Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Actualités Françaises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Cherokee
Colonel
Colonel


messages : 1531
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FachoLand
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Mer 16 Déc - 12:50

Eric Besson confirme l'expulsion de neuf Afghans

AP | 16.12.2009 | 13:02

Citation :
Le ministre de l'Immigration Eric Besson a confirmé mercredi l'expulsion de neuf Afghans en situation irrégulière en France vers l'Afghanistan où ils "ont été réadmis ce matin".

"Je peux vous confirmer qu'il y a effectivement eu ce matin neuf reconduites d'Afghans, d'étrangers en situation irrégulière", a-t-il déclaré à la presse à la sortie du conseil des ministres à l'Elysée, précisant que les personnes expulsées n'avaient "pas demandé le droit d'asile en France".

"Tous les Afghans qui viennent sur notre territoire ne demandent pas mécaniquement le droit d'asile. Ils souhaitent se rendre en Grande-Bretagne", a expliqué le ministre, ajoutant que ceux qui demandent l'asile politique y sont souvent "incités" par les associations.

Selon Eric Besson, les reconduites se sont "bien passées". "Il n'y a pas eu de difficultés particulières. Ils ont été réadmis ce matin en Afghanistan", a-t-il précisé. Il s'était jusqu'ici refusé à confirmer ces informations révélées lundi par la Cimade.

Ces reconduites avaient cependant été confirmées par le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant. "Sur le principe, je remarque que le Royaume-Uni reconduit chaque année plus d'un millier d'Afghans dans leur pays avec d'ailleurs un accord avec la Commission européenne des droits de l'Homme", avait souligné M. Guéant mardi. "Je ne vois pas pourquoi la France ne le ferait pas".

Cette mesure, très critiquée par la gauche et les associations, ne fait pas non plus l'unanimité au sein du gouvernement où Bernard Kouchner et Fadela Amara ont notamment fait état de leur opposition. "L'expulsions des Afghans (...) civils dans un pays qui est en guerre, ce n'est pas la France que j'aime", a notamment déclaré la secrétaire d'Etat à la Politique de la Ville mercredi sur France Info.

"La France que nous aimons tous, c'est la France des droits de l'Homme; c'est la France qui, par exemple, est le pays le plus généreux en matière d'accueil de réfugiés en Europe; c'est la France qui accueille chaque année plus de 200.000 personnes au titre du long séjour sur notre territoire; c'est la France qui naturalise plus de 110.000 étrangers chaque année", lui a répondu le porte-parole du gouvernement Luc Chatel.

Ce dernier a indiqué qu'au cours du conseil des ministres, Nicolas Sarkozy "a rappelé l'importance de la politique" que mène Eric Besson" auquel il "a renouvelé son total soutien". "Pour permettre cette politique, nous devons être extrêmement vigilants, exigeants à l'encontre des réseaux mafieux qui existent en matière d'immigration, et c'est la raison pour laquelle notre devoir, c'est aussi d'appliquer des décisions de justice, c'est de faire respecter la loi qui existe sur notre territoire", a martelé M. Chatel en estimant que "lorsque nous reconduisons des étrangers en situation irrégulière dans leur pays, nous appliquons des décisions de justice, nous appliquons la loi".

Source : AP
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel


messages : 1531
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FachoLand
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Mer 16 Déc - 12:56

Identité nationale : Nadine Morano assume ses propos et se pose en victime

Citation :
La secrétaire d'Etat ne regrette pas d'avoir déclaré que "le jeune musulman" ne doit pas "parler verlan" et "mettre sa casquette à l'envers" et s'en prend à "ces responsable socialistes de la gauche caviar".
La secrétaire d'Etat à la Famille Nadine Morano a affirmé, mercredi 16 décembre, "assumer" ses propos controversés sur les jeunes musulmans à Charmes, dans les Vosges, s'en prenant à "ces responsables socialistes de la gauche caviar qui n'ont jamais mis les pieds dans les quartiers".
"J'accepte évidemment la critique, c'est normal, l'analyse, c'est normal aussi, mais la caricature et la malhonnêteté intellectuelle j'ai du mal à l'accepter", a déclaré Nadine Morano sur Europe 1.
"Comment voulez-vous résumer en un quart de phrase un débat qui a duré trois heures", a-t-elle dit soulignant notamment que le maire de la commune de Charmes (Vosges), qui est "de gauche, socialiste" avait participé à "l'intégralité de ce débat et applaudi très souvent".
Alors qu'on lui demandait si elle ne regrettait rien, elle a répondu : "au contraire, j'assume", mettant en cause "ceux qui ne veulent pas regarder en face le problème d'insertion des jeunes dans les quartiers".

Le Nouvel observateur
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9336
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Mer 16 Déc - 14:16

BOUBOU a écrit:
Viper a écrit:
Chaque fois le même refrain , le pire c'est que ça marche ! Mad

en même temps, les français sont trés peureux, et raciste... Sakozy l'a bien compris.

Non Boubou, les français ne sont pas racistes, ou tout du moins ni plus ni moins que les autres. Nous compris.

salutations

PGM
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel


messages : 1531
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FachoLand
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Lun 21 Déc - 0:44

La France, moins engourdie par la neige


Citation :
La France, moins enneigée, semblait sortir de son engourdissement dimanche, même si de nombreux vols ont été annulés à Roissy et que le trafic Eurostar restait suspendu. Les TGV roulaient au ralenti mais affichaient des retards moins importants que la veille.

La vigilance orange (niveau trois sur quatre) ne concernait plus que 27 départements dimanche soir, contre 50 samedi soir, et ne portait plus que sur la neige et le verglas, l'alerte au grand froid étant levée dans le Nord-Est de l'hexagone.

La perturbation, qui s'étendait à 22h, du Poitou-Charentes jusqu'au au sud de La Lorraine et de l'Alsace ainsi qu'au nord de Rhône-Alpes, devait "régresser vers le nord et le nord-ouest de la France", selon Météo France.

L'agence de prévisions météorologiques a levé son suivi dans la région Alsace et dans les départements Ardennes, Corrèze, Eure-et-Loir, Indre, Loir-et-Cher, Marne, Meurthe-et-Moselle, Meuse et Moselle. Elle l'a maintenu en revanche dans les régions Bourgogne, Franche-Comté, Ile-de-France, ainsi que dans les départements de l'Ain, de l'Allier, de l'Aube, du Cher, de la Creuse, du Loiret, de la Haute-Marne, du Pas-de-Calais, du Haut-Rhin, de la Haute-Vienne et des Vosges.

Selon l'évolution prévue par Météo France, la couche de neige attendue en plaine dans les régions de l'est devrait se situer souvent entre 1 et 5 cm, et atteindre localement de 6 à 10cm, tandis qu'elle pourrait atteindre sur le relief entre 10 et 20cm. Plus à l'ouest, les précipitations pourraient prendre la forme de "neige lourde, parfois mêlée de précipitations verglaçantes".

Dimanche, les déplacements restaient perturbés.

La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) indique avoir demandé aux compagnies aériennes à Roissy-Charles de Gaulle d'annuler dimanche 40% de leurs vols jusqu'à 15h, puis 20% jusqu'en début de soirée. Aéroports de Paris signalait dimanche des retards d'une heure à Roissy et d'une demi-heure à Orly en moyenne.

Pour la matinée de lundi, la DGAC a demandé l'annulation de 20% des vols à Roissy.

Sur les rails, la situation s'améliorait progressivement, à l'exception du trafic Paris-Londres, qui demeurait interrompu dimanche après les pannes subies par des Eurostar dans le tunnel sous la Manche.

La circulation des TGV était assurée à 100%, selon la SNCF. Pour éviter les dégradations de matériel liées aux projections de neige et de glace lors des croisements de trains, les TGV roulaient au ralenti (220 ou 230km/h, tout de même) et les temps de trajet s'en trouvaient rallongés.

Parmi les retards signalés, un Paris-Bruxelles-Amsterdam circulait avec 1h40 de délai et un Paris-Le Croisic avec 50mn. Tous les trains au départ et à destination de la gare de Lyon, à Paris, affichaient des retards d'une demi-heure à une heure. Des "particularités" sont à prévoir sur l'axe Paris-Orléans-Tours.

Des difficultés étaient rapportées aussi sur les routes.

A cause des chutes de neige, des poids lourds se sont mis en portefeuille sur la N4, qui a alors dû être coupée à tous les véhicules dans les deux sens entre Toul et Saint-Dizier, selon le Centre national d'information routière (CNIR). Les intempéries causaient également une retenue de 4km sur l'A31 à hauteur de Zoufftgen en direction du Luxembourg.

Deux décès, découverts samedi, pourraient être liés au froid.

Un homme a été retrouvé mort dans sa caravane à Biache-Saint-Vaast, près d'Arras, a-t-on appris auprès de la préfecture du Pas-de-Calais. Selon les services de l'Etat, "on ne peut pas confirmer qu'il est mort de froid. D'autres causes sont vraisemblablement intervenues".

Enfin, le corps d'un sans domicile fixe a été découvert samedi soir dans le centre-ville de Marseille. Selon la piste privilégiée par les enquêteurs, ce jeune Polonais de 28 ans aurait succombé à une hypothermie.

Source :AP
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages : 21542
Inscrit le : 14/02/2009
Localisation : 7Seas
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Lun 28 Déc - 15:03

les Sarkos sot déjà au Maroc et repartent le 31 decembre 2009 :
Citation :
Le président Nicolas Sarkozy et son épouse Carla Bruni-Sarkozy s'apprêtaient à partir pour le Maroc, vendredi après-midi, pour quelques jours de vacances à l'occasion de Noël, a-t-on appris auprès de l'Élysée. Le chef de l'État sera de retour le 31 décembre pour présenter ses voeux aux Français, a-t-on précisé de même source.

Le couple présidentiel devrait rester à Marrakech. Au cours de ce séjour, un "dîner de travail" est prévu entre M. Sarkozy et le roi Mohammed VI, a-t-on également indiqué. Nicolas Sarkozy avait effectué une visite d'État au Maroc en octobre 2007. Le Premier ministre François Fillon passe Noël dans son département de la Sarthe avant de partir en Autriche, a-t-on appris auprès de Matignon .

Le Point

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel


messages : 1531
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FachoLand
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Dim 3 Jan - 12:54

La France tente de revendre ses vaccins contre la grippe A/H1N1

Citation :


AP | 03.01.2010 | 12:56

La France essaie bien de revendre à d'autres pays ses excédents de vaccins contre la grippe A/H1N1, a reconnu dimanche le ministère de la Santé, confirmant une information publiée par "Le Parisien/Aujourd'hui en France".

Déjà 300.000 doses ont été vendues au Qatar et "deux millions de doses sont en cours de cession au profit de l'Egypte", précise un communiqué du ministère. "Des contacts sont en cours avec d'autres pays, en particulier l'Ukraine et le Mexique".

La France, qui compte environ 63,6 millions d'habitants, a acheté 94 millions de doses de vaccins auprès de quatre laboratoires pharmaceutiques. Les contrats, pour un montant de 869 millions d'euros, ont été signés au début de l'été, à une époque où il était recommandé d'administrer deux doses à chaque personne pour la vacciner, rappelle le ministère de la Santé.

Pour décider du nombre de vaccins à acheter, les services de Roselyne Bachelot se sont basés sur ce schéma vaccinal à deux doses et sur "un taux d'attrition de 25%" - autrement dit, ils ont supposé que les trois quarts de la population française (soit 47,7 millions de personnes) se ferait vacciner.

Or, "dès le début du mois de novembre, les premiers résultats des essais cliniques ont été en faveur d'un schéma vaccinal à une seule dose. Cette orientation a été confirmée le 20 novembre par l'Agence européenne du médicament" (EMEA), rappelle le ministère de la Santé.

Propriétaire d'un "excédent de doses", "la France a donc décidé de céder des vaccins à des pays étrangers", explique le communiqué.

Depuis la mi-novembre, les diplomates en poste à l'étranger seraient chargés d'informer Paris en cas de manque de vaccins dans leur pays, la vente des surplus étant confiée aux ministères des Affaires étrangères et de la Santé, rapportait dimanche "Le Parisien"/"Aujourd'hui en France".

Le quotidien ajoute que "des négociations ont été rapidement engagées avec le Qatar, l'Egypte, le Mexique, la Bulgarie, la Roumanie et l'Ukraine". Les discussions auraient avorté avec le Mexique, la Roumanie et la Bulgarie, selon une source au ministère de la Santé citée par le journal.

Toujours selon le quotidien, la France propose les vaccins à leur prix d'achat mais est confrontée à la concurrence des autres grands pays désireux d'écouler leurs propres stocks. L'Ukraine aurait ainsi reçu des offres française et allemande. La Suisse et les Pays-Bas ont de leur côté "ouvertement proposé à la revente une partie de leurs stocks", souligne le journal.

D'après les derniers chiffres publiés par le ministère de l'Intérieur, seules 4,6 millions de personnes avaient été vaccinées contre la grippe A/H1N1 en France au 28 décembre 2009. AP
Revenir en haut Aller en bas
Alloudi
Modérateur
Modérateur


messages : 6235
Inscrit le : 10/10/2008
Localisation : morocco
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Dim 3 Jan - 21:11

Citation :

Triple infanticide à Haguenau : le père au centre de l'enquête


Après
la découverte samedi des corps de trois sœurs âgées de 5 à 13 ans,
égorgées, dans les décombres de la maison familiale, ravagée par un
incendie, les policiers tentent de reconstituer l'emploi du temps
de leur père. Le corps calciné retrouvé dans la maison pourrait être le
sien.


02.01.2010,

A Haguenau, dans le Bas-Rhin, l'enquête sur la mort
de trois sœurs, égorgées samedi à l'arme blanche, dans les décombres de
leur maison incendiée, se concentre désormais sur leur père. Un autre
corps calciné, qui pourrait être le sien, a été retrouvé sur les lieux.
Selon une source proche de l'enquête, il se serait pendu, une
information que le procureur-adjoint s'était refusé samedi de
confirmer.




sas_pageid='2358/16838'; // Page : manchettepub/leparisien.com/articles_faitsdivers
sas_formatid=1278; // Format : rectangle 2 300x250
sas_target=''; // Targeting
SmartAdServer(sas_pageid,sas_formatid,sas_target);




Les résultats de l'analyse ADN devraient être connus dans le courant de cette semaine.
Dimanche, des policiers de Strasbourg s'employaient à recueillir de
nouveaux témoignages sur le père, désormais considére comme le possible
meurtrier,
et à reconstituer son emploi du temps. La piste d'un drame familial
étant privilégiée, les enquêteurs ont entrepris d'auditionnner des
proches, «trop choqués samedi pour répondre», selon le directeur de la
DIPJ. La mère, notamment, n'avait pu être entendue immédiatement car
elle avait dû être hospitalisée en apprenant la mort tragique de ses
trois fillettes.
Les policiers attendent aussi les résultats des autopsies qui seront
pratiquées lundi sur les trois corps, peu abîmés par le sinistre. Il
s'agit de savoir si les fillettes ont été droguées auparavant et de
préciser le mode opératoire du meurtrier.

Des traces d'hydrocarbures
Les pompiers avaient été appelés à 8h06, samedi, pour un dégagement
de fumée dans une habitation située rue de la Gaude, un quartier
résidentiel de cette ville de 35 000 habitants, située à 35 km au nord
de Strasbourg. Sur place, ils ont dû éteindre l'incendie qui ravageait
la toiture.
Une heure plus tard, une fois le sinistre maîtrisé, Sabrina, 5 ans,
Narjiss, 11 ans, et Nivine, 13 ans, étaient retrouvées au premier
étage, sans vie. Plusieurs foyers et des traces d'hydrocarbures ont été
trouvés dans la maison supposée inhabitée, a indiqué en soirée le
procureur-adjoint de Strasbourg, Claude Palpacuer. L'incendie serait
volontaire, ce qui laisse supposer que le père aurait mis fin à ses
jours.

Le père avait été condamné pour violences sur sa femme

D'après les premiers résultats de l'enquête, le couple vivait un
divorce difficile. En août, le père, âgé de 49 ans et serrurier de
formation, avait été condamné à quinze mois de prison, dont trois mois
ferme, pour «violences» sur sa femme. Selon les «Dernières Nouvelles d'Alsace»,
le mari aurait emmené sa femme de force dans la forêt d'Haguenau et
aurait exercé des violences pour la contraindre à renoncer à la
séparation. Sa femme, employée dans un hôpital, avait quitté le
domicile familial le 31 août avec leurs trois filles.
Après sa libération le 5 novembre, le père avait obtenu un droit de
visite pour ses filles, mais il lui était interdit de s'approcher de sa
femme, qui vit dans la même ville. Les fillettes avaient passé le
Nouvel An, jour de l'anniversaire de leur père, chez leurs
grands-parents paternels, qui habitent à 500 m de là. Selon ces
derniers, le père et les enfants ont quitté leur maison vers 2 heures
samedi. Le drame s'est déroulé entre deux et huit heures, a précisé
Eric Vuilleminot, directeur interrégional de la police judiciaire (PJ).

La maison semblait inhabitée
Le maire d'Haguenau, Claude Sturni, avait expliqué que la maison
était inhabitée «depuis plusieurs semaines». Le père libéré début
novembre, n'y serait venu que très irrégulièrement depuis le départ de
sa famille. «C'était une famille qui n'avait jamais été repérée comme
difficile, elle vivait dans un lotissement plutôt paisible, dans une
maison sympathique». D'après les témoignages recueillis par les
«Dernières Nouvelles d'Alsace», le père était décrit par ses voisins
directs comme un homme discret et sympathique, bon bricoleur, toujours
prêt à donner un coup de main.
Dans le voisinage, tout le monde croyait la maison
inahibitée. Sylvie Scholler, une voisine, explique que cette famille
d'origine marocaine
a déménagé le 31 août et que, «depuis, on n'a vu
personne, même pas ces derniers jours où les volets sont restés fermés».
Le procureur a annoncé la mise en place d'une cellule d'écoute pour les proches qui le souhaiteraient.


lhawla wala qawata ila billah

_________________
Gloire à nos aieux  
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel


messages : 1531
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FachoLand
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Dim 3 Jan - 22:27

La France donne du temps aux évadés fiscaux


Citation :
L'action de la cellule de régularisation fiscale mise en place par Paris sera vraisemblablement prolongée, mais sous une autre forme. C’est ce qu’a annoncé dimanche le ministre français du Budget Eric Woerth.

Ouverte en avril pour permettre aux évadés fiscaux de régulariser leur situation, la cellule française a fermé ses portes le 31 décembre. Fin août 2009, les repentis ne dépassaient guère une centaine. Mais l'annonce par Eric Woerth de l'existence d'une liste de 3000 détenteurs de comptes en Suisse avait précipité les choses.

Cette même liste s'est ensuite retrouvée au cœur d'une polémique lorsqu'il a été révélé qu'une grande partie des noms y figurant provenaient apparemment d'un fichier informatique subtilisé à la banque HSBC de Genève par un de ses anciens employés.

Dimanche, Eric Woerth a indiqué qu’il allait «prolonger autrement» la possibilité pour les contribuables de «rendre leur situation légale». «Pour tous les autres, ce sera le contrôle fiscal» avec l'application des décisions actées lors du G20, a-t-il menacé. Les fraudeurs s'exposent à de lourdes pénalités et à des poursuites pénales.

Concernant les résultats obtenus par la cellule de régularisation, le ministre a promis qu'il donnerait des chiffres «en janvier», en parlant déjà d'un «formidable succès». Au «7 ou 8 décembre», la cellule aurait selon lui permis à quelque «3000 foyers fiscaux» de légaliser leur situation et de faire rentrer «3 milliards d'euros dont 500 millions de fiscalité.»

swissinfo.ch
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel


messages : 1531
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FachoLand
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Lun 4 Jan - 12:08

Nucléaire: Paris rejette l'utimatum lancé par Téhéran

Citation :
PARIS — La France rejette la "dernière pirouette" de l'Iran qui a posé un ultimatum au groupe 5+1 sur une offre concernant son programme nucléaire, a déclaré lundi le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner.

"Il y a la dernière pirouette des Iraniens (...) Vous savez qu'ils ont donné un ultimatum à ceux qui eux-mêmes - la communauté internationale dont la France - proposaient de les aider dans l'enrichissement de l'uranium", a-t-il dit sur RTL.

Le groupe 5+1 comprend les Etats-Unis, la Russie, la Chine, la France, la Grande-Bretagne plus l'Allemagne.

"Il y a eu une date, le 31 décembre", a-t-il rappelé, pour les conversations techniques sur l'enrichissement de l'uranium, mais "cette date est expirée et ce n'était pas à nous d'accepter ce qu'ils veulent nous imposer", a ajouté le ministre.

"On ne peut faire comme ça", a-t-il insisté, fustigeant la façon dont la République islamique, "avec une science un peu lourde" a "renversé" les choses en disant aux négociateurs occidentaux: "c'est vous que l'on attend".

"Nous continuerons à parler avec les Iraniens mais parler du développement nucléaire avec eux, ce n'est pas possible", a-t-il insisté.

Samedi, l'Iran avait évoqué une date limite fin janvier pour parvenir à un accord d'échange de combustible nucléaire avec les Occidentaux, affirmant qu'il résultait d'un accord passé il y a un mois avec ces derniers sur une nouvelle offre qu'il avait faite.

Le chef de la diplomatie iranienne, Manouchehr Mottaki, avait parlé d'un "ultimatum". "La communauté internationale a juste un mois pour se décider", avait-il dit. "Sinon, Téhéran enrichira l'uranium à un niveau supérieur", avait-il précisé.

L'enrichissement de l'uranium iranien est au centre d'un conflit entre l'Iran et une partie de la communauté internationale, qui redoute, malgré les démentis de Téhéran, que la République islamique ne cherche à produire du combustible utilisable à des fins militaires.

L'Iran avait rejeté une échéance fixée à fin 2009 par les présidents américain Barack Obama et français Nicolas Sarkozy pour accepter une proposition de faire enrichir son uranium à l'étranger sous l'égide de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

AFP
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Mar 5 Jan - 21:42

Braquage de fourgon blindé spectaculaire à Marseille http://fr.euronews.net/2010/01/05/braquage-de-fourgon-blinde-spectaculaire-a-marseille/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Ven 8 Jan - 20:06

Citation :
Un imam radical expulsé

Un imam égyptien, qui exerçait en Seine-Saint-Denis, a été expulsé jeudi en urgence à l'initiative de Brice Hortefeux. Il est accusé de prêcher un islam radical.
http://www.lejdd.fr/Societe/Actualite/Un-imam-radical-expulse-163240/
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel


messages : 1531
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FachoLand
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Lun 11 Jan - 13:34

Air France: le comité central d'entreprise sur la sellette

Citation :
Le Comité central d'entreprise (CCE) d'Air France, un des plus puissants de France, est dans la tourmente pour sa gestion entre début 2007 et fin 2009 par la CFDT, après un audit de ses comptes qui fait apparaître, selon Le Figaro, un trou de 21 à 24 millions d'euros.
Ce trou "inexpliqué" relèverait, pour 95%, d'une mauvaise gestion et 5% d'un possible enrichissement personnel, d'après le Figaro.

Mais les cinq anciens élus du bureau du CCE (trois CFDT, deux CFE-CGC) mis en cause ont aussitôt dénoncé un "délit de mensonges" et annoncé une possible plainte en diffamation.
Le CCE, qui compte 300 salariés, gère notamment des centres de vacances, des sorties culturelles et des aides à la petite enfance pour les 63.000 agents Air France. La compagnie verse pour cela l'équivalent de 3,1% de la masse salariale chaque année, soit quelque 126 M EUR en 2009, répartis entre le CCE et huit comités d'entreprise couvrant l'ensemble des catégories de personnels (navigants, siège...).
L'audit a été demandé en septembre par tous les syndicats, dont la CFDT.
"Il n'y a aucun trou dans le budget du CCE" car après un déficit de 8,8 millions en 2007, 3 millions en 2008, en 2009 il est à l'équilibre, d'après les anciens élus.
"Il reste un problème récurrent de décalage de trésorerie", pour lequel l'entreprise a versé une avance de 10 millions mi-décembre 2008 et de nouveau 10 millions fin 2009, a déclaré à l'AFP François Cabrera, ancien secrétaire général (CFDT) du CCE.
Ces deux chiffres, des avances sur les subventions 2009 et 2010 versées par la compagnie au CCE, ont été confirmés par la direction d'Air France, qui n'a pas fait d'autre commentaire.
Le gouvernement va "demander des explications" au président d'Air France, a dit le secrétaire d'Etat aux Transports Dominique Bussereau, qui "pense que la justice sera saisie".
Des syndicats de la compagnie sont également prêts à porter plainte contre l'équipe qui a dirigé le CCE entre mars 2007 et le 3 novembre 2009, date à laquelle un bureau provisoire en a pris les rênes pour "sauver" cette instance.
"Si l'ancien bureau a dilapidé l'argent, nous irons jusqu'au bout. Il n'est pas question que les salariés en pâtissent pendant au moins deux ans", a clamé Alex Pesic (CFTC).
La décision d'un recours pourrait être prise dès mardi après-midi en réunion extraordinaire de CCE, après la présentation lundi après-midi de l'audit à la commission financière du CCE.
"Nous avons formulé des doutes à de nombreuses reprises sur les comptes et il ne faut pas oublier les gestions précédentes", a estimé Erick Derivry, porte-parole du Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL), dont un représentant a pris la tête du CCE.
Avant la CFDT, c'est la CGT qui menait le Comité. En 2005, il avait fait l'objet d'un audit après des soupçons de malversations. "Le cabinet avait souligné notre bonne gestion", s'est défendu Miguel Fortea (CGT).
"Tout cela relève d'une cabale à un an et demi des élections professionnelles, pour montrer du doigt notre syndicat et ses alliés", a jugé Cyril Jouan (CFDT).
L'enjeu est aussi, selon lui, le rôle du CCE ou des CE dans la gestion des oeuvres sociales, le premier assurant "une égalité des prestations entre les salariés", à l'inverse des seconds.
Le CCE d'Air France n'est pas le premier à être dans le collimateur ces dernières années, l'ancien président CGT du CCE d'EDF-GDF avait été mis en examen en 2007 et la Cour des comptes avait épinglé des irrégularités de gestion en 2005 et 2007.

AFP
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel


messages : 1531
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FachoLand
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Mar 12 Jan - 12:53

AOL ferme ses bureaux en France

Citation :


Le groupe internet américain AOL va fermer ses bureaux en France et en Allemagne dans le cadre d'un programme mondial de licenciements, mais va conserver ses portails, a-t-on appris ce matin auprès du groupe. AOL avait annoncé lundi la fermeture de ses bureaux en Espagne et en Suède.

"Un projet de fermeture des bureaux en France a été présenté hier aux salariés", a déclaré à l'AFP un porte-parole du groupe qui emploie une "centaine de salariés" en France. En Allemagne, les quatre centres AOL -- à Hambourg, Düsseldorf, Francfort et Munich -- fermeront prochainement, entraînant la suppression de 140 emplois, selon un porte-parole sur place.

AOL va conserver la "plupart" de ses portails internet en Europe, dont aol.fr en France, son système de messagerie instantané IAM, son système de courrier aol mail, a ajouté le porte-parole en France. Ces services, dont les versions locales étaient gérées jusqu'ici par des équipes sur place, le seront désormais par des "plateformes globales installées au Royaume-Uni ou en Irlande", a-t-il ajouté.

AFP
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel


messages : 1531
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FachoLand
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Mar 12 Jan - 12:58

Tags contre un responsable de mosquée

Citation :
Un véhicule stationné devant le domicile privé d'un responsable de la future grande mosquée de Strasbourg a été recouvert de croix gammées et de tags racistes et hostiles aux minarets, a-t-on appris mardi auprès de l'association gérant la mosquée. Ces faits ont été constatés 48 heures après que le domicile privé du maire (PS) de Strasbourg eut été recouvert d'inscriptions similaires.

Dans la nuit de lundi à mardi, un véhicule stationné à Bischheim (banlieue de Strasbourg), "sur le parking du domicile privé" de Fouad Douai, responsable du chantier de la future grande mosquée, "a été dégradé par des inscriptions racistes", a précisé dans un communiqué Abdelaziz Choukri, délégué général de la Grande mosquée. Les tags étaient trois croix gammées, une croix celtique, et trois inscriptions "minarets non", "islam dehors" et "immigrés dehors", a précisé M. Choukri.

"La communauté musulmane bas-rhinoise et ses responsables font part de leur vive émotion et exprime leur soutien et leur solidarité à la personne visée par ces tags racistes. Nous demandons aux autorités judiciaires de rester mobilisées pour éviter que de tels actes ne restent impunis", a ajouté M. Choukri, précisant que M. Douai devait porter plainte mardi pour "dégradations avec circonstances aggravantes". La Grande mosquée de Strasbourg, actuellement en cours de construction non loin du centre-ville, doit être inaugurée fin 2010 et accueillir au moins 2.000 fidèles.

Le chantier actuel, approuvé par la précédente municipalité UMP, ne prévoit pas de minaret, mais le sénateur-maire actuel Roland Ries a indiqué à plusieurs reprises que si les musulmans le souhaitaient, il ne voyait "aucune raison" de les empêcher d'en construire un.

Le Figaro

Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel


messages : 1531
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FachoLand
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Ven 15 Jan - 21:37

Carlos Ghosn à l'Élysée pour parler de l'implantation de la future Clio 4

Citation :
Le président Nicolas Sarkozy reçoit samedi le pdg de Renault Carlos Ghosn pour le dissuader de délocaliser en Turquie toute la production de la prochaine génération de la Clio, alors que Bruxelles a demandé à la France de s'expliquer sur ses pressions sur ses constructeurs automobiles.

À deux mois des élections régionales dans l'Hexagone, un scrutin qui s'annonce difficile pour la droite, ministres, politiques et syndicats se sont emparés du sujet depuis une semaine après l'évocation dans la presse du projet de Renault, dont l'État français est le premier actionnaire avec 15,01 % du capital.

À en croire le ministre de l'Industrie, Christian Estrosi, la rencontre entre les deux hommes sera décisive : "Ça se décidera lors d'un entretien samedi", a-t-il dit vendredi. Le gouvernement a manifesté à maintes reprises son opposition à la production totale en Turquie de la Clio de quatrième génération, attendue en 2013. "Nous ne mettons pas tant d'argent pour soutenir nos constructeurs pour que la totalité des usines s'en aillent à l'extérieur", a prévenu mercredi Nicolas Sarkozy.

De son côté, Christian Estrosi a affirmé que le gouvernement "ne laissera pas la Clio IV être produite en Turquie", mardi devant les députés. Pour lui, "la Renault sera produite en France pour être vendue en France".

Des propos qui n'ont pas plu à la Commission européenne qui lui a demandé des explications, s'interrogeant sur la compatibilité des interventions gouvernementales avec les engagements pris lors des prêts de l'État en 2009 pour soutenir les constructeurs face à la crise.

Quant à une éventuelle augmentation de la part de l'État dans Renault, Christian Estrosi a estimé vendredi que "ce n'est ni l'augmentation du capital, ni le nombre d'administrateurs qui déterminent les choix stratégiques et industriels que le gouvernement et le président de la République veulent obtenir de la part de Renault".

L'avenir du site de Flins est garanti (Renault)

Le numéro deux de Renault, Patrick Pélata, directeur général délégué, reçu par M. Estrosi mercredi, avait réaffirmé qu'il n'y avait "pas de décision de prise" sur une éventuelle délocalisation de la Clio IV en Turquie. "Dans tous les cas, il y aura des Clios produites à Flins (région parisienne, ndlr) quel que soit ce qui arrive", avait-il ajouté. Chez Renault, on réaffirme que l'avenir du site de Flins est garanti et qu'aucun licenciement n'est prévu. Flins sera dédié à la fabrication de la berline électrique Zoe, qui commencera en septembre 2011.

Carlos Ghosn avait déclaré début novembre, lors du lancement du projet de véhicule électrique à Flins, que l'assemblage des Clio y serait maintenu "jusqu'au moment où la voiture électrique et les batteries prendront complètement le relais".

La production de l'actuelle Clio III est répartie entre plusieurs sites. En 2009, une majorité de voitures a été fabriquée dans l'usine turque de Bursa (179.500, dont 124.400 berlines et 55.100 breaks Estate). Le site de Flins a fabriqué 125.400 berlines et le site espagnol de Valladolid 25.450. Moins de 4.000 exemplaires de la version sportive Clio III RS ont été produits à Dieppe. Flins fabrique aussi l'ancienne version Clio II (Clio Campus): 15.400 ont été produites en 2009 ainsi que 30.300 dans l'usine slovène de Novo Mesto, dédiée à la Twingo.

M. Pélata a rappelé qu'il était "plus difficile de produire en France dans le bas de gamme". Le directeur commercial Jérome Stoll a aussi fait valoir que la production devait "tenir compte de la concurrence". Pour une voiture à 14.000 euros, comme une Clio III milieu de gamme, Renault chiffre à 10 % l'écart de coût entre le même modèle conçu et fabriqué en France et en Turquie.politiques" à Bruxelles.

L'Express
Revenir en haut Aller en bas
Yakuza
Administrateur
Administrateur


messages : 21624
Inscrit le : 15/09/2009
Localisation : 511
Nationalité : Maroco-Allemand
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Lun 18 Jan - 16:37

les memes fautes menent aux memes deboires..

Citation :

Enquête
Mirage nucléaire à Abou Dhabi
LE MONDE | 18.01.10 | 14h49


Les dirigeants de la filière nucléaire française se souviendront longtemps de leur réveil difficile, au lendemain de Noël. Ce 26 décembre, les patrons d'EDF, d'Areva, de GDF Suez et de Total reçoivent les appels de Claude Guéant, secrétaire général de l'Elysée, et de Jean-David Levitte, le conseiller diplomatique de Nicolas Sarkozy, qui leur annoncent la mauvaise nouvelle. Le consortium composé de ces quatre entreprises, appuyé par Alstom et Vinci, vient de perdre l'appel d'offres lancé un an plus tôt par Abou Dhabi pour la construction de quatre réacteurs nucléaires (Le Monde du 29 décembre).

C'est un échec majeur. A vrai dire, ce 26 décembre, les dirigeants du consortium ne sont pas surpris. Conseillé par 75 experts chargés d'étudier les offres - dont de nombreux Américains -, cheikh Khalifa Ben Zayed Al-Nahyane, le puissant souverain d'Abou Dhabi, a tranché en faveur du "produit" de la Corée du Sud. Et au détriment du réacteur EPR dit "de troisième génération", fleuron technologique d'Areva et fierté de ses ingénieurs. La décision n'a pas seulement privé la France d'un contrat de 40 milliards de dollars (27,5 milliards d'euros) ; elle a fait perdre de leur superbe à des ingénieurs français trop sûrs de l'excellence de leur technologie.

Aujourd'hui, en se retournant sur les longs mois de négociation, les acteurs français assurent qu'ils ne pouvaient pas gagner ce contrat géant équivalant à la vente de 120 Airbus A380, l'avion gros porteur du consortium européen. Jeu de défausse ? Non, répondent-ils, le problème, c'est le prix. Les Coréens ont proposé un ensemble clés en main pour 20 milliards de dollars, auxquels s'ajoutera sans doute un contrat d'exploitation d'un montant équivalent ; la facture des quatre EPR s'élevait à 30 milliards de dollars. Un écart de 50 %, accentué par la force de l'euro, qu'il était impossible aux Français de combler.

"En septembre, quand on a eu vent du prix du consortium coréen conduit par le groupe d'électricité Kepco (associé à Hyundai, Samsung et Doosan), on s'est dit que nos chances étaient bien minces", raconte un protagoniste. Un expert proche du dossier n'hésite pas à évoquer "une forme de dumping contraire aux règles édictées par l'OCDE" (Organisation de coopération et de développement économiques). Un troisième rappelle que les Coréens, forts d'un Etat stratège en matière économique, voulaient coûte que coûte décrocher un contrat leur donnant "une première référence pour remporter d'autres appels d'offres". M. Guéant, qui a piloté le dossier, confirmera : "La Corée l'a emporté sur les prix de l'électricité."

L'aventure avait pourtant bien commencé, en janvier 2008, avec la signature entre la France et Abou Dhabi d'un accord de coopération dans le nucléaire civil. Les Emiratis s'engagent alors à ne pas jouer au jeu dangereux de la prolifération (enrichissement de l'uranium et retraitement du combustible usé) et pourront accéder aux technologies françaises. Pour produire de l'électricité et devenir une "plaque électrique" capable d'exporter du courant tout en préparant l'après-pétrole, le pays veut se doter d'une flotte de 4 à 10 réacteurs. Un moment envisagé, un accord de gré à gré pour la vente d'EPR est vite écarté : il y aura un appel d'offres, dont le consortium Toshiba-Westinghouse sera rapidement éliminé. Resteront les Français, les Coréens et le tandem General Electric-Hitachi.

La France et la Corée du Sud n'ont pas le même produit. Kepco propose un réacteur de deuxième génération, moins puissant (1 400 MW) que l'EPR (1 650 MW), mais déjà exploité en Corée du Sud. Les industriels français ironisent en filant la métaphore automobile : "On propose une Vel Satis, ils veulent vendre une R 16." L'EPR a aussi un coût de fonctionnement moins élevé qui réduit le coût global de l'offre française.

Mais ses concepteurs insistent avant tout sur la sûreté : le design de l'EPR a été renforcé depuis les attentats du 11 septembre 2001 et sa double enceinte de confinement en béton est censée résister à l'impact d'un gros avion de ligne. "Les réacteurs coréens n'auraient pas l'autorisation d'exploitation en Europe ni en Amérique, en raison d'une sûreté insuffisante", note-t-on chez Areva. "Mais les Emiratis ont beau jeu de répondre que les nouveaux réacteurs coréens sont plus sûrs que les 58 réacteurs français actuellement en exploitation", explique un proche du dossier.

La filière française donne très vite le sentiment de la désunion. Paris ne parvient pas à répondre clairement à l'offre d'Abou Dhabi, dont l'ENEC, sa nouvelle agence de l'énergie nucléaire, réclame un seul consortium pour la construction et l'exploitation. Les groupes français en alignent d'abord trois : pour la construction, l'exploitation et la gestion du combustible. Il faut attendre le 10 décembre 2009 pour qu'ils proposent le fameux single prime contractor : 45 % EDF comme maître d'oeuvre, 45 % GDF Suez comme exploitant et 10 % pour Total. Il est alors trop tard : Abou Dhabi négocie déjà en direct avec les Coréens.

L'absence d'EDF jusqu'à l'automne a pesé lourd. Dès le début, les Emiratis veulent que le premier exploitant de centrales nucléaires au monde entre dans le jeu. Anne Lauvergeon rencontre Pierre Gadonneix, alors patron d'EDF, pour lui demander de se joindre à Areva. Mais il ne croit pas au projet d'Abou Dhabi. Elle revient à la charge six mois plus tard. Il souligne alors qu'il concentre la force de vente de l'EPR sur cinq "pays cibles" : Etats-Unis, Chine, Royaume-Uni, Afrique du Sud, Italie. C'est l'Elysée qui lui impose, au printemps 2009, d'épauler le consortium. Puis, à l'automne, d'y prendre une part majeure, dans une tentative désespérée pour arracher le contrat.

L'absence d'EDF, notent les experts, était incohérente, puisque la France présentait l'EPR de Flamanville - construit par EDF dans la Manche - comme "la" référence unique. Et non l'EPR d'Olkiluoto (Finlande), dont le maître d'ouvrage, Areva, accumule depuis 2005 un retard de trois ans et un surcoût de 2,4 milliards d'euros sur un prix initial de 3 milliards. Pour Jean-Claude Leny, ancien président de Framatome (devenu Areva après sa fusion avec Cogema en 2001), les déboires finlandais ont "affaibli la position française". Il juge aussi que les critiques publiques de l'Autorité de sûreté nucléaire, début novembre 2009, sur le système de contrôle-commande, le cerveau de l'EPR, a eu "une influence fâcheuse sur l'issue du dossier".

Après l'échec d'Abou Dhabi, Total n'a pas remis en cause sa stratégie de diversification dans le nucléaire. Mais son directeur général, Christophe de Margerie, juge impératif de "vendre l'EPR moins cher sans sacrifier la sécurité". De son côté, l'Etat, actionnaire d'Areva, a demandé à sa présidente, Anne Lauvergeon, de promouvoir l'EPR. Mais pour les experts, elle devra aussi étoffer sa gamme pour gagner des marchés dans certains pays émergents. "Vous avez déjà vu un commerçant qui n'a qu'un seul produit en rayon ?", s'agace Henri Proglio, nouveau patron d'EDF. Deux nouveaux réacteurs, mieux adaptés aux besoins de certains pays, vont apparaître, annonce Mme Lauvergeon : l'Atmea, conçu avec le japonais Mitsubishi, puis le Kerena, développé avec le géant allemand de l'électricité E.ON.

L'échec à Abou Dhabi est un coup dur porté à la "diplomatie nucléaire" - aussi politique que commerciale - de Nicolas Sarkozy en direction du Moyen-Orient. Le président de la République estime qu'en accédant à cette source d'énergie, y compris avec des transferts de technologies, les pays du grand bassin méditerranéen et du Golfe n'auront plus la tentation de se doter d'un arsenal nucléaire militaire. L'Elysée s'est mobilisé. Et l'Elysée seul. L'implication de M. Guéant a été importante : il a fait trois déplacements à Abou Dhabi en 2009, dont l'un, en novembre, pour obtenir un délai afin de présenter une offre avec EDF.

"Je n'ai jamais vu cela. Matignon et Bercy étaient absents lors des réunions stratégiques", raconte un patron en évoquant sept à huit séances organisées autour de M. Guéant, de M. Levitte et de Xavier Musca, secrétaire général adjoint de l'Elysée, avec les PDG concernés : Pierre Gadonneix puis Henri Proglio (EDF), Anne Lauvergeon (Areva), Gérard Mestrallet (GDF Suez) et Christophe de Margerie (Total).

La plus grande faiblesse de la France a peut-être été de sous-estimer l'adversaire. Il y a quelques mois, il était de bon ton de dire que l'émirat avait présélectionné les Coréens pour réduire les prétentions financières des Français... dont la technologie finirait évidemment par faire la différence. Paris n'avait-il pas ouvert une base militaire à Abou Dhabi en 2009, signe d'étroites relations de confiance avec l'émirat ?

Les Français ont oublié qu'Abou Dhabi a des relations économiques très développées avec Séoul, notamment dans le secteur pétrolier - le coeur de son économie. Ces dernières années, les géants coréens ont décroché d'importants contrats à la barbe des grands groupes européens ou américains d'ingénierie pétrolière. Ils ont aussi oublié que, depuis trente ans, la filière nucléaire coréenne a capitalisé savoir, transferts de technologie et retour d'expérience pour développer ses propres réacteurs. Ancien directeur général du conglomérat Hyundai, le président coréen, Lee Myung-bak, a décidé de faire du nucléaire civil un secteur destiné à l'exportation.

Au moins 200 réacteurs devraient être construits dans le monde d'ici à 2030. Pour la première fois, un nouvel acteur du nucléaire s'impose à l'exportation dans ce qui était jusqu'à présent le pré carré des Français, des Américains, des Japonais et des Russes. Aujourd'hui Abou Dhabi, demain l'Indonésie, la Turquie, l'Amérique du Sud ? N'en déplaise aux nucléocrates occidentaux, Abou Dhabi et Séoul ont modifié les règles du "big game" nucléaire mondial.

Jean-Michel Bezat
http://www.lemonde.fr/economie/article/2010/01/18/mirage-nucleaire-a-abou-dhabi_1293193_3234.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12866
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Lun 18 Jan - 20:17

La France perd pied dans le monde, finis le temps ou le poids politique était accouplé à la signature de gros contrat.
Les Allemands eux ont multiplié par 2 leur exportations alors que les français ont réussi l'exploit de voir leur exportation reculé d'année en année Laughing

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Nano
Colonel
Colonel


messages : 1530
Inscrit le : 17/05/2009
Localisation : Brest - Rabat
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Lun 18 Jan - 21:08

A mon avis C'est pas réjouissant d'entendre ces nouvelles... notre premier partenaire économique est la france. Leurs intérêts sont les notres en quelque sorte... il faut absolument que ces industriels francais calment leurs prétentions et revoient leurs business plan surtout à l'export, qu'ils se mettent sérieusement au travail pour rattraper les allemands bien plus lucide...
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel


messages : 1531
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FachoLand
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Mer 20 Jan - 2:45

Laughing
Air France : les obèses paieront double

Citation :


Les personnes obèses vont payer près du double pour voyager avec Air France-KLM si elles sont dans l'incapacité de s'asseoir dans un seul siège d'avion, a annoncé mardi soir la compagnie aérienne. Ces passagers devront s'acquitter de 75% du prix d'un second siège en plus du prix complet du premier siège occupé. Petite «fleur» de la compagnie, la personne obèse sera assurée d'avoir deux sièges côte à côte.

Selon une porte-parole d'Air France-KLM, la décision a été prise pour des raisons de sécurité : «Nous devons nous assurer que le dossier puisse bouger librement en avant et en arrière et que tous les passagers soient bien attachés avec une ceinture de sécurité». Bonne nouvelle : ces passagers en surpoids seront remboursés sur les vols qui ne sont pas complets. La mesure s'appliquera à ceux qui achèteront leur billet à partir du 1er février pour les vols à partir du 1er avril.

Fin 2007, Air France avait été condamnée pour avoir obligé un passager obèse à payer un deuxième siège au moment de l'embarquement. La justice avait notamment relevé que cette obligation ne figurait pas dans les conditions générales de vente lors de l'achat du billet.

En avril 2009, la compagnie avait émis une «recommandation», conseillant aux passagers de forte corpulence de réserver un deuxième siège. Là aussi, Air France mettait en avant des impératifs de sécurité. «Pas question de parler d’agent comme l’ont avoué implicitement United Airlines et Ryanair, ce ne serait pas digne de la très distinguée compagnie mais juste une question de sécurité (qui ne se posait pas jusqu’à présent comme par hasard )», ironisait alors le site internet Handimobility. La décision annoncée mardi soir ne passera certainement pas facilement.

leparisien.fr
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel


messages : 1531
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FachoLand
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Ven 22 Jan - 23:00

Les 33 enfants haïtiens adoptés sont arrivés en France

Citation :


Un groupe de 33 enfants haïtiens, qui ont été adoptés par des familles françaises, ont quitté Haïti jeudi soir pour rejoindre la France. Ils sont arrivés vendredi soir à Paris.

Ils sont arrivés. Leur avion s'est posé peu avant 20h à l'aéroport Roissy Charles-de-Gaulle. L'épouse du président de la République, Carla Bruni-Sarkozy, était présente dans le hall d'arrivée. Trente-trois enfants haïtiens adoptés par des familles françaises avaient quitté vendredi matin la Martinique après être arrivés d'Haïti la veille au soir. Ces enfants, âgés de 1 à 6 ans, seront remis à leurs parents adoptifs arrivés à l'aéroport vers 19h00, dans une zone réservée à l'abri des caméras et des journalistes.

Les enfants seront remis aux familles adoptives après nouvelle vérification de leurs papiers, selon un porte-parole du Quai d'Orsay. Un accueil est prévu avec le Samu et la Croix Rouge "pour gérer le choc affectif et psychologique lors de la rencontre", a-t-il dit. Des jouets ont été apportés par la Croix Rouge pour faire patienter les enfants.

Ils sont tous en bonne santé, à l'exception d'un petit garçon souffrant de diarrhées, et disposent d'un passeport haïtien. La ministre de l'Outre-mer, Marie-Luce Penchard, a confirmé sur LCI qu'"il y aura un autre avion dans les prochaines heures" pour des enfants dont le dossier d'adoption est "finalisé", sans en préciser le nombre.

Dès mercredi, Bernard Kouchner avait fait un geste pour tenter de répondre à la détresse des familles qui ont engagé des procédures d’adoption d’enfants haïtiens, avant le séisme du 12 janvier dernier. Le ministre des Affaires étrangères avait annoncé que 276 enfants haïtiens seraient ramenés en France "le plus vite possible".

Le ministère des Affaires étrangères reste cependant très prudent dans ce dossier. Bernard Kouchner a seulement précisé que six agents du Quai d'Orsay avaient été envoyés en Haïti et que sept agents se consacraient à ces questions d'adoption à Paris.

Le débat sur le sort des enfants haïtiens n’est pas propre à la France. Plusieurs gouvernements, dont les Etats-Unis, ont annoncé des mesures pour accélérer les procédures d'adoption. Mais des ONG comme Save the Children ou World Vision craignent que, dans la précipitation pour sauver les enfants, cette accélération des procédures n'ait pour effet de briser des familles et de déraciner des enfants. L'Unicef a appelé jeudi à ce que "toute nouvelle adoption, particulièrement internationale, soit gelée pendant la phase d'urgence", afin de tenter d'abord de réunir les enfants avec leurs familles.

(Source Europe 1)
Revenir en haut Aller en bas
Cherokee
Colonel
Colonel


messages : 1531
Inscrit le : 25/11/2008
Localisation : FachoLand
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Dim 24 Jan - 11:19

Un lycéen sans-papiers de 18 ans expulsé vers le Maroc

Citation :


NANTERRE — Un lycéen marocain sans-papiers de 18 ans scolarisé à Colombes (Hauts-de-Seine) a été expulsé samedi matin vers son pays d'origine, moins d'une semaine après son arrestation, a-t-on appris auprès du Réseau éducation sans frontières (RESF) et de la préfecture de police.

Mohamed Abourar a embarqué à bord d'un avion tôt dans la matinée, selon la préfecture.

"Cela ressemble à la vengeance de M. Sarkozy", a réagi Richard Moyon, porte-parole de RESF. "En 2006, alors ministre de l'Intérieur, il avait fait expulser une jeune Cap-verdienne du même lycée, mais la mobilisation l'avait obligé à la laisser revenir en France", a-t-il rappelé.

Elève en 1ère année de Bac Pro Hygiène et environnement au lycée professionnel Valmy de Colombes, le jeune Marocain avait été arrêté dimanche, gare Montparnasse à Paris, lors d'un contrôle de police pour "consommation sur la voie publique d'alcool dans un périmètre interdit". Des faits en partie contestés par RESF.

Selon la PP, le jeune homme aurait émis "des menaces de mort à l'encontre des policiers, qui ont porté plainte".

Mais "cette plainte a été classée sans suite", a affirmé M. Moyon, critiquant "la tendance qu'a le ministre de l'immigration à calomnier les gens qu'il veut expulser".

Au terme de sa garde à vue, le lycéen avait fait l'objet d'un arrêté préfectoral de reconduite à la frontière et son recours a été rejeté jeudi par le tribunal administratif de Paris. La procédure a également été validée par le juge des libertés et de la détention et la cour d'appel de Paris.

Mohamed avait rejoint son père en France à l'âge de 13 ans, assure M. Moyon, dans le but de poursuivre ses études.

L'un des enseignants du lycée Valmy, Boubakar Mazari, affirme que le jeune homme avait déposé un dossier de régularisation en novembre, mais qu'il n'a jamais été étudié.

Dans un communiqué, la CGT Educ'action avait souligné "le comportement exemplaire de Mohamed et son investissement" dans l'établissement.

Il bénéficiait d'un contrat "jeune majeur" auprès de l'aide sociale à l'enfance, un dispositif réservé aux majeurs âgés de moins de 21 ans qui connaissent des difficultés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Dim 24 Jan - 20:27

C'est inhumain, gouvernement de cons et raciste et pros sionistes (attention je n'a pas dit juif, mais sioniste), c 'est un contrôle de faciès c'est tout, un arabe, contrôle de police, la réalité est là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Dim 24 Jan - 21:17

eagles a écrit:
... (attention je n'a pas dit juif, mais sioniste)...

Ne t'inquiète pas, ici tu ne risque pas d'être accusé d'antisémitisme


Dernière édition par Raptor le Dim 24 Jan - 23:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Dim 24 Jan - 23:38

merci raptor, mais cette histoire est tellement immonde, que je suis dégouté de ce pays qui est le mien, j en ai honte
Revenir en haut Aller en bas
Fahed64
Modérateur
Modérateur


messages : 12866
Inscrit le : 31/03/2008
Localisation : Pau-Marrakech
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Dim 24 Jan - 23:42

eagles a écrit:
merci raptor, mais cette histoire est tellement immonde, que je suis dégouté de ce pays qui est le mien, j en ai honte

Qu'est ce qu'il disait déjà Sarko Question

"La France tu l'aimes ou tu l'as quitte"............. Et bien moi j'en ai fait mon credo Twisted Evil

_________________
Sois généreux avec nous, Ô toi Dieu et donne nous la Victoire

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actualités Françaises   Aujourd'hui à 18:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Actualités Françaises
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les forces françaises en OPEX
» compétitivité des entreprises françaises à l'international
» Décorations Françaises et Etrangères
» Les françaises et l'allaitement
» Le net des études françaises

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Informations Internationales-
Sauter vers: