Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Allemande (Bundeswehr)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
AuteurMessage
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8155
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Mer 31 Aoû 2016 - 16:20

Citation :
General Atomics protests Germany's rejection of Reaper

Gareth Jennings, London - IHS Jane's Defence Weekly
31 August 2016



General Atomics Aeronautical Systems Inc (GA-ASI) is challenging in the courts Germany's recent decision to lease Israel Aerospace Industries (IAI) Heron TP medium-altitude long-endurance (MALE) unmanned aerial vehicle (UAV) instead of procuring its own MQ-9 Reaper, it was disclosed on 30 August.

The US company filed a lawsuit with the German high court on 29 August protesting the Bundeswehr's decision, announced in January, to lease between three and five Heron TP UAVs from 2018, at a cost of about EUR580 million (USD646 million), the Reuters news agency reported.

As reported by Reuters, the reasons behind GA-ASI's protest have not been revealed, other than it follows an earlier complaint against the leasing arrangement that was lodged with the German cartel office in June and which was rejected on 17 August.

GA-ASI has been pushing its Reaper platform to Germany for a number of years, and in 2008 the country's government went so far as to request a sale from the United States. On that occasion, however, it ultimately decided to adopt the IAI Heron 1 instead.

With the Bundeswehr already fielding three IAI Heron 1 UAVs, it plans to replace these with the larger and more capable Heron TP to fulfil its interim MALE UAV requirements. These will be operated by IAI in Israel (with Airbus Defence and Space managing the contract), and were due to be available to the Bundeswehr from 2018.

Whatever the reason behind the protest, it will likely result in a delay of several months to the Bundeswehr's fielding of its new MALE UAV capability. "This move by General Atomics is very unfortunate and frustrating, especially since our legal position was upheld by the [cartel office] with very clear words," a senior ministry acquisition official told lawmakers in a letter seen by Reuters.

The Heron TP is due serve the Bundeswehr as an interim MALE UAV solution until the pan-European MALE2020 system becomes operational in about 2025.





Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8155
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Mer 31 Aoû 2016 - 18:48

Citation :
L’armée allemande va pouvoir contrôler les antécédents de ses recrues potentiellesPosté dans Europe, Renseignement par Laurent Lagneau Le 31-08-2016


Le porte-parole du ministère allemand de la Défense a confirmé, ce 31 août, des chiffres publiés en avril par la presse d’outre-Rhin concernant les cas de radicalisation au sein de la Bundeswehr.

Ainsi, le Militärische Abschirmdienst (MAD), l’équivalent allemand de la DPSD française, enquête actuellement sur 64 personnes, militaires ou civiles, suspectées d’avoir des liens avec les « extrémistes islamistes ». Et, entre 2007 et 2016, 30 individus sont partis en Syrie ou en Irak après avoir effectué une période dans l’armée allemande et 19 ont vu leur contrat dénoncé pour leur proxilité avec la mouvance jihadiste.

Le problème est que le MAD ne peut vérifier les antécédents des militaires et des civils employés par le ministère de la Défense qu’après la signature de leur contrat. En effet, il est seulement demandé à une recrue de produire un certificat de bonne conduite et de montrer son attachement à la Loi fondamentale (Constitution).

Mais, au vu du contexte actuel, les procédures de recrutement vont changer. Dans l’exposé des motifs d’un projet de loi déposé par le gouvernement allemand à cette fin, il est expliqué que les « cercles islamistes » incitent leurs partisans à s’engager pour une courte durée dans la Bundeswehr afin d’y recevoir une formation militaire.

« Comme toutes les armées, la Bundeswehr peut être attrayante pour les islamistes cherchant à se former au maniement des armes », avait d’ailleurs commenté, en avril, Hans-Peter Bartels, le commissaire parlementaire pour les forces armées.

Aussi, le projet de loi en question vise à autoriser le MAD à vérifier les antécédents des recrues potentielles du ministère allemand de la Défense, ce qui l’obligerait à mener 20.000 enquêtes par an. Cette mesure, qui, en dépit de son caractère urgent, entrerait en vigueur le 1er juillet 2017, ne concerne pas seulement la mouvance jihadiste. Il s’agit aussi d’empêcher l’infiltration de la Bundeswehr par des militants d’extrême-droite et d’extrême-gauche.



http://www.opex360.com/2016/08/31/larmee-allemande-va-pouvoir-controler-les-antecedents-de-ses-recrues/




Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8155
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Jeu 1 Sep 2016 - 11:27

Citation :
France and Germany take over protection of Baltic skies




In a ceremony on Wednesday (31 August), France and Germany took over NATO’s Baltic Air Policing mission from Portugal and the United Kingdom, which guarded the skies over the Alliance’s Baltic member states since May.
That was reported by www.nato.int.

France will lead the mission until the end of the year, with four Mirage jets based at Siauliai airbase in Lithuania. Germany will provide four Eurofighter Typhoon which will fly out of Amari in Estonia.

The aircraft, alongside pilots and ground crews, will be on 24/7 stand-by to launch quickly in response to any unidentified aircraft approaching NATO airspace. NATO jets have guarded the airspace of Estonia, Latvia, and Lithuania since the three countries joined the Alliance in 2004.

Today’s handover of command marks the 42nd rotation for the mission, which gained extra prominence after Russia’s illegal annexation of Crimea and Russia’s increased military activity in the Baltic Sea region. NATO’s Baltic Air Policing mission regularly intercepts Russian military jets flying over international waters close to the Baltic States.

Four French Air Force Dassault Mirage 2000-5Fs have taken over the NATO Baltic Air Policing Mission at Siauliai in Lithuania.

The four aircraft involved are – 40/2-EX; 57/2-ET; 62/2-ED; 67/2-MH.


The Alliance conducts several air policing missions in which Allied fighter jets patrol the airspace of member nations which do not have fighter jets of their own. NATO aircraft guard the airspace over Albania, Estonia, Latvia, Lithuania, and Slovenia on a 24/7 basis, 365 days per year. Air policing usually involves having fighter aircraft on standby to respond and intercept aircraft that approach alliance airspace without permission or without following flight regulations.

http://defence-blog.com/news/france-and-germany-take-over-protection-of-baltic-skies.html


Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8155
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Ven 2 Sep 2016 - 12:08

Citation :
Le choix de Berlin en faveur du drone Heron TP contesté en justicePosté dans Europe, Forces aériennes par Laurent Lagneau Le 01-09-2016



En juillet, le ministère allemand de la Défense avait confirmé son choix en faveur du drone MALE (Moyenne Altitude Longue Endurance) Heron TP en attribuant un contrat de 580 millions d’euros pour la location de 5 exemplaires de cet appareil développé par le groupe israélien IAI. Ainsi, Berlin prenait à contre-pied certains de ses partenaires européens qui ont doté leurs forces armées de drones MQ-9 Predator B (ou Reaper) de l’industriel américain General Atomics.

Seulement, l’affaire n’est pas encore définitivement conclue car, d’après la ministre allemande de la Défense, Ursula von der Leyen, General Atomics a lancé une procédure en justice en saisissant le tribunal (Oberlandesgericht) de Düsseldorf pour contester les termes de l’attribution du contrat à IAI. Et cela retardera de plusieurs mois l’arrivée des Heron TP au sein de la Bundeswehr.

A priori, l’industriel américain appuie sa requête en faisant valoir qu’il n’y a eu aucune compétition pour sélectionner le futur drone de l’armée allemande. Et cela alors qu’il estime qu’une solution basée sur son MQ-9 Reaper (ou sur le MQ-1 Predator) aurait été moins onéreuse.

Cela étant, le choix de Berlin de louer ces 5 Heron TP s’explique par l’entrée en service, espérée en 2025, du futur drone MALE européen, développé par Airbus, Alenia Aermacchi et Dassault Aviation.

« L’initiative de General Atomics est très regrettable et frustrante, d’autant plus que notre position juridique a été confirmée par le bureau de cartel en des termes très clairs », a déploré un haut-fonctionnaire du ministère allemand de la Défense, dans une lettre citée par Reuters.

En effet, General Atomics avait saisi, dans un premier temps, le Bureau des cartels allemand pour contester le choix du Heron TP. Mais, le 17 août, ce dernier a rejeté la plainte du constructeur américain, lequel a donc saisi une instance supérieure.

Une porte-parole de General Atomics, Melissa Haynes, a expliqué que cette plainte a été déposée pour « faire en sorte que ce marché soit conduit comme une concurrence loyale et ouverte, assurant ainsi que le ministère allemand de la Défense procure la solution qui propose une technologie avancée et la plus efficace par rapport au coût. »

Ce n’est pas la première fois que l’Allemagne éprouve des difficultés dans le domaine des drones. Outre l’échec du Talarion, abandonné par EADS Cassidian (aujourd’hui Airbus Defence & Space), Berlin avait dû renoncer au drone HALE (Haute Altitude Longue Endurance) EuroHawk étant donné que son constructeur, Northrop-Grumman, fit des difficultés pour permettre à cet appareil d’obtenir une certification européenne. Cette affaire avait d’ailleurs mis le ministre de la Défense, qui était à l’époque Thomas de Maizière, sur la sellette.



http://www.opex360.com/2016/09/01/le-choix-de-berlin-en-faveur-du-drone-heron-tp-conteste-en-justice/

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8155
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Sam 3 Sep 2016 - 11:52

Citation :
German court rules in favour of Heckler & Koch in G36 case

Sebastian Schulte, Bonn - IHS Jane's Defence Weekly
02 September 2016

The German regional court in Koblenz ruled in favour of Heckler & Koch (H&K) on 2 September in an action initiated by the company to challenge the assertion by the German Ministry of Defence (MoD) that the Bundeswehr's G36 assault rifle is technically deficient and in violation of procurement contracts.

Following the court's ruling that the G36 is not deficient, the MoD is not eligible for any compensation from H&K.

The decision was telegraphed back in June, when the court stated publicly that its preliminary legal opinion was that the G36 is not deficient within the terms of its procurement contract.










Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8155
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Sam 10 Sep 2016 - 14:58

Citation :
L’initiative franco-allemande en matière de défense européenne se précisePosté dans Défense européenne par Laurent Lagneau Le 10-09-2016






À l’occasion du dernier 14-Juillet, le président Hollande a annoncé que la France et l’Allemagne allaient lancer une initiative en faveur de la défense européenne. Et, cette semaine, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a estimé qu’il y avait une « fenêtre d’opportunité entre maintenant et décembre pour prendre des mesures « fortes ».

Les propositions franco-allemandes seront présentées à l’occasion du pochain sommet européen de Bratislava, le 16 septembre, et serviront de « base de réflexion sur une relance » de la défense européenne ». Et cela afin de la rendre « plus active et plus utile sans se substituer aux appareils nationaux de défense qui restent par définition la clé de la sécurité des Etats-membres de l’UE », fait-on valoir dans l’entourage de M. Le Drian, rapporte l’AFP.

Le contenu de ces propositions n’est pas encore connu. Toutefois, l’idée est de « déclencher plus facilement les opérations de l’UE », en s’appuyant sur des mesures « concrètes » et non sur des concepts irréalistes.

D’après le quotidien allemand Sueddeutsche Zeitung, il y aurait, parmi les mesures qui seront avancées, la création d’un grand quartier général européen (rendu possible après le Brexit dans la mesure où Londres n’en a jamais voulu), la mise en place d’un centre commun en matière d’observation par satellite et la mutualisation de capacités logistiques et de moyens dans le domaine de la médecine militaire. En outre, les États membres devraient pouvoir avancer sur certains dossiers sans qu’il y ait nécessairement un accord des 27.

Au ministère français de la Défense, l’on estime que l’on pourrait s’appuyer sur l’Eurocorps pour lancer plus rapidement des opérations dans le cadre européen. Cet état-major basé à Strasbourg est déjà en effet susceptible d’être engagé dans des interventions faites au profit de l’UE et de l’Otan, en mobilisant des forces mises à sa disposition par la France, l’Allemagne, la Belgique, le Luxembourg et l’Espagne.

Enfin, l’initiative franco-allemande pourrait aussi mettre à contribution l’UE pour financer davantage les efforts de recherche dans le domaine militaire afin de renforcer l’industrie européenne de l’armement.


http://www.opex360.com/2016/09/10/linitiative-franco-allemande-en-matiere-de-defense-europeenne-se-precise/



Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8155
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Jeu 29 Sep 2016 - 12:20

Citation :
France, Germany Push Defense Plan Despite British Resistance
(Source: Deutsche Welle German Radio; published September 27, 2016)
Germany and France are pushing for greater cooperation at a meeting of EU defense ministers in Bratislava. But despite its vote to leave the EU, Britain is threatening to block their ambitions.

The topic of closer cooperation on European defense issues has been on the EU's agenda for almost 20 years. Not much progress has been made to date; Britain has blocked all major initiatives. But in the wake of the Brexit vote, Paris and Berlin now see a new opportunity. Both see strong European defense as the way forward in the EU, which is why they are putting a fresh spin on some old proposals at the meeting of EU defense ministers in Bratislava. They also have the support of Italy, which is adding some ideas of its own that go even further.

Better coordination of existing structures

"When you see how much personnel and financial commitment we have, but how little we coordinate with one another, then there is definitely room for improvement," said German Defense Minister Ursula von der Leyen. Her French counterpart Jean-Yves Le Drian was less cautious; he said he hopes to see significant progress before the end of the year. The two ministers are proposing to share logistics and military medical resources.

In the past, it has taken months before the Europeans were able to get civilian-military projects off the ground; now they want to be faster to initiate disaster response missions or peacekeeping missions in Africa, for example. Migration was also named as an area where Europe could be asked to use its civilian-military resources for border control.

Both countries are also concerned with strengthening the European defense industry. In November, the EU Commission is due to present an action plan that includes financing proposals, such as investment funds, and facilities for research and development.

Mogherini's plan

In Bratislava, clear camps emerged. Spain, Portugal, Greece, Hungary and the Czech Republic are in favor of the proposals, insiders say. Poland, on the other hand, is seeking assurances that a common European defense strategy doesn't step on NATO's toes. The establishment of a European defense headquarters, for which Germany has suggested the Eurocorps headquarters in Strasbourg, is proving to be a more contentious issue for many member states. The headquarters would serve as central command for future European missions.

EU Foreign Policy Commissioner Federica Mogherini attempted to calm concerns from some member states that the proposals would weaken NATO or double up on its structures. "We are not talking here about a European army, rather about better cooperation in conjunction with NATO," she said. Mogherini will present a cooperation plan at the defense ministerial in November; government heads could approve the plan by December.

Obstinate Britain

But Britain will determine whether the EU will approve the plans with 28 votes, or with just a group of countries within the framework of a permanent structured cooperation. London is being difficult. In Bratislava, British Defense Secretary Michael Fallon was once again wary. "We agree Europe needs to do more…but simply duplicating or undermining NATO is the wrong way to do it," he said. Prior to the meeting, he'd already declared his opposition to any idea of a "European army" in British newspapers.

NATO Secretary General Jens Stoltenberg dismissed Britain's objections in Bratislava: "There is no contradiction between strong European defense and NATO." Before the Brexit referendum, he called on Europeans to strengthen their common defense, and said he continues to do so now. It's about additional capabilities, Stoltenberg said, not a duplication of NATO structures.

In Britain, however, the fight against the EU proposals continues. Insiders at the meeting said that no one, except for Hungary, even so much as mentioned the idea of a European army. But Britain continues to hold up this straw man so that it can be seen to publicly shoot it down. Just how big a blockade the British government intends to mount remains to be seen - although it did promise not to hinder the EU in its decision making after the Brexit vote.

(ends)








Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8155
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Sam 1 Oct 2016 - 12:09

Citation :
German Defence Minister Sees Decision This Autumn On Smaller Transport Planes (excerpt)
(Source: Reuters; published Sept 29, 2016)
By Sabine Siebold
BERLIN --- German Defence Minister Ursula von der Leyen hopes to make a decision this autumn about whether to acquire a smaller military transport plane to cover a gap in capabilities once the Transall transport leaves service in 2021, she told Reuters in an interview.

Germany is part of a European consortium that funded development of the troubled A400M transport plane by Airbus, but German studies have shown it will need some smaller planes since the A400M cannot land on some unprepared runways.

That capability is now handled by the existing fleet of Transall transport planes, which date back to the 1960s, but will need to be addressed once the planes are retired.

"I am optimistic that we will be able to provide answers this fall," von der Leyen said in the interview published on Thursday. "That includes how we want to cover the expected capability gap for the time after 2021." (end of excerpt)









Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8155
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Sam 1 Oct 2016 - 12:12

Citation :
Pentagon Contract Announcement


(Source: US Department of Defense; issued Sept 29, 2016)
Northrop Grumman Systems Corp., Rolling Meadows, Illinois, has been awarded a $27,956,839 firm-fixed-price and cost type contract for integration and installation of Large Aircraft Infrared Countermeasures on Germany head of state BG5000 aircraft.

Contractor will provide aircraft protection technology from surface-to-air infrared missiles.

Performance location will be announced in January 2017. Work is expected to be complete by Dec. 31, 2019.

This award is 100 percent foreign military sales to Germany.

This award is the result of a sole-source acquisition.

Air Force Life Cycle Management Center, Wright Patterson Air Force Base, Ohio, is the contracting activity (FA8625-16-C-6595).








Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 23192
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Mar 4 Oct 2016 - 17:24

Citation :
Germany may decide soon on smaller transport planes: defense minister
 


German Defence Minister Ursula von der Leyen speaks during a news conference with Iraq's Kurdistan region's President Massoud Barzani in
Erbil, Iraq, September 23, 2016. REUTERS/Azad Lashkari


By Sabine Siebold | BERLIN


Germany's defense minister says a decision may be made soon on acquiring smaller military transport planes to cover a serious gap in capabilities once the Transall transporter leaves service in 2021.

NATO member Germany is part of a European consortium that funded development by Airbus of the A400M transport plane. But German studies have said there is a need for extra planes that can land at sites with "minimal infrastructure," which they say are challenging for the A400M.

The smaller Transall transporters, which date back to the 1960s, are able to land in tight spots on rough terrain, but will be retired in 2021.

German officials say they first recognized looming "significant capability gaps" in the mobility, deployability and endurance of its transport fleet in 2008, but the issue has taken on new importance as Transall's retirement nears.

"I am optimistic that we will be able to provide answers this autumn," Defense Minister Ursula von der Leyen told Reuters in an interview. "That includes how we want to cover the expected capability gap for the time after 2021."

Von der Leyen declined comment on whether Germany could buy C-130J Super Hercules transport planes built by Lockheed Martin Corp on its own, or with other, countries.

She said Germany was working with other countries involved in the A400M program about how to cover needs not addressed by the new transport plane.

"Since the A400M was a joint program by several countries, we are examining whether we could fill this gap with some of those countries," she added. "We are in talks with several countries that are very interested in such a cooperation."

Von der Leyen did not name those countries, but sources familiar with the matter said Germany had been in discussions with France, which has already decided to buy 4 C-130J aircraft.

It has also been in touch with Britain, which was the launch customer for the J-model of Lockheed's workhorse C-130s in 1998 and has said it is looking at selling some of the first C-130Js it bought.

Airbus says it is meeting the specifications set out for the larger military transport, and says the A400M has demonstrated "outstanding unpaved runway capabilities which are superior to any aircraft in service today."

Airbus spokesman Kieran Daly said the plane was already certified to use gravel runways at its maximum weight and flight-testing of its ability to land on grass and soft-soil runways had been completed.

"There are, of course, some airfields in the world where the taxiways or ramp area are not capable of supporting the weight of any heavy aircraft. This is entirely unconnected from an aircraft’s unpaved runway capability," he said.

Military experts say Germany will still need a smaller transport outside the A400M to carry out specific missions at remote sites for which the new transport was not designed.

"The A400M has only a very limited ability to land at unprepared runways," said one military expert. "The danger of damage to the airplane during landings is just too great."


Government sources said in the past that the purchase of additional planes would be a last resort, with officials hoping to develop a multinational solution, such as leasing transport capabilities from Britain, the United States or France.

Germany has also looked at buying planes with other countries and operating them together.

Von der Leyen declined comment on the total sum of fines that Airbus faced for delays in deliveries of its A400M aircraft. She said negotiations were continuing on that issue.

"Under the current contract, each day of delay costs the company money. The total sum will depend on how quickly the manufacturer can solve its problems and deliver what was promised," she said.


(Reporting by Sabine Siebold, Additional reporting by Andrea Shalal; Editing by Richard Balmforth)

http://www.reuters.com/article/us-germany-military-transport-idUSKCN11Z1XW  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 23192
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Mer 5 Oct 2016 - 18:09

Citation :
05/10/2016

L’Allemagne envisage de suspendre la production de l’Eurofighter !  





Berlin, pourrait décider de suspendre la production de l’avion de combat européen Eurofighter « Typhoon II » faute de commandes. Si cette décision devait être confirmée, l’Espagne pourrait alors suivre le même chemin.

Pour Berlin, la chaîne de fabrication est devenue trop chère et le manque de commandes ne permet pas de justifier un maintien à court terme de la production en Allemagne. La suspension de la production pourrait être temporaire, jusqu’en 2018 au moins. L’Angleterre et l’Italie vont de leur côté continuer à produire l’avion, notamment pour répondre à la demande du Koweït pour 28 appareils.

Une production compliquée :

Il faut dire que rien n’est simple en ce qui concerne la production de l’avion européen. Les pièces de l’avion sont produites à divers endroits, ce qui ne facilite pas le processus de rentabilité. Par exemple, l’aile droite de l’avion est produite en Espagne et la gauche en Italie, alors que les pièces du centre du fuselage le sont en Allemagne. De plus, l’assemblage final se fait sur quatre sites différents, histoire de satisfaire du moins en apparence, les quatre pays membres du consortium.

Transformation d’Airbus :

Hors, pour Airbus DS, ce mode de production n’est justement pas rationnel et va devoir être corrigé très rapidement sous peine de voir l’ambitieux programme européen mourir prématurément. Un réajustement qui devrait faire partie de la récente décision de la fusion (réorganisation) entre Airbus Group et Airbus. Pour Airbus, il s’agit d’agir à plusieurs niveaux, afin de consolider et de réduire les coûts de production des différents secteurs aéronautiques dont celui de l’Eurofighter.

Rationaliser ou mourir :

La lenteur de la capacité d'amélioration de l’avion de combat «Typhoon II» est due au fait, que dès le début du projet, les quatre partenaires que sont l’Allemagne, l’Angleterre, l’Italie est l’Espagne avaient des demandes spécifiques. De plus, l’avion est produit sur quatre sites. Cette particularité est l’une des principales raisons du prix élevé de l'appareil, car elle en limite l'effet de production de masse en multipliant les coûts de production. Chaque partenaire assemble les modèles destinés à son besoin national, tout en participant à la production de composants les avions construits (exportation comprise). Mais aujourd’hui, il est temps de changer cette erreur d’industrialisation sous peine de voir le projet s’arrêter définitivement.

L’avenir du T3 :

L’avenir de l’Eurofighter dans sa nouvelle version le T3 dépend directement d’une réorientation stratégique de la division avions de combat d’Airbus. Si le Koweït deviendra le premier utilisateur de la nouvelle version du « Typhoon » il faudra pourtant relancer les ventes de celui-ci, pour assurer un avenir aujourd’hui très incertain.

Les Airbus DS Eurofighter T3 Block15 vont disposer des nombreuses nouvelles améliorations en comparaison des versions et standards antérieurs. L’Eurofighter T3 Block15 disposera du capteur IRST de série, il permettra la mise en oeuvre du missile air-air très longue portée « Meteor » de MBDA, le Koweït compte utiliser la nacelle de désignation "Sniper", ainsi que les missiles antichars MBDA « Brimstones II » et des bombes à guidage laser GBU-12. Par ailleurs, la Force aérienne koweitienne a opté pour le missile air-air courte portée Diehl BGT Iris-T. En matière de radar, les Thyphoon koweïtiens seront les premiers à l’exportation à recevoir le nouveau radar de type AESA antenne à balayage électronique CAPTOR-E de Selex-ES.


Photos : 1 Eurofighter T3 @ Airbus DS 2 Eurofighter T2 de la RAF à Payerne @ P.Kümmerling

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2016/10/05/l-allemagne-envisage-de-suspendre-la-production-de-l-eurofig-862226.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 23192
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Ven 7 Oct 2016 - 19:57

Citation :
Coalition anti-EI : Les Tornado allemands basés en Turquie cloués au sol pour un problème technique


Posté dans Forces aériennes, Opérations par Laurent Lagneau Le 07-10-2016




Déployés pour mener des missions de reconnaissance pour le compte de la coalition anti-État islamique (EI ou Daesh) dirigée par les États-Unis, les 6 Tornado ECR allemands déployés sur la base aérienne d’Incirlik (Turquie) sont actuellement interdits de vol jusqu’à nouvel ordre.

Ces appareils font partie des 39 Tornado de l’aviation allemande qui ont récemment reçu une nouvelle avionique pour être portés au standard ASST A3. Sur son site Internet, la Luftwaffe, affirme que ces avions ainsi modernisés sont parés pour la « Ligue des champions »… Mais, là en l’occurrence, ils le sont plutôt pour un championnat de quatrième division de district.

L’avarie détectée le 5 octobre sur au moins un Tornado ASST A3 serait liée à un boulon desserré (ou plusieurs) au niveau du cockpit. Et tant que la cause n’en est pas connue, l’état-major allemand a opté pour la prudence en clouant au sol les avions concernés.

L’on pourrait penser qu’il suffirait de resserrer les boulons pour qu’il n’y ait plus de problème. Mais ce serait trop simple : avant cela, il faut déterminer pour quelles raisons ils se sont desserrés. Problème de qualité? de vibrations?

Cette histoire peut paraître dérisoire… Mais un instrument de vol (ou, maintenant, un écran) qui tombe, parce que mal fixé, sur les genoux d’un pilote lors d’une mission peut évidemment avoir des conséquences fâcheuses.

Les Tornado ECR allemands ne sont pas à leur première mésaventure en Turquie. En janvier, il avait été rapporté qu’ils ne pouvaient pas voler de nuit, en raison de la luminosité trop vive de leur tableau de bord, laquelle était incompatible avec les lunettes de vision nocturne utilisées par leurs équipages.

http://www.opex360.com/2016/10/07/coalition-anti-ei-les-tornado-allemands-bases-en-turquie-cloues-au-sol-pour-probleme-technique/
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2744
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Sam 8 Oct 2016 - 14:24

Sont dans une merde les teutons !!!!
Avec un budget militaire aussi haut que la France voir plus et sans composante nucleaire a entretenir et renouveller il y a quelque chose qui m'échappe là.... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 23192
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Mer 12 Oct 2016 - 17:27

Citation :
Berlin prolonge sa participation à la coalition anti-Etat islamique


Berlin, 12 oct 2016 (AFP) -


Le gouvernement allemand a indiqué mercredi vouloir prolonger jusqu'à fin 2017 sa participation à la coalition contre le groupe Etat islamique (EI) et décidé l'envoi de militaires à bord des avions de surveillance de l'Otan AWACS pour lutter contre l'organisation jihadiste.

Le texte, qui maintient à 1.200 le nombre de soldats allemands pouvant être déployés et ouvre la voie à un "élargissement de l'intervention de la Bundeswehr (l'armée allemande, ndr) dans le combat contre l'EI", a été approuvé lors du conseil des ministres, indique dans un communiqué le gouvernement d'Angela Merkel.

Validé par les députés allemands en décembre 2015 après les attentats de novembre à Paris, le mandat actuel de la Bundeswehr devait s'achever le 31 décembre et doit donc être prolongé d'un an, indique le communiqué. La chambre basse du Parlement doit encore approuver le texte.

En outre, "des soldats de la Bundeswehr vont participer aux équipages internationaux au sein des avions AWACS de l'Otan" pour des missions de reconnaissance au-dessus de la Syrie, poursuit le communiqué.

Ils devraient être stationnés sur la base de Konya (sud de la Turquie), selon le ministère de la Défense.

L'envoi d'avions AWACS, considérés par l'Alliance atlantique comme ses "yeux dans le ciel", avait été décidé lors du sommet de l'Otan de Varsovie, en juillet, rappelle le communiqué du gouvernement.

Berlin est membre de la coalition anti-EI au sein de laquelle le pays assure des missions de surveillance et de reconnaissance aérienne depuis la base turque d'Incirlik (sud) avec six avions Tornado.

Alors que les Tornado -- dont les missions ont récemment été entravées par une série de pannes et avaries -- ont pour mission de détecter des cibles au sol, les AWACS sont chargés de surveiller l'espace aérien, rappelle l'agence de presse allemande DPA.

L'Allemagne a également mis à disposition de ses partenaires un avion-cargo destiné au ravitaillement des avions en vol. Au total, 250 soldats allemands sont déployés dans la coalition internationale contre l'EI, au sein de laquelle la frégate Augsburg participe aussi à la protection du porte-avion français Charles de Gaulle.

Berlin avait posé comme condition à l'élargissement de ce mandat la levée de l'interdiction faite aux députés allemands de se rendre sur sa base militaire d'Incirlik, instaurée par la Turquie après l'adoption d'une résolution parlementaire sur le génocide arménien.

Ankara a levé cette interdiction début septembre.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/13565-berlin-prolonge-sa-participation-a-la-coalition-anti-etat-islamique
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 23192
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Jeu 13 Oct 2016 - 21:50

Citation :
 Bundeswehr


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 23192
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   Ven 14 Oct 2016 - 16:50

Citation :
Berlin : commandes en panne


14 octobre 2016/ Actualité des forces


Les signatures d’importants contrats d’armement, initialement prévues pour cette législature, pourraient être reportées au-delà des élections de septem­bre 2017.

Cette information concerne en premier lieu les vaisseaux multi-rôles MKS 180, des navires très attendus par la Bundesmarine (pour une valeur estimée de plus de 3 milliards d’euros). Un document interne du ministère évoque une signature possible à la fin 2017, soit près d’un an plus tard que prévu. La signature du contrat pour le système de défense antiaérienne Meads, prévue pour début 2017, pourrait également être repoussée. Il semble que ces importants retards sont à mettre sur le compte des nouvelles procédures d’appel d’offres mises en place par la secrétaire d’Etat à l’Armement, Katrin Suder (ex-McKinsey), sous la houlette de la ministre Ursula von der Leyen.

A son arrivée au «Bendlerblock» en 2013, Mme von der Leyen a en effet repris un ministère à la réputation entachée par l’affaire Euro Hawk et aux prises, outre la permanente réforme de la Bundeswehr, avec des dossiers litigieux tels que ceux du fusil G36 ou de l’A400M. Les points communs de tous ces dossiers sont l’opacité et la complexité des procédures de décision, la complexité technologique des produits, la lenteur de l’appareil administratif ou encore les relations «incestueuses» entre militaires et industriels.

Afin de briser la «malédiction» des commandes militaires qui explosent et sont livrées en retard, la ministre a fait jouer son droit d’inventaire et décidé de tout remettre à plat avec, au final, de nouvelles procédures claires et précises. Mais le fait est que ces nouvelles procédures, plus transparentes et plus exigeantes, ne sont pas moins complexes que les précédentes. Elles exigent aussi de la part des industriels beaucoup plus d’engagement au niveau de l’appel d’offres, en termes de temps et de moyens financiers.

Bien sûr, rien ne dit qu’à long terme, cette nouvelle méthode ne portera pas ses fruits. Mais les résultats se font sérieusement attendre : «Ursula von der Leyen repousse un nouveau projet d’achat à la prochaine législature. Ceci nous montre que la ministre doit encore prouver qu’elle fait mieux que son prédécesseur», critique le député écologiste Tobias Lindner.

Dans le cas de Meads, un système dont le développement, qui a déjà coûté des milliards, n’est pas encore achevé, une signature du contrat avant les élections n’est pas non plus garantie. Pourtant, celui-ci devait être initialement signé en avril 2016. Le retard s’explique d’abord par une livraison très tardive des spécifications détaillées par le ministère au consortium constructeur, qui réunit Lockheed Martin, MDBA et Leonardo. Ceci a conduit les industriels à rendre leur offre détaillée fin septembre 2016. Aujourd’hui, ministère et industriels vont entrer dans la phase de négociation détaillée, qui risque d’être d’autant plus longue et laborieuse que Berlin, pour être certain d’éviter une nouvelle dérive des coûts, veut intégrer plusieurs clauses de ruptures au contrat. Dans ces conditions, on peut douter de la signature d’un contrat Meads annoncé pour le début 2017.

http://www.ttu.fr/berlin-commandes-panne/

-------

http://far-maroc.forumpro.fr/viewtopic.forum?t=4336
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Allemande (Bundeswehr)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Allemande (Bundeswehr)
Revenir en haut 
Page 40 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40
 Sujets similaires
-
» film allemand sur la deuxième guerre mondiale
» Le QG de l'Armée allemande à Gruchet-le-Valasse
» La bibliothèque idéale en littérature allemande contemporain
» German Navy - Marine Allemande
» Recherche PHOTOS MARINE pour le musée de l'armée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: