Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sous-marins du futur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Sous-marins du futur   Mar 14 Oct 2008 - 0:52

Recherhe scientifique: Je vous invite à lire cet artice pubié par science et vie: "Des sous-marins indétectables au sonar : ce rêve de militaire pourrait bien devenir réalité."
Selon cet article, que l'on peut touve dans le numéro de ce mois dans les librairies, plusieurs équipes de recherche travaillent sur le principe d'une "chape acoustique" qui rendrait le sous-marins indectetable aux sonars ! Une équipe de l'Université de Valence travaille sur un "métamatériau" qui aurait cette capacité, mais dont la réalisation necessiterait des moyens technologiques trop avancés. Les chercheurs français de l'Institut Fresnel de Marseille ont mieux, une "chape" utilisant un métal classique, un alliage tenu secret, mais dont la "furtivité" n'est pour l'instant effective que dans des conditions de laboratoire. La Direction de l'Armement et partenaire du projet. Le sous-marin totalement furtif n'est peut être pas pour demain, mais aprés demain...
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Jeu 27 Nov 2008 - 14:41

Citation :
Electric Boat travaille sur un sous-marin qui pourrait atteindre 100 nœuds en plongée
Publié le 26 novembre 2008, dernière mise à jour le 26 novembre 2008.
Imaginez un sous-marin qui pourrait atteindre en plongée la vitesse de 100 nœuds, avec un système de propulsion si compact et puissant qu’il laisserait une place suffisante pour des charges utiles — de petites équipes de combat devant accomplir des missions à terre par exemple.
Electric Boat, l’une des compagnies qui construit les sous-marins américains, fait partie d’une équipe qui a obtenu un contrat du Pentagone pour explorer la question. Les progrès sont si encourageants qu’il est désormais possible d’envisager qu’un tel sous-marin puisse sortir des laboratoires et effectuer des essais en pleine mer dès 2010. La plupart du travail de recherche a été effectué à l’Université de Pennsylvanie.
Des obstacles importants doivent être surmontés avant que l’Underwater Express, c’est le nom de ce programme expérimental, puisse passer au stade de la mise en fabrication. Mais le concept présente des perspectives importantes à la fois dans le domaine militaire et civil.
Pour certains experts, le défi que constitue Underwater Express est comparable au saut technologique qui a fait passer l’aviation des avions à hélice au réacteur — très difficile à mettre au point, mais avec d’énormes retombées.
Le projet est, en un sens, une nouvelle attaque portée aux limitations de la physique. La résistance de l’eau — beaucoup plus importante que celle de l’air — ralentit fortement les mobiles rapides.
Les architectes navals et les constructeurs tentent depuis des siècles de dépasser ce problème, augmentant la vitesse, en surface et en plongée, en améliorant les systèmes de propulsion, la forme de la coque et les matériaux de construction qui permettent de réduire le frottement du navire avec l’eau.
Des avancées récentes ont utilisé des revêtements issus des technologies spatiales, comme les polymères, sur la coque des navires, ou la création d’un écran de fines bulles pour réduire la trainée autour de la surface de la coque. L’Underwater Express utilise une théorie développée par un scientifique américain : la supercavitation.
La supercavitation (un mot basé sur la même racine que “cavité”) est un moyen de réduire la friction entre un objet et l’eau qui l’entoure en enveloppant cet objet dans une énorme bulle de gaz.
Pendant les années 80, l’Union Soviétique a utilisé la supercavitation pour la torpille Shkval — essentiellement une fusée sous-marine pouvant atteindre une vitesse de plus de 170 nœuds, selon l’agence du Pentagone qui a signé le contrat Underwater Express.
La Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) a chargé EB de construire un sous-marin “qui pourrait atteindre 100 nœuds en plongée, avec un système de propulsion qui laisserait au moins 50% du volume du sous-marin pour la charge utile.”
Un sous-marin pouvant atteindre 100 nœuds en plongée aurait des implications énormes sur la guerre sous-marine et le transport maritime. 100 nœuds, c’est plus du double que la vitesse atteinte par le sous-marin le plus rapide, le sous-marin soviétique K-162 classe Papa. La vitesse du sous-marin américain le plus rapide, le Seawolf, est secrète, mais un haut-responsable de la Navy aurait dit à un expert pendant la construction, qu’il pourrait atteindre 35 nœuds.
Au final, la DARPA envisage un vaisseau de 60 tonnes et d’un diamètre de 2 à 3 m.
Dans sa proposition, la DARPA demande aux constructeurs de “déterminer la faisabilité pour la technologie supercavitation de permettre une nouvelle classe d’engins à grande vitesse pour des missions côtières qui pourraient impliquer le transport de cargaison de grande valeur et/ ou de petites unités de personnel.”
L’objectif était un prototype à l’échelle qui constituerait “une démonstration crédible” prouvant qu’un “sous-marin supercavitant est contrôlable à des vitesses de 100 nœuds.”
Le contrôle est l’un des problèmes les plus ardus, selon un ingénieur. “L’équipage doit pouvoir tourner”.
Un autre gros problème, selon certains experts, est le bruit. Les technologies silencieuses des sous-marins modernes participent à la bataille de la discrétion. La DARPA a aussi noté qu’il y aurait de grosses difficultés avec les communications, le sonar et d’autres senseurs essentiels pour les sous-marins.
Mais, ces problèmes seront traités ensuite — si, et quand, les constructeurs auront prouvé que l’Underwater Express est faisable.
Si les progrès continuent au rythme actuel, les constructeurs envisagent une série d’essais en haute-mer au début 2010.

Référence :
Providence Journal (Etats-Unis)
Revenir en haut Aller en bas
U.EAGLES
sergent
sergent
avatar

messages : 230
Inscrit le : 15/06/2008
Localisation : raja imperio
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Jeu 27 Nov 2008 - 14:57

Cool merci
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Jeu 8 Oct 2009 - 4:08

Citation :
Les neutrinos pourraient révolutionner les communications avec les sous-marins


Publié le 7 octobre 2009.
Les communications sous-marins sont très difficiles, comme tout commandant d’un sous-marin nucléaire pourra vous le confirmer. Ils peuvent rester cachés plus ou moins indéfiniment, naviguant à une immersion d’environ 300 m, mais communiquer est une sérieuse inquiétude parce que cela ne peut être fait que près de la surface, là où les sous-marins sont le plus vulnérables à la détection et aux attaques.

C’est parce que les ondes radio ne voyagent pas bien dans l’eau. Seules les ondes extrêmement basse fréquence (ELF : extremely low frequency) — avec une fréquence inférieure à 100 Hz — peuvent pénétrer dans l’eau. Mais elles sont très difficiles à produire avec une puissance élevée, et même alors, elles ne permettent que des débits d’environ 1 bit par minute.
Par conséquent, les sous-mariniers doivent utiliser sur les ondes très basse fréquence (VLF : very low frequency) de quelques kilohertz. Elles permettent un débit de 50 bits par seconde, mais elles ne pénètrent pas loin dans l’eau. Cela signifie qu’elles ne peuvent être reçues qu’en trainant une longue antenne radio en surface.
Donc comment améliorer les choses ? Une suggestion est d’utiliser des neutrinos pour transmettre des informations. Le problème est que, bien que les neutrinos traversent facilement une couche d’eau, ils traversent aussi tout le reste, ce qui les rend pratiquement impossible à détecter. Pour cette raison, la communication par neutrino a toujours été considérée comme impossible.
Mais désormais, une nouvelle analyse suggère que les sous-mariniers pourraient avoir été trop rapides à écarter les neutrinos. Patrick Huber, physicien à Virginia Tech, explique que les communications par neutrino pourraient offrir des débits allant jusqu’à 100 bits par seconde à n’importe quelle immersion.
Qu’est-ce qui a changé et permet d’envisager désormais des communications par neutrino sur le plan pratique ? D’abord, indique Huber, il est désormais possible de générer et de détecter des flux intenses de neutrinos. Les physiciens génèrent des flux de neutrinos en accélérant des muons à haute énergie, qui se désintègrent alors, produisant des neutrinos qui, à cause du cadre de référence en déplacement, sont finement calibrés. Détecter les neutrinos est exactement et simplement ce processus à l’envers. Lorsque les neutrinos rencontrent la matière, ils produisent des muons qui peuvent être relativement facilement détectés.
Mais est-il facile de transposer cela pour la communication avec les sous-marins ? Huber indique que l’un des faisceaux les plus puissants de neutrinos est utilisé dans une expérience baptisée MINOS, qui envoie un faisceau du Fermi National Accelerator Laboratory à Chicago vers un détecteur de muon, de 5.000 t, situé dans une mine du nord du Minnesota, à plus de 700 km de là.
Le problème est que, depuis 2 ans que MINOS fonctionne, le détecteur n’a repéré que seulement 730 muons. “Évidemment, une amélioration très importante est nécessaire,” reconnait Huber.
Mais il croit que ce type d’amélioration pourra être possible avec la prochaine génération d’accélérateurs de muon.
Prenons-le au mot. La question dès lors de savoir comment détecter ces neutrinos à bord d’un sous-marin. Là, Huber a été un peu plus créatif. Il explique qu’il y a en gros 2 manières de détecter les neutrinos. “Nous pourrions utiliser de fins modules détecteurs de muon, qui pourraient être utilisés comme du papier peint pour recouvrir la majeure partie de la coque du sous-marin,” explique Huber. Cela transforme alors un sous-marin en un détecteur géant et cylindrique de muons, de près de 10 m de diamètre et de 100 m de long.
Comment cela fonctionnerait-il ? “Les muons entreraient d’un côté du sous-marin et le quitterait de l’autre,” indique-t-il. “Le point d’entrée et le point de sortie sont mesurés, et par conséquent, la direction du muon peut être recalculée assez précisément.”
Mais il y aussi un autre moyen de détecter les neutrinos : regardez l’effet Vavilov-Čerenkov [1] produit par des muons rapides dans l’eau de mer. C’est intelligent parce que cela vous permet de créer un détecteur dont les dimensions sont en gros la distance que parcourt la lumière dans l’eau de mer, soit environ 4 km. Bien sûr, il y a beaucoup de "bruits" parasites avec la bioluminescence, la lumière du soleil et de la lune, mais Huber semble confiant que tout cela puisse être filtré.
Le point important est que, un jour, les sous-mariniers pourraient utiliser cette technologie pour recevoir des messages à des débits allant jusqu’à 100 bits par seconde.
Il y a, bien évidemment, un inconvénient. Il est seulement possible de recevoir des messages à bord d’un sous-marin de cette manière, pas d’envoyer.
Notes :
[1] L’effet Vavilov-Čerenkov est un phénomène similaire à une onde de choc, produisant un flash de lumière qui a lieu lorsqu’une particule chargée se déplace dans un milieu avec une vitesse supérieure à la vitesse de la lumière dans ce milieu. C’est cet effet qui provoque la luminosité bleue de l’eau entourant le cœur d’un réacteur nucléaire. Source : Wikipedia.
Référence :
ethioPlanet (Etats-Unis)
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Jeu 8 Juil 2010 - 17:56

Citation :
DARPA Plans to Develop "Flying Submarine
The Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) in the US is planning to develop a flying submarine that can travel in and out of water at high speeds.
The "flying submarine" will be capable of flying low over the water and plunging into the sea to avoid detection, according to telegraph.co.uk.
Scientists are expected to design a submarine that is lighter than water with lift-generating wings, which can change their angle of attack allowing it to fly above and below the water.
Submarine designer Graham Hawkes said that modern lightweight carbon fibre composites could be used to build a craft that is both strong enough and light enough to fly above and below the water.
DARPA is expected to award contracts within a year for the project, which has been in development since 2008 and has reached the design proposal stage.
naval-technology

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Lun 6 Sep 2010 - 16:59

DCNS continue d'innover
Citation :

Sous-marins du futur : réalité augmentée et immersion optronique


DCNS a crée un nouveau concept de PCNO (Poste Central de Navigation Opérations) pour les sous-marins, basé sur l'utilisation des nouvelles technologies.

Ce nouveau poste offrira la possibilité de voir ce qui se passe à l'extérieur à partir du « QG » du sous-marin, grâce à l'utilisation de l'optronique et de la réalité augmentée. La première permet en effet de renforcer, d'enrichir et d'amplifier l'optique (les systèmes de visées nocturnes sont un bon exemple en la matière). La réalité augmentée permet, quant à elle, de superposer des informations numériques sur des images réelles (sur un bateau il s'agira par exemple d'informations telles que son pavillon, sa destination, son chargement,...).
L'objectif principal est de faire en sorte que l'officier de quart ait accès à toutes les informations nécessaires à la navigation au même endroit. Ainsi, un écran panoramique lui permettra de voir l'extérieur comme s'il était en haut du massif du sous-marin, lorsque celui-ci est en surface. Une fois en immersion, sur un bandeau mural, s'affichera la situation tactique (traces de sonars,...). Enfin, les écrans de contrôles de commandes seront holographiques et sensoriels et projetés à hauteur des yeux.
Tous ces outils permettront avant tout de diminuer les risques d'erreurs humaines, et équiperont certainement les prochaines générations de sous-marins.
DCNS

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Ven 24 Sep 2010 - 9:37

il a quand quelque capacité trop limité
Citation :
DCNS dévoile le SMX 25



DCNS a dévoilé cet après-midi ( 23-09 )à Lorient un nouveau concept de sous-marin, SMX-25, illustration de sa perception des engagements futurs. Cet engin embarquerait 16 missiles (antinavires, de croisière, antiaériens), ainsi que quatre torpilles et des mitrailleuses. Ses capacités en plongée seraient limitées à une centaine de mètres. Sa vitesse en plongée n'excèderait pas 10 kt, mais le SMX-25 pourrait, en contrepartie, filer jusqu'à 38 kt en surface.
Le submersible mesurerait 109 m de long, pour un déplacement, en surface, de 2.850 tonnes, et de 4.650 tonnes en plongée.
Il pourrait de même déployer des drones hélicoptères qui décolleraient et apponteraient quand le sous-marin -si cela en est encore un...- fera surface.
Le concept, comme à chaque Euronaval, devrait provoquer à la fois la concurrence et les clients, potentiels ou réels.
Un de ces concept-ships, le SMX-23, avait donné naissance à un avant-projet, Andrasta, actuellement proposé à l'export par DCN

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Ven 11 Mar 2011 - 16:53

Citation :

Transmission de données et d’énergie, sans fil, au travers de la coque de sous-marins


Un doctorant du Rensselaer Polytechnic Institute a développé et démontré un nouveau système innovant qui utilise des ultra-sons pour transmettre à la fois de grandes quantités de données et d’énergie, sans fil, au travers de fines plaques de métal, comme la coque des bâtiments de surface et des sous-marins.
Un doctorant du Department of Electrical, Computer, and Systems Engineering à Rensselaer, a développé un projet baptisé “Un système à haute-performance pour transmission sans fil d’énergie et de données au travers de parois métalliques solides”.
Dans notre monde de plus en plus « décablé », les câbles sont de plus en plus remplacés par des connexions sans fil plus faciles à utiliser dans les maisons et dans les bureaux — tout depuis les téléphones et l’accès à Internet jusqu’aux claviers et les imprimantes. Dans le domaine de la défense, passer de systèmes câblés à sans-fil représente une opportunité d’améliorer la sécurité des bâtiments.
Actuellement, pour installer des senseurs à l’extérieur de la coque des bâtiments de surface et des sous-marins, les marines sont forcées de percer des trous dans la coque, dans lesquels les câbles transmettant l’’énergie et les données passent. Chaque trou augmente le risque de conséquences potentiellement dangereuses, comme les voies d’eau et la défaillance structurelle. De plus, installer ces senseurs sur des bâtiments déjà en service exige d’utiliser une cale sèche, ce qui peut prendre des mois et couter des millions €.
L’invention de cet étudiant, Tristan Lawry, permet de résoudre ce problème. Contrairement aux systèmes électromagnétiques sans-fil classique, qui ne peuvent transmettre l’énergie et les données au travers de la coque des bâtiments à cause de l’effet de "cage de Faraday". Son système utilise des ondes acoustiques de haute-fréquence pour propager facilement les signaux au travers de métaux de faible épaisseur et d’autres solides.
Des transducteurs piezoélectriques sont utilisés pour convertir les signaux électriques en signaux acoustiques et vice-versa. Les caractéristiques permettent de séparer sans interférence les canaux acoustiques destinés à la transmission des données de ceux de l’énergie.
Avec son système, l’étudiant a démontré la transmission simultanée et continue de 50 W de puissance et 12,4 Moctets/seconde, au travers d’une paroi de 6,34 cm d’épaisseur, le tout en temps réel. Ces résultats dépassent de loin tous les systèmes connus jusqu’à présent.
Avec des modifications seulement mineures, l’étudiant se dit persuadé que son système pourra transmettre des niveaux d’énergie plus élevés et des données à des vitesses plus fortes. Son système utilise une technologie de communication très puissante qui lui permet de s’adapter aux conditions non-idéales et aux variations mécaniques au fil du temps. C’est très important pour garantir la mise en œuvre du système dans les conditions réelles, en dehors de l’environnement contrôlé d’un laboratoire.

Defense Talk

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Mar 24 Mai 2011 - 20:02

study
Citation :
French shipbuilder DCNS raised eyebrows at last October's Euronaval show with its extraordinary SMX-25 concept for a submarine like no contemporary design - sharp-prowed, with a big but low sail and a jet-like stern. At the IMDEX show in Singapore last week, DCNS gave a few more details of the design.





It doesn't look like other submarines because it's designed for a different job - primarily, anti-surface warfare, rather than anti-submarine warfare. That changes everything. The submarine needs mobility to catch and stay up with surface ships. It will be optimized for survival against active, not passive sonar. It needs a heavy missile load, ready to fire, because surface ships travel in groups and multiple shots can overwhelm the defenses.

Non-nuclear submarines can't run fast for long: batteries don't store enough energy, their circular-section hulls aren't efficient on the surface, and wave effects limit snorkeling speed to 11 knots or so. SMX-25 is therefore designed for high speed on the surface, with a wave-piercing hull and retractable air inlets for three 16 MW gas turbines driving waterjets. Top speed is 38 knots and range at 14-20 knots is 8000 nm.

In action, SMX-25 can ballast to a semi-submerged position with the sail above the surface. It can still run on turbines, the sail is a small visual or radar target, and all 16 missile tubes are ready to fire. Finally, the boat can submerge completely and run on diesel (via a snorkel) or batteries, driving retractable motor-propeller units.

It's a big submarine for a non-nuke, 360 feet long with a surface displacement of 2850 tonnes and 5460 tonnes submerged. under the water, the hull is faceted rather than rounded - like a stealthy aircraft, faceting weakens back-scattered echo from an active sonar.

DCNS argues that the SMX-25 could be remarkably survivable. It is a small target for surface attack - and if engaged by a missile it can dive. Its speed makes it a tough target for a torpedo, and it has sensors above and below the water. And although it looks like something out of Thunderbirds, it is designed entirely around existing technology.

If the SMX-25 has a predecessor in history, it's one that DCNS would rather people forgot about.

In World War 1, the Royal Navy ordered K-Class submarines, powered by steam turbines on the surface, in search of a submarine that could keep up with the battle fleet. The Ks were problematic and unlucky: six of the 18 built were lost to accidents, with one officer expressing the view that they had "too many damn holes."
AW

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21623
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Mar 24 Mai 2011 - 21:54

deja y´a SMX-23 Andrasta et le SMX-24,a chaque expo ils sortent un design futuriste qui reste dans les cartons

http://far-maroc.forumpro.fr/t2135-andrasta-le-nouveau-sous-marin-de-dcns
http://far-maroc.forumpro.fr/t1937-smx-24

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Mar 31 Mai 2011 - 14:10

Citation :

A new discovery can double submarine speeds



Sydney, May 30 (IANS) A discovery by Australian scientists could potentially open up ways for sea vessels like submarines to go much faster under water.
A team led by a Swinburne University professor showed that drag (resistance) on hot bodies moving through liquid can be drastically reduced by up to 85 percent, potentially doubling their speed.
In practical terms, this finding could help a submarine and other vessels to virtually double their speed while moving under the sea, the journal Physical Review Letters report.
Swinburne researchers Ivan Vakarelski and Professor Derek Chan observed that a heated ball can fall through liquid more than twice as fast as a colder, 'control' ball, according to a Swinburne statement.
The discovery exploits the drag-reducing properties of a vapour layer formed between a hot body and surrounding liquid, known as the Leidenfrost effect.
This is a novel application of the familiar phenomenon where water drops are observed to dance or 'levitate' around when splashed onto a very hot plate -- known for over 200 years.
"A very hot body - hot enough to vapourise the thin layer of liquid in contact with it - can drastically reduce energy-sapping drag forces when such bodies travel at high speed through the liquid," Chan said.
mangalorean

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Ven 30 Déc 2011 - 4:32

Voilà un SM qui peut satisfaires la demande de quelques uns

Citation :


Le chantier allemand HDW présente un nouveau sous-marin classique de 4.000 t


Le chantier naval allemand HDW a rendu public des informations sur un projet de sous-marin classique à long rayon d’action, baptisé U-216.



Selon certains experts, HDW a conçu ce sous-marin, basé sur le U-214, avec les projets de certains pays en tête. Pour Rex Patrick, un ancien sous-marinier australien, le U-216 aurait été conçu spécifiquement pour répondre aux exigences de pays comme l’Australie, l’Inde et le Canada.

Pour l’Australie, les sous-marins classiques proposés par les constructeurs européens, bien qu’éprouvés à la mer et ayant des délais de livraison plus courts, sont trop petits pour ses besoins.

Le U-216 de HDW pourrait changer cela. Il est plus de 2 fois plus gros que les 3 sous-marins U-209 que l’Indonésie vient d’acheter.

Jane’s International Defence Review détaille dans sa dernière édition certaines des caractéristiques du U-216 de HDW. Avec un déplacement de près de 4.000 t, 89 m de long, et avec une autonomie de près de 10.000 nautiques, il surclasse les sous-marins australiens de la classe Collins dans tous les domaines.

Le U-216 pourrait être équipé d’un système de propulsion anaérobie, lui donnant ainsi la capacité, comme un sous-marin nucléaire, de naviguer en plongée près de points de crise, comme le détroit de Malacca, pendant des semaines. Il aurait la capacité de lancer des missiles de croisière, serait équipé d’un “véhicule de transport de plongeurs” pour des opérations spéciales et serait extrêmement silencieux grâce à ses caractéristiques de propulsion et un revêtement posé sur la coque, qui absorbe les bruits.

Camberra Times


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21623
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Dim 19 Fév 2012 - 18:14

article de ce fevrier de marineforum sur le nouveau U-216 de HDW,en allemand helas,mais avec details
http://www.marineforum.info/html/u216.html

trad Fr google









detailé ici aussi
http://www.navyrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=264




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7651
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Dim 19 Fév 2012 - 19:16

ils vont le proposé à l'Australie apparemment
Un monstre ce SM à propulsion classique

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Dim 19 Fév 2012 - 23:24

Il a été conçu pour les australiens en fait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Ven 12 Oct 2012 - 15:16

Citation :
Le SMX-26 “Caïman”, un sous-marin spécialement conçu pour les opérations littorales
12 octobre 2012 – 11:35
Comme en 2010 avec le SMX-25, DCNS présentera, à l’occasion du prochain salon Euronaval (22-26 octobre) un nouveau concept de sous-marin, intitulé SMX-26 “Caïman”.

Ainsi, les ingénieurs du constructeur naval ont imaginé un submersible destiné à mener des missions de surveillance et des actions de longue distance en toute discrétion, le tout dans des eaux peu profondes, ce qui en fait un outil idéal pour la préparation d’opérations amphibies ou de combat littoral.

Pour cela, le SMX-26 “Caïman” a une forme aplatie – il fait 7,9 m de haut -, afin de lui permettre d’évoluer à 12 mètres de profondeur. Qui plus est, son système de navigation fonctionne avec des capteurs capables de donner une restitution 3D de son environnement. En outre, il est muni de 4 propulseurs électriques à la fois azimutaux, orientables et rétractables, ce qui lui donne une excellente manoeuvrabilité.

Une des particularités du SMX-26 est sa capacité à rester immobile dans un secteur donné et de se transformer, en quelque sorte, en un centre de collecte de renseignements ou bien une base pour des opérations spéciales. Grâce à un système de roues rétractables, il est en mesure de se “poser” sur n’importe quel fond.

En outre, ce sous-marin est également conçu pour opérer en étant proche de la surface. Pour cela, il est notamment armé d’un canon de 20 mm en mât, d’une capacité d’auto-défense contre les menaces aériennes, de 2 torpilles lourdes et de 8 autres légères à charge augmentée ainsi que de missiles surface-air.

Quant à ses dimensions, ce subersible mesure 39,5 mètres de long pour 15,5 m de large. Sa vitesse maximale en plongée est de 10 noeuds et son temps de patrouille est de un mois.

Selon DCNS, les “capacités opérationnelles” du SMX-26 “sont celles d’un SSK (ndlr, sous-marin classique) moderne : transit mixte, déploiement océanique à grand rayon d’action et lutte anti-surface et anti-sous-marine.”
http://www.opex360.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Lun 15 Oct 2012 - 0:39

Citation :

SMX-26 : Le nouveau concept de sous-marin de poche de DCNS


Le SMX-26, nouveau concept de sous-marin de DCNScrédits : DCNS


Un bâtiment de 40 mètres de long et 16 mètres de large, spécialement conçu pour s’approcher au plus près des côtes… Un navire pouvant évoluer dans des fonds d’une quinzaine de mètres seulement, avec des roues déployables pour se poser et demeurer une longue période, à l’affût de sa proie ou en mission de renseignement… C’est le nouveau concept de sous-marin conçu par DCNS. Baptisé SMX-26, il sera dévoilé au salon Euronaval, qui ouvrira ses porte le 22 octobre au parc des expositions du Bourget. Cet étonnant sous-marin, baptisé le « Caïman » par les ingénieurs français, fait partie des nombreuses nouveautés à découvrir dans notre second magazine spécial Forces Naval, qui paraitra le 22 octobre et que vous pouvez commander dès à présent sur Mer et Marine.



Le SMX-26 (© : DCNS)



Le SMX-26 (© : DCNS)



Le SMX-26 (© : DCNS)



Le SMX-26 (© : DCNS)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Proton
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3498
Inscrit le : 27/06/2009
Localisation : Partout.
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Lun 15 Oct 2012 - 0:46

Merci, très intéressant, une suite du SMX23..j'espère que cette fois il trouvera preneur .. Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Mer 21 Nov 2012 - 2:01



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Mer 29 Mai 2013 - 14:42

DCNS : SEPIA ( Submarine with environnemental performance improvement along-life ), un programme qui vise à produire un sous-marin dont l’impact environnemental global sera réduit de 35%.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Lun 8 Juil 2013 - 9:29

Citation :
L’Italie et la Russie vont moderniser leur projet de sous-marin diesel

La Russie et l’Italie ont décidé d’optimiser leur projet commun de sous-marin diesel de nouvelle génération, a indiqué vendredi un bureau d’études russe.

Le sous-marin diesel S-1000, de 1.000 t, est un projet lancé en 2004 par le constructeur russe Rubin et l’italien Fincantieri. Les 2 pays ont présenté en octobre 2006 une maquette du projet lors d’un salon international à Paris.

Andrei Baranov, directeur adjoint du bureau d’études Rubin, a indiqué que, dans sa configuration proposée, le S-1000 ne soulève que « peu d’intérêt » auprès des clients potentiels, ajoutant qu’il avait été décidé d’améliorer le projets et de cibler des pays qui ont besoin d’une flotte sous-marine.

Le sous-marin était au départ destiné à la lutte anti-sous-marine et anti-surface, ainsi que pour des missions de reconnaissance. Il pouvait aussi transporter jusqu’à 12 commandos. Il mesure 56,2 m de long, peut naviguer jusqu’à 14 nœuds et est équipé d’une nouvelle propulsion anaérobie à piles à combustible, développée par la firme italienne.

Bien que l’extérieur reste identique, il y aura des changements considérables apportés « à ce qui est à l’intérieur » du sous-marin, a précisé Baranov, ajoutant que les régions ciblées pour la vente du sous-marin resteraient le Moyen-Orient et l’Asie du sud-est.

Il a cité plusieurs raisons expliquant l’amélioration du sous-marin, y compris sa vente éventuelle aux marines russe et italienne. Il a expliqué que la conception du S-1000 remontait à presque une dizaine d’années et qu’il y avait eu d’importants changements depuis. Et, a-t-il remarqué, de tels petits sous-marins sont actuellement très demandés dans le monde, et la compétition est féroce sur ce marché.

« Des pays qui cherchent actuellement de nouveaux sous-marins demandent des caractéristiques parfois totalement inattendues, » a-t-il déclaré.

Novosti

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Mar 9 Juil 2013 - 3:27

Citation :
Le S-1000 italo-russe n’est pas enterré



Le projet de petit sous-marin italo-russe dévoilé en 2006 est toujours d’actualité. Mais le projet S-1000 a évolué. C’est ce qu’a indiqué à l’occasion du salon naval de Saint-Pétersbourg un responsable de la société russe Rubin, qui travaille sur le S-1000 avec le groupe italien Fincantieri. Celui-ci a indiqué à l’agence de presse RIA Novosti que le design avait, intérieurement, connu de profondes évolutions, afin de répondre aux besoins des pays potentiellement intéressés (sans toutefois donner de détails). Les marchés visés sont toujours le Moyen-Orient et l’Asie du sud-est, mais aussi les marines russe et italienne, indique-t-on chez Rubin.
Long de 56.2 mètres et présentant un déplacement de 1100 tonnes, le S-1000 est doté de six tubes permettant de mettre en œuvre 14 torpilles et missiles antinavire. Armé par un équipage de 16 marins seulement, le bâtiment a été conçu pour pouvoir embarquer 12 commandos. Capable d’atteindre une immersion de 250 mètres et une vitesse de 14 noeuds, il peut être équipé d’un système de propulsion anaérobie lui conférant une autonomie en plongée de 1000 milles à 4 nœuds.
Ce type de sous-marin de petite taille s’adapte bien aux missions littorales, où les fonds sont réduits. Il convient également aux flottes qui ne disposent pas de force sous-marine et souhaitent se doter de ce type d’outil. Le marché pour cette classe de bâtiment est potentiellement important, différents industriels ayant par conséquent développé des designs répondant à ces besoins. En dehors du S-1000 italo-russe, on citera l’Andrasta du Français DCNS et le type 210mod de l’Allemand HDW.

M&M

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Mer 10 Juil 2013 - 14:35

Citation :
Hydrogen fuel cells may power future submarines
By
Stephen Vagus
– July 8, 2013Posted in: Alternative Energy, Featured News, Hydrogen Fuel Cell, International, Research, United States

New analysis links hydrogen fuel cells to submarines

Fuel Cell Today has published a new analysis concerning the use of hydrogen fuel cells on submarines. Around the world, military organizations are facing major challenges in terms of energy and many have been feeling pressure to break away from fossil-fuels. While this can be a somewhat simple issue for some militaries, it becomes exceedingly complicated when submarines get involved. Though submarines do not operate on fossil-fuels, their current energy options are quickly become somewhat obsolete, which could be paving the way for hydrogen fuel cells.

Global militaries showing more interest in fuel cells

According to the analysis from Fuel Cell Today, hydrogen fuel cells could be a promising energy source for submarines because they are relatively lightweight, durable, and can produce large amounts of electrical power. Perhaps one of the most appealing features of these energy systems is that they can produce energy without making any noise. Fuel cells have also already proven their reliability in industrial applications and the telecommunications sector, where they are primarily used as backup energy systems.

US tests fuel cells for the sake of transportation


Italy, Russia, and Israel also have shown interest in hydrogen fuel cells in the past for military applications. If this interest continues to grow, fuel cells may soon become a staple among global militaries. In the U.S. the Department of Defense has tasked the country’s military with researching the capabilities and benefits that could be had through using hydrogen fuel in transportation. Outside of the U.S., military interest in fuel cells remains largely within the naval realm.


http://www.hydrogenfuelnews.com

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20334
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Mar 3 Nov 2015 - 18:54

Citation :
Les méduses pourraient révolutionner les sous-marins (étude)


Paris, 3 nov 2015 (AFP) -


Le mode de déplacement des méduses et des lamproies, qui aspirent l'eau vers elles pour aller de l'avant, pourrait permettre de concevoir des sous-marins d'un type nouveau, bien moins énergivores, selon une étude publiée mardi.

"Nos recherches montrent que les méduses et les lamproies aspirent l'eau vers elles pour aller de l'avant au lieu de pousser contre l'eau derrière elles, comme cela avait été supposé auparavant", a dit à l'AFP John Dabiri de l'université de Stanford aux États-Unis, coauteur de cette étude publiée dans Nature Communications.

Cette découverte "remet en cause toutes nos hypothèses", selon l'ingénieur. Ce constat pourrait, à terme, permettre de "concevoir des véhicules sous-marins qui se déplacent avec une efficacité énergétique sans précédent", selon lui.

On savait déjà que les méduses et les lamproies étaient capables de se déplacer très vite sans dépenser beaucoup d'énergie mais on ignorait la raison.

"Si le mécanisme d'aspiration observé chez les animaux peut-être appliqué aux véhicules sous-marins, on pourrait réaliser des économies d'énergie significatives", fait valoir l'ingénieur.

Les lamproies sont une espèce de poisson très ancienne, qui ondule comme une anguille, et les méduses sont des êtres mous, sans squelette ni cerveau, qui peuplent les océans depuis des millions d'années, avant même la formation des continents.

Pour définir leur mode de locomotion, les chercheurs sont passés par l'étude de la pression de l'eau entourant les animaux.

"En mesurant, pour la première fois, la pression que ces animaux exercent sur l'eau environnante, nous avons démontré que leur mécanisme de nage est très différent de ce que nous pensions", a expliqué John Dabiri.

Selon son mode de déplacement, l'animal crée, dans l'eau qui l'entoure, une haute ou une basse pression.

Bouger son corps vers le côté crée une haute pression alors qu'une rotation du corps crée des tourbillons qui s'accompagnent d'une basse pression.

Dans le cas de la haute pression, l'animal peut s'en servir pour se propulser tandis qu'une basse pression tire l'animal vers l'avant comme s'il était aspiré.

"Nos résultats indiquent que ces nageurs, très performants, utilisent principalement le mécanisme à basse pression", a souligné John Dabiri.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/11713-les-meduses-pourraient-revolutionner-les-sous-marins-etude
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   Lun 13 Juin 2016 - 11:32

DCNS  et son nouveau AIP. Shocked

http://www.meretmarine.com/fr/content/dcns-releve-le-defi-des-piles-combustible-de-seconde-generation

La bataille des AIP est lançé:

http://www.meretmarine.com/fr/content/sous-marins-la-bataille-des-aip-est-engagee
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sous-marins du futur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sous-marins du futur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le G énéral DE GAULLE et les sous marins FNFL
» Escadrille des sous marins de l'ATLANTIQUE
» Zeebrugge : Base de sous-marins
» [Les stations radios et télécommunication] ] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
» Plans des sous-marins 800 tonnes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armement et matériel militaire :: Armement naval-
Sauter vers: