel) avec quatre moteurs Diesel MTU 20V 1163 TB93 soit une puissance totale de 33 000 ch entrainant deux hélices à pas variable

Performances

Vitesse maximale : 27 noeuds

Distance Franchissable : 4000 miles nautiques à 20 noeuds

Electronique

Dans le dôme au premier plan, le radar WM25

-Un radar de navigation Decca TM 1226

-Un radar de veille combinée DA-08

-Un radar de veille air Dolphin AWS-6

-Un radar de conduite de tir WM25 (Harpoon et canon de 127mm)

-Un radar de conduite de tir STIR 2.4 (Sea Sparrow)

-Deux conduite de tir Siemens TMK

-Conduite de tir optronique Albis

-Un sonar de coque SQS56

-Un détecteur Rapids

-Un brouilleur Ramses

-Un bruiteur remorqué SLQ-25 Nixie

-Deux lance-leurres SRBOC Mk36

-Un TACAN Vesta

-Systèmes de transmission par satellite Scot et Immarsat

-Système de commandement TAICOS

-Système de conduite de la propulsion SIMOS

-Système de combat STACOS avec liaison 11

Armement

Un système Sea Zenith

-Un canon de 127mm Mk45mod1

-Trois systèmes Sea Zenith de 25mm

-Un système Nato Sea Sparrow Mk29 avec 8 missiles Aspide en position de tir

-8 Harpoon en deux lanceurs quadruples

-6 tubes lance-torpilles en deux plate-forme triples Mk32 pour torpilles Mk46


Aviation

Un AB212 de la marine turque ici photographié sur la frégate type Knox F257 Akdenitz désarmée en 2001

Plate-forme et hangar pour hélicoptère. La plate-forme est équipée du système de manutention ASIST

les Yavuz embarquent un AB212. La marine turque en à commandé 14 et ces appareils sont équipés de torpilles Mk46, de missiles Sea Skua avec radar Sea Spray et sonar AQS-18A

Equipage

26 officiers et 154 hommes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Mer 23 Juil 2008 - 22:15

elle est impressionnante votre marine, félicitation je me rapelle il y a quelques années il y a eu une visite à la base navale de casablanca de l'une de vos frégates je me rappelle plus laquelle.
Revenir en haut Aller en bas
zakaria
Caporal
Caporal


messages : 146
Inscrit le : 01/05/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Mer 23 Juil 2008 - 23:49

Raptor a écrit:
elle est impressionnante votre marine, félicitation je me rapelle il y a quelques années il y a eu une visite à la base navale de casablanca de l'une de vos frégates je me rappelle plus laquelle.
il ya de cela deux ou tois ans C'etait une frégate classe "meko"......................elle avait un nom bizarre comme celui des pirates je crois que c'etait "Barbarossa" Very Happy Question
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Jeu 24 Juil 2008 - 21:17

zakaria a écrit:
Raptor a écrit:
elle est impressionnante votre marine, félicitation je me rapelle il y a quelques années il y a eu une visite à la base navale de casablanca de l'une de vos frégates je me rappelle plus laquelle.
il ya de cela deux ou tois ans C'etait une frégate classe "meko"......................elle avait un nom bizarre comme celui des pirates je crois que c'etait "Barbarossa" Very Happy Question
oui je crois que c'est ça ''barbarossa'', bravo
pacha tu peut confirmer?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Jeu 24 Juil 2008 - 21:28

Raptor a écrit:
zakaria a écrit:
Raptor a écrit:
elle est impressionnante votre marine, félicitation je me rapelle il y a quelques années il y a eu une visite à la base navale de casablanca de l'une de vos frégates je me rappelle plus laquelle.
il ya de cela deux ou tois ans C'etait une frégate classe "meko"......................elle avait un nom bizarre comme celui des pirates je crois que c'etait "Barbarossa" Very Happy Question
oui je crois que c'est ça ''barbarossa'', bravo
pacha tu peut confirmer?

Je sais pas, mais sa peut etre la classe Barbaros...voila une petite presentation de ce navire qui a prit le nom d'un célébre pirate Turc:

FREGATES MULTIRÔLES CLASSE BARBAROS (TYPE MEKO 200T Track II)
(REPUBLIQUE DE TURQUIE)


La frégate TCG Barbaros (F244). Le lanceur Sea Sparrow est particulièrement visible sur le hangar ainsi que le système Sea Zenith tribord


Introduction

La mise au point du concept Meko à révolutionné la construction navale militaire. Pas essentiellement dans la préfabrication (largement admise depuis la Seconde Guerre Mondiale) mais dans la modularité de la conception. Jusque là quand un navire était construit, il était difficile de faire évoluer ses équipements et son armement sans de longues et couteuses modifications qui généralement finissaient par couter plus cher que l'acquisition de navires neufs. Le concept Meko lui à jouer la modularité à outrance et selon le principe du «client est roi» une marine pouvait choisir sa propulsion et l'armement en fonction de ses besoins car il est évident que les marines grecques, turques ou portugaises n'ont pas les mêmes besoin que les marines australiennes et néo-zelandaises. Là où il faut patrouiller sur des millions de kilomètres carrés et posséder des frégates endurantes, ailleurs il faut des frégates aptes aux raids, au combat de rencontre, un combat bref et violent. C'est le cas des quatre frégates de classe Barbaros ou Meko 200T Track II

Comme son homologue grecque, la marine turque est un pilier de l'OTAN en Méditerranée. Son rôle stratégique est même plus important car elle contrôlait les détroits du Bosphore et des Dardanelles reliant la Mer Noire à la Méditerranée via la Mer de Marmara. En cas de conflit entre l'OTAN et le Pacte de Varsovie, la marine turque aurait-été en première ligne contre la flotte de la Mer Noire qui aurait tout fait avec l'aide d'opérations aéroportées pour faire sauter ce verrou. Voilà pourquoi la marine turque à bénéficié de l'aide américaine sur la forme de financement mais surtout par la cession de navires d'occasion, essentiellement des destroyers de classe Fletcher et Allen M. Summer. Ces destroyers n'étant pas immortels, le remplacement à été assuré au début des années 80 par les frégates de classe Yavuz avant que les années 90 ne voient la commande des Barbaros (Meko 200T modifiés) mais aussi le transfert de Knox et de Perry. Les Barbaros ont été commandées probablement à la suite de la commande par la Grèce de Meko 200HN sans parler des transferts des Korteaner.

La TCG Orucreis (F245) à la mer. A l'avant la tourelle de 1277mm, le Sea Zenith et les Harpoon derrière la passerelle


Historique du programme

La classe Barbaros se subdivise entre deux Track IIA commandées le 19 janvier 1990 et les Track IIB commandées le 14 décembre 1992.

-La TCG Barbaros (F244) type Track IIA à été mise sur cale chez Blohm & Voss à Hambourg le 18 mars 1993, lancée le 29 septembre 1993 et admise au service actif le 18 mars 1995
-La TCG Oruçreis (F245) type Track IIA à été mise sur cale à l'Arsenal de Golcük le 15 septembre 1993, lancée le 28 juillet 1994 et admise au service actif le 10 mai 1996
-La TCG Salihreis (F246) type Track IIB à été mise sur cale chez Blohm & Voss à Hambourg le 24 juillet 1995, lancée le 26 septembre 1997 et admise au service actif le 17 décembre 1998
-La TCG Kemalreis (F247) type Track IIB à été mise sur cale à l'Arsenal de Golcük le 3 décembre 1996, lancée le 24 juillet 1998 et admise au service actif le 8 juin 2000

Caracteristiques Techniques

Les quatre Barbaros ont une coque composée de douze tranches avec ailerons stabilisateurs, les Track IIB ayant lui un pavois brise-lames.
Le fait que ses frégates soient bien plus rapides que les Yavuz (32 noeuds contre 27 noeuds) et qu'elles soient aussi rapide que les Hydra (31 noeuds) prouvent que les Barbaros ont été conçues pour contrer les Hydra. Ces navires servent de navires de commandement

Dimensions

Longueur : 118m (109.41 entre perpendiculaires)

Largeur : 14.80m

Tirant d'Eau : 6m

Déplacement

Standard : 3100 tonnes Pleine Charge : 3400 tonnes

Propulsion

Système CODOG (Combined Diesel or Gas) avec deux turbines au gaz General Electric LM2500 de 30 000 ch chacune et deux diesels MTU 16 V 1163 TB 83 de 5900 ch (puissance totale : 71800 ch) actionnant deux hélices

Performances

Vitesse maximale : 32 noeuds

Distance Franchissable : 900 miles nautiques à 32 noeuds 4100 miles nautiques à 18 noeuds

Electronique

Un radar AWS-9

-Un radar de navigation Racal Decca 2136 ou Litton 20V90

-Un radar de veille tridimensionel AWS9

-un radar de veille air Dolphin AWS-6

-Un ou Deux radars STIR 1.8 (un pour les Track IIA et deux pour les Track IIB)

-Une conduite de tir TMX (Track IIA) ou deux (Track IIB)

-Conduite de tir optronique Albis

-Sonar de coque SQS 56

-Detecteur d'alerte radar Cutlass

-Un brouilleur Scorpion

-Un bruiteur remorqué SLQ-25 Nixie

-Quatre lance-leurres SRBOC Mk36

-Un Tacan URN 25

-Système de communications par satellite Scot et Immarsat

-Système de combat Tacticos et Stacos FD avec liaison 11

Un bruiteur remorqué SLQ 25 Nixie à bord du BB61 Iowa

Armement

Canon de 127mm Mk45

-Un canon de 127mm Mk45 mod2

-Trois systèmes Sea Zenith de 25mm

-Deux mitrailleuses de 12.7mm

-Un système Sea Sparrow Mk29 (8 missiles en position de tir et 16 en réserve) pour les Track IIA
Les Track IIB ont un système Aspide VLS Mk41 avec 16 missiles. Les Sea Sparrow et les Aspide doivent être remplacés par des ESSM

-8 missiles antinavires Harpoon en deux lanceurs quadruples

-6 tubes lance-torpilles de 324mm en deux plate-formes triples Mk32 avec torpilles Mk46

Aviation

Plate-forme avec système ASIST et un hangar pour un hélicoptère AB-212 ou un S70B Seahawk

Equipage

24 officiers et 176 hommes



Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Jeu 24 Juil 2008 - 22:02

j'ai trouvé la confirmation sur internet, malheureusement ce n'est qu'un petit paragraphe et le lien vers l'article complet ne marche pas peut être parce que c'est tellement ancien:
Citation :

AUJOURD'HUI LE MAROC
Une frégate turque à Casablanca.
La TCG Barbaros (F-244), une frégate appartenant aux forces navales turques, effectue une escale au port de Casablanca du 26 au 29 août. Interview avec le commandant-officier du navire, Hasan Nihat Dogan () (propos recueillis par Atiha Haimoud)
http://www.ambafrance-ma.org/presse/index.cfm?pjour=1&jr=20050829
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Sam 26 Juil 2008 - 15:20

pacha quel a été le sort du erdogan, je sais que c'est une variante biplace en tandem du KA-50 développée spécialement pour le marché russe. mais je n'ai pas plus d'info. sauf qu'il est doté d'avionique israelienne et capable de tirer des armes occidentales.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Sam 26 Juil 2008 - 16:04

Raptor a écrit:
pacha quel a été le sort du erdogan, je sais que c'est une variante biplace en tandem du KA-50 développée spécialement pour le marché russe. mais je n'ai pas plus d'info. sauf qu'il est doté d'avionique israelienne et capable de tirer des armes occidentales.



Le sort de l'helicoptere Erdogan a était tragique, la Turquie a refuser et a chosit le T-129...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Sam 26 Juil 2008 - 16:16

Citation :

Le Ka-50-2 Erdoğan est la troisième variante ; en fait c'est une amélioration du Ka-50-2 précédent développée avec IAI (Israel Aircraft Industries) proposée au concours lancé par la Turquie (Erdoğan veut dire guerrier-né en turc ; à noter que c'est aussi le nom de Recep Tayyip Erdoğan, président du conseil turc depuis mars 2003). L'avionique est entièrement fabriquée par IAI (notamment une tourelle optronique à l'avant sous le nez, bien que le tireur soit en place arrière) et est compatible avec les armements occidentaux (missiles israéliens ND-T et peut-être Hellfire II américain en plus des Vikhr russes). La tourelle canon est la GIAT-Industries 621 avec un canon monotube de 20 mm ; le canon se remonte à l'atterrissage et est descendu en vol, lui permettant de tirer sur 360° (il peut quand même tirer vers l'avant lorsqu'il est remonté). Le processus d'évaluation est passé par l'expérimentation en vol du n° 061 Alligator (le Ka-52 ?) par dix pilotes turcs à Antalya (en Turquie) au début de l'année 1999.
Le premier vol du Ka-50-2 a été annoncé en avril 1999 mais aucune photo ne montre l'appareil en vol. Par contre il existe des photos d'une maquette à l'échelle un.

Le Erdoğan a été donné pour favori pendant un temps devant l'AH-1 Cobra Z et l'A129 Mangusta, après que l'AH-64 Apache et le Tigre aient été éliminés en mars 2000. Il a néanmoins perdu cette compétition face à l'AH-1Z, ayant seulement été en seconde place derrière le Cobra.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Kamov_Ka-50
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Lun 28 Juil 2008 - 11:19

Video que j'ai posté hier soir:

Présentation de la marine de guerre Turc


Revenir en haut Aller en bas
Northrop
General de Division
General de Division


messages : 4518
Inscrit le : 29/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Lun 28 Juil 2008 - 12:16

Respect tres belle marine.

_________________

الله الوطن الملك
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Mar 29 Juil 2008 - 21:30

Une autre bonne nouvelle, l'armée Turc vient officiellement de commander 250 chars Altay, un signature d'accord vient d'étre signer pour le dévellopement, la conception et la production du char Altay... cheers cheers cheers

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Mar 29 Juil 2008 - 22:49

félicitations! des infos supplémentaires sur ce char seraient les bienvenues.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Mar 29 Juil 2008 - 22:57

Raptor a écrit:
félicitations! des infos supplémentaires sur ce char seraient les bienvenues.

Ce char dépassera tous les chars actuel en service, il sera de 3.5 génération, un moteur de 1500ch, canon 120 mn, avec technologie Sud-Coréennes (XK-2) et Israelienne (Merkava IV)...

pas plus d'info, il sera un excellent char, le gouvernement Turc a reservé plus de 500 millions de $ a ce projet..

un char national..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Ven 1 Aoû 2008 - 11:24

J'ai plus d'info sur le char Altay, grace a un journaliste qui a participer a la cérémonie...

Le gouvernement et l'armée Turc veut un char efficace, sa vitesse sera de 90h/km et pourra tirer en se déplaçant a cette vitesse, ce que fera de se char, l'un des meilleurs chars du monde..

Le char sera composé de deux moteurs, les deux moteurs seront produits par MTU en Turquie, le moteur principal (MTU-890) aura une puissance de 1500ch (1,100 kW), et le second moteur sera a "gaz-turbine" et se second moteur alimentera la tourelle et les systémes electroniques du char, sa puissance sera de 100ch (75 kW), il y a un avantage, meme si le char s'immobilise, la tourelle et les systémes marcheront car indépendant du moteur principal...

L'autonomie est de 500km, le nouveau moteur (MTU-890) sera plus puissant et plus compact que le moteur du Leopard 2 (MTU MB 873)...

Le canon sera de 120mm calibre L55...le poid sera un peu prés entre 55 et 60 tonnes....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Ven 1 Aoû 2008 - 15:31

interessant! quel est la contribution des coréens? j'ai lu qlq part que les premier proto seront fabriqué en corée du sud.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Ven 1 Aoû 2008 - 17:19

Raptor a écrit:
interessant! quel est la contribution des coréens? j'ai lu qlq part que les premier proto seront fabriqué en corée du sud.

Oui les quatres proto seront produits en Corée, ils vont nous aidez a dévellopez un char, un systéme Iron/Trophy est a prévoire..
Revenir en haut Aller en bas
moro
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1495
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Ven 1 Aoû 2008 - 17:21

Au fait Pacha les coréen vont vous transmettre une partie de la technologie de leurs BlackPanther.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Ven 1 Aoû 2008 - 17:23

moro a écrit:
Au fait Pacha les coréen vont vous transmettre une partie de la technologie de leurs BlackPanther.

Non, ils vont nous transmettre la totalité de la technologie du XK2 et du K1, en plus de cela, on vat nous de notre coté rajouter des technologies dévellopez en Turquie ainsi que quelques systémes Israelienne (je pense nottament aux Trophy/Iron... Cool )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)   Aujourd'hui à 6:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Turque/Turkish Armed Forces/Türk Silahlı Kuvvetleri (Tome I)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Armée Turque
» L'armée de l'air contrainte de quitter (temporairement?) Manas, au Kirghizstan
» Armée de terre Japonaise
» Armée de terre , 102.000 hommes d’ici 2015
» Armée de turquie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Asie & Océanie-
Sauter vers: