Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 39  Suivant
AuteurMessage
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21623
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Lun 21 Déc 2009 - 18:20


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7651
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Lun 21 Déc 2009 - 21:22

Je pense que dans les pays en développement, le J-10 a ses chances, si les chinoix ne se montrent pas avare de techno. de pointe et un tarif abordable.

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Mar 22 Déc 2009 - 17:15

Citation :

Les missiles nucléaires chinois à l'abri d'un tunnel secret




Des soldats chinois devant un missile nucléaire. Crédits photo : ASSOCIATED PRESS

Pékin aurait construit depuis 1995 une «grande muraille souterraine» de 5.000 km pour protéger son arsenal.


Les dirigeants de la Chine communiste tiennent enfin leur Grande Muraille, invisible pour les yeux celle-là. La presse officielle chinoise vient en effet de rendre compte d'une incroyable nouvelle, tant par l'ampleur de l'ouvrage que par sa divulgation elle-même.
Selon le Journal de la Défense nationale, l'Armée populaire de libération (APL) aurait terminé le creusement d'un gigantesque tunnel de 5.000 kilomètres de long destiné à abriter ses missiles nucléaires. En Chine, rien n'est jamais petit, mais la longueur d'un tel ouvrage souterrain laisse pantois. D'autant qu'il est précisé que sa profondeur peut atteindre 1.000 mètres. Il se situerait dans les zones montagneuses du nord du pays.
Des dizaines de milliers de soldats auraient été mobilisés pour sa construction depuis 1995. À cette époque, les experts se rappellent qu'un article discret avait évoqué l'affectation de 10.000 soldats chinois à des travaux au profit de la «deuxième artillerie». Le vocable englobe la force nucléaire chinoise, mais aussi des missiles conventionnels. En 2008, un nouveau reportage de la télévision officielle chinoise CCTV avait de nouveau parlé de grands chantiers souterrains destinés à protéger les forces stratégiques chinoises contre une attaque nucléaire.
La presse chinoise estime que ce tunnel de tous les records serait destiné à garder une capacité de seconde frappe si le pays était victime d'une attaque nucléaire. La doctrine nucléaire chinoise a toujours été de «non-emploi en premier» avec un arsenal juste «suffisant» et destiné à l'autodéfense. Pékin s'engage aussi à ne pas l'utiliser ou menacer de l'utiliser contre les pays qui ne détiennent pas d'armes nucléaires.

Affirmation de puissance


Dans le budget chinois de la Défense à deux chiffres, des moyens financiers importants sont cependant mis à disposition de la «deuxième artillerie». Et la Chine a déjà construit plusieurs sous-marins nucléaires lanceurs d'engins, même s'ils ne sont pas encore opérationnels, pour mener des patrouilles de dissuasion. Il semble ainsi que la marine ne maîtrise pas encore la difficile technique d'un tir de missile depuis une plate-forme sous-marine.
Un journal de Hongkong suggère que la révélation de cette cache d'armes géante est un signe de plus de la volonté d'affirmation de la puissance chinoise. L'article militaire évoque lui-même le concept osé de «grande muraille souterraine». Il est vrai que, sur le plan de la distance, on n'en est pas très loin, puisque le fameux ouvrage élevé pour protéger l'empire des invasions du Nord est long de 6.700 kilomètres (voire 8 800 selon de récentes découvertes). Le souterrain à missiles n'en fait que 5 000 mais, après tout, l'APL n'a peut-être pas fini de creuser.
source:lefigaro.fr

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Mr.Jad
Colonel
Colonel


messages : 1546
Inscrit le : 07/03/2009
Localisation : FL370
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :




MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Mar 22 Déc 2009 - 18:16

Quand la Chine se réveillera, le monde tremblera

_________________
“Once you have tasted flight, you will forever walk the earth with your eyes turned skyward, for there you have been, and there you will always long to return.”
― Leonardo da Vinci

Revenir en haut Aller en bas
reese
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1640
Inscrit le : 10/05/2009
Localisation : alger
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Jeu 24 Déc 2009 - 16:31

Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Sam 26 Déc 2009 - 3:02

Citation :
La Chine s’inquiète des réparations de ses bâtiments de construction russe

Publié le 23 décembre 2009.
Depuis 1993, la Chine a acheté 12 sous-marins Kilo et 4 destroyers lance-missiles 956E/EM à la Russie.

Ces bâtiments doivent désormais subir une modernisation ou un grand carénage. Mais la Russie et la Chine ne s’entendent pas sur la manière dont cela doit être fait. Pour faire court, la Chine ne veut pas dépendre d’experts techniques russes pour ses équipements navals.

Une source haut-placée de l’industrie russe a expliqué que, pour les sous-marins, l’entretien est plus important que la construction elle-même. L’entretien n’a pas été un sujet important lorsque les sous-marins ont été achetés, indique-t-il, mais, maintenant que les sous-marins de la marine chinoise doivent être modernisés, la Russie et la Chine sont impliquées dans des discutions au long-cours.

En fait, les discussions ont commencé il y a 4 ans, indique la source, ajoutant que la modernisation n’était pas nécessairement comprise dans l’autorisation d’exportation des sous-marins.

La construction et l’entretien, de sous-marins comme de destroyers lance-missiles, sont des processus industriels totalement différents, et les chantiers navals qui les construisent n’ont pas forcément les compétences pour les réparer ou les moderniser.

La Russie possède plusieurs entreprises qui ont la documentation, les compétences, les installations et les autorisations pour entretenir les destroyers 956E et les sous-marins Kilo, parmi lesquels le chantier naval Zvezdochka qui a réparé et modernisé 4 sous-marins Kilo indiens et travaille actuellement sur le 5è.

Il est bien connu que la meilleure méthode pour moderniser un sous-marin est de le renvoyer dans le pays où il a été construit. Pour l’instant, tous les sous-marins indiens de la classe Kilo ont été modernisés et réparés en Russie.

Sous le contrôle des experts, des missiles de croisière Club-S ont aussi été ajoutés. Dans le même temps, le personnel technique indien, qui a participé à la modernisation, a reçu une formation.

Contrairement aux Indiens, les Chinois ne veulent pas renvoyer leurs sous-marins en Russie pour y être modernisés. Ils veulent absolument que les experts russes aillent en Chine pour former le personnel d’entretien chinois. L’objectif est que les Chinois puissent effectuer seuls la modernisation de tous leurs sous-marins.

Impatients d’acquérir cette compétence, les Chinois ont fait appel à des techniciens du chantier de Sébastopol en Ukraine, grâce à qui ils ont obtenu certains des plans d’entretien des Kilo. Ils ont commencé à effectuer eux-mêmes les réparations. Le résultat est un travail de piètre qualité, selon la source russe.

Sous l’Union Soviétique, la flotte de la mer Noire avait des sous-marins Kilo et l’Ukraine avait la responsabilité de les réparer et de les moderniser. Les informations techniques fournies à la Chine par les Ukrainiens provient par conséquent de la documentation de précédentes versions du Kilo.

Mais depuis, le Kilo 636 a subi de nombreuses améliorations et modernisations, avec des batteries, des systèmes de navigation et de contrôle de tir complètement différents. Les documents ukrainiens ne sont donc tout simplement pas adaptés pour former les chinois à réparer leurs sous-marins.

La marine chinoise semble réparer des sous-marins Kilo au chantier Shipyard de Shanghai depuis quelques temps. Il est intéressant de noter qu’un sous-marin y est amarré à un quai depuis au moins 2 ans. Il est probable que la Chine l’ait disséqué dans le bût de faire de l’ingénierie inversée et pour tester l’entretien.

L’apparence physique du sous-marin de la classe Yuan est considéré par le ministère russe de la défense comme une imitation du Kilo russe.

Pour l’entretien des destroyers 956E, le chantier naval Bohai maintient qu’il pourrait moderniser les destroyers lui-même, et que la Russie n’a seulement besoin que de former son personnel. En 2008, la Russie a formé 25 techniciens et encore 10 cette année.

Pourtant, les techniciens russes conseillent toujours que les Chinois renvoient les destroyers au chantier russe Zvezdochka pour une maintenance complète. Ils expliquent que le déplacement au chantier Bohai des équipements lourds nécessaires ne serait pas facile. C’est pourquoi les négociations durent depuis aussi longtemps, sans qu’aucun accord n’ait encore été signé.

RÉFÉRENCE :
United Press International Asia (Etats-Unis)
http://www.corlobe.tk/article17521.html
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6523
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Lun 28 Déc 2009 - 23:28

regardez moi ça ! la version navale du S300

Citation :
S-300F / RIF (SA-N-6) SHIP-TO-AIR MISSILE

China ordered two Altair Rif (or the improved Rif-M) air defence missile complexes from Russia in 2002. These systems are being installed on the two 8,000t-class Type 051C air defence missile destroyers currently under construction at Dalian Shipyard in Liaoning Province. Rif is the export version of the Russian S-300F ‘Fort’ (NATO codename: SA-N-6 Grumble) shipborne air-defence missile system. A shipborne (naval) version of the land-based S-300P (SA-10 Grumble) surface-to-air missile system, the S-300F was introduced in 1984 as a fleet air defence weapon to be deployed on the Soviet Navy’s missile cruisers such as Kara and Slava class.

Development of the S-300 air defence system was carried out by two design teams in 1969. NPO Almaz was responsible for developing the land-based variant and NPO Altair was responsible for development of the naval variant also known as ‘Fort’. Both systems uses the 5V55R missile developed by Grushin. The 5V55RM employed by the naval variant (‘Fort’) differs to the land-based variant 5V55R only in details of the launch container. The ‘Fort’ became available to the export market in the 1990s under the name ‘Rif’ (which means Reef in Russian). The improved variant using 48N6Ye missile is known as Rif-M.

The S-300F/Rif is more advanced and capable than any shipborne air-defence missiles currently deployed by the PLA Navy (PLAN). The semi-active radar homing 5V55RM missile is guided by an I/J-band phased array radar. The missiles are stored and launched from vertical launch systems (VLS). The computerised fire-control system is capable of directing 12 missiles to attack six airborne targets simultaneously. The missile relies on radio command during the initial stage of its flight and switches to semi-active radar homing mode when it is near the target.

The S-300F system in service with the Soviet/Russian Navy is supported by a number of radar systems, including MR-750 (Top Steer) target acquisition radar (D/E-band, 300km-range); Top Pair target acquisition radar (C/D-band, 200km-range); and 3R41 Volna (Top Dome) target tracking radar (I/J-band, 100km range). The Type 051C destroyers has been installed with the Top Dome radar, but it is not clear whether it will be fitted with other radar systems as well.

SPECIFICATIONS

Missile length: 7.0m
Missile diameter: 0.45m
Missile wingspan: N/A
Missile weight: 1,480kg
Propulsion: Single-stage, solid-fuel rocket
Operating altitude: 0.025~30km
Operating range: 90km (5V55RM)
Max speed: 2.0km/sec (S-300PMU)
Guidance: Semi-active radar homing
Warhead: 70~100kg high explosive

http://www.sinodefence.com/navy/navalmissile/s300f.asp

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Lun 28 Déc 2009 - 23:41

L'auteur n'est pas sûr s'il s'agit fu Rif ou Rif-M, or il s'agit de 2 versions très différentes. Le Rif-M est la version navale du S-400 mettant en oeuvre les 2 missiles 448N6E3 (400km) et 9M96E2 (120km), il est donc beaucoup plus redoutable et n'a rien à voir avec le S-300F.
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Lun 28 Déc 2009 - 23:54

Raptor a écrit:
L'auteur n'est pas sûr s'il s'agit fu Rif ou Rif-M, or il s'agit de 2 versions très différentes. Le Rif-M est la version navale du S-400 mettant en oeuvre les 2 missiles 448N6E3 (400km) et 9M96E2 (120km), il est donc beaucoup plus redoutable et n'a rien à voir avec le S-300F.
c'est le Rif qui met en oeuvre le Grumble, mais le Rif M reste le plus redoutable comme j'ai déjà signalé dommage qu'on aura pas la possibilté d'y accéder

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Mar 29 Déc 2009 - 0:13

On ne l'aura jamais le Rif-M, mais déjà si on arrive à avoir le PAAMS pour la fremm ça serait pas mal, ce qui est improbable... Le Rif-M (S-400 navalisé) est l'équivalent du système Aegis américain et donc nécessite des raport stratégiques privilégiés avec la russie et non seulement un simple contrat.

D'ailleurs, je pense que l'auteur de l'article parle du Rif-M et non du rif (S-300) car obsolète.

PS: fremo, c'est le 5V55RM qui est mis en oeuvre par le grumble et Rif/S-300F, les 48N6E3/9M96E2 sont les missiles du Rif-M (S-400 navalisé)
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Mer 30 Déc 2009 - 12:53

et c'est commencé ... aujourd'hui le Glof d'Aden, demain on partira vers l'Amérique latine ...
Citation :

La Chine souhaite avoir une base navale dans le golfe d’Aden


Un haut-responsable de la marine chinoise a proposé d’installer une base permanente pour soutenir les navires participant à la mission de lutte contre la piraterie dans le golfe d’Aden, soulevant l’idée que la Chine pourrait construire des bases ailleurs.

Dans un entretien publié sur le site du ministère chinois de la défense, Yin Zhuo — un amiral et chercheur au Centre de recherche pour l’équipement de la marine — a expliqué qu’une telle base soutiendrait la participation à long-terme de la Chine à l’opération.
"Nous ne disons pas que nous avons besoin que notre marine aille partout pour accomplir nos engagements internationaux," indique Yin.
"Nous disons que pour accomplir nos engagements internationaux, nous avons besoin de renforcer notre capacité de soutien."
La proposition de Yin intervient après la libération d’un cargo chinois, à la suite du paiement d’une rançon de 3,5 millions $ aux pirates somaliens.
La Chine a envoyé 4 flottilles dans la région depuis la fin de l’an dernier. La première a passé 124 jours en mer sans faire escale, indique Yin — une durée qui s’est ajoutée aux défis de l’opération.
Depuis, des bâtiments chinois ont été autorisés à faire escale et à se ravitailler dans la base française de Djibouti. Les Etats-Unis, l’Union Européenne et le Japon disposent tous de bases de ravitaillement dans la région, souligne-t-il.
"Si la Chine établit une base de ravitaillement de ce type, je pense que les pays de la région et ceux participant à la lutte contre la piraterie, le comprendront," a-t-il espéré.
"Je pense qu’une base stable et permanente serait bien pour nos opérations."
Toute décision devra être prise par le Parti Communiste et sa commission militaire centrale, a précisé Yin.
Il a ajouté qu’il savait que les bâtiments chinois si près du Golfe avaient provoqué des soupçons, mais qu’il croyait que d’autres pays comprenaient que les intentions de Pékin étaient de lutter contre la piraterie.
La Chine serait intéressée dans la création de bases navales au Bangladesh, Cambodge, Myanmar, Pakistan, Thaïlande et en mer de Chine du Sud pour protéger ses voies de communication maritime.

AFP

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7651
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Mer 30 Déc 2009 - 16:39

je pense que c'est une excuse, il suffit de voir où la chine souhaite installé ses bases pour s'appercevoir qu'elle va sécuriser ses voies maritimes....

De plus voir des navires chinois patrouiller ne risque pas de plaire à Tokyo et Taipeï , sans doute washington non plus....
Durant le défilé d'octobre la Marine chinoise a annoncé qu'elle voulait augmenter ses capacité d'intervention en Haute-mer, cela montre bien la volonté de Pékin d'arriver à projeter ces forces

_________________
Gloire à nos aïeux  



Dernière édition par Viper le Mer 30 Déc 2009 - 21:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Mer 30 Déc 2009 - 19:19

Viper a écrit:
je pense que c'est une excuse, il suffit de voir où la chine souhaite installé ses bases pour s'appercevoir qu'elle à sécuriser ses voies maritimes....

De plus voir des navires chinois patrouiller ne risque pas de plaire à Tokyo et Taipeï , sans doute washington non plus....
Durant le défilé d'octobre la Marine chinoise a annoncé qu'elle voulait augmenter ses capacité d'intervention en Haute-mer, cela montre bien la volonté de Pékin d'arriver à projeter ces forces.
exactement, mais les grandes puissances ne vont rien dire, la chine a dans ces mains les moyens de faire tomber tous le systéme économique mondial maintenant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
reese
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1640
Inscrit le : 10/05/2009
Localisation : alger
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Jeu 31 Déc 2009 - 13:03

le J 10 N ( naval ) est en test !


Citation :

Russian daily "Izvestia" reports that China recently successfully tested the naval version of its modern J-10 jet fighter. According to the paper, "... for the first time, China has confirmed not only its ability to create an aircraft carrier fleet, but also the ability to independently produce carrier-based fighters. This event can be regarded as a direct challenge to Russia and the U.S."

According to Russian sources, the aircraft took off and landed on the deck of the aircraft carrier "Shi Lang", named in honor of the Chinese general who conquered the island of Taiwan in 1683. In another life, "Shi Lang" was a Soviet aircraft carrier "Varyag," sold by Ukraine to Beijing in the late 1990s. "Varyag" has been anchored in the port of Dalian since 2002. All this time, Chinese scientists have been actively engaged in its repair and modernization. Beijing made no secret that it considers the Soviet aircraft carrier as a platform for working out its own technology for building an aircraft carrier fleet. The only problem for the implementation of these plans was the lack of aircraft capable of landing on the deck of the ship, as well as lack of experience in training naval aviation pilots.

Russian military and industrial leaders are concerned that China's successful development of indigenous military aircraft will diminish Russia's position on the arms market. "Izvestia" earlier reported that China offered Pakistan the licensed production of the FC-1 fighter, which Russia considers as the closest competitor to its MiG-29 military jet. In the near future, Beijing is planning the production of at least 2,000 of the latest fighter planes for its own air force and for export. Possible buyers may include Bangladesh, Lebanon, Iran, Malaysia, Morocco, Nigeria, Sri Lanka and Algeria - all countries that traditionally bought Russian military aircraft. In Malaysia, for example, the Chinese are even willing to service Russian Su-30MKM planes delivered over the past few years.

This year, according to Mikhail Dmitriev, head of the Russian Federal Service for Military-Technological Cooperation, Russia earned $8.5 billion from weapons sales - a significant portion of this amount came from the sale of combat aircraft. If China continues to move forward with its own aircraft development and export, "these earning could become one of our last successes on the arms market."

http://www.realclearworld.com/blog/2009/12/chinese_are_comepting_with_mig.html



Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13203
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Jeu 31 Déc 2009 - 13:06

Ils croient au baba noël ma parole les chinois, à moins d'un embargo ni l'Algérie et encore moins le Maroc n'achèterons ce coucou Laughing

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Jeu 31 Déc 2009 - 15:53

Citation :
Possible buyers may include Bangladesh, Lebanon, Iran, Malaysia, Morocco, Nigeria, Sri Lanka and Algeria - all countries that traditionally bought Russian military aircraft.
Shocked drunken
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Jeu 31 Déc 2009 - 16:07

Samyadams a écrit:
Citation :
Possible buyers may include Bangladesh, Lebanon, Iran, Malaysia, Morocco, Nigeria, Sri Lanka and Algeria - all countries that traditionally bought Russian military aircraft.
Pourquoi pas les Amis, Il nous faut des avions pour les vols acrobatique

_________________
Revenir en haut Aller en bas
reese
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1640
Inscrit le : 10/05/2009
Localisation : alger
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Jeu 31 Déc 2009 - 16:08

apres le MBT 2000 dans les FAR voici le FC 1 dans les RMAF , Hellfire va faire une attaque
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3015
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Mar 5 Jan 2010 - 12:36

Ils ne cesserons jamais de nous surprendre ces chinois:

Citation :

Chine : Des missiles dans un tunnel de 5000 Km

Mardi, 29 Décembre 2009 17:16 ...



La Chine ne cesse de surprendre. Elle vient d’annoncer que son armée populaire de libération (APL) aurait terminé le creusement d’un gigantesque tunnel de 5.000 km de long, et dont la profondeur peut atteindre 1.000 mètres, destiné à abriter ses missiles nucléaires. Des dizaines de milliers de soldats auraient été mobilisés pour sa construction depuis 1995. La presse chinoise estime que ce tunnel de tous les records serait destiné à garder une capacité de seconde frappe si le pays était victime d'une attaque nucléaire. « Une grande muraille » souterraine ? Sur le plan de la distance, on n'en est pas très loin, puisque le fameux ouvrage élevé pour protéger l'empire des invasions du Nord est long de 6.700 kilomètres. Le souterrain à missiles n'en fait que 5 000 mais, après tout, l'APL n'a peut-être pas fini de creuser, diront certains…

lereporter.ma

_________________
L'homme sage est celui qui vient toujours chercher des conseils dabord, des armes on en trouve partout.

feu Hassan II.

http://www.youtube.com/watch?v=AbjNQ_5QvgQ
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Mar 5 Jan 2010 - 16:39

déjà posté.
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Jeu 7 Jan 2010 - 3:56

How to train in winter? Answer is half naked.






022 HOUBEI Class Fast Attack Craft
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Jeu 28 Jan 2010 - 13:30

Citation :
Pourquoi la Chine ne possède-t-elle pas de porte-avions ?

Parmi les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, excepté la Chine, les quatre autres pays, dont les Etats-Unis, la Russie, la Grande-Bretagne et la France, possèdent chacun ses porte-avions. Alors, pourquoi la Chine n'en a-t-elle pas ?

Tout d'abord, c'est en raison de la limite des forces navales chinoises. Le développement au cours des six décennies passées de l'armée de mer chinoise dans son ensemble a connu trois phases de croissance : de la défense côtière à la défense littorale, puis la navigation dans des eaux jaunes peu profondes de la mer aux les eaux bleus profondes de l'océan et c'est ainsi que notre marine militaire est devenue une importante force garantissant le développement pacifique de la nation chinoise.

Et parallèlement à ces trois phases de développement des forces navales chinoises, il y a eu en Chine trois moments où la construction navale militaire a atteint son paroxysme. Puis, après l'application en Chine de la politique de réforme et d'ouverture sur l'extérieur, l'industrie navale chinoise a adopté le modèle de couplage de la construction militaire et de la construction civile tout en assurant les transferts mutuels de technologies entre l'industrie militaire et l'industrie à usage civil, ce qui a jeté une base solide pour la réalisation d'une marine forte qui se développe vers les eaux bleues et profondes de l'océan. Maintenant, il n'y a plus aucun problème pour la Chine de construire de grands et colossaux bâtiments de guerre de fort tonnage, y compris porte-avions.

Deuxièmement, c'est à cause du niveau militaire, industriel et scientifique de notre pays. La construction de porte-avions représente à un certain degré la puissance globale d'un pays quant à son niveau militaire, industriel, scientifique et technologique. La plupart des puissances navales sont dotées d'énormes possibilités réelles, d'un haut niveau scientifique et technique et d'une puissante base économique, ce qui leur procure toutes sortes d'avantages dans la construction et le développement de porte-avions. Pour ce qui est de la Chine, durant une période relativement longue, son niveau militaire, industriel, scientifique et technique fait qu'elle n'est pas doté de cette capacité et limite sérieusement son développement dans ce domaine.

Troisièmement, c'est la limite de la capacité économique de notre pays. La construction de porte-avions teste la capacité financière et économique d'un pays qui doit investir pour cela des fonds colossaux. En tant que bâtiment de guerre le plus onéreux dans notre monde actuel, pour construire et développer le porte-avions, il faut non seulement tenir compte de ses problèmes de fonctionnement et de service militaires, en plus il faut calculer et envisager la totalité des frais qui doivent être dépensés pour cela afin de savoir si l'on peut les supporter, car sont des frais vraiment énormes, colossaux et démesurés : les frais de conception et d'études préliminaires, les frais de construction des avions dont le bâtiment doit être dotés. Les frais de la formation et du perfectionnement de l'équipage qui est relativement nombreux, les frais de construction des navires de guerre qui lui sont annexés, les frais du fonctionnement du bâtiment, les frais ultérieurs de réparation et de maintenance, … etc. Suite à la croissance de la puissance de notre pays, nous commençons à avoir la capacité économique nous permettant de réaliser notre rêve de construire et de développer nous-mêmes nos propres porte-avions.

Quatrièmement, c'est à cause des insuffisances de la capacité de notre pays dans le domaine de la construction navale. Pour pouvoir construire un porte-avions, il faut en premier lieu disposer de chantiers navals dotés de la capacité de ce genre de construction, et surtout ils doivent posséder des docks de radoub satisfaisant aux exigences de la construction de ce genre de bâtiment de guerre ainsi que d'équipements et de matériels de levage et de manutention capables de lever et de déplacer les énormes et colossales structures de la coque du bateau et les autres pièces accessoires qui sont également de grandes dimensions.

Le 3 juin 2005, une cérémonie a eu lieu à l'occasion de la mise en chantier dans l'Ile Changxing de Shanghai de la Base de construction navale Jiangnan-Changxing de China Shipbuilding Industry Corporation (CSIC). Cet événement marque le démarrage officiel des travaux dans cette base de construction navale la plus grande et la plus moderne du monde, laquelle est également la plus grande et plus importante base des équipements navals de la Chine. Le premier porte-avions chinois sortira peut-être de cette base.

D'autre part, la raison pour laquelle la Chine ne dispose pas de porte-avions jusqu'à présent est étroitement liée à l'environnement sécuritaire qui entoure le pays. Le 20 mars 2009, lors de sa rencontre avec son homologue japonais Hamada Yasukazu qui était Ministre de la Défense à cette époque-là, Liang Guanglie, Conseiller d'Etat et Ministre chinois de la Défense nationale, a déclaré qu'il est impossible pour la Chine de ne pas posséder ses propres porte-avions et c'était la première fois qu'un officier supérieur de l'Armée chinoise tient ouvertement ce genre de propos.



Source :: le Quotidien du Peuple
" Il convient de souligner que la Chine est actuellement en train de moderniser le Varyag, un ancien porte-avions soviétique de la classe Admiral Kuznetsov. Officiellement, il doit devenir un casino flottant. En réalité, les images montrent que la marine chinoise le remet en état pour ses propres besoins. " corlobe

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Jeu 28 Jan 2010 - 13:41

Batou tank plant



Revenir en haut Aller en bas
crepitator
Adjudant-chef
Adjudant-chef
avatar

messages : 441
Inscrit le : 10/10/2009
Localisation : dans le mile
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Dim 31 Jan 2010 - 10:53



Citation :

La fanfare militaire du répète Chine à Sydney, en Australie, dimanche 31 janvier 2010. Le groupe, affilié au Département général politique de l'Armée populaire de libération se trouve à Sydney pour participer au 60e anniversaire du Military Tattoo d'Edimbourg On Feb 4, 2010.


_________________
Dulce et decorum est pro patria mori : Il est doux et beau de mourir pour la patrie.
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   Dim 7 Fév 2010 - 21:15


Spoiler:
 
on jouait avec ces trucs lorsqu'on était enfant, mais équiper des vrai armes avec ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Chinoise / People's Liberation Army (PLA)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 39Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 39  Suivant
 Sujets similaires
-
» insolite : L'armée chinoise s'attaque... au ronflement
» Armée de terre Chinoise
» Armée Tunisienne
» Recherche sur mon père mobilisé en 1939 à COETQUIDAN
» Marine chinoise - Chinese navy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Asie & Océanie-
Sauter vers: