Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 notre Culture.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 19 ... 34  Suivant
AuteurMessage
TooNs
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 981
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : Lebhira, Medina de Rabat
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: notre Culture.   Mar 11 Aoû 2009 - 19:18

Renard-du-desert a écrit:
Samyadams a écrit:
Renard-du-desert a écrit:
Ah Surprised
Svp , quelqu'un aurait des informations concernant ce nom d'famille " Sbiti" ?? Merci
C'est peut être relatif à Sebta Neutral
.

Je suis , orginaire de Sebta Donc affraid
Ou bien Sbata, ou Beni Sbit...
Les seuls dont l'origine remontant á la ville de Sebta soit prouvée sont les Sebti Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: notre Culture.   Mar 11 Aoû 2009 - 19:20

TooNs a écrit:
ou de familles de souche andalouse, les noms de chorfas et les noms des familles citadines hostoriques... et je ne connais aucune famille qui aurait eu un nom andalous et l'aurait changé!) Wink

aie le Cliché! où est mon Compriiimii (GAD)
(Wink je rigoles)
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: notre Culture.   Mar 11 Aoû 2009 - 19:43

Famas et TooNs, vous me rappeler les matchs de tennis qui opposaient Ivan Lendel et MacEnroe Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: notre Culture.   Mar 11 Aoû 2009 - 19:46

Wink non on a signé le cessé le feu,et on a mené une manoeuvre sur "territoire ennemi" il sait de quoi je parles Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: notre Culture.   Mar 11 Aoû 2009 - 20:08

A la bonne heure cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: notre Culture.   Mar 11 Aoû 2009 - 20:14

Samyadams a écrit:
A la bonne heure cheers

''Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes''
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6127
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: notre Culture.   Mer 9 Sep 2009 - 14:08

j'ai une question a posé au gens de settat
il y a chaque année, et c'est d'ailleurs la période, le moussem de Sidi Loughlimi
on le présente comme le saint patron de Settat et il est vénérer par ses habitants
quelqu'un peut-il m'en dire une peu plus
qui il étais ?
qu'elle étais son action ?
était-il un chorfa ?
merci pour vos réponses
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: notre Culture.   Mer 18 Nov 2009 - 17:06

Le palais du Sultan My Hafid : Tanger :
Citation :

Ce palais a été construit fin XIXe début XXe par le sultan Moulay Hafid. Son architecture, avec son patio de style mauresque andalou est très raffinée.

Lorsque les tensions politiques furent à leur comble, l’Allemagne commençant à revendiquer des terres en 1905 dans un contexte de partage du Maroc entre les puissances coloniales, Moulay Hafid dut laisser le champ libre à la France et à l’Espagne. Il n’accepta d’aller signer l’acte de Protectorat à Paris que si son palais était achevé.

Le bâtiment fut acquis par les Italiens en 1926 et c’est à ce moment que le palais de Moulay Hafid devint le palais des instituions italiennes. Il est aujourd’hui un grand centre scolaire avec une école technique et un centre de formation.


Sky scraper city

_________________
Revenir en haut Aller en bas
sarab
Caporal
Caporal


messages : 148
Inscrit le : 30/08/2009
Localisation : meknes
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: notre Culture.   Jeu 17 Déc 2009 - 19:50

bonné année hijriya mes chers amis. (wa kolu 3am wa antoum bi alfi khayr)
Revenir en haut Aller en bas
moro
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1506
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: notre Culture.   Jeu 14 Jan 2010 - 13:22

Bonjour messieurs, vous pensez quoi de la polémique sur l'interdiction de la vente d'alcool aux musulmans dans notre pays?? plutôt ou plutôt ??

Citation :

Maroc: polémique sur l'interdiction de l'alcool aux musulmans

De Omar BROUKSY (AFP)

RABAT — La polémique enfle au Maroc à propos de la question,
hautement sensible, de la vente d'alcool aux Marocains musulmans,
interdite par la loi mais quotidiennement violée.
"La loi
interdisant la consommation et l'achat d'alcool par les Marocains doit
être abrogée parce que cela relève de la liberté individuelle", a
déclaré mardi à l'AFP Khadija Rouissi, présidente de l'association Bayt
Al-Hikma (Maison de la sagesse), une association non-religieuse qui
s'occupe de questions sociales.
La controverse est née de la
publication par Bayt Al-Hikma, le 8 décembre, d'un communiqué appelant
à la levée de l'interdiction de la consommation et l'achat d'alcool par
les Marocains.
"La loi selon laquelle l'alcool ne peut être vendu
qu'aux étrangers est contraire à la Constitution, qui reconnaît les
libertés individuelles fondamentales", soulignait le communiqué.
Mais
en mai 2009, une partie de la population de Salé (la ville-jumelle de
Rabat), encadrée par des militants du Parti justice et développement
(PJD/opposition islamiste représentée au parlement), avait tenu un
sit-in devant un centre commercial fraîchement construit pour protester
contre la vente d'alcool.
Et en décembre 2009, Ahmed Raissouni,
un théologien proche du même parti, a publié une fatwa appelant les
Marocains à boycotter tous les supermarchés qui commercialisent
l'alcool.
Un autre adversaire du changement, Sâad Eddine Othmani,
ancien secrétaire général et membre dirigeant du PJD, souligne: "il y a
une loi qui interdit la consommation de l'alcool par les Marocains et
elle est claire. Elle doit être respectée".
"Cette loi a été
faite par les Français du temps du Protectorat, par respect pour les
Marocains. Il ne faut donc pas s'attendre à ce qu'on appelle à son
abrogation", a-t-il déclaré à l'AFP.
En réalité, l'interdiction
de la vente d'alcool aux Marocains remonte au dahir (texte juridique
émanant du roi) de juillet 1967, qui précise dans son article 28 qu'il
"est interdit à tout exploitant (...) de vendre ou d'offrir
gratuitement des boissons alcooliques à des Marocains musulmans".
Dans
les faits, aucune condition n'est exigée par les supermarchés pour la
vente d'alcool aux musulmans et les bars qui existent dans plusieurs
grandes villes du Maroc sont à peine discrets.
Soeur d'un
militant de gauche disparu dans les années 60, Khadija Rouissi
appartient au Parti authenticité et modernité (PAM/opposition
parlementaire), dont l'un des fondateurs est Fouad Ali El Himma, un
proche du roi Mohammed VI.
Pour le politologue Mohammed Darif, le
communiqué de Bayt Al-Hikma est "incohérent parce que le parti auquel
appartient Khadija Rouissi défend le projet du roi, Commandeur des
croyants".
"En octobre 2003, lorsque le roi a présenté devant le
parlement la réforme du statut de la femme, il avait déclaré qu'il ne
peut +autoriser ce que la religion (islamique) interdit+", a souligné
M. Darif.
Autre paradoxe marocain, entre 300.000 et 400.000
hectolitres de vin, dont plus de 50% de qualité supérieure, sont
aujourd'hui produits dans le royaume. Et l'écrasante majorité de cette
production (environ 85%) est bue localement. On peut sans risque
affirmer que tout n'est pas consommé par des expatriés...

Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: notre Culture.   Jeu 14 Jan 2010 - 13:42

c'est honteux d'entendre ça dans un pays qui prétend étre un pays de droit de l'homme et de liberté, ça va contribuer l'effondrement de ce qu'on a gagner pendant 10ans, c'est inacceptable ça
de tout façon il va avoir le sort de son précédent

_________________
Revenir en haut Aller en bas
H3llF!R3
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1602
Inscrit le : 23/05/2009
Localisation : XXX
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: notre Culture.   Jeu 14 Jan 2010 - 14:43

L'alcool et sa vente n'est pas une priorité. L'État surtaxe et contrôle déjà tout ce qui est alcoolisé...

Ce qui ne l'est pas par contre, c'est les drogues, voila la priorité qu'ils devraient se fixer, au lieu de créer des polémiques inutiles, ridicules, et qui divisent pour rien ... Le résultat sera le même que l'alcool soit officiellement autorisé ou pas...

Mais si je devait me prononcer, je ne suivrait aucun des deux. La situation actuelle n'est pas si mal, et de toute façon, les actions proposés, sont l'une comme l'autre ridicules ... Les uns proposent tout bonnement d'arrêter de vendre de l'alcool, et les autres proposent de l'autoriser officiellement... Et le pire, c'est que les deux peuvent utiliser les fondements de la constitution marocaine pour appuyer leurs revendication ....

Enfin bref, je me demande comment les turcs ont réglés la question ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: notre Culture.   Jeu 14 Jan 2010 - 14:53

l'Alcool et la drogue, comble un vide, ou bien répond à un besoin sociale et psychique, due au manque des établissement de suivi psychique sociale, dont déjà les marocains ne sont pas préts d'y aller avant de penser à des méthodes aussi débile, il faut d'abord que la société change, mais il faut attendre une 30aine d'années pour ça voir plus

_________________
Revenir en haut Aller en bas
TooNs
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 981
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : Lebhira, Medina de Rabat
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: notre Culture.   Jeu 14 Jan 2010 - 19:45

Fremo a écrit:
l'Alcool et la drogue, comble un vide, ou bien répond à un besoin sociale et psychique, due au manque des établissement de suivi psychique sociale, dont déjà les marocains ne sont pas préts d'y aller avant de penser à des méthodes aussi débile, il faut d'abord que la société change, mais il faut attendre une 30aine d'années pour ça voir plus
Parce que tu crois qu'un type qui se prend une bouteille en boite ou bien un verre de vin au resto a un vide psychologique á combler? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6524
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: notre Culture.   Jeu 14 Jan 2010 - 20:20

il doit parler des alcooliques et toxicomen qui trouvent refuge en cela, les marocains lambdas ne savent boire avec modération
je ne sais pas si on a encore développé ce concepte, mais on a besoin "d'une thérapie de société" pour remedier aux maux chroniques dont souffre la société marocaine

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: notre Culture.   Ven 15 Jan 2010 - 0:36

"Le tout est supérieur à la somme des parties qui le composent". Si cette affirmation peut sembler de premier abord pas du tout logique, elle ne l'est d'ailleurs pas en arithmétique, sa pertinence a été confirmée par les recherches sur les corps complexes, dont l'analyse minutieuse du fonctionnement des parties ne permet pas pour autant de comprendre le fonctionnement global de l'entité. Transposé à notre sujet, ça veut dire que chercher à régler les problèmes sociaux, économiques, culturels et politiques du Maroc en traitant chacun de ses aspects à part ne permettrait jamais d'y apporter des solutions valables et pérennes.
L'alcool et le kif, dont le "descendant" est le haschich, sont consommés au Maroc depuis belle lurette, même avant l'instauration du protectorat en 1912. Bien sûr, avant c'était assez rare, mais sans être toléré par la société de l'époque, la consommation de l'alcool, mais surtout du kif, n'entraînait pas de réactions violentes de la part des Marocains envers les contreventants dans les veilles grandes marocaines. Puis, avec le protectorat, la consommation de l'alcool surtout a connue un essor assez significatif, mais ce n'est qu'après l'indépendance, avec la forte urbanisation et "l'évolution" des moeurs, que la consommation d'alcool a explosé et le nombre de consommateurs n'a cessé de croître. Les chiffres sur la consommation d'alcool au Maroc, que l'article en question n'est pas le premier à rapporter, suffisent à donner un image crue de la réalité; les Marocains sont des buveurs Twisted Evil
Le système instauré par le "Maghzen" et appliqué jusqu'à présent est "ni légal, ni interdit". L'interdire étant concrètement impossible, le légaliser non plus, ce système en fin de compte arrange tout le monde. Le Royaume musulman du Maroc a la face sauve en ne légalisant pas la consommation d'alcool, les consommateurs boivent à satiété et les flics y trouvent le moyen de "boucler leurs fins de mois" En fait, c'est même une veille tradition des services spéciaux marocains dans les années soixante et soixante dix; le "racket légal" et régulier des bars et bor*** pour le financement la caisse noire. Si ces pratiques ne sont peut être plus d'actualité pour nos 'services', elles ont été "démocratisées" et tous les flics qui en ont le moyen en usent et abusent. Outre les amendes payées par les poivrots ramassés par la panier à salade et présentés devant le juge le lendemain drunken Et les taxes élevées collectées sur le commerce des boissons alcoolisées par notre cher Etat musulman Rolling Eyes L'argent n'a pas d'odeur...
Je ne vois pas comment peut on changer un système comme celui-ci, sans changer tout le système...
Revenir en haut Aller en bas
Leo Africanus
General de división (FFAA)
General de división (FFAA)


messages : 1891
Inscrit le : 24/02/2008
Localisation : Haiti
Nationalité : Guinea
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: notre Culture.   Ven 15 Jan 2010 - 22:49

Pauvre Maroc et pauvres marocains. S'il y avait quelque chose d'interessant pour les marocains pendant l'ete' c'etaient bien ces festivals... ils veulent les massacrer et condamner les marocains a cet hibride mal copie' de la musique egiptienne que quelqu'un a appele' la "musique marocaine"... c'est quoi alors le Malhoun, chinois? et la musique juive populaire, vietnamien? et la musique traditionelle amazigh, Koreen? ah j'oublie tous ce qui est oriental est marocain, mais ce qui est aborigene depuis des millenaires c'est etranger a la culture predominante. C'est comme si en France quelqu'un aurait appele' le Rai de Cheb Khaled, la "musique francaise" . En Espagne on a un genre de music tres espagnol qui a des racines bien diverts, andalous inclu, on l'appelle "La Copla Espa~ola" mais on se garde bien de l'appele' "La Musica Espa~ola" car ca serait denigrer le reste de la culture musical de notre pays.

http://www.lematin.ma/Actualite/Journal/Article.asp?idr=115&id=126342
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: notre Culture.   Lun 18 Jan 2010 - 15:57

Citation :
Inspiration pour la gestion des cités marocaines



Publié le : 18.01.2010 | 11h25

L'expérience des villes espagnoles en matière de gestion urbaine «est une source d'inspiration» pour la conservation du patrimoine des cités historiques au Maroc, ont affirmé samedi à Rabat des architectes et chercheurs spécialisés dans le domaine de la gestion urbanistique.


L'Espagne a réussi un processus de réhabilitation des villes historiques, sans toutefois mettre en péril leur héritage urbanistique, ont indiqué José Manuel Barrio et Alberto Sainz de Aja, architectes et responsables du Programme de réhabilitation intégré du centre historique (PRICH) de la ville espagnole de Burgos (Nord d'Espagne) qui intervenaient lors d'une rencontre sur le thème «Demain dans les cités d'hier».

Les pressions sur les villes historiques continuent de croître, et menacent, en conséquence, d'une manière significative l'authenticité et le patrimoine des villes historiques, ainsi que leurs héritages urbanistiques, de plus en plus mis en péril, ont-ils dit, mettant l'accent sur «la nécessité d'une bonne gestion urbaine» en vue de préserver le patrimoine culturel des villes.

Ils ont, dans ce sens, rappelé que la gestion et la stratégie adoptées en matière de réhabilitation des centres historiques en Espagne sont tributaires «d'une structure complexe» vu la diversité de l'ensemble d'intervenants : locaux, provinciaux, étatiques, voire européens», ont-ils précisé

Réagissant à la présentation de l'expérience espagnole en matière de régénération des villes anciennes, plusieurs intervenants marocains ont émis le souhait de tirer profit du processus de réhabilitation des cités historiques espagnoles, initié depuis plusieurs décennies.

Ils ont, à cet égard, appelé à une action intégrée dans le but de préserver les cités historiques de l'impact, de plus en plus dégradant, des aménagements contemporains dans ou à proximité des villes classées comme patrimoine mondial.

La rencontre «Demain dans les cités d'hier» organisée par l'Association Tétouan-Médina, la Fondation Tanger-Médina et la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc, en collaboration avec l'ambassade d'Espagne et l'Institut Cervantès à Rabat se veut, selon les organisateurs, une occasion pour débattre de l'impact des stratégies adoptées en matière de gestion urbanistique contemporaine dans l'aménagement des villes historiques.

Plusieurs thèmes seront débattus lors de cette rencontre, notamment «Les conflits et stratégies dans la gestion des villes historiques «, «La Médina de Tétouan, un patrimoine d'exception pour une conservation et gestion intégrée», «La reconversion des maisons traditionnelles en «Ryad à Fès», et «Médina, l'identité à retrouver».
Arrow http://www.lematin.ma/Actualite/Express/Article.asp?id=126475
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: notre Culture.   Ven 29 Jan 2010 - 12:57

Citation :

Des centaines de Marocains de confession juive commémorent la Hiloula à Gourrama


Errachidia, 29/01/10 - Des centaines de Marocains de confession juive, affluent depuis jeudi soir à Gourrama, dans la province d'Errachidia, pour commémorer la Hiloula, pèlerinage rituel à la tombe de Rabbi Itshak Abehassira.



Cette manifestation, à laquelle des juifs Marocains venus des quatre coins du royaume, mais aussi du monde, a connu des moments forts de spiritualité et de recueillement, ponctués de prières.
Les rabbins marocains ont exprimé, lors de la cérémonie officielle de lancement de cette manifestation à laquelle a assisté une délégation conduite par le secrétaire général de la province, M. Azeddine Haloul, leur ferme attachement à leur mère-patrie, le Maroc, se félicitant de l'accueil chaleureux qui leur est réservé à chaque fois qu'ils se rendent à Gourrama pour célébrer cette fête religieuse.
"C'est une occasion qui me permet, à moi et à ma famille ainsi qu'à tous les juifs marocains du monde entier, de retourner à Gourrama, ma terre natale et de renforcer nos liens avec le Maroc, notre cher pays", a déclaré à la Map David Bouhssira, venu depuis Paris.
Le pèlerinage de cette année a été marqué également par une forte présence de jeunes, "signe de pérennité de cet attachement à nos racines et à notre terre d'origine", fait remarquer Benjamin Azeroual, jeune casablancais de 17 ans. Plusieurs habitants de la province d'Errachidia sont venus également assister à cette manifestation, en vue de rechercher et de revoir leurs anciens voisins, leurs amis d'enfance, avec qui ils partageaient des relations distinguées.
Décédé en 1921, Rabbi Ytzhak Abehassira qui est l'un des 600 saints du judaïsme marocain, est un témoin de la liberté de culte qui caractérise historiquement le Maroc.
MAP

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6961
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: notre Culture.   Sam 30 Jan 2010 - 1:57

MAATAWI a écrit:
Citation :

Des centaines de Marocains de confession juive commémorent la Hiloula à Gourrama


Errachidia, 29/01/10 - Des centaines de Marocains de confession juive, affluent depuis jeudi soir à Gourrama, dans la province d'Errachidia, pour commémorer la Hiloula, pèlerinage rituel à la tombe de Rabbi Itshak Abehassira.



Cette manifestation, à laquelle des juifs Marocains venus des quatre coins du royaume, mais aussi du monde, a connu des moments forts de spiritualité et de recueillement, ponctués de prières.
Les rabbins marocains ont exprimé, lors de la cérémonie officielle de lancement de cette manifestation à laquelle a assisté une délégation conduite par le secrétaire général de la province, M. Azeddine Haloul, leur ferme attachement à leur mère-patrie, le Maroc, se félicitant de l'accueil chaleureux qui leur est réservé à chaque fois qu'ils se rendent à Gourrama pour célébrer cette fête religieuse.
"C'est une occasion qui me permet, à moi et à ma famille ainsi qu'à tous les juifs marocains du monde entier, de retourner à Gourrama, ma terre natale et de renforcer nos liens avec le Maroc, notre cher pays", a déclaré à la Map David Bouhssira, venu depuis Paris.
Le pèlerinage de cette année a été marqué également par une forte présence de jeunes, "signe de pérennité de cet attachement à nos racines et à notre terre d'origine", fait remarquer Benjamin Azeroual, jeune casablancais de 17 ans. Plusieurs habitants de la province d'Errachidia sont venus également assister à cette manifestation, en vue de rechercher et de revoir leurs anciens voisins, leurs amis d'enfance, avec qui ils partageaient des relations distinguées.
Décédé en 1921, Rabbi Ytzhak Abehassira qui est l'un des 600 saints du judaïsme marocain, est un témoin de la liberté de culte qui caractérise historiquement le Maroc.
MAP

Marhba bihoum n'bladkoum


Dernière édition par juba2 le Ven 19 Fév 2010 - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1616
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : Hna & Lhih
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: notre Culture.   Ven 19 Fév 2010 - 17:21

«Pas de place aux incompétents»

Entretien avec Bensalem Himmiche, ministre de la Culture

Citation :

· Une opération chasse aux sorcières dans les délégations

· Un vaste programme de lancement de musées enclenché

Le ministre de la Culture, Bensalem Himmich, compte mettre de l’ordre dans les délégations régionales. Il veut aussi dynamiser la culture, à travers la construction de musées, d’instituts culturels et de médiathèques. Une fondation de musées sera bientôt lancée. Côté financement, le ministre compte faire appel au mécénat, aux ONG et au secteur privé… Les détails

- L’Economiste: Vous avez été nommé ministre de la Culture depuis peu. Les intellectuels attendent beaucoup de vous. Comment va se traduira concrètement votre politique culturelle?

- Bensalem Himmich: Je crois dur comme fer que la culture est l’épine dorsale du développement humain. Et je ferai tout pour promouvoir la culture au Maroc. Je collabore avec une équipe motivée et dynamique et nous allons travailler ensemble pour que la culture ait la place qu’elle mérite dans notre société. D’ailleurs, nous menons une politique de soutien aux troupes musicales et théâtrales. Il est évident qu’aujourd’hui, le Maroc souffre d’un déficit en espaces culturels. Et c’est pour pallier ce manque que nous sommes en train de multiplier les projets de construction de musées, d’instituts culturels et de maisons de culture. A cet effet, nous sommes à la recherche de lieux appropriés et fonctionnels.

- Justement, quels sont les principaux projets en cours de réalisation?

- Il y a le musée des arts contemporains qui a enregistré ces derniers mois un retard au niveau de l’exécution des travaux. Mais le chantier a repris. Ce musée, situé en plein centre de Rabat, sera polyvalent. L’édifice sera fin prêt en 2011. L’Institut national de musique et de chorégraphie, situé près du musée des arts contemporains, est également en chantier. Les travaux sont bien avancés et l’inauguration est prévue pour bientôt. Mais il y a aussi le musée d’archéologie et des sciences de la terre, qui sera construit sur l’emplacement de l’ancienne résidence du général Lyautey, dans l’ancien quartier des ministères. Aussi avons-nous lancé un appel d’offres. Cinq grands architectes ont été retenus. Une commission se réunira pour en sélectionner un. Par ailleurs, j’ai défendu un projet de loi pour la création d’une fondation nationale de musées devant le Parlement et la Chambre des conseillers.

- Où en est le projet des onze médiathèques lancé par votre prédécesseur il y a plus d’un an?

- Cela n’avance pas beaucoup, mais nous pouvons être fiers de la Bibliothèque nationale du Royaume, qui est un véritable chef-d’œuvre. Si je reprends le projet des médiathèques, ce sera surtout dans les quartiers populaires qui ont grandement besoin de bibliothèques, médiathèques et de maisons de culture.

- Quel est le budget actuel du ministère et comment a-t-il évolué au cours des dernières années?

- Pour 2010, le budget alloué au ministère de la Culture est de 340 millions de DH, soit une légère augmentation par rapport à 2009. Mais c’est un budget qui reste insuffisant pour toutes les réalisations que nous comptons mener. Mais je ne me contenterai pas de cette enveloppe. Je mise beaucoup sur le secteur privé, les sponsors, les mécènes et les organisations internationales (ONG).

- Quelle est votre politique de gestion des délégations régionales?

- Nous allons maintenir à leurs postes les personnes compétentes, crédibles et motivées, qui se montrent à la hauteur des tâches qui leur sont confiées. Mais ceux dont les compétences et le sérieux laissent à désirer risqueront de se voir retirer leurs responsabilités. Ils seront démis de leurs fonctions ou mutés à d’autres postes.

- Depuis plusieurs années, les artistes réclament un meilleur statut et des avantages sociaux. Où en est-on aujourd’hui?

- La carte de l’artiste est maintenant disponible. Désormais, nous allons devoir serrer les boulons pour ne pas attribuer cette carte de façon inconsidérée. L’objectif est de ne pas délivrer ce document à n’importe qui et éviter les dérapages et les dérives. Ainsi, les critères d’éligibilité de l’artiste seront redéfinis. Les détenteurs de cette carte auront droit à des réductions de prix dans les transports, à une couverture maladie et à la CNSS.

- Comment se portent les échanges culturels avec les pays étrangers?

- Chaque année, nous organisons une semaine culturelle dans une grande ville à l’étranger. La dernière en date s’est déroulée à Bakou, la capitale de l’Azerbaïdjan. Bientôt, nous irons animer une autre semaine culturelle à Doha, au Qatar. Il y aura prochainement une manifestation culturelle à Shangaï où des troupes folkloriques se produiront. Le Maroc y prendra part, au même titre que de nombreux autres pays arabes. Plusieurs éditeurs marocains vont participer au salon du livre de Paris. Pour ma part, j’irai à celui d’Abou Dhabi et je participerai au prix Cheikh Zayed.



Propos recueillis par Nadia BELKHAYAT
et Amine RBOUB
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: notre Culture.   Dim 7 Mar 2010 - 19:20

un effondrement partiele du palais de la mer de Safi ( L'borj ) les connards du wali et président du conseil régional vont le payer cher ... depuis 5 ans on cesse de rappeler la situation critique de ce monement, et eux ils volent l'argent consacré poue ce chantier ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6524
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: notre Culture.   Dim 7 Mar 2010 - 19:45

Dommage ! ça m'arrivait de m'y promener si jamais je passais par "charii rbat"
Déjà qu'il n'y avait pas grand chose à voir à Safi

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
Nano
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1539
Inscrit le : 18/05/2009
Localisation : Brest - Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: notre Culture.   Dim 7 Mar 2010 - 20:14

Yakma Dar lb7ar ?!!
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: notre Culture.   Dim 7 Mar 2010 - 22:42

FAMAS a écrit:
Dommage ! ça m'arrivait de m'y promener si jamais je passais par "charii rbat"
Déjà qu'il n'y avait pas grand chose à voir à Safi
non mon ami il y a plein de choses à voir à Safi, mais il n'y a pas la volonté pour investir ces moyens pour développer le tourisme, et la réputé de Safi pendant l'ancien régime, avait un impacte trés mauvais pour l'avenir de la ville .. on a à peine commcé à parler de Safi dans les programme gouvernementale ...
Nano a écrit:
Yakma Dar lb7ar ?!!
exact Nano

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: notre Culture.   

Revenir en haut Aller en bas
 
notre Culture.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 34Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 19 ... 34  Suivant
 Sujets similaires
-
» 4ème Festival des Arts Mélanésiens - 2010
» master culture de l'ecrit et de l'image Lyon II
» Le Président d'Honneur de notre forum
» Ministère de la culture - Mémoire
» OGM, du port de Sète à notre assiette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: