Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelles de Marines Internationales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3600
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Lun 16 Fév 2009 - 18:16

Citation :
Collision entre deux sous-marins nucléaires britannique et français dans l'Atlantique
Deux sous-marins nucléaires, l'un français et l'autre britannique, sont entrés en collision au milieu de l'Atlantique au début du mois de février, selon le ministère français de la Défense et un responsable gouvernemental britannique, qui ont confirmé lundi une information du "Sun". Personne n'aurait été blessé. Lire la suite l'article
L'accident a causé des dommages matériels mais pas de fuite radioactive à bord du "Triomphant" et du "HMS Vanguard", qui transportaient tous deux des missiles nucléaires, a précisé un responsable britannique sous le couvert de l'anonymat. "La capacité de dissuasion (du Vanguard) est demeurée intacte et la sûreté nucléaire n'a pas été compromise", ajoutait cette source.

Selon le tabloïd anglais "Sun", l'accident s'est produit "le 3 ou le 4 février". "Le Triomphant" est rentré à Brest avec le dôme sonar très abîmé, tandis que le "Vanguard" a été remorqué dimanche soir jusqu'au port écossais de Faslane, avec des éraflures et des bosses visibles sur sa coque.

Le ministère français de la Défense a confirmé lundi que deux sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE), l'un français et l'autre britannique, étaient "entrés en contact brièvement à très basse vitesse alors qu'ils étaient en plongée (...) il y a quelques jours", pendant "des patrouilles nationales de routine dans l'océan Atlantique".

"Il n'y a eu aucun blessé. Ni leurs missions de dissuasion ni la sûreté nucléaire n'ont été affectées", assure la Défense, qui ajoute que "Le Triomphant est rentré normalement à Brest", "comme annoncé dans le précédent communiqué du 6 février 2009".

Le SIRPA Marine avait effectivement mentionné un incident en mer dans ce communiqué, mais déclarait alors que "Le Triomphant" avait heurté, en plongée, "un objet immergé", "probablement un conteneur". Et de préciser que "Le Triomphant" était rentré à L'île Longue "par ses propres moyens", escorté par une frégate, "comme il est d'usage dans les phases de départ et de retour".

Interrogés par le "Sun" sur les conséquences potentielles de cette collision, de hauts responsables de la Royal Navy s'exprimant sous le couvert de l'anonymat ont écarté le risque d'une "très improbable explosion nucléaire", mais l'un d'eux a estimé qu'"il y avait un risque de fuite radioactive". "Pire, nous aurions pu perdre l'équipage et les têtes nucléaires (...) cela aurait été un désastre national", a-t-il dit.

Pour Kate Hudson, qui préside la Campagne pour le désarmement nucléaire en Grande-Bretagne, "c'est un cauchemar nucléaire de la plus grande ampleur". "La collision de deux sous-marins, à la fois avec des réacteurs nucléaires et des armes nucléaires à bord, pourrait avoir diffusé de vastes proportions de radiations et éparpillé des têtes nucléaires sur le fond marin". Kate Hudson a appelé le Premier ministre britannique Gordon Brown à mettre fin aux patrouilles, qui, dit-elle, maintiennent au moins un sous-marin britannique en permanence dans l'Atlantique.

En France, Stéphane Lhomme, porte-parole du réseau Sortir du nucléaire, estimait que "dans ce genre d'affaire on n'aura jamais la vérité". Cette collision "nous rappelle qu'on pourra avoir une nouvelle catastrophe avec des sous-marins nucléaires à tout moment", a-t-il commenté. "C'est un risque qui existe, en mission mais même aussi dans les ports".

Plusieurs sources maritimes jointes par le "Sun" assurent que cet accident est rarissime. Elles évaluent à une sur un million les chances pour que les deux submersibles se soient trouvés dans le même secteur en même temps, et estiment qu'il n'est possible que si les systèmes de sonar sophistiqués des deux sous-marins se sont mutuellement neutralisés.

Pour d'autres sources navales, il s'agit de l'incident le plus embarrassant pour la Royal Navy depuis la capture par la Marine iranienne de 15 de ses marins en 2007 alors qu'ils se trouvaient en mission aux limites des eaux irako-iraniennes.

Le "HMS Vanguard" est l'un des quatre sous-marins de classe V formant la force britannique de dissuasion "Trident". Fort de 140 hommes d'équipage et long de 150m, ce bâtiment pèse 16.000 tonnes et est armé de 16 missiles balistiques.

Selon le site Internet du ministère français de la Défense, "Le Triomphant" est l'un des quatre sous-marins nucléaires lanceurs d'engins de la Force océanique stratégique (FOST) avec "l'Inflexible", le "Téméraire" et le "Vigilant". Mis en service le 21 mars 1997, le "Triomphant" mesure 138m pour 14.335 tonnes en plongée. Servi par un équipage de 112 hommes, il est armé de 16 missiles stratégiques M-45 et de quatre tubes lance-torpilles de 533mm qui peuvent lancer des torpilles F17. AP
Sur Internet:
-The Sun, http://www.thesun.co.uk/sol/homepage/news/article2240543.ece

-ministère français de la Défense, http://www.defense.gouv.fr/marine/

ma/pa/com/cb/st/v246/sb

http://fr.news.yahoo.com/3/20090216/twl-gb-france-collision-sous-marins-1be00ca.html

Au moins, cela prouve qu'ils sont aussi indétectables l'un que l'autre. C'est un bon point.
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Mar 17 Fév 2009 - 22:44

Citation :
Le sous-marin nucléaire indien probablement lancé à la mi-2009
Publié le 16 février 2009
La semaine dernière, le ministre indien de la défense, A.K. Antony, avait annoncé que le premier sous-marin nucléaire de conception indienne était enfin prêt pour être lancé et que cela se produirait d’ici un mois ou 2.
Cependant, des responsables informés du projet ont indiqué que l’Advanced Technology Vessel, comme est officiellement appelé le projet secret, n’est pas encore prêt pour “sortir de cale sèche”, la terminologie officielle pour son lancement.
Il était précédemment prévu que le sous-marin, un projet commun de la DRDO et de la marine indienne, soit mis à l’eau le 26 janvier dernier, une échéance fixée l’an dernier mais qui n’a pas été respectée à cause de certains problèmes techniques apparus au cours de l’assemblage. Un calendrier plus réaliste, indiquent les responsables, prévoit un lancement à la mi-2009.
"Si le gouvernement l’ordonne, nous pouvons lancer le sous-marin dès demain, mais c’est un pas important et nous ne le conseillons pas pour un projet d’une telle importance. Il faudrait le remettre en cale sèche pour terminer le travail," a expliqué un haut-responsable de la défense.
Ce ne serait pas la première échéance que l’ATV ne respecte pas. Le projet d’un sous-marin nucléaire de conception indienne a été lancé au début des années 70 et la construction de la première coque a commencé au Ship Building Centre — une cale sèche entièrement fermée à Visakhapatnam — a commencé en 1998.
Le lancement de l’ATV n’est cependant que la première d’une série d’étapes qui s’étendront sur plus d’un an avant que le sous-marin ne soit prêt pour ses essais à la mer. Peu après le lancement, l’ATV doit être transféré vers un quai fermé pour des essais à quai et des vérifications complètes de son réacteur nucléaire de conception indienne. Les essais à quai vont déterminer s’il est prêt pour des essais en mer suivis par le lancement du missile balistique K-15.
L’ATV est un sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) de 6.000 t, propulsé par une seule hélice et basé sur le sous-marin russe Charlie-I. 2 autres coques d’ATV sont actuellement en construction par Larsen & Toubro dans ses installations d’Hazira. Elles doivent être assemblées au SBC à Vizag peu après que le premier ATV ait été lancé.

Référence :
India Today

http://www.corlobe.tk/article12716.html
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Mar 17 Fév 2009 - 22:59

A propos des sous marins nucléaires français et anglais entrés en collusion
Citation :
Le ministère de la défense confirme la collision entre deux sous-marins
Deux SNLE, l'un français et l'autre britannique, "sont entrés en contact brièvement à très basse vitesse alors qu'ils étaient en plongée." vient de reconnaître le ministère français de la Défense dans un communiqué, à la suite des révélations du quotidien britannique The Sun. "Il n'y a eu aucun blessé. Ni leurs missions de dissuasion ni la sûreté nucléaire n'ont été affectées" ajoute le communiqué, qui précise que l'incident s'est déroulé "il y a quelques jours". Dans un premier temps, la Marine avait avancé, du bout des lèvres, l'hypothèse d'un choc avec un conteneur.
Selon nos informations et au vu des dégâts sur les deux bateaux, le choc a eu lieu à l'avant - c'est-à-dire que les deux sous-marins naviguaient à la même profondeur en direction l'un de l'autre. Le choc n'a pas été compètement frontal, mais à un angle très faible, le Vanguard "glissant" contre le Triomphant après avoir percuté son dôme-sonar. La trajectoire fontale des deux sous-marins permet de mieux comprendre pourquoi ils ne sont pas repérés, c'est-à-dire "entendus" : le bruit d'un sous-marin, même très faible, provient surtout de l'arrière, où se trouve son hélice. Celle-ci produit un effet de cavitation (micro-bulles), qui peut être entendu à distance
L'incident ne s'est pas produit au cours d'une patrouille durant laquelle les sous-marins alliés occupent, en principe, des carreaux (zones maritimes) différents. Le Triomphant était sur la route du retour, prenant un cap qui le ramenait vers la pointe du Finistère, passant donc au large des îles britanniques.
La discrétion acoustique de ce type de sous-marins est très grande. On estime que les SNLE français de nouvelle génération (comme le Triomphant) sont plusieurs centaines de fois plus discrets que leurs prédécesseurs (classe Redoutable). Il en va de même pour les sous-marins britanniques comme le Vanguard.
http://secretdefense.blogs.liberation.fr/defense/2009/02/collision-des-s.html
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Jeu 19 Fév 2009 - 0:42

Collusion Triomphat/Vanguard, la facture...
Citation :
Triomphant : des réparations évaluées à 55 millions €
Publié le 17 février 2009
La réparation des dommages subis par le SNLE le Triomphant lors de la collision avec le HMS Vangard pourrait couter 55 millions € au contribuable.
Dans cette collision, la marine nationale a indiqué que le dôme du sonar, situé à l’avant, avait été gravement endommagé.
Une source navale française a indiqué au quotidien irlandais The Independent que le coût des réparations s’élèverait au moins à 55 millions €, chiffre qu’il a qualifié de "provisoire".
Ouest-France avait indiqué que les réparations pourraient durer de 3 à 4 mois, parce que la construction d’un nouveau dôme était une opération délicate.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Jeu 19 Fév 2009 - 13:59

55 millions € c'est pas méchant! ça aurait pu être pire, ces monstres côutent des milliards d'€, sans parler des missile balistique.
de toute façon les 4 SNLE français de la classe triamphant vont bientôt être upgrader pour recevoir le nouveau missile M51 au lieu du M45.
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7652
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Ven 13 Mar 2009 - 16:48

Décidément les français sont maudit avec leur porte avions, ça le 3 ème incident sur la propulsion....Mad, le pire c'est qu'il vient de sortir d'un arrêt technique de 6 mois !

Citation :

Le Charles de Gaulle immobilisé pour des problèmes de propulsion



C'est un coup dur pour la Marine nationale et DCNS, qui a mené l'arrêt technique du Charles de Gaulle. Le porte-avions a été obligé de rentrer à Toulon, où il va rester immobilisé plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Le chef d'Etat-major de la marine a décidé de suspendre le programme d'activité à la mer du bâtiment après le constat de l'usure anormale de deux pièces mécaniques d'entraînement des lignes d'arbres. « Durant les dernières sorties à la mer, des vibrations élevées ont été détectées dans le compartiment de propulsion. Après examen, deux pièces d'accouplement reliant deux des quatre turbines du Charles de Gaulle à leurs lignes d'arbres se sont révélées anormalement usées », explique la Marine nationale. L'état-major précise qu'avec DCNS, la marine va « analyser les données techniques et réaliser des examens complémentaires. Il s'agit de déterminer les mesures à prendre et leurs conséquences sur le programme du bâtiment. La durée d'immobilisation pourrait durer entre plusieurs semaines et plusieurs mois ».
Cette suspension d'activité intervient juste après les phases d'entraînement et de préparation opérationnelle qui représentaient le coeur de la remontée en puissance du bâtiment et ont permis la qualification du groupe aérien embarqué.


_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Mar 7 Avr 2009 - 15:04

Taïwan qui veut construire ses propres sous-marins. Y arriveront-ils ?
Taiwan pourrait construire ses propres sous-marins


Citation :
Publié le 7 avril 2009.

Le président taïwanais Ma Ying-jeou cherche à relancer le projet Diving Dragon pour créer plus d’emplois dans la construction navale.

Le projet Diving Dragon, qui avait été abandonné il y a 5 ans, Taïwan construirait 8 sous-marins classiques, que l’ancien président américain George W. Bush avait autorisé en 2001.
Au moins 5 rencontres de haut-niveau se sont tenues pour évaluer la possibilité de construire localement les 8 sous-marins, ont indiqué dimanche des sources du conseil de sécurité nationale.
Aucun accord unanime n’a été atteint.
Le rapport final sur les rencontres, qui propose plusieurs options mais recommande la construction des sous-marins à Taïwan, est préparé afin d’être soumis au président Ma.
Ma donnera probablement son accord à la construction locale pour stimuler l’économie et aider à réduire le chômage, ont indiqué les sources.
Il ne sera pourtant pas facile de relancer le projet Diving Dragon.
En premier lieu, le soutien de Washington est indispensable. Le soutien total de l’Amérique est nécessaire pour armer les sous-marins et les rendre navigables.
Les Etats-Unis ont déjà rejeté l’idée que Taïwan construise les sous-marins. Le Pentagone veut que Taïwan les achète à un pays tiers.
Actuellement, l’accord avec Washington est bloqué.
L’opinion est divisée sur ce point. Au moment où le projet de les acheter a échoué, de nombreux amiraux avaient des doutes sur les capacités de la construction navale de Taïwan a géré un tel projet. Le Général Tang Yao-ming, ministre de la défense à l’époque, a déclaré en 2004 devant un comité parlementaire que personne ne pourrait garantir le fait que des sous-marins construits localement pourraient jamais naviguer.
“Si des marins sont tués lors d’un essai, qui va en prendre la responsabilité ?” avait demandé Tang, un général de l’armée de l’air. Ces mêmes questions sont toujours d’actualité.
Mais les chantiers navals ont confiance.
“A research plan is under way to build submarine hulls up to the international standard,” said Wang Keh-hsuan, vice general manager of the CSBC Corp., Taiwan.
Pour le vice-président de la CSBC, sa compagnie est tout à fait équipée pour construire des sous-marins de 2.000 à 3.000 t.
“Bien sûr, toutes les armes et les systèmes de communication devront être achetés à l’étranger,” ajoute-t-il. “Nous sommes prêts à lancer la construction, si on nous le demande.”
Les craintes sur la sécurité de sous-marins de construction locale sont légitime. Mais c’est le défi que Taïwan doit relever s’il veut avoir ses propres sous-marins.
Les opposants devraient se souvenir que le Japon a sacrifié des centaines d’officiers et d’hommes pour finalement réussir à construire ses propres sous-marins et le chasseur Zéro, tous les 2 les meilleurs au monde lors de leur sortie avant 1941.
Même si un sous-marin de construction locale est plus cher que ceux achetés à l’étranger, Taïwan doit construire ses propres sous-marins, parce que les puissances navales refusent de lui en vendre par crainte d’offenser la République Populaire de Chine.

Référence :


China Post (Taïwan)
http://www.corlobe.tk/article13478.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Sam 11 Avr 2009 - 1:12

Premier Destroyer AEGIS australien..

Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7652
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Sam 11 Avr 2009 - 1:32

les australiens commencent seulement à construire leur destroyer AEGIS alors que des pays comme l'espagne ou la corée du sud le fond depuis un moment déjà.... Shocked

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Sam 11 Avr 2009 - 1:39

c´est LockMart qui construit
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7652
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Sam 11 Avr 2009 - 1:49

Yakuza a écrit:
c´est LockMart qui construit

alors c'est pire que je pensais..... Neutral

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Sam 11 Avr 2009 - 1:58

Viper a écrit:
les australiens commencent seulement à construire leur destroyer AEGIS alors que des pays comme l'espagne ou la corée du sud le fond depuis un moment déjà.... Shocked
Les Australiens trouvent de la peine à faire naviguer leurs six sous-marins par manque de personnel scratch Deux sont obligés de rester à quai. J'imagine bien qu'ils ont bien d'autres tares dans leur marine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Sam 11 Avr 2009 - 2:42

Viper a écrit:
les australiens commencent seulement à construire leur destroyer AEGIS alors que des pays comme l'espagne ou la corée du sud le fond depuis un moment déjà.... Shocked


l'australie est au sommet de la ''chaine alimentaire'' dans la région, elle a moins de contrainte que la corée du sud ou l'espagne.
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7652
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Sam 11 Avr 2009 - 2:56

L'indonésie est en train de monter sérieusement en puissance ( SU-30, SIGMA, LPD...) mais pas seulement ça quand on a une côte aussi grande que celle de l'australie on se doit d'avoir une marine digne de ce nom, et pourtant l'Australie ne manque de moyen à ma connaissance ...

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Sam 11 Avr 2009 - 3:01

je suis d'accord avec toi, mais l'australie est consciente de ces changements et se rééquipe pour garder son hégémonie sur la région: F-18E/F, F-35, condidat pour F-22 Rolling Eyes , destroyers aegis...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Jeu 14 Mai 2009 - 18:46

les russes fideles a leur reputation..

Citation :
Le naval russe à l’export

06/05/2009



Projet 636


Selon une source du journaliste russe Dimitri Belikov, de Kommerstant, Rosoboronexport a décidé de ne pas honorer son contrat avec le Venezuela pour la partie sous-marine. Ce revirement serait perçu à Moscou comme une réponse au renouveau de la relation entre Hugo Chavez et Barack Obama.

Dans le même temps, Rosoboronexport confirme la bonne santé de la relation commerciale entre la Russie et le Vietnam. Les Chantiers de l’Amirauté ont reçu une commande pour six sous-marins de la classe Kilo “projet 636” (vitesse maximale en plongée de 20 nœuds), à 300 millions de dollars l’unité. Plusieurs accords avec le Vietnam existent pour la livraison de patrouilleurs et l’assistance technique pour la construction de missiles antinavires Yahont. Le Vietnam est un partenaire stratégique de la sphère militaro-technique : livraison de deux patrouilleurs Guepard pour 350 millions de dollars...

La filière de la construction navale russe comprend environ 170 entreprises — dont 45 chantiers navals — employant plus de 200 000 personnes. L’essentiel de l’activité est concentré dans le nord du pays (Baltique, mer Blanche et région de Mourmansk). Fondés par Pierre le Grand au début du XVIIIe siècle, les Chantiers de l’Amirauté ont construit plus de 2 600 navires civils et militaires, dont 300 sous-marins. Ils assurent actuellement la production de la série Lada/Amour (projet 677), après avoir achevé le contrat chinois de 2002 portant sur cinq sous-marins classe Kilo (projet 636).

Outre son activité militaire, ils s’orientent vers la production de pétroliers arctiques, de brise-glace, de navires-usines et de docks flottants. Propriété de l’Etat, les Chantiers de l’Amirauté emploient près de 5 000 per­sonnes. Pour mémoire, comme le relève le site Redstar, le Kilo (projet 877) a été étudié par le bureau d’études Rubin de Saint-Pétersbourg, afin d’assurer des missions de lutte contre les sous-marins et navires ennemis, de protection des bases navales et voies de communi­cation mais aussi d’attaque des communications adverses pour remplacer les Foxtrot (projet 641B).

Peu connu du grand public, le bureau Rubin est le leader sur le segment de la conception de sous-marins conventionnels et nucléaires (classe Kilo, Yankee, Oscar, Borey, Lada/Amour…). Rubin emploie environ 2 000 personnes, dont 80 % d’ingénieurs et techniciens. Il collabore avec l’italien Fincanteri sur un projet de sous-marin d’opérations côtières (S-1000) destiné à des missions de renseignement pour un équipage compris entre 12 et 16 personnes. Outre les sous-marins, Rubin conçoit également des plates-formes pour la production d’hydrocarbures (en partenariat avec le britannique Brown & Root), la plate-forme de lancement destinée au projet spatial international Sea Launch ou le train à grande vitesse Sokol.

A Kalika


Projet 636


Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21552
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Navy News   Ven 6 Nov 2009 - 9:57

les pirates font peur aux grandes puissance
Citation :
Les marines de guerre à la recherche de meilleures méthodes pour combattre les pirates
Alors que des négociateurs s'efforcent toujours d'obtenir la libération des 25 marins chinois pris en otage par des pirates somaliens, la Chine accueille aujourd'hui des représentants de nombreuses marines de guerre du monde, dans l'espoir de mieux coordonner les efforts contre la piraterie au large des côtes d'Afrique.

Des représentants des marines de guerre russe, japonaise, de l'Union Européenne et de l'OTAN compteront parmi ceux présents à ce forum d'une durée de deux jours, qui fait suite à une réunion internationale tenue au mois d'août sur le même sujet, a dit le Ministère de la Défense Nationale le 5 novembre.

Les participants discuteront de la clarification des zones de responsabilité dans le Golfe d'Aden et s'efforceront de trouver la meilleure formule de coopération internationale d'escorte des navires dans cette région infestée de pirates, a dit le Ministère.

Plusieurs marines de guerre sont présentes dans le Golfe d'Aden depuis 2008, en réponse aux attaques de navires par les pirates somaliens, qui prennent navires et équipages en otage dans le but d'en obtenir une rançon.

Environ 40 marines de guerre sont désormais présentes dans cette zone, participent à des convois et gèrent un couloir de transit sécurisé.

Mais bien que ces quelque 40 marines de guerre participantes coordonnent leurs efforts, elles n'agissent pas sous une structure de commandement centralisée.

"La Chine a toujours eu une attitude ouverte et positive vers une coopération internationale en matière d'escorte de navires et elle souhaite coopérer sous couvert des résolutions des Nations Unies à ce sujet", a dit le Ministère.

Actuellement, l'OTAN et les Etats-Unis ont tous des flottilles sur place, tandis que celles de la Chine, de la Russie et du Japon opèrent de manière indépendante tout en restant en contact, d'après le South China Morning Post.

"Cette réunion est une mesure active prise par la chine depuis qu'elle a rejoint le mécanisme de sécurité maritime international", a dit Yin Gang, expert en relations internationales à l'Académie des Sciences Sociales de Chine.

"La surface de 5 000 miles nautiques est bien trop vaste pour être couverte par un seul pays. Une collaboration renforcée entre les patrouilles est la clé d'une protection plus efficace de l'Océan Indien", a dit M. Yin.

Clarifier les zones de responsabilité est la meilleure façon d'avancer, a ajouté M. Yin. On pourrait aller plus loin encore, mais cela voudrait aussi dire partager les codes de renseignement, et ça, c'est un problème politique et militaire sensible.

"De même, du fait que les navires chinois représentent 40% environ des navires traversant l'Océan Indien, la Chine a à cœur la sécurisation de ces routes maritimes vitales", a dit M. Yin.

L'idée de confier à chaque pays la responsabilité d'une zone déterminée, au lieu que les marines de guerre participent à de vastes patrouilles conjointes ou suivent les navires de leur propre pays, est bien accueillie par l'industrie du transport maritime.

Un commandant de navire du nom de Zhang, qui travaille pour la China Shipping Group, a dit qu'une couverture étendue des eaux au large de l'Afrique serait particulièrement bienvenue maintenant, alors que les pirates commencent à s'aventurer bien au-delà du 60e méridien, qui jusque là semblait être la limite de leur rayon d'action.

Le navire chinois De Xin Hao a ainsi été attaqué le 19 octobre à l'Est des Seychelles, bien loin des vaisseaux de guerre chinois qui escortaient des navires. Il transportait 76 000 tonnes de charbon de l'Afrique du sud vers l'Inde.

M. Zhang dit que si la proposition de la Chine est adoptée, cela impliquera la participation de plus de marines de guerre et de plus de vaisseaux de guerre.

Mais certains experts restent sceptiques sur le fait de savoir si l'idée chinoise sera acceptée ou non par les autres puissances maritimes.

"Les puissances principales ayant déjà établi leurs règles de pratique maritime, il va être difficile pour la Chine de restructurer la présence navale existante et de diriger cette coordination", a dit une source proche des milieux militaires qui a refusé de donner son nom.

Le Commandant John Harbour, porte-parole des forces navales de l'Union Européenne opérant au large de la Somalie, a dit les pays étaient satisfaits de cette coopération "sans précédent", mais qu'ils n'étaient pas surs de quelles mesures supplémentaires pourraient être prises.

"Nous serons ravis de discuter afin de voir qu'est-ce que l'on peut faire de plus ... mais, de notre point de vue, les lignes de communication et de coopération fonctionnent déjà bien au delà de ce nous espérions à l'origine", écrivait le South China Morning Post, citant les paroles de M. Harbour.

La Chine a envoyé ses navires de guerre pour participer à l'opération anti-piraterie depuis le mois de décembre dernier.

Le De Xin Hao et son équipage sont détenus par les pirates dans leur repère fortifié de Hobyo, sur la côte Est de la Somalie.

Le détournement du De Xin Hao doit servir d'avertissement aux pays dont les efforts actuels de protection sont insuffisants et doit les inciter à améliorer la coopération internationale afin de combler les lacunes existantes, a ajouté M. Yin.


Source: le Quotidien du Peuple


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21552
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Ven 6 Nov 2009 - 10:03

Citation :

DCNS - Navantia : les relations se sont améliorées

Le président des chantiers navals espagnols Navantia, Aurelio Martínez, a déclaré jeudi, lors de la cérémonie de livraison du sous-marin ’Tun Razak’ à la Malaisie que la compagnie espagnole avait amélioré ses relations avec DCNS. Les 2 compagnies ont collaboré sur plusieurs projets, comme la construction de sous-marins Scorpène pour la Malaisie.


DNCS a porté plainte en mai dernier contre Navantia, l’accusant de plagiat.
Depuis, les 2 compagnies ont été face à face. "Il est vrai que nous avons traversé des moments très difficiles, mais notre objectif est de cohabiter. Au sein de l’espace européen de Défense, nous sommes condamnés à collaborer. Les relations sont actuellement bonnes et notre désir est de surmonter toutes les différences que nous avons eu jusqu’à présent", a déclaré Aurelio Martínez.
D’un autre côté, le président de Navantia a annoncé jeudi que la compagnie a l’intention de participer à un appel d’offres pour la construction de sous-marins pour la marine australienne.

Source ::La Opinión de Murcia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21552
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Sam 7 Nov 2009 - 11:14

Citation :

Thales veut monter au capital de DCNS


Thales souhaite augmenter sa participation dans DCNS, passant de 25 à 35%, puisque l’intégration des systèmes joue un rôle de plus en plus important dans la conception et la construction des navires de guerre modernes, a déclaré Marc Darmon, directeur de la division navale de Thales.

"Augmenter notre participation dans DCNS renforcerait les synergies entre DCNS et Thales, puisque la principale tâche à laquelle nous devons faire face et la gestion du risque d’intégration, provoqué par la complexité des systèmes," explique Darmon.
Darmon maintient le cap fixé par son prédécesseur, Jean-George Malcor, qui souhaitait aussi une participation accrue de Thales dans DCNS.
Selon l’accord signé en mars 2007, Thales dispose d’importants pouvoirs opérationnels dans DCNS, comme les nominations à des postes clé et des décisions stratégiques, liés à sa participation de 25%. Si Thales décidait de lever l’option sur les 10% supplémentaires, la compagnie perdrait ces pouvoirs et les verrait réduit à ceux normalement attachés à une participation minoritaire.

Source :: Défense News

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21552
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Ven 13 Nov 2009 - 22:30

Un très intéressant reportage brésilien sur la construction et la maintenance des sous-marins français, le tout agrémenté d'un grand nombre de photographies de DCNS.

http://www.alide.com.br/joomla/index.php/component/content/article/81-edicao-43/719-subs-dcns

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21552
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Sam 14 Nov 2009 - 13:06

Citation :
Revues navales internationales

Des assemblées navales internationales sont prévues à Victoria, et à Halifax en même temps que le Tattoo royal international de la Nouvelle‑Écosse. Les deux formations prévoient des activités locales dans le cadre de ces événements. Nous n’avons pas encore reçu la confirmation à savoir si un membre de la famille royale agira à titre d’officier de la revue aux deux endroits.
De plus, un groupe de navires de combat visitera Toronto lors de l’Exposition nationale canadienne en 2010. Ce déploiement sera l’occasion de visites de villes le long du St-Laurent et dans les grands lacs.

Description:
Les rassemblements navals sont des événements pittoresques et impressionnants au cours desquels des bâtiments de guerre se réunissent pour célébrer un événement national. Les rassemblements navals qui ont eu lieu sur la côte Atlantique et sur la côte Ouest ont eu pour but de souligner le 75e anniversaire du Service naval du Canada en 1985.
L'histoire des rassemblements navals remonte à 1773 alors que le roi Georges III passait en revue la flotte britannique à la suite de la guerre de Sept Ans. Au Canada, les rassemblements de 1985 marqueront les sixième et septième rassemblements à avoir lieu au pays.
Son Altesse Royals la princesse margaret fut la première à passer en revue des navires canadiens en juilet 1958 au cours des célébrations du centenaire de la Colombie britannique. En join 1959, Sa Majesté la reine Elisabeth II assistait au défilé des navires de guerre canadiens et américains à Montréal au course des cérémonies d'ouverture de la voie maritime du Saint-Laurent. En août de la même année, Sa Majesté passait en revue 30 navires et sous-marins de la Marine royale du Canada dans le port d'Halifax.
Les plus grands défilés ont eu lieu en 1967 au cours des célébrations du centenaire, à Halifax et en juillet à Victoria et Vancouver. Quarante bâtiments de guerre en provenance de 16 pays y participaient.



Pendant les rassemblements de l'Atlantique et du Pacifique de 1985, les navires canadiens et étrangers ont été ancrés pendant quelques jours avant d'accoster pour accueillir le public à leur bord.
Les traditions jouent un rôle important au cours de ces rassemblements. Les navires participants jettent l'ancre sur deux ou plusieurs rangées bien espacées. Tous les navires sont pavoisés de leurs drapeaux et pavillons.
A mesure que le navire qui transporte le dignitaire qui effectue la revue navigue entre les rangées, chaque navire salue à son tour et son équipage l'accueille par des hourras. Les marins s'alignent le long de la rambarde pendant la revue, les officiers prennent place sur les ponts supérieurs et le capitaine se tient sur la passerelle. Lorsque le navire passe devant eux, les membres d'équipage agitent leurs casquettes et lancent trois hourras au dignitaire qui les passe en revue.

Source :: Site de la Marine Canadienne en fait, nous aussi l'année prochaine ca serai la cinquantaine de la création de la Marine Royale

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21552
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Mar 17 Nov 2009 - 14:05

L'assemblage du Gérald Ford a débuté
Citation :
L'assemblage du plus grand porte-avions du monde a commencé


Vue du futur Gerald R. Ford
crédits : Northrop Grumman

17/11/2009

L'assemblage du plus grand porte-avions de l'histoire a commencé. Samedi, aux chantiers Northrop Grumman de Newport News, le futur USS Gerald R. Ford (CVN 78) a été mis sur cale. Premier porte-avions de nouvelle génération du type CVN 21, ce bâtiment, succédant aux 10 unités du type Nimitz, mesurera 335 mètres de long pour un déplacement d'environ 95.000 tonnes en charge. Plus puissants, ses réacteurs nucléaires sont conçus pour durer toute la vie du navire, sans être rechargés. Le pont d'envol, dont la largeur dépassera 80 mètres, sera spécialement aménagé pour optimiser l'emploi de l'aviation embarquée, qui pourrait utiliser quatre catapultes électromagnétiques. Le groupe aérien comprendra jusqu'à 60 avions et 10 drones.
Appelé à remplacer le célèbre USS Enterprise (CVN 65), mis en service en 1961, l'USS Gerald R. Ford doit être, selon Northrop Grumman, livré en 2015 à la marine américaine. Il sera suivi par un sistership, dont la mise en service interviendrait vers 2018/2019.

meretmarine
j'éspére avoir la chance de monter à bord

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21552
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Mer 2 Déc 2009 - 11:04


Citation :
La Chine va doubler la Russie

La marine chinoise va bientôt dépasser celle de la Russie. Un signe des temps : pendant que les flottes occidentales sont contraintes à réduire la voile, celles des pays asiatiques sont en plein essor, comme l'explique Bernard Prézelin, auteur de l'ouvrage de référence « Flottes de combat ».

Comment décririez-vous l'essor de la marine chinoise ?


Jusqu'à la fin des années 1980, la marine de l'Armée populaire de libération (MAPL) n'était qu'une force côtière, dotée de bâtiments relevant d'une technologie des années 1950. A partir des années 1990, elle a commencé à prendre livraison de navires modernes, d'abord commandés à la Russie, puis construits localement. Cela à un tel rythme que la marine chinoise devrait dépasser la marine russe et devenir ainsi la seconde flotte militaire du monde derrière celle des Etats-Unis. Elle développe, en outre, un réseau de bases navales ou de points d'appui jusqu'aux abords du golfe Arabo-persique. Elle est ainsi devenue une marine à vocation océanique.

Pourquoi cette brusque croissance ?


Elle est due à une prise de conscience par les dirigeants chinois de l'importance du fait maritime et de la nécessité de sécuriser les importations de matières premières. Pour ces deux raisons, la réintégration de Taiwan est un objectif non négociable. Entre 1995 et 2007, l'AMPL a pris livraison d'une quarantaine de grands bâtiments de débarquement et d'un navire-hôpital imposant. Le message est clair et vise Taiwan ainsi que certains Etats voisins avec lesquels la Chine entretient des contentieux territoriaux, d'une part, le Japon avec les îles Diaoyutai, d'autre part, avec le Vietnam, les Philippines, Brunei, la Malaisie et Taiwan avec les îles Spratley et Paracel.

Quelles sont aujourd'hui les capacités militaires réelles de la marine chinoise ?


Il est difficile d'en juger, aucun navire récent n'ayant participé à des opérations de guerre réelles. La modernisation de la MAPL a commencé par l'acquisition de quatre destroyers lance-missiles de type Sovremennyy auprès de la Russie, ces bâtiments antiaériens ayant pour mission de dissuader les Etats-Unis et leur VIIe flotte d'une éventuelle intervention dans l'affaire de Taiwan, tout comme l'est le rachat et la remise en état de l'ex-porte-avions russe « Varyag ». La force sous-marine chinoise s'est, elle aussi, développée grâce à l'acquisition de bâtiments russes à propulsion diesel-électrique. L'étape suivante a été la construction massive de bâtiments de surface et de sous-marins par les chantiers chinois eux-mêmes, jusqu'aux navires les plus complexes que sont les frégates antiaériennes et les sous-marins nucléaires lanceurs d'engins. En outre, il est probable que la construction du premier porte-avions de conception chinoise ait commencé au chantier Jiangnan de Changxing, non loin de Shanghai.

Quelles sont les conséquences de cette impressionnante montée en puissance de la flotte militaire chinoise ?


Elle entraîne derrière elle toute l'Asie. La marine japonaise, contrainte depuis 1945 de n'être qu'une force d'autodéfense, si elle n'augmente pas le nombre de ses navires, les remplace systématiquement par des bâtiments toujours plus grands et plus puissants. A titre d'exemple, quatre destroyers porte-hélicoptères d'environ 5.000 tonnes sont en cours de remplacement par des porte-hélicoptères de 13.500 tonnes pour les deux premiers, voire 19.500 tonnes pour les deux autres. Les Etats-Unis apportent un soutien technologique massif, notamment en fournissant le système de combat Aegis aux destroyers antiaériens. Cela notamment pour réfréner les ambitions belliqueuses de la Corée du Nord. La marine sud-coréenne est elle aussi en plein essor, également avec le soutien technologique des Etats-Unis, grâce à une industrie de construction navale militaire efficiente. Les marines plus petites sont également en plein développement, que ce soit à Singapour, en Malaisie, en Thaïlande ou en Indonésie.

Et l'Inde ?


La marine indienne, grande marine dont l'organisation est héritée de la Royal Navy, se développe, même si c'est à un rythme moins rapide. Elle a fait son entrée dans le club très fermé des cinq marines nucléaires, avec le lancement en juillet dernier de son premier sous-marin nucléaire de conception et fabrication nationales, « Arihant ». Elle avait du reste loué entre 1988 et 1991 un SNA soviétique et attend impatiemment la livraison du « Nerpa », de même provenance, en cours d'achèvement de ses essais à la mer. L'Inde considère qu'elle a une vocation naturelle à une certaine hégémonie sur l'océan Indien. Or, outre la rivalité endémique avec le frère ennemi pakistanais, elle est confrontée au « collier de perles » déployé par la Chine.

Qu'est-ce que ce « collier de perles » ?


C'est un réseau de bases navales qui va permettre à la flotte chinoise de disposer de points d'appui entre la Chine et le golfe Arabo-persique:au Nord-Est (Chittagong au Bangladesh), à l'Est (îles Coco au Myanmar), au Sud-Est (Hambantota au Sri Lanka), au Sud (atoll de Marao aux Maldives) et au Nord-Ouest (Gwadar au Pakistan). L'Inde ne voit évidemment pas d'un très bon oeil ce réseau qui l'entoure littéralement.

Cette croissance des marines asiatiques modifie-t-elle les équilibres internationaux ?


Oui, car dans le même temps pratiquement toutes les marines occidentales se voient imposer une réduction de format. L'US Navy est passée de 600 navires sous Reagan à 450 sous Bush père, puis 300 sous Clinton et ne compte plus que 275 bâtiments en 2009. L'administration américaine considère qu'avec 300 bâtiments, l'US Navy doit être capable de faire face à deux crises majeures simultanées.

La Royal Navy, qui doit à la fois désarmer des navires encore récents et réduire ses programmes de constructions, est tombée à la quatrième place sur l'échiquier des marines mondiales, supplantée par la marine chinoise qui ne devrait pas tarder à dépasser également la marine russe encombrée de vieux bâtiments naviguant peu. Si la marine britannique doit abandonner la construction de ses deux porte-avions, son homologue japonaise la dépassera sans aucun doute.

A plus long terme, la marine indienne pourrait supplanter la marine française si celle-ci est contrainte à devoir renoncer à son deuxième porte-avions. Voyant ses missions augmenter mais ses moyens diminuer, notre Marine nationale devra réduire sa présence outre-mer, principalement dans le Pacifique qui ne fait pas partie de l'arc d'intervention de la France déterminé par le Livre blanc. Certes, avec les frégates des types Horizon et FREMM, les sous-marins du type Barracuda et les bâtiments de projection et de commandement, elle est en train de se doter de navires modernes, mais ceux-ci n'auront pas le don d'ubiquité.

Les Echos

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21552
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Jeu 10 Déc 2009 - 23:18

DCNS : Construire des frégates multimissions moins cher
http://lorient.letelegramme.com/local/morbihan/lorient/ville/dcns-construire-des-fregates-multimissions-moins-cher-10-12-2009-694334.php

en fait pour les FREMM à la grèce on peut oublier vu qu'ils sont en entrain de faire banqueroute

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21552
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   Ven 18 Déc 2009 - 12:38

Citation :


La conférence Underwater Battlespace sera consacrée à la défense anti-sous-marine, aux contremesures de protection contre les mines et à l'ouverture aux opportunités sans pilote et autonomes
La conférence de défense Underwater Battlespace 2010?organisée sur le thème de « promouvoir et exploiter les capacités sous-marines afin d'améliorer la sécurité et accroître la domination du théâtre d'opération »?se focalise sur les problématiques essentielles affectant la sécurité du littoral et la domination dans le domaine sous-marin : défense anti-sous-marine, contremesures de protection contre les mines et ouverture aux opportunités sans pilote et autonomes.
Prévue à Londres au mois de janvier, cette conférence accueillera un panel de décideurs navals essentiels, qui étudieront l'orientation des évolutions et proposeront des commentaires concernant les dernières recherches et expériences opérationnelles. Les participants commerciaux assistant à l'événement auront l'occasion de rencontrer des clients internationaux activement impliqués dans les opérations sous-marines, qui recherchent des fournisseurs potentiels de solutions susceptibles de les aider àaméliorer l'efficacité des opérations de dragage des mines et de chasse aux mines, d'offrir des capacités anti-sous-marines évoluées permettant de garantir la sécurité des eaux peu profondes et d'optimiser les opportunités autonomes.
L'événement a lieu à l'heure où les marines de guerre aspirent à légitimer la continuité de leur existence par l'innovation et la génération d'efficacités améliorées. L'évaluation de référence aux côtés de leurs pairs internationaux et l'exposition aux recherches progressives permettra aux marines de guerre d'être en mesure de préserver leurs capacités, en dépit de budgets toujours plus restreints. Underwater Battlespace 2010 propose, pour les fournisseurs de solutions, une excellente occasionde prendre part à un forum réceptif, constitué de décideurs essentiels possédant des besoins tangibles.

TF1

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelles de Marines Internationales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelles de Marines Internationales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Master Relations Internationales
» Makkah .. nouvelles scientifiques
» Des nouvelles de la grève
» mes nouvelles acquisitions
» Bruxelles : nouvelles alternatives

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armement et matériel militaire :: Armement naval-
Sauter vers: