Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Allemande (Bundeswehr)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42, 43  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Mar 6 Déc 2016 - 18:12

Citation :
Bundeswehr : des armements peu opérationnels


Publié le 6 décembre 2016/ Actualité des forces


Comme chaque année depuis trois ans, le ministère allemand de la Défense publie un rapport sur le niveau opérationnel des principaux systèmes d’armes de la Bundeswehr. La liste 2016 révèle une armée solide sur le papier mais pas toujours opérationnelle dans les faits.

Dans l’armée de l’air, sur les 216 chasseurs Tornado et Eurofighter, seuls 69 sont en état de décoller. Côté A400M, seul un avion sur les cinq livrés peut voler. Pour éclaircir le tableau, le rapport précise que 71 appareils sont en maintenance ou en modernisation et pourraient être rapidement opérationnels. La raison avancée de ce déficit opérationnel oscille, selon l’âge de la plateforme, entre un manque de pièces détachées et les «fautes de jeunesse». La flotte de 41 vénérables Transall tient bien son rang puisque 30 d’entre eux sont en service et 19 sont en état de décoller.

Sur les 300 hélicoptères, seul un bon tiers est en état de marche. La Bundeswehr possède 43 CH 53, dont 18 volent. Pour les Tigre, l’effectif livré est de 42 appareils, dont 27 à disposition et 12 en état de voler. Quant au NH90, les proportions sont les suivantes (dans le même ordre) : 48 et 29 mais seulement 9 prêts à décoller. La pire situation est sans doute celle de l’aéronavale, qui dispose de 21 Sea Lynx et de 21 Sea King, mais n’arrive à en faire décoller que respectivement cinq et quatre !

Il semble que la situation soit un peu meilleure en ce qui concerne l’armement terrestre. Avec, cependant, quelques zones d’ombre, comme le nouveau char Puma, dont seulement 23 des 89 unités livrées fonctionnent. L’obusier PzH 2000 est, lui, présenté comme un modèle, avec une disponibilité opérationnelle de 67%. Il est cependant à noter que la Bundeswehr possède 123 PzH, dont 61 à disposition et 41 en service. Les 67% ne sont donc calculés sur la base des systèmes mis à disposition et non des effectifs totaux. Vu sous cet angle, le niveau opérationnel du char Leopard 2 est excellent puisque, sur 244 chars, 167 sont à disposition et 132 en service, soit un taux de 79%.

Enfin, pour la Bundesmarine, on notera que le niveau opérationnel des frégates et des corvettes est de 60% à 70%, alors que trois des six sous-marins allemands sont prêts à sortir en mer.

http://www.ttu.fr/bundeswehr-armements-operationnels/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Jeu 8 Déc 2016 - 22:58

Citation :
Bundeswehr : une nouvelle stratégie d’embauche


8 décembre 2016/ Actualité Stratégie et politique


La ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, affine la stratégie de recrutement de la Bundeswehr qu’elle aimerait transformer en un des «employeurs les plus attractifs d’Allemagne» à l’horizon 2025.

Sa nouvelle stratégie est d’élargir ou de renforcer le recrutement aux groupes suivants : les femmes, les hommes plus âgés (+ 30), les citoyens européens et les personnes rejetées des sélections car sans qualifications professionnelles ou diplômes, qui devront s’engager à passer des diplômes et à apprendre un métier à l’armée. En ce qui concerne les citoyens européens, il s’agit d’une hypothèse car des modifications législatives seront nécessaires pour y parvenir.

L’objectif de Mme von der Leyen est de pouvoir maintenir «naturellement» les effectifs de l’armée à 180 000 soldats et 55 000 civils. Selon le ministère, le nombre total de candidats en 2016 s’est stabilisé à 44 000 et celui pour être soldat sous contrat a progressé de 3% (32 600). Seul le nombre de candidats au service volontaire (23 mois) a reculé de 5% à 12 000 personnes. Enfin, la proportion de femmes a très légèrement progressé à 18% des effectifs.

Le ministère compte sur les effets de la nouvelle campagne lancée sur YouTube auprès des jeunes. Très critiquée à son lancement, celle-ci présente 90 clips de cinq minutes sur le mode de la téléréalité, scénarisés pour présenter la «vraie vie militaire de vraies recrues». Jusqu’à présent, chacun des clips diffusés a été visionné plusieurs centaines de milliers de fois.

Par ailleurs, un code de bonne conduite du militaire est en cours de rédaction, dans le cadre d’une démarche générale de redéfinition des règles de conformité (compliance) de la Bundeswehr. Une première copie du code avait été retoquée car elle recommandait au soldat et employé civil d’éviter tous contacts avec des parlementaires et des journalistes, ainsi que tout engagement politique, ce qui, dans une «armée parlementaire», a été considéré comme un comble par nombre d’hommes politiques.

http://www.ttu.fr/bundeswehr-nouvelle-strategie-dembauche/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Ven 9 Déc 2016 - 21:04

Citation :
09/12/2016

Premier vol pour le NH90 « Sea Lion » allemand !




Le premier des 18 hélicoptères Airbus NH90 « Sea Lion » destiné à la marine allemande a effectué son premier vol hier. Le vol, qui a eu lieu depuis les installations d’Airbus à Donauwörth dans le sud de l'Allemagne. La future flotte de NH90 allemand sera stationnée sur la base aérienne navale de Nordholz qui devrait fonctionner de la fin de 2019.


NH90 « Sea Lion » :

Lancé lors du Salon international ILA Airshow de Berlin en mai 2014, le « Sea Lion » est largement similaire à la version de base du NH90 NFH de l'OTAN, mais présente des équipements de communication et de navigation spécifiques à l'Allemagne, dont un système de communications par satellite. L’avionique comprend en plus un système d'identification automatique (AIS) pour localiser, identifier et suivre les navires.

L’appareil sera également de mitrailleuses latérales M3M de 12,7 mm de chaque côté, de missiles Marte MKII, de torpilles Torpille MU90. Par ailleurs le « Sea Lion » peut emporter des réservoirs de carburant internes et externes supplémentaires ainsi qu'une deuxième console de mission.

Lorsqu'il sera pleinement opérationnel, le NH90 « Sea Lion » est destiné à fournir des services de surveillance continue, de surveillance maritime, de recherche et de sauvetage (SAR), de transport pour les frégates F124 et F125 Baden-Wurttemberg, ainsi que des navires de soutien au combat de classe Berlin (Type 702) de la Marine allemande.



Photos : 1 premier vol du NH90 Sea Lion 2 Image de synthèse@ Airbus

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2016/12/09/premier-vol-pour-le-nh90-sea-lion-allemand-862656.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Dim 11 Déc 2016 - 19:55

Citation :
11/12/2016

L’Allemagne cherche un remplaçant pour ses Sea Lynx !




L'Allemagne prépare un concours en vue du remplacement de sa flotte de 21 hélicoptères Westland « Sea Lynx » de guerre anti-sous-marine (ASW) et vise à faire une sélection d'ici la fin de 2017. L’objectif et de disposer du nouvel hélicoptère d’ici 2023.

Le processus d'acquisition du nouvel hélicoptère est en préparation à Berlin, et de devra répondre à l’ensemble des besoins de la marine allemande. Cependant, la marge de manœuvre en terme de choix sera limitée par un budget particulièrement serré prévient Berlin.

Trois appareils participeront à l’évaluation :

Les appareils susceptibles de venir remplacer les Westland « Sea Lynx » sont l’Airbus NH90 « Sea Lion », l’AgustaWestland (Leonardo) AW159 « Wildcat » et le Sikorsky S-70B « Sea Hawk ».

L’Airbus NH90 « Sea Lion » :



La version spéciale commandée par la marine allemande du NH90, le « Sea Lion » vient d’effectuer son premier (voir article du 9.12.16 ). Selon Airbus, il serait très facile de convertir les modèles déjà commandés par l’Allemagne en vue d’assurer la lutte anti-sous-marine ASW et ceci pour un coût moindre. La seule difficulté vient du fait que le « Sea Lion » de part sa taille ne peut pas être engagé depuis les anciennes frégates de la marine encore en service et celle-ci devrait les remplacer au plus vite.

Lancé lors du Salon international ILA Airshow de Berlin en mai 2014, le « Sea Lion » est largement similaire à la version de base du NH90 NFH de l'OTAN, mais présente des équipements de communication et de navigation spécifiques à l'Allemagne, dont un système de communications par satellite. L’avionique comprend en plus un système d'identification automatique (AIS) pour localiser, identifier et suivre les navires. L’appareil sera également de mitrailleuses latérales M3M de 12,7 mm de chaque côté, de missiles Marte MKII, de torpilles Torpille MU90. Par ailleurs le « Sea Lion » peut emporter des réservoirs de carburant internes et externes supplémentaires ainsi qu'une deuxième console de mission.

Lorsqu'il sera pleinement opérationnel, le NH90 « Sea Lion » est destiné à fournir des services de surveillance continue, de surveillance maritime, de recherche et de sauvetage (SAR), de transport pour les nouvelles régates F124 et F125 Baden-Wurttemberg, ainsi que des navires de soutien au combat de classe Berlin (Type 702) de la Marine allemande.

Leonardo AW159 Wildcat :



L’AW159 Lynx « Wildcat » est prévu pour remplacer les Lynx de première génération, ce nouvel hélicoptère multi-rôle de six tonnes, est commandé à 62 exemplaires par le ministère britannique de la Défense. Le premier a été livré à la fin de 2011.

Doté de deux turbines Rolls-Royce Honeywell CTS800 de nouvelles générations capables d’offrir 12 % de puissance supplémentaire, face aux anciens modèles. Le poste de pilotage comprend un système entièrement intégré d’affichage, utilisant quatre écrans 10x8 pouces. Les capteurs disposés dans le nez comportent une imagerie TV/IR couplé avec un désignateur laser. La version maritime dispose d’un radar Selex-ES Galileo 7400E actif sur 360 degrés. L'AW159 intègre un système d'alerte de missiles, des détecteurs d'alerte radar et un système de distribution des contre-mesures. En outre, il dispose d’une palette complète en matière d’armement soit : des mitrailleuses, torpilles, grenades sous-marines et pourra également tirer la future arme de surface a guidage autonome (FASGW).

Sikorsky S-70B « Sea Hawk » :



La version S-70B est la version export du MH60R, soit le dernier développement du SH60 «SeaHawk» destiné à la lutte anti-sous-marine et de bâtiments de surface. Il remplace et reprend l’ensemble des missions actuellement dévolues aux actuels SH60B et SH60F. Conçu par Sikorsky est doté d’une interface de Lockheed Martin, le MH-60R représente l’évolution des versions précédentes, grâce aux leçons apprises durant les différents déploiements et durant les nombreuses opérations de ces dernières années. Cette nouvelle version permet un engagement multi-missions en utilisant un équipage de trois personnes.

Outre, l’attaque de navires et de sous-marins, le MH60R est susceptible de remplir l’ensemble des missions secondaires telles que : la recherche et le  sauvetage (SAR), le  ravitaillement vertical, le soutien aux incendies de surface, l’évacuation médicale (MEDEVAC)  ainsi que le relais des communications. Lockheed Martin qui est responsable de l'intégration numérique de poste de pilotage de l'hélicoptère, du radar multi-mode, du sonar acoustique à longue portée et l’adjonction d’une caméra infrarouge. Le MH60R dispose également d’une architecture électronique permettant de protéger l’aéronef contre les menaces missiles.



Photos : 1 Sea Lynx de la marine allemande@ Marine allemande 2 NH90 « Sea Lion »@Airbus 3 AW159 Wildcat@ Leonardo 4 S-70B « Sea Hawk » @ Sikorsky

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2016/12/11/l-allemagne-cherche-un-remplacant-pour-ses-sea-lynx-862675.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Lun 12 Déc 2016 - 21:07

Citation :
Modernisation en vue pour les Fuchs allemands

Actualités Nathan Gain 12 décembre, 2016



La société allemande Rheinmetall a reçu aujourd’hui un contrat de 135M€ de l’armée allemande (Bundeswehr) pour la modernisation de 90 véhicules de transport de troupes blindés Fuchs, comprenant notamment une modification structurelle de la coque ; l’installation de nouveaux sièges et de sièges suspendus pour le compartiment de combat afin de garder les pieds des soldats éloignés du plancher du véhicule ; le renforcement des passages de roue, des portes et des supports de fenêtre ; l’ajout d’espaces de stockage et le renforcement de l’extérieur du véhicule. La livraison des véhicules devrait démarrer en 2017 pour se terminer en 2020 et porter le nombre de 1A8 déployés par la Bundeswehr à 267.



Deux véhicules Fuchs déployé au Mali (Crédit: Rheinmetall)


Le systémier, basé à Düsseldorf, a déjà rénové 177 véhicules Fuchs de la Bundeswehr au standard 1A8. Par rapport aux versions précédentes, la variante 1A8 offre une résistance radicalement accrue aux mines terrestres et aux engins explosifs improvisés, couplée à une protection améliorée contre les menaces balistiques.

Le véhicule de transport de troupes blindé est entré en service dans les années 1970. Avec quelques 1200 plateformes en service dans le monde, le Fuchs a acquis une belle réputation grâce à sa fiabilité et à sa mobilité tout-terrain, ce qui en a fait l’un des véhicules les plus précieux et polyvalent du parc militaire allemand. Il est actuellement déployé au sein de trois opérations internationales : la MINUSMA (Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali), l’opération Resolute Support de l’OTAN en Afghanistan et parmi la KFOR au Kosovo.

La Bundeswehr a déjà mis en service de multiples variantes du 1A8, y compris des versions de poste de commandement mobile et de transport de troupes, une version médicalisée, une variante EOD ainsi qu’une variante de détection NBC et un véhicule équipé du « Route Clearing Package » (RCP) utilisé pour neutraliser les mines et engins explosifs improvisés.

Les véhicules de transport de troupes Fuchs supplémentaires seront maintenant reconfigurés pour des missions de commandement, de transport, et de neutralisation des explosifs, avec une option pour des véhicules pour les équipes d’observateurs d’artillerie de la Bundeswehr (Joint Fire Support Team).

http://forcesoperations.com/modernisation-en-vue-pour-les-fuchs-allemands/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Mar 13 Déc 2016 - 20:22

Citation :
Germany receives first 'tactical' A400M airlifter


Gareth Jennings, London - IHS Jane's Defence Weekly

13 December 2016
   


The sixth A400M to be delivered to the German Air Force, and the first to be delivered to Germany in the tactical configuration. The
delivery was announced on 12 December 2016. Source: Airbus DS



Germany has received into service its sixth Airbus Defence and Space A400M transport aircraft, and the first to be equipped for tactical operations.

The tactically configured A400M will enable the German Air Force to perform a number of specialist missions, including operating from austere locations as demonstrated by this test aircraft.

The delivery, which was announced by the manufacturer on 12 December, adds to the baseline global logistical capabilities of the five aircraft so far delivered with the ability to perform cargo and paratroop air drops, low-level flying, tanking, as well as flights into austere and contested environments.

With this delivery, the first five aircraft will now be retrofitted to this tactical standard, which includes being fitted with the Elbit Systems' J-MUSIC defensive-aids system. Germany is set to receive 53 A400M aircraft to replace the ageing Transall C-160s, although this number may yet be reduced to 40 for budgetary reasons.

The Luftwaffe received its first aircraft in December 2014 and it conducted its first international mission in April 2015. However, the introduction of the A400M into German service has recently been marred by problems that have included delayed deliveries and heavy engine wear, resulting in calls from the country's government for compensation. Despite these issues, the A400M when fully fielded will significantly boost Germany's capability to provide strategic mobility to air, land, and sea assets.

The Luftwaffe's A400Ms are flown out of Wunstorf Air Base by Air Transport Wing 62.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Jeu 22 Déc 2016 - 17:38

Citation :
Bundeswehr

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Jeu 5 Jan 2017 - 20:50

Citation :
Rheinmetall and Steyr Mannlicher unveil RS556 assault rifle


Remigiusz Wilk, Warsaw - IHS Jane's International Defence Review

05 January 2017


Rheinmetall and Steyr Mannlicher have partnered to offer the RS556 assault rifle in 5.56 x 45 mm to the Bundeswehr as a potential replacement for the service's G36 standard issue rifle.

The RS556 (RS stands for Rheinmetall Steyr in 5.56 mm calibre) is a derivative of the AR-15 and a variant of Steyr's STM556 rifle, which was announced in 2012 and manufactured since May 2016.

The RS556 uses a short-stroke gas piston system, driving an operating rod to force the bolt carrier to the rear, and is locked by a rotating bolt.

The upper and lower receivers are made from aluminum, strengthened with steel bolt carrier guides to prevent the bolt tilting. The fire selector, magazine catch, and bolt catch are located on both sides of the weapon to support right and left handed shooters. The RS556 is equipped with a seven-position telescopic polymer butt-stock.


The rifle will be offered in a variety of barrel lengths, with the standard issue featuring a 406 mm barrel. (Steyr Mannlicher)

The rifle features a cold-hammered, chrome-lined quick-change barrel, which can be exchanged without tools by the shooter in just a few seconds - a design based on the Steyr AUG bullpup rifle. The barrel and all steel parts are Mannox coated.

A four-position gas regulator is featured with settings for normal use, heavy use, suppressor, and gas off.

The RS556 will be offered with a variety of barrel lengths from 293 mm and 330 mm (personal defence weapon); 370 mm (carbine); 406 mm and 455 mm (rifle); and 505 mm and 550 mm (designated marksman). Other barrel lengths can also be implemented.

It is planned to offer the RS556 in other calibres, such as 7.62x35 mm (300 BLK), .300 Whisper, and 7.62x39 mm, and with a "heavy duty" barrel for use with hard core ammunition.

The RS556 features a modular upper receiver with NATO Accessory Rails (NARs) in the 12 and six hour positions, and optional accessory rails that can be located on the handguard sides.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Mer 11 Jan 2017 - 16:49

Citation :
L’Allemagne va renforcer son engagement militaire au Mali


Posté dans Afrique, Opérations par Laurent Lagneau Le 11-01-2017




L’an passé, à pareille époque, Berlin avait décider de porter à 650 le nombre maximum de militaires de la Bundeswehr susceptibles d’être déployés au Mali, dans le cadre de la mission des Nations unies (MINUSMA), lancée en juillet 2013 pour stabiliser le pays. Et cela, afin de « soulager la France engagée en Syrie contre le groupe jihadiste État islamique ».

Cette année, le gouvernement allemand entend accentuer son engagement au sein de la MINUSMA en portant le plafond des effectifs de la Bundeswehr pouvant être envoyés au Mali à 1.000 soldats. Ce renfort doit permettre le déploiement de 8 hélicoptères, dont 4 NH-90 (transport et évacuation sanitaire) et 4 Tigre (attaque). Ces appareils sont réclamés depuis des semaines par le secrétaire général de l’ONU.

Cette décision de renforcer le contingent allemand au Mali doit encore être approuvée par le Bundestag, la chambre basse du Parlement. Mais, même si la mission au Mali est la plus dangereuse des Nations unies, le vote est a priori acquis. En outre, elle fait suite au dernier Livre blanc sur la Défense, lequel plaide pour que l’Allemagne joue un rôle militaire plus important au niveau international.

Le nombre de militaires allemands déployés au Mali n’a jamais atteint les 650 personnels. Selon un rapport du secrétaire général des Nations unies, la MINUSMA comptait, au 31 août 2016, seulement 251 soldats de la Bundeswehr. Sans doute que cet effectif a augmenté depuis, ne serait-ce que pour mettre en oeuvre les 3 drones MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) Heron 1 envoyé par Berlon à Gao pour des missions de surveillance et de reconnaissance.

Par ailleurs, Berlin a l’intention de construire une base aérienne au Niger, toujours en appui à la mission des Nations unies. Il est question d’y baser deux avions de transport Transall C-160. Ces appareils servent aussi à l’opération française Barkhane et de la mission européenne EUTM Mali.

Cela étant, si le contingent allemand déployé au Mali compte effectivement un millier de soldat, alors cette participation à la Minusma sera l’opération la plus importante menée par l’Allemagne, qui compte encore près de 800 soldats en Afghanistan.

Reste à voir ce qu’en pensera l’opinion publique allemande, traditionnellement peu favorable aux interventions militaires extérieures, surtout si jamais la Bundewehr subit des pertes au Mali.

« Les forces allemandes sont très bien équipées. Elles ont désormais des drones qui leur permettent de mieux tracer leur itinéraire. Elles savent comment faire face au danger. Mais c’est la mission de l’Onu la plus dangereuse. C’est l’ONU qui le dit. Et les chiffres lui donnent raison », a prévenu Hans-Peter Bartels, le commissaire parlementaire aux forces armées.

http://www.opex360.com/2017/01/11/lallemagne-va-renforcer-son-engagmeent-militaire-au-mali/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Dim 15 Jan 2017 - 15:48

Citation :
14/01/2017

Un A321 pour la Luftwaffe !





Berlin, l'Allemagne a signé un accord avec la division des missions spéciales du fournisseur MRO Lufthansa Technik (LHT) pour l'acquisition et la conversion d'un Airbus A321 pour sa force aérienne. Le contrat est estimé à près de 90 millions d'euros (96 millions de dollars) et comprend également des pièces de rechange et la formation.

Les travaux de conversion de l’A321 doivent avoir lieu à l'usine de LHT à Hambourg et seront d'abord exécutés conformément aux normes de certification civile. Par la suite, l’avion recevra une approbation de la navigabilité militaire pour les modifications avec notamment un système de guerre électronique.

Cet A321 converti devrait entrer en service en 2018, indique le ministère de la Défense, et sera basé aux côtés de ses autres avions VIP à la base aérienne de Cologne-Wahn. L'Allemagne exploite actuellement deux ACJ319, une paire de A340 et quatre Bombardier Global 5000. Avec cette nouvelle acquisition le programme de modernisation de l’escadre des missions aériennes spéciales du ministère de la Défense allemand est maintenant terminé.

Photo : Flotte actuelle de transport VIP de la Luftwaffe @ Luftwaffe

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/01/14/un-a321-pour-la-luftwaffe-862877.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Jeu 26 Jan 2017 - 18:59

Citation :
Rapport annuel sur la Bundeswehr


26 janvier 2017/ Actualité des forces


Le Commissaire parlementaire aux armées, Hans-Peter Bartels, que l’on surnomme aussi «l’avocat des soldats», vient de présenter son rapport annuel. «Les problèmes sont connus et identifiés. Maintenant, il est question d’apporter des solutions à un bon rythme. Or, tout va trop lentement», a-t-il déclaré en soulignant le manque de personnel, les charges excessives et l’équipement insuffisant. Sa critique porte donc essentiellement sur le rythme avec lequel les structures responsables tentent de remédier aux problèmes.

Bartels demande au ministère de lancer une «initiative générale pour accélérer les réformes». Sur un ton diplomatique, il demande aussi un «changement de mentalité» dans les rouages de la Bundeswehr, ceci afin d’éviter les blocages : «La réorientation a commencé, mais les soldates et soldats n’ont, pour l’instant, pas encore vu arriver de nouveaux personnels et de nouveaux équipements, en revanche, ils ont plus de choses à faire», rapporte-t-il.

Il donne en exemple la nouvelle force de lutte contre les cyberattaques et le piratage sur Internet. Celle-ci, qui doit se former à partir de mars prochain, doit, à terme, réunir 14 300 personnes (civiles et militaires), dont une partie doit encore être embauchée. Les prévisions actuelles prévoient, cependant, que le potentiel de la nouvelle «cyberforce» n’ira pas au-delà de 7 000 hommes d’ici à 2023. Ce qui, aux yeux de Bartels, est une progression «à la vitesse de l’escargot» et est une promesse de surcharge de travail pendant des années.

Pour les équipements. M. Bartels souligne la même lenteur. Ainsi, le nombre de chars de combat de la Bundeswehr, 225 au total, doit être augmenté de cent unités via la modernisation de Leopard 2. Mais la période prévue pour mener à bien cette opération est de sept ans. «Pourquoi cela doit-il durer aussi longtemps ?», s’interroge le Commissaire parlementaire, qui résume en précisant que si l’on maintient le rythme actuel d’équipement, les actions lancées aujourd’hui ne seront pas achevées avant 2030.

En ce qui concerne le moral des soldats, deux faits ont particulièrement pesé : le net surcroît de travail dû à l’accueil des réfugiés, ainsi que les difficultés d’organisation consécutives à la nouvelle directive sur le temps de travail dans la Bundeswehr. Malgré tout, M. Bartels a jugé que la situation générale ne rendait pas nécessaire la réactivation du service militaire obligatoire.

http://www.ttu.fr/rapport-annuel-bundeswehr/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Jeu 2 Fév 2017 - 17:41

Citation :
02.02.2017

Deux NH90 allemands sont arrivés au Mali et 6 autres hélicoptères vont suivre





Le hasard d'une étape à Wiesbaden, au QG de l'US Army en Europe, m'a permis de rencontrer l'inspecteur général de l'armée de terre allemande, le général Jörg Vollmer avec qui j'ai échangé sur le renforcement de la présence allemande au Mali, dans le cadre du déploiement onusien (photos Bundeswehr).

Berlin assure donc la relève des Pays-Bas, qui ont rapatrié leurs CH-47 Chinook et AH-64 Apache.



Les deux premiers des huit hélicoptères que l'armée allemande va déployer au Mali sont arrivés à Bamako à bord d'un Antonov 124-100. L'un est arrivé le 27 janvier, l'autre le 29. Le 31, ils étaient à Gao, accueillis avec faste:



Ils seront rejoints par deux autres NH90 et quatre hélicoptères d'attaque Tigre au cours des prochains jours.

Tous ces hélicoptères rejoindront Gao, à 1 200 km de Bamako où ils seront basés jusqu'à la mi-2018 en soutien de la mission des Nations Unis au Mali (Minusma).



Berlin gonfle ainsi son empreinte au sol au Mali et déploie 350 personnes supplémentaires. Au total, en combinant les effectifs au sein de la Minusma et ceux au sein de l'EUTM Mali (voir ici), l'Allemagne déploie 1 000 soldats au Mali.


http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2017/02/02/deux-nh9o-allemands-sont-arrives-au-mali-et-6-autres-helicop-17567.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Ven 3 Fév 2017 - 20:25

Citation :
Humiliations et abus sexuels à la Bundeswehr


3 février 2017/Actualité des forces


Alors que, la semaine dernière, la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, avait dû essuyer les sarcasmes de certains milieux militaires et politiques pour avoir organisé un séminaire sur les «orientations sexuelles dans la Bundeswehr» à destination de hauts gradés, un scandale, qui confirme la ministre dans ces intentions, a éclaté vendredi 28 janvier.

Der Spiegel a révélé que la caserne Staufer à Pfullendorf (lac de Constance), qui abrite les activités de formation du corps d’élite des sauveteurs de combat, était aussi le lieu de violences, de rites initiatiques avilissants et d’abus sexuels commis depuis au moins 2014 sur des jeunes recrues par un groupe de soldats. Sept d’entre eux ont d’ores et déjà été exclus de l’armée, pendant que le commandement de la caserne, responsable mais pas coupable, a été muté.

Mme von der Leyen a précisé que plusieurs enquêtes étaient déjà en cours. La commission de la Défense a prévu de s’emparer du sujet dans une réunion extraordinaire. Enfin, lors de son fameux séminaire, la ministre a évoqué la nomination d’un médiateur spécifiquement chargé de ce type de problèmes déjà rencontrés.

http://www.ttu.fr/humiliations-abus-sexuels-a-bundeswehr/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Ven 3 Fév 2017 - 21:17

Citation :
Heckler & Koch unveils HK433 modular assault rifle


Remigiusz Wilk, Warsaw - IHS Jane's Defence Weekly

03 February 2017



German firearms manufacturer Heckler & Koch has unveiled a modular rifle, the HK433, chambered in 5.56x45 mm. It will be proposed to the Bundeswehr as a replacement for the currently issued G36 rifle.


Heckler & Koch's HK433 assault rifle family will be proposed to the Bundeswehr as a replacement for the currently issued
G36 rifle. (H&K)



This is the fourth rifle family being offered by the Oberndorf-based manufacturer after the G36, HK416, and HK417 weapons.

The backbone of the new weapon family is the 5.56 mm HK433 assault rifle, although other calibres such as 7.62x51 mm (HK231), 7.62x39 mm (HK123), and 300 BLK may be also offered.

The HK433 is a gas-operated weapon with a short-stroke gas piston system, using a locked rotating bolt head.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Mar 7 Fév 2017 - 19:52

Citation :
Otan : Un bataillon allemand se déploie en Lituanie


Posté dans Europe, Otan par Laurent Lagneau Le 07-02-2017




Conformément aux mesures dites de « réassurance » décidées au bénéfice des pays baltes et de la Pologne lors du dernier sommet de l’Otan, à Varsovie, en juillet 2016, plusieurs centaines de soldats allemands viennent arriver à Rukla, en Lituanie, après avoir été précédés par une compagnie belge forte d’une centaine d’hommes et d’une cinquantaine de véhicules.

Cette arrivée a été saluée par la présidente lituanienne, Dalia Grybauskaite. « La Lituanie n’a jamais auparavant accueilli de forces alliées d’une telle importance », a-t-elle affirmé lors d’une cérémonie officielle. « C’est un message clair et important pour tous: l’Otan est forte et unie », a-t-elle ajouté.

De son coté, la ministre allemande la Défense, Ursula von der Leyen, qui était aussi présente à Rukla, a assuré que cet engagement de Berlin serait durable, quels que soient les résultats des prochaines élections fédérales. « Tous les partis partagent la même posiition solide » à l’égard des Alliés, a-t-elle dit.

« Nous sommes déterminés à protéger la Lituanie », a poursuivi Mme von der Leyen. Et d’ajouter, en faisant référence à la Seconde Guerre Mondiale : « Pour nous Allemands, c’est une journée particulière. Nous sommes liés depuis longtemps par une histoire difficile. Il est donc d’autant plus beau que nous défendons ensemble la démocratie et l’amitié. »

Les 450 militaires allemands déployés en Lituanie sont principalement issu du Panzergrenadierbataillon 122, basé en Bavière. Ils disposent notamment de 30 véhicules de combat d’infanterie « Marder », qui ne sont plus tout jeune (ils doivent être remplacés par le Puma de Krauss-Maffei-Weigmann) ainsi que de 6 chars Leopard 2A7.

La décision de l’Otan de déployer 4 bataillons multinationaux sur son flanc oriental vise à rassurer les pays baltes et la Pologne, qui craignent les intentions de la Russie. C’est ainsi que l’Allemagne a été désignée pour être la « nation-cadre » pour la Lituanie.

Pour la présidente lituanienne, la présence de ce bataillon va « renforcer considérablement la dissuasion » face « au dispositif militaire en développement autour de nos frontières », notamment à Kaliningrad, cet enclave russe étant l’objet, selon elle, d’une « militarisation agressive. »

Par ailleurs, l’Allemagne est particulièrement engagée en faveur de la sécurité des pays baltes puisqu’elle a également déployé 4 avions de combat Eurofighter Typhoon en Estonie, dans le cadre de l’opération Air Baltic Policing.

La mise en place de ces bataillons multinationaux va se poursuivre lors des prochaines semaines. Nation cadre pour la Lettonie, le Canada y enverra, en mai, 455 soldats. Même chose pour les États-Unis en Pologne et le Royaume-Uni en Estonie. À noter que, en 2017, une compagnie française sera envoyée aux côtés du contingent britannique pour une durée de 6 mois.

http://www.opex360.com/2017/02/07/otan-bataillon-allemand-se-deploie-en-lituanie/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Mar 7 Fév 2017 - 22:21

Citation :
L'A400M de la ministre de la Défense allemande victime d'une panne


AFP 07/02/2017


L'avion de transport militaire A400M de la ministre de la Défense allemande est tombé en panne mardi lors d'un déplacement en Lituanie, un nouvel incident pour le gros porteur d'Airbus qui a accumulé les déconvenues, a constaté l'AFP.

Ursula von der Leyen s'était envolée mardi matin de Berlin dans un A400M pour assister à Rukla, au nord de Kaunas, à une cérémonie saluant l'arrivée de plusieurs centaines de soldats allemands, venus renforcer le front oriental de l'Otan face à la Russie.

Le vol aller s'est passé sans encombre, selon une journaliste de l'AFP présente à bord, mais à l'issue de la cérémonie, l'A400M n'a pas pu repartir, victime d'une panne sur un moteur. Le retour a dû se faire à bord d'un avion de type "Transall", un appareil vieux d'une cinquantaine d'années que le programme A400M doit précisément remplacer, notait l'agence de presse allemande dpa.

Il s'agissait de la première fois que la ministre empruntait un A400M pour un déplacement, selon dpa.
La Bundeswehr, l'armée allemande, a commandé 53 A400M à l'avionneur Airbus. Le premier appareil a été livré en décembre 2014 et en décembre dernier, l'Allemagne a réceptionné son sixième A400m, le premier au standard tactique.

Berlin a régulièrement exprimé son mécontentement face aux retards accumulés par le programme A400M, lancé dans les années 2000 mais victime de multiples problèmes.

Le 9 mai 2015, un A400M s'était écrasé lors d'un vol d'essai près de Séville, dans le sud de l'Espagne, entraînant la mort des deux pilotes et de deux ingénieurs. Lors du crash, trois des quatre moteurs de l'appareil ne répondaient pas aux commandes de l'équipage.

https://www.lorientlejour.com/article/1033892/la400m-de-la-ministre-de-la-defense-allemande-victime-dune-panne.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Jeu 9 Fév 2017 - 18:42

Citation :
Plus d’A400M pour Berlin


9 février 2017/ Actualité Industrie et matériels


Selon le Süddeutsche Zeitung, la ministre Ursula Von der Leyen veut augmenter le nombre d’A400M allemands. Initialement, les militaires avaient demandé 73 appareils (2001), mais les députés fédéraux ne leur en avaient accordé que 60. Au fil des ans et des restrictions budgétaires, Berlin avait encore abaissé ce chiffre à 53 avions. Un accord avec Airbus prévoyait finalement une dernière réduction à 40 appareils, les 13 A400M non utilisés devant être vendus par l’Allemagne à des pays tiers.

Aujourd’hui, tout a changé. Le contexte géopolitique, l’évolution de l’opinion publique, les responsabilités grandissantes de l’Allemagne dans l’Otan ou encore les caisses pleines du bon Dr. Schäuble poussent Mme von der Leyen à rééquiper la Bundeswehr sans trop compter.

Comme le rapporte le quotidien, la décision de conserver tout ou partie des 13 appareils n’est pas encore tombée. Mais le ministère a confirmé que des discussions bien concrètes étaient en cours. Une partie des machines irait à la Bundeswehr pendant que l’autre partie serait vendue à des pays européens (dont la Suisse et la République Tchèque) avec, cependant, un stationnement maintenu en Allemagne. Aucun chiffre précis sur le coût de l’opération n’a été mentionné. On parle néanmoins d’une somme en millions d’euros et à trois chiffres.

http://www.ttu.fr/plus-da400m-berlin/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Lun 13 Fév 2017 - 18:56

Citation :
Bundeswehr


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Lun 13 Fév 2017 - 22:52

Citation :
Défense : Berlin veut renforcer les liens avec Paris et d'autres


Reuters 13/02/2017


L'Allemagne présentera cette semaine un projet visant à créer une flotte d'avions de transport militaire commune avec la France, composée de C-130J de Lockheed Martin, et à intégrer une flotte européenne de tankers Airbus A330 dont le commandement est exercé par les Pays-Bas, a-t-on appris de sources proche du ministère de la Défense à Berlin.

Cette initiative, et d'autres avec la Norvège, la Roumanie et la République tchèque, visent à développer une coopération renforcée en Europe en matière de défense, et le tout fera l'objet d'une communication lors d'une réunion des ministres de la Défense de l'Otan à Bruxelles, a-t-on ajouté.

L'Allemagne et d'autres pays membres de l'Otan sont instamment priés par les Etats-Unis d'augmenter leurs dépenses militaires afin d'atteindre l'objectif de l'Alliance consistant à consacrer 2% du PIB à ces dépenses.

Le projet avec la France, mentionné pour la première fois en octobre, fera l'objet d'une déclaration d'intention signée par la ministre de la Défense Ursula von der Leyen, a-t-on précisé.

Suivant cette déclaration, l'Allemagne doit acheter de quatre à six C-130J et les intégrer dans la flotte française. La France doit acquérir quatre C-130J et pourrait encore en acheter d'autres à l'avenir, selon une source au fait du programme.

https://www.lorientlejour.com/article/1034961/defense-berlin-veut-renforcer-les-liens-avec-paris-et-dautres.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Ven 17 Fév 2017 - 22:16

Citation :
Bundeswehr

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Mer 22 Fév 2017 - 18:11

Citation :
Un budget allemand à 2% ou 3% ?


Publié le 22 février 2017/Actualité Stratégie et politique


Depuis que la donne sécuritaire a changé, que le pacifisme de la population allemande s’est de ce fait relativisé et que les Etats-Unis de Trump ont tapé du poing sur la table pour voir, «vraiment», les budgets militaires européens augmenter d’ici à 2024, les Allemands se livrent à une surenchère de propositions à la hausse.

La ministre de la Défense Ursula von der Leyen milite bien sûr en faveur d’un budget à 2% (1,19% en 2016). Tout récemment, son ministère a revu à la hausse l’évolution programmée des effectifs. Il est désormais question d’atteindre les 198 000 soldats à l’horizon 2024, contre 192 000 récemment, et ce pour des effectifs actuels de 166 500 hommes.

Fait nouveau, au lendemain de la Conférence sur la sécurité de Munich (MSC), le grand argentier Wolfgang Schäuble a soutenu ces objectifs comme jamais il ne l’avait fait : «On ne peut pas tout s’offrir, mais si on sait se fixer des priorités, c’est possible. Nous disposons de la marge de manœuvre nécessaire», a-t-il expliqué.

Pour sa part, le Président de la République en exercice, Joachim Gauck, a repris l’idée lancée par le patron de la MSC, Wolfgang Ischinger, qui plaide pour un budget à 3% du PIB ! Attention, Ischinger inclut dans cette part les dépenses militaires classiques, l’aide au développement et ce qu’il appelle sans trop de précision la «diplomatie humanitaire». Inscrire la conception de défense globale, c’est-à-dire civile et militaire, préventive et défensive, dans le budget est une idée séduisante qui pourrait, contrairement aux objectifs budgétaires purement militaires, «ne pas être refusée par principe par tous les gens de gauche», a précisé Ischinger.

Ce dernier n’a pas tort puisque le ministre des Affaires étrangères social-démocrate et encore président du SPD, Sigmar Gabriel, a justement expliqué que «la seule augmentation des budgets militaires» n’offrait pas de «garantie de sécurité» et qu’il fallait compter avec les milliards dépensés par l’Allemagne dans l’aide au développement ou l’accueil des réfugiés.

Pour Ursula von der Leyen, l’approche globale d’Ischinger et l’objectif de 3% sont cependant illusoires : «Nous ne devons pas nous leurrer avec un objectif de 2 + 1, car jusqu’à présent, nous n’avons pas atteint nos objectifs budgétaires, tant pour la défense que pour l’aide au développement», a-t-elle expliqué. En 2017, les dépenses militaires allemandes devraient monter à 1,22% du PIB. Quant à celles pour l’aide au développement, elles représentaient 0,52% du PIB, alors que la cible recommandée par l’Onu est de 0,7%. Face à cette valse de chiffres, M. Gabriel a demandé que la demande US ne soit pas «sur-interprétée».

Interrogée par TTU, la chercheuse allemande Claudia Major (département Politique de sécurité de l’Institut de politique internationale – SWP) souligne aussi que l’objectif d’un budget à 2% se discute : «Un tel objectif est purement quantitatif. Il mesure l’argent investi dans la défense (input), il ne mesure pas les résultats (output), donc la capacité militaire achetée. Si un pays veut dépenser son budget défense dans le personnel et les retraites militaires, il peut le faire. Donc l’objectif de 2% dit très peu sur la capacité réelle à se défendre», relève-t-elle en expliquant qu’une des questions intéressantes à l’avenir est de voir «quelles conséquences tireront vraiment les Américains si les Européens ne répondent pas à leurs exigences».

http://www.ttu.fr/budget-allemand-a-2-3/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Mer 22 Fév 2017 - 23:15

Citation :
Berlin décide une hausse de ses effectifs militaires plus importante que prévu


Posté dans Europe par Laurent Lagneau Le 22-02-2017




En mai 2016, Ursula von der Leyen, la ministre allemande de la Défense, avait annoncé une hausse relativement importante des effectifs de la Bundeswehr [armée allemande, ndlr], avec le recrutement de 14.300 soldats et de 4.400 personnels civils supplémentaires. Il s’agissait alors de permettre à Berlin de remplir ses « obligations internationales », revues à la hausse depuis la publication d’un Livre blanc sur la défense, l’été dernier. Une première depuis la fin de la Guerre froide.

En effet, la Bundeswehr est engagée au Mali, en particulier au sein de la Mission des Nations unies (MINUSMA) ainsi qu’en Afghanistan, où elle a maintenu un contingent important dans le cadre de la mission Resolute Support, de l’Otan.

En outre, l’Allemagne participe également à la coalition anti-jihadiste avec 6 Tornado ECR basés en Turquie et aux mesures de réassurance prises par l’Alliance atlantique au bénéfice de la Pologne et des États baltes, en étant « nation-cadre » d’un bataillon multinational déployé en Lituanie et en fournissant des unités à la future force de réaction très rapide de l’Otan (Very High Readiness Joint Task Force – VJTF).

Seulement, la hausse annoncées au printemps 2016, qui devait porter les effectifs de la Bundeswehr à 192.500 personnels, est encore insuffisante. Le 21 février, le ministère allemand de la Défense a en effet annoncé son intention de recruter 5.000 soldats et 1.000 civils de plus au cours des 7 prochaines années.

« La Bundeswehr est sollicitée comme jamais auparavant. […] Nous faisons tout pour combler les manques, y compris en ce qui concerne le matériel », a fait valoir Mme von der Leyen, qui, outre les opérations extérieures en cours, a également cité la nécessité de répondre à des besoins nouveaux, notamment en matière de cyberdéfense.

Au total, la Bundeswehr, qui comptait 585.000 personnels au lendemain de la réunification, devrait disposer de près de 198.000 militaires et de 61.000 civils en 2024. Après la suspension de la conscription, ses effectifs avaient été portés à 178.000 soldats (168.000 professionels et 10.000 volontaires).

Cela étant, le recrutement de ces nouveaux personnels ne sera pas facile, en raison de la concurrence du secteur privé (en particulier pour tout ce qui a trait au cyber), du faible taux de chômage chez les jeunes allemands, pas toujours prêts à se plier aux exigences de la vie militaire, et de la démographie allemande.

http://www.opex360.com/2017/02/22/berlin-decide-hausse-de-ses-effectifs-militaires-plus-importante-que-prevu/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Lun 27 Fév 2017 - 22:19

Citation :
27 fév. 2017 | Par Emmanuel Huberdeau

Airbus va moderniser les CH-53 allemands



Airbus Helicopters modernise les CH-53 allemands © Airbus Helicopters



Le groupe Airbus a annoncé la commande par l'armée allemande (Bundeswehr) de la modernisation de 26 hélicoptères lourds CH-53 (Masse maximale au décollage de 19 tonnes). L'usine d'Airbus Helicopters à Donauworth en Allemagne se chargera des travaux. Le programme sera lancé en 2017 et devrait se poursuivre jusqu'en 2022.

La modernisation devrait permettre aux CH-53 allemands de voler au moins jusqu'en 2030. Le contrat prévoit qu'Airbus Helicopters se charge de la gestion des pièces obsolètes des appareils, qui ne sont plus disponibles sur le marché et qui seront remplacées par des éléments neufs.

Le CH-53 de Sikorsky est employé par l'Allemagne depuis 1975. Au total, 112 appareils ont été construits pour les forces armées allemandes. En 2002, 20 appareils avaient été portés au standard CH-53GS. A partir de 2006, une quarantaine d'appareils ont été portés au standard CH-53 GA avec un nouveau système d'arme.

http://www.air-cosmos.com/airbus-va-moderniser-les-ch-53-allemands-90491
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Mer 1 Mar 2017 - 19:04

Citation :
L’Europe est-elle prête à voir le budget militaire allemand être porté à 60 milliards d’euros?


Posté dans Europe, Otan par Laurent Lagneau Le 01-03-2017




En mai dernier, Nicolas Sarkozy avait critiqué la politique de défense menée par son successeur, François Hollande, en soulignant que le budget militaire de l’Allemagne dépassait celui de la France. »

« Le budget est actuellement de 32 milliards d’euros. Pour la première fois depuis 1945, la France dispose d’un budget de la défense inférieur à celui de l’Allemagne [34 milliards, ndlr]. Quel symbole ! Cela en dit long sur la perte d’influence de la France, sur les ambitions allemandes et le manque d’ambition français », avait-il lâché, oubliant au passage que les courbes s’étaient croisées pendant son quinquennat.

Mais il n’y a peut-être pas qu’en France où le budget militaire allemand suscite des commentaires. D’autant plus que le leadership de l’Allemagne au sein de l’Union européenne, de par sa santé économique et son influence, est regardé avec méfiance. En Grèce, par exemple, où l’on peine à se remettre de la crise de la dette, le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble, avait été caricaturé, par un journal, en 2015, en officier de la Wehrmacht, ce qui donna lieu à des protestations officielles de Berlin. Et ce n’était pas la première fois que cela arrivait.

Cela étant, on ne peut pas demander à l’Allemagne de s’impliquer militairement dans les opérations extérieures et lui reprocher d’augmenter son budget de la défense… Et, comme les autres membres de l’Otan, elle a pris l’engagement de porter le niveau de ses dépenses militaires à 2% de son PIB d’ici 2024.

Évidemment, au regard de ses résultats économiques, un tel pourcentage de la richesse nationale équivaut une somme très importante. Selon Sigmar Gabriel, désormais ministre Affaires étrangères [avoir été celui de l’Économie, ndlr], atteindre cet objectif fixé par l’Otan reviendrait à doter la Bundeswehr d’un budget annuel de 60 milliards d’euros.

Or, le chef de la diplomatie allemande s’est interrogé, lors d’un déplacement en Estonie, ce 1er mars, si l’Europe était prête à voir Berlin dépenser autant pour ses forces armées. Pour le coup, l’Allemagne cocherait au moins deux cases (suprématie économique et militaire) qui en feraient une superpuissance européenne.

L’Allemagne « doit faire plus » en matière de dépenses militaires, mais l’Europe veut-elle qu’elle mette 60 milliards d’euros par an dans son armée? », a en effet demandé M. Gabriel. « Ce serait le résultat si nous dépensions 2% [du PIB]. Ce serait notre suprématie militaire en Europe et je pense que nos voisins n’aimeraient pas cela », a-t-il ajouté, au cours d’une conférence de presse donnée aux côtés de Sven Mikser, son homologue estonien.

En 2016, le budget militaire allemand était équivalent à 1,2% du PIB. Pour cette année, Berlin envisage de l’augmenter d’environ 8%, pour le porter à 37 milliards d’euros. En outre, un plan d’investissement de 130 milliards sur 15 ans a été décidé pour combler les trous capacitaires de la Bundeswehr et les effectifs militaires vont augmenter plus que prévu.

L’objectif des 2% du PIB est globalement accepté par les principales formations politiques allemandes. Mais le calendrier pour y parvenir fait débat. Ainsi, Sigmar Gabriel n’est pas partisan d’une hausse rapide. Toutefois, il a estimé « correct que l’Europe accepte que l’époque où les Etats-Unis ont pris sur eux le principal effort de défense est révolue », d’autant plus que « PIB de l’Europe est le même que celui des États-Unis ». Aussi, a-t-il ajouté, « il n’y a aucune raison de demander plus aux États-Unis qu’à l’Europe. »

Seulement, pour le ministre allemand, les dépenses militaires ne doivent pas être l’alpha et l’omega des politiques de sécurité. « Je ne pense pas que la sécurité du monde d’aujourd’hui puisse être garantie uniquement par les dépenses pour la défense. La plupart des guerres et les développements de la crise migratoire actuelle ne sauraient être résolus avec davantage de matériel, mais en protégeant les gens contre la famine, la pauvreté et la guerre », a-t-il dit.

http://www.opex360.com/2017/03/01/leurope-elle-prete-voir-le-budget-militaire-allemand-etre-porte-60-milliards-deuros/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20044
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Mar 7 Mar 2017 - 19:30

Citation :
L’Allemagne envisage d’acquérir des drones américains MQ-4 Triton


Posté dans Europe, Forces navales par Laurent Lagneau Le 07-03-2017




On reprend presque les mêmes et on recommence… En mai 2013, l’Allemagne dut renoncer à se doter de 5 drones HALE (Haute Altitude Longue Endurance) EuroHawk, un type d’appareil développé conjointement par le groupe américain Northrop Grumman et Cassidian (Airbus Group) sur la base du RQ-4 Global Hawk afin de remplacer les derniers Bréguet Atlantic SIGINT de la Deutsche Marine.

Cet abandon s’expliquait par l’impossibilité d’obtenir la certification de l’EuroHawk devant lui permettre d’évoluer dans l’espace aérien européen. Pour cela, Berlin aurait dû débloquer une rallonge de 500 millions d’euros, soit 50% de plus par rapport au montant de la commande initiale. L’affaire fit grand bruit mit le ministre allemand de la Défense, qui était alors Thomas de Maizière, en grande difficulté.

Près de quatre ans plus tard, et comme le déficit capacitaire reste encore à combler, l’Allemagne envisagerait de commander un nombre non encore précisé de drones MQ-4C Triton, un appareil conçu par Northrop-Grumman, également sur la base du RQ-4 Global Hawk. L’intégration des différents capteurs reviendrait à Airbus, comme pour les EuroHawk.

L’information, donnée par la Süddeutsche Zeitung, a été confirmée auprès de l’agence Reuters par des sources au ministère allemand de la Défense. La livraison des premiers exemplaires se ferait après 2025, ont-elles précisé.

Le MQ-4C Triton, dont la mise en production a été décidée en septembre 2016, a été initialement développé pour répondre aux besoins de la marine américaine. D’une envergure de 40 mètres environ pour une longueur de 14,5 mètres, ce drone peut voler à une altitude de 60.000 pieds (plus de 18.000 mètres), à une vitesse de 530 km/h. L’US Navy en attend 68 exemplaires, lesquels seront mis en oeuvre aux côtés des avions de patrouille maritime P8 Poseidon. L’Australie en a commandé 7 unités.

http://www.opex360.com/2017/03/07/lallemagne-envisage-dacquerir-des-drones-americains-mq-4-triton/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Allemande (Bundeswehr)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 41 sur 43Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42, 43  Suivant
 Sujets similaires
-
» film allemand sur la deuxième guerre mondiale
» Le QG de l'Armée allemande à Gruchet-le-Valasse
» La bibliothèque idéale en littérature allemande contemporain
» German Navy - Marine Allemande
» Recherche PHOTOS MARINE pour le musée de l'armée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: