Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités du Sahara Marocain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Sam 8 Mar - 11:14

Héros de guerre ou personae non gratae ?
“Nous avons été accueillis comme des parias”, se souvient le capitaine Najab. Tous sont tombés de haut : “Nous les avions prévenus qu'ils ne seraient pas reçus comme des héros. Ils ne voulaient pas y croire et nous traitaient de menteurs”, se rappelle un fils d'ex-prisonnier à Tindouf. C'était la parole du rejeton contre celle des militaires. L'esprit de corps a été le plus fort : “A Tindouf, on avait entendu parler des difficultés rencontrées par les premiers libérés grâce aux lettres et aux échos qui nous parvenaient de temps en temps. Mais pour nous, il était impensable qu'on nous abandonne après toutes les souffrances endurées pour notre pays. Des membres des FAR nous ont rassurés à notre arrivée. On les a crus forcément, puisque nous étions entre militaires”, raconte un sous-officier libéré en 2004.

Tous ont eu pourtant droit, en guise de salut aux drapeaux, à une vague poignée de main d'un gradé. Ainsi qu'un paquetage militaire fait de bric et de broc : “On nous a donné des vêtements civils dépareillés. Certains ont eu droit à des uniformes, mais la couleur de leur tenue était différente afin de les distinguer des autres militaires de la base”, se souvient l'adjudant-chef Elyazami, pilote de Mirage F1 abattu en territoire ennemi. Une vexation parmi d'autres : “Nous avons subi les interrogatoires de plusieurs services de renseignements. Je sentais qu'on se méfiait de nous comme si nous étions des traîtres”, surenchérit le lieutenant Mohamed Astati, capturé en 1980 et libéré en 2003. L'homme a tenté de s'évader du camp en 1987, avant d'être capturé à quelques kilomètres du Mur de défense par une patrouille algérienne. “J'ai fait mon devoir de militaire en combattant et en tentant de m'échapper. Me considérer comme un traître est un comble !”.

Le climat de défiance, qui règne autour des libérés de Tindouf, trouve son origine dans les méthodes de propagande du Polisario. Certains militaires marocains sont passés à la radio du Front pour s'en prendre à Hassan II et (re)nier la marocanité du Sahara. Ce double crime de lèse majesté, concédé sous la torture, ne sera jamais excusable pour les têtes pensantes des FAR. “Le général Abdelaziz Bennani (contrôleur général des FAR) m'a affirmé que tous ceux qui n'ont pas essayé de s'évader sont des traîtres”, raconte l'adjudant-chef Elyazami. Lors de cet entretien, survenu quelques années après sa libération, l'adjudant-chef a ravalé son indignation. Il a salué le général Bennani comme un militaire se doit de saluer son supérieur : “Par respect pour son grade et l'institution. Mais pas pour la personne”.

Les grades, c'est (pour) les autres
C'est que l'armée avait bien changé en l'absence de l'adjudant-chef. Elyazami pilotait des Mirage F1 en 1976, considérés comme le haut du panier des FAR, même en étant sous-officier. En 2007, un adjudant-chef n'est plus rien au sein de l'armée marocaine. “Quand j'étais pilote, il suffisait d'être lieutenant pour commander une base militaire. A mon retour, j'ai découvert une inflation d'officiers supérieurs. Des colonels derrière chaque bureau, occupés à des tâches administratives”, s'étonne Elyazami.
Le grade, c'est l'échelle de reconnaissance propre aux militaires. Ne pas en bénéficier, c'est passer à côté d'une carrière. Celle qu'ont faite les autres et dont on a été privé : “J'ai croisé des anciens de ma promotion sur la base d'Agadir. Ils étaient devenus pour la plupart colonels sans avoir fait la guerre”, regrette le lieutenant Atmane, pilote de F1.

Il ne pourra pas rattraper ses anciens camarades. Il a été rayé des tablettes des FAR avec le grade qu'il avait le jour où il a été fait prisonnier. Un traitement que subiront tous les ex de Tindouf. Certains apprennent même qu'ils ont été mis à la retraite pendant leur détention : “Nous avons été traités comme de vulgaires cas administratifs, sans tenir compte des années passées en détention. Ceci sur la base d'un règlement militaire datant de 1958. Nous sommes les plus vieux prisonniers de guerre du monde mais, durant notre captivité, personne n'a jamais songé à actualiser des lois obsolètes pour compenser nos années de détention”, se désespère le capitaine Najab.

Les anciens de Tindouf devront avaler d'autres couleuvres. Pendant leur détention, le commandement a annulé la double solde qu'est censé percevoir tout militaire servant dans la zone sud. Chacun est renvoyé dans ses pénates avec le minimum syndical : des retraites calculées au plus juste. Et un complément de revenu perçu au titre de la réforme : “Le médecin militaire souriait en me demandant quelle raison devait-il inscrire. De mon choix dépendait le taux que je percevrais. On a eu affaire à de véritables semsara qui ne nous ont jamais considérés comme des personnes souffrantes, ou comme des militaires” raconte un gradé passé par la case Agadir. Le cumul de la réforme et de la retraite garantit aux anciens détenus de Tindouf un revenu minimum de 5000 dirhams mensuels. Tous sont ainsi envoyés à la casse sans indemnisations, à part quelques agréments de taxi pour les plus chanceux. “On a pourtant exhibé des soldats devant les caméras avec des chèques de 30 ou 40 millions de centimes pour faire croire qu'ils avaient été indemnisés. C'est un mensonge : ils n'ont fait que percevoir leurs droits”, signale le lieutenant Astati.

L'enfer du retour
Redevenu civil à son corps défendant, Astati tente aujourd'hui de rattraper le temps perdu. Comme de nombreux anciens détenus de Tindouf, il a été fait prisonnier alors qu'il entrait à peine dans la vie. Détenu plus d'années qu'il n'en a passées en liberté. Avec tout à bâtir, encore. L'ancien officier des FAR est marié depuis peu et a les enfants qu'il a toujours désirés. Il semble heureux en ménage même s'il s'inquiète pour ses gamins en bas âge : “Selon les règlements en vigueur, si je meurs, ma femme ne percevra que la moitié de la somme que l'on me sert à l'heure actuelle, soit à peine 3000 DH”. Cette question le taraude chaque jour. Il n'est pas le moins bien loti pourtant. “Je me suis aussitôt marié à mon retour pour pouvoir avoir des enfants. Mais mon couple a échoué, car il est difficile pour une personne extérieure de comprendre le fardeau que portent les anciens détenus de Tindouf”, confie l'adjudant-chef Elyazami.

Le sous-officier est toujours étonné de voir ces psychologues accourant au secours d'otages dans les journaux télévisés étrangers. Ça le rend perplexe : “Si eux ont subi un traumatisme au bout de quelques jours, c'est que je dois être très malade avec mes vingt-deux années passées à Tindouf”, lâche-t-il. Il consulte un psychologue pour régler le passif, conscient des séquelles dont il souffre, contrairement à beaucoup de soldats qui ont décidé, eux, de garder le silence. “Beaucoup prennent du viagra pour avoir des rapports sexuels, mais personne ne vous le avouera”, surenchérit Elyazami qui dit clairement ce que d'autres chuchotent ou font basculer dans le silence de leur monde intérieur.

Le retour a toujours été difficile. “C'est une joie piégée”, confie un ancien prisonnier. Passées les retrouvailles, la réalité reprend ses droits. Quelques fois dès le premier regard : “Les cheveux blancs de mon épouse m'on choqué. J'avais laissé une jeune femme derrière moi. Je retrouvais une vieille dame”, raconte un ancien de Tindouf. “Il ne nous reste en commun que la souffrance. Celle de ma détention et celle de son attente”, ajoute-t-il. Et les enfants ? “J'ai été fait prisonnier alors que ma fille n'avait que neuf jours. Nous sommes des parents biologiques plus que des parents affectifs aux yeux de nos enfants”, soupire le capitaine Najab. Certains mots deviennent difficiles à prononcer : “Quand mon fils veut me parler d'une pièce à l'autre, il vient me voir pour ne pas avoir à crier “papa”. Il ne m'a d'ailleurs jamais appelé ainsi, me considérant simplement comme le mari de sa mère. J'ai été fait prisonnier alors que ma femme était enceinte de lui. Il ne m'avait jamais vu avant ma libération”, témoigne le caporal Mostapha Bouih. D'autres soldats ont laissé derrière eux deux enfants. A leur retour, ils en avaient trois. Il a bien fallu passer l'éponge. Faire comme si l'on n'avait rien remarqué, comme s'il ne s'était rien passé. D'autres femmes se sont remariées, ne voyant pas leur époux revenir du front. Des détenus ont divorcé à leur retour pour épouser des femmes plus jeunes que la leur. D'autres ont claqué leurs arrières de solde en femmes et alcool, histoire de rattraper une jeunesse définitivement perdue. Intrus dans leur propre vie, courant après un monde mort et enterré durant leur longue absence…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Sam 8 Mar - 11:15

Libération. Un seul absent : le Maroc !

Une chose est sûre, l'Etat marocain ne s'est guère dérangé pour faire libérer ses soldats. “Même lors de la signature du cessez-le-feu, le Maroc n'a quasiment pas fait allusion à cette question”, rappelle, dépité, le capitaine Najab. Hassan II a même refusé de recevoir les premiers libérés. En 1984, par exemple, il expulse dès leur arrivée, illico presto, une dizaine d'entre eux vers la Suisse. Trois ans plus tard, il récidive en disant non à l'arrivée de deux cents prisonniers que le Polisario a décidé de relâcher. “Ils ont dû rester à Tindouf jusqu'en 1995, quinze d'entre eux décéderont entre temps”, ajoute Najab. Toujours en 1987, le Maroc accepte enfin d'ouvrir ses portes à 150 soldats, en contre-partie, il doit remettre aux Algériens 102 de leurs militaires qu'il détenait depuis la bataille d'Amgala en 1976. “Ils (les officiels marocains) n'ont même pas essayé d'obtenir un échange équitable”, s'indigne un caporal à la retraite. Les libérations vont commencer à s'enchaîner à partir de 1999, date à laquelle est créée l'Association des familles des martyrs, des disparus et des prisonniers du Sahara marocain qui va militer dans ce sens en sensibilisant l'opinion internationale. Jusqu'en 2001, ils sont 392 à retrouver leur liberté. Entre 2002 et 2003, le Polisario libère 859 autres marocains grâce à l'intervention de l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne et surtout la Libye qui a réussi, pratiquement à elle seule, à arracher 300 prisonniers des griffes du Polisario. “C'est le fils Kadhafi qui a supervisé personnellement l'opération mais, en échange, il a dû offrir monts et merveilles au Polisario”, explique Najab. En 2004, c'est au tour du Qatar et de l'Irlande de prendre le relais avec 200 libérés. La vague de libération la plus importante est à l'actif des Américains qui ont réussi en 2005 à arracher aux séparatistes les 404 derniers prisonniers. D'autre part, il est à signaler qu'ils sont une dizaine à avoir réussi à s'évader des camps de Tindouf. “Certaines évasions ont réussi parce que les familles des prisonniers ont arrosé des responsables du Polisario qui leur ont facilité la chose”, explique notre caporal.






Ahmed Azarar. L'homme aux quatre guerres

L’adjudant Ahmed Azarar est un vieillard de 70 ans, dont plus de 50 sous les drapeaux. Il a fait la guerre pour les Français, aussi, en Indochine où il a été fait prisonnier. A sa libération, le caporal chef reçoit la croix de guerre pour services rendus à la république française. “J'ai été prisonnier en Algérie et à Tindouf dans des conditions pires que dans les camps d'Indochine. Mais les Marocains, à mon retour, ont choisi de me remettre la croix zéro. C'est-à-dire rien”, plaisante t-il. Le caporal-chef Azarar a certes l'humour du désespoir. Mais il ne cache pas qu'il se sent bien mal payé en retour, lui, héros de la résistance, qui a déserté sa caserne française pour rejoindre l'armée de libération dans l'Oriental dans les années 1950. “J'avais volé tout l'armement de la garnison avec l'aide de résistants”, se souvient Azarar. Intégré aux FAR à leur création, il participe à la Guerre des sables en 1963 contre l'Algérie. Le caporal-chef remonte à nouveau au front dès les premières hostilités enclenchées avec le Polisario. Fait prisonnier en 1979, il ne sera libéré qu'en 2000. “Lors de ma détention, un gradé algérien m'a affirmé qu'être prisonnier de guerre était l'un des risques encourus quand on était soldat. Je n'avais donc pas à avoir honte”, raconte l'adjudant, assis dans son logement loué à l'armée. Il médite sur cette anecdote dans une petite maison que les FAR refusent de lui vendre depuis qu'il a été rayé des cadres. Si c'était à refaire, ce serait sans lui.






Omar Hadrami. “Inna l'watana…”

Les anciens de Tindouf n'ont pas tous à se plaindre du sort qui leur a été réservé par la mère patrie. Omar Hadrami, ancien chef de la sécurité dans les camps du Polisario, s'est vu dérouler le tapis rouge quand il a répondu, à la fin des années 80, à l'appel de Hassan II : “Inna l'watana ghafouroune rahim (la patrie est clémente et miséricordieuse)”. Hadrami décroche en récompense un poste de gouverneur. “Je l'ai ressenti comme une trahison”, témoigne le caporal Mostapha Bouih. Le retour d'ascenseur du Maroc à Hadrami a choqué les anciens de Tindouf. C'était le monde à l'envers, d'autant que ces derniers accusent leur ancien geôlier d'assassinats et de tortures. Ce que semble confirmer, entre autres, un ancien rapport consigné par France Libertés, l'association des droits de l'homme présidée par Danielle Mitterrand. Extrait : “Le lieutenant Mozoun est mort en 1991 sous la torture à la prison du 9 juin. Il a été suspendu par les mains et roué de coups jusqu'à la mort par le sous-directeur de cette prison : Mbarek Ould Mouiled”. L'ONG dénonçait pour la première fois des violations des droits l'homme perpétrées par le Polisario et l'Algérie contre les détenus marocains. D'habitude plus attentive aux positions sahraouies, l'ONG a été tout ouïe devant le rapport de l'Association nationale des familles des martyrs et disparus du Sahara Marocain, envoyé aux parlementaires européens. Un lobbying réussi qui a encouragé l'Association à envisager l'ouverture des hostilités. “Nous comptons porter plainte contre Hadrami devant le Tribunal pénal international”, annonce Brahim Hajjam, son président.






Enlèvement. Le cas des civils

Une centaine de civils marocains ont connu les affres de la détention à Tindouf au même titre que les militaires. Il s'agit essentiellement d'employés du bâtiment, des transports et de la fonction publique, kidnappés par les séparatistes lors d'incursions au-delà des lignes marocaines. “Nous n'avons pas été protégés par notre statut de civil. Les geôliers nous traitaient aussi durement que les militaires”, raconte Mohamed Lamani, un électricien enlevé en 1980 avec sept autres passagers d'un car reliant Tata à Agadir. Une fois rapatriés au Maroc, les civils découvrent que leur parcours du combattant n'est pas fini pour eux. “Leur traitement a été encore plus scandaleux que pour les militaires”, dénonce Brahim Hajjam de l'Association nationale des fils des martyrs et des disparus du Sahara marocain. Après leur débriefing sur la base d'Agadir, ils ont été lâchés dans la nature avec 10 000 DH et un ticket de bus en poche. Sans couverture médicale, sans revenu fixe, chacun a survécu comme il a pu. Lamani et deux de ses camarade ont logé pendant des mois dans les sous-sols du Complexe Mohammed V à Casablanca, avant d'être secourus par des bienfaiteurs. Les autorités ont réagi dernièrement en accordant à l'ensemble des civils libérés des agréments de taxi. Une compensation dont ils ne se contentent pas : “Nous voulons être indemnisés par l'état. Si le Polisario a réussi à nous kidnapper sur le territoire national, c'est parce que le Maroc a été incapable de nous protéger en tant que citoyens”, peste Lamani.

source:telquel

http://www.telquel-online.com/313/couverture_313.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Sam 8 Mar - 13:07

en effet, c'est une honte d'avoir utiliser les soldats prisonnier comme pression politique pour dégrader l'image du Polisario, une honte de n'avoir pas essayé millitairement de les récupérer qu'ils soit en algerie ou pas là n'est pas la question, il s'agit d'honneur, il s'agit de dire aux soldats qui donnent leur vie pour la patrie quelle a une valeur.
quand je pense que tout les soldats américains sont assuré de voir rapparier leur corps au usa si ils sont mort en etrangé... et cela dure encore auj une unité spéciale parcours le monde pour récupérer leur squelette. alors oui on me dira qu'on a pas les mêmes moyens mais c'est pas cela que je demande, que nos soldats soit plus respecté et pas que par des paroles...
Revenir en haut Aller en bas
ANTI_POLISARIO
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 337
Inscrit le : 14/05/2007
Localisation : tindouf
Nationalité : Maroco-Canadien

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Sam 8 Mar - 15:12

c'etait a l'epoque de hassan II mais maintenant les regles sont changer avec mohamed 6
Revenir en haut Aller en bas
ANTI_POLISARIO
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 337
Inscrit le : 14/05/2007
Localisation : tindouf
Nationalité : Maroco-Canadien

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 10 Mar - 15:06

Revenir en haut Aller en bas
ANTI_POLISARIO
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 337
Inscrit le : 14/05/2007
Localisation : tindouf
Nationalité : Maroco-Canadien

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 10 Mar - 15:12

la meilleurs réaction contre les polizbel Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 10 Mar - 17:08

ANTI_POLISARIO a écrit:

assabah ils devraient s'inscrire sur notre forum avant de dire n'importe quoi et d'induire en erreur des milliers de lecteurs !!!

quelques perles:

mirage f-5
helicoptere defender flyer

Revenir en haut Aller en bas
MW
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 1608
Inscrit le : 03/03/2007
Localisation : chez moi
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 10 Mar - 17:17

vaut mieux de chercher plus d'informations concerant cet événement.

a vous de jouer messieurs !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 10 Mar - 21:57

CIVIL a écrit:
ANTI_POLISARIO a écrit:

assabah ils devraient s'inscrire sur notre forum avant de dire n'importe quoi et d'induire en erreur des milliers de lecteurs !!!

quelques perles:

mirage f-5
helicoptere defender flyer


L'important est là Wink
Le lecteur s'en fiche de savoir le modèle exacte de l'avion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mer 12 Mar - 0:26

Citation :
Une centaine de mauritaniens rallient le Maroc en se déclarant sahraouis
La crise couve entre Nouakchott et Rabat


Redoutant que le phénomène de ralliement des Mauritaniens au Maroc ne prenne de plus grandes proportions, le gouvernement de Zeine Ould Zeidane a tenu une réunion pour se pencher sur la situation, qui pourrait représenter un danger pour le pays et provoquer une crise avec Rabat, laquelle a exploité l’événement à son profit dans le cadre du conflit du Sahara occidental. Il y a une semaine, une centaine de Mauritaniens avec à leur tête Hamada Ould Derouich, l’ancien directeur du port de la capitale économique du pays, Nouadhibou, se sont rendus au Maroc, où ils ont annoncé leur “retour à la mère patrie” affirmant qu’ils étaient Sahraouis. Cet événement a constitué une véritable onde de choc à Nouakchott, où un chaud débat oppose les pro-Marocains et les partisans de la Mauritanie État-Nation.
C’est le fait que le chef de file de ce mouvement de ralliement au Maroc ait estimé que cette première vague sera suivie par plusieurs autres qui a suscité la crainte des officiels mauritaniens, au point où le gouvernement dirigé par Zeine Ould Zeidane a consacré une réunion à cette question. Certains cercles ne cachent pas leur déception et n’hésitent pas à affirmer que “le Maroc qui a avalé les Sahraouis, ne ratera pas l’occasion de se mettre sous la dent les Mauritaniens”. Devant la dangerosité de ce phénomène, le cabinet du Premier ministre a décidé de lancer une campagne d’informations intelligente et dans le calme pour mettre en garde contre les risques du renoncement à la nationalité. Un haut responsable mauritanien n’a pas caché dans des déclarations au journal londonien Al-Quds al-arabi, la hantise des autorités locales de voir d’autres “citoyens emprunter la voie du groupe de Hamada Ould Derouich pour se rendre au Maroc à la recherche de meilleures conditions de vie”. La même source a accusé le président du Conseil royal des affaires sahraouies (Corcas), Khalilhenna Ould Rachid, d’être l’exécutant de cette opération d’“achat de consciences”. Dénonçant ce phénomène, le journal mauritanien Al Alam a mis en garde contre l’éventualité que le premier départ ne fasse tâche d’huile, car indiquant être en possession d’informations faisant état qu’un autre groupe prépare depuis quelques jours une équipée similaire. Cette publication n’a pas manqué de faire le lien avec la proposition d’autonomie de Mohammed VI pour le Sahara occidental, qui fait miroiter une vie meilleure à ceux qui veulent bien s’y installer. Le journal s’est interrogé sur le silence des autorités mauritaniennes, car selon elles “le ralliement de Mauritaniens au vu et su de tout le monde à un autre État, soulève beaucoup de questions” et l’opinion publique locale attend une position officielle du gouvernement.

source : http://www.liberte-algerie.com/edit....t%20et%20Rabat
Revenir en haut Aller en bas
kaidow
Caporal
Caporal


messages : 103
Inscrit le : 15/01/2008
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mer 12 Mar - 1:48

À quelques jours du quatrième round des négociations maroco-sahraouies

Démonstration de force de Rabat près de Tifariti

Par :Abdelkamel K.

Sous le commandement du général de corps d’armée, Abdelaziz Benani, et avec la participation des corps de l’aviation, la marine et des forces terrestres, des manœuvres militaires marocaines se déroulent depuis hier à Ousserd, pas loin de Tifariti, ville objet d’un contentieux entre le Maroc et le Front Polisario.

Citant des sources bien informées, le journal marocain As Sabah a annoncé, dans son édition de lundi dernier, que le général de corps d’armée, Abdelaziz Benani, devait arriver le même jour à Dakhla, dans les territoires sahraouis occupés par le Maroc, pour s’enquérir de l’état d’avancement des préparatifs des manœuvres militaires. Celles-ci devaient débuter, hier, à Ousserd, une localité proche de Tifariti, ville qui se trouve à l’extérieur du mur construit par Rabat, avec l’aide des États-Unis et d’Israël, pour faire face aux incursions du Front Polisario.

Tous les corps des forces armées royales devaient prendre part à ces manœuvres. Selon la même source, des avions mirages de types F1 et F5, ainsi que des hélicoptères de marque The Finder Flyer et Gazelles ont atterri à Dakhla, où deux frégates de la marine royale avaient également accosté.

Deux mille cinq cents hommes, dont des pilotes d’avions de combat, des experts du génie militaire et des officiers du renseignement militaire participent à ces manœuvres, apprend-on également. Cette démonstration de force a été précédée, samedi dernier, par des entraînements auxquels ont pris part des avions de combat, qui ont décollé de l’aéroport militaire de Dakhla. Des soldats de la deuxième section de la marine royale de Arkoub ont été déplacés vers la région de Mehiziz, proche de la frontière avec la Mauritanie, pour prendre part à ces manœuvres.

Celles-ci ont fait l’objet d’une réunion présidée par le général Benani lundi dernier au siège du commandement général de la zone militaire du Sud avec la participation de tous les chefs des unités des FAR. Ont aussi pris part à cette rencontre, le général Ahmed Abou Taleb et Yacine Mansouri, le directeur général de la Direction des études générales et de la documentation, pour discuter en profondeur des manœuvres.

Cette réunion a été précédée une semaine auparavant par une autre à Rabat entre le général Abdelaziz Benani et le général Hosni Benslimane, le puissant patron de la Gendarmerie royale marocaine. Quelle interprétation peut-on donner à cette opération militaire, si ce n’est une démonstration de force à l’approche du quatrième round des négociations entre le Maroc et le Front Polisario, qui doit avoir lieu à partir du 16 mars prochain à Manhasset, près de New York. En effet, c’est le seul sens que peuvent avoir ces manœuvres, qui ont lieu près de la ville de Tifariti, laquelle fait l’objet d’un contentieux entre les deux parties.

Ce litige a failli prendre d’autres proportions, après la dernière visite du président sahraoui à Tifariti, qui a engendré une menace directe du Maroc, par la voix de son ministre des Affaires étrangères, de recourir à tous les moyens pour ramener cette ville sous sa souveraineté.

Ceci étant, c’est un nouveau coup qui est porté au processus de négociations, auquel le secrétaire général des Nations unies et son envoyé personnel pour le Sahara occidental accordent peu de chances de succès en affichant publiquement leur pessimisme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mer 12 Mar - 7:28

Elmex a écrit:
Citation :
Une centaine de mauritaniens rallient le Maroc en se déclarant sahraouis
La crise couve entre Nouakchott et Rabat

http://www.liberte-algerie.com/edit....t%20et%20Rabat

Laughing Laughing Laughing

belle tentative

seulement le maroc n´est pas con pour prendre des mauritaniens,car les officiels marocains ont fouillé dans toute leur abre genealogique depuis decembre dernier Laughing Laughing

c´est une pratique habituelle avant chaque "retour" a la mere patrie qui se fait par les ambassades marocaines et la DGED

pas de sahraouis egarés,pas de maroc!!

ils veulent vehiculer un message faux comme quoi ce ne sont que des mauritaniens qui vont la bas...

donc pas de propagande anti-marocaine ici elmex,merci!
Revenir en haut Aller en bas
Romeoh
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1262
Inscrit le : 15/03/2007
Localisation : Ideosphere
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mer 12 Mar - 11:07

Citation :
The Finder Flyer
Gros fou rire, vraiment bons ces journalistes.
Si les mauritaniens ne veulent pas rester chez eux, ils peuvent toujours demander un ratachement au Maroc et devenir un Etat federal Wink

_________________
Lead me, follow me or get out of my way.

http://fr.youtube.com/watch?v=V_M4o8uenUU
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mer 12 Mar - 13:39

non merci,je suis contre,a chacun mhaynou!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Mer 12 Mar - 16:08

yakousa a écrit:
Elmex a écrit:
Citation :
Une centaine de mauritaniens rallient le Maroc en se déclarant sahraouis
La crise couve entre Nouakchott et Rabat

http://www.liberte-algerie.com/edit....t%20et%20Rabat

Laughing Laughing Laughing

belle tentative

seulement le maroc n´est pas con pour prendre des mauritaniens,car les officiels marocains ont fouillé dans toute leur abre genealogique depuis decembre dernier Laughing Laughing

c´est une pratique habituelle avant chaque "retour" a la mere patrie qui se fait par les ambassades marocaines et la DGED

pas de sahraouis egarés,pas de maroc!!

ils veulent vehiculer un message faux comme quoi ce ne sont que des mauritaniens qui vont la bas...

donc pas de propagande anti-marocaine ici elmex,merci!

Moi propagande tu rigole ou quoi ?
Je dénonce haut et fort leurs propagande moyenâgeuse plutôt, c'est vraiment une presse zéro. Si j'ai mis l'article c'est pour vous montrez a quelle point la presse zéro s'emballe et invente des choses clown
Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
ANTI_POLISARIO
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 337
Inscrit le : 14/05/2007
Localisation : tindouf
Nationalité : Maroco-Canadien

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Jeu 13 Mar - 16:44

MoroccanWing a écrit:
vaut mieux de chercher plus d'informations concerant cet événement.

a vous de jouer messieurs !
malheureusement il ya pas d'information officielles
mais le chef de polisario a bien indiquer que les FAR on proceder a des manoeuvres militaire au sahara ;dans une lettre adressée a ban ki moon
Revenir en haut Aller en bas
ANTI_POLISARIO
Adjudant
Adjudant
avatar

messages : 337
Inscrit le : 14/05/2007
Localisation : tindouf
Nationalité : Maroco-Canadien

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Jeu 13 Mar - 16:45

السيد بان كي مون،
الأمين العام للأمم المتحدة،
نيو يورك
بئر لحلو، 13 مارس 2008
السيد الأمين العام،
منذ عدة أسابيع، شرع جيش الاحتلال المغربي في تحركات مكثفة، مثيرة وغير مأولوفة، في الأراضي التي يحتلها من الصحراء الغربية، تمثلت في جلب الأسلحة المتطورة والمتنوعة، بكميات كبيرة، من خارج المملكة المغربية ومن داخلها، ونقلها إلى عدة مواقع للقوات المغربية.

إن عملية تسليح وتحريك الجيش المغربي لا تزال متواصلة، حيث تجري الآن مناورة عسكرية ضخمة في الأجزاء الجنوبية المحتلة من الصحراء الغربية، والتي يطلق عليها الجيش المغربي " قطاع وادي الذهب".

وتشارك في هذه المناورة قوات برية وبحرية وجوية، في مواقع مختلفة، مثل آوسرد والداخلة، التي لم يـُـعرف مطارها، طوال فترة الحرب المسلحة، بكونه قاعدة لانطلاق الطائرات المقاتلة، إلا أنه امتلأ هذه المرة بهذه الطائرات وطائرات الاستطلاع والطائرات العمودية.

كما أن القطاعات الأخرى للقوات المغربية في الصحراء الغربية المحتلة تشهد تحركات محمومة تحمل، دون شك، نوايا وخلفيات عدوانية، وتعكس بجلاء إرادة حقيقية لدى الحكومة المغربية لتصعيد عسكري في المنطقة، يتناقض تماماً مع إرادة السلم والحل العادل التي تتحلى بها جبهة البوليساريو والشعب الصحراوي، وهو الحل السلمي الذي تسعى الأمم المتحدة لتجسيده على أرض الواقع منذ 1991.

وإضافة إلى ذلك، وعلى محور آخر، تتم الآن عملية تجميع للقوات المغربية، وبأعداد ضخمة، مدعمة بوسائل متطورة، في منطقة الزاك، في جنوب المغرب، والتي تحد الصحراء الغربية شمال شرقي مدينة السمارة المحتلة.

وإذا أضفنا إلى ذلك ما تقوم به الحكومة المغربية من ممارسات قمعية وحشية وانتهاكات جسيمة لحقوق الإنسان، وبوتيرة متصاعدة، خصوصاً منذ 21 ماي 2005، بحق المواطنات والمواطنين الصحراويين العزل الأبرياء في الأرض المحتلة وجنوب المغرب، وما تفرضه من حصار على تلك الأراضي، ومنعها للمراقبين المستقلين من دخولها، وتراجعها عن التزاماتها الدولية مع الأمم المتحدة، وخصوصاً رفضها لتنظيم استفتاء تقرير المصير، فإننا نجد أنفسنا أمام حقيقة خطيرة وهي أن هذه الحكومة المغربية تشن حرباً فعلية ضد الشعب الصحراوي وضد الأمم المتحدة وضد مقتضيات الشرعية الدولية.

السيد الأمين العام،
ونحن نتساءل، بقلق وانشغال، عن أغراض ونوايا الحكومة المغربية، فإننا نلفت انتباهكم إلى خطورة هذا التصعيد الجديد، المتناقض مع أجواء الجهود الأممية الحالية، وتوجه طرفي النزاع للشروع في الجولة الرابعة من المفاوضات المباشرة، في مانهاست بالولايات المتحدة الأمركية، والتي تهدف إلى تمكين شعب الصحراء الغربية من ممارسة حقه في تقرير المصير.

ومن هذا المنطلق، نوجه إليكم نداءً عاجلاً للعمل من أجل وضع حد لهذه الاستعدادات المريبة وتوقيف الحكومة المغربية فوراً عن جلب الأسلحة الفتاكة والجيوش الجرارة إلى الصحراء الغربية، الواقعة تحت إشراف ومسؤولية الأمم المتحدة، في انتظار الحل العادل النهائي للنزاع، خدمة للأمن والسلام والاستقرار في المنطقة.

وتقبلوا، السيد الأمين العام، أسمى آيات التقدير الاحترام

محمد عبد العزيز،
الأمين العام لجبهة البوليساريو
Revenir en haut Aller en bas
MW
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 1608
Inscrit le : 03/03/2007
Localisation : chez moi
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Jeu 13 Mar - 18:55

merci ANTI-POLISARIO, je vous incite à mieux fouillier les sites polisariens en quéte d'autres detailles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Jeu 13 Mar - 19:25

ANTI_POLISARIO a écrit:
MoroccanWing a écrit:
vaut mieux de chercher plus d'informations concerant cet événement.

a vous de jouer messieurs !
malheureusement il ya pas d'information officielles
mais le chef de polisario a bien indiquer que les FAR on proceder a des manoeuvres militaire au sahara ;dans une lettre adressée a ban ki moon

quotidienement,il y a pas mal de mouvements de c-130,cn-235 ainsi que de king air 350 et des puma des fra que je peut voir evoluer dans le ciel,ce qui est inhabituel pour la plate forme de bensergao dont l'axe de depart est pres de chez moi

donc les manoeuvres sont importantes,j'ai hate de voir ca a la tv...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Jeu 13 Mar - 20:47

CIVIL les manoeuvres débute demain ?
Revenir en haut Aller en bas
scorpion-rouge35
Victime
Victime


messages : 466
Inscrit le : 20/02/2007
Nationalité : Algerie

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Jeu 13 Mar - 23:45

Citation :
ENCADRE Bouteflika - Les liens avec Paris sont à approfondir

ALGER, 12 mars (Reuters) - Les relations entre l'Algérie et la France se sont améliorées ces dernières années sans avoir donné pour le moment "leur pleine mesure" et "(...) recèlent encore de grandes potentialités que nous nous devons d'exploiter", déclare mercredi le président Abdelaziz Bouteflika dans un entretien à Reuters.

Ces relations "(...) ont connu une évolution et un approfondissement indéniables depuis 2000 ...", ajoute le chef de l'Etat algérien, qui mentionne le président français Jacques Chirac, au pouvoir de 1995 à 2007, ainsi que son successeur, Nicolas Sarkozy, qui, relève-t-il, "(...) s'est rendu deux fois en Algérie en à peine six mois".

Bouteflika poursuit: "Bien que remarquables, ces évolutions n'ont pas encore donné leur pleine mesure et nos relations recèlent encore de grandes potentialités que nous nous devons d'exploiter".

Interrogé sur les relations, délicates, entre l'Algérie et son voisin marocain ainsi que sur le conflit du Sahara occicdental, le président n'exclut pas une réouverture de la frontière algéro-marocaine "(...) lorsque seront levés tous les obstacles qui l'empêchent actuellement".

Il estime, à l'approche d'une quatrième série de pourparlers directs, le 16 mars aux Etats-Unis, entre Rabat et le Front Polisario, que "(...) les deux parties en présence (...) n'ont pas encore épuisé toutes les possibilités qu'offre la négociation (...)".

"Je ne veux pas penser à une reprise des hostilités entre le Maroc et le Front Polisario, qui représenterait une évolution dangereuse et dramatique pour l'ensemble de notre région", dit-il./JLF

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 14 Mar - 8:41

Elmex a écrit:
CIVIL les manoeuvres débute demain ?
non,depuis lundi deja
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 14 Mar - 9:21

non civil,ils ont debuté mardi Wink

avez vous remarquez l´amour entre pokimoun et marrakchi,il lui a ecrit 4 lettres en une semaine,il n´a rien a faire le pauvre sous sa tente Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 14 Mar - 19:40

Espérons que des journalistes soit présent bounce
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 14 Mar - 19:55

Une lourde facture pour le royaume chérifien


le coût du conflit du Sahara occidental est énorme pour le Maroc, qui ne dispose pas d'une manne pétrolière et gazière comme l'Algérie, souligne Fouad Abdelmoumni, économiste et membre de l'Association marocaine des droits de l'homme (AMDH). De 200 000 à 360 000 militaires marocains seraient mobilisés pour la défense de ce territoire. Outre leur solde, il faut compter les frais de logistique, d'infrastructures, de fonctionnement, etc. Soit 1 milliard de dollars par an ou 2 % du PIB du royaume, selon les estimations de M. Abdelmoumni.

Les coûts civils (subventions octroyées au Sahara occidental, créations de postes dans la fonction publique, défiscalisation, investissements non productifs, etc.), s'élèveraient à plus de 750 millions de dollars par an, évalue M. Abdelmoumni.

Mais le manque à gagner - en l'absence d'un bloc économique maghrébin capable de faire face, avec ses 75 millions de consommateurs, à l'Union européenne - est ce qui grève le plus lourdement le budget du Maroc : 1,5 milliard de dollars.

Quant au prix politique du Sahara, il serait "multiforme". La corruption et les moyens de l'Etat ont été, estime Fouad Abdelmoumni, "érigés en moyens d'acquisition des sympathies des Sahraouis et des pays amis". Et parce qu'il est décrété "cause sacrée" par la monarchie depuis trente ans, le problème du Sahara occidental paralyse les partis politiques marocains.

Florence Beaugé
Article paru dans l'édition du 15.03.08.

source:lemonde
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités du Sahara Marocain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 23 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» inondations au sahara
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Pain marocain de Coco
» Actualité des Années 60

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: