Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Sam 4 Juin 2016 - 11:06

Citation :
Sub-Launched Missile IDAS ejected for the first time from Norwegian submerged submarine

The IDAS Consortium, formed by thyssenkrupp Marine Systems and Diehl BGT Defence, has recently conducted the first ejection tr ials with their submarine launched missile systemIDAS (Interactive Defence and Attack System for Submarines) in Northern Norwegian waters. The ULA class submarine HNoMS Uredd of the Royal Norwegian Navy served as the firing platform. While the IDAS system was already successfully test-fired from submarines of the German Navy in the past, this marks the first ejection of the IDAS missile system from a Norwegian submarine.





http://worlddefencenews.blogspot.com/



Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Lun 13 Juin 2016 - 21:05

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Ven 17 Juin 2016 - 15:03

Citation :
Face à une Russie "imprévisible", la Norvège annonce un effort de défense "historique"


Oslo, 17 juin 2016 (AFP) -


Face à une Russie "de plus en plus imprévisible", la Norvège a dévoilé vendredi "le plus gros effort de défense depuis la fin de la Guerre froide" pour moderniser son armée avec de nouveaux avions de combat et sous-marins.

En 20 ans, le pays scandinave, membre de l'Otan, devrait accroître de 165 milliards de couronnes (17,5 milliards d'euros au cours actuel) son budget de la défense, ressort-il d'une loi de programmation militaire présentée par le gouvernement.

"Malheureusement, les circonstances géopolitiques ont sensiblement changé, dans le mauvais sens, ces dernières années", a noté le Premier ministre, Mme Erna Solberg, lors d'une conférence de presse à Oslo.

"Nous avons un voisin de plus en plus imprévisible à l'est qui renforce ses capacités militaires et qui affiche sa volonté d'employer la force militaire comme outil politique", a-t-elle dit en référence à la Russie avec qui la Norvège partage une frontière dans l'Arctique.

La loi de programmation prévoit une remise à niveau de l'armée, avec un effort sur l'entretien des moyens existants et l'achat de nouveaux matériels.

Elle confirme l'achat prévu de 52 avions F-35 (les six derniers devant faire l'objet d'une décision en 2019) et envisage l'achat de quatre sous-marins, un contrat convoité par le français DCNS en concurrence avec l'allemand ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS), tout deux présélectionnés.

De nouveaux avions de surveillance maritime sont aussi prévus pour remplacer six P-3 Orion vieillissants.

Ces dépenses supplémentaires permettront au budget militaire norvégien de s'approcher, sans l'atteindre, de l'objectif de 2% du PIB fixé par l'Otan.

Estimant que "la Défense n'est pas adaptée à la situation géopolitique", Mme Solberg a décrit un "effort de défense historique, le plus gros effort depuis la fin de la Guerre froide".

Il est cependant en-deçà des 180 milliards de couronnes réclamés l'an dernier par le chef d'état-major, l'amiral Haakon Bruun-Hanssen.

Avant que ces projets se concrétisent, le gouvernement de droite doit faire adopter ses propositions au Parlement où il est minoritaire, ce qui ouvre la voie à de possibles amendements.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/13056-face-a-une-russie-qimprevisibleq-la-norvege-annonce-un-effort-de-defense-qhistoriqueq
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Ven 17 Juin 2016 - 17:55

Citation :
Norwegian Government Proposes Historic Defence Spending Increase
(Source: Government of Norway; issued June 17, 2016)



The Norwegian Government today presented a white paper to Parliament describing the Long Term Plan for the Norwegian Armed Forces for the years 2017-2020. The Government recommends a gradual increase in the defence budget over the course of the coming four years to a 2020-level NOK 7.2 billion above 2016-levels, and that over the coming 20 years will see an accumulated total of NOK 165 billion in additional funding for the Norwegian Armed Forces.

“We are looking to strengthen short-term readiness, to invest in future capabilities and to create real long term sustainability. We have to ensure that we, along with our allies, have the means to present a credible deterrent against the use of force. This plan enables us to do just that,” says Norwegian Minister of Defence, Ms. Ine Eriksen Søreide.

Among several measures, the Long Term Plan proposes a series of investments in capabilities of strategic importance that will focus on improving intelligence, situational awareness, survivability and the striking power of the Norwegian Armed Forces. In addition to completing the acquisition of the F-35 Lightning II, the plan recommends an acquisition of four new submarines, to replace the current fleet, replacement of Norway's Maritime Patrol Aircraft, as well as significant investments in modern air defence systems.

The latter will both see the introduction of longer range weapons to Norway's current NASAMS II-system, as well as the acquisition of dedicated long range air-defence systems to protect critical areas.

“Over the past few years the security situation in Europe has deteriorated, reminding us that we cannot take our sovereignty, our rights and our freedoms for granted. This rapid change has also reminded us of another fact, which is that it is too late to prepare for a crisis once it is here. We need to make the right decisions and investments today in order to ensure that we have the capability we need to meet any future threat,” says Ms. Eriksen Søreide.

For the first time the Long Term Plan also incorporates the cost growth of military equipment above and beyond regular inflation as an integral part of its financial planning.

“While every new generation of equipment and technology allows us to do much more than the previous one, that added capability comes at a price. We can no longer accommodate that trend simply by buying fewer platforms or by internal efficiency savings. We cannot have security without sustainability. This plan aims to provide both,” says Norwegian Minister of Defence, Ms. Ine Eriksen Søreide.

The Long Term Plan has now been presented to Parliament, which will consider it after the summer recess


http://www.defense-aerospace.com/articles-view/release/3/174789/norway-plans-historic-defence-spending-increase.html

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Jeu 23 Juin 2016 - 19:26

Citation :
La Norvège envisage d’envoyer ses forces spéciales en Syrie


Posté dans Forces spéciales, Moyen-Orient, Opérations par Laurent Lagneau Le 23-06-2016




Le ministère syrien des Affaires étrangères Damas, cité par l’agence officielle Sana, a condamné, le 15 juin, la présence de forces spéciales françaises et allemandes aux côtés des combattants des Forces démocratiques syriennes, en la qualifiant « d’agression explicite et injustifiée contre la souveraineté et l’indépendance » de la Syrie.

À Berlin, la présence de membres du Kommando Spezialkräfte a été rapidement démentie. « Il n’y a pas de forces spéciales allemandes en Syrie. Cette accusation est fausse », a dit un porte-parole du ministère », a réagi un porte-parole.

Pourtant, outre la France, d’autres pays ont envoyé des forces spéciales en Syrie. La Russie, bien sûr, mais aussi les États-Unis, qui ont d’ailleurs beaucoup communiqué à ce sujet, et le Royaume-Uni. Des commandos britanniques auraient été déployés, selon The Times, dans le secteur d’Al-Tanf, un village situé près des frontières avec la Jordanie et l’Irak, afin d’apporter un soutien « logistique » à un groupe rebelle régulièrement attaqué par l’État islamique (EI ou Daesh). Ce que Londres n’a, jusqu’à présent, ni démenti, ni confirmer.

Sans doute faudra-t-il bientôt compter, dans ce tableau, les forces spéciales norvégiennes. Déjà, en mai, Oslo avait annoncé l’envoi, en Jordanie, de 60 « conseillers » militaires afin de former et d’entraîner des rebelles syriens engagés dans les combats contre l’État islamique. Et, il est désormais question d’aller plus loin.

Au moment de consulter le Parlement pour autoriser ce déploiement, le gouvernement avait fait valoir que ce mandat des forces norvégiennes pourrait être étendu à la Syrie en fonction du concept opérationnel de la coalition et de la situation.

« Les forces locales (hostiles à l’EI) accomplissent davantage de progrès que nous ne l’espérions. Il est par conséquent davantage d’actualité pour les forces de la coalition de les former, de les conseiller et de leur apporter un soutien opérationnel en territoire syrien dans leur bataille contre l’EI », a ainsi expliqué Ine Eriksen Søreide, la ministre norvégienne de la Défense.

La Norvège ne participe pas aux opérations aériennes de la coalition anti-EI dirigée par les États-Unis. En revanche, et outre l’envoi de forces spéciales en Jordanie, et peut-être bientôt en Syrie, elle a déployé une centaine de conseillers militaires en Irak, notamment auprès des combattants kurdes (Peshmergas).

http://www.opex360.com/2016/06/23/la-norvege-envisage-denvoyer-ses-forces-speciales-en-syrie/
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Sam 25 Juin 2016 - 15:34

en anglais

Citation :
Norway could send troops to join coalition forces in Syria
Jun 23, 2016


Norwegian lawmakers have given consent to sending troops to join coalition forces in Syria in the international struggle against Islamic State militants, that reported by THE ASSOCIATED PRESS.

According to the approved government plans, a contingent of some 60 Norwegian soldiers will provide training, advice and operational support for Syrian groups fighting the radical Islamists in the country. Earlier plans only included helping such Syrian forces outside Syrian territory.

After the approval Wednesday, Defense Minister Ine Eriksen Soreide told Norwegian news agency NTB that as progress against IS militants had been better than expected it was “more important that coalition forces must also be able to train, advise and provide operational support to local groups on Syrian territory.”

The Norwegian troops will be deployed later during the summer and will be based in Jordan.





http://defence-blog.com/army/norway-could-send-troops-to-join-coalition-forces-in-syria.html







Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Lun 27 Juin 2016 - 15:35

Citation :
Norwegian Fighter Jets Defend Iceland From Mythical Russian Attack


celand's airspace and near-by swaths of the Barents Sea are being patrolled by Norwegian fighter jets on a daily basis. The goal of this combined NATO effort is yet again to fence off "hostile" Russia.


"The patrols are important to stress that NATO stands united, as well as to signal to the Russians that we are ready to safeguard our defense," NATO's Deputy Supreme Allied Commander Europe Adrian Bradshaw told Norwegian national broadcaster NRK.
What was earlier a purely routine mission has gained momentum following NATO's rhetoric about "aggressive" Russia constantly stepping up its military activity in parts of Europe.

"Russia has taken the initiative in the Northern seas, and now we [NATO] have to show that we have common defense interests," Bradshaw said, citing Russian exercises just outside of Norway.


At present, four Norwegian fighters from airbases in Bodø and on Ørlandet are stationed on Iceland, tasked with monitoring the Atlantic island's airspace and keeping an eye on Russia, a mission that is rotated between various NATO members.
Rune Jakobsen of the Norwegian Armed Forces Operational Headquarters stressed that Russia is using new methods all the time.

"We see an increase in maritime activity and a decline in the use of strategic bombing aircraft. Today, the Russian forces can also get military operations going much faster than before. Now, they can arrive with their whole Northern fleet in only several hours' time. This is challenging for us," Jakobsen said.

According to Jakobsen, the Russians are using a new type of submarines, which speeds up maritime operations. The result is that the Russian naval vessels could, in case of a necessity, show up in waters outside Norway in a few hours' time, without notifying NATO forces.
As Iceland does not maintain an air force, the country was left without the means to patrol its airspace following the withdrawal of the United States Air Force (USAF) from Keflavik Air Base in September 2006. The same year, then-Prime Minister Geir Haarde requested that NATO members police the island's airspace. Remarkably, Haarde denied that the measure was specifically targeting Russian aircraft, stressing that Iceland was on friendly terms with Russia.

http://sputniknews.com/military/20160627/1042011584/iceland-norway-airspace-defense.html
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Ven 1 Juil 2016 - 16:12

Citation :
Norway To Reorganize Defense Spending in Response to 'Unpredictable' Russia
Gerard O’Dwyer, Defense News 7:30 a.m. EDT July 1, 2016


HELSINKI — Norway is on course to pursue a new wave of cost efficiency as part of a broad, long-term investment plan to reorganize its military into a leaner and better equipped front-line force armed with a scaled-up strike capability.

The cost-efficiency drive forms part of a broader and multi-branch capital spending plan that aims to add a greater degree of modern capability, fire power and combat readiness to Norway’s military organization and defense structures.

The level of planned capital investment in the military is the highest by any Norwegian government since the end of the Cold War.

Around $300 million in efficiency-generated savings will be used to ease historic problems of underfunding within core sectors of the Norwegian Armed Forces, including the Army and Navy, in the period 2017-2020.

In terms of achieving savings, the force reorganization will result in the shutdown of some 11 military bases across Norway. Among the closures will be the Norwegian Air Force’s (NAF) Arctic-based Andøya Air Station in northern Norway. Andøya houses the NAF’s 333 surveillance squadron equipped with P-3C Orion aircraft.




http://www.defensenews.com/story/defense/policy-budget/budget/2016/07/01/norway-military-budget-reorganization-armed-forces/86589482/

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Lun 4 Juil 2016 - 17:44

Citation :


Norway and Taiwan join AIM-9X Block II user-community

Gareth Jennings, London - IHS Jane's Missiles & Rockets
04 July 2016



Norway and the Republic of China (Taiwan) are to become the latest nations to upgrade their Raytheon Sidewinder air-to-air missile (AAM) stocks to the latest AIM-9X Block II standard, a US Department of Defense (DoD) contract notification has revealed.

The USD291.75 million contract, awarded to Raytheon on 1 July, covers the initial AIM-9X Block II missiles for Norway and Taiwan, as well as follow-on missiles, training, and support solutions for the US government and other Foreign Military Sales customers.

In all, some 660 Lot 16 missiles are being contracted for the US Air Force (USAF), US Navy (USN), US Army, Japan, Norway, and the Republic of China; as well as training missiles and/or other spare parts for these operators, plus Australia, Belgium, Denmark, Finland, Israel, Kuwait, Oman, Malaysia, the Netherlands, the Republic of (South) Korea, Romania, Saudi Arabia, Singapore, Switzerland, and Turkey. These countries represent the full set of current AIM-9X Block II customers.

Work is expected to be completed in March 2019.










[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Mar 12 Juil 2016 - 11:17

Citation :
DCNS, ThyssenKrupp To Face Off in Norwegian Submarines Bid
Pierre Tran, Defense News 1:26 p.m. EDT July 11, 2016

PARIS — The French naval defense and energy specialist DCNS expects to submit early next year an offer in Norway’s potential tender for attack submarines — a competition that pits the state-controlled naval shipbuilder against German archrival ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS), the newspaper Journal du Dimanche reported.

The Norwegian technical requirements landed three weeks ago, and DCNS aims to respond “early in 2017,” the newspaper reported. “We are once again in competition with TKMS of Germany, which needs this contract to ensure its survival,” DCNS Chairman Hervé Guillou said.

Work on the subs will be “100 percent French,” without a technology transfer, the paper reported.

Oslo, however, has made offset requirements, with the prospective order intended to help continue development of a competent and competitive local defense industry.

http://www.defensenews.com/story/defense/naval/submarines/2016/07/11/dcns-thyssenkrupp-submarine-norway/86948750/





Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Mar 12 Juil 2016 - 11:32

Citation :
La Norvège veut six sous-marins : l'offre de DCNS « début 2017


La Norvège veut six sous-marins : l'offre de DCNS « début 2017 »
Publié le 11/07/2016 18:22
Le constructeur naval français DCNS va faire une proposition à la Norvège « début 2017 » dans le cadre d'un appel d'offres pour la fourniture de six sous-marins, rapporte le Journal du Dimanche.


http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/defense/25872-la-norvege-veut-six-sous-marins-une-offre-de-dcns-debut-2017



Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Lun 8 Aoû 2016 - 16:37

Citation :
Echoes of War: Norway Counting on NATO to Sweep WW2 Mines

Although World War II ended over 70 years ago, its bitter memories continue to haunt the countries that Germany occupied. Thousands of mines were laid out along the coast of Norway during World War II, and in the next two weeks, nine NATO ships will be deployed for a major minesweeping operation off the country's northern shores.



n total, around 15,000 mines are expected to be still lurking in Norwegian waters. Up to 7,000 of them are believed to be left in the waters off Norway's shores north of Bodø. Remarkably, the minefields were laid by both the Allies and the Axis powers.
"There are really a lot of explosives left behind, so we need a comprehensive plan to remove them, and here is where the NATO force will step in, Are Ølberg, the commander and liaison officer in Norway's Armed Forces, told Norwegian broadcaster NRK.

According to Are Ølberg, the places that are earmarked for investigation have earlier been mentioned in historical accounts of WW2, captain's logs or witness reports.

"It may also be possible that fishermen or others have made various discoveries in the area," Ølberg pointed out.

After a mine has been located, a mini-submarine will be sent down to take pictures for documentation. Afterwards, divers will descend to put in an explosive charge, rush to safety and successfully detonate the mine.
The mine-sweeping maneuver commenced at 10 o'clock on Monday at the port of Hammerfest, located just south of the North Cape. After two weeks of activity, ships will call in at the port of Trondheim, whereupon the search along Norway's coast will continue.


http://sputniknews.com/europe/20160808/1044058250/norway-nato-ww2-minefields.html
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Mer 7 Sep 2016 - 16:44

Citation :
Price Wars: Norway's Defense Minister Under Fire Over Costly F-35 Fighter Jets


Norwegian Defense Minister Ine Eriksen Søreide has landed in hot water for supposedly playing down the purchase cost of pricey US-made F-35 fighter jets. Meanwhile, unforeseen and skyrocketing expenses are feared to leave even larger dents in the country's defense, which has become increasingly dependent on NATO.


Previously, the Norwegian parliament gave the green light to spending no less than 81.6 billion NOK (roughly $9.9 billion) on the fighter jets. This sum was determined with a security grade of P85, meaning that there was an 85 percent chance that the final price would fall within the estimated bracket. When questioned by parliament, Søreide indicated the price as 80.2 billion NOK (roughly $9.7 billion), yet provided a security grade of P50, thus tacitly acknowledging the risk of a possible price hike, Norwegian newspaper Dagbladet reported.

According to Olav Torp, professor of the Norwegian University of Science and Technology (NTNU), there is a huge difference between the two figures, which possibly implies extra defense expenditure. The Norwegian defense was therefore left with a 50 percent probability that the overall price tag for the much-debated fighter jets will exceed the frame, set by parliament. During the dispute over the expensive fighter jets, Liberal deputy Ola Elvestuen asked the Defense Minister to "calm down" on her shopping trips to the United States. So far, 22 aircraft have already been ordered. According to him, the purchase of the next 18 jets must be postponed until the Defense Ministry sets things straight. "First we have to get costs under control. Søreide's comparison of P50 and P85 is no trifling matter, as the two figures are not comparable. When P50 seems almost on par with P85, in reality it means a significant cost increase," Elvestuen told Dagbladet, citing risks of the situation spinning out of control amid a strong dollar.

In 2008, Norway chose the F-35 as a successor to replace its outdated fleet of F-16s. In total, Oslo expects to buy 52 F-35 aircraft, of which the first was commissioned in 2012. The first Norwegian F-35s will be stationed in the US, where Norwegian crews will be trained. The first aircraft delivery to Norway is expected to happen in 2017.

In June, the Norwegian government presented its long-term plan for the military update. The biggest priorities were stated as combat aircraft and submarines, at the expense of the army and the national guard, which triggered many angry reactions among high-ranking military officials and security experts for weakening Norway's overall defense potential. Earlier, Norwegian newspaper Klassekampen revealed that Søreide had lost an internal party struggle and was forced to make do with 41 billion NOK (roughly $5 billion) less than she had asked for the fighter jet purchase. Curiously, Søreide defended her choice with fears of an increased dependence on NATO. "When things get more expensive than expected, you end up in a jam, and cuts will occur where possible. After all, it's our army power," Elvestuen said, stressing the need for new artillery and upgraded combat vehicles, as well as preserving both the coastal guard and the national guard.

This is not the first time Ine Eriksen Søreide hasfound herself in trouble. When Norway's Defense Minister proudly presented her defense plan for the next 20 years, it was lauded as a "historic commitment to defense." However, a later survey the by Norwegian newspaper Dagbladet revealed that Søreide's plan in fact entailed less money for defense in comparison with the previous long-term plan the Stoltenberg government had adopted in 2012.

The overall price tag for Søreide's defense plan for 2015-2035 is 12 billion NOK (roughly 1.5 billion) cheaper than Stoltenberg's. Additionally, there is a marked difference in priorities, as Søreide's clearly prioritizes navy and air force above the rest of the military branches.

Read more: https://sputniknews.com/military/20160907/1045059246/norway-defense-f35-criticism.html



Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Jeu 29 Sep 2016 - 12:37

Citation :
Eavesdropping Norway Rolls Out Two New Spy Ships


The Nordic states have been pouring billions into their militaries, citing an imaginary Russian "threat." For the first time in history, Norway possesses two spy ships due to an unprecedented measure. It insists these are necessary due to Russia's accumulation of forces and increased activity in the North.

l
Russia's refurbishing of military bases and civil infrastructure along the Northern Sea Route from Murmansk to the Far East has prompted the Norwegian Intelligence Service to believe it needs more monitoring capacity; Norway claims the two spy ships it has are insufficient. Both of Norway's intelligence collection ships will be sent into the high Arctic to gather data on Russia's military maneuvers.

In a few months, the FS Marjata will therefore keep company with the ship it was originally supposed to replace, which has been renamed the FS Eger after receiving a full overhaul and becoming modernized. Both reconnaissance ships are heading to neutral waters in the Norwegian Sea and the Barents Sea, but will be tasked with monitoring Russian activity exclusively. "Norway's role as a monitor in the North, also on behalf of NATO, is becoming increasingly evident. This strengthens Norway's part and guarantees that our allies will come to our assistance in the event of a conflict. Intelligence is political capital," Norwegian newspaper Aftenposten's commentator Per Anders Madsen wrote.


According to Lieutenant General Morten Haga Lunde, the chief of the Norwegian Intelligence Service (NIS), the FS Eger will be tasked with following activity on the surface, such as civil and military transport, including activity in the air and underwater. The FS Marjata, which has a far greater capacity than its predecessor, will patrol in the eastern part of the Barents Sea and possibly keep an eye on Russian military bases on the Kola Peninsula. The FS Eger will be based in Harstad, while the FS Marjata's home base will be Kirkenes.

Read more: https://sputniknews.com/military/20160928/1045782607/norway-spy-ships-russia.html




Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Lun 7 Nov 2016 - 16:37

Citation :
Nordic States Agree to Ease Military Access Within Its Territories © AFP 2016/ JONATHAN NACKSTRAND

MILITARY & INTELLIGENCE 17:49 07.11.2016



The Nordic countries will enable easy military access to each other’s territories in peacetime within the framework of the Nordic Defense Cooperation organization (NORDEFCO), the Danish Defense Ministry said on Monday.

STOCKHOLM (Sputnik) — The defense ministers of the NORDEFCO countries will sign an agreement on easy military access on each other’s territories, including through airspace and maritime area, in Copenhagen on Wednesday, the defense ministry said in a statement, adding that the ministers are also expected to discuss security issues in the Baltic Sea region.

The five Nordic states — Denmark, Finland, Iceland, Norway and Sweden – created NORDEFCO in 2009 in order to boost cooperation in defense area.

The main aim and purpose of NORDEFCO is to strengthen the participating nations´ national defense, explore common synergies and facilitate efficient common solutions, according to the organization's website.



Read more: https://sputniknews.com/military/201611071047151457-nordic-states-military-access/








Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Lun 7 Nov 2016 - 19:52

Citation :
Sous-marins : comment DCNS joue sa chance en Norvège face à l'allemand TKMS


 Par Michel Cabirol d'Oslo         |     07/11/2016, 13:42
 
     
Le groupe naval proposera un Scorpène survitaminé (2.000 tonnes) qui sera équipé des dernières technologies
du Barracuda. (Crédits : DCNS)

     
DCNS et son rival allemand ThyssenKrupp Marine Systems se livrent une guerre impitoyable pour remporter un contrat portant sur la vente de quatre à six sous-marins auprès de la marine royale norvégienne.


Dans les eaux glacées des fjords norvégiens, DCNS et son rival allemand ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS) se livrent une guerre impitoyable pour remporter un contrat portant sur la vente de quatre à six sous-marins auprès de la marine royale norvégienne. Nom de code du  programme : P6346. Profitant de la venue dans le port d'Oslo de la frégate multi-missions (FREMM) Languedoc, qui revenait d'un exercice dans les eaux du Grand nord, DCNS, en coopération avec Thales, a fait jeudi dernier le show en expliquant son offre aux journalistes locaux dans un grand hôtel de la capitale norvégienne. Le groupe naval va proposer un Scorpène survitaminé (2.000 tonnes, contre actuellement 1.700 tonnes), qui sera équipé des dernières technologies du Barracuda.

TKMS qui ne recule devant rien pour marquer à la culotte son concurrent, a tenté d'assister ni vu, ni connu à la conférence de presse organisée jeudi dernier par le groupe tricolore. Manque de chance, trois de ses représentants, dont l'agent de TKMS en Norvège, ont été rapidement identifiés et gentiment éconduits par DCNS. Une petite anecdote savoureuse qui montre tout l'enjeu de cet appel d'offre de la marine royale norvégienne en cours de préparation pour DCNS et surtout TKMS, qui a largement perdu en avril dernier le contrat du siècle en Australie. Ce qui rend les Allemands très agressifs. Pour autant, ils ont été invités en fin de journée au cocktail à bord de la Languedoc, qui doit entrer à la fin de l'année en service opérationnel dans la marine nationale après un tir du missile Aster.

Décision attendue fin 2017

L'appel d'offre permettra de renouveler la flotte de six vieux sous-marins de fabrication allemande de la classe Ula. Mais pour le moment, "le dossier est dans une phase politique intermédiaire", a précisé à la Tribune, le PDG de DCNS, Hervé Guillou. Le 4 novembre, le ministère norvégien de la Défense a déposé au Parlement le plan à long terme de la défense, qui va être débattu à partir du 15 novembre. L'achat des sous-marins fait partie du plan. La Marine royale, qui souhaite faire naviguer en permanence deux sous-marins pour surveiller les eaux du cercle arctique, et plus particulièrement les sous-marins russes en maraude, plaide pour l'achat de six sous-marins tandis que le Bercy norvégien n'en veut que quatre exemplaires. Du grand classique.

Fin novembre, les deux constructeurs présélectionnés en avril (DCNS et TKMS) devraient connaître l'enveloppe budgétaire dévolue au programme. Enfin, c'est vers la fin de cette année que la Norvège va confirmer le processus compétitif entre les deux groupes ou se lancer dans une procédure de gré à gré. Puis, l'appel d'offre pourrait être lancé en février ou en mars 2017. "Le choix du vainqueur est attendu à la fin de l'année 2017", estime Hervé Guillou. Un peu avant le choix, les élections législatives prévues vers septembre ou octobre pourraient perturber le processus de sélection. C'est pourquoi le consensus doit prévaloir dans le débat parlementaire norvégien pour l'adoption du plan à long terme de la défense norvégienne.

Coopérations franco-norvégiennes

Mais DCNS et TKMS ont déjà commencé à travailler en amont sur leur offre, notamment le volet concernant les retours industriels pour l'industrie norvégienne, le design et les prix. "Nous avons beaucoup anticipé le lancement de la compétition", fait valoir Hervé Guillou. Il y a un mois environ, DCNS a invité à Paris 35 industriels norvégiens, dont Kongsberg et Nammo, sous l'égide du Conseil des industries de défense françaises (CIDEF) dans le cadre de coopérations franco-norvégiennes. Les consultations vont se poursuivre dans les prochaines semaines pour affiner la participation des groupes norvégiens dans le programme P6346. "La Norvège peut profiter de la puissance de l'industrie de défense française, qui offre beaucoup plus d'opportunités que TKMS ne le fera jamais", estime le PDG de DCNS.

Présent en Norvège depuis 1915, Thales, qui emploie 220 personnes sur trois sites en Norvège pour un chiffre d'affaires de 700 millions de nok en 2015 (76,8 millions d'euros), est également un des éléments clés de l'offre française. L'électronicien est notamment déjà à bord de beaucoup de programmes navals norvégiens : frégates Nansen, chasseur de mines Alta sous-marins Ula et du NH90 naval (NFH). DCNS est également apprécié en Norvège où il a obtenu la modernisation de 14 patrouilleurs Hauk en 1998 puis la fabrication en 2003 de six patrouilleurs Skjod en étroite coopération avec Kongsberg, qui est lui à bord des frégates FREMM (systèmes de navigation). Enfin, l'armement des sous-marins n'est pas un sujet de court terme, a assuré Hervé Guillou. Notamment d'un éventuel missile de croisière.

Les quatre atouts de l'offre française

A l'image des États-Unis et de la Grande-Bretagne, la France possède une vraie supériorité stratégique dans l'équation acoustique, y compris quand le sous-marin navigue à vitesse moyenne, rappelle Hervé Guillou. Sous-entendu, ce n'est pas le cas de l'Allemagne. C'est d'ailleurs en partie pour cela que DCNS a remporté son éclatante victoire en Australie. La marine nationale, qui dispose d'une plus grande expérience, a l'habitude de faire la guerre. D'ailleurs, selon une information révélée par "L'Obs", un sous-marin nucléaire lanceur d'engins (SNLE) russe aurait été repéré par la Marine nationale dans le golfe de Gascogne en janvier dernier. Une supériorité acoustique qui sera nécessaire aux Norvégiens pour surveiller leur très vaste zone d'influence dans le Grand nord.

Par ailleurs, DCNS développe sur son site de Nantes-Indret un nouveau système de propulsion anaérobie (AIP, ou Air Independent Propulsion), qui va "tripler les capacités du sous-marin Scorpène en plongée", assure Hervé Guillou. Il a a déjà été qualifié à terre. C'est l'une des nouvelles armes du Scorpène. Son AIP va utiliser le même combustible que celui de la propulsion du sous-marin. "Cela va permettre d'adapter en permanence la mission du sous-marin en fonction des besoins opérationnels" de la marine royale norvégienne, explique le PDG de DCNS, qui estime que les batteries au lithium ne sont pas encore une technologie mature. Et donc, elles ne sont pas sures dans un sous-marin qui exige un maximum de sécurité.

DCNS souhaite également capitaliser sur son expérience dans le soutien, notamment dans l'entretien et la disponibilité des navires de guerre. Selon Hervé Guillou, la marine nationale utilise 240 jours par an ses sous-marins alors que la Norvège ne peut les employer que 100 jours par an. "Nous avons la capacité à assurer", note-t-il. Notamment en revoyant profondément les cycles de maintenance des navires de guerre.
Enfin, la Norvège peut s'appuyer sur la marine nationale, une marine de premier rang, qui a elle aussi des missions dans le cercle arctique. La coopération entre la Norvège et la France est d'ailleurs exemplaire, autant sur le plan opérationnel, avec des escales régulières de bâtiments français en Norvège et des exercices militaires communs, que politique et stratégique, avec des positions très proches sur les grandes questions internationales. Ainsi, fin février, quelque part en mer de Norvège, le sous-marin nucléaire d'attaque (SNA) Casabianca a retrouvé le sous-marin norvégien Utstein pour deux jours d'entrainement opérationnel. Un exercice qui a renforcé la coopération entre deux forces sous-marines alliées.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/comment-dcns-joue-sa-chance-en-norvege-face-a-l-allemand-tkms-613254.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Lun 14 Nov 2016 - 18:01

Citation :
Le Royaume-Uni et la Norvège renforcent leur coopération militaire


Posté dans Diplomatie, Europe, Otan par Laurent Lagneau Le 14-11-2016




En septembre 2014, le Royaume-Uni, le Danemark, les trois pays baltes et la Norvège signèrent une lettre d’intention afin de créer une force expéditionnaire commune devant être pleinement opérationnelle d’ici 2018 pour des missions menées au profit de l’Otan et des Nations unies.

Alors que la Grande-Bretagne s’apprête à quitter l’Union européenne, le ministre britannique de la Défense, Michael Fallon, a conclu, le 10 novembre, avec son homologue norvégien, Mme Ine Marie Eriksen Søreide, un accord visant à renforcer la coopération militaire entre Londres et Oslo, en particulier dans le domaine de la surveillance maritime.

« Compte tenu de notre proximité géographique et des défis communs dans le contexte stratégique de l’Atlantique Nord, nous sommes bien placés pour une coopération future en matière de surveillance maritime », a en effet expliqué Mme Søreide, pour qui les capacités concernant en particulier les opérations anti-sous-marins sont « importantes pour l’Otan et les alliés proches ».

La ministre norvégienne a ainsi implicitement fait référence à la Finlande et à la Suède qui ont exprimé des inquiétudes au sujet de possibles incursions de sous-marins « étrangers » (c’est à dire russes) dans leurs eaux territoriales.

« En intensifiant la coopération avec la Norvège dans le domaine de la patrouille maritime, nous garderons la Grande-Bretagne plus sûre », a, de son côté, commenté le ministre britannique.

Dans le détail, l’accord signé par M. Fallon et Mme Søreide portera sur les avions de patrouille maritime. Dans ce domaine, les deux pays s’apprêtent à moderniser leurs capacités. Le dernier Livre blanc norvégien sur la Défense, publié en juin dernier, recommande en effet le remplacement des actuels P3C Orion. Il s’agit même d’une priorité pour Oslo. Quant au Royaume-Uni, il a d’ores et déjà commandé 9 avions de type P-8 Poseidon auprès du constructeur américain Boeing.

http://www.opex360.com/2016/11/14/le-royaume-uni-la-norvege-renforcent-leur-cooperation-militaire/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Lun 28 Nov 2016 - 20:13

Citation :
Patrouille maritime : la Norvège choisit le Poseidon américain


Publié le 28/11/2016 11:59


Un essai de largage de torpille anti-sous-marine Mk 54 à partir d'un avion P-8 A Poseidon. (Photo US Navy)



La Norvège souhaite acquérir cinq Boeing P-8 A Poseidon américains pour renouveler sa flotte d’avions de patrouille maritime. Elle s’inquiète de l’activité grandissante des sous-marins russes en Arctique et dans l’Atlantique Nord.

http://www.lemarin.fr/secteurs-activites/defense/26980-patrouille-maritime-la-norvege-choisit-le-poseidon-americain
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Lun 19 Déc 2016 - 21:02

Citation :
19 déc. 2016 | Par Emmanuel Huberdeau

La Norvège a testé l'IRIS-T en version air-sol


  
La Norvège a testé l'IRIS-T en configuration sol-air depuis un F-16 © Forsvaret



L'industriel allemand Diehl a annoncé, début décembre, que l'armée de l'air norvégienne a conduit en septembre 2016 une campagne d'essais du missile IRIS-T (Infra Red Imaging System Tail/Thrust Vector-Controlled) en version air-sol.

L'IRIS-T est un missile optimisé à l'origine pour le combat aérien dont la production a débuté en 2005. Il peut équiper l'Eurofighter/Typhoon, le F-16, l'EF-18, le Tornado ou le Gripen. L'arme a été développé en coopération par la Grèce, l'Italie, la Norvège, l'Espagne, la Suède et l'Allemagne (qui a dirigé le programme). Il a été acquis également par l'Autriche, l'Arabie Saoudite, l'Afrique du Sud et la Thaïlande.

Son poids, son diamètre, sa longueur et son centre de gravité sont identiques à ceux du AIM-9L/M Sidewinder. Ses capacités ont été accrues avec le développement d'un mode air-sol. Ce dernier permet d'engager des véhicules, des bâtiments ou des navires annonce Diehl.

Cette modification a été testé avec succès par la Norvège. Le missile a été tiré depuis un chasseur F-16, sans que plus de détails ne soient donnés.

http://www.air-cosmos.com/la-norvege-a-teste-l-iris-t-en-version-air-sol-87737
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Ven 27 Jan 2017 - 20:51

Citation :
Norvège : une femme pour la première fois à la tête de l'armée de l'air


AFP 27/01/2017


La Norvège a annoncé vendredi la nomination pour la première fois d'une femme à la tête de son armée de l'air, nouveau pas vers l'égalité des sexes dans un pays à l'avant-garde dans ce domaine.

La nomination de Tonje Skinnarland, promue à 49 ans au rang de général de division aérienne, survient à un moment où l'armée de l'air est en pleine modernisation, avec le remplacement imminent de la flotte de chasseurs F-16 vieillissants par des F-35 ultra-modernes. Dans les faits, Mme Skinnarland occupait déjà ce poste par intérim depuis octobre et la mort de son prédécesseur.

Son avancement, après trois décennies au sein de l'armée -jamais en tant que pilote-, fait tomber un nouveau bastion dans la lutte pour l'égalité des sexes. L'armée norvégienne a largement ouvert ses portes aux femmes, devenues pour certaines pilotes de chasse, pilotes d'hélicoptère ou encore commandante de sous-marin dès le début des années 1990.

Depuis 2016, le service militaire est obligatoire pour les deux sexes en Norvège, un cas unique au sein de l'Otan. En raison d'un nombre limité des places, seuls les plus motivés sont cependant retenus pour servir.
Près d'un tiers des conscrits appelés sous les drapeaux l'été dernier étaient des jeunes femmes.

https://www.lorientlejour.com/article/1031817/norvege-une-femme-pour-la-premiere-fois-a-la-tete-de-larmee-de-lair.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Ven 3 Fév 2017 - 19:57

Citation :
La Norvège privilégie des sous-marins allemands aux dépens du français DCNS


AFP 03/02/2017


La Norvège a exprimé vendredi sa préférence pour le constructeur allemand TKMS, aux dépens du français DCNS, pour la fourniture de quatre sous-marins d'ici à 2030.

L'objectif du pays scandinave est d'acheter quatre submersibles sur la base du modèle 212 dans le cadre d'une commande conjointe avec l'Allemagne, a annoncé la ministre de la Défense, Ine Eriksen Søreide, sans fournir le montant estimé du contrat final prévu en 2019.
"La coopération et l'achat commun avec l'Allemagne apparaissent comme le meilleur choix", a déclaré Mme Eriksen Søreide lors d'une conférence de presse à Oslo.

L'allemand ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS) prend ainsi une petite revanche contre la DCNS qui lui avait soufflé un mégacontrat en Australie. Le groupe détenu à 62% par l'État français avait remporté en avril une commande estimée au total à 34 milliards d'euros pour la livraison de 12 sous-marins d'attaque à la marine australienne.

La Norvège est actuellement engagée dans un effort de défense qu'elle qualifie d'"historique". Ce pays membre de l'Otan partage dans l'Arctique une frontière avec la Russie qu'Oslo juge "de plus en plus imprévisible".

Dans un programme de long terme présenté en juin dernier, le gouvernement norvégien avait annoncé l'octroi de 165 milliards de couronnes (17,5 milliards d'euros) supplémentaires sur 20 ans au profit de ses forces armées.

https://www.lorientlejour.com/article/1033157/la-norvege-privilegie-des-sous-marins-allemands-aux-depens-du-francais-dcns.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Mer 29 Mar 2017 - 20:29

Citation :
Face aux sous-marins russes, Oslo achète des avions de surveillance


Oslo, 29 mars 2017 (AFP) -


La Norvège a annoncé mercredi avoir passé commande de cinq avions de patrouille maritime Poseidon de fabrication américaine, qui lui permettront notamment de surveiller les activités de la Marine russe dans le Grand Nord.

"Les espaces maritimes norvégiens et attenants ont une importance stratégique militaire accrue et peu de choses laissent présager que cette importance diminuera dans les années à venir", a expliqué le ministère norvégien de la Défense dans un communiqué.

"La nouvelle situation sécuritaire exige de mieux comprendre la situation de nos approches", a-t-il ajouté.

La décision de la Norvège, qui garde les frontières septentrionales de l'Otan, survient alors que la Russie modernise son armée, notamment les sous-marins de la Flotte du Nord. Oslo consacrera une enveloppe globale de 10 milliards de couronnes (1,1 milliard d'euros) à ce projet.

Avions de patrouille maritime à très long rayon d'action spécialisé dans la lutte anti-sous-marine, anti-navires de surface et le renseignement électronique, les cinq Boeing P-8A Poseidon remplaceront six P-3 Orion et trois Falcon 20 vieillissants. Ils doivent être livrés en 2022 et 2023.

Face au regain d'activité militaire russe dans l'Atlantique Nord, le Royaume-Uni a lui aussi décidé d'acheter de nouveaux Orion, et les États-Unis ont musclé les accords de défense avec l'Islande.

http://www.marine-oceans.com/actualites-afp/14423-face-aux-sous-marins-russes-oslo-achete-des-avions-de-surveillance
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Mar 18 Avr 2017 - 16:24

Citation :
Sous-marins : pourquoi la Norvège reste en division 2

 Par Michel Cabirol            |     07/02/2017


DCNS estime que son "offre était supérieure, notamment dans le domaine de la capacité de lutte
anti sous-marine, essentielle pour les opérations et patrouilles dans le Grand Nord". (Crédits : DCNS)      


La Norvège a-t-elle fait le bon choix de sous-marins avec les U-212 de TKMS? A Paris, on estime que l'offre française était supérieure.


La Norvège a-t-elle sélectionné le meilleur sous-marin dans le contexte géopolitique actuel? A Paris, on estime que ce n'est pas vraiment le cas. Au sein de la Marine nationale, on regrette le choix des sous-marins allemands. Ils seront moins performants pour surveiller les patrouilles des sous-marins russes dans le Grand-Nord que la nouvelle version des Scorpène proposée par DCNS, estime-t-on dans la Marine nationale. D'ailleurs, DCNS reste convaincu que son "offre était supérieure, notamment dans le domaine de la capacité de lutte anti sous-marine, essentielle pour les opérations et patrouilles dans le Grand Nord".

Sur le plan opérationnel, le sous-marin français aurait d'ailleurs séduit l'état-major de la marine norvégienne pourtant réputée proche de la marine allemande, explique-t-on à La Tribune. Entre un sous-marin côtier (U-212) et un sous-marin océanique (Scorpène), la marine norvégienne avait enfin envie de jouer dans la cour des grands. D'où la panique de ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS) qui a finalement proposé avec l'aide de Berlin une offre imbattable sur le plan financier à Oslo, qui ne pouvait pas la refuser. Dommage que la Première ministre Erna Solberg n'ait pas eu le tact et la classe d'en avertir Bernard Cazeneuve lors de sa visite à Paris deux jours avant l'annonce officielle.

Une supériorité acoustique chez les Français

A l'image des États-Unis et de la Grande-Bretagne, la France possède une vraie supériorité stratégique dans l'équation acoustique, y compris quand le sous-marin navigue à vitesse moyenne. Ce qui ne semble pas être le cas de l'Allemagne. C'est d'ailleurs en partie pour cela que DCNS a remporté son éclatante victoire en Australie... face à TKMS. Une technologie développée pour le compte de la Marine nationale, qui est une vraie marine de guerre et qui en a l'habitude.

D'ailleurs, selon une information révélée par "L'Obs", un sous-marin nucléaire lanceur d'engins (SNLE) russe aurait été repéré par la Marine nationale dans le golfe de Gascogne en janvier 2016. Une supériorité acoustique qui aurait été bien nécessaire aux Norvégiens pour surveiller leur très vaste zone d'influence dans le Grand nord. Ce sont les sous-mariniers russes qui se réjouissent de ne pas affronter la technologie française dans les eaux glacées de la Norvège.

Enfin, la Norvège aurait pu s'appuyer sur la Marine nationale. Une marine de premier rang, qui a elle aussi des missions dans le cercle arctique. La coopération entre la Norvège et la France était exemplaire, autant sur le plan opérationnel, avec des escales régulières de bâtiments français en Norvège et des exercices militaires communs, que politique et stratégique, avec des positions très proches sur les grandes questions internationales.

Les Russes de plus en présents dans le Grand Nord
Pays membre de l'OTAN, elle partage dans l'Arctique une frontière avec la Russie qu'Oslo juge pourtant "de plus en plus imprévisible", notamment à la lumière de la crise ukrainienne. En outre, le ministère russe de la Défense veut développer des bases et des implantations militaires dans le Grand Nord. Cette région polaire a toujours été une priorité, ainsi que le montre le lancement récent de la construction de deux nouveaux brise-glace à propulsion nucléaire.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/sous-marins-pourquoi-la-norvege-reste-en-division-2-636443.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Mar 18 Avr 2017 - 18:38

Citation :
18 avr. 2017 | Par Antony Angrand

La Norvège teste le parachute-frein pour ses F-35



Les F-35 norvégiens seront équipés d'un parachute frein. © Lockheed Martin



La Norvège a commencé les essais de parachute-frein destiné à équiper sa flotte de F-35. Ces essais ont pour but d'étudier le comportement de l'appareil une fois la canopée déployée, y compris en cas de freinage que ce soit sur piste sèche comme sur piste trempée.

Les essais seront réalisés par l'appareil AF-2, tandis que les coûts de développement et d'intégration seront partagés avec la Hollande, qui a elle aussi acquis l'appareil en version décollage et atterrissage conventionnels.

L'ajout du parachute-frein oblige à renforcer la structure de l'appareil et à loger le parachute entre les deux empennages verticaux du F-35. Selon Oslo, ce sont principalement les conditions météorologiques qui dictent l'emploi du parachute-frein, en raison des vents forts, des températures très basses, de la basse visibilité sur les pistes et des pistes elles-mêmes rendues glissantes en hiver.

http://www.air-cosmos.com/la-norvege-teste-le-parachute-frein-pour-ses-f-35-93367
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19600
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   Mar 30 Mai 2017 - 20:03

Citation :
Ilmavoimat - Flygvapnet - Finnish Air Force



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée norvegienne/Norwegian Armed Forces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
 Sujets similaires
-
» L'armée de l'air contrainte de quitter (temporairement?) Manas, au Kirghizstan
» Armée de terre Japonaise
» Armée de terre , 102.000 hommes d’ici 2015
» Assemblée nationale. Emploi des forces armées sur le territoire national pour protéger la population.
» Norwegian Navy - Marine norvégienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: