Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Armée canadienne/Canadian Armed Forces

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24, 25, 26, 27  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Jeu 24 Déc 2015 - 22:55

Citation :
24/12/2015

Canada, Embraer propose le KC-390 !





L’avionneur brésilien Embraer se positionne avec une offre en vue du remplacement des « bons vieux » De Havilland Canada CC-115 « Buffalo » (DHC-5) de recherche & sauvetage en service au sein de la Royal Canadian Air Force (RCAF).


Rappel :

Le Canada cherche activement un remplaçant pour sa flotte de CC-115 « Buffalo » et de ses C-130 recherche et de sauvetage. Jusqu’ici, trois concurrents étaient annoncés pour cette compétition, avec le C-27J « Spartan » d’Alenia-Aermacchi, le C-295 d'Airbus Military et le V-22 « Osprey » de Boeing/Bell. Le projet de remplacement est estimé à près de 1,55 milliards de dollars pour l'acquisition de 17 aéronefs à voilure fixe à partir de 2018.


Embraer, le quatrième concurrent :

L’avionneur brésilien confirme Embraer qu'il va répondre à la demande ASAR du gouvernement canadien, dont la demande d’offre a été lancée en en mars. La limite d’offre a été fixée au 11 janvier 2016. Pour Embraer, le KC-390 est parfaitement adapté pour les missions SAR dans des environnements les plus exigeants. De plus, selon le nouveau calendrier de l’avionneur, le KC-390 doit être certifié au début de 2017 et pourrait, donc, débuter les livraisons l’année suivante, selon les exigences du Canada.


L’Embraer KC-390 :

Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. L’avion offre une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également être aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.


Photos : 1 KC-390 aux couleurs canadiennes 2 prototype du KC-380 @ Embraer

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2015/12/24/canada-embraer-propose-le-kc-390-860450.html
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Mar 12 Jan 2016 - 17:20

Citation :
Airbus DS and Provincial Aerospace join forces for Canada's SAR aircraft replacement program

Today, following the submission of their proposal for Canada’s Fixed Wing Search and Rescue (FWSAR) replacement program; Airbus Defence and Space and Provincial Aerospace formally announced the establishment of AirPro SAR Services (AirPro), Airbus DS announced on Jan. 12, 2016.




http://worlddefencenews.blogspot.com/search?updated-max=2016-01-12T02:06:00-08:00&max-results=10

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Jeu 14 Jan 2016 - 16:11

Citation :
Les sept travaux de l'Astérix: quand le Canada transforme un porte-conteneurs en ravitailleur




Suite à un incendie, en février 2014, qui a détruit le pétrolier ravitailleur d’escadre de la flotte canadienne, le NCSM Protecteur, le ministère de la Défense canadien s'est retrouvée fort dépourvu.

Un autre PR, le Preserver ayant quitté le service actif (le Protecteur en mai 2015 et le Preserver retiré du service en septembre 2014), il a donc été décidé de trouver une capacité intérimaire en navire de ravitaillement, comme l'ont expliqué mes collègues de meretmarines.com, mardi..

Le 23 juin 2015, le gouvernement du Canada a décidé de lancer des pourparlers préliminaires avec le chantier Davie Canada Inc. dans le cadre du projet canadien Resolve qui consiste en la conversion d’un porte-conteneurs en un pétrolier ravitailleur.

Le 8 octobre, le chantier Davie Canada Inc. a annoncé que le MS Asterix (construit en 2010) avait été livré à Lévis, au Québec (lire ici un article de La Presse de Québec), après l’acquisition du navire auprès de ses anciens propriétaires (les Grecs de Capital Ship Management). Prix d'achat: 20 millions de dollars.

La conversion du navire, orchestrée par la compagnie NavTech, un leader canadien dans l’architecture et le dessin navals, aura lieu sur deux emplacements : au chantier AECON Pictou en Nouvelle-Écosse puis au Chantier Davie Canada, au Québec.



Le navire sera livré à l'été 2017 puis ensuite loué, pour 5 ans, à la Marine royale canadienne avec un équipage marchand canadien complet (fourni par V.Ships). Coût annuel de l'affrètement: 75 millions de $ canadiens.

Le coût total est estimé à 700 millions de dollars canadiens (450 millions d'euros), dont 300 pour la conversion selon le pdg de Projet Resolve, Spencer Fraser, cité par Le Soleil (lire ici). Le futur ravitailleur pourra accueillir deux hélicoptères, des Sikorsky CH-148 Cyclone.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2016/01/12/location-d-un-navire-de-ravitaillement-petrolier-en-mer-15442.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Jeu 14 Jan 2016 - 22:20

Citation :
Canada : nouveaux critères de sélection pour le successeur du CF-18


Dans Actualité Défense, Actualité Avions de combat
Publié le 14/01/2016 à 15h22, par Antony Angrand


Le Canada redéfinit actuellement le cahier des charges du successeur du CF-18, lequel ne sera peut-être pas le Lockheed Martin F-35.
© Canadian Forces Combat Camera


Les critères de sélection de ce que sera le futur chasseur en service au sein de la RCAF font actuellement l'objet d'une redéfinition, en vertu d'une décision du nouveau ministre de la défense du parti libéral, Harjit Sajjan.

Harjit Sajjan a déclaré que son ministère analyse les besoins des forces armées canadiennes, leur importance et les théâtres sur lesquels ces dernières opèrent. "Nous lancerons une consultation avec le public, au travers des membres du parlement, des comités, des parties prenantes et des groupes de réflexion de telle manière que nous aurons une vision qui sera en adéquation avec nos objectifs de politique étrangère", a t-il déclaré.

Les conservateurs avaient élu le Lockheed Martin F-35, mais le projet a fait l'objet de violentes critiques car seul cet appareil pouvait répondre aux critères de sélection émis. En effet, le gouvernement conservateur souhaitait un appareil avec une capacité furtive, un radar de prochaine génération et une avionique intégrée.

Au cours de l'élection fédérale d'octobre 2015 qui a vu l'arrivée de Justin Trudeau au poste de premier ministre le mois suivant, les libéraux ont déclaré qu'ils ne choisiraient pas le F-35. Harjit Sajjan a depuis déclaré qu'il lancerait un processus ouvert pour remplacer les CF-18, commentant que "les critères de sélection que nous retiendrons seront ceux qui sont nécessaires pour le Canada". Harjit Sajjan n'a cependant pas précisé si Lockheed Martin serait exclu de l'appel d'offres.

http://www.air-cosmos.com/canada-nouveaux-criteres-de-selection-pour-le-successeur-du-cf-18-60487  
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Mar 19 Jan 2016 - 14:36

Citation :
Lockheed C-130J not entered in Canadian FWSAR competition

18 JANUARY, 2016 BY: JAMES DREW WASHINGTON DC
Canada’s decade-long quest to purchase a new fixed-wing search and rescue (FWSAR) aircraft has come down to three contenders, the Embraer KC-390, Alenia Aermacchi C-27J and Airbus Defence & Space C-295W.

Proposals were due in mid-January, and Alenia and Airbus have both confirmed their entry to Flightglobal. The jet-powered latecomer, the KC-390, has also reportedly been submitted by Embraer.

The winglet-enabled C259W and hardy C-27J have long been considered top candidates to replace the Royal Canadian Air Force's six de Havilland CC-115 Buffalos and 13 Lockheed Martin CC-130Hs, which currently perform the mission. Embraer’s in-development military transport was announced as a candidate late last year, promising to shake things up.

Public Works and Government Services Canada (PWGSC) confirms that just three proposals were received, which means the Bell-Boeing V-22 and Viking Air's concept for a new-build DHC-5 Buffalo did not make surprise returns. Lockheed tells Flightglobal it decided not to submit the C-130J – an odd twist in this procurement saga.


The Super Hercules had long been considered a prime contender, since US Air Force and Coast Guard HC-130Js have been performing search-and-rescue missions for some years, and Lockheed had participated in FWSAR as a “potential bidder”.

“After following an extensive and thorough analysis of the request for proposal’s requirements, we decided to not submit a formal response to Canada’s FWSAR RFP,” a company spokeswoman said on 18 January. “We remain fully committed to supporting the RCAF and its CC-130J fleet as it continues to perform the tactical transport role in Canada for decades to come.”

The decision not to bid comes as the new government in Canada prepares to withdraw from the Lockheed F-35 programme and launch a competition. The previous government had wanted 65 Lightning IIs to replace the outdated Boeing CF-18 Hornets.

According to the PWGSC, the evaluation process including aircraft testing will take “about six months” and a contract award is expected in "late 2016 or early 2017".

That aircraft testing might be tricky for Embraer, since the KC-390 first flew in February 2015 and the initial examples are devoted to flight certification. Brazil expects to begin operating the type in 2018.

Now valued at $3.1 billion, the FWSAR programme is one of Canada’s longest running aircraft acquisition debacles. Canada first announced its requirement for a new fixed-wing SAR platform in 2002, but the project has been delayed, cancelled and revived many times over.

The government had said it would consider mixed-fleet proposals and did not specify a certain number of aircraft.

https://www.flightglobal.com/news/articles/lockheed-c-130j-not-entered-in-canadian-fwsar-compet-420931/






Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Dim 24 Jan 2016 - 14:18

Citation :
24/01/2016

Canada, une Short List pour le futur avion SAR !    




Le Canada vient de passer une nouvelle étape dans sa quête en vue de se doter d’un nouvel avion de recherche & sauvetage (SAR) en service, avec la publication des trois derniers appareils encore en concurrence.


Rappel :

Le Canada cherche activement un remplaçant pour sa flotte de CC-115 « Buffalo » et de ses C-130 de recherche et de sauvetage. Jusqu’ici, les concurrents étaient annoncés pour cette compétition, avec le C-27J « Spartan » d’Alenia-Aermacchi, le C-295 d'Airbus Military et le V-22 « Osprey » de Boeing/Bell, le Lockheed-Martin C-130J « Super Hercules » et l’Embraer KC-390. Le projet de remplacement est estimé à près de 1,55 milliards de dollars, pour l'acquisition de 17 aéronefs à voilure fixe à partir de 2018.


Une Short Liste :

Le groupe de travail engagé dans le processus de recherche du futur avion de sauvetage a annoncé avoir retenu trois appareils en vue de l’évaluation finale, il s’agit de l’Embraer KC-390, de l’AleniaAermacchi C-27J «Spartan » et l’Airbus Défense C-295W. Les trois avionneurs doivent encore remettre une proposition définitive d’offre au Canada.


L’Embraer KC-390 :



Le KC-390 est doté d’une avionique avec double affichage tête haute, avec un système de mission complet. L’avion est également doté d’un système complet d'autoprotection. Les pilotes disposeront de commandes «fly-by-wire» avec système de contrôle de vol et des fonctions optimisées, qui assureront d’excellentes performances avec un équipage réduit. L’équipage disposera de quatre grands écrans reconfigurables et de deux manches latéraux, le KC-390 permettra des utilisations sécurisées à partir de pistes semi-préparées. L’avion offre une capacité de décollage d’environ 72 tonnes avec une charge maximale de 20 tonnes. D’une longueur de 33,4 mètres et d’une hauteur de 11,4 mètres l’avion dispose d’une envergure de 33,9 mètres. Doté d’une porte cargo à l’arrière, l’avion pourra être également être aménagé rapidement pour le ravitaillement en vol, ainsi que pour des missions spécifiques, comme l’écoute électronique par exemple. Le KC-390 est motorisé par deux IAE V2500-A5.


Le C-27J « Spartan » :



Le C-27J «Spartan» est un aéronef à voilure fixe de transport tactique léger polyvalent pour diverses missions. Particulièrement maniable et polyvalent, le robuste C-27J offre un rapport poids puissance le plus élevé de sa catégorie avec la capacité d'effectuer des manœuvres sous un facteur de charge de l’ordre de 3G, permettant des virages serrés et une montée rapide, ainsi que la descente.

Il offre la capacité unique de faire varier la hauteur plancher, afin d’ajuster en permanence celui-ci pour faciliter le chargement et le déchargement de grands volumes, ainsi que les charges utiles à haute densité sans équipement de soutien au sol et en facilitant le «drive-in/out» de véhicules, afin qu'ils puissent être utilisés immédiatement.

Le C-27J offre un niveau élevé de sécurité et un taux imbattable de disponibilité particulièrement haut.  Le C-27J décolle sur environ 1900 pieds sur une surface non goudronnée. Dans un environnement tactique, l'avion est capable de monter à 10.000 pieds en 3 minutes, en descendant à partir de 10.000 pieds en moins de 2,5 minutes. Avec une masse à l'atterrissage maximale, le C-27J à une course au sol de moins de 1115 pi.


Le C295W :



Doté d’ailettes marginales (winglets) et de moteurs modernisés de série, le nouveau modèle fournira aux opérateurs des performances accrues dans toutes les phases de vol. Il est particulièrement adapté aux missions réalisées en altitude et par temps chaud, pour lesquelles il promet une augmentation de charge utile d’au moins 1 000 kg. L’appareil est équipé de turbopropulseurs de Pratt & Whitney, qui motorisent toutes les versions du C295. De nouvelles procédures récemment certifiées au Canada et en Espagne permettent aux opérateurs d’augmenter la puissance, lors des phases ascensionnelles et de croisière. Outre les performances en altitude et par temps chaud, ces procédures améliorent les opérations sur des reliefs très élevés, comme la Cordillère des Andes ou l’Himalaya, avec des répercussions minimes sur les coûts de maintenance.


Photos 1 KC-390 @ Embraer 2 C-27J Spartan @AleniaAermachi 3 C295W @ Airbus

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2016/01/24/canada-une-short-list-pour-le-futur-avion-sar-860650.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Lun 25 Jan 2016 - 20:39

Citation :
1erR22eR (1er Bataillon Royal 22e Régiment)

Des membres du 1er Bataillon, Royal 22e Régiment, ont pris part à un exercice en contexte hivernal dans les secteurs d'entraînement de Valcartier du 18 au 22 janvier 2016. En plus de permettre aux nouveaux arrivants d'obtenir les qualifications de guerre hivernale, cet entraînement a aussi offert l'occasion à ceux détenant déjà ces compétences d'actualiser leurs connaissances. Le montage d'un bivouac, la conduite de patrouilles à pied et les opérations de combat de petite envergure ne sont que quelques exemples de manoeuvres exécutées par les troupes durant cet exercice nommé '' CASTOR GIVRÉ''. L'exercice CASTOR GIVRÉ est un entraînement de guerre hivernale conduit au niveau d'unité. Il s'inscrit dans une série d'exercices d'unité du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada qui auront lieu dans les secteurs d'entraînement de la Base Valcartier et dans le Centre-du-Québec d'ici la mi-février 2016. Au niveau de brigade (5 GBMC), ce type d'exercice annuel porte le nom de ''RAFALE BLANCHE''.

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Sam 6 Fév 2016 - 14:05

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Lun 8 Fév 2016 - 15:37

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Mar 9 Fév 2016 - 21:42

Citation :
Le Canada va retirer ses avions CF-18 Hornet de la coalition anti-Daesh d’ici la fin du mois


Posté dans Forces aériennes, Moyen-Orient, Opérations par Laurent Lagneau Le 09-02-2016




Conformément à ses promesses électorales faites à l’automne, le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, a annoncé, le 8 février, la fin de la participation de son pays aux frappes aériennes effectuées en Irak et en Syrie par la coalition anti-Daesh emmenée par les États-Unis.

Le prédécesseur de M. Trudeau, le conservateur Stephen Harper, avait engagé au sein de la coalition anti-Daesh, en 2014, 6 chasseurs-bombardiers CF-18 Hornet ainsi que des avions de transport (C-130 Hercules et C-177 Globemaster III), de ravitaillement en vol (CC-150 Polaris) et de renseignement (CP-140 Aurora). De même que des militaires des forces spéciales canadiennes auprès des troupes irakiennes et kurdes.

Mais, pour Justin Trudeau, si les frappes aériennes permettent d’obtenir des « avantages militaire sur terrain » à court terme, elles n’assurent en rien « une stabilité pour les populations locales sur le long terme. » Et d’ajouter : « Les populations terrorisées quotidiennement par l’EI n’ont pas besoin de notre vengeance, elles ont besoin de notre aide. » Mais qui parle de vengeance, alors que des précautions sont justement prises pour éviter les dommages collatéraux?

« Le Canada est plus fort, bien plus fort, que la menace représentée par une bande de voyous meurtriers qui terrorise les personnes les plus vulnérables sur terre », a affirmé le Premier ministre canadien, qui a fixé au 22 février prochain le retrait des 6 CF-18 Hornet de la coalition.

Aussi, « sur les trois prochaines années », Ottawa va « investir environ un milliard d’euros en réponse à la crise en Irak et en Syrie mais aussi pour répondre aux conséquences en Jordnaie, au Liban et dans l’ensemble de la région », a précisé Stéphane Dion, le chef de la diplomatie canadienne.

Pour autant, le Canada ne va pas se désengager totalement de la coalition anti-Daesh puisque deux avions Aurora et un ravitailleur Polaris seront maintenus. En outre, le ministre canadien de la Défense, Harjit Sajjan, considérant que les « besoins les plus importants sont maintenant pour une augmentation des capacités de formation et de renseignement », a annoncé qu’Ottawa a l’intention de « tripler le contingent » de ses forces spéciales déployé dans le nord de l’Irak.

Cela étant, et alors que la coalition parle d’intensifier ses actions contre Daesh, les moyens aériens dont elle dispose devrait de plus en plus reposer sur ceux mis en oeuvre par l’aviation américaine. Du moins si les choses restent en l’état.

Certes, l’arrêt de la participation canadienne aux frappes en Irak et en Syrie sera partiellement compensée par l’aviation néerlandaise, qui aura bientôt l’autorisation de participer à des raids contre Daesh en territoire syrien.

Seulement, en juillet prochain, les F-16 néerlandais seront relevés par des appareils belges. Et, pour le moment, la question de frapper l’organisation jihadiste en Syrie « ne se pose pas » à Bruxelles.

En outre, le porte-avions Charles de Gaulle quittera la coalition en mars prochain, après avoir été relevé par un navire américain du même type. La contribution française aux opérations contre Daesh s’en trouvera significativement réduite puisque les 18 Rafale et les 8 Super Étendard du groupe aérien embarqué (Gaé) retrouveront aussi la France, après éventuellement quelques missions de reconnaissance au-dessus de la Libye.

http://www.opex360.com/2016/02/09/le-canada-va-retirer-ses-avions-cf-18-hornet-de-la-coalition-anti-daesh-dici-la-fin-du-mois/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Mer 17 Fév 2016 - 17:31

Citation :
Le Canada va déployer 4 hélicoptères tactiques « Griffon » en Irak


Posté dans Forces terrestres, Moyen-Orient, Opérations par Laurent Lagneau Le 17-02-2016




Afin de soutenir le renforcement de son détachement de forces spéciales auprès des troupes kurdes et irakiennes, le Canada va envoyer en Irak 4 hélicoptères tactiques Bell CH-146 Griffon.

Le ministre canadien de la Défense Harjit Sajjan, a expliqué, au Parlement, que ces hélicoptères seront « pour la sécurité de nos troupes dans le nord de l’Irak ». Et d’expliquer que, étant armés depuis l’engagement en Afghanistan, ils « seront utilisés pour transporter nos soldats car ils leurs assurent une meilleure protection ».

La décision d’envoyer ces 4 hélicoptères fait suite à l’annonce, la semaine passée, du retrait des 6 chasseurs-bombardiers CF-18 Hornet de l’Aviation royale canadienne jusqu’alors engagés au sein de la coalition anti-Daesh (EI ou État islamique) pour des frappes en Syrie et en Irak.

Le désengagement des CF-18 Hornet doit être compensé par un renforcement significatif des forces spéciales canadiennes dans le nord de l’Irak, leurs effectifs devant passer de 70 à 210 opérateurs. À plusieurs reprises, ces dernières ont été « au contact » des jihadistes. En mars 2015, le sergent Andrew Doiron y a laissé la vie, son détachement ayant été pris pour cible, par erreur, par des combattants kurdes irakiens.

Entré en service en 1995, et version dérivée du Bell 412 (elle-même inspirée du Bell UH-1″Huey »), le CH-146 Griffon est utilisé pour des missions d’appui tactique ou de recherche et de sauvetage. Son armement, optionnel, se compose de deux mitrailleuses de 7,62 mm.

Au total, la participation du Canada à la coalition anti-Daesh (opération Impact) comptera 830 militaires (dont 210 opérateurs de forces spéciales), 4 hélicoptères tactiques, 2 avions de surveillance Aurora et un ravitailleur Polaris.

http://www.opex360.com/2016/02/17/le-canada-va-deployer-4-helicopteres-tactiques-griffonen-irak/
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Lun 7 Mar 2016 - 12:32

Citation :
Canadian army has purchased all-terrain vehicles Argo XT and D900 to be used in Arctic Region.

The Canadian Army (CA) is working with two new vehicles in a long-term effort to ensure soldiers are able to move effectively across the difficult Arctic terrain. The CA purchased eight of the Argo XT, a tracked small unit support vehicle, and 20 of the D900, a diesel-powered snowmobile in what is being referred to as a “buy and try” arrangement.






As Major Peter Chan, director of the CA’s ongoing Arctic Mobility Project explained, the Army is not planning to make these vehicles a permanent part of its arsenal. Their use will instead help in determining what specific features and capabilities will best serve its needs in the far north.

The Arctic’s isolation and climate have always presented challenges to the Canadian Armed Forces (CAF), Maj Chan said. The region has a great deal of what he calls “marginal terrain,” meaning ice sheets, various types of snow and muskeg, an Algonquin term for the grassy bogs formed over the past 10,000 years in areas that were covered by glaciers in the last ice age.

“Basically just a very wide variety of terrains,” said Maj Chan. “Too many for one vehicle.”

Under the current project timeline, new vehicles will be in service by 2025. They will replace the BV206, a tracked, all-terrain transport vehicle that first entered service in 1983. The BV206 fleet was upgraded between 1998 and 2001. Funding to further extend its active life to at least 2022 by replacing engines and transmissions was recently approved.

Despite those upgrades, Maj Chan explained, the fleet’s age means replacement parts are getting harder to come by and so the Army is acting now to ensure effective replacements are selected in a timely manner. The Argo XT and D900 will also fill any interim needs arising before the new vehicles arrive in 2025.

Half of the Argo XTs are in use in Yellowknife, Northwest Territories by members of the CAF’s Joint Task Force North and the rest are at Canadian Forces Base Wainwright in Alberta. Manufacturer Argo, which also builds vehicles for commercial and personal use and is based in New Hamburg, Ontario, has adapted the XT for CA roles by adding an enclosed cab, a kit that enables it to carry stretchers, and a military fuel can holder.

“We’re going to trial them in those locations and assess what the capabilities are in marginal terrain to help us define our real, high level mandatory requirements for future purchases,” said Maj Chan.


http://www.armyrecognition.com/weapons_defence_industry_military_technology_uk/canadian_army_has_puchased_all-terrain_vehicles_argo_xt_and_d900_to_be_used_in_arctic_region_10603162.html

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Dim 13 Mar 2016 - 22:20

Citation :
F-35, la décision canadienne est attendue avec impatience


Dans Actualité Défense, Actualité Avions de combat
Publié le 11/03/2016 à 19h27, par Antony Angrand


La décision du gouvernement canadien d'acquérir -ou non- 65 F-35 est attendue avec
impatience par les Etats-Unis. Si l'appareil n'est pas retenu, les autres pays partenaires
du programme souffriraient de coûts majorés. © Lockheed Martin



Le secrétaire américain à la défense aimerait que le gouvernement canadien prenne enfin une décision, à savoir remplacer ou non ses vieux CF-18 par des Lockheed Martin F-35. "Parce que le Canada a été un partenaire du programme F-35, si cette nation décide de se retirer, les autres pays membres du programme ayant choisi l'appareil en souffriront forcément en termes de coûts", a déclaré le secrétaire adjoint américain à la défense, Robert Work.

Le Canada avait planifié l'acquisition de 65 appareils sous le gouvernement conservateur, mais le processus d'acquisition a été stoppé car les conservateurs furent accusés par le vérificateur général d'avoir avancé des coûts erronés voir truqués et de ne pas avoir fait suffisamment de recherches.

Une des promesses du nouveau gouvernement libéral a été d'acheter un appareil moins coûteux et de consacrer les économies réalisées à la rénovation de la marine de guerre canadienne. Une compétition que les libéraux veulent ouverte, qui n'exclurait pas forcément le F-35. Toutefois, depuis qu'elle a pris ses fonctions, Judy Foote, ministre des services publics et de l'approvisionnement du Canada, a déclaré que le F-35 pouvait toujours être la solution pour le remplacement des F/A-18.

"Il est important que le Canada prenne une décision quant à l'appareil dont ce pays a besoin, pour son intérêt national", a déclaré Robert Work, avant d'ajouter "les Etats-Unis et le Canada peuvent travailler [de concert] sur ce sujet. Ce sont des décisions de politique et de défense qui sont extrêmement importantes pour le Canada, et en aucune manière nous n'essayons de mettre le gouvernement canadien sous pression".  

Boeing considère de son côté que son Super Hornet a toutes les chances de remporter la compétition, une fois que celle-ci sera officiellement lancée. "La conception robuste du Super Hornet et sa motorisation biréacteur en font le jet le plus approprié pour les opérations au-dessus de l'arctique. [L'appareil] est également moins onéreux à opérer et à maintenir", a commenté Roberto Valla, vice-président des ventes mondiales de Boeing au Canada.

http://www.air-cosmos.com/f-35-la-decision-canadienne-est-attendue-avec-impatience-65899
Revenir en haut Aller en bas
Gémini
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2742
Inscrit le : 09/12/2009
Localisation : Un peu partout!!!
Nationalité : France
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Lun 14 Mar 2016 - 19:26

Donc les USA disent aux Canadiens...
les autres nations se partageront le cout de ce bidule merd....
Et en plus il remette une couche en leur disant que c'est l'appareil dont le pays (le Canada) a besoin....
Trop fort....
Et qui qui c'est qui va commander du F35 et rentrer dans le droit chemin ????
enfin chemin que les USA ont tracé bien sûr.... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Mar 22 Mar 2016 - 9:35

Citation :
Raytheon Canada wins NRWS contract to improve RCN surface ship self-defence capability

Richard Scott, London - IHS Jane's Navy International
20 March 2016




Royal Canadian Navy (RCN) surface ships are to receive a force protection upgrade with the installation of a new Naval Remote Weapon Station (NRWS) based on Rafael's Mini-Typhoon product line.

Raytheon Canada Limited, prime contractor, has been awarded a contract of undisclosed value to install up to 58 NRWS systems on RCN vessels. Public Works and Government Services Canada is the contracting agent.

RCN ships currently rely on manually operated 0.50 calibre heavy machine guns (HMGs) and 7.62 mm machine guns (MGs).








Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Sam 9 Avr 2016 - 11:26

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Sam 9 Avr 2016 - 20:16

Citation :
09/04/2016

Canada, crispation à propos du F-35 !




Ottawa, l’ombre du F-35 hante encore les politiciens canadiens dans la difficile question du remplacement de la flotte de Boeing CF-18 « Hornet ». En effet, le nouveau gouvernement semble être moins défavorable à l’achat du Lockheed-Martin F-35 que lors de la campagne électorale.

Changement de ton :

En effet, lors de la campagne électorale, Justin Trudeau avait promis de « remplacer les Boeing CF-18 « Hornet » actuels par des aéronefs plus abordables que les F-35 », en ouvrant un nouvel appel d'offres. En effet, celui-ci estimait que l'abandon des F-35 de Lockheed-Martin pouvait permettre d'économiser « des dizaines de milliards de dollars pour les prochaines décennies, tout en favorisant d’autres domaines d’acquisition pour les Forces armées canadiennes ».

Hors, il semble que le ton du gouvernement se modère de mois en mois. Le nouveau ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan, se montre moins ferme sur cet engagement et n’écarte même plus l’idée d’acheter au final le F-35 et ceci, après avoir pourtant promis de mettre fin à la commande du précédent gouvernement pour se procurer des aéronefs plus abordables.

Une compétition avec le F-35 :

Le nouveau ministre de la Défense nationale, Harjit Sajjan va débuter le processus d'examen de la politique de défense avec une table ronde à Vancouver le 27 avril prochain, dans le but d’examiner les différente options en ce qui concerne la relance de la compétition en vue du remplacement des CF-18. Si les avionneurs européens sont invités à proposer leurs aéronefs, deux éléments sont incontournables dans le choix de l’avion final :
•Les avantages économiques liés aux entreprises canadiennes seront un facteur de décision important.
•L’avion choisi doit continuer à permettre l’interopérabilité entre les forces armées du Canada et des Etats-Unis.

L’impact du choix canadien :

La décision finale du Canada sur l’achat ou non des 65 avions de combat Lockheed-Martin F-35 aura un impact direct sur le prix de celui-ci. En effet, en cas de refus canadien les coûts du programme du F-35 prendront à nouveau l’ascenseur, avec comme effet un prix augmenté de l’ordre un million de dollars par appareil. Inutile de préciser que la décision du Canada crispent déjà les représentants du gouvernement des Etats-Unis et des pays déjà engagés dans le programme.


Photo : Image de synthèse du F-35 aux couleurs canadiennes @ Lockheed-Martin

http://psk.blog.24heures.ch/archive/2016/04/09/canada-crispation-a-propos-du-f-35-861193.html
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Lun 11 Avr 2016 - 10:54

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 21126
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Mar 12 Avr 2016 - 17:18

Citation :
Canada to receive new TAPVs by end of 2016

Daniel Wasserbly, Washington, DC - IHS Jane's Defence Weekly

11 April 2016


A pre-production Canadian TAPV is shown with applique armour package and the Kongsberg Protector remote weapon station.
Source: Textron Marine & Land Systems  



The Canadian Army expects to receive its new Textron Tactical Armoured Patrol Vehicle (TAPV) by the end of 2016, following two years of delays.

The 500-vehicle fleet is to be distributed across seven bases and 24 units. The 2nd Canadian Division is scheduled to be the first formation to operate the TAPV, which it will premiere during a High Readiness Training Cycle that culminates in Exercise 'Maple Resolve 2018', the army said in an 8 April announcement.

The service hopes to declare full operational capability by mid-2020 after all operators are trained and user trials and operational exercises are complete, it added.

Schedule delays have set the programme back by about two years, the army noted, but Textron's testing and qualification activities are "currently more than 50% complete and planned to be finished by May 2016", the army said. The Canadian Department of National Defence's assistant deputy minister for materiel is overseeing those tests.

After qualifications, the vehicles are to begin deliveries sometime around August 2016 "and all deliveries should be completed within 17 months of that date", the army said.

The TAPV is based on Textron Systems' COMMANDO series of vehicles, and appears closest in configuration to the COMMANDO Elite platform. It is fitted with a remote weapon station that is armed with a 40 mm automatic grenade launcher and a C6 flex machine gun.

Canada's initial TAPV purchase includes 300 general utility variants and 200 reconnaissance variants to replace the LAV-25 Coyote vehicle. "The only differences between variants are their internal design and certain pieces of equipment," the army explained, noting that the reconnaissance variant will be fielded to armoured reconnaissance squadrons, infantry reconnaissance platoons, and the Royal Canadian Armoured Corps School.

Overall the fleet is meant for a variety of battlefield roles, including security, command and control, cargo, and armoured personnel carrier.

http://www.janes.com/article/59421/canada-to-receive-new-tapvs-by-end-of-2016  
Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Mer 13 Avr 2016 - 12:16

Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Jeu 14 Avr 2016 - 11:25

Citation :
Canada Expected To Scale Back Programs, Post Defense Review
David Pugliese, Defense News 7:02 p.m. EDT April 13, 2016


The Canadian government has launched a defense review that is widely expected to scale back or eliminate some of the military’s planned equipment programs and could see niche roles emerge for the country’s military.

But the Liberal Party government, which came to power in October promising a leaner, more agile Canadian military, has assured Parliament that some key roles, such as search and rescue operations and equipment, will remain untouched.

The government’s all encompassing review, the first for the Canadian Forces since 1994, would be ready early next year and focus on the actual needs of the military, not what the various services want, said Harjit Sajjan, the country’s defense minister. Sajjan said he expects the review to be made public in early 2017. It will guide the Canadian Forces on its roles for the future and set the stage for the equipment to be purchased.

“Important choices will have to be made,” said Sajjan, backing away April 12 from his original claims that all capabilities were on the table.

The review had originally been tasked to examine whether the Canadian Forces still had a role to play in search-and-rescue operations. The Royal Canadian Air Force operates both fixed wing and rotary aircraft for those missions — a capability that forms the backbone of the federal government’s search and rescue response.

Originally on the agenda for the defense review was an examination on whether any of those military aspects of search and rescue could be turned over to the private sector. However, Sajjan reassured Parliament that is no longer being examined.

“The previous government might have been looking at privatizing search and rescue,” Sajjan told the House of Commons Tuesday, April 12. “But this government is not, because the Canadian Armed Forces play a critical role in search and rescue.”

Sajjan noted that a plan to replace the country’s CF-18 fighter jets as well as acquire new ships for the Royal Canadian Navy would proceed as planned and not be affected by the defense review.

Canada is in the process of acquiring new supply ships and Arctic patrol vessels for the Canadian navy. The two supply ships are expected to be in the water by 2021. Work has also begun on the Arctic patrol ships, with the first vessel expected to arrive in 2018.

The Canadian government also intends to build a new class of ship to replace the existing destroyers and frigates. That project alone is valued at CDN $26 billion (US $19 billion) but actual construction is not expected to begin until after 2022.

Sajjan, however, did not provide a timeline on the replacement program for the fighter jets. But potential contenders to replace Canada’s CF-18s include the F-35, the Eurofighter Typhoon, the Dassault Rafale, Boeing’s Super Hornet and Saab’s Gripen.

In addition, the Liberal government is delaying spending CDN $3.7 billion on “large-scale capital projects.” That money, already promised to the Department of National Defence, would be delayed until 2022.

The types of equipment projects that will be affected by the funding freeze have yet to be released publicly.

Sajjan said he wants the military to be still versed in combat operations but suggested the Canadian Forces would examine building expertise in niche areas, highlighting in particular the need to expand capabilities in cyber warfare and space operations. “We have seen cyber space become an extension of the modern battlefield,” he explained.

Future equipment acquisitions will have to be relevant to the new defense policy.

Sajjan said he has met with U.S., British and Australian defense officials to hear about ongoing efforts to transform those militaries for the future.

“My goal is to establish a renewed vision for our military,” he pointed out.

Sajjan has also noted that the makeup of the Canadian Forces could be changed. “Force structure is on the table,” he explained. “We have to go through a very lengthy process to making sure that we have the right force structure for future needs. But right now I can’t answer that question to say exactly what that structure would be.”




http://www.defensenews.com/story/defense/international/americas/2016/04/13/canada-expected-scale-back-programs-post-defense-review/82998104/




Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Mer 20 Avr 2016 - 13:34

Citation :
Canada Rethinks Joining US Missile Defense Program
David Pugliese, Defense News 1:11 p.m. EDT April 19, 2016



VICTORIA, British Columbia — The Canadian government has put the possibility of its military joining the US ballistic missile defense program back on the agenda, a little more than a decade after it rejected taking part in the same ground-based continental system.

Canada could contribute sites for interceptors or radars for the Ground-Based Midcourse Defense system, according to Canadian military officers.

The decision about whether Canada will join the system will be outlined in the new defense review the government is undertaking. That review is to be released in early 2017.

Canadian Defence Minister Harjit Sajjan has asked for feedback from the public and analysts about whether Canada should join the US system. In outlining the debate that should be undertaken during the review, the ruling Liberal Party government noted in material released to the public that the ballistic missile threat to North America is growing as more nations acquire such technology.

"Would a shift in policy in this area enhance Canadian national security and offer an avenue for greater continental co-operation?” it asked the public. “Or are there more effective areas in which to invest to better protect the North American continent?"

In 2005, then-Prime Minister Paul Martin of the Liberal Party declined to take part in the Ground-Based Midcourse Defense system, despite being lobbied directly by US President George W. Bush. At the time Canada reaffirmed its support for the US as a military ally but noted it did not want to focus on missile defense.

The material for the new defense review noted that many of Canada’s allies are working together on ballistic missile defense and questioned whether it was time to revisit the decision.

As one of its advisers on the ongoing defense review, the government appointed former Liberal defense minister Bill Graham who has voiced his support for joining the US system.

But the revival of interest in ballistic missile defense sparked heated debate in the House of Commons on Monday. Randall Garrison, the defense critic of the opposition party, the New Democratic Party of Canada, highlighted the failure of past US programs.

Alexandre Boulerice, a member of Parliament also of the NDP, raised the issue of the US "Star Wars" program from the 1980s. “Can’t the prime minister just watch the movie, instead of getting us into this useless thing that will cost us billions?” he asked.

Sajjan, the defense minister, said the government wants to make sure that Canada and North America are well defended from a variety of threats.

“We want to make sure that the defense review is open and wide,” he said. “By not opening up the discussion on ballistic missile defense, allowing Canadians to have a say in this, it would not be an open defense review.”

In June 2014 the Canadian Senate’s Committee on National Security and Defence issued a report that called for Canada to contribute to US ballistic missile defense efforts, either directly or indirectly. “The committee is unanimous in recommending that the Government of Canada enter into an agreement with the United States to participate as a partner in ballistic missile defence,” noted the 33-page report, "Canada and Ballistic Missile Defence: Responding to the Evolving Threat."

The Conservative Party government in power at the time did not move forward on that recommendation, which was supported by both Conservative and Liberal Party senators.




http://www.defensenews.com/story/defense/land/weapons/2016/04/19/canada-rethinks-joining-us-missile-defense-program/83233952/


Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Sam 23 Avr 2016 - 11:56

Citation :
Nouvelles installations de maintenance des chars de combat Leopard II à Gagetown 1
par La rédaction le 21 avril 2016 à 18:00




Les nouvelles installations de maintenance des chars de combat principaux Leopard II ont officiellement été ouvertes à la Base de soutien de la 5e Division du Canada Gagetown, annonce aujourd’hui l’Armée canadienne.

Il s’agit d’un bâtiment de maintenance et d’entreposage sur un étage d’une superficie de 1740 m². Deux des baies de maintenance serviront à la rotation de la tourelle alors que l’entretien courant s’effectuera dans la troisième baie.

Colonel Daniel MacIsaac, coupe le ruban rouge de la Cérémonie d’inauguration des nouvelles installations de maintenance des chars de combat principaux Leopard II à la Base de soutien de la 5e Division du Canada Gagetown, à Oromocto (Nouveau-Brunswick). (Stephanie MacGillivray, École de la tactique, Base de soutien de la 5e Division du Canada Gagetown)
Le Colonel Daniel MacIsaac coupe le ruban rouge de la Cérémonie d’inauguration des nouvelles installations de maintenance des chars de combat principaux Leopard II à la Base de soutien de la 5e Division du Canada Gagetown, à Oromocto (Nouveau-Brunswick). (Stephanie MacGillivray, École de la tactique, Base de soutien de la 5e Division du Canada Gagetown)
Le nouveau bâtiment consiste d’espaces de bureaux ouverts et fermés, d’une salle de conférence, de toilettes, de trois baies de maintenance, d’un local d’entreposage du bloc d’alimentation, d’une salle d’entreposage pour les moteurs et les ensembles principaux ainsi que d’un local d’entreposage pour les produits pétroliers, les huiles et les lubrifiants.
En outre, précise le communiqué de la Défense nationale qui annonce les nouvelles installations, le bâtiment a été conçu en fonction des normes Green Globes et son efficacité énergétique a été accrue par l’installation d’appareils d’éclairage, de lampes et de ballasts écoénergétiques, de commandes d’éclairage, de systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation écoénergétiques, de chaudières à haute efficacité, de systèmes d’alimentation en eau chaude écoénergétiques et de systèmes immotiques.

En plus de la construction des nouvelles installations de maintenance des chars de combat principaux Leopard II, souligne également le ministère de la Défense, le bâtiment existant a fait l’objet de travaux de modernisation. Les dalles de béton des huit baies de maintenance du bâtiment existant ont été réparées en vue de supporter les charges concentrées des Leopard II sur béquilles de cric. Les systèmes de ventilation ainsi que les systèmes mécaniques et électriques ont aussi été modernisés.

Le Léopard II

L'équipage de char Leopard II fait feu, à Gagetown, le 23 octobre 2014. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
L’équipage de char Leopard II fait feu, à Gagetown, le 23 octobre 2014. (Nicolas Laffont/45eNord.ca)
Le char de combat principal et sa capacité de tir direct protégé par un blindage lourd continue d’être pertinent sur le champ de bataille moderne. Le char Leopard II s’est avéré être un moyen de dissuasion à des attaques et a permis aux soldats canadiens de traverser en sécurité des terrains impraticables pour des véhicules sur roues. Les chars peuvent aussi fournir à nos troupes une capacité de tir direct afin de détruire les obstacles et protéger les vies de nos soldats en leur offrant une protection de haut niveau. Le char Leopard II est un élément clé de l’arsenal de combat des Forces armées canadiennes.
« Les chars de combat Leopard II sont importants pour les Forces armées canadiennes et ces nouvelles installations aideront à ce que l’équipement que nos soldats utilisent quotidiennement demeure sûr et efficace. En effet, les installations contribueront à la disponibilité opérationnelle à l’échelle nationale ainsi qu’aux opérations à l’étranger. », a rappelé pour sa part le ministre de la Défense, Harjit Sajann.



http://www.45enord.ca/2016/04/nouvelles-installations-de-maintenance-des-chars-de-combat-leopard-ii-a-gagetown/


Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Sam 23 Avr 2016 - 11:58

Citation :
Une centaine de véhicules du 5 RALC sont partis de Québec pour l’ex PIÈCES AGUERRIES à Gagetown 0
par La rédaction le 22 avril 2016 à 17:50





Un contingent d’environ 275 militaires et une centaine de véhicules de l’Armée canadienne voyagent en convoi routier du 21 au 23 avril 2016 du Québec à Gagetown, Nouveau-Brunswick, où les membres du 5e Régiment d’artillerie légère du Canada (5 RALC) seront déployés à la Base de soutien de la 5e Division canadienne Gagetown afin de prendre part à l’exercice d’artillerie PIÈCES AGUERRIES, du 25 avril au 13 mai 2016.

Le 5 RALC, basé à Valcartier, au nord de Québec, a le mandat de générer les ressources d’appui-feu afin d’appuyer le 5 GBMC et les Forces armées canadiennes dans l’atteinte de leurs mandats. Le Régiment fournit deux Batteries de Canon 155 mm, une Batterie d’acquisition d’objectif et les ressources d’appui aérien avancé, de centre de coordination des feux d’appui et d’acquisition d’objectifs. Le Régiment comporte cinq batteries autorisées: X, Q, V, R et CS.

Pour cet exercice à Gagetown, le 5 RALC déploiera quatre obusiers légers tractés M777 de 155mm pour effectuer des missions de tirs à vue, de tirs de harcèlement sur appel, de mises en batteries rapides et de plans de tir régimentaire, précise le communiqué de l’Armée canadienne aujourd’hui.

MOUVEMENTS ROUTIERS ENTRE VALCARTIER ET GAGETOWN
« Cet entraînement se veut la suite de l’Exercice PIÈCES MOBILES qui a été tenu à Valcartier en mars. L’exercice PIÈCES AGUERRIES permettra à mes artilleurs d’exercer leurs compétences jusqu’au niveau de batterie. Pendant la dernière semaine de l’exercice, nous offrirons notre appui à nos collègues de l’École d’artillerie royale canadienne. J’irais jusqu’à affirmer que la contribution du 5 RALC ne pourra qu’aider à améliorer l’excellent entraînement que les artilleurs canadiens reçoivent déjà à Gagetown. », explique le Lieutenant-colonel Francis Poitras, commandant du 5e Régiment d’artillerie légère du Canada.

Les militaires, note l’Armée canadienne dans son communiqué, auront l’occasion de pratiquer le commandement d’un détachement de M777 et mortier. Cet entraînement a pour objectif de perfectionner les compétences et maximiser la préparation du Régiment pour appuyer l’École d’artillerie royale canadienne (EARC) dans la conduite de leur exercice de tir réel du Cours de commandant de batterie 2016, planifié pour la semaine du 7 au 13 mai.

Un exercice de cette nature permet à l’Armée canadienne, souligne-t-elle dans son communiqué, d’entretenir son état de préparation opérationnelle, pour être prêtes à effectuer toutes les missions qui leur sont attribuées par le gouvernement du Canada.




http://www.45enord.ca/2016/04/un-convoi-dune-centaine-de-vehicules-du-5-ralc-est-parti-de-quebec-pour-gagetown/



Revenir en haut Aller en bas
augusta
General de Division
General de Division


messages : 8147
Inscrit le : 18/08/2010
Localisation : canada
Nationalité : Maroco-Canadien
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   Ven 29 Avr 2016 - 16:59

Citation :
Le commandant de l’Armée canadienne, Marquis Hainse, accueille son homologue chilien 0
par La rédaction le 26 avril 2016 à 19:50




Le lieutenant-général Marquis Hainse, commandant de l’Armée canadienne, accueille son homologue, le général Humberto Oviedo Arriagada, commandant de l’armée chilienne, à Ottawa, à Kingston et à Québec du 26 au 29 avril 2016.

Le séjour du général Oviedo Arriagada en sol canadien, affirme l’Armée canadienne dans le communiqué qui annonce cette visite, sera l’occasion pour les deux commandants de discuter de coopération et de formation bilatérales, et démontre clairement la volonté du Canada d’entretenir ses partenariats avec les pays occidentaux.

Le général Oviedo Arriagada, 57 ans, nommé par le président Sebastián Piñera le 19 Novembre 2013, occupe le poste de commandant en chef de l’armée depuis le le 10 mars 2014.

La semaine dernière, le ministre des Affaires étrangères, Stéphane Dion, avait pour sa part accueilli à Ottawa le ministre des Affaires étrangères du Chili, Heraldo Muñoz, qui est devenu ainsi le premier ministre des Affaires étrangères d’Amérique latine à visiter le Canada au cours de l’administration du premier ministre Justin Trudeau.

Les discussions des ministres avaient porté sur les intérêts communs des deux pays dans l’Alliance du Pacifique, les changements politiques en Amérique du Sud et la coopération bilatérale au sein de tribunes multilatérales.

Aujourd’hui, le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes continuent « d’enrichir leurs relations de défense avec le Chili », alors que, selon les mots d’Ottawa « L’engagement constant entre les divers partenaires sur le continent américain cadre parfaitement avec les priorités canadiennes en matière de défense dans cette région ».

Cette semaine, dans le cadre de sa visite au Canada, le général Humberto Oviedo se rendra notamment à la Base de soutien de la 2e Division du Canada Valcartier (Québec), où il aura l’occasion d’observer des exercices d’entraînement et d’assister à des démonstrations exécutées par des soldats du 5e Groupe-brigade mécanisé du Canada. Il visitera également le Centre de doctrine et d’instruction de l’Armée canadienne et le Collège de commandement et d’état-major de l’Armée canadienne, à Kingston (Ontario).

Le Canada et le Chili sont tous deux membres de la Conférence des armées des Amériques (CAA). Le Canada y a fait son entrée en 1993.

La CAA contribue à deux des trois rôles essentiels des Forces armées canadiennes, souligne Ottawa à l’occasion de la visite du général Oviedo Arriagada: défendre l’Amérique du Nord et contribuer au maintien de la paix et de la sécurité sur la scène internationale.

Le Canada participe aussi à divers exercices avec le Chili en vue de lutter contre le terrorisme et le trafic illégal, de fournir de l’aide humanitaire et d’intervenir en cas de catastrophe.



http://www.45enord.ca/2016/04/le-commandant-de-larmee-canadienne-marquis-hainse-accueille-son-homologue-chilien/

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Armée canadienne/Canadian Armed Forces   

Revenir en haut Aller en bas
 
Armée canadienne/Canadian Armed Forces
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 23 sur 27Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 22, 23, 24, 25, 26, 27  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'armée de l'air contrainte de quitter (temporairement?) Manas, au Kirghizstan
» Armée de terre Japonaise
» Armée de terre , 102.000 hommes d’ici 2015
» Armée Canadienne
» armée canadienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Amériques-
Sauter vers: