Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Économie marocaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Northrop
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4566
Inscrit le : 29/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 8 Jan 2009 - 1:15

8 milions Very Happy tbarkallah ou sla 3la n'bi.

_________________

الله الوطن الملك
Revenir en haut Aller en bas
U.EAGLES
sergent
sergent
avatar

messages : 230
Inscrit le : 15/06/2008
Localisation : raja imperio
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Jeu 8 Jan 2009 - 12:45

enfin !!
mab9a walo l10million
nchalah ikon lkhirr!! bounce

_________________
"J'adore sentir l'odeur du napalm, le matin... L'odeur de la victoire."
Revenir en haut Aller en bas
kaidow
Caporal
Caporal


messages : 103
Inscrit le : 15/01/2008
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Ven 9 Jan 2009 - 19:39

Stade de Marrakech









Parking




Revenir en haut Aller en bas
kaidow
Caporal
Caporal


messages : 103
Inscrit le : 15/01/2008
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Ven 9 Jan 2009 - 19:44

Casablanca MARINA Portes Océanes A3

Revenir en haut Aller en bas
MW
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 1608
Inscrit le : 03/03/2007
Localisation : chez moi
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Ven 9 Jan 2009 - 19:58

medami a écrit:
enfin !!
mab9a walo l10million
nchalah ikon lkhirr!! bounce

pas avec cette crise éco !
Revenir en haut Aller en bas
MW
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 1608
Inscrit le : 03/03/2007
Localisation : chez moi
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Ven 9 Jan 2009 - 20:11

de TANGER!!

SM le Roi lance les travaux de réalisation de la 3è tranche de développement de la zone franche de Tanger

Citation :
Tanger, 09/01/09 - SM le Roi Mohammed VI a donné, vendredi, le coup d'envoi des travaux de réalisation de la troisième tranche de développement de la zone franche de Tanger pour un investissement de 430 millions de dirhams (MDH).

Le programme d'investissement, au titre de la troisième tranche, porte sur l'aménagement et la viabilisation d'une zone réservée aux équipements automobiles (80 ha) pour un montant de 110 MDH, la construction de 50.000 m2 de bâtiments industriels prêts à l'emploi (250 MDH) et la réalisation d'un quartier des instituts de formation et d'une zone tertiaire (30.000 m2) constituée d'espaces communs destinés aux entreprises de la zone (restaurant d'entreprise, salle de conférence...), pour un montant global de 70 MDH.

Cette extension vient renforcer l'offre foncière et immobilière à destination des industriels et permettra par ailleurs de doter la zone industrielle d'équipements collectifs modernes.

A cette occasion, des explications ont été fournies à SM le Roi sur le plan de développement de la zone franche de Tanger qui compte, dix années après son ouverture, près de 400 entreprises générant plus de 40.000 emplois et près de cinq milliards de dirhams d'investissement privés.

Le projet Tanger-Med et sa zone franche fait partie des grands chantiers d'envergure que le Souverain a lancés ces dernières années et dont les retombées, au plan économique et en terme de développement, devraient se faire sentir aux niveaux régional et national, grâce à une forte impulsion des investissements étrangers et nationaux et la promotion de l'emploi.

Les travaux de la deuxième tranche de la zone franche d'exportation de Tanger ont été lancés par SM le Roi en juillet 2006. L'aménagement de cette seconde tranche est à même de favoriser la création de pôles et de zones industrielles spécialisées, notamment dans les domaines à haute valeur ajoutée, comme les nouvelles technologies, l'industrie automobile, l'aéronautique ou encore la métallurgie.

La zone franche de Tanger est une partie intégrante du grand projet Tanger-Med, qui comprend la réalisation du plus grand port sur le flanc sud de la Méditerranée, dont les travaux sont très avancés, lequel port va consolider l'ouverture du Maroc sur l'Europe et le reste du monde, et servir de grand centre de transit commercial entre l'Europe et l'Afrique, avec un support autoroutier et ferroviaire marocain, qui va relier à court terme Tanger et Agadir.

C'est aussi un espace d'accueil des investisseurs caractérisé par un guichet unique qui présente des facilités douanières et fiscales attrayantes et des procédures administratives simplifiées et avantageuses.

Gérée par la société Tanger Free Zone (TFZ) qui fait partie du groupe TMSA (Agence Spéciale Tanger méditerranée), la zone franche de la ville du Détroit est composée d'une zone industrielle sous douane et d'une zone logistique, qui répondent aux normes internationales relatives à la qualité des équipements et des services, à la sécurité des biens et des personnes et à la préservation de l'environnement.

La zone franche de Tanger est située à 15 km au sud de l'Europe, dans une région desservie par un grand port et l'aéroport international de Tanger. Elle dispose d'une main-d'oeuvre hautement qualifiée et à faible coût. Elle a pour objectif d'offrir à l'investisseur une opportunité unique d'investissement dans un environnement protégé et de libre-échange.

Les activités industrielles autorisées dans la zone sont les industries agroalimentaires, les industries des textiles et cuirs, les industries métallurgiques, mécaniques, électriques et électroniques, les industries chimiques et para-chimiques et les industries de hautes technologies.

Plusieurs activités de service sont également autorisées dans la TFZ. Il s'agit notamment de la maintenance et l'entretien, de l'assistance technique et de formation des entreprises, des activités immobilières, de l'entreposage, de stockage et de manutention, de l'ingénierie et bureaux d'études techniques, des services d'informatique et bureautique, des laboratoires d'essais et des entreprises d'import et d'export.

La zone franche de Tanger a déjà accueilli plusieurs groupes internationaux opérant dans divers secteurs d'activités industrielles, c'est le cas notamment de Yazaki spécialisé dans le câblage automobile, Wolkswagen spécialisé dans le câblage électrique, COFICAB spécialisé dans le câblage automobile et Polydesign spécialisé dans les produits textiles pour automobile.

La TFZ fonctionne en tant que guichet unique et accueille, assiste et oriente les investisseurs pour la réalisation de leurs projets. Elle bénéficie d'un régime douanier spécial caractérisé essentiellement par des exonérations des droits d'importation, des taxes et surtaxes à l'importation, des taxes sur la consommation, la production et/ou l'exportation des marchandises, des procédures douanières simplifiées.

La Zone Franche de Tanger n'est pas soumise à la législation du contrôle du commerce extérieur et des changes.

Concernant le régime fiscal appliqué dans la zone, il se caractérise par plusieurs exonérations, notamment au niveau des droits d'enregistrement et de timbre pour la constitution ou l'augmentation du capital et pour les acquisitions des terrains, de l'impôt des patentes pendant 15 ans, de la taxe urbaine pendant 15 ans, de l'impôt sur les sociétés durant 5 ans et réduction du taux à 8,75 pc après, de la taxe sur les produits des actions, des parts sociales et revenus assimilés pour les non-résidents et de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) sur les marchandises.

A Son arrivée, SM le Roi a passé en revue un détachement de la Garde Royale, qui rendait les honneurs, avant d'être salué par le ministre de l'Intérieur, M. Chakib Benmoussa, le ministre de l'Economie et des Finances, M. Salaheddine Mezouar, le ministre du Commerce, de l'industrie et des nouvelles technologies, M. Ahmed Reda Chami.

SM le Roi a également été salué par le wali de la région Tanger-Tétouan, le directeur général de l'Agence de promotion des provinces du Nord, le président du Conseil de la préfecture de Tanger-Assilah, le président de la Commune urbaine de Tanger, le président de la commune de Boukhalef, le président du conseil d'administration de TMSA, le directeur général du pôle Zones d'activités et Immobiliers au sein de TMSA, le directeur général de la Zone Franche de Tanger, le directeur commercial de la zone, des présidents, directeur et cadres des entreprises opérant dans la zone et par d'autres personnalités.




D'autre part !
SM le Roi lance les travaux de construction d'une ville nouvelle baptisée CH'RAFAT à Fahs Anjra
Citation :
Tanger, 08/01/09- SM le Roi Mohammed VI a procédé, jeudi, au lancement des travaux de construction d'une ville nouvelle dans la commune rurale de Jouamaa (province Fahs Anjra), que le Souverain a bien voulu baptiser CH'RAFATE et qui nécessitera un investissement de 24 milliards de dirhams.

D'une superficie de 1.300 ha, la nouvelle ville disposera au terme des travaux à l'horizon 2020, de 30.000 logements bénéficiant à quelque 150.000 habitants.

Edifié sur un site disposant de plusieurs atouts qui en font un centre stratégique, ce projet est positionné sur un couloir naturel disposant d'espaces relativement plats qui s'étendent des deux côtés de la RN 2, matérialisant un couloir reliant Tanger et Tétouan.

Le territoire de la commune est un noeud d'infrastructures (la route reliant Tanger à Tétouan, la route reliant Tétouan à Larache via "Cruce Blanco" et la route reliant Ksar Sghir à la RN 2) et bénéficie de la proximité de l'autoroute, du chemin de fer et du dédoublement de la RN 2 (voie express).

La nouvelle ville s'inscrit dans le cadre des choix stratégiques définis par le plan d'aménagement d'Al Boughaz qui vise notamment à créer de grandes surfaces d'urbanisation nouvelles, éviter la littoralisation massive des côtes en orientant le développement vers l'arrière pays, et renforcer les liens de continuité des relations fonctionnelles entre les villes régionales.

Ce projet qui répond aux objectifs de développement durable permettra le renforcement du réseau des villes de la région du nord et du réseau routier tout en anticipant la demande en logement que va générer la création du port Tanger Med et des zones industrielles environnantes, par l'offre d'une multitude de variétés de logements adaptés à toutes les attentes.

Il générera aussi de l'emploi par la création d'une zone industrielle, tout en garantissant le respect de l'environnement par l'adaptation de la ville à toutes les contraintes qu'elles soient géologiques ou techniques, l'utilisation de transport et d'énergie propres, la réutilisation des eaux de pluie pour l'arrosage, l'offre de près d'une trentaine d'équipements répartis en nombre et en situation selon les normes urbanistiques, et contribuera à l'amélioration de la qualité architecturale et à la conservation d'une typologie semblable à celle qui prédomine autour du bassin méditerranéen.

La réarégion une offre en logement diversifiée (451 ha), une zone industrielle englobant des activités complémentaires à celles du port (280 ha) et d'autres zones industrielles, un complexe artisanal avoisinant la médina, des zones touristiques, des équipements de ville (administration, santé, enseignement, sport, loisir...), des espaces verts et des équipements de proximité qui desservent toute la ville.

La société d'aménagement Al Omrane Al Boughaz procèdera à la réalisation de l'infrastructure et la construction des principaux équipements. Pour l'édification de la ville, la construction se fera par Al Omrane Al Boughaz et des promoteurs privés, nationaux et internationaux, dans le cadre de partenariats.

Par la même occasion, des explications ont été fournies au Souverain sur le projet de renouveau urbain de la ville de M'diq pour la période 2009-2034, l'objectif étant le contrôle du développement industriel entre le port Tanger-Med et la nouvelle ville, la protection des aires protégées, de la nature et de l'écologie, le reboisement et le renforcement des infrastructures et la promotion du développement économique et de l'attractivité du site touristique dans la région, le renforcement de la qualité des équipements de base et la préservation de l'environnement.

Il s'agit aussi de l'organisation et de la promotion du réseau urbain à travers la réhabilitation des centres urbains, le développement de nouveaux centres à proximité du port de Tanger Méditerranée (Ksar Sghir et Ksar Majaz), la création de nouveaux pôles et la promotion de villages touristiques (Sidi Qanqouch, Oued Alian, Belyounach).

SM le Roi s'est, en outre, enquis du programme de logements à l'horizon 2020 pour les villes de Tanger, Tétouan, M'diq et Fnideq qui ont besoin de 350 mille unités de logements supplémentaires pour combler les déficits en logements et répondre aux besoins de l'accroissement de la population et aux besoins supplémentaires découlant de la dynamique de l'espace, sachant que l'offre actuelle et les chantiers ouverts permettront de suivre le rythme des besoins à moyen terme.

A son arrivée, SM le Roi a passé en revue un détachement de la Garde Royale, qui rendait les honneurs, avant d'être salué par MM. Chakib Benmoussa, ministre de l'Intérieur, Ahmed Toufiq Hjira, ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de l'Aménagement de l'espace, Mohamed Hassad, Wali de la région de Tanger-Tétouan et Mohamed Arif, gouverneur de la province de Fahs Anjra.

Le Souverain a également été salué par le directeur de l'Agence pour la promotion et le développement du Nord, M. Fouad Brini, le président du Directoire de l'Agence Spéciale Tanger Méditerranée (TMSA), M. Said El Hadi, le président du directoire du groupe Al Omrane, M. Najib Laraichi, le président du Conseil provincial de Fahs Anjra, le président de la commune rurale Jouamaa, le directeur du holding d'aménagement Al Omrane-Al Boughaz, les présidents des agences urbaines de Tanger et de Tétouan ainsi que par d'autres personnalités.
lisation de ce projet intégré mettra à la disposition des habitants de la




Allah ye nessar sidena !
Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
U.EAGLES
sergent
sergent
avatar

messages : 230
Inscrit le : 15/06/2008
Localisation : raja imperio
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Ven 9 Jan 2009 - 20:39

merci kaidow pour les photos.
pour la nouvelle ville elle est vraiment dans endroit tres stratégique
bonne continuation
et Allah insor sidna

_________________
"J'adore sentir l'odeur du napalm, le matin... L'odeur de la victoire."


Dernière édition par medami le Lun 12 Jan 2009 - 20:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
kaidow
Caporal
Caporal


messages : 103
Inscrit le : 15/01/2008
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 12 Jan 2009 - 19:23

Citation :
Maroc : Casablanca aura-t-elle le plus grand pole de l’Afrique du Nord ? 09-01-2009 La proximité de l’Europe reste le premier grand avantage des pays du maghreb. Mais de nos jours, être compétitif et devenir une destination privilégiée pour les grandes entreprises européennes ne se limite pas à la simple situation géographique. Le projet «Casablanca-Nearshore» sera-t-il ainsi à la hauteur des attentes ?
le ministre de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, Ahmed Reda Chami, a exprimé mardi à Casablanca son satisfecit de l'état d'avancement du projet «Casablanca-Nearshore», dont la réalisation de la 1re tranche, opérationnelle depuis l'an dernier, a donné des «résultats encourageants».
Intervenant lors d'une réunion tenue au siège de la wilaya de Casablanca par le Comité de pilotage de «Casa-shore», M. Chami a attribué ces résultats positifs à la synergie des efforts déployés par tous les intervenants aussi bien publics que privés concernés par ce projet ambitieux qui offre aux entreprises un espace de 53 ha, dédié aux activités tertiaires.
Cette zone, qui comprend des plateaux de bureaux, est destinée notamment aux sociétés spécialisées dans le développement de logiciels, la gestion d'infrastructures et les relations avec la clientèle.
Environ 30 entreprises se sont déjà installées dans ce site qui propose aux investisseurs une multitude de services d'accompagnement et d'infrastructures aux meilleurs standards internationaux, a indiqué M. Chami, soulignant l'importance stratégique de «Casa-Nearshore» pour l'économie nationale.
L'ambition de «Casa-nearshore» est de devenir le 1er pôle des services à distance au Maroc et le plus grand d'Afrique du Nord, dans la mesure où à l'horizon 2011 ce projet devrait contribuer à la création d'environ 26.000 emplois pour un chiffre d'affaires de 11 milliards de dirhams.
La proximité géographique avec l'Europe, la qualité des infrastructures et les nombreuses incitations fiscales et financières garantiront à «Casa-Nearshore» une compétitivité lui permettant de devenir une destination privilégiée pour les plus grandes entreprises nationales et multinationales en quête d'opportunités de croissance.
Pour atteindre ces objectifs, le Comité de pilotage de «Casa-shore» a tenu cette réunion consacrée à l'examen de la stratégie offshore et de l'offre territoriale «Casa-Nearshore», ainsi qu'aux ajustements nécessaires à mettre en place face à l'évolution de la demande internationale.
Selon les membres de ce Comité, les travaux de construction de la 2e tranche de «Casa-Nearshore» vont bon train et les dates de livraison seront respectées pour accueillir de nouvelles entreprises.
Le programme des travaux a été optimisé en vue de les achever dans les meilleurs délais et boucler ce chantier début 2011, soit deux ans avant le calendrier initial.
Le projet «Casa-Nearshore Parc», qui s'inscrit dans le cadre du programme «Emergence», est mené en partenariat entre le Groupe CDG et le ministère de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, ainsi que la wilaya et la ville de Casablanca.




Source: Tunisie affaire


Revenir en haut Aller en bas
Harm
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 598
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : tanger
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 12 Jan 2009 - 19:34

medami a écrit:
merci kaidow pour les photos
pour la nouvelle ville elle est vraiment dans endroit tres stratégique
bonne continuation
et Allah insor sidna
faut voir qui a posté l'article avant de dire ça Wink
Revenir en haut Aller en bas
U.EAGLES
sergent
sergent
avatar

messages : 230
Inscrit le : 15/06/2008
Localisation : raja imperio
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 12 Jan 2009 - 20:06

Harm a écrit:
medami a écrit:
merci kaidow pour les photos
pour la nouvelle ville elle est vraiment dans endroit tres stratégique
bonne continuation
et Allah insor sidna
faut voir qui a posté l'article avant de dire ça Wink
quand jai dis , merci pour les photos je parlais des photos du stade Wink
et jai bien vue qui a posté Wink

_________________
"J'adore sentir l'odeur du napalm, le matin... L'odeur de la victoire."
Revenir en haut Aller en bas
gigg00
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2112
Inscrit le : 18/06/2008
Localisation : Kenitra-Venise
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Économie marocaine   Lun 12 Jan 2009 - 21:40

pour ces villes qui surgissent come des champignons tamsnat,ch'raffat.....

mais qui est qui choisit ces noms ? y avait pas mieux? Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Romeoh
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1262
Inscrit le : 15/03/2007
Localisation : Ideosphere
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 12 Jan 2009 - 21:51

gigg00 a écrit:
pour ces villes qui surgissent come des champignons tamsnat,ch'raffat.....

mais qui est qui choisit ces noms ? y avait pas mieux? Suspect

Pourquoi? ce sont des noms berbères, l'identitée originale du Maroc...

_________________
Lead me, follow me or get out of my way.

http://fr.youtube.com/watch?v=V_M4o8uenUU
Revenir en haut Aller en bas
gigg00
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2112
Inscrit le : 18/06/2008
Localisation : Kenitra-Venise
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 12 Jan 2009 - 23:55

Romeoh a écrit:
gigg00 a écrit:
pour ces villes qui surgissent come des champignons tamsnat,ch'raffat.....

mais qui est qui choisit ces noms ? y avait pas mieux? Suspect

Pourquoi? ce sont des noms berbères, l'identitée originale du Maroc...


mais justement on est pas tous berberes, on est un beau melange des deux en majorpartie( moi meme je le suis avec ma grande mere sousi) ...mais bon peutetre qu'ils s'inspirent du lieu et sa population, mais ca me derange la prononciation,le nom d'une ville doit etre facile a se prononcer..agdir par ex simple et beau come nom, ch'arrafat t'as une minute juste pour l'ecrire.
Revenir en haut Aller en bas
Romeoh
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1262
Inscrit le : 15/03/2007
Localisation : Ideosphere
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mar 13 Jan 2009 - 0:40

gigg00 a écrit:
Romeoh a écrit:
gigg00 a écrit:
pour ces villes qui surgissent come des champignons tamsnat,ch'raffat.....

mais qui est qui choisit ces noms ? y avait pas mieux? Suspect

Pourquoi? ce sont des noms berbères, l'identitée originale du Maroc...


mais justement on est pas tous berberes, on est un beau melange des deux en majorpartie( moi meme je le suis avec ma grande mere sousi) ...mais bon peutetre qu'ils s'inspirent du lieu et sa population, mais ca me derange la prononciation,le nom d'une ville doit etre facile a se prononcer..agdir par ex simple et beau come nom, ch'arrafat t'as une minute juste pour l'ecrire.

Si tu veux, mais pour la prononcer, ça prend moins d'une seconde.

Il s'inspirent surtout de la culture marocaine dans sa partie non importée!
Ce que j'espère surtout, c'est que les constructions n'aient pas d'aspect trop occidental, je rêve de voir une ville marocaine moderne, avec la touche architecturale qui fait que tu prends beaucoup de plaisir à te promener dans la rue, comme à Essaouira par ex.

_________________
Lead me, follow me or get out of my way.

http://fr.youtube.com/watch?v=V_M4o8uenUU
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mar 13 Jan 2009 - 13:01

en esperant que ces villes soient finies assez rapidement,entendez par la que toutes les parcelles soient construites,qu'il n'y ait pas un terrain vague ici et la et que point de vue infrastructures il y ait tout,pas juste une citée dortoire comme celles que la france a construit depuis les années 50


Romeoh tu reve peut etre de ca:

Citation :
http://www.medinapolizzi.com/copol/index2.htm
Revenir en haut Aller en bas
U.EAGLES
sergent
sergent
avatar

messages : 230
Inscrit le : 15/06/2008
Localisation : raja imperio
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mar 13 Jan 2009 - 13:22

Romeoh a écrit:
avec la touche architecturale qui fait que tu prends beaucoup de plaisir à te promener dans la rue, comme à Essaouira par ex.
comme à assila ou chawan Wink Smile

_________________
"J'adore sentir l'odeur du napalm, le matin... L'odeur de la victoire."
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6127
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mar 13 Jan 2009 - 14:27

Citation :
Le Maroc veut abriter la première plate-forme chimique mondiale, Jorf Phosphate Hub
LE MONDE | 13.01.09 | 13h52

JORF LASFAR (RÉGION D'EL JADIDA) ENVOYÉE SPÉCIALE

En dépit de la crise internationale, le Maroc poursuit son développement économique. C'est en tout cas le message qu'il veut faire passer. Lundi 12 janvier, les responsables de l'Office chérifien des phosphates (OCP) et de la Banque centrale populaire (BCP) ont annoncé qu'ils s'engageaient dans un partenariat stratégique à travers une prise de participation croisée. Une première dans le secteur public au Maroc. Mais c'était surtout l'occasion pour l'OCP d'affirmer sa volonté de renforcer sa position de leader mondial des phosphates.

Premier exportateur de ce minerai indispensable à la fabrication des engrais, le royaume dispose de réserves colossales : plus de 50 % des ressources connues de la planète. Les phosphates ont le vent en poupe. Le Maroc le sait et mise sur le fait que les besoins ne cesseront de croître. La sécurité alimentaire continuera de reposer sur l'utilisation des engrais chimiques, estime-t-il. En 2007 et 2008, l'industrie phosphatière a eu du mal à répondre à la demande internationale. Résultat : une envolée des prix. La tonne de phosphate marocain est passée de 40 à 250 dollars.

Pour rester dans la course face à des pays potentiellement concurrents comme l'Arabie saoudite, le royaume se lance dans la diversification. Aux investisseurs étrangers susceptibles de venir fabriquer sur place leurs produits phosphatés, il propose terrain viabilisé, installations, main-d'oeuvre qualifiée, approvisionnement en minerai et en produits intermédiaires, le tout dans le respect de l'environnement.


"LES PLUS COMPÉTITIFS"

Le site de Jorf Lasfar (à 200 kilomètres au sud de Rabat, non loin d'El Jadida) est au coeur de cette nouvelle stratégie. Le Maroc souhaite en faire la première plate-forme chimique mondiale, un véritable hub planétaire en matière de phosphates. Pour l'heure, Jorf Phosphate Hub (JPH) est un site étonnant où s'entrechoquent le XXe et le XXIe siècle. Sur les 1 800 hectares mis à disposition, seuls 450 sont déjà occupés par des investisseurs étrangers (pakistanais et brésilien, notamment).

D'un côté, des étendues d'herbes folles où paissent des vaches et des moutons. De l'autre, un enchevêtrement de conduits, de tuyaux, de poutres métalliques, de réservoirs en acier rutilant... Ici, un atelier de production d'acide phosphorique. Là, une unité de stockage d'ammoniaque ou de soufre (importés du Moyen-Orient). Trois cents mètres plus loin, et c'est une centrale électrique ou un laboratoire...

Entre l'ouverture de nouvelles mines de phosphate, la construction de deux pipelines, d'une usine de dessalement d'eau de mer, et l'extension du port de Jorf Lasfar, les investissements devraient s'élever à 4,5 milliards d'euros d'ici à 2012, et 11 milliards d'ici à 2020.

Le pari n'est-il pas trop risqué ? Le directeur général de l'OCP, Mostafa Terrab, et ses adjoints affichent une parfaite sérénité. "Peu importe que le cours baisse sur le marché mondial. Au contraire ! assurent-ils. Avec un phosphate d'excellente qualité, des ressources en quantité et des mines à proximité (ce qui diminue les coûts d'exploitation), nous sommes certains de rester les plus compétitifs."

Florence Beaugé

LE MONDE.fr
Revenir en haut Aller en bas
Romeoh
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1262
Inscrit le : 15/03/2007
Localisation : Ideosphere
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mar 13 Jan 2009 - 15:48

@Civil

Tres proche en effet de mes rêves. Il faudrait innover un peu, parce que suivre la recette européenne à l'aveugle, ça te donne des rues certes fonctionnelles, mais tristes et déprimantes.
Je vois bien une ville autour d'un centre exclusivement piéton, plein de verdure, et de petits commerces, cafés...
Il faudrait vraiment que je trouve une lampe magique pour pouvoir réaliser tout ça. Rolling Eyes

_________________
Lead me, follow me or get out of my way.

http://fr.youtube.com/watch?v=V_M4o8uenUU
Revenir en haut Aller en bas
tomcat
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

messages : 682
Inscrit le : 16/04/2008
Localisation : far-maroc.forumpro.fr
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mar 13 Jan 2009 - 17:47

gigg00 a écrit:
Romeoh a écrit:
gigg00 a écrit:
pour ces villes qui surgissent come des champignons tamsnat,ch'raffat.....

mais qui est qui choisit ces noms ? y avait pas mieux? Suspect

Pourquoi? ce sont des noms berbères, l'identitée originale du Maroc...


mais justement on est pas tous berberes, on est un beau melange des deux en majorpartie( moi meme je le suis avec ma grande mere sousi) ...mais bon peutetre qu'ils s'inspirent du lieu et sa population, mais ca me derange la prononciation,le nom d'une ville doit etre facile a se prononcer..agdir par ex simple et beau come nom, ch'arrafat t'as une minute juste pour l'ecrire.
agadir aussi est un nom amazigh (une sorte de banque ancienne) moi j'aime bien ce nom chrafat et je trouve que c'est facile a prononcer pour ces choix je ne crois pas que c'est un tirage au sort mais il doit y avoir un lien -le nom de la region, d'une tribu .........
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mar 13 Jan 2009 - 19:00

chraffat c´est en rifain,et il y´a deja un village a l´est de chefchaouen a ce nom Like a Star @ heaven

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Mar 13 Jan 2009 - 20:41

Citation :
Un projet de ville nouvelle est lancé pour désengorger Tanger
LE MONDE | 13.01.09 | 14h52 • Mis à jour le 13.01.09 | 19h23

Malgré la crise financière, le Maroc continue de semer des villes nouvelles pour tenter de désengorger ses agglomérations saturées. Le roi Mohammed VI a lancé à Tanger, jeudi 8 janvier, les travaux de construction d'une future cité baptisée Ch'Rafate ("beauté" en arabe) Suspect .

Située sur la commune rurale de Jouamaa, à une dizaine de kilomètres de la capitale du Nord, cette ville intégrée devrait compter, à l'horizon 2020, 30 000 maisons et 150 000 habitants sur un territoire de 13 km2. Moyennant un investissement global de 24 milliards de dirhams (2,15 milliards d'euros), Ch'Rafate comprendra également espaces verts et complexes touristiques, zones industrielle et artisanale, ainsi qu'équipements publics et de proximité.

Sans présenter la cité comme une ville "verte", les promoteurs du projet promettent de garantir "le respect de l'environnement" : transports et énergies "propres", recyclage de l'eau de pluie pour l'arrosage... Les tonnes de ciment et de béton appelées à donner forme à la cité risquent pourtant d'aggraver les dommages infligés au paysage littoral et aux écosystèmes marins : le sable de dragage étant jugé trop salin et le sable de concassage trop cher, les dunes et les plages entre Tanger et Larache sont les principales sources d'approvisionnement du secteur de la construction.



PLUS GRAND PORT D'AFRIQUE



De source officielle marocaine, la construction de Ch'Rafate s'inscrit dans le cadre du "plan d'aménagement d'Al-Boughaz (Tanger), qui vise notamment à créer de grandes et nouvelles zones d'urbanisation et à (...) orienter le développement urbain et industriel vers l'arrière-pays", pour tenter de limiter l'urbanisation du littoral. La métropole du détroit de Gibraltar est confrontée à une forte pression démographique. Sa population atteint le million d'habitants, contre 150 000 lors de l'indépendance, en 1956.

Dans l'ensemble du royaume, la population urbaine est passée d'un peu plus de 3 millions d'habitants en 1960 à 17 millions d'habitants aujourd'hui. Conséquence : il manque un million de logements dans le pays. Dans toutes les grandes villes, l'habitat insalubre et illégal prolifère, les infrastructures et les équipements font défaut, les loyers s'envolent, comme les prix des terrains.

Pour soulager la pression, l'Etat marocain a commencé, en 2005, à programmer la construction de villes nouvelles comme Tamansourt, près de Marrakech, destinée à accueillir 300 000 habitants, ou Bab Zaers et Tamesna, dans la région de Rabat. A Tanger, la ville nouvelle doit également permettre d'anticiper la "demande en logements que va générer la création du port de Tanger-Med et des zones industrielles environnantes".

Le 7 janvier, à la veille du lancement de la ville de Ch'Rafate, Mohammed VI a présidé la cérémonie de démarrage des travaux de la future "grande plate-forme industrielle" du port Tanger-Med. Cette extension du périmètre dédié aux industriels marocains et étrangers doit permettre, selon ses promoteurs, la création de 300 000 emplois d'ici une vingtaine d'années.

En cours de réalisation, Tanger-Med ambitionne de devenir le plus grand port d'Afrique et de Méditerranée. Sa première tranche est opérationnelle depuis juillet 2007. Le ministre marocain de l'équipement et du transport, Karim Ghellab, a assuré que la deuxième tranche serait mise en chantier dès cette année.

Grégoire Allix
http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/01/13/un-projet-de-ville-nouvelle-est-lance-pour-desengorger-tanger_1141196_3244.html
Revenir en haut Aller en bas
gigg00
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2112
Inscrit le : 18/06/2008
Localisation : Kenitra-Venise
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Économie marocaine   Mar 13 Jan 2009 - 21:41

oui l'idee de repousser la vague de population un peu vers l'interieur un peu loin du litoral est economiqument souhaitable, chaque fois qu'il m'arrive (en avion survolant le maroc) de regarder en bas je ne peux constater que notre maroc est un peu vide paraport a la densite rurale que tu vois en espagne ou en italie par ex.

dans mes voyages en allemagne ou en autriche c'est fou come tu realise que ces citoyens de la compagne sont plus riches( khanzin flouss) de leur cocitoyens qui habitent en villes ,chez nous c'est tjrs le contraire, et c'est ca a mon avis qui fait que les gens preferent ne pas se deplacer hors des villes, manque d'infrastructures , services..etc cette idee de construire des villes models a queqlques KM des grandes villes pour soulager la pression sur les grandes villes est exelente mais n'est pas nouvelle .

enfin je crois que la construction de ces villes ( models) a le but d'epargner aux grandes villes la surection des bidonvilles et en meme temps de vider ceux qui existent deja, bcp de compagnards vont etre attire par le boom economique du nord donc construire ces petits villes sera come une zone tanpon qui les acceuillera au lieux de se tabasser dans les bidonvilles
Revenir en haut Aller en bas
zazoe
Caporal
Caporal


messages : 131
Inscrit le : 10/09/2008
Localisation : belgique
Nationalité : Maroc-Belgique

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Sam 17 Jan 2009 - 20:20

yakousa a écrit:
chraffat c´est en rifain,et il y´a deja un village a l´est de chefchaouen a ce nom Like a Star @ heaven


C'est le ville qui est reputé pour ces restaurants non?A plusieurs fois j'ai mangé labas en routen pour Al Hoceima!
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6127
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 19 Jan 2009 - 13:37

Citation :
Mali – Télécoms :
Maroc Télécom embarque Sotelma pour 250 millions d'euros!


Par les temps qui courent, les autorités maliennes peuvent se frotter les mains, avec la prise de participation dans le capital de l’opérateur malien des télécommunications ‘’Sotelma’’ de Maroc Télécom. Cette opération rapportera au Mali 250 millions d'euros.

Rappelons que la firme chérifienne a damé le pion à Sudatel (Soudan), Portugal Télécom et Orascom (Egypte) avec lesquelles elle était en compétition dont les offres financières ont été largement inférieures, puisqu’elles se situeraient entre 80 et 130 millions d'euros.

Il faut dire que cette acquisition fait désormais du Maroc un partenaire financier de premier plan du Mali, après l'entrée de la Banque marocaine du commerce extérieur (BMCE-Finance) dans le capital de la Banque de développement du Mali (BDM-SA) et celle récente du groupe Attijariwaffa Bank dans celui de la Banque internationale pour le Mali (BIM-SA) à hauteur de 51% (ayant rapporté au Trésor public malien près de 40 milliards de F CFA).

En outre, cette acquisition permet au leader du marché marocain, dont le capital est contrôlé à 53% par Vivendi, d’étendre son maillage du continent en matière des télécommunications, avec des filiales en Mauritanie (2001 avec Mauritel), au Burkina Faso (en décembre 2006, des participations majoritaires dans ONATEL), au Gabon (en février 2007, dans Gabon Télécom, l'opérateur historique du pays) et désormais au Mali.

TB

http://www.webmanagercenter.com/management/article.php?id=65752

Si ca continue le Mali finira par retirer sa reconnaisance de la sois-disante RASD, d'ailleur investir dans un pays qui reconnait la RASD voila une preuve de pragmatisme !
Revenir en haut Aller en bas
big boss
Lieutenant
Lieutenant
avatar

messages : 755
Inscrit le : 03/04/2008
Localisation : Casablanca, Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Économie marocaine   Lun 19 Jan 2009 - 19:54

Citation :
Si ca continue le Mali finira par retirer sa
reconnaisance de la sois-disante RASD, d'ailleur investir dans un pays
qui reconnait la RASD voila une preuve de pragmatisme !

Shocked ah bon ils reconnaissent la rasd ? Si c'est le cas je crois pas qu'ils nous aurez laissez acquérir leur principale banque et leur compagnie de télécommunication !
Revenir en haut Aller en bas
http://far-maroc.forumpro.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Économie marocaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Économie marocaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 40Aller à la page : 1, 2, 3 ... 20 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Désolée mais je déteste les lampes à économie d'énergie... (sujet fusionné)
» harira ( Soupe marocaine )
» Fajitas à la marocaine
» Sites gratuits proposant des cours en bibliothéconomie
» Comprendre qu'est-ce que c'est la biblioéconomie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: