Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Culture judéo-marocaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Dim 7 Juin 2009 - 23:27

FAMAS a écrit:
on fait souvent confusion entre les pratiques "soufistes" et l'islam, le premier existe bel et bien avant l'islam
Désolé de te contredire Famas, le soufisme est une tendance apparue en Orient bien aprés le décés du prophète. L'origine exacte demeure inconnue, on parle d'un courant de pensée, celui des "Ikhouan Essafae", mais aussi de gens pieux qui pratiquaient l'ascétisme et qui portaient des habits en "souffa". Il faut lire à ce sujet l'excellent ouvrage de Ibn Khaldoun, le "Chifâ essâil". Ibn Khaldoun étant historien, son ouvrage est d'une rigueur scientifique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Dim 7 Juin 2009 - 23:42

Samyadams a écrit:
FAMAS a écrit:
on fait souvent confusion entre les pratiques "soufistes" et l'islam, le premier existe bel et bien avant l'islam
Désolé de te contredire Famas, le soufisme est une tendance apparue en Orient bien aprés le décés du prophète. L'origine exacte demeure inconnue, on parle d'un courant de pensée, celui des "Ikhouan Essafae", mais aussi de gens pieux qui pratiquaient l'ascétisme et qui portaient des habits en "souffa". Il faut lire à ce sujet l'excellent ouvrage de Ibn Khaldoun, le "Chifâ essâil". Ibn Khaldoun étant historien, son ouvrage est d'une rigueur scientifique.

le soufisme existe bien avant les "réligions monothéistes", il est vrai qu'un bon musulman doit être humble, et dédier sa vie pour faire le bien, mais pourtant ne doit pas non plus se convertir en "moine boudiste" "3ich li dounyaka, ka anaka ta3ichou abadan..." le fameux hadith qui dit "réjouit toi de la vie comme si tu vivera éternellement et pour ton audela comme si tu mourra demain", le concepte de "Azouhed" que prone l'islam diffère du soufisme; en plus ce phenomene de marabous qui a toujours hanté le Maroc n'a rien à avoir avec l'islam ! l'islam interdit de prier où il ya des tombes, en plus selon l'islam 2 types d'humains existent, les "waliou alah" qui ne croient et prient que Dieu, et "waliou ataghout ou chaytan" qui prènent certaines créatures pour des dieux, donc ce concept de "chorfa" les superhumains à pouvoirs supernaturel, c'est cela le vrai "obscurantisme" ou takhalouf
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Dim 7 Juin 2009 - 23:50

TooNs a écrit:
il y'avait aussi des persecutions contre les juifs marocains, á la seule difference qu'elles etaient moins sanglantes et moins dures que contre les europeens.
C'est malheureusement vrai Neutral Les juifs marocains étaient considérés comme des citoyens de seconde zone, méprisés et quelques fois humiliés pale
Il y a plus de deux mille ans, un païen irrespectueux s'amusait à provoquer des rabbins juifs en leur demandant s'ils pouvaient lui expliquer la Torah en se tenant debout sur un seul pied confused Jusqu'au jour ou il tombe sur un kabalyste (l'équivalent juif de nos soufis, avec lequels ils s'entendaient tres bien d'ailleurs). Le kabalyste se tient un moment debout sur un seul pied, le temps de dire : "Aime ton prochain comme toi même. Voilà le texte de la loi, tout le reste n'est que commentaire" Very Happy
Je crois que c'est là une sagesse commune à toutes les religions révélées. J'en ai fait en tout cas un credo
Revenir en haut Aller en bas
TooNs
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 981
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : Lebhira, Medina de Rabat
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Dim 7 Juin 2009 - 23:57

FAMAS a écrit:

le soufisme existe bien avant les "réligions monothéistes", il est vrai qu'un bon musulman doit être humble, et dédier sa vie pour faire le bien, mais pourtant ne doit pas non plus se convertir en "moine boudiste" "3ich li dounyaka, ka anaka ta3ichou abadan..." le fameux hadith qui dit "réjouit toi de la vie comme si tu vivera éternellement et pour ton audela comme si tu mourra demain", le concepte de "Azouhed" que prone l'islam diffère du soufisme; en plus ce phenomene de marabous qui a toujours hanté le Maroc n'a rien à avoir avec l'islam ! l'islam interdit de prier où il ya des tombes, en plus selon l'islam 2 types d'humains existent, les "waliou alah" qui ne croient et prient que Dieu, et "waliou ataghout ou chaytan" qui prènent certaines créatures pour des dieux, donc ce concept de "chorfa" les superhumains à pouvoirs supernaturel, c'est cela le vrai "obscurantisme" ou takhalouf

Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Lun 8 Juin 2009 - 0:10

FAMAS a écrit:
le soufisme existe bien avant les "réligions monothéistes", il est vrai qu'un bon musulman doit être humble, et dédier sa vie pour faire le bien, mais pourtant ne doit pas non plus se convertir en "moine boudiste" "3ich li dounyaka, ka anaka ta3ichou abadan..." le fameux hadith qui dit "réjouit toi de la vie comme si tu vivera éternellement et pour ton audela comme si tu mourra demain", le concepte de "Azouhed" que prone l'islam diffère du soufisme; en plus ce phenomene de marabous qui a toujours hanté le Maroc n'a rien à avoir avec l'islam ! l'islam interdit de prier où il ya des tombes, en plus selon l'islam 2 types d'humains existent, les "waliou alah" qui ne croient et prient que Dieu, et "waliou ataghout ou chaytan" qui prènent certaines créatures pour des dieux, donc ce concept de "chorfa" les superhumains à pouvoirs supernaturel, c'est cela le vrai "obscurantisme" ou takhalouf
Ce dont tu parle alors, c'est d'ésotérisme (Al batine), courant de pensée qui existe dans toute les religions révélées, donnant aux textes révélés un sens caché, que seuls les initiés peuvent connaître. Les juifs ont leurs kabalystes, les chrétiens leurs moines, les musulmans leurs soufis.
Quand aux pratiques qui existent chez nous, qu'on peut voire au cours des moussems et des "lilas", rien à voir avec le soufisme proprement dit. Crois tu, par exemple, que le grand médecin et théologien soufi de Salé, Ibn Achir, aurait voulu que sa tombe devienne un lieu de pélérinage ? Lui qui était médecin, qu'aurait-il pensé en voyant des malades mentaux enchaînés ? Le Qadi Âïad n'hésiterait pas à condamner lourdement ceux qu'il trouverait agglutiné autour de sa tombe à Marrakech. Et j'en passe d'exemples de ce genre. La voie ésotérique découle d'un choix individuel, la quête de la vérité, pour un musulman soufi cette quête consiste à se rapprocher de son crateur. Or les scénes dont tu parles, Famas, relèvent du paganisme, un héritage antéislamique des bérbéres, des croyances religieuses des premiers habitants du Maroc. C'est ce qu'on appelle l'Islam syncrétique, chaque peuple islamisé ayant gardé une petite part de ses anciennes croyances qu'il pratique en paralléle avec sa nouvelle religion. En Afrique noir, c'est encore pire Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Lun 8 Juin 2009 - 0:27

TooNs a écrit:
FAMAS a écrit:

le soufisme existe bien avant les "réligions monothéistes", il est vrai qu'un bon musulman doit être humble, et dédier sa vie pour faire le bien, mais pourtant ne doit pas non plus se convertir en "moine boudiste" "3ich li dounyaka, ka anaka ta3ichou abadan..." le fameux hadith qui dit "réjouit toi de la vie comme si tu vivera éternellement et pour ton audela comme si tu mourra demain", le concepte de "Azouhed" que prone l'islam diffère du soufisme; en plus ce phenomene de marabous qui a toujours hanté le Maroc n'a rien à avoir avec l'islam ! l'islam interdit de prier où il ya des tombes, en plus selon l'islam 2 types d'humains existent, les "waliou alah" qui ne croient et prient que Dieu, et "waliou ataghout ou chaytan" qui prènent certaines créatures pour des dieux, donc ce concept de "chorfa" les superhumains à pouvoirs supernaturel, c'est cela le vrai "obscurantisme" ou takhalouf

le ridicule ne tue pas !!! Laughing quand on est à court d'arguments ou de sujet on se la boucle , Wink merci Benchemsi
Revenir en haut Aller en bas
TooNs
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 981
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : Lebhira, Medina de Rabat
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Lun 8 Juin 2009 - 0:32

Famas: T'as raison clown
(C'est bon? T'es joyeux mntnt?)
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Lun 8 Juin 2009 - 0:36

Sachez raison garder les gars Jusqu'à présent, le débat se déroulait de maniére civilisée. Ce serait désolant que ça déraille pas ca
Un peu de retenu Messieurs Cool
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Lun 8 Juin 2009 - 0:42

Samyadams a écrit:
FAMAS a écrit:
le soufisme existe bien avant les "réligions monothéistes", il est vrai qu'un bon musulman doit être humble, et dédier sa vie pour faire le bien, mais pourtant ne doit pas non plus se convertir en "moine boudiste" "3ich li dounyaka, ka anaka ta3ichou abadan..." le fameux hadith qui dit "réjouit toi de la vie comme si tu vivera éternellement et pour ton audela comme si tu mourra demain", le concepte de "Azouhed" que prone l'islam diffère du soufisme; en plus ce phenomene de marabous qui a toujours hanté le Maroc n'a rien à avoir avec l'islam ! l'islam interdit de prier où il ya des tombes, en plus selon l'islam 2 types d'humains existent, les "waliou alah" qui ne croient et prient que Dieu, et "waliou ataghout ou chaytan" qui prènent certaines créatures pour des dieux, donc ce concept de "chorfa" les superhumains à pouvoirs supernaturel, c'est cela le vrai "obscurantisme" ou takhalouf
Ce dont tu parle alors, c'est d'ésotérisme (Al batine), courant de pensée qui existe dans toute les religions révélées, donnant aux textes révélés un sens caché, que seuls les initiés peuvent connaître. Les juifs ont leurs kabalystes, les chrétiens leurs moines, les musulmans leurs soufis.
Quand aux pratiques qui existent chez nous, qu'on peut voire au cours des moussems et des "lilas", rien à voir avec le soufisme proprement dit. Crois tu, par exemple, que le grand médecin et théologien soufi de Salé, Ibn Achir, aurait voulu que sa tombe devienne un lieu de pélérinage ? Lui qui était médecin, qu'aurait-il pensé en voyant des malades mentaux enchaînés ? Le Qadi Âïad n'hésiterait pas à condamner lourdement ceux qu'il trouverait agglutiné autour de sa tombe à Marrakech. Et j'en passe d'exemples de ce genre. La voie ésotérique découle d'un choix individuel, la quête de la vérité, pour un musulman soufi cette quête consiste à se rapprocher de son crateur. Or les scénes dont tu parles, Famas, relèvent du paganisme, un héritage antéislamique des bérbéres, des croyances religieuses des premiers habitants du Maroc. C'est ce qu'on appelle l'Islam syncrétique, chaque peuple islamisé ayant gardé une petite part de ses anciennes croyances qu'il pratique en paralléle avec sa nouvelle religion. En Afrique noir, c'est encore pire Rolling Eyes

on est sur la même longueur d'onde, l'idée que je m'éfforçais de passer dès le debut, est que "la réputation" de l'islam a beacoup souffert à nos yeux avant les yeux des autres, à cause de l'accumulation de tant d'erreurs et crimes historiques fait "au nom de la réligion" et qui n'ont rien à avoir avec elle
porter un string n'a jamais été synonyme de "modernité" et porter le voile n'a rien à avoir avec l'obscurantisme
songeons plus tot à un "projet de société" basé sur les valeurs justes de l'islam qui ne se contredisent rien avec les "bien fait" de l'age moderne et n'importons pas tout de l'occident, même leurs problème d'identité et leurs maux sociaux....
Revenir en haut Aller en bas
TooNs
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 981
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : Lebhira, Medina de Rabat
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Lun 8 Juin 2009 - 0:50

FAMAS a écrit:

porter un string n'a jamais été synonyme de "modernité" et porter le voile n'a rien à avoir avec l'obscurantisme
Plus simpliste que cela tu meurs!
FAMAS a écrit:

songeons plus tot à un "projet de société" basé sur les valeurs justes de l'islam
"Valeurs juste" est une bien grande expression! Puis ces "valeurs" ne sont pas partagées, et ne peuvent etre inculquées de force... que proposes-tu alors? Qu'on brule ceux qui refusent? Une bonne inquisition a la sauce islamiste?
Ou bien de "nouvelles valeurs justes"? Que seront-elles? Qui les proposerait? Et qui sera responsable de veiller á leur application? Une bonne police religieuse comme en Arabie et en Iran? Ou bien des gens lambda qui circuleront dans la rue avec des battes et vont lyncher qui leur semblera ne pas les appliquer?
FAMAS a écrit:

(...) même leurs problème d'identité et leurs maux sociaux....
Comme si les marocains n'en souffraient pas deja... plus que les autres!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Lun 8 Juin 2009 - 1:02

Cool d'abord celui à qui tu t'adresse n'a pas un poil sur le visage, détrompe toi je suis loin d'etre un "barbu" , sinon le modèle AK parti turque me parrait raisonable et adaptable pour le Maroc, si on à arrive à peine à limiter la corruption c'est deja quelque chose
je préféres en rester là car on s'éloigne du sujet principal cordialement
Edit Modération: Un passage a été éffacé pour éviter d'inutiles affrontements. Famas, fais attention à ce que tu écris Neutral
Samyadams
Revenir en haut Aller en bas
TooNs
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 981
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : Lebhira, Medina de Rabat
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Lun 8 Juin 2009 - 11:11

FAMAS a écrit:
Cool d'abord celui à qui tu t'adresse n'a pas un poil sur le visage, détrompe toi je suis loin d'etre un "barbu" , sinon le modèle AK parti turque me parrait raisonable et adaptable pour le Maroc, si on à arrive à peine à limiter la corruption c'est deja quelque chose
je préféres en rester là car on s'éloigne du sujet principal cordialement
Pas besoin d'une telle fuite en avant, puisque la persecution des minorités religieuses resultant du systeme de "gouvernance islamiste" concerne on ne peut plus le judaísme marocain et la communaute juive au Maroc. Pour cela, je te demanderais, au moins, de répondre á la 2e question de mon message précédent.
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6960
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Lun 8 Juin 2009 - 16:56

L'islam a ete falcifier par les dirigeants musulmans pou l'utiliser a leur propre avantages pour gouverner.Point c;est tout. comment veux tu te developer quand il n'y a pas de libertee d'expression,donc pas de debats,La fameuse phrase ,azzaim ou le malik ont toujours raisons ils ne peuvent pas etre contredit.Ou est la oumma du juste milieu.Arretons le blas blas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Mer 15 Juil 2009 - 1:16

Citation :
Histoire

Les Juifs et le Prince : Minorité juive et pouvoir politique au Maroc
par Aziz Enhaili


Le roi Hassan ll et Shimon Peres en 1994


Le Maroc est le pays arabe qui a conservé la plus forte communauté juive. Historiquement, les juifs sont arrivés dans ce pays il y a plus de 2000 ans. Ils avaient converti des tribus berbères à leur religion. Les Romains leur avaient accordé un statut de nation distincte. Mais l'adoption du christianisme comme religion de l'empire s'est accompagnée de leur persécution.

Depuis, leurs rapports au pouvoir n'ont cessé de fluctuer au gré de la situation politique du pays.

Le Maroc pré-moderne

À la fin du VIIIe siècle, Idriss Ier, fondateur de la dynastie des Idrissides, a tenté de les convertir par la force. Comme Marrakech, la capitale des Almoravides, leur était interdite, ils vivaient à ses portes, dans la Vallée de l'Ourika. Sous les Almohades (1130-1269), ils ont connu des périodes de persécution. Sous les Mérinides (1269-1465), leur situation s'est améliorée. Ils étaient ambassadeurs, ministres ou savants à la Cour. Ainsi, Khalifa Ibn Roqasa était vizir et intendant du palais auprès de Moulay Abou Youssef Yacoub. Le rétablissement du statut de dhimmi n'a pas empêché l'amélioration de leur sort au cours du XVIe. Ainsi, le sultan Abou Saïd a nommé en 1310 de nombreux ambassadeurs et vizir juifs. En 1350, Abou Innan a choisi Khalifa Ibn Haroun comme chambellan et de nombreux médecins et savants israélites à la Cour. Le dernier sultan Mérinide, Abdelhak, avait un conseiller juif, Haroun Ibn Battach al Wizir.

En 1492, c'est vers Fès qu'affluèrent les 30.000 réfugiés juifs d'Espagne qui gagnèrent le Maghreb. Le sultan mérinide Cheikh assura leur subsistance. Survenait ensuite la vague de 1497.
Sous les Beni Ouattas (1515-1535), l'ordre imposé était bénéfique aux juifs. Ainsi, les convertis parmi eux sont autorisés à abjurer leur nouvelle foi. Plusieurs ministres israélites sont nommés, dont Jacob Rosalès signataire d'un traité de paix avec le Portugal, et Jacob Ruti, négociateur avec François Ier de France. Mais du fait d'interdits religieux, certaines professions leur étaient réservées, dont le travail et la vente de l'or et de l'argent, la frappe de la monnaie, le prêt d'argent et la fabrication du vin et de l'alcool.

Les exactions, sous le Saâdien Moulay Mohamed, contre les juifs n'ont pas empêché les sultans saâdiens (1509-1659) de renforcer le pouvoir des grandes familles juives. En 1549, l'Israélite Samuel Cabeza conseillait Cherif. En 1551, Samuel Pellas était l'envoyé marocain en Hollande pour signer un traité de commerce. Son frère, Joseph, était ambassadeur de la Cour en Grande-Bretagne, et son fils, David, en France auprès de Louis XIII. Sous Moulay Ahmed Al-Masour, la communauté connaissait une vie convenable.

En 1664, le fondateur de la dynastie Alaouite, Moulay Rachid, était bien accueilli par les juifs de Fès. D'où l'amélioration de la situation de cette communauté. Ils avaient alors occupé des postes importants et, dans quelques familles, des charges allaient devenir héréditaires.
Sous Moulay Ismaël, le frère de My Rachid, cette communauté a prospéré. Joseph Maymaran, conseiller de son défunt frère, est devenu son Premier ministre. Après la suppression de ce dernier, son frère Abraham est devenu conseiller du sultan. Aaron Carsinet était également le conseiller et banquier du sultan. Le sultan a choisi comme confident Daniel Tolédano et nommé ses deux fils comme ambassadeurs en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas. Son ministre des Affaires étrangères, Moïse ben Attar, a signé un traité avec les Anglais. En 1760, Buzaglo de Paz est désigné comme ministre plénipotentiaire. En 1770, le sultan a choisi Samuel Sunbal comme conseiller. Il a désigné Jacob ben Ider comme ambassadeur à Londres, et choisi son fils comme son représentant au Danemark. Benamore était l'envoyé spécial près la République de Gênes. Mardoché Delmas était chargé par les nations d'Europe du rachat des esclaves chrétiens, et Isaac Cardez Numès a contribué, avec Abraham Pinto, à la signature d'un traité avec les États-Unis.
Moulay Mohamed ben Abdellah était sympathique aux juifs. Mais son fils et successeur les a persécutés en raison de leur refus de financer sa révolte. Son successeur, Moulay Sliman, créateur des mellahs de Tétouan, Rabat, Salé et Mogador, les a rétabli dans leurs droits. De 1835 à 1839, ils ont bénéficié d'une liberté totale. Le rétablissement, sous My Abderrahmane (1822-1859), de la dhimmitude, ne les a pas empêchés d'occuper une position privilégiée dans le commerce avec l'étranger. En 1863, la démarche de Sir Moses Montefiore auprès d'Hassan Ier (1859-1873) pour améliorer leur sort a abouti au dahir du 5 février 1864 qui les a reconnus légalement comme égaux avec les musulmans.

Les juifs étaient favorables à la colonisation française car elle leur a permis d'avoir un statut d'égalité et d'autonomie juridique et religieuse et d'occuper des positions dans les secteurs d'affaires et d'administration publique. Les écoles de l'Alliance israélite universelle ont contribué depuis 1862 à former une élite juive occidentalisée.

Le Maroc contemporain

Durant la seconde guerre mondiale, cette communauté a souffert des lois de Vichy qui cherchait à en déporter les membres en Europe. Heureusement, Mohamed V a refusé courageusement de valider cette mesure coloniale inique. Plusieurs juifs ont milité pour l'indépendance.

Sous Mohamed V, les juifs avaient les mêmes droits que leurs concitoyens musulmans et plusieurs d'entre eux ont accédé à de hautes positions gouvernementales. Sous la pression des nationalistes, ce roi a dissout les fédérations sionistes, interdit l'émigration des ressortissants juifs, fermé les bureaux de la Kadimah (camp de transfert vers Israël) et rompu les relations postales avec l'État hébreu. Mais son successeur, Hassan II, dont la mère nourricière était une juive, a autorisé les juifs marocains à émigrer.

Le premier Marocain désigné par Mohamed V comme ministre des PTT était un juif, le docteur Benzaquen. Aux élections législatives de 1963, l'heureux royaliste FDIC Meyer Obadia, commerçant et président de la communauté juive de Casablanca, s'est présenté à Casablanca contre le progressiste UNFP Meyer Toledano, un avocat juif et rapporteur général du budget au conseil municipal de Casablanca.

Les deux tentatives de coup d'état (1971 et 1972) ont secoué la communauté juive, inquiète à l'époque de l'éventuelle disparition de la monarchie. Une inquiétude nourrie par l'arrestation pour corruption de ses principales figures: David Amar, Henri O'Hanna et Bernard Lévy.. Le député FDIC et richissime homme d'affaires Amar, proche d'Hassan II, était président de la communauté juive de Casablanca. Plus tard, il dirigera l'Omnium Nord-Africain et sera secrétaire général du Congrès des communautés juives au Maroc. Son arrestation en compagnie de ministres musulmans visait à garder intacte l'image d'une monarchie victime d'un entourage corrompu.

Plusieurs Israélites ont continué à participer à la vie politique. Ainsi, le richissime homme d'affaires Joe O'Hanna, jadis sympathisant de gauche, a adhéré à la conservatrice UC dont il était député et important bailleur de fonds. Il était président de la commission des affaires étrangères et questeur du Parlement. Il était également vice-président de la chambre de commerce de Casablanca. Aucun des quatre candidats juifs aux législatives de 1993 n'a pu briguer le siège du disparu O'Hanna.

Si André Azoulay était conseiller économique d'Hassan II, d'autres juifs ont choisi la voie républicaine. Ainsi, Abraham Serfaty, un ingénieur et ancien directeur de l'école Mohammadia des ingénieurs, a participé à la fondation d'Ilal Amam. À cause de ses positions révolutionnaires, cette figure emblématique de l'extrême gauche a été condamnée à la prison à vie. De son côté, Sion Assidon, co-fondateur de la maoïste «Servant le peuple», a connu lui aussi les affres de la prison. Sous la pression internationale, ils seront libérés avec d'autres opposants au début des années 1990. Une fois de retour dans son pays au début du règne de Mohamed VI, Serfaty sera désigné comme conseiller royal. Tout comme Azoulay.

**

L'établissement des juifs au Maroc remonte à plus de 2000 ans. Leur rapport au pouvoir a fluctué au gré de la situation politique du pays.

http://www.tolerance.ca/Article.aspx?ID=50736&L=fr
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9686
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Jeu 16 Juil 2009 - 14:08

Salam,

Juste pour info : sur le site : darnna.com, site de la communauté juive marocaine, vous trouverez des tas d'infos interressantes( sans compter les centaines de photos d"époque), y compris pour l'aspect militaire.

Cdt

PGM
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Mer 19 Aoû 2009 - 18:11

un juif marocain a Jerusalem raconte,interessant comment il parle encore darija,tres interessant ce qu´il dit

Living Moroccan in Jerusalem from Alternative Information Centre on Vimeo.



Jerusalem Diaries Episode 26: Living Moroccan in Jerusalem

Citation :

Reuven Aberjel, one of the founders of the Black Panthers of Israel, takes us on a tour of the Moroccan neighbourhood of Jerusalem.

Aberjel points out the houses where Palestinians were evicted now inhabited by Arab Jews and some European Jews. He talks about the history of the Black Panthers in Israel and comments on the injustice of the occupation, the complicity of Arab countries, and his opinions on interests of Zionism and its elites.


You were born in Rabat Morocco, what are you doing in Israel?

I was born in Rabat in the Sheikh Daoud neighborhood, in the Mellah. In 1942. After 7 years, the Zionists started coming to the Mellah and all of Morocco. They came to our family. Our family left at the end of 1948, they followed the Zionists wherever they told them to go

Why?

That’s a quesiton we still don’t understand today. How did the Jews of Morocco leave their country, the country they had lived well in for 2000 years. How did they just get up and leave one morning to go to a country where they don’t know what’s awaiting them. They gave up everything, only God knows why. Maybe because the Zionists worked hand in hand with the immigration officials of Morocco. It’s incomprehensible, why would people just give up everything they’ve had for 2000 years to go somewhere they don’t know.

So if I ask you are you Moroccan or Israeli, what would you say?

I’m Moroccan, always. I was born Moroccan and will die Moroccan.

You don’t feel Israeli?

There is no such thing as Israeli. Even if you ask the best of Jews here, what does Israeli mean, they’ll tell you I don’t know. If you ask the Russian he’ll tell you I’m from Russia, if you ask the Polish he’ll say I’m from Poland, If you ask the Jew who came from Baghdad, he’ll tell you he’s Iraqi. There is no such thing as Israeli, this word is a lie.

If I had money, I would go live in Morocco tomorrow. I’d take my wife and kids and go live there. But I can’t go there without my Moroccan papers. I went to the municipality in Morocco asking for my papers saying I’m Moroccan, they said give us some proof that you are a national, I said the Zionists took all our papers. My parents were born here, I was born here, my grandparents were born here. They said maybe the French took your papers with them when they left to France. They only have on record the Jews who left after 1950. All of those who left/

And the Arabs here in Israel, are they helping the Palestinians or…?

There is cooperation but politics makes it very difficult for them to succeed. Life is very difficult here, and the authorities know what they’re doing. They purposely differentiate between the people so they can fight eachother. Palestinians against other Palestinians, Arabs from Morocco against those from Yemen and Iraq. That way they let the people fight, while they sit back and rule over us. During those ten days I spent in Morocco, I asked people there what they thought of the situation here. They just said, we have our own problems, we can’t really get involved with Palestine. It’s their business. This is in Morocco, not even Egypt or Iraq or wherever. This is how I know that Palestinians are alone against the Zionists. So, for things to change, it’s not just on the Palestinians. All the Jews from Arab countries need to work together against this system that takes away not only land, it takes away peoples’ health, employs them for nothing. People are just living day to day, there is no money. That’s why everyone living here need to work together, there needs to be a revolution for things to change here.

Who needs to make this revolution happen?

The people! The Arab Jews, of whom 90 % live a bad life, and the Palestinians living in Israel, and the Palestinians under occupation. The roads are closed in on them, they can’t even leave where they live, they need to ask permission for everything. Everyone has to stand against this situation.

http://www.alternativenews.org/jerusalem-diaries/2089-jerusalem-diaries-episode-26-living-moroccan-in-jerusalem.html
Revenir en haut Aller en bas
Renard-du-desert
Capitaine
Capitaine


messages : 868
Inscrit le : 31/07/2009
Localisation : Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Mer 19 Aoû 2009 - 19:09

Une Bar Mitvah, vers 1950.
Rue des anglais à Casablanca




_________________
> « Gardez-vous d'écouter cette imposture; vous êtes perdus, si vous oubliez que les fruits sont à tous, et que la terre n'est à personne » JJR


Dernière édition par Renard-du-desert le Mer 19 Aoû 2009 - 19:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Renard-du-desert
Capitaine
Capitaine


messages : 868
Inscrit le : 31/07/2009
Localisation : Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Mer 19 Aoû 2009 - 19:12




jeune homme pose fierement avant le depart pour la Synagogue.
a remarquer : accroche au mur le portrait du Roi Mohammed V.






Un Grand MERCI a FAMAS Like a Star @ heaven

_________________
> « Gardez-vous d'écouter cette imposture; vous êtes perdus, si vous oubliez que les fruits sont à tous, et que la terre n'est à personne » JJR
Revenir en haut Aller en bas
lemay
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1077
Inscrit le : 02/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Mer 19 Aoû 2009 - 23:37

les amis on dit bar mitSvah et non pas bar mitvah Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
TooNs
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 981
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : Lebhira, Medina de Rabat
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Sam 22 Aoû 2009 - 0:57

Pour les facebookers: un vieu groupe: Moroccan Jews
www.facebook.com/group.php?gid=2211918468
Revenir en haut Aller en bas
Leo Africanus
General de división (FFAA)
General de división (FFAA)


messages : 1891
Inscrit le : 24/02/2008
Localisation : Haiti
Nationalité : Guinea
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Ven 28 Aoû 2009 - 13:04

Je suis vraiment desole' de poster sur ce topic et non sur celui des kazars, mais il a ete verouille'. J'ai pas pu resister de repondre.

Samyadams a écrit:
A en croire nombre d'hiostoriens, Glaive, la déportation des juifs par les Romains en 70 n'aurait en fait concerné que les élites juives et que nombre de juifs sont restés en Palestine. Je crois que c'est même BenGourion qui a dit que les descendants de ces juifs restés en Palestine sont les...Palestiniens Exclamation
Ce qui est certain pour nous Marocains, c'est que les juifs marocains sont en bonne partie des Berberes judaïsés. D'ailleurs, je ne vois pas pourquoi les Israéliens font de cette histoire un complexe. Les juifs du monde entier, lassés d'être plus ou moins gravement maltraités dans les pays ou ils vivaient, ont décidé de se créer un Etat, ce qu'ils ont fait par la force des armes. Quels que soient leurs origines ethniques réelles, toujours est-il qu'ils ont décidé de se considérer comme les descendants des juifs du Royaume de Juda, ce qui ne fait déjà que deux
tribus sur douze. Les dix autres tribus du Royaume d'Israël ayant été déportées bien avant par les Babyloniens. Tous les peuples du monde croient avoir des ancêtres communs, ce qui n'est pas toujours vrai. Tous les peuples sont un mélange de plusieurs composantes. Quand les Français disent "nos ancêtres les Gaulois", tout le monde sait que ce n'est pas tout à fait vrai, dans le sens ou c'est la composante germanique qui a fini par prendre le dessus.

Je suis a 100% d'accord avec tes propos Samy. La nouvelle histoire israelienne, loin du complex neo-coloniale, mouve dans la meme direction. Ce que je ne comprends pas c'est les propos pseudo-cientifique et pseudo-historiques dans certains post qui parlent de genetique. Ou sont publie' ses etudes genetiques, qu'elle universite' les a acredites... Je vais plus loin meme, les juifs "sefarads" qui ont ete expulse' d'Espagne avaient dans grand nombre des racines berbers. Des familles juives qui ont laisse' le Maroc pour s'installer en Espagne comme ont fait aussi autre berbers musulmans. Le primier grand savant juif d'Espagne et pere de la tradition "Sefarad" de judaisme s'appeler Rabbi David El Fassi, Fassi bien berber et des siecles bien avant l'etablissement des famille expulse' d'Espagne a Fes.

Laissons le chovinisme a part .
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Ven 28 Aoû 2009 - 16:39

Sincérement Léo, à chaque fois que j'entends parler de génétique et de pureté de race, je suis saisi de frissons et je commence à voir des croix gammés se profiler à l'horizon What a Face Ou est le problème si les juifs d'aujourd'hui ne sont pas tous les descendants génétiquement pures des juifs de l'antiquité ? Berberes, Khazars ou autres, ils ont choisi de se convertir au judaïsme et se considérent comme les descendants d'Abraham. Grand bien leur fasse Je ne vois pas en quoi ça va déranger qui que ce soit ? Et qu'ils n'essayent pas d'insulter notre intelligence en faisant croire que la création de l'Etat moderne d'Israël serait ainsi légitimée. Si toutes les populations du globe devaient cherchaient ou est-ce qu'elles vivaient il y a vingt siécles et devait aller demander à ceux qui y habitent maintenant de s'en aller pour qu'ils s'y installent à nouveau, imaginez le b*** confused Ce sera la guerre aux quatres coins du globe Twisted Evil Les Sionistes ont arraché la Palestine par la force des armes, ce qui est une légitimité qui en vaut une autre dans le sens ou l'histoire de l'humanité a toujours fonctionné comme ça. Et si leur projet de foyer national juif a suscté de la sympathie, c'est surtout en raison de toutes les repressions qu'ils ont subis à travers les siécles et les pays du monde ou ils vivaient.
Mais plus les Israéliens s'éloignent de l'idée originelle d'un foyer national juif en rêvant d'Eretz Israël, plus ils mettent mal à l'aise les gens qui ont de la sympathie pour eux.
Revenir en haut Aller en bas
Un visiteur
2eme classe
2eme classe


messages : 22
Inscrit le : 07/08/2009
Localisation : Europe
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Qui?   Sam 29 Aoû 2009 - 18:21

Qui est l'"intervieweuse"? Qui parle arabe "marocain".

Je veux dire, d'où vient cette interview? Je connais de réputation l'Alternative information..., mais je me demande quel est le contexte de cette interview, par ailleurs édifiante et surprenante.
Revenir en haut Aller en bas
Renard-du-desert
Capitaine
Capitaine


messages : 868
Inscrit le : 31/07/2009
Localisation : Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Ven 9 Oct 2009 - 23:45

Citation :
La musique judéo-marocaine à l’honneur du festival des Andalousies atlantiques

Le festival des Andalousies atlantiques d’Essaouira, qui se tiendra du 29 octobre au 1er novembre dans l’ancienne Mogador, rendra hommage à la musique traditionnelle judéo-marocaine, qui n’a été altérée ni par le temps ni par le conflit israélo-arabe, ont annoncé mercredi ses organisateurs.

La programmation de cette 6e édition sera riche, avec des concerts réunissant sur la même scène « nos poètes, nos musiciens et nos chanteurs musulmans et juifs pour chanter et danser ensemble» , a déclaré André Azoulay, conseiller du roi du Maroc et président du festival.

L’art judéo-marocain est une « composante majeure de la richesse identitaire et culturelle du Maroc, a-t-il ajouté. Il n’est pas réduit à un folklore (…). Il est une réponse aux politiques par sa puissance de création. Il donne le meilleur exemple pour faire évoluer les mentalités en allant à la rencontre de l’autre» .

Le répertoire judéo-marocain, dit « Matrouz» (une ‘fusion’ musicale et linguistique née au Maroc il y a plusieurs siècles), constituera donc l’un des moments forts de ce festival, avec la participation sur une même scène du rabbin-chanteur Haim Louk accompagné par l’orchestre marocain Zyriab d’Oujda.
L’un des « grands maîtres de la tradition judéo-arabe» , le pianiste franco-algérien Maurice El Médioni, et la chanteuse Raymonde El Bedaouia, une Marocaine de confession juive, animeront eux aussi ce festival. Un hommage posthume sera rendu à cette occasion à la Marocaine Zohra Fassia, une chanteuse des années 50 qui a milité par ses oeuvres à la cohabitation judéo-musulmane au Maroc.

« Un prix pour la préservation et la promotion de la musique ‘Matrouz’ au Maroc et ailleurs va être créé et sera décerné annuellement au cours des prochaines éditions du festival» , a annoncé M. Azoulay. Des soirées associant flamenco espagnol et rythmes musicaux de l’Inde sont aussi au programme du festival.

Source : http://www.marocwebo.com/la-musique-judeo-marocaine-a-lhonneur-du-festival-des-andalousies-atlantiques.html

_________________
> « Gardez-vous d'écouter cette imposture; vous êtes perdus, si vous oubliez que les fruits sont à tous, et que la terre n'est à personne » JJR
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division
avatar

messages : 6960
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   Sam 10 Oct 2009 - 0:25

Renard-du-desert a écrit:
Citation :
La musique judéo-marocaine à l’honneur du festival des Andalousies atlantiques

Le festival des Andalousies atlantiques d’Essaouira, qui se tiendra du 29 octobre au 1er novembre dans l’ancienne Mogador, rendra hommage à la musique traditionnelle judéo-marocaine, qui n’a été altérée ni par le temps ni par le conflit israélo-arabe, ont annoncé mercredi ses organisateurs.

La programmation de cette 6e édition sera riche, avec des concerts réunissant sur la même scène « nos poètes, nos musiciens et nos chanteurs musulmans et juifs pour chanter et danser ensemble» , a déclaré André Azoulay, conseiller du roi du Maroc et président du festival.

L’art judéo-marocain est une « composante majeure de la richesse identitaire et culturelle du Maroc, a-t-il ajouté. Il n’est pas réduit à un folklore (…). Il est une réponse aux politiques par sa puissance de création. Il donne le meilleur exemple pour faire évoluer les mentalités en allant à la rencontre de l’autre» .

Le répertoire judéo-marocain, dit « Matrouz» (une ‘fusion’ musicale et linguistique née au Maroc il y a plusieurs siècles), constituera donc l’un des moments forts de ce festival, avec la participation sur une même scène du rabbin-chanteur Haim Louk accompagné par l’orchestre marocain Zyriab d’Oujda.
L’un des « grands maîtres de la tradition judéo-arabe» , le pianiste franco-algérien Maurice El Médioni, et la chanteuse Raymonde El Bedaouia, une Marocaine de confession juive, animeront eux aussi ce festival. Un hommage posthume sera rendu à cette occasion à la Marocaine Zohra Fassia, une chanteuse des années 50 qui a milité par ses oeuvres à la cohabitation judéo-musulmane au Maroc.

« Un prix pour la préservation et la promotion de la musique ‘Matrouz’ au Maroc et ailleurs va être créé et sera décerné annuellement au cours des prochaines éditions du festival» , a annoncé M. Azoulay. Des soirées associant flamenco espagnol et rythmes musicaux de l’Inde sont aussi au programme du festival.

Source : [url=http://www.marocwebo.com/la-musique-judeo-marocaine-a-lhonneur-du-festival-des-andalousies-atlantiques.html
http://www.marocwebo.com/la-musique-judeo-marocaine-a-lhonneur-du-festival-des-andalousies-atlantiques.html[/quote[/url]]


mrhba bikom a khoutna
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Culture judéo-marocaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Culture judéo-marocaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» master culture de l'ecrit et de l'image Lyon II
» Ministère de la culture - Mémoire
» Cherry Culture et Pure Luxe Cosmetics
» Le normand sur le site du ministère de la culture
» Culture et civilisation arabo-normande.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: