Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phosphor
Invité



MessageSujet: Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS   Sam 28 Fév 2009 - 22:20

Citation :
Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS pour le marché export



Après les Scorpène, Marlin et Barracuda, DCNS abandonne les noms de poissons exotiques pour sa nouvelle gamme de sous-marin. Le nom d'Andrasta, déesse celte de la guerre, a été retenu pour le SMX-23, ce petit sous-marin côtier destiné au marché export. D'un déplacement de 855 tonnes en surface, ce navire, présenté au dernier salon Euronaval, peut embarquer six armes. Le bâtiment a vocation à équiper les marines ne disposant pas de sous-marinade où n'ayant pas les moyens de s'offrir des unités comme le Scorpène. Utilisant des technologies éprouvées et peu complexes, l'Andrasta est, environ, deux fois moins cher qu'un sous-marin d'attaque de la dernière génération. « Ce bateau est avant tout dissuasif, sa seule présence devant dissuader un agresseur de s'approcher des côtes. Il est robuste, simple d'utilisation et de maintenance, n'avance qu'à 15 noeuds et ne plonge qu'à 200 mètres, ce qui est un bon compromis pour naviguer par petit fond et patrouiller le long des côtes », explique un architecte de DCNS.
Le SMX-23 Andrasta sera capable d'atteindre 1850 milles à 8 noeuds et 3000 milles à 4 noeuds. A cette vitesse, il pourra rester en plongée, sur batteries, pendant 60 heures, son autonomie pouvant atteindre 15 jours. Côté armement, le sous-marin sera doté de six tubes, sans recharge. Il pourra aussi bien embarquer des torpilles que des missiles à changement de milieu ou des mines, dont la pose au large des côtes est beaucoup plus aisée avec un navire 800 tonnes qu'une unité de 2000 ou 4000 tonnes. Armé par un équipage de 19 hommes, le SMX-23 est enfin conçu pour les opérations spéciales et la mise en oeuvre de commandos.
Pour la petite histoire, Andrasta est la même divinité qu'Andarta la gauloise. Sa protection avait notamment été invoquée par la reine bretonne Bouddica, lors de l'invasion de la Grande-Bretagne (alors appelée Bretagne) par les armées romaines, en 61 avant Jésus Christ.

http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=106328
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS   Sam 28 Fév 2009 - 22:29

c'est un petit sous marin d'une valeur tactique très faible, mais il a un effet psychologique non négligeable comme tout les sousmarin...
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13197
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS   Dim 1 Mar 2009 - 12:35

Il serait parfait pour la MRM, pour commencer a se faire la main puis ensuite passer au niveau superieur.

Il a l'air parfait pour la défence des côtes ainsi que pour la dissuasion, en avoir 3 serait parfait pour un début.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS   Dim 1 Mar 2009 - 12:44

je ne pense pas qu'il soit le bon choix pour notre marine, c'est un soum à faible valeur tactique et ne peut compter que sur son effet psychologique pour dissuader. franchement, le maroc n'est pas dans l'urgence d'acquérir des soum pour opter pour un tel choix...
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13197
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS   Dim 1 Mar 2009 - 12:56

Je pensais plutot qu'il serait bien pour dans un premier temps poue acquerir une experience sous marine, histoire de se faire la main sur un "sous marin ecole".....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS   Dim 1 Mar 2009 - 13:13

c'est un point de vue qui se respecte mais bon chacun a sa façon de voir les chose.
personnellement je préfère attendre une dixaine d'année encore (y a pas le feu) entre temps on aura consoldé notre marine flottante et nos moyens nous permettront de commancer avec des scorpènes ou U214, la formation n'est pas un problème car d'habitude c'est inclu dans les contrat (fremm par ex...)
Revenir en haut Aller en bas
Phosphor
Invité



MessageSujet: Re: Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS   Dim 1 Mar 2009 - 13:21

Nos besoins en modernisation/acquisition sont tellements important que l'achat de SM serait prématuré en plus d'être pas vital en cas de conflit.
Revenir en haut Aller en bas
drwatson
Invité



MessageSujet: Re: Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS   Dim 1 Mar 2009 - 13:41

Phosphore a écrit:
Nos besoins en modernisation/acquisition sont tellements important que l'achat de SM serait prématuré en plus d'être pas vital en cas de conflit.


Un SM est a haute valeur tactique, c'est une menace sur laquelle il faut compter en cas de conflit
Revenir en haut Aller en bas
Yakouza
Invité



MessageSujet: Re: Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS   Lun 2 Mar 2009 - 19:05

pas s´il se fait traquer pendant des jours..
Revenir en haut Aller en bas
drwatson
Invité



MessageSujet: Re: Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS   Lun 2 Mar 2009 - 19:39

Yakuza a écrit:
pas s´il se fait traquer pendant des jours..

Donc dans ce cas la tes navires sont occupés pour la traque de plusieurs SM.
La question pour l'EM est de savoir si on possède suffisamment de navire a capacité ASM pour la traque de plusieurs SM en plus des fregates ennemi qui sont aussi une menace importante.

Un SM immobile a une certaine profondeur est quasiment indetectable.
L'inde a utilisé cette méthode contre le Pakistan proche d'une base Naval, resultat aucun Navire n'a quitter le Port et ils se sont tous fait dégommer a distance de sécurité par des Corvettes lance missile

Le meilleur chasseur de Sous-Marins c'est le Sous-Marin Wink


Dernière édition par dr.watson1 le Lun 2 Mar 2009 - 19:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13197
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS   Lun 2 Mar 2009 - 19:52

Doc a raison quelque soit le type de SM, c'est toujours une menace a prendre en compte pour l'EM adverse.
Nous allons certes avec nos nouvelles acquisitions démultiplier la taille et le niveau technologique de la MRM mais je reste convaincu que ce type de sous marins sont dans un premier temps ce qu'il faut au Maroc pour s'habituer a ce genre de technlogie.
Revenir en haut Aller en bas
Phosphor
Invité



MessageSujet: Re: Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS   Lun 2 Mar 2009 - 20:12

Fahed64 a écrit:
Doc a raison quelque soit le type de SM, c'est toujours une menace a prendre en compte pour l'EM adverse.
Nous allons certes avec nos nouvelles acquisitions démultiplier la taille et le niveau technologique de la MRM mais je reste convaincu que ce type de sous marins sont dans un premier temps ce qu'il faut au Maroc pour s'habituer a ce genre de technlogie.

Une menace, une menace qui a un prix..
Un prix qui devrait être dépenser ailleurs, notamment les FAR et FRA.
Car en cas de conflit le rôle de la MRM ( pourrait être important ) mais en aucun cas décisif pour la victoire.

En somme, il ya des priorités ailleurs qui sont à mes yeux évidente..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS   Lun 2 Mar 2009 - 21:34

Fahed64 a écrit:
Doc a raison quelque soit le type de SM, c'est toujours une menace a prendre en compte pour l'EM adverse.
Nous allons certes avec nos nouvelles acquisitions démultiplier la taille et le niveau technologique de la MRM mais je reste convaincu que ce type de sous marins sont dans un premier temps ce qu'il faut au Maroc pour s'habituer a ce genre de technlogie.
notre marine flottante n'a pas encore pris toute l'envergure nécessaire pour donner au maroc un poids stratégique dans la région, c'est encours de réalisation, quand ça sera fait, c'est à ce moment là qu'on pourra acheter des SM, mais la fut que ça soit des soum qui pèse lourd dans la balance des forces régionales. certes le SMX-23 bénéficie d'un effet psychologique comme tous les soum mais cet effet est éfémère vu l'avancée technologique réalisé dans le domaine de la lutte anti soumarin.
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7651
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS   Mar 3 Mar 2009 - 2:01

dr.watson1 a écrit:
....
Le meilleur chasseur de Sous-Marins c'est le Sous-Marin Wink

C'était vrai à une certaine époque mais plus maintenant !
les progrès en matière de furtivité " acoustique " de dernière génération de SM sont tel ( propulsion anaérobie ou AIP ) qu'il leur est très difficile de se repérer les un les autres( voir l'exemple du Vanguard et du Terrible qui sont des SNLE certe mais qui illustre bien ce fait), pour la simple raison qu'un SM possède un sonar "passif " (il ne fait qu'écouter son environement ) car avec un sonar "actif " il révèlerait sa position .... Rolling Eyes

Les sous-marins ont clairement une doctrine offensive ( l'exemple des SM indiens que tu site le prouve) et se n'est pas la vocation des Forces armées royales dont l'objectif principale est la défense du royaume !

Les frégates ASM possèdent beaucoup d'avantage sur les SM ( sonar actif plus puissant qu'un sonar passif, largage de bouées acoustiques pour couvrir plusieurs zones simultanéments, hélico ASW, sonar immergé....) et le SM lui possède que ça futivité.... Twisted Evil
Ce n'est pas pour rien que les Français protègent l'entrée et sortie de leur SNLE avec des frégates ASM pour s'assurer qu'aucun SM ne les suivent ....

Et si aujourd'hui la MRM a choisi de se doté de SIGMA avec capacité ASM et surtout une Fremm ASM se n'est pas dû au hasard croyé moi Smile

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21623
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS   Sam 29 Jan 2011 - 0:54



_________________
Revenir en haut Aller en bas
leadlord
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2763
Inscrit le : 11/07/2010
Localisation : montreal
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS   Sam 29 Jan 2011 - 5:56

Raptor a écrit:
je ne pense pas qu'il soit le bon choix pour notre marine, c'est un soum à faible valeur tactique et ne peut compter que sur son effet psychologique pour dissuader. franchement, le maroc n'est pas dans l'urgence d'acquérir des soum pour opter pour un tel choix...

+1 j'ai des informations de officiers supérieurs que le maroc est pas prêt de formé des sou-marinier d'ailleurs la formation de la MR est surtout défensive toujours et le mots Anti est beaucoup utilisé dans les cours des futures officiers quand j'aurai le temps je vous ferrer un scan Smile

_________________

Pro rege, saepe, pro patria semper

اقسم بالله العظيم ان اكون مخلصا لله و لملكي و ان اتفانى في خدمة وطني و دفع كل خطر يهدده و ان انفد اوامرقائدي الاعلى صاحب الجلالة
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: ..   Jeu 12 Juil 2012 - 22:01

Citation :

Andrasta : Le sous-marin côtier de DCNS évolue



L'Andrasta a évolué depuis sa présentation il y a deux ans
crédits : DCNS



12/07/2012



Présenté pour la première fois en 2010, l'Andrasta, un petit sous-marin spécialement conçu par DCNS pour l'action littorale, a subi plusieurs modifications par rapport à son design initial. Tenant compte des retours de clients potentiels et de nouvelles évolutions techniques, le groupe français a apporté diverses améliorations au bâtiment. Allongé d'environ 1.5 mètre pour atteindre une longueur de près de 52 mètres, le « nouvel Andrasta », dont le déplacement en surface est d'environ 930 tonnes, présente une nouvelle architecture au niveau de la propulsion. L'unique moteur diesel d'origine (équivalent à celui du Scorpène de 1250 kW), auquel était associé un groupe de secours (pour alimenter les auxiliaires et assurer une navigation en surface) a été remplacé par deux moteurs diesels d'une puissance unitaire d'environ 500 kW. Cette disposition permet d'améliorer la redondance et la disponibilité de l'appareil propulsif. Son moteur de propulsion lui assure une vitesse maximale de l'ordre d'une quinzaine de noeuds en plongée.


Ecorchée de l'Andrasta dans sa version initiale (© : DCNS)

L'autonomie passe à 3 semaines et 4000 milles

Une autre amélioration significative porte sur l'autonomie. Les ingénieurs de DCNS ont, ainsi, augmenté les quantités de vivres et de gasoil pouvant être embarquées, permettant de porter la distance franchissable de 3000 à 4000 milles (à la vitesse de 4 noeuds) et la durée de patrouille à trois semaines au lieu de deux auparavant. L'équipage compte, quant à lui, 21 marins, contre 19 sur la première version. Et l'Andrasta peut toujours, en plus, accueillir 6 commandos pour les opérations spéciales. A ce titre, le bâtiment a la possibilité d'embarquer sur chaque côté des modules abritant des engins destinés aux commandos. Cette capacité fait partie des options pouvant être proposées aux marines grâce à une réserve de masse de l'ordre de 10 tonnes autorisant les évolutions du sous-marin en cours de vie ou l'ajout d'équipements. En dehors des engins pour commandos, ces options peuvent concerner par exemple une capacité de défense anti-aéronefs.


Nouveau design de l'Andrasta (© : DCNS)

Design optimisé

L'Andrasta compte toujours un sonar cylindrique principal situé à l'avant mais cette antenne d'étrave, comme sur les sous-marins du type Scorpène, a été déplacée en position basse, sous les tubes lance-torpilles. Ces derniers, au nombre de six, ne sont plus pénétrants. Ils sont désormais intégrés à la charpente, à l'extérieur de la coque épaisse. Cette solution simplifie les contraintes architecturales. Les six tubes amovibles sont chargés en atelier de torpilles ou de missile, puis embarqués à bord sans avoir à mettre le bateau à sec.
Le design a également légèrement évolué, avec des lignes de coque plus arrondies et fluides, ainsi que des profils de barres redessinés, ce qui engendre des gains en termes d'hydrodynamique. A l'arrière, les quatre barres de plongée sont toujours en forme de croix de Saint-André, avec en plus deux petits ailerons horizontaux permettant d'assurer la stabilité du bâtiment dans le plan vertical. La passerelle vitrée aménagée à l'origine dans le kiosque pour les navigations en surface a, pour sa part, disparu.


La version d'origine avait une passerelle vitrée (© : DCNS)

Les premières commandes pour bientôt ?

Grâce à l'ensemble des améliorations techniques ainsi apportées, DCNS s'attend à ce que l'Andrasta, qui sera présenté dans sa nouvelle version en octobre au salon Euronaval, rencontrera bientôt ses premiers contrats à l'export. Simple, robuste et peu coûteux en entretien comme en acquisition, l'Andrasta suscite de l'intérêt dans plusieurs régions du monde, notamment en Europe du Nord, Amérique latine, en Asie et au Moyen-Orient. Malgré le fait que son allonge ait été améliorée, ce bâtiment reste conçu avant tout pour les opérations littorales, où sa petite taille et sa grande manoeuvrabilité sont des atouts indéniables. Il est donc complémentaire du Scorpène, qui est lui parfaitement adapté aux missions océaniques et dispose, à cet effet, d'une endurance et d'une capacité d'emport d'armes supérieures.


Sous-marin du type Scorpène (© : DCNS)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
mbarki_49
Colonel
Colonel


messages : 1850
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Casablanca
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS   Sam 23 Avr 2016 - 23:33

Citation :
Qui est DCNS, le géant français prêt à rafler le contrat militaire du siècle?

Le spécialiste français des navires militaires est sur le point de décrocher le contrat du siècle en Australie. Zoom sur un groupe dont l'origine remonte au XVIIe siècle, et qui, de la dissuasion nucléaire au Mistral, fait intégralement partie de l'Histoire de la France.

DCNS est à deux doigts de décrocher le contrat du siècle dans le secteur de la Défense. Le groupe français fait en effet partie des trois industriels en compétition pour un appel d'offre émanant de l'Australie, qui compte renouveler sa flotte de sous-marins. Le montant pourrait avoisiner les 50 milliards de dollars australiens. Une commande de 34 milliards d'euros offrant potentiellement de quoi travailler plusieurs dizaines d'années à une bonne partie des 13.000 salariés de cette entreprise publique.

Bien qu'il s'en défende, DCNS fait figure de favori. D'après le Wall Street Journal, le consortium mené japonais mené par Mitsubishi et Kawasaki aurait été écarté, et selon Les Échos et L'Usine nouvelle, DCNS semblent bien mieux armé que l'allemand ThyssenKrupp Marine Systems pour remporter la victoire finale.

Peu de Français connaissent pourtant ce groupe devenu au fil des années un poids-lourd de l'industrie de la Défense. Pourtant DCNS est étroitement liée à l'histoire de la France. Avec Saint-Gobain, elle est même la seule grande entreprise à puiser ses racines au XVIIème siècle. En 2031, elle fêtera ses 400 ans.

Créé par Richelieu

Ce n'est ni plus ni moins que le cardinal de Richelieu, Premier ministre de Louis XIII, qui acte sa naissance en 1631, en décidant de créer plusieurs arsenaux permettant à la France de devenir une puissance maritime "capable de rivaliser avec celle de la Grande-Bretagne". Colbert puis Antoine de Sartine, respectivement secrétaire d'État et ministre de la Marine de Louis XIV et Louis XVI reprendront le flambeau si bien qu'à la fin du XVIIIème siècle la France figure parmi les plus grandes puissances navales du monde. Le dernier arsenal français, Cherbourg, sera construit en 1803. En 1898, il se spécialisera exclusivement dans les sous-marins. Un an plus tard, le premier sous-marin torpilleur au monde, le Narval, est opérationnel.

Après la seconde guerre mondiale, en 1946, les arsenaux vivent une nouvelle mutation majeure. L'État décide en effet de les spécialiser. Brest produira les gros bâtiments, Lorient se chargera de la construction des bâtiments de moyenne taille, Toulon s'occupera de la réparation et l'entretien de la flotte et Cherbourg continuera de se concentrer sur les sous-marins.

Cette articulation est peu ou prou celle de DCNS à l'heure actuelle, l'entreprise employant environ 2.000 personnes sur chacun de ces 4 sites en France. Certes, Brest s'occupe désormais de la maintenance des navires ainsi que de l'activité énergies maritimes renouvelables, et d'autres sites existent (comme à Toulon pour les missiles ou à Nantes pour la R&D) mais les jalons sont posés.

La grande histoire du nucléaire

Le Général de Gaulle va ensuite lier un peu plus étroitement l'histoire du groupe à celui de la France en décidant de se doter d'une force de dissuasion nucléaire. Ce qui va conduire à l'émergence du premier sous-marin nucléaire lanceur d'engins, Le Redoutable, inauguré le 29 mars 1967 et mis en service quatre années plus tard. DCNS produira plusieurs sous-marins de ce type, dont le dernier, L'Inflexible, a été mis en service en 1985.

Le nucléaire est alors une véritable pierre angulaire pour l'entreprise. "Le succès à l'export qu'a connu DCNS dans les années 90 est lié à cette période où l'on a développé toute cette dimension technologique servant à assurer l'efficacité de la dissuasion nucléaire. Les lanceurs présents dans les derniers sous-marins de classe Le Redoutable ont ensuite équipé la fusée Ariane dans les années 90", raconte Vincent Groizeleau, rédacteur en chef du site MeretMarine.com.

Mehdi Fouache - AFP -
Autre étape clef durant la présidence du Général de Gaulle, le détachement des arsenaux de la Marine nationale. Les ingénieurs des Directions des Constructions des armes navales (DCAN) dépendent désormais du ministère de la Défense. Ce changement de tutelle va permettre de diversifier les activités des arsenaux dans les années 70. La production de navires civils débute à Toulon. L'ensemble se transforme peu à peu en une véritable une entreprise.

"C'est aussi le temps des premiers grands contrats à l'export avec la vente de de sous-marins à l'Espagne, au Portugal, à l'Afrique du Sud", rappelle Vincent Groizeleau. En 1991, les DCAN sont rebaptisées DCN (Direction des constructions navales). Le groupe va ensuite lancer plusieurs produits phares. En 1992 la frégate furtive La Fayette est livrée à la marine nationale. Avec ce navire, la DCN mise sur un design totalement novateur. Cinq ans plus tard, le groupe met en service Le Triomphant, un sous-marin nucléaire nouvelle génération.

Nouveau tournant majeur, en 2001, avec la construction du fameux porte-avion Charles de Gaulle, à Brest, le seul navire militaire à propulsion nucléaire construit en Europe. Ce gigantesque chantier aura mobilisé 20 milliards de francs, soit environ 3,75 milliards d'euros. "Quoiqu'on en dise, c'est un super bateau de guerre, dont les Américains nous envient l'efficience", assure Vincent Groizeleau.

Yannick Auberger - Wikimedia Commons - CC -
En parallèle, le groupe est contraint, en raison du contexte économique de se développer sur de nouveaux marchés, signant des contrats à l'export au Chili (1997), à Singapour (2000) ou encore en Norvège (2003).

Une véritable entreprise en 2003

Surtout, l'État achève de faire de DCN une entreprise à part entière lorsque, en 2001, il décide de la transformer en société anonyme de droit privé, Un changement qui sera effectif en 2003. "C’est le début d’une nouvelle histoire industrielle pour le groupe. DCNS peut ainsi agir avec tous les moyens d’une véritable entreprise et va pouvoir jouer avec les mêmes règles du jeu dans un marché européen et mondial", affirme Jean-Marie Poimboeuf, PDG du groupe de 2003 à 2009.

Le milieux des années 2000 est riche de faits marquants. En 2006, DCN livre son premier Mistral, le fameux porte-hélicoptère qui s'est, entre 2013 et 2015, trouvé au cœur de tensions diplomatiques avec la Russie pour être finalement livré à l'Égypte. Il convient toutefois de préciser que les deux navires en question avaient fabriqués à Saint-Nazaire, par STX.

DCNS -
En 2007, le groupe lance le programme FREMM, l'un de ses produits phares. Cette frégate multi-mission est vantée comme une incroyable prouesse technologique par DCNS, le système de combat représentant "plus de 20 millions de lignes de codes", explique-t-on au sein de l'entreprise. "C'est aujourd'hui ce qu'il y a de plus avancé en terme de systèmes de combat. La France est clairement dans le top", confirme Vincent Groizeleau. La première frégate sera livrée fin 2012 à la Marine française, un peu plus d'un an avant celle vendue au Maroc.

DCNS -
De DCN à DCNS

Entre temps, DCN rajoute une lettre à son nom, pour se rebaptiser DCNS. Ce changement vient marquer l'entrée au capital du groupe de Thales qui prend 25% de l'entreprise, puis 35% en 2011, laissant à l'État 63,5% du capital (le reste étant détenu par les salariés). La racine DCN est conservée en raison de l'attachement des salariés à l'histoire du groupe tandis que le "S" doit symboliser l'ouverture pour les "systèmes et services".

"Dans les faits, c'était surtout un enjeu de communication. Beaucoup de groupe avaient des sigles de quatre lettres", relève Vincent Groizeleau. Le rapprochement avec Thales est beaucoup moins anodin.

"Il s'agissait d'abord de renforcer une alliance avec partenaire historique, Thales fabriquant les radars et les sonars de DCNS. Ensuite de créer un seul acteur du secteur naval, les contrats à l'export étant souvent porté par Thomson puis Thales, qui était  donc le porteur d'affaires alors que DCNS faisait plus de 90% du travail. Cela manquait de cohérence. Enfin il s'agissait de tuer une concurrence franco-française. Thales avait développé des compétences dans les systèmes de combats qui faisaient face à ceux des DCNS. Ils ont été absorbés après cet accord", développe le journaliste spécialisé.

À la conquête du monde

Le groupe est alors mieux armé pour décrocher des marchés. Entre 2005 et 2014, il ouvre sept filiales à l'étranger au point d'être aujourd'hui présent dans une quinzaine de pays. L'international représente ainsi 38% de son chiffre d'affaires de 3 milliards d'euros en 2015.

Face à la concurrence féroce, le groupe a, fin 2015 négocié avec ses syndicats un accord global de performance, prévoyant la suppression de 1.000 postes sans licenciement. Le but étant de redresser les comptes, après avoir perdu 347 millions d'euros en 2014. Ce qui a été le cas en 2015 avec un bénéfice de 58,4 millions d'euros.

Le groupe part désormais à la conquête de l'international, l'un des principaux défis de l'actuel PDG, Hervé Guillou si ce n'est le plus grand. "Notre ambition est d'arriver à 5 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2025 avec plus de la moitié à l'export. Il n'est de secret pour personne que les budgets publics européens sont limités, c'est donc là qu'on trouvera la croissance", confiait-il en juillet dernier sur BFM Business. En décrochant le contrat australien, le groupe serait plus que jamais en ordre de marche pour conquérir le monde.

http://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/qui-est-dcns-le-geant-francais-pret-a-rafler-le-contrat-militaire-du-siecle-968921.html#xtor=AL-68
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS   Dim 24 Avr 2016 - 13:20

DCNS a tous pour réussir. La technologie ,les moyens pour la construire et la developper et le talent.
Aprés c'est la politique qui rentre en jeu et là le bas blesse .....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS   

Revenir en haut Aller en bas
 
Andrasta, le nouveau sous-marin de DCNS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sous-marin Scorpène ...
» Sous-marin Barracuda (Classe Suffren) : les news
» Sous-marin DORIS disparu 8/5/1940
» [Divers - Les classiques] LE CROISEUR SOUS-MARIN SURCOUF
» Un sous-marin chinois heurte un sonar remorqué US

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armement et matériel militaire :: Armement naval-
Sauter vers: