Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 systèmes de navigation par satellite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: systèmes de navigation par satellite   Jeu 14 Mai 2009 - 22:59

discutons des systèmes de navigations par satellite sur les quels s'appuient toutes les armées du monde, notamment le GPS, GLONASS et le future GALELIO
Citation :
The Global Navigation Satellite System (GLONASS) (Russe)



GLONASS est le nom du système de positionnement par satellite utilisé actuellement par la Russie. Né durant la guerre froide, ce programme a vu ses premiers satellites placés en orbite en octobre 1982. Le signal GLONASS est utilisé dans le domaine civil par les géomètres et les topographes qui se servent de récepteurs satellites compatibles avec les signaux GPS et les signaux GLONASS.

Depuis 1996, l'OACI (Organisation de l'aviation civile internationale), ainsi que l'OMI (Organisation maritime internationale), utilisent le réseau GLONASS parallèlement au GPS.
Infrastructure du système GLONASS
Comme tous les systèmes de positionnement par satellites, GLONASS est composé de deux parties :


la partie spatiale est constituée de 24 satellites, répartis sur 3 plans orbitaux à une altitude de 19 100 km. Contrairement aux satellites du système américain GPS, chaque satellite répète la même orbite après 8 jours. Chaque plan orbital comprend 8 satellites. Fin 2007, 18 satellites seront en position sur les 24 prévus, objectif qui sera atteint en 2009, ce qui autorise déjà une utilisation en tant que couverture mondiale alors qu'à l'origine, ce réseau n'était destiné qu'aux récepteurs se trouvant en territoire russe, bien que créé pour concurrencer le système américain. Les satellites déjà en place ont une précision est de 20 m dans le plan horizontal, de 30 m dans le plan vertical et 5 cm/s en vitesse. Leur durée de vie est de sept ans.
la partie au sol est composée de 5 stations, la principale se trouvant à Krasnoznamensk dans la région de Moscou.
A partir de 2010, les satellites actuels seront progressivement remplacés par des GLONASS-K, à la fois plus légers (745 kg) et plus performants (leur précision est de 14 m dans le plan horizontal et de 20 m en altitude), et dont la durée de vie atteindra dix ans.
Coopération avec le système européen Galileo
La Russie a fait savoir qu'elle était intéressée pour coopérer au futur système de positionnement de l'Union européenne, Galileo. Le système GLONASS ne serait cependant pas abandonné, mais Galileo serait son complément à partir de sa véritable entrée en service (vers 2012).
http://www.hyper-rf.com/hyperfrequences/technologies/vulgarisation/glonass.html
Citation :
is based on a constellation of active satellites which continuously transmit coded signals in two frequency bands, which can be received by users anywhere on the Earth's surface to identify their position and velocity in real time based on ranging measurements. The system is a counterpart to the United States Global Positioning System (GPS) and both systems share the same principles in the data transmission and positioning methods. GLONASS is managed for the Russian Federation Government by the Russian Space Forces and the system is operated by the Coordination Scientific Information Center (KNITs) of the Ministry of Defense of the Russian Federation
The operational space segment of GLONASS consists of 21 satellites in 3 orbital planes, with 3 on-orbit spares. The three orbital planes are separated 120 degrees, and the satellites within the same orbit plane by 45 degrees. Each satellite operates in circular 19,100 km orbits at an inclination angle of 64.8 degrees and each satellite completes an orbit in approximately 11 hours 15 minutes.
The ground control segment of GLONASS is entirely located within former Soviet Union territory. The Ground Control Center and Time Standards is located in Moscow and the telemetry and tracking stations are in St. Petersburg, Ternopol, Eniseisk, Komsomolsk-na-Amure.
The first GLONASS satellites were launched into orbit in 1982. Two Etalon geodetic satellites were also flown in the 19,100 km GLONASS orbit to fully characterise the gravitational field at the planned altitude and inclination. The original plans called for a complete operational system by 1991, but the deployment of the full constellation of satellites was not completed until late 1995 / early 1996. GLONASS was officially declared operational on September 24, 1993 by a decree of the President of the Russian Federation.
http://www.spaceandtech.com/spacedata/constellations/glonass_consum.shtml

Citation :
MOSCOU, 5 mai - RIA Novosti. Le système global de navigation par satellite (GLONASS) entrera en service en 2009, a déclaré mardi Vladimir Evtouchenkov, PDG de la compagnie russe Sistema chargée de piloter le projet, lors d'une rencontre avec le premier ministre Vladimir Poutine.
"Nous lancerons ce service de navigation en 2009 et continuerons par la suite d'en améliorer la qualité", a-t-il affirmé, ajoutant qu'une ordonnance gouvernementale ad hoc était la seule chose qui manquait à cet effet.
M. Evtouchenkov a fait savoir que l'opérateur fédéral appelé à gérer le système de positionnement GLONASS avait été créé en novembre 2007. Il s'agit de la société Systèmes d'information et de navigation dont 49% des actions appartiennent au Centre d'étude et de construction d'instruments de mesure spatiaux et 51% à deux filiales de la compagnie Sistema. L'entreprise remplit les fonctions d'opérateur fédéral des services de navigation par satellite.
Composé de 24 satellites, le système GLONASS sera déployé complètement en 2010. Il couvrira toute la surface du globe, l'erreur de positionnement ne dépassant pas 5,5 mètres. A l'avenir, le nombre de satellites sera porté à 30. Aux termes du décret du président russe du 17 mai 2007, les signaux civils du GLONASS seront accessibles gratuitement et sans restriction aux utilisateurs russes et étrangers.
http://fr.rian.ru/science/20090505/121452777.html

Citation :

Le retard de l'industrie microélectronique russe freine le développement du système global de navigation GLONASS, a déclaré le vice-premier ministre Serguéi Ivanov.

"Vous connaissez mieux que moi la situation dans le domaine de la microélectronique - nous accusons un retard considérable", a dit S.Ivanov, intervenant mardi à la session du présidium de l'Académie des sciences de Russie.
"Il est absolument évident que la création des équipements terrestres conformes aux standards mondiaux destinés aux utilisateurs du GLONASS ? est impossible sans le développement de la microélectronique", a noté le vice-premier ministre.
Par ailleurs, Serguéi Ivanov a rappelé que les navigateurs utilisés par les consommateurs particuliers ne représentent que 85% de l'ensemble tant du GLONASS que du GPS. A ce sujet, le vice-premier ministre russe a noté que l'Etat débloquait des sommes importantes dans le cadre des différents programmes fédéraux ciblés axés sur le rétablissement de la microélectronique nationale.
Il a assuré les académiciens que le maximum était fait afin de porter les caractéristiques techniques du GLONASS au niveau du GPS d'ici la fin de 2011.
S.Ivanov a également prié l'Académie des sciences de Russie d'apporter sa contribution à la solution de toute une série de tâches fondamentales indispensable au bon fonctionnement de GLONASS.
En premier lieu, il faut construire des modèles hautement précis du champ gravitationnel de la Terre, créer des systèmes opérationnels de définition des paramètres de rotation des planètes, former des théories hautement précises du mouvement des satellites artificiels de la Terre et développer des lignes à grande vitesse de transmission des données.
Conformément au programme fédéral ciblé "Système global de navigation", la couverture totale de l'ensemble du territoire de la Russie par le système GLONASS est prévue d'ici 2010. L'objectif final du programme est de créer un système accessible au monde entier.
L'accès global sera assuré par 30 satellites, dont 24 fonctionneront en permanence, les six autres étant de réserve.
A l'heure actuelle, le système GLONASS fonctionne avec 20 satellites couvrant pratiquement la totalité du territoire de la Russie.
source : Ria Novosti

Revenir en haut Aller en bas
Mr.Jad
Colonel
Colonel


messages : 1546
Inscrit le : 07/03/2009
Localisation : FL370
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :




MessageSujet: Re: systèmes de navigation par satellite   Jeu 14 Mai 2009 - 23:29

la russie est bien avancé dans le domaine spatiale mais ce genre de technologie coute cher.
toutes mes félicitation pour les russes qui ne compte que sur eux même.

_________________
“Once you have tasted flight, you will forever walk the earth with your eyes turned skyward, for there you have been, and there you will always long to return.”
― Leonardo da Vinci

Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6525
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: systèmes de navigation par satellite   Mer 9 Déc 2009 - 15:34

Citation :
La Russie lancera 12 satellites de navigation GLONASS en 12 mois (Roskosmos)
17:26 09/12/2009MOSCOU, 9 décembre - RIA Novosti
La Russie mettra en orbite 12 satellites de navigation GLONASS entre décembre 2009 et décembre 2010, a annoncé mercredi le directeur de l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) Anatoli Perminov.

"En décembre, nous lancerons trois satellites GLONASS. En février, nous en mettrons trois en orbite, ensuite six autres. Entre décembre 2009 et décembre 2010, nous devons placer en orbite 12 satellites de la constellation GLONASS", a indiqué M.Perminov devant les journalistes.
En février 2010, la Russie lancera également deux satellites de télécommunication Gonets dont le nombre total en orbite basse "doit dépasser 30", a ajouté M.Perminov. Les satellites Gonets constituent un sous-système de la constellation GLONASS.
Le système de navigation russe GLONASS, équivalent russe de l'américain GPS, assurera, grâce à une constellation de 24 satellites, une précision d'environ 5,5 m. Ce système est destiné à déterminer les coordonnées des objets sur terre et en mer. Dix-huit satellites opérationnels sont nécessaires pour couvrir le territoire russe et au moins 24 satellites pour l'ensemble de la Terre. Début novembre, le site internet de GLONASS a rapporté que la constellation comptait 16 satellites opérationnels sur 19 actuellement en orbite, trois satellites étant en maintenance.
http://fr.rian.ru/science/20091209/185646289.html

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
FAMAS
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6525
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: systèmes de navigation par satellite   Sam 12 Déc 2009 - 3:51

je suis deçu là j'ai cru que le Galileo sera un rival du GPS, et que les européens comptent vraiment mettre fin à leurs dépendance technologique vis-à-vis des usa...

Citation :
Galileo Will Fly, But U.S. Keeps M-Code Intact
Summary
After three years of talks, the European Union and the United States reached an agreement on the communication frequency to be used by Galileo, Europe’s fledgling satellite navigation system. The agreement clears the way for the operational phase of Galileo — and should lay to rest U.S. concerns over the system. The primary bone of contention for the United States was the preservation of its Global Positioning System (GPS) military signal (M-code). The EU has agreed to not interfere with the M-code. Galileo will provide competition to the United States in the field of commercial satellite navigation; however, by preserving the M-code, the United States has managed to further intertwine European militaries with the United States.

Analysis
Representatives of the United States and the European Union reached a tentative agreement on Feb. 25 on the operational deployment of Europe’s Galileo satellite navigation system. The agreement is expected to be formalized — after some legal and procedural wrangling — during a summit in June.
The primary concern of the United States — and NATO — about Galileo is focused on existing U.S. Global Positioning System (GPS) military applications. The United States feared that any use of the GPS military frequency (M-code) by the rival Galileo system would have negative effects on future U.S. and European military operations. By bowing to U.S. pressure and agreeing not to interfere with the M-code, the European Union has taken another step backward in its quest for military independence, and — while Galileo may represent a commercial rival to GPS — the concessions will further link European militaries to the United States.
Washington, and by extension NATO, has voiced two major concerns about the Galileo system — one related to plans for its operating frequency and the other in connection with potential system redundancy.
As originally planned, Galileo was to make use of part of the broadcasting frequency spectrum the United States uses for military purposes, raising concerns in Washington that the nation’s GPS system could be corrupted or co-opted. If two systems operating independently were to use the same broadcast signals, scientists feared that the vulnerabilities of one system would become the inherent weaknesses of the other. There was the potential that the U.S. GPS system could be vulnerable to European states that might seek to deny satellite navigation capabilities to the United States. Moreover, officials in Washington were not willing to put their faith in the willingness of Galileo’s European masters to keep precision navigational technologies used by military forces away from the private sector.
On the other point — redundancy — U.S. officials worried that if Galileo were allowed to rival the U.S. GPS system, European military forces (and many NATO members) would be forced to choose one system over the other, creating an alliance of forces unable to effectively communicate with one another or effectively operate together.
The crux of the agreement is that both GPS and Galileo will share the Binary Offset Carrier (BOC) 1.1 signal — wholly separate from the U.S. M-code — and have agreements in place to optimize the performance of the shared signal in the future. This is almost exactly what NATO had proposed nearly two years ago and means that Galileo will be a European commercial competitor, but GPS will remain the primary satellite navigation system used by NATO — with Galileo likely acting as a backup system.
This is another nail in the coffin of an independent European defense. Previous efforts to create a European Common Defense Force separate from NATO have stalled. This is due as much to an inability to formulate a common foreign policy as to the lack of capable and willing military forces. Despite these setbacks, many Europeans have held out hope that limited military independence from the U.S.-led NATO umbrella was possible.
The preservation of the U.S. M-code as the military navigation frequency ensures that all European militaries — whether they like it or not — are inextricably linked to the U.S. Global Positioning System for the foreseeable future.
http://www.stratfor.com/galileo_will_fly_u_s_keeps_m_code_intact

_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: systèmes de navigation par satellite   Ven 26 Fév 2010 - 17:25

Citation :

GLONASS: le lanceur russe Proton-M installé sur un pas de tir à Baïkonour


Le lanceur russe Proton-M avec trois satellites de navigation Glonass a été installé sur le pas de tir N°81 du cosmodrome de Baïkonour, au Kazakhstan, en prévision du tir du 2 mars, a annoncé vendredi l'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos).
"La décision en ce sens a été prise jeudi par la commission d'État réunie au cosmodrome. Les spécialistes russes se préparent au lancement du Proton-M avec trois satellites Glonass-M sur le pas de tir", est-il indiqué dans un communiqué de l'agence.
En 2010, neuf nouveaux satellites compléteront la constellation russe du système de navigation GLONASS qui compte actuellement 22 satellites, dont 19 opérationnels, selon le directeur général et constructeur en chef du Groupe russe des appareils de précision spatiaux Iouri Ourlitchitch.
Le système de navigation russe GLONASS, analogue russe de l'américain GPS, est destiné à déterminer les coordonnées des objets sur terre et en mer. 18 satellites opérationnels sont nécessaires pour couvrir le territoire russe et au moins 24 pour l'ensemble de la Terre.

RIA Novosti

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: systèmes de navigation par satellite   Mar 2 Mar 2010 - 11:44

Citation :
GLOSNASS-M: tir réussi de trois satellites depuis Baïkonour

La fusée porteuse Proton-M chargée d'orbitaliser trois satellites de navigation GLONASS-M a été lancée mardi avec succès depuis le cosmodrome de Baïkonour, a annoncé à RIA Novosti le porte-parole des Troupes spatiales Alexéi Zolotoukhine.
"Le tir du lanceur lourd de Proton-M portant trois nouveaux satellites de navigation a été effectué le 2 mars à 00h19 heure de Moscou (21h19 GMT) depuis le centre spatial de Baïkonour", a indiqué l'interlocuteur de l'agence.
"A 22h54 GMT, le Centre principal d'essais et de contrôle des engins spatiaux Titov a pris le contrôle de la constellation GLOSNASS-M. Les satellites ont été mis en orbite vers 00h51 GMT et sont visibles depuis les stations sol", selon M.Zolotoukhine.
Il s'agit du premier lancement d'appareils GLOSNASS-M en 2010. Six autres satellites compléteront la constellation russe du système GLONASS au cours de cette année.
Le système de navigation russe GLONASS, analogue russe de l'américain GPS, est destiné à déterminer les coordonnées des objets sur terre et en mer. 18 satellites opérationnels sont nécessaires pour couvrir le territoire russe et au moins 24 pour l'ensemble de la Terre.

RIA Novosti

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: systèmes de navigation par satellite   Mar 2 Mar 2010 - 21:20

Chapeau bas pour la russie! malgré les années d'effondrement post-soviétiques la russie est arrivée tant bien que mal à maintenir une certaine autonomie dans certains domaines stratégiques, malgré toutes les difficultés.

Quand je vois le sort des pays européens et leur dépendance vis-à-vis des USA qui augmente chaque jour, j'admir la volonté russe de maintenir son autonomie, GLONASS, Pak Fa... il est vrai que leur industrie et technologie ne sont pas de la même qualité que celles des USA, mais au moins ils ont le mérite de rester autonomes.
Revenir en haut Aller en bas
FAMAS
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6525
Inscrit le : 12/09/2009
Localisation : Zone sud
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: systèmes de navigation par satellite   Dim 1 Aoû 2010 - 23:42

et bientôt un GPS chinois , le COMPASS

Citation :
China launches GPS satellite into orbit

China has launched its fifth satellite BeiDou-2 IGSO-1 into orbit through its launch vehicle Chang Zheng-3A (Long March) as part of its GPS satellite navigation system, to end its dependence on U.S. satellites.

The satellite was launched on Sunday from the Xi Chang Satellite Launch Center in Sichuan Province at 5:30 am local time.

Codenamed "COMPASS", the launch of GPS satellite system of China began in 2000 and the current one is to help global positioning for transport and oil exploration industries, forecast weather and disasters, telecommunications and public security, said Xinhua news agency.

China aims to provide communication services in the entire Asia-Pacific region by 2012 and to expand it to offer global navigation by 2020, Xinhua said. This is the fifth launch by China in 2010 and the satellite will have a lifespan of eight years.

The Compass is a second generation navigation satellite system capable of providing real-time uninterrupted 3D GSP service.

Apart from the civilian use, the satellite will also provide military services in estimating accuracy of global position. Its future plan includes extension of service to the entire globe.

http://www.ibtimes.com/articles/39967/20100801/china-satellite-launch-gps-asia-pacific-coverage-communications.htm


_________________
"La stratégie est comme l'eau qui fuit les hauteurs et qui remplit les creux" SunTzu  
Revenir en haut Aller en bas
http://lepeeetlebouclier.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: systèmes de navigation par satellite   

Revenir en haut Aller en bas
 
systèmes de navigation par satellite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armement et matériel militaire :: Autres Systemes d´armes-
Sauter vers: