Maroc : Abdellatif Hammouchi, de l'ombre à la lumière