Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Projet massif d´Energie Solaire-Eolien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant
AuteurMessage
rafi
General de Division
General de Division


messages : 8554
Inscrit le : 23/09/2007
Localisation : le monde
Nationalité : Luxemburg
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Dim 4 Oct 2009 - 14:46

Les riches marocains seront encore plus riches, moins partageurs, et puis, comme le dit Samy, les transferts de technologies ça peut rapporter au pays. Le problème c'est qu'en 2050 la fusion thermo-nucléaire sera peut-être, et je l'espère, une réalité, alors...
Revenir en haut Aller en bas
L'Antidote
Capitaine
Capitaine
avatar

messages : 861
Inscrit le : 15/03/2009
Localisation : Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Dim 4 Oct 2009 - 22:36




Selon ce plan , de DESERTEC , la part de lion est resevée au Maroc

_________________
Celui qui se bat, pourrait perdre, mais celui qui ne se bat pas, a déjà perdu!

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire ( Albert Einstein )

les Keufs se font traumatiser par certains jeunes
Tu veux la paix ? pousse à la salle ou achète un GUN!
Revenir en haut Aller en bas
tomcat
Sous lieutenant
Sous lieutenant
avatar

messages : 682
Inscrit le : 16/04/2008
Localisation : far-maroc.forumpro.fr
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Dim 4 Oct 2009 - 22:47

L'Antidote a écrit:



Selon ce plan , de DESERTEC , la part de lion est resevée au Maroc
dommege qu`il n ya pas de geothermie ou de photovoltaique

_________________
"THERE ARE 360 DEGREES, SO WHY STICK TO ONE?"
ZAHA HADID
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Ven 8 Jan 2010 - 15:58

Citation :
Solaire: Bagarre diplomatique


Le projet marocain de mégainvestissements dans l'énergie solaires suscite d'énormes convoitises.

Plusieurs pays se livrent en effet à une véritable offensive diplomatique pour se positionner sur ce chantier estimé à près de 9 milliards de dollars. Pour le lobbying, la Chine, potentiel fournisseur de technologie, a dépéché son ministre des Affaires étrangères en personne. Le Maroc a déjà reçu des manifestations d'intérêt pour la première centrale CSP prévue au sud d'Ouarzazate et devrait commencer à examiner les offres début février.


Source : L'Economiste


Citation :
Energie solaire : Le premier appel d’offres pour la construction des centrales en fin février


Le Maroc lancera à la fin du mois prochain, un appel d’offres pour la construction de la première centrale solaire, entrant dans le cadre du Projet Marocain de l'Energie Solaire. L’annonce a été faite le mercredi 6 janvier par la ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, Amina Benkhadra.

D’une capacité de 500 Mégawatts, la première station du projet de 70 milliards de dirhams verra le jour à Ouarzazate, et entrera en activité en 2015. Pour rappel, c’est dans cette ville « porte du désert » qu’a lieu le lancement le 2 novembre dernier, du vaste plan de production d’énergie solaire, piloté par l'Agence marocaine de l'énergie solaire (Moroccan Agency for Solar Energy -MASEN-)

« Nous avançons doucement dans notre plan visant à mettre en œuvre ce grand projet. Nous allons lancer l'appel d'offres pour la station de Ouarzazate à la fin de février », a déclaré à Reuters, Amina Benkhadra. La ministre inaugurait le terminal de stockage et de réception de gaz propane au port de Jorf Lasfar (à 17 kilomètres au sud d’El Jadida), une installation appartenant à la société Afriquia Gaz.

Par la suite, les appels à soumission pour les quatre autres sites (Ain Béni Mathar, Foum El Oued, Boujdour et Sabkhat Tah), qui entreront en service à partir de 2020, seront lancés.

A terme, les cinq centrales qui seront bâtis sur une superficie de 10 000 hectares, permettront au Maroc de produire 2 000 Mégawatts. De même, le pays réalisera une économie annuelle de 1 million de tonne d’équivalent pétrole (TEP) et évitera l'émission de 3,7 millions de tonnes de dioxyde de carbone par an.

Ibrahima Koné
Yabiladi.com

_________________
Revenir en haut Aller en bas
moro
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1506
Inscrit le : 17/04/2008
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Dim 17 Jan 2010 - 23:35

Citation :

The plant ISCC (solar-gas) of Ain Beni Mathar now exports power supply to Morocco
18 de enero de 2010



Abener
is finalizing the construction of the biggest hybrid solar-gas plant of
the world
, in which Abengoa Solar designed the solar field.

The
two turbines were delivered to the client, ONE (Office National de
l’Electricité) and are already providing 300 megawatts (150 megawatts
each gas turbine) to the Moroccan electrical network. The operation and
maintenance is undertaken by Abener O& M.

The combined cycle has already settled the main equipments. The
mechanical, electrical, instrumentation and control works have already
been concluded, such as the last civil details, which are about to
finished. The trial of the starting up in cold has begun in both, the
air condenser and in the two recovery boilers.

The solar field has concluded with the placement of all the parabolic
trough collectors and the testing has already started. The windproof
barrier is ready as well, and the works of the coal steel conventional
pipes for the HTF has a made a significant progress.

The ISCC plant that Abener is constructing in collaboration with
Abengoa Solar, in Ain Beni Mathar (Morroco) with a power of 470
megawatts, is the biggest one in the world. Nevertheless, the real
novelty lies in its technology, which combines solar energy with the
conventional generation, symbolizing an insignia of innovation,
sustainability and efficiency.

The solar field counts on a useful reflecting surface of more than
180,000 square metres and has a capacity to generate a power of 20
megawatts. The remainder 150 megawatts comes from steam turbines,
recovery boilers and an air condenser as the main equipments.

Abener Energia provides global, innovative and sustainable solutions,
which have been applied to the design, construction and operation for
energetic and industrial plants. Currently Abener runs three business
areas: solar, biofuel and generation. Abener is located in four of the
five continents through its subsidiaries network, concretely, in Poland
(Abener Energoprojekt Gliwice), United States (Abencs), India (AEPL),
México (Abener México) and in Spain, AG Ingenieria, which main office
is located in Seville.

Abener has permanent offices in those locations where the company
carries out its projects. Due to this, Abener is currently one of the
key-player companies in the international engineering market and
construction for the sustainable development.


http://www.evwind.es/noticias.php?id_not=3478
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Lun 18 Jan 2010 - 16:11

Citation :
L'expérience marocaine exposée à Abou Dhabi

Le directeur de l'électricité et des énergies renouvelables au ministère de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, Abderrahim Hafidi, a exposé, dimanche à Abou Dhabi, l'expérience marocaine dans le domaine des énergies renouvelables, soulignant que le Royaume a instauré des mécanismes efficaces pour le développement de ce secteur vital.

Dans une intervention lors des travaux de la réunion préparatoire de la troisième conférence de l'Agence internationale de l'énergie atomique (Irena), M. Hafidi a indiqué que ces mécanismes portent sur la mise en place de trois textes législatifs relatifs au développement de ce secteur, à la transformation du centre de développement des énergies renouvelables en une agence nationale et à la création de l'Agence marocaine de l'énergie solaire, précisant que ces mécanismes ont été élaborés conformément aux Hautes Orientations Royales.

Ces mécanismes, qui visent la promotion de la production énergétique, ouvrent de larges perspectives pour la promotion de l'investissement dans ce secteur au Maroc, a-t-il relevé.

Le responsable marocain a également rappelé les grands projets initiés par le Maroc dans ce domaine, citant, à cet égard, l'ambitieux projet de production électrique d'origine solaire d'une capacité de 2.000 mégawatts, représentant un investissement de 9 milliards de dollars et qui se décompose en 5 sites, qui seront réalisés d'ici à 2020.

Il a, également, rappelé le lancement de la réalisation d'un parc éolien à Tanger, d'une capacité de 140 MW, et d'un autre à Tarfaya, le programme de l'énergie propre et la station thermo-solaire d'Ain Béni Mathar.

Tous ces projets énergétiques reflètent la volonté du Royaume d'aller de l'avant dans le développement d'énergies propres surtout qu'il dispose d'importantes potentialités en matière d'énergie renouvelables dont celles solaire, éolienne et hydrique.

Cette réunion, qui réunit les représentants de 138 pays, débattra du plan d'action de l'Agence pour les années 2010 et 2011 et de l'utilisation durable de toutes les formes de l'énergie renouvelable, outre l'approbation des mécanismes de financement des projets d'investissement de l'Agence.

Arrow http://www.lematin.ma/Actualite/Express/Article.asp?id=126482
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21623
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Ven 22 Jan 2010 - 23:30

Citation :
Solar development in Morocco
22 de enero de 2010

A tender will soon be launched for a 500 MW solar power plant. This is the first step towards the implementation of a program involving the construction of solar power systems for approximately 2,000 MW by 2020.



By the end of the month, Morocco will assess bids for the construction of its first solar power plant at Ouarzazate, in the South of the country.

This 500 MW Concentrating Solar Power is the first step towards the implementation of the State programme for the development of solar energy.

The latter was officially announced by the Moroccan government, which also revealed its target to install five solar systems by 2020, which would generate 38% of the overall installed capacity of the country (about 5,500 MW in 2008).

The goal is therefore to achieve 2,000 MW of solar power, the deployment of which will require an estimated investment of 9 billion euros.

Morocco - the only North African country that cannot count on huge resources of oil and gas – aims at developing renewable energy sources also in the hope of playing a relevant role in supporting European programmes in this sector.

The latter regards in particular the programme that European industries have planned to develop in North African deserts for the construction of large solar plants which, with an investment of about 400 billion, would allow the EU to meet 15% of its electricity demand.
http://www.evwind.es/noticias.php?id_not=3568

_________________
Revenir en haut Aller en bas
big boss
Lieutenant
Lieutenant
avatar

messages : 755
Inscrit le : 03/04/2008
Localisation : Casablanca, Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Jeu 28 Jan 2010 - 22:37

Citation :


Le Japon va construire au Maroc une importante centrale à énergie solaire


RABAT - Le Japon a décidé d'octroyer au Maroc un don de 7,4 millions de dollars pour la construction en 2011 de la plus grande centrale électrique en Afrique utilisant des panneaux photovoltaïques, a-t-on appris jeudi de source officielle.

"Cette unité de production d'électricité à partir de cellules photovoltaïques sera la plus importante en Afrique. D'une puissance de 1 mégawatt, elle sera édifiée à Assa-Zag (sud) grâce notamment à la technologie japonaise", a déclaré jeudi à l'AFP l'ambassadrice du Japon à Rabat Haruko Hirose.

Selon cette dernière, des experts japonais sont attendus prochainement au Maroc pour entamer des études de faisabilité d'un projet qui profitera à plus de 5.000 foyers. Le Japon prendra également en charge la formation des cadres et techniciens de cette installation.

"Le Japon, a dit Mme Hirose, est conscient de la nécessité de protéger l'environnement face au réchauffement de la Terre, et notre partenaire marocain à lui aussi pris des initiatives qui concernent notamment la promotion de l'énergie solaire".

(©AFP / 28 janvier 2010)

Revenir en haut Aller en bas
http://far-maroc.forumpro.fr/
Samyadams
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Jeu 28 Jan 2010 - 22:46

Tant que la construction et l'équipement en panneaux solaires est financé par d'autres pays, je ne suis pas contre. Mais notre argent devrait aller vers la production d'énergie à partir de sources autrement plus puissantes.
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21623
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 17 Fév 2010 - 13:18

Citation :
Energie solaire: 4 ou 5 sociétés vont rejoindre Desertec

BERLIN - Desertec, le projet géant de centrales solaires en Afrique et au Moyen-Orient, va accueillir d'ici un mois quatre ou cinq nouveaux partenaires, en provenance notamment de France, du Maroc et de Tunisie, a indiqué mercredi le patron de la société qui chapeaute l'initiative.

Paul van Son, à la tête de la société DII qui mène le projet, n'a pas précisé l'identité des entreprises concernées. Il s'agit "d'entreprises d'énergie, d'entreprises industrielles", a-t-il dit lors d'une rencontre avec la presse.

Le projet Desertec, annoncé l'an dernier, vise à créer d'ici 40 ans et pour environ 400 milliards d'euros un vaste réseau d'installations éoliennes et solaires en Afrique du nord et au Moyen-Orient, qui fourniront à terme jusqu'à 15% de la consommation d'électrité de l'Europe. Il rassemble pour le moment 12 sociétés, dont 10 sont allemandes.

Mais "nous voulons nous internationaliser", a déclaré M. van Son, "nous voulons des représentants de plus de pays, sinon cela sera une affaire uniquement européenne.

La presse allemande avait déjà fait état de l'intérêt pour le projet de plusieurs nouveaux investisseurs, dont le français EDF, l'italien Enel ou encore l'espagnol Red Electrica Espana. Dernièrement la banque allemande Commerzbank s'est également dite intéressée.

D'ici fin 2012, M. van Son s'est fixé comme objectif d'avoir défini les grandes lignes de Desertec -- emplacement des installations, financement, répartition approximative entre solaire et éolien --, et d'avoir mis en route au moins un projet de référence, sorte de test qui prouvera la faisabilité de l'initiative. Les discussions sont en cours pour implanter un tel projet de référence au Maroc, a-t-il précisé.

Le soutien financier des gouvernements sera indispensable, a-t-il martelé, "sinon nous ne pourrons pas financer le développement" du projet.

Dans un certain nombre de pays qui accueilleront des investissements, le cadre légal doit également être aménagé", selon lui.

(©AFP / 17 février 2010 11h07)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
tantan
Victime
Victime


messages : 143
Inscrit le : 20/01/2010
Localisation : .
Nationalité : Maroc

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Ven 19 Fév 2010 - 6:39

ne confondez pas le solaire thermique et le photovoltaique, le solaire thermique consiste à chauffer l'eau pour générer de la vapeur et alimenter une turbine à vapeur, avec un investissement de 9 milliards$ on compte construire plusieurs centrales solaires thermique pour une production totale de 2000 MW (14% de la puissance électrique à l'horizon 2020), avec la meme somme tu peux t'offrir deux centrales nucléaires de 1000 MW chacune...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Ven 19 Fév 2010 - 21:42

quel rendement?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Sam 20 Fév 2010 - 12:56

Citation :
Le Maroc mise sur le stockage d'énergie sous forme d'eau pour produire son électricité
LE MONDE | 02.01.10 | 14h11
Afourer (Maroc) Envoyé spécial

200 kilomètres à l'est de Casablanca, au pied de l'Atlas, juste au-dessus de la bourgade d'Afourer, un dispositif hydraulique digne des Shadoks strie la montagne d'un filet clair. Deux réservoirs d'eau de 1,3 million de m3 sont reliés par un "pipeline". Entre les deux bassins, deux unités de production hydroélectrique forment le coeur du système. A certains moments, l'eau descend ; à d'autres, elle monte.

Baptisé station de turbinage et pompage (STEP), ce système permet au Maroc de lisser les variations de production de l'éolien et du solaire et de répondre rapidement aux éventuelles pointes de consommation.

Moins médiatisée que l'éolien et le solaire, l'énergie hydroélectrique se trouve pourtant une place de choix dans le développement des énergies renouvelables. Avec des dispositifs qui se démarquent des barrages classiques. Une STEP fonctionne autour d'un aller-retour. Lorsque le réseau a besoin d'électricité, l'eau est libérée du réservoir haut et dévale dans les tuyaux pour alimenter les turbines des unités de production électrique.

La STEP d'Afourer peut ainsi produire 460 mégawatts (MW), soit l'équivalent d'une centrale à charbon. L'eau déversée dans le bassin inférieur est repompée vers le lac supérieur lorsque le besoin d'électricité, et son prix, sont moindres. En général, la nuit. Au total, le rendement d'une STEP - entre l'énergie produite et celle qui est consommée - est de l'ordre de 70 % à 80 %.

La STEP d'Afourer, commandée au français Alstom, a été mise en place fin 2004. Abdellah Moati, le directeur de la production de l'Office national de l'électricité (ONE), souligne la gestion délicate de la demande en électricité de son pays et le nécessaire stockage d'énergie. "Les centrales thermiques classiques, au charbon, qui fournissent une très grande part de l'électricité du pays, fonctionnent de manière optimale lorsqu'elles sont à plein rendement, note-t-il. Le surplus de leur énergie peut être stocké et restitué par la STEP. Par ailleurs, en cas de pointe de la consommation, l'accroissement de la production d'électricité par des centrales à turbines à gaz représentant un coût élevé, il est plus rentable d'utiliser la STEP."

L'équation économique de la STEP d'Afourer est améliorée par le fait que le pompage de l'eau vers le lac supérieur, pendant la nuit, se fait avec de l'électricité importée à coût très compétitif d'Espagne.

Mais l'objectif de l'ONE est aussi la composition avec la STEP d'un portefeuille d'énergies équilibré. Le Maroc affiche l'objectif de produire en 2020 près de 20 % de son électricité grâce aux énergies renouvelables, explique Saïd Mouline, directeur général du Centre développement des énergies renouvelables. Or "l'association de la STEP et des énergies renouvelables offre plus de stabilité dans l'alimentation du réseau", note Adbdellah Saphar, qui supervise pour l'ONE l'exploitation des énergies renouvelables dans le sud du Maroc.

Les STEP peuvent être déclenchées très rapidement, en quelques minutes. Et contrairement à l'hydroélectricité classique, où l'eau n'est pas récupérée, elles sont relativement protégées des risques de sécheresse, même si l'apparition de boues, due à l'assèchement des cours d'eau qui approvisionnent le bassin, peut parfois poser un problème.

"Il y a un regain d'intérêt pour toutes les formes de stockage d'énergie et la STEP répond bien à ce besoin de stockage massif", analyse Cédric Philibert, expert au sein du département des énergies renouvelables de l'Agence internationale de l'énergie (AIE). L'eau offre un stockage d'énergie plus facile et plus long que les sels fondus ou l'hydrogène. Selon les estimations de l'AIE, près de 100 GW de STEP sont installées ou en cours de création dans le monde, et il existerait un potentiel pour multiplier par dix cette capacité.

La France figure parmi les pays déjà conquis : dans l'Isère par exemple, EDF a associé une STEP au barrage de Grand'Maison. De l'autre côté de l'Atlantique, Steven Chu, le secrétaire à l'énergie de l'administration Obama, aime lui aussi souligner le rôle essentiel que peuvent jouer les systèmes de pompage-turbinage pour le stockage de l'énergie.

Des projets à plus long terme envisagent la création de systèmes reliant des bassins de pompage terrestres, ou des atolls artificiels surélevés, et la mer. Au Maroc, convaincu des avantages de la STEP, l'ONE se prépare à en construire une deuxième près d'Agadir et une troisième au nord du pays.

Bertrand d'Armagnac
Article paru dans l'édition du 03.01.10
http://www.lemonde.fr/web/imprimer_element/0,40-0@2-3244,50-1286705,0.html
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Sam 20 Fév 2010 - 12:59

déjà posté

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21623
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Jeu 11 Mar 2010 - 11:51

faire jouer la concurrence..

Citation :
Plan solaire marocain : plein feux sur le Maghreb
Le 11 mars 2010



La France et le Maroc ont convenu de mettre en place un partenariat institutionnel, technique et financier afin d’assurer le succès du Plan Solaire Marocain : 2 GW d'énergie solaire d'ici à 2019.

Le ministre de l'environnement français Jean-Louis Borloo et le ministre de l’Énergie marocain Amina Ben Khadra ont inauguré le Plan Solaire Marocain . Ce plan prévoit la construction d’une capacité de production électrique utilisant l’énergie solaire de 2GW entre 2015 et 2019. Un premier appel d’offre sera lancé dès cet automne pour construire et exploiter plusieurs centrales d’une capacité de 500 MW à Ouarzazate. Les objectifs du Plan Solaire Marocain sont cohérents avec ceux du Plan Solaire Méditerranéen (PSM), volet particulièrement important de l’Union pour la Méditerranée, qui vise à développer des projets de centrales électriques utilisant des sources d’énergies renouvelables sur les rives Sud et Est de la Méditerranée pour une production additionnelle totale de 20 GW d’ici 2020.

Ce plan prend place alors que le gouvernement allemand a l'intention d'appuyer le projet Désertec. Un projet imaginé par un consortium d'entreprises et de banques allemandes qui a pour objet d'installer dans certains pays d'Afrique du Nord, des centrales solaires et des parcs éoliens qui couvriraient à terme 15 % des besoins énergétiques européens. Le ministre allemand de l'économie, Rainer Brüderle, a ainsi annoncé lundi à l'issu d'une rencontre avec les représentants de sociétés allemandes impliquées dans le projet, comme la Deutsche Bank, Siemens, E.ON et RWE, que le gouvernement prônait un renforcement des crédits Hermes à l'exportation afin de promouvoir l'initiative du projet international énergétique. Les participants à la réunion ont affirmé à leur tour qu'ils attendaient la collaboration d'autres sociétés et banques, notamment françaises, italiennes, néerlandaises, marocaines et tunisiennes. Le responsable du projet, Paul van Son, a déclaré que les premiers chantiers du réseau énergétique afro-européen pourrait commencer dans moins de dix ans et que son bon fonctionnement nécessiterait obligatoirement la création d'un nouvel itinéraire d'acheminement de l'électricité.
http://www.usinenouvelle.com/article/plan-solaire-marocain-plein-feux-sur-le-maghreb.N127797

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nano
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1539
Inscrit le : 18/05/2009
Localisation : Brest - Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 17 Mar 2010 - 18:29

Citation :

Solaire: Des projets pour 70 milliards de DH



· Masen lancera un appel d’offres fin 2010

· Un appel à manifestation d’intérêt la semaine prochaine


· Banques, assurances, fonds généralistes, caisses de retraite… les bailleurs de fonds



Dans tout investissement, le choix d’un modèle économique gagnant est une question décisive. Surtout quand il s’agit d’un secteur où l’Etat doit miser gros comme celui de l’énergie solaire. Aucun faux pas n’est donc tolérable.
Pour débattre de la question, Attijariwafa bank (AWB) a organisé, mardi à Casablanca, une conférence à laquelle elle a convié bailleurs de fonds nationaux et internationaux, experts, investisseurs, opérateurs publics et privés… Tout ce beau monde a donc réfléchi sur le modèle économique à choisir dans un secteur novateur. A noter que l’organisation de cette conférence n’est pas fortuite. Le groupe Attijariwafa bank préside, en effet, cette année l’Alliance de banques pour la Méditerranée. Une institution qui a pour mission de traiter de sujets stratégiques pour la région comme le financement des grands chantiers, la planification, la promotion de l’initiative privée …
Plusieurs réunions sont d’ailleurs prévues au Maroc tout au long de 2010. Le groupe AWB affiche ainsi ses appétits pour un marché hautement capitalistique : «Nous voulons être un acteur majeur dans le financement des grands chantiers structurants et contribuer au débat sur l’énergie», déclare Mohamed Kettani, PDG de la banque. Pour le président, une chose est sûre: de nouvelles voies devront être inventées et le groupe bancaire est prêt à mettre la main à la poche pour financer l’investissement dans le plan solaire marocain. «En matière d’énergies renouvelables, le Maroc dispose d’une bonne expertise puisqu’il s’y est mis depuis 2000. D’ailleurs, en 2009, environ 3.700 villages, soit 100.000 foyers, sont éclairés grâce à l’énergie solaire», précise Ali Fassi Fihri, directeur général de l’Office national de l’électricité (ONE). Le Maroc fait partie des premiers pays au monde à avoir installé des éoliennes en 1977.
Pour rappel, les Assises nationales de l’énergie qui se sont tenues en mars 2009 ont marqué un tournant dans la stratégie marocaine en matière d’énergie. En effet, le Royaume s’est fixé comme défi de porter la part des énergies renouvelables dans la production électrique à 42%, répartie entre l’éolien, l’hydraulique et le solaire. Evidemment, l’objectif est de réduire la dépendance du pays vis-à-vis de l’étranger. Et c’est dans ce sillage que l’Agence de l’énergie solaire (Masen) a vu le jour. La nouvelle structure sera donc le bras armé du gouvernement en matière d’énergie. L’Agence doit investir pas moins de 9 milliards de dollars (environ 70 milliards de DH). «Le Maroc est en train de basculer d’une logique de rattrapage du retard à une logique d’anticipation», explique Mustapha Bakkoury, président du directoire de Masen. L’an dernier, la facture énergétique a été salée. «Il faut donc y remédier», ajoute Bakkoury.
«Ainsi, le plan solaire marocain devra comporter une vision d’intégration industrielle, régionale et méditerranéenne. La formation, la recherche & développement…également», poursuit-t-il. De plus, les ambitions des uns et des autres ont besoin d’un environnement économique favorable pour produire une énergie accessible et avec des coûts optimisés.
Selon Bakkoury, la phase pré-qualification sera bouclée entre juin et septembre prochains. Le cahier des charges sera fin prêt vers le mois de novembre. L’appel d’offre concernant Ouarzazate sera lancé fin 2010. Mais en attendant, un appel à manifestation d’intérêt devra être publié au cours de la semaine prochaine. Il s’agit de permettre aux investisseurs de disposer de la même information pour mieux apprécier les enjeux et de mieux exprimer leur intérêt pour l’investissement dans ce secteur.
Du côté de l’Agence, la prudence est de mise. «En effet, nous sommes devant une multitude de technologies et nous devons choisir la plus optimale», explique Bakkoury. Pour produire de l’électricité à partir de l’énergie solaire, deux technologies sont possibles: le solaire photovoltaïque et le solaire thermique (CSP). Mais dans les deux cas, la technologie avance vite. L’Agence devra faire le bon choix. D’ailleurs, en concertation avec l’ONE, elle est appelée à définir «un cahier de charges fonctionnel et clair». Et c’est une technologie évolutive qui sera certainement adoptée. Une cellule R&D devra être mise en place le plus vite possible par l’Agence. Elle aura pour mission, entre autres, d’évaluer la pertinence des choix technologiques de l’Agence.
Autre question complexe, le choix du schéma institutionnel qui devra être retenu avant de commencer à produire de l’énergie électrique: une concession, une société de participation, un mixage entre plusieurs formes? A ce niveau, il faudra tenir compte des volets juridique, fiscal et de partage des risques. Le schéma définitif sera arrêté au cours de la phase qualification.
Le management de Masen travaille en fait sur cinq sites: Ouarzazate (500 MW), Béni Mathar (400 MW), Foum El Oued (500 MW), Boujdour (100 MW) et Sebkhat Tah (500 MW). Au total, 10.000 ha seront mobilisés pour ces cinq projets, correspondant à une puissance installée de 2.000 MW, soit 38% de la puissance installée actuellement. La capacité de production annuelle atteindra 4.500 GWh. Là encore, des choix devront être arrêtés pour une meilleure intégration industrielle.
Mais en matière de potentiel d’investissement dans le domaine des énergies renouvelables, et de l’énergie solaire en l’occurrence, l’ONE n’est pas en reste. Il représente un marché colossal. En effet, pour la période 2009-2015, l’ONE doit investir en production pas moins de 58 milliards de DH. Ajoutez à cela, un montant de 21 milliards de DH pour financer un ambitieux programme d’investissement en réseaux. Ces projets d’investissements seront mobilisés par l’ONE auprès de bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux. Des investissements rendus nécessaires par la croissance de la demande en électricité. Selon le DG de l’ONE, elle a connu une évolution régulière de 6,5% pendant la période 1999-2009. Cette croissance est due à l’amélioration des conditions de vie de la population, à l’évolution de la croissance globale du pays. Ainsi, en 2009, la consommation moyenne d’électricité était de 700 kWh par habitant, contre 590 en 2005. De plus, la facture énergétique ne cesse de grimper. En 2008, elle avait atteint 70 milliards de DH. «Nous avons passé des moments très difficiles en 2007-2008», rappelle El Fassi Fihri. En cause, la flambée des prix des combustibles, le retard dans les investissements, la situation financière de l’ONE, l’explosion de la demande…
Et des turbines à gaz et groupes diesel ont même dû être mis en place pour répondre à la forte demande en électricité. D’où des délestages répétitifs fin 2008. Pour faire face à une demande d’énergie croissante le patron de l’ONE doit faire face à un double défi: produire le kWh le moins cher tout en maîtrisant l’évolution des coûts. Plusieurs projets seront finalisés courant 2010, tels que la centrale de Jorf Lasfar, la centrale diesel d’Agadir et la centrale de turbines à gaz de Kénitra.



Investissements colossaux


Les investissements dans le domaine de l’énergie solaire sont donc colossaux et suscitent les appétits de banques commerciales locales et internationales ainsi que les banques islamiques. Mais pas seulement. Fonds généralistes, compagnies d’assurances, caisses de retraite via la réserve technique pourraient contribuer à financer les investissements en question. Des bailleurs de fonds internationaux pourraient également être intéressés par le plan solaire marocain. En effet, «le Maroc se distingue par une qualité d’irradiation 30% supérieure aux meilleurs sites européens», souligne Samir Belrhandouria, DG du Morocco Infrastructure Fund (MIF). Un fonds créé par le groupe Attijariwafa bank pour le financement des projets d’infrastructures. De plus, le Maroc offre une meilleure stabilité en termes d’ensoleillement.

Hassan EL ARIF
L'économiste
Revenir en haut Aller en bas
SrourKhamna
Caporal chef
Caporal chef


messages : 188
Inscrit le : 13/04/2009
Localisation : France
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mar 23 Mar 2010 - 17:58

Citation :
Quatre sociétés, dont une marocaine, rejoignent la joint venture de l'initiative industrielle Desertec



Berlin, 23/03/10- Quatre entreprises dont une marocaine ont rejoint, lundi, la joint venture de l'initiative industrielle Desertec (DII) visant à piloter les investissements pour la construction d'un vaste réseau de centrales solaires à concentration et de parcs éoliens en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.


Selon un communiqué de DII dont le siège se trouve à Munich, les nouveaux associés sont Enel Green Power (Italie), NAREVA Holding (Maroc), Red Eléctrica de Espana (Espagne) et Saint-Gobain Solar (France).


Desertec est une initiative industrielle unique en son genre menée par 12 entreprises, dont les Allemands Siemens, Solar Millennium, Munich Re, RWE, SCHOTT Solar, ou encore l'Espagnol Abengoa et le Suisse ABB.


DII a été fondée en 2009 sous le nom de "Desertec Industrial Initiative" et s'est donnée pour objectif de créer le cadre nécessaire pour une production d'énergie durable et respectueuse de l'environnement à partir du potentiel énergétique des déserts du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord et de préparer la connexion avec le marché européen de l'énergie.


Ce projet vise à couvrir 15 pc des besoins en énergie de l'Europe et "une part considérable" de ceux des pays producteurs d'ici à 2050.


Pour le PDG de NAREVA Holding Ahmed Nakkouch, Desertec est un projet ambitieux qui peut se traduire par des opportunités intéressantes pour la région en général et pour le Maroc en particulier.


En tant qu'acteur marocain dans le secteur des énergies renouvelables, Nareva Holding partage la vision de Desertec et participe à ce projet qui est en phase avec le programme ambitieux du Maroc de développement des filières éolienne et solaire, notamment le projet de 2.000 MW solaire à l'horizon 2020, a ajouté M. Nakkouch, cité par le communiqué.


Pour sa part, le PDG de Desertec, M. Paul van Son a souligné qu'"en accueillant d'autres entreprises d'Europe et d'Afrique du Nord, nous franchissons un pas important dans l'internationalisation réelle de notre initiative industrielle".


La poursuite en commun de ce projet visionnaire, qui ouvre une nouvelle ère pour les énergies renouvelables est un effort qui en vaut la peine, a-t-il dit.


Auparavant, M. van Son avait déclaré que le Maroc est un partenaire privilégié dans le cadre de la réalisation du projet de production de l'électricité à partir de l'énergie solaire en Afrique du Nord et dans le Moyen-Orient.


map
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 13218
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mar 23 Mar 2010 - 23:24

Sa se confirme, le Maroc aura une place primordiale dans le projet Desertec.
Devinez qui va encore prendre le train en retard dans la région

Citation :
Quatre nouveaux investisseurs dans le projet Desertec dont Enel et St-Gobain

[ 22/03/10 - 14H05 - AFP ]



Quatre nouveaux investisseurs ont rejoint le projet géant de centrales solaires en Afrique et au Moyen-Orient, dont l'italien Enel et le français Saint-Gobain, a annoncé lundi la société allemande DII qui chapeaute le projet.

Enel Green Power, Saint-Gobain Solar mais aussi l'espagnol Red Electrica de Espana et le marocain Nareva Holding rejoignent ainsi le projet Desertec, qui vise à créer d'ici 40 ans et pour environ 400 milliards d'euros un vaste réseau d'installations éoliennes et solaires en Afrique du nord et au Moyen-Orient, censées fournir à terme jusqu'à 15% de la consommation d'électrité de l'Europe.

Avec l'entrée de ces quatre nouveaux investisseurs "nous franchissons un pas important dans l'internationalisation réelle de notre initiative industrielle", a déclaré le patron de DII, Paul van Son.

Il a ajouté que "d'étroits pourparlers" étaient aussi en cours avec "une société tunisienne".

Desertec compte désormais 17 partenaires, soit 16 entreprises et la fondation Desertec. Le projet rassemblait jusque-là 12 sociétés dont l'espagnol Abengoa et l'algérien Cevital. Mais la plupart sont allemandes, comme les géants de l'énergie EON et RWE, le conglomérat Siemens, la Deutsche Bank ou encore le réassureur Munich Re.

M. van Son avait dit récemment s'être fixé comme objectif d'avoir défini les grandes lignes de Desertec -- emplacement des installations, financement, répartition approximative entre solaire et éolien -- d'ici fin 2012, et d'avoir mis en route au moins un projet de référence, sorte de test qui prouvera la faisabilité de l'initiative. Les discussions sont en cours pour implanter ce projet au Maroc.

"Le solaire thermique est l'une des sources d'énergie électrique les plus prometteuses en termes de coût pour les décennies à venir", a estimé le directeur général de Saint-Gobain Solar, Fabrice Didier. Selon lui, Desertec permettra de "fixer le cadre" de la coopération entre entreprises dans ce secteur, indispensable pour rendre cette énergie "compétitive".

Saint-Gobain Solar développe des composants clés pour les centrales solaires thermiques (miroirs, récepteurs, éléments de stockage de chaleur...).


_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Nano
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1539
Inscrit le : 18/05/2009
Localisation : Brest - Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 31 Mar 2010 - 19:34

Citation :
Energie: Le président de Desertec chez Chami

Le ministre de l’Industrie, Ahmed Réda Chami, a reçu hier à Rabat le responsable du projet Desertec, Paul Van Son. Au moment où nous mettions sous presse rien n’avait encore filtré de cet entretien, mais selon de toutes premières informations, un projet pilote sera bientôt arrêté et devrait probablement être implanté au Maroc. Desertec devrait créer, d’ici 2050, des installations éoliennes et solaires au Sahara et dans le Moyen-Orient pour fournir près de 15% de la consommation d’électricité de l’Europe. Les grandes lignes du projet seront mises en place d’ici 2012, soit l’emplacement des installations, le financement ainsi que la répartition approximative entre solaire et éolien. A noter que Nareva, filiale du groupe ONA/SNI, spécialisée dans les métiers de l’énergie et de l’environnement, a rejoint le consortium de 16 entreprises, essentiellement allemandes (voir L’Economiste du 23 mars).

L'économiste
Revenir en haut Aller en bas
thierrytigerfan
Colonel-Major
Colonel-Major


messages : 2743
Inscrit le : 01/02/2010
Localisation : Bruxelles
Nationalité : Belgique
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 7 Avr 2010 - 15:12

Citation :

L'énergie solaire couvrira la moitié des besoins marocains en 2020


var id2 = '0.49617305613106966';

La Maroc peut compter sur 3.000 heures par an d'énergie solaire, rapporte Gizmodo, et ce n'est donc pas un hasard si Rabat compte construire cinq centrales solaires dans les dix ans à venir, afin de générer 40% des besoins en électricité du pays.

2 Gigawatts d'énergie solaire suffiraient donc aux besoins de près de la moitié de la population de ce royaume de 32 milions d'habitants, pour un coût estimé de 9 milliards de dollars (6,7 milliards d'euros). (th)

07/04/10 14h41
Revenir en haut Aller en bas
Nano
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1539
Inscrit le : 18/05/2009
Localisation : Brest - Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mer 7 Avr 2010 - 18:06

Gizmodo en parle !! Quel sacré coup de pub !! Pour ceux qui ne le savent pas Gizmodo est probablement le meilleur blog spécialisé en nouvelle technologie au Monde, présent dans 11 pays il est consulté quotidiennement par des gars comme Steve Jobs pour ne citer que lui !!
Revenir en haut Aller en bas
Nano
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1539
Inscrit le : 18/05/2009
Localisation : Brest - Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Jeu 8 Avr 2010 - 0:49

Éclairages reçoit Amina Benkhadra, Ministre de l’Énergie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, et analyse le marché des énergies renouvelables par le biais de deux enquêtes: "Dans le solaire, tout reste à faire !" et "L'éolien: un potentiel énorme".

Le reportage de 2M : http://www.2m.ma/Programmes/Magazines/Economie/Eclairages/Eclairages-Quand-le-Maroc-passe-au-vert !
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 21551
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Mar 13 Avr 2010 - 11:00


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Nano
Colonel
Colonel
avatar

messages : 1539
Inscrit le : 18/05/2009
Localisation : Brest - Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Jeu 22 Avr 2010 - 19:12

Citation :

Eolien, solaire... les valeurs sûres



· La biomasse et la géothermie reléguées encore au rang de projet

· 42% de la puissance électrique installée en énergies renouvelables en 2020


Les énergies renouvelables, fournies par le soleil, le vent, la chaleur de la terre, les chutes d’eau, les marées ou encore la croissance des végétaux, engendrent peu de déchets ou d’émissions polluantes. Elles participent à la lutte contre l’effet de serre et les rejets de CO2 dans l’atmosphère. Les experts disent qu’elles facilitent la gestion raisonnée des ressources locales et génèrent des emplois. Le solaire (solaire photovoltaïque, solaire thermique), l’hydroélectricité, l’éolien, la biomasse, la géothermie sont des énergies inépuisables par rapport aux énergies dites stock, tirées des gisements de combustibles fossiles en voie de raréfaction: pétrole, charbon, lignite, gaz naturel. Comment mettre en valeur, de façon rentable et durable, ces ressources énergétiques? Quelles sources d’énergie, pour quels besoins? Comment les capter, les transformer et sous quelle forme les utiliser?
Les premières assises de l’énergie, tenues le 6 mars 2009 à Rabat, avaient de nouveau replacé les énergies renouvelables au cœur du mix-énergétique choisi dans le plan dédié 2020-2030, concocté par le département de l’Energie. Ainsi, dès 2012, la part des énergies renouvelables devrait représenter près de 10% du bilan énergétique et de près de 20% de la production électrique. Ceci sera possible grâce à la mise en service de nouvelles centrales: 1.440 MW en éolien et 400 MW en hydroélectricité ou encore en déployant 400.000 m2 de panneaux solaires nouveaux. Sur ce dernier point, le plan solaire mis en place par le département de l’Energie préfigure d’un avenir meilleur pour le secteur énergétique national. Il prévoit la construction d'une capacité de production électrique de 2GW entre 2015 et 2019 sur cinq sites (Ouarzazate, Ain Béni Mathar, Foum Al Oued, Boujdour et Sebkhat Tah).
Dans le cadre de ce plan, la France et le Maroc ont convenu de mettre en place un partenariat institutionnel, technique et financier. Un premier appel d'offre a été lancé au début de ce mois pour la construction et l’exploitation dans un premier temps de plusieurs centrales d'une capacité de 500 MW à Ouarzazate. Les objectifs de ce plan solaire marocain s'inscrivent dans ceux du plan solaire méditerranéen, un des projets phare de l'Union pour la Méditerranée, qui vise la construction d'ici 2020 de 20 GW de capacité de production d'énergies renouvelables. A cette date, la part de la puissance électrique installée en énergies renouvelables (éolien, solaire, hydraulique) au Maroc s'établira à 42% du parc. Selon la ministre de l’Energie, Amina Benkhadra, le plan solaire marocain devrait permettre annuellement d'économiser en combustibles 1 million de TEP (tonne équivalent pétrole) et d'éviter l'émission de 3,7 millions de tonnes de CO2.


· Eolien

A l’horizon 2030, le potentiel éolien réalisable est estimé à 7.000 MW sur 25.000 MW possibles, largement supérieur au potentiel espagnol. Selon les experts, il pourrait être exploité, en fonction de la qualification des sites et des incitations octroyées par les pouvoirs publics. Comme les moulins à vent, les éoliennes génèrent des forces mécaniques ou électriques. Les pales du rotor des grandes éoliennes ou aérogénérateurs captent l’énergie cinétique du vent et entraînent un générateur électrique pour produire des kilowattheures propres et renouvelables. Une éolienne de nouvelle génération développe en général une puissance d’environ 2 MW (2 millions de watts). Chaque machine est capable d’alimenter environ 2.000 foyers, hors chauffage.

· Solaire

Selon la stratégie retenue, pour développer le solaire au Maroc, il faudra généraliser les chauffe-eau solaires avec des panneaux solaires couvrant plus de 1,7 millions de m2 et accroître les productions du photovoltaïque et des centrales à concentration solaire pour atteindre respectivement 1.800 MW et 400 MW. Avec une irradiation de 5 KWh/m2/an, «le potentiel est important dans les régions mal desservies enénergie». Trois sources s’offrent à cette énergie: le solaire photovoltaïque, le solaire thermique basse température et le solaire thermique haute température.

· Biomasse

Bois énergie, biogaz et biocarburants... Ce sont tous des matériaux d’origine biologique employés comme combustibles pour la production de chaleur, d’électricité ou de carburants. Le seul indicateur fiable concernant cette source d’énergie est l’étude sur la consommation de biomasse qui a permis en septembre 2009 d’aboutir à une estimation de 11,3 millions de tonnes de bois énergie. Le biogaz peut être directement capté dans les centres d’enfouissement des déchets ou produit dans des unités de méthanisation. Les biocarburants, appelés également agro-carburants, sont issus de la biomasse, avec deux filières industrielles: l’éthanol et le biodiesel. Ils peuvent être utilisés purs comme au Brésil (éthanol) ou en Allemagne (biodiesel), ou comme additifs aux carburants classiques.

· Hydraulique

Valeur aujourd’hui, la puissance hydroélectricité installée est de 1.730 MW. Elle devrait être portée à 2.700 MW avec la construction de nouveaux barrages et des stations de transfert d’énergie par pompage (STEP). L’énergie hydraulique représente 19% de la production totale d’électricité dans le monde. Actuellement, c’est la source d’énergie renouvelable la plus utilisée.

· Geothermie

Pour l’heure, la géothermie est évoquée mais sans jamais faire l’objet d’une quelconque attention chez les stratèges du département de l’énergie. L’utilisation des ressources géothermales se décompose en deux grandes familles: la production d’électricité et la production de chaleur. En fonction de la ressource, de la technique utilisée et des besoins, les applications sont multiples. In fine, l’objectif tel que décliné par le plan énergétique est de «maintenir le cap des recours volontaristes aux énergies renouvelables», répète-t-on au département de l’Energie. A l’horizon 2030, les énergies renouvelables devraient permettre une économie en énergies fossiles de 2,6 Mtep/an.

L'économiste
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6127
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   Jeu 22 Avr 2010 - 19:29

l'Ecologie au Maroc: la nouvelle Marche Verte !

Citation :
Connexions nippones dans l'environnement
22/04/2010 à 10h:33 Par Leïla Slimani, envoyée spéciale

En 2010, le Japon a accordé un prêt de 119 millions d'euros pour améliorer l'accès à l'eau.

Les Japonais sont en passe de devenir des partenaires indispensables pour le Maroc dans le domaine de l'environnement.

Le lancement du plan solaire marocain a été l’occasion de mettre en lumière la dynamique mais méconnue coopération entre le Maroc et le Japon, pays leader dans le domaine des technologies vertes. Moins visible que les Européens et que les Américains, les Japonais pourraient bien devenir des partenaires incontournables du Maroc dans sa stratégie environnementale. D’autant que les Nippons mènent toujours des projets qui associent souci de l’environnement et développement social.

En janvier, Tokyo annonçait l’octroi d’un don de 7,4 millions de dollars à l’Office national de l’électricité (ONE) pour financer l’installation d’une unité de production électrique à Assa-Zag, à partir de cellules photovoltaïques d’une puissance de 1 mégawatt. Ce fonds va permettre de financer l’acquisition des matériaux et équipements pour la construction de la centrale, leur transport jusqu’au Maroc, ainsi que la formation des techniciens marocains à l’utilisation de ces équipements.

Transfert d'expertise

En décembre 2009, l’état-major du ministère de l’Énergie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement était d’ailleurs à Tokyo pour assister au Forum économique Japon-pays arabes, en marge duquel des rencontres ont été organisées avec des membres du gouvernement japonais et de l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica, dont une représentation est installée à Rabat), ainsi qu’avec des responsables de grands groupes comme Mitsubishi, Mitsui ou Sogitsu, qui ont manifesté leur intérêt pour des projets dans le secteur de l’eau et de l’énergie.

Les autorités nippones se sont dites prêtes à opérer un transfert d’expertise dans tous les projets menés au Maroc et à soutenir l’émergence d’un pôle recherche-développement dans ce domaine. La Jica a par ailleurs annoncé qu’elle allait envoyer des cadres japonais au Maroc et recevoir des cadres marocains au Japon pour des stages de formation spécialisés dans les questions environnementales.

L’agence a déjà d’importants projets à son actif : elle a participé à l’électrification d’une centaine de villages dans le royaume et à l’élaboration d’une étude pour le programme national de gestion des déchets solides. Ce document constitue encore aujourd’hui une référence pour toutes les études menées dans le secteur. Enfin, en mars dernier, le nouvel ambassadeur du Japon à Rabat, Toshinori Yanagiya, a annoncé l’octroi d’un prêt de 15 milliards de yens (119 millions d’euros) pour financer des stations de traitement d’eau et améliorer l’accès à l’eau potable.

Jeune Afrique

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Projet massif d´Energie Solaire-Eolien   

Revenir en haut Aller en bas
 
Projet massif d´Energie Solaire-Eolien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 18Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Projet de centrale thermo-solaire de Aïn Beni Mathar
» Le catamaran à énergie solaire, PlanetSolar.
» Veille informationnelle : Hydrogène et énergie renouvelables
» projet de loi pour la promotion des énergies
» BELGIQUE – Un train roule à l'énergie solaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: