Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Commerce d'armement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Mar 16 Déc 2014 - 19:51

Citation :
Les ventes des 100 plus grandes entreprises de l’armement ont globalement baissé en 2013


Posté dans Industrie par Laurent Lagneau Le 16-12-2014


Depuis 1989, le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI) alimente une base de données sur l’industrie de l’armement et établit un classement des 100 plus importantes entreprises de ce secteur. Et l’analyse des informations financières de ces denières permet d’estimer le niveau des ventes d’armes et de services à caractère militaire. Cela étant, cette méthode a une limite, dans la mesure où aucun industriel chinois n’y figure.

Cela étant, le SIPRI a donc déterminé que les 100 entreprises de ce classement ont réalisé 402 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2013 (soit -2% par rapport à l’année précédente). Ce montant montant est donc en retrait pour la troisième année consécutive, même si le rythme de cette baisse a légérement ralenti (il était de -3.9% en 2012).

Dans le détail, le chiffre d’affaires des entreprises d’armement implantées en Amérique du Nord (États-Unis et Canada) a modérément diminué, certains s’en tirant même mieux que d’autres, comme Boeing et Northrop Grumman, qui ont vu leurs ventes légèrement progresser en 2013. Globalement, les ventres des entreprises américaines a reculé de 4,5% par rapport à 2012. Et leur nombre au TOP 100 a également diminué, passant de 42 à 38.

« Ceci est la conséquence d’une cession par les entreprises américaines de leur portefeuille d’activités face à des diminutions substantielles, en particulier celles liées aux demandes d’équipements et de services pour les principales opérations extérieures », fait valoir le Sipri.

En Europe occidentale, le tableau est plus contrastée. Les industriels français, malgré l’incertitude liée à la sortie du Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale (LBDSN) et la préparation de la Loi de programmation militaire (LPM) s’en sont bien sortis, en particulier grâce à la hausse (plus de 40%) de leurs exportations en 2013. Quant à leurs homologues britanniques, par ailleurs très engagés en Amérique du Nord, leurs ventes sont restées globalement stables. Idem pour les entreprises allemandes du secteur. En revanche, le chiffres d’affaires des groupes espagnols et italiens reste nettement orienté à la baisse.

Si les industriels occidentaux connaissent des fortunes diverses, ce n’est pas le cas de leurs concurrents, notamment de ceux établis en Russie. « La part des ventes pour les compagnies hors Amérique du Nord et Europe occidentale augmente depuis 2005″, a commenté Aude Fleurant, directrice du Programme Armes et Dépenses militaires de l’institut suédois. « Pour 2013, à 15,5 % des ventes du Top 100, cette part est à son plus haut niveau jamais enregistré dans l’histoire du Top 100 du SIPRI, classement qui n’inclut pas les firmes basées en Chine en raison d’un manque de données fiables », a-t-elle expliqué.

Ainsi, certains groupes russes, dopés en partie par le programme de réarmement décidé par le président Poutine, ont connu une progression, parfois spectaculaire, de leur chiffre d’affaires. C’est ainsi le cas de Tactical Missiles Corporation (+118%), d’Almaz-Antey (+34%) en encore d’United Aircraft Corporation (+20%).

La progression est telle qu’Almaz-Antey (radars, systèmes de défense aérienne, etc) se rapproche du top 10 du classement établi par le Sipri, jusque-là exclusivement dominé par des industriels occidentaux. Et Sozvezdie, spécialiste de matériels électroniques et de communication, est le 10e groupe russe à figurer dans le top 100.

« L’augmentation remarquable des ventes des entreprises russes, tant en 2012 qu’en 2013, est due à des investissements soutenus du gouvernement russe dans l’approvisionnement militaire au cours des années 2000. Ces investissements sont clairement destinés à moderniser les armements et les capacités nationales de production afin de les mettre à égalité avec les capacités et les technologies des grands producteurs d’armement d’Europe occidentale et des États-Unis », a commenté Siemon Wezeman, chercheur principal au Programme Armes et Dépenses militaires du SIPRI.

Enfin, les ventes des industriels des pays émergents restent encore à niveau très modeste (seulement 3.6% du total) mais certains ont toutefois connu une croissance significative, comme Korean Aerospace Industries (+31%). En outre, Embraer (Brésil) et Aselsan (Turquie) continuent de gagner des places  au Top 100.

« Ces tendances soulignent l’érosion relativement modeste mais continue de la domination des producteurs d’Europe occidentale et des États-Unis », a estimé Aude Fleurant.



http://www.opex360.com/2014/12/16/les-ventes-des-100-plus-grandes-entreprises-de-larmement-ont-globalement-baisse-en-2013/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Jeu 18 Déc 2014 - 16:36

Citation :
Portugal: la justice classe une affaire de corruption liée à l'achat de sous-marins allemands


Lisbonne, 18 déc 2014 (AFP) -


La justice portugaise a classé une enquête sur des soupçons de corruption lors de l'acquisition par le Portugal de deux sous-marins auprès du groupe allemand Ferrostaal en 2004, a appris l'AFP mercredi auprès du ministère public, qui n'a pas détaillé les motifs de sa décision.

Selon l'hebdomadaire portugais Visao, le parquet a estimé qu'il n'y avait pas d'intention claire d'avantager le consortium allemand fabricant les sous-marins".

"S'il y avait eu corruption, malversation ou un autre acte pénalement répréhensible (...), ces faits seraient prescrits depuis juin 2014", écrit encore Visao.

L'achat des deux sous-marins par le Portugal avait été décidé par l'actuel vice-Premier ministre Paulo Portas, cité à de nombreuses reprises dans cette affaire. Il a été entendu par la justice en tant que témoin en avril 2014.

M. Portas était à l'époque ministre de la Défense du gouvernement dirigé par José Manuel Barroso, ancien président de la Commission européenne.

L'affaire avait rebondi en Allemagne, où Ferrostaal a été condamné fin 2011 à payer 140 millions d'euros d'amende pour ne pas avoir empêché des faits de corruption en Grèce et au Portugal.

Un tribunal de Munich (sud) a estimé que Ferrostaal avait manqué à ses obligations de contrôle interne, ce qui avait permis le paiement de pots-de-vin pour obtenir des contrats de construction de sous-marins.

En février dernier, la justice portugaise avait acquitté les dix accusés d'un procès pour escroquerie lié à l'affaire, sept hommes d'affaires portugais et trois Allemands, dont deux anciens cadres de Ferrostaal, inculpés en mai 2009 pour escroquerie aggravée, faux et usage de faux.

Un ancien administrateur de Banco Espirito Santo, José Manuel Espirito Santo Silva, a admis mardi devant une commission d'enquête du Parlement avoir reçu une commission extraordinaire d'un million d'euros dans le cadre de la vente des sous-marins.

Selon lui, cette somme avait été versée par Escom, une société du groupe Espirito Santo qui avait servi d'intermédiaire dans la vente des navires, pour "travail extraordinaire". L'ancien administrateur a cependant affirmé "n'être pas intervenu dans la vente des sous-marins".


http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/9390-portugal-la-justice-classe-une-affaire-de-corruption-liee-a-lachat-de-sous-marins-allemands
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Jeu 18 Déc 2014 - 16:47

Citation :
Le mariage entre Nexter et Krauss-Mauffei Wegmann suspendu à la politique allemande en matière de vente d’armes


Posté dans Industrie par Laurent Lagneau Le 18-12-2014


En juillet, Nexter et Krauss-Maffei Wegmann (KMW), deux spécialistes de l’armement terrestre, ont annoncé leur intention de fusionner d’ici avril 2015. La nouvelle structure ainsi créée sera un leader européen du secteur, avec un chiffre d’affaires estimé à 1,7 milliards d’euros.

Pour le moment, Nexter Systems SA appartient totalement à Giat Industries, qui est une société publique tandis que Krauss-Maffei Wegmann Gmbh&Co. KG est la propriété, à 100%, de la famille Bode-Wegmann, via le groupe Wegmann Gmbh&Co. Aussi, l’opération prévoit que les actionnaires des deux groupes mettent leurs actions dans une holding, installée aux Pays-Bas, et dont le capital sera détenu à 50-50 par chacune des parties.

Mais pour que ce mariage devienne effectif, il reste beaucoup d’obstables à surmonter. « Les discussions entre Nexter et KMW ont actuellement lieu. Elles sont un peu compliquées, du fait d’une compétition sur certains carnets de commandes. La doctrine est claire : on doit être à 50-50 à l’arrivée. Il faudra faire en sorte que ce soit le cas. On y parviendra; pour ce faire, on réalisera les ajustements de trésorerie nécessaires dans les deux camps », expliquait Laurent Collet-Billon, le délégué général à l’armement (DGA), lors d’un audition au Sénat, en octobre.

Mais là n’est pas le plus difficile… Car ce projet ne suscite pas un grand enthousiasme à Berlin, où l’on aurait préféré un rapprochement entre Krauss-Maffei Wegmann et Rheinmetall. En outre, la politique très restrictive en matière d’exportation d’armements que veut mener Sigmar Gabriel, le ministre allemand de l’Économie, pose un gros problème.

Déjà, cette dernière, qui ne respecte pas l’esprit des accords Debré-Schmidt de 1971 et 1972, contrarie certains industriels français qui, utilisant des composants fabriqués en Allemagne, attendent les autorisations nécessaires pour honorer les commandes reçues de pays du Moyen Orient. Or, pour Sigmar Gabriel, les ventes d’armes doivent se limiter aux pays alliés (Union européenne et Otan). Et uniquement à eux.

Aussi, pour le ministre français de l’Économie, Emmanuel Macron, qui a évoqué son projet de loi « pour la croissance et l’activité », dont un article permet justement de lancer le mariage entre Nexter et Krauss-Maffei Wegmann, l’intransigeance affichée de son homologe allemand pourrait faire capoter le projet.

« Je suis parfaitement conscient des reticences de Sigmar Gabriel sur le sujet des exports d’armement », a-t-il dit aux députés. « Nous sommes en discussion au niveau politique et technique pour trouver des réponses à ce sujet », a-t-il poursuivi. Mais, a-t-il ajouté, « si aujourd’hui les Allemands ne changent pas leur repli même en deçà des textes des accords Debré-Schmidt, nous aurions un problème non seulement pour ce rapprochement (entre Nexter et KMW) mais aussi pour certaines activités d’EADS ».

Et M. Macron d’insister : « On n’ira pas plus loin dans cette aventure si on n’a pas purgé ce sujet » avec le gouvernement allemand.

En septembre, le Pdg de Krauss-Maffei Wegmann, Frank Haun, avait tiré à boulets rouges sur les autorités allemandes. « Parfois, je pense que la plus grande faveur que nous pourrions faire pour les Français et les Allemands serait de fermer KMW en Allemagne et de déplacer ses activités vers la France » car « à Berlin, nous sommes traités comme la maîtresse des politiques : tout le monde a besoin de ce que nous offrons mais personne ne veut être vu avec nous en public (…) Paris a une attitude détendue à l’égard des ‘maîtresses’ comme nous. Nous y serions accueillis à bras ouvert », avait-il affirmé.

Toutefois, M. Gabriel sait se montrer conciliant. Début octobre, le quotidien Süddeutsche Zeitung révélait que Berlin avait autorisé l’exportation de véhicules blindés Dingo et Fennek vers… le Qatar. Cette information fut ensuite confirmée par Reuters.  



http://www.opex360.com/2014/12/18/le-mariage-nexter-krauss-mauffei-wegmann-suspendu-la-politique-allemande-en-matiere-de-vente-darmes/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Mar 23 Déc 2014 - 17:41

Citation :
Le Traité sur le commerce des armes entre en vigueur mercredi


Nations unies (Etats-Unis), 23 déc 2014 (AFP) -


Le premier traité international sur le commerce des armes classiques, laborieusement négocié en 2013 sous l'égide de l'ONU, entre en vigueur mercredi, et a été salué par les défenseurs des droits de l'homme.

Ce traité devait être ratifié par un minimum de 50 Etats, avant d'entrer en vigueur 90 jours après la 50e ratification.

Pour l'instant, 130 pays l'ont signé et 60 l'ont ratifié. Israël a été jeudi le dernier Etat en date à déposer ses instruments de ratification du traité auprès de l'ONU à New York.

Le traité, adopté le 2 avril 2013 par l'Assemblée générale de l'ONU, vise à moraliser le commerce international des armes conventionnelles, un marché de plus de 85 milliards de dollars par an.

Le Haut commissaire aux droits de l'homme des Nations unies, Zeid Ra'ad al-Hussein, a salué mardi une étape décisive "pour stopper le flot d'armes et de munitions susceptibles d'être utilisées pour commettre des atrocités".

Les ONG spécialisées, qui ont bataillé pendant plus de dix ans en faveur de ce texte, ont aussi applaudi. "C'est le début d'une nouvelle ère", estime Anna Macdonald, qui dirige la Control Arms Coalition, un groupement d'une centaine d'ONG dont Amnesty international et Oxfam.

"S'il est appliqué avec énergie, ce traité peut sauver beaucoup de vies", souligne-t-elle en rappelant "l'effet dévastateur d'un commerce des armes mal réglementé".

Pour Amnesty international, il s'agit "d'une percée historique" qui pour la première fois introduit la dimension des droits de l'homme dans un marché où le secret est souvent la règle.

Amnesty estime que chaque année plus de 500.000 personnes meurent et des millions d'autres sont blessées, violées ou forcées à l'exil parce que ce commerce n'est pas assez réglementé.

Aux termes du traité, chaque pays signataire devra désormais évaluer avant toute transaction (importation, exportation, transit, courtage) si les armes vendues risquent d'être utilisées pour contourner un embargo international ou violer les droits de l'homme, ou encore tomber entre les mains de réseaux criminels.

Le traité couvre toute la gamme des armes conventionnelles, des pistolets aux avions et aux navires de guerre, en passant par les missiles. Il ne change pas les lois de chaque pays sur l'acquisition et le port d'armes. Il ne concerne pas les armes nucléaires, chimiques ou biologiques qui font l'objet de traités ou conventions séparés.

Certains des principaux marchands d'armes (France, Allemagne, Italie, Espagne, Royaume uni) ont ratifié le traité.

Les Etats-Unis, principal acteur du marché, ont signé le texte après avoir obtenu que les munitions soient traitées à part, avec des contrôles moins complets, mais ils ne l'ont pas encore ratifié. La Chine, la Russie ou le Canada n'ont pas signé le texte.

Le Parlement français avait adopté le traité à l'unanimité en décembre 2013.

Les pays qui ont ratifié doivent encore se concerter pour définir la manière précise de l'appliquer. Une première réunion est prévue en février 2015 et la première assemblée des Etats parties devrait avoir lieu à l'automne.


http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/9421-le-traite-sur-le-commerce-des-armes-entre-en-vigueur-mercredi
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Mar 13 Jan 2015 - 17:43

Citation :
Malaisie: peines de mort pour le meurtre d'un mannequin lié à l'achat de sous-marins français

     
Kuala Lumpur, 13 jan 2015 (AFP) -


La plus haute juridiction de Malaisie a confirmé mardi la condamnation à mort de deux policiers pour le meurtre sordide d'un mannequin dans une retentissante affaire de pots-de-vin présumés liés à l'achat de sous-marins français.

Azilah Hadri et Sirul Azhar Umar avaient été reconnus coupables en 2009 du meurtre trois ans auparavant d'une jeune femme de 28 ans, un mannequin mongol qui aurait servi d'interprète lors des négociations commerciales.

Altantuya Shaariibuu avait été tuée par balles et son corps avait été pulvérisé à l'explosif, dans la jungle près de Kuala Lumpur.

Selon les opposants au gouvernement malaisien, les deux hommes, membres d'une unité d'élite chargée de la protection des ministres, ont servi de victimes expiatoires dans cette affaire. D'après eux, des commissions occultes auraient été versées à de très hauts responsables gouvernementaux dans le cadre de l'achat de sous-marins français, deux Scorpene et un Agosta d'occasion, pour environ un milliard d'euros.

Altantuya Shaariibuu était la maîtresse d'Abdul Razak, l'homme qui était chargé de l'achat des sous-marins et un ancien associé du Premier ministre actuel Najib Razak, à l'époque ministre de la Défense. Les deux hommes n'ont pas de lien de parenté.

Elle aurait été tuée parce qu'elle en savait trop sur les pots-de-vin présumés, accusent les critiques du gouvernement, qui réclament en vain depuis des années une enquête exhaustive sur cette affaire. Les autorités ont refusé de faire droit à cette exigence et le sujet est tabou en Malaisie.

Les deux accusés démentent avoir tué la jeune femme. Ils avaient été acquittés en appel en 2013 mais le parquet avait fait appel de cette décision devant la Cour fédérale.

Celle-ci a estimé mardi que le dossier de l'accusation se trouvait "renforcé" par le fait que les deux policiers avaient conduit séparément les enquêteurs sur les lieux du crime. Elle a confirmé leur condamnation à mort par pendaison pour le meurtre de la jeune femme.

Azilah Hadri avait l'air en état de choc lorsqu'il a été escorté par des policiers hors de la salle d'audience.

Les avocats de Sirul Azhar Umar, absent, ont déclaré qu'ils ignoraient où se trouvait leur client et un mandat de dépôt a été prononcé à son encontre.

Le groupe français DCNS (ex-DCN, Direction des constructions navales), allié à Thales et au groupe espagnol de construction naval Navantia (ex Izar), avait signé ce contrat en 2002.

Cette vente fait l'objet d'une instruction par la justice française pour "corruption active et passive", les enquêteurs s'intéressant notamment à plusieurs contrats de consultants, qui pourraient être des commissions occultes.

Un de ces contrats porte sur le versement de 114 millions d'euros par la société Armaris, filiale de la DCN et de Thales, à la société Perimekar contrôlée par des proches du Premier ministre malaisien.

Ce dernier a démenti toute implication dans cette affaire.


http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/9559-malaisie-peines-de-mort-pour-le-meurtre-dun-mannequin-lie-a-lachat-de-sous-marins-francais
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Ven 16 Jan 2015 - 16:32

Citation :
Russia set to sue France over non-delivery of warships


- Russia to file court case within six months if Mistral contract is not fulfilled, says Russian Defense Ministry.
World Bulletin / News Desk

Russia will take France to court within six months over its failure to deliver the first of two Mistral-class warships to the Russian navy, the Russian Defense Minister has said.

Sergei Shoigu said on Thursday that the Kremlin had already asked why the ships had not been delivered by France, as per an agreement between two countries, but had failed to get an adequate answer.

The Russian Federal Service for Military-Technical Cooperation issued a warning notice to France on Jan. 13 after the delivery of the Vladivostok, scheduled to be delivered in late 2014, and the Sevastopol, set to be handed over in 2015, failed to materialize.
http://www.worldbulletin.net

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
moro
Lt-colonel
Lt-colonel


messages : 1495
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Sam 17 Jan 2015 - 9:32

Très bon docu que j'ai vu hier sur LCP, sur les armes de pointes inventés et exportés par Israel, impressionnant  Arrow  

LCP a écrit:
Il est très rare de pouvoir approcher de près la guerre, les recherches de pointe en armement et en sécurité.

Les hauts militaires israéliens que suit le réalisateur Yotam Feldman sont pour tant sans complexe. Ils ont du monde une vision parfois sophistiquée, ils lisent les philosophes et se reconnaissent dans les valeurs du progrès social. La plupart ont fait leur carrière en Cisjordanie, territoire occupé par Israël, qui leur a servi de laboratoire. Ils exportent à présent dans le monde entier un savoir-faire hor s du commun.

Armement, sécurité, nouvelles théories militaires , ils ont inventé les drones ou le fusil à tirer dans les coins. Pour cela, les plus grandes armées du monde viennent les consulter et font d’Israël l’une des plus grandes puissances exportatrices d’armes . Avec “Vendeurs de guerre”, nous pénétrons dans un monde très fermé, terrifiant et passionnant à la fois .

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Lun 26 Jan 2015 - 19:58

Citation :
Priorité d'Airbus Helicopters en 2015 : au moins deux gros contrats militaires à l'export


Airbus Helicopters est actuellement engagé dans quatre campagnes majeures en Pologne, au Qatar, au
Koweït et enfin en Corée du Sud  (Crédits : DGA)

Michel Cabirol   |   26/01/2015


Airbus Helicopters vise la signature d'au moins deux gros contrats militaires à l'export. Deux contrats qui permettraient de regonfler le carnet de commandes.  

Pour Airbus Helicopters et son PDG, Guillaume Faury, qui va présenter son bilan 2014 mardi, la priorité des priorités en 2015 sera d'obtenir la signature de deux gros contrats militaires à l'export. Deux contrats qui permettraient de regonfler le carnet de commandes dans le domaine militaire en mal de très gros contrats ces dernières années. "Sinon nous allons consommer notre carnet et situation sera difficile, très difficile", explique-t-on à La Tribune. Logique avec des livraisons de 50 NH90 par an en moyenne.

"Il nous faut impérativement une très grosse affaire militaire ou deux grosses", assure-t-on. Bref, il y a urgence car le dernier gros contrat signé par Airbus Helicopters a été celui avec la France en 2013 (34 NH90). D'autant que la France et l'Allemagne ont réduit leur commande de Tigre (de 80 à 70 pour Berlin et de 80 à 60, dont 21 HAD neufs et 39 retrofités pour Paris) et de NH90 (122 à 80 pour Berlin). En 2014, Airbus Helicopters a réalisé une bonne année au niveau commercial dans un contexte compliqué pour tous les constructeurs. Le constructeur aurait engrangé environ 400 commandes l'an dernier.

En outre, Airbus Helicopters a livré fin 2014 les premiers exemplaires de son programme EC175 (entre 13 et 17 millions d'euros l'unités), le premier hélicoptère développé depuis le NH90. Plus de 60 EC175 sont en commande (64 au 11 décembre).

Deux campagnes au Moyen-Orient : Qatar et Koweït

Airbus Helicopters est actuellement engagé dans quatre campagnes majeures en Pologne, au Qatar, au Koweït et enfin en Corée du Sud. Sur les trois premières, Airbus Helicopters en vise deux sur trois. "On fera un bilan mi-2015", fait-on observer. L'une - Qatar - semble acquise puisque Doha a signé en mars 2014 une lettre d'intention en vue d'acheter 22 hélicoptères de transport militaire NH90 pour près de deux milliards d'euros. Dans le détail, il s'agit de 16 NH90 pour le transport tactique et de six exemplaires de la version de lutte anti-sous-marine ainsi que des heures d'entrainement  et des pièces de rechange. "On fait du sur-mesure avec le Qatar", précise-t-on. Airbus Helicopters vise désormais la signature d'un contrat début 2015.

Airbus Helicopters piste également un autre très grand contrat au Moyen-Orient : le Koweït, qui souhaite acquérir 24 hélicoptères de transport militaire (plus support, formation et entrainement) pour un montant estimé entre 800 millions et 1 milliard d'euros. Moins médiatisé et moins important que celui en Pologne, cette campagne revêt toutefois une importance pour le constructeur de Marignane dans le contexte actuel ainsi que pour la France, pour qui le Koweït avait été un grand partenaire dans les années 80 dans le domaine de la défense. Airbus Helicopters, qui propose le Caracal face au Black Hawk américain de Sikorsky, a reçu l'an dernier à, l'automne l'appel d'offre.

Une campagne majeure en Pologne

En Pologne, fin décembre, Airbus Helicopters, qui concourt avec le Caracal, a rendu son offre pour un contrat de livraison de 70 hélicoptères de transport évalué entre 2,5 milliards et 3 milliards d'euros. Tout comme ses deux rivaux, l'italo-britannique AgustaWestland avec le AW149, et l'américain Sikorsky (S-70), qui a longtemps joué un drôle de jeu en Pologne. Le ministère de la Défense polonais prévoit de signer un contrat définitif au second semestre 2015. Le constructeur européen, en partenariat avec le motoriste Turbomeca (groupe Safran), arrive avec un vrai projet industriel. En outre, le groupe Airbus ouvrira en février un centre de recherche et de développement en Pologne, a indiqué le PDG du groupe Tom Enders.

En outre, Airbus Helicopters, qui a signé en 2014 deux belles commandes en Indonésie (11 hélicoptères AS565 MBe Panther) et au Mexique (10 Panther navals pour 200 millions d'euros environ), attend en 2015 la commande d'une deuxième tranche de EC725. Le constructeur pourrait également obtenir en Malaisie une deuxième tranche de EC725 (entre 6 et 12), dont 7 à 8 exemplaires ont dû être livrés en 2014. Pour l'hélicoptère d'attaque Tigre, trois prospects sont encore possibles mais restent encore très hypothétiques à ce stade : Malaisie, Brésil et Mexique.

Un nouveau coup de maître en Corée du Sud?

C'est peut-être de Corée du Sud qu'Airbus Helicopters aura prochainement une très bonne nouvelle. Les Coréens préparent une nouvelle génération d'hélicoptère LCH/LAH pour répondre à ses besoins civils et militaires. Airbus Helicopters fonde de gros espoirs sur ce  programme qui passe par une coopération avec KAI, sélectionné par le ministère de l'industrie et de l'énergie et l'administration de l'acquisition des programmes de défense (DAPA) pour le développement du projet Light Civil Helicopter (LCH), un hélicoptère léger civil (15 millions de dollars par appareil), et Light Armed Helicopter (LAH), un hélicoptère de combat léger (20 millions de dollars). Le LCH /LAH seront issus d'une seule et même cellule de base. Ils remplaceront dans l'armée les MD500 et autres AH-1 Cobra encore en service. Les Coréens prévoient 1.000 unités de production pour le LCH et LAH, dont 600 unités pour l'export. Soit un programme évalué à 10 milliards de dollars.

Le constructeur de Marignane propose également un dérivé de l'hélicoptère Surion, fabriqué en coopération avec KAI (Korea Aerospace Industries), premier constructeur aéronautique coréen, pour le programme KMOH, la version navale du Surion (60 millions de dollars à l'unité). Séoul prévoit l'achat d'une première tranche de 12 appareils pour une cible estimée entre 40 et 60 hélicoptères.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20150126trib7d5907f70/priorite-d-airbus-helicopters-en-2015-au-moins-deux-gros-contrats-militaires-a-l-export.html
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur


messages : 6496
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Dim 8 Fév 2015 - 0:38

Citation :
Fielded in Norway for more than a decade, NASAMS is operationally deployed in the U.S. National Capital Region, Spain, Finland, the Netherlands, and an undisclosed country. It is also in production for Oman under the contract received earlier this year.
http://www.prnewswire.com/news-releases/raytheon-amraam-and-nasams-showcased-in-thors-hammer-exercise-300005873.html

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2060
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Dim 8 Fév 2015 - 4:12

tu penses à qui?
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12865
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Dim 8 Fév 2015 - 4:18

A ton avis Le problème c'est que ça sera undisclosed country jusqu'à ce que l'on sache finalement qui c'était Mad

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Mar 10 Fév 2015 - 21:34

chile


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Mer 18 Fév 2015 - 10:28

Bonne nouvelle

Citation :
US opens door to armed UAS exports

The US government has opened the door to exporting armed unmanned air systems (UAS) to foreign governments in new policy announced by the State Department on 17 February.

The policy removes an outright ban on sales of weaponised UAS to foreign customers and places new controls on how such armed systems can be used.

The US military has been using armed UAS in operations since 2002, carrying such weapons as the Lockheed Martin AGM-114 Hellfire missile, laser guided bombs and small munitions like the Raytheon AGM-176 Griffin missile.

US export policy, however, limited US contractors to supplying unarmed versions of the same aircraft, such as the MQ-9 Reaper or MQ-1B Predator – on the export market.

While sales of armed UAS abroad are now possible, the US policy prohibits the end-user from using the systems for conducting illegal surveillance and attacks on their own populations.

The new policy continues to uphold the US government’s commitment to the missile technology control regime (MTCR), which dictates a “presumption of denial” on transfers of all unmanned aircraft capable of flying more than 161nm (300km) and carrying a payload of at least 500kg (1,102lb).

The MTCR, however, has always allowed exceptions, which has permitted the USA to export unarmed MQ-9s, MQ-1Bs and Northrop Grumman RQ-4s to multiple countries.

Exports of large commercial UAS that fit the MTCR criteria for range and payload also will be reviewed by the State Department under the new policy.
http://www.flightglobal.com

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Mar 24 Fév 2015 - 22:29

le deal Rafale fait mal aux US ils intendent de reorganiser la DSCA decriée comme trop bureaucratique surtout avec les alliés/amis

DSCA Reorganizing to be More Nimble
http://www.defensenews.com/story/defense/show-daily/idex/2015/02/23/dsca-reorganizing-to-be-more-nimble/23872347/

_________________
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur


messages : 6496
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Mar 24 Fév 2015 - 22:35

le F16 deal egyptien annulé ?!!

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9334
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Mar 24 Fév 2015 - 22:42

D
Non, une partie des falcon à déjà été livrées. le dernier lot retenu pour cause de putsch.
Revenir en haut Aller en bas
juba2
General de Division
General de Division


messages : 6778
Inscrit le : 02/04/2008
Localisation : USA
Nationalité : MoroccanUS
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Mar 24 Fév 2015 - 22:54

Yakuza a écrit:
le deal Rafale fait mal aux US ils intendent de reorganiser la DSCA decriée comme trop bureaucratique surtout avec les alliés/amis

DSCA Reorganizing to be More Nimble
http://www.defensenews.com/story/defense/show-daily/idex/2015/02/23/dsca-reorganizing-to-be-more-nimble/23872347/

A nos amis algeriens ne nous rejouissons pas tout de suite. Yaku c'est pas gentil de leur donne des hopes up.!!
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Mer 25 Fév 2015 - 18:20

Citation :
Faux-semblant israélien


Industrie et matériels  24 février 2015  



En enquêtant sur un fait divers, la presse suisse a mis en lumière les relations peu orthodoxes que mènent les pays arabes avec l’industrie de défense israélienne.

Le suicide par défenestration, dans la ville saoudienne de Tabouk, de Christopher Cramer, un technicien travaillant pour la filiale américaine du groupe israélien Elbit, Kollsman, a révélé que cette firme réalisait des campagnes de démonstration pour la modernisation des missiles antichars saoudiens en proposant un autodirecteur vidéo. Or l’Arabie Saoudite s’est toujours refusée à reconnaître diplomatiquement l’Etat d’Israël.

D’autres pays arabes entretiendraient le même type de relation avec Tel-Aviv, qui exporte ses armements à plus de 130 clients dans le monde, un nombre plus élevé que de pays ayant reconnu l’Etat hébreu. Utilisant Chypre, la Turquie ou la Jordanie comme plate-forme de négociations. Pour des contrats plus importants, les hommes d’affaires israéliens se rendent secrètement à Abou Dhabi par la société PrivatAir, qui dépose un plan de vol vers Amman, au défi des peines prévues par la loi israélienne pour toute relation commerciale menée avec des pays en guerre.

Les sociétés du milliardaire Mati Kochavi, STG et AGT, installées en Suisse, ont emporté un contrat de plus de 800 millions de dollars pour sécuriser les infrastructures stratégiques saoudiennes. D’autres anciens de la communauté du renseignement, comme le général Doron Almog ou Giora Eiland, sont reçus avec les plus grands égards dans tous les pays arabes, et en ce moment au Kurdistan, où l’Etat hébreu possède une implantation historique. La sécurité de l’aéroport d’Erbil a ainsi été assurée par l’ancien DG du Mossad Danny Yatom, qui avait transformé sa société Kodo en “caisse de retraite” de son ancien employeur.

L’industrie israélienne a toujours joué un rôle plus que délicat y compris avec les mesures d’embargo. Les Américains avaient découvert que Rafael avait fourni à la Chine des missiles Python IV (ceux qui ont abattu un Orion P3 en 2002) et IAI 400 drones anti-radars Harpi. Sous l’ère Khadafi, Koolsman avait tenté de participer au rétrofit du Mirage F1 avant d’être démasqué par un concurrent. Cynisme ou pragmatisme ? Par delà les activités rémunératrices d’intermédiation, il y aurait peut-être une autre stratégie de l’Etat hébreu. Comme on se plaît à le rappeler avec facétie à Tel-Aviv, «un armement que l’on vend est un armement que l’on contrôle»…


http://www.ttu.fr/faux-semblant-israelien/  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Ven 27 Fév 2015 - 22:29

Citation :
L’Allemagne ne veut pas fournir de véhicules blindés Boxer à la Lituanie


Posté dans Europe, Forces terrestres par Laurent Lagneau Le 27-02-2015




Afin de moderniser ses forces terrestres, la Lituanie, qui a augmenté significativement ses dépenses militaires en raison des tensions avec la Russie, souhaitait commander des véhicules blindés de transport de troupe Boxer auprès de l’Allemagne.

La Lituanie faisant partie de l’Otan et de l’Union européenne, l’on aurait pu penser qu’une telle demande n’allait poser aucun problème au gouvernement allemand, dont le ministre de l’Économie, Sigmar Gabriel, applique une politique très restrictive en matière d’exportation de matériels militaires.

Seulement, d’après le quotidien Die Welt, Berlin a refusé la demande lituanienne. A priori, la raison est que Vilnius aurait voulu passer une commande de gouvernement à gouvernement, afin d’obtenir les Boxer rapidement. En clair, il aurait fallu prendre les blindés sur la dotation de l’armée allemande.

« La livraison de véhicules blindés de transport appartenant à la Bundeswehr ou la revente de véhicules qui doivent être achetés dans les prochaines années ne sont pas dans nos plans », a fait valoir un porte-parole du ministère allemand de la Défense.

Cela étant, cette position a été critiquée par des responsables des deux partis représentés au sein de la Grande coalition, dirigée par la chancelière Angela Merkel. « Nous sommes tenus de soutenir nos partenaires de l’Otan et de l’UE autant que possible », a plaidé Florian Hahn, de la CSU, la variante bavaroise de la CDU (droite). « Nous avons un grand intérêt à augmenter la capacité de nos partenaires de l’Otan dans la région de la Baltique », a enchéri Rainer Arnold, expert pour les questions de défense au SPD (gauche).


http://www.opex360.com/2015/02/27/lallemagne-ne-veut-pas-fournir-des-vehicules-blindes-boxer-la-lituanie/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Mer 4 Mar 2015 - 16:13

Citation :
Armes chinoises à destination de Cuba : une cargaison "ordinaire", assure Pékin



AFP 04/03/2015



Après l'immobilisation par la Colombie d'un navire battant pavillon chinois et transportant des stocks d'armes non déclarées à destination de Cuba, Pékin a répliqué mercredi qu'il s'agissait d'une "cargaison de matériaux militaires ordinaires".

Le bateau "Da Dan Xia", avait été intercepté samedi dernier dans la baie du port de Carthagène (côte des Caraïbes) avec à son bord un important stock de munitions et quelque 100 tonnes de poudre, ont rapporté mardi les autorités colombiennes.

Le commandant du navire, Wu Hong, a par ailleurs été interpellé et devait être déféré devant un juge pour répondre de l'accusation de trafic d'armes. Mais Mme Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a dénoncé mercredi une telle procédure, assurant que le bateau respectait bien les lois chinoises et internationales. "Le navire transportait une cargaison de matériaux militaires ordinaires pour Cuba. Il n'y avait à bord aucune substance +sensible+", a-t-elle dit lors d'un point presse régulier. "Il s'agit d'une coopération commerciale militaire absolument normale" qui "n'enfreint pas les lois et règlements chinois, pas plus que les obligations internationales auxquelles la China a souscrit", a poursuivi Mme Hua.

La Chine est le quatrième plus gros pays fournisseur d'armements dans le monde, selon l'Institut international de recherche sur la paix de Stockolm (Sipri).


http://www.lorientlejour.com/article/914124/armes-chinoises-a-destination-de-cuba-une-cargaison-ordinaire-assure-pekin.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Lun 9 Mar 2015 - 13:01

Citation :
Colombie: assignation à résidence du capitaine d'un navire chinois transportant du matériel militaire vers Cuba      


Bogota, 9 mars 2015 (AFP) -  


Un juge du port de Carthagène, dans le nord de la Colombie, a ordonné l'assignation à résidence du capitaine du navire chinois Da Dan Xia, immobilisé il y a une semaine alors qu'il transportait du matériel militaire non déclaré vers Cuba, a indiqué dimanche le parquet à l'AFP.

Le capitaine, Wu Hong, devra rester à Carthagène sous la surveillance des autorités pendant la durée de l'enquête sur ce chargement pour lequel le capitaine ne disposait d'aucun document officiel, selon la même source.

Le Da Dan Xia avait été intercepté le 28 février dans la baie de Carthagène, sur la côte caraïbe de la Colombie, avec à son bord une importante cargaison de matériel militaire dont 100 tonnes de poudre, 2,6 millions de détonateurs et des éléments pour fabriquer des obus (douilles, projectiles), ont rapporté mardi les autorités colombiennes.

Le capitaine devrait être accusé de trafic d'armes par la justice colombienne. Le ministère chinois des Affaires étrangères a dénoncé la procédure colombienne, affirmant que la cargaison du navire était conforme à la législation internationale.

Le navire chinois devait effectuer une escale dans le port voisin de Barranquilla avant de se rendre à La Havane.

En juillet 2013, le Panama avait intercepté un navire nord-coréen en provenance de Cuba qui transportait vers la Corée du Nord du matériel militaire non déclaré et dissimulé sous une cargaison de sucre.



http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/9864-colombie-assignation-a-residence-du-capitaine-dun-navire-chinois-transportant-du-materiel-militaire-vers-cuba
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur


messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Mar 10 Mar 2015 - 17:45

Citation :
Columbia found Chinese missile warheads bound for Cuba



Colombian authorities found a total of 99 Chinese-built missile warheads of unspecified type on 3 March during an inspection of Chinese-flagged merchant vessel Da Dan Xiu at Cartagena.

These were due to be delivered to Cuba.

The warheads may have been intended for use in a Cuban programme to develop modernised self-propelled versions of the Soviet-era S-75 Dvina (SA-2 'Guideline') and S-125 Neva (SA-3 'Goa') surface-to-air missile systems.

http://www.janes.com

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Lun 16 Mar 2015 - 19:43

Citation :
Les exportations d'armes chinoises augmentent de 143% en cinq ans


La Chine est désormais le troisième exportateur mondial d'armes, selon l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm, après les États-Unis et la Russie.


Une croissance à trois chiffres, de 143%. Grâce à cet exploit réalisé en cinq ans pour les exportations d'armes chinoises, la Chine s'est hissée à la troisième place du classement mondial des pays exportateurs dans ce secteur, révèle lundi 16 mars l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri).

Dans le détail, trois pays asiatiques rassemblent plus des deux tiers des livraisons à l'étranger d'armement chinois: le Pakistan (41% à lui tout seul), le Bangladesh et la Birmanie. Pékin a aussi commercé avec 18 pays africains sur ces cinq ans.

Le Maroc et la Chine, partenaires privilégiés de la France

La Chine dépasse ainsi l'Allemagne et la France. C'est ce que démontre les statistiques du Sipri, qui comparent les ventes réalisées à l'étranger entre 2010 et 2014 avec celles des cinq années précédentes, afin de faire apparaître les grandes tendances. Les trois pays assurent quelque 5% des exportations chacun.

"La France aurait été troisième" si elle avait livré fin 2014 un navire Mistral que la Russie n'a pas obtenu du fait du conflit dans l'Est de l'Ukraine, observe le Sipri. Paris vend d'abord au Maroc (18%) et à la Chine (14%). Le Sipri a relevé que ses "efforts pour augmenter ses exportations d'armes" avait été couronnés par le contrat passé avec l'Égypte en février (24 avions Rafale et une frégate multi-missions).

Les Etats-Unis devancent la Russie

En tête du classement, les Etats-Unis assurent à eux-seuls 31% des exportations mondiales. Ils ont aussi la clientèle la plus diversifiée: le premier importateur d'armes américaines, la Corée du Sud, ne représente que 9% du total. Washington devance ainsi la Russie (27%), qui fournit pour sa part en premier lieu l'Inde, premier importateur mondial, dont 70% des importations d'armes sont russes.

Parmi les dix premiers exportateurs mondiaux, en plus de la Chine, l'Ukraine et la Russie sont ceux qui ont connu la plus forte croissance, tandis que les livraisons de l'Allemagne et la France ont reculé.

Le volume de l'armement échangé en augmentation de 16%

Du côté des importations, l'Inde, avec 15% du marché, est loin devant les numéros deux et trois, l'Arabie saoudite et la Chine (5% chacune).

Le Sipri note que le volume du commerce mondial d'armes avait augmenté de 16% ces cinq dernières par rapport à la période 2005-2009. Reparti à la hausse depuis une dizaine d'années, le volume d'armement échangé dans le monde reste toutefois encore d'un tiers inférieur à son pic de l'après-guerre, atteint au début des années 1980.


http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/les-exportations-d-armes-chinoises-augmentent-de-143-en-cinq-ans-461166.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Lun 13 Avr 2015 - 16:07

Citation :
Selon une étude du Sipri, les dépenses militaires mondiales ont diminué de 0,4% en 2014

Posté dans Politique de défense par Laurent Lagneau Le 13-04-2015





Selon une étude du Stokholm International Peace Research Institute (Sipri), les dépenses militaires mondiales ont de nouveau diminué en 2014, et cela pour la troisième année consécutive.

Toutefois, la baisse de 0,4% constatée l’an passé est près de 5 fois moindre par rapport à celle de 2013 (-1,9%). Le Sipri y voit une « stabilisation ». Les baisses des dépenses militaires aux États-Unis et en Europe occidentale sont en effet largement compensées par des hausses en Asie, au Moyen Orient, en Afrique et en Europe de l’Est.

Ainsi, en 2014, le budget du Pentagone a accusé une baisse de 6,5% en termes réels. Depuis 2010, les dépenses militaires américaines ont été réduites de 20% en raison des mesures de réductions des déficits publics et de l’effet de la séquestration. Cela étant, l’effort des États-Unis en matière de défense est supérieur de 45% par rapport à ce qu’il était avant les attentats du 11 septembre 2001.

Dans le même temps, la Chine (+9,7%), la Russie (+8,1%) et l’Arabie Saoudite (+17%) ont significativement augmenté leurs budgets militaires.

« Alors que le total des dépenses militaires mondiales reste pratiquement inchangé, certaines régions comme le Moyen-Orient et une grande partie de l’Afrique continuent de connaître des accroissements rapides qui exercent une plus grande charge sur de nombreuses économies », a commenté le Dr Sam Perlo Freeman, directeur du programme « Dépenses militaires » du SIPRI. « Ces hausses reflètent en partie une détérioration de la situation sécuritaire, mais dans de nombreux cas elles sont aussi le produit de la corruption, des intérêts en jeu et d’une gouvernance autocratique », a-t-il ajouté.

S’agissant du Vieux Continent, la crise ukrainienne et les relations tendues avec la Russie ont conduit les pays baltes, scandinaves et d’Europe centrale à revoir à la hausse leurs dépenses militaires, parfois significativement. L’Ukraine, souligne l’étude du Sipri, a augmenté les siennes de 23% en 2014, à 4 milliards de dollars, et l’effort de la Pologne en matière de défense pourrait aller au-delà de la norme Otan, fixée à 2% du PIB.

« La crise en Ukraine a fondamentalement altéré la situation sécuritaire en Europe mais jusqu’à présent les répercussions sur les dépenses militaires se sont surtout manifestées dans les pays frontaliers de la Russie », estime le Dr Freeman.

À l’ouest de l’Europe, la tendance n’est pas du tout la même. « Les cinq plus grands dépensiers en Europe occidentale – France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie et Espagne – ont tous prévu de nouvelles réductions, bien que petites, pour 2015″, indique le Sipri.

Avec 31,4 milliards d’euros, les dépenses militaires françaises sont au niveau qui était le leur en 2012. En clair, l’inflation n’est pas prise en compte depuis 3 ans. D’où sans doute l’estimation du Sipri. Toutefois, la situation pourrait évoluer en fonction de ce qu’il sera décidé lors de l’actualisation de la Loi de programmation militaire (LPM) 2014-2019. Une chose est certaine : il faudra trouver les ressources pour financer une déflation d’effectifs moindre que prévu.

Quant à l’Allemagne, elle a l’intention d’augmenter ses dépenses militaires d’un peu plus de 6% sur la période 2016-2019. Enfin, pour le Royaume-Uni, tout dépendra du résultat des élections générales de mai prochain et surtout de la nouvelle Strategic defence and security review (SDSR) attendue cette année.

En Asie, les dépenses militaires ont augmenté de 5% en 2014, pour atteindre le total de 439 milliards de dollars. Bien évidemment, la Chine fait la course en tête : le Sipri estime le budget de l’Armée populaire de libération (APL) à environ 216 milliards de dollars alors que Pékin parle de seulement 141,4 milliards. Soit un écart de 75 milliards…

Quoi qu’il en soit, les autres pays de la région, qui, pour certains, ont des différends territoriaux avec la Chine, essaient de suivre. L’Australie a augmenté ses dépenses militaires de 6,7%, tout comme le Vietnam (+9,6%), la Corée du Sud (2,3%) et l’Inde (+1,8%), ce qui, s’agissant de cette dernière, est bien loin des intentions affichées. Toutefois, le Sipri note une inversion de tendance en Indonésie, où le budget de la défense a fondu de 10% l’an passé.

En Amérique latine, les difficultés économiques ont contraint certains pays à revoir à la baisse leurs ambitions. C’est notamment le cas du Brésil mais surtout du Venezuela (-34%). Le Mexique, aux prises avec les cartels de la drogue, a augmenté ses dépenses militaires de 11%.

Enfin, en Afrique, l’Algérie et l’Angola, deux grands producteurs de pétrole, ont augmenté les budgets de leurs forces armées respectivement de 12% et de 6,7%. Mais justement, la chute des cours de l’or noir pourrait avoir des répercussions sur ces dépenses militaires.

« Alors que certains producteurs, comme l’Arabie Saoudite, ont accumulé des réserves financières leur permettant de résister à des prix plus bas pendant un certain temps, d’autres peuvent être plus affectés, ainsi la Russie a déjà prévu une réduction de ses dépenses militaires pour 2015″, note le Sipri.

Photo : (c) Sipri


http://www.opex360.com/2015/04/13/selon-etude-du-sipri-les-depenses-militaires-mondiales-ont-diminue-de-04-en-2014/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division


messages : 17069
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Mar 28 Avr 2015 - 16:17

Citation :
Frégates de Taïwan: décès de l'homme-clé du scandale, sa famille poursuivie
     

Taipei, 28 avr 2015 (AFP) -


La justice taïwanaise a annoncé mardi qu'elle se retournerait contre la famille de l'homme-clé du scandale des frégates françaises, soupçonné d'avoir touché des centaines de millions de dollars de commissions illégales, à la suite du récent décès de celui-ci.

Le marchand d'armes Andrew Wang avait été inculpé pour corruption en 2006 dans le cadre de ce contrat controversé avec le groupe français Thomson-CSF (Thales). Taïwan avait acheté en 1991 six frégates au groupe français sous la garantie de l'Etat français, pour un total de 2,8 milliards USD.

Andrew Wang avait fui l'île avec sa famille peu avant que le scandale n'éclate en 1993 et avait été placé sur la liste des personnes les plus recherchées par les autorités taïwanaises.

Il est décédé à Londres en janvier des suites d'une maladie à l'âge de 87 ans.

Une enquête de la justice française avait ensuite établi que Thomson-CSF avait rémunéré des intermédiaires pour remporter la vente, un procédé pourtant strictement interdit dans le contrat signé. Le montant des commissions s'élevait à quelque 400 millions USD.

L'enquête avait montré qu'Andrew Wang avait été chargé de convaincre Taïwan de choisir les navires français et avait été rémunéré pour cela. Environ 340 millions de dollars lui avaient été versées en Suisse par Thomson-CSF, devenu Thales en 2000.

"Nous abandonnons les poursuites contre Wang puisqu'il est décédé. Mais nous continuons de demander la restitution des sommes placées en Suisse et illégalement perçues par Wang", a déclaré un porte-parole du parquet.

Ces fonds se trouvent dans divers comptes en banque aux noms de la femme et des enfants de l'homme d'affaires. Ces comptes ont été gelés par les autorités suisses en attendant l'instruction du dossier par la justice taïwanaise, a ajouté le porte-parole.

Dans cette affaire, un ancien capitaine, Kuo Li-heng, a été condamné à 15 ans de prison pour avoir touché des commissions. La justice taïwanaise a estimé que Kuo avait été "acheté" par Andrew Wang.

Le scandale avait éclaté à Taïwan en décembre 1993 lorsque le cadavre d'un haut responsable des forces navales, le capitaine de vaisseau Yin Chin-feng, avait été retrouvé flottant au large de l'île. Ce dernier s'apprêtait apparemment à révéler le scandale financier.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/10350-fregates-de-taiwan-deces-de-lhomme-cle-du-scandale-sa-famille-poursuivie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Commerce d'armement   Aujourd'hui à 9:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Commerce d'armement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 22 sur 24Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23, 24  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'armement naval (torpilles, missiles, canons,...)
» petits pots faits maison ou petits pots du commerce?
» Pétition Vétérinaires: halte au commerce
» popo21-correction - essor commerce à Venise - nov. 2012
» Commerce équitable et contradiction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: