Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 F-22 Raptor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Dim 27 Juil 2008 - 12:04

for my hommy Raptor,droping tanks

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Dim 27 Juil 2008 - 14:53

yakousa a écrit:
for my hommy Raptor,droping tanks


vielen Dank!
Revenir en haut Aller en bas
tomcat
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

messages : 682
Inscrit le : 16/04/2008
Localisation : far-maroc.forumpro.fr
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Sam 9 Aoû 2008 - 18:14

est ce qu'il existe des F22 "ou des F35" biplaces? des photos seront les bienvenues
Revenir en haut Aller en bas
AMRAAM
Victime
Victime


messages : 237
Inscrit le : 07/04/2008
Localisation : España
Nationalité : Spain

MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Sam 9 Aoû 2008 - 18:35

tomcat a écrit:
est ce qu'il existe des F22 "ou des F35" biplaces? des photos seront les bienvenues
L'avion F-35 n'a pas une version biplace, puisque si je ne suis pas erroné, cette partie de l'entraînement, sera faite au moyen de simulateurs avancés. Quant au F-22 je n'ai pas de données.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Sam 9 Aoû 2008 - 20:04

tomcat a écrit:
est ce qu'il existe des F22 "ou des F35" biplaces? des photos seront les bienvenues
pour le F-22 la réponse était dans les posts précédents falait juste lire tous les posts:
Citation :

En avril 1991, l'USAF annonça que le YF-22 avait remporté la compétition et que le moteur retenu était le Pratt & Whitney F119. Onze avions de pré-série furent commandés, dont deux biplaces. Alors que le premier prototype était utilisé pour des essais au sol puis envoyé au musée de l'USAF, le second fut détruit lors d'un accident en avril 1992. Le premier avion de pré-série fit son vol inaugural le 7 septembre 1997, avec un certain nombre de modifications de structure par rapport au YF-22 (fuselage plus court, envergure augmentée, etc.).


Le programme avait cependant beaucoup de retard (environ 5 ans au total) et les coûts étaient largement dépassés (prix unitaire plus que doublé). En conséquence, la version biplace F-22B fut abandonnée et le nombre d'exemplaires commandés peu à peu réduit : des 648 avions prévus en 1991 (lors de la désignation du vainqueur du marché), on était passé à 339 en 1997 (lors du vol du premier avion de pré-série) puis à seulement 295 en 2001.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Jeu 14 Aoû 2008 - 1:00

Spoiler:
 
Lt. Col. James Hecker, commander, 27th Fighter Squadron stationed at Langley Air Force Base, Virginia, and Lt. Col. Evan Dertein fly in formation behind a KC-10 "Extender" in route to Hill Air Force Base, Utah October 15, 2005. This operation, dubbed "Combat Hammer" gives the Air Force's first operational F/A-22 squadron a chance to deploy the aircraft to a new location and practice various operations.
(USAF photo by TSgt Ben Bloker)
10/15/2005


Spoiler:
 
LtCol James Hecker, Commander, 27th Fighter Squadron, banks his F/A-22 Raptor during a training sortie off the coast of Langley Air Force Base, VA, August 12, 2005. The 27th FS currently has five permanently assigned "Raptors."
(USAF Photo by TSgt Ben Bloker)
8/12/2005


Spoiler:
 
NELLIS AIR FORCE BASE, Nev. -- An F/A-22 Raptor is refueled by a KC-135 Stratotanker over the Grand Canyon National Park. The Air Warfare Center is playing a major role in the Initial Operational Test and Evaluation of the aircraft.
8/3/2004


Spoiler:
 
OVER VIRGINIA -- Lt Col James Hecker delivers the first operational F/A-22 Raptor to its permanent home at Langley Air Force Base, Va. Tail number 3042 marks the first of 26 Raptors to be delivered to the 27th Fighter Squadron. (U.S. Air Force photo by Tech. Sgt. Ben Bloker)
5/12/2005


Spoiler:
 
EDWARDS AIR FORCE BASE, Calif. (AFPN) -- The F-22 Raptor passed the 400-flight-hour mark here recently. Since the summer of 1998, the Edwards F-22 Combined Test Force has flown two aircraft during 183 evaluation missions. Raptors 4001 and 4002 have meet four out of five Department of Defense flight-test requirements for 1999. The last is expected to be met in December. (Air Force photo)
11/5/2002
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Jeu 14 Aoû 2008 - 21:36

Un article très ancien qui parle du projet FB-22 la version bombardier dérivée du F/A-22 aujourd'hui abandonné. Certes le projet à été abandonné mais je tiens à envoyer quand même cet article car c'est l'un des articles francophones les plus riches en détails sur le FB-22 que j'ai trouvé sur le web. bonne lecture.

Citation :

Le projet du FB-22, où comment transformer un chasseur en bombardier





24 novembre 2002


Une proposition visant à transformer le F/A-22 Raptor en bombardier de haute altitude illustre une dure réalité : la flotte de bombardement US est mal préparée à combattre dans des régions où aucune nation amie ne prête de base aérienne.

Changer un chasseur en bombardier est comme essayer de convertir un coupé sport en tout-terrain. Les chasseurs, conçus pour le combat rapproché avec des appareils adverses et les missions d'attaque à courte portée, sont rapides et agiles ; les bombardiers portent de lourdes charges sur des milliers de kilomètres. Mais Lockheed Martin est en train de concevoir un chasseur-bombardier hybride basé sur le F/A-22 Raptor, actuellement testé à la base aérienne d'Edwards en Californie. La variante de bombardier proposée – connue de manière informelle comme le FB-22 – a suscité un intérêt croissant depuis les attaques du 11 septembre et le début des opérations américaines en Afghanistan.




«... face à la mission de combattre les Taliban et Al Qaeda, les chefs de l'Air Force ont réalisé combien le service avait négligé sa flotte de bombardiers. »



Avant cela, l'Air Force jugeait adéquate sa flotte actuelle de bombardiers et n'avait aucune intention d'en construire de nouveaux jusqu'à la fin des années 30. Les B-52 sont lents et voyants comme des cuirassés, mais ils peuvent emmener plus de 14 tonnes de bombes ; durant la Guerre du Golfe, ils ont été engagés avec succès aussi bien contre des dépôts de munitions que des troupes de combat. Quelques avions lourds, raisonnait l'Air Force, permettaient de voir venir. Mais face à la mission de combattre les Taliban et Al Qaeda, les chefs de l'Air Force ont réalisé combien le service avait négligé sa flotte de bombardiers.

Si les Etats-Unis pouvaient faire décoller leurs avions du territoire d'un allié régional dans le Golfe, en l'occurrence l'Arabie Saoudite, l'Afghanistan était très éloigné de tout pays désireux d'accueillir les avions de combat US. Les bombardiers B-52 et B-1 pouvaient atteindre l'Afghanistan à partir de l'île britannique de Diego Garcia, dans l'Océan Indien, mais cela leur prenait tellement de temps qu'ils ne pouvaient effectuer autant de missions que nécessaire. Et comme les tensions continuent de croître au Proche-Orient, les nations capables de fournir aux Etats-Unis des bases à portée des probables zones de guerre subissent une pression croissante, à la fois des terroristes et de leurs populations mécontentes, de n'en rien faire.


Renouvellement des bombardiers
--------------------------------------------------------------------------------

Pendant ce temps, les bombardiers US vieillissent. Le plus récent B-52 a 40 ans, et le B-1 est un avion complexe, exigeant une maintenance lourde et conçu au début des années 70. De nombreux experts militaires pensent qu'il est temps de revitaliser la flotte épuisée des bombardiers. Et le FB-22 pourrait être la réponse. Ce bombardier moyen hériterait du F/A-22 la capacité de voler plus haut et plus vite que les avions comparables – jusqu'à 2000 km/h à 18'000 mètres – mais il aurait plus d'allonge et une charge utile supérieure. De plus, il serait parfaitement adapté à l'une des armes les plus prometteuses de l'Air Force, la Small Diameter Bomb (SDB). Bien qu'elle n'ait qu'une fraction de la charge d'une bombe classique, cette nouvelle bombe est excessivement précise, grâce à son système de guidage par GPS. Le FB-22, qui serait conçu pour porter 24 SDB, pourrait être l'avion idéal dans la guerre future. Et comme il est basé sur une conception existante et partagerait de nombreuses pièces et matières avec son prédécesseur, il serait relativement peu coûteux à construire.

Le chef d'état-major de l'Air Force, le général John P. Jumper, est enthousiasmé par l'idée de placer des bombes sur un F/A-22 normalement chargé de missiles – une mesure qui pourrait être considérée comme un premier pas vers le FB-22. Lorsque l'Armée US "parle d'avoir des effets loin derrière les lignes ennemies, voilà le vecteur capable d'approcher à Mach 1.5-1.7 pour résoudre tous les problèmes qu'ils pourraient rencontrer", dit Jumper du F/A-22, qui est prévu pour entrer en service dans l'Air Force en 2005. "Ce sera l'avion que rien ne pourra toucher. C'est la transformation."

Mais il y a des indices de controverse au sein du service quant à la transformation du F/A-22 pour une nouvelle mission. Le secrétaire de l'Air Force James G. Roche s'est vivement intéressé à l'avion, alors que d'autres, dont le chef d'état-major, sont loin d'y être acquis. Ces sceptiques avancent que le FB-22 n'offre presque rien de nouveau, car le F/A-22 peut lui-même porter des SDB (quoique pas autant), et sa portée peut être accrue par le ravitaillement en vol. Cet avis ne va probablement pas influencer Roche, qui s'est déjà publiquement déclaré inquiet par le fait que l'Air Force dépende de ravitailleurs vieillissants, mais le débat en lui-même est révélateur. L'atmosphère au sein des militaires américains est actuellement tendue. Confrontés à des menaces sans précédent, les responsables savent qu'ils doivent adapter leur stratégie et leurs outils. Qu'il soit ou non construit un jour, le FB-22 offre un aperçu de la nature changeante de la guerre et du besoin de réponses économiques et relativement rapides en termes de développement d'armes.


Le design du FB-22 est encore ultra-secret – Lockheed Martin le considère comme propre et n'a pas diffusé de vues d'artistes – et comme la compagnie répond à des priorités militaires en transition, les détails sont destinés à changer. Cependant, les responsables de Lockheed en ont dit suffisamment pour rendre possible des prédictions assez larges quant à l'avion proposé. Pour commencer, le FB-22 aurait une aile delta triangulaire au lieu de la conception plus classique du F/A-22. L'aile delta sera plus grande – une modification due au fait que les bombardiers doivent être capables de frapper des objectifs terrestres où qu'ils soient, et que par conséquent leur autonomie doit être importante. Pour voler plus loin, le FB-22 doit emmener davantage de carburant, et les ailes sont le meilleur emplacement pour le stocker.




«... Les sceptiques avancent que le FB-22 n'offre presque rien de nouveau, car le F/A-22 peut lui-même porter des SDB, et sa portée peut être accrue par le ravitaillement en vol. »



Ainsi, les ailes delta sont longues d'avant en arrière, donc elles peuvent être plus profondes ; elles ont également une aire plus vaste, donc leur volume est plus grand. Le FB-22 transporterait jusqu'à 80% de carburant en plus que le F/A-22. Par ailleurs, l'enveloppe du FB-22 serait environ 3 mètres plus longue que celle du F/A-22, créant ainsi la place pour une soute à bombe plus grande. Le nouvel avion utiliserait cet espace pour emmener deux douzaines de SDB pour des attaques terrestres (bien que l'avion emmènerait probablement quelques missiles pour l'autodéfense en cas d'attaque d'un autre avion). Le FB-22 se passerait probablement des deux stabilisateurs horizontaux et des empennages verticaux du F/A-22, ce qui veut dire qu'en dépit de son enveloppe allongée, l'avion n'aurait pas une longueur très différente de cette du F/A-22.

Au lieu d'adopter les réacteurs Pratt & Whitney F119, le FB-22 aurait probablement le nouveau F135, qui a été développé à partir du F119 pour propulser le nouveau F-35 Joint Strike Fighter, ou son rival, le General Electric F136. De toute manière, les nouveaux moteurs seront plus puissants, plus efficaces et moins chers. Combinés avec les changements de design proposés, ils permettront au FB-22 de franchir plus de 3200 kilomètres – deux fois la portée du F/A-22 – et achèveront de transformer le nouvel avion en bombardier. "Ce sera un appareil très différent", souligne Bob Rearden, manager du programme FB-22.

Jusqu'ici, le FB-22 ressemble à la hache de George Washington – identique à l'original à l'exception d'une nouvelle lame et d'une nouveau manche. Mais de nombreux éléments de l'appareil ne changeront pas. Le FB-22 partagerait avec son prédécesseur la capacité à croiser en vol supersonique à plus de 18'000 mètres, soit 3 kilomètres plus haut que la plupart des avions de combat, ce qui le met hors de portée de nombreux missiles sol-air. Plus important, il adopterait le puissant système de détection du F/A-22, qui permet au pilote de localiser et d'identifier différents types de radars hostiles à plus de 160 kilomètres – et de calculer à quelle distance son propre avion s'affichera sur les écrans de l'ennemi. Le système se compose d'un récepteur électronique appelé ALR-94, d'antennes intégrées à la surface de l'avion et de deux superordinateurs placés dans son nez. Le FB-22 emprunterait également au F/A-22 un radar perfectionné, capable de produire des images d'objectifs terrestres avec une qualité quasi photographique.


Un appareil complémentaire
--------------------------------------------------------------------------------

Est-ce que le plan va fonctionner ? L'histoire semble le montrer. En 1982, à l'usine Lockheed Martin de Fort Worth, une équipe conduite par le concepteur du F-16, Harry Hillaker, a construit un prototype appelé F-16XL. Le XL, comme le FB-22, était un bombardier dérivé d'un chasseur existant – il avait une enveloppe allongée et une grande aile delta pour une portée et une charge accrues. "L'analogie avec le F-16XL est très bonne", souligne Al Piccirillo, le premier chef du projet Advanced Tactical Fighter, qui devint le F/A-22. Le F-16XL perdit finalement contre une version d'attaque du F-15 et n'entra jamais en production, mais de nombreux experts militaires et industriels estiment que c'était l'un des meilleurs avions de combat que l'US Air Force a rejetés. Est-ce que le FB-22 pourrait être le phénix s'élevant des cendres d'un projet abandonné ? Piccirillo pense que c'est concevable.

Comment le FB-22 pourrait-il être engagé ? Sa propension à voler vite et haut, combinée à ses capacités de bombardement et de détection radar, lui permettraient d'accomplir des missions dangereuses de concert avec d'autres avions. Dans un scénario développé par Lockheed Martin, une flotte de chasseurs F-35 et de bombardiers B-2 font route vers leurs objectifs – disons une usine de munitions – mais doivent traverser une ceinture de sites antiaériens pour les atteindre. Bien que le F-35 et le B-2 soient tous deux furtifs, c'est-à-dire conçus pour échapper à la détection, ils peuvent être identifiés par certains des radars les plus puissants. La stratégie consiste dès lors à envoyer en premier quelques FB-22 pour détruire les missiles sol-air ennemis et ouvrir la voie pour les autres avions.

Et c'est ici que les capacités de repérage radar sophistiquées du FB-22 entrent en jeu. L'avion non seulement peut détecter des radars hostiles, mais également déterminer de quel type d'installation ils proviennent. S'il perçoit le radar d'un lanceur de missiles antiaériens, il peut le localiser – et donc le site de missiles aussi – avec son récepteur ALR-94. Un autre avantage du FB-22 est sa capacité à croiser plus vite et plus haut que les F-35 et les B-2 largement subsoniques, ce qui le rend plus difficile à être détecté ou touché. Cette vitesse permet également au FB-22 à mener des attaques à partir d'une plus grande distance : lorsque l'avion lance des SDB contre un site de missiles ennemis, les bombes planeraient 50% plus loin que si elles avaient été larguées par un avion subsonique.


La SDB pèse la moitié du poids de la plus petite bombe que l'Air Force utilise aujourd'hui, la Mark 82 de 500 livres. Elle a un système de guidage par satellite, une enveloppe en acier trempé et une charge explosive à haute énergie. Par conséquent, elle peut se diriger seule par un plongeon final frappant la cible sous le meilleur angle, et peut pénétrer l'objectif avant d'exploser.

Lors de tests récents menés par Boeing et l'Air Force, une version expérimentale de la SDB a détruit 85% de ses objectifs, y compris des abris pour avions protégés par 1,8 m de béton. D'où la conclusion qu'une petite bombe explosant à proximité immédiate d'une cible va infliger autant de dommages qu'une grosse bombe atterrissant à 30 mètres.





«... une petite bombe explosant à proximité immédiate d'une cible va infliger autant de dommages qu'une grosse bombe atterrissant à 30 mètres. »


La SDB a des ailes repliables pour un entreposage facilité; son empennage, treillagé pour l'équilibre aérodynamique, se replie également. De la sorte, 6 bombes occupent le même espace qu'une seule GBU-32 de 1000 livres. Il faut noter que Lockheed Martin et Boeing sont en compétition pour construire la version de série de la SDB : l'Air Force choisira le gagnant à la fin de 2003. Le premier avion à l'emporter sera le chasseur-bombardier F-15E, et le second sera le F/A-22.

Est-ce que le FB-22 sera l'un des avions suivants à être équipé de cette nouvelle petite bombe ? Lockheed Martin l'espère certainement. La société va construire des F/A-22 pour l'Air Force jusqu'en 2013 ; l'approche la plus logique pour le FB-22 serait de le faire suivre directement sur la chaîne de production. Pour que cela se produise, toutefois, l'Air Force devra demander les fonds nécessaires dans le budget annuel de la défense, et le Congrès devra l'accepter. Le prix étiqueté pour le développement du FB-22 dépendra de l'ampleur des modifications, mais s'élèvera probablement à quelques milliards de dollars – bien moins que ne coûterait la création d'un avion et d'un moteur inédits ; chaque appareil aurait ensuite un prix unitaire supérieur à 100 millions de dollars.

Le Pentagone doit encore évaluer formellement la proposition du FB-22, mais le secrétaire Roche a dit que l'agence a besoin d'un nouvel avion rapide et à longue portée, et il a indiqué que le FB-22 est un concurrent. En avril, Roche a déclaré à Defense Daily, un périodique bien informé de Washington, que l'amélioration en cours du F/A-22 est doublement utile, car elle fait également avancer l'adaptation du bombardier proposé. "Plus vous améliorez le F/A-22", conclut Roche, "plus vous faites de même du FB-22."
http://www.checkpoint-online.ch/CheckPoint/Materiel/Mat0028-ProjetFB22Bombardier.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Sam 16 Aoû 2008 - 23:46

les différentes configuration du F/A-22 Raptor:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Lun 18 Aoû 2008 - 21:55

Citation :

First female operational & combat-ready F-22 pilot


July 23, 2008 (by Tyler Hemstreet) - Capt. Jammie Jamieson left the state of Washington with a fledgling love of flying. This weekend she returns as the first female operational and combat-ready pilot of the world's most advanced fighter aircraft, the F-22A Raptor.


Capt. Jammie Jamieson poses with F-22A block no. 01-4023 in this photo dated March 20th, 2008. The Capt. is the first female operational and combat-ready pilot of the F-22.

Captain Jamieson, who was born in Tacoma and lived in Prosser from 1982 until she left for the Air Force Academy in 1996, will be on hand as part of the F-22A Raptor static display featured at McChord Air Expo 2008.

"I'm excited to come back to Washington," said Captain Jamieson, who is currently stationed at Elmendorf Air Force Base, Alaska, where she is the mobility flight commander for the 525th Fighter Squadron. "(At the expo) you get to meet a lot of people excited about aviation and air power, so that's pretty inspiring. It's definitely an honor for me to be there."

The Prosser High grad got her first taste of flying growing up when she shared the cockpit with her uncle in his Cessna 172 during local flights around central Washington.

"I loved it," she said.

The quest that started in part from a strong desire to be an astronaut soon took on a more direct connection with flying at the academy as Captain Jamieson worked as an instructor in the glider program. After receiving her commission through the academy in 2000 and a master's degree in public policy in national security and political economy from the John F. Kennedy School of Government at Harvard University in 2002, Captain Jamieson completed the F-15C Basic Course at Tyndall AFB, Fla. After three years flying the F-15C in Alaska, she completed the F-22A Transition Qualification Course at Tyndall in April.

"It's cool to have a job with the view that it offers when I'm in the sky," she said.

Although her job as a fighter pilot requires long hours of flying practice each week, Captain Jamieson said it's an honor to be able to fly an aircraft like the Raptor.

"It's a challenging and exciting experience every day," the captain said. "Air-to-air combat is very fluid and is always changing."

Captain Jamieson said she's looking forward to educating people on the F-22 and what's it like to be a fighter pilot. There may even be some young pilots with big dreams in attendance -- something the captain can no doubt relate to.

"The kids are the most exciting," she said. "I'll be able to answer as many questions as I can ... I'm looking forward to that."
http://www.f-16.net/news_article2987.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Lun 18 Aoû 2008 - 23:42

Citation :

F-22 Raptor performs first supersonic SDB drop


July 17, 2008 (by SrA Julius Delos Reyes) - On July 11, the 411th Flight Test Squadron passed a milestone as an F-22 Raptor travelling at supersonic speed dropped a GBU-39 Small Diameter Bomb for the first time.


An Edwards F-22 Raptor drops a GBU-39 Small Diameter Bomb for the first time on July 11th, 2008 as part of a safe separation test to integrate the bomb to the aircraft. The SDB is a 250-pound class precision guided munition capable of destroying high-priority stationary targets from Air Force fighters and bombers from stand-off distances.

The first supersonic SDB drop was part of a safe separation test currently being performed to integrate the bomb with the F-22.

The SDB is a 250-pound class precision guided munition capable of destroying high-priority stationary targets from Air Force fighters and bombers from stand-off distances.

"An SDB has never been dropped from a supersonic aircraft," said Maj. Michael Starr, 411th FLTS test pilot. "Supersonic separation testing will give the F-22 the ability to drop the SDB at supersonic speeds, which synergistically enhances the Raptor's air-to-air mission."

This was a critical step in achieving the goal of employing a "fully operational small-diameter bomb," said Capt. Chris Smith, 411th FLTS flight test engineer. The 411th FLTS is planning on performing more supersonic drops as part of this testing.

For safety purposes, the team based its test on a build-up approach, gradually increasing the aircraft speed and altitude.

"At first, we had to make sure the aircraft could carry the small-diameter bombs," Captain Smith said. "We performed ground vibration testing to ensure that any conditions wouldn't excite any structural modes of the F-22 and the bomb. We also did three rounds of pit tests, where we placed an F-22 over a specifically designed stores separation pit and performed numerous drops to verify safe separation of the bomb from the aircraft and to ensure we did not structurally overload the aircraft."

Performing ground testing ensured everything was in proper order before performing separation testing in the air, said Nicholas Chung, 411th FLTS air-ground weapons integration engineer.

"We started dropping small-diameter bombs from the F-22 at a speed of 0.8 Mach," Mr. Chung said. "We also performed eight subsonic drops prior to this milestone."

Currently, the F-15E Strike Eagle is the only aircraft outfitted with the SDB weapon system. Meanwhile, the F-22 carries two 1,000-pound Joint Direct Attack Munitions for its global strike role.

"Because of the size of the small-diameter bomb, the F-22 can carry more munitions at a time," Mr. Chung said. "Now, we are looking at carrying eight SDBs compared to just two JDAMs. This will allow the aircraft to strike up to eight targets at a time."

The team is performing the testing at Edwards because it is the only Air Force facility that performs developmental flight test on F-22s.

"Edwards has the resources in terms of both assets and test expertise," Mr. Chung said. "We really have an emphasis not just on the technical aspect but also the safety aspect of the testing."

Following a series of additional supersonic drops and after the 411th FLTS determines safe separation of the bomb from the aircraft, testers will begin dropping guided weapons, Mr. Chung said. This is to determine not only safe separation of the SDB from the aircraft, but also to see if pilots are able to guide it to the target.

"This capability is essential to give the F-22 further combat capability for the Global War on Terror," Major Starr said.

"Through Herculean effort and incredible skill, the (411th FLTS) engineers, flight test engineers, civilians and government contractors did an unparalleled job showcasing the fact that the F-22 Raptor is, and will remain, the world's most dominant fighter aircraft."
http://www.f-16.net/news_article2975.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Mar 19 Aoû 2008 - 18:37

Spoiler:
 
OVER CALIFORNIA -- An F/A-22 Raptor, flown by Maj. John Teichert, releases a guided bomb unit-32 1,000-pound joint direct attack munitions at supersonic speed for the first time near California's Panamint Mountain range. Major Teichert is a test pilot assigned to the 411th Flight Test Squadron at Edwards Air Force Base, Calif. (U.S. Air Force photo by Darin Russell)
7/25/2005



Spoiler:
 
EDWARDS AIR FORCE BASE, Calif. -- A modified KC-135 Stratotanker sprays water on an F/A-22 during an airborne ice test here. (U.S. Air Force photo by Derk Blanset)
2/13/2004



Spoiler:
 
FILE PHOTO -- The F-22 is an air-superiority fighter with improved capability over current Air Force aircraft. From the inception of the battle, the Raptor's primary objective will be to establish air superiority through the conduct of counter air operations. The F-22 also has an inherent air-to-surface capability. A combination of improved sensor capability, improved situational awareness, and improved weapons provides first-kill opportunity against the threat. (U.S. Air Force photo)
11/5/1999


Spoiler:
 
FILE PHOTO -- An F-22 Raptor performs a roll. The Raptor is the replacement for the F-15 Eagle. It is the most advanced fighter aircraft in the world, combining a revolutionary leap in technology and capability with reduced support requirements and maintenance costs. The F-22's integrated avionics gives it first-look, first-shot, first-kill capability that guarantees U.S. air dominance for decades. (U.S. Air Force photo)
10/14/2003
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Mer 20 Aoû 2008 - 21:50

Photos de F-22 avec réservoirs Externes:




USAF F-22A from the 90th FS lands at Andersen AFB, Guam on July 20th, 2008. The aircraft is deployed with the 90th EFS to participate in the Jungle Shield exercise and conduct Cope Thaw training.




Two F-22As from the 90th FS fly high above Andersen AFB, Guam on July 20th, 2008. The aircraft are deployed with the 90th EFS to participate in the Jungle Shield exercise and conduct Cope Thaw training.



An F-22A from the 90th FS sits on the flightline after landing at Andersen AFB, Guam on July 20th, 2008. The aircraft is deployed with the 90th EFS to participate in the Jungle Shield exercise and conduct Cope Thaw training.



F-22As from the 90th FS join F-15Es from the 389th EFS on the flightline at Andersen AFB, Guam on July 20th, 2008. The Raptors are deployed with the 90th EFS to participate in the Jungle Shield exercise and conduct Cope Thaw training.
Revenir en haut Aller en bas
tomcat
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

messages : 682
Inscrit le : 16/04/2008
Localisation : far-maroc.forumpro.fr
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Mer 20 Aoû 2008 - 23:17

j'aurais preferer des reservoirs conformes pour le F22 comme le cas du F16 comme ça il gardera sa furtivite et son aerodynamisme mais il reste le meilleur bounce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Mer 20 Aoû 2008 - 23:37

les tanks larguables sont bons pour reduire la distance,quand tu atteint le point t ou commence la couverture radar tu les largue,comme dans la photos que j´avais posté ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Jeu 21 Aoû 2008 - 0:32

oui en plus, le F-22 bénéficie d'une très grande autonomie et donc l'emploi des réservoir est très optionnel, les raptor avec réservoir dans les photos sont déployés à Guam au Pacifique et doivent couvrir de très grandes distances en patrouille sinon pas besoin de réservoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Jeu 21 Aoû 2008 - 15:06

Citation :

USAF's F-22A Raptor Still Flying High After 1-Year Mark


The Raptor is still shaping up to be a fine aircraft platform

The United States Air Force (USAF) F-22A Raptor has only been in operational service for a little over a year now, and the advanced fighter aircraft is already shaping up to be quite a formidable weapon in the skies. The F-22 can supercruise (achieve supersonic speeds without afterburner) at Mach 1.58 and has a top speed of Mach 2+ thanks to its twin Pratt & Whitney F119-PW-100 turbofan engines.

Over the past year, F-22s have partaken in a number of simulated "wargames" to display the capabilities of the aircraft. In one two-week excursion in Alaska, designated Northern Edge, the "Blue Air" team which was led by F-22s simply obliterated its "Red Air" threat.

The Red Air threat was composed of a number of previous generation Air Force and Navy aircraft including the F-15, F-16 and F/A-18 Super Hornet. During the exercise, in which more than 40 aircraft littered the skies, the Blue Team achieved a remarkable 241-to-2 kill ratio. It should be noted that the 2 aircraft lost on the Blue Team were F-15C aircraft and not the F-22s.

"They [the Red Air adversaries] couldn’t see us," Tolliver said. "And that’s what makes the F-22 special. I’m out there and I have weapons like an F-15C or an F-16, but ... I’m basically invisible to the other guy’s radar," said Toliver.

The F-22's also scored a 97% mission effective rate during Northern Edge, flying 102 out of 105 assigned sorties. No other new aircraft to enter service into the USAF has been able to achieve such high readiness levels.

Over the past year, the F-22 has had many other success stories. The aircraft has successfully handled alternating air-to-air and air-to-ground operations and have provided additional sensor coverage for trailing friendly aircraft. F-22s have also released JDAMs from an altitude of 50,000 feet while traveling at Mach 1.5 and successfully fired AIM-120C-5 and AIM-9M missiles at live drone aircraft.

Despite all of the successes, there is still room for improvement in the F-22 program. The aircraft's mechanical readiness is now pegged at 70 to 75%, which is slightly lower than the USAF's optimal 75 to 78% rating. Also, pilots are asking for dual-mode satellite/laser guided bombs for the aircraft as well as a helmet-mounted firing system for weapons. Other improvements already in queue include an upgraded radar system and enhanced capabilities in the event of an electronic attack.
http://www.dailytech.com/USAFs+F22A+Raptor+Still+Flying+High+After+1Year+Mark/article5971.htm
Revenir en haut Aller en bas
gigg00
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2110
Inscrit le : 18/06/2008
Localisation : Kenitra-Venise
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: F/A-22 Raptor   Ven 22 Aoû 2008 - 8:57

il est enorme la bete meme devant le futur f-35, ca se voit qu'il ne jout pas dans la meme categorie:shock:


http://www.servimg.com/image_preview.php?i=4&u=12817300
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Ven 22 Aoû 2008 - 14:36

c'est normale mon ami, le F-35 est parfois considéré comme le p'tit frère du raptor. en plus de sa taille le F-22 bénéficie d'une poussé phénoménale!! il a la motorisation la plus puissante que pocède un chasseur toute catégorie confondues, même le future PAK FA n'aura que 2x14500 kgp contre 2x15500 kgp pour le raptor.
Revenir en haut Aller en bas
SnIpeR-WolF [USAF]
2eme classe
2eme classe
avatar

messages : 35
Inscrit le : 22/03/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Jeu 28 Aoû 2008 - 17:39

Personne ne sait si d'autres pays autre que les États-Unis prévoient d'acheter des F22 Raptor ?

_________________
Marocain, et fier de l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3357
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Jeu 28 Aoû 2008 - 17:42

rêve pas trop a leur fin de service, ils seront tous détruits ou retirés dans un bunker sous terrin bien gardés.
les us ont faitparreil avec le F-117 qui n'est plus d'actualité maintenant
Revenir en haut Aller en bas
SnIpeR-WolF [USAF]
2eme classe
2eme classe
avatar

messages : 35
Inscrit le : 22/03/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Jeu 28 Aoû 2008 - 17:53

WoW ? Pourquoi ne pas les vendre tout simplement ? Ils ont peur que quelqu'un d'autre les utilisent contre eux ?

_________________
Marocain, et fier de l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Jeu 28 Aoû 2008 - 18:02

SnIpeR-WolF [USAF] a écrit:
Personne ne sait si d'autres pays autre que les États-Unis prévoient d'acheter des F22 Raptor ?

Japon, Australie, Israel aimeraient avoir le F-22 mais Impossible
L'avion est in-exportable a cause de la technologie embarquer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Jeu 28 Aoû 2008 - 18:06

...a part si:

+la crise actuelle continue avec la russie,le Japon aura alors un role a jouer(monter la pression sur le Flanc droit,il a un conflit avec la russie sur les ils sachalins)

+la Syrie achete tout le package russe,y compris Mig-31,la rien n´interdira Israel a avoir le Raptor

ces 2 pays ont deja des reponses plus ou moins positifs,de la sorte "ok...mais attend"

remarquez que tout est dependant de la russie Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Jeu 28 Aoû 2008 - 18:08

dr.watson1 a écrit:
SnIpeR-WolF [USAF] a écrit:
Personne ne sait si d'autres pays autre que les États-Unis prévoient d'acheter des F22 Raptor ?

Japon, Australie, Israel aimeraient avoir le F-22 mais Impossible
L'avion est in-exportable a cause de la technologie embarquer

d'après l'article ci-dessous, les US l'ont proposé à israel et c'est ce dernier qui a refuser en acheter:
http://www.dedefensa.org/article.php?art_id=940
Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3357
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: F-22 Raptor   Ven 29 Aoû 2008 - 17:07

peut être qu'ils vont sortir les -117 de leurs ha,gars et les vendre au japon.
mais le f22 pas possible.
a israel c'est dans le pire des cas faisable.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: F-22 Raptor   

Revenir en haut Aller en bas
 
F-22 Raptor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 19Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 10 ... 19  Suivant
 Sujets similaires
-
» SU-35 Sukhoi, F-35 Lightning, F-22 Raptor
» composition de RAPTOR
» Le velociraptor
» Est il possible de battre un Su-30 en dogfight ?
» Fuis moi je te suis... [Pv Maiwenn Short]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armement et matériel militaire :: Aviation militaire-
Sauter vers: