Royal Moroccan Armed Forces

Royal Moroccan Armed Forces Royal Moroccan Navy Royal Moroccan Air Forces Forces Armées Royales Forces Royales Air Marine Royale Marocaine
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 23 ... 40  Suivant
AuteurMessage
basbousa
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeLun 9 Mar 2009 - 17:50

Rappel du premier message :

Les vents des déserts de Syrie, de Mésopotamie et d'Egypte on envahient la Turquie...il y a du sable partout...l'hélicoptère du premier ministre a eu du mal a se poser a Antioche....

Le vent de sables continue de s'infiltrer à l'intérieur de l'Anatolie (Turquie)...il a fait nuit a 12h00 (midi) en Turquie...

Arrow Aujourd'hui:

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D09140354

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D09140005

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D09140007

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D09140134

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D09140521

Arrow Hier a Adana:

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D081137040

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D08113704

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D08113622

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D08113623

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 A08101022

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 A08101106

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 A08104428

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 A08132638

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 A08132639

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D06161728

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D06161729

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D061617290

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D06161730

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D08134614

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D08134613

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D08134145

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D08134102

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D08130351

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D08130350

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D08095547

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D06162321


Dernière édition par barbaros pacha le Lun 9 Mar 2009 - 19:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeSam 1 Aoû 2009 - 0:02

Yakuza a écrit:
ici tu serai deragé tout le temps Wink
Ali Agca etait d´eux..tu peux aimer ton pays sans en devenir droit-extremiste Pasha

Je suis pas extrémiste Yakuza, au contraire, je suis pas contre les arabes et les autres peuples, par rapport a sa, je sais faire la différence, je suis pas nationaliste, mais patriote...

Je suis pas dans le même optique idéologique qu'Ali Agca ou les autres du Gladio...

Tout les turcs sont comme moi... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeSam 1 Aoû 2009 - 0:10

barbaros pacha a écrit:


Tout les turcs sont comme moi... Cool

ca,c´est la phrase qui a tué tout le post.

les turcs sont dans leus categories soit jemenfoutistes(les petits travailleurs),nationalistes(les gamins gattés) ou intellectuels(les seuls aec qui on peut discutter)

faut pas dire que tous les turcs sont kifkif,je les connais tres bien et j´ai cotoyé toutes les categories..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeSam 1 Aoû 2009 - 0:15

Yakuza a écrit:
barbaros pacha a écrit:


Tout les turcs sont comme moi... Cool

ca,c´est la phrase qui a tué tout le post.

les turcs sont dans leus categories soit jemenfoutistes(les petits travailleurs),nationalistes(les gamins gattés) ou intellectuels(les seuls aec qui on peut discutter)

faut pas dire que tous les turcs sont kifkif,je les connais tres bien et j´ai cotoyé toutes les categories..

Ils sont tous pas pareil, mais ils ont tous patriote, ils aiment leur pays, tu verra jamais un turc disant du mal de son pays...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeSam 1 Aoû 2009 - 0:20

tous les pays avec une culture et une histoire milenaire et surtout glorieuse ont un patriotisme "sain" en commun,raison de fierté
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
Samyadams

messages : 7149
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Ambass10TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Unbena31
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Unbena20

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeSam 1 Aoû 2009 - 1:28

barbaros pacha a écrit:
[Je suis pas dans le même optique idéologique qu'Ali Agca ou les autres du Gladio...
Shocked Shocked Shocked What a Face
T'es un loup gris, Pasha Question affraid Nom de Dieu Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeSam 1 Aoû 2009 - 1:31

nul n'est parfait!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeMer 5 Aoû 2009 - 18:31

L'homosexualité et la transexualité est vraiment répandu en Turquie.


Citation :
Turquie : L’homosexualité ne passe toujours pas





Qu’ils soient de droite ou de gauche, la majorité des Turcs affichent leur homophobie. Pour le quotidien Radikal, il est indispensable de combattre ce rejet si l’on veut défendre les droits de l’homme et la démocratie.

04.06.2009 | Oral Calislar | Radikal

Ali Bulaç, intellectuel islamiste et éditorialiste du quotidien Zaman, a fait parler de lui ces derniers temps par ses propos conservateurs sur l’homosexualité. Il a d’abord affirmé lors d’un débat télévisé que la plupart des soldats américains qui commettaient des crimes de masse en Afghanistan étaient des homosexuels. Plus tard, dans une autre émission diffusée sur CNN Türk, il a fait part de ses préjugés sur les gays, prétendant qu’il en avait le droit car cela relevait de la liberté d’expression. “Si certains ont le droit de devenir homosexuels, alors moi aussi je dois avoir le droit de critiquer leur choix”, a-t-il expliqué. Lorsque j’ai entendu ces paroles, qui peuvent passer pour une défense de la liberté d’expression, j’ai pensé à ce que venait de subir cet arbitre de football turc dont l’homosexualité a été révélée [et qui, de ce fait, ne peut plus exercer son activité]. Faire en sorte que les homosexuels puissent vivre en société avec leur identité constitue l’un des principaux combats en faveur des droits de l’homme, et qui a permis de réelles avancées dans les pays occidentaux.

En Turquie, les milieux “conservateurs” de droite comme de gauche professent à l’unisson une homophobie qui constitue chez nous l’une des manifestations les plus visibles de l’attitude réactionnaire de base. La pensée primaire qui consiste à voir dans les homosexuels des “malades” ou des “créatures qu’il convient de mettre à l’écart de la société” n’empêche pas chez nous un certain paradoxe. En effet, notre amateur de football machiste et fanatisé, qui, dans les stades de football, ne se gêne pas pour hurler “Pédé l’arbitre !” peut très bien ensuite assister au concert d’un chanteur notoirement homosexuel. D’un côté, on rabaisse l’homosexualité, d’un autre on fait d’artistes homosexuels des icônes. Dans notre pays, l’homosexualité relève de l’interdit, elle constitue un tabou. Les homosexuels turcs ne font pas état de leur préférence sexuelle, de crainte d’être exclus de la société et de perdre leur emploi. Ils sont dès lors obligés de s’adapter à une situation hypocrite. Mais cette hypocrisie est en réalité un problème qui concerne tout le monde.

Dans ces conditions, affirmer, comme Ali Bulaç, “avoir le droit de les critiquer” ne peut en aucun cas être accepté comme la libre expression d’une opinion innocente. On peut aisément imaginer les conséquences qu’aurait, dans une société comme la nôtre, le “droit de critiquer les homosexuels”. D’ailleurs, si l’on applique un tel raisonnement à d’autres domaines, on se rend compte de la stupidité de cette revendication : “Certes, tout un chacun peut s’affirmer kurde ou chrétien, mais alors moi je dois pouvoir avoir le droit de les critiquer parce qu’ils sont kurdes ou chrétiens”... Car l’homosexualité est bel et bien une identité. Ce n’est pas nécessairement la vôtre.

Alors que des actions sont menées en Turquie pour condamner l’homophobie, dénoncer les pressions dont sont victimes les homosexuels est plus que jamais une nécessité en termes de défense des droits de l’homme, car il y a bel et bien un rapport entre l’homophobie et la haine de la démocratie. Plus ce pays se démocratisera et plus les homosexuels y vivront tranquillement. Il faut tout de même constater que la Turquie est depuis quelques années en train de progresser dans ce domaine, même si l’on n’est encore qu’au début du chemin.

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=52442

Citation :
Russie: Poutine attendu en Turquie pour des discussions sur l'énergie


TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Haber_411_6124



ANKARA - Le Premier ministre russe Vladimir Poutine est attendu jeudi à Ankara pour des discussions qui devraient se concentrer sur l'énergie, alors que la Turquie joue un rôle croissant de corridor entre les pays producteurs d'hydrocarbures et l'Europe.

Lors d'une réunion préparatoire mardi, les ministres de l'Energie des deux pays ont affiché leur volonté de voir progresser la coopération énergétique et ont affirmé que des entreprises turques et russes --dont le géant russe du gaz Gazprom-- étaient proches de signer des accords.

"Nous voulons développer notre coopération énergétique traditionnelle. Nous voulons des projets concrets", a déclaré le ministre russe Sergueï Chmatko.

Située entre l'Europe et les vastes champs de pétrole et de gaz de la mer Caspienne et du Golfe, la Turquie a vu se développer au cours des dernières années son rôle de corridor énergétique à destination des marchés européens.

Le mois dernier, Ankara a été l'hôte de la signature d'un accord sur la construction du gazoduc Nabucco, qui doit acheminer à partir de 2014 du gaz de la Caspienne vers la Bulgarie, la Roumanie, la Hongrie et l'Autriche en passant par la Turquie.

Le projet vise à réduire la dépendance énergétique européenne vis-à-vis de la Russie. Mais la Turquie a pris garde de ne pas ostraciser Moscou --son principal partenaire commercial et son principal fournisseur de gaz-- et M. Erdogan a souligné que la Russie pourrait elle aussi alimenter Nabucco.

"Il s'agit d'une proposition à long terme", a déclaré un assistant de M. Erdogan. "La participation de la Russie au projet ne nuirait pas à l'objectif de diversification de l'approvisionnement énergétique".

En concurrence directe avec Nabucco, la Russie a développé son propre projet de gazoduc à destination de l'Europe, le South Stream, et a invité la Turquie à participer, avec l'intention d'utiliser les eaux territoriales turques en mer Noire pour le passage des conduits.

Le ministre turc de l'Energie Taner Yildiz a affirmé mardi qu'il était trop tôt pour discuter d'une éventuelle participation de la Turquie.

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Haber-enerji-bakani-yildiz-tusiadi-ziyaret-etti_2009_105488-1


La Turquie est déjà liée à la Russie via la mer Noire par le gazoduc Blue Stream.

Dans l'espoir d'attirer le pétrole russe et kazakh, elle soutient par ailleurs un projet d'oléoduc entre ses ports de Samsun, sur la mer Noire, et Ceyhan, sur la Méditerranée, qui sert déjà de terminal pour des oléoducs acheminant du pétrole azerbaïdjanais et irakien.

Les deux parties doivent signer durant la visite de M. Poutine un protocole d'accord exprimant l'intérêt possible de la Russie comme fournisseur pour ce nouvel oléoduc, a indiqué M. Yildiz.

M. Chmatko a ajouté que des entreprises turques comme Calik Holdings et AKSA allaient prochainement signer des accords avec les firmes russes Gazprom, Inter Rao et Rosneft dans les domaines du gaz, du pétrole et de l'électricité.

Le projet, maintes fois différé de construction de la première centrale nucléaire turque, devrait également être discuté.

L'entreprise publique russe Atomstroyexport est la seule à avoir répondu à un appel d'offres, mais le gouvernement turc doit encore décider s'il souhaite ou non lui confier le projet.

L'assistant de M. Erdogan a indiqué que les discussions entre les deux chefs de gouvernement porteraient également sur le Caucase.

Les relations économiques entre la Russie et la Turquie ont explosé depuis la fin du communisme. En 2008, le volume des échanges bilatéraux atteignait 37,8 milliards de dollars (26,4 mds euros).

La Russie fournit à la Turquie 60% de ses importations de gaz, et plus d'un million de touristes russes viennent chaque année en Turquie.

GAZPROM

(©️AFP / 04 août 2009 16h39)



Citation :
Turquie : Mehmet Ali Sahin élu nouveau président du Parlement turc



L'ancien ministre de la Justice Mehmet Ali Sahin a été élu mercredi nouveau président du Parlement turc après trois tours de vote.

M. Sahin, député du Parti de la justice et du développement ( parti au pouvoir), a obtenu 338 voix au troisième tour sur les 550 membres du Parlement, obtenant la majorité absolue pour être élu.

Né en 1950, Sahin est diplômé de l'université d'Istanbul et élu député en 2002. Avant de devenir président du Parlement il a assumé les postes de ministre d'Etat, de vice-Premier ministre et de ministre de la Justice.


http://www.casafree.com/modules/news/article.php?storyid=36916
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
Samyadams

messages : 7149
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Ambass10TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Unbena31
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Unbena20

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeMer 5 Aoû 2009 - 18:48

Citation :
Turquie : L’homosexualité ne passe toujours pas

Rolling Eyes Là s'arrête mon ouverture d'esprit Neutral Il est quand même normal que la police ramasse des homos qui font le tapin de manière aussi ostentatoire flower Mais de là à les prendre pour des pushing ball What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeJeu 6 Aoû 2009 - 19:53

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 8549740


La Turquie, la Russie et l'Italie ont signer 20 contrats de plusieurs milliards $ aujourd'hui... cheers



Citation :
Poutine à Ankara pour des contrats sur l’énergie


Article publié le 06/08/2009 Dernière mise à jour le 06/08/2009 à 15:23 TU

Le futur gazoduc South Stream passera bien par les eaux territoriales de la Turquie. L’accord a été signé ce jeudi à Ankara par le Premier ministre russe Vladimir Poutine et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan. Ce gazoduc doit desservir l’Europe du Sud en contournant l’Ukraine. Il sera construit par le géant russe Gazprom en alliance avec la compagnie nationale italienne. Le Premier ministre italien Silvio Berlusconi a assisté au rendez-vous. Au total, une quinzaine d’accords dans le domaine de l’énergie devaient être signés aujourd’hui.

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Poutine_060809_432


Vladimir Poutine est arrivé tout bronzé et très décontracté, faisant tomber la veste dès sa descente d’avion avant de rencontrer le Premier ministre Erdogan pour un déjeuner de travail qui devait sceller le renforcement des relations entre les deux pays.

Le niveau de leurs échanges s’élevait à une quarantaine de millions milliards de dollars l’an dernier et il devrait atteindre les cent millions milliards dans les trois ans à venir.

Des discussions politiques étaient aussi au programme sur le Haut-Karabakh et le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan qui bloquent notamment le réchauffement des relations entre la Turquie et l’Arménie.

Des contrats commerciaux, des accords de coopération, des accords douaniers devaient être signés, mais c’est surtout pour vendre trois projets énergétiques que Vladimir Poutine est à Ankara : une centrale nucléaire d’abord, la première en Turquie ; ensuite, un oléoduc qui doit acheminer le pétrole russe de Samsun sur la mer Noire vers la Méditerranée ; et enfin ce gazoduc South Stream passant par les eaux territoriales turques pour exporter le gaz russe vers l’Europe du Sud.

Ce dernier projet est une alternative, voire un concurrent, au projet Nabucco que la Turquie vient de signer pour transporter le gaz de la mer Caspienne vers l’Europe centrale. La Turquie qui renforce ainsi son rôle de couloir énergétique, un couloir pour lequel la Russie manifeste un grand intérêt.


http://www.rfi.fr/actufr/articles/116/article_83405.asp


Citation :
La Russie et la Turquie construiront le gazoduc Blue Stream-2 (Poutine)

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 .carte_gazoduc_Turquie_m


ANKARA, 6 août - RIA Novosti. La Russie et la Turquie construiront le gazoduc sous-marin Blue Stream-2 pour exporter des hydrocarbures vers Israël, le Liban, la Syrie et Chypre, a annoncé jeudi à Ankara le premier ministre russe Vladimir Poutine, en visite en Turquie.

"Nous avons convenu de mener des études et de lancer la construction d'une nouvelle branche du gazoduc Blue Stream pour pouvoir exporter des hydrocarbures vers des pays tiers via la Turquie", a indiqué M.Poutine à l'issue d'entretiens avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan.

"Il s'agit de Chypre, d'Israël, du Liban et de la Syrie. La Turquie devient ainsi un pays de transit très important pour cette région. Et comme le gazoduc South Stream passera par la zone économique spéciale de la Turquie, ce pays devient un centre logistique européen important dans le domaine de l'énergie", a noté M.Poutine.

Le gazoduc Blue Stream transporte annuellement 16 milliards de m3 de gaz russe en Turquie par le fond de la mer Noire et complète le gazoduc reliant la Russie à la Turquie via l'Ukraine, la Moldavie, la Roumanie et la Bulgarie. Le projet Blue Stream-2 prévoit la pose d'un deuxième tuyau parallèle au pipeline Blue Stream, ainsi que la création d'une infrastructure gazière en Turquie et d'un gazoduc maritime reliant la Turquie à Israël.

http://fr.rian.ru/world/20090806/122602209.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeJeu 6 Aoû 2009 - 20:21

pas de S400 comme je t´avais dit..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeJeu 6 Aoû 2009 - 20:22

Yakuza a écrit:
pas de S400 comme je t´avais dit..

Les négociations sont en cours avec les différentes parties..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeJeu 6 Aoû 2009 - 20:23

preuve Question
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeJeu 6 Aoû 2009 - 20:33

http://en.rian.ru/russia/20090427/121328739.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeJeu 6 Aoû 2009 - 21:07

ca c´est le voeux de la turquie datant d´avril,moi je veux la reponse russe d´aout
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeJeu 6 Aoû 2009 - 21:08

Yakuza a écrit:
ca c´est le voeux de la turquie datant d´avril,moi je veux la reponse russe d´aout

Tant qu'il n'y aura pas d'infos qui contredit celui là, l'information restera à jour pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeSam 8 Aoû 2009 - 21:14

cheers

Citation :
La langue turque promise à un bel avenir


TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Harita2


Depuis le 1er janvier 2008, sur décision du Conseil national de l’audiovisuel (CNA), les émissions, films et journaux télévisés en langues étrangères sont interdits à la télévision azerbaïdjanaise. La langue visée en premier lieu est le russe. Seul est “épargné” le turc, “compréhensible par la population” (l’azéri appartient au groupe des langues turques), explique le quotidien de Bakou 525-ci Qazet. Désormais, les films étrangers devront être doublés en azéri, et les inconditionnels de la langue de Pouchkine n’auront qu’à s’abonner au câble et au satellite, plaisir assez onéreux. Les critiques les plus virulentes mettent en doute les capacités de la télévision nationale à produire des programmes de qualité et à réaliser un doublage convenable. Le journal azerbaïdjanais russophone Zerkalo fustige la vulgarité du petit écran : “N’oubliez pas d’éteindre votre télé, car il n’y a rien à y voir... sauf des concerts bon marché, des potins people à gogo et des émissions où l’on vous pose des questions idiotes. En revanche, le jeu intellectuel Tchto ? Gdé ? Kogda ? [Quoi ? Où ? Quand ?], émission russophone, la plus intéressante de notre paysage audiovisuel, est menacée d’interdiction. Même l’imam Ilgar Ibrahimoglou a défendu ce programme, dont la mise à l’index constitue, selon lui, ‘une tentative de freiner le développement intellectuel des Azéris’.”

Le rédacteur en chef de Zerkalo, Eltchine Chikhlinski, cité par le site d’information trilingue azéri-russe-anglais Day.az, met en garde : “Nos concitoyens russophones qui opteront pour le câble se trouveront sous l’influence directe de la politique d’information de la Russie.” Or il n’y a pas que les Russes (8 % de la population) qui soient russophones, comme le rappelle Mikhaïl Zabeline, député et président de la communauté russe d’Azerbaïdjan : la nouvelle politique du CNA porte également atteinte aux droits des Azéris ethniques qui ne maîtrisent pas suffisamment leur langue natale - la majorité de la population azerbaïdjanaise est encore bilingue azéri-russe. Le président du CNA, Nourichevan Maherramli, ne mâche pas ses mots à l’égard des russophones : “En dix-sept ans d’indépendance, les russophones n’ont toujours pas appris à parler et à penser en azéri. Pis, ils croient être de grands intellectuels et considèrent les azériphones comme inférieurs.” Cette campagne de marginalisation de la langue russe survient deux mois après la tenue, en novembre 2007, à Bakou, du 11e congrès pour l’amitié, la fraternité et la coopération entre les pays turcophones. Les Etats turcophones - Turquie, Azerbaïdjan, Ouzbé kistan, Kazakhstan, Turkménistan et Kirghizistan - avaient alors décidé de choisir une langue commune. “D’ici à 2010, le turc sera la langue véhiculaire des peuples turcophones, qui adopteront l’alphabet latin”, rapporte le webzine d’information centrasiatique Fergana.ru.

http://www.armenews.com/article.php3?id_article=50585
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
Samyadams

messages : 7149
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Ambass10TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Unbena31
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Unbena20

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeSam 8 Aoû 2009 - 21:49

Citation :
Même l’imam Ilgar Ibrahimoglou a défendu ce programme, dont la mise à l’index constitue, selon lui, ‘une tentative de freiner le développement intellectuel des Azéris’.”
Je suis plutôt d'accord avec cet imam TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 11 C'est comme pour l'arabe chez nous, le discours politiquement correct dénonce les francophones et les films et émissions en français, mais ces têtes bien pensantes se gardent bien de dénoncer la médiocrité des films et émissions produites en arabe. Et personne ne songe à demander aux élites de ne plus envoyer leurs enfants dans des écoles étrangéres et ensuite d'aller poursuivre leurs études à l'étranger et venir à la fin occuper les postes les plus interessants.
"Hallaloun 3alaïhoum, haramoun 3alaïna" (C'est permis pour eux mais ça nous est interdit) Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeSam 8 Aoû 2009 - 22:02

C'est bien, c'est un projet qui fera que tous les turcs parlent une même langue.
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
Samyadams

messages : 7149
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Ambass10TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Unbena31
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Unbena20

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeSam 8 Aoû 2009 - 22:14

C'est que vous devez avoir suffisament de places dans vos universités pour accueillir tous vos cousins et une production culturelle d'une telle qualité qui leur ferait oublier facilement, voir regretter de ne pas s'être mis au turc plutôt
C'est qui chez vous l'équivalent de Léon Tolstoï, Dostoïevski, Zinoviev, et autres grands auteurs russes Question
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeSam 8 Aoû 2009 - 22:33

Samyadams a écrit:
C'est que vous devez avoir suffisament de places dans vos universités pour accueillir tous vos cousins et une production culturelle d'une telle qualité qui leur ferait oublier facilement, voir regretter de ne pas s'être mis au turc plutôt
C'est qui chez vous l'équivalent de Léon Tolstoï, Dostoïevski, Zinoviev, et autres grands auteurs russes Question

Oui, on a suffisamment de places dans nos universités, il suffit qu'ils lisent tous les auteurs turco-persans pour les faire oublier facilement les auteurs russes..

- Nazim Hikmet
- Ziya Gökalp
- Pir Sultan Abdal
- Yunus Emre
- Suleyman Çelebi
- Fuzûlî
- Muhyi-i Gülşeni
- Mehmet Akif Ersoy
- Yaşar Kemal
- Ahmet Hamdi Tanpınar
- etc...
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
Samyadams

messages : 7149
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Ambass10TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Unbena31
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Unbena20

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeSam 8 Aoû 2009 - 22:36

Merci Barbaros, vos auteurs nous sont totalement inconnus au Maroc. Je vais essayer de trouver quelque chose à leur sujet
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeSam 8 Aoû 2009 - 22:56

Samyadams a écrit:
Merci Barbaros, vos auteurs nous sont totalement inconnus au Maroc. Je vais essayer de trouver quelque chose à leur sujet

De rien, pourtant, ils sont bien connu au moyen-orient..
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur
Samyadams

messages : 7149
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite : TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Ambass10TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Unbena31
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Unbena20

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeSam 8 Aoû 2009 - 22:57

Le Maroc, c'est l'occident du monde musulman Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeSam 8 Aoû 2009 - 23:01

Samyadams a écrit:
Le Maroc, c'est l'occident du monde musulman Wink

Je sais bien.. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitimeLun 24 Aoû 2009 - 15:05

Nos amis nous rendent visite, l'émir du Qatar est venu en Turquie à Bodrum (Halicarnasse) pour passer un bon moment sur la côté Egéenne en compagnie du premier ministre Erdogan, un accord a était conclu, le Qatar va vendre son pétrole et son gaz directement à la Turquie, en construisant un oléoduc et gazoduc qui reliera les deux pays, en plus e cela, la Turquie vendra le gaz Qatari à l'Europe..

Une coopération militaire, politique et économique est en vue..

Voilà avec qui on peut faire des affaires...Le premier ministre Erdogan et l'émir du Qatar à l'aéroport de Milas..

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 01

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 02

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 03

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 A18150058

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 04

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 06

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 A18145649

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 A18145748

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 A18145749

TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 D18150321
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   TURQUIE : Economie, politique, diplomatie... - Page 7 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...
Revenir en haut 
Page 7 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 23 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les jeunes se détournent de la politique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: