Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion
US Air Force - USAF54.69
Partagez | 
 

 US Air Force - USAF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 42 ... 73  Suivant
AuteurMessage
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages: 13865
Inscrit le: 07/09/2009
Localisation: Maroc
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:



MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Mar 9 Mar 2010 - 13:24

Citation :
Ravitailleurs américains : mise en garde de l'UE à Washington
C'est sans doute la fin d'un long feuilleton militaro-industriel entamé il y a près de dix ans. Le groupe américain d'industrie de défense Northrop Grumman et son partenaire européen Airbus ont annoncé, lundi 8 mars, qu'ils ne répondraient pas à l'appel d'offres du Pentagone pour la fourniture d'avions ravitailleurs, dont la plupart datent des années 1950, ce qui devrait laisser l'Américain Boeing seul en lice. Le consortium "transatlantique" quitte ainsi unecompétition qui porte sur un montant d'environ 35 milliards de dollars (23 milliards d'euros) sur quinze ans pour la fourniture à l'armée américaine de cent soixante-dix-neuf appareils ravitailleurs en carburant.
La Commission européenne a réagi mardi en prévenant qu'elle "suivr[ait] de très près les futurs développements de l'affaire". "Il est hautement regrettable qu'un fournisseur potentiel majeur se sente incapable de présenter sa candidature pour un contrat de ce type", a commenté le commissaire européen chargé du commerce, Karel De Gucht, dans un communiqué. "La Commission européenne serait extrêmement inquiète s'il apparaissait que les termes de l'appel d'offres étaient de nature à empêcher une concurrence ouverte pour le contrat", ajoute le communiqué.
Justifiant son retrait, Northrop Grumman regrette dans un communiqué que l'appel d'offres "privilégie clairement le ravitailleur plus petit de Boeing et ne reconnaît pas comme il le faudrait les avantages d'un ravitailleur plus grand".Dans un communiqué diffusé mardi matin, le patron de l'avionneur Airbus reproche lui aussi au gouvernement américain d'avoir fait preuve de partialité dans son appel d'offres. "Contrairement au premier appel d'offres, que nous avions clairement gagné il y a deux ans, l'appel d'offres en cours est biaisé en faveur de l'avion, plus petit et moins performant, de la concurrence", a déclaré l'Allemand Thomas Enders à l'édition en ligne du quotidien économique Financial Times Deutschland.
Selon un article du New York Times, la décision d'EADS suscite la perplexité des milieux économiques américains, qui dénoncent l'absence de compétition pour un contrat aussi important. Les dirigeants d'EADS ont néanmoins déclaré vouloir rester présents aux Etats-Unis, un marché sur lequel la compagnie souhaite se développer pour compenser la réduction de ses contrats en Europe, liée à la baisse des crédits militaires. Une stratégie perdante, selon un analyste cité par le journal, qui préconise à EADS de s'orienter plutôt vers les marchés émergents.
lemonde

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Nano
Lt-colonel
Lt-colonel


messages: 1499
Inscrit le: 18/05/2009
Localisation: Brest
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:

MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Mar 9 Mar 2010 - 19:05

Citation :

Avions ravitailleurs: retrait du partenaire d'EADS


G.Puech (lefigaro.fr)
02/12/2009 | Mise à jour : 12:13


Crédits photo : Northrop Grumman

Le groupe Northrop Grumman, partenaire d'EADS, vient d'annoncer qu'il ne participera pas à l'appel d'offres sur les ravitailleurs de l'armée américaine pour plus de 35 milliards de dollars.


Le groupe d'aéronautique américain Northrop Grumman Corp a décidé de jeter l'éponge. Associé à EADS pour tenter de décrocher le méga-contrat de plus de 35 milliards de dollars (23,5 milliards d'euros environ) concernant des ravitailleurs de l'armée américaine, Northrop a finalement annoncé ce mercredi renoncer à participer à l'appel d'offres. Il a estimé que les exigences techniques demandées par le Pentagone favorisaient ouvertement Boeing, avec qui le tandem est en concurrence directe et a demandé dans le même temps à ce que les termes de l'appel d'offres soient modifiés afin de rétablir l'équité.
Suite à cette annonce, le Pentagone, département américain de la défense, a simplement déclaré regretter cette décision, ajoutant dans la foulée qu'il ne modifierait pas les exigences techniques concernées.
« Le département de la Défense a été équilibré jusqu'au bout »



« Le département de la Défense a été équilibré jusqu'au bout », a déclaré Bryan Whitman, porte-parole du Pentagone. « Le département ne changera pas les exigences militaires pour les ravitailleurs pour avantager l'un ou l'autre candidat. Le département souhaite qu'il y ait une compétition mais ne peut forcer les deux constructeurs aéronautiques à prendre part à l'appel d'offres » a-t-il conclu.
Le contrat avait été initialement attribué l'an dernier au tandem Northrop/Airbus puis finalement annulé suite à un recours de Boeing qui s'était plaint de la procédure d'attribution auprès des autorités de contrôle.
Ce retournement de situation intervient le lendemain du choix par le gouvernement français du tandem Alstom/Schneider pour reprendre la division Transmission & Distribution d'Areva, posant là aussi là aussi la question du patriotisme économique et du protectionnisme déguisé

Lefigaro.fr
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages: 20224
Inscrit le: 14/02/2009
Localisation: 7Seas
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:




MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Mar 9 Mar 2010 - 19:40

Déplacé.

_________________
La monarchie est le trésor du Maroc, et on a de la chance d'y vivre et appartenir, DIEU merci

"non c'è spazio per l'ambiguità e la doppiezza : o cittadino marocchino, o non lo è" Mohammed VI
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages: 20141
Inscrit le: 15/09/2009
Localisation: 511
Nationalité: Maroco-Allemand
Médailles de mérite:


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Mar 9 Mar 2010 - 20:40

ca fait la une des infos ici cette histoire de protectionisme contre EADS,et les allemands ne sont pas very amused..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nano
Lt-colonel
Lt-colonel


messages: 1499
Inscrit le: 18/05/2009
Localisation: Brest
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:

MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Mar 9 Mar 2010 - 20:55

Louis Gallois a expliqué sur BFMTV qu' EADS ne pouvait pas répondre à l'appel d'offre car premiérement la demande américaine est d'un avion ravitailleur de moindre taille que l'A330 ( clairment l'appel d'offre est déstiné au KC 767 selon moi ) et que deuxiémement ils ne sont pas pret à fair des effort de réduction de prix ( rappelant qu'airbus a enregistré 750 millions d'euros en 2009, donc disposant d'une marge de maneouvre limitée ).
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur


messages: 7263
Inscrit le: 24/04/2007
Nationalité: Maroc-France
Médailles de mérite:


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Mar 9 Mar 2010 - 23:05

Yakuza a écrit:
ca fait la une des infos ici cette histoire de protectionisme contre EADS,et les allemands ne sont pas very amused..

le problème avec les sociétés de défense US c'est qu'elle peuvent tranquilement se placer sur les offres d'appel en europe ( elle gagne souvent des marchés d'ailleur) alors que pour les sociétés européennes bien qu'elles soient positionné sur les appels d'offre américaine, elles sont considéré comme " second contractor " par le Pentagone alors que les sociétés US sont considéré " Prime contractor", la concurence est donc faussé !

C'est clairement du protectionnisme.
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages: 20141
Inscrit le: 15/09/2009
Localisation: 511
Nationalité: Maroco-Allemand
Médailles de mérite:


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Mer 10 Mar 2010 - 12:06

Citation :
Hill will lose 24 F-16s
March 8, 2010 (by Asif Shamim) - According to the Standard-Examiner. The 34th Fighter Squadron at Hill Air Force Base will deactivate this coming summer. Plans are in progress to reduce Hill fleet of F-16s from 72 to 48 aircraft.

On Monday, Hill officials said the changes are official and likely would happen soon.

"The planes are definitely going by the summer," said base spokesman Rich Essary. "But to say exactly when it will happen, or to give an exact date, we don't know that yet."

The USAF's force realignment plan for fiscal year 2010 will see Hill Air Force Base lossing a third of its force of F-16s. The jets that are being lost are coming from the 388th Fighter Wing's, 34th Fighter squadron which will close up shop and deactivate.

According to Col. David Hathaway, vice commander of the 388th Fighter Wing, said plans are being developed.

"It's still too early to discuss the full implementation of the plan, because specific locations in the plan are still being coordinated," he said. "However, we would expect the jets leaving Hill to be relocated across the Air Force during this fiscal year."

Hill Air Force Base is hoping to become one of the main bases for the F-35. Last October the USAF said the base was one of the six finalists who will at least house one, with possibility of three active duty squadron of F-35s. Each squadron is expected to consist of 24 aircraft.

Air Force officials say the restructuring plan will net the Department of Defense a cost savings of $355 million in fiscal year 2010 and $3.5 billion over the next five fiscal years. The restructuring plan will see the accelerated retirement of nearly 250 of the USAF's oldest aircraft including 112 F-15s, 134 F-16s and three A-10s nationwide.

f-16.net

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages: 13865
Inscrit le: 07/09/2009
Localisation: Maroc
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:



MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Mer 10 Mar 2010 - 13:17

Citation :

Hawker Beechcraft Delivers 500th T-6 Military Trainer to U.S. Government


WICHITA, Kan. (March 8, 2010) – Hawker Beechcraft Corporation (HBC) this week announced the delivery of the 500th Beechcraft T-6 military trainer to the United States Government. The milestone aircraft, a T-6B, went to the U.S. Navy and will be based at Naval Air Station Whiting Field in Milton, Fla. Deliveries began in 2000 after the aircraft was initially selected to fill the Joint Primary Aircraft Training System role for the U.S. Air Force (USAF) and the U.S. Navy (USN) in 1996.
“The T-6 and its derivatives are now in service around the world,” said Jim Maslowski, president, U.S. and International Government Business. “It has met and surpassed the performance and durability requirements set in the original procurement and has shown it will continue to be an exceptional training platform for many years to come.”
The T-6 offers military organizations worldwide the most proven and most cost-effective training system available today. As a primary trainer aircraft it accommodates instruction in instrument flight procedures and basic aerial maneuvers. To date, it has been used to train pilots in approximately 20 different countries.
Hawker Beechcraft has a rich heritage of meeting military mission needs and has been delivering aircraft certified to military specifications for more than 50 years. Today, 100 percent of USAF student pilots and 100 percent of USN student pilots train in aircraft made by Hawker Beechcraft. In addition to the T-6, Hawker Beechcraft is rolling out a light attack version of the aircraft, the AT-6. With one prototype flying and a second prototype planned to enter flight test in 2010, the integration and flight test efforts are proceeding on parallel paths in order to meet rapidly emerging needs for irregular warfare capabilities around the world
aviationnews

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Lt-colonel
Lt-colonel


messages: 1322
Inscrit le: 25/11/2008
Localisation: un peu partout
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Mer 10 Mar 2010 - 14:55

Contrat de Ravitailleurs USAF :Pour Paris, l'affaire n'est pas close

Citation :

PARIS - La mise à l'écart d'EADS dans le marché des avions ravitailleurs de l'US Air Force menace de tendre les relations franco-américaines, à trois semaines d'une visite du président Nicolas Sarkozy aux Etats-Unis.

Cette affaire est "grave" et n'en restera pas là, a déclaré mercredi le secrétaire d'Etat français aux Affaires européennes, Pierre Lellouche, qui a estimé après le conseil des ministres que le mot "scandale" était "faible".

"Il n'y a pas de raison qu'une technologie, d'ailleurs supérieure à la technologie américaine, soit écartée d'un marché", a-t-il dit.

Le groupe aéronautique européen EADS et son allié américain Northrop Grumman ont dû se retirer d'un appel d'offre qu'ils avaient d'abord remporté mais qui a été annulé sous la pression de Boeing, désormais seul en lice.

Dans une interview publiée par Le Figaro, le président d'EADS, Louis Gallois, juge le nouvel appel d'offre "clairement en faveur du Boeing B767", plus petit que l'Airbus A330.

L'Allemagne, partenaire de la France dans EADS, avait déjà accusé mardi les Etats-Unis de s'être rendus coupables de protectionnisme en retaillant un appel d'offre sur mesure pour Boeing. Berlin a invité Washington à en revoir les modalités.

Le commissaire européen au Commerce, Karel de Gucht, a pour sa part jugé "hautement regrettable" qu'EADS et Northrop Grumman soient de facto écartés.

Le ministère français des Affaires étrangères a averti mardi que la France, ses partenaires européens et la Commission européenne allaient examiner les "possibles implications" de ce nouveau développement.

Le porte-parole du gouvernement français déclaré mercredi que Nicolas Sarkozy aurait l'occasion d'évoquer ce dossier avec le président américain Barack Obama lors de son prochain voyage aux Etats-Unis, fin mars.

"NOUS ALLONS RÉAGIR"

Lors du compte rendu du conseil des ministres, Luc Chatel, a estimé que les règles de l'appel d'offre avaient été modifiées "dans des conditions discutables".

"Nous regrettons que cette nouvelle décision des Américains conduise à un dialogue des autorités américaines avec un fournisseur unique", a-t-il ajouté. "Et c'est vrai que cette décision interpelle sur le bon fonctionnement des règles de concurrence."

Pierre Lellouche, pourtant connu pour ses convictions atlantistes et pro-américaines, a été plus sévère encore.

"C'est absolument incompatible avec les règles de droit", a-t-il dit. "Quand un con trat est signé, qu'il est ensuite dénoncé (...), que les spécifications soient réécrites pour favoriser l'avion américain, qu'ensuite on se livre à des pressions, que l'offre européenne soit obligée de se retirer, je trouve qu'on a dépassé les bornes."

"Ce n'est pas la peine, ensuite, de demander aux Européens de contribuer à la défense globale, de se mobiliser pour la défense commune, si on leur dénie le droit d'avoir une industrie de défense qui puisse travailler des deux côtés de l'Atlantique", a ajouté le ministre français.

Pierre Lellouche a qualifié cette affaire d'"affront" pour la France et pour toute l'Europe.

"Mais nous allons réagir", a-t-il poursuivi. "Il y aura des conséquences (...) Cette affaire n'est nullement close."

Il a lui aussi précisé Nicolas Sarkozy interviendrait sur cette question "le moment venu".

L'installation par EADS d'une usine d'assemblage à Mobile, dans l'Alabama, Etat du sud des Etats-Unis, n'est plus d'actualité dans la mesure où elle était destinée aux ravitailleurs, déclare Louis Gallois dans le Figaro.

"Cette décision ne remet pas en cause notre intérêt global pour le marché américain. Nous devons nous y développer", ajoute cependant le président d'EADS. "Pour le moment, nous regardons plutôt des acquisitions de taille moyenne (...) Au-delà de la défense, nous portons un intérêt particulier aux services et à la sécurité."

Reuters
Revenir en haut Aller en bas
Nano
Lt-colonel
Lt-colonel


messages: 1499
Inscrit le: 18/05/2009
Localisation: Brest
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:

MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Mer 10 Mar 2010 - 20:04

Fillon s'en mêle...

Citation :

Avions ravitailleurs : Fillon dénonce un "manquement grave" aux règles de concurrence

Le premier ministre français François Fillon a accusé, mercredi 10 mars, le gouvernement américain de "manquement grave" aux règles de la concurrence après le retrait de l'avionneur européen EADS de l'appel d'offres pour la fourniture d'avions ravitailleurs au Pentagone.

"Je pense que l'attitude du gouvernement américain sur l'affaire des ravitailleurs est un manquement grave aux règles qui sont celles d'une concurrence loyale entre nos économies", a déclaré le chef du gouvernement, en déplacement à Berlin. Le porte-parole du gouvernement, Luc Chatel, a ajouté que Nicolas Sarkozy aurait "l'occasion d'évoquer cette question avec le président Obama lors de son séjour prochain aux Etats-Unis" à la fin du mois.
Airbus, filiale d'EADS, a été contraint de renoncer à participer à un appel d'offres pour un méga-contrat d'avions ravitailleurs pour l'armée de l'air américaine après le retrait lundi de son allié américain Northrop Grumman. Les deux groupes estiment que l'appel d'offres favorise leur concurrent américain Boeing, désormais seul en course.
"Contrairement au premier appel d'offres, que nous avions clairement gagné il y a deux ans, l'appel d'offres en cours est biaisé en faveur de l'avion, plus petit et moins performant, de la concurrence", a ainsi déclaré l'Allemand Thomas Enders au site Web du quotidien économique Financial Times Deutschland.
ALLEMANDS PRÉOCCUPÉS, LA COMMISSION EXTRÊMEMENT INQUIÈTE
le retrait a aussitôt suscité de vives réactions. Mardi, le ministère des affaires étrangères avait regretté les conditions de l'appel d'offres américain, et annoncé son intention de "procéder à l'examen de ce nouveau développement et de ses possibles implications". La Commission européenne a elle aussi réagi, mardi, en prévenant qu'elle suivrait "de très près les futurs développements de l'affaire"."La Commission européenne serait extrêmement inquiète s'il apparaissait que les termes de l'appel d'offres étaient de nature à empêcher une concurrence ouverte pour le contrat", a commenté le commissaire européen chargé du commerce, Karel De Gucht, dans un communiqué.
De son côté, le secrétaire d'Etat aux affaires européennes, Pierre Lellouche, a assuré que l'affaire "n'est pas close", qualifiant ce retrait de "grave" et assurant qu'il aurait des "conséquences". Le député UMP Bernard Carayon, membre de la commission des finances de l'Assemblée, parlait quant à lui la "corruption de hauts fonctionnaires du Pentagone".

Lemonde.Fr
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages: 20224
Inscrit le: 14/02/2009
Localisation: 7Seas
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:




MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Jeu 11 Mar 2010 - 23:29

à travers la Nevada, l'Arizona et la Californie ..













_________________
La monarchie est le trésor du Maroc, et on a de la chance d'y vivre et appartenir, DIEU merci

"non c'è spazio per l'ambiguità e la doppiezza : o cittadino marocchino, o non lo è" Mohammed VI
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages: 13865
Inscrit le: 07/09/2009
Localisation: Maroc
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:



MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Ven 12 Mar 2010 - 12:53

Citation :
USAF Thunderbolt II Aircraft Take Part in Exercises
The USAF has conducted a four-ship training mission with A-10 Thunderbolt II combat aircraft as part of the Cope Tiger 2010multilateral exercise.
The four A-10s based out of Osan Air Base, South Korea, performed a basic surface attack mission with simulated weapons at the Nam Phong Range in Thailand.
Cope Tiger 2010 includes participation from the US Air Force, Royal Thai Air Force and Army, and Republic of Singapore Air Force.
The US participation is led by the 13th Air Force at Joint Base Pearl Harbor, Hawaii on behalf of Pacific Air Forces.
The exercise is taking place at Korat and Udon Thani Royal Thai Air Force bases in Thailand until 12 March 2010.
airforce-technology

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Lt-colonel
Lt-colonel


messages: 1322
Inscrit le: 25/11/2008
Localisation: un peu partout
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Ven 12 Mar 2010 - 23:29

A Londres, Brown et Sarkozy s'en prennent aux "méthodes" américaines

Citation :

En visite à Londres, où il a rencontré le premier ministre britannique Gordon Brown, Nicolas Sarkozy a dénoncé vendredi 12 mars la manière dont a été géré aux Etats-Unis l'appel d'offres sur des avions ravitailleurs, dont l'européen EADS a dû se retirer. "J'avoue que je n'ai pas apprécié cette décision", a déclaré M. Sarkozy lors d'une conférence de presse commune avec Gordon Brown. "C'est pas des méthodes. Ce sont des méthodes qui ne sont pas bonnes pour les partenaires des Etats-Unis et pour les Etats-Unis".

L'appel d'offres pour la fourniture de 179 avions ravitailleurs à l'armée américaine, évalué à 35 milliards de dollars, avait été attribué une première fois à Boeing en 2003, puis une deuxième fois à Airbus (EADS) et Northrop Grumman en 2008 et à chaque fois annulé. Airbus a finalement dû renoncer à participer à l'appel d'offres, laissant l'Américain Boeing seul en course.

TAXE FINANCIÈRE MONDIALE

Nicolas Sarkozy a également indiqué qu'il avait discuté avec Gordon Brown la question des fonds spéculatifs, dont l'Union européenne cherche à réformer la régulation, ce qui inquiète les pays où ils sont très représentés, comme les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Selon lui, il s'agit de "trouver un point d'équilibre" qui permette d'obtenir la transparence, sans que la City "ne se sente mise en danger".

Gordon Brown a pour sa part affirmé avoir trouvé un terrain d'entente avec Nicolas Sarkozy pour aller vers la création d'une taxe sur les transactions financières. "J'ai fait des propositions à Nicolas : nous sommes d'accord sur la façon d'aller de l'avant", a assuré le premier ministre britannique. "Je crois que nos deux positions sont identiques sur ce point, nous pouvons donc aller de l'avant". "Il y a donc une taxe financière mondiale qui est non seulement à l'eordre du jour mais qui fera l'objet d'un rapport qui sera publié dans les semaines à venir", a ajouté Gordon Brown.

LEMONDE.FR avec AFP et Reuters
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages: 10691
Inscrit le: 31/03/2008
Localisation: Pau-Marrakech
Nationalité: Maroc-France
Médailles de mérite:


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Sam 13 Mar 2010 - 2:46

Aeroport de Minneapolis ce matin. Dsl pour la qualité Like a Star @ heaven


_________________
Sois généreux avec nous, O toi Allah et donne nous la victoire

Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages: 20141
Inscrit le: 15/09/2009
Localisation: 511
Nationalité: Maroco-Allemand
Médailles de mérite:


MessageSujet: Re: US Air Force - USAF   Sam 13 Mar 2010 - 13:03

Ramstein hier




_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

US Air Force - USAF

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 73Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 10, 11, 12 ... 42 ... 73  Suivant

 Sujets similaires

-
» Photos de l'administration américaine: USAF, USN, USMC, US Army, USCG, NASA ,USFD, US Customs, etc...
» Anciens navires Zeemacht-Force Navale
» Pavillon de la force navale- vlag van de zeemacht
» Monospace et jambe de force
» Humour et Force Navale !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces ::  :: -