Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Iran vs Israel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage
pyromane
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1368
Inscrit le : 22/06/2011
Localisation : Ailleurs
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Lun 7 Nov - 3:39

En supposant les deux camps raisonnables, le seul espoir pour l'Iran est d'atteindre ce que l'on appelle l'équilibre de Nash, c'est à dire une situation ou le meilleur coup que peuvent faire chacun des adversaires est de ne rien faire, et ceci ne peut arriver que si l'Iran possède le Nuke, maintenant l'idée est de parvenir à cette équilibre via une succession d'état de pseudo-équilibre qui optimiseraient les chances de l'Iran (Guerre en Irak, en Afghanistan, Soutien au Hezbollah ...) ce que l'Iran est en train de réussir, le seul hic ce sont les diatribes de ce président débile qui ne trouve rien de mieux à faire que de donner à son ennemi le moyen de réunir encore plus de soutien, je crois que l'Iran ne peut s'en sortir que si le prochain président est réformiste, avec un discours aussi pragmatique que celui de Khatemi, mais avec la même ambition nucléaire car guerre il y aura, c'est juste la date qui manque.
Revenir en haut Aller en bas
hd19
sergent
sergent


messages : 242
Inscrit le : 06/11/2011
Localisation : 75012
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Lun 7 Nov - 3:50

pyromane a écrit:
En supposant les deux camps raisonnables, le seul espoir pour l'Iran est d'atteindre ce que l'on appelle l'équilibre de Nash, c'est à dire une situation ou le meilleur coup que peuvent faire chacun des adversaires est de ne rien faire, et ceci ne peut arriver que si l'Iran possède le Nuke, maintenant l'idée est de parvenir à cette équilibre via une succession d'état de pseudo-équilibre qui optimiseraient les chances de l'Iran (Guerre en Irak, en Afghanistan, Soutien au Hezbollah ...) ce que l'Iran est en train de réussir, le seul hic ce sont les diatribes de ce président débile qui ne trouve rien de mieux à faire que de donner à son ennemi le moyen de réunir encore plus de soutien, je crois que l'Iran ne peut s'en sortir que si le prochain président est réformiste, avec un discours aussi pragmatique que celui de Khatemi, mais avec la même ambition nucléaire car guerre il y aura, c'est juste la date qui manque.


pyromane il ne laisseront pas l'iran faire(ni les etats unis ni l'europe ni l'israel),leurs seul chance est que les technicien russes s'inscivent dans la durée dans les central nucléaire iranienne, car tant que les russes sont présent toute attaque est inenvisageable sous peine de lourd représaille
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Lun 7 Nov - 8:55

Samyadams a écrit:

Américains et Israéliens sont conscients que tout le Moyen Orient est entrain de connaître un profond bouleversement stratégique. Et la nouvelle carte géopolitique de cette région qui se dessine n'est pas tout à fait en leur faveur. Ils savent leur puissance désormais déclinante et se demandent s'ils peuvent enrayer le processus ou si c'est trop tard. La guerre des USA contre l'Irak, c'est l'Iran qui l'a emporté. Et Tsahal se fait maintenant narguer par le Hezbollah et le Hamas, sans pouvoir grand chose pour les éliminer, comme il l'avait fait il y a longtemps avec l'OLP au Liban. C'est donc jouer à quitte ou double. S'ils attaquent l'Iran, soit ils parviennent à l'écraser et peuvent alors continuer à régner sur la région pendant quelques décennies encore, soit ils ouvrent la boîte de Pandore et finissent par perdre tout contrôle sur la région suite à une réaction en chaîne. Dans le cas ou ils laissent l'Iran s'affirmer comme une puissance nucléaire régionale, ce serait un franc aveu de déclin de leur puissance.
C'est dur de voir les petits d'hier devenir plus grands aujourd'hui et se mettre à réclamer leur place au soleil

Les choses reviendront à la normale. Sa sera le retour de l'empire Perse, au coté de l'empire Hittite (Turquie), de l'empire d'Egypte et de l'empire arabique.
Revenir en haut Aller en bas
Raib10
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 88
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : Agadir
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Lun 7 Nov - 15:52

en suivant ta logique Baybars il va yavoir un empir maghrébin aussi

_________________
" Il viendra un jour où l'instabilité politique du Maghreb créera des révoltes populaires, j'ai reformé ma constitution pour avoir la stabilité populaire, politique, économique et sociale. Je mène ma barque pour que le Prince Héritier puisse la diriger facilement contre vents et marées. Mes sujets resteront toujours attachés à la monarchie. "

A la mémoire d'un grand roi ,Feu Sa Majesté le Roi Hassan II .
Revenir en haut Aller en bas
pyromane
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1368
Inscrit le : 22/06/2011
Localisation : Ailleurs
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Sam 12 Nov - 4:12

Citation :


Explosion d'un dépôt de munitions sur une base militaire proche de Téhéran

Un dépôt de munitions a sauté samedi 12 novembre à la mi-journée dans une base militaire des Gardiens de la Révolution près de Téhéran, selon des responsables iraniens cités par les médias, qui n'ont pas fait état de victimes dans l'immédiat. Des ambulances, un hélicoptère médicalisé et des équipes de sauveteurs ont été envoyés sur place, selon un responsable du Centre des urgences de Téhéran, cité par l'agence ISNA.

L'explosion "s'est produite dans une base militaire", située à une vingtaine de kilomètres au sud-ouest de la capitale, selon un responsable des questions de sécurité auprès du gouverneur de Téhéran. "Une grande quantité de munitions a sauté", a précisé le député du district touché, Hossein Garousi, sur le site internet du Parlement.

Le dépôt de munition qui a sauté appartenait aux Gardiens de la révolution, l'armée idéologique d'élite du régime iranien, a précisé le site des Pasdaran, en précisant qu'il allait publier ultérieurement de nouvelles informations. L'explosion a été ressentie dans les quartiers ouest de Téhéran, où elle a secoué portes et fenêtres selon plusieurs témoignages, et entendue jusque dans le centre le capitale iranienne.

Elle avait été initialement attribuée par les médias à une station de distribution de gaz comprimé pour véhicules, avant que le ministère du Pétrole ne démente l'information. Les forces armées iraniennes disposent de nombreuses bases à la périphérie de Téhéran. En octobre 2010, l'explosion accidentelle d'un dépôt de munition dans une base de Gardiens de la révolution avait fait une vingtaine de morts à Khorramabad, selon les autorités.

source
Revenir en haut Aller en bas
snak-boss
Aspirant
Aspirant


messages : 543
Inscrit le : 06/07/2010
Localisation : Belgique Liege
Nationalité : Maroc-Belgique
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Sam 12 Nov - 12:41

Ce n'est qu'un accident, bienssur... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Sam 12 Nov - 13:03

Ca peut etre un coup du mossad mais ca peut aussi etre un accident ...
Revenir en haut Aller en bas
Raib10
1ere classe
1ere classe
avatar

messages : 88
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : Agadir
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Dim 13 Nov - 3:45

avant d'ecouter ce que disait les news j'ai cru que c'était un test



presque un champinion , on diré une bomb cla ressemble a hiroshima



Smile mais bon aprés j'ai su que c'était un accident

_________________
" Il viendra un jour où l'instabilité politique du Maghreb créera des révoltes populaires, j'ai reformé ma constitution pour avoir la stabilité populaire, politique, économique et sociale. Je mène ma barque pour que le Prince Héritier puisse la diriger facilement contre vents et marées. Mes sujets resteront toujours attachés à la monarchie. "

A la mémoire d'un grand roi ,Feu Sa Majesté le Roi Hassan II .
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6617
Inscrit le : 10/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Lun 14 Nov - 5:51

Citation :
Coup dur pour le programme balistique iranien

Le Point.fr - Publié le 14/11/2011 à 12:37
L'explosion intervenue hier dans un centre de recherche balistique décapite le programme iranien destiné à concevoir les missiles iraniens.

Le programme balistique iranien, déjà frappé de sanctions internationales de l'ONU qui le soupçonne d'être lié aux activités nucléaires militaires secrètes, vient d'être décapité. Son principal chef, le très mystérieux général brigadier Hassan Tehrani-Moghadam, présenté à Téhéran comme "fondateur et concepteur" des unités balistiques des gardiens de la révolution (pasdarans), ainsi que seize de ses collaborateurs et membres d'un centre de recherche balistique ont été tués dans de violentes explosions qui ont secoué, samedi dernier, une base militaire et les dépôts de missiles des pasdarans près de Téhéran.

L'explosion, officiellement qualifiée d'accidentelle, est intervenue au moment du déplacement des engins, mais de l'avis des experts son origine est mystérieuse. Elle a détruit une grande partie de la base et d'un centre de recherche militaire où sont stockés habituellement des missiles de moyenne et de longue portée, comme les fameux Shahab, d'une autonomie de plus de 1 500 kilomètres, pouvant atteindre toute la région et, au-delà, le sol israélien. Cet incident, le deuxième du genre à se produire en Iran au sein des pasdarans, tombe mal.

Rumeurs

Il intervient à un moment crucial pour le régime iranien. Sur le plan international, le régime vient de subir un coup politique spectaculaire et inattendu avec le nouveau rapport de l'AIEA (Agence internationale de l'énergie atomique) de l'ONU qui l'accuse très clairement d'avoir un programme nucléaire militaire, autrement dit des activités secrètes destinées à fabriquer une charge nucléaire.

Il tombe mal également, car il coïncide avec les récentes rumeurs au sujet de l'imminence d'une attaque israélienne contre les installations nucléaires en Iran. Ces rumeurs, démenties jusqu'à présent de sources israéliennes, se sont très vite répandues en Iran et sur les médias à l'étranger après les explosions de samedi. Simple bavure ou accident technique intervenu au moment du déplacement des missiles dans le cadre d'un plan d'alerte des forces iraniennes, les explosions de samedi vont fragiliser sinon du moins retarder les activités du programme balistique iranien. Des sources informées à Téhéran affirmaient que le bureau de l'autosuffisance des pasdarans, dirigé par le général brigadier Hassan Tehrani-Moghadam, où se sont produites les explosions meurtrières, travaillait depuis plusieurs mois sur une nouvelle version, plus longue portée et améliorée, des missiles Shahab-3.

http://www.lepoint.fr/monde/coup-dur-pour-le-programme-balistique-iranien-14-11-2011-1395959_24.php

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21633
Inscrit le : 14/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Lun 14 Nov - 7:17

bluff Question Rolling Eyes
la meilleur mise en scene pour proteger un programm en l´eloignant des yeux et reduisant les pressions en passant..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Viper
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 7652
Inscrit le : 24/04/2007
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Lun 14 Nov - 7:21

où envoyez un message " vous avez beau caché, on trouvera tjrs..."
mais j'avoue que le big boss du programme balestique iranien et 16 membres du programmes, j'ai un peu de mal à y croire ...

_________________
Gloire à nos aïeux  

Revenir en haut Aller en bas
pyromane
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1368
Inscrit le : 22/06/2011
Localisation : Ailleurs
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Lun 14 Nov - 8:36

le silence des occidentaux me pousse vers la théorie du bombardement (F117 mais retiré, B2, drone, ou même F22 ??)
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6525
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Lun 14 Nov - 9:05

L'escalade vient peu après le coup de la tentative de l'assassinat de l'ambassadeur Saoud aux US
en tout les américains veulent relancer l'économie, il n'y aura qu'à mettre du feu à la poudrière du moyen-orient, le triangle chiite Iran-Syrie-Hezb n'a jamais été aussi souffrant, autant frapper le fer quand il est chaud, surtout que toute l'addition sera payé par l'arabie et les emirats, l'empire roman a chuté quand sa machine militaire n'arrivait plus à conquérir de nouvelles terres, piller plus d'or,sel... faire tourner les affaires à Rome, le complexe militaro-industriel américain a besoin de guerres pour souffler....
on croyait que les choses allaient tourner pour l'iran après la chute de Moubarak, mais avec le régime Baatiste syrien qui chute, les plans iraniens tombent à l'eau. sans le régime d'Al-Assad le Hezb tombera aussi tôt qu'il aura consommé ses munitions ou qu'ils seront périmés avec le temps

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
FAMAS
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6525
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Jeu 17 Nov - 15:39

à prendre avec des pincettes ! propagande Israelienne avec l'approche des Présidentielles US

Citation :
Barak: Iran is testing uranium- and plutonium-based bombs – not tactical arms

Defense Minister Ehud Barak told the PBS interviewer Charlie Rose Wednesday, Nov. 16 that none of the experiments Iran was conducting was based on a neutron source. "It's always simultaneous explosions on heavy metals and certain other activities which cannot be explained," he said.

DEBKAfile's military sources note his stress on the lack of evidence that Iran was trying to develop tactical neutron bombs. Tehran, he said, was experimenting with uranium- and plutonium- based explosives, meaning large nuclear bombs rather than small, tactical warheads.

Barak slammed former IAEA director Dr. Mohammed ElBaradei, who is now running for election as Egyptian president, accusing him of concealing the truth about Iran's nuclear development. He praised the incumbent director, Yukiya Amano, for leveling on what his experts had found.

Barak offered the opinion that if the late Libyan leader Muammar Qaddafi had not relinquished his nuclear program in 2003 but attained a nuclear bomb instead, the March 2011 NATO operation against him would not have been ordered either by French President Nicolas Sarkozy, former Italian Prime Minister Silvio Berlusconi or British Prime Minister David Cameron.
As to Iraq's Saddam Hussain: Had he possessed "a few crude nuclear devices when he invaded Kuwait in 1990," said Barak, the US-led coalition could not have pushed him out of the emirate in the first Gulf War.
In the interview, Barak warned that a nuclear-armed Iran would touch off a Middle East nuclear arms race drawing in Egypt and less responsible regimes headed by the Muslim Brotherhood.

"You could wake up one morning," he said, "to find Iran had occupied Bahrain or Qatar. Who then would come and liberate them?"

Barak declined to answer questions about the feasibility of totally destroying the Iranian nuclear program.

He also offered no opinion on the view that a military operation against Iran would gain no more than a three-year breathing space before Tehran rebuilt its nuclear weapons program, a view recently articulated by US Defense Secretary Leon Panetta.

He was far from optimistic about international sanctions stopping Iran in its nuclear tracks.

The defense minister went on to warmly praised President Barack Obama and his administration's commitment to Israel's security and said "Under this administration we have advanced still further into a clear, deep, deep commitment to the security of Israel and beyond."

He also praised the administration's policy of combating terrorism, such as the targeting of Osama bin Laden.
Wednesday night, debkafile reported: A short statement was read out to the Knesset (Israel's parliament by cabinet member Michael Eitan Wednesday afternoon, Nov. 16. It read: "Prime Minister Binyamin Netanyahu informed the full Knesset plenum that all options are on the table when it comes to Iran's nuclear program. The prime minister and the authorized bodies are acting to stop the nuclear armament of Iran. The efforts are ongoing and we will do everything possible to enlist states in the international community, "he continued "because the Iranian threat is adanger not only to the State of Israel but to world peace."

The Knesset was due to devote a special session to the question of an attack on Iran.

debkafile's military sources report that this is the first statement of this nature the prime minister has ever delivered to Israel's parliament. It was phrased notably in the present tense. "The authorized bodies" are thought to refer to the Israeli Defense Forces and its intelligence community.

Also worth noting is that Netanyahu sent a minister to read out his message. He himself absent from this key debate and so was the defense minister. For the first time too, there was no reference to sanctions which have figured hitherto in all Israeli official statements on the Iranian nuclear controversy.

The implication is that an operation against a nuclear Iran may be in the works. If so, a response from Tehran is to be expected shortly.
Earlier Wednesday, the supreme commander of Iran's armed forces Gen. Hassan Firouz-Abadi said Israel's cries of alarm about Iran's nuclear development bespeak shock and fear. But nothing will save the Zionist regime from its bitter fate – a hint at Iran's nuclear capability.
Firouz-Abadi said the massive explosion which killed Iran's missile chief Saturday "had nothing to do with Israel or America." It took place during "research on weapons that could strike Israel," adding that the blast had delayed by only two weeks the development of an undisclosed military "product."

The two statements together aroused lively speculation in the tense climate left by the latest nuclear watchdog agency's evidence of Iran's work on a nuclear weapon. Linking them might suggest that the Israeli prime minister had decided to refute the Iranian general's claim. By stating that "efforts are ongoing" to stop Iran's nuclear armament, he may have been implying that the explosion at the Guards base Saturday was indeed a covert Israeli operation in line with those efforts.

http://www.debka.com/article/21488/
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6617
Inscrit le : 10/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Mer 30 Nov - 5:31

Citation :
Israël a-t-il attaqué l’Iran hier à Ispahan ?

Ispahan, lundi 28 novembre, 14h 40, une mystérieuse explosion ébranle la ville 4 heures plus tard, aux alentours de 18h 30, l’agence de presse iranienne Fars annonce qu’un centre d’enrichissement d’uranium a explosé dans cette ville située à 340 kms de Téhéran.

Quand la nouvelle a été mise en ligne par le site internet du journal israélien Haaretz, tout le monde a pensé que Aman, le service de renseignements miltaires israéliens était responsable de cette opération spectaculaire. Mais l’Iran vit sous une dictature qui n’a rien à envier à la Syrie et depuis cette annonce tonitruante, on assiste à un cafouillage complet au niveau des sources d’information. Selon l’agence iranienne Mehr, rien ne permet d’affirmer que l’explosion s’est produite à proximité du centre nucléaire d’Ispahan. Et, à en croire, le site internet du journal iranien Farhang e-Ashti citant »des sources bien informées », elle a eu lieu près d’une académie militaire de la ville. Cette nouvelle est reprise par plusieurs sites d’opposants iraniens en exil mais ce n’est pas forcément une garantie de crédibilité. Auparavant, une autre agence de presse iranienne, l’agence Isna, affirmait que c’était une station essence qui avait explosé. Bref, les Iraniens cherchent la parade et on en saura plus seulement dans les jours qui viennent. Lorsque l’aviation israélienne avait bombardé une centrale nucléaire syrienne en construction, le même flou avait entouré l’opération pendant plusieurs mois. D’autant que les Israéliens n’ont pas intérêt, non plus à trop en dire. Le ministre des Renseignements, Dan Meridor, a estimé sur la radio militaire, Gaalei Tsahal, qu’il ne fallait pas «relier chaque explosion à James Bond et à des activités des services secrets». »Ils rencontrent des difficultés dans leur programme nucléaire, et ne sont pas arrivés jusqu’à présent là où ils voulaient en arriver », a-t-il ajouté.

Le président israélien Shimon Peres a toutefois déclaré la semaine dernière qu’ « une attaque contre l’Iran de la part d’Israël et d’autres pays est de plus en plus vraisemblable du fait du travail des services de renseignements des divers pays qui surveillent l’Iran, qui s’inquiètent et pressent leurs dirigeants à agir car l’Iran est prêt à obtenir l’arme atomique ».

Des fuites, (probablement volontaires) sur l’imminence d’une attaque israélienne contre l’Iran ont d’ailleurs été publiées dans la presse israélienne au début du mois. Une enquête des renseignements intérieurs (le Shin Bet) a été ouverte. L’ancien patron du Mossad, Meir Dagan (farouchement opposé à cette intervention militaire) est suspecté d’avoir volontairement transmis des informations à la presse. Mais les journalistes nagent en pleine intox’… Il est impossible, pour l’instant de savoir qui dit la vérité.

D’autant qu’Israël est déjà soupçonné d’avoir éliminé un général iranien, il y a 3 semaines.
17 personnes ont trouvé la mort dans l’explosion d’une base militaire à 40 km de Téhéran. Parmi elles, le Général Hasan Moghaddam, qui dirigeait tout le programme de développement de missiles en Iran. Lorsqu’un journaliste de Gaalei Tsahal a demandé au ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, si Israël était responsable de l’attaque, celui-ci s’est contenté de répondre calmement : «il y a eu une explosion, et nous espérons qu’il y en aura encore beaucoup d’autres». On n’en saura pas plus du côté de Jérusalem. Mais pour le magazine Times (qui n’est pas habitué aux informations infondées et aux titres tapageurs), il n’y a aucun doute : le Mossad a réussi un coup de maître dont quasiment aucun service secret au monde n’est capable. »Ne vous fiez pas aux Iraniens qui évoquent un accident, et ne vous étonnez pas si nous assistons à d’autres sabotages de ce type dans les prochains jours », a confié au journal un responsable haut placé d’un service de renseignement occidental. Et l’opération est très douloureuse pour les Iraniens car le brigadier général Hassan Tehrani Moghaddam était l’expert balistique numéro un des Pasdaran, les gardiens de la révolution.
Il n’aura échappé à personne que cette explosion (préparée de longue date si elle est effectivement le fait des Israéliens) a eu lieu quelques jours seulement après la publication par l’Agence Internationale Atomique (AIEA) d’un rapport accablant sur le caractère militaire du programme nucléaire iranien. A en croire le bloggeur américain Richard Silverstein, les Israéliens se sont appuyés sur le groupe d’opposition iranien Mojahedin-e-Khalq, Et lundi 14 novembre, c’est le Washington Post qui renchérissait en affirmant qu’un plan de sabotage des installations nucléaires iraniennes était sur les rails.
Par ailleurs, l’armée Israélienne a procédé mercredi dernier au tir réussi d’un missile balistique doté d’un nouveau système de propulsion permettant d’atteindre l’Iran. Cet engin peut aisément être doté d’une charge nucléaire (qu’Israël possède depuis les années 1950).

La société israélienne est divisée sur la question de l’option militaire : 41 % des Israéliens y sont favorables. Nicolas Sarkozy, qui a réaffirmé publiquement son soutien à Israël, dans son intervention à l’issue du G20, s’oppose, comme la totalité des membres permanants du Conseil de Sécurité, à l’option militaire. L’Iran de son côté a menacé de « punir » Israël en cas d’attaque et qu’il était « préparé au pire ». Un haut responsable des Gardiens de la Révolution affirme même que « des combats auront lieu dans les rues de Tel Aviv ».

http://streetgeneration.fr/news/breves/58373/israel-a-t-il-attaque-liran-hier-a-ispahan/comment-page-1/

deuxiéme site sensible qui saute en quelques semaines Suspect


Citation :
Guerre de l'ombre contre l'Iran
Maxime Perez le jeudi, 24/11/2011

Nouvelles sanctions ou frappes préventives ? Le dernier rapport de l’AIEA sur le programme nucléaire iranien ouvre de nouvelles perspectives. Mais les services israéliens agissent déjà depuis quelques années. Dans le plus grand secret.

Téhéran, le 12 janvier 2010, 8 heures du matin. Massoud Ali Mohammadi quitte son domicile dans le quartier résidentiel de Gheytarieh pour se rendre à l’université. Comme chaque jour, son épouse Mansoureh l’accompagne jusqu’au perron. Elle regarde son mari s’approcher de sa Peugeot 405 verte, lui adresse un dernier signe de la main puis referme la porte. L’explosion, dans la seconde qui suit, est d’une violence inouïe. La façade de la maison est soufflée. Massoud Ali Mohammadi est mort. Sa voiture n’est plus qu’une carcasse fumante. Elle a été la cible d’une moto piégée.

Le “martyr” Massoud Ali Mohammadi, 50 ans, était l’un des physiciens nucléaires iraniens les plus brillants de sa génération, cadre de l’Agence iranienne de l’énergie atomique, chargée de conduire le programme nucléaire de l’Iran. Son meurtrier présumé a été arrêté : Majid Jamali Fashi, un champion de kickboxing. Il reconnut avoir été recruté deux ans plus tôt par le Mossad.

Il raconta sa première convocation à Istanbul, ses séjours furtifs en Azerbaïdjan et en Thaïlande sous couvert de compétitions sportives, son passage à Tel-Aviv, un an plus tard, où il dit avoir appris à manier les explosifs.

Jamali Fashi a été condamné à la pendaison le 28 août dernier. Il aurait fait partie d’un réseau de dix personnes, toutes arrêtées en janvier 2011 par le Vevak, le service de contre-espionnage iranien qui a désigné les commanditaires – les États-Unis et Israël – , avouant au passage son impuissance.

Dans cette guerre de l’ombre, les coups subis par l’Iran sont sévères. Cinq ingénieurs atomistes iraniens ont été brutalement rappelés à Allah, comme Ar deshir Hossein “asphyxié par gaz” en 2007 dans la centrale d’Ispahan, ou le dernier en date (le 23 juillet), le professeur Darioush Rezaei-Nejad abattu de cinq balles tirées à bout portant dans son bureau. « Il s’agit de la première opération dirigée par le nouveau chef du Mossad, Tamir Pardo », rapporte une source israélienne au magazine allemand Der Spiegel.

En réalité, cette guerre secrète a commencé avec son prédécesseur, Meir Dagan, chef du Mossad (les services secrets israéliens) entre 2002 et 2010, la bête noire des Iraniens. Dès sa nomination, ce petit homme corpulent, natif de l’ex-URSS, n’a qu’une obsession : saboter le programme nucléaire de l’Iran.

L’aggravation de la situation dans les territoires palestiniens (seconde Intifada) puis la guerre contre le Hezbollah, en 2006, l’obligent à revoir ses objectifs. Il reprend ses dossiers en 2007, lorsqu’il est reconduit à la tête du Mossad, pour élaborer un “plan en cinq points” pour faire plier la République islamique. Meir Dagan et son équipe jugent insuffisantes les sanctions contre l’Iran prises par le Conseil de sécurité de l’Onu. Ils doutent aussi de l’efficacité des frappes préventives “ouvertes”.

Le chef du Mossad préfère des “mesures clandestines”, destinées à retarder les ambitions nucléaires des mollahs. Lors d’un entretien avec le sous-se crétaire d’État américain Wil liam Burns, relaté dans un té légramme rendu public par WikiLeaks, Dagan lui expose minutieusement sa stratégie. La pierre angulaire est le renversement du régime. Il suggère de soutenir l’oppo sition iranienne. Ce sera le “prin temps 2009” de Téhéran, brisé par une féroce répression.

Pour mener sa guerre de l’ombre, Israël bénéficie de certaines complicités très utiles : les minorités azéries, baloutchies et même kurdes, armées depuis de nombreuses années en Irak. Avec le consensus international sur la menace iranienne, il peut aussi compter sur la coopération des services occidentaux. En 2002, le BND allemand (Service fédéral de renseignement) parvient à approcher un homme d’affaires iranien dont l’entreprise participe à la construction de l’usine d’enrichissement d’uranium de Natanz. Son nom de code est “Dauphin”.

L’Iranien accepte de transmettre des détails sur le site. Il obtient aussi des rapports secrets sur des recherches nucléaires militaires. Dauphin espère les monnayer auprès du BND pour obtenir l’asile politique, mais il est démasqué en 2004, avant d’être abattu. Sa femme a le temps de s’enfuir en Turquie, avec un “trésor” : l’ordinateur de son mari. Le disque dur contient mille pages de documents. Les services occidentaux vont y découvrir que les Iraniens travaillent à développer des ogives nucléaires.

Depuis cette affaire, Israël n’a pas cessé de poursuivre son objectif : empêcher l’Iran d’acquérir l’arme nucléaire. Avant même d’envoyer au combat son unité spéciale “Kidon”, chargée d’organiser les assassinats de scientifiques, le Mossad avait choisi d’infiltrer l’appareil sécuritaire iranien, au plus haut niveau. Dès la fin des années 1980, les Israéliens pistent le général Ali Reza Asghari, coordonnateur des activités des gardiens de la révolution au Liban. Son profil et ses liens étroits avec le Hezbollah en font une cible de choix. Son ascension est fulgurante. En 1997, il entre au cabinet du président réformateur Mohammad Khatami, comme vice-ministre de la Défense.

À l’été 2003, le Mossad entre en action, lors d’un voyage à l’étranger du général iranien. Asghari est approché par un juif américain qui se fait passer pour un responsable de la CIA. Son message est clair : « Après l’Irak, l’Iran est le prochain pays sur notre liste. Préparez votre avenir si vous ne voulez pas finir comme Saddam. » Les événements se précipitent avec l’élection de Mahmoud Ahma dinejad (2005). Ali Reza Asghari est en effet écarté du pouvoir. Aigri, il bascule. Le Mossad referme son piège. Asghari va livrer des cartes militaires, des informations sur les livraisons d’armes au Hezbollah et à des factions palestiniennes, des détails sur le fonctionnement de plusieurs sites nucléaires.

Démasqué par le Vevak en 2007, Asghari fuit vers la Turquie, via Damas, où vivent ses proches. Le 7 février 2007, le Mossad organise son exfiltration d’Istanbul, prenant le soin de brouiller les pistes en réservant plusieurs chambres d’hôtel au nom d’Asghari. Sa “disparition” est un coup sévère pour les mollahs et leurs alliés. Est-ce un hasard ? En septembre 2007, l’aviation israélienne détruit le réacteur syrien d’Al-Kibar, construit secrètement par la Corée du Nord. Un an plus tard, Imad Mugnieh, chef de la branche militaire du Hezbollah, est tué dans un attentat à la voiture piégée à Damas. Le régime iranien voit la main des services israéliens partout, comme dans une série d’accidents d’avion. Entre février 2006 et mars 2007, trois appareils appartenant aux gardiens de la révolution s’écrasent dans les montagnes iraniennes. À bord, à chaque fois, des personnels chargés du programme nucléaire iranien. Ahmad Kazemi, le commandant des forces terrestres des pasdaran est tué dans un de ces crashs, avec douze membres de son état-major. Le 20 juin dernier encore, cinq scientifiques russes détachés à la centrale de Bushehr meurent lors de l’atterrissage d’urgence de leur Tupolev-134.

Garde prétorienne du régime, les pasdaran ont subi de sérieux revers. Le 12 octobre 2010, une triple explosion ravage leur base Imam Ali, à l’ouest de l’Iran, un vaste complexe de galeries souterraines abritant des rampes de lancement de missiles Shahab-3 (capables d’atteindre Israël). Un an plus tard, ce 12 novembre, un entrepôt de missiles balistiques situé à une vingtaine de kilomètres de Téhéran explose. Parmi les victimes, le général Hassan Moqadam, père du programme des missiles iraniens, un protégé de l’ayatollah Ali Khamenei, le guide suprême de la République islamique.

L’État hébreu a aussi créé des dizaines de sociétés spécialisées dans la fourniture de matériels informatiques, souvent à double usage – civil et militaire – pour faciliter leur vente. Achetés par l’Iran, ces équipements piégés ont déjà provoqué des dégâts en chaîne ou de graves accidents de travail dans les centrales iraniennes.

Le Mossad recourt aussi aux attaques cybernétiques, pro bablement associé à l’uni té 8200 de l’Aman (renseignements militaires). Les deux services auraient mis au point le programme “Stuxnet”, un virus intelligent capable de progresser dans un système informatique pour le “pourrir”. En juin 2010, Stuxnet infesta des milliers de serveurs du programme nucléaire iranien. Sur le seul site de Natanz, le virus neutralisa mille centrifugeuses en diminuant brutalement leur système de rotation.

En quittant ses fonctions en janvier dernier, Meir Dagan souligna son bilan devant la Knesset, en légère contradiction avec les estimations plus alarmistes du gouvernement : « L’Iran ne sera pas en mesure d’obtenir la bombe nucléaire avant 2015. » Hostile aux frappes préventives, Dagan veut qu’Israël poursuive sa guerre secrète. « À la fin des années 1970, le Mossad avait lancé une impressionnante série d’opérations clandestines visant à retarder le programme nucléaire irakien, rappelle Ronen Bergman, spécialiste de la question iranienne. Pourtant, en 1981, Israël arriva à la conclusion qu’il n’y avait plus d’autre choix que de bombarder la centrale d’Osirak. » Maxime Perez

http://www.valeursactuelles.com/actualit%C3%A9s/monde/guerre-de-l039ombre-contre-l039iran20111124.html


_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21633
Inscrit le : 14/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Mer 30 Nov - 6:16

tres interessant study merci Alloudi
on dirait un film d´agents qu´on regarde

_________________
Revenir en haut Aller en bas
vympel27
Commandant
Commandant


messages : 1100
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Mer 30 Nov - 12:41

l'article parle seulement des succés du mossad et n'evoque pas ses revers l'arrestation de centaines de ses agents en iran,syrie et au liban dont des reseaux trés important notament ceux responsables de la mort d'imad mughnieh,l'echec de "l'operation blue jasmin" en syrie etc...enfin pour revenir aux assassinats de scientifiques iraniens les israeliens ont tendance a faire la meme erreur ils croient qu'en terrorisant les gens ils arriveront a leurs fins si ca a marché une fois avec les cscientifiques allemands qui travaillaient sur le programme de missiles egyptiens sous nasser ca ne peut pas marcvher toujours d'ailleurs le dernier paragraphe de l'article parle de l'echec du sabotage en iraq et au recours a l'attaque preventive.donc s'ils croient stopper le programme iranien avec ce genre de methodes ils peuvent rever parce qu'ils ne prennent pas en consideration la psychologie des membres des pasdarans et des chiites c'est des mecs fanatiques qui croient au retour du mahdi et qui feront tout pour la gloire de leur foi et la venue du "sahib al zaman"comme ils l'appellent.ensuite et c'est l'erreur la plus courante des israeliens (meme dans leur guerre contre les groupes palestiniens)ils croient qu'eliminer un membre ils seront tranquille ils oublient que maintenant le savoir faire et la connaissance scientifique iranienne et n'ont pas dans les cerveaux de quelques scientifiques mais qu'il s'agit d'un programme et que c'est dans la tete de centaines de personnes qui trasmettent cette connaissance a d'autres et ainsi de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6617
Inscrit le : 10/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Mer 30 Nov - 14:21

Citation :
tres interessant study merci Alloudi
on dirait un film d´agents qu´on regarde

de rien
Citation :

l'article parle seulement des succés du mossad et n'evoque pas ses revers l'arrestation de centaines de ses agents en iran,syrie et au liban dont des reseaux trés important notament ceux responsables de la mort d'imad mughnieh,l'echec de "l'operation blue jasmin" en syrie etc...enfin pour revenir aux assassinats de scientifiques iraniens les israeliens ont tendance a faire la meme erreur ils croient qu'en terrorisant les gens ils arriveront a leurs fins si ca a marché une fois avec les cscientifiques allemands qui travaillaient sur le programme de missiles egyptiens sous nasser ca ne peut pas marcvher toujours d'ailleurs le dernier paragraphe de l'article parle de l'echec du sabotage en iraq et au recours a l'attaque preventive.donc s'ils croient stopper le programme iranien avec ce genre de methodes ils peuvent rever parce qu'ils ne prennent pas en consideration la psychologie des membres des pasdarans et des chiites c'est des mecs fanatiques qui croient au retour du mahdi et qui feront tout pour la gloire de leur foi et la venue du "sahib al zaman"comme ils l'appellent.ensuite et c'est l'erreur la plus courante des israeliens (meme dans leur guerre contre les groupes palestiniens)ils croient qu'eliminer un membre ils seront tranquille ils oublient que maintenant le savoir faire et la connaissance scientifique iranienne et n'ont pas dans les cerveaux de quelques scientifiques mais qu'il s'agit d'un programme et que c'est dans la tete de centaines de personnes qui trasmettent cette connaissance a d'autres et ainsi de suite.

les israeliens utilisent toutes les options en leurs mains

des frappe semble trop compliqué a mettre en oeuvre et trop risqué a cause des represailles
pas grave il utilisent d autre methode :

sabotage
piratage
infiltration
retournement de haut gradé
pressions internationale

les frappes restent comme JOKER en ultime recourt (jerichoIII testé recemment et training pour frappe longue distance , faut comprendre le message que sa fait passer)

pour l instant les points sont pour l etat hebreux
l Iran ne fait qu encaisser sans rien pour repliquer aux techniques "asymetrique" qu israel met en oeuvre pour saboter sont programme nuke.






_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
vympel27
Commandant
Commandant


messages : 1100
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Mer 30 Nov - 15:17

tout depend de la nature de represailles dont on parle si les iraniens ne repondent pas avec les memes methodes israeliennes cela ne veut absolument pas qu'ils restent les bras croisés et qu'ils ne repondent pas Smile je te signale que les israeliens ont perdu des centaines de leur agents ces derniers mois en iran syrie et liban parmi eux des sources tres bien placées et que ca s'est fait vraisemblablement grace au decryptage des moyens ultra sophistiqués de communication qu'utilisait le mossad pour contacter ses agents.rien que cela et le fait que les services iraniens et syriens aient utiliser ces moyens pour intoxiquer les israeliens pendant des moyens et un serieux revers pour l'etat hebreu.tu sais qu'en matiere de renseignement il n'y a aucune garantie et certitude le mossad peut pavaner mais personne ne sait (meme le mossad lui meme)si ces operations sont des reussites ou fiasco.je m'explique il ne faut pas negliger d'autres hypotheses qui colle parfaitement avec les faits,tu viens de t etonner de l'absence de reactions iraniennes si tu ajoute a cela le decryptage des moyens de communication du mossad et les operations d'intox menées contre lui en retournant plusieurs reseaux on a une autre theorie.rien n'empeche les iraniens de retourner ces reseaux contre le mossad avec cela il ciblera les mauvais endroits ou des personnalités qui n'ont rien a voir avec l'effort iranien.la meilleure facon de sauver une personnalité des tueurs du mossad c'est de faire croire qu'elle a reellement été tué personne ne sait si ces generaux sont les vraies victimes de ces attentats Smile ca peut paraitre bizarre mais ca s'est deja fait dans ce monde bizarre d'espionnage les russes l'ont fait (des scientifiques de haut rang vivaient dans des villes sans nom qui n existaent sur aucune carte sous de fausses identités) les britanniques aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Ichkirne
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

messages : 657
Inscrit le : 19/08/2011
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Dim 11 Déc - 15:41

Revenir en haut Aller en bas
Inanç
Genelkurmay Başkanı
Genelkurmay Başkanı
avatar

messages : 6356
Inscrit le : 13/07/2009
Localisation : France
Nationalité : Turco-Francais
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Mer 15 Fév - 12:43

Citation :

Iran-Israël : la guerre de l'ombre est lancée

Le procédé est le même. Un motocycliste attache une bombe magnétique à un véhicule gouvernemental puis accélère en trombe avant qu'il n'explose. C'est ainsi qu'un scientifique nucléaire iranien a été abattu par le Mossad israélien en janvier dernier, selon des informations révélées par des diplomates américains. C'est également ainsi qu'a été blessée lundi la femme de l'attaché à la Défense de l'ambassade israélienne à New Delhi. Le même jour, une autre bombe, retrouvée dans la voiture d'un employé de l'ambassade israélienne à Tbilissi, en Géorgie, a pu être désamorcée à temps. Sans même attendre les conclusions de l'enquête, Israël s'en est pris à Téhéran.

"L'Iran est le plus grand exportateur de terrorisme au monde et menace l'équilibre mondial", a lancé, mercredi devant la Knesset, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou. "Aujourd'hui, les activités terroristes de l'Iran ont été révélées à tous. L'Iran s'en prend à des diplomates innocents à travers le monde", a-t-il ajouté. Il faut dire que, le même jour, trois Iraniens ont été arrêtés, dont deux inculpés, après une série d'explosions survenues au coeur d'un quartier résidentiel de Bangkok, en Thaïlande.

Gardiens de la révolution

L'un des Iraniens arrêtés, identifié sous le nom de Saeid Morati, 28 ans, a eu les jambes arrachées lors de l'incident. Le deuxième a été arrêté au moment où il tentait de prendre un avion pour quitter le pays, tandis que le troisième suspect s'est enfui en Malaisie avant d'y être arrêté. Si le chef de la diplomatie thaïlandaise, Surapong Tovichaikul, a refusé de parler d'"acte terroriste" commandité par Téhéran, une source des renseignements thaïlandais a affirmé à l'AFP, sous le couvert de l'anonymat, que les détenus formaient "une équipe d'assassins" qui visaient "des diplomates israéliens, y compris l'ambassadeur".

Pour sa part, Téhéran a fermement démenti les accusations à son encontre, estimant qu'il s'agissait d'un "complot sioniste". Les autorités iraniennes ont, en outre, indiqué être "prêtes à coopérer avec le gouvernement thaïlandais". "Il est très probable que les Gardiens de la révolution (ou Pasdarans, armée idéologique du régime, NDLR) aient utilisé certaines de leurs ramifications à l'étranger, pour rendre à Israël la monnaie de sa pièce", explique au Point.fr Ali Alfoneh, expert sur l'Iran à l'American Enterprise Institute à Washington.

Question de prestige

En effet, l'assassinat le 11 janvier dernier, en plein Téhéran, de l'ingénieur nucléaire Mostafa Ahmadi Roshan a fortement nui à la crédibilité des forces de sécurité iraniennes, qui, sous la pression intérieure, ont dû y répondre. Toutefois, le spécialiste estime que les récentes attaques n'ont pas été directement conduites par les Pasdarans, mais par de petits groupuscules locaux relativement inexpérimentés. "Le plus important pour les Pasdarans n'était pas le succès de l'opération, mais de montrer à Tel-Aviv qu'ils ont la possibilité d'atteindre des cibles en dehors du territoire iranien, insiste Ali Alfoneh. Si l'attentat avait été l'oeuvre des Pasdarans, ou même du Hezbollah libanais, le bilan aurait été beaucoup plus lourd."

Difficile néanmoins de ne pas dresser un parallèle avec l'assassinat imputé par Israël, il y a deux ans jour pour jour, du chef militaire du Hezbollah chiite, bras armé de Téhéran au Liban. D'autant plus qu'un ressortissant libanais, Hussein Atris, soupçonné de faire exploser une bombe à Bangkok, a été arrêté par la police thaïlandaise en janvier dernier. Mercredi, le Premier ministre israélien n'a pas manqué de demander à la communauté internationale de "condamner de la façon la plus vive les méfaits de l'Iran" et de "fixer des limites aux agressions de ce pays, faute de quoi elles s'étendront encore".

Pour l'expert de défense du Jerusalem Post, Yaakov Katz, interrogé par l'AFP, "Israël va tenter d'utiliser cette vague d'attaques à son avantage, en particulier pour obtenir un soutien international contre le programme nucléaire de l'Iran". En ciblant des diplomates israéliens, la République islamique aurait-elle offert sur un plateau à l'Occident le bâton pour se faire battre ? "Le prestige intérieur des Gardiens de la révolution est bien plus important à leurs yeux que celui de l'Iran sur la scène internationale, même si cela se fait au détriment de l'intérêt national", répond Ali Alfoneh

http://www.lepoint.fr/monde/iran-israel-la-guerre-de-l-ombre-est-lancee-15-02-2012-1431862_24.php
Revenir en haut Aller en bas
http://defense-turque-infos.com/
vipsdesvips
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2595
Inscrit le : 25/05/2011
Localisation : Homsgrad
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Mer 15 Fév - 13:07

Il n'y a pas de conflict entre l'Iran et Israel, ce n'est qu'une couverture. Leurs interets et ennemis sont communs.
La Perse chiite s'est toujours alliee contre les ennemis exterieurs de l'Islam tout en l'attaquant de l'interieur, cf Monghols, Francs,
Empire Russe contre les Ottomans, Americains, ect.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Sam 18 Fév - 11:13

Voici les Iraniens qui ont attaqués les intérêts d'Israël en Thaïlande:

Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3325
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Dim 19 Fév - 8:09

Citation :

Des navires de guerre iraniens sont entrés en Méditerranée

Des navires de guerre iraniens naviguent actuellement en Méditerranée, après avoir franchi le canal de Suez. Cette information a été donnée ce 18 février par le commandant de la marine iranienne, l’amiral Habibollah Sayyari, à l’agence officielle IRNA. Cependant, il n’a pas précisé le nombre de bâtiments impliqués dans cette opération, ni leur type. Cette mission, selon ses dires, a été décidée par l’ayatollah Ali Khamenei.

En février 2011, et pour la première fois depuis 1979, deux navires iraniens – la frégate Alvand et le bâtiment de soutien Kharg – avaient également franchi le canal de Suez, à la faveur du changement de régime en Egypte. Les bateaux en question avaient alors fait escale dans le port syrien de Lattaquié, l’objectif ayant été de faire un « entraînement ».

Cette fois, il est probable que le Kharg soit encore de la partie afin d’accompagner le destroyer Shahid Qandi, ces deux navires ayant fait récemment escale dans le port saoudien de Jeddah. Selon l’amiral Sayyari, cette mission vise à porter « un message de paix et d’amitié » aux pays de la région et à montrer « la puissance de la République islamique d’Iran ».

Ce déploiement iranien en Méditerranée vient après le mouvement d’humeur de Téhéran à l’égard de la présence de la marine américaine dans le golfe Persique. A ce sujet, le porte-avions USS Abraham Lincoln a passé le détroit d’Ormuz sans être vraiment inquiété, le 14 février dernier.

Mais il se pourrait aussi que l’envoi de navire de guerre en Méditerranée soit un message adressé à Israël, alors que les relations entre Téhéran et Tel Aviv sont plus que jamais tendues, après les récents attentats anti-israéliens en Inde et en Thaïlande, lesquels auraient été organisés, selon l’Etat hébreu, par le régime iranien. Et c’est sans oublier les assassinats ciblés de scientifiques iraniens et les sabotages attribués par l’Iran au Mossad.

En outre, Israël menace de lancer une opération militaire contre les installations du programme nucléaire iranien, soupçonné d’avoir une dimension militaire. Si cette éventualité devait arriver, Téhéran a d’ores et déjà averti qu’il s’en prendrait aux intérêts israéliens et américains et qu’il fermerait le détroit d’Ormuz, point de passage du tiers de trafic pétrolier mondial.

Par ailleurs, la marine iranienne multiplie les opérations en haute mer depuis quelques années, notamment pour protéger les navires marchands des attaques commises par les pirates somaliens dans le golfe d’Aden et en mer d’Oman. L’an passé, des sous-marins iraniens de la classe Kilo furent envoyés en patrouille en mer Rouge.

Mais les capacités de la marine iranienne sont plus que limitées pour ce genre d’opération, étant donné qu’elle n’aligne que quelques vieux bâtiments ainsi que des frégates légères de fabrication locale.

En revanche, elle est relativement bien armée pour les opérations côtières, avec un nombre assez conséquent de patrouilleurs et de sous-marins de poche de type Ghadir. La semaine passée, deux nouveaux submersibles de ce modèle ont été mis en service.

http://www.opex360.com/

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21633
Inscrit le : 14/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Iran vs Israel   Lun 20 Fév - 15:53

sincere ou ruse..
Citation :
Strike on Iran would be ‘premature’ and ‘destabilizing,’ top U.S. general warns
Agence France-Presse Feb 19, 2012 – 5:29 PM ET | Last Updated: Feb 19, 2012 9:07 PM ET

WASHINGTON — Both the U.S. and England urged Israel on Sunday to hold off from any attack on Iran’s nuclear facilities.

General Martin Dempsey, the top U.S. military officer, warned that such a move would be “premature” and “destabilizing,” while British Foreign Secretary William Hague said an attack on Iran would not be “a wise thing.”

In an interview with CNN, Dempsey cautioned that even a successful strike would only delay the Islamic state’s aim of producing an atomic weapon for a few years.

Iran denies it is seeking nuclear weapons.

Dempsey, Chairman of the Joint Chiefs of Staff, also said the United States was urging Israel not to attack Iran because it could spark retaliatory action in the region, possibly in Afghanistan or Iraq.

“That’s the question with which we all wrestle. And the reason that we think that it’s not prudent at this point to decide to attack Iran,” Dempsey said, referring to a possible Iranian response against U.S. interests.

That’s been our counsel to our allies, the Israelis. And we also know or believe we know that the Iranian regime has not decided that they will embark on the capability — or the effort to weaponize their nuclear capability.

I’m confident that they (Israel) understand our concerns, that a strike at this time would be destabilizing and wouldn’t achieve their long-term objectives,” he said.

Hague, in an interview on BBC1, didn’t rule out military action, but emphasized the effectiveness of economic sanctions on Iran. “I think Israel like everyone else in the world should be giving a real chance to the approach we have adopted on very serious economic sanctions and economic pressure, and the readiness to negotiate with Iran. That’s what we need to make a success of,” he said.

The remarks came as Iran ordered a halt to its oil sales to Britain and France in a move seen as retaliation against tightening EU sanctions. The European Union enraged Tehran last month when it decided to impose a boycott on its oil from July 1. Iran, the world’s fifth-largest oil exporter, responded by threatening to close the Strait of Hormuz, the main Gulf oil shipping lane.

On Sunday, its oil ministry went a step further, announcing Iran has now stopped selling oil to France and Britain altogether – a powerful yet largely symbolic message since neither European nation relies on Iranian crude imports.

“Exporting crude to British and French companies has been stopped … we will sell our oil to new customers,” spokesman Alireza Nikzad was quoted as saying on the ministry website.

Oil prices hit a nine-month high on the news, according to reports.

Iran, which denies Western allegations that it is seeking to make nuclear weapons, has ramped up its rhetoric in recent weeks while also expressing willingness to resume negotiations on its nuclear program.

A five-member team from the UN International Atomic Energy Agency (IAEA) flew to Tehran late on Sunday for talks, although Western diplomats have played down any hopes of a major breakthrough in the two-day meeting.

“I’m still pessimistic that Iran will demonstrate the substantive cooperation necessary,” one envoy said in Vienna.

Yet the outcome of this week’s discussions is important and will be watched closely because it could either intensify the standoff or offer scope to reduce tensions.

AFP, with files from Reuters
http://news.nationalpost.com/2012/02/19/iran-nuclear-israel/

Graphic: How Israel could strike Iran’s nuclear program


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Iran vs Israel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Iran vs Israel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Selon Wikileaks, Israël aurait déja déjà détruit des infrastructures nucléaires de l’Iran
» Iran
» Ce qui est interdit en Iran
» Marine chinoise - Chinese navy
» SU-35 Sukhoi, F-35 Lightning, F-22 Raptor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits d'actualités-
Sauter vers: