Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 19 ... 32  Suivant
AuteurMessage
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Jeu 10 Sep 2009 - 16:51

Et d'où vient l'argent pour ces sous-marins?

Citation :
The Submarine Development Program (Prosub) will cost a total of 6.790 billion euros (about BRL 19.0 billion), of which 4.324 billion euros (about BRL 12.1 billion) will be financed through the loans and 2.466 billion euros (BRL 6.9 billion) will be paid directly with funds from the Treasury. Of this total envelope, 1.868 billion euros will be dedicated to the construction of the naval base and shipyard in Itaguai (Rio de Janeiro state). The loan to finance the submarines will be repaid by Brazil over 20 years (2010 to 2029) to a consortium of banks including BNP Paribas SA, Societe Generale, Calyon SA, Credit Industriel et Commercial, Natixis and Santander. The banks will disburse the funds to pay suppliers over 15 years, from 2010 to 2024.

http://www.defense-aerospace.com/article-view/release/107782/brazilian-senate-oks-6-bn-euro-loans-for-submarine%2C-helicopter-projects.html

Tiens, l'argent pour 50 hélicoptères du type Eurocopter EC-725 vient du même endroit, quel heureux hasard...

Citation :
The second loan is for the licence-manufacture of 50 Eurocopter EC-725 transport helicopters (Project HX BR). They will be built by the company's factory Helibrás in Itajubá (Mato Grosso state), and production will also benefit several companies to become suppliers. "Another advantage is that it was agreed with France that any export of
helicopters to South America and Africa will be made by the Brazilian factory," said Minister Jobim. This project will cost 1.847 billion euros (about BRL 5.1 billion), of which 1.764 billion euros (about BRL 4.9 billion) will be financed by the French side over nine years, and 83 million euros (BRL 232 million) will be disbursed by the Brazilian Treasury. The loan will be made by the following banks: Societe Generale, BNP Paribas SA, Calyon SA and
Santander.

(même source que ci-dessus)
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Mar 15 Sep 2009 - 3:42

Le services des news est de retour, la vie continue
Le géant d'Amérique du sud a des ambitions a sa mesure
Citation :
La nouvelle donne géopolitique en Amérique du Sud et les projets de la marine brésilienne


Publié le 14 septembre 2009.
L’Amérique du Sud connait un moment de transition. A mesure qu’augmente son importance dans le monde, principalement en raison de ses importantes réserves en pétrole et et gaz, de son immense biodiversité, tant sur le continent que dans les océans Atlantique et Pacifique, et surtout à cause de l’importance d’eau potable, l’attention des "Nations Centrales" s’est portée sur la région.

Aujourd’hui, les "Nations Centrales" font mouvement pour se constituer dans la région des zones d’influence. Au cours des dernières années, la Russie s’est rapprochée du Vénézuela et a tenté d’augmenter sa zone d’influence vers l’Equateur, la Bolivie et le Paraguay. Les Etats-Unis maintiennent des relations fortes avec la Colombie et le Chili, et tentent un rapprochement majeur avec le Pérou. Depuis déjà quelques temps, la Chine essaie de se rapprocher de l’Argentine et de l’Uruguay.
Le Brésil, qui a sa propre vision de l’avenir du continent, avec une plus grande indépendance de chaque nation, n’a pas l’intention d’entrer dans aucune de ces zones d’influence. C’est pourquoi, il a cherché à conclure un partenariat stratégique avec une autre nation, partageant cette nouvelle géopolitique. Résultat de cette vision, a été signé avec le gouvernement français un accord.
Pour maintenir son autonomie et sa représentativité, dans la région sud-américaine comme dans le reste du monde, le gouvernement brésilien a conclu qu’il était nécessaire de conserver des forces armées bien entraînées et bien équipées, disposant de moyens suffisants pour faire respecter ses intérêts.
Dans ce contexte, le ministère brésilien de la défense a demandé à chaque armée d’élaborer un Plan d’Equipement et d’Articulation (PEA). Chaque plan doit prévoir les moyens nécessaires pour les prochaines années et les actions d’articulation avec l’industrie de défense.
Le PEA de la Marine du Brésil, le PEAMB, présente les moyens nécessaires pour les 30 prochaines années. Evalué à environ 250 milliards de réals (93 milliards €), il est relativement ambitieux. La marine brésilienne y présente ses souhaits pour faire face à ce nouveau contexte.
Le PEAMB prévoit la nécessité de 2 porte-avions d’environ 40.000 t ; 4 LHD d’environ 20.000 t ; 30 navires d’escorte, 15 sous-marins classiques, 5 sous-marins nucléaires et 62 patrouilleurs.
Ces chiffres ambitieux ont pour objectif d’en finir avec le vide dangereux de pouvoir existant dans l’Atlantique Sud. La marine brésilienne a aussi conscience de la nécessité de remplir ostensiblement le vide stratégique dans son Théâtre d’Opérations. Parce que si elle ne le fait, quelqu’un d’autre le fera.
L'analyse de la rédaction :

Si la construction de tous les navires prévus par le PEAMB se concrétise, cela pourrait constituer une réelle opportunité pour DCNS. Si pour les navires de taille petite à moyenne, la concurrence d’autres chantiers navals se fera certainement sentier, plus la taille du navire augmente, plus le nombre de chantiers navals maitrisant leur construction diminue.
Les chantiers navals américains, même s’ils sont en mesure de fournir les bâtiments souhaités seront probablement écartés, soit pour des raisons politiques, soit parce qu’ils ne peuvent effectuer les transferts de technologie que demandera le Brésil.
Pour les LHD, seuls 2 pays semblent en mesure de concurrencer les différentes versions du BPC de DCNS et STX : les Pays-Bas et l’Espagne.
Pour les porte-avions, si l’Espagne et l’Italie maîtrisent la construction de porte-avions, ils sont plus petits et n’ont pas de catapultes. Les porte-avions construits actuellement par la Grande-Bretagne, s’ils ont bien la taille souhaitée par le Brésil, n’ont eux non plus, pas de catapultes.
Référence :
Poder Naval (Brésil)
http://www.corlobe.tk/article15875.html
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21623
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Lun 21 Sep 2009 - 13:04



_________________
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Mar 22 Sep 2009 - 18:47

Les brésiliens ont senti l'odeur de la chair fraîche, et ils aiment...

Citation :
The Air Force Command said today that the Management Committee of the F-X2 Project has decided to extend until October 2, 2009 the deadline for the three competitors (Boeing, Dassault and Saab) to submit improved proposals for the selection process of the new fighter aircraft of the Brazilian Air Force.

http://www.defense-aerospace.com/article-view/release/108307/brazil-extends-deadline-for-fighter-offers.html

E ils aiment beaucoup même...

Citation :
The agreement signed between Brazil and France for the supply of 50 EC-725 helicopters for the three Armed Forces (Army, Navy and Air Force), means, in practice, the acquisition of new technologies for the development of national industry. The details of the technology transfer agreements were presented by the Air Force during public hearings held last week (Sept. 16) in Brasilia by the Senate Foreign Relations and Defense Committee. The agreement provides for access to technologies in the production of aeronautical structures in composite materials; machining of aluminum alloys; engineering of high-performance rotorcraft (helicopters); design, certification, integration, software development for mission systems and sensors; integration of missile and unmanned aerial vehicles (UAV) with rotorcraft. Through the offset agreement, Brazilian companies will become involved in the following activities:

1) Production of aircraft displays and dynamic components;
2) Installation of production line of EC-725 aircraft, third-level [depot-level—Ed.] maintenance and development of operational version;
3) Production of intermediate composite structures;
4) Production of steel structures for rear modules with composite-material panels;
5) Production and support of engines;
6) Installation and maintenance support of automatic pilot;
7) Installation and maintenance of avionics equipment;
8 ) Development and integration of an air-to- ground missile;
9) Development and integration of electro-optical (optronics) sensors;
10) Development of a flight simulator;
11) Development of a small helicopter;
12) Development, production and integration of mission systems and aircraft self-protection protection systems.


The agreement lasts for up to 12 years. Technology transfers, as well as production of helicopter parts in Brazil, component maintenance and the setting up of the production line in Helibrás, should take place within this period, among other actions.

http://www.defense-aerospace.com/article-view/release/108304/brazilian-af-reveals-ec725-tech-transfers-in-eurocopter-contract.html

Slurp...

Citation :
While the Brazilian government decides to give another chance for the companies to improve their offers in the bid for the new fighter planes Brazil is buying, the technology transfer for this type of airplane has already begun with at least one of the competitors, Saab.

[Led] by Akaer, the companies Friuli, Winnstal, Minoica and Imbra Aerospace sent a team of 20 Brazilian engineers and technicians to Sweden to start working on the project of the new Swedish fighter, the Gripen NG, produced by Saab Aerosystems. Besides the Swedish group, the American Boeing and the French Dassault are competing to sell 36 fighters to the Brazilian Air Force.

"The actual cooperation with Saab started on August 31, with the objective of totally engaging all companies in the project, including the mastering of important technologies in the aircraft and access to all sensitive areas in the company plant in Linköping, Sweden", explains the Akaer CEO, César Augusto da Silva. T1, the holding joining the five Brazilian companies involved in the new Swedish fighter project, will be responsible for projecting and manufacturing the central and rear fuselages and wings of the Gripen NG.

According to the Akaer officer, though the success of the partnership with Saab is in a way dependent on the F-X2 project, considering the possibility that Brazil becomes the launching client of the Gripen NG if it is chosen, this factor is not necessarily decisive for the permanence of the Brazilian companies in the development of the new fighter. "Our companies were selected in an international offer within Saab’s strategy of finding international partners for the project," he explains.

Technology transfer in the area of structures made of composed materials, according to the Akaer director, will enable Brazilian companies to become world-class suppliers for any client of the Gripen NG fighter. The holding's idea is to form a new aeronautical center in Brazil in the area of intelligence development and airplane production cycle, leaving behind the phase of being a mere part supplier.

"We would not be involved only in the process of making parts with no added value or engineering activity. The issue is not only making, but knowing how to make, and we have started learning that in this joint work," comments Akaer technical director Ricardo Fontes. The information exchange in the project, engineering and manufacturing areas of the Swedish fighters is being done, according to Fontes, with the authorization of the Swedish government.

Akaer predicts that as from next year a team of at least 150 engineers and technicians from the T1 holding will start working in Brazil together with 20 Swedish specialists. The Brazilians already in Sweden will work there for a six-month period, according to Fontes.

The directors of Akaer estimate that in four years the holding's turnover will reach US$ 500 million and around 2.9 thousand job posts will be created in the next 10 years. "If the F-X2 result favors the Gripen, in six months we will double the current number of collaborators," says Silva. "The partnership with Saab may be a huge technological leap with the same impact AMX had to Embraer, when they were enabled to develop their very successful family of regional jets."

Brazil will help shaping supersonic plane wings

The manager of the Structural Segments Project of the new Swedish fighter Gripen NG, materials engineer Fernando Ferraz, responsible for the area of engineering and quality in Akaer, was summoned to coordinate the training of the 20 Brazilian engineers who are in Sweden learning to decipher the technology of supersonic airplanes. "It is the first time a Brazilian company has the chance to shape the wing of a supersonic airplane."

From the manufacturing standpoint, according to the engineer, the level of requirements for the parts, which will be made of composed materials, is more critical because the parts are thicker and the materials are more resistant than those used in civil aircraft. "Akaer is quite experienced in the project and calculation areas, but with the Gripen NG program we will also acquire manufacturing know how."

One of the points highlighted by him is that during the phase of learning new technologies, the Brazilian team will be involved in the development process from the beginning. "We will use computer tools involved in the process from the initial concept to the end product." According to Ferraz, in Brazil there is still no company in the aeronautical sector, with the exception of Embraer, that can integrate the whole process of producing an important part of a plane.

The suppliers in the Brazilian aeronautical chain, according to him, have reached a very good technical level, but have managing and integration deficiencies. "This is our opportunity to change that situation. We will gain integration in a quicker way." Today, the integration is done through foreign suppliers that receive partially finished sets and finish them in Brazil.


(EDITOR’S NOTE: “Brazil could obtain two aircraft for the price of one by buying the Gripen,” Swedish deputy defense minister Hakan Jevrell said during a Sept. 17 press conference in Sao Paolo. He added that Saab would allow up to 40 percent of the aircraft to be built in Brazil, and that his government is committed to allowing 100% technology transfer on the program, according to local news reports.
Saab will submit a new offer to the Brazilian government on Sept. 21, he said.
However, he acknowledged that the Gripen NG’s engine and radar are not Swedish-made [they are sourced respectively in the US and Italy—Ed.] but said that Sweden would help Brazil to develop new systems for the aircraft.”)

http://www.defense-aerospace.com/article-view/release/108227/saab-details-gripen-tech-transfer-to-brazil%2C-improves-offer.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Mar 22 Sep 2009 - 21:56

les brésiliens comme les indiens exagèrent beaucoup...
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Dim 27 Sep 2009 - 13:25

Le Rafale garde le marché brésilien, méme aprés l'accident du jeudi dernier
Citation :

Le Brésil confirme son intérêt pour le Rafale, malgré l’accident


Jeudi dernier, 2 Rafale Marine sont entrés en collision au-dessus de la Méditerranée. Le Brésil s’est déclaré intéressé par un achat et cet intérêt n’est pas affecté par cet accident, selon les déclarations du gouvernement brésilien.

Le ministre brésilien de la défense, Nelson Jobim, a déclaré que l’accident des 2 Rafale Marine en Méditerranée n’affecte pas la décision d’acheter ces appareils dans le cadre du programme de réarmement brésilien.
“L’accident n’affecte en rien” la décision du gouvernement concernant l’achat d’avions de chasse français, a déclaré Jobim.
La presse brésilienne a consacré un large espace à l’accident des 2 Rafale, construits par Dassault.
Décision en octobre


Jobim a déclaré que le Brésil choisirait “la meilleure proposition, et cette évaluation doit être effectuée par l’armée de l’air brésilienne dans la période de remise de propositions qui se termine le 2 octobre”.
La période initiale se terminait le 21 septembre mais elle a été ensuite prolongée à la demande de l’entreprise suédoise Saab afin qu’elle puisse reformuler son offre à temps pour que le gouvernement suédois envoit une mission gouvernementale à Brasilia.
En parallèle, la Secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, a écrit à son homologue brésilien, Celso Amorim, pour lui dire que les Etats-Unis souhaitaient que le Brésil achète des F18 de Boeing.
Néanmoins, Jobim a déclaré que, au-delà de l’évaluation technique de l’armée de l’air, il y a le “souhait politique du Brésil à maintenir des négociations avec la France, parce nous avons déjà une alliance stratégique” dans le domaine militaire, a rappelé le quotidien Folha de São Paulo.

Source :: corlob.tk

_________________
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Mar 29 Sep 2009 - 9:29

Citation :
Brazilian aircraft manufacturer Embraer (ERJ) would prefer the government choose Saab's Gripen NG as the basis for the company's new fighter fleet because of the technology transfer opportunities it offers, a senior company executive told local business daily Valor Economico. Adding spice to the decision-making process, Embraer's defense market vice president, Jose Ferreira Neto, said the company would like to work with the Swedish Gripen NG over its French and U.S. rivals because it has yet to go into production. This would give Embraer from-scratch knowledge on developing the plane. Brazil is looking to order 36 fighter planes to replace its aging fleet and is choosing from Dassault Aviation Rafale, Boeing F-18 and the Swedish option. The French and U.S. offers are for flight-ready planes, which would limit local industry participation, Ferreira said. President Luiz Inacio Lula da Silva went as far as announcing that the political decision had been made to buy Rafale during a visit by French President Nicolas Sarkozy earlier in the month, but he pulled back from that position. The government has invited improved offers from the three candidates by Oct. 2. According to Ferreiro, the Swedish jet will have important locally produced components, and the development of the plane would bring technological benefits to Embraer, which is one of the world's leading regional jet makers.

http://www.nasdaq.com/aspx/stock-market-news-story.aspx?storyid=200909281159dowjonesdjonline000232&title=brazils-embraer-prefers-swedish-fighterreport
Revenir en haut Aller en bas
reese
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1640
Inscrit le : 10/05/2009
Localisation : alger
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Mar 29 Sep 2009 - 13:47

fremo a écrit:
Le Rafale garde le marché brésilien, méme aprés l'accident du jeudi dernier

je ne vois vraiment pas pourquoi la collision accidentelles de 02 Rafales en France pourrait avoir la moindre incidence sur un eventuel contrat avec le Bresil , c'est trop simpliste comme raisonnement . Il y a bien eu un double crash de F 18 C recemment et meme un F 22 s'est cassé la gueule masi bizzarement personne n'en parle dans les medias

http://www.cnn.com/2006/US/06/26/navy.jets/index.html

http://search.yahoo.com/404handler?src=news&fr=404_news&ref=http%3A%2F%2Fwww.network54.com%2FForum%2F211833%2Fthread%2F1238011702%2Flast-1254136256%2FF22%2BCrash%2Bin%2BCalifornia&url=http%3A%2F%2Fnews.yahoo.com%2Fs%2Fap%2F20090325%2Fap_on_re_us%2Ff22_crash
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Mar 29 Sep 2009 - 13:54

reese a écrit:
fremo a écrit:
Le Rafale garde le marché brésilien, méme aprés l'accident du jeudi dernier

je ne vois vraiment pas pourquoi la collision accidentelles de 02 Rafales en France pourrait avoir la moindre incidence sur un eventuel contrat avec le Bresil , c'est trop simpliste comme raisonnement . Il y a bien eu un double crash de F 18 C recemment et meme un F 22 s'est cassé la gueule masi bizzarement personne n'en parle dans les medias

http://www.cnn.com/2006/US/06/26/navy.jets/index.html

http://search.yahoo.com/404handler?src=news&fr=404_news&ref=http%3A%2F%2Fwww.network54.com%2FForum%2F211833%2Fthread%2F1238011702%2Flast-1254136256%2FF22%2BCrash%2Bin%2BCalifornia&url=http%3A%2F%2Fnews.yahoo.com%2Fs%2Fap%2F20090325%2Fap_on_re_us%2Ff22_crash
en fait mon ami, le Rafale est pas le F-18 ou n'importe quel autre avion américaine, Il a trouvé du mal pour étre exporter, une petite accident comme ça pourrait menacer ça, en fait tu crois qu'ils vont dire les vrai causes de cet accident?? évidement pas, et tu va voir ils vont déclarer que c'est une collision à cause d'une erreur de pilotage, alors que la vérité peut étre un autre chose.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
reese
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1640
Inscrit le : 10/05/2009
Localisation : alger
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Mar 29 Sep 2009 - 14:05

fremo a écrit:
en fait mon ami, le Rafale est pas le F-18 ou n'importe quel autre avion américaine,

prouve le moi

Citation :
et tu va voir ils vont déclarer que c'est une collision à cause d'une erreur de pilotage, alors que la vérité peut étre un autre chose.


a part une collision je ne vois pas ce qui peux logiquement justifier le crash de 02 avions en meme temps
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Mar 29 Sep 2009 - 14:13

reese a écrit:
fremo a écrit:
en fait mon ami, le Rafale est pas le F-18 ou n'importe quel autre avion américaine,

prouve le moi
je parle pas du niveau téchniques moi, mais le F-18 a connu un succés considérable à l'export, le F-16 par exemple aussi

reese a écrit:
fremo a écrit:
et tu va voir ils vont déclarer que c'est une collision à cause d'une erreur de pilotage, alors que la vérité peut étre un autre chose.


a part une collision je ne vois pas ce qui peux logiquement justifier le crash de 02 avions en meme temps
j'ai bien dit peut, moi aussi, et j'ai bien dit ça dans le topic de l'armée française, je trouve que le faite que le crash est du à une collision suite à une erreur de pillotage de l'un des deux pilote au minimum, mais personne ne sait qui sont les vrais causes, peut étre c'est du à un probléme téchnique qui sait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
reese
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1640
Inscrit le : 10/05/2009
Localisation : alger
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Mar 29 Sep 2009 - 14:17

fremo a écrit:
reese a écrit:
fremo a écrit:
en fait mon ami, le Rafale est pas le F-18 ou n'importe quel autre avion américaine,

prouve le moi
je parle pas du niveau téchniques moi, mais le F-18 a connu un succés considérable à l'export, le F-16 par exemple aussi


.

le J 7 a aussi connu un succés remarquable a l'export ca n'en fait pas necessairement un bon avion mon ami .
Concernant le Rafale il vaut mieux attendre les conclusions de l'enquete pour se faire une idée
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Jeu 1 Oct 2009 - 22:05

Fan du Rafale? s'abstenir Arrow

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
3adama
2eme classe
2eme classe
avatar

messages : 31
Inscrit le : 16/09/2009
Localisation : tanger
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Ven 2 Oct 2009 - 13:13

a mon avis le crash est dû a un problème technique ,et puisque la France a du mal a commercialiser le rafale et aussi le contrat en cours avec le brésil ,donc pour tous cela ils impliqués le pilot dans l'affaire comme le proverbe marocaine ( tahet sem3a 3alko lhajjam)
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Sam 3 Oct 2009 - 11:35

Citation :
Le parlement brésilien étudie le projet de loi 5916/09, proposé par le pouvoir exécutif, qui autorise la marine brésilienne à augmenter ses effectifs de 36 %. Selon le projet, qui restructure aussi les grades, les marins de plus haut grade, les amiraux d’escadre, seraient désormais appelés généraux, comme dans l’armée de terre.

Selon le gouvernement brésilien, le renforcement de la marine est justifié par “l’exigence d’une plus grande présence navale dans les eaux nationales, tant en raison de la demande brésilienne d’extension des limites du plateau continental, que pour la défense des plateformes de recherche pétrolière, qui a été élargie par la perspective du début de l’exploration des champs off-shore”.

La marine brésilienne a aujourd’hui un effectif maximum de 59.600 militaires, en tenant compte des 9.500 marins en formation et des appelés. Le projet de loi augmente ce nombre à 80.507, et ne tient plus compte des marins en formation et des appelés dans le calcul des effectifs.
Augmentation graduelle

Les ministres brésiliens de la défense, Nelson Jobim, et de la planification, Paulo Bernardo, qui ont présenté le texte au parlement, affirment que l’augmentation sera graduelle, répartie sur les 20 prochaines années, ce qui réduit l’impact financier immédiat du projet.

Le nombre maximum des officiers, selon la loi 9519/97, est de 7.800 — 6 amiraux d’escadre, 23 vice-amiraux, 51 contre-amiraux, 3.360 officiers supérieurs, 2.060 officiers intermédiaires et 1.700 officiers subalternes, sans compte les effectifs des aspirants de l’Ecole Navale et les élèves du Collège naval qui atteindre 1.500.

Selon le projet, le nombre d’officiers passe à 10.707 — 87 officiers généraux et 10.620 officiers supérieurs, intermédiaires et subalternes.

http://www.corlobe.tk/article16197.html
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Ven 9 Oct 2009 - 15:16

Citation :

La Marine brésilienne commande 4 patrouilleurs de conception française



La marine brésilienne a annoncé jeudi qu’elle commandait 4 nouveaux patrouilleurs de 500 tonnes, conçus par le chantier naval français Constructions Mécaniques de Normandie, pour renforcer la surveillance des eaux territoriales du pays, y compris les zones de l’Atlantique où ont été découvertes de gigantesques réserves de pétrole.

Selon le communiqué publié par la marine brésilienne jeudi, les bâtiments ont été commandés au chantier brésilien Estaleiro Ilha S/A (EISA) et le contrat a été signé le 25 septembre dernier.
Le premier patrouilleur sera livré en mars 2012 et le dernier en septembre 2013.
Ils font partie d’une série de 27 avec lesquels le Brésil veut renforcer sa flotte. 2 ont déjà été commandées au chantier brésilien Industria Naval do Ceará S/A (INACE), et sont déjà en construction.
Les patrouilleurs sont basés sur un projet développé par le chantier français Constructions Mécaniques de Normandie (CMN). Ils mesurent 54,2 m de long, 2,48 de large. Ils peuvent atteindre une vitesse de 21 nœuds. Ils peuvent transporter jusqu’à 35 membres d’équipage. Ils seront équipés d’un canon de 40 mm et de 2 mitrailleuses de 20mm.

EFE

_________________
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Jeu 29 Oct 2009 - 18:40

Citation :
On 28 October 2009, Krauss-Maffei Wegmann (KMW) handed over the first of 220 LEOPARD 1A5 main battle tanks to the Brazilian army at the company's site in Kassel, Germany. The tanks come from the reserve stocks of the German army and have been overhauled and modernised since the start of this year. Delivery of all the systems is scheduled by 2012. Brazil purchased the main battle tanks in the context of a government-to-government agreement with Germany. The Federal Office of Defence Technology and Procurement in its turn commissioned KMW at the end of December 2008 as the general contractor to overhaul the tanks and to develop and install specific Brazilian sub-systems. In addition the contract scope provides the South American country with training equipment, simulators, driver training vehicles and local technical support.

http://www.defpro.com/news/details/10929/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Jeu 29 Oct 2009 - 19:15

Que valent réellement les Leopard1A5 face aux chars modernes? Est ce une bonne affaire?
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21623
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Jeu 29 Oct 2009 - 19:25

non,pour un pays comme le bresil c´est décevant,ca vaut rien mtn le leo1

_________________
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Jeu 29 Oct 2009 - 19:32

En tout cas c'est une bonne affaire pour les allemands...
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21623
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Jeu 29 Oct 2009 - 19:38

ah ca c´est sure,ils economiseront les couts de feraille a Rockensußra(11 Leo par mois)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Ven 30 Oct 2009 - 12:18

Citation :

Le Brésil veut se doter de 3 sous-marins nucléaires

Lors d’une déclaration en Argentine le 5 octobre dernier, le ministre brésilien de la défense, Nelson Jobim, a précisé que son pays souhaitait se doter de 3 sous-marins nucléaires, et non pas un seul comme cela avait été indiqué jusque là.


Le ministre brésilien a indiqué que le projet de sous-marin nucléaire, que le Brésil développe désormais avec des technologies françaises — le ministre français de la défense se trouve actuellement en Amérique du Sud et visitera l’Argentine au début de la semaine prochaine —, prévoit la construction de 3 sous-marins de ce type, destinés à protéger le littoral maritime du Brésil et à sécuriser l’Atlantique sud.
Jusqu’à présent, le projet ne semblait prévoir que la construction d’un sous-marin nucléaire, qui s’ajoutait à plusieurs sous-marins classiques, construits dans les chantiers navals brésiliens avec des technologies françaises.
Que les sous-marins nucléaires brésiliens soient 3 et non 1 comme il semblait, montre seulement que la marine brésilienne applique un principe de base de ce type de systèmes d’armes. Pour pouvoir opérer de façon permanente, il faut 3 sous-marins, puisque un sera en opération, un autre en réparation, entretien ou en repos, et le 3è sera en alerte, prêt à appareiller à n’importe quel moment pour remplacer celui qui est en opérations.
Cela signifie que le Brésil ne cherche pas à avoir un sous-marin nucléaire pour intégrer le groupe restreinte de pays qui possèdent ce type d’armement, mais bien qu’il veut lui donner un usage concret et effectif. C’est pourquoi il faut qu’ils soient 3 et non pas un.

Source :: La Nación
3 SNA, c'est assez costaud, histoire d'assurer une présence pérmanente en mer ?!!!. Le Brésil est une puissance émergente certes, mais auront-ils vraiment les moyens de faire ce qu'ils prévoient? Et quand bien même ce serait le cas, il faudra quand même les entretenir ces SNA, et je pense que ça doit pas couter le prix d'un malabar quand même, et quand on voit l'état du Sao Paulo... Enfin peut-étre que d'ici la...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21623
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Ven 6 Nov 2009 - 19:24

l´UK supporte le Gripen,et la suede promet aussi de penser a acheter les "brouettes" bresiliennes

Citation :
DATE:06/11/09
SOURCE:Flight International
UK support bolsters Sweden's Gripen offer to Brazil
By Craig Hoyle

Brazil is expected to make an announcement about its initial 36-aircraft FX-2 fighter deal around late November, following an evaluation involving the Boeing F/A-18E/F Super Hornet, Dassault Rafale and Saab Gripen NG.

Industry sources say a platform selection should be confirmed by Brazil's National Defence Council - chaired by president Luiz Ignacio Lula da Silva - following the delivery of a 26,000-page report compiled by the nation's air force and overseen by service chief Lt Brig Juniti Saito.

With a decision close at hand, Saab has mounted a final push to promote its Gripen NG, which it claims is the preferred candidate of both the Brazilian air force and Embraer, which will partner the selected company for local production of the chosen aircraft.

The Swedish company's efforts have also gained late support from the UK government, which has thrown its weight firmly behind the Gripen following the selection of Selex Sensors and Airborne Systems' Vixen 1000E/ES05 Raven active electronically scanned array radar for the NG model.

The UK Trade & Investment body says British content in the Gripen NG currently stands at 20% by value, primarily thanks to the radar selection, and that the possible integration of additional equipment could increase this to around 25%.

The outcome of the FX-2 contest appeared to have already been determined on 7 September, when da Silva and his French counterpart Nicolas Sarkozy held a joint press conference in which the Rafale was named as the preferred candidate.

However, the Brazilian defence ministry swiftly distanced itself from the claim, and invited a second round of best and final offers from all three bidding companies.

One industry source says Saab is fearful that political motives could see the Rafale win in Brazil, with a selection to further strengthen the nation's strategic relationship with France.

Da Silva's government has already inked deals worth around $12 billion to acquire French-supplied equipment including Eurocopter EC725 helicopters and submarines.

Saab is promoting the Gripen NG's promised lower acquisition and operating costs over its twin-engine rivals, and has made significant pledges on industrial and technical partnership deals.

"Our sole intention is to share our technology," says a company official, who adds: "we can make a material difference to their industry."

Sweden's final offer includes an offset package worth 175% of the FX-2 contract's value, with this to include joint development activities on the Gripen NG. Saab's intention is to enable first production examples to roll off production lines in Brazil and Sweden simultaneously during 2014.

Its offer would also allow Embraer to lead future export campaigns in Latin America. Saab has already identified potential sales opportunities with Argentina, Colombia, Ecuador, Mexico and Peru.

Additional benefit to Brazilian industry could come via a Saab proposal to pitch Embraer's EMB-314 Super Tucano turboprop trainer and developmental KC-390 tanker/transport to the Swedish air force. Stockholm needs to acquire replacements for its aged Saab 105s and Lockheed Martin C-130s within around the next decade, it notes.


Sweden will evaluate the KC-390 transport if Brazil picks the Gripen

_________________
Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Mer 11 Nov 2009 - 20:52

Israël signe avec le Brésil un contrat de 350 millions de dollars
Un contrat portant sur la vente par Israël de 14 drones, que le Brésil veut utiliser dans la lutte contre le crime en prévision du Mondial et des Jeux olympiques a été signé mercredi en présence du président israélien Shimon Pérès
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Mar 17 Nov 2009 - 21:59

Le Brésil a lancé la construction d'un gros chantiers. Il va être consacrée à construire des pétroliers, mais il peut facilement abriter un PA




Plus d'informations dans
http://www.estaleiroatlanticosul.com.br/

en fait voilà qu'est ce qu'il nous faut pour développer notre flotte de navires marchandes, mais aussi avoir notre propre industrie militaire navale

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 32Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 19 ... 32  Suivant
 Sujets similaires
-
» Assemblée nationale. Emploi des forces armées sur le territoire national pour protéger la population.
» L'armée de l'air contrainte de quitter (temporairement?) Manas, au Kirghizstan
» Armée Mauritanienne
» Armée Ivoirienne
» Forces spéciales Russes "Spetsnaz"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Amériques-
Sauter vers: