Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Blitzkrieg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yakouza
Invité



MessageSujet: Blitzkrieg   Mer 25 Fév 2009 - 14:51

l´armée francaise avec ses tanks superieurs aux allemands(selon beaucoup d´experts) a tout de meme perdu devant l´organisation effective des allemands,que General H.Guderian a batti avec comme piece maitresse la communication/reconnaissance..

c´est ce qui est appelé mtn la Network Centric Warfare
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Blitzkrieg   Mer 25 Fév 2009 - 16:52

Yakuza a écrit:
l´armée francaise avec ses tanks superieurs aux allemands(selon beaucoup d´experts) a tout de meme perdu devant l´organisation effective des allemands,que General H.Guderian a batti avec comme piece maitresse la communication/reconnaissance..

c´est ce qui est appelé mtn la Network Centric Warfare
Guderian avait fait équiper tous les Panzers de poste radio, une première à l'époque. Guderian, c'est mon préféré I love you , devant Von Manstein et Rommel.
L'EM français n'avait, pour son plus grand malheur par la suite, accordé aucun interêt aux écrits sur l'utilisation des blindés sur les champs de bataille d'un certain capitaine de cavalerie appelé...DeGaulle
Revenir en haut Aller en bas
Yakouza
Invité



MessageSujet: Re: Blitzkrieg   Mer 25 Fév 2009 - 17:02

oui les chars francais etaient dispersés ici et la regardant seulement le concert que leur jouaient les "verbundenen Kräfte"(unités associées) de Guderian,comme un couteau chaud dans du beurre,lui meme etait officier telegraphiste en WWI...

v.Manstein etait l´inspirateur du Blitzkrieg et le chef...ah cette categorie d´officiers allemands est revolue Neutral

mtn les allemands en Astan se plaignent de tout et rien Mad
Revenir en haut Aller en bas
lemay
Commandant
Commandant
avatar

messages : 1077
Inscrit le : 02/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Blitzkrieg   Mer 25 Fév 2009 - 18:43

eh oui cette trampe de meneurs n'existe plus sans oublier les keitel et jodel si hitler n'intervenait pas dans leur decision le reich aurait duré 1000ans comme disait adolf
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Blitzkrieg   Mer 25 Fév 2009 - 19:16

lemay a écrit:
eh oui cette trampe de meneurs n'existe plus sans oublier les keitel et jodel si hitler n'intervenait pas dans leur decision le reich aurait duré 1000ans comme disait adolf
Von Keitel, l'exemple type de l'officier prussien et le stratege de la contre-attaque des Ardennes
Comme tout autodidacte, Hitler pouvait avoir des idées lumineuses. C'est lui qui a preferé le plan de bataille de Von Manstein, la fameuse manoeuvre de Sédan, à tous les autres, trop classiques, qu'il jetait en criant "c'est du Clausewitz". Mais il n'était pas assez professionnel, trop aveuglé par son idée fixe d'une Wermacht qui ne recule jamais. Et c'est le pauvre Paulus et sa 6éme armée qui en ont fait les frais à Stalingrad, marquant ainsi le début de la fin.
Revenir en haut Aller en bas
Yakouza
Invité



MessageSujet: Re: Blitzkrieg   Mer 25 Fév 2009 - 19:23

voila comme ca on a crée un autre Topic "Blitzkrieg" Very Happy

deja que ses Officiers n´etaient pas daccord avec l´Ostfront-attacke,ils connaissaient bien lrs limites de la Wehrmacht,mais l´ego d´hitler et son reve du Lebensraum et de Germaniaa

v.Manstein avait meme le luxe de le critiquer devant les autres officiers et se criaient comme pas possible..
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Blitzkrieg   Mer 25 Fév 2009 - 19:49

Yakuza a écrit:
voila comme ca on a crée un autre Topic "Blitzkrieg" Very Happy

deja que ses Officiens n´etaient pas daccord avec l´Ostfront-attacke,ils connaissaient bien les limites de la Wehrmacht,mais l´ego d´hitler et son reve du Lebensraum et de Germaniaa
Merci, Yak, on commencait à exagérer en H.S. De plus, je vois qu'il y a d'autres passionnés de la Wermacht et de la Blitzkrieg qui doivent aussi apprécier ce nouveau topic. C'est en étudiant soigneusement les guerres passées, même antiques, que l'on peut tirer de bonnes leçons.
L'attaque contre la Russie aurait dû logiquement être reportée, du fait du retard dans le déclenchement de l'opération Barbarossa, conséquence de la mobilisation d'une partie des troupes qui lui étaient assignées dans l'intervention en Gréce et en Albanie, ou cet imbécile de Mussolini a entraîné Hitler. Barbarossa devait commencer dés le début du printemps, elle n'a commencé qu'en juin . La Blitzkrieg, c'est le mouvement, or les Panzers allemands ont commencé à patiner dans la boue dés l'automne 1941. Obliger les troupes à garder leurs positions au cours de l'un des hivers les plus froids que la Russie ait connu, avec des lignes d'approvisionnement longues comme c'est pas permis et donc faciles à couper, c'était là l'erreure fatale d'Hitler. Il a renoncé à la guerre de mouvement qui lui était si chere, pour embourber ses troupes dans une guerre de position pour laquelle la Wermacht n'était pas taillée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Blitzkrieg   Mer 25 Fév 2009 - 20:28

la musique qui passe tres bien au Blitzkrieg Twisted Evil

http://www.megaupload.com/?d=920O1PA2
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Blitzkrieg   Mer 25 Fév 2009 - 22:38

lemay a écrit:
eh oui cette trampe de meneurs n'existe plus sans oublier les keitel et jodel si hitler n'intervenait pas dans leur decision le reich aurait duré 1000ans comme disait adolf
les grands hommes apparaissent lors des grandes guerres, le problèmes n'est pas un problème d'hommes, c'est les guerres qui ont changé et on assiste de plus en plus à des mises en scène de super puissances face à des pays faibles bcp plus que les vrais guerre. la irak vs iran en est l'une des dernières et elle a eu sont lot de grands hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Blitzkrieg   Sam 28 Fév 2009 - 2:45

Pour ceux qui s'interessent à la Blitzkrieg, un texte qui démontre l'actualité du concept Style et vocabulaire font un peu "savant", mais l'interêt est dans les idées Idea .
Citation :
De la nature de la guerre contemporaine
N. Lygeros
Dans le cadre d'une pensée dialectique, délivrée de tout dogmatisme stratégique, force est de constater que chaque époque tend à créer sa propre doctrine stratégique et que les guerres sont le reflet des sociétés qui les mènent. Ce constat, bien que choquant en soi pour un profane, est le plus simplement possible un prolongement logique des principes de Clausewitz qui considère, entre autres, que l'intention politique est la fin recherchée, la guerre est le moyen et jamais le moyen ne peut être pensé sans la fin. En d'autres termes, la guerre est un élément essentiel de la politique étrangère des états contrairement à ce qu'affirme leur diplomatie. Car même si la guerre n'est utilisée que comme un moyen dissuasif dans les négociations, elle représente encore une pression dynamique. Par ailleurs, elle permet aussi d'entamer des pourparlers en position de force aussi elle a une action indirecte qui s'étend même sur les périodes de paix. Et c'est en ce sens là qu'elle est si importante pour notre analyse.
Pour les démocraties de masse, la guerre est considérée via un consensus manufacturé comme un fléau. Une des raisons objectives de ce point de vue est l'importance de la recherche de la stabilité pour le système afin de produire artificiellement les sentiments de bonheur et de sécurité auprès de la masse. Ainsi la stratégie qui est par définition un moyen de renverser les rapports fort-faible dans un conflit est essentiellement absente de la conscience de la masse. Ceci afin d'éviter toute tentative de vélléités de la part de cette dernière mais aussi pour convaincre de manière générale les petits de leur petitesse et les grands de leur grandeur. Pour le système, la préservation d'un statu-quo de ce type est une forme de victoire sans bataille. Malgré tout la guerre semble indispensable dans le cadre d'une politique étrangère dynamique.
Pour résoudre ce paradoxe apparent qui est lié au caractère négatif et indispensable de la guerre, les sociétés contemporaines tendent à diminuer drastiquement la durée des conflits apparents, en augmentant l'intensité du choc et du feu. De cette façon, sans que leur masse ne le réalise vraiment, elles poussent jusqu'à l'extrême le concept de Blitzkrieg. Il est intéressant de constater à ce sujet, que les démocraties de masse qui sont dans leur globalité nées après la seconde guerre mondiale après avoir effacé de la carte leur ennemi commun, utilisent à leur tour le même principe qui avait permis à ce dernier de brillantes victoires, pour asseoir leur autorité sur le plan mondial. Une autre manière d'interpréter l'évolution de la guerre au sein des démocraties de masse consiste à exploiter le concept de bataille.
Traditionnellement, la guerre est conçue comme un ensemble de batailles décisives qui permet d'assurer un rapport de force suffisamment stable. Aussi une bataille ne suffit pas pour gagner la guerre et l'on connait de célèbres maximes à ce propos. Néanmoins, avec d'une part l'évolution de la notion de bataille qui peut être massive dans la recherche d'un anéantissement effectif et efficace et d'autre part la diminution de la durée de la guerre au sens strictement militaire du terme, les deux concepts se sont fortement rapprochés. Au point que nous pourrions analyser l'art de la guerre actuel comme la maîtrise de la bataille. Car le conflit strictement militaire est réduit à sa plus simple expression i.e. attaque massive de courte durée. Ainsi la guerre est devenue une bataille massive au sein d'une politique étrangère dynamique. Elle n'est plus une extension visible mais une distribution dont les conséquences sont immenses sans pour autant que la cause soit réellement visible. La guerre est un point de singularité dans le champ de bataille politique. Cependant ce serait une grave erreur que de la considérer comme un point de détail car ce sont ces types de points qui caractérisent la structure du système politique.
http://www.lygeros.org/0369-De_la_nature_de_la_guerre_contemporaine.htm
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Blitzkrieg   Dim 19 Déc 2010 - 22:31

atlas a écrit:
Les gilets de combats, brelages , etc etc au sud, impossible : fait trop chaud, pour operer, il faut être light comme un nouveau né !!!

posez vous les questions , du pourquoi les meilleurs soldats du monde essuient tant d'echecs en ASTAN !!!!

l'equipement, c'est pas tout et ça peut se retourner contre vous..si pas adapter....


et au sud maroc, l'equipement occidental ,n'est pas adapter...

Ceux qui ont porter le "casque " savent tout ça...


ALORS , c'est vrai que ça fait : armée de va nus pieds.....Mais , c'est le resultat qui compte , pas les clichés d'operettes !!
Ça me rappelle la défaite française de Crécy, au 14éme siècle. 1500 chevaliers lourdement équipés de leurs armures se sont fait tailler en pièces par les archers anglais Laughing Les sabots de leurs chevaux se sont englués dans le terrain boueux et quand les chevaliers tombaient à terre, leurs lourdes armures les handicapaient pour fuir, ce qui fait qu'ils ont constitués des proies faciles pour les anglais
Je crois que Richard Coeur de lion avait connu une déconvenue similaire face à Saladin, quand des chevaliers arabes, légèrement équipés, ont taillé en pièces des chevaliers anglais, alourdis par leurs armures, qu'ils ont attaqué quand ces derniers traversaient une rivière. Les chevaliers d'antan était comme les chars d'aujourd'hui, dès qu'ils cessent de bouger, ils deviennent des proies faciles.
De même que les tous premiers SAS anglais ont fait souffrir la fameuse Afrikakorps de Rommel grâce à des unités très légères et donc très mobiles, pratiquant le "hit and run".
Le désert est le domaine de la blitzkrieg par excellence, robustesse et légèreté des équipements doivent être les maître-mots.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Blitzkrieg   Lun 20 Déc 2010 - 11:59

la bataille de koursk sera le cimetiere du Blitzkreig car la mobilité du mouvement et surtout le robustesse de l'avant garde ont buté sur des défenses impénétrables ....

et quand la tête n'avance plus , plus rien n'avance ..

dés que le blitzkrig ne peut dépasser les premières lignes de défense, çà se termine en débacle ..


Revenir en haut Aller en bas
vympel27
Commandant
Commandant


messages : 1100
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Blitzkrieg   Lun 20 Déc 2010 - 13:10

le véritable stratége de la bataille des ardennes c est le general hasso von manteuffel,c'etait le plus jeune general de la wehrmacht et un vrai génie.sinon keitel et jodl etaient bon mais ne valent pas les manstein et rommel.il faut pas oublier d'autres generaux comme walter model surnommé le pompier du fuhrer (on l'envoyait toujours la ou c etait deseperé et arrivait a stabiliser le front),kurt student grand general des parachutistes;le marechal kesserling heros de la bataille d'italie,les generaux de la waffen ss paul hauser (surnommé papa car c est lui qui a formé la waffen ss) felix steiner,sepp dietrich garde du corps personel du fuhrer et commandant de la 1ere ss panzer division leibstandarten,wilhelm bittrich et la liste est encore longue.
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1909
Inscrit le : 05/11/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Blitzkrieg   Lun 20 Déc 2010 - 15:43

pour la bataille des ardennes, dés que la météo est devenu clémente, les avions alliées ont facilement arrêté la progression des chars allemands ..

par ailleurs, les allemands n'ont jamais pu faire sauter le verrou de bastogne car le blitzgrieg n'impose pas simplement une avance rapide mais également beaucoup de moyens humains pour occuper le terrain gagné ...
Revenir en haut Aller en bas
thierrytigerfan
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2743
Inscrit le : 01/02/2010
Localisation : Bruxelles
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Blitzkrieg   Lun 20 Déc 2010 - 17:58

le but de la bataille des ardennes était de filer droit sur anvers le port une fois conquis les alliés auraient perdu
une entrée statégique pour la logistique
l'erreur des allemands a été de se focaliser sur Bastogne et d'avoir trop étendus leurs lignes d'attaques
ils n'ont pas été assez vite, n'avaient pas assez de carburant, la météo extrème étaient leur atout majeur
puisque les alliés ne pouvainet pas sortir leurs aviations

pour en revenir à la Blitzkrieg, le succès allemand de mai 1940 s'explique par une longue et tres bonne préparation
l'utilisation des paras pour la premiere fois une aviation moderne et puissante, les armées affaiblies des pays attaqués
la vétusté des matériels et l'illusion que la guerre n'allait pas être declarée
Revenir en haut Aller en bas
vympel27
Commandant
Commandant


messages : 1100
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Blitzkrieg   Lun 20 Déc 2010 - 19:59

l'echec de koursk est avant tout du au renseignement les russes savaient grace a enigma a l'avance tous les plans des allemands.apres hitler a retardé l'offensive jusqu'a l'été car il voulait attendre la livraison des nouveaux panzers grave erreurs car les russes ont eu tout le temps de bien preparer leur defense.l'operation zitadelle a été voué a l'echec avant meme son declenchement.le blietzkrieg a echoué en russie car le terrain ne l'a pas avantagé.les allemands avaient beau percer et encerclé des armées russes entieres il y avait encore des milliers de km a conquerir et des reserves inépuisables d'hommes a affronter.en fin de compte c 'est le principe de la defense strategique qui a gagné.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Blitzkrieg   

Revenir en haut Aller en bas
 
Blitzkrieg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits à travers l´âge-
Sauter vers: