Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Piraterie au XXIéme siecle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Sam 11 Avr 2009 - 2:08

Je ne sais pas comment ça s'est passé, mais je doute d'une précipitation des politiques, non des militaires. Il y a une phrase qui me semble invraisemblable. Ils prétendent que les pirates ont menacé dans l'aprés-midi de tuer les otages alors qu'ils étaient encore en mer, ce dont je doute fort. C'est cette menace qui aurait poussé Sarko à donner l'ordre d'intervenir. Je crois que Sarko a mis la pression sur les militaires pour une intervention qu'ils n'ont pas pu mener à leur guise. L'avenir nous dira ce qu'il en est, parce que les Français ne vont pas laisser passer comme ça pas ca .
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Lun 13 Avr 2009 - 1:53

Paris - Le Français tué vendredi lors de l’opération contre un voilier capturé par des pirates somaliens a peut-être succombé à un tir français. Paris va ouvrir une enquête. Dans le golfe d’Aden, un nouveau bateau, un remorqueur italien avec 16 personnes à bord, a été capturé.


Citation :
« On ne peut pas exclure que le tir soit français », a déclaré le ministre français de la Défense Hervé Morin. Selon lui, l’assaut mené par l’armée française était « la solution qui semblait le plus faisable ». Les quatre autres otages retenus depuis six jours à bord du « Tanit » ont été libérés sains et saufs par des commandos d’élite.

Le ministre a assuré que tout avait été fait pour négocier et éviter un assaut. « Nous avons proposé la totalité de ce que nous pouvions proposer, afin de leur permettre de rejoindre le sol. Nous leur avons même proposé une rançon », a-t-il dit, sans en préciser le montant.
Les activités lucratives des pirates somaliens, qui ont atteint des sommets en 2008, connaissent depuis une semaine un nouveau regain d’intensité spectaculaire au nez et à la barbe des puissances navales mondiales déployées dans l’océan Indien.
Un nouveau bateau, le remorqueur italien Buccaneer, a ainsi été capturé samedi dans le golfe d’Aden. Dix Italiens, cinq Roumains et un Croate se trouvent à bord. Selon une organisation maritime régionale indépendante, les membres d’équipage sont indemnes.
Le Buccaneer, long de 75 mètres, remorquait deux barges, a dit un porte-parole de l’OTAN qui a ajouté qu’un autre navire, l’Anatolia, également « attaqué » samedi, avait réussi à prendre le large.
SDA-ATS
Si ça se confirme, la réputation des commandos de marine français va en prendre un sacré coup rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur


messages : 7644
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Lun 13 Avr 2009 - 1:56

Il y a toujours un risque dans ce genre d'opération, les américains eux n'ont fait de cadeaux 3 pirates abattus sur 4 ....

Le problème maintenant c'est que français et américains sont dans le colimateur des pirates maintenant voici les annonces de certains d'entre eux:

Citation :
Hussein, un pirate contacté par Reuters par téléphone satellite.
"Les Français et les Américains regretteront d'avoir tué les premiers. Nous ne tuons pas mais prenons seulement des rançons. Nous devrons faire quelque chose chaque fois que nous verrons un Français ou un Américain désormais"

Aden, un autre pirate installé dans le village somalien côtier d'Eyl.
"Nous devons nous venger"

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
big boss
Lieutenant
Lieutenant


messages : 755
Inscrit le : 03/04/2008
Localisation : Casablanca, Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Lun 13 Avr 2009 - 2:09

Citation :

Si ça se confirme, la réputation des commandos de marine français va en prendre un sacré coup

Ils ont quand même réussi a libérer les autres otages saint et sauf et ils ont neutraliser leurs ravisseurs , on peut pas en juger jusqu'a les résultats de l'enquête, peut être qu'un pirate a utiliser le défunt comme bouclier humain ?

Et normalement je trouve que c'est la faute des propriétaires du bateau, ils ont été escorter par une floral pendant plusieurs jours qui les a sommé de quitter les eaux somalienne et ils ont reçu tous les avertissement et ils était conscients qu'ils risquait leurs vies a croire qu'il voulait se suicider ou se faire exprès de se kidnapper, c'est une zone des plus dangereuse au monde c'est pas un endroit de vacances ou de plaisance .
Revenir en haut Aller en bas
http://far-maroc.forumpro.fr/
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Mar 14 Avr 2009 - 2:11

Je savais que ces pauvres bougres qui n'ont fait que leur boulot allez se faire critiquer pour l'otage qui est mort. Je partage ton avis Big Boss, ce genre d'opérations est tres délicat et au Maroc personne ne penserait leur reprocher cette mort, tout le monde les aurait au contraire remercier pour les autres otages libérés, mais les Occidentaux avec leur hantise du zéro mort
Citation :
Assaut du Tanit : polémique autour du choix de l’unité d’élite
France Info
Un Zodiac qui fonce vers le Tanit, avec à son bord, huit fusiliers-marins du Commando Hubert. L’assaut du voilier, vendredi, dans le Golfe d’Aden, fait trois morts dont l’un des otages. La polémique éclate sur France Info quant au choix du commando mobilisé : le GIGN, unité hautement spécialisée dans la libération d’otages, n’aurait-il pas fait mieux que les commandos-marine ?

Car cela fait 35 ans que le GIGN montre ce qu’il sait faire en la matière : quand la précision du feu ("on privilégie la qualité du tir à la quantité de munitions") préserve au maximum les otages. Alors, Christian Prouteau ne comprend pas que, pour aller libérer les occupants du Tanit, l’on n’ait pas fait appel au GIGN.

Mais alors, les gendarmes auraient-ils fait mieux que les commandos-marine ? En clair, la vie de l’otage abattu au cours de l’opération aurait-elle pu être sauvée si l’on avait mobilisé le GIGN ? "En employant les gens les plus préparés à ce métier, on avait le maximum de chances de réussir", répond Christian Prouteau.

Le ministère de la Défense balaye les critiques d’un revers de la main. Son porte-parole Christophe Prazuck, assure que l’unité déployée sur le Tanit est "parfaitement entraînée pour ce type d’opération et tout à fait apte à libérer des civils". C’est d’ailleurs cette même unité, le commando Hubert, qui était intervenue en septembre dernier lors d’un précédent acte de piraterie, sur le Carré d’As. Le savoir-faire du commando Hubert dans la reprise de bateaux en pleine mer est "internationalement reconnu", précise encore Christophe Prazuck. "Les choses changent", poursuit-il. Et ce qui était vrai il y a encore 20 ou 30 ans, ne l’est plus forcément aujourd’hui…

Polémique nulle et non-avenue donc. Même si cela n’obère pas la responsabilité éventuelle des militaires français dans la mort du propriétaire du Tanit, Florent Lemaçon. Le ministre de l’Intérieur l’a rappelé hier soir sur France 2, une enquête judiciaire est en cours, une autopsie sera pratiquée qui dira quel type de balle – et quel "camp" – a touché le skippeur. "Je dirai la vérité", a encore promis Hervé Morin.

Gilles Halais
J'aimerai bien voir le commando du GIGN intervenir en mer Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur


messages : 7644
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Mar 14 Avr 2009 - 7:00

Samyadams a écrit:
J'aimerai bien voir le commando du GIGN intervenir en mer Neutral

ils sont entraîner pour tout les milieux Wink
Et devine qui sont leurs instructeurs pour le milieu marin ....et ben oui les instructeurs des commandos Hubert Rolling Eyes

Ces journalistes n'y connaissent rien et se permettent de critiquer( comme quoi y pas que chez nous Rolling Eyes ) remettre en cause la compétence du commando Hubert vraiment on aura tout vue....
quand je vois dans quel condition ils sont intervenu moi je dis bravo !
Sur un si petit bateau ils ont réussi à sortir 2 otages sur 3, franchement avant l'intervention j'aurais dit que c'était foutu ....


_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
Fox-One
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3145
Inscrit le : 20/09/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Mar 14 Avr 2009 - 11:17

Viper a écrit:
Samyadams a écrit:
J'aimerai bien voir le commando du GIGN intervenir en mer Neutral

ils sont entraîner pour tout les milieux Wink
Et devine qui sont leurs instructeurs pour le milieu marin ....et ben oui les instructeurs des commandos Hubert Rolling Eyes

Ces journalistes n'y connaissent rien et se permettent de critiquer( comme quoi y pas que chez nous Rolling Eyes ) remettre en cause la compétence du commando Hubert vraiment on aura tout vue....
quand je vois dans quel condition ils sont intervenu moi je dis bravo !
Sur un si petit bateau ils ont réussi à sortir 2 otages sur 3, franchement avant l'intervention j'aurais dit que c'était foutu ....


non ils ont sorti 4 otages sur 5
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur


messages : 7644
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Mar 14 Avr 2009 - 12:46

Oui...exact moi je pensais à la mère et l'enfant, j'ai oublié les 2 autres ... Embarassed

4 sur 5 ça nous donne du 80% de réussite ....

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Mar 14 Avr 2009 - 17:29

Les opérations françaises et américaines semblent avoir refroidi les ardeurs, malgrés les propos vengeurs Seulement, s'ils évitent les Français et les Américains, ils vont se rabattre sur les autres Rolling Eyes Je ne sais pas combien de navires marocains traversent par le golfe d'Aden
Citation :
Les pirates ne seraient pas intéressés par un regain de violence

Publié le 14 avril 2009.
Les attaques des commandos-marine français et américains pour libérer des otages de pirates somaliens ont fait craindre lundi pour la sécurité des marins étrangers encore retenus en otage. Elles ont provoqué un débat sur la protection de la navigation commerciale. La conclusion la plus probable, cependant, est que cela ne changera rien au mode d’action des pirates.
Les dirigeants des pirates ont promis des représailles pour la mort de 3 pirates par des tireurs d’élite des Navy SEAL lors du sauvetage dimanche du capitaine américain Richard Phillips. Deux jours auparavant, une action française avait permis de libérer 4 otages mais avait entraîné la mort d’un français et de 4 pirates.
Le Bureau Maritime International a indiqué qu’il soutenait les actions française et américaine, mais aussi qu’il craignait que cela entraîne des représailles de la part des pirates — une crainte partagée par la plupart des 228 otages étrangers retenus en otage.
La principale inquiétude des pirates reste cependant économique, et ils n’ont aucun intérêt dans une escalade de la violence.
Des pirates armés de fusils d’assaut et de lance-grenades ne ruent généralement dans des skiffs vers un navire. Ils utilisent des cordes et des crochets pour monter à bord sans tirer de coup de feu. Au bout de quelques jours, une rançon de 1 à 2 millions $ est remise, par air ou par mer, et le navire et son équipage sont libérés.
Aucun coup de feu n’est tiré. Personne n’est blessé. Certains otages ont même raconté avoir été nourris "somptueusement", les pirates facturant ensuite la nourriture et les boissons aux armateurs.
Cela, et la rançon, sont payés par les compagnies d’assurance. L’an dernier, les primes pour le passage le long de la côte Est de l’Afrique ont explosé en aout et en septembre après une augmentation des attaques, puis sont retombées en janvier lorsque le mauvais temps a réduit les attaques. Les primes devraient à nouveau augmenter avec le dernier pic.
Après l’attaque américaine de dimanche, les pirates ont menacé de lancer des représailles.
"A partir de maintenant, si nous capturons des navires étrangers et que leur pays respectif essaient de nous attaquer, nous allons tuer les otages," a déclaré Jamac Habeb, un homme de 30 ans, auto-proclamé chef des pirates.
Mais les spécialistes pensent que ce sont des fanfaronnades qui s’estomperont si la tension diminue.
Il est beaucoup plus probable que les pirates vont éviter d’attaquer des navires battant pavillon français et américain, a déclaré David Johnson de la compagnie britannique EOS Risk Management, qui forme des officiers de sécurité pour les navires de commerce.
"Les pirates ne veulent pas provoquer une escalade de la violence parce que ce n’est pas dans leur intérêt, ni dans celui des autres pays de la région," a-t-il expliqué.
"Jusqu’à présent, aucun otage n’a été tué," a-t-il rappelé. Un seul otage, un marin taïwanais, est mort dans des circonstances qui n’ont pas été éclaircies.
Cuss explique que c’est remarquable "quand vous pensez aux centaines d’otages qu’ils ont détenu. Ce sont de très, très jeunes hommes qui circulent avec des armes. La probabilité d’un accident, sans même parler d’un meurtre délibéré est élevée."
L’attaque française était la troisième en un an. Pourtant les pirates n’ont pas délibérément ciblé les ressortissants français ou les navires français, a déclaré Hugh Martin, dont la compagnie, Hart Security UK Ltd., assure la protection de navires le long de la côte du Yémen dans le golfe d’Aden.
Les pirates, explique-t-il, ont montré qu’ils ne veulent pas mettre en danger leur sécurité. Ils préféreront aller vers l’option la plus facile.
Référence :
Associated Press
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12861
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Mar 14 Avr 2009 - 17:39

il ne doit pas y avoir enormement de navire qui transit par le golf d'Aden vu que nos exportation et importantion son essentiellemetn tourné vers, l'Europe. Et dans le cas ou un navir serait pris en otage, je pense qu'il y aurait des consultations avec le ministre de la defence français pour monter une operation de sauvetage. Lors des evacutations en cote d'ivoir par exemple ce sont les français qui ont évacué les citoyen marocain a l'époque
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Mar 14 Avr 2009 - 18:02

et le petrol Fahed,ca vient aussi de l´europe?

on importe tjs encore de l´AS et de l´Iran..
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12861
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Mar 14 Avr 2009 - 18:05

Yakuza a écrit:
et le petrol Fahed,ca vient aussi de l´europe?

on importe tjs encore de l´AS et de l´Iran..

Certe mais l'on a pas de super tanker battant pavillion marocain a ce que je sache nan?
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12861
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Mar 14 Avr 2009 - 18:23

Decidement ils vont se rabattre sur les autres nationalités Evil or Very Mad

Citation :
Somalie: Des pirates capturent deux cargos, l'un grec l'autre togolais.


n deuxième cargo, battant pavillon togolais, a été capturé mardi par des pirates au large de la Corne de l'Afrique, après la prise plus tôt dans la journée d'un cargo grec, a indiqué une porte-parole de l'OTAN.

"Je peux confirmer qu'un deuxième cargo, le Sea Horse, a été pris", a déclaré la porte-parole, Shona Lowe, depuis le commandement naval de l'Otan situé à Northwood, en Angleterre.
Elle n'a pu préciser ni le nombre de membres d'équipage à bord, ni leur nationalité. Elle ne savait pas non plus s'ils étaient sains et saufs.
Les pirates ont attaqué le bateau à partir de "trois ou quatre embarcations", a-t-elle simplement ajouté.
Mardi matin, des pirates somaliens avaient déjà capturé dans le golfe d'Aden un cargo grec battant pavillon de Saint-Vincent et Grenadines avec 22 membres d'équipage philippins à son bord, démontrant que les récentes opérations commando française et américaine n'ont pas entamé leur détermination à s'attaquer aux navires passant au large de la Somalie.

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-39011293@7-37,0.html
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Mar 14 Avr 2009 - 19:52

Qui va payer pour ces pauvres togolais Question Sad
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur


messages : 7644
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Ven 24 Avr 2009 - 10:35

Carte de la piratrie dans le monde

Arrow lien PDF

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur


messages : 7644
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Lun 27 Avr 2009 - 11:33

Citation :
Océan Indien : La marine singapourienne rejoint la lutte contre la piraterie



Le RSS Persistence, de la marine de Singapour, est arrivé la semaine dernière en océan Indien. Le transport de chalands de débarquement a été intégré à la Combined Task Force 151, force internationale chargée de la lutte contre la piraterie dans la région. Placée sous commandement américain, la CTF 151 opère dans le golfe d'Aden, en mer d'Arabie, dans l'océan Indien et en mer Rouge.
On notera que la marine singapourienne connaît bien la lutte contre la piraterie, étant engagée depuis de nombreuses années contre les attaques de navires marchands dans le détroit de Malacca.
Troisième d'une série de 4 TCD, le Persistence a été construit en 2001. Long de 141 mètres pour un déplacement de 8500 tonnes en charge, ce bâtiment peut embarquer 4 chalands de débarquement, 350 hommes de troupe et 40 véhicules. Il dispose d'une plateforme pour deux hélicoptères lourds. Son armement se compose de deux systèmes surface-air Simbad (missiles Mistram), un canon de 76 mm et 5 mitrailleuses de 12.7 mm

meretmarine.com

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Jeu 7 Mai 2009 - 1:42

J'aurai bien aimé voir la tête des pirates Twisted Evil
Piraterie : La Jeanne d'Arc attaquée !
6 mai 2009
Citation :
Même la Jeanne! Le navire dédié à la formation finale des officiers de marine français est rentré, hier, à Brest, après une avant-dernière campagne de cinq mois passés en océan indien. A la manière de la frégate Nivôse la semaine dernière, la Jeanne d'Arc a, elle aussi, été confondue avec un navire de commerce. Une nuit où le porte-hélicoptères croisait au large de la Somalie, les opérateurs radar de la Jeanne ont remarqué deux embarcations rapides remontant rapidement dans son sillage. Après quelques minutes, il n'y avait plus de doute possible. Il s'agissait bien de deux hors-bord fonçant sur le navire français. Il était autour de 4h du matin lorsque les sirènes de combat ont réveillé l'ensemble du bord. Et cette fois-ci, il ne s'agissait plus d'un exercice. Le pont d'envol s'est éclairé comme un sapin de Noël. Les puissants projecteurs se sont immédiatement braqués en direction des deux bateaux fonçant dans une nuit noire. La Jeanne d'Arc s'est retournée et s'est retrouvée nez à nez avec les pirates qui n'ont pas tardé à changer leurs plans. «Nous n'avons pas eu besoin de tirer, ils se sont envolés comme ils étaient arrivés», explique le commandant Hervé Bléjean. Nous avons attendu le lever du soleil pour faire décoller un hélicoptère qui ne les a jamais retrouvés, seulement le bateau-mère, abandonné avec son moteur et un drapeau américain à l'intérieur». «La scène a été plus qu'instructive puisque nous avons parfaitement pu suivre leur technique d'approche».
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Jeu 7 Mai 2009 - 1:49

vraiment des cons ces somaliens,ils cherchent les ennuies eux meme
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Lun 18 Mai 2009 - 23:20

Les choses commencent à devenir sérieuses au large de la Somalie
Les pirates somaliens disposeraient de missiles Stinger



Citation :
Publié le 18 mai 2009.

Un destroyer sud-coréen participant à la lutte contre la piraterie au large de la Somalie a été placé en alerte après avoir été informé que des pirates somaliens pourraient tenter d’attaquer son hélicoptère à l’aide de missiles anti-aériens, selon des sources de la marine et des renseignements sud-coréens.

Le National Intelligence Service et le Defense Security Command ont récemment transmis au Cheonghae des informations classifiées indiquant que les pirates somaliens semblaient avoir acquis des missiles Stinger auprès d’al-Qaeda, indiquent les sources.
Le missile Stinger est un missile anti-aérien portable à guidage infra-rouge développé par les Etats-Unis et mis en service en 1981. Cette arme lancée à l’épaule a à ce jour abattu 270 aéronefs. Le missile peut toucher des cibles volant à 3.500 m et Mach 2. Il a une portée de 8 km.
“Le Cheonghae a été mis en alerte puisque son hélicoptère Lynx n’a pas un seul système de protection contre les missiles anti-aériens comme le Stinger”, a déclaré au Korea Times une source désirant rester anonyme.
Un porte-parole militaire à Séoul a indiqué qu’il n’y avait aucun renseignement confirmé indiquant que les pirates somaliens aient obtenus des missiles Stinger, citant des sources américains à Bahrein et les attachés militaires sud-coréens des ambassades du Moyen-Orient.
“Nous savons que des insurgés somaliens ont des missiles Stinger, mais les pirates n’en ont pas pour le moment, pour autant que nous le sachions”, a indiqué le porte-parole. “Cependant, nous allons prendre les mesures nécessaires pour faire échec à des possibles attaques des hélicoptères par les pirates, y compris en effectuant des modifications du matériel.”
Selon une source militaire, la marine sud-coréenne veut équiper ses hélicoptères Lynx de systèmes de protection contre les missiles, comme des leurres et des avertisseurs radar.
Elle a précisé que le constructeur de l’hélicoptère s’est déclaré prêt à effectuer les modifications immédiatement, même à Djibouti, où sont basés les sud-coréens, si c’est nécessaire.
“Si cette information est exacte, il est assez urgent de prendre des mesures pour éviter que notre personnel soit tué par une éventuelle attaque anti-aérienne”, a expliqué l’expert. “Nous ne pouvons exclure la possibilité qu’un Lynx soit abattu, une situation similaire à un incident où des hélicoptères américains Black Hack avaient été abattus par des insurgés somaliens au début des années 90”.

Référence :


Korea Times (Corée du Sud)
http://www.corlobe.tk/article14166.html
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12861
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Lun 18 Mai 2009 - 23:46

Voila ce qui arrive lorsque l'on paye une rançon Evil or Very Mad
Les pirates s'équiperont de navire avec de plus gros moteur, plus rapide et iront encore plus loin en haute mer si nécessaire.
Traquez les avec des hélicoptere et ils acheteront des missile sol air Evil or Very Mad
Viendra le jour ou ils auront carement des missiles anti chars et qu'ils essayeront de massacrer ceux qui voudront les intercepter par voie maritime
Ces histoire de piraterie devienent de plus en plus dangereuse
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3321
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: piraterie   Mer 20 Mai 2009 - 0:21

Citation :

Une réelle menace pourrait peser, ou pèse peut être déjà, sur les hélicoptères embarqués des navires chargés de la lutte contre la piraterie en océan Indien. Selon certaines sources militaires, les pirates somaliens se seraient peut-être procurés des missiles sol-air Stinger. L'information est donnée par le journal Korea Times. Ce dernier rapporte que le destroyer sud-coréen Cheonghae a été alerté que son hélicoptère Lynx, dépourvu de systèmes d'autodéfense, pourrait être visé par une attaque de Stinger. Interrogés par le quotidien, les porte-paroles officiels de l'armée coréenne ont indiqué n'avoir aucun renseignement confirmant que les pirates se seraient dotés de missiles antiaériens. Toutefois, on sait que sur le territoire somalien, certains groupes armés ont acquis des Stinger. Les insurgés avaient utilisé avec succès ces missiles, en 1991, abattant plusieurs hélicoptères américains. Par sa légèreté et sa facilité d'emploi, le système Stinger permet de lancer un missile à l'épaule. Autant dire qu'à l'image des lance-roquettes, il ne serait pas si étonnant que cela de le voir un jour sur une embarcation de pirates.
Conçu par l'Américain Raytheon et mis en service dans sa première version en 1981, le FIM-92 Stinger est un petit missile de 15 kilos, long de 1,5 mètre pour 7 centimètres de diamètre. Capable d'atteindre Mach 2, c'est-à-dire une vitesse bien supérieure à celle d'un hélicoptère, il est guidé par une tête infrarouge et affiche une portée de 4800 mètres.

Pièce maîtresse de la lutte contre la piraterie

Pour les flottes militaires déployées au nord de l'océan Indien afin de protéger le trafic commercial, l'adoption par les pirates d'une telle arme pourrait avoir des conséquences désastreuses. L'hélicoptère est, en effet, la pièce maîtresse de la lutte contre la piraterie. Grâce à sa vitesse et son rayon d'action, il peut intervenir rapidement pour contrer une attaque et poursuivre les skiffs, trop rapides pour certaines frégates ou les bâtiments situés à trop grande distance. Les interceptions sont déjà dangereuses, les rafales d'armes automatiques pouvant provoquer des dégâts. Mais ce serait sans commune mesure avec l'utilisation de Stinger. Or, de nombreux hélicoptères embarqués sont dépourvus de contre-mesures (détecteur, leurres) et leur armement, essentiellement constitué d'une mitrailleuse, ne leur permet pas de neutraliser une éventuelle cible équipée de Stinger sans prendre le risque d'être abattu. C'est le cas des Sud-coréens. Et c'est pourquoi, même s'ils affirment ne pas avoir de preuve formelle de la menace, les autorités de Séoul ont indiqué au Korea Times que des mesures allaient être prises « pour faire échec à des possibles attaques des hélicoptères par les pirates, y compris en effectuant des modifications du matériel ». Preuve, s'il en est, que l'affaire est prise très au sérieux.

Renforcer les moyens des hélicoptères

Malheureusement, cette menace potentielle n'est pas une découverte mais, comme c'est souvent le cas, les forces armées, faute de crédits, n'ont pas encore forcément acquis les moyens pour y répondre. Les militaires redoutent depuis plusieurs années que narcotrafiquants et pirates se dotent de missiles sol-air, aussi bon marché que redoutables contre les hélicoptères. Comme il n'est pas question d'employer un missile antinavire de la gamme Exocet ou Harpoon pour neutraliser une telle cible (ces moyens seraient disproportionnés), certaines marines réclament depuis longtemps l'acquisition de missiles antinavire légers (ANL), pouvant être emportés par des hélicoptères et utilisés contre de petites embarcations. C'est le cas de la Marine nationale, actuellement dépourvue de ce type d'équipement. Un programme franco-britannique en ce sens pourrait voir le jour, la Royal Navy souhaitant remplacer le Sea Skua par un nouvel engin. Il reste maintenant à espérer qu'il ne faudra pas attendre un drame pour voir renforcés les moyens actuels. En plus des pertes humaines, l'hypothèse de voir attaqué et éventuellement détruit un hélicoptère par des pirates changerait en effet sensiblement le rapport de force entre les flottes militaires et les pirates. Ce qui est aujourd'hui considéré comme une lutte en haute mer contre du grand banditisme prendrait une toute autre dimension.




http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=110272
Modération : Sujets fusionnés
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Ven 5 Juin 2009 - 3:25

Citation :
La Royal Navy capture des pirates somaliens ... puis les libèrent


Publié le 4 juin 2009.
Les règles d’engagement appliquées par la Royal Navy au large de la Somalie sont remises en cause après qu’un bâtiment ait désarmé des pirates suspectés, puis les a ensuite remis en liberté.

Alors qu’elle patrouillait dans le golfe d’Aden, la patrouille HMS Portland "a détecté, intercepté et abordé" 2 skiffs qui étaient soupçonnés d’être armés par des pirates. Le golfe d’Aden est l’une des routes maritimes les plus empruntées dans le monde et est par l’une des principales zones d’activité des pirates.
Le HMS Portland a poursuivi les skiffs et utilisé un hélicoptère Lynx pour traquer les pirates et fournir aussi une couverture aérienne. Des Royal Marine et des marins ont abordé les skiffs ayant à bord 10 pirates somaliens suspectés. Ils y ont découvert des roquettes, des mitrailleurs, des munitions et des grapins.
Les forces britanniques ont confisqué les armes et le matériel, et ont brulé l’un des skiffs. Mais, selon les règles internationales d’engagement, les suspects n’ont pas pu être arrêtés. Il n’est pas clair si ces règles s’appliquent à tous les participants de la task-force maritime patrouillant dans la région ou seulement à la Grande-Bretagne. Des commandos et des marins français ont utilisé une approche "plus musclée" l’an dernier qui a conduit à l’élimination d’un certain nombre de pirates suspectés.
L’an dernier, il avait été prétendu que le Foreign Office avait demandé que la Royal Navy n’arrête pas de pirates parce qu’ils pourraient demander l’asile.
Un porte-parole des Forces Maritimes Combinées (CMF) a déclaré que, concernant ce dernier incident, si les éléments découverts ne pouvaient pas être associés à un "innocent bateau de pêche", le fait qu’ils n’aient pas pris les pirates sur le fait, et qu’ils n’aient pas ouvert le feu sur les forces britanniques, signifiait qu’ils devaient être libérés.
"En raison du manque de preuves permettant de lier directement le groupe à une attaque spécifique, les pirates suspectés ont été désarmés et libérés. Pour empêcher ce groupe de pirates de s’attaquer ensuite à d’autres navires de commerce, le Portland a détruit un des skiffs et confisqué toutes leurs armes," a indiqué les CMF dans un communiqué.
Référence :
Defence Management (Grande-Bretagne)
http://www.corlobe.tk/article14483.html
Shocked Mad Ils sont givrés, les british geek
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Ven 12 Juin 2009 - 7:16

Cherche place en prison pour pirates...désépérément What a Face
Citation :
MOMBASA, Kenya, June 10 (Reuters) - The U.S. navy handed over 17 suspected Somali pirates to Kenya on Wednesday, taking the number of such captives in prisons along the east African country's coast to 111.
Kenyan police say the influx of suspected Somali pirates is clogging jails and congesting local courts and they would like foreign navies patrolling the shipping lanes off Somalia to start taking captives to other countries.
"We are looking at ways in the near future to have the pirates either charged in Seychelles, Egypt or Djibouti due to congestion," Sebson Wandera, the provincial CID operations chief, told reporters in the port city of Mombasa.
He said the latest arrivals would be taken to a court in Malindi, further up the coast from Mombasa towards Somalia, and if suspected pirates continued to flood into Kenya they may have to be taken to the capital Nairobi.
International navies trying to curb piracy off lawless Somalia are often reluctant to bring suspects to their own countries because they either lack the jurisdiction, or fear the pirates may seek asylum. [ID:nLF303912]
The European Union, United States and some other countries have instead struck agreements with Kenya to leave suspects to face trial in east Africa's biggest economy. Some pirates are being prosecuted in France and the Netherlands. [ID:nLP23112]
In Kenya, 10 pirates are serving a seven-year jail term at a prison in Voi, near Mombasa.

DIPLOMATIC POLICE ON HIGH ALERT
Kenya has made clear it cannot take all the pirates and local Muslim leaders are worried the growing number of Somali prisoners could fuel tensions between the neighbouring nations.
"Kenya is not a dumping ground. The U.S. or the French or the German navy should take charge of the people they arrest," said Sheikh Mohammed Khalifa, organising secretary of the Council of Imams and Preachers of Kenya (CIPK).
"It is almost like they want to open an African Guantanamo Bay in Kenya. It is a very dangerous trend," he said.
The hardline Islamist insurgent group al Shabaab, which controls southern Somalia along Kenya's border, has links to al Qaeda and there are fears of strikes in the capital Nairobi.
Kenya's Foreign Minister Moses Wetangula reassured diplomats on Wednesday of their security against any terrorist attacks, saying the diplomatic police had been put on "high alert".
"The minister added that we are living in a volatile world and the deteriorating situation in Somalia has compounded the security situation," the Ministry of Foreign Affairs said.
"He called upon the international community to address the issue of Somalia since it has assumed global ramifications," the ministry said in a statement.
There was a bomb scare at the Norwegian embassy last week and Delta Air Lines cancelled its maiden flight to Nairobi after the U.S. government said there was a "credible threat" to civil aviation in east Africa. [ID:nL3341228]
An al Qaeda truck bomb killed more than 200 people at the U.S. embassy in Nairobi in August 1998.
Suicide bombers struck again in 2002, killing 15 people at an Israeli-owned hotel on the Kenyan coast. At almost the same time, attackers tried to shoot down an Israeli jetliner as it left Mombasa. Both missiles missed. (Additional reporting by David Clarke in Nairobi)
http://www.reuters.com/article/africaCrisis/idUSLA1052558
Revenir en haut Aller en bas
BOUBOU
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2693
Inscrit le : 07/08/2008
Localisation : en territoire hostile
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Ven 12 Juin 2009 - 10:33

ils n'ont qu'a faire des bateaux-prison.

C'est pas compliqué du tout, et d'un point de vu juridique, ya pas de problémes vu que dans les eaux internationales il n'y a pas de juridictions ou autres qui réglemente la détention d'hommes

une idée MadinMarrocco
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Dim 19 Juil 2009 - 23:01

Citation :
MOSCOU, 18 juillet - RIA Novosti. Cinq groupements importants de pirates comptant plus de 5.000 personnes agissent actuellement près des côtes somaliennes, a annoncé samedi le chef adjoint de l'état-major de la marine russe Oleg Bourtsev au micro de la radio Echo de Moscou.

"Les pirates deviennent de plus en plus agressifs, il y a eu des cas de capture de navires sous les yeux d'équipages de bâtiments chargés de protéger", a indiqué le vice-amiral russe.
La piraterie internationale, surtout celle pratiquée aux côtes de la Somalie, est devenue une espèce de criminalité transnationale organisée, causant la perte de milliards de dollars, avait indiqué auparavant le procureur général de Russie Iouri Tchaïka.
Selon le Parquet général russe, au cours de l'année passée les pirates ont attaqué plus de 100 navires commerciaux pour en capturer 42.
http://fr.rian.ru/world/20090718/122387541.html
Je n'arrive pas à comprendre comment les pirates somaliens continuent à se livrer à l'attaque des navires, malgrés la mobilisation de plusieurs vaisseaux de guerre contre eux et la "volonté" de la communauté internationale de sécuriser le détroit de Bab El Mandeb Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Piraterie au XXIéme siecle   Aujourd'hui à 4:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Piraterie au XXIéme siecle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ville de Rouen
» L'armée Normande !
» Le féminisme
» Les Normands à Montréal.
» Onze siècles de Normandie et de Normands.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: