Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 US Army

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42, 43  Suivant
AuteurMessage
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Army   Lun 5 Sep - 2:11

Citation :
L’artillerie américaine frappe l’EI depuis le sud de la TurquiePosté dans Moyen-Orient, Opérations par Laurent Lagneau Le 04-09-2016



En mars dernier, depuis la Jordanie, l’artillerie américaine avait visé des positions de l’État islamique (EI ou Daesh) près d’al-Tanf (Syrie), en utilisant un lance-roquettes multiple de type M142 HIMARS (High Mobility Artillery Rocket System).

Ce n’était pas la première fois que l’armée américaine mettait en oeuvre un HIMARS contre l’EI. Plus tôt, deux systèmes de ce type avaient en effet été déployés à Taqqadam et à al-Asad, dans le nord de l’Irak. En novembre 2015, ils avaient déjà tiré 400 roquettes.

En avril, il avait été annoncé que deux autres HIMARS allaient être déployés dans le cadre de la coalition anti-EI. Et l’un d’entre eux devait être installé dans le sud de la Turquie, sous réserve d’en obtenir l’accord d’Ankara. Des négociations furent alors entamées et le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlüt Cavusoglu, avait assuré à l’époque que système américain allait être mis en place à partir du mois de mai.

Finalement, il aura fallu attendre début septembre pour voir entrer en action le M142 HIMARS. En effet, le major (commandant) Josh Jacques, un porte-parole de l’US Centcom, le commandement militaire américain pour le Moyen-Orient et l’Asie centrale, a déclaré que ce système de lance-roquettes mobiles « nouvellement déployé » en Turquie « a visé et atteint vendredi [2 septembre] une unité tactique et un bâtiment appartenant à l’EI », sans donner plus de précision.

« HIMARS est remarquable dans sa capacité à réduire les potentiels dommages collatéraux quand il atteint une cible à un angle élevé, a une onde de choc relativement faible comparé au résultat obtenu et fonctionne par n’importe quel temps », a fait valoir le major Jacques.

Développé par Lockheed-Martin, le M142 HIMARS est en effet capable de tirer des roquettes GMLRS guidées par GPS pour détruire des objectifs situés à 70 km de distance, quelles que soient les conditions météorologiques. Il est aussi en mesure de lancer des missiles TACMS, d’une portée de 300 km.



http://www.opex360.com/2016/09/04/lartillerie-americaine-frappe-lei-depuis-le-sud-de-la-turquie/


Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Army   Lun 5 Sep - 8:17

Citation :
US Army scopes unmanned recovery capability

Huw Williams, London - IHS Jane's International Defence Review
05 September 2016




The US Army has issued a Sources Sought notice in response to an identified need for an unmanned recovery vehicle variant of the service's future Squad Multipurpose Equipment Transport (SMET).

Under the notice the army is looking to identify manufacturers capable of building a robotic platform that can retrieve other UGVs in the small and large class, 0-3,000 lb (1,360 kg) and 3,000-6,000 lb respectively.

The recovery UGV should itself weigh no more than 7,000 lb and be capable of winching, towing and/or carrying a disabled platform; furthermore, if required it should be capable of transporting the recovered vehicle for a distance of two miles to a designated maintenance location.

At present, the army's projected concept of operations (CONOPS) for its UGVs sees them employed in a wide range of roles, including intelligence, surveillance, reconnaissance and target acquisition (ISTAR), explosive ordnance disposal, and logistics support, among others; these will be carried out in a variety of scenarios, spanning peacekeeping missions through to full-spectrum warfare.

The service's concern is that the current practice for recovering UGVs requires personnel to expose themselves to potential dangers while attaching a rope or cable to the stricken vehicle before it is retrieved, for example by a winch.

An unmanned recovery vehicle would enable the army to remove soldiers from harm's way.

Amongst the requirements stated in the notice are for the recovery system to be tele-operated by an RF system and to feature semi-autonomous capabilities - moving under waypoint navigation to its operating area.

It is envisaged that when on station the vehicle would use on-board cameras to provide situational awareness to its operators, who would control the system via a graphical user interface.

The army continues to define the requirements for its SMET UGV, with a number of roles considered for the platform and the potential for more than one base vehicle to be utilised.


Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Army   Lun 5 Sep - 8:29

Citation :
L’US Army dote ses unités d’un nouveau garrot pour arrêter les hémorragies des soldats blessésPosté dans Amériques, SSA par Laurent Lagneau Le 05-09-2016







Sur le champ de bataille, il est essentiel d’arrêter le plus vite possible une hémorragie pour espérer sauver un soldat gravement touché par un éclat ou une balle. Selon une étude de l’US Army sortie il y a quelques années, intervenir dans les plus brefs délais permettrait potentiellement d’éviter 25% des décès au combat.

D’où les recherches menées en ce sens. C’est ainsi qu’a été mis au point, sous l’égide de l’U.S. Army Medical Materiel Agency (USAMMA), un nouveau système qui, appelé « garrot jonctionnel », permet d’arrêter une hémorragie en haut des membres. Très simple d’utilisation (il peut être installé en moins d’une minute), il se compose d’une ceinture que l’on passe autour du blessé et de poches gonflables qui compriment les artères, que ce soit en aval ou en amont de la blessure.

Utilisé pour la première fois en 2014, en Afghanistan, ce garrot jonctionnel a déjà permis de sauver la vie d’un soldat afghan ayant eu l’artère fémorale coupée par une balle. Vu l’endroit de la blessure, un garrot traditionnel n’aurait eu aucun effet.

Depuis, l’US Army a donc décidé d’inclure le garrot jonctionnel dans le paquetage de ses soldats. « Ce sont eux qui prendront soin de leur copain si quelque chose arrive », a fait valoir, aurpès de l’AFP, le médecin-chef Nadja West, qui commande l’USAMMA. « Si des soldats sont dans un véhicule touché par un engin explosif, il peut ne pas y avoir de secouriste, mais juste un soldat survivant qui sait comment mettre un garrot en quelques minutes », a-t-elle ajouté.

Lors de la Seconde Guerre Mondiale, 80% des soldats américains blessés au combat ont survécu à leurs blessures. Ce taux est monté à 84% pendant la guerre du Vietnam pour arriver actuellement à 93%. En 2005, une étude publiée par le Journal of Trauma and Acute Care Surgery avait avancé que, grâce à la distribution de garrots classiques, le nombre de morts par hémorragie avait baissé de 23,3 à 3,5 décès par an en moyenne.

Outre le garrot jonctionnel, d’autres dispositifs sont encore à l’étude. C’est le cas du système Xstat qui, avec des petites éponges injectées dans la blessure avec une grosse seringue, permet de stopper une hémorragie en une vingtaine de secondes. Il est actuellement évalué par le commandement américain des forces spéciales (USSOCOM). Ce dernier finance également des travaux visant à mettre au point un sérum à base d’adénocaïne (mélange de lidocaïne, d’adénosine et de magnésium) stabiliser l’état d’un blessé le plus vite possible.


http://www.opex360.com/2016/09/05/lus-army-dote-ses-unites-dun-nouveau-garrot-pour-arreter-les-hemorragies-des-soldats-blesses/


Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Army   Mer 7 Sep - 4:06

Citation :
18 nations participate in ASEAN Exercise 16-3
Read news from Defence Blog at Flipboard.com | Subscribe to the newsletter from Defence Blog





Areas of the world riddled with natural disasters and cursed by the secondary effects of mother nature’s wrath demand a responsive force that thinks, trains and plans ahead.

An exercise bringing together those very forces from 18 nations’ military and government organizations kicked off Sept. 5, 2016 at 14th Military Circle, Chonburi Province, Thailand. ASEAN Exercise 16-3 commenced with a fitting demonstration of an earthquake-induced collapsed building Search and Rescue operation.

Helicopters from Japan, Russia, Singapore and Thailand roared toward the airfield, dispatching fast-rope rescue teams and airlifting casualties. Meanwhile, teams on the ground moved casualties from the “hot zone,” a simulated collapsing building, to the “warm zone,” the immediate safety of an open field, and triaged according to casualty condition.

Teams from the Indian Army, Japan Ground Self-Defense Force and Royal Thai Army moved casualties secured on backboards swiftly to the pickup zone or field hospital. It was a grand display of pre-planned, coordinated and rehearsed disaster response, reinforcing the pay-off of the very familiarity and training this exercise will focus on.

“This exercise is intended to foster cooperation and to share experience, information and skills among military medics of the ASEAN member states and plus countries, while fostering capabilities of military units in the region through joint humanitarian assistance and disaster relief operations,” said General Prawit Wongsuwon, Kingdom of Thailand Deputy Prime Minister and Minister of Defense, during the opening ceremony.

AEx 16-3 is an opportunity for different nations to apply and hone common standard operating procedures and diversify each other’s capabilities for the inevitable calamities of the volatile Indo-Asia-Pacific.

A U.S. contingent of approximately 25 personnel from U.S. Pacific Command; U.S. Army Pacific; U.S. Marine Corps Forces, Pacific and Pacific Air Forces will work alongside the other nations in both the command post and field training exercises conducting medical planning, air medical evacuation, military medicine and chemical/ biological/ radiological/ nuclear defense.

Approximately 2,000 personnel are participating in the exercise from the 10 ASEAN member states Brunei, Cambodia, Indonesia, Laos, Malaysia, Myanmar, Philippines, Singapore, Thailand and Vietnam and “plus” countries Australia, China, India, Japan, New Zealand, South Korea and Russia.

“This is considered an important milestone of defense cooperation,” Wongsuwon lauded the ASEAN Defense Ministers Meeting Plus program, which, “which helps maintain peace, stability and security in the region.”

Humbling reminders of the significance of combined joint disaster response training come in the form of approximately 100 natural disasters on average each year in the Indo-Asia-Pacific. Sharing and honing real-world, on the ground, tactical and operational response capabilities facilitates effective, efficient response in a merciless environment.

http://defence-blog.com/news/18-nations-participate-in-asean-exercise-16-3.html




Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Army   Sam 10 Sep - 3:58

Citation :
Polish, U.S. Soldiers work together to defeat armored ‘enemies’



Polish Soldiers from the 6th Mechanized Company and their U.S. Army infantry allies conducted a simulated armored assault against American Soldiers role-playing an opposing force during training at Hohenfels Training Area, Germany, on Sep. 2, 2016.

That was reported by www.army.mil.

During the training, a Polish company from the 2/17th Mechanized Battalion, integrated an American heavy weapons platoon during a movement to contact to find the opposing forces.

The Polish-American task force led the assault through the hills of Hohenfels, maneuvering their armored vehicles while searching out the elusive OPFOR Soldiers consisting of modified U.S. Army M113 fighting vehicles and Slovenian T-72 tanks.

“This is my first multinational military training,” Polish 1st Lt. Tomasz Mazurek, the 6th Mechanized Company commander, said. “So, this is a huge, huge effort for me. And, I think it will be very beneficial for me and for my company to train with U.S. Soldiers.”

When the Polish and U.S. forces caught the OPFOR, they were able to engage in a running battle that started in one valley, climbed a ridge, and finally ended in a second valley near the first. As they fought deeper, they encountered tougher enemies.

Fighting in the hills was a new experience for some of the Polish Soldiers, but it provided them with valuable knowledge to fold in to future training.

“This whole area is new for my soldiers because we haven’t trained in hills, in mountains with a lot of forests,” Mazurek said. “This is new for my company and I hope we can find a solution to use in our training in Poland.”

After training and fighting together, the Polish Soldiers and the U.S. infantrymen of 3rd Platoon, the “Spiros” of Dragon Company, 1st Battalion, 30th Infantry Regiment, were able to communicate despite a language barrier, said Mazurek. This was accomplished by using hand signals that troops from both nations could understand.

The training was part of Combined Resolve VII, a 7th Army Training Command, U.S. Army Europe-directed exercise taking place at the Grafenwoehr and Hohenfels Training Areas, Aug. 8 to Sept. 15, 2016. The exercise is designed to train the Army’s regionally allocated forces to the U.S. European Command. Combined Resolve VII includes more than 3,500 participants from 16 NATO and European partner nations.


http://defence-blog.com/army/polish-u-s-soldiers-work-together-to-defeat-armored-enemies.html


Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Army   Sam 10 Sep - 3:59

Citation :
U.S. forces deployed over three hundred vehicles and pieces of equipment to Germany




Over three hundred vehicles and pieces of equipment arrived in Germany last week, and hundreds more are expected in coming weeks, in an effort to setup and maintain additional in-theater vehicles and equipment for us by U.S. forces in support of NATO operations and other efforts throughout the region.

That was reported by www.army.mil.

The vehicles arrived first at the Port of Antwerp, Belgium, and were then carried by barge to Mannheim, Germany where they are being further distributed to various APS sites throughout the region.

The Army Prepositioned Stock program provides equipment and vehicles for use by rotational U.S. forces in support of operations like Atlantic Resolve, and other NATO operations as well as major NATO and multinational training events.

The concept is simple: keep equipment on hand for incoming Soldiers to ‘borrow’ and use while they are here in theater training or supporting operations.

Making that happen is far from easy, however, and takes a team of sustainers and logisticians working together to make sure the equipment ready for those rotational forces when they need it, according to Col. Rod Honeycut, commander of the 405th Army Field Support Brigade.

“Maintaining and transferring APS is a team sport,” said Honeycut. “The weight of the entire enterprise is behind this operation, no other force in the world has the reach and capacity to globally redistribute combat power in this magnitude.”

The equipment, in this case 300 vehicles brought here from Korea, is delivered to a major port, where it is trans-loaded onto barge, or sometimes rail, and delivered inland to Germany. From there it goes to various different APS sites where it is inventoried, and inspected for operational readiness.

At each APS site, the equipment is constantly checked and maintained to ensure that it will be ready at a moment’s notice when it is needed.

The Surface Deployment and Distribution Command’s 598th Transportation Brigade handles port operations, while the Army Materiel Command’s 405th Army Field Support Brigade oversees operations at the various APS sites. The 21st Theater Sustainment Command oversees the entire process and serves as a coordinator between U.S. Army Europe, rotational forces, and the team of sustainers involved in the APS program.



Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Army   Jeu 29 Sep - 2:50

Citation :
JLTV to receive more open and flexible C4 design

Geoff Fein, Marine Corps Base Quantico, Virginia - IHS Jane's Defence Weekly
28 September 2016

Oshkosh will begin delivering its first Joint Light Tactical Vehicles (JLTVs) to the US Army the week of 26 September, not only marking the transition from the Humvee, but also introducing a design that could better enable upgrading to the latest technologies, now and in the future.

"JLTV really has [the] communications capability of an on-the-move command post," Dave Diersen, Oshkosh's vice-president and general manager of defence programmes for JLTVs, told IHS Jane's on 27 September during the 2016 Modern Day Marine Military Exposition at Marine Corps Base Quantico, Virginia.

From a C4 perspective Oshkosh was required to integrate and incorporate many of the legacy C4 systems currently in the army's inventory, Diersen said.








Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Army   Sam 1 Oct - 1:48

Citation :
U.S. Army awarded Oshkosh Defense a contract to produce 1,661 FMTV tactical trucks

The U.S. Army has awarded Oshkosh Defense, LLC, an Oshkosh Corporation (NYSE: OSK) company, a $409 million contract to produce 1,661 Family of Medium Tactical Vehicle (FMTV) trucks and 31 trailers, under Order Year 7 of the current FMTV contract. Deliveries will continue through July 2018.





http://worlddefencenews.blogspot.com/search?updated-max=2016-09-30T02:30:00-07:00&max-results=10



Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Army   Ven 4 Nov - 7:07

Citation :
04.11.2016

La 3e Armored Brigade Combat Team se prépare pour un déploiement en Europe





La 3e Armored Brigade Combat Team, qui appartient à la 4e division d'infanterie basée à Fort Carson, dans le Colorado, fait ses valises.

Ses 4 000 soldats vont passer 9 mois en Europe, à partir de février prochain (deux ans après son déploiement de 9 ans dans la zone du Centcom), et prendre part à des manœuvres conjointes avec les armées d'Europe de l'Est.

L'annonce officielle a été faite le 3 novembre. Mais dès le début du mois d'octobre, le Lt. Gen. Ben Hodges, patron de l'US Army en Europe, avait révélé l'arrivée de cette unité blindée.

Les rotations, qui commencent avec le déploiement de cette unité lourde, s'inscrivent dans le cadre de l'Initiative de Réassurance Européenne (ERI), pour laquelle l'administration Obama a demandé une enveloppe de 3,4 milliards de dollars pour 2017 (photo ci-dessous Scott Walters/U.S. Army).



Cette ABCT est aux ordres du colonel Christopher R. Norrie qui a expliqué à Military.com que son unité sera déployée dans le cadre de l'opération Atlantic Resolve (OAR) et qu'elle s'est entraînée à cette rotation depuis un an.

L'information des familles est en cours, comme le montre cette affiche annonçant une autre réunion:



http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2016/11/04/une-brigade-blindee-us-se-prepare-a-etre-deployee-en-europe-17097.html
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: US Army   Lun 7 Nov - 1:37

Citation :
US Army Europe to Increase Presence Across Eastern Europe
(Source: U.S. Army Europe; issued Nov 4, 2016)
WIESBADEN, Germany --- As U.S. Secretary of Defense Ash Carter announced in Brussels last week, U.S. Army Europe is preparing for an increased presence across the European theater to contribute to and strengthen the alliance's deterrence and defense. Yesterday, the U.S. Department of the Army announced the first rotational units to deploy in support of those efforts.

"Everything we're about to do -- everything we've been planning here at U.S. Army Europe for these rotational units -- comes from the alliance's decisions at the Wales and Warsaw summits," said Lt. Gen. Ben Hodges, U.S. Army Europe commander. "These activities are the embodiment of the United States' commitment to deterring aggression and defending our European allies and partners."

The 3rd Armored Brigade Combat Team, 4th Infantry Division, from Fort Carson, Colorado, will arrive in Europe in January. Their arrival will mark the beginning of the heel-to-toe rotation of U.S.-based armored brigades to Europe; in other words, the continuous presence of an armored brigade combat team and back-to-back rotations of U.S. troops and equipment.

The full set of 3/4 ABCT equipment will arrive at the port in Bremerhaven, Germany, in January and then move by rail, commercial line haul and military convoy to Poland where the brigade will consolidate before distributing units across seven countries from Estonia to Bulgaria beginning in February. Over the course of their nine-month rotation, 3/4 ABCT will routinely move units across the region to participate in training events and exercises.

The armored brigade will initially consolidate in western Poland, centered on the training areas at Drawsko Pomorskie and Zagan. Following this initial consolidation, the brigade will establish itself at various operating locations through the region. The brigade headquarters; brigade engineering and support battalions; 3rd Battalion, 29th Field Artillery Regiment; and 4th Squadron, 10th Cavalry Regiment, will operate from existing Polish military installations in Zagan, Swietoszow, Skwierzyna, and Boleslawiec.

From the consolidation sites in Poland, 1st Battalion, 68th Armor Regiment, will move to the Baltic nations and remain positioned there until NATO's Enhanced Forward Presence, or eFP, battle groups are in place and then will rotate throughout Europe to participate in exercises as requested. The 1st Battalion, 8th Infantry Regiment, will support Operation Atlantic Resolve activities primarily in Bulgaria and Romania. The 1st Battalion, 66th Armor Regiment, will move to the Grafenwöhr Training Area, Germany, where it will conduct training and maintenance to build and sustain readiness.

As part of the expansion of the rotational U.S. presence, the Army will continue to invest in the training and mission command capabilities at Novo Selo Training Area, Bulgaria, and Mihail Kogalniceanu Air Base, Romania, to support a persistent and continuous armored presence in the Black Sea region.

In addition to the rotational armored brigade, the Army will provide a rotational combat aviation brigade to the European theater to support Operation Atlantic Resolve and other joint and multinational efforts. By the end of March, the 10th Combat Aviation Brigade from Fort Drum, New York, will arrive in Europe for a nine-month rotation. The brigade will be headquartered in Illesheim, Germany, and will forward deploy aircraft in Latvia, Romania, and Poland to enhance the alliance's ability to deter aggression.

Armored and aviation brigade rotations are scheduled into the foreseeable future, though specific units have not yet been identified. Their presence enhances the deterrence capabilities available to the U.S. Army Europe and U.S. European Command commanders to respond to potential crises and assist in the defense of our allies and partners in the European community.

To oversee these rotational forces, the 4th Infantry Division headquarters, which has been the regionally aligned division headquarters for Europe since 2015, will continue to be the tactical headquarters for all U.S. land forces conducting activities in support of Operation Atlantic Resolve. Based in Baumholder, Germany, the 4th ID Mission Command Element is the forward deployed headquarters element that provides U.S. Army Europe a division-level command and control capability.

"The 4th Infantry Division Mission Command Element is integral to Army Europe's ability to conduct Operation Atlantic Resolve missions," Hodges said. "They're a small element -- less than 100 Soldiers -- but they make a huge impact in the theater by controlling so many moving parts."

It is important to note the expansion of rotational forces is separate and distinct from NATO's eFP battle groups. Both will contribute to the alliance's deterrence and defense capabilities, but the rotational armored and aviation forces will remain under U.S. command. The rotational forces will focus on strengthening capabilities and sustaining readiness through bilateral and multinational training and exercises. The United States, as the framework nation for the Poland-based NATO eFP unit, will deploy 2nd Squadron, 2nd Stryker Cavalry Regiment, based in Vilseck, Germany, to Orzysz, Poland, in April 2017.

Starting in September 2016, the Army began assembling additional Army Prepositioned Stocks for storage in Europe. The additional APS set will consist of equipment and ammunition required to support armored division-sized force. These capabilities reduce deployment timelines, improve our deterrence capabilities and provide additional combat power to U.S. European Command for use in contingency operations. The equipment can also be drawn for use in training and exercises.

While some of this APS equipment was previously used by rotating brigade combat teams in Europe, the majority of additional APS equipment is being sourced from across the Army. Equipment will be stored at facilities in Eygelshoven, Netherlands; Zutendaal, Belgium; and Miesau and Dülmen, Germany.


U.S. Army Europe is uniquely positioned in its 51 country area of responsibility to advance American strategic interests in Europe and Eurasia. The relationships we build during more than 1,000 theater security cooperation events in more than 40 countries each year lead directly to support for multinational contingency operations around the world, strengthen regional partnerships and enhance global security.



http://www.defense-aerospace.com/articles-view/release/3/178550/us-army-details-reinforcement-of-eastern-europe.html







Revenir en haut Aller en bas
vinseeld
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1566
Inscrit le : 27/02/2016
Localisation : Bresil
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: US Army   Mer 9 Nov - 8:31

http://www.dsi-presse.com/?p=7933 a écrit:


Qu’attendre de la présidence Trump en matière de défense ?

La victoire de Donald Trump est à présent acquise. Mais quel sera son programme en matière de défense et de sécurité ? Si l’homme s’est montré instable dans ses prises de position en matière de politique internationale, il faut d’abord constater que beaucoup dépendra du choix qu’il effectuera au niveau de ses secrétaires d’Etat et à la défense – nous y reviendrons – dès lors qu’un président américain ne gouverne pas seul : le poids des administrations et des bureaucraties (et aussi de leurs concurrences internes) peut s’avérer important.

C’est une d’autant plus importante que, dans une interview à Defense News fin octobre, deux parlementaires proche de Trump, Randy Forbes et Jeff Sessions, mettaient en avant la nécessité de disposer d’une stratégie faite d’abord et avant tout par le Pentagone. Or, on sait également que la majeure partie des experts sur les questions de sécurité se positionnant comme Républicains – et non des moindres – ont appelé à ne pas voter pour Trump : quelle sera leur interaction avec le Pentagone reste à découvrir.

Défense et alliances américaines jusqu’en 2020

Sur la défense, qu’en est-il de ses positions durant la campagne électorale ? Trump a indiqué qu’il était nécessaire de « rebâtir » les forces américaines en particulier après l’épisode de la séquestre budgétaire, en faisant passer l’Army de 480 000 à 540 000 hommes et les Marines de 180 000 à 200 000. Il est également question d’accroître le nombre des bâtiments de combat, en les faisant passer à 350, alors que la planification actuelle est de 308, en mettant particulièrement l’accent sur les sous-marins. Les capacités cyber sont également appelées à s’accroître.

Le « comment » sera à charge, là aussi, du Pentagone, mais on imagine mal une réforme en profondeur où le politique n’aurait pas à poser d’arbitrages – le budget de la défense ne pouvant être découplé de celui du reste de l’Etat. Le contexte américain, en matière de stratégie des moyens, est celui de la crise d’un modèle critiqué pour son inefficacité, avec à la clé nombre de fiascos, dont celui du F-35. A voir donc, là aussi, si une réforme des processus d’acquisition, évoquée depuis des années, sera effectivement menée : vu les sommes en jeu, elle sera essentielle pour la crédibilité du Pentagone en tant que principal auteur de la stratégie de défense américaine.

L’autre question est celle du positionnement à l’égard des alliances, et de l’OTAN en particulier – dans un contexte où Trump se positionne manifestement en faveur d’un interventionnisme moindre à l’étranger. Il ne semble cependant pas question d’un retour à l’isolationnisme historique (et certainement mythifié) des années 1920-1930 : la première priorité affichée par le candidat était ainsi la lutte contre l’Etat islamique. Au-delà, sur les alliances, les prises de position semblent nettement moins claire, indiquant tour à tour vouloir les renforcer, mais aussi faire en sorte qu’elles soient rééquilibrées.

Pour l’OTAN en particulier, il s’agit de faire en sorte d’obtenir un investissement plus massif de la part des Européens ; soit de mettre un terme à un débat sur le « partage du fardeau » vieux de plus de quarante ans. Reste que ce débat entre aussi en résonance avec la délicate question de la Russie. Si le rééquilibrage des liens avec Moscou est effectivement opéré, comment réagirait Washington à la continuation du dépeçage de l’Ukraine ? De même, les Etats-Unis interviendraient-il face à une invasion des Pays baltes ?

Cette dernière question n’a rien d’anecdotique : une non-intervention américaine ne signifie rien d’autre que la perte de la pertinence de l’article 5. Et donc la fin de l’OTAN en tant qu’alliance militaire – étant entendu que la structure de force et l’équipement des membres européens de l’OTAN n’est évidemment pas à même de contrer à temps une intervention russe. Comparativement, le futur président américain semblait nettement plus préoccupé par la question chinoise – en matière asiatique, le « pivotement » ne sera peut-être donc pas remis en question. Reste, cependant, à voir son positionnement concret, dans la pratique, plutôt que dans l’excitation de la campagne électorale.

Faut-il voir dans la nouvelle élection une opportunité pour la mise en place d’une défense européenne ? C’est peu probable pour l’heure : même si elle est ardemment poussée en avant par Washington depuis plusieurs années, elle implique un degré de coopération politique des Européens pour l’heure hors de portée, chaque Etat ayant encore ses propres priorités. La légitimité perçue de l’UE en tant qu’institution politique ne s’est par ailleurs pas accrue ces dernières années – au contraire.

Par contre, le positionnement de l’Allemagne comme « hub sécuritaire » commençant à amalgamer intimement des contributions nationales (polonaise, néerlandaise) la positionne effectivement comme « centre de gravité » d’un dispositif de défense européen. Reste à voir si, ensuite, d’autres Etats joueront le jeu d’une intégration répondant déjà à des règles très poussées… Reste également à voir quelle sera la position française dans pareille configuration…

Quel avenir pour la sécurité en Europe et dans le monde ? Qu’on le veuille ou non, les Etats-Unis jouaient depuis 1945 un rôle « d’hégémon bénévole » dont l’ombre portée peut certes agacer, mais qui a également permis de partiellement « dé-anarchiser » les relations internationales. Un repli sur eux-mêmes des Etats-Unis est de nature à encourager des puissances révisionnistes ou des acteurs, y compris non-étatiques, désirant monter en gamme. La situation sécuritaire dans le monde, déjà inquiétante, est donc de nature à se détériorer. C’est d’autant plus le cas que le vote des Américains est de nature à faire disparaître les derniers scrupules de ceux hésitant encore à voter pour des partis populistes, de gauche comme de droite, au risque d’ajouter à l’instabilité.

Les 2%, un plancher et non plus un plafond

Les conséquences pour les Etats européens paraissent, pour l’heure, évidentes : ayant durant nombre d’années compté sur la sécurité offerte par les investissements américains, nombreux sont les Etats à avoir réduit leurs efforts et perdu en capacités – tout en augmentant le plus souvent et parallèlement, leurs dépenses publiques. Il convient ainsi de rappeler que les Etats européens ne manquent pas d’argent dans l’absolu, même si les membres de l’UE restent plombés par plus de 12 000 milliards d’euros de dette (2015).

Reste que pour la zone seule Euro, la dépense publique représente 49,9 du PIB (chiffres 2012), ce qui laisse une marge confortable de montée en puissance militaire. De facto, dans les conditions actuelles et pour reprendre les termes d’un commentateur, le fameux objectif des 2 % du PIB affecté à la défense ne constitue plus un plafond, mais bien un plancher : la remontée en puissance devient clairement un impératif politique de premier ordre.

Peut-être sera-t-elle également l’occasion de remettre en question certains choix de pays européens en matière de matériels. On peut ainsi s’interroger sur la pertinence d’acheter des F-35 ou des S-70 en compensation au parapluie sécuritaire offert par les Etats-Unis…

Le véritable obstacle est cependant ailleurs : « remonter en puissance » ne s’improvise pas et, surtout, ne produit pas immédiatement ses effets. La formation de spécialistes ou la réaquisition de savoir-faire perdus sont des processus chronophages. Dans pareil cadre, les quatre années à venir seront certainement les plus délicates : avoir une maison douillette n’est d’aucune utilité si l’on est nu dans les plaines d’Europe centrale alors que vient l’hiver.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Army   Mar 6 Déc - 8:33

Citation :
06.12.2016

La 3e brigade blindée quitte Fort Carson pour l'Europe de l'est




Dans un post du 4 novembre, j'avais annoncé le départ d'une ABCT (armored birgade combat team) de la 4e division d'infanterie de Fort Carson. Un départ pour une projection de 9 mois en Europe de l'est.

La 3e ABCT va inaugurer un cycle de déploiement d'unités US en Europe de l'est. Ces rotations s'inscrivent dans le cadre de l'Initiative de Réassurance Européenne (ERI), pour laquelle l'administration Obama a demandé une enveloppe de 3,4 milliards de dollars pour 2017.

La 3e ABCT termine actuellement l'envoi de ses matériels depuis la ville de garnison de Fort Carson, dans le Colorado, vers le port de Beaumont, au Texas (j'ai pris les photos de ce post lundi après-midi, à Fort Carson où j'ai assisté aux derniers préparatifs).

Les véhicules et équipements d'appui et de soutien logistique vont embarquer sur des rouliers du Sealift Command à destination du port allemand de Brème. Là, les attendront les personnels américains chargés de les réceptionner et de les acheminer par voie ferrée et routière vers 5 points de convergence en Pologne (Szczecin, Poznan, Zagan, Swietoszow, Boleslawiec et Wroclaw).



Une quinzaine de vols achemineront entre le début et la mi-janvier le gros des effectifs de l'ABCT qui rejoindront leurs zones de stationnement polonaises respectives.

La brigade pourra alors commencer à remplir sa mission: participer à l'ERI et conduire des exercices bi-nationaux pour accroître l'interopérabilité entre forces US et forces des pays de l'Otan.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2016/12/06/la-3e-brigade-blindee-quitte-fort-carson-pour-l-europe-de-l-17286.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Army   Ven 16 Déc - 8:53

Citation :
BAE Systems rolls out first AMPV prototype for US Army


Daniel Wasserbly, Washington, DC - IHS Jane's Defence Weekly

16 December 2016


An AMPV in the medical evacuation role is shown here with the higher roof line for greater internal volume, explosive reactive
armour package, and roof-mounted protected weapon station. Source: IHS/Patrick Allen



BAE Systems unveiled its first prototype Armored Multi-Purpose Vehicle (AMPV), a general-purpose variant, during a 15 December ceremony at the company's facility in York, Pennsylvania.

"Deliveries of the prototype vehicles will continue into 2017, and developmental testing will run through 2018," BAE Systems said in a statement.

In December 2014 the company was awarded a 52-month contract covering the AMPV's engineering and manufacturing development (EMD) and low-rate initial production (LRIP) phases.

Under the EMD phase, a total of 29 AMPVs in all five variants are to be delivered. The contract's LRIP phase will cover 289 vehicles, and under current plans it is expected that 2,907 AMPVs could be procured in five variants, each to replace versions of the M113A3 vehicle family. These are the 120 mm mortar carrier, mission command, medical evacuation, medical treatment, and general-purpose vehicles.

The AMPV is based on an upgraded M2 Bradley infantry fighting vehicle (IFV) hull with the turret removed and modified for the specialised missions.

According to James Miller, director of business development at BAE Systems Combat Vehicles, "the AMPV will have the same level of mobility and protection as the M2 Bradley that it has been designed to operate with". About 2,000 older M2/M3 Bradleys are in storage and will be used for the AMPV role. Some of the more specialised AMPV versions will have a raised hull to the rear of the driver and the engine compartment at the front to provide greater internal volume.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Army   Mar 27 Déc - 9:24

Citation :
En 2017, l’US Army devrait compter 16.000 soldats de plus que prévu


Posté dans Amériques, Forces terrestres par Laurent Lagneau Le 27-12-2016




Encore récemment, certains s’inquiétaient, outre-Atlantique, de voir les effectifs de l’US Army (forces terrestres) tomber au niveau qui était le leur avant la Seconde Guerre Mondiale. En effet, selon les plans du Pentagone, il était prévu de les faire passer de 570.000 à 450.000 soldats d’ici la fin de l’année fiscale 2018. Soit une baisse d’environ 21%.

Mais le budget de la Défense (National Defense Authorization Act) que vient de signer le président Obama a mis un terme à cette déflation drastique des effectifs, le Congrès s’étant entendu pour les augmenter. Ainsi, l’an prochain, l’US Army comptera 476.000 soldats, soit 16.000 de plus par rapport au plan initial. De quoi fournir assez d’effectifs pour 3 brigades. En clair, les suppression de postes envisagées pour 2017 n’auront finalement pas lieu.

Seulement, il reste à voir si les financements pour maintenir ces effectifs vont suivre. « Si on nous demande de garder une plus grande structure sans une augmentation du budget, nous aurons alors plus de personnels avec moins de ressources pour la formation et l’équipement », a prévenu Eric Fanning, le secrétaire à l’US Army. « Nous obtiendrons facilement et rapidement une armée plus grande mais moins efficace par rapport à celle que nous essayons de bâtir actuellement », a-t-il ajouté.

D’autant plus que le budget signé par M. Obama prévoit une hausse des soldes (+2,1%, jusqu’à 150 dollars en plus par mois pour certaines catégories), avec un effort particulier pour les pilotes de l’US Air Force, afin d’éviter de les voir entamer une seconde carrière dans le civil.

L’US Army ne sera pas la seule branche des forces américaines à voir ses effectifs maintenus (ou augmentés). L’US Marine Corps (USMC) comptera 3.000 hommes supplémentaires (185.000 soldats) et l’US Air Force disposera de 321.000 aviateurs, soit 4.000 de plus par rapport à l’exercice 2016. Quant à l’US Navy, elle gardera son niveau d’effectifs inchangé, à 324.000 marins.

Dans le détail, le budget alloué au Pentagone s’élèvera à 618,7 milliards de dollars, dont 67 milliards (+3,2 milliards) proviendront du fonds dit OCO (overseas contingency operation), c’est à dire l’enveloppe servant à financer les opérations extérieures.

http://www.opex360.com/2016/12/27/en-2017-lus-army-devrait-compter-16-000-soldats-de-plus-que-prevu/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Army   Jeu 29 Déc - 12:25

RIP

Citation :
AH-64D Apache attack helicopter crashed during a training flight

Read news from Defence Blog at Flipboard.com | Subscribe to the newsletter from Defence Blog

Dec 29, 2016


Wreckage of a military aircraft that went into the water near La Porte, Texas (KPRC)



Two soldiers are dead after an AH-64 Apache helicopter crashed in Galveston Bay near the Bayport Cruise Terminal Wednesday afternoon.

Ccrews responded to reports of a ‘military grade’ Apache helicopter in the water at El Jardin Beach near the Bayport cruise terminal just before 4 p.m. Wednesday.

A spokesman for the Texas Army National Guard confirmed the two men were pilots based out of the 1-149th Attack Helicopter Battalion at Ellington Field.

According to emergency officials, a Boeing AH-64D Apache attack helicopter has crashed during a training flight.

The crash site is approximately 12 miles south of Fort Campbell, which straddles the state line of Kentucky and Tennessee near Clarksville. The initial reports indicate the aircraft was on fire in a river bottom in rural Montgomery County.

http://defence-blog.com/news/ah-64d-apache-attack-helicopter-crashed-during-a-training-flight.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Army   Ven 6 Jan - 8:48

Citation :
06.01.2017

Atlantic Resolve: 84 hélicoptères américains en renfort en Europe de l'est





Dans un article du 19 décembre, j'avais signalé qu'une brigade d'aviation allait renforcer la 3e ABCT de la 4e DI américaine en cours de déploiement en Europe de l'est, avec ses 87 Abrams, 144 Bradley, 18 Paladin et 419 HMMWV.

Cette brigade d'aviation, la 10th Combat Aviation Brigade, provient de la 10e division de montagne. Cette unité basée à Fort Drum dispose de 12 CH-47 (Chinook), 24 AH-64 (Apache), 30 OH-58 (Kiowa) et 50 UH-60 (Blackhawk).

En Europe, elle va déployer 10 Chinook et 50 Blackhawk, ainsi que 1800 soldats. Le QG de l'unité sera installé en Allemagne, à Illesheim, et disposera de détachements en Lettonie, Roumanie et Pologne.

Un bataillon d'aviation en provenance de Fort Bliss (Texas) sera rattaché à la 10th Combat Aviation Brigade. En Europe, ce bataillon issu de la 1ere Division blindée va déployer 24 Apache, avec 400 soldats. Ils relèveront leurs camarades du 3e batallion, du 501st Aviation Regiment déployés avec 36 Blackhawk.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2017/01/04/84-helicopteres-americains-en-renfort-en-europe-de-l-est-17404.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Army   Lun 16 Jan - 12:47

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Army   Ven 20 Jan - 10:00

Citation :
20.01.2017

Sig Sauer rafle le marché de fourniture de pistolets 9mm à l'US Army





Un avis d'attribution de jeudi soir indique que l'US Army va remplacer les pistolets italiens Beretta qui équipaient ses troupes par des pistolets du constructeur germano-suisse Sig Sauer. Le marché est d'une valeur de 580 millions de dollars.

Sig Sauer "fournira les pistolets, des accessoires et des munitions pour un contrat qui sera plafonné à 580 millions de dollars", a indiqué l'US Army dans son avis d'attribution (lire ci-dessous).

Le pistolet Sig Sauer, basé sur le modèle commercial P320 (voir ci-dessous) l'a emporté au terme d'une compétition avec plusieurs rivaux (Smith & Wesson, Beretta et Glock). Il va maintenant faire l'objet de tests opérationnels et son déploiement devrait commencer dès 2017.



Le pistolet Beretta utilisé jusqu'à maintenant, le M9, était en service depuis 1985 mais le Sig est déjà en dotation dans des unités des FS.

L'avis:
"Sig Sauer Inc., Newington, New Hampshire, was awarded a $580,217,000 firm-fixed-price contract for the Modular Handgun System including handgun, accessories and ammunition to replace the current M9 handgun. Bids were solicited via the Internet with nine received. Work locations and funding will be determined with each order, with an estimated completion date of Jan. 19, 2027. Army Contracting Command, Picatinny Arsenal, New Jersey, is the contracting activity (W15QKN-17-D-0016)."

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2017/01/20/sig-sauer-17494.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Army   Mar 24 Jan - 10:43

Cool
Citation :
L’envoi en Pologne d’une brigade blindée américaine perturbé par des difficultés inattendues


Posté dans Forces terrestres, Otan par Laurent Lagneau Le 24-01-2017




Conformément aux décisions prises lors du dernier sommet de l’Otan, à Varsovie, l’US Army a envoyé, en Pologne, une brigade blindée forte de 4.000 hommes et de 90 chars M1A1 Abrams. Ce mouvement vise à rassurer les anciens pays du bloc de l’Est après l’annexion de la Crimée en dissuadant une éventuelle agression russe.

Seulement, le déploiement de cette brigade blindée de la 4e Division d’Infanterie de l’US Army ne s’est pas passé pas exactement comme prévu. Ou du moins, les logisticiens ont dû faire face à des difficultés auxquelles ils n’avaient pas pensé. Si le débarquement des véhicules blindés dans le port allemand de Bremerhaven n’a pas posé de problème, il en a été autrement pour leur transfert à Zagan, dans l’ouest de la Pologne.

En effet, relate le Wall Street Journal, plusieurs véhicules ont été endommagés après avoir percuté des ponts dont la hauteur avait été surestimée. Et cinq autres blindés sont encore en Allemagne, le temps de trouver une solution pour les transporter jusqu’à Zagan.

Le général Ben Hodges, le commandant de l’US Army en Europe, a expliqué, relève le quotidien, qu’il manquait d’informations « détaillées sur les infrastructures de pays qui qui faisaient autrefois partie du Pacte de Varsovie et qui sont maintenant membres de l’Otan ». Et réunir ce type d’informations est urgent étant donné que la brigade envoyée en Pologne est appelée à prendre part à plusieurs exercices dans la région. Qui plus est, ce travail doit permettre d’affiner les plans dans le cas où il faudrait renforcer significativement les forces américaines en Europe de l’Est.

Cela étant, un chroniqueur du quotidien Dziennik Gazeta Prawna avait, en quelque sorte, anticipé ces difficultés. « Il est également intéressant de noter que cette brigade ne dépassera pas la Vistule. Les troupes sont stationnées dans l’ouest, principalement dans les villes de Zagan, Swietoszow, Skwierzyno et Bolesławiec. La première explication est le manque d’infrastructures adéquates dans l’est », avait-il écrit le 16 janvier dernier.

Intervenant à l’occasion d’une conférence sur le renseignement organisée à Londres, le général Hodges a aussi affirmé que certains chars Abrams étaient arrivés en Allemagne avec leurs batteries à plat, leurs maintenanciers ayant oublié d’éteindre les systèmes électroniques lors du voyage.

Par ailleurs, le général Hodges a dit vouloir de meilleurs renseignements sur les mouvements des troupes russes. Car, a-t-il dit, depuis la fin de la Guerre Froide, collecter ce genre d’informations n’était plus une priorité.

http://www.opex360.com/2017/01/24/lenvoi-en-pologne-dune-brigade-blindee-americaine-perturbe-par-des-difficultes-inattendues/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Army   Dim 29 Jan - 6:52

Citation :
L’US Army va tester un pick-up « furtif »


Posté dans Forces terrestres, Technologie par Laurent Lagneau Le 29-01-2017




À l’heure où l’armée française a commandé 3.700 Ford Ranger militarisés par ACMAT [Renault Trucks Défense] pour remplacer les P4, l’US Army va tester prochainement un nouveau type de véhicule de patrouille bénéficiant des toutes dernières innovations technologiques.

Présenté cette semaine à l’occasion du Washington Auto Show, le ZH-2 promet d’être un véhicule très discret. Développé par General Motors, avec l’appui du Tank Automotive Research, Development and Engineering Center (TARDEC) de l’US Army, ce pick-up est en réalité une version modifiée du Chevrolet Colorado.

Sa particularité est qu’il roule grâce à un pile à combustible utilisant le dihydrogène et le dioxygène. En clair, il sera équipé de trois réservoirs à hydrogène qui alimenteront une batterie de 16 kWh (ce qui lui donnera une autonomie pouvant aller jusqu’à 300 km) ainsi qu’un générateur de 25 kW qui, pouvant être détaché du véhicule, fournira de l’électricité pour d’autres activités (alimenter un ordinateur, par exemple).

En outre, en plus de fournir de l’énergie, la pile à combustible devrait permettre de produire jusqu’à deux gallons par heure d’eau potable (1 gallon = 3,8 litres).

Mais l’avantage principal d’utiliser un moteur électrique alimenté par une pile à hydrogène est avant tout tactique. En effet, le véhicule est beaucoup moins bruyant, il ne produit pas de gaz d’échappement et sa signature thermique est réduite. En un mot, il est d’une discrétion quasi absolue.

Seulement, disposer de réservoirs remplis d’hydrogène n’est pas forcément une bonne idée pour un véhicule militaire étant donné que ce gaz est hautement inflammable. Aussi, ceux du ZH-2, conçus en fibre de carbone, ont été renforcés afin de leur permettre de résister à l’impact de tirs ennemis.

http://www.opex360.com/2017/01/29/lus-army-va-tester-pick-furtif/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Army   Mar 31 Jan - 13:10

La 173e Airborne Brigade en Lituanie.

Citation :
LK Sausumos Pajėgos

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Army   Mar 7 Fév - 9:36

Citation :
07.02.2017

Atlantic Resolve: la 10e brigade d'aviation en route pour l'Allemagne





Un hélicoptère UH-60 Black Hawk du 2-10 Assault Helicopter Battalion, de la 10th Combat Aviation Brigade, se prépare à quitter la base aérienne Wheeler-Sack, à Fort Drum (New York).

Les appareils de cette unité ont pris la route du sud des USA avant leur embarquement sur des navires en partance pour l'Allemagne; ils sont déployés dans le cadre de l'opération Atlantic Resolve (photo: Thomas Scaggs).

Les appareils ont donc rejoint le port de Charleston, en Caroline du Sud où ils ont été chargés sur des rouliers.



Cette brigade d'aviation, qui se déploie dans le sillage de la 3e ABCT, provient de la 10e division de montagne. Cette unité dispose, au total, de 12 CH-47 Chinook, 24 AH-64 Apache, 30 OH-58 Kiowa et 50 UH-60 Blackhawk.

En Europe, elle va déployer 10 Chinook et 50 Blackhawk, ainsi que 1 800 soldats. Ils seront renforcés par 400 soldats et 24 AH-64 Apache du 1er bataillon du 501st Aviation Regiment, de la 1st Armored Division de Fort Bliss, (Texas).

Le QG de l'unité sera installé en Allemagne, à Illesheim, et disposera de détachements en Lettonie, Roumanie et Pologne.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2017/02/06/atlantic-resolve-la-10e-brigade-d-aviation-en-route-pour-la-17589.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Army   Ven 10 Fév - 9:08



Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Army   Sam 11 Fév - 11:10

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21082
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: US Army   Lun 13 Fév - 9:09

Citation :
 173rd Airborne Brigade a ajouté 5 photos.

U.S. Army Paratroopers of 2D Battalion (Airborne) 503D Infantry "The Rock" engage targets during a combined arms live fire exercise at Grafenwoehr
Training Area, Grafenwoehr, Germany.

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: US Army   

Revenir en haut Aller en bas
 
US Army
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 41 sur 43Aller à la page : Précédent  1 ... 22 ... 40, 41, 42, 43  Suivant
 Sujets similaires
-
» 21 juillet - défilé national à Bruxelles
» Norwegian Navy - Marine norvégienne
» Survey & Hydrographic/Oceanographic Vessels
» Images du U.S. Army Medical Corps
» D'où provient ce couteau?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Amériques-
Sauter vers: