Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités du Sahara Marocain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
AuteurMessage
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 20 Juil 2009 - 14:51

Et un de plus cheers Et sur le continent des Chavez et compagnie, svp
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 20 Juil 2009 - 15:02

en quoi ca c´est important please No

faut passer a l´action,paraguay ou pas paraguay,une seule valise dans les toilettes et c´est le retrour du "droit a l´autoflagelation...heu determination" pardon

faut jouer sur le front interne pour etre credible sur le front externe,on ne fait que passer des couches dessus,mais a chaque pluie le lack se depaint
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 20 Juil 2009 - 15:12

Yakuza a écrit:
en quoi ca c´est important please No

faut passer a l´action,paraguay ou pas paraguay,une seule valise dans les toilettes et c´est le retrour du "droit a l´autoflagelation...heu determination" pardon

faut jouer sur le front interne pour etre credible sur le front externe,on ne fait que passer des couches dessus,mais a chaque pluie le lack se depaint
+1
Rien à ajouter
Revenir en haut Aller en bas
Leo Africanus
General de división (FFAA)
General de división (FFAA)


messages : 1891
Inscrit le : 24/02/2008
Localisation : Haiti
Nationalité : Guinea
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 20 Juil 2009 - 15:20

Yakuza a écrit:
en quoi ca c´est important please No

faut passer a l´action,paraguay ou pas paraguay,une seule valise dans les toilettes et c´est le retrour du "droit a l´autoflagelation...heu determination" pardon

faut jouer sur le front interne pour etre credible sur le front externe,on ne fait que passer des couches dessus,mais a chaque pluie le lack se depaint

Parfait Yak. Et c'est a tous les niveaux, non seulement pour la question du Sahara.

C'est ca que j'appele le vrai developement, si les gens arrive a croire et avoir foi envers l'administration atous ces niveaux, le developement economique vient de la main.
Revenir en haut Aller en bas
Bichita
2eme classe
2eme classe


messages : 14
Inscrit le : 14/07/2009
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 20 Juil 2009 - 15:25

Le fait d'avoir la reconnaissance de plusieurs pays est quand meme important question légitimité. Si on en venait un jour à élever ce litige devant la Cour Internationale de Justice, ou devant un tribunal arbitral, croyez moi l'adhésion d'un maximum de pays à la politique gouvernementale marocaine est capitale.
Apres il est vrai, que ça reste "secondaire", et que l'essentiel cest d'avancer pour regler la situation en interne. Reste à savoir comment. Il me semble que toutes ces négociations ne meneront à rien, dans le mesure où les interêts en jeu sont complétement en contradiction.
Que peut on faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 20 Juil 2009 - 15:30

Bichita a écrit:
.
l'essentiel cest d'avancer pour regler la situation en interne. Reste à savoir comment. Il me semble que toutes ces négociations ne meneront à rien, dans le mesure où les interêts en jeu sont complétement en contradiction.
Que peut on faire ?
Entamer au plus tôt la politique de régionalisation dans les provinces du sud, sans attendre, sans perdre la moindre minute Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Bichita
2eme classe
2eme classe


messages : 14
Inscrit le : 14/07/2009
Localisation : Paris
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 20 Juil 2009 - 22:48

Mais en quoi cette politique va apaiser les tensions locales et faire taire le polisario ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Lun 20 Juil 2009 - 23:02

Bichita a écrit:
Mais en quoi cette politique va apaiser les tensions locales et faire taire le polisario ?

c'est une politique de fait accompli, pour prouver que le plan marocain est réalisable, ça n'a pas pour but de calmer le polisario.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Sam 25 Juil 2009 - 17:45

Citation :

Une délégation d'ambassadeurs s'enquiert des avancées socio-économiques de la région de Oued-Eddahab-Lagouira



Dakhla - Une délégation d'ambassadeurs accrédités à Rabat a entamé vendredi soir une visite de trois jours à Dakhla pour s'enquérir des grandes réalisations socioéconomiques accomplies dans la région de Oued- Eddahab-Lagouira et des efforts soutenus déployés en matière de développement dans la région.

La délégation est composée des ambassadeurs et chefs de mission de la République démocratique du Congo, du Bénin, du Cameroun, du Vietnam, de Malte, de la République de Corée et le chargé d'Affaires de l'ambassade de la République de Corée.

Lors de cette visite, organisée à l'initiative de la revue "Diplomatica", les membres de la délégation, qui se montrent enthousiastes d'effectuer cette tournée dans les provinces du sud du Royaume, auront l'occasion de découvrir et d'apprécier les énormes potentialités que recèle la région de Oued- Eddahab-Lagouira.

Cette visite, la 4ème du genre organisée par "Diplomatica", sera aussi une occasion pour les diplomates étrangers de s'informer des grands chantiers réalisés dans cette région qui connaît un développement sans précédent et offre d'importantes opportunités d'investissement notamment dans les secteurs de la pêche maritime, du tourisme, de l'élevage et de la serriculture .

Au cours de son séjour dans la région, la délégation devra aussi visiter plusieurs projets de développement, dont le nouveau port de Dakhla, la zone industrielle portuaire, des unités de congélation des produits de la mer, une station de dessalement des eaux de mer, des installations de serriculture, des fermes d'élevages d'autruches ainsi que plusieurs autres sites touristiques.

En vue d'attirer davantage d'investissements nationaux et étrangers dans le cadre d'une vision stratégique de développement intégré, les autorités publiques de la région ont mis en place des mesures incitatives pour faciliter les procédures administratives aux hommes d'affaires désirant lancer des projets à forte valeur ajoutée.

MAP
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur


messages : 6031
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Jeu 30 Juil 2009 - 17:18

Citation :
Ralliement au Maroc d'un membre influent du polisario

Tanger - Un membre influent du polisario qui compte parmi les fondateurs du mouvement séparatiste et qui occupait jusqu'à son retour à la mère-patrie, les fonctions de ministre-conseiller à la présidence de la soi-disant RASD, a regagné le Maroc, aggravant les dissensions internes dans les rangs des séparatistes.

Natif de Dakhla en 1951, Ahmeddou Souilem, qui est originaire de la tribu Ouled Dlim Tagaddi, répond ainsi à l'appel Royal "la patrie est clémente et miséricordieuse" de feu SM le Roi Hassan II, étant convaincu que l'offre d'autonomie pour les provinces du sud est l'unique solution pour libérer les populations séquestrées dans les camps de Tindouf du calvaire dans lequel elles sont plongées depuis plus de trois décennies.

Fils de feu Souilem Ould Abdallah, un cheikh influent des Ouled Dlim qui a été par ailleurs l'ex-maire de Dakhla sous l'administration espagnole, a fait ses études primaires et secondaires à Dakhla, avant d'être recruté par l'administration espagnole en qualité d'auxiliaire administratif et cheikh de sa tribu, postes qu'il a occupés jusqu'en 1975, date à laquelle il a rallié les séparatistes du Polisario.

Membre fondateur du Polisario et natif du Sahara sous domination espagnole, Ahmeddou Souilem a occupé d'importantes fonctions au sein du mouvement séparatiste, une promotion liée directement au prestige de sa famille. Il a été ainsi membre du Comité des relations extérieures du bureau politique, puis ensuite représentant du Polisario en Guinée-Bissau, à Panama, en Angola et en Iran, avant d'être désigné responsable du département chargé des "colonies sahraouies en Mauritanie".

Il a également représenté les séparatistes au sein de l'ex-commission d'identification de la Minurso, qui a siégé notamment à Dakhla, en mars 1995.Il s'est démarqué de la direction du polisario, au lendemain du X-ème congrès (1999), après qu'il ait manifesté son désaccord avec la stratégie adoptée par Mohamed Abdelaziz à l'égard du dossier du Sahara marocain.

Ayant intégré un mouvement d'opposition à Mohamed Abdelaziz, il quitte les camps de Tindouf pour s'installer dans la région de Mijek, zone située à l'est de la ligne de défense au Sahara marocain. En octobre 2003, à l'occasion du XIème congrès, il réintègre la direction du polisario et est nommé ministre-conseiller à la présidence de la pseudo-RASD. Il a été reconduit dans ses fonctions en 2007, lors du congrès suivant, avec pour mission de gérer les relations avec les pays arabes.


Dernière modification 30/07/2009 16:05.
©MAP-Tous droits réservés
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Jeu 30 Juil 2009 - 17:25

tu m´as devancé Evil or Very Mad
tu sera banni pour 5 secondes
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur


messages : 6031
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Jeu 30 Juil 2009 - 17:55

désolé mon général Embarassed
mais pour moi c'est la reprise aprés quelque semaine de vacance Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Jeu 30 Juil 2009 - 18:04

je rigole a sahbi Very Happy
ca me rejouit qu´il y´a des membres comme toi et autres ici qui cherchent et postent en qualité Cool
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Jeu 30 Juil 2009 - 21:37

Abed Al aziz, s'impatiente surrement qu'on lui propose un bon cheque pour qu'il rallie lui aussi la patrie, et arrête sa comédie
Citation :
M. Ould Souilem appelle les Sahraouis à adhérer à la "proposition audacieuse" d'autonomie
Tanger - M. Ahmeddou Ould Souilem, membre fondateur du polisario, qui a regagné mercredi la mère patrie, a appelé tous les Sahraouis, particulièrement ceux des camps de Tindouf, à adhérer au plan d'autonomie, qui constitue une "proposition audacieuse", ouvrant des perspectives prometteuses pour le règlement de la question du Sahara.

Dans une déclaration à la MAP à l'issue de l'audience que SM le Roi Mohammed VI lui a accordée jeudi au Palais Marchane à Tanger, M. Ould Souilem a indiqué que la proposition d'autonomie, initiée par SM le Roi, "mérite d'être soutenue par l'ensemble des Sahraouis, car elle garantit une solution appropriée et logique" au dossier du Sahara.
Cheikh incontesté de la tribu des Ouled Dlim des camps de Tindouf, M. Ould Souilem a précisé que son retour à la mère-patrie traduit son appui fort et sans équivoque au plan d'autonomie.
M. Ould Souilem, qui était jusqu'à son retour au Maroc ministre-conseiller à la présidence de la soi-disant "rasd", a tenu à faire coïncider son retour au Maroc, avec les festivités marquant le 10ème anniversaire de l'accession de SM le Roi au Trône de Ses glorieux ancêtres pour réitérer son allégeance et celle de sa tribu au Souverain.
Membre fondateur du Polisario et natif du Sahara sous domination espagnole, Ould Souilem a occupé d'importantes fonctions au sein du mouvement séparatiste, une promotion liée directement au prestige de sa famille. Il a été ainsi membre du Comité des relations extérieures du bureau politique, puis représentant du Polisario en Guinée-Bissau, à Panama, en Angola et en Iran, avant d'être désigné responsable du département chargé des "colonies sahraouies en Mauritanie".
http://www.map.ma/fr/sections/accueil/m._ould_souilem_appe/view
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6216
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 31 Juil 2009 - 14:27

FAMAS a écrit:
Abed Al aziz, s'impatiente surrement qu'on lui propose un bon cheque pour qu'il rallie lui aussi la patrie, et arrête sa comédie
Citation :
M. Ould Souilem appelle les Sahraouis à adhérer à la "proposition audacieuse" d'autonomie
Tanger - M. Ahmeddou Ould Souilem, membre fondateur du polisario, qui a regagné mercredi la mère patrie, a appelé tous les Sahraouis, particulièrement ceux des camps de Tindouf, à adhérer au plan d'autonomie, qui constitue une "proposition audacieuse", ouvrant des perspectives prometteuses pour le règlement de la question du Sahara.

Dans une déclaration à la MAP à l'issue de l'audience que SM le Roi Mohammed VI lui a accordée jeudi au Palais Marchane à Tanger, M. Ould Souilem a indiqué que la proposition d'autonomie, initiée par SM le Roi, "mérite d'être soutenue par l'ensemble des Sahraouis, car elle garantit une solution appropriée et logique" au dossier du Sahara.
Cheikh incontesté de la tribu des Ouled Dlim des camps de Tindouf, M. Ould Souilem a précisé que son retour à la mère-patrie traduit son appui fort et sans équivoque au plan d'autonomie.
M. Ould Souilem, qui était jusqu'à son retour au Maroc ministre-conseiller à la présidence de la soi-disant "rasd", a tenu à faire coïncider son retour au Maroc, avec les festivités marquant le 10ème anniversaire de l'accession de SM le Roi au Trône de Ses glorieux ancêtres pour réitérer son allégeance et celle de sa tribu au Souverain.
Membre fondateur du Polisario et natif du Sahara sous domination espagnole, Ould Souilem a occupé d'importantes fonctions au sein du mouvement séparatiste, une promotion liée directement au prestige de sa famille. Il a été ainsi membre du Comité des relations extérieures du bureau politique, puis représentant du Polisario en Guinée-Bissau, à Panama, en Angola et en Iran, avant d'être désigné responsable du département chargé des "colonies sahraouies en Mauritanie".
http://www.map.ma/fr/sections/accueil/m._ould_souilem_appe/view

qu il se rallie ou pas , le polz est mort en 91 Exclamation

je m explique...ce qui faisait vivre le polisario, c etait c est coup d eclat contre les far ,les troupes du polz avit de la motivation.

quand le mur a etait finit et que ses attaques provoqué une saigné dans ses rang, la direction a accépté la paix.

d un point de vue tactique c est raisonnable mais pour le morale des troupe c est du suicide.

depuis 91 (18 ans affraid ) a croupir dans les camp a 50° a l ombre en attendant quoi?....walou Exclamation meme prevoire de nouvelles attaques ne le peuve plus . deja en 91 il ne le pouvait plus aujourd hui encore moin....sauf a s essayé a une derniere sorti pour un barroud d honneur .

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 31 Juil 2009 - 14:36

cette fois ca sera le sandwich,cvd ils essairont de monter des attaques hit&run sur le mur aidés par des actions de sabotge a l´interieur,par des "fous prets a mourire",une sorte de terrorisme...mais ca sera sans compter avec les mkhaznia
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6216
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 31 Juil 2009 - 15:06

Yakuza a écrit:
cette fois ca sera le sandwich,cvd ils essairont de monter des attaques hit&run sur le mur aidés par des actions de sabotge a l´interieur,par des "fous prets a mourire",une sorte de terrorisme...mais ca sera sans compter avec les mkhaznia

il peuvent dans des action coordonnées causé quelques degat/pertes a la position attaqué, mais contrairement au passé, sa ne sera pas s en consequence les B.I.M et B.I.P et G.A.R F.R.A les mettront en charpi dés qu il arriveront a la position attaqué ou lors du repli . comme cela fut le cas pendant les attaques en 87 (attaque massive qui fini en deroute pour le polz )

et plus les année passe plus l avancé technologique des FAR s accentue et accentue par la meme l incapacité d attaque du polz

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9326
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 31 Juil 2009 - 16:37

S'ils lancent des attaques, les FAR devront occuper la totalité du terrain et raser tifariti (quitte a construire un mur qui englobera la totalité du sahara). Ainsi ils ne pourront plus lancer d'attaques que depuis l'algerie...ce qui les mettra en porte à faux. Il ne sera plus possible de dire qu'ils ne sont pas parti prenant.
Et puis; lancer une attaque alors qu'un processus diplomatique est en cours, serait suicidaire et les discréditerait.
Bref, ce serait presque une bénédiction pour les FAR !

PGM
Revenir en haut Aller en bas
big boss
Lieutenant
Lieutenant


messages : 755
Inscrit le : 03/04/2008
Localisation : Casablanca, Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 31 Juil 2009 - 16:47

Citation :
Maghreb : Barack Obama et la crise du Sahara occidental

En raison du double activisme effréné de l'Algérie, puissance énergétique, et des lobbyistes pro-Polisario à Washington, le roi du Maroc craignait de voir le nouveau président américain tourner le dos à la politique traditionnelle de son pays dans le dossier du Sahara occidental.

D'où son soulagement après la réception, le 3 juillet 2009, d'une missive de Barack Obama.

Arrière-plan historique de la crise du Sahara occidental

En échange de la garantie de ses intérêts économiques dans la région, la puissance occupante espagnole d'alors a cédé en 1975 la souveraineté sur le territoire du Sahara occidental au Maroc et à la Mauritanie. Mise sous une forte pression militaire des guérilléros indépendantistes du Front Polisario, la Mauritanie a dû évacuer sa part de ce territoire. Le Maroc en a profité pour l'annexer à ses possessions. Privant ainsi le Polisario d'un point d'ancrage dans l'ancienne colonie espagnole.

Fort de l'appui politique, diplomatique, militaire et financier de l'Algérie voisine qui lui donne refuge depuis 1975, le Polisario s'était lancé dans des opérations de guérilla et de propagande contre le Maroc. Un pays où, à l'exception d'une partie de l'extrême gauche, le Sahara occidental est devenu objet du consensus national. Si une partie du mouvement marxiste-léniniste (Ilal Amam) appelait, dès le début des années 1970, à l'organisation au Sahara occidental (sous l'égide de l'ONU) d'un référendum d'autodétermination, pour décider de l'avenir constitutionnel de ce territoire désertique, le reste des forces politiques du pays le considéraient d'ores et déjà comme une partie du pays qui revenait dans le giron de la nation. D'ailleurs, au Maroc, le discours officiel à consommation domestique parle de «Sahara marocain» et non de «Sahara occidental».

Étant insatisfait de la position officielle marocaine, le Polisario a intensifié ses efforts militaires et diplomatiques pour récupérer ce territoire. Aidé du lobbying pétrolier algérien, il a réussi à voir sa «République arabe sahraouie démocratique» (RASD) se faire reconnaître par plusieurs pays non-alignés en Afrique et en Amérique latine. Quelques maladresses marocaines lui ont gagné la reconnaissance d'autres pays, dont l'Afrique du Sud postapartheid. L'accession de cette RASD à l'Organisation de l'Unité africaine (actuelle Union africaine) pousse le Maroc, un pays fondateur, à s'en retirer.

Il fallait attendre l'année 1991 pour voir ces deux belligérants conclure un accord de cessez-le feu. Si le Polisario demeure coûte que coûte attaché à l'option d'un référendum d'autodétermination du peuple du Sahara, la partie marocaine s'y refuse. Au lieu des options d'indépendance (Polisario) et de rattachement du territoire contesté au pays (option marocaine traditionnelle), les Marocains privilégient de nos jours l'option d'une large autonomie sous souveraineté marocaine. Option rejetée par le Polisario. Derrière la rhétorique légaliste de la junte au pouvoir à Alger en faveur d'un référendum se cache en fait une lutte de pouvoir avec le Maroc pour le leadership sur le Maghreb. Avec la naissance à sa frontière Sud d'un nouvel État, le Maroc se retrouverait coupé de sa profondeur saharienne et africaine et deviendrait plus affaibli que jamais, facilitant les ambitions hégémoniques d'Alger. Chose inacceptable pour les Marocains.

Barack Obama face à la question du Sahara occidental

Sur fond d'enlisement de ce conflit, vieux de plus de trente ans, le Maghreb est loin de former l'espace géoéconomique de libre-échange que les Américains appellent de leurs vœux. À la place, le Maroc et l'Algérie demeurent des voisins qui s'ignorent. Si les États-Unis se permettaient dans le passé de faire avec ces «boudeurs», ce n'est plus possible dans la conjoncture actuelle.

Avec l'apparition sur la scène maghrébine d'une «aile» du réseau Al-Qaïda, «Al-Qaïda au Maghreb islamique» (AQMI), et son rayon d'action embrassant le Maghreb et la zone sahélienne du ventre de l'Afrique, la stratégie américaine de lutte antiterroriste se trouve maintenant confrontée à une nouvelle menace globale. Son caractère très dangereux apparaît quand on se rend compte de l'autoritarisme des régimes en place et des inégalités sociales et régionales abyssales dans la distribution des ressources entre les habitants de ces pays. Des facteurs contribuant à favoriser de nouvelles vocations sacrificielles, au nom du combat contre l'injustice et le despotisme. Facteur aggravant: l'absence, par rivalité de puissance, de coopération sécuritaire réelle entre les services maghrébins de sécurité dédiés à la lutte contre les jihadistes.

Pour les États-Unis (dont la lutte contre le terrorisme international et la garantie d'approvisionnement régulier et sécuritaire en énergie sont deux axes essentiels de sa politique étrangère), un Maghreb instable et divisé représente une menace pour ses intérêts stratégiques dans cette région. D'où l'urgence du règlement de l'épineuse question du Sahara occidental, qui cristallise le blocage de la construction du Maghreb.

Une fois élu, le nouveau président américain se trouve l'objet de campagnes de lobbying de la part de groupes favorables à l'une ou l'autre parties en conflit. Ainsi, quatre sénateurs de renom (Russel Feingold, James Inhofe, Edward Kennedy et Patrick Leahy) l’ont récemment appelé à soutenir la démarche référendaire au Sahara occidental. À la satisfaction d'Alger et du Polisario. Mais il fallait compter avec le «lobby Maroc», entre autres, au sein de la Chambre des représentants. Ainsi, le 16 avril, sous le leadership de Gary Ackerman et Lincoln Diaz-Balart, une majorité de représentants démocrates et républicains ont envoyé une lettre au président lui demandant de soutenir l'offre marocaine de large autonomie sous souveraineté marocaine.

Comme il s'agit d'un territoire riche en termes de ressources naturelles, le Sahara occidental représente un intérêt économique d'importance pour le Maroc, l'Algérie et les États-Unis. D’où l’empressement de ces lobbyistes de voir Obama se positionner sur l'avenir de ce territoire. Leur vœu sera exaucé le 3 juillet, jour de réception par Mohammed VI, roi du Maroc, de la missive d'Obama relative notamment à cette question. Une lettre composée d'une façon qui prête à différentes lectures. Dont la nôtre.

Après les salutations et les remerciements d'usage dans les correspondances diplomatiques entre pays alliés, le président américain a planté le décor de sa vision de cette question épineuse..

Armé de son engagement au Caire en faveur d'un nouveau départ pour les relations islamo-américaines, des rapports basés sur le respect mutuel et motivés par la recherche de solution aux conflits en cours dans le monde islamique, le président américain a dit comprendre les préoccupations de son homologue marocain à propos notamment de la question du Sahara occidental. Il a dit souhaiter trouver «l'occasion de discuter avec» lui de cette question et «d'œuvrer ensemble au renforcement de la relation historique entre le Maroc et les États-Unis».

Il a reconnu «l'importance que revêt la question du Sahara occidental pour» son homologue marocain et pour son peule, sans oublier «les populations qui ont souffert à cause de ce conflit». C'est une allusion ici aux populations sahraouies, dont une partie s'est déplacée du côté algérien de la frontière.

Pour la résolution de ce conflit de manière «mutuellement acceptable» et «permanente», Obama pense que «les Nations unies», à travers le mécanisme de «négociations», sont le forum approprié. Tout en exprimant sa confiance dans les talents de négociateur de son compatriote et diplomate Christopher Ross, le représentant spécial de Ban Ki-moon, le secrétaire général des Nations unies, le président américain a exprimé son souhait de le voir «rapprocher les positions des deux parties en conflit» pour mettre en œuvre un processus de paix. Mais il a cherché à rassurer son homologue marocain quant à l'effet que son «gouvernement travaillera avec» le sien, ainsi qu'avec «d'autres parties dans la région», «afin de parvenir à une solution qui réponde aux besoins des populations, en termes de gouvernance transparente, de confiance en l'Etat de droit et d'une administration de justice équitable».

Décidément, la politique étrangère de Barack Obama tranche avec celle de son prédécesseur. Là où George W. Bush multipliait les crises internationales, son successeur est résolu à en trouver des solutions définitives et mutuellement acceptées par les parties en conflit. C'est cette même philosophie qui a transparu dans son message au roi marocain. Il rejoint là la mission de l'envoyé spécial onusien. La seconde tournée régionale de Ross est liée à l'application de la dernière résolution du Conseil de sécurité. Elle cherche à préparer les rencontres informelles précédant le cinquième round de négociations entre le Maroc et le Polisario à Manhasset, dans la banlieue de New York. Avec l'«évolution» de la position traditionnelle de l'ancienne puissance occupante en faveur du Maroc, Rabat ne voit aucun inconvénient à la tenue de ces rencontres informelles.

La lettre de Barack Obama à Mohammed VI représente une démarche inédite pour un président américain. Dans le passé, les locataires de la Maison-Blanche évitaient de parler directement et séparément de la question du Sahara occidental. Ils se contentaient de l'expression de leur adhésion au consensus de New York (siège de l'ONU) à l'effet d'organiser un référendum d'autodétermination de la population sahraouie, sous l'égide onusien. Mais voilà que maintenant le président démocrate exprime son intérêt à sa résolution de manière satisfaisante et définitive.

Deux éléments supplémentaires à relever dans la missive d’Obama. D'abord, l'expression de sa volonté de travailler avec Rabat, ainsi que «d'autres» (et non toutes) parties en conflit. Cela signifie-il que les parties incluses dans la négociation (en plus du Maroc) se réduiraient
comme peau de chagrin? Ou influeraient-elles également l'Algérie (en plus du Polisario)?

Ensuite (et c'est d'importance capitale), pas une fois le mot «référendum» n'a figuré dans la lettre du président américain. Cela signifie-t-il que les États-Unis sont arrivés à la conclusion qu'un tel référendum ne verrait jamais le jour, pour notamment «manœuvres» dilatoires des deux (ou trois) parties en conflit? Cette absence s'expliquerait-elle aussi par les craintes américaines de voir la création d'un nouvel État se solder par l'affaiblissement stratégique de son allié traditionnel marocain et la déstabilisation de toute une région confrontée à la menace terroriste globale?

Mais même si le mot «référendum» n'est pas mentionné dans sa lettre, le démocrate Obama a exigé qu'une solution future soit basée sur les principes de «gouvernance transparente, de confiance en l'État de droit et d'une administration de justice équitable». Ce qui exigerait du Maroc des changements politiques d’ampleur tellurique.

**


La lettre de Barack Obama à Mohammed VI l'a rassuré quant à la position américaine à propos de la question du Sahara occidental. En revanche, certains éléments de cette politique sont de nature à poser certains problèmes pour le fonctionnement du régime monarchique.

http://www.tolerance.ca/Article.aspx?ID=52553&L=en&sc=1
Revenir en haut Aller en bas
http://far-maroc.forumpro.fr/
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6216
Inscrit le : 11/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 31 Juil 2009 - 16:52

PGM a écrit:
S'ils lancent des attaques, les FAR devront occuper la totalité du terrain et raser tifariti (quitte a construire un mur qui englobera la totalité du sahara). Ainsi ils ne pourront plus lancer d'attaques que depuis l'algerie...ce qui les mettra en porte à faux. Il ne sera plus possible de dire qu'ils ne sont pas parti prenant.
Et puis; lancer une attaque alors qu'un processus diplomatique est en cours, serait suicidaire et les discréditerait.
Bref, ce serait presque une bénédiction pour les FAR !

PGM

la zone tampon n a pas etait laissé par hazar mon ami PGM Twisted Evil ! c est justement pour pouvoir les ecraser sans violer le territoire d un etat souverain qui est l algerie qui jouera le joue fourbe de violation de territoire pour salir le maroc dans les instance internationale.

là,... une zone tampon desertique et en ca d attaque, les far les ecrasent...sans consequence diplomatique (et sa a deja etait fait ) Twisted Evil

la communauté internationale nous a pas accordé le droit de poursuite,on a trouvé une maniere de se l accordé (une zone tampon ) pour avoire une marge de temps pour ecraser le polz avant qu il n entre dans sa taniere!

plus les année passe, plus une attaque du polz devient impossible !

les seule option qui reste au polz c est:

-accepter l autonomie
-subir l attente a 50°
-attaquer et se faire aneantir petit a petit a chaque attaque

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12861
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 31 Juil 2009 - 17:06

Citation :
Au Sahara occidental, Dakhla et sa lagune poissonneuse se transforment en vitrine de la réussite du Maroc

Ici on a les yeux tournés vers la Mauritanie bien plus que vers le nord du Maroc. Rabat et Casablanca, à 1 700 km de là, paraissent très loin... Dakhla, ville du Sahara occidental sous administration marocaine depuis trente ans, est aujourd'hui en plein essor. On a peine à reconnaître la grosse bourgade de pêcheurs aux ruelles de sable balayées par le vent qu'elle était il y a quelques années.

C'est à présent une ville large et plate, en chantier de bout en bout, qui s'étale le long d'une lagune de 400 km2. Partout, des immeubles bas, couleur de sable, et une foule de petits commerces : ateliers de réparation, boutiques de vêtements, cafés et restaurants aux enseignes telles que Casa Luis ou La Real, qui rappellent que la région, avant d'être annexée par le Maroc, a été une colonie espagnole sous le nom de Rio de Oro, et que les Canaries ne sont qu'à 400 km à vol d'oiseau.

Dakhla, ex-Villa Cisneros, n'a pas grand charme, mais elle est propre et bien tenue. Les femmes se promènent deux par deux dans les rues, à toute heure du jour et de la nuit, drapées du melhfa, (le vêtement sahraoui traditionnel), mais le visage découvert.

Située sur une péninsule sablonneuse d'une quarantaine de kilomètres, sur le tropique du Cancer, Dakhla est un peu la caverne d'Ali Baba du royaume avec ses 660 km de côte et sa lagune : poulpes, pageots, daurades, langoustes... C'est l'un des endroits les plus poissonneux du monde. Près de 65 % de la production halieutique du Maroc proviennent de là. Arrivant par dizaines de milliers du nord du Royaume, les pêcheurs marocains ont longtemps puisé sans discernement dans ce trésor avant que la crise du poulpe en 2002 sonne le signal d'alarme. Les stocks de ce mollusque si prisé des Japonais se sont brusquement effondrés. Il a fallu adopter une approche très scientifique, limiter les saisons de pêche, et surtout imaginer d'autres secteurs d'activité.

Si le chômage reste élevé à Dakhla (de l'ordre de 16 %), les subventions de tous ordres versées par Rabat, comme partout au Sahara occidental - exonérations de taxes sur le lait, la farine, le sucre, l'essence... - apaisent quelque peu les contestations.

A l'inverse d'El Ayoun, la plus importante des villes du Sahara occidental, Dakhla est peu politisée. Les Sahraouis cohabitent sans tension apparente avec les "Marocains de l'intérieur" comme on les surnomme ici. Mais une certaine amertume de leur part est perceptible. Beaucoup ont le sentiment qu'on vient "piller" leurs richesses et s'estiment spoliés.

Tout est question de tribu, ici comme partout au Sahara occidental. Le fait que les Ouled Dlim, la tribu dominante, entretiennent de longue date de bons rapports avec la monarchie évite que le climat soit conflictuel. En 2005 et 2006, Dakhla n'a cependant pas échappé au mouvement de révolte qui a gagné les principales villes du Sahara occidental et fait craindre une "Intifada" sahraouie.

Des heurts violents se sont produits. Des slogans indépendantistes ont fleuri tandis que surgissaient les couleurs de la République arabe sahraouie démocratique (RASD). La répression des autorités marocaines a été brutale. Mais la tension a fini par retomber. A Dakhla, en tout cas, le pragmatisme l'emporte sur le reste. "Nous ne renoncerons pas à l'identité sahraouie, mais puisque le pouvoir central veut nous garder, sachons en tirer profit !" : tel est, dans l'ensemble, l'état d'esprit.

Le Maroc, il est vrai, met les moyens pour faire de Dakhla la vitrine de sa réussite au Sahara occidental, alors qu'il tente de faire accepter par la communauté internationale un plan d'autonomie excluant toute idée d'indépendance pour les Sahraouis. Entre 2004 et 2009, la ville a bénéficié d'un programme de développement de 100 millions d'euros. Une nouvelle enveloppe de 30 millions d'euros vient de lui être allouée pour les trois années à venir.

Si la pêche et ses produits dérivés continuent de fournir l'essentiel des emplois des 130 000 habitants de la région, l'agriculture prend une place croissante. Quelque 36 000 tonnes de tomates, concombres, melons, salades, notamment, sont produites chaque année. Il ne pleut jamais ici, mais l'importante nappe phréatique permet la culture en serre. "Importante mais pas inépuisable", s'inquiète toutefois Lahcen Mahraoui, chercheur et scientifique qui a organisé, en mai à Dakhla, un colloque consacré à la sauvegarde des espaces sahariens.

Avec son ciel bleu, sa température qui oscille entre 18 et 25 degrés et un vent à décorner les boeufs, Dakhla est destinée à devenir un haut lieu touristique. "Notre problème, c'est de faire connaître la région. Les festivals que nous organisons ici chaque année n'ont pas d'autre but", explique El Mami Boussif, le président de la région.

Lancé il y a trois ans, le festival Mer et désert, qui met l'accent sur la planche à voile et le kite-surf, remporte un succès grandissant. Et un festival international du cinéma s'est ouvert il y a deux ans. Mais la ville peine à suivre le rythme de ses ambitions. "Il y a plein de choses à faire, et elles sont toutes prioritaires !", reconnaît Ahmed Hajji, le directeur de l'agence du Sud qui pilote les projets.

Parmi les urgences : finir les travaux d'assainissement de Dakhla. Déplacer la décharge de la péninsule. Rééquilibrer l'urbanisme, en amenant la ville à se tourner vers l'océan, et pas seulement vers la lagune. Eradiquer le dernier bidonville. Construire un centre de conférence, une école de tourisme. Désenclaver la ville en multipliant les liaisons aériennes...

Comment Dakhla réussira-t-elle à gérer son succès ? Tous les responsables de la région, à commencer par le wali, Hamid Chabar, assurent qu'ils ont à coeur de développer un tourisme durable, qui tiendra compte de l'écologie. "L'avenir de Dakhla, c'est un tourisme de niche, s'intégrant dans le milieu naturel, promet El Mami Boussif. Pas question d'en faire un nouveau Dubaï !"

Par Florence Beaugé, Le Monde

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2009/07/31/au-sahara-occidental-dakhla-et-sa-lagune-poissonneuse-se-transforment-en-vitrine-de-la-reussite-du-maroc_1224628_3212.html#ens_id=1224702

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur


messages : 6031
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Ven 31 Juil 2009 - 22:48

le raliement du conseiller de Abdelaziz a été un coup terrible pour le Polisario preuve s'il en est nos ami de Tindouf on, contrairement a leur habitude, émie un communiqué assez assasin a son encontre, je vous laisse vous régaler

Citation :
RASD/TRAHISON

Le renégat Ahmedou Souelem trahit sa patrie et son peuple

Chahid El Hafed, 31/07/2009 (SPS) Le renégat, Ahmedou Souelem Ahmed Brahim, ancien ministre conseiller, chargé du monde arabe, a "trahi sa patrie et son peuple" en regagnant "l’ennemi" jeudi, a indiqué un communiqué du ministère de l’information, publié vendredi.

Le transfuge "s’est désengagé depuis quelques temps des missions qui lui étaient assignées dans le cadre de son travail et son rendement était devenu négatif durant toute cette période", a souligné le communiqué parvenu à SPS.

La trahison de Ould Souelem "programmée par les services spéciaux marocains pour qu’elle coïncide avec le dixième anniversaire du règne de Mohamed VI, n’apporte rien au bilan piètre, piteux et insignifiant d’une décennie de règne du roi", a ajouté le communiqué.

Par conséquent, et partant des lois de la République sahraouie, le transfuge "a été démis de toutes ses fonctions et sera poursuivi en justice conformément à la législation en vigueur", a-t-on précisé.

En outre, ajoute le communiqué, "il s’agit là d’un non événement, sachant que la trahison a de tout temps accompagné les mouvements de libération nationale étant l’apanage des traître et autres lâches qui monnayent leur patrie et leur peuple", a relevé le texte.

"Superbe, solennel et grandiose, la libération de la patrie est d’autant plus sacrée qu’elle ne sera en rien entachée par la trahison d’Ahmedou Souelem ou autres, tant la mission incombe à tout un peuple, réconforté par la justice et la légalité internationale et qui aboutira nonobstant la trahison des poltrons", a conclu le communiqué. (SPS)

010/090/100 312136 JUL 09

Rien que ca....

Mais comme je l ais dit au dessus le Polisario nous a pas habituer a cela meme lors du retour du commandant Ayoub alors pourquoi ils s'énervent comme ca ?
Cet article va peut etre nous en apprendre un peu plus....

Citation :
Le N° 2 de la diplomatie du Polisario retourne au Maroc
le 31/7/2009 8:20:00 (146 lectures)

Comme nous l’avions annoncé il ya quelques semaines, une première défection d’envergure au sein de rangs du Front Polisario vient d’avoir lieu, et ce, à l’aube de nouvelles négociations informelles entre le Maroc et la guérilla.

La prise est de taille pour le Maroc, puisqu’il s’agit d’un coup double : Ahmeddou Ould Souilem ...

La prise est de taille pour le Maroc, puisqu’il s’agit d’un coup double : Ahmeddou Ould Souilem est à la fois un chef de tribu très influent, mais également ministre-conseiller de Mohammed Abdelaziz, en charge du monde arabe. Tout sourire lors de la fête du trône qui s’est tenue à Tanger le 30 Juillet, et reçu par le roi Mohammed VI, Ahmeddou Ould Souilem a promis des « révélations » importantes dans des prochains jours lors d’une interview accordée à la télévision marocaine. Cette annonce a de quoi rendre fébrile la direction du Front Polisario, car Ould Souilem était au fait de tous les dessous de cette dernière, et a participé aux travaux de l’équipe chargée de mener les négociations de Manhasset, en sa qualité de ministre-conseiller. Joint au téléphone par « Polisario confidentiel », un proche de la direction du Front Polisario a qualifié le ralliement de Ould Souilem de « coup de poignard dans le dos qui tombe au plus mauvais moment ».
Les Front Polisario semble d’ailleurs ne pas avoir réalisé l’ampleur de la défection, car le site web du mouvement de guérilla continue d’afficher Ould Souilem comme membre de la direction et ministre-conseiller. Il faut dire que le webmaster du site Internet a une bonne excuse, il était rivé devant la télévision marocaine par satellite, comme tous les membres de la direction du Front, pour assister aux festivités de la fête du trône, et réaliser que le N°2 de la diplomatie du Polisario est bel est bien retourné au Maroc, son pays…

Source :polisario-confidentiel

et si tot dit si tot fait....

Citation :
M. Ahmeddou Souilem donne une conférence de presse, lundi à Rabat

Rabat - Dans le cadre de ses activités, le Cercle de la presse de l'Agence MAP invite pour une conférence de presse, lundi 3 août à 11 heures, à l'hôtel Tour Hassan à Rabat, M. Ahmeddou Souilem, Membre fondateur du polisario, ministre-conseiller à la présidence de la pseudo-RASD, jusqu'à son retour au Maroc, mercredi dernier.

Cette annonce tient lieu d'invitation pour l'ensemble des journalistes de la presse nationale et internationale.

Ayant représenté le Polisario dans plusieurs pays et, en tant que cheikh, au sein de la commission d'identification (Minurso), M. Souilem, qui appartient à la célèbre tribu Ouled Dlim, a été reçu par SM le Roi Mohammed VI, jeudi au palais Marshan à Tanger.

Souilem, dont le ralliement répond à l'appel Royal "la patrie est clémente et miséricordieuse", est convaincu que la proposition d'autonomie de SM le Roi Mohammed VI est l'unique solution pour mettre un terme aux souffrances des populations marocaines séquestrées dans les camps de Tindouf.

M. Souilem devrait livrer à la presse des déclarations exclusives sur son ralliement au Royaume du Maroc, les conditions de vie dans les camps de Tindouf, les dissensions qui affectent gravement les séparatistes et le désespoir dans lequel sont plongées les populations des campements, dans le sud-ouest algérien.


Dernière modification 31/07/2009 20:23.
©MAP-Tous droits réservés

Donc rendez vous Lundi pour voir ce que nous dira ce chère Souilem et qui rend fou de rage le Polisario
Revenir en haut Aller en bas
big boss
Lieutenant
Lieutenant


messages : 755
Inscrit le : 03/04/2008
Localisation : Casablanca, Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Sam 1 Aoû 2009 - 2:24

Citation :
"trahi sa patrie et son peuple" en regagnant "l’ennemi".....programmée par les services spéciaux marocains....Superbe, solennel et grandiose, la libération de la patrie est
d’autant plus sacrée qu’elle ne sera en rien entachée par la trahison
d’Ahmedou Souelem

Rien a ajouté ,des vrai clowns ou safi ! Ma pensée part au pauvres sahrawis dans les camps qui sont lobotimiser chaque jour par ses discours a la nord coréenne et dieu seul sait que ce qu'on leur met dans leur tête ,on doit sauvez nos compatriotes de ses malades ! On sait tous que les négociations n'aboutiront jamais a rien avec les terroristes qui vivent dans un autre monde que le notre, je suis sur que les Far savent ce qu'ils ont a faire pour tournez la page de ce dossier.

Citation :

bilan piètre, piteux et insignifiant d’une décennie de règne du roi

Merci d'avoir confirmer que "la Caravane passe et les chiens aboient !"

Tiens si on fessait le bilan de ses 33 ans de El marackchi a la tête de la fantasmique et la fantomique pseudo rasd ?
Revenir en haut Aller en bas
http://far-maroc.forumpro.fr/
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Sam 1 Aoû 2009 - 2:32

Ca sent la fin des haricots pour les Polzs Twisted Evil Et depuis bien longtemps déjà. Je crois que la décision d'en finir avec cette affaire tragique vient des Américains, qui multiplient les petits coups fourrés portés aux Polzs et à leurs maîtres à Alger. Il semblerait même que Boutef et les généraux algériens s'en sont rendu compte


Dernière édition par Samyadams le Sam 1 Aoû 2009 - 5:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Blackhawk
Capitaine
Capitaine


messages : 872
Inscrit le : 16/04/2009
Localisation : No Mans Land
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: i   Sam 1 Aoû 2009 - 5:08

Mais meme si on arrive à les battres en politique il va bien falloir les rasè tous comme ça le maroc sera tranquille de cette idèe de RASD plantè dans la tete de quelque jeunes sahraouis par leur parents ou leur amis proche
ou sinon leur appliquè le fameux proverbe " Jewe3 kelbek itb3ek " mais il faudrat bien en etre sur que ce FLEO jamais ne renaitra Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités du Sahara Marocain   Aujourd'hui à 21:39

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités du Sahara Marocain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 39 sur 40Aller à la page : Précédent  1 ... 21 ... 38, 39, 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» inondations au sahara
» Les actualités de la Marine Française
» Mer et marine, toute l'actualité marine.
» Un Marocain part à l’assaut du Kilimandjaro
» Matal Marocain du jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: