Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25, 26  Suivant
AuteurMessage
silent eagle
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1243
Inscrit le : 17/04/2012
Localisation : somewhere
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Jeu 16 Avr 2015 - 22:21

Greece in talks with Russia to buy missiles for S-300 systems

Citation :

Greece is negotiating with Russia for the purchase of missiles for its S-300 anti-missile systems and for their maintenance, Russia's RIA news agency quoted Greek Defense Minister Panos Kammenos as saying on Wednesday.

The report followed a visit by Greek Prime Minister Alexis Tsipras last week to Moscow, where he won pledges of Russian moral support and long-term cooperation but no fresh funds to help avert bankruptcy for his heavily indebted nation.

NATO member Greece has been in possession of the Russian-made S-300 air defense systems since the late 1990s.

"We are limiting ourselves to replacement of missiles (for the systems)," RIA quoted Kammenos, who is in Moscow for a security conference, as saying.

"There are negotiations between Russia and Greece on the maintenance of the systems ... as well as for the purchase of new missiles for the S-300 systems," he said.

The Greek defense ministry in Athens later issued a statement quoting Kammenos as saying: "The existing defense cooperation programs will continue. There will be maintenance for the existing programs."

No other details were immediately available.

It was unclear where Greece, whose leftist government is struggling to secure the funds to meet its debt repayments, would find the money to buy more missiles.

Russian President Vladimir Putin said after his talks with Tsipras in Moscow last week that Athens had not asked for money to ease its debt crisis.

However, Greece is keen to revive its traditionally good relations with Moscow, prompting unease among some of its European partners at a time of deep tension between Russia and the West over the Ukraine crisis.

On Monday, the Kremlin said Putin had signed a decree ending a self-imposed ban on delivering its S-300 anti-missile system to Tehran after world powers, including Russia, reached an interim deal with Iran on curbing its nuclear program.

http://www.reuters.com/article/2015/04/15/us-russia-nuclear-greece-missiles-idUSKBN0N62A720150415

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.arabic-army.com/
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Lun 29 Juin 2015 - 13:36

Citation :
En toute transparence… Un budget de la défense, un peu, préservé


28 juin 2015    Budget de défense, Commission européenne, Dette grecque, Diminution, Eurogroupe, FMI, Grèce, PIB



(BRUXELLES2) Dimanche après-midi, la Commission européenne a diffusé – ce qu’elle n’avait jamais fait jusqu’ici – le document distribué aux négociateurs sur la dette grecque. Ce texte est intéressant car il contient  les dernières propositions convenues entre les trois institutions (Commission européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international). Propositions qui « prennent en compte les propositions des autorités grecques de 8, 14, 22 et 25 juin 2015 ainsi que les négociations au niveau politique et technique tout au long de la semaine » indique la Commission.

Le financement de la dette était bien dans la discussion


« Les discussions sur ce texte étaient en cours avec les autorités grecques jusqu’à vendredi soir en vue de l’Eurogroupe du 27 juin » regrette la Commission. « La compréhension de chacun des parties concernées était que cette réunion de l’Eurogroupe devrait (justement) parvenir à un accord global pour la Grèce, qui aurait inclut non seulement les mesures à convenir conjointement, mais auraient également répondu à des besoins futurs de financement et la viabilité de la dette grecque. » Jean-Claude Juncker viendra d’ailleurs s’expliquer devant la presse lundi ( à 12h45 à Bruxelles°.

Une coupe supplémentaire dans le budget de la défense


Dans ce document, on y trouve détaillées les différentes mesures proposées, sur lesquelles devaient s’engager le gouvernement grec, pour bénéficier d’une extension du programme de soutien, comme l’augmentation de la TVA sur la restauration de 6,5% à 23 % en un seul coup ! Parmi celles-ci, on trouve une réduction de l’enveloppe budgétaire de la défense de 400 millions d’euros, « avec un ensemble d’actions ciblées, y compris une réduction des effectifs et des marchés publics ». Soit une coupe d’environ 10% du budget, qui peut paraitre importante.

Stabiliser le budget de défense ou reprendre la diminution, deux options


Le budget de l’armée grecque avait été stabilisé en 2013 et 2014 autour d’un peu moins de 4 milliards €, après des années de baisse. Et, pour 2015, il était même prévu une légère augmentation à 4,26 milliards € en 2015 (selon les chiffres de l’OTAN, en prix courants). Soit 2,4% en pourcentage du PiB largement au-delà de l’objectif de 2% fixé par l’OTAN.

La demande européenne revenait en fait à reprendre la « pente » de diminution du budget. Le gouvernement grec acceptait simplement une diminution de 200 millions d’euros, permettant ainsi de revenir au chiffre des années antérieures (2,2% du PiB en 2013 ou 2014), et stabiliser le budget autour de 4 milliards €. Télécharger la Proposition grecque du 22 juin

Le budget de la défense grecque – même fortement diminué durant la crise – a pour le moins assez bien résisté. Il est passé ainsi de près de 6 milliards d’€ en 2010 à 4,5 milliards d’€ (en prix constants – 2010), soit un passage de 2,8% du PiB à 2,2% (en prix constants – 2010). Un chiffre à comparer au 3,9% du PiB en moyenne dans les années 1995-1999.

Commentaire : on peut se demander si un effort ne pourrait pas être réalisé au sein de l’OTAN et de ses Etats membres. Car si l’armée grecque est préservée, c’est aussi (et surtout) face à la menace… turque. Un allié également. Ne faudrait-il pas prévoir comme on le fait au-dessus des territoires baltes, une assistance commune à la surveillance des eaux et espaces aériens grecs ? Ce qui rendrait plus légitime ainsi une diminution du budget de la défense plus drastique.

(Nicolas Gros-Verheyde)


http://www.bruxelles2.eu/2015/06/28/en-toute-transparence/
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Ven 10 Juil 2015 - 12:17

Citation :
L'armée grecque ne connait pas la crise
Dans Actualité Défense
Publié le 10/07/2015 à 09h42, par Justine BOQUET


Alors que la Grèce subit de plein fouet la crise économique et que sa population doit fortement se serrer la ceinture, la défense reste un poste de dépense important. En proportion, la Grèce fait plus de dépenses militaires que la France ou l'Allemagne. Reste à savoir à qui cela profite.

Malgré une dette faramineuse et une croissance toujours faible, la Grèce est le pays de l'UE qui investit le plus de son PIB dans sa défense. En 2015, elle y a consacré 2.4% de son PIB, contre 2.1% pour le Royaume-Uni et 1.8% pour la France.

Athènes, membre de l'OTAN, est donc bien au-dessus du minium de 2% du PIB souhaité par les Etats-Unis afin d'assurer la défense collective. Au sein de l'Alliance, on ne compte que 5 pays respectant cet objectif : les Etats-Unis, la Grèce, la Pologne, le Royaume-Uni et l'Estonie. Et seul Washington avec 3.6% du PIB dépasse la Grèce.

L'importance des dépenses militaires d'Athènes trouve plusieurs justifications. Tout d'abord, la Grèce aurait une position géographique nécessitant ces investissements. Située entre les Balkans et le Proche-Orient, elle craint les déstabilisations et plus encore celles pouvant être causées par la Turquie et Chypre.

Son ouverture sur le bassin méditerranéen peut aussi expliquer l'importance du poste Défense. Depuis 2010, la Grèce est LA porte d'entrée majeure des migrants qui souhaitent rejoindre l'UE. Plus de 2 millions d'entre eux se trouveraient actuellement aux frontières du pays et parfois même en son sein. Plus de la moitié serait des clandestins.

Enfin, le dernier élément pouvant expliquer que la Grèce dépense toujours autant pour sa Défense provient sûrement de ses "fournisseurs". La Grèce, Etat faiblement industrialisé, fait appel depuis des années à ses voisins européens pour l'équiper. Ainsi entre 2002 et 2006, la Grèce était le quatrième importateur mondial d'équipements militaires. Puis de 2005 à 2010, elle représentait le plus gros client de Berlin avec l'acquisition de près de 15% de sa production. Elle représente également un client important pour la France.

Il faut quand même noter qu'en 2010, le gouvernement grec avait réduit ses dépenses militaires. De 6Mds d'euros (plus de 3% du PIB) en 2009, ils sont passés à 4Mds (environ 2% du PIB). Etant donné que ce qui coûte le plus cher à Athènes est le versement des salaires et des pensions, une réduction des effectifs a eu lieu (sur 20 ans, Athènes est passé de 213 000 à 106 000 militaires).

Le fait que la Grèce ait toujours des dépenses militaires importantes à l'heure où la France doit actualiser sa LPM pour augmenter les siennes, afin de faire face à son engagement sur de nombreux fronts, peut paraître étonnant. Alors que les Grecs voient leur salaire minimum et allocations diminuer, se pose la question de la raison pour laquelle ce poste de dépense n'est pas amputé d'une partie de son budget. La réponse est, semble-t-il, multiforme. Pour des questions de sécurités nationales mais aussi européennes, Athènes doit être capable de tenir ses frontières et de faire face à des voisins parfois menaçant. Gros client de Paris et Berlin, ses dépenses représentent également un avantage majeur pour ces deux créanciers.


http://www.air-cosmos.com/l-armee-grecque-ne-connait-pas-la-crise-39238

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Dim 12 Juil 2015 - 19:17

VBL et M113
Citation :

PHOTOS:
 
https://ptisidiastima.wordpress.com/2015/07/12/%cf%87%cf%87%ce%b9%ce%b9%ce%b9-%cf%84%ce%b8%cf%84-%ce%b2%ce%b9%ce%b1%ce%af%ce%b1-%ce%b4%ce%b9%ce%ac%ce%b2%ce%b1%cf%83%ce%b7-%cf%80%ce%bf%cf%84%ce%b1%ce%bc%ce%bf%cf%8d/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Lun 27 Juil 2015 - 17:31

Citation :
Crash d'Albacete : un mauvais réglage du F-16 mis en cause


Dans Actualité Défense, Actualité Armées
Publié le 27/07/2015 à 15h05, par Emmanuel Huberdeau


Image du crash. Au premier plan on distingue un Alphajet français © DR



Le site du ministère de la défense a publié une traduction du rapport d'enquête de sécurité sur le crash d'un F-16D grec à Albacete, en Espagne, le 26 janvier 2015.

Lors de ce crash, les deux pilotes grecs avaient trouvé la mort ainsi que neuf membres de l'armée de l'Air française. 33 autres personnes ont été blessés durant l'accident dont 17 grièvement.

Le rapport a été rédigé par un groupe d’enquête international regroupant la France, l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne et les Etats-Unis, et présidé par la Grèce.

Le 26 janvier, 22 aéronefs devaient décoller pour participer à un exercice dans le cadre de l'entrainement multinational  Tactical Leadership Programme (TLP).

Les deux chasseurs grecs devant participer à cet exercice étaient des F-16D (Biplace) Block-50. L'appareil s'étant écrasé avait été livré en 1997 et totalisait un peu plus de 4 000 heures de vol. Pour cet exercice, le F-16D grec était équipé notamment de trois réservoirs pendulaires, tous pleins de carburant.

Les pilote en place avant était un homme de 36 ans expérimenté détenant 1527 heures de vol sur tout type d'aéronefs et 29h30 sur F-16C/D. Le pilote en place arrière est qualifié de moyennement expérimenté malgré 536 heures de vol sur F-16C/D. Tous deux étaient médicalement aptes et avaient disposé du temps de repos réglementaire avant ce vol.

En prévision du décollage, l'équipage du F-16 effectue sa check-list réglementaire. Mais par la suite, l'appareil attend huit minutes au parking avant d'obtenir l'autorisation de roulage. Pendant ce temps, une légère compensation en roulis à droite est appliquée et le compensateur en lacet est calé en butée droite. A priori du fait d'une erreur humaine ou d'une mauvaise manipulation. Il est aussi précisé que les deux compensateurs (lacet et roulis) peuvent avoir été décalés accidentellement par un objet.

Le rapport explique que le signal d’entrée de compensateur en lacet de la butée gauche à la butée droite (12 degrés) nécessite environ un demi-tour de molette. Il également expliqué que Le F-16 est dépourvu de système alertant le pilote en cas de compensation incorrecte avant ou pendant le décollage.

Le F-16 a donc décollé avec un braquage de gouverne de direction calé sur la position maximale de compensation en lacet droite. Les actions au niveau du manche du pilote et les calages des gouvernes sont insuffisant pour maintenir l'aéronef en vol contrôlé. Le pilote arrière du F-16D a essayé de s'éjecter mais il se trouvait alors en dehors du domaine sûr d'éjection défini pour le siège.

Le F-16D grec c'est alors écrasé sur le parking E2 touchant plusieurs appareils qui se préparaient à décoller : Deux Mirage 2000D (Un fortement endommagé et un autre totalement détruit), deux Alpha Jet (Un totalement détruit et un fortement endommagé), un Rafale (légèrement endommagé), deux AMX italiens (Un détruit et un légèrement endommagé)et un F-15E américain (Légèrement endommagé).  

http://www.air-cosmos.com/crash-d-albacete-un-mauvais-reglage-du-f-16-mis-en-cause-41129
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Mar 8 Sep 2015 - 21:02

 bravo comme ca

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Mer 9 Sep 2015 - 22:54

Citation :
Hellenic F16 Demo Team




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Mar 15 Sep 2015 - 22:06


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Dim 20 Sep 2015 - 21:06

Citation :
Grèce : la folie des dépenses militaires


Publié le 19-09-2015 à 17h00


Parade militaire de la Fête nationale dans le centre d'Athènes, en mars 2014. (LOUISA GOULIAMAKI / AFP)Parade militaire de la Fête nationale
dans le centre d'Athènes, en mars 2014. (LOUISA GOULIAMAKI / AFP)


Écrasée sous 320 milliards d’euros de dette, plombée par cinq années de récession économique, de faibles rentrée fiscales, victime d’un taux de chômage de 25% (50% chez les jeunes), la Grèce continue de consacrer, malgré tout, une part très importante de sa richesse nationale à ses dépenses militaires : près de 2% de son PIB. Ce petit pays (11 millions d’habitants) possède plus de chars (1.300 tanks dont 170 "Leopard 2" allemands) que l’Allemagne ou la Grande-Bretagne, cinq fois plus que la France. Principale raison de cette déraison budgétaire : la peur de la Turquie (72 millions d’habitants) ; la crainte, l’obsession de l’ancien ennemi ottoman qui a occupé la Grèce pendant près de quatre siècles.

Aiguisées par les réserves sous-marines de pétrole, les tensions en mer Égée entre Athènes et Ankara sont persistantes. "Depuis début janvier et jusqu’à aujourd’hui, la Turquie a violé pas moins de 475 fois l’espace aérien grec, soit 4 à 5 fois par jour", assure Kostas Isichos, vice-ministre de la défense jusqu’en juillet. "Et lors d’exercices navals, les bateaux de guerre turcs ont encerclé 22 îles grecques", ajoute-t-il.

Athènes et Ankara sont aussi en conflit virtuel et indirect à Chypre. Tandis que la Grèce soutient le gouvernement chypriote grec au sud, le nord est occupé depuis 1974 par les militaires turcs, qui soutiennent une République turque de Chypre du Nord. La Grèce se sent aussi menacée au nord par l’Albanie et la Macédoine. Car à Tirana comme à Skopje, certains n’ont pas renoncé au rêve de "Grande Albanie" ou de "Grande Macédoine", empiétant sur le territoire grec.

La menace turque dans toutes les pensées

Malgré ces tensions récurrentes, Syriza, la coalition de la gauche radicale arrivée au pouvoir en janvier 2015 sur un programme social, avait promis de réduire les dépenses militaires. "Mais, regrette, amer, Kostas Isichos, l’ex-responsable de la défense, on en est resté aux paroles sans passer aux actes".

Première raison de cet engagement électoral oublié : Syriza a confié le ministère de la Défense à Panos Kammenos, le chef d’un petit parti souverainiste, nationaliste de droite, dont la gauche radicale avait besoin pour avoir la majorité au Parlement. Panos Kammenos a exigé non seulement un portefeuille mais le maintien de son budget, d’autant plus que les militaires font partie de sa clientèle électorale. Mais il y a une autre raison, plus profonde, au retournement de Syriza.

"Face à la menace turque, le maintien des dépenses militaires fait l’objet d’un large consensus dans la population et dans la classe politique, de droite comme de gauche", analyse Thanos Dokos, expert en question de défense à la Fondation hellénique pour la politique étrangère et européenne.

La Turquie est une société militarisée qui ne respecte que la force et qui l’utilise", souligne l’analyste.

Même si chacun exclut une guerre ouverte, beaucoup à Athènes craignent qu’un des nombreux incidents ne dégénère en conflit et veulent se tenir prêt.

Les plans d'économie se heurtent au clientélisme

Après avoir notamment acquis des chasseurs F16 américains, des hélicoptères français, des sous-marins et des chars allemands, la Grèce a certes arrêté, depuis le début de la crise, en 2010, ses coûteux programmes d’achats d’armes. Mais les dépenses d’entretien, de maintenance et de fonctionnement de cet arsenal disproportionné coûtent cher. Sans compter les salaires des quelque 100.000 hommes de l’armée grecque (pour 11 millions d’habitants soit plus que la Pologne pourtant trois fois plus peuplée). Sous la pression des créanciers européens, Athènes aurait accepté, lors des négociations du plan de sauvetage financier du pays cet été, de réduire son budget de dépenses de 200 à 300 millions pour les deux prochaines années.

Un plan d’économie existe depuis 10 ans. Il consiste à réduire les effectifs et le nombre de casernes en Grèce continentale, notamment dans le Péloponnèse, pour redéployer les militaires restants vers les zones sensibles des frontières. Mais cette réforme se heurte aux élus locaux qui ne veulent pas perdre leurs installations militaires, au clientélisme qui règne en maître dans le pays. Et au niveau central, les hommes politiques, dont ceux de Syriza, rechignent, en cette période de chômage de masse, à couper dans les effectifs de l’armée et faire plus de sans-emplois.

Corrompus grecs et corrupteurs européens

Face aux pressions financières de Bruxelles, les Grecs dénoncent "l’hypocrisie" des Européens. "Ils nous reprochent notre dette élevée, nos déficits, qu’ils connaissaient parfaitement, alors qu’ils sont en bonne partie dus à des achats d’armes à prix fort dont ils ont bénéficié", souligne Manos Tsaldaris, spécialiste des questions de défense au Journal des rédacteurs (de gauche et indépendant). Si les contrats d’armements grecs ont été si coûteux, c’est qu’ils ont été accompagnés de sérieux dessous de table.

En 2013, l’ancien ministre de la Défense Akis Tsochadzopoulos a été condamné à 20 ans de prison pour avoir empoché 8 millions d’euros de commission occulte d’un contractant allemand. Cette condamnation reste une exception dans une mer de corruption sur les ventes d’armes, assure Kostas Isichos, l’ex-vice ministre de la Défense. Il dénonce une autre hypocrisie européenne. "Pour la corruption, c’est comme pour le tango : il faut être deux pour danser. Certes, il y a des corrompus grecs. Mais il y a aussi des corrupteurs européens".

Jean-Baptiste Naudet (envoyé spécial à Athènes)


http://tempsreel.nouvelobs.com/journaliste/14922/jean-baptiste-naudet.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Dim 27 Sep 2015 - 18:05

Citation :



PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Lun 5 Oct 2015 - 17:26


Citation :
Hellenic Army deployed helicopters to Israel for joint exercise
Greece and Israel have jointly carried out in mid-September an operational exercise that involved helicopters in conjunction with fighter aircraft. The Hellenic Army Aviation has deployed for the first time outside its borders since WW2, six Boeing AH-64A+/D Longbow Apache attack and Boeing CH-47D heavy helicopters.



The «Blue and White Glory» exercise took place in the Negev desert area. On its behalf, the Israeli Air Force took part with two Squadrons of fighter aircraft and one Squadron of attack and utility helicopters. The first sorties were to familiarize the Greek pilots with the environment. The following days the crews were involved in complex combined force scenarios. They carried out attack missions, day and night, and combat search and rescue of downed pilots.

Israel and Greece have further enhanced and accelerated their cooperation during the last five years. This cooperation includes Cyprus and should not be seen separately from the underwater gas fields found in the area, as well as the unstable security environment.


http://www.armyrecognition.com/october_2015_global_defense_security_news_uk/hellenic_army_deployed_helicopters_to_israel_for_joint_exercise_40510153.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Mar 13 Oct 2015 - 18:27

Citation :
Panzer Tracks

A number of pictures of Greek military vehicles during Exercise "Parmenion" 2015. Please also note the various camouflage pattern.


PHOTOS:
 
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Lun 26 Oct 2015 - 15:32

VBL
Citation :





https://ptisidiastima.wordpress.com/#jp-carousel-71379
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Ven 13 Nov 2015 - 15:28








Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Lun 30 Nov 2015 - 22:53

Citation :
Greece funds CH-47D buy


Theodore L Valmas, Athens - IHS Jane's Defence Weekly

29 November 2015



The Hellenic Ministry of National Defence has formally funded the acquisition of 10 ex-US Army Boeing CH-47D Chinook helicopters at a total cost of USD125.8 million.


Greece has approved USD125.8 million to spend buying 10 ex-US CH-47D. (Hellenic Armed Forces)

Although originally approved by the Greek government in October 2013 followed by the US State Department in December 2014, ongoing negotiations between Greece and its international creditors had prohibited any major defence spending until the country's financial rescue programme had been finalised.

The down payment for the acquisition, which includes spare engines and other spare parts, training, and logistical support, is expected to be made by the end of 2015, with payments running to 2022.

http://www.janes.com/article/56328/greece-funds-ch-47d-buy
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Mer 27 Jan 2016 - 16:20

Citation :

PHOTOS:
 
https://ptisidiastima.wordpress.com/2016/01/27/ekpaideysi-ethnofylakis/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Jeu 4 Fév 2016 - 18:38

Mirage 2000-5 Mk2
Citation :




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Jeu 11 Fév 2016 - 15:00

Citation :
Grèce: un hélicoptère de l'armée s'abîme en mer Egée, trois portés disparus


Athènes, 11 fév 2016 (AFP) -


Un hélicoptère militaire grec s'est abîmé en mer Egée près d'une petite île du Dodécanèse au cours d'un exercice de la marine avec à son bord trois membres d'équipage toujours portés disparus, a annoncé jeudi le ministère de la Défense.

L'épave de l'appareil a été récupérée près de Kinaros, petite île du Dodécanèse, par les équipes de secours qui recherchaient toujours jeudi matin les deux pilotes et le technicien, a indiqué le ministère.

"Le signal de l'hélicoptère a été perdu à 00H45 GMT... et un signal thermique a été localisé à 02H40 GMT dans la zone montagneuse de Kinaros", a précisé un porte-parole de la marine en précisant qu'une unité de commando et de pompiers d'élite poursuivait les recherches près de la petite île dans l'espoir de retrouver l'équipage.

"Nous n'avons pas encore récupéré toutes les pièces de l'hélicoptère, la zone étant très difficile d'accès", a expliqué le chef de forces armées Evangelos Apostolakis.

L'appareil, un Agusta Bell, qui avait décollé d'une frégate, n'a donné aucun signe de difficulté avant de s'écraser, a-t-il ajouté.

Le ministère de la Défense Panos Kammenos, qui a quitté le sommet de l'Otan à Bruxelles pour rentrer à Athènes, a démenti la mort des trois membres d'équipage évoquée plus tôt par l'agence de presse ANA, demandant dans un tweet le respect pour leurs familles.

Le ministre de la Défense Panos Kammenos a quitté le sommet de l'Otan à Bruxelles pour rentrer à Athènes.

D'autres navires de la marine, un avion militaire et un hélicoptère participaient aux recherches, a précisé l'agence.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/12330-grece-un-helicoptere-de-larmee-sabime-en-mer-egee-trois-portes-disparus
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Lun 15 Fév 2016 - 17:23

Citation :
Greece to return Orion MPAs to service with MLU

Gareth Jennings, London - IHS Jane's International Defence Review

14 February 2016



The Hellenic Air Force (HAF) has five P-3Bs that are currently in storage. Lockheed Martin has been awarded a contract to reactivate
one, and to procure mid-life upgrade kits for the remaining four. Source: Hellenic Navy




The Hellenic Air Force (HAF) is moving ahead with plans to upgrade its mothballed fleet of Lockheed Martin P-3B Orion maritime patrol aircraft (MPA), with the manufacturer awarded a contract on 11 February.

Awarded by the US Naval Air Warfare Center Aircraft Division, the USD141.9 million contract covers the reactivation of one P-3B aircraft, as well as the procurement of hardware kits for the upgrade/modernisation of four P-3B aircraft to support a structural mid-life upgrade (MLU).

In addition, this contract provides for phased depot maintenance; an indigenous mission integration and management system; new avionics; and other ancillary hardware and services.

According to the US Department of Defense (DoD), this MLU should be complete by the end of July 2019 and will increase the aircraft's service life by 15,000 hours (equivalent to 20 years of normal service).

The HAF has five P-3Bs listed in its inventory that have been in service since 1996. Although assigned to 353 Squadron based at Elefsis near Athens, all of these aircraft have been in storage pending a decision on the proposed MLU.

While the contract notification does not specify the precise nature of the structural MLU, the reference to 15,000 hours of increased service life indicates that it will include a re-winging effort. This typically involves the replacement of the aircraft's outer wing, centre fuselage, and horizontal stabiliser, all of which have been found to be susceptible to fatigue. As well as increasing the aircraft's service-life, this re-winging will also open-up the full performance envelope of 2.5 g (those aircraft with original wings are limited to 1.5 g ).

In March 2015 Lockheed Martin announced it was restarting production of P-3 wingsets to satisfy the MLU requirements of Canada and Chile, while Germany too is to change the wings on its aircraft via Airbus Defence and Space.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Mar 23 Fév 2016 - 17:57

Citation :


PHOTOS:
 
https://ptisidiastima.wordpress.com/2016/02/23/95adte-16a/
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Mer 13 Avr 2016 - 12:15

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Mer 20 Avr 2016 - 18:20

Citation :


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Mer 27 Avr 2016 - 9:40

Citation :
Hellenic Navy launched ancient trireme Olympias back to sea

The Hellenic Navy has launched trireme Olympias back to sea after a period of repairs. A successful test sail took place on Tuesday 19 April before the ship took its place again at the Museum of Naval Tradition at Faliro area in Athens. The crew consisted of 170 cadets from the Naval Academy and the Naval Academy of Non-Commissioned Officers.








http://worlddefencenews.blogspot.com/







Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Lun 16 Mai 2016 - 12:40

Citation :
Hellenic Navy Type 214 Submarines... Swift, Silent and Lethal

After a series of problems regarding the management of the Skaramagkas Shipyards, the Hellenic Navy surfaced the HN Matrozos (S-122), a TKMS Type 214 submarine, at the island of Megisti (also known as Kastelorizo). The pictures were published during the submarine’s operational sail at the Eastern Aegean and Mediterranean Sea.




http://worlddefencenews.blogspot.com/search?updated-max=2016-05-14T06:21:00-07:00&max-results=10






Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20349
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   Mer 1 Juin 2016 - 17:49

Citation :

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Forces armées grecques/Hellenic Armed Forces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 24 sur 26Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 23, 24, 25, 26  Suivant
 Sujets similaires
-
» Assemblée nationale. Emploi des forces armées sur le territoire national pour protéger la population.
» IMPLANTATION DES UNITES DE FORCES MOBILES
» L'armée de l'air contrainte de quitter (temporairement?) Manas, au Kirghizstan
» Armée de terre Japonaise
» Armée de terre , 102.000 hommes d’ici 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: