Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Allemande (Bundeswehr)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18387
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Mer 8 Mar 2017 - 18:51

Citation :
L’Allemagne reporte l’achat du système de défense aérienne MEADS


Posté dans Défense antimissile, Europe par Laurent Lagneau Le 08-03-2017




En juin 2015, Berlin annonça son intention d’acquérir le système de défense aérienne MEADS (Multinational Extended Air Defense System) dans le cadre du programme TLVS [Taktisches Luftverteidigungssystem, ndlr], visant à remplacer les batteries Patriot de la Bundeswehr, acquises dans les années 1980. Le montant du contrat était alors estimé à plus de 4 milliards d’euros.

Pour rappel, le système MEADS, lancé en 1995 sous l’égide de l’Otan, est développé conjointement par Lockheed-Martin et les filiales de MBDA en Allemagne et en Italie. Ce programme n’a pas été épargné par les retards et les surcoûts, au point que le Pentagone envisagea, en 2011, de l’abandonner. Ce qu’il ne put pas faire, étant donné les pénalités qu’il aurait dû s’acquitter en cas de rupture de contrat.

Cela étant, le contrat devant confirmer les intentions allemandes n’a toujours pas été signé. Et il ne le sera pas d’ici les prochaines élections législatives, lesquelles auront lieu en septembre. Or, l’objectif d’Ursula von der Leyen, la ministre allemande de la Défense, était de boucler ce dossier avant la fin de l’actuelle législature.

Pour expliquer ce nouveau contretemps (le contrat aurait dû être signé avant la fin de l’année 2016), le ministère allemand de la Défense a expliqué que la proposition faite par MBDA ne lui convenait pas totalement. « Il y a encore du travail à faire », a confié une source à l’agence Reuters. Cette dernière avait avancé, en octobre dernier, que le coût du projet dépassait de « plusieurs milliards d’euros » l’estimation qui avait été faite au moment de l’annonce du choix en faveur du système MEADS.

Aussi, sauf retournement de dernière minute, le contrat « MEADS » risque de ne pas être signé avant l’été 2018. Et encore, tout dépendra de ce que décidera la nouvelle équipe gouvernementale qui sera en place après les élections de l’automne. En tout cas, pour le moment, le ministère allemand de la Défense s’attend toujours à ce que ce système de défense aérienne soit opérationnel d’ici 2025, conformément aux plans initiaux.

http://www.opex360.com/2017/03/08/lallemagne-reporte-lachat-du-systeme-de-defense-aerienne-meads/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18387
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Sam 11 Mar 2017 - 13:23

Citation :
10/03/2017

Les Tornado allemands dotés d'un simulateurs de paillettes suisses !  





La Luftwaffe a acquis auprès de la société suisse Ruag Aviation un système d'essai ECM de simulation contre-mesures électroniques pour sa flotte d'avions de combat Tornado. L'équipement de test avancé et de contremesure de type « CAST-easy » repose sur l'électronique plutôt que sur la pyrotechnie pour tester les engagements de paillettes et les éjections de celles-ci pour vaincre les missiles attaquants.

RUAG CAST-easy :



Le système « CAST-easy » peut être intégrée sur n’importe quel avion de combat. Ce système de simulation électronique est très durable et permet plus de 2000 cycles de test. Il supporte tous les distributeurs de paillettes indépendamment du fabricant d'origine. Il fonctionne avec une nouvelle norme de logiciel qui permet l’emploi d’un nouveau récepteur d'avertissement de radar avec une liaison de données Link 16. Le système peut être réinitialisé à la pression d'un bouton.

Le CAST-easy ne contient pas de pyrotechnie, réduisant ainsi encore ses faibles coûts d'exploitation et permettant le déploiement sur de nombreux systèmes différents sans aucune restriction géographique ou de sécurité. Il est compatible avec tous types de cartouches de contre-mesures standard de 1 × 1 de l'OTAN et est qualifié pour une utilisation même dans les conditions environnementales les plus difficiles.


Photos : 1 Tornado de la Luftwaffe@ G.Wilheim 2 Le CAST-easy à l’essai sur un Cougar suisse @RUAG


http://psk.blog.24heures.ch/archive/2017/03/10/les-tornado-allemands-dotes-d-un-simulateur-de-paillette-sui-863199.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18387
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Sam 11 Mar 2017 - 15:22

Citation :
Bundeswehr


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18387
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Lun 13 Mar 2017 - 20:50

Citation :
Berlin s’éloigne des objectifs de l’OTAN


Actualités  Nathan Gain  13 mars, 2017  

Une augmentation de 7,3% et un budget qui plafonne à 37Md€ cette année, 10Md€ d’investissements d’ici 2020, une armée de 200 000 soldats pour 2024 : la nouvelle trajectoire annoncée en 2016 pour les dépenses militaires allemandes a – en théorie – de quoi susciter l’envie des armées voisines. Mais de nouveaux éléments présentés dans un brouillon du budget fédéral allemand pour 2018 tendent à relativiser l’effort budgétaire de la troisième puissance militaire européenne.


L’Allemagne tournerait-elle le dos aux objectifs financiers demandés par l’OTAN?



Après le sursaut enregistré en 2017, Berlin envisage désormais une hausse de « seulement » 3.9% (1.4Md€) pour ses dépenses militaires en 2018. Exit également les 10Md€ d’investissements supplémentaires annoncés l’année dernière pour la période 2017-2020, le budget dévoilé vendredi prévoit maintenant de n’investir que 5,3Md€ entre 2018 et 2021. Loin de la flambée financière du cru 2017, le brouillon de budget 2018 semble dorénavant annoncer la défaite de l’Allemagne dans la course aux 2% de PIB consacrés à la défense demandés par l’OTAN d’ici 2024.

L’Allemagne, pour respecter cet engagement, devrait pratiquement doubler son budget militaire pour que celui-ci atteigne 65Md€, voire davantage si l’économie allemande continue sa progression.  Cette dernière, engagée dans une période de croissance jusqu’au moins 2021, limite en effet artificiellement l’ampleur du pourcentage d’investissements militaires. Ainsi, si l’effort budgétaire programmé pour 2018 se concrétise, les dépenses militaires allemandes n’atteindront « que » 1,23% du PIB, soit une augmentation de… 0,03% par rapport à 2017, et resteront donc bien en deçà de l’objectif fixé en 2014 par l’OTAN. À ce rythme là, l’Allemagne ne franchirait le niveau requis par l’Alliance que vers 2045… De son côté, la France, qui consacre 1,78% de son PIB à son armée, ne devrait fournir qu’un effort supplémentaire de 2Md€ par an pour atteindre le palier OTAN dans cinq ans. Dés lors, si les finances sont disponibles, quels sont les freins à une augmentation progressive du budget militaire allemand ?

L’opposition est à la fois politique et culturelle. La ministre de la Défense allemande Ursula von der Leyen doit en effet affronter une opposition politique particulièrement virulente, qui accuse le gouvernement de consacrer plus d’argent au réarmement lorsqu’il faudrait faire davantage d’efforts en matière d’éducation et de sauvegarde de l’environnement. La crise migratoire capte également une partie des bénéfices, le ministère des Finances allemand estimant à 20Md€ par an le budget nécessaire pour mener à bien la politique sociale à l’égard du million de migrants à qui Berlin a offert l’asile. Plus encore, une partie de la population reste sceptique face à l’appareil militaire national, et demeure donc opposée à toute politique favorisant un réarmement de l’Allemagne.

http://forcesoperations.com/berlin-face-au-mirage-budgetaire-de-lotan/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18387
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Hier à 21:56

Citation :
Bundeswehr orders 1,000 Spike LR ATGMs

Sebastian Schulte, Bonn - IHS Jane's Defence Weekly

28 March 2017



The German parliament gave the green light on 22 March for the Bundeswehr to procure 1,000 Israeli-designed Spike LR anti-tank guided missiles (ATGMs) and 97 corresponding launcher units worth EUR158.3 million (USD172 million) from EuroSpike under the Bundeswehr's multirole guided missile system (MELLS) programme.

The contract breaks down into EUR112.4 million for the missiles themselves, EUR25.6 million for the launchers, and EUR20.3 million for integration into the Bundeswehr's AGDUS laser-based training and simulation system.

The procurement is to begin in 2018, with 104 missiles and 39 launcher units to be procured by 2020. The German Ministry of Defence (MoD) expects additional user costs for MELLS of EUR25 million projected over the course of 20 years until 2037, as well as EUR18.7 million in user costs for the AGDUS components.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Allemande (Bundeswehr)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 42 sur 42Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42
 Sujets similaires
-
» film allemand sur la deuxième guerre mondiale
» Le QG de l'Armée allemande à Gruchet-le-Valasse
» La bibliothèque idéale en littérature allemande contemporain
» German Navy - Marine Allemande
» Recherche PHOTOS MARINE pour le musée de l'armée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: