Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Mer 29 Nov 2017 - 23:14

Citation :
Sous-marin argentin: les deux tiers de la zone de recherche déjà sondés


AFP 29/11/2017


Les recherches menées par une coalition internationale pour tenter de retrouver le sous-marin argentin "San Juan" ont déjà sondé 68% de la zone où le submersible aurait disparu avec 44 membres d'équipage à son bord, a annoncé la Marine argentine.

Les opérations se concentrent sur une zone d'une quarantaine de kilomètres de rayon autour du point de l'explosion qui a probablement envoyé le submersible par le fond dans l'Atlantique sud, à 450 kilomètres des côtes de Patagonie.
"Il est très difficile de prévoir précisément quand nous arriverons à 100%. Cela dépend des conditions climatiques. C'est lent", a déclaré le porte-parole de la marine Enrique Balbi lors de son point-presse quotidien.
La météo sera favorable mercredi et jeudi, a-t-il précisé, alors qu'au moins huit bateaux de plusieurs pays sondent la zone, d'une profondeur de 200 à 1.000 mètres.

Mercredi, un navire transportant un véhicule sous-marin de secours est arrivé sur zone. Ce véhicule pourrait être envoyé au fond pour remonter les éventuels membres d'équipage survivants une fois le San Juan localisé.

Les experts estiment toutefois que les probabilités de retrouver des membres d'équipage vivants sont quasi-nulles.
Dans son dernier message, le 15 novembre à 07H30 (10H30 GMT), le San Juan avait indiqué avoir eu une avarie à ses batteries mais qu'elle avait été maîtrisée.

Un incident semble être survenu lorsque de l'eau de mer est entrée dans le navire par le schnorkel, tube qui permet aux sous-marins équipés de moteurs diesel, comme le San Juan, de faire fonctionner ces moteurs tout en étant en immersion.
"L'entrée d'eau de mer par le système de ventilation vers le réservoir de batteries numéro 3 a provoqué un court-circuit et un début d'incendie", indique le texte révélé par les médias argentins lundi soir. "Batteries de proue hors service", ajoute-t-il.
Le message du sous-marin indique ensuite que le bâtiment "navigue pour le moment en immersion" et qu'il tiendra le commandement informé.

Le capitaine Balbi avait déjà informé de cet incident - survenu alors que le bâtiment rentrait d'Ushuaia à son port d'attache, Mar del Plata -, précisant qu'il ne s'agissait pas d'une situation d'urgence.

https://www.lorientlejour.com/article/1086759/sous-marin-argentin-les-deux-tiers-de-la-zone-de-recherche-deja-sondes.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Ven 1 Déc 2017 - 18:12

Citation :
Sous-marin: l'Argentine abandonne la recherche d'éventuels survivants (Marine)


Buenos Aires, 30 nov 2017 (AFP) -


La Marine argentine a annoncé qu'elle mettait officiellement fin jeudi à ses opérations de recherche d'éventuels survivants parmi les 44 membres de l'équipage du sous-marin porté disparu il y a deux semaines dans l'Atlantique Sud.

Elle continuera en revanche à rechercher le submersible lui-même, dans l'Atlantique sud, à 450 kilomètres des côtes de Patagonie, a ajouté son porte-parole Enrique Balbi.

S'il n'était pas possible de confirmer avec certitude la mort de l'équipage du San Juan, le porte-parole de la Marine a souligné que les recherches menées par une coalition internationale n'avaient "pas permis de découvrir le moindre élément de naufrage dans les zones explorées" et qu'elles avaient duré "deux fois plus longtemps" que le temps de survie estimé des marins à bord du submersible.

Dans son dernier message, le 15 novembre à 07H30 (10H30 GMT), le San Juan avait indiqué avoir eu une avarie à ses batteries mais qu'elle avait été maîtrisée.

Un incident semble être survenu lorsque de l'eau de mer est entrée dans le navire par le schnorkel, tube qui permet aux sous-marins équipés de moteurs diesel, comme le San Juan, de faire fonctionner ces moteurs tout en étant en immersion.

Peu après, une explosion sous-marine a été enregistrée à proximité de la dernière position donnée par le sous-marin.

Le San Juan avait appareillé le dimanche 11 novembre d'Ushuaia, dans l'extrême sud de l'Argentine, pour regagner Mar de Plata, son port d'attache.

En crise de financement après les années fastes de la dictature (1976-1983) l'armée argentine est sous-équipée et la perte du San Juan porte un coup à la capacité opérationnelle de sa Marine. D'autant que le San Juan était le fleuron de l'armée argentine dont les équipements sont généralement obsolètes.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/15537-sous-marin-largentine-abandonne-la-recherche-deventuels-survivants-marine
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Ven 1 Déc 2017 - 23:45

Citation :
La Croix-Rouge identifie les restes de 88 soldats argentins aux Malouines


AFP 01/12/2017


La Croix-Rouge a déclaré vendredi que son équipe médico-légale avait identifié les restes de 88 soldats argentins enterrés dans les îles Malouines après avoir été tués en combattant la Grande-Bretagne en 1982 sur ce territoire.

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a recueilli des échantillons de 121 restes de militaires non identifiés enterrés dans le cimetière militaire de Darwin, sur ces îles isolées de l'Atlantique Sud, appelées Malouines en Argentine et Falklands en Grande-Bretagne.
"Nous sommes ravis de pouvoir désormais associer des noms aux soldats auparavant non identifiés, offrant des réponses à de nombreuses familles qui attendent des nouvelles depuis plus de trois décennies", a déclaré le chef des opérations du CICR, Dominik Stillhart, dans un communiqué.
Avant ces déclarations, ces résultats ont été présentés vendredi aux délégations argentine et britannique, au siège du CICR à Genève.


En décembre 2016, les gouvernements britannique et argentin ont accepté d'exhumer et d'identifier ce qu'ils pensaient initialement être les restes de 123 soldats argentins, un nombre ensuite réduit à 121.
Les soldats sont morts pendant la guerre de 1982 qui a opposé les deux pays, un conflit qui a provoqué la mort de 649 soldats argentins, de 255 militaires britanniques et de trois insulaires.

L'organisation a envoyé, entre le 20 juin et le 7 août, une équipe de 14 spécialistes en provenance d'Argentine, d'Australie, du Chili, du Mexique, d'Espagne et de Grande-Bretagne pour travailler sur l'affaire.
Ils ont "exhumé, analysé, échantillonné et documenté les restes de chacun des soldats non identifiés enterrés dans des tombes portant l'inscription +Soldado argentino solo conocido por Dios+ (Soldat argentin seulement connu de Dieu)", a déclaré le CICR.
"La dignité des morts a été assurée tout au long" de l'enquête, a ajouté l'organisation.
Les autorités argentines vont désormais informer "directement et confidentiellement" les familles des soldats identifiés, selon le communiqué.

Les Malouines sont situées à 400 kilomètres des côtes argentines et à 12.700 kilomètres de Londres. Elles sont toujours revendiquées par l'Argentine, plus de trente ans après la guerre éclair qui a opposé ce pays au Royaume-Uni en 1982 pendant 74 jours.

En 2013, la quasi totalité des 3.000 personnes vivant sur l'île se sont prononcées au cours d'un référendum d'autodétermination pour rester sous souveraineté britannique.

https://www.lorientlejour.com/article/1087170/la-croix-rouge-identifie-les-restes-de-88-soldats-argentins-aux-malouines.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Jeu 7 Déc 2017 - 19:49

Citation :
Ejército Argentino - Página Oficial


photos:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Mar 12 Déc 2017 - 17:15

Citation :
Argentina receives Bell 412EP helos

Gareth Jennings - Jane's Defence Weekly

12 December 2017

   
One of the four 412EP helicopters handed over to Argentina during a ceremony at Bell’s Fort Worth plant in Texas. Source: Bell Helicopter



Argentina has received four new Bell helicopter 412EP platforms that were first approved by the US State Department in late 2015.



One of the four 412EP helicopters handed over to Argentina during a ceremony at Bell’s Fort Worth plant in Texas. (Bell Helicopter)

The medium-twin helicopters were handed over to the Argentinian Air Force (Fuerza Aerea Argentina: FAA) during a ceremony at Bell’s Fort Worth facility in Texas on 11 December.

The helicopters will join the two 412EPs that were received in 2013, and will be used for search and rescue (SAR), humanitarian assistance, disaster relief, peacekeeping support, and as part of Argentina’s scientific mission in Antarctica.

As noted in the original US Defense Security Cooperation Agency (DSCA) notification into the sale, the four 412EP helicopters have been sold with associated support equipment and training for an estimated USD80 million.

While the DSCA notification did not list the equipment requested by Argentina, the 412EP typically carries a Star SAFIRE III electro-optic infrared (EO/IR) system. It is powered by twin Pratt & Whitney PT6T-3DF engines for improved ‘hot and high’ performance, and is fitted with night vision imaging system-compatible cockpit lighting and search lights.

Besides Argentina, military operators of the Bell 412 include Chile, Italy, the Netherlands, Norway, Pakistan, South Korea, and the United Kingdom.
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Sam 16 Déc 2017 - 22:59

Citation :
Deux navires toujours à la recherche du sous-marin argentin disparu, sans succès


AFP 16/12/2017


Deux navires, un britannique et un argentin, exploraient samedi à l'aide de sonars la zone où le sous-marin argentin 'ARA San Juan' a disparu le 15 novembre avec les 44 membres de son équipage, a annoncé la marine argentine.
"Le navire océanographique britannique 'Protector" et le destroyer 'ARA La Argentina' qui se trouvent dans la zone de recherche ont balayé les fonds marins à l'aide de sonars", a déclaré la marine dans un communiqué.

La perte du sous-marin a entraîné l'ouverture d'une enquête judiciaire pour "recherche de possibles actes illicites" afin d'établir les responsabilités. Plusieurs gradés de haut rang ont déjà été relevés de leurs fonctions.
La Marine a abandonné tout espoir de retrouver des survivants et se concentre sur la recherche du submersible qui avait signalé avoir surmonté une panne de batteries au cours de son dernier contact, tandis qu'il rentrait d'Ushuaïa, dans l'extrême sud de l'Argentine, pour regagner son port d'attache, Mar del Plata, à 400 kilomètres au sud de Buenos Aires.

Un organisme international a signalé une explosion sous-marine sur le trajet du San Juan quelques heures après ce dernier contact.

En début de semaine, le navire américain "Atlantis", muni d'équipements de pointe, a détecté un objet situé à 1.000 mètres de profondeur, selon la marine argentine.
Disparu il y a un mois, le San Juan reste introuvable malgré l'important dispositif international de recherche mis en place.

https://www.lorientlejour.com/article/1089920/deux-navires-toujours-a-la-recherche-du-sous-marin-argentin-disparu-sans-succes.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Dim 17 Déc 2017 - 15:25

Citation :
Sous-marin argentin: limogeage du chef de la Marine


AFP 17/12/2017


Le chef de la Marine argentine a été limogé samedi, plus d'un mois après la disparition le 15 novembre du sous-marin 'ARA San Juan' avec les 44 membres de son équipage, a annoncé à l'AFP une source haut placée au sein de l'armée.

Le ministère de la Défense a "sollicité le retrait" du chef de la Marine, Marcelo Srur, dans le cadre de l'enquête ouverte sur les circonstances de la disparition du sous-marin, a précisé cette source, qui a requis l'anonymat.
Il a également été décidé de créer une commission d'enquête interne qui sera notamment composée du capitaine à la retraite Jorge Bergallo, père du commandant en second de l''ARA San Juan', Jorge Ignacio Bergallo, selon des sources officielles citées par l'agence de presse nationale Telam.
La perte du sous-marin a entraîné l'ouverture d'une enquête judiciaire pour "recherche de possibles actes illicites" afin d'établir les responsabilités. Au moins deux gradés de haut rang ont déjà été relevés de leurs fonctions.


La Marine a abandonné tout espoir de retrouver des survivants et se concentre sur la recherche du submersible qui avait signalé avoir surmonté une panne de batteries au cours de son dernier contact, tandis qu'il rentrait d'Ushuaïa, dans l'extrême sud de l'Argentine, pour regagner son port d'attache, Mar del Plata, à 400 kilomètres au sud de Buenos Aires.
Un organisme international a signalé une explosion sous-marine sur le trajet du San Juan quelques heures après ce dernier contact.
Deux navires, un britannique et un argentin, exploraient samedi à l'aide de sonars la zone où le sous-marin argentin a disparu, a annoncé la Marine argentine.
En début de semaine, le navire américain "Atlantis", muni d'équipements de pointe, a détecté un objet situé à 1.000 mètres de profondeur, selon la marine argentine.

https://www.lorientlejour.com/article/1089938/sous-marin-argentin-limogeage-du-chef-de-la-marine.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Dim 24 Déc 2017 - 17:39

Citation :
Sous-marin argentin: un sonar détecte "un nouveau contact"


AFP 24/12/2017


Un sonar a détecté un "nouveau contact" dans la recherche du sous-marin argentin disparu dans l'Atlantique sud le 15 novembre avec 44 marins à bord, a indiqué la Marine argentine.

Ce "nouveau contact sera examiné" par le submersible russe guidé à distance "Panther plus", a précisé samedi la Marine argentine, sans donner davantage d'indications sur ce "nouveau contact".

La Marine argentine avait déjà fait état ces dernières semaines de tels "contacts" des sonars qui avaient détecté des anomalies dans les fonds marins. Mais sans résultats. L'un d'eux s'est avéré être un bateau de pêche qui avait sombré dans l'océan il y a plusieurs années.
Le navire de recherches océanographiques américain Atlantis continue entretemps ses recherches, a indiqué la Marine argentine.
Celle ci a abandonné tout espoir de retrouver des survivants mais espère toujours repérer le San Juan.
Cette affaire a conduit la semaine dernière au limogeage du chef de la Marine argentine, l'amiral Marcelo Srur.

https://www.lorientlejour.com/article/1091164/sous-marin-argentin-un-sonar-detecte-un-nouveau-contact.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Sam 13 Jan 2018 - 22:32

Citation :
Le sous-marin argentin disparu a «implosé» selon une analyse acoustique

par La rédaction le 12 janvier 2018 Amériques Monde


Le sous-marin Ara San Juan. (Archives/Marine argentine)


Selon une analyse acoustique réalisée par le US Office of Naval Intelligence (ONI) publiée ce jeudi 10 janvier, le sous-marin argentin qui ne donnait plus signe de vie depuis la mi-novembre a implosé en 40 millisecondes, tuant instantanément ses membres d’équipages.

Le bruit enregistré le 15 novembre 2017 a donc bien été produit par l’implosion du sous-marin San Juan à une profondeur d’environ 400 mètres, libérant une énergie équivalente à celle produite par une explosion de près de six tonnes de TNT.

Du fait de la profondeur à laquelle le San Juan se trouvait et donc de la pression exercée (environ 39 bar), la coque du submersible a été entièrement pulvérisée en 40 millisecondes, ce qui a entraîné une décompression à une vitesse étourdissante de près de 2900 km/h, note le rapport. Le bâtiment de guerre argentin a alors sombré verticalement à une vitesse de 10 à 13 nœuds.



Les 44 marins argentins à bord du San Juan ne se seraient donc jamais rendu compte de la survenance de l’implosion. «Ils n’ont pas souffert, ils ne sont pas morts noyés. Leur mort a été instantanée», précise encore le rapport de l’ONI.

Après la disparition mystérieuse du sous-marin, un important dispositif international avait été mis en place pour tenter de le retrouver. Dans le même temps, les familles des membres de l’équipage avaient fait part de leur colère en dénonçant la vétusté du bâtiment, acheté en Allemagne en 1985.

Plusieurs expliquaient ainsi que l’état déplorable de plusieurs navires et sous-marins serait le fait de la réduction continue du budget militaire. D’autres allaient encore plus loin, imputant l’état des bâtiments de guerre à la corruption galopante dans ce pays d’Amérique du Sud.

http://www.45enord.ca/2018/01/le-sous-marin-argentin-disparu-a-implose-selon-une-analyse-acoustique/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Ven 19 Jan 2018 - 20:20

"SIKORSKY S-61R"

Citation :
Fuerzas Armadas de Argentina
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Ven 26 Jan 2018 - 15:52

Citation :
Argentina receives first five AB 206 helicopters

Santiago Rivas, Buenos Aires - Jane's Defence Weekly

25 January 2018


The Argentine Army on 24 January received the first five of 20 Agusta Bell AB 206 helicopters that it purchased from the Italian government, an army source told Jane’s .

Negotiations for this purchase began in 2009 and lasted until a final agreement was reached and budget allocated in 2017.

The other 15 aircraft are expected to arrive before the end of February, including a batch of spares, stretchers, and 7.62 mm miniguns, the source said.

The helicopters are to be used for training, liaison, medical evacuation, and escort missions. All of them belonged to Italy’s Carabinieri. Five of the AB-206s will be transferred to Argentina’s Gendarmería Nacional in exchange for two Bell Huey 2s and two UH-1Hs.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Sam 27 Jan 2018 - 16:19

Citation :
Un accord a été signé pour la vente de 5 avions Super Étendard à l’Argentine

Posté dans Amériques, Forces aériennes par Laurent Lagneau Le 27-01-2018




En octobre dernier, le gouvernement argentin confirma son intention d’acquérir, auprès de la France, cinq avions Super Étendard Modernisés (SEM) d’occasion pour un peu plus de 14 millions d’euros. Il était également question d’une commande portant sur 10 moteurs Atar 8K50, de pièces détachées et d’un simulateur de vol.

L’Argentine avait fait part de son intérêt pour le Super Étendard Modernisé dès la fin de l’année 2015, alors que ce type d’appareil allait entamer son déploiement à bord du porte-avions Charles de Gaulle avant la fin de sa carrière opérationnelle au sein de la Marine nationale, prononcée en juin 2016.

Les négociations entre la France et l’Argentine ont finalement abouti à un accord, signé à le 26 janvier, à l’occasion d’une visite à Paris du président argentin, Mauricio Macri.

« En matière commerciale, nous nous sommes félicités de l’accord signé par nos deux ministres de la défense pour la vente de cinq Super-Etendard modernisés et de leurs équipements aux forces armées argentines », a en effet annoncé le président Macron, lors d’une conférence de presse donnée à l’issue d’un entretien avec M. Macri. Le montant du contrat n’a pas été précisé.

L’Argentine dispose déjà d’avions Super Étendard, lesquels firent parler d’eux lors de la guerre des Falklands (ou Malouines), en juin 1982. Armés de missiles anti-navire AM-39 Exocet (de conception française), ils avaient coulé le destroyer HMS Sheffiled et le bâtiment logistique Atlantic Conveyor de la Royal Navy.

Actuellement, la 2e Escuadrilla Aeronaval de Caza y Ataque de la marine argentine ne dispose plus que de 11 Super Étendard (sur 14 commandés), tous cloués au sol par manque de pièces détachées et de maintenance. Avec le retrait du service des 16 Mirage III/V de la Fuerza Aérea Argentina, en 2015, l’Argentine n’a plus aucun avion supersonique en état de vol. Aussi, l’accord sur les 5 SEM lui permettra de retrouver cette capacité.

Par rapport aux actuels Super Étendard de l’Aviación Naval Argentina, qui en sont restés à leur version initiale, les SEM peuvent utiliser la nacelle de désignation laser Damoclès en mode nocturne et emporter des guidées laser GBU-49 de 250 kg et GBU-58 de 125 kg. Ils sont en outre dotés d’un poste crypté Saturn Have Quick, d’un transmetteur de flux Vidéo Rover, d’une radio VHF/FM pour la communication avec les troupes au sol et d’une planchette de navigation Fightacs. Des capacités dont on imagine que Fuerza Aérea Argentina aurait bien voulu avoir.

Par ailleurs, la visite du président Macri à Paris a sans doute été l’occasion de reprendre les discussions sur la vente éventuelle de quatre patrouilleurs hauturiers de type « L’Adroit » à l’Argentine pour environ 360 millions d’euros. Promis à Naval Group (ex-DCNS) aux dépens de l’espagnol Navantia et du chinois CSIC (China Shipbuilding Industry Corporation), ce contrat avait été suspendu à la dernière minute par Buenos Aires à cause de l’opposition de la France à la réouverture du marché européen au biodiesel argentin.

http://www.opex360.com/2018/01/27/accord-a-ete-signe-vente-de-5-avions-super-etendard-a-largentine/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Ven 2 Fév 2018 - 23:42

Citation :
Les négociations sur la vente de 4 patrouilleurs de type « L’Adroit » à l’Argentine ont été relancées

Posté dans Amériques, Forces navales, Industrie par Laurent Lagneau Le 02-02-2018




La visite à Paris, la semaine passée, du président argentin, Mauricio Macri, n’aura pas seulement permis de confirmer la vente de 5 Super Étendard Modernisés (SEM) de seconde main à l’Aviation Naval Argentina : elle a aussi été l’occasion de relancer les négociations portant sur l’acquissions de 4 patrouilleurs hauturiers de type « L’Adroit » auprès de Naval Group.

Pourtant bien engagées, ces discussions avaient été rompues en octobre dernier pour des raisons obscures. Le coût des patrouilleurs, qui aurait été jugé trop élevé par Buenos Aires, avait été avancé. De même qu’un conflit commercial entre la France et l’Argentine, la première s’étant opposée à la réouverture du marché européen au biodiesel argentin.

Comme le rapporte le site spécialisé Infodefensa, le président Macri a indiqué à la presse argentine que Paris a mis sur la table une nouvelle offre, apparemment plus compétitive.

« Je leur avais dit que le prix initial me paraissait très cher. Je reconnais que nous avons besoin de nouveaux équipements, alors que nous sommes en plein débat sur le rôle de la défense et la sécurité. Comme ils sont des vendeurs insistants, ils ont aménagé leur offre et en ont fait une beaucoup plus compétitive », a ainsi affirmé M. Macri.

Le montant du contrat relatif à l’achat des quatre patrouilleurs de Naval Group avait été estimé, avant la suspension des négociations, à environ 360 millions d’euros. A priori, les deux premiers bateaux auraient être construits en France, la construction – sous licence – des deux derniers devant revenir chantier naval public CINAR.

Les navires français s’étaient imposés, dans le cadre d’un appel d’offres, aux dépens de ceux proposés par Navantia et le chinois CSIC (China Shipbuilding Industry Corporation). Seulement, d’après La Tribune, le chantier naval espagnol Gondan s’était invité dans le dossier en affirmant pouvoir faire mieux et moins cher (50 millions d’euros par patrouilleur) par rapport à Naval Group.

Quoi qu’il en soit, l’Argentine a un besoin urgent de patrouilleurs. Comme le rappelle Infodefensa, faute de pouvoir assurer la surveillance de sa zone économique exclusive, ce pays perd environ 800 millions de dollars par an à cause de la pêche illégale du calamar par des bateaux étrangers.

Photo : Marine nationale

http://www.opex360.com/2018/02/02/negociations-vente-de-4-patrouilleurs-de-type-ladroit-a-largentine-ont-ete-relancees/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Sam 17 Fév 2018 - 21:39

Citation :
Argentina to buy more RBS 70 launchers and missiles

Santiago Rivas, Buenos Aires - Jane's Defence Weekly

16 February 2018


The Argentine government has approved a purchase of 18 RBS 70NG anti-aircraft missile launchers, three simulators, and an undisclosed number of missiles, an Argentine Air Force source told Jane’s .

The purchase, as well as some restorations for other anti-aircraft weapons – 25 mm and 30 mm artillery – in the army and air force, was included in the 2018 budget.

The new missiles will be distributed between the army and air force, while the navy already has them in inventory. They are expected to declare the missiles operational by November.

Comment

Argentina will host the G-20 meeting in November 2018, so the country is working to improve its defence to counter possible attacks during the event.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Jeu 1 Mar 2018 - 21:06

Citation :
01/03/2018

Premier contrat pour l’IA-63 « Pampa III » !




L’Armée de l’air Argentine a signé un contrat pour l’acquisition d’un premier lot de 3 avions école de nouvelle génération IA-63 « Pampa III ». Le contrat de 30,3 millions de dollars a été payé à moitié et le solde doit être versé au fur et à mesure des livraisons.

En plus des trois avions formateurs, l’avionneur argentin FAdeA fournit également le logiciel Ground Plan Mission Planner Station, deux stations mobiles de planification des missions et du matériel de secours.



La Fábrica Argentine de Aviones (FADEA) a réussi le premier vol de la nouvelle version de son avion école IA-63 « Pampa III » en septembre 2015. La nouvelle version du « Pampa » est alimentée par un moteur plus puissant, soit l’Honeywell TFE731-40-2N de 16,5 kN de poussée. La FADEA a travaillé avec l’équipementier israélien Elbit Systems Ltd pour la mise au point de la nouvelle avionique qui comprend quatre écrans (deux pour chaque pilote) multifonctions 12,5 x 17,5 cm, le navigateur/instructeur, dispose également d'une centrale inertielle d’Honeywell associée à un GPS et d'un altimètre radio et affichage cartographique numérique. L’avion dispose également d’un nouvel ordinateur de mission. Cette troisième génération du Pampa propose deux types de sièges éjectables, soit : le Zvezda K36-L d’origine russe, ou l’AEROFINA Mk 10AR roumain, qui est en fait un dérivé du Martin-Baker MK10L anglais, les restants de la guerre des Malouines étant encore bien présent, la FADEA contourne ainsi le problème.

Cette nouvelle version pourra également être utilisée en version d’attaque au sol légère et peut emporter une charge utile maximale de 1.500 kg, soit une nette amélioration, par rapport aux 1160 kg des deux anciennes versions de l’IA- 63.

La Fábrica Argentine de Aviones (FADEA) estime pouvoir vendre entre 100 et 200 Pampa III en Argentine, mais également à l’exportation.



Photos : 1 IA-63 Pampa III 2 Cockpit 3 le prototype @ FADEA

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2018/03/01/premier-contrat-pour-l-ia-63-pampa-iii-865244.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Mar 6 Mar 2018 - 14:29

Citation :
Les cinq Super Etendard argentins sont... toujours en France

 Par Michel CABIROL            |     06/03/2018, 6:56   |   361   mots


La France et l'Argentine avaient signé en janvier un accord pour la vente de cinq Super Etendard modernisés
et de leurs équipements aux forces armées argentines. (Crédits : Dassault Aviation)

     
Le contrat a été signé et daté récemment mais Paris attend toujours le paiement de Buenos Aires pour les convoyer vers l'Argentine. Le montant du contrat s'élève à environ 12 millions d'euros

Les cinq Super Etendard Modernisés (SEM) vendus à l'Argentine... sont toujours en France. Si le contrat a finalement été signé et daté récemment, Paris attend toujours le paiement de Buenos Aires pour les convoyer vers l'Argentine, soit environ 12 millions d'euros, dont 10 millions pour les appareils. Lors de la visite à Paris du président argentin Mauricio Macri le 26 janvier dernier, la France et l'Argentine avaient signé un accord "pour la vente de cinq Super Etendard modernisés et de leurs équipements aux forces armées argentines", avait alors déclaré Emmanuel Macron lors de la conférence de presse commune avec Mauricio Macri.


"En matière commerciale également, nous nous sommes félicité de l'accord signé par nos deux ministres de la Défense pour la vente de cinq Super Etendard modernisés et de leurs équipements aux forces armées argentines", avait annoncé en janvier dernier le président français.

Cette opération a eu dû mal à se dénouer. Après le pataquès des patrouilleurs français sélectionnés par Buenos Aires puis mis en stand-by, le dossier des cinq Super Etendard Modernisés destinés à la marine argentine a été quelques mois à l'arrêt. Si la marine argentine poussait à fonds pour obtenir ces cinq appareils, l'armée de l'air essayait quant à elle de torpiller ce projet. En outre, l'Argentine n'avait pas dédié de budget à cette acquisition.

Retirés du service en 2016 en France

La Marine argentine avait acheté à Dassault Aviation 14 Super-Etendard en juillet 1979. Certains d'entre eux ont été engagés dans la guerre des Malouines. Une patrouille de deux avions a notamment coulé en 1982 le destroyer britannique HSM Sheffield, touché par un missile anti-navire AM-39 Exocet (MBDA).
Conçus par Dassault Aviation pour la Marine nationale et mis en service en 1978, les derniers Super-Etendard (SEM) ont été retirés du service actif le 12 juillet 2016 sur la base aéronavale de Landivisiau. Ces appareils sont restés en service durant 38 ans dans la Marine Nationale et ont démontré jusqu'au bout leurs capacités, en étant pleinement intégrés dans les opérations du groupe aérien embarqué déployé en 2016 dans le Golfe.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/les-cinq-super-etendard-argentins-sont-toujours-en-france-770708.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Jeu 8 Mar 2018 - 20:31

Citation :
Ejército Argentino - Página Oficial




Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Jeu 15 Mar 2018 - 17:19

Citation :
L'Argentine à nouveau proche d'embarquer sur les patrouilleurs de Naval Group

Par Michel CABIROL | 15/03/2018, 6:56 | 635 mots


Le patrouilleur l'Adroit pourrait accoster définitivement en Argentine (Crédits : Reuters)


Le groupe Naval devrait vendre à l'Argentine quatre patrouilleurs, dont l'Adroit pour un montant de 300 millions d'euros.

Nouveau rebondissement en Argentine dans la vente de quatre patrouilleurs fabriqués par Naval Group. Après avoir tenté de privilégier le chantier naval espagnol Gondan, Buenos Aires serait près de signer un contrat avec la France pour l'acquisition de quatre patrouilleurs, dont un d'occasion (L'Adroit) pour un montant estimé à 300 millions d'euros environ. Selon des sources concordantes, la semaine dernière, une délégation de haut niveau de Naval Group, dont le PDG Hervé Guillou, était en Argentine pour négocier les termes d'un accord avec le gouvernement argentin, notamment le ministre des Affaires étrangères, Jorge Faurie, un proche du président Mauricio Macri. Naval Group a baissé le montant de la transaction en incluant l'Adroit, qui a d'ailleurs déjà fait escale à Buenos Aires, pour séduire les Argentins.

S'il faut encore rester prudent sur la finalisation de cette vente, l'opération serait une très bonne nouvelle pour le site de Naval Group à Lorient, qui récupérerait de la charge de travail. Une annonce pourrait intervenir dans les prochaines semaines. Depuis plusieurs semaines, les relations entre l'Argentine et la France s'étaient semble-t-il apaisées. Un premier geste avait été envoyé avec la vente de cinq avions de combat Super Etendard à l'armée de l'air argentine lors de la visite le 26 janvier à Paris de Mauricio Macri. Ainsi les deux pays ont signé un accord "pour la vente de cinq Super Etendard modernisés et de leurs équipements aux forces armées argentines", avait annoncé Emmanuel Macron lors de la conférence de presse commune avec Mauricio Macri. Ce qui peut expliquer le retour en grâce de Naval Group...

Une compétition remportée de haute lutte

Tout commence en mai 2016 quand l'Argentine lance un appel d'offres pour doter sa marine de quatre nouveaux patrouilleurs. En juin, Buenos Aires, qui souhaite un accord de gouvernement à gouvernement, sélectionne la France et le groupe public Naval Group dans le cadre de cette compétition. Le groupe naval tricolore gagne la compétition face à deux rivaux, l'espagnol Navantia et le chinois CSIC (China Shipbuilding Industry Corporation). Fin 2016, Mauricio Macri donne aussi son accord. A partir de février-mars 2017, l'Argentine et la France négocient le contrat commercial, puis, en juin, la marine parvient à un accord avec Naval Group. Elle envoie le contrat au ministère de la Défense pour qu'il suive le processus administratif ad hoc.

Mais les premiers nuages pointent à l'horizon avec le changement du ministre de la Défense le 14 juillet et de ses équipes. Conséquence, le processus d'approbation du contrat est en toute logique fortement ralenti avec l'arrivée du nouveau ministre. En parallèle, la France et l'Argentine continuent de négocier le financement du projet jusqu'au mois d'août. Un accord est finalement trouvé dans les derniers jours d'août avec une offre de financement à 100% remboursable sur huit ans. Dès lors, le contrat est prêt à la signature début septembre. Ce résultat est le fruit d'un très bon travail de la fameuse équipe de France (État, industriels, banques).
Mais contre toute attente plus rien ne se passe. Les Français s'étonnent de ce silence auprès des Argentins. Ces derniers reconnaissent bien volontiers la victoire de Naval Group mais disent étudier en parallèle une offre moins chère et mieux-disante sur le plan opérationnel de Gondan. Et très vite, les Argentins mettent la pression sur la France en expliquant que si la France et l'Argentine ne parviennent pas à signer, Buenos Aires serait obligé de lancer un nouvel appel d'offres. Ce qui a tendu en fin d'année dernière les relations entre Buenos Aires et Paris, qui estimait que ce revirement n'était "pas très clair". Mais désormais tout semble rentrait dans l'ordre...

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/l-argentine-a-nouveau-proche-d-embarquer-sur-les-patrouilleurs-de-naval-group-771912.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Ven 16 Mar 2018 - 14:43

Citation :
Argentine: Les familles des sous-mariniers disparus exigent la poursuite des recherches


Buenos Aires, 16 mars 2018 (AFP) -


Les familles et proches des 44 membres de l'équipage du sous-marin argentin San Juan, disparu en mer il y a quatre mois, ont exigé du président Mauricio Macri qu'il poursuive les recherches de l'épave, jeudi lors d'une manifestation.

"Nous n'avons personne qui cherche mon fils et les 43 autres personnes. Nous sommes venus demander au président de prendre les choses en mains", a déclaré à l'AFP Antonio Niz, père d'un marin disparu, lors de la manifestation devant le siège du gouvernement.

Les manifestants arboraient un grand drapeau argentin avec la légende "Continuez à les chercher !", un plaidoyer entamé quelques jours après la disparition du submersible le 15 novembre, et qui s'est accentué lorsque le ratissage dans l'Atlantique Sud s'est arrêté.

"Nous collectons des fonds pour engager une société privée qui peut les trouver, où qu'ils soient", a déclaré à l'AFP Soledad Alancay, belle-soeur d'un autre membre de l'équipage de San Juan.

Les circonstances dans lesquelles l'ARA San Juan a sombré demeurent mystérieuses.

Une explosion en mer a été enregistrée sur la route du sous-marin le jour de la disparition, mais de nombreuses hypothèses demeurent.

Une enquête judiciaire est en cours pour enquêter sur d'éventuelles fautes, notamment la négligence. Selon des techniciens qui conseillent les familles, les conditions de sécurité n'étaient pas réunies lorsque le San Juan a effectué sa mission.

Avant de perdre tout contact, des pannes de batterie avaient été signalées par l'équipage.

La disparition du sous-marin a porté un dur coup à la Marine argentine et au gouvernement Macri. Le ministre de la Défense, Oscar Aguad, qui a été confirmé dans Ases fonctions.

Le San Juan était l'un des trois sous-marins du pays. Sur les deux restants, un seul est opérationnel, l'autre ayant été mis hors service en raison de défaillances graves empêchant sa navigation.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/16005-argentine-les-familles-des-sous-mariniers-disparus-exigent-la-poursuite-des-recherches
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Mar 20 Mar 2018 - 22:49

Citation :
Escuadrón De Exploración Paracaidista Córdoba

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Mar 27 Mar 2018 - 20:48

Citation :
Argentina seeks to recover its A-4AR Fightinghawk fleet

Santiago Rivas, Buenos Aires - IHS Jane's Defence Weekly

27 March 2018


The Argentine Government National Contracts Office on 27 March released Public Bid No 03/2018 to purchase spares to recover the Argentine Air Force’s fleet of McDonnell Douglas A-4R Fightinghawks. Bidders must deliver offers before 25 April at the Argentine Embassy in Washington, DC.

The intention is to recover the fighter fleet, which currently has only four operational A-4ARs, to help patrol around Buenos Aires during the G20 meeting there in November.

The fleet comprises 32 aircraft and the air force plans to have 8 operational by November. A replacement for the service’s dwindling combat fleet is still being decided.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Mer 4 Avr 2018 - 20:02

Citation :
L'Argentine va acheter quatre navires de guerre à Naval Group

 Par Michel Cabirol            |     04/04/2018, 18:41   |   317   mots

 
L'Argentine et la France devraient prochainement annoncer l'achat de quatre patrouilleurs de type Gowind
à Naval Group (Crédits : Marine nationale)

     
Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a déclaré au journal argentin La Nacion qu'un accord final pour la vente de quatre navires de guerre à l'Argentine avait été conclu.  


L'Argentine va acheter quatre patrouilleurs (OPV 90) de la classe Gowind, dont un d'occasion L'Adroit, à Naval Group pour un montant de 300 millions d'euros environ, comme l'avait révélé La Tribune. Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, qui recevait mardi son homologue argentin, Jorge Faurie,  un proche du président Mauricio Macri, a déclaré au quotidien argentin, La Nacion, qu'un accord final avait été conclu entre Buenos Aires et Paris pour ce contrat d'armement. "Le principe a été accepté et l'opération devrait bientôt être finalisée", a-t-il précisé à La Nacion.

Le ministre des Affaires étrangères argentin Jorge Faurie a quant à lui donné quelques détails sur cette opération : "L'offre technique a été acceptée, a-t-il confirmé. Maintenant nous discutons du montage financier de ces navires. Le prix final, qui a été décidé après le voyage de Naval Group en Argentine, était beaucoup plus proche de celui des autres chantiers navals ". Le ministre argentin faisait référence aux concurrents de Naval Group, les chantier naval chinois (China Shipbuilding Industry Corporation) et espagnols (Navantia et Gondan). Selon nos informations, le financement a été également finalisé.

Une annonce imminente?  

Après quelques péripéties, la vente des quatre patrouilleurs, dont les trois neuf seront construits en France à Lorient, pourrait être très prochainement annoncée. Cette opération avait été initiée par Jean-Yves Le Drian lorsqu'il était ministre de la Défense. Mais l'achat de ces quatre navires était devenu un litige diplomatique entre la France et l'Argentine lorsque le président Mauricio Macri avait décidé de suspendre l'opération pour des raisons financières, après pourtant en avoir accepté le principe. Pendant son séjour à Paris fin janvier, Mauricio Macri avait demandé à son homologue Emmanuel Macron une baisse du prix de vente. Ce qui a permis le dénouement positif de cette opération.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/l-argentine-va-acheter-quatre-navires-de-guerre-a-naval-group-774181.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Ven 6 Avr 2018 - 20:29

Citation :
06.04.2018

L'Adroit et trois OPV de Kership vendus à l'Argentine




Kership, la co-entreprise entre Piriou et Naval Group, vient d’enrichir son carnet de commandes.

Comme l’a confirmé à Ouest-France Jean-Yves Le Drian, toujours fidèle à son poste de VIP de l’industrie militaire tricolore, le gouvernement argentin a négocié un quadruple achat au profit de sa marine dont les moyens vieillissent et s’avèrent très insuffisants pour assurer la surveillance de la ZEE nationale.

Avant-hier soir, les ministres français et argentin des Affaires étrangères se sont entendus sur une prochaine vente par la France de quatre bâtiments militaires.

Cet accord était dans les tuyaux depuis une bonne année. La valeur de ce marché est d’environ 300 millions d’euros.

Trois de ces bâtiments seront construits à Lorient ; il s’agit d’OPV (Offshore Patrol Vessel) Gowind, des patrouilleurs de 90 m de long. Ils seront chargés de missions de sauvegarde maritime (secours en mer, immigration clandestine, police des pêches, lutte contre les pollutions, lutte contre le narcotrafic, surveillance maritime).

La quatrième unité est L’Adroit, un OPV construit par DCNS sur fonds propres et mis à disposition de la Marine nationale depuis 2011.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2018/04/06/l-adroit-et-trois-opv-de-kership-vendus-a-l-argentine-19238.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Mar 15 Mai 2018 - 19:28

Citation :
Le président argentin Macri donne son feu vert à l'achat des Super-Etendard

Par Michel Cabirol            |     15/05/2018, 6:56   |   376   mots


Les Argentins assumeront les coûts liés à l'enlèvement, au transport, à l'emploi et à l'entretien des cinq
appareils (Crédits : Dassault Aviation)

     
Le président argentin a donné son feu vert pour l'achat des cinq Super-Etendard de la Marine nationale. La France attend encore l'argent des Argentins.

Le président argentin Maurici Macri a donné son feu vert à l'achat des cinq Super-Etendard destinés à la marine pour un montant estimé à 12 millions d'euros environ, selon nos informations. Pour autant, les Argentins n'ont toujours pas versé l'argent pour prendre possession des appareils, qui sont pour l'heure inaptes au vol. L'opération serait imminente, selon nos informations. Une fois les Super-Etendard payés, les Argentins vont ensuite assumer les coûts liés à l'enlèvement, au transport, à l'emploi et à l'entretien des cinq appareils ainsi que de leurs équipements (rechanges, bancs de tests, valise de test, des équipements, des outillages, un simulateur...), dont huit moteurs ATAR 8K50, et de leur documentation. Ces appareils sont actuellement basés sur la base de Chateaudun.

Le contrat a été signé en février mais déjà Paris attendait début mars l'acompte du paiement des cinq appareils. C'est lors de la visite à Paris de Mauricio Macri le 26 janvier dernier, que la France et l'Argentine avaient signé un accord "pour la vente de cinq Super Etendard modernisés et de leurs équipements aux forces armées argentines", avait alors déclaré Emmanuel Macron lors de la conférence de presse commune avec Mauricio Macri.


"En matière commerciale également, nous nous sommes félicité de l'accord signé par nos deux ministres de la Défense pour la vente de cinq Super Etendard modernisés et de leurs équipements aux forces armées argentines", avait annoncé en janvier dernier le président français.

Retirés du service en 2016 en France

La Marine argentine avait acheté à Dassault Aviation 14 Super-Etendard en juillet 1979. Certains d'entre eux ont été engagés dans la guerre des Malouines. Une patrouille de deux avions a notamment coulé en 1982 le destroyer britannique HSM Sheffield, touché par un missile anti-navire AM-39 Exocet (MBDA). Conçus par Dassault Aviation pour la Marine nationale et mis en service en 1978, les derniers Super-Etendard (SEM) ont été retirés du service actif le 12 juillet 2016 sur la base aéronavale de Landivisiau. Ces appareils sont restés en service durant 38 ans dans la Marine Nationale et ont démontré jusqu'au bout leurs capacités, en étant pleinement intégrés dans les opérations du groupe aérien embarqué déployé en 2016 dans le Golfe.

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/le-president-argentin-macri-donne-son-feu-vert-a-l-achat-des-super-etendard-778381.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 24222
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   Jeu 24 Mai 2018 - 20:01

Citation :
Argentine Coast Guard receives fast patrol boats

Santiago Rivas - Jane's Navy International

24 May 2018



The Argentine Coast Guard (Prefectura Naval Argentina) has taken delivery of an initial batch of two Shaldag Mk II fast patrol boats on order from Israel Shipyards Ltd.

A total of four vessels are being built under a deal worth EUR50 million (USD56.8 million) that was approved in December 2016.

The vessels will be deployed to the north of the country for operations on the Parana and Paraguay rivers on border patrol missions.

Displacing 58 tonnes and with an overall length of 25.5 m, the boats can travel at a maximum speed of 48 kt. Armament includes a 12.7 mm Browning machine gun.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina
Revenir en haut 
Page 17 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Armée argentine/Fuerzas Armadas de la Republica Argentina
» Armée Espagnole/Fuerzas Armadas Españolas
» Armée Espagnole/Fuerzas Armadas Españolas
» Armée Equatorienne/Fuerzas Armadas del Ecuador
» Armée Chilienne / Chile's armed forces / Fuerzas Armadas de Chile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Amériques-
Sauter vers: