Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Commerce d'armement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22, 23, 24  Suivant
AuteurMessage
moulay ismaiil
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1477
Inscrit le : 28/04/2014
Localisation : moyen orient
Nationalité : saudi arabia

MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Ven 16 Mai 2014 - 5:58

Et au finale tout ça finiras en feux d'artifice géant .

_________________
...... إِن تَنصُرُوا اللَّهَ يَنصُرْكُمْ .......

(...si vous secourez Allah alors il vous secourra....) S. Mohamed V.47
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Mar 20 Mai 2014 - 1:12

Citation :
Défense: Israël est 10ème Exportateur Mondial en Matière d'Armement

http://www.israelvalley.com/news/2014/05/19/43317/defense-israel-est-10eme-exportateur-mondial-en-matiere-d-armement
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Mer 28 Mai 2014 - 0:28

Citation :
L'Eurofighter et l'A400M en mal d'export

http://www.usinenouvelle.com/article/l-eurofighter-et-l-a400m-en-mal-d-export.N263749#xtor=RSS-300
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Ven 6 Juin 2014 - 12:01

Citation :
Germany backs France on Russia warship contract


BRUSSELS - Germany has defended France’s plan to deliver a warship to Russia in October despite US criticism of the move.

Chancellor Angela Merkel said on Wednesday (4 June) in Brussels that interruption of delivery might only come if the EU adopts “stage three” sanctions - economic sanctions - against Russia.

But she said the EU is not launching stage three because Russia did not stop Ukraine’s 25 May presidential elections from going ahead.

“The question of exports to Russia falls under stage three. About when to trigger stage three, if there is more destabilisation we have agreed, also myself bilaterally with the US President, that if elections take place we won't trigger stage three. We see elections have taken place successfully, but that there were also negative elements of destabilisation [in east Ukraine],” she noted.

“If there is further destabilisation, yes, stage three - we've always said it,” she added.

She also commended French diplomacy for inviting Ukraine’s pro-Western president-elect, Petro Poroshenko, as well as Russian leader Vladimir Putin to a D-Day anniversary event on Friday in the hope of brokering a first meeting.

She spoke after the leaders of the G7 group of wealthy nations met in the EU capital without Putin in a snub prompted by his attack on Ukraine.

Hollande also defended the warship contract.

He told media that none of the G7 leaders mentioned the deal. “The contract was signed in 2011 and is in the process of being completed. It will be fulfilled in October and the [first] ship will be delivered,” he said.

“Today we are executing the contract in full legal compliance because we’re not at that level of sanctions.”

The US state department recently criticised the arms sale as “unhelpful” in terms of signals on Western unity.

Franco-US relations have also hit a stumbling block over a US decision to fine French bank BNP Paribas billions of dollars for non-compliance with US sanctions on Cuba and Iran.

But Hollande said the fine has nothing to do with the warships.

He noted that he “respects” the independence of US regulators on BNP Paribas and that US leader Barack Obama recently gave him a warm welcome in Washington.

He also said the G7 is united on Russia after leaders on Thursday published a communique threatening “significant additional restrictive measures ... on Russia should events so require.”

The Wall Street Journal reports that more than 400 Russian sailors will on 22 June begin training in the French port of Saint-Nazaire on how to use the “Mistral” amphibious assault vessels.

The €1.2 billion contract for two ships has created around 1,000 jobs in French shipyards and France would face steep fines for contractual non-compliance if it halts delivery.

One EU diplomat noted that even hawkish EU countries on Russia sympathise with Hollande.

“It’s easy for the US to say this deal is ‘unhelpful’ because they do not have to pay the price that France would have to pay,” the contact said.

“France also sees what other EU countries are doing. Why should it stick its neck out on the Mistrals, when [British firm] BP has just signed a major new deal with [Russian company] Rosneft when it didn’t have to?” the source added, referring to a May contract on oil exploration.

For his part, Putin in an interview with French TV ahead of his D-Day visit confirmed he would seek financial redress if he does not get his ship on time.

"It wouldn't contribute positively to the future development of our relations in the domain of technological and military co-operation," he told the France 1 broadcaster.

"But in principle, we are open to co-operation, eventually to place new orders [for military hardware] if our French partners wish to continue the co-operation", he said.
http://euobserver.com

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Ven 18 Juil 2014 - 17:09

Citation :
Japan approves first weapons transfer after arms ban relaxed


The Abe Cabinet on July 17 gave the green light for sales of missile parts to the United States, the first approval since the government eased Japan’s long-standing ban on weapons exports in April.

Cabinet ministers at a National Security Council meeting approved the export of a sensor part for use in surface-to-air Patriot Advanced Capability-2 (PAC-2) missiles.

Mitsubishi Heavy Industries Ltd., which has a contract with PAC-2 missile producer Raytheon Co., is manufacturing the sensor part.

According to Defense Ministry officials, the United States no longer uses the PAC-2 missile, and Raytheon had stopped production of the sensor part.

However, the United States plans to export the PAC-2 missile to Qatar in the Middle East and asked Japan to export the sensor part.

“While we had been approached about the part in the past, we declined because of the three principles on the export of weapons,” a high-ranking Defense Ministry official said.

The April decision to replace those principles with three new principles on the transfer of defense equipment made the export of the sensor part possible.

Some Defense Ministry officials urged caution in making the symbolic first export a part to be used in such a highly destructive weapon.

However, a source in the prime minister’s office said Japan could not turn down the strong request made by the United States.

Under the three new principles, Japan, in principle, must give prior consent before any weapon exported can be shipped to a third nation. That measure is designed to prevent such weapons from being sold to third nations for use in a military conflict.

However, the latest case does not require such prior consent because it involves the export of a part to the manufacturer of a weapon.

The United States has already exported the PAC-2 missile to Israel, Saudi Arabia and Kuwait.

“Our end user is the United States, so where the United States exports the missile is none of our business,” a Defense Ministry official said.

That leaves open the possibility that PAC-2 missiles containing parts made by a Japanese manufacturer could be used in military conflicts in the Middle East since it would be in the hands of many nations.

About 20 percent of the defense equipment used by the Self-Defense Forces is manufactured in Japan through contracts with foreign companies. With overseas demand strong for parts containing Japanese sensor technology, exports of sensor parts will likely increase in the future.

The ministers who attended the National Security Council meeting on July 17 also approved joint research with Britain on missiles for fighter jets.

The research would involve sensor technology designed to heighten the accuracy of missiles for the F-35 stealth fighter jet that the SDF plans to purchase.
http://ajw.asahi.com/article/behind_news/politics/AJ201407180025

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17054
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Mer 23 Juil 2014 - 17:27

Citation :
Le Royaume-Uni continue d'exporter des armes vers la Russie (rapport parlementaire)
     
Londres, 23 juil 2014 (AFP) -


Le Royaume-Uni continue d'exporter des armes et de l'équipement militaire vers la Russie, selon un rapport parlementaire britannique publié mercredi, deux jours après les critiques de David Cameron sur la vente par la France de navires militaires à Moscou.

Le Premier ministre britannique a appelé l'Union européenne à proscrire les ventes d'armes à la Russie - accusée d'équiper et de former les séparatistes prorusses en Ukraine - et a affirmé lundi que le Royaume-Uni avait déjà arrêté de telles exportations, comme promis en mars.

Mais le rapport parlementaire publié mercredi met en lumière que 251 licences délivrées par le gouvernement britannique permettant la vente de biens contrôlés pour une valeur globale d'environ 132 millions de livres (167 millions d'euros) sont toujours en vigueur.

Ces licences d'exportation autorisent la vente de fusils de précision, de munitions pour armes légères, de gilets pare-balles, d'"équipement cryptographique", de communication militaire et de vision nocturne, précise le rapport.

Seules 31 licences ont été suspendues ou retirées, et il n'était plus permis que la Russie soit une destination à l'export pour trois autres licences, révèle le rapport.

M. Cameron avait demandé lundi à l'UE d'adopter des sanctions économiques d'envergure contre la Russie et à cesser toute vente d'armes à ce pays, pointant du doigt celles de la France.

Interrogé spécifiquement sur la vente controversée des navires militaires français de type Mistral à la Russie, David Cameron avait répondu: "franchement, il serait impensable dans ce pays de mener à bien une commande comme celle qu'ont les Français mais nous devons mettre la pression sur tous nos partenaires pour dire que nous ne pouvons pas continuer à faire des affaires comme si de rien n'était avec un pays, quand il se comporte comme ça".

Le ministre français des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avait répondu dès le lendemain en ironisant: à Bruxelles, "les Anglais ont été extrêmement aimables entre guillemets, en disant: jamais nous n'aurions fait cela (honorer le contrat, ndlr). Je leur ai rappelé que le principe que j'ai dit existait pour tout le monde, et je leur ai dit aussi: +chers amis britanniques, parlons aussi de la finance. J'ai cru comprendre qu'il y avait pas mal d'oligarques russes à Londres+".

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/8445-le-royaume-uni-continue-dexporter-des-armes-vers-la-russie-rapport-parlementaire  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17054
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Lun 28 Juil 2014 - 21:52

Citation :
La Russie veut se passer de ses importations militaires européennes

Moscou, 28 juil 2014 (AFP) -


Le président russe Vladimir Poutine a demandé lundi au complexe militaire russe de limiter ses importations tandis que l'Union européenne s'apprête à imposer à la Russie de nouvelles sanctions portant sur la vente d'armes et de technologies sensibles.

Vladimir Poutine a assuré que l'industrie de la Défense russe était "tout à fait" capable de produire tout ce dont le pays avait besoin, lors d'une réunion qui s'est tenue dans la résidence de l'homme fort de Russie, près de Moscou.

La Russie va ainsi concentrer son attention "sur l'accélération des efforts pour substituer aux importations militaires, du matériel produit à domicile, et ceci, sur une base la plus large possible", a déclaré M. Poutine, cité par l'agence Interfax.

L'Union européenne pourrait décider dès mardi d'adopter de nouvelles sanctions à l'encontre de Moscou pour son rôle dans la crise ukrainienne, en interdisant notamment les nouvelles ventes d'armes et de technologies sensibles.

"Notre objectif est de nous protéger contre les risques de rupture de contrat par nos partenaires étrangers, y compris pour des motifs politiques", a indiqué le président russe.

La Russie est l'un des plus importants exportateurs d'armes au monde, mais également un importateur de matériel militaire et de technologies.

Une de ses plus importantes acquisitions récentes est l'achat à la France de deux navires de guerre Mistral pour 1,2 milliard d'euros. Ces deux porte-hélicoptères doivent être livrés dans les mois qui suivent malgré les nouvelles sanctions.

Les Européens et les États-Unis ont durci leur position à l'égard de Moscou depuis le crash mi-juillet d'un avion malaisien dans l'est de l'Ukraine, en proie à une insurrection prorusse.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/8496-la-russie-veut-se-passer-de-ses-importations-militaires-europeennes
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17054
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Mar 5 Aoû 2014 - 16:14

Citation :
Lockheed Martin reste le meilleur vendeur d'armes de la planète

Michel Cabirol   |   05/08/2014, 6:45  

Année après année, l'américain reste toujours au sommet des groupes de défense. Thales entre dans le top dix, en se plaçant au 9e rang mondial, selon le classement annuel dévoilé lundi par le magazine américain "Defense News".  

Indéracinable Lockheed Martin... Depuis l'an 2000, le groupe américain a toujours gardé la première place du classement annuel des groupes de défense dévoilé lundi par le journal américain "Defense News". En 2014, le constructeur de l'avion de combat F-35 a encore très facilement repoussé ses poursuivants, notamment Boeing (32 milliards de dollars de ventes dans la défense en 2013) et le britannique BAE Systems (28 milliards de dollars), qui complètent le podium, en affichant un chiffre d'affaires 2013 dans la défense de 40,49 milliards de dollars. Une activité pourtant en baisse de près de 10 % par rapport à 2012.

Pour compenser la baisse de ses activités de défense, Lockheed Martin est entré sur le marché civil dans des domaines comme la gestion de trafic aérien, la formation et la simulation dans l'aéronautique, l'énergie... Basé au Maryland, le groupe a ainsi pu compenser la chute de son chiffre d'affaires dans la défense entre 2012 et 2013 (plus de 4,3 milliards de dollars). Au total, les ventes globales de Lockheed Martin ont seulement baissé de 1,8 milliard de dollars. Aujourd'hui le groupe américain ne réalise plus que 89 % de son chiffre d'affaires dans la défense, contre plus de 95 % en 2013 et 2012. En 2000, la défense ne représentait que 63 % de son chiffre d'affaires global.

Thales dans le "Top Ten"

Curieux paradoxe. Alors que le PDG Jean-Bernard Lévy veut orienter son groupe vers les activités civiles en raison de la baisse des budgets de défense des pays matures, Thales est revenu en 2014 dans le "Top Ten" des groupes de défense. Un classement inédit depuis 2007, année où Denis Ranque était encore à la tête du groupe d'électronique. Avec près de 11 milliards de dollars de chiffre d'affaires dans la défense (soit 56,30 % de ses ventes globales), le groupe français se classe à la neuvième place du classement des 100 premiers groupes de défense.

Il est bien sûr devancé par Airbus Group (7e rang), qui lui aussi se réoriente vers le civil. Le groupe européen, basé aux Pays-Bas, a réalisé 16,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires dans la défense sur un total de 81,1 milliards. Deux fois moins que son rival américain Boeing, qui a enregistré 32 milliards de ventes dans le militaire. A noter la bonne performance du groupe naval DCNS qui entre dans le "Top 20" de ce classement avec un chiffre d'affaires de 4,6 milliards de dollars (16e rang). Ce qui n'est pas son meilleur classement (14e en 2003). Safran (23e), qui gagne deux places par rapport à 2013 (25e), Dassault Aviation (50e, contre 55e en 2013) et Nexter (63e, contre 70e en 2013) complètent les groupes français dans le Top 100 de ce classement de "Defense News".

Six américains dans les dix premiers

Ce n'est pas une surprise. Mais pour ceux qui ont envie de baisser la garde en Europe, cela rappelle un peu plus l'hégémonie des Etats-Unis sur le marché mondial des ventes d'armes, une activité de souveraineté nationale par excellence. Six groupes américains - Lockheed Martin (1er), Boeing (2e), Raytheon (4e), Northrop Grumman (5e), General Dynamics (6e) et United Technologies (8e) - sont parmi les dix plus grands groupes mondiaux de défense. Et parmi les 20 premiers, ils sont treize : outre les six premiers, L-3 Communications, Huntigton Ingalls Industries (construction navale), Honeywell, Textron, Booz Allen Hamilton (SSII), General Electric et Exelis (conglomérat).

Seuls quatre groupes européens parviennent à concurrencer les Américains dans les dix premiers groupes mondiaux de défense : BAE Systems (3e), Airbus Group (7e), Thales (9e) et enfin l'italien Finmeccanica (10e), qui a régressé de deux places entre 2013 et 2014. En outre, le Russe Almaz-Antey (systèmes de défense aériens, électronique) se glisse à la 12e place, le motoriste britannique Rolls-Royce à la 14e et DCNS à la 16e.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20140804trib000843051/lockheed-martin-reste-le-meilleur-vendeur-d-armes-de-la-planete.html  
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9333
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Ven 5 Sep 2014 - 20:46

Le DSI de septembre 2014 (numéro 106) recèle quelques infos a retenir. Je balance en vrac :

L'US navy va céder la totalité de leur 10 frégates avant septembre 2015. Un croiseur de classe ticonderoga va également être cédée. Raisons économiques.

La Jordanie va acquérir un 3 eme gunship (C 295).

La Chine a mis en service le missile antinavire supersonique YJ-12. 400 km de porté. Au dela donc de la bulle d'une Aegis...également lançable depuis le J11. La Chine serait en train de développer des vehicUles de combat et MBT robotisé.

Les deals (je mets uniquement ce qui un intérêt pour nous):

Le Danemark achete via FMS 9 helico Sikorsky MH-60R pour 115 M$
L'Inde toujours via FMS achete 6 C130J-30 pour 560 M$
L'Irak, 5000 hellfire pour 750 M$

Pour rire : sans intégrer tout les frais, le cout de revient d'un F35C s'etabli a 337 M$ !!!
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Lun 8 Sep 2014 - 15:04

Citation :
India Could Sell High Speed Anti-Ship Missile to Vietnam, Venezuela

http://news.usni.org/2014/09/04/india-sell-high-speed-anti-ship-missile-vietnam-venezuela
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Ven 12 Sep 2014 - 11:03

Citation :
Armement : quand Berlin trahit l'esprit de la coopération franco-allemande

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20140911trib000848346/armement-quand-berlin-trahit-l-esprit-de-la-cooperation-franco-allemande.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17054
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Sam 13 Sep 2014 - 16:51

Citation :
Armement : Arabie Saoudite, Singapour et Maroc meilleurs clients de la France en 2013.

Michel Cabirol   |   10/09/2014

Arabie Saoudite, Singapour et Maroc. Les trois premiers clients de l'industrie d'armement française ont représenté en 2013 près de la moitié des exportations d'armements tricolores (3,1 milliards sur 6,87 milliards).

Arabie Saoudite (1,92 milliard d'euros), Singapour (651,3 millions) et Maroc (584,9 millions). Voici les trois meilleurs clients des industriels de l'armement français en 2013. L'an dernier, ils ont cumulé à eux trois près de la moitié des exportations d'équipements militaires français (3,15 milliards) sur un total de 6,87 milliards d'euros de prises de commandes, qui ont explosé de 43 % en 2013 (4,8 milliards). Huit contrats d'un montant de plus de 200 millions ont été gagnés en 2013 (contre 3 en 2012). Soit un pactole de 2,82 milliards d'euros. Une performance qui permet à la France de rester au quatrième rang des exportateurs mondiaux d'armements, selon le rapport 2014 au Parlement sur les exportations d'armement de la France.

Par ailleurs, l'an dernier, la France a livré pour 3,8 milliards d'armements, dont 924 millions au Proche et Moyen-Orient. Des livraisons stables sur les cinq dernières années (3,3 milliards en 2012, 3,7 milliards en 2011, 3,7 milliards en 2010, 3,7 milliards en 2009).

Quinze pays ont commandé plus de 100 millions à la France

Outre les trois premiers clients de la France en 2013, douze autres pays ont acheté du matériels français pour plus de 100 millions d'euros : Indonésie (480 millions), Brésil (339 millions),  Émirats Arabes Unis (335,2 millions), Ouzbékistan (208 millions), Inde (180 millions), Bolivie (161 millions), Qatar (124,9 millions), États-Unis (125,2 millions), Allemagne (115,3 millions), Malaisie (108,9 millions), Chine (107,8 millions) et Oman (104,1 millions). A noter que les exportations vers la Chine de matériels duals restent stables par rapport aux années précédentes (114,3 millions en 2012, 93,7 millions en 2011, 109,8 millions en 2010).

Selon une étude d'impact réalisée par le ministère de la Défense, le conseil des industries de défense (Cidef) avec le cabinet McKinsey & Co, environ 40.000 emplois en France sont concernés par les ventes d'armes à l'exportation, auxquels s'ajoutent 10.000 emplois indirects chez les fournisseurs. "Dans une France frappée par le chômage et menacée de désindustrialisation, ces 50.000 emplois sont d'une importance vitale", a souligné mardi le ministre, Jean-Yves Le Drian. Sans les exportations d'armements, "le déficit de la balance commerciale aurait été de 5 à 8 points plus élevé chaque année" sur la période 2008-13, selon cette étude.

Pour Jean-Yves Le Drian, les opérations militaires "nombreuses, difficiles" dans lesquelles la France est engagée, notamment en Afrique, "font pleinement partie de cette dynamique" des exportations, en démontrant "la puissance et la fiabilité" du matériel issu de l'industrie de défense. Il s'est également félicité de l'"état d'esprit d'action en commun" des industriels français, évoquant "l'équipe de France des exportations d'armement".

Arabie Saoudite dépasse le milliard de commandes

Pour la première fois depuis 2007 (1,1 milliard), Ryad a commandé à la France pour plus d'un milliard d'euros d'armements. Le contrat qui pèse le plus en Arabie Saoudite et d'une façon générale dans le bilan des commandes françaises, est bien sûr LEX (Life Extension Sawari 1), la modernisation de quatre frégates et de deux pétroliers ravitailleurs de la marine saoudienne d'un montant de 1,1 milliard. A cette commande de DCNS, il faut rajouter un premier contrat engrangé par le groupe naval pour la modernisation de trois frégates Sawari 2 (programme ERA) d'un montant de 150 millions.

Par ailleurs, MBDA a conclu plusieurs contrats avec le royaume. Le missilier européen a vendu des missiles sol-air VL Mica à la Garde nationale, l'armée privée du roi commandée par le prince Mitaeb bin Abdullah (150 millions d'euros) ainsi que des Mistral, un missile surface-air de très courte portée. Surtout, le missilier a vendu un nouveau lot de missiles de croisière Storm Shadow (environ 500 millions), fabriqués en France.

Singapour et Maroc sur le podium

Traditionnel client de la France, Singapour se classe au deuxième rang des clients de la France même si l'Ile-Etat a préféré l'année dernière acheter des sous-marins allemands que français. C'est MBDA qui a réalisé la plus grosse commande avec la vente de missiles Aster pour plus de 300 millions d'euros. Un second contrat majeur a été signé avec les Singapouriens, la vente de six avions ravitailleurs MRTT (la part française s'élève à un tiers du contrat sur ce type d'appareils).

Le Maroc est la grosse surprise dans le classement des très bons clients des industriels de l'armement tricolores en 2013. Astrium (devenu Airbus Space Systems) et Thales Alenia Space (TAS), en tant que maître d'œuvre, ont signé l'année dernière un contrat portant sur la vente de deux satellites d'observation de type Pléiades au Maroc en deux phases (1 + 1), dont le montant s'élèverait à un peu plus de 500 millions d'euros, lancement compris. Un contrat tenu confidentiel.

Bolivie, Ouzbékistan, des nouveaux pays clients

De nouveaux clients apparaissent dans les clients de la France. Ce sont le cas de la Bolivie qui s'est offert 6 Super Puma AS332 C1e pour plus de 150 millions d'euros et de l'Ouzbékistan qui a acheté 10 Fennec et 6 Cougar. Deux contrats pour Airbus Helicopters, qui perce sur des marchés où la France était inexistante jusqu'ici dans le domaine de l'armement. C'est aussi le cas au Turkménistan mais de façon plus modeste (32,7 millions de commandes en 2013).

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20140910trib000848205/armement-arabie-saoudite-singapour-et-maroc-meilleurs-clients-de-la-france-en-2013.html
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6227
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Sam 13 Sep 2014 - 21:32

Citation :
Missiles : Berlin bloque un contrat de MBDA dans le Golfe
ALAIN RUELLO / CHEF DE SERVICE ADJOINT | LE 10/09 À 17:59

Berlin, qui a engagé une politique plus restrictive en matière d’exportations d’armements, bloque un contrat de missile Milan de MBDA dans un pays du Golfe.
Les prises de position anti-exportations d’armements à Berlin commencent à se faire sentir en France. Ainsi, l’Allemagne bloque-t-elle depuis le début de l’année un contrat de missile de MBDA dans un pays du Golfe. Il s’agirait, selon nos informations, du Milan ER, dernière génération de cet armement terrestre mondialement vendu. Comme son poste de tir est conçu outre Rhin, sa vente nécessite une autorisation du gouvernement allemand, que ce dernier refuse de donner.

Ce n’est pas la première fois que l’Allemagne freine un contrat d’exportation d’un armement français en partie fabriqué sur son sol.

Fin 2012, Nexter en a fait les frais pour la vente à l’Arabie Saoudite d’Aravis, un blindé monté sur châssis Mercedes . Mais, pour cette affaire comme les autres, le problème avait fini par se régler, d’autant que la France et l’Allemagne sont liés par l’accord Debré-Schmidt. Conclu au début des années 70 par les ministres de la défense d’alors, cet accord a empêché tout veto d’un des deux pays à l’exportation par l’autre d’un armement produit en coopération.

Politique restrictive

Tel ne semble plus être le cas. Suivant en cela son opinion publique, Sigmar Gabriel, le ministre de l’économie, vice-chancelier et président du parti social-démocrate (SPD), a engagé une politique beaucoup plus restrictive en matière d’exportations d’armements en dehors des pays de l’Otan et de l’Union européenne, sauf si les intérêts nationaux l’exigent.

Quitte à mettre en difficultés les champions allemands du secteur, comme Krauss-Maffei Wegmann, qui a annoncé son intention de fusionner avec le français Nexter. Celui à qui on prête l’ambition de remplacer Angela Merkel aurait même pris position contre ce rapprochement, favorisant plutôt une alliance germano-germanique avec Rheinmetall , selon « Die Zeit ».

En France, outre MBDA, Renault Trucks Defense sentirait aussi les effets de la nouvelle politique allemande. Les industriels allemands de l’armement eux-mêmes commencent à s’en inquiéter au point que certaines PME du secteur envisagent de se délocaliser au Royaume-Uni, en Italie ou même chez nous !

Contactés, ni MBDA, ni le ministère de la défense n’ont souhaité s’exprimer.


http://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/0203764784672-missiles-berlin-bloque-un-contrat-de-mbda-dans-le-golfe-1041129.php

_________________
Gloire à nos aieux  


Dernière édition par Alloudi le Sam 13 Sep 2014 - 21:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17054
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Sam 27 Sep 2014 - 14:27

Citation :
Le traité sur le commerce des armes entrera en vigueur fin décembre
     
Nations unies (Etats-Unis), 25 sept 2014 (AFP) -


Huit pays ont déposé simultanément jeudi à l'ONU leurs instruments de ratification du Traité sur le commerce des armes (ATT), ce qui assure que le traité entrera en vigueur le 24 décembre prochain.

Il s'agit de l'Argentine, du Portugal, de la République tchèque, de l'Uruguay, de la Bosnie, de Sainte Lucie, des Bahamas et du Sénégal, qui ont participé à une cérémonie de ratification en marge de l'Assemblée générale de l'ONU.

Le nombre de ratifications passe ainsi à 53 pays, dont la plupart des membres de l'Union européenne.

Ce traité, le premier du genre, doit être ratifié par un minimum de 50 Etats pour entrer en vigueur, ce qui se produit 90 jours après la 50ème ratification.

Deux autres pays, le Namibie et la Géorgie, ont aussi signé jeudi le traité, ce qui porte à 120 le nombre de pays signataires.

Le traité, adopté en avril 2013 par l'Assemblée générale de l'ONU, vise à moraliser le commerce international des armes conventionnelles, un marché de plus de 80 milliards de dollars par an.

Chaque pays signataire devra évaluer avant toute transaction si les armes vendues risquent d'être utilisées pour contourner un embargo international, violer les droits de l'homme ou être détournées au profit de criminels.

Les armements couverts vont du pistolet aux avions et navires de guerre, en passant par les missiles. Le texte porte sur tous les transferts internationaux (importation, exportation, transit, courtage), sans toucher aux législations nationales sur l'acquisition et le port d'armes.

Les Etats-Unis, principal acteur de ce marché, ont signé le texte après avoir obtenu que les munitions soient traitées à part, avec des contrôles moins complets, mais ne l'ont pas encore ratifié.

Le Parlement français avait ratifié le traité à l'unanimité en décembre 2013.

"Ce traité solide et contraignant va redonner espoir à des millions de gens dans le monde", a déclaré le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon. "Tous les acteurs du marché des armes doivent rendre des comptes".

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/8842-le-traite-sur-le-commerce-des-armes-entrera-en-vigueur-fin-decembre
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17054
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Dim 12 Oct 2014 - 17:09

Citation :
L'Allemagne va-t-elle bloquer aussi un contrat d'Airbus Helicopters en Ouzbékistan ?

Selon plusieurs sources concordantes, Berlin travaille sur un éventuel blocage de livraisons d'hélicoptères d'Airbus Helicopters vers l'Ouzbékistan. L'Allemagne a déjà bloqué deux contrats signés par le missilier MBDA et par Renault Trucks Défense.

Un nouveau contrat d'armement français est dans le collimateur de Berlin, selon plusieurs sources concordantes. L'Allemagne est actuellement en train de réfléchir pour savoir si elle bloque la livraison d'hélicoptères fabriqués par Airbus Helicopters à l'Ouzbékistan. Berlin "se tâte", explique un proche du dossier. "Les Allemands vont vraisemblablement le faire", explique une autre source. Le constructeur de Marignane avait conclu un contrat avec Tashkent portant sur l'acquisition de 10 Fennec et 6 Cougar pour un montant d'environ 180 millions d'euros. Contacté par "La Tribune", Airbus Helicopters n'a pas souhaité faire de commentaire.

Ce n'est pas la première fois que Berlin bloque des contrats en cours de livraison. Ce qui agace fortement Paris et les industriels, y compris Tom Enders. "Alors qu'on parle sans cesse de davantage de coopération et de consolidation du secteur de la défense en Europe, on s'attaque à des décennies de coopération franco-allemande", avait critiqué le président exécutif d'Airbus Group. L'Allemagne, qui pratique une politique de plus en plus restrictive en matière d'exportation sous l'impulsion du ministre de l'Economie allemand SPD Sigmar Gabriel, bloque déjà un contrat de MBDA en cours d'exécution et la finalisation d'une commande de Renault Trucks Defense (RTD).

Des livraisons bloquées au Qatar et au Liban

Le missilier est empêché par l'Allemagne de livrer depuis le début de l'année des missiles antichars Milan ER (un programme en coopération) vers un pays du Golfe. Berlin bloquerait les postes de tir fabriqués en Allemagne. Le groupe français Renault Trucks Défense, détenu par le suédois Volvo AB, est également bloqué dans la finalisation d'un contrat avec le Liban pour une commande de VAB Mark3.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20141010trib2bd1ae5d6/l-allemagne-va-t-elle-bloquer-aussi-un-contrat-d-airbus-helicopters-en-ouzbekistan.html
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2671
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Dim 12 Oct 2014 - 19:03

il faudra vraiment que la France comprenne qu'elle n'a rien a faire avec l'Allemagne question armement.
Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division


messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Dim 12 Oct 2014 - 21:17

Gémini a écrit:
il faudra vraiment que la France comprenne qu'elle n'a rien a faire avec l'Allemagne question armement.

c'est même urgent et il faut aussi demandé des arrièré parce que vraiment c'est fait de manière abusive de maniere bete et méchante
Revenir en haut Aller en bas
charly
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2381
Inscrit le : 25/05/2011
Localisation : Aquitaine
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Dim 12 Oct 2014 - 21:29

Attention, faire la différence entre décision politique et industrie.

Les industries allemande de defense veulent quitter l Allemagne pour s installer en France par exemple. Cela pour eviter les décisions politiques. Il faut que les deux industries coopèrent.

_________________
« Je voudrais que les Français renouent avec cette idée simple selon laquelle ce n’est pas seulement un territoire qu’il leur faut défendre (…) mais aussi une façon d’être, une langue, une civilisation. Bref, l’ensemble d’un patrimoine dont nous sommes les héritiers. Et s’ils venaient à oublier ou à refuser cette idée, alors je craindrais beaucoup pour l’avenir de mon pays », plaidait François Léotard, peu suspect de sympathie avec des idées extrêmes.
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12865
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Dim 12 Oct 2014 - 23:01

charly a écrit:
Attention, faire la différence entre décision politique et industrie.

Les industries allemande de defense veulent quitter l Allemagne pour s installer en France par exemple. Cela pour eviter les décisions politiques. Il faut que les deux industries coopèrent.

Tiens il est ou ton nationalisme de carton pate ? Tu gueule pas la ? Un pays qui empêche la France d'honorer ses engagements et toi tu nous parle de attention faire la différence entre politique et industrie... clown

L'Allemagne va aussi payer les indemnités liée à la non livraison ? Laughing

Ca fait des années que je dis que l'Allemagne objectivement est un obstacle pour la France... mais bon le sous citoyens que je suis à forcement tord Rolling Eyes

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
arsenik
General de Division
General de Division


messages : 4637
Inscrit le : 19/05/2012
Localisation : juste a coté
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Dim 12 Oct 2014 - 23:39

Fahed64 a écrit:
charly a écrit:
Attention, faire la différence entre décision politique et industrie.

Les industries allemande de defense veulent quitter l Allemagne pour s installer en France par exemple. Cela pour eviter les décisions politiques. Il faut que les deux industries coopèrent.

Tiens il est ou ton nationalisme de carton pate ? Tu gueule pas la ? Un pays qui empêche la France d'honorer ses engagements et toi tu nous parle de attention faire la différence entre politique et industrie... clown

L'Allemagne va aussi payer les indemnités liée à la non livraison ? Laughing

Ca fait des années que je dis que l'Allemagne objectivement est un obstacle pour la France... mais bon le sous citoyens que je suis à forcement tord Rolling Eyes  

l'arriere garde de la république Razz
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2671
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Lun 13 Oct 2014 - 15:11

je ne fait confiance ni a l'Allemagne ni a ses industriels , que la France se débrouille toute seul ,elle en a la moyens technique, humain mais pas ..........financier....
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17054
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Jeu 13 Nov 2014 - 15:55

Citation :
Moteurs de missiles: l'Ukraine suspend les livraisons en Russie

ZHUHAI, 13 novembre - RIA Novosti


Le groupe ukrainien Motor Sich a suspendu les livraisons de petits turbomoteurs pour missiles de croisière en Russie, a annoncé jeudi à Zhuhai le directeur général du consortium russe "Missiles tactiques" Boris Obnossov.

"Notre coopération avec l'Ukraine est actuellement suspendue dans tous les domaines", a indiqué M.Obnossov devant les journalistes lors du salon aérospatial international AirShow China 2014.

Selon lui, les sociétés russes et ukrainiennes relanceront leur coopération à condition que les dirigeants de deux pays prennent une décision politique à ce sujet.

"Nous n'achèterons rien clandestinement", a ajouté M.Obnossov.

Le président ukrainien Piotr Porochenko a interdit à la mi-juin aux sociétés ukrainiennes de coopérer avec la Russie dans le domaine militaire et technique.

Le ministre ukrainien des Finances Alexandre Chlapak a annoncé le 20 août que Motor Sich avait suspendu les livraisons de moteurs d'hélicoptères en Russie. Toutefois, le ministre russe de l'Industrie et du Commerce Denis Mantourov a déclaré le 2 octobre que Motor Sich livrait toujours des moteurs d'hélicoptères en Russie.


http://fr.ria.ru/defense/20141113/202972877.html
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)


messages : 6940
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Mer 19 Nov 2014 - 2:05

Citation :
Paris, Beyrouth et Riyad inventent le commerce triangulaire des armes

http://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/paris-beyrouth-riyad-inventent-commerce-triangulaire-armes-18294
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17054
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Mer 26 Nov 2014 - 15:36

Citation :
mardi 25 novembre 2014
 
Des blindés contre un Mistral russe



Les arguments des Polonais ont été entendus. Si ces derniers savent bien que les Mistral seront livrés, à un moment ou un autre à la Russie, ils souhaitaient être tenus au courant, et demandaient depuis plusieurs mois à ce que la France déploie des Leclerc sur leur sol, car c'était pour eux un signal clair envoyé à la Russie (1).

Pour sa 16e rencontre avec un ministre de la défense polonais (aujourd'hui à Varsovie), Jean-Yves Le Drian a tenu son homologue au courant des dernières tribulations de ces navires (2), qui restent pour l'instant en France, a confirmé l'Elysée, ce midi.
Il a aussi promis l'arrivée, dans les "semaines à venir", des "blindés" (dont le type n'a pas été précisé) qui viendront "s'entraîner" sur le sol polonais. Tout en rappelant l'effort "déjà substantiel" fourni par la France en Pologne.

On le voir, tous les mots sont pesés et ont manifestement toute leur importance.

Les Français ne perdent pas la face pour l'instant -les Mistral restent retenus à Saint-Nazaire- et le gouvernement polonais non plus, vis-à-vis de son opinion publique, devant laquelle il doit se représenter, l'an prochain, pour des élections.

Le compte rendu officiel fait par le ministre n'évoque pas une seule fois l'appel d'offres pour 70 hélicoptères (pour une valeur de trois milliards de dollars, soit plus de deux fois la valeur du contrat Mistral), qui doit théoriquement se terminer à la fin du mois. L'offre française, incarnée par le Caracal d'Airbus Helicopters, est manifestement la plus compétitive.


(1) Les Polonais apprécieraient aussi un AMX30B2 pour leurs musée des blindés. Si quelqu'un peut faire quelque chose...
(2) l'Elysée a sorti la nouvelle avant que les deux ministres ne se parlent.
 



http://lemamouth.blogspot.fr/2014/11/des-blindes-contre-un-mistral-russe.html#more
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17054
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Ven 28 Nov 2014 - 15:10

Citation :
La non livraison du Vladivostok entraîne un "surcoût" pour les chantiers français
     

Nantes, 27 nov 2014 (AFP) -


Le report "jusqu'à nouvel ordre" de la livraison du Vladivostok, premier navire militaire de type Mistral construit pour la Russie, en raison de la crise ukrainienne, entraine un "surcoût" pour les chantiers navals STX à Saint-Nazaire, sous traitants de DCNS, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

Les syndicats du constructeur naval STX ont eu "confirmation" jeudi matin, lors d'un comité d'entreprise (CE) ordinaire, que la location par STX de la forme-écluse Joubert, où est stocké depuis le 21 novembre le Vladivostok en attente de sa livraison, "a un coût important pour l'entreprise", a indiqué une source syndicale à l'AFP.

Si le premier Mistral avait été livré dans les temps, autour de la mi-novembre, la location aurait été "intégrée dans le coût du bateau, mais là, il y a un surcoût qui n'était pas du tout prévu", a-t-on expliqué de même source.

La direction de STX a confirmé jeudi à l'AFP que le report sine die de la livraison du Vladivostok à Moscou entraîne des coûts de logistique et de structure additionnels pour le constructeur, qui n'étaient pas budgétés, mais n'a pas souhaité dévoiler le montant de ce surcoût.

La France a décidé mardi dans un communiqué de l'Elysée de surseoir, "jusqu'à nouvel ordre", à la livraison du premier des deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) commandés par Moscou dans le cadre d'un contrat d'1,2 milliard d'euros signé en juin 2011 avec le constructeur naval DCNS, sous la présidence de Nicolas Sarkozy.

La Russie a de son côté affirmé qu'elle n'allait pas "pour l'instant" poursuivre en justice la France pour réclamer d'éventuelles pénalités de retard, a réagi un vice-ministre russe de la Défense, Iouri Borissov.


http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/9242-la-non-livraison-du-vladivostok-entraine-un-qsurcoutq-pour-les-chantiers-francais
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Aujourd'hui à 6:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Commerce d'armement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 21 sur 24Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 20, 21, 22, 23, 24  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'armement naval (torpilles, missiles, canons,...)
» petits pots faits maison ou petits pots du commerce?
» Pétition Vétérinaires: halte au commerce
» popo21-correction - essor commerce à Venise - nov. 2012
» Commerce équitable et contradiction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: