Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Projet massif d´Energie Solaire-Eolien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant
AuteurMessage
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Lun 18 Oct 2010 - 0:56

Je n'ai pas voulu réagir, Rafi, j'étais impatient de lire ta réaction Twisted Evil
J'attends également de lire à quel logique économique Romh fait référence, en semblant apporter son appui aux promoteurs des énergies "vertes" bounce
Revenir en haut Aller en bas
romh
sergent chef
sergent chef


messages : 295
Inscrit le : 09/09/2009
Localisation : agadir maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mar 19 Oct 2010 - 18:15

je ne veux pas discuter de ce sujet car ca demande beaucoup de temp pour expliquer mon commentaire\il faut parler de malthus;j m kines la mondialisation les investissement etrangere est ce qu'il exist des etas nation totalment undepond"""""" ect\ mais si nous analysons la conjoncturre actuelle ;je parlr du maroc; nous allons trouver que cet artiqule est pluto politique quie economique (je parle de l'utilisation de l'article par monsieur askari pas de l'origine de l'article)
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mar 19 Oct 2010 - 18:51

Nous connaissons les économistes Malthus, dont l'approche est de loin de faire l'unanimité, car depuis l'invention de l'agriculture, les découvertes scientifiques ont toujours permis à l'humanité de s'accroître démographiquement sans trop de problèmes, ainsi que Keynes, dont les travaux ont porté sur la monnaie et la stimulation de l'offre par la demande. La mondialisation a commencé avec le début des échanges commerciaux entre les peuples. Le développement des moyens de transport et de communication n'a fait qu'accélérer celle-ci.
Pour en revenir à la production d'énergie, la logique économique la plus simple nous dicte d'adopter les sources d'énergie les plus aptes à satisfaire nos besoins et les plus rentables. Pour l'éclairage domestique, les sources d'énergie dîtes "vertes" peuvent effectivement répondre aux besoins. Mais pour la demande industrielle, ces sources sont loin de faire l'affaire. Pas assez puissantes.
Le nucléaire, par contre, répond parfaitement à des besoins énergétiques qui ont une très importante puissance appelée, comme le dessalement de l'eau de mer, technique à laquelle le Maroc est obligé de faire appel massivement dans un avenir pas très lointain. Ça se fait déjà dans les provinces du sud.
Les sources vertes, je suis pour tant que ce sont des investissements occidentaux pour répondre à la demande des Européens, qui ont adopté cette mode. Nos investissements, nous devons les réserver à des projets autrement plus sérieux, réellement aptes à répondre à nos besoins futurs. Et pour effectuer nos choix, on se fie à une science appelée physique. Le jugement qu'elle a émis jusqu'à présent est sans appel. Les sources d’énergie vertes ne peuvent répondre aux gros besoins de la demande industrielle.
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mar 19 Oct 2010 - 19:32

Si tu n'expliques pas ton commentaire, Romh, pourquoi alors en faire un si tranché? L'avenir économique du Maroc dépend des choix politiques de ses dirigeants, car ce sont ces derniers qui engagent par leur action ou leur inaction le futur du pays.

Citation :
Les pertes (d'électricité) (en France) représentent principalement l'énergie dissipée par effet joule lors du transport sur le réseau haute et très haute tension. Elles dépendent essentiellement de la consommation, du plan de production, et des échanges transfontaliers. Les taux de pertes sont compris entre 2 et 3,5% de la consommation, suivant les saisons et les heures de la journée. En moyenne, le taux s'établit à 2,5%, ce qui représente environ 11,5 TWh (TeraWatt-heure) par an.

http://clients.rte-france.com/lang/fr/clients_producteurs/vie/vie_perte_RPT.jsp

Un dirigeant politique, qui en plus du faible rendement de l'électricité d'origine solaire, du fait qu'elle est totalement subventionnée partout, y compris au Maroc, ne prendrait pas en compte cette donnée ne serait pas considéré comme bien malin, mais quelle conséquence aurait sa bévue pour les contribuables et l'économie de son pays? Idem pour ce qui est des hedge Funds.

Citation :
Par ailleurs, selon la Deutsche Bank, le coût du projet, équivalant à vingt fois celui du barrage des trois gorges en Chine, ne devrait pas peser sur le tour de table. Klaus Winker, son porte-parole, insiste sur la présence régionale : « Nous sommes représentés dans chacun des pays de la région, et le financement, réparti sur dix ans et sur plusieurs projets, pourra être assuré par des hedge funds, des banques internationales, la Banque européenne d’investissement (BEI), mais aussi par des banques régionales. »

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2532p086.xml0/-electricite-Allemagne-energie-solaire-Desertec-L-OPA-sur-le-soleil-du-Sahara-en-question.html

Oh, des hedge Funds a recycler, merci le Maroc d'aider les spéculateurs à se débarrasser de ces actifs toxiques.

Rolling Eyes

S'il y a des dirigeants marocains qui nous lisent, qui ne sont pas membres de la famille Madoff, et a qui il arrive de lire le Figaro, juste une petite piqure de rappel...

Citation :
La fête est finie pour les hedge funds. Il y a un an, les investisseurs les courtisaient. Leur puissance inquiétait les gouvernements. Aujourd'hui, ils comptent leurs pertes. Les capitaux qu'ils gèrent ont fondu : estimés à 2 100 milliards de dollars début 2008, ils sont tombés à 1 200 milliards de dollars fin décembre, sous l'effet de la chute des marchés et des retraits massifs de leurs clients. «Entre 30% et 50% des hedge funds auront disparu d'ici à la fin mars», estime Cyril Julliard, président d'Eraam, conseil en gestion alternative...

La suite: http://www.lefigaro.fr/societes/2009/02/23/04015-20090223ARTFIG00274-la-crise-frappe-les-hedge-funds-de-plein-fouet-.php
Revenir en haut Aller en bas
romh
sergent chef
sergent chef


messages : 295
Inscrit le : 09/09/2009
Localisation : agadir maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 20 Oct 2010 - 19:45

Samyadams a écrit:
Nous connaissons les économistes Malthus, dont l'approche est de loin de faire l'unanimité, car depuis l'invention de l'agriculture, les découvertes scientifiques ont toujours permis à l'humanité de s'accroître démographiquement sans trop de problèmes, ainsi que Keynes, dont les travaux ont porté sur la monnaie et la stimulation de l'offre par la demande. La mondialisation a commencé avec le début des échanges commerciaux entre les peuples. Le développement des moyens de transport et de communication n'a fait qu'accélérer celle-ci.
Pour en revenir à la production d'énergie, la logique économique la plus simple nous dicte d'adopter les sources d'énergie les plus aptes à satisfaire nos besoins et les plus rentables. Pour l'éclairage domestique, les sources d'énergie dîtes "vertes" peuvent effectivement répondre aux besoins. Mais pour la demande industrielle, ces sources sont loin de faire l'affaire. Pas assez puissantes.
Le nucléaire, par contre, répond parfaitement à des besoins énergétiques qui ont une très importante puissance appelée, comme le dessalement de l'eau de mer, technique à laquelle le Maroc est obligé de faire appel massivement dans un avenir pas très lointain. Ça se fait déjà dans les provinces du sud.
Les sources vertes, je suis pour tant que ce sont des investissements occidentaux pour répondre à la demande des Européens, qui ont adopté cette mode. Nos investissements, nous devons les réserver à des projets autrement plus sérieux, réellement aptes à répondre à nos besoins futurs. Et pour effectuer nos choix, on se fie à une science appelée physique. Le jugement qu'elle a émis jusqu'à présent est sans appel. Les sources d’énergie vertes ne peuvent répondre aux gros besoins de la demande industrielle.
Citation :
totalement d'acord pour le nucliaire pour rafi j'ai pas dis que je ne veux pas m'expliquer mais seulement il me faut du temps et je vais le faire tres prochnmt
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 20 Oct 2010 - 20:09

Merci d'avance, Romh.
Revenir en haut Aller en bas
AMEDEUS
Sous lieutenant
Sous lieutenant


messages : 685
Inscrit le : 11/12/2009
Localisation : RABAT
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Lun 25 Oct 2010 - 16:35

Cher ami RAFI
Le Maroc n a pas dit qu il renoncait a l energie nucleaire.Non, Il a tout simplement différé cette option a l l horizon 2020.
Les raisons:
a- Le Maroc voulait et veut toujours une coopération avec la france dans ce domaine,deux sites ont été déja fixés
aprés les études nécessaires a pareil projet. l E.P.R. 3 francais que le maroc voulait acquérir semble avoir des
problémes de réalisation en france,ce qui a "refroidi" un peu les ardeurs d notre pays;(le maroc avait prévu d avoir
son premier reacteur nuc en 2017)
b- Il y a aussi l apparition des nouveaux réacteurs miniaturisés de 500 MW et moins encore,moins onéreux,plus
facilement a realiser du point de vue entretien et plus supportable financierement dans leur réalisations, sans
parler bien sur qu ils sont mieux adaptés aux besoins du maroc.effectivement,au lieu d avoir un reacteur de
plusieurs milliers de MW pour 3 ou 4 milliards d euros,on peut avec cette somme 6 ou 8 mini reacteurs de 400
-500 MW et construits le plus prés des endroits ou les besoins se font ressentir par souci d économie.enfin
last but not the least,en cas de problémes,la situation serait plus facile a gérer avcec un petit réacteur qu avec
le grand. et puis si on devait fermer un petit réacteur ,les autres continueraient a fournir de l energie alors que
la fermeture (pour probléme ou entretien ) d un grand réacteur aurait des conséquences graves pour l appro-
visionnement electrique du pays.
c- En fin ,l EPR que le Maroc voulait acquerir ,il parait egalement que le pret que la France avait promis au Maroc
pour l achat n a pas été confirmé par Sarko lors de sa visite au Maroc d ou la periode supplémentaire de refle-
xion a ce sujet que se sont accordés nos responsables avant de trancher,
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Lun 25 Oct 2010 - 17:50

Ce que j'ai dit c'est que le Maroc dépensait des milliards de dollars pour rien, une énergie insignifiante et couteuse, avec à la clé une possible arnaque pour cause de Hedge Funds.
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Lun 25 Oct 2010 - 17:56

Quand nos enfants auront à payer pour nos mauvais choix, de rage, ils en deviendront... "verts" alien

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21540
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mar 26 Oct 2010 - 20:19

Citation :
SM le Roi préside à Ouarzazate la cérémonie de signature de conventions parachevant le cadre institutionnel de réalisation du projet intégré d'énergie électrique solaire d'une capacité de 2000 MW

Ouarzazate-SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L 'assiste, a présidé mardi, au site du complexe énergétique solaire de Ouarzazate, la cérémonie de signature des conventions parachevant le cadre institutionnel de réalisation du projet intégré d'énergie électrique solaire, confiée à l'Agence "Moroccan Agency for Solar Energy" (MASEN) et qui s'inscrit, conformément aux Hautes Orientations Royales, dans les importantes stratégies énergétique et environnementale du Royaume.

- Importantes étapes franchies pour le lancement en 2011 du projet de la centrale solaire d'Ouarzazate
- Le projet intégré d'énergie solaire positionnera le Maroc comme un acteur de référence dans le solaire.
- SM le Roi visite le site du complexe énergétique solaire de Ouarzazate.

Cette cérémonie fait suite à la Séance de travail qu'a présidée le Souverain au Cabinet Royal, le 9 Octobre 2010, et au cours de laquelle Il a donné Ses Hautes Instructions aux parties concernées pour s'en tenir strictement au calendrier de réalisation du plan solaire marocain et de ne ménager aucun effort pour que ce défi que s'est lancé le Maroc, comme pour tous les grands projets qui sont menés, se matérialise au bénéfice de son développement et du bien-être de sa population.
A cette occasion, Mme Amina Benkhadra, Ministre de l'énergie, des mines, de l'eau et de l'environnement, a rappelé, dans une allocution devant SM le Roi, les étapes franchies dans la mise en œuvre des grands projets d'énergie renouvelable initiés dans le cadre de la stratégie énergétique du Royaume qui fait du développement des énergies renouvelables et de l'efficacité énergétique une priorité nationale.
La réalisation d'ici 2020 des deux programmes solaire et éolien de 2000 MW chacun traduit l'expression concrète de la priorité majeure que Sa Majesté le Roi accorde au développement des énergies renouvelables comme le moyen optimal permettant au Maroc de répondre aux défis de la sécurité d'approvisionnement, de la préservation de l'environnement et du développement durable.
Ces projets ne sont pas limitatifs car les programmes de production d'électricité à partir de sources renouvelables sont largement ouverts à l'initiative privée nationale et internationale, comme le stipule la nouvelle loi 13-09 relative aux énergies renouvelables promulguée en février 2010.
Ainsi depuis le lancement de ce nouveau projet en Novembre 2009 par Sa Majesté le Roi, de nombreuses actions ont été réalisées relatives notamment à la mise en place d'un cadre législatif et institutionnel approprié. Mme Benkhadra a également précisé que la protection des ressources est une donnée essentielle pour le développement harmonieux de la région. Celle-ci est d'ailleurs illustrée par les actions entreprises pour optimiser l'utilisation des ressources hydriques nécessaires pour le développement économique et social de la région.
De son côté, M. Mustapha Bakkoury, Président du Directoire de la MASEN a, dans une allocution similaire, présenté l'état d'avancement du plan solaire marocain de 2000 MW et les actions réalisées particulièrement pour la première centrale de 500 MW d'Ouarzazate ainsi que les perspectives de développement du projet global.
En effet, le développement du complexe solaire d'Ouarzazate qui sera réalisé sur une superficie de 2500 hectares, a franchi d'importantes étapes ayant permis de qualifier le site, de lancer l'appel à manifestation d'intérêt auquel ont participé 200 entreprises, d'étudier les configurations technologiques, d'élaborer les schémas institutionnel et de financement et d'enclencher le processus de pré-qualification des développeurs pour la conception, la construction, l'exploitation, la maintenance et le financement des centrales. 19 groupes internationaux ont été pré-qualifiés pour la réalisation de la centrale de Ouarzazate.
La qualité et le nombre des candidats à ladite pré-qualification témoignent du fort intérêt d'opérateurs de premier plan à l'échelle nationale et internationale. Ce processus étant bien engagé, il permet de prévoir le lancement de l'Appel d'Offres avant la fin de l'année 2010 et le choix de l'adjudicataire au courant du deuxième trimestre de l'année 2011.
En outre, la cohérence de la vision de notre pays relative aux énergies renouvelables, la crédibilité de notre pays sur la scène internationale et le bon déroulement de la réalisation du plan solaire, ont favorisé l'adhésion de grandes institutions financières qui ont marqué un intérêt de principe pour le financement du projet à des conditions préférentielles.
Il est à préciser que les conventions signées aujourd'hui, sous la Présidence Effective de Sa Majesté Le Roi, que Dieu L'assiste, fixent le cadre d'intervention dans les différentes phases du Plan Solaire autant par l'Etat que par MASEN et l'ONE en sa qualité de partenaire stratégique dans la fourniture, le transport et l'export de l'énergie électrique qui sera produite par les centrales solaires.
La 1ere convention, engageant l'Etat et MASEN, a été signée par le Premier Ministre, M. Abbas El Fassi et le Président du Directoire de la société précitée, M. Mustapha Bakkoury.
Elle porte notamment sur l'assistance que doit fournir l'Etat pour faciliter la réalisation du programme en termes d'acquisition de terrains, d'exploitation des projets solaires et de leur financement et des actions qui doivent être menées par la société MASEN.
La deuxième convention qui a été signée au nom de l'Etat par M. Salaheddine Mezouar, Ministre de l'Economie et des Finances et Mme Amina Benkhadra, Ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement ainsi que par M. Ali Fassi Fihri, Directeur général de l'ONE et M. Mustapha BaKkoury, Président du Directoire de la société précitée, spécifie les aspects de réalisation des centrales solaires, leur fonctionnement, leur raccordement aux réseaux marocain et international ainsi que la commercialisation de l'énergie produite.
Ont assisté à cette importante cérémonie les conseillers de SM le Roi, les membres du gouvernement, les présidents de la chambre des représentants et de la chambre des conseillers, les présidents de groupes au Parlement, des représentants des missions diplomatiques, des hauts responsables des établissements publics, des banques, assurances, fédérations de la CGEM et de nombreux opérateurs nationaux et étrangers.
A l'issue de cette cérémonie, SM le Roi a effectué une tournée dans le site du complexe solaire de Ouarzazate qui sera réalisé sur une superficie d'environ 2.500h et qui est situé à près de 10km au nord-est de Ouarzazate et à environ 4 km au nord du barrage Mansour Eddahbi.
MAP

_________________
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9326
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 27 Oct 2010 - 12:52

Les amis,

Définir la pertinence d'un programme en ne se basant que sur le ratio rendement/coût s'agissant du nucléaire vs solaire, n'a de sens que si l'on dispose des VRAIS coûts de revient...surtout pour les coûts du nucléaire.
Les coûts réelsdu nucléaire sont sogneusement tûs et très difficile a appréhender en raison de la ventilation qui les caractérise. Entretenir un programme nuke civil est autrement plus couteux que "construire une centrale"...
un programme civil, c'est milliers de personnels hautement qualifiés à former, des montagnes d'études d'impactes à mener, une legislation lourde à mettre en place, et surtout un coût de démentellement équivalent au coût de la construction. Nonobstant le coût éventuel d'un risque sanitaire.
En résumé, pour une centrale de 2000 Mgw, il faut compter : 5 mds € pour la construction (base EPR Finlandais), 3/4 mds € d'infrastructures connexes + formation, 4/5 mds € pour le démentellement, et enfin les couts d'exploitation. Au bas mot, un pays primo accédant devra lacher 15/20 mds € sur 10 ans !!! Et là, nous restons dépendant pour le méteriel fissile...Une indépendance totale, c'est le double. Les spécialiste estiment que l'Iran a déjà engloutie 60 mds € dans son programme civil.
Ceux qui font le calcul : 4/5 mds € = une centrale, sont très loin du compte et du cout réel d'un tel programme.
Et si par malheur il y a un incident, notre PIB n'y suffirait pas.
Je persisite a croire qu'un programme nuke sans une indépendance totale quant à l'enrichissement, est un non sens. Troquer une dépendance pour une autre, bof...

Le soleil, lui, est gratos, ne recquiert pas le reversement de royalties, sans danger et surtout au cout CONNU et n'installe pas une dépendance aussi sévère que le nuke. L'option nuke, n'est pas reversible. Les écolos allemands ont fait des recherches poussées qui font autorité sur le sujet, et personne ne conteste les couts exhorbitant du nucléaire. pour bien évaluer le ratio rendement/Cout, il faut simplement multiplier par 2/3 ceux que l'on vous présente
Il faudrait au Maroc tripler le nombre d'ingénieurs/doctorants avant d'entamer son programme. Nous ne produisons pas aujourd'hui suffisamment de cerveaux pour un tel programme. Voyez juste comment on se démène pour former les personnels de Renault/Tanger, et ça ne reste que des techniciens...

PGM
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 27 Oct 2010 - 13:38

Le solaire reçoit des subventions de l'Etat, tant à l’installation qu’au rachat à un cout prohibitif du peu d’électricité produite, que ce soit en Europe, tout comme au Maroc ou en Algérie. Si l'on enlève ces subventions que reste t-il à cette pseudo source d'énergie gratuite? Rien. Le nucléaire c'est non seulement en pas en avant, car cette énergie à profusion permet de réaliser ce que pétrole et gaz ne font même pas. Si la France s'en tire mieux que les autres pays, y compris sur les questions écologiques, c'est grâce à l'électricité nucléaire, certainement pas grâce au solaire ou à l’éolien.

Le Maroc dépenses à coup de milliards et de crédits à risque, des sommes extraordinaires pour une capacité de production de quoi? Si les rayons du soleil sont gratuits en va t-il autant d'un panneau solaire qui capte ces rayons, oh que non !

Le solaire c'est le choix du pas en arrière, le choix du nucléaire, c'est celui du pas en avant. Les coûts exorbitants sont en rapport avec une énorme production d'énergie que représente l'énergie nucléaire, les coûts exorbitants du solaire n'ont rien de tel en contrepartie. Il appartient au Maroc de se donner les moyens de former celles et ceux qui participeront à son programme nucléaire. Je préfère que la population marocaine soit capable de maîtriser cette technologie, plutôt que de servir ces touristes venus prendre le soleil dans les chaines hôtelières du pays.

Le démantèlement coûte, mais pendant 40 ans la centrale a produit de l'électricité quasi 24h/24h, à bas coût, et à profusion.

Il est écrit noir sur blanc que les banques européennes se débarrassent de ces produits financiers toxiques que sont les Hedge Funds au Maroc, ça m’intéresserait de connaître ton avis à ce sujet. Aucune réaction de personne, si le Roi m'invite à lui expliquer dans quoi le pays à mis le doigt avec ces crédits, j'accepte par avance son invitation. Trouves-tu normal que ce type de crédit pourris en Europe et ailleurs tombent du ciel afin de servir à financer le projet marocain ? C’est une vraie question que je vois bien que beaucoup éludes, on ne veut pas le voir, ça n’existe pas, on n’en subira pas les conséquences, ça ne marche pas comme ça sauf chez les autruches.

Les marocains sont des êtres humains qui se distinguent de l'animal, comme tous les être humains, par la faculter de réfléchir et de modifier l'environnement dans lequel ils vivent. L'avenir appartient à eux qui ont la connaissance et qui s'en serve.

Rafi
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9326
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 27 Oct 2010 - 14:50

@ Rafi,

Je ne conteste pas les avantages du nucléaire. Simplement, je souhaite, comme toi sur le solaire, que la lumière soit faite sur les couts réels. Faire croire aux marocains qu'en lachant 4/5 mds € ils auront une centrale, est un mensonge pur et simple.
Je dénonce la même chose que toi, l'absence totale de transparence.
Je n'étais pas au fait de la problématique des produits toxiques. Le temps de me documenter et je te reviens. Je n'ai suivi que les émissions obligataires pour lesquels mon employeurs est chef de file. Je suis étonné cela dit que nous versions dans ce type de financement. Connaissant la prudence légendaire de nos banquiers...

pour les subventions, le nucléaire aussi bénéficie de larges subventions déguisées : le retraitement par exemple, n'est pas pris en charge par EDF. La constellation de société travaillant dans le domaine permets de déguiser les couts (CEA, Eurodif, EDF, agence de sureté....).
Je suis pour que l'on présente aux marocains toutes les options,, tous les couts, charge a eux de définir l'energie qui leur convient le mieux.
Toute mise en place d'une forme nouvelle d'energie bénéficie de subvention. Le kwh de nucléaire produit par EDF ne tient pas compte non plus des dizaines de milliards investis dans les années 50/60 dans le nucléaire. Et en cas d'incident sanitaire, de toute façon, il n' y a que la puissance publique pour résoudre le pb, et ce quelque soit le pays.
Ce que je dénonce, c'est la technique de l'hameçon : je te vend une centrale (que tu crois payrer 4/5 mds), et in fine tu paieras 5 fois plus une fois que tu auras découvert les coûts induits...une fois que tu as mis les doigts dedant, plus possible de faire machine arrière.
Les allemands ont découvert à leurs dépends qu'ils ne pouvaient pas sortir du nucléaire : pas de substitution possible a court terme, et cout de démentellement non finançable.
Secundo, je m'insurge quand Sarko tente de fourguer des centrale a tout le monde, alors que leurs installations dans certains pays n'est pas recommandé. Je crois qu'il faut un minimum de développement socio-economique pour verser dans le nucléaire. Or, en ne s'assurant pas que les pays démarchés sont rellement capable de gérer ce type de programme, on crée des dépendances et on crée des risques pour des décennies.

PGM
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 27 Oct 2010 - 17:29

L’économie du nucléaire

Citation :
Le coût du kWh produit par des réacteurs nucléaires à eau de grande puissance a fait l’objet de nombreuses études, dont les plus complètes sont probablement celle du ministère de l’Industrie français, qui se fonde sur un programme très important et bien connu, et celle faite par le Pr.TARJANNE pour le gouvernement finlandais et qui a étayé sa décision récente de construire un nouveau réacteur.

L’étude de la DGEMP note que tous les coûts du nucléaire sont bien pris en compte, contrairement à ce qui se passe pour les autres énergies : notamment les assurances et les provisions pour la gestion des déchets et pour le démantèlement des installations. Ce coût total est évalué à environ 30 €/ MWh, du même ordre de grandeur que le coût interne du kWh dans une centrale à gaz à cycle combiné.

L’étude finlandaise compare les coûts du kWh d’une centrale nucléaire de 1 250 MW et ceux de centrales à combustible fossile et d’éoliennes, avec des hypothèses classiques sur la durée de vie des centrales (quarante ans), et la disponibilité des installations (90% pour les centrales thermiques, 2 200 h/an pour les éoliennes). L’étude finlandaise donne elle aussi l’avantage au nucléaire.

Entre 1974 et 1985, le nucléaire a bénéficié, notamment en France, d’une confortable marge de compétitivité. Puis, le contre-choc pétrolier a très rapidement ramené le prix des énergies fossiles au niveau qu’ils avaient avant 1974, et cette situation a duré jusqu’en 1998, modifiant profondément les perspectives. En outre, si les turbines à gaz, bénéficiant des retombées technologiques de l’industrie aéronautique, ont réalisé des progrès spectaculaires de rendement, de taille unitaire et donc de prix, le renforcement de la sûreté et l’alourdissement de la réglementation ont rendu plus cher l’investissement nucléaire.

Depuis 2003, la balance a de nouveau basculé en faveur du nucléaire, et cette tendance devrait durer et s’accentuer avec la hausse inéluctable du prix des hydrocarbures, portée par la raréfaction progressive des ressources et une instabilité politique grandissante.

En fait, la comparaison, vue d’aujourd’hui, entre des coûts de construction et d’exploitation qui s’étaleront sur cinquante ans dépend fortement des hypothèses que l’on peut faire sur l’évolution du prix des énergies concurrentes, en particulier des hydrocarbures, sur toute cette période.

Ce qui est certain, c’est que les coûts du nucléaire sont stables et prévisibles. Le prix de la matière première uranium n’intervient que pour une très faible part dans le prix du kWh nucléaire, ce qui met ce dernier relativement à l’abri des fluctuations du cours des matières premières. En outre, 90% des dépenses sont effectuées sur le territoire national, avec la localisation correspondante de l’emploi, et la balance des paiements en est fort heureusement affectée.

Aujourd’hui, les centrales nucléaires existantes, amorties en partie, constituent d’importantes sources de profits. En revanche, l’investissement initial nécessaire pour en construire de nouvelles est important et difficile à rassembler. Il sera probablement nécessaire de recourir à des structures de financement inédites pour financer de tels investissements lourds dans une économie largement dérégulée et privilégiant le court terme. Des preuves de faisabilité commencent à émerger : par exemple, un consortium de papetiers finlandais finance une partie du nouveau réacteur EPR récemment commandé dans ce pays. Ces montages financiers doivent tenir compte du fait que les lourds investissements de l’industrie nucléaire, combinés à un long temps de retour sur investissement, rendent la rentabilité du nucléaire particulièrement sensible au taux d’intérêt des emprunts nécessaires.

L’étude finlandaise compare les coûts du kWh d’une centrale nucléaire de 1 250 MW et ceux de centrales à combustible fossile et d’éoliennes, avec des hypothèses classiques sur la durée de vie des centrales (quarante ans), et la disponibilité des installations (90% pour les centrales thermiques, 2 200 h/an pour les éoliennes). L’étude finlandaise donne elle aussi l’avantage au nucléaire.

Les filières de production d’énergie occasionnent, en fonctionnement normal, un impact sur notre environnement et sur notre santé, dont il faut tenir compte si l’on veut les comparer. Pour certaines activités, il s’agit de rejets, liquides ou gazeux ; pour d’autres, c’est une nuisance sonore ou simplement la dégradation d’un site touristique. Elles impliquent également de possibles accidents, dont les conséquences doivent être prises en compte. L’étude « ExternE », menée en collaboration entre la Commission européenne et le Département de l’énergie des États-Unis, vise à identifier et même à quantifier coûts et bénéfices externes, c’est-à-dire les effets positifs ou négatifs des différentes filières énergétiques, non pris en compte dans le bilan économique direct. Il ressort de ces études, conduites dans un cadre européen, que les coûts externes de l’énergie nucléaire sont particulièrement bas.

L’étude finlandaise compare les coûts du kWh d’une centrale nucléaire de 1 250 MW et ceux de centrales à combustible fossile et d’éoliennes, avec des hypothèses classiques sur la durée de vie des centrales (quarante ans), et la disponibilité des installations (90% pour les centrales thermiques, 2 200 h/an pour les éoliennes). L’étude finlandaise donne elle aussi l’avantage au nucléaire.

Nous n’entrerons pas ici dans le débat sur la valeur à attribuer au plutonium, qui peut être considéré comme un déchet ou comme une ressource précieuse, selon la politique de recyclage choisie. Les études récentes suggèrent que l’économie de matière fissile qu’autorise le recyclage du plutonium compense à peine les coûts associés au recyclage. Les éléments de choix ne sont d’ailleurs pas seulement économiques mais aussi et surtout politiques, puisque des considérations sur la radiotoxicité des déchets ultimes, l’éventuelle poursuite d’un programme nucléaire avec des réacteurs à neutrons rapides ou la prolifération des matières nucléaires influencent les choix stratégiques.


http://nucleaire.cea.fr/fr/repere/nucleaire_economie.htm



Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 27 Oct 2010 - 17:34

PGM a écrit:
Faire croire aux marocains qu'en lachant 4/5 mds € ils auront une centrale, est un mensonge pur et simple.

Pourquoi un mensonge? Si pour cette somme le Maroc acquiert une centrale nucléaire en état de fonctionner, elle produira jour et nuit, une énergie dont le Maroc a besoin pour se développer et en retour elle fournira un bénéfice conséquent à celui qui la possède, c'est à dire l'office national d'électricité.

Tu ne peux irriguer les zones désertiques, ni baser l'industrialisation du pays sur une si faible production énergétique que celle qui vient du solaire. Les spéculateurs ne s'y sont pas trompés, en semant le doute dans l'esprit des décisionnaires, ils ont vendu du vent au prix de l'or.

Tu ne vas pas me dire que personne au Maroc n'a entendu parler des Hedge Funds? parce que là j'ai l'impression de venir de la lune. Nul doute que les banquiers marocains sont prudents, sauf que là c'est l'Etat qui nous la joue "tout est bien dans le meilleur des monde, n'ayez pas peur". Bah moi, j'ai peur!

PGM a écrit:
Les allemands ont découvert à leurs dépends qu'ils ne pouvaient pas sortir du nucléaire : pas de substitution possible a court terme, et cout de démantèlement non finançable.

Les allemands ont surtout découvert que l'hiver il fait froid, que ni le solaire, ni l'éolien ne convienne à ce pays, que d'importer de l'électricité (nucléaire) venant de France les mettait dans une situation de dépendance énergétique vis à vis de Paris, vidait les caisses de l'Etat, et remplissait les poches des spéculteurs. Ça s'appelle le principe de réalité, d'autant plus qu'il faut savoir que les centrales nucléaires allemandes sont parmi les plus productives au monde.

Que Sarkozy veuille permettre, et j'utilise le verbe permettre à dessein, au monde en voie de développement de s'équiper en matière d'énergie nucléaire est une des rares choses que l'on peut mettre à son crédit.

Rafi
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 27 Oct 2010 - 18:09

Citation :
Tu ne vas pas me dire que personne au Maroc n'a entendu parler des Hedge Funds?
Oh que si, mais comme nous n'avons jamais été directement concernés par ces fonds vautours, les Marocains sont comme schizophrènes à ce sujet. Autant ils savent que ces Hedge funds ont causé pas mal de dégâts aux Etats-Unis, ils ont tous plus au moins entendus parler de la faillite retentissante de LTCM. Plus rares sont ceux qui savent que ce Hedge Fund a été sauvé sur fonds publics américains, alors qu'il ne répond même pas au principe du "Too big to fail".
Quand Georges Soros s'est intéressé à la bourse de Casablanca et y avait investi, les Marocains ont applaudi la venue de ce vautour, dont la réputation n'était plus pourtant à faire. Heureusement que la place de casa s'est révélée trop petite, pas assez dynamique, pour satisfaire son appétit de gain et il a fini par se retirer de lui même. Mais, entre temps, il a fait des adeptes au Maroc. La cession de son fonds d'investissement, Diwan, a donné lieu à une des plus grosses arnaques de l'histoire de la bourse de Casa. Les petits porteurs ont été littéralement spoliés par des requins de la finance marocains, qui leur ont fait croire qu'ils n'avaient pas d'autres choix que de vendre leurs actions de Diwan avant un certain délai, ce qui leur a permis de rafler leurs actions à bas prix. Sans que le gendarme de la bourse ne réagisse.
Ça ne m'étonnerai donc pas que ces Hedge funds se soient assurés la complicité de quelques requins de la finance marocains, qui ont leurs entrés en haut lieu, pour introduire le loup dans la bergerie. Tout ça au nom d'une autre grosse arnaque, celle des énergies vertes Mad

_________________
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 27 Oct 2010 - 18:15

Pub, voilà ce qu'offre un fabriquant de centrale français...

Citation :
Fort d’une expérience de 40 ans dans le nucléaire, AREVA propose une offre qui répond aux besoins du marché : permettre la production sans CO2 d’une électricité compétitive, sûre et à coûts maîtrisés.

L’offre Energie nucléaire d’AREVA englobe la conception et la construction de centrales nucléaires, les services associés et toutes les étapes du cycle du combustible. Elle répond aux besoins des producteurs d’électricité d’optimisation et de maîtrise de leurs coûts globaux. Elle leur permet d’atteindre leurs objectifs de compétitivité, de performance et de sûreté.

Une offre intégrée

AREVA offre à ses clients la possibilité d'une offre intégrée couvrant toute la durée de vie d’une centrale, depuis sa conception jusqu’à son démantèlement. L’offre inclut les services d’exploitation de l’installation et de gestion du combustible.

Cette approche repose sur la mise en place de partenariats globaux et durables, entre AREVA et ses clients. Elle est l’assurance de coûts maîtrisés et optimisés. Elle peut comprendre, en outre, des engagements sur résultats de la part du groupe, sur des valeurs clés telles que la sûreté, les performances et la disponibilité de l’installation.

L’offre Energie nucléaire d’AREVA comprend :

Une gamme de réacteurs à eau de génération III+. AREVA met son savoir-faire en conception et construction de centrales nucléaires à la disposition de ses clients. Sa ligne de réacteurs s’étend des petits modèles destinés à la recherche et à la formation aux centrales les plus puissantes au monde, telles que le réacteur EPRTM. Ces installations, dites de génération III+, répondent aux nouvelles exigences de :

* sûreté (résistance aux crashs d’avions, etc.)
* performances économiques (rendement élevé et disponibilité de 92 %)
* protection de l’environnement (réduction de la consommation de combustible et de la production de déchets)

Des solutions de gestion du cycle du combustible. L’offre couvre l’ensemble du cycle du combustible, amont et aval : extraction, conversion, enrichissement, fabrication et recyclage. Elle s’accompagne d’une offre de services de logistique. Elle répond aux besoins des exploitants de :

* sécuriser leur approvisionnement
* réduire les coûts du cycle
* gérer les combustibles usés et les déchets


Un accompagnement sur tout le cycle de vie d’une installation électronucléaire. AREVA met à la disposition de ses clients un réseau mondial de plusieurs milliers de spécialistes aux profils variés : technique, sûreté nucléaire, ingénierie, gestion de projet, etc. Leur rôle : élaborer des solutions personnalisées, globales ou spécialisées, pour :

* améliorer la disponibilité, les performances et la sûreté des installations, en les maintenant dans les meilleures conditions de fonctionnement
* prolonger leur durée de vie et celles de leurs composants, au travers de solutions globales de gestion de cycle de vie
* préparer et optimiser les projets de démantèlement

http://www.areva.com/FR/notreoffre-487/offre-integree-en-energie-nucleaire--production-d-energie-sans-co2nbsp.html

Une gamme complète de réacteurs nucléaires...

http://www.areva.com/FR/notreoffre-505/une-gamme-complete-de-reacteurs-nucleaires-offre-energie-nucleaire.html

Approvisionnement et gestion du combustible...

http://www.areva.com/FR/notreoffre-446/gestion-du-cycle-du-combustible-extraction-uranium-enrichi-recyclage-offre-energie-nucleairenbsp.html

Les services aux producteurs d'électricité...

http://www.areva.com/FR/notreoffre-481/services-aux-centrales-nucleaires-surete-securite-maintenance-offre-energie-nucleairenbsp.html

Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9326
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 27 Oct 2010 - 18:22

Rafi,

Le document posté plus haut, provient du Commissariat à l'Energie Atomique, normal qu'il abonde dans le sens du nucléaire.

Citation :
Le vrai prix du nucléaire
Le nucléaire est compétitif uniquement parce qu’il ne prend pas en compte son coût réel.
Le nucléaire a la réputation d’être peu coûteux. Mais c’est oublier de prendre en compte ses coûts cachés, qui sont payés par tous les Français, même s’ils ne figurent pas sur la facture d’électricité.

Prenons l’exemple du Commissariat à l’énergie atomique (CEA). Cet organisme de recherche a bénéficié de 308 milliards de francs de subventions publiques sur les 405 milliards de francs de budget civil cumulé pour la période 1946-1992 (1). Le programme nucléaire en est le principal bénéficiaire, puisqu’il monopolise plus de 90 % de ces budgets de recherche, contre 1 % à 2 % pour les énergies renouvelables (2).

Coûts inconnus. D’autre part, le coût du démantèlement a toujours été sous-évalué par les producteurs d’électricité. De même, le coût total de la gestion des déchets reste inconnu. Cela signifie que demain, nous et nos descendants continuerons à payer pour les conséquences de ces kWh nucléaires déjà consommés.
Amory Lovins est le fondateur du Rocky Mountain Institute (3), un organisme américain de recherche et de conseil en énergie. Il estime que le coût prohibitif du nucléaire justifie à lui seul qu’on se passe de cette énergie : « L’énergie nucléaire s’est révélée beaucoup plus coûteuse que prévue ; bien plus coûteuse en réalité que tous les autres modes de production d’électricité. Les gouvernements feraient mieux de respecter la loi du marché au lieu d’avantager cette technologie aux frais du contribuable. » Selon lui, G. Bush n’obtiendra pas le soutien des financiers pour relancer le nucléaire aux états-Unis, dans la mesure où cette industrie a déjà prouvé qu’elle n’était pas rentable.


(1) « CEA, un demi-siècle de pouvoir nucléaire », Bruno Barrillot, Damoclès, CDRPC, Lyon.
(2) OCDE/Ademe, Energy policy in country.
(3) RMI : http://www.rmi.org
source :http://www.sortirdunucleaire.org/index.php?menu=sinformer&sousmenu=brochures&soussousmenu=aberration&page=comment#cout

Sur ce sujet, les organismes indépendants et ONG sont plus fiables que les officines vivant du nucléaire.
Les ONG US et Allemandes ont réellement fait un travail fouillés sur le sujet.

Pourquoi un mensonge ?
parce que avant d'acquerir une centrale nucléaire, il faut préparer le terrain : formation, installation connexes etc....et ça ça coute bonbon et sera financé par l'impot. Soyons clair, je ne suis pas anti-nucléaire, ce que je veux c'est que l'on présente les couts réels au marocains, rien de plus. Or si on leur dit: signez le chèque, on s'occupe de le remplir, ça ne va pas du tout. Si on explique aux marocains qu'il s'agit de programme de plusieurs dizaines de mds et une gestion des déchets sur plus de 100 ans, et qu'ils disent OUI, je ne serai pas plus royaliste que Sa Majesté. En France, qui reste une grande démocratie, les ONG n'arrivent quasiment pas a accéder aux données sur le nucléaire...alors je n'imagine même pas en Afrique.

Pour Sarko, son role est de vendre, soit, mais dit-il toute la vérité aux pays démarchés ? certainement pas. Savent-ils qu'ils vont s'enchainer pour 50 ans (fourniture de la matière fissile, retraitements) avec l'industrie française ? je ne le crois pas.

Pour les hedges funds, je viens de printer un bon kilo de documents. Dès digestion, je te reviens, mais déjà il ressort que que l'affirmation selon laquelle on finance desertec avec des obligations pourris, est erronée.
Le maroc pour la partie "liaison" des lignes à haute tension (transgreen) va financer par emprunt obligataire + autofinancement ONE. Desertec c'est 400 mds sur 40 ans à répartir sur 10/15 pays. Ca relativise le risque à un instant T pour un pays donné. Chaque pays devra définir lui même le financement de la partie qui le concerne (autofinancement, emprunt...).

cdt

PGM

Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 27 Oct 2010 - 18:25

Sauf que le Commissariat à l'Energie Nucléaire, ça me parle, ça a déjà fait ses preuves puisque la France tire principalement son électricité du nucléaire alors que Le Rocky Mountain Institute et Amory Lovins sont inconnus au bataillon.

Apprendre à lire à un enfant est un investissement pour la société, on pourrait aussi faire des économies en apprenant à lire à personne ou qu'a certains, tu t'imagines les milliards économisés? Et non, ça ne marche pas comme ça. éduquer sa population est donc non seulement un devoir mais aussi une nécessité, n'allons donc pas mettre sur le dos du nucléaire ce coût qui serait celui de l'éducation de la population afin de la maitriser.

Les organismes indépendants? des ONG? C'est quoi cette blague, aucun organisme quel qu'il soit n'est indépendant de qui que ce soit malheureusement, dans quelque société que ce soit, il faut faire des choix.

Citation :
mais déjà il ressort que que l'affirmation selon laquelle on finance desertec avec des obligations pourris, est erronée.


Citation :
Par ailleurs, selon la Deutsche Bank, le coût du projet, équivalant à vingt fois celui du barrage des trois gorges en Chine, ne devrait pas peser sur le tour de table. Klaus Winker, son porte-parole, insiste sur la présence régionale : « Nous sommes représentés dans chacun des pays de la région, et le financement, réparti sur dix ans et sur plusieurs projets, pourra être assuré par des hedge funds, des banques internationales, la Banque européenne d’investissement (BEI), mais aussi par des banques régionales. »

http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAJA2532p086.xml0/-electricite-Allemagne-energie-solaire-Desertec-L-OPA-sur-le-soleil-du-Sahara-en-question.html

Le porte-parole de la Deutche Bank n'est pas d'accord avec toi...

Les déchets des centrales nucléaires ont tué combien de personne dans le monde?




Dernière édition par rafi le Mer 27 Oct 2010 - 18:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9326
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 27 Oct 2010 - 18:39

rafi a écrit:
Sauf que le Commissariat à l'Energie Nucléaire, ça me parle, ça a déjà fait ses preuves puisque la France tire principalement son électricité du nucléaire alors que Le Rocky Mountain Institute et Amory Lovins sont inconnus au bataillon.

Apprendre à lire à un enfant est un investissement pour la société, on pourrait aussi faire des économies en apprenant à lire à personne ou qu'a certains, tu t'imagines les milliards économisés? Et non, ça ne marche pas comme ça. éduquer sa population est donc non seulement un devoir mais aussi une nécessité, n'allons donc pas mettre sur le dos du nucléaire ce coût qui serait celui de l'éducation de la population afin de la maitriser.

Rocky Mountain est reconnu d'utilité publique au USA. c'est pas juste une "ong". Ils ont fait capoter de gros projets aux USA car les industriels n'ont pas été en mesure d'apporter les garanties nécessaires. Crois moi, quand il s'agit de leur sécurité, les ricains ne blaguent pas (surtout depuis three miles island).

Le CEA, lui par contre, tout le monde sait de quoi il vit.
La formation est certe un investissement, et un projet de cette ampleur a forcément des effets d'entrainement sur d'autres secteurs de l'économie. Je le répète, tout ce que je souhaite c'est que l'on présente les couts réels, les risques etc...


Citation :
Le prix de l’électricité nucléaire est truqué car il ne tient pas compte :
des immenses investissements de l’État pour lancer la filière nucléaire
du coût énorme de la recherche publique sur le nucléaire civil
du coût réel de démantèlement des centrales. La cour des comptes
dénonce EDF15 qui a investi et partiellement perdu les 16 milliards d’euros
censés financer le démantèlement des centrales alors que le coût réel
du démantèlement risque de nettement dépasser 100 milliards d’euros.du coût de surveillance et d’intervention sur les centres de stockage
pendant les prochains millénaires.
Ce sont les impôts qui vont combler ce gouffre financier ! Si on
devait payer tout cela dans le prix de l’électricité, l’électricité nucléaire
coûterait beaucoup plus cher que l’électricité éolienne.
Le nucléaire n’est pas compétitif.
En Angleterre où le secteur de l’électricité a été privatisé, l’État a dû
s’engager à assumer le coût du démantèlement et des déchets16 pour que
le nucléaire soit rentable pour les compagnies privées
.

source :http://lesverts.fr/IMG/pdf/cener0509.pdf

Et pourquoi a ton avis les anglo-saxons sont prêt a vendre a EDF leurs centrale vieillissante (contrat Constellation) ?

PGM
Revenir en haut Aller en bas
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 27 Oct 2010 - 18:41

Faire capoter des projets signifie déjà qu'ils sont partisans. Si tu n'as rien de plus sérieux que les verts, on ne va pas aller loin, ils sont contre le progrès en général.

Mettre chaque matin un pied devant l'autre est un risque pour 6 milliards d'habitants de cette planète, as(tu déjà essayé de quantifier ce risque. toute activité humaine comporte des risques, Maintenant il faut savoir si le jeu en vaut la chandelle.

Si l'activité de démantèlement des centrales nucléaires doit coûter 100 milliards €, que cela a rapporté 200 milliards €, voire plus, que de l'électricité a été produite pendant 50 ans permettant à l'Europe de se développer, où est le problème?

La privatisation des chemins de fer britannique a amené un jour deux trains de deux compagnies différents à rouler sur les mêmes rails ce qui à fait un certain nombre de morts, si du temps où l'ensemble du réseau appartenant à l'Etat il coûtait plus cher à entretenir c'est parce qu'il intégrait une sécurité maximale, et oui, c'est ça le service public, ça coûte et ce n'est pas pour rien que ça coûte. Les société privées avides de gains et leurs complices dans le gouvernement ont permis la dérégulation du système ferroviaire britannique, ce qui a amené ces société privées pour faire plus de bénéfice à réduire la voilure en ce qui concerne la sécurité, la morale de cette histoire est simple? Boum, cris, sang et pleurs!
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 27 Oct 2010 - 19:10

PGM a écrit:
Pourquoi un mensonge ?
parce que avant d'acquerir une centrale nucléaire, il faut préparer le terrain : formation, installation connexes etc....et ça ça coute bonbon et sera financé par l'impot. Soyons clair, je ne suis pas anti-nucléaire, ce que je veux c'est que l'on présente les couts réels au marocains, rien de plus. Or si on leur dit: signez le chèque, on s'occupe de le remplir, ça ne va pas du tout. Si on explique aux marocains qu'il s'agit de programme de plusieurs dizaines de mds et une gestion des déchets sur plus de 100 ans, et qu'ils disent OUI, je ne serai pas plus royaliste que Sa Majesté. En France, qui reste une grande démocratie, les ONG n'arrivent quasiment pas a accéder aux données sur le nucléaire...alors je n'imagine même pas en Afrique.

Pour Sarko, son role est de vendre, soit, mais dit-il toute la vérité aux pays démarchés ? certainement pas. Savent-ils qu'ils vont s'enchainer pour 50 ans (fourniture de la matière fissile, retraitements) avec l'industrie française ? je ne le crois pas.

Pour les hedges funds, je viens de printer un bon kilo de documents. Dès digestion, je te reviens, mais déjà il ressort que que l'affirmation selon laquelle on finance desertec avec des obligations pourris, est erronée.
Le maroc pour la partie "liaison" des lignes à haute tension (transgreen) va financer par emprunt obligataire + autofinancement ONE. Desertec c'est 400 mds sur 40 ans à répartir sur 10/15 pays. Ca relativise le risque à un instant T pour un pays donné. Chaque pays devra définir lui même le financement de la partie qui le concerne (autofinancement, emprunt...).

cdt

PGM

Je pose la problématique de l'offre énergétique au Maroc un peu autrement, PGM. Il s'agit de savoir de quelle capacité de production énergétique le Maroc aura besoin au cours du prochain demi siècle, en matière de consommation industrielle surtout. J'y inclus aussi la production d'énergie pour le dessalement de l'eau de mer, démarche à laquelle le Maroc finira par recourir pour répondre aux besoins toujours croissant, alors que le déficit hydrique pointe déjà l'horizon. C'est déjà le cas dans les provinces du sud, mais avec de l'énergie fossile.
Pour répondre à cette demande croissante en haute puissance, les énergies vertes ne nous serons d'aucun secours. Seul le nucléaire le peut. Donc, quelque soit le coût financier, c'est investir pour s'assurer d'un potentiel apte à nous donner les moyens de répondre aux défis à venir. Quoi qu'on investisse dans les énergies vertes, elles ne pourront jamais répondre à certaines attentes, d'une grande importance pour notre développement économique futur.
Le Maroc, pays non producteur d'hydrocarbures, dépend totalement de ses importations en ces énergies fossiles, pour la simple raison qu'il n'avait pas d'autre choix. Il en sera de même de notre dépendance envers les matières fissiles pour faire tourner nos centrales nucléaires, mais au moins, nous serions en capacité de répondre à toutes les demandes, de haute et basse puissances.
Les énergies vertes, mis à part la production d'électricité pour répondre à la demande domestique, du fait de leur faible puissance, serait un choix de stagnation, par incapacité à répondre de manière conséquente à la demande en haute puissance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9326
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 27 Oct 2010 - 22:08

Ferrer 20 mn de rédaction et je plante....
Je synthétise : je suis d'accord avec tout ce que vous dites pour la simple raison que je ne m'inscrit en faux que contre la prétention du nucléaire a être l énergie la moins cher, en escamotant le prix. Je sais que le nuke entraînera un saut tehnologique et capacitaire, entraînera le reste de l économie, formera une élites scientiques conséquente, garantira de grosse capacité de production en continue sans émission...bref, avec autant davantage, il est inutile de ne pas dire la vérité .mais nous revenons au cœur du problème, la nécessite d'investir massivement dans l'éducation nationale et tout de suite, pour espérer gerer un programme dans 10/15 ans.cette fois c'est pas quelques élites issues de Centrale qui nous tirerons d'affaire .

Pgm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 27 Oct 2010 - 22:39

PGM a écrit:
la nécessite d'investir massivement dans l'éducation nationale et tout de suite, pour espérer gerer un programme dans 10/15 ans.cette fois c'est pas quelques élites issues de Centrale qui nous tirerons d'affaire .

Pgm
a te lire on dirait qu'on compte construire nos propres réacteurs nous meme de a à z confused, en ce qui concerne le stockage des déchets, les russes importent les déchets nucléaires avec plaisir, ils ne sont pas cons les déchets contiennent une énorme quantité d'énergie, dans le futur ces déchets vont faire tourner les réacteurs de nouvelle generation qui vont succéder


Dernière édition par walouwalou le Mer 27 Oct 2010 - 23:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
ready
Capitaine
Capitaine


messages : 938
Inscrit le : 21/07/2010
Localisation : loin !!
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 27 Oct 2010 - 23:14

Nous n'avons pas besoin de personne formé seulement pour le nucléaire, mais pour l'ensemble des composantes de l'économie de notre pays. PGM à tout à fait raison, nous devons investir massivement et surtout intelligemment dans l'éducation. C'est notre seul salut à long terme.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Aujourd'hui à 19:35

Revenir en haut Aller en bas
 
Projet massif d´Energie Solaire-Eolien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 12 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Projet de centrale thermo-solaire de Aïn Beni Mathar
» Le catamaran à énergie solaire, PlanetSolar.
» Veille informationnelle : Hydrogène et énergie renouvelables
» projet de loi pour la promotion des énergies
» BELGIQUE – Un train roule à l'énergie solaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: