Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 South African National Defence Force (SANDF)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Ven 29 Juil 2011 - 21:36

Citation :

L'Afrique du Sud s'intéresse aux OPV. DCNS brandit L'Adroit


La marine sud-africaine, parent pauvre de l'armée de terre et l'Air Force (elle ne dispose que de trois sous-marins et de quatre frégates modernes), a lancé une Request for Information (un appel à manifestation d'intérêt) pour remplacer les chasseurs de mines et les patrouilleurs rapides achetés dans les années 1970.

Il s'agirait, dans le cadre du Projet Biro, d'équiper la marine de 3 patrouilleurs hauturiers (des OPV, offshore patrol vessels), de 6 patrouilleurs côtiers (inshore patrol vessels), de 2 navires de soutien et de 3 navires de transport (strategic sealift and sustainment vessels). Le montant d'un futur contrat n'est pas connu mais le gouvernement sud-africain a déjà boosté le budget « équipement » de la marine en l'augmentant de 52,3 % à compter d'avril 2013.

Les OPV, selon l'amiral Teuteberg, pourraient être des unités de 85 m de long, équipées d'un hélicoptère, de pièces d'artillerie (76 mm et 30 mm), d'équipements de lutte anti-sous-marine. Une description qui concorde avec l'OPV Gowind de DCNS. L'équipementier français a d'ailleurs répondu à la demande sud-africaine et présenté sa famille de patrouilleurs hauturiers Gowind (Gowind Control, Gowind Presence, Gowind Combat).

Le premier exemplaire de cette famille, L'Adroit, navigue déjà (sous pavillon français) et a commencé sa phase d'essais en mer, avant d'être prêté à la marine française pour une durée de deux ans. Une première sortie de longue durée jusqu'au Cap démontrerait parfaitement ses capacités hauturières...

La pression de la piraterie

D'ici à la signature d'un contrat avec les Sud-Africains, la route sera longue et la concurrence féroce. Mais de récentes déclarations de la ministre sud-africaine de la Défense, Lindiwe Sisulu, démontre qu'il y a urgence.

Lundi 25, elle a pris part à un sommet extraordinaire de la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) consacré à la lutte contre la piraterie. L'Afrique du sud, qui dispose de la seule marine de la sous-région, déploie une frégate au large du Mozambique dans le cadre de la lutte contre la piraterie.

La ministre a rappelé que la piraterie était un problème africain, pas seulement somalien (les attaques s'intensifient actuellement dans le golfe de Guinée), que la sécurité des 31 000 km de côtes africaines est essentielle pour le commerce maritime africain (qui représente 91 % du volume total du commerce continental), pour l'extraction pétrolière, pour la pêche... Elle a aussi rappelé que la route de l'Afrique australe était devenu un itinéraire de diversion pour de nombreux navires qui préfèrent éviter les eaux yéménites et somaliennes. D'où la nécessité de nouveaux moyens navals pour lesquels tous les pays de la SADC pourraient être mis à contribution (financière).
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18793
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Mar 2 Aoû 2011 - 21:43

Citation :

La police sud-africaine enquête à nouveau sur les conditions de vente du JAS Gripen

1 août 2011 – 16:25
Pourquoi des avions se vendent-ils mieux que d’autres? Le versement de pots-de-vin pourrait être l’une des explications. Cette pratique étant désormais interdite en France, Olivier Dassault avait, en décembre 2010, estimé qu’il fallait la rétablir en qualifiant de « frais commerciaux » les commissions « données dans le cadre de l’obtention d’un marché ».

En tout cas, des soupçons de corruption concernent le constructeur suédois Saab, qui, contraitement à Dassault, du moins pour le moment, a réussi à placer son avion de combat multi-rôles à plusieurs pays, tels que la Thaïlande, la Hongrie, la République tchèque et l’Afrique du Sud.

Seulement, la police sud-africaine vient d’ouvrir à nouveau une enquête sur la vente de 26 Gripen, après que Saab a admis que 3,6 millions de dollars (2,5 millions d’euros) de dessous-de-table avaient été versés pour obtenir le contrat. Cependant, le constructeur suèdois en a rejeté la responsabilité sur son partenaire britannique, BAE Systems, qu’il accuse d’avoir effectué des versements illégaux.

Cette affaire n’est pas nouvelle. En 2009, un procureur suédois avait mis un terme à une enquête portant sur le paiement de commissions occultes pour donner un coup de pouce à la vente de Gripen à l’export. D’autant plus que le contrat sud-africain n’est pas le seul où il y aurait eu des irrégularités. De fortes suspicions de malversations entourent également ceux passés par la République tchèque et la Hongrie.

« Les éléments disponibles ne me permettent pas de certifier qu’un quelconque représentant de Saab AB ou de Gripen International ait intentionnellement contribué à ce que BAE ait, d’une manière contrevenant à la loi suédoise, versé des pots-de-vin après le 1er juillet 2004″ avait expliqué le magistrat, à l’époque. En clair, ne pouvant rien prouver et n’ayant que peu de moyens pour pousser ses investigations, il classa le dossier.

Dans le cas sud-africain, selon la chaîne suédoise TV4, des commission occultes, de l’ordre de plusieurs millions d’euros, ont été versées sous forme de bonus et de salaire à un certain Fana Hlongwane, qui était l’époque à la fois consultat et conseiller du ministère de la Défense, afin qu’il fasse pencher la balance du bon côté.

Quoi qu’il en soit, cette affaire est sensible politiquement. L’unité de police qui s’est saisie de cette enquête, The Hawks, avait été critiquée pour l’avoir abandonnée une première fois. La corruption gangrène le pouvoir sud-africain et de forts soupçons pèsent sur l’actuel président, Jacob Zuma, dont des proches ont été condamnés pour avoir été pris avec les mains dans le pot de confiture.
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Mer 3 Aoû 2011 - 3:09

Bae comme zuma sont des symboles de la corruption institutionalisée,mais rien ne vient deranger les voleurs de l´ANC

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Jeu 4 Aoû 2011 - 14:58

Citation :


SAAF Extends Saab Gripen Fighter Aircraft Contract




The South African Air Force (SAAF) has awarded two contract extensions for on-demand support services for the Saab Gripen fighter aircraft.

The SAAF has also placed a new order for power and cooling distribution supply systems installation at the Gripen maintenance facility at Air Force Base Makhado, South Africa.

The R151m ($22.27m) contracts forms part of the R19.908bn ($2.94bn) Project Ukhozi acquisition.

South Africa signed a contract with BAE/Saab to procure 26 C & D advanced Gripens, with deliveries having begun in April 2008.

The last of these lightweight single-engine multirole fighters is scheduled to be delivered early next year, according to defenceWeb.


airforce-technology

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Lun 8 Aoû 2011 - 17:44

Yakuza a écrit:
Bae comme zuma sont des symboles de la corruption institutionalisée,mais rien ne vient deranger les voleurs de l´ANC
meme le marché des SM allemands n´echappe pas a la regle,ca confirme ce que j´avais dit une fois sur les firmes allemandes
ferrostal est aussi impliquée en algerie..

An internal audit of Ferrostal by American-based law firm Debevoise and Plimpton concludes that the firm paid R300 million (about $43 million) in bribes to South African politicians, including current President Zuma, as part of the U209-1400 submarine sale in 2000.
Citation :
Germans paid R300m for SA submarines

August 5 2011 at 10:25am

German industrial company Ferrostaal allegedly paid R300 million to secure the sale of submarines to South Africa, the Citizen reported on Friday.

This was among the claims made by an internal audit of the company by American-based law firm Debevoise and Plimpton.

The law firm was hired to “clean up” Ferrostaal following a series of corruption scandals and the arrest of one of its board members by the German Public Prosecutions Authority last year.

Ferrostaal said it would not release the Debevoise and Plimpton report.

On Thursday a German newspaper, Sueddeutsche Zeitung, claimed it had a copy of the report.

“I would...like to state that Ferrostaal has been taking great efforts to clear up allegations of non-compliant behaviour in the past,” Ferrostaal spokeswoman Maria Lahaye-Geusen said.

In the article, Lahaye-Geusen did not deny the allegations that payments were made to South Africa in return for arms deal contracts but the company has previously denied the claims.

She said Ferrostaal would co-operate with and assist South African prosecutors if approached.

In 2008 the Sunday Times reported that Ferrostaal allegedly gave former president Thabo Mbeki R30 million in bribes and that, after sharing this with Jacob Zuma, before he became president, Mbeki gave some of the money to the ANC as a donation
.

Mbeki has also denied the claims. – Sapa
http://www.iol.co.za/news/politics/germans-paid-r300m-for-sa-submarines-1.1112665

_________________
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Jeu 11 Aoû 2011 - 14:41

deja posté?


_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
samir05
sergent chef
sergent chef
avatar

messages : 269
Inscrit le : 03/08/2011
Localisation : Algerie
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Sam 13 Aoû 2011 - 1:40

J’espère que la série d'image que je vais poster n'ont pas encore étais poster



Revenir en haut Aller en bas
samir05
sergent chef
sergent chef
avatar

messages : 269
Inscrit le : 03/08/2011
Localisation : Algerie
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Sam 13 Aoû 2011 - 1:47






Revenir en haut Aller en bas
samir05
sergent chef
sergent chef
avatar

messages : 269
Inscrit le : 03/08/2011
Localisation : Algerie
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Sam 13 Aoû 2011 - 1:56








Revenir en haut Aller en bas
samir05
sergent chef
sergent chef
avatar

messages : 269
Inscrit le : 03/08/2011
Localisation : Algerie
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Sam 13 Aoû 2011 - 2:08


[img][/img]



Agusta A 109

Rooivalk

G5 Howitzer

Ratel 90
Revenir en haut Aller en bas
Northrop
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4537
Inscrit le : 29/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Sam 13 Aoû 2011 - 4:10

Les Sudaf savent ce qu'ils font,franchement chapeau pour leur armes..

_________________

الله الوطن الملك
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Lun 15 Aoû 2011 - 15:56

Citation :


Major repairs to navy frigate


Minister of Defence Lindiwe Sisulu told parliament this week that it would take more than two years to repair one of the country's navy frigates that was damaged by rough seas.


South Africa bought four frigates in the controversial arms deal acquisition of hardware, including the vessels, submarines and jets.

The hull of one of the Meko Type-200 vessels will have to be cut open to replace one of its damaged engines, worth R16-million.

Sisulu was responding to a question by the Freedom Front's Pieter Groenewald.

MPs were told last year that rough seas off the coast had led to the vessel rolling excessively. An investigation discovered a "shortcoming" on an underwater exhaust valve. The design shortcoming caused water to run into the engine and damage the crankshaft.

Previously, the electronics of a new navy submarine, the SAS Manthatisi, were also damaged when a seaman inadvertently committed a power supply error.

timeslive

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
farewell
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 2466
Inscrit le : 13/02/2011
Localisation : ******
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Lun 15 Aoû 2011 - 16:58

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 


_________________

"Les belles idées n'ont pas d'âge, elles ont seulement de l'avenir"
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Lun 15 Aoû 2011 - 18:27

MAATAWI a écrit:
Citation :


Major repairs to navy frigate


Minister of Defence Lindiwe Sisulu told parliament this week that it would take more than two years to repair one of the country's navy frigates that was damaged by rough seas.


South Africa bought four frigates in the controversial arms deal acquisition of hardware, including the vessels, submarines and jets.

The hull of one of the Meko Type-200 vessels will have to be cut open to replace one of its damaged engines, worth R16-million.

Sisulu was responding to a question by the Freedom Front's Pieter Groenewald.

MPs were told last year that rough seas off the coast had led to the vessel rolling excessively. An investigation discovered a "shortcoming" on an underwater exhaust valve. The design shortcoming caused water to run into the engine and damage the crankshaft.

Previously, the electronics of a new navy submarine, the SAS Manthatisi, were also damaged when a seaman inadvertently committed a power supply error.

timeslive

le meko ne peut pas supporter l´atlantique par hasard?ils doivent meme reinstaller les moteurs endommagés
Fremo un commentaire?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21543
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Lun 15 Aoû 2011 - 18:51

Les défauts des navires de nouvelles générations ne cessent d'augmenter, après les ricains, voilà les Sud-Af.
Les Meko200 sud-Af sont conçu pour faire face aux attaques des mers agitées ... jusqu'à 8 sur l'échelle de BF, et peut mettre en oeuvre l'hélicos embarqué jusquà mer force 6 ... on remarque qu'ils sont dotés d'un système de stabisation avec des safrans, et il y a aussi des ailerons stabilisateurs !!
mais là on est face à un problème particuliers qui n'est pas liée au performance théorique des Valours ... il se peut que le chantier soit le premier responsable, puisqu'on a une coque très fragile ... mais la théorie la plus logique est celle de perte de performances et puissance de la coque à cause de la période extraordinaire que passent ces frégates sur les quais ... je rappelles que ces frégates ne sont opérationnelles qu'une vingtaine de journée pendant l'année !!

_________________


Dernière édition par Fremo le Lun 15 Aoû 2011 - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Lun 15 Aoû 2011 - 20:19

une 20aine de jours/an Suspect
mauvaise notre pour la SANDF et l´industrie allemande aussi(une de plus)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21543
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Dim 21 Aoû 2011 - 19:27

Le Queen Modjadji ( S103 ) quittant Kristiansand en May 2007. C'est l'une des 3 U209/1400 en service chez la SAN, et qui sont avec les U209/1400 T2 de la turquie et les U209/1200 coréen, les plus récents U209 en service dans le monde ... dernier de la série, il fut admis en service en 2008.

La culture sous marine SudAf est relativement récente, en effet les premiers submersibles ayant servis sous le pavillon de la SAN, datent du début des années 70. L'AfSud s'est tourné vers la France, choisissant ainsi de se doter 3 Daphné ( Maria Van Riebeeck, Emily Hobhouse et Johanna Van der Merwe ) admis en service entre juin 70 et juillet 71. L'embargo imposé à l'AfSud sur les armes en 77, met fin au contrat pour la livraison de 2 Agosta, conçu pour les opérations océaniques qui ont déjà pris fin dans des chantiers à Nantes à ce moment. Ce sont les 2 SM qui sont devenus après le Hashmat et Hurmat, livrés au Pakistan dés 78.

Les 3 Daphné ont été désarmés entre 96 et 2003, leur remplacement a été envisagé en 1997, et c'est les allemands qui gagnent le contrat signé fin 99, pour la commande de 3 U209/1400 passée en 2000, avec une option pour un 4° abandonné. la SAN n'arrive pas à mettre en oeuvre ces SM, pour des raisons budgetaires, et manques des RH.

Bien qu'ils ont la capacité de tirer des Harpoon, la SAN ne dipose pas encore de cet armement. Ces SM diposent d'une technologie plus avancée au niveau des systèmes de commandement et gestion de combat par rapport à d'autres U209 de sa génération ... la Greece avait envisagé un certain temps de moderniser ces U209 pour les rendre au même standard.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
godzavia
Adjudant-chef
Adjudant-chef


messages : 463
Inscrit le : 21/09/2010
Localisation : algérie alger
Nationalité : Algerie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Ven 26 Aoû 2011 - 10:51



_________________
Revenir en haut Aller en bas
lida
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2073
Inscrit le : 01/11/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Lun 29 Aoû 2011 - 17:06

Citation :
SOURCE:Flight International
Denel completes assembly of Seeker 400 prototype

South Africa's Denel Dynamics plans to conduct the first flight of its prototype Seeker 400 unmanned air vehicle (UAV) in the first quarter of 2012, having announced the completion of manufacturing activities.

Denel unveiled a mock-up of the Shadow 400 at the Africa Aerospace and Defence Show in Cape Town last year. It has self-funded development work on the tactical UAV, and could launch series production from late next year.

"There is already a launch customer for the Seeker 400 who operated the [Israel Aerospace Industries] Seeker I tactical UAV in the early 1990s," it said.

"Two other countries which currently operate the Seeker II are also interested, because the new aircraft can be controlled by using their existing control stations."


© Denel Dynamics
Denel has exhibited a model of the Seeker 400 carrying two Mokopa anti-tank missiles

The Seeker 400 has a planned endurance of up to 16h carrying a twin payload, with line-of-sight operations possible over a range of 250km (135nm). The addition of a satellite communications fit would increase this to 750km, the manufacturer said.

The company recently displayed a model of the Seeker 400 with another growth option - two of its Mokopa anti-tank missiles.

"A number of countries have already expressed interest in an armed version of the UAV," it said.

The up to 10km-range Mokopa has previously been trialled using South African Air Force Rooivalk Mk 1 combat support helicopters.

Meanwhile, Denel said work on its Bateleur medium-altitude, long-endurance UAV has been placed on hold to enable it to complete development of the Seeker 400.

_________________

scratch un petit dessin vaut mieux qu'un long discours scratch
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21543
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Mer 7 Sep 2011 - 3:12

Le moche serait il prêt pour le premier marché export Question

sinon, le partenariat avec Austal, confirme ce que je disais avant ... c'est un leader des conceptions adaptés aux mers agitées à très agitées

Citation :


Gowind : DCNS signe un protocole d'accord avec un chantier sud-africain









L'Adroit, premier OPV de la gamme Gowind
crédits : DCNS


07/09/2011



Le groupe naval français a annoncé, hier, avoir signé un accord avec le chantier sud-africain Kobus Naval Design (KNB). Ce Memorandum of Understanding (MoU) porte sur la promotion, la réalisation et la commercialisation d'Offshore Patrol Vessels (OPV) de la famille Gowind en Afrique du Sud, dont la marine souhaite se doter de patrouilleurs hauturiers. « Cet accord est intervenu à la suite des visites de DCNS et de KND sur leurs sites respectifs, qui ont permis aux deux industriels du secteur naval de mesurer les atouts d'un tel partenariat. Cet accord prometteur est de nature à permettre de remporter des marchés d'OPV en Afrique sub-saharienne, à commencer par celui attendu en Afrique du Sud », précise DCNS, qui ambitionne, en premier lieu, de remporter avec son partenaire le contrat des futurs patrouilleurs hauturiers sud-africains. Dans le cadre du programme BIRO, l'Afrique du Sud souhaite, en effet, se doter de trois OPV de 85 mètres et trois IPV (Inshore Patrol Vessels) de 60 mètres. KNB s'est donc allié à DCNS pour les OPV et à Austal pour les IPV. « Cet accord marque la volonté du groupe DCNS de s'inscrire dans une démarche de partenariat à long terme avec KND dans le but de répondre au plus près aux besoins de la marine sud-africaine », indique Pierre Legros, directeur des systèmes navals de surface de DCNS. L'objectif est notamment de proposer une solution au remplacement des patrouilleurs lance-missiles du type Reshef/Saar 4 israéliens, dont il ne reste plus que trois unités en service (six autres ont déjà été désarmés), tout en apportant à la marine sud-africaine de nouvelles capacités à même de répondre aux besoins de surveillance maritime. Comme pour le dernier grand programme de frégates sud-africaines, qui a donné naissance aux quatre unités du type allemand Meko A200, l'industrie de défense locale souhaite se rapprocher d'un partenaire étranger. Mais, contrairement aux frégates, qui ont été réalisées chez TKMS en Allemagne et achevée en Afrique du Sud, il s'agit cette fois de réaliser les bâtiments localement, où DCNS a déjà de l'expérience. En effet, c'est l'ex-TNF (Thales Naval France), intégré à DCNS en 2007, qui a fournit et intégré le système de combat des Meko 200A.
Concernant BIRO, le programme en est pour l'heure au stade du RFI (Request For Informations), un RFP (Request for Proposal) étant attendu d'ici la fin de l'année. Le choix des industriels lauréats et la commande devraient ensuite intervenir en 2012/2013.


L'Adroit (© : DCNS)

Un marché potentiel très important sur le continent africain

Le programme sud-africain représente un enjeu très important pour les industriels. Car, si le nombre d'OPV à construire est limité, beaucoup considèrent que le lauréat du contrat prendra une longueur d'avance sur le marché de la surveillance maritime en Afrique, où de nombreux pays souhaitent renforcer leurs moyens. Entre la piraterie qui sévit du golfe d'Aden au canal du Mozambique, les attaques perpétrées dans le golfe de Guinée, la nécessité de protéger les installations pétrolières offshores et la problématique de la pêche illicite et de l'immigration ; de nombreuses marines veulent se doter de patrouilleurs hauturiers à même de protéger leurs zones économiques exclusives. En tout, le marché est estimé à une cinquantaine d'OPV dans les 20 prochaines années. C'est pourquoi DCNS fera face à unes sérieuse concurrence sur le marché sud-africain. En tout, une dizaine de compétiteurs seraient en lice. Des Européens bien entendu, mais aussi des constructeurs asiatiques, comme les Coréens et les Singapouriens. Le groupe français a, néanmoins, de solides atouts dans son jeu. D'abord, son alliance locale avec KNB, qui utilise les moyens industriels de la base navale située à Simons' Town, dans la région du Cap. Maîtrisant les méthodes de production de ce type de navires, le chantier sud-africain, qui réalise actuellement 6 patrouilleurs rapides pour un pays d'Afrique de l'Ouest, pourrait avec DCNS, profiter du partenariat commun pour non seulement gagner le marché national et répondre à la volonté des autorités sud-africaines de voir les navires réalisés localement, mais également développer son activité à l'international.


OPV Gowind (© : DCNS)

Un produit adapté aux besoins

De plus, selon un spécialiste, « Gowind répond parfaitement aux spécifications sud-africaines ». Comme d'autres pays, l'Afrique du sud souhaite, en effet, se doter d'un bâtiment simple, robuste, endurant et présentant des coûts d'exploitation et de maintenance réduits. C'est justement dans cette perspective que DCNS a conçu la famille des OPV et corvettes de la gamme Gowind, qui comprend une série de bâtiments plus ou moins gros et équipés, allant de 1000 à 2500 tonnes. Et, pour valider le concept et proposer une plateforme éprouvée à la mer, l'industriel français a décidé de produire, sur fonds propres, une tête de série. Il s'agit de L'Adroit, réalisé dans le cadre du projet Hermès. Mesurant 87 mètres, ce bâtiment présente une autonomie de 8000 milles nautiques. Il peut rester plus de 3 semaines en haute mer, atteindre une vitesse de 21 noeuds et accueillir un hélicoptère et des drones. Il ne requiert qu'un équipage réduit de 30 personnes et peut transporter en plus une trentaine de passagers. Le navire présente dispose également d'une visibilité sur 360° depuis la passerelle, une mâture unique pour une couverture radar à 360°, la mise en oeuvre discrète et en sécurité en moins de 5 minutes d'embarcations rapides, ou encore l'exploitation de drones aériens et de surface.
Correspondant à l'entrée de gamme de la famille Gowind, L'Adroit, construit à Lorient, a débuté cet été ses essais en mer. Fin 2011, il sera mis à la disposition de la Marine nationale, qui l'utilisera durant deux ans pour ses propres besoins. C'est sur la base de ce premier patrouilleur que DCNS va développer son offre dans le cadre du programme BIRO. Et, pour présenter son nouveau fleuron aux autorités sud-africaines, on devrait sans doute voir L'Adroit en escale en Afrique du Sud en 2012.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Mer 7 Sep 2011 - 3:23

mon dieu la France brade tout ce qu´elle a encore comme tech Rolling Eyes
restera quoi apres pour jean-mouloud a fabriquer?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21543
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Ven 9 Sep 2011 - 18:28


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21543
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Lun 19 Sep 2011 - 14:59

L'Artillerie SudAf

G5


Bateleur MLRS


G5 & G6


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Mer 21 Sep 2011 - 13:54

Citation :

Helmet Mounted Display System now operational in South African Air Force








South Africa was the first Gripen customer to order the state-of-the-art ”Cobra” HMD ( Helmet Mounted Display) for use on their 26 Gripen fighters. The deliveries of the system to the front line squadron has now commenced and 2 Squadron in Makhado can now boast the first operational Cobra system in the world.

A HMD displays data directly onto the helmet visor, allowing the Gripen pilot to stay ‘heads up’ at crucial points in the mission. The Cobra is a binocular system that displays both air-to-air and air-to-ground weapons symbology, as well as basic flight data.

Selected to meet the stringent requirements of the Gripen, the ‘Cobra’ Integrated Display Helmet provides, all [color:f902=#7da7d9 !important][color:f902=#7da7d9 !important]weather, all attitude operation over the full combat flight envelope. As a key component to the Gripen weapon delivery system, capabilities include weapon/sensor slaving with real world overlay of flight parameters, sensor data, target cuing and weapon status. These are designed to maximize effectiveness across the whole spectrum of tactical missions.

The Cobra will also allow the SAAF Gripen fighters to use the full potential of their IR-missiles IRIS-T and the future A-Darter, in close-in air combat. The HMD increases the with-in-visual range air-to-air capability considerably. The two first operational flights with the HMD were performed by Officer Commanding, 2 Squadron n, Lt Col Musa Mbhokota. The Instructor in the rear seat was Saab Test Pilot Robin Nordlander.

SAAB press release

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Spartan
sergent
sergent


messages : 242
Inscrit le : 12/09/2011
Localisation : DTC...
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   Mer 21 Sep 2011 - 23:18

Gripen

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: South African National Defence Force (SANDF)   

Revenir en haut Aller en bas
 
South African National Defence Force (SANDF)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» South African Navy - Marine d'Afrique du sud
» USS South Dakota
» Communiqué du conseil national de l'UMT
» Pavillon de la force navale- vlag van de zeemacht
» 21 juillet - défilé national à Bruxelles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Afrique-
Sauter vers: