Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée Emirati/Union Defence Force (UAE)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 33, 34, 35
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17011
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Emirati/Union Defence Force (UAE)   Sam 18 Juin 2016 - 17:28

UAE C17 @ sunny STN.... a écrit:



Revenir en haut Aller en bas
silent eagle
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1215
Inscrit le : 17/04/2012
Localisation : somewhere
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Emirati/Union Defence Force (UAE)   Jeu 30 Juin 2016 - 14:42

First Patria AMV 8×8 armoured vehicles deliveries for United Arab Emirates








_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.arabic-army.com/
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8110
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Emirati/Union Defence Force (UAE)   Mer 20 Juil 2016 - 11:46

Citation :
US Approves $785Mln Munitions Sale to United Arab Emirates


The US Department of State has approved the possible sale of $785 million work of munitions, sustainment and support to the United Arab Emirates (UAE), the Defense Security Cooperation Agency said in a press release on Tuesday.

WASHINGTON (Sputnik) — The UAE requested $740Mln in guidance kits and bombs, as well as $45Mln of non-major defense equipment, the release noted.

"The State Department has made a determination approving a possible Foreign Military Sale to the United Arab Emirates for munitions, sustainment and support," the release stated.

The sale will contribute to the foreign policy and national security of the United States by helping the UAE remain an active member of Operation Inherent Resolve, which is working to defeat the Daesh terrorist group, according to the release.

The contractor providing the items will be determined during negotiations.


http://sputniknews.com/military/20160720/1043307870/us-munitions-sale-uae.html

Revenir en haut Aller en bas
mourad27
Modérateur
Modérateur


messages : 4885
Inscrit le : 19/02/2012
Localisation : PARIS
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Emirati/Union Defence Force (UAE)   Mer 20 Juil 2016 - 23:00


_________________
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8110
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Emirati/Union Defence Force (UAE)   Jeu 21 Juil 2016 - 11:55

Citation :
Denel supply new armoured mortar carriers for UAE
Jul 21, 2016



The South Africa’s state-owned defence company Denel to supply new RG31 armored vehicles for armed forces of the United Arab Emirates. That reported by Jeremy Binnie, London – IHS Jane’s Defence Weekly.

The RG31 Mk5 Armoured Utility Vehicle (AUV) is a left hand drive 4×4 armoured and mine-protected vehicle with a maximum combat mass of ± 14,000kg. The all-steel welded armour monocoque hull protects the crew against small arms fire and anti-tank mine detonations.

The RG31 is the platform for the UAE’s AGRAB (Scorpion), which uses the ST Kinetics 120 mm Super Rapid Advanced Mortar System (SRAMS).

The AGRAB is the result of an initiative by IGG in the UAE and aims to deliver accurate and devastating firepower over long ranges.

The vehicle is fitted with an ammunition handling system, consisting of two carousels, capable of accepting various types of mortar bombs. A total of 46 bombs (23 bombs in each carousel) can be stored in the carousels, with two additional ready round racks, providing space for up to 12 ready bombs.

An Auxiliary Power Unit is fixed to the vehicle to provide power to the SRAMS, Fire Control and Air Conditioning system during deployment.

South Africa’s state-owned defence company Denel revealed on 20 July that the armed forces of the United Arab Emirates (UAE) has ordered another 24 RG31 armoured mortar carriers when it said eight had been shipped to Abu Dhabi.


http://defence-blog.com/army/denel-supply-new-armoured-mortar-carriers-for-uae.html

Revenir en haut Aller en bas
Adam
Commandant
Commandant


messages : 1171
Inscrit le : 25/03/2009
Localisation : Royaume des lumières
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée Emirati/Union Defence Force (UAE)   Jeu 4 Aoû 2016 - 12:40

The New Arab a écrit:
Emiratis to train alongside Israelis in US air-force excercise


A large-scale aerial exercise in the US will bring together Israeli and United Arab Emirates air forces later this month, Israeli Haaretz reported on Wednesday.

Emirati aircrafts are set to fly alongside Israeli planes in a large-scale exercise later this month, Israeli daily Haaretz reported on Wednesday.

United Arab Emirates jets will take part in the United States Air Force's Red Flag exercise in Nevada desert, scheduled to begin in two weeks.

The exercise is considered to be the US military's premier air-to-air combat training, in which participating countries are divided to two teams to train their aviation skills, according to the US Air Force.

"For the second and fourth Red Flag, we will be including foreign players which include the United Kingdom, Australia, Turkey, Italy, Pakistan, United Arab Emirates, and Spain," Colonel Jeffrey Weed, a Combat Training Squadron commander in the US Air Force, announced after the 2015 Red Flag exercise.

During the exercise last summer, Jordanian pilots trained closely their Israeli counterparts.

While Israel has no official diplomatic relations with the UAE, it recently opened a mission in Abu Dhabi, apparently for the purpose of upholding ties with UN's International Renewable Energy Agency [IRENA], headquartered in the UAE.

Israel's Foreign Ministry Director General Dore Gold visited Abu Dhabi in 2015.

However, the UAE remains officially part of the Arab League boycott of Israel, participating in a conference of Arab nations on Tuesday for the continued support for boycott campaigns against Tel Aviv.
#lien

_________________
Les peuples ne meurent jamais de faim mais de honte.
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8110
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Emirati/Union Defence Force (UAE)   Jeu 11 Aoû 2016 - 8:12

Citation :



Red Flag: Israel to Play in US War Games Alongside Pakistan, UAE

23:20 10.08.2016(updated 23:29 10.08.2016)

In preparation for upcoming joint military exercises at Nellis Air Force Base in Nevada, Israel has sent a fleet of fighters and refueling jets to fly alongside US, Pakistani, and United Arab Emirates (UAE) aircraft.
Each year, the US and its allies conduct a series of joint aerial combat exercises known as Red Flag. Divided into two teams, a wide range of fighter jets perform simulated dogfights over Nellis Air Force Base.


Read more: http://sputniknews.com/military/20160810/1044145156/us-israel-red-flag.html#ixzz4GzuUfrnA




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17011
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Emirati/Union Defence Force (UAE)   Mer 17 Aoû 2016 - 20:34

Citation :
Mars Attaque

Char Leclerc émirati quelque part au Yémen.

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8110
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Emirati/Union Defence Force (UAE)   Jeu 18 Aoû 2016 - 18:14

Citation :




UAE ground troops support southern Yemen operation
Jeremy Binnie, London - IHS Jane's Defence Weekly
18 August 2016
A still from Abu Dhabi TV news footage shows an Emirati Leclerc tank being carried on a heavy equipment transporter near Zinjibar stadium on 14 August. Source: Abu Dhabi TV
Ground forces from the United Arab Emirates (UAE) participated in a military operation against Al-Qaeda in the Arabian Peninsula (AQAP) in southern Yemen, television news footage has revealed.

The operation to clear AQAP from Zinjibar, the capital of the southern province of Abyan, was carried out by Yemeni forces, but television news footage filmed on 14 August showed it also involved Leclerc tanks, 155 mm G6-45 self-propelled howitzers, Agrab mortar carriers, and Nimr Ajban light armoured vehicles with Kornet missile launchers: equipment that is only used by the UAE's military.

M-ATV and Caiman armoured vehicles were also seen, but the UAE and/or Saudi Arabia are known to have supplied these types of vehicle to allied Yemeni forces.

The UAE's official WAM news agency did not report the involvement of the country's forces in the operation other than to say that Hadi had praised the Saudi-coalition for its support.

The UAE is known to have landed an armoured group in Aden in July 2015 and this went on to capture the Al-Anad Air Base 50 km to the north, which was subsequently turned into a base to train allied Yemeni forces. There have been few sightings of the UAE's Leclerc tanks in southern Yemen since then.

The UAE's foreign minister declared in June that "the war is over for our troops", leading some observers to believe the UAE would withdraw its remaining forces from Yemen as soon as possible. He later claimed that his comments had been taken out of context.




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17011
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Emirati/Union Defence Force (UAE)   Mar 23 Aoû 2016 - 22:31

Citation :
Mars Attaque  

RETEX des Leclerc des EAU au Yemen :

Consommation de feux d'un bataillon (+/- 80 chars) en 3 mois d'opérations : environ 200 obus

Points + : capacités de combat dans des terrains variés (désert, montagne, zone urbaine...), de combat jour / nuit, relative bonne protection

Points - : semelles de chenilles pas assez résistantes, protection des viseurs, du plancher et du moteur à renforcer, efforts sur armement secondaire, manque d'une munition à effets anti-personnels à grande distance (obus trimode dans l'avenir ?)

Grand intérêt des EAU pour modernisation prévue des Leclerc français (et des dépanneurs DCL), qui devrait également être commandée par les EAU (qui pourraient y ajouter des systèmes soft kill / hard kill de protection anti-missiles)


Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8110
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée Emirati/Union Defence Force (UAE)   Mer 31 Aoû 2016 - 16:35

Citation :
Pentagon Contract Announcement
(Source: US Department of Defense; issued Aug 30, 2016)
General Dynamics – Ordnance and Tactical Systems, Garland, Texas, was awarded a $39,258,206 modification (P0004) to Foreign Military Sales contract (Saudi Arabia, United Arab Emirates, France and Iraq) W52P1J-13-D-0050 for MK82-1 bomb bodies (162); MK82-6 bomb bodies (7,245); and MK84-10 bomb bodies (9,664), being bought in support of Air Force and Navy requirements.

Work will be performed in Garland, Texas, with an estimated completion date of December 31, 2017. Fiscal 2014, 2015 and 2016 other funds in the amount of $39,258,206 were obligated at the time of the award.

Army Contracting Command, Rock Island, Illinois, is the contracting activity.




http://www.defense-aerospace.com/articles-view/release/3/176593/gd-wins-%2439m-bomb-order-for-saudi%2C-uae%2C-iraq-and-france.html




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17011
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Emirati/Union Defence Force (UAE)   Sam 29 Oct 2016 - 19:03

Citation :
Les Émirats arabes unis ont installé une base aérienne dans l’est de la Libye


Posté dans Afrique, Opérations par Laurent Lagneau Le 29-10-2016




Quand, en 2014, le Congrès général national, qui était lors le Parlement libyen sortant, refusa le résultat des élections législatives, remportées par les libéraux, des combats eurent lieu pour s’assurer le contrôle de Tripoli entre les milices Fajr Libya (dominées par les islamistes) et les Brigades de Zenten, proches de la mouvance libérale.

Seulement, ces rivalités dépassèrent le cadre libyen. En effet, la Turquie et le Qatar apportèrent leur soutien au gouvernement de Tripoli ainsi qu’aux milices Fajr Libya tandis que l’Égypte et les Émirats arabes unis appuyèrent les brigades de Zenten, les autorités libyennes issues des élections législatives et repliées à Tobrouk et, surtout, le général Khalifa Haftar, qui venait alors de lancer une offensive visant à chasser les jihadistes de la ville de Benghazi.

C’est ainsi que, en août 2014, alors que les combats faisaient rage pour s’assurer du contrôle de Tripoli, que de mystérieux raids aériens furent menés dans les environs immédiats de la capitale libyenne. Et l’on apprit, plus tard, que des avions de combat émiratis – des Mirage 2000-9 – y avaient participé.

Depuis, la situation politique en Libye est toujours aussi compliquée, même après la mise en place, sous l’égide des Nations unies, d’un gouvernement d’union nationale qui n’est toujours pas reconnu par le Parlement de Tobrouk, seul légitime à lui accorder une investiture. Et le « grand jeu » des puissances extérieures continue.

Ainsi, selon IHS Janes, l’implication des Émirats arabes unis [qui avaient participé aux opérations contre le régime du colonel Kadhafi en 2011, ndlr] est plus importante qu’on pouvait le penser. En effet, Abu Dhabi aurait déployé des troupes dans l’est de la Libye, lesquelles ont établi une base aérienne à 100 km environ de Benghazi, précisément à Al-Khadim.

Alors que, officiellement, ils reconnaissent le gouvernement libyen d’union nationale, les Émirats ont, dans le même temps, continué à soutenir les autorités de Tobrouk, et donc le général Haftar, le commandant de l’Armée nationale libyenne. Du moins, l’aménagement, à partir du mois de mars, selon IHS Janes, de la base d’Al-Khadim, le démontre.

D’après l’étude des images prises par satellite à la fin juillet, les Émirats disposeraient sur cette base d’au moins 6 avions légers d’attaque au sol Air Tractor AT-802, un appareil conçu initialement pour l’épandage agricole mais dont une version a été militarisée par l’entreprise américaine IOMAX. La force aérienne émiratie en compte 24 exemplaires dans son inventaire.

Outre ces AT-802, les Émirats ont également déployé deux drones MALE (moyenne altitude longue endurance) Wing Loong, qui sont une copie chinoise du MQ-1 Predator américain, ainsi que deux hélicoptères UH-60 Black Hawk.

http://www.opex360.com/2016/10/29/les-emirats-arabes-unis-ont-installe-base-aerienne-dans-lest-de-la-libye/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17011
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Emirati/Union Defence Force (UAE)   Lun 31 Oct 2016 - 21:51

Citation :
United Arab Emirates orders Belarusian tactical vehicles

Read news from Defence Blog at Flipboard.com | Subscribe to the newsletter from Defence Blog

Oct 31, 2016




The United Arab Emirates (UAE) has ordered new tactical vehicles developed by Minsk Wheel Tractor Plant, (TM VOLAT®), the Belarusian President announced during a visit to Abu Dhabi.

The talks of Belarusian President Alexander Lukashenko with Crown Prince of Abu Dhabi and Deputy Supreme Commander of the UAE Armed Forces Sheikh Mohammed bin Zayed bin Sultan Al Nahyan took place in the capital city of the United Arab Emirates.

“Minsk Wheel Tractor Plant realizes the contract for the supply of tactical vehicles in the UAE”, said Alexander Lukashenko.

During July-August VOLAT in cooperation with its UAE agent Al Badie Trading Establishment were taking part in the trials competing with European manufacturers.

For the time of the trials tactical vehicles MZKT-600103 and MZKT-600203 covered a distance over 2000 km on various types of road surface: asphalt, cross-country, sandy and mountainous terrain. The conditions were severe. The hottest period of the year was selected for the trials; sometimes the temperature exceeded 50°C.

Certainly, the most difficult trials stage was the passing sand dunes. The conditions of limited visibility caused by high dustiness demanded that the drivers had the skills of obstacle crossing difficult areas of sand dunes. Vehicles MZKT-600103 and MZKT-600203 showed their maneuverability, mobility and steerability.


Tank Transporter MZKT-741351

Also Minsk Wheel Tractor Plant, (TM VOLAT®), Belarus, and Al Badie Trading Establishment, UAE, signed the Supply Agreement for delivery of the heavy-duty Tank Transporters (total load capacity is 136 t) to the UAE GHQ Armed Forces. VOLAT is launching the new Tank Transporters specially designed for the needs of the UAE GHQ Armed Forces, expanding its worldwide presence and confirming its ability to meet the requirements of the most demanding Customers in the international markets.

The new Volat off-road Tank Transporter consists of 8×8 all-wheel drive prime mover MZKT-741351, semi-trailer MZKT-999421 and trailer MZKT-837211, and is capable to carry up to 3 tracked and wheeled combat vehicles (MBT, BMP-3, Howitzer G6) or 20/40-foot containers up to 130 tons.

http://defence-blog.com/army/united-arab-emirates-orders-belarusian-tactical-vehicles.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17011
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée Emirati/Union Defence Force (UAE)   Ven 2 Déc 2016 - 21:13

Citation :
Leçons de l’engagement des chars Leclerc au Yémen

Posted on 2 December 2016 by Invité

Par l’adjudant Guillaume Paris, instructeur spécialiste à l’Ecole de cavalerie


En cours depuis 2015, la guerre civile au Yémen est peu couverte par les médias nationaux. Pourtant, les combats qui y font rage ont vu se déployer un nombre important de blindés. En effet, afin d’appuyer le gouvernement, une puissante coalition emmenée par l’Arabie Saoudite a pris part à ce conflit. Soutenus par la France, les États-Unis et le Royaume Uni, les coalisés alignent des matériels occidentaux et, surtout, appliquent des doctrines issues de « l’école » occidentale du combat en zone urbaine.



Ces doctrines semblent cependant avoir été mal appliquées par les coalisés avec des systèmes d’armes qui n’étaient pas toujours adaptés. Les engagements de la coalition en zone urbaine n’ont pas, au début, respecté les principes du combat urbain. Les attaques sur les zones habitées n’avaient pas la préparation requise pour des raids blindés et, une fois sous le feu, les unités paniquaient et rompaient le combat en mauvais ordre. Les batailles de Ma’rib ou de Aden en sont les parfaits exemples. Les rebelles ne cherchent pas à capturer les engins abandonnés. Ils les utilisent à des fins de propagande puis les détruisent. Cela dans l’optique de ne pas alourdir leur charge logistique mais également pour éviter que ces engins ne retournent chez les coalisés. Ces pertes sèches expliquent probablement les récents achats d’armement terrestres par l’Arabie saoudite auprès des Etats-Unis pour un montant de 1,15 milliards de dollars.

Dans le cadre de l’opération  « restaurer l’espoir » de la coalition arabe au Yémen contre les rebelles Houthis, les Émirats Arabes Unis ont déployé 70 à 80 chars Leclerc depuis le printemps 2015. Il s’agit du premier engagement au combat du principal char de bataille français par une armée étrangère. Cette opération mérite à ce titre un retour d’expérience autant au niveau de la préparation opérationnelle et logistique, que de l’emploi tactique des chars en opération et de leur résistance au feu ennemi. Cet exemple doit aussi nous servir en vue de ne pas laisser notre supériorité technologique et doctrinale nous aveugler sur les capacités d’un adverse déterminé à vaincre.

Une préparation opérationnelle adéquate

La préparation opérationnelle des unités déployées a été bien anticipée en amont. Les unités désignées pour rejoindre le Yémen ont pu s’entrainer régulièrement en simulateur ou en manœuvre avant d’être projetées. Les équipages ont par exemple pu se familiariser avec les kits AZUR[1] même si tous les chars ne furent pas équipés.  De nombreuses campagnes de tir leur ont également permis de parfaire leur savoir-faire et maîtriser l’emploi des obus explosifs OE F1, nouvellement perçus. Au niveau tactique, les unités ont participé à des entraînements au camp de Hamra et Thouban pour acquérir les fondamentaux de la manœuvre en zones urbaine, désertique et même montagneuse, afin de coller au mieux à la réalité du terrain yéménite.

Des emplois tactiques variés

Les unités Leclerc ont été employées pour remplir plusieurs missions dans des contextes variés. Les chars ont été répartis dans deux bataillons blindés au sein d’une brigade blindée qui comprenait par ailleurs un bataillon mécanisé sur BMP3 et une batterie d’artillerie équipée de G6. Engagés tout d’abord ensemble pour la prise de Al anab, les deux bataillons blindés furent séparées pour la suite des opérations, un restant sur Aden et l’autre poursuivant vers l’intérieur du pays.

Ces unités furent tout d’abord employées en zone urbaine ou périurbaine, en action offensive dès le début de leur engagement pour la bataille d’Aden (mars-juillet 2015) puis pour la prise de la base aérienne d’Al-Anad. Peu de temps après la conquête de cette base, le premier bataillon blindé se retrouva en posture défensive et mena des contre-attaques en zone urbaine et montagneuse, certainement sous forme de raids blindés, afin de chasser les troupes ennemies qui menaçaient la base depuis les hauteurs voisines. Par la suite, les forces émiriennes ont employé les Leclerc du second bataillon blindé dans des actions offensives en zone montagneuse autour de Ma’rib ou en zone urbaine sur Sabr mais avec des résultats mitigés. Les chars servirent également dans des rôles secondaires, comme par exemple en appui-feu au profit de l’infanterie ou en position statique pour la protection des PC.



Le soutien logistique sur le théâtre d’opération

Le déploiement des chars Leclerc au Yémen a bénéficié d’un soutien logistique remarquable. La chaîne de ravitaillement en pièces de rechange ou en équipement a été assurée par air ou mer (Le port d’Aden servira de port de ravitaillement après la prise d’Al anab et la reconquête de la ville) puis par voie terrestre jusqu’aux troupes aux contacts. Les unités logistiques émiriennes ont ouvert des voies de réparation technique et de ravitaillement jusqu’au plus bas échelon, ce qui est évidemment capital pour la disponibilité opérationnelle des engins et leur capacité tactique. Sur trois mois de combats, un bataillon de chars pouvait ainsi consommer en moyenne 200 obus de 120mm de trois types différents.

L’évacuation des personnels blessés, parfois nombreux comme par exemple lors des combats de Ma’rib, ne fut pas négligée et participa à la bonne tenue de la troupe. Là aussi, des voies aérienne ou terrestre de soutien sanitaire furent crées afin d’évacuer les blessés dans les meilleurs délais.

Le Leclerc au combat

Les chars Leclerc ont été exposés à des conditions de combats difficiles et à un feu ennemi précis. Les machines ont souffert du sable et des rocailles de leurs zones d’opérations. La poussière soulevée par les engins mais surtout le sable ont réduit les performances des armements. Les mitrailleuses lourdes de 12,7mm et de 7,62mm ont connu de fréquents ratés du fait d’enrayement inopinés. La nature du terrain a aussi provoqué une recrudescence des pannes des électro-ventilateurs de dépoussiérage moteur à cause de l’accumulation du sable et de la poussière autour de la partie arrière du char lors de ses déplacements. Enfin, les patins des chenilles ont subis une usure rapide face au terrain rocailleux des hauteurs du Yémen, forçant certains engins à rouler a même la chenille entraînant une usure prématurée et la dégradation de certains éléments du train de roulement comme les barbotins, par exemple.



Le feu ennemi a été appliqué face aux Leclerc de manière pragmatique. Les optiques du viseur chef et du tireur ont été systématiquement mitraillés par des armes collectives ou par des fusils de précision. L’armement de toit a lui aussi été mitraillé en vue de le rendre inutilisable (câbles de mise de feu sectionnés ou corps de l’arme perforé). Certains chars ont subi des tirs d’armes collectives lourdes sur l’arrière afin de détruire le groupe motopropulseur (GMP) mais sans grand succès. Les Leclerc ont également été victimes de mines anti-char et d’IED qui ont mis à rude épreuve les trains de roulement de trois engins, sans provoquer cependant de perte humaine. Tous les chars endommagés ont par ailleurs pu être réparés avec succès. En revanche, un Leclerc aurait été définitivement neutralisé par un tir direct de missile guidé antichar. La charge creuse aurait traversé la partie frontale du char au niveau du poste de pilotage tuant le pilote et blessant le chef de char aux jambes. Le modèle du missile n’est pas connu mais à la lumière des photos des dégâts et en suivant les vidéos postées par les rebelles sur les combats autour de ma’rib on peut raisonnablement penser qu’il ne s’agit pas de Kornet mais plutôt d’AT5 ou AT5B Konkurs/Konkurs M. L’engin aurait pu être ré-engageable après réparation car aucun élément technique nécessaire à la mise en œuvre du système d’arme n’a été endommagé. Cela nous rappelle qu’aucun char n’est indestructible. D’ailleurs, les Saoudiens ont perdu au moins 9 M1A2 suite à des tirs anti-chars. Etudier la possibilité de la pose d’une protection additionnelle comparable au système LEDS ou un blindage réactif comme le système russe Relikt pourrait permettre de pallier le manque de protection sur certaines parties du char.


Leclerc émirien équipé d’un kit AZUR

Enfin, les rebelles houthis ont mené une guerre électronique intense face aux systèmes de communication. Les postes radio d’origine française des chars ont ainsi été affectés par des brouillages, des intrusions ou des interceptions.

Conclusion

Les chars Leclerc ont eu une disponibilité opérationnelle plus que satisfaisante grâce à une bonne chaîne logistique émirienne. Les engins se sont bien comportés face au feu ennemi et aucune perte ne fut irrémédiable. Néanmoins, le seul char touché – de face – par une arme antichar aurait été perforé et neutralisé. Ainsi, le bilan des Leclerc au Yémen est paradoxal, ils ont satisfait pleinement l’armée émirienne au niveau opérationnel et en même temps démontré des lacunes dans la protection de l’équipage. Le suivi des combats sur ce théâtre permettra de continuer à connaître les capacités au feu du Leclerc.

Sur tous les lieux de conflits actuels, la zone urbaine est un lieu de combat incontournable. Les blindés se sont montrés indispensables à un combat interarmes seul capable d’emporter la décision dans cet environnement. Mais les blindés vont devoir évoluer pour s’adapter au mieux aux menaces qui évoluent dans ces zones. C’est notamment le sens du programme de valorisation du Leclerc qui devrait remédier à une bonne part des faiblesses identifiées. Suite à ce retour d’expérience, nous pouvons dégager quelques pistes d’amélioration pour nos chars :

Pour le blindage structurel, l’utilisation de matériaux nano-cristallisés serait pertinente, comme c’est le cas sur Type 10 japonais. Du fait du coût prohibitif de cette technologie, il conviendrait de les intégrer dans les caissons évolutifs prévus sur Leclerc.

En matière de soft kill, le Kit Balistique de Contre Mesure était pertinent pour le Leclerc. Il mixait DAL et brouilleur large bande.

Le Détecteur d’Optique Pointé (DOP) JD3 présent sur les ZTZ 99 chinois est une piste intéressante surtout lorsque l’on sait que cette technologie est française à l’origine et a été utilisée sur sniper alley à Sarajevo. Pour rappel, ce système capte de manière multidirectionnelle les lasers ennemis et leur renverrait une impulsion plus importante, « grillant » le récepteur laser.

En matière de hard kill, le retard accumulé par notre armée est important. L’achat sur étagère pourrait être une piste comme devrait le faire l’US Army avec l’Iron Fist israélien. L’Allemagne a développé l’AMAP-ADS (connu sous le nom de Shark en France) qui devrait entrer en service à Singapour.


[1] Le kit AZUR ou action en zone urbaine équipant les Leclerc EAU est réduit par rapport au kit initial prévu pour la version France. En effet, il n’est constitué que des grilles anti RPG à l’arrière du châssis et de la tourelle et des plaques anti cocktail molotov recouvrant les persiennes sur la plage moteur. Enfin, un système de communication sans fil est aussi monté pour communiquer avec l’infanterie la plus proche. Seul 13 kits auraient été livrés aux EAU en 2011. Le succès de cet équipement auprès de la troupe a été tel que les Emiriens ont demandés d’autres kits à la France. Malheureusement, ces kits n’étant pas fabriqués en série et ne possédant pas de stock, la commande ne put être honorée.

http://ultimaratio-blog.org/archives/8148
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée Emirati/Union Defence Force (UAE)   Aujourd'hui à 19:32

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée Emirati/Union Defence Force (UAE)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 35 sur 35Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 33, 34, 35
 Sujets similaires
-
» NATO Standing Naval Force
» l'union fait la force 'a Meknes
» L’union fait la force
» Sarkozy veut créer une force navale européenne !
» Armée Mauritanienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Asie & Océanie-
Sauter vers: