Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 18 ... 33  Suivant
AuteurMessage
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Lun 13 Juil 2009 - 23:17

Et vogue la galére pour le contrat du scorpéne français au Brésil Laughing
Citation :
Les sous-marins que le Brésil va acheter à la France couteront 10 fois plus chers que ceux proposés par l’Allemagne


Publié le 13 juillet 2009.
Le Brésil s’apprête à acheter à DCNS 5 sous-marins en payant 10 fois le montant qu’il pourrait débourser s’il avait accepté la proposition de l’entreprise allemande HDW (Howaldtswerke-Deutsche Werft), révèle un reportage publié ce dimanche par le grand quotidien brésilien O GLOBO.

Avertissement de la rédaction Wink : un certain nombre d’affirmations de cet article sont démenties ou remises en perspective par les précisions apportées par d’autres journaux brésiliens. Ces éléments apparaissent en fin d’article.
La justification pour que le contrat avec la France coute 6,7 milliards € — contre les 670 millions € demandés par la compagnie allemande — est que le contrat couvre aussi la construction d’un arsenal et d’une base navale, dans la région d’Itaguaí, sur les côtes de l’état de Rio de Janeiro. Ces travaux n’avaient cependant pas été prévus par le Brésil.
Ils ont été ajoutés au contrat par le gouvernement français comme condition pour la vente des sous-marins, plus le transfert de technologies pour leur construction au Brésil. Pour obtenir les sous-marins, le Brésil a dû accepter d’acheter ces 2 installations — une dépense supplémentaire jugée inutile, même par de hauts responsables de la marine brésilienne — ainsi que d’accepter aussi qu’ils soient conçus en France et construit par une compagnie désignée par les Français.
Ils ont imposé que les travaux soient effectués par la compagnie brésilienne Odebrecht. De cette manière, a cessé d’exister, en pratique, une procédure destinée — entre autres choses — à éviter le gaspillage d’argent public : un appel d’offres. Interrogé à ce sujet par O GLOBO, mardi dernier, le ministre brésilien de la défense Nelson Jobim, a esquivé la question :
“Nous n’avons rien à voir avec cela. Nous achetons un ensemble complet. Le fait que la France confie les travaux à Odebrecht est lié à un accord de partenariat signé entre eux”, a-t-il expliqué.

Jobim sera interrogé par une commission du Parlement
Pour ces raisons, la Commission des Relations Extérieures et de la Défense Nationale de la Chambre des Députés, a déjà obtenu l’autorisation de tenir une audience publique sur le sujet. Elle doit intervenir avant que les 2 pays ne signent un contrat définitif. Jobim, qui sera appelé à témoigner, est arrivé dernièrement à Paris pour, entre autres choses, négocier le financement pour le contrat des sous-marins.
Le gouvernement brésilien a l’intention de signer le contrat le 7 septembre prochain, à l’occasion de la visite au Brésil de Nicolas Sarkozy, pour les commémorations de l’Indépendance Brésilienne. Le député Júlio Delgado, qui présidera l’audience publique, a été ironique en commentant cette transaction :
“Nous sommes simplement en train d’acheter un plat complet dont les ingrédients sont mauvais”, a-t-il affirmé, en faisant référence au fait que les sous-marins Scorpène sont considérés comme inférieurs à ceux que le Brésil possède et qui ont été construits à l’Arsenal de la Marine de Rio, avec transfert de technologie de la société allemande HDW. Il s’agit de 5 sous-marins du type U-209.
Le Tupi a été construit à Kiel (Allemagne), où ont été envoyés 80 brésiliens — ingénieurs militaires et civils — pour être formés. Tamoio, Timbira, Tapajó et Tikuna ont été construits à l’Arsenal de la Marine de Rio sous la supervision de seulement un ingénieur allemand.
Un des aspects les plus intrigants de la décision du ministère brésilien de la défense d’acheter les Scorpène est le fait que la marine nationale française n’en possède pas, pas plus qu’aucun autre pays de l’OTAN, n’ont jamais utilisé un sous-marin de ce type.
Seuls 3 sous-marins de ce type sont en activité dans le monde. 2 achetés par le Chili et 1 par la Malaisie. Le directeur de la stratégie et du développement de DCNS, Jacques Mouysset, a défendu la nécessité pour son entreprise de travailler sur de nouveaux modèles pour, comme il l’a déclaré au site internet "Mer et Marine", "ne pas se laisser distancer technologiquement".
L’entreprise allemande domine 81 % du marché mondial
Le problème est que le Scorpène a été conçu il y a plus de 10 ans, sur la base de la coque du sous-marin nucléaire type Rubis, version Améthyste. D’autres éléments du marché illustrent aussi la différence entre les produits disponibles pour la marine du Brésil, soulevant des soupçons sur la qualité du produit retenu
Un rapport rédigé par des officiers de la marine brésilienne, qui se sont basé sur les récits de collègues qui naviguent déjà sur les Scorpène achetés par le Chili, signale des fragilités du système. Le document affirme que "la manutention est chère et complexe", et que la qualité du matériel est inférieure à celle du modèle allemand.
Les sous-marins (de plusieurs types) produits par HDW sont bien mieux acceptés dans le monde : l’entreprise domine 81% du marché mondial, tandis que DCNS en a 13%. AU cours des 3 dernières années, l’entreprise allemande a livré 17 sous-marins à 5 pays. l’entreprise française n’en a livré aucun.
Remarque du site Alide :
Les éléments de cet article nécessitent des informations plus claires et plus objectives.
Affirmer que les 4 sous-marins de HDW du type U-214 couteraient "à peine" 670 millions € est, au minimum, douteux, puisque, par le passé, ce même chantier a proposé à la marine brésilienne 1 sous-marin U-214 pour 1,350 milliard €, proposition qui comprenait la modernisation des 5 autres U-209 que possède la marine brésilienne (modernisation du système de combat).
Remarques du site Poder Naval
En réalité, en 2006, la COFIEX (Comissão de Financiamentos Externos, un organisme du ministère de la planification, du budget et de la gestion), a approuvé le financement par un prêt de 882,4 millions € la modernisation par HDW des 5 sous-marins actuels de la classe “Tupi” et la construction au Brésil d’un sous-marin U-214.
Suite à des changements au sein du Commandement de la Marine, il a été décidé de faire moderniser le “Tupi” par les américains, via une FMS (Foreign Military Sales), une solution plus simple et moins chère, en adoptant aussi en même temps les torpilles américaines Mk-48.
HDW a alors présenté une nouvelle proposition, où l’autorisation déjà accordée par la COFIEX (de 882,4 millions €) couvrait le projet et la fourniture de matériels pour la construction au Brésil de 2 sous-marins U-214, proposition qui prévoyait aussi l’expansion de l’infrastructure locale et les coûts locaux de construction, outre un transfert de technologie englobant l’élaboration d’un sous-marin spécifiquement brésilien, et l’élaboration du projet, la construction et la manutention de senseurs sous-marins et de systèmes de combat.
Du point de vue technique, il serait plus rationnel de continuer avec une technologie allemande, puisque la force sous-marine brésilienne est constituée de sous-marins de conception allemande, ce qui faciliterait la formation et l’entraînement des équipages.
Mais la décision du Gouvernement Brésilien de continuer le développement du Programme Nucléaire de la Marine, destiné à construire dans le futur un sous-marin à propulsion nucléaire, a permis à la France de proposer sa technologie, puisque ce pays dispose de sous-marins nucléaires.
D’un autre côté, les français se sont seulement engagés à prêter assistance au Brésil dans le domaine de la coque du sous-marin, aucune technologie nucléaire ne leur sera transférée. C’est pourquoi les Allemands expliquent eux-aussi qu’ils n’auraient eu aucune difficulté à aider le Brésil à concevoir la coque de leur sous-marin nucléaire, puisque la propulsion nucléaire sera entièrement brésilienne.
Comme le BlogNAVAL l’a déjà indiqué plusieurs fois, le projet et la construction du sous-marin nucléaire brésilien, bien que nécessaire au point de vue stratégique, se heurte à des obstacles techniques, financiers et de ressources humaines. Il s’agit donc d’un investissement à haut risque.
L'analyse de la rédaction :

Cet article fait probablement partie d’une campagne destinée à miner la crédibilité de DCNS comme exportateur de sous-marins. Derrière, il faut probablement voir la patte de ses concurrents ou d’autres pays qui ne souhaitent pas que le Brésil réussisse à construire un sous-marin nucléaire, parce que cela menacerait son hégémonie dans la région.
Référence :
Poder Naval (Brésil)
http://www.corlobe.tk/article15142.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Mar 21 Juil 2009 - 18:57

Citation :
Dassault May Build Rafales in Brazil to Win Sale, Valor Reports

By Joshua Goodman
July 21 (Bloomberg) -- Dassault Aviation SA is prepared to build 36 Rafale warplanes in Brazil in a bid to be chosen over Boeing Co. and Saab AB for a $2 billion order, Valor Economico said, citing the Paris-based company’s representative in Brazil.
Dassault has signed contracts with Empresa Brasilieira de Aeronautica SA, the world’s fourth-largest planemaker, and 37 other companies to shift production of the Rafale to Brazil, Jean-Marc Merialdo said, according to the Sao Paulo-based newspaper. Dassault has a 0.9 percent stake in Embraer, Valor said.
As part of a long-term defense agreement with Brazil, the French government has also authorized Dassault to transfer all of the Rafale’s technology to Brazil, including the source codes for the fighter jet, the newspaper said, citing Merialdo.
Brazil’s military is expected to decide the winner of the so-called FX-2 program later this year.
http://www.bloomberg.com/apps/news?pid=20601086&sid=aJIsC.ifA9xQ
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Mar 21 Juil 2009 - 19:07

dommage pour les chômeurs en france! les 36 rafale ne se traduiront pas par des jours de travail supplémentaires.
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Mar 4 Aoû 2009 - 0:20

Le Brésil veut renforcer sa flotte... un marché qui fait baver les Français Very Happy
Citation :
Nouvelles frégates pour la marine brésilienne : elles seront 10, 6 d’emploi général et 4 anti-aérienne


Publié le 2 août 2009.
Le commandement de la marine brésilienne a lancé les études pour l’achat des 10 nouvelles frégates, réparties en un premier lot de 6 frégates d’emploi général (pour la lutte anti-sous-marine et anti-surface) et un autre lot de navires pour la lutte anti-aérienne.

La configuration de base des bâtiments comprendrait un canon de moyen calibre (127 mm), des missiles anti-aériens Aster (version 15 ou 30), des missiles anti-navires Exocet Block III ou leur équivalent brésilien MAN-I.
La marine du Brésil a déjà reçu des propositions de chantiers navals américains, français, allemands, espagnols et sud-coréens. Une fois les propositions étudiées, 2 ou 3 finalistes seront retenus, qui présenteront ensuite des propositions détaillées, y compris pour la construction des frégates au chantier naval de Rio de Janeiro.
Construites au Brésil, la frégate d’emploi général couterait environ 1,8 milliards de réals (676 millions €) à l’unité. La version anti-aérienne, 2,3 milliards de réals (864 millions €).
Les Pays-Bas, le Danemark, la Russie, la Chine et l’Inde ont demandé des informations sur le Programme de construction de la marine du Brésil, mais n’ont pas encore envoyé de propositions.
L'analyse de la rédaction :

On remarquera que :
l’article original est illustré par une image de la frégate FREMM de DCNS,
les armements mentionnés sont tous construits par MBDA.
De là à en conclure que les Brésiliens portent un intérêt particulier pour la FREMM, ...
Référence :
Poder Naval (Brésil)
http://www.corlobe.tk/article15414.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Mar 4 Aoû 2009 - 11:00

Citation :
France's Rafale F3 fighter is seen as the favorite of Defense Minister Nelson Jobim, in large part because it is the only bid that includes an offer to share technology with Brazil.

The Latin American country is keen to give its own Embraer aircraft-making group the knowledge needed to make its own high-tech fighters in the future.
But the Rafale is also the most expensive by far of the offers on the table, the Folha de S. Paulo newspaper noted Sunday.
The newspaper said the estimated price-per-plane of the Rafale is around 130 million dollars, not including weapons and support.
Boeing's multi-role F/A-18 Super Hornet, estimated at 90 million dollars per unit, is used by many US-allied air forces around the world.
But Brazil has taken note of the US Congress' ability to veto military technology and support, as it did with Venezuela when US relations with the country soured, forcing Caracas to turn to Russia for aircraft and tanks.
Sweden's Gripen NG is the cheapest of the bids, at around 60 million dollars per plane, but it is the least powerful of the three -- and no prototype for it exists yet.
The value of the total fighter jet contract is between two and four billion dollars, depending on which bid is chosen, and will include five years of logistics and support, and a supply of air-to-air and air-to-surface missiles and bombs. Deliveries are to start in 2014.
Brazil's air force is to give its evaluation of the three offers to Jobim in the next few days, Folha de S. Paulo said.
The report will highlight the pros and cons of each plane without excluding any of them, military officials and sources close to the tender process told the daily.
The countries and companies competing have actively wooed Brazil.
French President Nicolas Sarkozy is to attend Brazil's Independence Day celebrations in Brasilia on September 7. In December last year, he signed deals worth 11 billion dollars to supply Brazil with four Scorpene submarines and 51 Cougar military transport helicopters.
The leader of the French senate, Gerard Larcher, in June also stressed to Brazilian lawmakers that technology-transfer was part of the relationship between their two countries.
Boeing, meanwhile, has reportedly offered to use Brazilian suppliers for some of the F/A-18's components if it wins the contract.
The chairman of the Joint Chiefs of Staff of the US military, Admiral Mike Mullen, also visited Brazil in March for talks with Jobim on the tender and other military issues.
http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5h4AZwwv6g5LYAvOD903xkR_rFjQw
Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Mar 4 Aoû 2009 - 12:21

IAI a teste avec succés un drone heron ,pour le compte de la police federal bresilienne.

Citation :
13:43 GMT, August 3, 2009 Heron UAV in Brazil during the demonstration A successful demonstration of Israel Aerospace Industries' (IAI) Heron Unmanned Aerial Vehicle (UAV) System took place last week in Brazil. The demonstration was done at the request of the Brazilian federal police, which is testing UAV use for several purposes, including border security, and smuggling, natural resource theft, and drug trafficking concerns.

The demonstration took place under challenging, unpredictable weather conditions in one of the most difficult areas of Brazil to fly in: the state of Parana, and the region of San Miguel de Iguacu. Despite this, the system performed flawlessly in all its tasks, and was able to fulfill the customer's requests. It is especially important to note that the Heron was the first UAV system in the world to fly in this region of southern Brazil.

The Heron was easily integrated into the demonstration airspace, which sees a lot of commercial air traffic, and was fully coordinated with the local Air Traffic Control.

Approximately two years ago, the Brazilian federal police organized a professional, high-level team, which included police pilots, engineers, and professionals, to investigate the capabilities of international UAV manufacturers, and find a UAV system that would best fit the specific needs of the Brazilian government. Following a series of tests, the team decided that IAI's Heron UAV was best suited to what the police wanted: relaying data and intelligence in real time, carrying a number of sensors simultaneously, and employing satellite communications and Automatic Takeoff and Landing (ATOL). The police team emphasized that the Heron system can successfully complete missions under difficult climate and terrain conditions, and has more advanced flight and loitering capabilities than those offered by other UAV systems.

Several ministers of the Brazilian government and Brazilian armed forces officials, who were in attendance at the demonstration, praised the Heron's abilities. The demonstration was also attended by high-ranking military and civilian representatives from a number of Latin American countries, who were invited by the Brazilian federal police.

IAI recently founded a joint venture with the Brazilian corporation Synergy Group, EAE, which will be active in the Brazilian market as well as other potential Latin American markets.
This joint company will provide an opportunity to expand the Brazilian technological base, will act as a hub for technology and expertise, and will provide maintenance and customer support services for IAI's various systems in use in Latin America, including the UAV.

There have been several successful demonstrations of the Heron UAV's capabilities, the last of which took place in El Salvador with the US Southern Command (SOUTHCOM).

In that demonstration, the UAV's capabilities in maritime patrol were proven under very difficult weather conditions, including strong winds, heavy cloud cover, and rain.
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Mar 4 Aoû 2009 - 19:41

Les Israéliens sont passés maîtres dans la fabrication des UAV. Combien de modéles en avez vous déjà développés Glaive ?
Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Mar 4 Aoû 2009 - 20:34

Samyadams a écrit:
Les Israéliens sont passés maîtres dans la fabrication des UAV. Combien de modéles en avez vous déjà développés Glaive ?

plus d'une centaine du micro drone à la mule cargo.
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Sam 8 Aoû 2009 - 0:47

looks bad for Rafale Rolling Eyes
36 SH,Offset,Amraam;HARM,AESA etc..que du bonheur

Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Sam 8 Aoû 2009 - 0:58

Yakuza a écrit:
looks bad for Rafale Rolling Eyes
36 SH,Offset,Amraam;HARM,AESA etc..que du bonheur
Et l'offset industriel en prime Cool "Sa3dathoum" Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Sam 8 Aoû 2009 - 1:06

reste a voir Lula,,le lobby francais est fort la bas,et lula est un ami de sarkoleon,en plus ce gauchiste n´est pas very US friendly,wait and see,a vos popcorn le film ne fait que commencer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Sam 8 Aoû 2009 - 1:31

j'espère sincerment que le rafale l'emporte, sinon on assistera à un suicide collectif de tous les fans du rafale dans les 4 coins du monde...
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Sam 8 Aoû 2009 - 1:44

Pourtant, le choix entre les deux est vite fait. Avec ses 7439 Kg de poussée en PC, le Rafale est poussif face au SuperHornet, avec ses 9980 Kg
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Sam 8 Aoû 2009 - 1:56

c'est pas le seul critère, le SH est un avion 4+ qui est très évolué, c'est l'un des premier à avoir un AESA fiable le APG-79 What a Face il a une panoplie d'armes très large, une meilleure autonomie... il est peut être moins bon en dogfight mais il est largement supérieur en BVR...

mais c'est pas tout, ce lui qui fera la meilleure offre en terme de transfert de tech et fera profiter le plus l'industrie locale c'est lui qui l'emportera
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Sam 8 Aoû 2009 - 2:14

Merci Raptor, l'APG 79 AESA, c'est 30% à 60% de portée en plus que le RBE2 PESA et beaucoup plus fiable.
Revenir en haut Aller en bas
Leo Africanus
General de división (FFAA)
General de división (FFAA)


messages : 1891
Inscrit le : 24/02/2008
Localisation : Haiti
Nationalité : Guinea
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Dim 9 Aoû 2009 - 13:00

Les Brasiliens sont entrain de creer une belle arme'e, et meme les "second hand" sonr des achats tres intelligents, je crois que notre amie Lemay va pas aimer que le Bresil ait achete' des Leo quand les rumeurs ne cesse de parler des "Sidi Khalid" pour le Maroc.

Citation :
Brazil purchases 250 German Leopard tanks to guard its borders

The Brazilian army purchased 250 German leopard 1 A5 tanks which will be displayed mainly along the country’s 16.000 kilometres of land and fluvial borders thus reinforcing its dissuasive capacity in the event of foreign attacks. The program is also part of the National Defence Strategy, NDS, approved last December by President Lula da Silva.

The 42 tons tanks with a cannon capable of firing at a distance of four kilometres and with a unit cost of half a million US dollars, should begin arriving in Brazil in three months and the first batch will be dispatched to Santa Maria in the southern most state of Rio Grande do Sul.

“The Leopard 1 A5 will be the backbone of the Brazilian Army, a unit which will give new dimension to Brazil’s armoured combat vehicles boosting our dissuasive powers”, according to the Juiz Fora Federal Univiersity strategic studies centre. Brazil currently has 40 tons Leopard 1 A1 tanks that will be reassigned once the A5 are refurbished in the country. Negotiations for the purchase were started back in 2006 and a few are already in Brazil for training and trial purposes.

The NDS program is based on the investment of 15 billion US dollars in the next few years to reequip Brazilian armed forces including the building of the country’s first nuclear submarine with French technical aid, and the purchase of 24 fighter-bombers for the Air Force. The financial crisis has slowed the disbursement of funds but the Senate is scheduled to begin addressing the legal framework for much of this investment.

The Brazilian Army recently presented a report warning of the “emergency” situation of the force since much of its equipment is “unusable or out of service. The report recommends investing 2 billion US dollars in the next few years.

Brazil in the seventies and eighties had established a formidable arms and military hardware industry to supply the third world, but with the return of democracy the government ceased to support it. However President Lula da Silva considers that re-launching a strong military industry with technological research is essential if Brazil is to continue playing a leading role in world affairs.

http://en.mercopress.com/2009/08/04/brazil-purchases-250-german-leopard-tanks-to-guard-its-borders
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Dim 9 Aoû 2009 - 13:23

Leo Africanus a écrit:
Lemay va pas aimer que le Bresil ait achete' des Leo quand les rumeurs ne cesse de parler des "Sidi Khalid" pour le Maroc.
trop fort Leo, tu t'es marocanisé entre-nous
Revenir en haut Aller en bas
Leo Africanus
General de división (FFAA)
General de división (FFAA)


messages : 1891
Inscrit le : 24/02/2008
Localisation : Haiti
Nationalité : Guinea
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Dim 9 Aoû 2009 - 13:38

Tu peux pas imaginer a quel point.

je file je file
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Dim 9 Aoû 2009 - 14:01

allah ibarek f sidi Leopard Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Dim 9 Aoû 2009 - 23:02

les gars! je me fais du soucis pour certains pays européens, l'allemagne a vendu 250 chars! je crois que certains pays européens sont entrain de se démilitariser ''dangereusement''... d'ici une dixaine d'années la balance des forces va basculer du côté de l'europe du sud...
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Dim 9 Aoû 2009 - 23:11

La revanche des Cathos Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Dim 9 Aoû 2009 - 23:14

il faut nommer "Alloudi"Laughing au 4ème bureau il fallait pas rater cette occasion
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Dim 9 Aoû 2009 - 23:28

il n´y a plus de "front" en europe,tout le monde aide tout le monde,meme la russie se dirige vers une cure severe d´ici quelques années,les kriegs conventionnels avec miliers de chars n´est plus sur l´agenda des chefs militaires,tout ou presque se fait dés le debut et par air,l´arme blindée restera mais en petite quantité et grande qualité(exemple Leo2 PSO)
Revenir en haut Aller en bas
Leo Africanus
General de división (FFAA)
General de división (FFAA)


messages : 1891
Inscrit le : 24/02/2008
Localisation : Haiti
Nationalité : Guinea
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Dim 9 Aoû 2009 - 23:32

Raptor a écrit:
les gars! je me fais du soucis pour certains pays européens, l'allemagne a vendu 250 chars! je crois que certains pays européens sont entrain de se démilitariser ''dangereusement''... d'ici une dixaine d'années la balance des forces va basculer du côté de l'europe du sud...

Ne t'en fait pas Raptor. L'europe continue a etre bien defendue, mais maintenant les "limes" de l'empire se sont deplace's et c'est pas l'allmagne qui doit les defendres mais la Pologne et autres, et bien sur au sud, on continue ici, defendant la vieille Europe des invasions barbares comme on a fait tout au longue de l'histoire.

Autrement dit, le Maroc doit bien utiliser ca diplomatie et tirer profit de la situation actuel comme est entrain de faire le Bresil, la Jordanie, et autres... si non et dans un futur tres proche, il y aura rien a achete' a bon marche'... 500K pour un Leo 1 c'est un cadeaux.

H/S: Le Maroc est malade de son Sahara est y souffre diplomatiquement pour ca. J'espere bien qu'il se trouve une solution a cette situation injuste pour plus de 30 m de marocains, habitants de Tinduf inclus.
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   Dim 9 Aoû 2009 - 23:37

Leo Africanus a écrit:
et bien sur au sud, on continue ici, defendant la vieille Europe des invasions barbares comme on a fait tout au longue de l'histoire.
Shocked Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Brésilienne/Brazilian Armed Forces/Forças Armadas Brasileiras
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 33Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 18 ... 33  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les forces françaises en OPEX
» aller au bout de ses forces...
» Les Forces Morales
» FMR - Forces Maritimes du Rhin - Stagiaires pilotes du Génie
» FORCES MARITIMES DU RHIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Amériques-
Sauter vers: