Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 US Navy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: US Navy   Sam 22 Aoû 2009 - 22:18

Navy CG(X) Cruiser Program: Background, Oversight Issues, and Options for Congress, Congressional Research Service. This article provides an overview of the CG(X) program as of September 2008.

bonne lecture study
http://www.dtic.mil/cgi-bin/GetTRDoc?AD=ADA473490&Location=U2&doc=GetTRDoc.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21547
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Dim 23 Aoû 2009 - 19:23

Citation :
THE U.S. Navy is considering a bid to use a Port Adelaide shipbuilding centre as a repair base for its warships.
The U.S. is in talks with the State Government over the proposal involving the $300 million Techport facility at Osborne.
Australia's new $8 billion air warfare destroyers will be built at Techport, which also will be the construction base for the Royal Australian Navy's next generation of submarines.
Premier Mike Rann and Defence SA chief executive Andrew Fletcher spent most of yesterday at the Pentagon
in talks with U.S Government defence officials over the use of Techport, which includes a 213m wharf and the largest shiplift in the southern hemisphere.
"Strategically, there is much more work that can be done at this fantastic brand new state-of-the-art naval shipbuilding facility," Mr Rann said.
"Techport Australia is a safe and secure location to undertake such repairs for naval vessels."
It is understood almost any U.S. warship, except an aircraft carrier, is capable of being repaired at the site. Currently, the U.S. has repair bases in Japan and Singapore.
More than 140 U.S. defence engineering and research experts will visit SA in May next year to examine the Techport facilities.
Mr Fletcher told The Advertiser there was significant interest brewing amongst U.S. defence chiefs and industry leaders in what was occurring in SA.
"We need to do three things in relation to Techport: Make sure everyone over here understands what the opportunities are, that we can handle large ships and that we have a very good U.S. company in SA that can service these ships," he said.
"It only needs some slight political hiccup in the northern Pacific and current repair facilities in Singapore and Japan will look less attractive to the U.S. Navy."
Mr Fletcher said SA would be stepping up its lobbying with the U.S, especially to the admiral in charge of the Pacific Fleet – the U.S. Navy's largest fleet.
Also in Washington, Mr Rann had talks with other defence contractors and officials about future major defence projects to attract more work to South Australia, where $14 billion in defence projects has been secured in the past four years.
He said there was potential for at least another $100 billion in contracts, including a fourth air warfare destroyer ($2 billion), eight Royal Australian Navy frigates ($8 billion) along with the $35 billion for the construction of 12 next-generation submarines.
Mr Rann said that as large U.S. defence contractors like Raytheon, Lockheed Martin, Electric Boat and Bath Iron Works were operating from Techport, it made sense to have U.S. naval fleets deployed in this region to be serviced in SA rather than returning to the U.S. or Pacific Rim ports.
"The world-class infrastructure has been specifically designed to cater for the 9000-tonne U.S. Arleigh Burke class of guided missile destroyers," Mr Rann said.
He said construction at Techport was on track and on budget – more than 85 per cent complete – and the shiplift would be available from February 2010.
"No other site in Australia will be able to rival the multitude of high-end, professional naval systems and integration skills which will be based there," Mr Rann said.

Source :: http://www.silobreaker.com/us-navy-considering-aussie-warship-base-5_2262543255616880669

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21547
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Lun 24 Aoû 2009 - 1:21

Citation :

Problème lors de la construction de sous-marins de la classe Virginia




Le système de manutention des armes de 4 sous-marins nucléaires américains de la classe Virginia a été mal monté par les ouvriers du chantier naval Newport News — le dernier problème de construction en date pour le chantier naval de Virginie.

Le problème touche les North Carolina, New Mexico, Missouri et California, a confirmé le Naval Sea Systems Command (NAVSEA). S’ils ne sont pas corrigés, les problèmes pourraient rendre la salle des torpilles inutilisable, selon l’US Navy.
En cause, les agrafes : les éléments qui maintiennent ensemble les rails du système sophistiqué de manutention des armes de chaque sous-marin.
Des ouvriers du chantier General Dynamics Electric Boat à Groton ont découvert le problème de qualité mécanique au début aout pendant qu’ils travaillaient sur le Missouri.
Sur les 4 sous-marins touchés, un seul, le North Carolina, est déjà en service depuis l’an dernier. Le New Mexico en est actuellement aux derniers stades de la construction. Le Missouri devrait être lancé d’ici la fin de l’année, et le chantier Newport News a organisé la cérémonie de pose de la quille du California en mai dernier.
Selon la Navy et Northrop Grumman, aucun problème n’a été découvert sur un autre sous-marin, le New Hampshire, qui avait été livré par Electric Boat en aout 2008.
Les chantiers navals Electric Boat et Newport News se partagent la construction des sous-marins de la classe Virginia, chaque chantier étant responsable d’une partie du sous-marin et de l’assemblage final d’un sous-marin sur deux. Le chantier Newport News est le responsable de la construction de la salle des torpilles de tous les sous-marins.
Le système de manutention des armes des sous-marins de la classe Virginia est différent de celui des autres sous-marins. Plutôt que de déplacer individuellement chaque arme, des berceaux sont utilisés pour recevoir plus facilement des torpilles, des missiles, des mines ou des drones de formes différentes. Un système de suivi permet de répartir en douceur les armes entre les 4 tubes lance-torpilles du sous-marin.
Selon un communiqué du NAVSEA, “lors de l’alignement final des voies avant et arrière des berceaux sur le Missouri, plusieurs boulons, trous de boulons et agrafes ne respectaient pas les spécifications. En particulier, les ouvriers ont trouvé des trous de boulot mal percés et mal usinés, des boulons qui avaient mal été usinés, et des agrafes qui n’étaient pas installées et serrées correctement.”
Les chantiers navals continuent de mener l’enquête et doivent fournir “à la Navy une évaluation complète du problème d’ici 2 semaines,” indique le communiqué du NAVSEA.
Le problème pourrait empêcher le mouvement des armes


“Le non-respect des spécifications pour les boulons, trous de boulon et agrafes pourrait conduire à un mauvais alignement du système de manutention des armes, qui pourrait empêcher le déplacement des berceaux d’armes dans la salle des torpilles et pourrait compromettre l’intégrité du système dans l’éventualité d’un choc,” précise le NAVSEA.
Aucune évaluation du cout ou de l’impact sur le calendrier n’est encore disponible.
Navy Times (Etats-Unis)

http://corlobe.tk/article15608.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mr.Jad
Colonel
Colonel


messages : 1546
Inscrit le : 07/03/2009
Localisation : FL370
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :




MessageSujet: Re: US Navy   Lun 24 Aoû 2009 - 3:09

Citation :
Northrop Grumman laser could protect U.S. Navy ships from small attack boats

July 22, 2009--A high-energy solid-state laser may soon be the weapon used to keep small attack boats a safe distance from U.S. Navy ships. In certain parts of the world, one of the foremost threats to Navy ships is not the conventional enemy battleship--instead, it is a swarm of small boats rigged with explosives, with the potential that the boats' pilots are suicide bombers. The sheer numbers of boats in such a swarm are their greatest strength.

But precisely aimed laser beams could potentially provide a rapid, effective, and measured response to these boats, keeping them all out of range. Under a new Navy initiative called the Maritime Laser Demonstration (MLD), Northrop Grumman Corporation (Redondo Beach, CA) will apply its solid-state laser systems expertise and successes to demonstrate a laser-weapon system able to defeat a wide range of current threats, including a small-boat swarm.

"Naval forces face a wide range of challenges from small surface craft to advanced aerial threats," said Steve Hixson, vice president of Advanced Concepts--Space and Directed Energy Systems for Northrop Grumman's Aerospace Systems sector. "New solutions are required to meet these challenges within cost and force structure constraints. Northrop Grumman uniquely has proven its expertise in addressing key issues for laser-power scaling so that the response meets the level of the threat. We will apply companywide capabilities, from shipbuilding to systems integration, to meet the Navy's objectives for this program."

The Office of Naval Research (Arlington, VA) has awarded the company an indefinite-delivery/indefinite-quantity contract for MLD with a ceiling value of $98 million, with an expected completion date of June 2014. The Navy committed an initial amount of $499,999 through the end of the current government fiscal year that will enable Northrop Grumman to complete the critical design review for the demonstration. Under the contract, Northrop Grumman will demonstrate a laser-weapon system before the end of 2010 that is suitable for operation in a marine environment and able to defeat small-boat threats.
source:Link

_________________
“Once you have tasted flight, you will forever walk the earth with your eyes turned skyward, for there you have been, and there you will always long to return.”
― Leonardo da Vinci

Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21547
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Mer 26 Aoû 2009 - 13:38

Citation :
Northrop Grumman Delivers DDG-105 and LPD-21
Northrop Grumman Delivers Two Ships in the Same Week

PASCAGOULA, Miss. and AVONDALE, La., Aug. 25, 2009 (GLOBE NEWSWIRE) -- Northrop Grumman Corporation (NYSE:NOC) delivered two ships to the U.S. Navy this week at its Gulf Coast shipyards in Pascagoula, Miss. and Avondale, La. Company and Navy officials signed documents officially transferring custody of the Aegis guided missile destroyer Dewey (DDG 105) in Pascagoula on Monday, Aug. 17 and the amphibious transport dock ship New York (LPD 21) at the New Orleans facility on Friday, Aug. 21.

"Delivering one ship is a tremendous accomplishment, as a ship delivery flexes nearly every muscle in a shipbuilding organization," said Mike Petters, corporate vice president and president of Northrop Grumman Shipbuilding sector. "But to deliver two highly technical and complex ships within a few days of each other is a true testament to the skill, commitment, and sense of ownership found in the talented men and women who built these ships for the U.S. Navy. It exemplifies the breadth of capability and would not happen without a close partnership with our customer."

Dewey (DDG 105)


The newest Aegis guided missile destroyer, Dewey (DDG 105), was delivered to the U.S. Navy during a ceremony held Monday, Aug. 17 in Pascagoula attended by shipbuilders and the ship's crew, as they stood in formation on the ship's aft deck during the delivery ceremonies.

The 510-foot, 9,500-ton Dewey has an overall beam of 59 feet and a navigational draft of 31 feet. Four gas-turbine propulsion plants will power the ship to speeds above 30 knots. The highly capable, multi-mission ship can conduct a variety of operations, from peacetime presence and crisis management to sea control and power projection, all in support of the United States' military strategy.

Cmdr. Warren Buller is the ship's first commanding officer and will lead a crew of more than 300 officers and sailors. During the ceremony, he reminded those present of the ship's namesake, Adm. George Dewey, and his actions at the Battle of Manila Bay during the Spanish-American War 111 years ago. "The responsibility remains for us to emulate those very same actions in defense of our own country, freedom and democracy around the world," he said. "With DDG 105, we're convinced we're getting a fine ship that will extend the legacy of those who have gone before us in defense of freedom and democracy."

Dewey will be capable of simultaneously fighting air, surface and subsurface battles. The ship contains myriad offensive and defensive weapons designed to support maritime defense needs well into the 21st century.

New York (LPD 21)


Northrop Grumman Shipbuilding also delivered one of the nation's newest and most anticipated advanced warships, the amphibious transport dock ship New York (LPD 21), on Friday, Aug. 21 during an emotional ceremony held aboard the ship at its Avondale facility in Louisiana.

The ship contains 7.5 tons of World Trade Center steel in its bow stem, the forward-most part of the ship that slices through the water. It is the fifth in a series of USS San Antonio (LPD 17)-class ships built by Northrop Grumman.

The first five ships in the series, San Antonio (LPD 17), New Orleans (LPD 18), Mesa Verde (LPD 19), Green Bay (LPD 20) and now, New York (LPD 21), have been delivered to the U.S. Navy by Northrop Grumman.

"This has been a long day coming, and we wouldn't be here today if not for the efforts of a lot of people," said Cmdr. Curt Jones, U.S. Navy, LPD 21 prospective commanding officer, during the delivery ceremony held aboard the ship on Friday, Aug. 21. "To the shipbuilders, you have delivered to us the best LPD ship ever, but I would suggest to you that it is the best ship ever delivered."

New York (LPD 21) is 684 feet long, has a beam of 105 feet and has a displacement of approximately 25,000 tons. Its four medium-speed diesel engines drive it to speeds in excess of 20 knots. These versatile, multi-mission ships will replace the functions of more than 40 ships in four different Navy classes.

Northrop Grumman Corporation is a leading global security company whose 120,000 employees provide innovative systems, products, and solutions in aerospace, electronics, information systems, shipbuilding and technical services to government and commercial customers worldwide.

http://www.irconnect.com/noc/press/p....html?d=171957

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21547
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Mer 26 Aoû 2009 - 23:31


Citation :
YOKOSUKA, Japan (Aug. 24, 2009) Tugboats guide the aircraft carrier USS Nimitz (CVN 68) as she moors at Fleet Activities Yokosuka for a scheduled port visit. Nimitz and embarked Carrier Air Wing (CVW) 11 are on a scheduled deployment to the western Pacific Ocean. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist Seaman Wilbert D. Dow/Released)


Citation :
BUSAN, Republic of Korea (Aug. 24, 2009) The amphibious command ship USS Blue Ridge (LCC 19) moored pier-side in BUSAN, Republic of Korea for Ulchi Freedom Guardian (UFG) 2009. UFG is a combined joint computer simulation-driven exercise conducted each year and demonstrates the interoperability between the United States and the Republic of Korea. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 3rd Class Matthew D. Jordan/Released)


Citation :
PEARL HARBOR (Aug. 24, 2009) Sailors man the rails as the guided-missile destroyer USS Chafee (DDG 90) returns to Naval Station Pearl Harbor after a seven-month deployment to the western Pacific Ocean. Chafee participated in exercises Foal Eagle 2009, Malabar 2009 and Cooperation and Readiness Afloat Training (CARAT) 2009 while deployed. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 2nd Class Mark Logico/Released)


Citation :
PACIFIC OCEAN (July 25, 2009) The amphibious assault ship USS Boxer (LHD 4), right, steams with the amphibious dock landing ship USS Comstock (LSD 45) and the amphibious transport dock ship USS New Orleans (LPD 18). Boxer, Comstock and New Orleans, all ships of Amphibious Squadron 5, are returning to their homeport of San Diego after a deployment to the U.S. 5th Fleet area of responsibility. The Boxer Amphibious Ready Group and the embarked 13th Marine Expeditionary Unit (13th MEU) are returning from a seven-month deployment supporting global maritime security. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 2nd Class John J. Siller/Released)


Citation :
PACIFIC OCEAN (July 25, 2009) The amphibious assault ship USS Boxer (LHD 4), left, is underway with the amphibious dock landing ship USS Comstock (LSD 45) and the amphibious transport dock ship USS New Orleans (LPD 18). Boxer, Comstock and New Orleans, all ships of Amphibious Squadron 5, are returning to their homeport of San Diego after a deployment to the U.S. 5th Fleet area of responsibility. The Boxer Amphibious Ready Group and the embarked 13th Marine Expeditionary Unit (13th MEU) are returning from a seven-month deployment supporting global maritime security. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 2nd Class John J. Siller/Released)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21547
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Jeu 27 Aoû 2009 - 15:57

Citation :

Les bâtiments ‘Plug-and-Play’ de l’US Navy



Publié le 27 août 2009, dernière mise à jour le 27 août 2009.
Pour renforcer le nombre de ses navires sans dépenser beaucoup plus d’argent, l’US Navy a donné un nouveau sens à une vieille idée : la “modularité.” Mais cette approche plug-and-play s’est révélée très couteuse. Alors que la Navy a des difficultés pour faire fonctionner la modularité, d’autres marines mondiales ont pris une autre approche — une qui mérite d’être envisagée.

Depuis la 1ère Guerre Mondiale, des bâtiments de guerre américains étaient construits avec la possibilité d’ajouter ou de retirer rapidement des armements et d’autres équipements. Les vieux destroyers à 4 cheminées de la 2nde Guerre Mondiale pouvaient changer d’armements et de système de propulsion en seulement 4 semaines, selon l’ancien analyste naval Bob Work, actuellement sous-secrétaire à la Navy.
Un siècle plus tard, la Navy a décidé d’acheter plus de 50 exemplaires du LCS (Littoral Combat Ships), d’un déplacement de 3.000 t, répartis entre 2 conceptions de base, ainsi qu’une série de modules de combat optimisés pour différentes missions comme la lutte anti-sous-marine ou le bombardement de la côte. L’idée est que les modules doivent pouvoir être échangés en seulement une journée, indiquait Work dans un document de 2004. “Le LCS aura atteint un degré de modularité sans précédent pour la Navy ou à l’étranger,” écrivait Work.
Cette capacité de changement sans précédent était destinée à maintenir au plus bas le prix global du programme LCS. Mais ironiquement, atteindre un tel degré de modularité est apparemment une des raisons de l’explosion du prix unitaire du LCS — sans compter les modules de mission. Celui-ci a constamment augmenté, passant de l’objectif initial de seulement 220 millions $ à plus de 600 millions aujourd’hui. A ce qu’il semble, la capacité totale de changement est difficile à atteindre. Par conséquent, pour l’instant, la Navy a seulement 2 coques de LCS à l’eau, avec 5 autres en construction. C’est seulement la moitié de ce que la Navy espérait avoir selon le calendrier initial.
Malgré les augmentations de cout, Work a défendu le LCS, soulignant que d’autres marines mondiales avaient aussi la modularité comme objectif. Il a cité la marine nationale française, une des plus importantes en Europe, comme très intéressée par la modularité. “Ils ont conçu 2 bâtiments de types différents : les corvettes Gowind et les frégates FM400 pour le combat et la surveillance,” a dit Work des Français. “Les 2 types de navires sont conçus en 4 tailles différentes.” Mais un chantier naval proposant différentes tailles et configurations du même concept de base est ce que Work, dans son document de 2004, appelait “la modularité de construction.” Ce qui est très différent de la “modularité de mission” que le LCS est supposé représenter.
Dans le monde entier, les marines sont de plus en plus intéressées par la modularité de construction, particulièrement sous la forme des bâtiments allemands MEKO, mais peu s’intéressent à la modularité de mission. Dans un écho de l’approche française, la Royal Navy étudie une nouvelle classe de bâtiments de combat, le Future Surface Combatant, divisé en 2 versions : une pour la chasse aux sous-marins, l’autre — que l’amiral Jonathon Band appelle une “patrouilleur intelligent” — pour la chasse aux pirates. Mais les missions des bâtiments ne seront pas vraiment interchangeables, dans le sens américain du terme.
En se basant sur la tendance mondiale, l’US Navy poursuivrait-elle le mauvais type de modularité ? Est-il plus important de changer la mission d’un bâtiment entre plusieurs, très différentes, ou de configurer les chantiers navals pour construire à bas cout des lots de versions différentes du même navire ? Les 2 possibilités sont une forme de modularité. Mais une seule semble permettre d’avoir des couts unitaires faibles.
La marine israélienne l’a appris à ses dépens. En 2006, la marine israélienne avait annoncé son intention d’acheter plusieurs coques de LCS à la compagnie américaine Lockheed Martin. Mais ensuite, le cout de chaque navire a dépassé le budget total des Israéliens, environ 500 millions $. Ils ont donc annoncé qu’ils abandonnaient le LCS aux missions modulaires, pour acheter probablement des MEKOS, en construction modulaire.

Source :: corlobe.tk

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: US Navy   Ven 4 Sep 2009 - 21:55

Citation :

Hawker Beechcraft Delivers First T-6B Trainer Aircraft to U.S. Navy

Avionics upgrade of world’s most successful trainer to be Navy’s primary flight training aircraft

WICHITA, Kan. (Sept. 3, 2009) – Hawker Beechcraft Corporation (HBC) today announced the delivery of its first two T-6B aircraft, the avionics upgrade variant of the highly successful T-6A trainer, to the U.S. Navy. The Navy took possession of the aircraft (designated PN-1 and PN-2) at HBC’s headquarters in Wichita, Kan. From Wichita, the aircraft were flown to Whiting Field in Florida. The Navy is expected to acquire more than 260 T-6B aircraft to replace the aging T-34 fleet.

“The T-6B aircraft represent the future of Navy primary pilot training,” said Jim Maslowski, president, U.S. and International Government Business. “We are pleased with our partnership with the U.S. Navy and proud to supply this training aircraft for military student pilots.”

Full rate production of the T-6B avionics upgrade and flight training for the initial cadre of Navy pilots began at the HBC facility in Wichita, Kan., following Federal Aviation Administration (FAA) certification. Deliveries of Navy aircraft will continue in December 2009, with 15 T-6B aircraft delivered by April 2010 for Initial Operating Capability for Navy student pilot training.

The T-6B avionics upgrade combines the best of the highly successful T-6A primary trainer, in use today by the U.S. Air Force and U.S. Navy, with a glass cockpit configuration that includes three multi-function displays, hands-on-throttle-and-stick functionality, and Head-Up Display. The T-6B provides primary pilot training with enhanced capabilities in air-to-air and air-to-ground mission areas.
http://www.hawkerbeechcraft.com/include/content_view.aspx?id=11801
Revenir en haut Aller en bas
H3llF!R3
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1602
Inscrit le : 23/05/2009
Localisation : XXX
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Dim 13 Sep 2009 - 0:28

Une récupération de commandos à l'Americaine ... Mérite à mon avis sa place dans cette section ...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mr.Jad
Colonel
Colonel


messages : 1546
Inscrit le : 07/03/2009
Localisation : FL370
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :




MessageSujet: Re: US Navy   Dim 13 Sep 2009 - 0:33

Cool joli pourtant au début de la vidéo je me demandais ce qu'un chinook peux faire en mer
Merci hellfire Wink

_________________
“Once you have tasted flight, you will forever walk the earth with your eyes turned skyward, for there you have been, and there you will always long to return.”
― Leonardo da Vinci

Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21547
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Jeu 17 Sep 2009 - 9:41




Citation :
View of the ship USS Mesa Verde from the US Navy during training exercises known as "Panamax 2009", on 15 September 2009, in which civil and militar forces from a total of 20 countries from land, air and sea participate for the defense of the Panama Channel against hypothetical threats

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21547
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Jeu 17 Sep 2009 - 9:50


Citation :
The U.S.S Mesa Verde, a San Antonio-class amphibious transport dock, takes part in FA Panamax 2009 in the Atlantic Ocean, 20 km (12 miles) from Colon City, September 15, 2009.


Citation :
U.S. military personal prepare a Blackhawk helicopter to take part in FA Panamax 2009 in the Atlantic Ocean, 20 km (12 miles) from Colon City, September 15, 2009. The FA Panamax 2009 exercise, which runs from September 11 until September 22, involves 20 countries in an effort to aid the security of the Panama Canal.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21547
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Ven 18 Sep 2009 - 16:37


Citation :
PACIFIC OCEAN (Sept. 10, 2009) Boatswain's Mate 3rd Class Christine Bagley watches as an SH-60F Sea Hawk helicopter lands aboard the amphibious command ship USS Blue Ridge (LCC 19). (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 3rd Class Charles T. Green/Released)

Citation :
PACIFIC OCEAN (Sept. 10, 2009) Boatswain's Mate 3rd Class Christine Bagley signals the flight deck chock and chain crew to secure an SH-60F Sea Hawk helicopter on the main deck of the amphibious command ship USS Blue Ridge (LCC 19). (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 3rd Class Charles T. Green /Released)

Citation :
PACIFIC OCEAN (Sept. 10, 2009) Sailors assigned to the amphibious command ship USS Blue Ridge (LCC 19) chock and chain an SH-60F Sea Hawk helicopter to the ship's deck. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 2nd Class Brian Dietrick /Released)

Citation :
SAN DIEGO (Sept. 9, 2009) The mine countermeasures ship USS Sentry (MCM 3), arrives at its new homeport at Naval Base San Diego after transiting from Ingleside, Texas. Sentry is the last of the eight mine countermeasure ships shifting homeports from Ingleside, Texas to Naval Station San Diego as part of the Defense Base Realignment and Closure. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 3rd Class Joshua Martin/Released)

Citation :
PACIFIC OCEAN (Sept. 14, 2009) Fire Controlman 3rd Class Ivan Galvez loads ammunition into the Phalanx Close-In Weapons System (CIWS) aboard the amphibious command ship USS Blue Ridge (LCC 19). (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 2nd Class Cynthia Griggs/Released)

Citation :
PACIFIC OCEAN (Sept. 14, 2009) Intelligence Specialist 1st Class Michael Pukansky, assigned to the amphibious command ship USS Blue Ridge (LCC 19), loads the super rapid blooming offboard chaff launcher as Chief Cryptologic Technician (Technical) Donald Morrow talks to the Combat Information Center through a sound-powered phone. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 2nd Class Cynthia Griggs/Released)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21547
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Ven 18 Sep 2009 - 16:43


Citation :
GROTON, Conn (Aug. 31, 2009) The Los Angeles class submarine USS Helena (SSN 725) gets underway from Submarine Base New London to Portsmouth Naval Shipyard in Kittery, Maine. The submarine will be undergo extended maintenance, including several system upgrades over the next 18 months. (U.S. Navy Photo by John Narewski/Released)

Citation :
BAY OF BENGAL (Sept. 13, 2009) Two MH-60S Sea Hawk helicopters assigned to the Wild Cards of Helicopter Sea Combat Squadron (HSC) 23 fly supplies from the aircraft carrier USS Nimitz (CVN 68) during a replenishment at sea with the Military Sealift Command fast combat support ship USNS Bridge (T-AOE 10). Nimitz and embarked Carrier Air Wing (CVW) 11 are deployed supporting the U.S. maritime strategy. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 3rd Class John Philip Wagner Jr./Released)

Citation :
U.S. 5th FLEET AREA OF RESPONSIBILITY (Sept. 5, 2009) The multi-purpose amphibious assault ship USS Bataan (LHD 5) takes position in formation behind the Royal Navy fleet auxiliary ship Lyme Bay (L 3007). The Bataan Amphibious Ready Group is conducting maritime security operations in the U.S. 5th Fleet area of responsibility. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 3rd Class Ryan Steinhour/Released)

Citation :
U.S. 5th FLEET AREA OF RESPONSIBILITY (Sept. 5, 2009) The multi-purpose amphibious assault ship USS Bataan (LHD 5) takes position in formation behind the Royal Navy fleet auxiliary ship Lyme Bay (L 3007) and beside the mine countermeasures ships USS Gladiator (MCM 11) and USS Ardent (MCM 12). The ships are conducting a mine countermeasure exercise. The Bataan Amphibious Ready Group is conducting maritime security operations in the U.S. 5th Fleet area of responsibility. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 3rd Class Ryan Steinhour/Released)

Citation :
BAY OF BENGAL (Sept. 12, 2009) Sailors aboard the aircraft carrier USS Nimitz (CVN 68) prepare aircraft for flight operations during a transit of the Strait of Malacca. Nimitz and embarked Carrier Air Wing (CVW) 11 are deployed to the western Pacific Ocean. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 3rd Class John Philip Wagner Jr./Released)

Citation :
PEARL HARBOR (Sept. 14, 2009) The guided missile-destroyer USS O'Kane (DDG 77) departs Naval Station Pearl Harbor for a scheduled deployment. O'Kane is deploying under the Middle-Pacific Surface Combatant deployment concept to support operations in the 7th Fleet area of responsibility. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 1st Class Jason Swink/Released)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21547
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Ven 18 Sep 2009 - 18:43


Citation :
Bouclier antimissile en Europe : Obama s'en remet à la marine américaine


Missile antimissile SM-3 tiré depuis le destroyer USS Hopper

Barack Obama a annoncé, hier, une nouvelle approche dans la stratégie américaine en matière de bouclier antimissile. Le projet de son prédécesseur de déployer des missiles sol-air en Europe de l'Est est ajourné, décision saluée par la Russie, très hostile à cette idée de l'administration Bush. « Notre nouvelle architecture de défense antimissile en Europe assurera aux forces américaines et aux alliés de l'Amérique une protection plus forte, plus intelligente et plus rapide », a expliqué Barack Obama. Pour le Président américain : « La meilleure façon d'améliorer de manière responsable notre sécurité et la sécurité de nos alliés est de déployer un système de défense antimissile qui réponde au mieux aux menaces auxquelles nous sommes confrontés et qui utilise une technologie éprouvée et efficace en terme de coût ». Concrètement, le bouclier, imaginé principalement pour se prémunir des missiles balistiques iraniens, n'est pas abandonné. Mais, selon les experts du Pentagone, Téhéran travaille surtout sur des engins à courte et moyenne portée, plus que sur des missiles à long rayon d'action. Dans ces conditions, les systèmes navals déployés par l'US Navy semblent, pour le moment, suffisants pour contrer la menace.


Tir de SM-3 depuis le croiseur USS Shiloh (© : US NAVY)

Trois bâtiments en Méditerranée et mer du Nord

Le secrétaire à la Défense, Robert Gates, a expliqué que le bouclier antimissile reposerait, dans un premier temps, sur des navires dotés du système de défense aérienne Aegis et de missiles antimissiles balistiques SM-3. En plus de ces moyens, des batteries terrestres pourraient être installées en Europe à l'horizon 2015, avec de nouveaux missiles. En attendant, Washington estime nécessaire de déployer en permanence trois croiseurs ou destroyers, soit deux en Méditerranée (ou autour), et un en mer du Nord. On notera que la Baltique, proche de la Russie, n'est pas mentionnée, bien que cette zone semble la mieux placée pour intercepter, au nord de l'Europe, des missiles du type Shahab 4 (en cours de développement et dont la portée est estimée à 2500 kilomètres).
On notera que, dans le cadre de l'OTAN, les Etats-Unis pourraient associer des marines européennes à ce bouclier. Plusieurs pays disposent, en effet, de bâtiments Aegis (comme l'Espagne) ou de navires capables de mettre en oeuvre le SM-3 (comme les Pays-Bas et l'Allemagne).


Tir de SM-3 (© : US NAVY)

L'Aegis et le SM-3

A la demande du Pentagone, dans le cadre de la constitution du bouclier anti-missile voulu par le gouvernement américain, Raytheon a développé un nouvel engin. Le SM-3 est mis en oeuvre grâce aux systèmes Aegis dont sont dotés les croiseurs et destroyers du type Ticonderoga (22 en service) et Arleigh Burke (57 en service et 5 autres en construction). Depuis 2002, le SM-3 a connu plusieurs tirs d'expérimentation réussis, dans le Pacifique. En novembre 2007, l'USS Lake Erie (CG 70) a, notamment, été chargé d'intercepter deux missiles tirés depuis Hawaii. Le système Aegis Ballistic Missile Defense (BMD) du croiseur a rapidement détecté et poursuivi les deux cibles, tout en développant des solutions de tir pour les intercepter. Deux SM-3 Block IA Interceptor ont été lancés du croiseur, détruisant à l'impact, deux minutes plus tard, les cibles évoluant alors dans l'atmosphère terrestre (à 400 kilomètres au nord-ouest d'Hawaii).


Croiseur américain et frégate néerlandaise du type LCF (© : US NAVY)

En dehors de l'US Navy, plusieurs pays ont manifesté leur intérêt pour le SM-3. Des essais ont notamment été réalisés avec les marines nippone et néerlandaise. Les Pays-Bas prévoient de doter leurs frégates du type LCF de ce missile à partir de 2009/2010. L'Allemagne pourrait également les mettre en oeuvre sur les trois Sachsen (type 124). Le Japon en dotera d'ici 2010 ses destroyers lance-missiles du type Atago. Face au SM-3, aucun système européen n'existe pour le moment. MBDA espère convaincre les gouvernements européens d'investir dans le développement d'une version anti-missile balistique de l'Aster, mais le développement d'un tel système reste ambitieux et le lobbying américain sur certains pays européens est très puissant. L'arrivée en force du SM-3 en Europe semble entraver un peu plus ces ambitions.


Tir de SM-3 depuis un croiseur américain (© : US NAVY)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21547
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Ven 18 Sep 2009 - 18:59

Citation :

L’US Navy va choisir son Littoral Combat Ship en 2010


L’US Navy a annoncé mercredi qu’elle allait choisir en 2010 entre les 2 modèles de Littoral Combat Ship (LCS). L’appel d’offres actuel sera annulé et un nouvel appel d’offres sera lancé. Au final, un seul chantier naval sera retenu pour la construction de 10 bâtiments maximum, 2 en 2010 et des options allant jusqu’en 2014.

“Ce changement, qui va permettre une concurrence accrue, est nécessaire pour que nous puissions construire le LCS à un prix abordable,” a déclaré Ray Mabus, le secrétaire à la Navy.
“Les 2 versions du LCS répondent à nos exigences opérationnelles. Nous avons maintenant besoin que le LCS réponde aux besoins des combattants,” a déclaré l’amiral Gary Roughead, chef des opérations navales. “Retenir un seul modèle nous permettra de construire le LCS à un prix plus réaliste sans compromettre les capacités importantes pour le combat.”
La Navy avait dû annuler l’appel d’offres visant à acheter 3 LCS “Flight 0+” en 2010 parce qu’ils étaient trop chers. A cause des contraintes pesant sur le budget, il n’était pas possible de construire les navires, en se basant sur les propositions reçues cet été des 2 chantiers en compétition.
Au total, la Navy prévoit de construire 55 LCS.

Source :: Corlobe

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21547
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Dim 20 Sep 2009 - 2:39


Citation :
SAN DIEGO (Sept. 14, 2009) The amphibious assault ship USS Makin Island (LHD Cool pulls into her new homeport of San Diego. Makin Island is the final amphibious assault ship built in the Wasp-class, but the first of the class built with gas turbine engines and an electric drive. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 2nd Class Jon Husman/Released)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7651
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Navy   Mar 22 Sep 2009 - 0:26

Vidéo d’un lancement de Tomahawk par le SSGN USS Florida


Cette vidéo montre des images prises par le périscope et des caméras sous-marines du lancement de Tomahawk par l’USS Florida (SSGN 728) en mai dernier. Elle montre en particulier les barillets contenants 7 missiles Tomahawk installés à la place des missiles balistiques lors de la conversion SSGN.
Regardé aussi comment le sous-marin arrive à suivre le F-15 avec son périscope !


_________________
Gloire à nos aïeux  



Dernière édition par Viper le Mar 22 Sep 2009 - 15:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21547
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Mar 22 Sep 2009 - 4:07

une autre LHD pour renforcer la flotte des porte hélicos de l'USN :
Citation :
L'US Navy prépare l'entrée en service de son nouveau porte-hélicoptères d'assaut

Avec ses 257 mètres de long et 42.450 tonnes de déplacement en charge, il est aussi gros que le porte-avions français Charles de Gaulle ! Impressionnant, le nouveau porte-hélicoptères d'assaut de la marine américaine est arrivé le 12 septembre à San Diego, sur la côte ouest des Etats-Unis. Construit par les chantiers Ingalls, l'USS Makin Island (LHD Cool avait quitté le 10 juillet le port de Pescagoula, dans le Mississipi. A l'issue d'un tour de l'Amérique latine, via le détroit de Magellan, le bâtiment va poursuivre ses essais depuis sa nouvelle base, son admission au service actif étant prévue fin octobre.


L'USS Makin Island (© : US NAVY)


L'USS Makin Island (© : US NAVY)

Huitième et dernier LHD du type Wasp, le Makin Island est le premier à disposer d'une propulsion articulée autour de deux turbines à gaz de 36.000 cv et deux moteurs électriques de 5000 cv. Ces derniers, utilisés pour les vitesses lentes (jusqu'à 12 noeuds), permettent de réduire significativement la consommation énergétique du navire. Ainsi, durant le transit du LHD 8 entre Pescagoula et San Diego, l'US Navy estime que les économies en combustible ont atteint 2 millions de dollars par rapport aux navires précédents (équipés de chaudières et turbines à engrenage). Le système de propulsion auxiliaire (moteurs électriques) a, à cette occasion, été utilisé 75% du temps. Sur toute la durée de vie du navire, les économies escomptées sont de l'ordre de 250 millions de dollars, sans compter les gains réalisés sur la maintenance des turbines à gaz, finalement peu utilisées.


L'USS Makin Island (© : US NAVY)

Conçu pour la projection de forces, le Makin Island est à la fois un porte-aéronefs et un transport de troupes et d'engins de débarquement. Il peut embarquer jusqu'à 45 hélicoptères CH-46 E Sea Knight, ou un groupe aérien composé de 20 avions AV-8 B Harrier et 6 hélicoptères MH-60 R Strike Hawk (dérivés du Sea Hawk). D'autres appareils peuvent être mis en oeuvre depuis ce navire, comme le convertible MV-22 B Osprey, l'hélicoptère de combat AH-1 Sea Cobra ou encore l'hélicoptère lourd CH-53 E Sea Stallion.
Pour les opérations amphibies, les capacités d'emport sont de 1877 Marines et des dizaines de véhicules, dont blindés (plus de 2100 m² de garages à bord). Ces matériels peuvent être débarqués via 3 engins de débarquement sur coussin d'air (LCAC) abrités dans le radier.
A noter aussi la présence d'importantes infrastructures hospitalières, avec 6 blocs opératoires et 47 lits (nombre pouvant être porté à 600).
Enfin, côté autodéfense, le Makin Island dispose de deux lanceurs octuples pour missiles Sea Sparrow ; deux systèmes surface-air RAM et deux systèmes d'artillerie multitubes Phalanx.


Convertibles Osprey (© : US NAVY)


AV-8 B Harrier (© : US NAVY)


Sea Cobra (© : US NAVY)


Sea Hawk (© : US NAVY)


Sea Stallion (© : US NAVY)


Sea Knight (© : US NAVY)


LCAC (© : US NAVY)



c'est l'une de mes préférait de son genre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21547
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Mar 29 Sep 2009 - 19:35

Un peu de réalisme économique ne peut pas faire de mal
Citation :
Un peu réalisme économique ne peut pas faire de mal
Publié le 29 septembre 2009, dernière mise à jour le 29 septembre 2009.
L’US Navy a proposé un nouveau budget sur 5 ans qui prévoit de réduire de moitié ses achats de LCS (Littoral Combat Ship), un revers possible pour les constructeurs, Lockheed Martin Corp. et General Dynamics Corp.

La Navy n’achèterait que 15 de ces navires d’ici 2015 contre 29 dans son projet de l’an dernier, et réduirait l’augmentation des dépenses globales à 4,5%, selon un document budgétaire non publié. C’est l’objectif fixé par le département de la défense.
Lockheed et General Dynamics sont chargés de construire une version du Littoral Combat Ship. Chacun a un contrat pour construire 2 exemplaires et devrait être en concurrence pour les 15 prochains.
La proposition de la Navy est actuellement à l’étude par le Pentagone. L’objectif de ce dernier est de proposer en janvier un budget en très faible augmentation.
Selon le même document, la Navy propose aussi de retarder les achats du remplaçant de son avion de patrouille maritime Orion EP-3. Le programme EP-X est encore aux premiers stades de développement et aucun constructeur n’a été choisi.
D’ici 2015, la Navy propose d’économiser 25 milliards $ (17 milliards €) en retardant ou en annulant des programmes d’armement, dont 18 milliards pour la construction de nouveaux navires.
La Navy réduirait aussi à 132 ses achats de l’appareil V-22 (contre 150 prévus) et seulement 15 des 28 ravitailleurs HC-130J.
D’autre part, la Navy économiserait 825 millions $ (567 millions €) en désarmant 20 navires avec un an d’avance*.

Source :: corlobe.tk
* j'éspére que LSD 41 soit parmi eux, une oppurtinité pour le Maroc pour renforcé le tonnage de notre marine et acquérir une navire de taille et trés sophistiqué dans son domaine de travaille

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Mar 13 Oct 2009 - 11:43

L’US Navy baptise son 56ème Destroyer du type Arleigh Burke.

Citation :
http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=111369

YKZ:MAATAWI:regarde ou ca appartient avant de poster quelquepart Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21547
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Mer 14 Oct 2009 - 21:53








_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21547
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Jeu 15 Oct 2009 - 9:23

Citation :
L'US Navy va déployer pour la première fois le Littoral Combat Ship


L'USS Freedom (LCS 1)
crédits : US NAVY

15/10/2009

La marine américaine a annoncé cette semaine sa décision de déployer dès le début 2010 son premier bâtiment du type LCS, spécialisé dans le combat en zones littorales. L'USS Freedom sera mise à disposition du commandement Sud et du commandement du Pacifique. Premier prototype du programme Littoral Combat Ship, le LCS 1 ne devait, initialement, pas être déployé avant début 2012. Mais, pour les responsables de l'US Navy, le navire doit voir, de manière urgente, ses capacités militaires vérifiées sur le terrain. « Déployer le LCS est constitue un pas important pour la mise en oeuvre de ce navire dans les zones pour lesquelles il est conçu, c'est-à-dire les régions littorales. Nous devons pouvoir livrer cette capacité maintenant », explique l'amiral Gary Roughead, chef des opérations navales de l'US Navy.


L'USS Freedom (© : US NAVY)

Spécialement développé pour le combat en zones côtières, l'USS Freedom est l'une des deux variantes commandées aux industriels par la marine. Face au trimaran en aluminium (LCS 2 Independence) proposé par un consortium emmené par General Dynamics, Lockheed Martin et ses partenaires ont réalisé, en avance sur leurs concurrents, l'USS Freedom. Long de 115.5 mètres pour un déplacement de 3090 tonnes en charge, ce navire à coque planante peut atteindre la vitesse de 45 noeuds. Construit par les chantiers Fincantieri (Marinette Marine) de Manitowoc, le LCS 1 comprend un armement de base articulé autour d'un système surface-air RAM, un canon de 57 mm et quatre mitrailleuses de 12.7 mm. Grâce à l'embarquement de modules interchangeables, le bâtiment peut être configuré pour la lutte anti-sous-marine en eaux côtières, la lutte antinavire ou la chasse aux mines.


L'Independence (© : GENERAL DYNAMICS)

Après avoir testé les deux modèles de LCS proposés, la Navy fera son choix, un total de 55 bâtiments devant être commandés. « La marine prévoit de faire construire un nombre considérable de Littoral Combat Ships, qui formeront la colonne vertébrale de notre future flotte », précise l'amiral J. C. Harvey (commander, US Fleet Forces). Selon lui : « Plus vite nous les intégreront dans notre flotte, plus vite nous pourront les incorporer dans l'ordre de bataille. Ce premier déploiement de l'USS Freedom offre une opportunité en or. Employer ce navire sur un théâtre avec deux ans d'avance sur le planning initial nous permettra d'intégrer les leçons d'un retour d'expérience qui ne peut être obtenu qu'au travers d'un déploiement. Cela permettra de mener plus rapidement et efficacement le processus d'intégration des LCS ».


_________________
Revenir en haut Aller en bas
reese
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1640
Inscrit le : 10/05/2009
Localisation : alger
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: US Navy   Sam 17 Oct 2009 - 18:26

des missions CAS vues du HUD d'un F 14 Tomcat en Irak , impressionnant ...

http://www.apacheclips.com/media/10932/F-14_Close_Air_Support_Iraq,_HUD_Footage/
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21547
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Navy   Sam 17 Oct 2009 - 18:39

reese a écrit:
des missions CAS vues du HUD d'un F 14 Tomcat en Irak , impressionnant ...

http://www.apacheclips.com/media/10932/F-14_Close_Air_Support_Iraq,_HUD_Footage/
je crois que c'est le domcumantaire speed & angels, d'ou provient ce magnifique video, vraiment le Tomcat était fort
dommage elle est partie

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: US Navy   

Revenir en haut Aller en bas
 
US Navy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Marine chinoise - Chinese navy
» Portuguese Navy - Marine portugaise
» Singapore Navy - Marine de Singapour
» Swedish Navy - Maine Suédoise
» Danish Navy - Marine Danoise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Amériques-
Sauter vers: