Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le catalogue des armements chinois disponibles à l'export

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19115
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Le catalogue des armements chinois disponibles à l'export   Mer 9 Nov 2016 - 19:58

Citation :
China offers export version of YJ-12 supersonic anti-ship missile

Andrew Tate, London and Neil Gibson, London - IHS Jane's Defence Weekly

09 November 2016


The CM-302 missile exhibited at Airshow China 2016 is being marketed for export as the world's best anti-ship missile,
according to Chinese news media. Source: Via sina.com.cn



The CM-302 missile exhibited at Airshow China 2016 is being marketed for export as "the world's best anti-ship missile", according to Chinese news media.

The missile's manufacturer, state-owned China Aerospace Science and Industry Corporation (CASIC), reportedly justifies the claim on the grounds that the missile is supersonic throughout its flight, can be launched from air, land, and naval platforms, and used in a land attack role.

A report published by the China Daily newspaper also confirmed that the CM-302, which was allegedly one of the exhibits to have attracted the most enquiries at this year's air show in Zhuhai, is closely related to the YJ-12 supersonic anti-ship missile (ASM), which is in service with China's armed forces.

The report states that the CM-302 has a range of 280 km, a warhead of 250 kg, and a 90% probability of hitting its target. CASIC claims that the missile is effective against large warships, such as aircraft carriers and destroyers, with a single missile having the capacity to disable a 5,000-tonne warship.

While the news report provides few details about the CM-302's propulsion and flight profile, it said that the missile sea-skims for most of the flight and manoeuvres during the terminal phase to defeat the defensive weapons of ships.

Previously published reports about the YJ-12 indicate that the ramjet-powered missile achieves a mid-course speed of Mach 1.5-2, accelerating to Mach 3 or higher during the terminal phase of the flight.

The missile is guided by satellite navigation - specifically by China's BeiDou Navigation Satellite System - to a target location, which can be updated by data link. Terminal homing is driven by an active radar seeker.

Assuming the missile's physical characteristics are similar to those of the YJ-12, the CM-302 is likely to be a large missile of around 7 m in length, 0.6 m diameter, and with an estimated weight of around 2,000-2,500 kg.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19115
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Le catalogue des armements chinois disponibles à l'export   Jeu 10 Nov 2016 - 18:30

Citation :
Chine : retours du salon de Zhuhai


10 novembre 2016/ Actualité Industrie et matériels


Le 11e salon aéronautique chinois de Zhuhai, qui s’est achevé le 6 novembre, a été l’occasion, comme pour les salons russes, de découvrir des matériels souvent inédits en Occident ou d’évaluer la crédibilité de certains équipements. Entre les démonstrations aériennes, les présentations sur le statique ou sur les stands, la moisson de cette année avec 700 exposants a été riche d’enseignements.

La vedette du salon était l’avion de combat furtif de cinquième génération, le J-20. La première démonstration aérienne publique de ce chasseur, qui serait entré en pré-production, a déçu par son inertie. Les surfaces de ses plans «canard», inspirés du Saab 37 Viggen, choisies pour offrir une grande manœuvrabilité à haute vitesse risquent de nuire considérablement à sa furtivité. Certains experts ont estimé dans la presse russe qu’il faudrait sans doute plusieurs années aux Chinois pour le rendre opérationnel.

Le FC-31 (version export du J-31), qui se veut le rival du JSF, a également été présenté, mais, comme le J-20, il a révélé son manque de maturité pour un avion de cinquième génération et sa grande dépendance à l’égard des technologies russes et ce jusqu’à ses moteurs, les Klimov RD-93. Pour le J-20, Pékin aurait commandé à Moscou près de 200 moteurs AL-31 (ceux du T-50 et du SU-30).

Le salon fut l’occasion de présenter de nouveaux avions de transport stratégique, comme le Y-20, équivalent du C-17, ou encore l’AG600, qui, avec une envergure équivalente à celle d’un Boeing 737, est le plus grand hydravion au monde. Mais leur gigantisme a des conséquences : dans ces deux cas, les Chinois ont échoué à réaliser leur propre motorisation et produisent des turbines et turbopropulseurs russes (Soloviev D-30 et Ivchenko WJ-6).

Pékin a également révélé sa version du missile de croisière supersonique russo-indien BrahMos, le CM-302, doté d’une portée de 290 km à la vitesse de Mach 2,5 durant toute sa trajectoire avec une charge de 250 kg.

Zhuhai a également surpris en raison de la présentation de trois nouveaux drones MALE dédiés à l’export. Le Wing Loong II, réalisé par l’Institut 611 de Chengdu (CAIC), dispose par rapport à son prédécesseur d’une motorisation chinoise (le WJ-9A, adapté de l’avion de transport léger Y-12IV), et d’un emport d’armements externes de 600 kg. Ce modèle aurait suscité l’intérêt des militaires saoudiens, émiratis et ouzbeks, qui disposent déjà de la version I.

Le CH-5 est la nouvelle version de drone MALE armé en composite de CASC, qui a déjà vendu les versions 3 et 4 au Pakistan, au Nigeria, à l’Irak, à l’Egypte et à la Jordanie. Doté d’une envergure de 21 m pour une charge utile de 1,2 tonne, d’une endurance de 60 heures pour un rayon d’action de 6 500 km, il pourrait être décliné en version AEW, de guerre électronique, ou armé de 16 missiles antichars, AR-1 et AR-2 de 45 et 16 kg. Selon les rumeurs circulant sur le salon, il pourrait être acheté par le Nigeria et l’Egypte.

AVIC a présenté un drone MALE de 18 m d’envergure, le Cloud Shadow, doté d’un turboréacteur et d’un IRST conforme, qui serait destiné à l’APL. Avec un plafond de 14 000 m et une vitesse de 620 km/h, il est doté de six pylônes qui lui permettent d’emporter des missiles antinavires YJ-9E d’une portée de 18 km, des bombes guidées laser TG-100 de Norinco ou encore des missiles antichars Blue Arrow 2. Un modèle doté de deux réacteurs, le Wind Shadow, serait en développement.

Pour les équipements, l’Institut N°14 de Nankin a présenté le premier radar AESA aéroporté chinois, le KLJ-7A, destiné au JF-17 Block 3, qui porterait à 170 km pour une cible de plusieurs m2 de SER. Ce même Institut a exposé un radar sol fonctionnant sur les bandes UHF/VHF, le JY-26, qui aurait pour but, comme ses homologues russes, de tenir en échec la furtivité des aéronefs occidentaux à plus de 500 km. Il aurait récemment détecté les vols de F-22 au-dessus de la Corée du Sud.

A-Star Science, spécialisé en optronique, a présenté les IRST des J-20 et J-31, l’EOTS 89 et l’EOTS 31, qui, fondés sur une technologie infrarouge SWIR, seraient en mesure de détecter de manière passive des F-22 à plus de 120 km.

Mais ce sont surtout les Russes qui ont surpris en proposant d’équiper les forces aériennes chinoises en radars AESA. Kret, qui a intégré le radariste historique de Mig, Phazotron, a présenté le Zhuk-AME FGA 50 d’une portée de 160 km. S’il a été réalisé à l’origine pour le Mig 35, Kret serait capable de l’intégrer sur les SU-35 et SU-30, mais il le réserverait pour le moment aux SU-30 MKI indiens. Quant aux 24 SU-35 achetés en cours d’année par les Chinois, Kret les dote d’un radar PESA (à antenne passive), l’Irbis E de l’Institut Tikhomirov (NIIP), dont la portée sur une cible non furtive serait de 350 km, mais de seulement 25 km s’il s’agissait du F-22.

Un salon qui aura donc mis en lumière à la fois la dépendance des Chinois à l’égard des Russes en matière d’aviation de combat, mais aussi leur savoir-faire réel sur les drones, qui se confirme à l’export.

http://www.ttu.fr/chine-retours-salon-de-zhuhai/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19115
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Le catalogue des armements chinois disponibles à l'export   Jeu 10 Nov 2016 - 19:53




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19115
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Le catalogue des armements chinois disponibles à l'export   Jeu 18 Mai 2017 - 21:35

Citation :
Export version of China's Z-19 attack helo makes maiden flight

Gabriel Dominguez, London - IHS Jane's Defence Weekly

18 May 2017


The export version of China's Harbin Aviation Industries (Group) Company (HAIG) Z-19 Black Whirlwind armed reconnaissance/attack helicopter has made its maiden flight.


The Z-19E, the export version of the China's Z-19 attack helicopter, made its maiden flight on 18 May. (Via news.cn)

Called the Z-19E, the new variant took to the skies on 18 May over the city of Harbin in China's northeastern province of Heilongjiang.

"The Z-19E carried out hovering manoeuvres, close ground-effect manoeuvring, and low passes above the airport to demonstrate its performance," reported the Xinhua news agency.

The media outlet quoted the state-owned Aviation Industry Corporation of China (AVIC), HAIG's parent company, as saying that the model was developed to "meet the requirements of the international military trade market".
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le catalogue des armements chinois disponibles à l'export   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le catalogue des armements chinois disponibles à l'export
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Un sous-marin chinois heurte un sonar remorqué US
» RÉF CATALOGUE VERT BAUDET
» Portrait chinois
» Les chinois arrêteront de manger du chien ?
» porte bebe chinois qq'un connais?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armement et matériel militaire :: Autres Systemes d´armes-
Sauter vers: