Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée canadienne/Canadian Armed Forces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 16 ... 26  Suivant
AuteurMessage
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Sam 22 Oct 2011 - 13:17

Citation :
General Dynamics Awarded $1 Billion to Upgrade Canadian LAV III Vehicles



EDMONTON, Alberta and LONDON, Ontario | The Honourable Rona Ambrose, Minister of Public Works and Government Services and Minister for Status of Women, and the Honourable Julian Fantino, Associate Minister of National Defence, announced today that the Government of Canada has awarded a contract valued at C$1.064 billion (US$1.052 billion) to General Dynamics Land Systems-Canada to incorporate a comprehensive upgrade package into the Canadian Army's fleet of LAV III combat vehicles. The LAV III Upgrade Project will modernize 550 vehicles, significantly enhancing their survivability, mobility and firepower and extending the fleet's lifecycle to 2035.

Survivability upgrades will include the introduction of double-V-hull technology, an innovative enhancement developed by General Dynamics Land Systems-Canada engineers, as well as add-on armour protection and energy-attenuating seats. Together, these improvements will provide crew members greater protection against mine blasts, IEDs and other threats.

The upgrades represent the latest armoured-vehicle technologies developed by General Dynamics Land Systems-Canada's engineers and its Canada-wide supplier base. Significant work will be performed at General Dynamics' facilities in London, Ontario, and Edmonton, Alberta, as well as the company's nationwide network of over 400 Canadian suppliers. All regions of Canada will benefit from this work, which is expected to be completed in 2017.

"Canadian soldiers need the best tools for the job and deserve the best protection we can give them," said Danny Deep, vice president of General Dynamics Land Systems-Canada. "This contract will enhance the LAV III fleet's survivability, operational capability and long-term performance through the addition of cutting-edge technologies. It will also provide much-needed job stability throughout Canada's high-value defence sector."

The LAV III's automotive performance, handling characteristics and payload capacity will be optimized by the addition of mobility system upgrades such as a more powerful engine, more robust driveline and suspension, and a height management system (HMS). The 25mm turret's crew ergonomics will be improved by incorporating larger hatches, and its capabilities will be enhanced by the addition of the latest technologies, including improved fire control, thermal, day and low-light sights, and data displays.
defpro

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Mer 26 Oct 2011 - 14:16



i like this helmet




Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21543
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Dim 30 Oct 2011 - 11:19

Citation :


La marine canadienne promet d’avoir 2 sous-marins opérationnels à la fin 2012


Suite aux questions qui se pose sur l’état des sous-marins canadiens, le commandant de la marine du Canada a promis qu’il y aura des sous-marins complètement opérationnels sur les côtes Est et Ouest du pays d’ici le 2è semestre 2012.



« Cela nous donnera, pour la première fois, ce que nous avons toujours voulu ... des sous-marins opérationnels sur nos 2 côtes, » a déclaré le vice-amiral Paul Maddison, chef de la marine royale du Canada.

« Nous sommes maintenant à la fin d’un long commencement, » a ajouté l’amiral.

Selon certaines sources, le gouvernement canadien a exercé de fortes pressions sur la marine pour savoir quand ses sous-marins reprendraient la mer.

Le vice-amiral Maddison a indiqué que le HMCS Chicoutimi serait enfin opérationnel en 2013. Cette même année, un 3è sous-marin sortira d’une période d’entretien et sera déplacé d’une côte à l’autre, en fonction des besoins.

Le commandant de la marine canadienne a reconnu vendredi « la frustration et l’impatience » des Canadiens à propos du manque d’activités des sous-marins jusqu’à présent, précisant qu’il n’y avait « personne qui soit plus frustré que moi ».

Il a reconnu que la marine avait fait des promesses intenables sur les échéances et sous-estimé les défis que constituait la remise en état des sous-marins. Par exemple, a-t-il remarqué, la marine a eu beaucoup de mal à trouver des fournisseurs pour les pièces détachées des sous-marins.

Le commandant de la marine canadienne a précisé que le HMCS Victoria serait pleinement opérationnel au début 2012, y compris ses systèmes d’armes, et qualifié pour lancer des torpilles Mark 48. Environ 6 mois plus tard, a-t-il ajouté, le HMCS Windsor sera aussi opérationnel sur la côte est.

Le vice-amiral Maddison a averti ceux qui préconisent de désarmer les sous-marins actuels, que cette décision entrainerait une perte de compétences difficile à retrouver.

Le vice-amiral Maddison a précisé que les sous-marins avaient passé plus de 900 jours en mer, depuis qu’ils ont été achetés, y compris pour des opérations en Arctique et dans les eaux des Caraïbes pour la lutte contre les trafics de drogue. Suspect

Le commandant de la marine canadienne a prédit qu’il y aura une forte demande pour des sous-marins à l’avenir.

« Les sous-marins prolifèrent dans le monde : il y a environ 450 sous-marins actuellement, dans plus de 45 pays, » a-t-il souligné. « La politique maritime devient de plus en plus intense. » ( Il y en a qui s'en fout carrément, Amiral Rolling Eyes )

D’ici une décennie, le Canada devra commencer à prévoir le remplacement de ses sous-marins. Ceux-ci atteindront la fin de leur vie vers 2030.

Globe and Mail

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Ven 4 Nov 2011 - 10:50

Citation :
Sixty-five stealth jets sufficient for now, top soldier reassures MPs

Canada’s top soldier says the 65 stealth fighters the government is planning to buy are the minimum number the military needs – but he hinted the back-up if jets are destroyed is that more will be for sale later.

General Walter Natynczyk, the Chief of Defence Staff, told members of the Commons defence committee Thursday that the 65 F-35 fighters the government is planning to buy “is the minimum operational essential for the needs of Canada.”

He said the government’s policy is not to buy “attrition aircraft” for any kind of plane – in other words, not to buy spares in case some are shot down, crash, or break. But he added that the good thing is that the next-generation aircraft will be coming off the production line in big numbers for many years.

“I think the positive with the F-35, it’s going to be built in the thousands over a long period of time,” he told reporters.

Defence Minister Peter Mackay maintains the fleet of 65 jets will be enough, but military planners have expressed concerns in briefing notes about how the military will handle the gap when planes are lost.

Gen. Natynczyk didn’t say how big a fleet of fighters would make the military feel comfortable that it can handle losses. He repeated that the government policy is not to buy for attrition, and that the military’s focus is on getting 65 when it needs them, between 2017 and 2020.

“Sixty-five is the minimal operational requirement for us,” he told the defence committee. “We need to have these aircraft both for our sovereignty of Canada and to meet our international obligations as set by the government of Canada.”

The F-35 acquisition, to be the most expensive purchase of military equipment in Canadian history, is riddled with questions. Cost estimates in the United States now far exceed Ottawa’s estimates that it will pay $14.7-billion to buy and maintain the planes for 20 years. Production is being delayed, a Pentagon official has urged training on the aircraft to be delayed for 10 months because it is still too risky, and both U.S. military officials and politicians have raised concerns the planes won’t be affordable .

Gen. Natynczyk told the committee the problem is that there are few fighter planes on the market, and to prepare for unpredictable long-term threats, the F-35 is the best technology available – a so-called “fifth-generation” fighter with low-visibility stealth technology and control systems. And he told reporters that Canadian fighter pilots say that’s what they think is the best. The plane, however, has yet to emerge from early flight testing.

The F-35s are slated to replace Canada’s current fleet of about 77 CF-18 fighters – seven of which are now returning from operations in Libya.

Attrition has been a fact of life with the CF-18s. Canada initially bought 120 of the fighters, but decided to upgrade only 80 of the remaining jets in 2001. The Defence Department expects attrition, at a rate of losing one CF-18 from the fleet every two years.
theglobeandmail

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: ...   Jeu 10 Nov 2011 - 17:57

Citation :
HMCS Preserver damaged in Halifax harbour

The HMCS in Halifax harbour October 19.
Photo Credit: Andrew Vaughn , The Canadian Press


There has been a serious accident involving HMCS Preserver while it was in Halifax harbour.

HMCS Preserver, a 41-yr-old supply ship, crashed into the floating dry-dock at the Irving-owned shipyard.

The Preserver was conducting sea trials, preparing to go back into service, after a $45 million refit.

A navy spokesman says there are no reported injuries, although there is damage to the shipyard dock. There is now a hole in that dock and the hull of the Preserver is dented, apparently above the water line.

“It seems to be in the upper area of the ship,” says Major Paul Doucet of the Royal Canadian Navy, “an investigation will determine the damage to it, to the bow. But, at this point, it's too early to determine the extent of the damage.”

No one was seriously injured.

Irving, the owners of the Halifax shipyard, consider the damage minor but can't say how much it will cost to repair or how long the repairs will take.

The Preserver is the navy’s only supply ship on the east coast.

Read it on Global News: Global News | HMCS Preserver damaged in Halifax harbour

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Jeu 17 Nov 2011 - 9:29

pas mal comme initiative Shocked
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Jeu 17 Nov 2011 - 9:32

une bonne presentation de l'armée Canadienne
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Ven 18 Nov 2011 - 10:27

Citation :

Dartmouth firm nets sonar deal

Contract to help develop software for navy warships worth $920,000

A Dartmouth company has landed a $920,000 contract to help develop sonar software for Canadian navy warships.

Akoostix Inc., in Burnside Park, will work with Defence Research and Development Canada Atlantic over the next 2½ years by providing software development support and data analysis.

“We’re excited about it,” Akoostix president Joe Hood said in an interview Thursday.

“We see this is a very strategic win and as a stepping stone toward bigger things.”

The standing-offer contract is slated to continue until March 31, 2014, according to a federal tender award announced Thursday.

If the sonar research is a success, Akoostix could land work involving a new underwater warfare system, called Pleiades, which is slated to be installed in the navy’s existing Halifax-class patrol frigates. After that, technology experts will be needed to develop surveillance systems for the next generation of warships that will be built by Irving-owned Halifax Shipyard.

“Our path is to work on the science to develop the new technology, demonstrate ... it and then put that new technology on board ships — the current ships and then the new ships,” Hood said.

Akoostix, which Hood founded almost six years ago, started out with four employees. Today, the sonar technology company has a staff of seven and is in the process of hiring another software developer.

“We’re not aiming for what some people would call hypergrowth, but very consistent growth,” the president said.

“In the last six months, we’ll have hired three people. We’re hitting a point where things are starting to take off.”

Staff members include engineers, software specialists and a physicist. Two of them, Hood included, are former military personnel.

Besides Hood, the owners are Jason McInnis, a senior software developer, and Dave Flogeras, senior algorithm developer.

While the defence research agency is Akoostix’s primary customer, the technology firm has also done work for Fisheries and Oceans Canada and the oil and gas industry.

“Beyond being a defence company, we like to use the same types of technologies to do ocean observation and environmental monitoring,” Hood said.

“The same system that we developed for defence can be used to figure out where the whales are and what they’re doing.”
thechronicleherald

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Mer 23 Nov 2011 - 15:37

Citation :
The first dozen or so F-35s slated to arrive in Canada won't be equipped with software that allows the stealth fighters to communicate with ground forces, a feature designed to prevent incidents of friendly fire. (...) The software isn't expected to be added until an upgrade program is introduced in 2019 – three years after the Royal Canadian Air Force begins taking delivery the advanced multi-role fighter...

http://www.defense-aerospace.com/article-view/release/130633/initial-canadian-f_35s-will-lack-link-16%2C-blue-force-tracker.html
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Mar 29 Nov 2011 - 13:39

Citation :

La frégate canadienne Vancouver en escale à Toulon









crédits : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE

29/11/2011

La frégate canadienne Vancouver est actuellement en escale de routine à la base navale de Toulon. Le bâtiment, de classe Halifax, était engagé dans le cadre de l'opération Unified Protector de l'OTAN de soutien à l'embargo sur les armes en Libye. Elle avait relevé la frégate Charlottetown au mois de juillet. Long de 134 mètres pour un déplacement de 4770 tonnes en charge, ce bâtiment embarque 220 marins. Capable d'atteindre 29 noeuds, il peut mettre en oeuvre 8 missiles antinavire Harpoon et dispose d'un système surface-air à lancement vertical Sea Sparrow (16 cellules), une tourelle de 57mm, un système multitubes Phalanx, des mitrailleuses de 12.7mm, ainsi que quatre tubes lance-torpilles. Polyvalente, cette frégate est solidement équipée pour la lutte anti-sous-marine, avec un sonar de coque, un sonar remorqué et un hélicoptère.
meretmarine

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Sam 10 Déc 2011 - 12:58

Citation :
CAF marks completion of first structural upgrades on CP-140 Aurora

Published By Rob Vogelaar



IMP Aerospace today in celebrating a milestone in an upgrade project that will see Canada’s fleet of CP-140 Aurora aircraft flying into the next decade.

The first of 10 CP-140 Aurora aircraft – Aircraft 112 – received its completed set of structural upgrades through the Aurora Structural Life Extension Project (ASLEP). The project, launched in 2008, involves major upgrades to the body of the aircraft, including the replacement of the wings and horizontal stabilizers, and will increase the structural life and operational availability of the fleet into the 2020 timeframe.

“The government is committed to providing our military men and women with the equipment they need to do their job,” said Minister MacKay. “This impressive and improved aircraft will allow the Royal Canadian Air Force to continue fulfilling its vital role of maintaining Canadian security here at home, while also making a valuable contribution to international security on deployed operations around the world.”

The CP-140 Aurora is Canada’s only strategic maritime surveillance aircraft that is often used to patrol Canada’s coastlines, safeguarding our waters from foreign threats.

The completion of ASLEP modifications of Aircraft 112 is the second major milestone achieved this autumn in the CP-140 Aurora’s midlife upgrade. On September 27, 2011, the first Block III-modified CP-140 Aurora, Aircraft 114, was delivered to 14 Wing Greenwood. The Block III modifications are the final round of upgrades made to the Auroras’ mission computer system through the Aurora Incremental Modernization Project (AIMP). Initiated in 1998, the project has transformed the aircraft into a modern multi-mission platform that can provide overland intelligence, surveillance and reconnaissance capabilities, in addition to its traditional maritime patrol role.

The Department of National Defence will now proceed with a combined program, covering both the ASLEP and AIMP, to efficiently deliver the remaining life-extended and modernized Aurora aircraft. This will ensure the CF have relevant surveillance, reconnaissance and intelligence-gathering capabilities on the Aurora aircraft. The delivery of the final aircraft to be upgraded under the combined modifications of AIMP and ASLEP is expected in 2014.

The combined projects represent a $1.5B ($1.2 billion for AIMP and $279 million for ASLEP) investment by the Government of Canada in the CF and its CP-140 Aurora fleet.

The upgraded aircraft will be based at 14 Wing Greenwood, and 19 Wing Comox. Operational Test and Evaluation will be conducted over the next year to determine appropriate procedures and tactics to take full advantage of the aircraft’s new capabilities.

Source: Canadian Forces
Photo: Rob Vogelaar, Z.A.P.P.

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Mar 13 Déc 2011 - 10:55

Citation :


Canada to purchase F-35s, but final number not carved in stone: Fantino


OTTAWA - The ability to defend the skies and operate overseas at the same time would be in peril if the Harper government buys fewer stealth fighters than planned, the head of the Royal Canadian Air Force said Monday.

Lt.-Gen. Andre Deschamps said the air force would have to review how much "concurrent activity" it could handle if the number of radar-evading F-35s drop below the 65 aircraft the government has promised.

"The air force will live with whatever the government procures for us," said Deschamps in an interview with The Canadian Press.

"In the end, it's all about managing risk in delivering the defence mission. The number 65 gives us the capacity to cover all our missions with confidence."

The minister in charge of buying equipment for the military, Julian Fantino, said in an interview with Montreal-based L'actualite that the number of stealth fighters Canada intends to purchase is not carved in stone.

"We still talk about it; it is (being) analyzed. There is still time, until 2013, to decide the final number," said Fantino, the associate defence minister. "Could be under 65? Maybe. At some point, we make a decision."

Deschamps acknowledged that the number of F-35s is "subject to review," but warned that the air force would be challenged to carry out missions "if the number of aircraft changes dramatically."

The Harper government committed itself in July 2010 to the current number of multi-role fighters, but does not expect to begin taking delivery until 2016.

It is the smallest fleet the air force is able to live with given its current commitments to North American air defence, which requires at least 36 fighters to be set aside for NORAD missions. The initial joint-strike fighter proposal said Canada was prepared to buy 80 aircraft, replacing the current fleet of CF-18s almost one-for-one.

Deschamps said the decision to move to 65 jets was based on a mixture of "affordability" and what numbers the air force believes "it needs to deliver on our numerous defence missions."

Both Fantino and Defence Minister Peter MacKay have insisted the $9 billion set aside for the initial purchase is a hard figure and will not be exceeded.

The price tag Canada and other nations will pay per aircraft is unclear despite intense speculation, and Fantino did not elaborate whether the Harper government could buy fewer F-35s.

The government has insisted it will pay roughly $75 million per aircraft when it begins placing orders for delivery in 2016.

But in figures released over the weekend for initial production batches, the U.S. and Britain are expected to fork out between $140.9 million and $144.9 million per aircraft.

The price tag fluctuates year-to-year, depending on the number of aircraft ordered. If the current figure holds, the government would be forced to either take fewer planes — or increase its capital budget.

Matthew Kellway, an Ontario New Democrat MP, said he sees Fantino's comments as the government's back-door admission that it can't meet its target and that critics were right in focusing on the enormous cost.

"It's an acknowledgment they can't get the plane for the number they said they could," he said. "I think just about everybody else in the world has acknowledged that is the case."

The Norwegians have been more pragmatic by laying out a range for the F-35 price, Kellway said.

There has been speculation in the defence community that a potential shortfall in manned stealth fighters could be made up with the planned Harper government purchase of unmanned aircraft, such as the U.S.-made MQ-1 Predator.

But Deschamps says drone technology, while rapidly evolving, does not allow it an air-to-air combat role, which is the primary requirement of the stealth fighter.

He also questioned the ability of remotely-operated aircraft to conduct air-to-ground attacks against heavily defended targets.

Currently, drones do an excellent job in surveillance and strikes against targets that don't shoot back, said the air chief.

winnipegfreepress

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Ven 16 Déc 2011 - 13:47

Citation :
Les forces spéciales du Canada se tournent vers le secteur privé afin qu'il les prévienne de toute éventuelle menace de terrorisme en provenance de la mer.

L'organisation ultrasecrète compte tirer profit d'un contrat de surveillance et d'application des règlements de pêche accordé à Provincial Airlines, filiale de Provincial Aerospace, à Saint-Jean de Terre-Neuve-et-Labrador, afin d'avoir à l'oeil les mouvements des bâtiments jugés d'un intérêt particulier, au large de des côtes canadiennes.

Dans une note d'information préparée à l'intention de l'ancien commandant des forces d'élite, il est expliqué que le gouvernement compte de nombreux appareils, incluant des hélicoptères militaires et de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) utilisés en cas d'urgence au sol, mais que les «options sont considérablement réduites» lorsqu'il est question de menaces maritimes.

Les militaires utilisent principalement des appareils de type CP-140 Aurora dans le cadre de leurs missions de surveillance, mais l'avenir de ces avions qui datent d'une trentaine d'années demeure couronné d'un point d'interrogation, malgré les récentes modifications apportées à leur système électronique.

D'éventuelles améliorations supplémentaires à ces quadrimoteurs sont matière à débat, selon des sources au sein du ministère fédéral de la Défense nationale.

Le ministère des Pêches et Océans confie ses tâches de surveillance au secteur privé du transport aérien, et les militaires financent déjà en partie cette entente, payant pour des heures de vol d'appareils Super King Air 200 basés à Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador, Halifax, en Nouvelle-Écosse, et Comox, en Colombie-Britannique.

Provincial Airlines «pourrait combler le vide à un coût minimal» pour le commandement des forces spéciales, peut-on lire dans la note datée du 8 juillet 2010, préparée pour le brigadier-général Mike Day, qui assume aujourd'hui un poste de commandement au sein des troupes assurant la formation de l'armée afghane.

Les forces spéciales, largement indépendantes de l'armée régulière, ont depuis fait appel aux services du secteur privé à au moins deux reprises, dans chaque cas pour des missions de formation.

Cela reflète une tendance croissante dans les Forces canadiennes. L'aviation a loué des véhicules aériens sans pilote dans le cadre de la mission afghane et a confié à une partie extérieure l'entretien à long terme de certains de ses nouveaux appareils.

L'actuel commandant des forces spéciales, le brigadier-général Denis Thompson, a assuré que le recours au secteur privé n'avait rien de préoccupant en ce qui a trait à la sécurité. Il a ajouté que son expertise était utile.

«Il s'agit de la plus complexe des opérations quand on y pense», a-t-il affirmé lors d'une entrevue avec La Presse Canadienne.

http://www.cyberpresse.ca/actualites/quebec-canada/national/201112/11/01-4476828-terrorisme-les-forces-speciales-se-tournent-vers-le-secteur-prive.php
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Jeu 22 Déc 2011 - 12:12

Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Mar 10 Jan 2012 - 13:49

Citation :
Exercise Noble 2012












_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Mer 11 Jan 2012 - 19:00

Citation :
Deux VBCI en cours d’évaluation par le Canada

Le spécialiste de l’armement terrestre Nexter (ex-Giat Industries) est, pour le moment, trop dépendant du marché français, ce qui a eu pour conséquence, en 2010, une chute de 70% de ses prises de commandes par rapport à l’année précédente.

D’où la nécessité de décrocher des marchés à l’exportation, ce qui passe par plus de compétitivité afin de réduire les coûts de production pour faire face à la concurrence, notamment celle des pays émergents.

Cela étant, Nexter pourrait bien placé soon VBCI au Canada, dans le cadre du programme Close Combat Vehicule (CCV, Véhicules de Combat Rapproché), lancé par Ottawa afin de doter les forces terrestres canadiennes d’au moins 108 blindés de combat d’infanterie (plus 30 en option) à partir de 2014.

Cette compétition va donc ce jouer entre le VBCI (véhicule blindé de combat d’infanterie), le CV-90 équipé d’une tourelle de 35 mm de BAE Systems et le Piranha 5 (avec une tourelle Lance de 30 mm) de General Dynamics. Et le nom du vainqueur devrait être annoncé dans le courant de cette année.

D’après un communiqué diffusé par Nexter, deux VBCI sont actuellement en cours d’évaluation au centre d’essais d’Aberdeen, dans le Maryland (Etats-Unis), pour le compte du Canada.

La première version du VBCI testée, dotée d’une tourelle de 25 mm, a déjà fait ses preuves en Afghanistan et au Liban avec l’armée de Terre. La seconde est équipée d’une tourelle biplace de 30 mm Hitfist de Oto Malara.

« Nous sommes convaincus d’avoir un produit exceptionnel à proposer à l’armée canadienne » a estimé, en décembre, Patrick Lier, le directeur des affaires internationales pour la région de l’Amérique du Nord chez Nexter. « D’un point de vue général, le VBCI offre la meilleure combinaison en matière de mobilité et de puissance de feu, à un coût abordable, sans aucun compromis sur le niveau de protection. En outre, un véhicule à roues permet une réduction du coût de maintenance par rapport à un véhicule chenillé, sans oublier un niveau de confort maximal pour l’équipage » a-t-il ajouté.

Pour cet appel d’offres, Nexter s’est allié avec Bombardier Transport North America, qui a les capacités de production nécessaire pour assembler les VBCI, Prevost Bus, qui obtiendrait, le cas échéant, les parties « assemblage moteur » et « chaîne de mobilité » et, enfin, Raytheon Canada, à qui reviendrait le maintien en condition opérationnel. La gestion de ce projet serait confiée à Nexter Canada Incorporated (NCI), établi à Ottawa.

http://www.opex360.com/2012/01/05/deux-vbci-en-cours-devaluation-par-le-canada/
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2735
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Mar 17 Jan 2012 - 13:28

Aïe ......
Affaire d'éspionnage:
http://www.corlobe.tk/article27321.html
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Sam 21 Jan 2012 - 14:15

Citation :
Le ministre canadien de la Défense, Peter MacKay, a annulé vendredi une commande controversée de 20.000 boules de caoutchouc anti-stress destinées aux troupes, après des railleries sur internet. Confrontée à des coupures dans ses dépenses, à un scandale d'espionnage et après avoir mis fin à sa mission de combat en Afghanistan, l'armée canadienne avait commandé vendredi en début de journée 20.000 boules anti-stress. Ces boules de caoutchouc pressées dans la main pour évacuer la tension musculaire causée par le stress devaient être livrées avant le 30 mars prochain, fin de l'année fiscale canadienne, selon le site internet où l'appel d'offres a été diffusé. De nombreux internautes avaient aussitôt critiqué cette commande considérée comme un gaspillage de fonds publics sur les sites internet de différents médias du pays et les réseaux sociaux. "Dès que le ministre MacKay a été mis au courant de ce contrat, il a demandé aux responsables d'annuler cette dépense inutile pour les contribuables canadiens", a déclaré à l'AFP en fin de journée un porte-parole du ministre de la Défense. Entamée en 2002, le Canada a mis un terme en 2011 à sa mission de combat en Afghanistan dans laquelle 157 soldats à la feuille d'érable ont perdu la vie. L'armée fait maintenant face à des coupures dans son budget qui font partie d'un plan gouvernemental plus vaste visant à réduire de 10% les dépenses des ministères. Et un militaire canadien, Jeffrey Paul Delisle, a été arrêté le week-end dernier sous l'accusation d'avoir communiqué des informations confidentielles à une "entité étrangère".

http://www.lepoint.fr/insolite/l-armee-canadienne-annule-la-commande-de-20-000-boules-anti-stress-21-01-2012-1421887_48.php
Revenir en haut Aller en bas
tshaashh
Lt-colonel
Lt-colonel
avatar

messages : 1305
Inscrit le : 13/12/2010
Localisation : Canada
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Jeu 26 Jan 2012 - 2:56

Citation :

http://www.cbc.ca/news/canada/story/2012/01/25/pol-us-combined-defence-plan.html

Canada and the U.S. have finalized one agreement and renewed another to better co-ordinate civilian and military forces against threats.

Defence Minister Peter MacKay, speaking Tuesday night to a group of defence officials, diplomats and civil servants, said the two countries were expected Wednesday to renew the Civil Assistance Plan and sign off on the Combined Defence Plan.

His office confirmed Wednesday they had been signed.

The civil assistance agreement lets military personnel and equipment deploy rapidly to humanitarian events, MacKay said in notes prepared for his speech to the Permanent Joint Board on Defence.

"In the event of floods, forest fires, hurricanes, earthquakes, or to assist in the aftermath of a terrorist attack — military members from one nation will be ready to support the armed forces of the other, all supporting lead civilian agencies," he said.

The defence agreement sets out the authority and means for the two countries to approve homeland military operations against threats, as well as the process for sharing information.

"This has already been done to a certain degree, but there is still room for more integrated collaboration — domestically and bi-nationally," MacKay said.

"I think that we need to begin to consider partnerships from the ground up – from the local first responders to international organizations."

The Beyond the Border agreement signed Dec. 7, 2011, set out some of the ways Canada and the U.S. were looking to better co-ordinate security.

The wide-ranging agreement, designed to improve co-ordination to speed up border crossings and improve security, requires the two countries to look at both broad and specific ways to work better together. That will include everything from making sure border agents have radios that can communicate, to having a plan for managing traffic between Canada and the U.S. in emergencies, to preparing for international cyber security and health threats.


l'integration securitaire US-Canada continue...
Beyond the Border signe Dec 2011

http://www.cbc.ca/news/interactives/beyond-the-border/

Pour mettre les choses en perspectives les US ont importe 24% de leur petrole du Canada en 2010
http://www.eia.gov/tools/faqs/faq.cfm?id=36&t=6

Le Canada exporte les 2/3 de son petrole vers les US
http://www.cbc.ca/news/canada/story/2012/01/25/pol-oil-supply.html

Sans parler de l'interet pour l'eau douce, l'uranium etc...


Citation :

http://www.cbc.ca/news/technology/story/2012/01/17/pol-military-satellites-agreement.html

Joint military satellite agreement signed by Canada
$337M put into 10-satellite Mercury Global project

Canada is joining the U.S. and Australia in a 10-satellite project to provide secure communications for the Canadian Forces, Defence Minister Peter MacKay said Tuesday.

MacKay and Associate Minister of Defence Julian Fantino made the announcement in Ottawa as officials were due to sign the memorandum of understanding in Washington, D.C.

In the past, Canada has used commercial satellite systems, MacKay said. Buying into the existing wideband global communications system will give the Canadian Forces "rapid and secure frequencies used exclusively for government communications," he said.

Canada will have access to the satellite system right away.



"Satellites enable military to rapidly communicate with military personnel, with our allies around the globe. They also allow us to forecast weather, better protect civilian life through the targeted strikes, control uninhabited aerial vehicles, and give real-time analysis of events as they are unfolding on the battlefield," MacKay said.

"Rapid and secure satellite communications between our headquarters and between deployed forces are now a crucial part of mission success."

The Mercury Global project started in 2007.

Canada is putting $337.3 million into the project, which will go toward building the ninth satellite in the system. A 10th satellite is also coming, with the entire constellation scheduled to be in operation in 2017.

Fantino said Boeing, the company that builds the satellites, is obliged to return $240 million in industrial regional benefits to Canada, meaning Boeing will invest $240 million in the Canadian economy.


NDP and Liberal MPs had criticized plans to buy into the satellite program while the government was still negotiating the deal. The opposition MPs said the process was secretive and that it was too much money to spend when so many Canadians are struggling financially.

Paul Meyer, a former Canadian diplomat with expertise in international security, says the requirement for secure and capable satellite communication isn't surprising.

"With increasing sophistication of military uses, you have demands for greater bandwidth, more data to be transmitted … and the importance, of course, it be over a secure channel," Meyer said.

But he warns satellite systems often have cost overruns, which have been a chronic problem with the U.S. military. Depending on the agreement, "the sort of things you want to avoid is not meeting your deadlines or cost overruns," Meyer said.




Possiblement pour preparer le terrain aux F-35? (Oct 2011 http://www.cbc.ca/news/canada/story/2011/10/23/f-35-communication-problem.html

Citation :

Military aircraft operating in the high Arctic rely almost exclusively on satellite communications, where a pilot's signal is beamed into space and bounced back to a ground station.

The F-35 Lightning will eventually have the ability to communicate with satellites, but the software will not be available in the initial production run, according to a senior Lockheed Martin official.

...

"Communications in the Arctic represents a specific challenge to all aircraft due to lack of satellite coverage in the North," Evan Koronewski said in an email response. "Canada is working closely with the other partner nations to ensure Canadian operational requirements for communications in the Arctic are met."


More on The Mercury Global project:

http://www.forces.gc.ca/site/news-nouvelles/news-nouvelles-eng.asp?id=4061



_________________
Citation :
One should then look at the world of creation. It started out from the minerals and progressed, in an ingenious, gradual manner, to plants and animals. [...] The animal world then widens, its species become numerous, and, in a gradual process of creation, it finally leads to man, who is able to think and to reflect. The higher stage of man is reached from the world of the monkeys, in which both sagacity and perception are found, but which has not reached the stage of actual reflection and thinking. At this point we come to the first stage of man after (the world of monkeys). This is as far as our (physical) observation extends.


Ibn Khaldoun, Al Mouqaddimah (1377 - Franz Rosenthal translation), Ch.1
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Ven 27 Jan 2012 - 11:49

Citation :

Canada’s 17th CC-130J is Complete




The 17th of 17 CC-130Js built for the Royal Canadian Air Force (RCAF) completed final painting this week. Following acceptance flights the aircraft is scheduled for delivery in early May. The aircraft is shown being piped from the paint hangar by Major Allan MacKenzie, the RCAF Detachment Commander at Lockheed Martin in Marietta. Canada’s new CC-130Js have already been deployed to support a wide range of missions and the completed fleet will give Canada extensive mission flexibility for decades to come.

Lockheed Martin press release

_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
hd19
sergent
sergent


messages : 242
Inscrit le : 06/11/2011
Localisation : 75012
Nationalité : Maroc-France

MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Ven 27 Jan 2012 - 17:03

Citation :
(Montréal) En dépit du resserrement du budget de la défense dans plusieurs pays, CAE (T.CAE) a annoncé hier l'obtention de contrats militaires d'une valeur de plus de 100 millions de dollars.

http://lapresseaffaires.cyberpresse.ca/economie/transports/201201/18/01-4486987-des-contrats-militaires-de-100-millions-pour-cae.php

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21543
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Mar 14 Fév 2012 - 12:25

Retour à la tragique histoire des submersibles canadiens... Je rappelle qu'aujourd'hui aucun SM n'est opérationnel, faute des mauvaise décision et la perte du savoir faire au niveau de l'EMM canadienne, aujoud'hui ils versent beaucoup d'argent sur des coques capables de rien !

Citation :


La marine canadienne avait caché l’ampleur des dégâts subis l’été dernier par un de ses sous-marins


Les dégâts subis par le sous-marin HMCS Corner Brook l’été dernier lorsqu’il a heurté le fond, sont plus importants que l’a indiqué la marine canadienne, a appris la télévision CBC News en obtenant des images du sous-marin.

La marine canadienne avait reconnu que le sous-marin avait heurté en juin le fond au large de la Colombie Britannique, mais n’avait jamais mentionné l’étendue des dégâts ou publié une photographie.

« J’ai été choqué. Je n’avais aucune idée de l’étendue des dégâts, » indique le sénateur Colin Kenny, l’ancien président du comité de la défense du Sénat. « Cela pourrait expliquer pourquoi la marine a sorti le sous-marin de l’eau en pleine nuit. »

Les dégâts subis par le sous-marin sont « horribles », souligné Kenny, et il s’inquiète de l’état des autres sous-marins canadiens, et des quelques 60 marins qui se trouvaient à bord du HMCS Corner Brook.

« Je pense que l’impact psychologique de ce qui peut être décrit comme d’avoir vu la mort de près, aurait un effet profond sur certains de ces marins. J’espère qu’ils reçoivent l’aide et les soins dont ils ont besoin, » a-t-il ajouté.

Le sous-marin a heurté le fond alors qu’il naviguait à 45 m de profondeur. Le comité d’enquête de la marine canadienne a rendu le Lt.-Cmdr. Paul Sutherland, le commandant, responsable de l’accident.

La marine a publié un résumé d’une seule page du rapport du comité. Interrogés sur les images que CBC News a obtenu, des responsables ont seulement indiqué que les dégâts sont en cours d’évaluation.

Le sénateur Kenny a déclaré que la réponse de la marine n’était pas suffisante.

Le Canada a acheté il y a plus de 10 ans 4 sous-marins d’occasion à la Grande-Bretagne. A ce jour, on estime qu’il a dépense 3 milliards $.

Le HMCS Chicoutimi a été ravagé par un incendie mortel, quelques heures après son premier appareillage sous pavillon canadien.

La coque du HMCS Victoria est fragilisée par des fissures et le sous-marin ne peut plonger en immersion profonde.

Le HMCS Windsor est en grand carénage à Halifax. Les travaux ont des années de retard et dépassent le budget prévu de plusieurs millions $.

Aucun sous-marin n’est capable de lancer une torpille.

Le contre-amiral Mark Norman, commandant adjoint de la marine canadienne, a expliqué que la sortie de l’eau du sous-marin de nuit, s’explique par des raisons opérationnelles..

« La marée était haute à 4 heures du matin. Comme vous pouvez le voir, le HMCS Corner Brook est maintenant dans un dock flottant. Pour pouvoir l’y installer, il fallait que la marée soit haute pour avoir assez de fond sous le dock. »

« Nous voulions aussi qu’il n’y ait pas de trafic maritime. Le moindre petit mouvement peut avoir de graves conséquences lorsque vous soulever 3.500 t de sous-marin. »

Certains spécialistes de ce type de sous-marins, explique que la coque épaisse, qui protège les sous-mariniers, pourrait avoir été gravement endommagée, et que cela signifierait que le sous-marin ne re-naviguerait plus.

« Le Canada a besoin d’une flotte sous-marine. Il serait tragique que ce sous-marin ne soit plus disponible, » explique le sénateur Kenny.

CBC


_________________
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Mar 14 Fév 2012 - 12:48

....


_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3326
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Mar 21 Fév 2012 - 15:12

Citation :

Canada : Harper optera-t-il pour les drones de combat pour remplacer les F-35 ?



Le gouvernement canadien envisagerait de remplacer l'achat des avions de chasse F-35 par celui de drones armés. Le ministre associé de la Défense nationale, Julian Fantino, a pourtant réagi en affirmant qu'il s'agissait là de "spéculation", mais l'annonce récente du Pentagone concernant une augmentation des coûts de l'appareil laisse croire que le gouvernement Harper cherche peut-être effectivement une porte de sortie pour un programme militaire impopulaire.
L'industrie du drone connaît une croissance exceptionnelle. L'armée américaine, qui possédait une cinquantaine de drones en 2001, en dénombre aujourd'hui plus de 7000. On estime qu'en 2020, la flotte comptera plus de 30.000 appareils. Dans le plus grand secret, la CIA dirige elle aussi un important programme de drones. Bref, les Américains sont déjà bien engagés dans la voie de la robotisation de leur force aérienne.

Le gouvernement canadien songerait ainsi à entrer à son tour dans la course à la robotisation en remplaçant ses F-35 par le MQ-9 Reaper Hunter/Killer. Chargé au maximum, il peut voler pendant 14 heures sans toucher le sol. Il est outillé non seulement pour attaquer, mais aussi pour trouver et espionner ses cibles. On peut l'armer de 14 missiles alors que le Predator n'en portait que 2. Son coût d'acquisition varie entre 30 et 40 millions de dollars. S'il prenait cette décision rapidement, le Canada serait le cinquième pays dans le monde (après Israël, les États-Unis, la Grande-Bretagne et l'Italie) à posséder officiellement une flotte de drones d'attaque.

Pour Harper, une issue alléchante...

La polémique entourant l'achat des F-35 fait régulièrement la manchette. Les nombreuses annonces de retard dans la livraison des appareils, l'augmentation de leur coût, les doutes exprimés concernant l'éventuelle fiabilité des avions ainsi qu'un processus décisionnel vivement critiqué mettent continuellement le gouvernement conservateur dans l'embarras.

Les critiques signalent également que l'émergence des drones de combat laisse croire que le F-35, largement perçu comme appartenant à la dernière génération d'appareils pilotés à même le cockpit, sera désuet dès son entrée en fonction en 2016. L'avenir des forces armées se trouverait décidément dans les avions pilotés à distance et, en ce sens, le gouvernement canadien projette une image d'autant plus irresponsable.

Les arguments présentés en faveur de l'usage des drones semblent sans équivoque. Ces appareils seraient à la fois moins coûteux que des avions de chasse traditionnels et extraordinairement efficaces. De plus, ils épargneraient la vie des soldats canadiens puisque ceux-ci pourraient bombarder l'ennemi depuis, par exemple, la base aérienne de Bagotville, située à un jet de pierre de Chicoutimi. On ne saurait se surprendre si Harper décidait d'aller de l'avant immédiatement.

En plus de placer son armée à la fine pointe de la technologie, le chef du gouvernement voit peut-être dans l'acquisition de drones armés la possibilité de populariser un programme militaire fusillé de toutes parts. Les drones ont un succès incroyable auprès de la population américaine. Dans un sondage récent mené aux États-Unis, le public a affirmé appuyer l'usage des drones à environ 83%.


... ou une boîte de Pandore?

Des voix s'élèvent cependant pour souligner les différents problèmes associés aux guerres à distance, problèmes que les élus omettent souvent de mentionner.

David Petraeus, à la tête de la CIA depuis septembre 2011, affirmait en juin dernier qu'il ne privilégie pas les bombardements à l'aide de drones: capturer et interroger l'ennemi est préférable. De plus, l'attentat raté à Times Square a été revendiqué par les talibans comme des représailles pour la mort d'individus qui auraient été abattus par les drones. Ainsi, la frustration émanant de ce type d'attaque provoquerait peut-être davantage d'insécurité en Occident.

Plus les drones survoleront le ciel, plus les risques de voir la technologie passer entre les mains de ceux que l'on considère comme nos ennemis augmenteront eux aussi. Le Pentagone a admis que plus du tiers des drones s'écrasent à la suite de différents problèmes techniques. Non seulement ce fait vient miner partiellement l'argument économique en faveur des drones, mais, qui plus est, ces nombreux écrasements, qui ont souvent lieu en Irak et au Pakistan, agissent comme autant d'occasions de copier et développer les technologies à l'étranger. Le cas du drone RQ-170 qui s'est écrasé en Iran en décembre 2011 est évocateur à cet égard.

Puisque les bombardements ont souvent lieu dans des régions difficiles d'accès et dangereuses, nous ne disposons que de très peu d'informations sur les déploiements et bombardements. L'information à laquelle nous avons accès est généralement filtrée et formatée par des gouvernements qui souhaitent défendre leurs politiques. La culture du secret qui entoure toutes les opérations menées par les drones empêche donc le public d'avoir une opinion éclairée sur le programme militaire de leur pays.


Le peu d'information qui nous parvient des territoires bombardés démontre toutefois que les attaques de drones ne sont peut-être pas aussi efficaces et précises que l'on veut nous laisser le croire. L’institution Brookings affirmait en 2009 que le taux de victimes civiles atteint presque les 90%. Si ces chiffres sont exacts, il s'agit évidemment d'une entorse majeure au droit international. Aussi, les bombardements qui ont lieu dans des territoires où les États-Unis ne sont pas en guerre posent de sérieuses questions quant aux privilèges que s'accorde l'Occident.


Un changement de cap majeur

Si le Canada va de l'avant avec le Reaper, le gouvernement justifiera sans doute sa décision en soutenant qu'il s'agit d'une solution de rechange pour contrer tous les problèmes rencontrés par l'achat des F-35. Or, il ne faut pas se méprendre. Opter pour les drones est une décision politique et militaire capitale qui, ultimement, en dit long sur les velléités à long terme des gouvernements qui choisissent cette voix.

La promesse des drones est certes très séduisante, mais il est encore tôt pour décider si les robots-combattants peuvent se montrer à la hauteur des attentes. D'ici à ce qu'ils aient fait leurs preuves, les gouvernements qui succomberont au chant des sirènes de la technologie risqueront inévitablement d'être entraînés directement sur les récifs.

Roseline Lemire-Cadieux

Doctorante en science politique et chercheuse à l'Observatoire sur les missions de paix et opérations humanitaires à la Chaire Raoul-Dandurand de l'UQAM

LE DEVOIR.COM

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
MAATAWI
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 14775
Inscrit le : 07/09/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Mer 22 Fév 2012 - 16:30

Citation :
Canadian Submarine Diving Operations









20 February, 2012
ESQUIMALT, BRITISH COLUMBIA

HMCS Victoria transits in the vicinity of Esquimalt during sea training trials and exercises on February 20, 2012.

Her Majesty’s Canadian Submarine (HMCS) Victoria conducted diving operations today in the local waters near Victoria, B.C. Today’s dive was witnessed by General Walt Natynczyk, Chief of the Defence Staff, and Vice-Admiral Paul Maddison, Commander, Royal Canadian Navy.

HMCS Victoria is currently at sea conducting equipment trials and crew training such that the submarine can be declared fully operational in 2012.

Photo Jacek Szymanski, Navy Public Affairs, © 2012 DND-MDN Canada


_________________
Le Prophéte (saw) a dit: Les Hommes Les meilleurs sont ceux qui sont les plus utiles aux autres
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée canadienne/Canadian Armed Forces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 26Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 16 ... 26  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'armée de l'air contrainte de quitter (temporairement?) Manas, au Kirghizstan
» Armée de terre Japonaise
» Armée de terre , 102.000 hommes d’ici 2015
» Armée Canadienne
» armée canadienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Amériques-
Sauter vers: