Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vers une organisation du moyen-orient ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers une organisation du moyen-orient ?   Sam 19 Sep 2009 - 3:47

YukineKo a écrit:
chemin de fer vraiment incroyable j'avais vu un documentaire dessus sur aljazeera doc Shocked
au fait combien de km exactement ?

1 320 km
Revenir en haut Aller en bas
bansheequader
Adjudant-chef
Adjudant-chef


messages : 496
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Vers une organisation du moyen-orient ?   Sam 19 Sep 2009 - 3:48

Il n'y aurra pas d'avancé au moyens orient tant que les Arabe n'auront pas compris une chose fondamentale : l'effet néfaste de l'exes de traditionnalisme.

C'est ce phénomène qui est à l'origine du fait que de nombreux pays arabe ( pas que moyen aurientaux d'ailleurs ) qui pourtant ont des moyens financier important grace au hydrocabures pour bocou d'entre eux, n'arrive pas à ce dévellopé et ou des problémes comme chaumage, pauvreté, etc etc prolifèrent.

La première étape de développement pour les pays arabes est de passer le pas de l'éxes de traditionnalisme (je ne suis pas en train de dire qu'il faut renier ses tradition et sa religion) et ensuite de miser sur l'enseignement et l'enseignement supérieur et la recherche et developpement.

Tand que cette barrière de l'exes de traditionnalisme ne sera pas franchi le développement ne pourra pas ce faire (y compris chez nous au maroc) Le problème est que le travail pour passer ce cap est condérable car il faut changer les mentalitées des populations)

ATTENTION : je ne suis pas en train de dire que les tradition sont néfaste, au contraire je considére que c'est une richesse, ce que je dis c'est qu'etre en exes dans ces tradition est nuisible ( comme toute chose qui est faite en exes dailleur).
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Vers une organisation du moyen-orient ?   Sam 19 Sep 2009 - 4:22

barbaros pacha a écrit:
Samyadams a écrit:
Il y a bien une ancienne ligne de chemin de fer Barbaros, qui passait par la Palestine. J'ai vu des images des vielles gares ottomanes en Israël.

Il passé pas par là, il y a juste des raccordements..
Merci pour d'avoir corrigé mes infos Barbaros
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers une organisation du moyen-orient ?   Lun 21 Sep 2009 - 16:23

La Turquie vient de supprimer les visas avec l'Iran..

Le prochain étape est avec l'Irak, c'est ce qu'à déclarer le ministre des affaires étrangères turc..

La frontière turco-syrienne est ouverte et libre, les citoyens des deux pays peuvent circuler librement.
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Vers une organisation du moyen-orient ?   Lun 21 Sep 2009 - 18:40

La Turquie a t-elle vraiment l'intention de supprimer le visa avec l'Irak ? C'est le PKK qui va beaucoup apprécier
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers une organisation du moyen-orient ?   Lun 21 Sep 2009 - 19:10

Samyadams a écrit:
La Turquie a t-elle vraiment l'intention de supprimer le visa avec l'Irak ? C'est le PKK qui va beaucoup apprécier

Le pkk se déplace sans visa dans les montagnes, ce problème va être résolus bientôt, avec le renforcement du gouvernement de Baghdad..
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Vers une organisation du moyen-orient ?   Lun 21 Sep 2009 - 20:09

barbaros pacha a écrit:

Le pkk se déplace sans visa dans les montagnes, ce problème va être résolus bientôt, avec le renforcement du gouvernement de Baghdad..
Allons Barbaros, ne me dit pas que tu compte sur un Irak présidé par un ex-gerillero kurde pour vous aider efficacement à éliminer la menace du PKK. Concernant le visa, je n'entendais pas seulement le passage des combattants, qui traversent les frontières à travers les montagnes, mais de tous ces sympathisants et cadres civils du PKK qui ont besoin de circuler librement entre les deux pays sans avoir à passer eux aussi par les zones maquisardes
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12861
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Vers une organisation du moyen-orient ?   Lun 21 Sep 2009 - 20:41

Dit Barbaros je voudrais savoir si les récents accords avec la Syrie empêche désormais l'aviation Israélienne de passer par la Turquie pour pénétrer l'espace aerien syrien Question

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers une organisation du moyen-orient ?   Lun 21 Sep 2009 - 22:55

Fahed64 a écrit:
Dit Barbaros je voudrais savoir si les récents accords avec la Syrie empêche désormais l'aviation Israélienne de passer par la Turquie pour pénétrer l'espace aerien syrien Question

Les sionistes n'ont jamais bombarder la Syrie via la Turquie, encore des rumeurs..
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur


messages : 7644
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Vers une organisation du moyen-orient ?   Lun 21 Sep 2009 - 23:07

barbaros pacha a écrit:
Fahed64 a écrit:
Dit Barbaros je voudrais savoir si les récents accords avec la Syrie empêche désormais l'aviation Israélienne de passer par la Turquie pour pénétrer l'espace aerien syrien

Les sionistes n'ont jamais bombarder la Syrie via la Turquie, encore des rumeurs..

Et les fuel-tank retrouvé en turquie ...des rumeurs aussi ?

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12861
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Vers une organisation du moyen-orient ?   Lun 21 Sep 2009 - 23:11

Viper a écrit:
barbaros pacha a écrit:
Fahed64 a écrit:
Dit Barbaros je voudrais savoir si les récents accords avec la Syrie empêche désormais l'aviation Israélienne de passer par la Turquie pour pénétrer l'espace aerien syrien

Les sionistes n'ont jamais bombarder la Syrie via la Turquie, encore des rumeurs..

Et les fuel-tank retrouvé en turquie ...des rumeurs aussi ?

Nan un ovni qui passait par la

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers une organisation du moyen-orient ?   Lun 21 Sep 2009 - 23:16

Viper a écrit:
barbaros pacha a écrit:
Fahed64 a écrit:
Dit Barbaros je voudrais savoir si les récents accords avec la Syrie empêche désormais l'aviation Israélienne de passer par la Turquie pour pénétrer l'espace aerien syrien

Les sionistes n'ont jamais bombarder la Syrie via la Turquie, encore des rumeurs..

Et les fuel-tank retrouvé en turquie ...des rumeurs aussi ?

Oui, des rumeurs, car ces fuel-tank ont étaient retrouvé à quelques mètres de la frontière syrienne.
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12861
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Vers une organisation du moyen-orient ?   Lun 21 Sep 2009 - 23:19

barbaros pacha a écrit:
Viper a écrit:
barbaros pacha a écrit:
Fahed64 a écrit:
Dit Barbaros je voudrais savoir si les récents accords avec la Syrie empêche désormais l'aviation Israélienne de passer par la Turquie pour pénétrer l'espace aerien syrien

Les sionistes n'ont jamais bombarder la Syrie via la Turquie, encore des rumeurs..

Et les fuel-tank retrouvé en turquie ...des rumeurs aussi ?

Oui, des rumeurs, car ces fuel-tank ont étaient retrouvé à quelques mètres de la frontière syrienne.

Soubhannallah, à quelque mêtre de la frontière turquo-Syrienne, et la encore les Viper ont dévié au dernier moment pour ne pas pénétrer l'espace aérien turque lol!

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur


messages : 7644
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Vers une organisation du moyen-orient ?   Lun 21 Sep 2009 - 23:24

Tu joues sur les mots Barbaros ...( plusieurs sources différentes ont annoncé le largage en turquie)
La Turquie a fermé les yeux ( certainement plus les militaires que le gouvernement), les appareils les appareils de l'IDF avait été pris en chasse par des MIG-29, pourquoi aurait il cessé leur poursuite ?

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Vers une organisation du moyen-orient ?   Lun 21 Sep 2009 - 23:42

Arrêtez avec vos rumeurs, ni la Turquie (la commission d'enquête) et ni la Syrie n'a accusé la Turquie d'une implication dans le bombardement en Syrie, les avions israëliens ont longer la fronitère entre les deux pays pour bombarder leur cible en Syrie..

Je sais pas d'où vous tirez vous infos, mais cela n'est pas correct..

Voici une carte de la région, les fuel-tank ont étaient retrouvé dans la localité de Reyhanli..

Revenir en haut Aller en bas
Aslan
Capitaine
Capitaine


messages : 864
Inscrit le : 11/10/2010
Localisation : europe
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Vers une organisation du moyen-orient ?   Dim 14 Nov 2010 - 17:58

Une des idées defendu par Harun Yahya, Adnan Oktar de son vrai nom.. Utopique ? Moi je suis pour en tous cas...

Citation :
Pourquoi l’Union Islamo-Turque est nécessaire
[Pourquoi l’Union Islamo-Turque est nécessaire] L’Union Islamo-Turque est une union d’amour, une union d’affection et de cœur. Elle est basée sur l’amour, l’altruisme, l’aide d'autrui, la compassion, la tolérance et la compréhension. Le but de cette union est aussi de réaliser les plus hauts niveaux en respect d'êtres humains, d’art, de science et de technologie. Une fois l’union établie, non seulement les sociétés turques et musulmanes, mais aussi le monde entier, atteindront l’illumination.

Ce qui rend l’union des croyants aussi forte sont leur foi et leur loyauté. Seule la véritable foi peut engendrer une amitié et une alliance sincère ; les musulmans s’aiment avec un cœur pur pour l'agrément d'Allah, sans le moindre intérêt égoïste. Une union bâtie sur la base la plus solide connue par l’humanité – la crainte et l’amour d'Allah – ne se brisera jamais, à moins qu'Allah veuille autrement.

L’Union Islamo-Turque apportera la paix au monde. Elle résoudra avant tout les disputes entre les pays musulmans et apportera la paix au monde islamique ; elle s’opposera également à tous les mouvements qui incitent à la guerre et aux conflits dans le monde, et sera une force capable d’empêcher toutes les initiatives visant à provoquer les guerres.

Avec la création de l’Union Islamo-Turque, l’Amérique, l’Europe, la Chine, la Russie, Israël, bref, le monde entier respirera plus facilement. La terreur prendra fin, la distribution de matières premières sera garantie, l’ordre social et économique sera protégé et les conflits culturels disparaîtront entièrement. L’Amérique n’aura plus à envoyer des troupes à des pays distants de milliers de kilomètres, Israël ne vivra plus derrière les murs, les pays de l’UE ne feront face à aucun obstacle économique, la Russie n’aura plus d’inquiétudes sécuritaire et la Chine n’aura plus de mal à trouver les matières premières.

Avec la création de l’Union Islamo-Turque, les dépenses de l’Occident en matière de défense baisseront. Avec son budget militaire de 400 milliards de $, les Etats-Unis sont en tête de la liste d’armement. La Russie suit les Etats-Unis avec 60 milliards de $, puis la Chine avec 42 milliards de $. L’Union Islamo-Turque donnera lieu à un climat de paix globale et de sécurité en éradiquant tous les conflits et les tensions envers le monde islamique, et mènera aussi à la réduction des dépenses militaires, non seulement dans le monde musulman, mais aussi dans une grande majorité de pays. L’investissement dans la technologie des armes et l’argent dépensé sur le développement des armes seront ainsi déviés vers d’autres sphères comme l’éducation, la médecine, la science et la culture.

La liberté des idées et d’expression sont inhérentes dans l’Union Islamo-Turque. Les gens de toutes sortes de croyances et d’opinions pourront exprimer leurs idées libres de toute pression et d’obstruction. Leurs droits seront protégés par tous les moyens et les idées de chacun seront accueillies avec tolérance. Sous la direction de l’Union Islamo-Turque, les sociétés musulmanes seront des communautés dans lesquelles les gens respectent les points de vue des autres ; des communautés dominées par l’égalité, la justice et la liberté, et l’oppression et l’injustice y seront bannies. Le monde islamique n’apportera pas la paix et la sécurité aux musulmans seuls, mais jouera un rôle prédominant dans la culture et la civilisation mondiale.

L’Union Islamo-Turque ranimera le commerce et renforcera l’économie. L’union entre les pays musulmans dans les domaines économiques, politiques et culturels permettra aux moins développés de faire un progrès rapide, et ces pays qui possèdent déjà les moyens et infrastructures requis de les utiliser le plus efficacement possible. La croissance économique et l’investissement dans les sciences et technologies s’élèveront. Avec le développement économique viendra un sursaut naturel dans les niveaux d’éducation, et la société fera un progrès sur plusieurs fronts.

L’Union Islamo-Turque causera la régénération à travers le monde musulman. Grâce au marché islamique commun qui sera établi, les produits d’un pays seront facilement commercialisés dans un autre, sans être bloqués dans les quotes-parts ou frontières nationales. Les zones commerciales grandiront, tous les pays musulmans jouiront d’une augmentation dans le partage de marchés, les exportations s’accroîtront, causant une accélération de l’industrialisation dans les pays musulmans, et le développement économique mènera aux avancées technologiques.

Un Monde Islamo-Turc avec une économie puissante sera une cause majeure de prospérité pour le monde occidental et d’autres sociétés. Ces dernières trouveront une puissance avec laquelle elles peuvent coopérer et engager un commerce commun sans avoir de sentiments d’inquiétudes. En plus, les fonds que les institutions et organisations occidentales versent constamment pour la régénération de la région ne seront plus requis, et ces fonds seront utilisés pour renforcer en fait l’économie mondiale.

Avec la création de l’Union Islamo-Turque, les sources énergétiques seront garanties. Sous l’Union Islamo-Turque, la paix et la stabilité prévaudront dans des régions aux grandes réserves souterraines, et le système démocratique y fonctionnera de la manière la plus ordonnée. Un modèle émergera ainsi dans lequel ces ressources sont utilisées de la manière la plus efficace, et ni les pays musulmans ni les autres communautés ne seront désavantagés. Ceci, en retour, rendra possibles les politiques stables et équilibrées dans ces questions d’importance particulière dans le maintien d’une stabilité économique globale, particulièrement la production du pétrole et des prix.

L’Union Islamo-Turque encouragera l’art et édifiera une magnifique civilisation. La paix et la sécurité seront établies, les problèmes économiques seront résolus dans le Monde Islamo-Turc, et une avancée culturelle massive se produira, car il y aura des budgets grandissants pour l’éducation, la science et la culture. Puisque les sentiments d’amitié et de fraternité prospèreront, les gens trouveront plus de temps pour réfléchir et conduire des recherches, et auront plus de liberté de pensée et une ouverture d’esprit en faisant cela. Des environnements sans chaos, sans destitution et sans trouble sont des lieux dans lesquels de nouvelles idées prendront forme, de nouveaux projets émergeront, des inventions bénéfiques seront créées, et le progrès continuel est réalisé. C’est cet environnement qui sera créé par l’Union Islamo-Turque.


Dec 31, 2008

carte sur son site :

http://us1.harunyahya.com/Detail/T/N5GJQ01M293/productId/12082/POURQUOI_L%E2%80%99UNION_ISLAMO-TURQUE_EST_N%C3%A9CESSAIRE
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade


messages : 3321
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Vers une organisation du moyen-orient ?   Sam 9 Juin 2012 - 18:49

Citation :

Les USA : une menace à la paix et la sécurité internationales ?



Contrairement aux idées reçues, l’administration Obama pour laquelle "l’arc d’instabilité est le centre de la plupart des défis auxquels sont confrontés les Etats-Unis" semble poursuivre le même dessein que la précédente.

Mais elle le fait judicieusement en remédiant au plus grand échec de l’administration Bush qui a été son manque d’imagination stratégique. Six jours seulement après le 11 septembre, George Tenet, alors directeur de la CIA, a présenté lors d’un briefing la "Worldwide Attack Matrix", un document classifié décrivant les opérations antiterroristes secrètes de la CIA dans 80 pays d’Asie, du Moyen-Orient et d’Afrique. Les actions, en cours ou recommandées, seraient comprise entre la "propagande de routine à des actions secrètes mortelles en préparation pour des attaques militaires". Les plans "donneraient à la CIA l’autorité la plus large et la plus meurtrière de son histoire". A peu près au même moment, Donald Rumsfeld, alors Secrétaire à la défense, a proclamé que la nation avait lancé "un grand effort à multi-têtes s’étendant probablement à 60 pays". A la fin des années Bush, le Pentagone aurait en effet des opérations des forces spéciales dans 60 pays à travers le monde. Des 97 pays que compte "l’arc d’instabilité" l’administration a élargi la présence et le déploiement de l’US Special Operations forces à 75 pays. Au total, 192 420 soldats ont été déployés dans 150 pays en début de 2012, alors qu’en 2006, 245.000 soldats ont été déployés dans 120 pays seulement.

Dans le cas du Grand Moyen-Orient, l’administration Obama est venue pour finir le travail comme le montrent les tentatives de justifier une guerre contre l’Iran, la guerre non déclarée contre la Syrie, l’intervention en Libye, l’élargissement des responsabilités d’Africom, l’intensification et l’élargissement du théâtre de la guerre mondiale contre le terrorisme. La seule différence, c’est au niveau de la communication publique. Ainsi, au lieu d’utiliser la guerre mondiale contre le terrorisme, on évoque "l’ère de conflit persistant" ou des "opérations de contingence à l’étranger" par exemple. Quand le président Obama annonce que "lentement, mais sûrement, nous aidons à transformer le Grand Moyen-Orient d’un arc d’instabilité à un arc de la liberté", c’est aussi un simple changement de langage. Dans le monde réel, l’empire de la liberté a toujours été l’empire de sécurité/prospérité. En définissant en janvier 2010 la guerre contre le terrorisme au sens large, le président Obama a déclaré que "les Etats-Unis sont en ‘‘guerre contre Al-Qaîda’’". De cette façon, il est venu à donner à la guerre une portée élargie en "la divorçant de la géographie". Dans la pratique, cela a fourni un moyen d’élargir le champ de bataille au-delà de l’Irak et de l’Afghanistan pour inclure une géographie imprécise. "Comme la version de l’Administration Bush de la guerre contre le terrorisme, cette guerre avec Al-Qaîda nous permet de suivre nos ennemis partout où ils peuvent aller", note-t-on.

Parmi les régimes que l’administration Bush a prévu de renverser militairement dans le cadre la reconfiguration géopolitique du Grand Moyen-Orient, le général Wesley Clark rappelle qu’en 2003 les pays dans la ligne de mire des responsables du Pentagone étaient l’Irak, l’Iran, la Syrie, la Libye, le Soudan, la Somalie et le Liban. Il n’est donc pas surprenant que "les soulèvements en Libye et Syrie" en particulier soient considérés comme "des menaces à la sécurité mondiale" par Ben Rhodes, vice-conseiller à la sécurité nationale pour les communications stratégiques, qui indique que la réponse sera multilatérale et pas nécessairement par la force. En clair, le soutien discret aux manifestants en Egypte, en Iran et Syrie, entre autres, fait partie de la doctrine Obama. En effet, juste après que le président Obama soit entré en fonction en 2009, Dennis Blair, alors directeur du National Intelligence, a informé la Senate Select Committee on Intelligence sur l’attention particulière que requiert "l’arc d’instabilité". A ses yeux, "la grande région du Moyen-Orient à l’Asie du Sud est le lieu pour un grand nombre des défis auxquels sont confrontés les Etats-Unis dans le XXIe siècle". Par conséquent, le Printemps arabe n’était qu’une occasion pour renforcer/élargir leur domination sur la région.

Le plus inquiétant dans la stratégie de l’Amérique sous Obama est la dépendance à la technologie ; la robotisation de la guerre et le renforcement du contrôle/surveillance. En l’espace de trois ans, l’administration a construit un appareil complet pour utiliser des drones pour mener à bien les assassinats ciblés de terroristes présumés, et la surveillance furtive d’autres adversaires. L’appareil comprend des dizaines de facilités secrètes dans au moins six pays sur deux continents. La technologie a permis à Obama de détenir quelque chose à laquelle peu de personnes s’attendaient : un président qui a considérablement élargi la capacité de la branche exécutive à mener la high-tech clandestine war. Avec une détermination qui a surpris beaucoup, Obama a embrassé la CIA, a étendu ses pouvoirs, et approuvé des assassinats ciblées plus que n’importe quel président moderne.

Au cours des trois dernières années, l’Administration Obama a effectué au moins 239 attaques de drones secrètes, plus de cinq fois les 44 approuvées sous George W. Bush. Et après avoir promis de rendre les opérations de lutte contre le terrorisme plus transparentes et freiner le pouvoir exécutif, Obama a sans doute fait le contraire, le maintien du secret et de l’expansion l’autorité présidentielle. Le retrait des troupes américaines de l’Irak et de l’Afghanistan, ainsi que la création de forces militaires plus petites et plus agiles réparties à travers l’Asie, le Pacifique et le Moyen-Orient, font également de la Doctrine d’Obama.

Ironiquement, selon Beier Marshall, la précision de l’exactitude supposée des nouvelles générations d’armes ‘‘intelligentes’’, avec leur capacité de cibler de manière précise les individus, a fait des frappes ‘‘chirurgicales’’ un outil de l’art de gouverner de l’Amérique. Une préoccupation qui va bien au-delà de la lutte antiterroriste. Avec le Predator drones et raids nocturnes de "capturer ou tuer" du Commandement des opérations spéciales, l’Amérique a trouvé un moyen de punir ses ennemis sans risquer la vie des soldats américains. Sans être temporaire, et en l’absence de cadre juridique, le recours aux drones intervient dans un effort de restructuration des forces armées et de changements de la stratégie américaine, sans tenir compte ni du droit international ni de la perte des civils – certaines actions sont du terrorisme, même si l’on utilise leur propre terminologie et définition du terrorisme. Le nombre des civils tués est alarmant. Au Pakistan, en moyenne, plus de 90% des personnes tuées lors des attaques des drones des civils.

Pour chaque nombre des talibans et d’Al-Qaîda, 140 civils pakistanais innocents sont tués. Plus certains ont le courage de dire que, contrairement aux "soviétiques (qui) ont employé la politique de la terre brûlée", les Américains agissent dans l’intérêt des populations de la région qui elles-mêmes demandent la présence américaine. Disons-le clairement aujourd’hui, les Etats-Unis sont la plus grande menace à la paix et la sécurité internationales. "Aujourd’hui, la philosophie du militarisme — de conquête, de domination, de violence et de l’Empire — imprègne l’économie, les institutions politiques et la culture des Etats-Unis". Cette posture menaçante est catastrophique aujourd’hui en reléguant l’Amérique à une "condition de crise de sécurité nationale permanente".

En effet, pour mettre en œuvre ce que A. J Bacevich appelle les "Washington Rules" de la "trinité sacrée" ("présence militaire mondiale", "projection de puissance mondiale" et "interventionnisme mondial") avec "le crédo américain" ("mener, sauver, libérer et, finalement, transformer le monde") un nouvel paradigme a émergé au sein du Pentagone ; initialement baptisé "la révolution dans les affaires militaires (RAM)" et désormais appelé la Transformation. "Bien que la révolution dans les Affaires militaires a offert une façon de reconceptualiser la guerre, son importance s’étend bien au-delà de cette sphère. En fait, la RAM a été l’expression d’un vaste effort visant à formuler une nouvelle vision du monde lui-même et de la place appropriée de l’Amérique dans (et à califourchon sur) ce monde".

Grâce à cette esthétique, la guerre elle-même tend à s’imposer comme la "nouvelle normalité". L’utilisation d’un langage religieux chargé — crédo américain et trinité sacrée — pour décrire les Washington Rules n’est pas anodin mais montre que l’approche de la politique de sécurité nationale a évolué au point de devenir une sorte d’une "quasi-religion".

L’Amérique a émergé comme une puissance dominante et ils ont systématiquement cherché le pouvoir sous toutes ses formes : territoriales, commerciales, politiques, culturelles et militaires. Les agents de l’Etat en sont venus à fixer le rythme et la direction et finalement à déterminer la nature de la domination américaine. La nouveauté est qu’"une simple primauté ne suffit plus. Avec à peine un chuchotement-débat national, une suprématie militaire mondiale sans ambiguïté et perpétuelle a émergé comme un prédicat essentiel au leadership mondial". La pensée stratégique américaine durant les années 1990 dictée par Washington consistait non pas à acquérir "la force militaire", mais "la suprématie militaire", selon laquelle l’Amérique devrait posséder "des capacités militaires lui permettant de l’emporter sur toute combinaison imaginable d’adversaires".

C’est une composante clé des "Washington Rules".

En vertu des "règles de Washington", pour être un acteur dans la politique étrangère des Etats-Unis, il faut accepter les règles qui se composent d’un "credo qui inspire le consensus et la trinité dans lequel ils trouvent leur expression". Les règles sont cachées et pas consciemment discutées, parce qu’elles sont les hypothèses de base pour les discussions de politique étrangère. Cette tradition "combine deux composantes, chacune si profondément ancrée dans la conscience collective américaine pour avoir quasiment disparu de la vue". Ces deux composantes/croyances sont le "Credo" et la "Trinité", qui, pris ensemble, signifient que c’est à l’Amérique, seulement à l’Amérique, qu’il revient de changer le monde, que ce dernier le veuille ou non. En d’autres termes, l’Amérique a la capacité, le droit et le devoir de changer le monde comme elle veut et par n’importe quel moyen.

En effet, quatre dogmes sous-tendent le "catéchisme de l’art de gouverner de l’Amérique" :

1) Les Etats-Unis doivent organiser et remodeler le monde ou le "chaos va certainement régner" ;

2) l’Amérique est l’organisateur et le seul capable de «prescrire et faire appliquer un tel ordre mondial». Personne d’autre ne peut le faire, et les Etats-Unis doivent sans cesse prendre de nouvelles obligations ;

3) l’Amérique va définir les principes de cet ordre. Ces principes sont américains, mais aussi universels. L’évolution des principes américains sur une question donnée, que ce soit les armes nucléaires, le terrorisme, les droits des femmes, etc., sont toujours universels. Le reste du monde doit s’adapter aux dernières attitudes américaines — s’aligner à chaque fois que les Etats-Unis changent leur esprit, humeur, etc ;

4) à l’exception de quelques récalcitrants, tout le monde accepte cette réalité. En clair, les dirigeants du monde veulent que les Etats-Unis dirigent l’ordre mondial, et ils restent inquiets que les Etats-Unis peuvent abdiquer leur responsabilité de le faire. Ironiquement, à la fois les élites politiques et l’opinion publique américaines "savent peu sur le reste de monde et sont largement inconscients des forces historiques et culturelles qui l’ont façonné".

En plus, étant donné "les Etats-Unis devraient conduire et transformer le monde, et le rôle actif de l’Amérique devrait s’appuyer sur le Hard Power, et non pas la persuasion", ce credo implique une "trinité sacrée" des préceptes opérationnels militaires : présence militaire mondiale, projection de puissance mondiale, et interventionnisme mondial. Bien que beaucoup de choses ont changé dans l’armée américaine, cette trinité reste apparemment trop sainte pour être interrogée. Dans cette optique, le terme "Full Spectrum Dominance" signifie que les Etats-Unis devraient être mondialement dominants dans tous les domaines : espace, nucléaire, marine, air, armée, les opérations secrètes, etc. Ce dogme est "si profondément ancré dans la conscience collective américaine pour avoir quasiment disparu de vue". C’est le produit de plus d’un siècle de militarisme qui trouve des racines dans les structures sociales, politiques, économiques et culturelles du pays. "Aujourd’hui plus que jamais dans leur histoire, les Américains sont fascinés par la puissance militaire. La suprématie militaire mondiale dont jouissent les Etats-Unis actuellement — et est déterminée à perpétuer — est devenue centrale pour notre identité nationale", affirme A. J Bacevich. Que chacun tire ses conclusions !

El Watan

Tewfik HAMEL

Chercheur à l’Université de Strasbourg
Consultant/expert correspondant à la FMES
A également écrit des articles dans la Revue Défense Nationale


_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vers une organisation du moyen-orient ?   Aujourd'hui à 19:32

Revenir en haut Aller en bas
 
Vers une organisation du moyen-orient ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Cuisine du Moyen-Orient
» Quels sont les grands pays producteurs de petrole
» La Médaille Militaire, très convoitée.
» Les moyens et l'organisation du Génie Suisse
» Le repas du soir = organisation !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: