Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
TooNs
Capitaine
Capitaine


messages : 981
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : Lebhira, Medina de Rabat
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 4 Mai 2009 - 20:44

barbaros pacha a écrit:

Notre avenir est le moyen-orient, mes
ancêtres sont orientaux, je suis un oriental, donc je partage des
valeurs plus fortes qu'avec un Syrien, un Libanais, un Saoudien qu'un
Européen, maghrébin ou africain...
Rien á dire pour ce que tu as dit á part cette phrase, c'est ton opinion... Par contre, pourquoi un syrien, libanais ou saoudien (si pour les 2 premiers il y'a une histoire commune, avec le 3e il n'y a absolument rien de commun!) et pas un azéri, un kirghiz ou un yakoute (pour rester dans ta logique)?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 4 Mai 2009 - 21:16

TooNs a écrit:
barbaros pacha a écrit:

Notre avenir est le moyen-orient, mes
ancêtres sont orientaux, je suis un oriental, donc je partage des
valeurs plus fortes qu'avec un Syrien, un Libanais, un Saoudien qu'un
Européen, maghrébin ou africain...
Rien á dire pour ce que tu as dit á part cette phrase, c'est ton opinion... Par contre, pourquoi un syrien, libanais ou saoudien (si pour les 2 premiers il y'a une histoire commune, avec le 3e il n'y a absolument rien de commun!) et pas un azéri, un kirghiz ou un yakoute (pour rester dans ta logique)?

Les saoudiens ont plus d'histoires communes avec les turcs qu'avec les pays du maghreb....

On a vécu ensemble presque 500 ans avec les saoudiens (même si il y a eu des révoltes)...Mon arrière grand père a servit dans l'armée en Arabie...on a beaucoup de lien, que ce soit la tradition, les coutumes, la gastronomie ou autre chose....

Oui avec un Azéri aussi, mais pour le kirghiz, a part la langue, rien de commun...
Revenir en haut Aller en bas
TooNs
Capitaine
Capitaine


messages : 981
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : Lebhira, Medina de Rabat
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 4 Mai 2009 - 22:27

barbaros pacha a écrit:
TooNs a écrit:
barbaros pacha a écrit:

Notre avenir est le moyen-orient, mes
ancêtres sont orientaux, je suis un oriental, donc je partage des
valeurs plus fortes qu'avec un Syrien, un Libanais, un Saoudien qu'un
Européen, maghrébin ou africain...
Rien á dire pour ce que tu as dit á part cette phrase, c'est ton opinion... Par contre, pourquoi un syrien, libanais ou saoudien (si pour les 2 premiers il y'a une histoire commune, avec le 3e il n'y a absolument rien de commun!) et pas un azéri, un kirghiz ou un yakoute (pour rester dans ta logique)?

Les saoudiens ont plus d'histoires communes avec les turcs qu'avec les pays du maghreb....

On a vécu ensemble presque 500 ans avec les saoudiens (même si il y a eu des révoltes)...Mon arrière grand père a servit dans l'armée en Arabie...on a beaucoup de lien, que ce soit la tradition, les coutumes, la gastronomie ou autre chose....

Oui avec un Azéri aussi, mais pour le kirghiz, a part la langue, rien de commun...
Quels saoudiens? Seul le Hejaz etait sous controle ottoman, et encore! Il n'y a que les villes, et la population y etait opposée (ce qui a contribué á la montee des Hachemites)
Sinon selon ta logique, devrais-je me sentir proche d'un Roumain parce que nos deux (trois) pays dependaient de l'empire Romain? Nawak!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 4 Mai 2009 - 23:30

TooNs a écrit:
barbaros pacha a écrit:
TooNs a écrit:
barbaros pacha a écrit:

Notre avenir est le moyen-orient, mes
ancêtres sont orientaux, je suis un oriental, donc je partage des
valeurs plus fortes qu'avec un Syrien, un Libanais, un Saoudien qu'un
Européen, maghrébin ou africain...
Rien á dire pour ce que tu as dit á part cette phrase, c'est ton opinion... Par contre, pourquoi un syrien, libanais ou saoudien (si pour les 2 premiers il y'a une histoire commune, avec le 3e il n'y a absolument rien de commun!) et pas un azéri, un kirghiz ou un yakoute (pour rester dans ta logique)?

Les saoudiens ont plus d'histoires communes avec les turcs qu'avec les pays du maghreb....

On a vécu ensemble presque 500 ans avec les saoudiens (même si il y a eu des révoltes)...Mon arrière grand père a servit dans l'armée en Arabie...on a beaucoup de lien, que ce soit la tradition, les coutumes, la gastronomie ou autre chose....

Oui avec un Azéri aussi, mais pour le kirghiz, a part la langue, rien de commun...
Quels saoudiens? Seul le Hejaz etait sous controle ottoman, et encore! Il n'y a que les villes, et la population y etait opposée (ce qui a contribué á la montee des Hachemites)
Sinon selon ta logique, devrais-je me sentir proche d'un Roumain parce que nos deux (trois) pays dependaient de l'empire Romain? Nawak!

Non, voila une méconnaissant de l'histoire....

La tête du premier roi saoudien est conserver dans les eaux turquoise du Bosphore...Ryad a était conquit plusieurs fois par les armées Ottomanes...

Tu as du mal a comprendre je crois....

on a beaucoup de lien, que ce soit la tradition, les coutumes, la musique, la gastronomie ou autre chose....
Revenir en haut Aller en bas
TooNs
Capitaine
Capitaine


messages : 981
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : Lebhira, Medina de Rabat
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 4 Mai 2009 - 23:37

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ottoman
(Pour ceci, Wiki suffit)
Non, je n'ai pas du mal á comprendre, mais c'est juste que je ne me sens pas proche d'un malien... et pourtant, Tombouctou...
Puis, serieusement, va á n'importe quel endroit oú tu trouveras des chercheurs ou des etudiants qui font dans l'histoire et les civilisations et dis leur cela, tu vas voir comment ils te rigoleront en face! Sinon j'en ai aussi connu des libanais qui se sentaient plus proches des suedois que des autres semites (meme qu'ils croyaient que les pheniciens etaient aryens Laughing ), des kabyles qui se croyaient celtes, des italiens qui se croyaient arabes... mais lá, c'est le comble!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Lun 4 Mai 2009 - 23:42

TooNs a écrit:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Ottoman
(Pour ceci, Wiki suffit)
Non, je n'ai pas du mal á comprendre, mais c'est juste que je ne me sens pas proche d'un malien... et pourtant, Tombouctou...
Puis, serieusement, va á n'importe quel endroit oú tu trouveras des chercheurs ou des etudiants qui font dans l'histoire et les civilisations et dis leur cela, tu vas voir comment ils te rigoleront en face! Sinon j'en ai aussi connu des libanais qui se sentaient plus proches des suedois que des autres semites (meme qu'ils croyaient que les pheniciens etaient aryens Laughing ), des kabyles qui se croyaient celtes, des italiens qui se croyaient arabes... mais lá, c'est le comble!

Il faut aller vivre dans ses pays pour comprendre mon petit, sinon, tu sera borgne...pour voire la mentalité entre un saoudien et un turc....

Les orientaux sont unanimes de ce points, on est assez arrogant et orgueilleux, et on méprise les autres en général..
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12861
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 5 Mai 2009 - 10:06

Ina Lillah wa Inalilah raji3oun..
Y'en a qui sont vraiment barbare....

Citation :
Massacre lors d'une noce en turquie, 44 morts. pale


DIYARBAKIR, Turquie (Reuters) - Des individus cagoulés, armés de grenades et de fusils d'assaut, ont commis lundi soir un massacre parmi les convives d'une noce dans le sud-est de la Turquie, où ils ont tué 44 personnes, dont 16 femmes et six enfants, déclare le ministre de l'Intérieur, Besir Atalay.

Ce dernier a indiqué qu'au vu des premiers éléments de l'enquête, le carnage relevait d'une vendetta entre clans et non d'une attaque terroriste liée aux séparatistes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), actifs dans le sud-est de la Turquie.
"Le procureur de la République a passé toute la nuit à entendre des témoins. Huit personnes ont été arrêtées et leurs armes confisquées. On peut présumer qu'il s'agit d'une affaire de reprise du sang entre deux clans", a dit Atalay au cours d'une conférence de presse.
"Les premiers éléments montrent, jusqu'à plus ample informé, qu'il ne s'agit pas de l'oeuvre d'un groupe terroriste", a dit Atalay aux journalistes.
Il a noté que ceux qui avaient été arrêtés et ceux qui avaient été tués portaient le même patronyme, ce qui laisse penser à une rivalité clanique.
Il s'agit en tous les cas d'une des attaques les plus meurtrières contre des civils dans l'histoire récente du pays.
Des chaînes de télévision locale ont évoqué plusieurs querelles sanglantes ces dernières années dans le village où l'attaque a eu lieu, suggérant qu'il pouvait s'agir d'un règlement de comptes.
GARDE VILLAGEOISE
Les assaillants ont pénétré dans un bâtiment de Bilge, à une vingtaine de kilomètres de la capitale provinciale Mardin. Ils ont alors ouvert le feu et lancé des grenades sur les convives, a dit à Reuters le vice-gouverneur de la province, Ahmet Ferhat Ozen. Environ 200 personnes participaient à la célébration de la noce. L'attaque a duré un quart d'heure.
Les assaillants ont réussi ensuite à quitter la région en franchissant la frontière avec la Syrie avant que les soldats n'aient encerclé le village et coupé les routes, ont indiqué les autorités dans un premier temps, avant que le ministre de l'Intérieur n'annonce huit arrestations. Leur traque a en outre été perturbée par une tempête de sable.
Selon l'agence de presse Anatolie, la jeune femme qui se mariait lorsque l'attaque est intervenue est la fille du chef du village. On ignore pour l'heure si elle ou son époux sont au nombre des victimes.
D'après des médias locaux, les familles des deux mariés comprennent des membres de la Garde villageoise, une milice fortement armée qui compte 57.000 hommes et a été créée en 1985 par les autorités turques dans le sud-est du pays afin de protéger les localités des attaques du PKK, de fournir des renseignements à l'armée et de patrouiller dans les montagnes. Le PKK, lui, a lancé son insurrection un an plus tôt, en 1984.
Le chef du village de Bilge, Hamit Celebi, et dix membres de sa famille ont péri dans le massacre, écrit Anatolie. Les actes de vendetta ne sont pas rares dans le sud-est de la Turquie, même s'il est peu courant que le bilan soit aussi lourd.
Atalay, qui a rendu compte du massacre au Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, comptait se rendre dans la journée de mardi dans le village en deuil, en compagnie du ministre de la Justice, Sadullah Ergin, et d'élus de la province de Mardin.
Avec Thomas Grove, version française Grégory Blachier et Eric Faye

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-39204814@7-37,0.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 5 Mai 2009 - 12:57

Les Kurdes sont des gens dure, il y a aussi une mentalité orientale, depuis l'époque d'Assourbanipal:

"Tu as tué mon père, je tue toi et ta famille"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 5 Mai 2009 - 13:08

moyenageux franchement Mad
selon la TV allemande il pourrait s´agir d´un amant decu qui voulait son honneur de la famille qui l´a refusé,mais franchement moyenageux Mad
deja que plusieurs filles meurent meme en allemagne pour "l´honneur",tirés dessus ou egorgées comme des betes Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 5 Mai 2009 - 13:27

Les assaillants auraient profiter du tempête de sable pour s'enfuir en Syrie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 5 Mai 2009 - 13:36

non,des membres de la tribue tchelebi pres de mardin,differend familial,l´honneur blessé Evil or Very Mad
le correspondant turc de la TV parle mtn ou j´ecris,mais franchement archaique et moyenageux Mad
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12861
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 5 Mai 2009 - 13:55

Cela ne m'étonnerai pas que ce soit pour laver "l'honneur" de l'amant en question.
Je me souviens la ou j'habitai il y a eu une course poursuite dans le quartier entre deux familles Kurdes pour une histoire d'honneur, ils se tiraient deçu à coup de 9mm dans la rue Evil or Very Mad Evil or Very Mad
C'est répugnant comme comportement, tuer 44 personnes par "vengence" Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 5 Mai 2009 - 14:06

Vu le nombre de morts, j'ai vraiment cru au début à une action terroriste sous couvert de différent tribal. Il n'est quand même pas possible d'avoir l'esprit aussi archaïque en ce début du 21éme siécle Neutral
Se tirer dessus dans la rue pour une histoire d'honneur ? Ils doivent se croire encore dans leurs montagnes, les mecs Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 5 Mai 2009 - 14:10

C'est normal, sa continue depuis des millénaires ces histoires, c'est une mentalité orientale, on le voit encore aujourd'hui:

- Irak (les massacres que sa soit de Saddam ou des terroristes)
- Afghanistan
- Arabie (la loi du talion)
- Turquie (la loi du talion et de l'honneur)....

Dans ma famille, ma grand-mère paternel (coup de hache au visage) et mon grand-père maternel (80 balles retrouvé dans son corps après un vendetta) ont était victime de la violence qui règne au moyen-orient....

J'ai tellement perdu de gens qui je connais, je trouve tous cela bizarre, cet été, ma voisine, son mari, sa fille ont étaient tué par leur propres fils (conscience tribale, car refus de mariage)....

C'est pareil en Syrie, en Irak, en Arabie, et dans presque tous les pays du moyen-orient...c'est la vengeance orientale...

Même les femmes portent des armes, que sa soit dans les mariages ou autre...

http://www.youtube.com/watch?v=A2xAkxqYJVA
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 5 Mai 2009 - 14:20

Un mariage en Turquie lol:

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 5 Mai 2009 - 14:21

une jeune fille berlinoise(turque d el´est) a ete defiguré de visage par le couteau et eventrée enceinte,seulement parcequ´elle avait le faux mari(allemand)...le coupable n´etait personne d´autre que le jeune frere Evil or Very Mad

et d´autres histoire a n´en pas finire ici...mtn les conservateurs chretiens de la CDU ont de la munition pour leur discours anti-turque en ce qui concerne l´adhesion
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: m   Mar 5 Mai 2009 - 14:29

Mets toi à la place des Allemands Yak, t'aurais envie de faire cause commune avec des gens pareils ? J'imagine que les élites turques doivent être beaucoup plus évoluées, mais une adhésion de la Turquie à l'UE ne se limite pas aux seules élites, les frontières seront grandes ouvertes aux populations. Qu'ils fassent l'effort de se civiliser d'abord.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 5 Mai 2009 - 14:33

Samyadams a écrit:
Mets toi à la place des Allemands Yak, t'aurais envie de faire cause commune avec des gens pareils ? J'imagine que les élites turques doivent être beaucoup plus évoluées, mais une adhésion de la Turquie à l'UE ne se limite pas aux seules élites, les frontières seront grandes ouvertes aux populations. Qu'ils fassent l'effort de se civiliser d'abord.

Je suis contre l'adhésion de la Turquie en Europe, on est plus proche de nos cousins arabes ou perses....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 5 Mai 2009 - 14:40

si j´etais allemand??franchement j´aurait ete contre aussi,peut etre meme je serai un neoNazi rien qu´a cause d´eux...les turques/kurdes ne leur laissent pas le choix franchement.

comme me l´ont dit bcp de Truques,ici ne sont venus en majorité que les paysans de turquie,car les mieux eclairés sont restés la bas,la bonne classe quoi,ici ce sont majoritairement les gens de l´est qui sont venus par le passé,et qui ont gardé les traditions archaiques,mais pour etre Fair,pas tout le monde.

tu peux voir par exemple un homme turque a la 50ans qui va avec tasbih dans la rue et sa femme derriere lui qui vient avec 4 sachets plastiques lourdes d´Aldi ou Lidl(une image devenue malheureusement un stereotype du turc ici)
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 5 Mai 2009 - 14:49

A mon avis, Barbaros, tu ferais mieux de méditer sur le choix des Ottomans de ne jamais compter sur les Arabes. Ca leur a bien réussi, contrairement aux seldjoukides qui s'étaient alliés aux Arabes. L'actuelle politique de votre nouveau ministre des affaires étrangères me semble intelligente, s'ouvrir sur le monde arabe, longtemps négligé, mais tout en gardant de bonnes relations avec l'Occident. La Turquie est déjà un pont naturel entre ces deux mondes, elle pourrait le devenir aussi sur le plan politique.
Je sais que le raisonnement s'applique aussi à nous Yak, mais je comprends que les Européens n'ont pas envie de supporter des gens qui sont dans leur majorité culturellement sous développés, et fiers de leur sous développement en plus Mad Je commence d'ailleurs à avoir les mêmes craintes au Maroc, avec l'installation progressive et durable de subsahariens qui ne font aucun effort pour s'intégrer, ne serait-ce qu'apprendre à parler en arabe. C'est nous qui faisons l'effort de leur parler en français ou en anglais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 5 Mai 2009 - 20:48

Le problème, c'est que c'est facile de se procurer en arme, voici des gamins en Turquie qui joue avec leur fusil d'assaut:




Voici une vidéo:

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mar 5 Mai 2009 - 21:38

zont dit en tv que presque 70.000 auraient ete armés par l´etat pour contrer le PKK,et les armes sont tjs la et font leurs degatds perso.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Mer 6 Mai 2009 - 16:25

Samyadams a écrit:
A mon avis, Barbaros, tu ferais mieux de méditer sur le choix des Ottomans de ne jamais compter sur les Arabes. Ca leur a bien réussi, contrairement aux seldjoukides qui s'étaient alliés aux Arabes. L'actuelle politique de votre nouveau ministre des affaires étrangères me semble intelligente, s'ouvrir sur le monde arabe, longtemps négligé, mais tout en gardant de bonnes relations avec l'Occident. La Turquie est déjà un pont naturel entre ces deux mondes, elle pourrait le devenir aussi sur le plan politique.
Je sais que le raisonnement s'applique aussi à nous Yak, mais je comprends que les Européens n'ont pas envie de supporter des gens qui sont dans leur majorité culturellement sous développés, et fiers de leur sous développement en plus Mad Je commence d'ailleurs à avoir les mêmes craintes au Maroc, avec l'installation progressive et durable de subsahariens qui ne font aucun effort pour s'intégrer, ne serait-ce qu'apprendre à parler en arabe. C'est nous qui faisons l'effort de leur parler en français ou en anglais.

Les turcs ne savent très bien, la Turquie ne rentrera jamais en Europe, et je suis contre l'adhésion...

On perd notre temps à s'occuper de l'Europe....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 9 Mai 2009 - 15:05

Citation :
A Diyarbakir, le boucher est devenu le médiateur des "vendettas" kurdes





Assis en tailleur sur un canapé à fleurs, un téléphone dans chaque main, Saït Özsanli ne décolère pas. "Qu'allons-nous faire de ce pays ? On ne voit ça nulle part ailleurs !", s'écrie le vieil homme dans son salon, sous le regard inquiet de ses petits-fils. Depuis le massacre de 44 personnes, lundi 4 mai, dans un village kurde proche de Diyarbakir, dans le sud-est de la Turquie, l'ancien boucher reçoit des centaines d'appels chaque jour : journalistes, députés, élus locaux et chefs de tribus le consultent pour tenter de comprendre les motifs d'une telle tuerie.


Huit hommes d'une même famille, dont un adolescent de 14 ans, ont fait irruption, lourdement armés, au milieu d'une cérémonie de fiançailles et ont tué hommes, femmes, enfants et l'imam en train de conduire la prière, au mépris de tous les codes usuels dans la société kurde.

Les témoignages semblent montrer qu'un conflit de vingt ans divisait le village de Bilge. "C'est sans doute un crime d'honneur, acquiesce Saït Özsanli. Mais celui-là est inouï. Le plus meurtrier qu'on ait vu jusque-là avait fait 23 morts, en 1967." Pour autant, ce fait divers qui bouleverse la Turquie ne le décourage pas. "Hadji Saït" a consacré sa vie à prévenir les crimes commis au nom de l'honneur, une tradition courante dans les régions kurdes, et à tenter de réconcilier les clans. Le rapport de la commission gouvernementale des droits de l'homme de 2008 estime qu'au moins 200 personnes meurent chaque année de tels crimes en Turquie. En remettant au goût du jour une forme de justice populaire, le boucher est parvenu à mettre fin à plus de 450 conflits tribaux, en moins de dix ans.

A 65 ans, même la maladie ne semble pas pouvoir faire flancher celui que l'on surnomme "le Kofi Annan de Diyarbakir". Saït Özsanli a été victime d'une crise cardiaque en avril, en pleine tentative de médiation, dans un village sensible de la région. "Il y avait déjà eu cinq morts dans cette affaire et l'un des fils refusait de signer la paix, explique-t-il. Mais dès que je vais mieux, j'y retourne."

Depuis cinquante ans, le petit homme à la moustache grisonnante a vu passer des milliers de cas. A commencer par le sien. "Un jour, en 1959, j'étais avec mon oncle, dans la ville de Lice, raconte-t-il. L'une de nos vaches est partie dans le jardin de nos voisins. Le voisin a égorgé la vache. Du coup mon oncle a jeté une pierre sur la tête du voisin qui est mort. Dès lors, nous étions en sursis. Nous avons pris toutes nos affaires et quitté la ville." Le motif de ces vendettas est souvent trouble. Un mariage refusé, une dette impayée, une grange qui brûle ou un âne tué par accident peuvent déclencher une série de vengeances sans fin.

Les dettes de sang se transmettent de génération en génération. A 34 ans, Firat Kaymak a passé la moitié de sa vie à poursuivre l'assassin de son père pour le venger. "En 1992, le fils de mon oncle a tué l'un de ses amis. On ne sait toujours pas pourquoi, témoigne Firat. En sortant de prison il a été tué à son tour. Nous avons retrouvé son meurtrier à Istanbul et nous avons essayé de l'écraser avec une voiture. Mais il n'est pas mort. Ensuite c'est mon père qui a été tué."

Le temps de reprendre son souffle et il ajoute : "A partir de là, je ne vivais que pour la vengeance. Le tueur a envoyé sa famille en Allemagne et a fait huit ans de prison. On venait me supplier d'accepter de faire la paix mais pendant seize ans, je vivais vingt-quatre heures sur vingt-quatre pour le tuer. Finalement il est mort l'an dernier, naturellement." Profitant de l'occasion, le boucher pacificateur a convaincu Firat d'en finir avec le passé. "C'est un homme formidable, s'extasie-t-il. Maintenant je veux entamer une nouvelle vie, aller en Suède ou en Norvège."

Depuis qu'il a raccroché ses couteaux de boucher, Saït Özsanli se consacre à plein temps à sa mission. Entouré d'une équipe de médiateurs, il reçoit les notables dans le local de son association : imams, cheikhs, maires de quartiers, responsables politiques et chefs de clans y palabrent durant des heures, en kurde, autour d'un verre de thé qui ne se vide jamais.

Pour négocier, hadji Saït réunit les hommes d'influence sur les lieux du crime. Pour faire plier les plus coriaces, il fait appel aux traditions et au Coran. "Pour briser la spirale de la haine, car l'envie de revanche va croissant si elle n'est pas résolue", explique Yahya, un jeune instituteur qui l'assiste dans sa tâche. En avril, l'enseignant est parti à Istanbul, régler un conflit entre deux vendeurs de simit, des petits pains au sésame, qui se disputaient un emplacement. "Ils étaient prêts à se tuer. Je leur ai fait accepter un partage équitable du marché", dit-il.

Cette culture de la vendetta ne connaît pas les frontières. Elle se déplace avec l'émigration des Kurdes, dans les villes de l'ouest ou en Europe, notamment en Allemagne. A Istanbul, un cas survient chaque semaine, selon les statistiques officielles.

Guillaume Perrier

http://www.lemonde.fr/europe/article/2009/05/08/a-diyarbakir-le-boucher-est-devenu-le-mediateur-des-vendettas-kurdes_1190511_3214.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Sam 9 Mai 2009 - 16:14

faut voir le film "Fratricide"(en allemand Brudermord),il a ete diffusé sur ARTE,tellement horrible qu´il ne peut etre diffusé que la nuit pale
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...   Aujourd'hui à 11:30

Revenir en haut Aller en bas
 
TURQUIE : Economie, politique, diplomatie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» une politique énergétique qui se fait désirer
» Traité d'Ambassade avec le Limousin et la Marche
» Le Politique selon Platon
» Fils de politique méritocratie
» Approche socio-politique de l'Asie musulman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: