Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'etat de nos services de sureté.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Romeoh
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1262
Inscrit le : 15/03/2007
Localisation : Ideosphere
Nationalité : Maroc

MessageSujet: L'etat de nos services de sureté.   Mer 18 Juin - 18:39

Je croyais qu'on avait deja un topic sur le sujet...Je commence

Citation :

La sécurité marocaine s'équipe
Le département américain du commerce suit de près les appels d'offres d'équipements lancés par le ministère marocain de l'intérieur. (...) [ 94 mots ] [ 1,3 € ]
http://www.africaintelligence.fr/C/modules/login/detailart/LoginDetailArt.asp?lang=fra&service=bre&comment=&context=boi&doc_i_id=43650941

_________________
Lead me, follow me or get out of my way.

http://fr.youtube.com/watch?v=V_M4o8uenUU
Revenir en haut Aller en bas
big boss
Lieutenant
Lieutenant


messages : 755
Inscrit le : 03/04/2008
Localisation : Casablanca, Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Jeu 19 Juin - 11:12

L'article et un peu vague !

J'ai lu quelque part que le ministère de l'intérieure cherche a équiper les patrouilles de police de pc portable pour faciliter l'identification des suspects ( comme la police américaine), je pense que ca doit être ça l'appelle d'offre.


Dernière édition par big boss le Jeu 19 Juin - 16:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://far-maroc.forumpro.fr/
Romeoh
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1262
Inscrit le : 15/03/2007
Localisation : Ideosphere
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Jeu 19 Juin - 12:12

C'est meme pas un article pour tout dire. C'est juste pour illustrer l'hypothétique modernisation de la sureté. Si vous avez des precisions...

_________________
Lead me, follow me or get out of my way.

http://fr.youtube.com/watch?v=V_M4o8uenUU
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Jeu 28 Aoû - 15:37

Citation :

Satisfaction de 592 demandes de mutation des fonctionnaires de la DGSN
Rabat, 28/08/08- Cinq cent quatre-vingt douze demandes de mutation formulées par des fonctionnaires de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) ont été satisfaites au titre des années 2007 et 2008, a indiqué jeudi un communiqué de la DGSN.


Ainsi, un total de 412 policiers portant l'uniforme régulier, dont 292 cas pour des raisons personnelles, a bénéficié de ce mouvement, tandis que 180 fonctionnaires du corps civil, dont 60 cas pour des raisons sociales, ont vu leurs demandes de permutation satisfaites, a ajouté la DGSN.

Cette opération s'inscrit dans le cadre de la nouvelle orientation de la DGSN basée sur le principe de rationalisation de la gestion des ressources humaines qui tient compte de deux facteurs essentiels que sont la nécessité de service et la situation familiale du fonctionnaire, a souligné la même source.

Partant du souci de la DGSN de garantir la stabilité familiale des policiers, en tant qu'un des moyens d'amélioration de leur rendement, explique-t-on de même source, il a été procédé au traitement des demandes de mutation au cas par cas, avec une distinction entre les demandes de mutation aux services centraux et territoriaux pour des raisons sociales et celles formulées pour des raisons personnelles.

Dans la satisfaction des demandes de mutation pour des raisons sociales, la DGSN a pris en considération quatre facteurs essentiels, à savoir la charge familiale du fonctionnaire, les raisons de santé pour le demandeur, le conjoint ou l'un des membres de la famille, le regroupement familial et la capacité du fonctionnaire à honorer les engagements financiers dus à un crédit de logement en cours.

S'agissant des demandes de mutation pour des raisons personnelles, la DGSN a fixé quatre considérations et conditions : un minimum de deux ans de service dans le lieu de travail actuel, l'accord de l'autorité hiérarchique du demandeur, la vacation d'un poste dans le lieu d'affectation souhaité et enfin la prise en compte de l'équilibre des services de la Direction Générale en termes de quota de policiers.

En ce qui concerne les demandes de permutation entre fonctionnaires policiers, elles ont été traitées tout au long de l'année, une cadence qui sera maintenue pour tous les fonctionnaires des différentes catégories.

A ce jour, 1.037 fonctionnaires ont bénéficié de l'accord de la Direction Générale pour l'opération de permutation, dans la mesure où ils ont répondu à trois conditions primordiales: il ne faut pas que l'un des deux fonctionnaires demandeurs ait été éloigné de la destination souhaitée par mesure disciplinaire, que les deux fonctionnaires aient soumis leur demande à la DGSN sous couvert de la voie hiérarchique et que leurs missions et tâches soient équivalentes.

En raison de la nature et des spécificités de la mission des Groupes d'Intervention Rapide et du Corps Mobile d'Intervention, les demandes de mutation des fonctionnaires relevant de ces unités ne peuvent être satisfaites que dans le cadre d'une opération de permutation, conformément aux conditions précitées, dans l'attente de la formation de nouveaux policiers qui seront affectés dans ces unités de sécurité, a relevé par ailleurs le communiqué.

Quant aux demandes de permutation relatives aux fonctionnaires spécialisés dans l'archivage, les documents d'identité, la communication, la criminologie et la police des frontières, elles seront traitées tout au long de l'année, sous réserve de l'accord de l'autorité hiérarchique, du respect de la spécialité et de la préservation du quota en vigueur dans lesdits services.
Revenir en haut Aller en bas
Romeoh
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1262
Inscrit le : 15/03/2007
Localisation : Ideosphere
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Jeu 4 Sep - 11:36

Citation :
Enfin la police communique
Elle était attendue depuis longtemps cette cellule centrale chargée de la communication. D’autant que depuis les attentats du 11 septembre 2001 l’actualité sécuritaire a pris une part importante dans le paysage médiatique marocain et ne se limite plus aux simples faits divers.

La Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) a donc annoncé avoir créé, à compter du premier septembre courant, une cellule centrale chargée de la communication.

Un communiqué de la DGSN marocaine indique que cette cellule est chargée d'assurer le suivi de la couverture médiatique de toutes les activités relatives à l'action menée dans le domaine sécuritaire et de publier des communiqués de presse sur les principales questions soulevées au niveau national.

Il ajoute que la création de cette cellule répond au souci de la DGSN d'informer l'opinion publique en temps réel de toutes les données relatives au domaine sécuritaire et à sa volonté d'assurer une large diffusion de l'information selon des critères objectifs respectant la transparence et la crédibilité.


Voilà une initiative louable de nature à éclairer les opinions publiques nationale et internationale en évitant aux journalistes de se perdre dans les méandres des supputations les plus fantasmagoriques comme il arrive souvent. L’affaire du réseau terroriste du franco-belge Abdelkader Belliraj en est un exemple éloquent.

Notons que l’Etat major général des Forces armées royales s’apprête lui aussi à mettre sur pied une cellule de communication sur le modèle du Sirpa français (Service d'informations et de relations publiques des armées.).
http://www.webzinemaker.com/admi/m6/page.php3?num_web=39614&rubr=2&id=352830


_________________
Lead me, follow me or get out of my way.

http://fr.youtube.com/watch?v=V_M4o8uenUU
Revenir en haut Aller en bas
moro
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1495
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Jeu 4 Sep - 11:54

Eh ben merci ASSABAH et merci AL AHDAT AL MAGHRIBIA, à force de faire dans la spéculation des évènements et dans le sensationnel, ils ont fini par pousser les flics à communiquer... c'est bon ça!!
Pour notre forum je dis vivement la sirpa marocaine qu'on en apprenne un peu plus sur notre armée par le biais de canaux officiels Cool
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Jeu 4 Sep - 12:22

Citation :
Aarouss: Nouveau patron de la sécurité royale

Mohamed Aarouss, qui occupait jusqu’au mardi dernier le poste de préfet de police de Fès, a été nommé chef de la sécurité des palais royaux. L’ex-préfet remplace ainsi Saïd Izzou, écroué dans une affaire de drogue (cf. www.leconomiste.com). A l’heure où nous mettions sous presse, le nom de son successeur n’était pas encore connu. Mohamed Aarouss a pris ses fonctions à Fès depuis plus de 2 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Jeu 4 Sep - 13:22

Citation :
Agents de police: Nouvelle vague de promotions

· Elle concerne 6.933 candidats après examen de leurs notes annuelles

· Les quotas relevés de 25%



Quelque 6.933 agents de police seront prochainement promus au grade supérieur au titre de l’année 2007, portant à 15.000 le nombre de bénéficiaires, et ce, en l’espace de 2 ans, selon un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). La commission administrative mixte chargée de statuer sur les dossiers de promotion des agents de la DGSN prévoit d’entamer, aujourd’hui jeudi 4 septembre, l’élaboration des listes des candidats à la promotion.
Cette étape surviendra une fois finalisé l’examen des notes annuelles de chaque candidat et leur conformité avec les critères retenus, lesquels ont été définis sur la base de «l’objectivité loin de tout favoritisme ou partialité, avec la prise en compte des compétences personnelles des postulants et des efforts déployés par eux», souligne le communiqué. Ce dernier, qui détaille les étapes préparatoires en prélude à l’opération d’élaboration des listes, précise que les différentes réunions tenues avec le ministère chargé de la Modernisation des secteurs publics se sont soldées par une augmentation, validée par le gouvernement, de 25% des quotas prévus au profit des sept échelles administratives qui connaissent un grand nombre de postulants, au lieu des 30% réclamés par la DGSN.
L’accord du gouvernement avait également été obtenu concernant un quota complémentaire de 1.150 postes budgétaires, ventilés comme suit: 353 postes de gardiens de la paix, 383 brigadiers, 90 brigadiers-chefs, 75 officiers de police, 76 inspecteurs de police et 169 inspecteurs de police principaux. L’opération d’augmentation des quotas s’est ainsi concrétisée par la promotion de 6.933 agents de police de différents grades administratifs. Ceci constitue, selon la DGSN, un nouvel acquis pour cette catégorie de fonctionnaires, eu égard au nombre important de postes réservés à la promotion d’une part, et à l’élargissement du champ des bénéficiaires pour englober l’ensemble des fonctionnaires, y compris ceux détachés dans d’autres départements gouvernementaux d’autre part. Les promotions au titre de l’année 2006 avaient bénéficié à 8.777 agents.

Jihane KABBAJ
Revenir en haut Aller en bas
Romeoh
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1262
Inscrit le : 15/03/2007
Localisation : Ideosphere
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Mer 22 Oct - 5:37

Citation :
Les policiers marocains ont-ils la gâchette facile ?

Nos policiers savent-ils réellement user de leurs armes à feu ? S'agit-il toujours d'un cas de légitime défense quand un agent des forces de l'ordre tire sur un suspect ? Début de réponse.
Les policiers marocains ont-ils la gâchette facile ? En quelques semaines, deux cas de tirs au pistolet par des policiers en situation de «légitime défense» ont défrayé la chronique. Le lundi 13 octobre, dans le quartier chaud Lalla Meriem à Casablanca, Abdelhadi K. est abattu d'une balle dans le torse par des éléments de la police judiciaire. L'individu aurait attaqué les policiers avec une arme blanche, ne leur laissant d'autres choix que de lui tirer dessus. Quelques semaines auparavant, même topo à Salé. Un autre trafiquant de drogue, surnommé «Al Wahch» (le monstre) est également tué par balle. «C'est clairement des bavures. Qu'est-ce qui leur a pris d'envoyer une petite patrouille arrêter un criminel au beau milieu de son fief ? Il aurait fallu le filer et l'arrêter à un moment plus opportun. Les petits détaillants de drogue ont leur réseau, qui les avertit d'une intervention policière. Ils se barricadent dans leurs maisons et sont couverts par leur entourage pour qu'ils s'échappent via les toits», explique une source policière (anonyme) à Rabat. De plus, le policier ne pouvait-il pas faire autrement que viser le torse ? Selon le règlement interne de la police, il doit procédé à des tirs de sommation avant d'en arriver là. Selon l'alinéa 3 de l'article 124 du code pénal, on ne peut parler de légitime défense que si «la défense est proportionnelle à la dangerosité de l'attaque». En d'autres termes, un agent de sûreté ne peut tirer qu'en dernier recours, sachant que la loi et le règlement sont très stricts en la matière. Selon Me Mohamed Akdim : «Si la légitime défense n'est pas avérée, le tribunal peut conclure à l'homicide involontaire. Dans ce cas, le prévenu peut écoper de 10 à 20 ans de prison». Bien sûr, des circonstances atténuantes existent, comme dans le cas des policiers impliqués dans l'affaire AbdelhadiK. ïïs pourraient écoper d'un ou deux ans de prison, vu la manière avec laquelle ils ont été attaqués.

Mais à l'origine du problème, il y a d'abord la formation des policiers. A l'Institut royal de police (IRP), les futurs agents de sûreté reçoivent des cours théoriques sur le maniement des armes, leur démontage, nettoyage, etc. Mais ils n'apprennent à tirer avec... que lors des trois derniers mois de leur formation. Pire, après leur sortie d'école, ils n'ont plus l'occasion de s'entraîner dans des stands de tir. Après les études, chaque policier reçoit son uniforme, tous les accessoires qui vont avec, ainsi qu'un pistolet avec deux chargeurs et 25 balles, tes munitions sont rarement remplacées. Elles peuvent rouiller, la poudre qu'elles contiennent peut se détériorer, etc. C'est d'ailleurs l'une des raisons qui peuvent expliquer les «pannes» survenues dans les armes de certains agents au lendemain des attentats de Hay Farah à Casablanca.

Autre crainte que vivent continuellement les policiers marocains : perdre une balle. Ça arrive plus souvent qu'on ne le pense. La plupart des policiers n'en mettent que deux ou trois dans leur chargeur. Le reste est gardé en sécurité à la maison. Selon ce policier casablancais : «Il arrive qu'on en perde une en déménageant par exemple. Dans ce genre de situation, certains empruntent une balle à un collègue par exemple ou se débrouillent autrement». En matière d'armes, les agents des forces de Tordre ne sont en plus pas égaux. Si la garde royale bénéficie, en plus de Parme de service conventionnelle, d'un pistolet mitrailleur «uzi», les femmes policières elles... ne reçoivent aucune arme à feu ! Pire, les fonctionnaires du bas de l'échelle n'en disposent pas également, alors qu'ils sont amenés à intervenir dans des situations parfois délicates. «Quand le directeur général de la sûreté nationale est venu au chevet des policiers qui ont tiré sur le trafiquant de drogue, c'était plus une opération de com ' qu'autre chose. La police sait qu'elle a intérêt à agir de la sorte. Autrement, la gronde à l'intérieur de la police va monter. Nous n'avons pas les moyens matériels de faire face au danger», se désole notre source. Finalement, porter une arme est bien plus problématique qu'autre chose pour nos policiers.

Zakaria Choukrallah
Source: Le Soir Echos

http://www.yabiladi.com/article-societe-2807.html

_________________
Lead me, follow me or get out of my way.

http://fr.youtube.com/watch?v=V_M4o8uenUU
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6233
Inscrit le : 10/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Mer 22 Oct - 7:50

il ya un réel manque de formation et d encadrement de nos policier!!!!

j en veux pour preuve leur attitude (accoudé,assis,discussions bonne enfant avec les civils,manque de courtoisie....)o zid o zid !!!! ya certaines situations faut vraiment les voire pour les croire!!!! sa ne doit pas etre comme cela!!!! avec une formation est un encadrement rigoureux ils faut que nos flics deviennent de vrai professionnel à l ecoute des civils mais toujours en gardant un contact de civils à agent et non d amis à amis!!!! pareille pour leur attitude qui doit etre irreprochable!!!! notre police serait mieu accepté respecté et crainte (par les personne en infractions) si elle ne donné pas lieu à critiques ! que sa soit sur le plan vestimentaire ( quand tu vois un flic comme un de nos vieu chibani a moustache rachitique à la tenue depravé, tu prend plus de sureté que quand ta en face de toi un gaillard droit dans ses botte en bonne santé a la tenue irreprochable ) ou comportemental.(pareile quand ta en face de toi un flic qui a un comportement indigne de sa fonction et qui est là pour tuer le temp ,tu le respecte moin qu un flic au comportement irreprochable et qui garde a l esprit qu il est en fonction et meme s il est a l ecoute ,fait usage de son autorité pour te faire comprendre que tu a a faire a un agent des force de l ordre , et non à ton amis ton voisin.....!!!)
Revenir en haut Aller en bas
Romeoh
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1262
Inscrit le : 15/03/2007
Localisation : Ideosphere
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Mer 22 Oct - 8:16

Tres vrai, il reste d'énormes progrès a réaliser. Il serait temps que le ministère se bouge car le courage seul ne suffit pas face aux truands de plus en plus sophistiqués dans leurs méthodes et équipements.

_________________
Lead me, follow me or get out of my way.

http://fr.youtube.com/watch?v=V_M4o8uenUU
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6233
Inscrit le : 10/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Mer 22 Oct - 8:26

c est claire nos flics se font ps respecter et ne font rien pour ce faire respecter ( comportements tenue....) et c est un des grand chantier auquels nous devont nous attaquer!!!!! car sans autorité c est la corrution l 'impunité...et corruption et impunité, c est la porte ouverte a l insecurité et a tous les risque (trafic,terrorisme,delinquances,delinquance routiere...)

quiz de combien de 400dh de moukhalafa qui on sauté pour un ptit 20dh!!!

et ce petit geste a une double consequence......impunité routiere( nos routes sont des hecatombes), et manque a gagner pour letat ( (accumuler sa doit se chiffré en milliard d euros!!!!) !!!
c est triste comme constat mais c est la realité!!!
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur


messages : 7645
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Mer 22 Oct - 8:39

Hélas c'est bien vraie !
mais pas uniquement pour la police aussi santé , éducation et justice sont touché par cancer de la société.

Il devraie avoir une agence de lutte contre la corruption dans tout les services de l'état.
Des "incorruptibles" qui traqueraient tous ceux qui profite de ce fléaux.

Il faut frapper ds les hautes sphères et uniquement les sou-fifres !

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Mer 22 Oct - 8:49

c'est le systeme qui veut ca, personne ne pourra eradiquer rechoua, personne

tapper sur les fonctionaires qui gagnent 2000 dh par mois, impossible, il faut aussi punir ceux qui donnent et corrompent, qui d'entre nous n'a jamais graisser la pate a un gendarme pour ne pas payer la contravention, a la secretaire d'un medecin pour passer avant les autres qui ont un rdv,au directeur de l'ecole pour passer en classes superieure avec 4 sur 10 de moyenne,pour avoir un appart dont tout le programme a eté vendu soit disant, la liste est longue, c'est les deux parties qui doivent etre sanctionnées tout en apportant des solutions concretes comme la hausse des salaires...
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6233
Inscrit le : 10/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Mer 22 Oct - 9:15

CIVIL a écrit:
c'est le systeme qui veut ca, personne ne pourra eradiquer rechoua, personne

tapper sur les fonctionaires qui gagnent 2000 dh par mois, impossible, il faut aussi punir ceux qui donnent et corrompent, qui d'entre nous n'a jamais graisser la pate a un gendarme pour ne pas payer la contravention, a la secretaire d'un medecin pour passer avant les autres qui ont un rdv,au directeur de l'ecole pour passer en classes superieure avec 4 sur 10 de moyenne,pour avoir un appart dont tout le programme a eté vendu soit disant, la liste est longue, c'est les deux parties qui doivent etre sanctionnées tout en apportant des solutions concretes comme la hausse des salaires...

mais comme tu peut pas forcer ou du moin t assurer que chaque individus est un comportement exemplaire [url]le seule moyen de le faire c est LA POLICE[/url]!!!! elle doit avoir une regle de deontologie ....et c est grace a elle que l individus modifie sont comportement (au moin par crainte de la police il y reflechira a 2 fois avant un comportement irresponsable)!!!! et de fil en aiguille...sa s ameliorera!!!! alors si[url] LA POLICE [/url]qui doit faire respecter ces regle ne les respecte pas et au contraire se satisfait du comportement immorale de l individus!!!! elle n a plus aucune raison d etre!!!! et le salaire de policier et tres bon (largement plus que le smig marocain)comparativement au autre secteur !!!

ok l individus est responsable mais si ta un flic genre guardia civil t est plus gener a le corrompre que quand tu vois les notre!!!! alors pour moi les principaux responsable est la hierarchie policiere dans son entier (du ministre de l interieure au petit flic de rond point)!!!!

il faut taper sur ceux qui corrompent ok!! mais il faut taper plus fort sur les corrompus car eux son payer pour faire respecter et faire respecter une morale!!!! et c est d abord parce qu il ne le font pas que sa encourage l individus a les corrompre!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Dim 8 Fév - 10:58

Citation :
Les services de police de Mohammedia font usage de gaz lacrymogène pour neutraliser une personne armée d'un fusil

Rabat, 08/02/09- Les services de police de la ville de Mohammedia ont dû faire usage, samedi aux environs de 22h30, de gaz lacrymogène pour neutraliser une personne armée d'un fusil qui s'est barricadée dans sa maison après avoir tiré des coups de feu contre un voisin, suite à un conflit de voisinage, indique dimanche un communiqué de la préfecture de police de Casablanca.

Le déplacement sur les lieux de l'incident effectué en renfort avec la participation des éléments de la police scientifique a eu lieu suite à un appel au secours des voisins, étant donné que l'un des deux protagonistes, blessé par balles, se trouvait dans un état grave.

La même source précise qu'après de vaines tentatives de négociations pour inciter l'auteur des tirs à se rendre, les services de police se sont vus contraints d'intervenir pour l'arrêter alors qu'il menaçait de récidiver tenant une argumentation illogique dans un langage incohérent et évasif.

Ce dernier, âgé de 71 ans, officier de police retraité de son état, vivant seul et souffrant de troubles mentaux, est connu pour ses conflits permanents avec ses voisins, pour lesquels il a été à maintes reprises présenté à la justice et interné dans des centres psychiatriques, souligne la même source.

La même source ajoute que la victime qui exerce en qualité d'agent à l'Office Chérifien des phosphates et qui a été touchée par une balle à l'abdomen, a été transportée à l'hôpital Averroès où son état de santé a été jugé critique mais stationnaire.

Aucune autre victime n'est à déplorer suite à cette intervention qui a eu lieu dans un immeuble de quatre étages, sis boulevard Hassan II, indique la même source, précisant que le mis en cause, qui ne dispose pas de permis de port d'arme, a été mis en garde à vue pour être présenté à la justice.
Revenir en haut Aller en bas
tomcat
Sous lieutenant
Sous lieutenant


messages : 682
Inscrit le : 16/04/2008
Localisation : far-maroc.forumpro.fr
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Mar 17 Mar - 16:47













Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Mar 17 Mar - 16:51

quelqun peut me dire si les forces de securitée utilisent le flash-ball?
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 13/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Mar 17 Mar - 19:55

Des Flash-ball ? Non, pas que je sache
Pour disperser des émeutes, c'est encore l'arme classique : l'ahraoua Twisted Evil
Les photos sont celles des fameux "GUS" ou "croatia", corps d'intervention rapide de proximité, qui a été démantelé
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Mar 17 Mar - 20:03

Les policiers en photo au dessus, font partie de la "croatia" .? affraid
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 13/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Mar 17 Mar - 20:12

Exacte mon chére ami, ce sont les fameux "croatia"
Aprés la dissolution de ces brigades, même les tenues ont été brûlées Twisted Evil
C'est dire à quel point on tenait à perpétuer leurs souvenirs Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Mar 17 Mar - 20:15

Que de Gâchis Evil or Very Mad
Pourtant ils avaient tout pour faire correctement leur boulot.

Citation :
Vous avez aimé les CMI, vous adorerez les GUS ! Lancés en grande pompe en octobre dernier avec flonflons et trompettes, les "Groupes urbains de sécurité" sont visibles. Un peu trop, même. Paradoxalement, ce "un peu trop" est voulu, pensé et encouragé. Difficile de ne pas tourner la tête au passage de ces voitures bleu nuit, gyrophare allumé, escortées par des motards assortis. Ce corps d’élite a été créé par la DGSN pour faire de "la police de proximité". Avec une formation spéciale pour ces nouveaux policiers censés apporter une réponse immédiate à toute forme nouvelle de crime. Les GUS sont d’excellents secouristes et parlent tous anglais. Ceci dit, ils n’ont pas le droit de vous retirer votre permis, de vous arrêter ou de vous dresser un PV.

Actuellement, il en existe 6 groupes (à raison de 200 agents dans chaque groupe) dans les plus grandes villes du pays. Fin 2006, ils devraient atteindre 33 groupes.
Quant aux PPP, Postes de police de proximité, ce sont des petits kiosques en dur qui pousseront pas très loin de chez vous. 2005 verra le déploiement de 300 postes de proximité dans les villes d’Agadir, Oujda, Meknès, Fès, Marrakech, Casablanca, Rabat, et Laâyoune.

Les PPP sont rattachés à un arrondissement et sont appelés à intervenir, en principe, 24h/24. Ils comprennent entre 12 et 20 policiers en fonction de l’importance de la population. 300 PPP seront opérationnels à partir de janvier 2005.

A terme, un millier d’autres postes seront opérationnels avant fin 2007, regroupant un effectif de 12.000 agents, pompés dans les 45.000 existants (pour 30 millions de Marocains, quand même). Un scénario optimiste prévoit de recruter 10.000 nouveaux policiers pour combler le déficit. Et récupérer certaines provinces, aujourd’hui squattées par la gendarmerie, comme Beni Mellal et Benslimane.
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 13/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Mar 17 Mar - 20:23

Les GUS, c'était une grosse affaire de...sous Neutral
L'interêt de tout ça pour les concepteurs du projet, c'était justement les contrats d'achats des équipements... Wink Le point essentiel a été éscamoté du débat public au début; les salaires Exclamation
A efforts et risques plus importants, les agents des GUS percevaient les mêmes salaires que les agents des autres services. Ils ont fini par faire de leurs patrouilles leur propre fonds de commerce Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
tomcat
Sous lieutenant
Sous lieutenant


messages : 682
Inscrit le : 16/04/2008
Localisation : far-maroc.forumpro.fr
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Mar 17 Mar - 22:06














_________________
"THERE ARE 360 DEGREES, SO WHY STICK TO ONE?"
ZAHA HADID
Revenir en haut Aller en bas
tomcat
Sous lieutenant
Sous lieutenant


messages : 682
Inscrit le : 16/04/2008
Localisation : far-maroc.forumpro.fr
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Mar 17 Mar - 22:51












_________________
"THERE ARE 360 DEGREES, SO WHY STICK TO ONE?"
ZAHA HADID
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'etat de nos services de sureté.   Aujourd'hui à 18:08

Revenir en haut Aller en bas
 
L'etat de nos services de sureté.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Etat-Civil: Adresse postale du Service Central
» etat signalétique de service
» [résolu]Question sur l'état signalétique et des Services
» Articles sur les services en ligne personnalisés
» (SUISSE) Les archives de l'Etat de Genève en ligne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: