Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Mer 8 Juil 2009 - 5:56

FAMAS a écrit:
les arabes ne prennent plus de décisions de façon collectives ! au niveau billatérale Israel pourrait faire des pénétrations...
l'Egypte, la Jordanie, le Qatar et la Mauritanie ont reconnu Israel sans coordonner avec quiconque ! pour ce qui est du Maroc, sur cette question on est toujours derrière l'arabie! notre riche allié...
le Maroc n'est pas de taille à mener une politique indépendante en moyen orient à l'instar de la turquie, on ne pourrait attirer les foudres de la ligue arabe, et surtout de notre précieux allié "l'arabie saoudite", le Maroc exploitera certes ses bonnes relations avec l'occident, et son influence relative sur les marocains d'israels pour donner un coup de pouce au processus de la paix mais ne pourrait créer de surprises ça sera contre productif pour nous
le temps n'est pas encore arrivé pour reconnaitre israel, vaut mieux rester neutre pour l'instant et se meler de nos affaires economiques

Samyadams a écrit:
FAMAS a écrit:
pour ce qui est du Maroc, sur cette question on est toujours derrière l'arabie! notre riche allié...
Le Maroc a développé des relations avec Israël depuis belle lurette, bien avant les Saoudiens. Et jusqu'à présent, le Maroc n'a pas besoin des Saoudiens pour développer ses relations avec Israël. Nous avons nos propres réseaux en la matière que bien des pays arabes nous jalousent secrétement, tout en nous vouant aux gémonies publiquement Twisted Evil
Il faut être honnête avec soi-même. Plusieurs raisons justifient les relations "particulières" qui lient le Maroc à Israël. Une bonne partie de la population israélienne est d'origine marocaine, un sixième si je ne me trompe. Cette communauté marocaine est resté assez liée à son pays d'origine et sert de canal de transmission entre les deux pays.
S'il n'y avait pas eu le conflit du Sahara, je crois que les relations entre les deux pays seraient restées trés modestes. Il a fallu d'abord que nos "fréres" algériens nous attaquent en 1963, avec le soutien de l'Egypte de Nasser, avant que ces mêmes chers voisins ne nous fomentent le coup de la "sécession" des polzs. Et encore une fois avec le soutien d'un autre pays arabe "frére", la Lybie cette fois-ci. Ces pays faisaient partie à l'époque du camp des pays arabes dits "progressistes".
Et qui le Maroc a t-il trouvé pour le soutenir ? La France, les USA et...Israël Exclamation Pays qui sont restés jusqu'à présent nos alliés et ne nous ont jamais joué de mauvais tour.
Le soutien des Israéliens aux Marocains sur le plan militaire est maintenant de notoriété publique. Non seulement il n'y pas de raison d'en avoir honte, sinon nous aurions peut être perdu nos provinces du sud, mais la moindre des politesses et de reconnaître que les Israéliens nous ont appuyé dans des moments difficiles, quand Yasser Arafat saluait un dirigeant polz (j'ai oublié lequel Embarassed ) d'une fraternelle accolade à Alger. Cette image, nous ne sommes pas prêt de l'oublier Evil or Very Mad

FAMAS a écrit:
FAMAS a écrit:
les arabes ne prennent plus de décisions de façon collectives ! au niveau billatérale Israel pourrait faire des pénétrations...
l'Egypte, la Jordanie, le Qatar et la Mauritanie ont reconnu Israel sans coordonner avec quiconque ! pour ce qui est du Maroc, sur cette question on est toujours derrière l'arabie! notre riche allié...
le Maroc n'est pas de taille à mener une politique indépendante en moyen orient à l'instar de la turquie, on ne pourrait attirer les foudres de la ligue arabe, et surtout de notre précieux allié "l'arabie saoudite", le Maroc exploitera certes ses bonnes relations avec l'occident, et son influence relative sur les marocains d'israels pour donner un coup de pouce au processus de la paix mais ne pourrait créer de surprises ça sera contre productif pour nous
le temps n'est pas encore arrivé pour reconnaitre israel, vaut mieux rester neutre pour l'instant et se meler de nos affaires economiques

Certes les liens se sont serrés entre le Maroc et Israel à cause du conflit du sahara ! je ne nie pas cela ni leur soutien mais cela sera déplacé de notre part de reconnaitre Israel en ces sirconstances surtout avec un gouvernnement d'extreme droite qui refuse la paix et qui ne montre aucune bonne foi vis-à-vis de l'édification d'un Etat palestinien
il y aura un statu-quo jusqu'à nouvel ordre...

Yakuza a écrit:
Samyadams a écrit:
quand Yasser Arafat saluait un dirigeant polz (j'ai oublié lequel Embarassed ) d'une fraternelle accolade à Alger. Cette image, nous ne sommes pas prêt de l'oublier Evil or Very Mad

oui en 84,ca lui a valu un discours colereux de feu Hassan II Cool
apres il est venu faire ses bousboussa et s´excuser le con..

faut reconnaitre Israel,arabie saoudite ou pas saoudite,ca ne leur a pas fait du mauvais aux jordaniens en 94,au contraire les saoudiens sont mieux avec eux et les foulmidamiss qu´avec le maroc,donc cette raison n´a pas lieu d´etre

FAMAS a écrit:
j'avoue qu'à la suite d'une telle reconnaissance il y aurait énormement de retombées positives pour nous
il y aurait les juifs marocains, que ça soit d'israel,montreal... ils viendront s'installer et investir au Maroc, nous avons un puissant lobbye au sein d'Israel ils pourront parrainer un programme d'industrie militaire au Maroc
mais je doutes que le Roi fasse un geste aussi osé

Cherokee a écrit:
Yakuza a écrit:
Samyadams a écrit:
quand Yasser Arafat saluait un dirigeant polz (j'ai oublié lequel Embarassed ) d'une fraternelle accolade à Alger. Cette image, nous ne sommes pas prêt de l'oublier Evil or Very Mad

oui en 84,ca lui a valu un discours colereux de feu Hassan II Cool
apres il est venu faire ses bousboussa et s´excuser le con..

faut reconnaitre Israel,arabie saoudite ou pas saoudite,ca ne leur a pas fait du mauvais aux jordaniens en 94,au contraire les saoudiens sont mieux avec eux et les foulmidamiss qu´avec le maroc,donc cette raison n´a pas lieu d´etre

Sauf que cette reconnaissance ils ne l'ont pas fais Gratos .
pour les Egyptiens la normalisation etait une condition sine qua non (entre autes) pour pouvoir recuperer le Sinai, rajotez a cela les Subventions annuelles (Financieres et militaire) , c'est pratiquemet le meme cas de la jordanie , pays qui ne peut pas avoir un ennemi comme Israel sur toute sa Frontiere Ouest. ca les arabes le comprennent.
Nous ca sera quoi notre "Alibi" ??

TooNs a écrit:
Cherokee a écrit:

Nous ca sera quoi notre "Alibi" ??
que le conflit se passe a 4000 bornes et que la politique de l'autruche n'a jamais porté ses fruits...

Yakuza a écrit:
alibi?on a pas a nous justifier a si cherokee,quand on est souverains,je dit,"quand on est souverains"
c´est un mauvais calcul que de dependre sa politique etrangere aux oui/non des pays dis "amis"

Samyadams a écrit:
Cherokee a écrit:
Nous ca sera quoi notre "Alibi" ??
Pourquoi aurions nous besoin d'"Alibi" ??
Si tu argues de la solidarité arabe, alors elle doit fonctionner dans les deux sens. Pourquoi nos "fréres" arabes d'Algérie soutiennent-ils un mouvement secessioniste contre nous, ce qui est même contraire aux perceptes de l'Islam, qui est contre la partition. Et pourquoi les autres pays arabes ne se sont-ils mobilisés, politiquement seulement, ce qui n'est pas trop leur demander, pour ramener l'Algérie à la raison ? Pourquoi des pays "fréres" comme la Tunisie, la Lybie et l'Egypte acceptent t-ils de siéger à l'UA avec les polzs ? Des exemples comme ça, ce n'est pas ce qui manque Neutral
Nous devons traiter avec Israël sans nous gêner, comme le fait la Turquie, qui est entrain de s'imposer en interlocuteur incontournable au Moyen Orient. Sauf qu'il est vrai que l'actuel gouvernement à Tel Aviv constitue un gros problème Rolling Eyes

Yakuza a écrit:
les marocains avec leur air faux-cul pardonnent tjs aux autres ce qu´ils se privent eux meme,au nom de quelconque fables "arabo-ethno-tibetaine" Mad

faut etre "qazdira" dans ce monde feroce qui est la diplomatie,pas une "naâja"

Cherokee a écrit:
oubliez moi 2 segondes douk les Panarabes dil 2 derial comme l'algerie , lybie , syrie and Co .
bon je pose la question differement :
Si nous Reconnaissons Israel , les USA reconnaitront la Marocanité du Sahara et Classeront le Polisario dans la liste des mouvements terrosristes comme le PKK ?
si oui moi je signe, et aux diable la ligue arabe , mais faire un geste Unilateral et bruler ses cartes Gratuitment. moi je dis non.
en 86 un certain Shimon Perez est deja passé par la , on ne va pas refaire la meme erreure par 2 fois.

Samyadams a écrit:
Cherokee a écrit:
oubliez moi 2 segondes douk les Panarabes dil 2 derial comme l'algerie , lybie , syrie and Co .
bon je pose la question differement :
Si nous Reconnaissons Israel , les USA reconnaitront la Marocanité du Sahara et Classeront le Polisario dans la liste des mouvements terrosristes comme le PKK ?
si oui moi je signe, et aux diable la ligue arabe , mais faire un geste Unilateral et bruler ses cartes Gratuitment. moi je dis non.
en 86 un certain Shimon Perez est deja passé par la , on ne va pas refaire la meme erreure par 2 fois.
Là nous sommes d'accord Il s'agit de négocier au mieux de nos intêrets Very Happy

FAMAS a écrit:
on est déjà accusé de trahison par les arabes, un marocain égale juif pour eux, même le fameu 007 egyptien "rafat al hajan" avait un passport marocain, donc on peut s'en passer de leur accord

mais je penses que la tâche sera difficile au niveau interne ! déjà une telle initiative ne peut venir que du Roi ! celui-ci ne pourrait risquer sa popularité aux yeux des marocains! n'oubliez pas que nous avons 60% d'illetrés et parmis les intellectuelles on a 90% d'ignorants stratégiques
donc il faut qu'il y ait préparation et sensibilisation de la société avant de faire ça, et une adhération totales des partis PAM, PJD....
reconnaitre israel cest bien, attendre un bon gouvernement "israelien" cest mieux ! en plus il faut negocier des avantages immédiats suite à cette reconnaissance

Alloudi a écrit:
Famas...les ARABES sont les dernier a donné une quelconques lecon ou faire la morale au maroc !!!!

il nous traite de juif, qu il continue...!!! on a deja jouer pour la cause arabe et tout ce qu ont a recu c est des claque pour des combat qui n etait pas les notre!!!

en 73 on envoie nos troupe pensant a un invasion disrael, sur le front syrien, ASSAD refuse que les troupe maraocaine avance et menace de les prendre pour cible si elle refuse le retrait (retrait que les syrien avait deja entamé laissant les marocain a l ennemie Evil or Very Mad ) !!

pareille pour les soutien de l egypte!!! des milliard , des tonne de materiel, des millier d homme, pour a la fin comprendre que l egypte roulé pour sa bosse et non pour une quelconque revanche ARABE !!!!

au sahara occidentale, c est pas les israelien qui ont fait dans nos grand 18.000 victimes mais bien le materiel de nos frere arabe (algerie/libye)
etc etc

la cause palestinienne.....une cause juste , mais accaparé par des clown teleguidé....!!

meme yasser lahyrahmou pouvait cracher a la figure de ses allié si s etait pour sa poire!!! il la fait au koweit qui lui fournissait des milliard et a sauté dans les bras de SADDAM lahyrahmo!!!!!....pourquoi le kopweit continuerait a soutenir un combat qui n es tpas le sien et se mettre a dos des ennemeie qui ne sont pas les sien pour une cause qui n est pas la sienne et en soutenant des frere qui ne le sont pas vraiment ????


et bien c est pareille pour le maroc...!

soutenir le peuple palestinien ...oui

mais tomber dans la paranoia qui n est pas la notre, etre acteur d un conflit qui n est pas le notre, se mettre a dos des ennemie qui sont pas les notre, et suivre jusqu en enfer une poignée de dirigeant (palestinien ) qui roule...non pour le peuple palestinien mais pour leur bosse et qui sont prés a te trahir a la premiere occasion)

NON.

comme a a dit le frere Yakusa (un grand philosophe Laughing ):

"....faut etre "qazdira" dans ce monde feroce qui est la diplomatie,pas une "naâja..."


ya pas une nation arabe qui roule pas pour sa bosse (palestinien compris) ...pourquoi le maroc n aurait il pas le droit de faire de meme ????

juba2 a écrit:
Le jour ou le Maroc reconnaitra Israel,count me in ,ou vous voulez que je signe, comme j'ai toujours dit le Maroc d'abord.On a un peuple a nous qui a besoin de nous qui s'appellent CITOYEN MAROCAINS.

PGM a écrit:
Salam,

C'est grace à l'entremise de feu hassan 2 que Sadate s'est rendu à jerusalem. Perso, je ne suis pas contre un geste d'envergure de sa Majesté, mais uniquement quand israel aura amorcé un semblant de négociation avec les palestiniens. Mais une reconnaissance sans contrepartie, je n'en vois pas l'interet. Par ailleurs, effectivement israel nous a souvent appuyé, mais c'etait pas gratos. Souvenez-vous de l'histoire des passeports collectifs accordés par Oufkir aux juifs marocains, sur demande de l'agence juive....le maroc a accepté de se delester de l'essentiel de sa population juive, cette contrepartie me parait énorme..par contre si israel signe avec les palestiniens, ou tout du moins accepte les principes de l'offre de paix saoudienne, why not, mais il faut que ce geste soit pour les israeliens, une récompense de leur démarche. Parce vous imaginez sa Majesté reconnaitre israel, la veille d'une attaque contre gaza ou l'iran! Pas de gestes gratuit en diplomatie.

PGM

Northrop a écrit:
Deja officieusement le Maroc reconnait Israel mais officieuse/ciellement reconait la palestine..

Je suis aussi d'accord comme quoi les Arabes n'ont strictement aucune lecon a nous donné mais plutot le contraire (nous sommes le plus vieux etat arabe souverain...meme les 44 ans de protectorat n'est rien comparé aux 1200 ans de notre histoire.)

concernant les troupes envoyé au sinai et golan les officiers isrelien ont reconnu eux memes que nos soldat etait les plus combattant(pugnace) et avait du mal avec eux.

je sais que des policiers marocains (sous oufkir) ont formé plein de palrstiniens.

et en plus pendant la guerre du sahara occidental marocain les israelien nous ont bien aidé (fourniture de qqe materiel mais surtout des consseil et des munition) contre les mercenaires d'alger ou de tripoli.

donc nous nous entendont avec les 2..


Dernière édition par FAMAS le Mer 8 Juil 2009 - 6:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Mer 8 Juil 2009 - 6:04

Citation :
Yesterday Obama sent a letter to King Mohammed VI of Morocco expressing his hope and expectation the Arab states will take steps to end Israel's "isolation" in the Middle East, and that he hopes "Morocco will be a leader in bridging gaps between Israel and the Arab world."
Israeli officials said yesterday they believe the United States is seeking to encourage Morocco and the Persian Gulf states to allow Israel to open diplomatic offices in their territory, and to send their own diplomatic delegations to Israel.
http://www.haaretz.com/hasen/spages/1097785.html
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Mer 8 Juil 2009 - 11:46

-en tout cas,le Maroc est appelé plus que jamais a jouer un role important,reste a savoir si on saisit l´opportunité ou pas.
-l´arabie S. sera anesthesiée,pour ne pas influencer le jeux...
-l´egypte est absente des calculs US
-la lettre d´Obama est sujet de debat en Israel et entre Mitchell-barak


Citation :
'US does not expect Israel to act alone'
Jul. 7, 2009
HILARY LEILA KRIEGER JPost correspondent and herb keinon , THE JERUSALEM POST

Amid ongoing tension between the US and Israel over settlements, the Obama administration is stressing that it does not expect Israel to act alone and that Arab states must take meaningful steps in tandem with Israel.

"We're not expecting that the Israelis do something for nothing," a senior State Department official told The Jerusalem Post, following Monday's meeting between US Middle East envoy George Mitchell and Defense Minister Ehud Barak, which failed to fully bridge the differences concerning settlements.

The official, who is familiar with Mitchell's thinking, gave a wide range of measures the administration was pressing the Arab states to take to reignite the peace process and reassure Israel its demands were not one-sided.

The gestures being proposed include Arab leaders taking trips to Jerusalem as well as receiving Israeli leaders in Arab capitals; Arab countries opening interest offices and increasing trade ties with the Jewish state; Arab states allowing over-flights of Israeli aircraft, which would cut down on passengers' travel time; and joint Israeli-Arab sponsorship of cultural and humanitarian projects.

Diplomatic sources noted that they were focusing these normalization efforts on North African and Gulf states they believe most amenable to improved ties with Israel, as opposed to Saudi Arabia, seen as the custodian of Islam, whose prestige and influence in the region could ultimately prove key to sealing any deal with the Palestinians.

While there is little expectation that Saudi Arabia would take such steps at this time, the sources said, the idea was that Riyadh wouldn't prevent others from making such gestures; in other words, they want to "prevent the Saudis from being hostile" and using their privileged role to sabotage the nascent peace efforts.

In that vein, the administration has focused on Morocco and Tunisia in North Africa, countries which had ties with Israel that were broken off during the early months of the intifada and never restored, and Qatar and Oman, with whom Israel has had some official relations in the past, and the United Arab Emirates.

One diplomatic official described Morocco as being in the category of "low-hanging fruit" because of its relatively moderate government and previous relationship with Israel.

As part of the American effort to coax steps from Arab states, perhaps prodding Morocco taking a leadership role, US President Barack Obama sent a letter to Morocco's King Muhammad VI this past weekend saying he hoped Morocco would "be a leader in bridging gaps between Israel and the Arab world."

According to the letter, which the Moroccans made public, Obama reiterated that Israel had to "stop settlements, dismantle outposts, and remove roadblocks," while saying the Palestinians needed to continue "to build up their security forces to confront terrorism, ending incitement, and reforming their institutions to build a Palestinian state."

While the issue of settlements was a key part of the meeting between Mitchell and Barak, both sides said other issues, including those alluded to in Obama's letter, played a role in the conversation.

The US would like to reach a point where all sides were ready to announce that they would be taking major steps on these and related issues together.

"Our expectation is that everyone is in this together and that they have to take steps together," the State Department official said.

He indicated that one potential format for a such an announcement would be an international conference, though a more low-key form of dissemination, such as press reports or diplomatic cables, could also suffice.

However, the idea of an international conference to launch a renewed and reinvigorated diplomatic process, which has been bandied about for months, has not been grasped too enthusiastically by Israel because of a lack of clarity as to what the content of such a conference would be.

In the meantime, both sides reported making inroads during the recent Mitchell-Barak meeting in London.

"We've been making progress. It's not overnight progress. We're going to continue to have conversations not just with Israel, but with the Palestinians and Arab states across the region," the official said.

Still, he stressed that when it came to the settlement issue, "Our position hasn't changed at all."

The US has been calling for a stop to all settlement activity, including natural growth, as specified in the road map peace plan. Israel, however, has maintained that such a total freeze wouldn't be possible if normal life were to continue in these communities, and have reportedly offered a few-months-long temporary freeze as a compromise.

There is a possibility that a bridging formula could be found whereby Israel's temporary freeze is accepted under the rubric of restarting talks that include final status issues, of which settlements is one.

Meanwhile, Defense Minister Ehud Barak briefed Prime Minister Binyamin Netanyahu Tuesday along with the inner cabinet, which includes Foreign Minister Avigdor Lieberman and ministers Dan Meridor, Benny Begin and Moshe Ya'alon, on his talks with Mitchell.

While there was speculation that Mitchell will come to Israel next week and meet with Netanyahu, nothing has yet been announced or formalized.

Mitchell has also held meetings with several Arab officials, more in number and frequency than his parleys with Israel, according to his office, in an effort to revive the incipient ties that developed between Israel and more moderate Muslim states during the Oslo process in the 1990s.

Following the signing of the Oslo Accords in 1993, Israel developed tentative relations with some of the Persian Gulf states, opening trade offices in Qatar and Oman in 1996, and also developing trade ties with Morocco and Tunisia.

But within months of the outbreak of Palestinian violence in September 2000, Oman, Morocco and Tunisia cut ties. Israel's interest section in Qatar remained open, but at very low level and out of the public eye. In addition, both Egypt and Jordan recalled their ambassadors.

While Egypt and Jordan eventually returned their envoys, the ties with the other Arab countries were never restored, something the United States would like to rectify.

http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1246443747311&pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull
Revenir en haut Aller en bas
big boss
Lieutenant
Lieutenant


messages : 755
Inscrit le : 03/04/2008
Localisation : Casablanca, Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Mer 8 Juil 2009 - 15:53

Citation :
en tout cas,le Maroc est appelé plus que jamais a jouer un role important,reste a savoir si on saisit l´opportunité ou pas.

Est comment on vas faire avec la rue ? On auras 50% d'analphabètes qui ne connaissent rien au dossier et qui sont alimenter par la haine des "Iahouds" et influencer par les islamistes qui ne voient pas que les intérêts suprême de la patrie passent avant tout , faire des manifs de très grande envergure en direct a aljazeera !

Et on donneras une occasion en or pour Al Adl Wa Al Ihssane de déstabiliser la nation et la monarchie, on auras droit a Alquaida qui appelleras tous les moudjahidines du monde a de détruire le Maroc qui deviendra l'ennemie number one . Notre drapeau brulé dans toutes les capitales arabes.... Rolling Eyes

Mais bon l'opinion hypocrite arabe on s'en fous , si on peut faire acceptez a la notre la normalisation avec Israel on pourras être tranquille.


Dernière édition par big boss le Mer 8 Juil 2009 - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://far-maroc.forumpro.fr/
Northrop
General de Division
General de Division


messages : 4518
Inscrit le : 29/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Mer 8 Juil 2009 - 16:11

En tous cas si tous les pays arabes reconnaissent israel sortiront de la m**** est seront enfin devvelopé sans boycott ou quoi..

ils auraient du le faire des le depart au lieu de les ataquer...en plus la palestine auré été plus grande(frontieres de 1947) que celle d'acuellement (cisjordanie et gaza).. Mad

_________________

الله الوطن الملك
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Mer 8 Juil 2009 - 18:14

big boss a écrit:
Citation :
en tout cas,le Maroc est appelé plus que jamais a jouer un role important,reste a savoir si on saisit l´opportunité ou pas.

Est comment on vas faire avec la rue ? On auras 50% d'analphabètes qui ne connaissent rien au dossier et qui sont alimenter par la haine des "Iahouds" et influencer par les islamistes qui ne voient pas que les intérêts suprême du la patrie passent avant tout , faire des manifs de très grande envergure en direct a aljazeera !

Et on donneras une occasion en or pour Al Adl Wa Al Ihssane de déstabiliser la nation et la monarchie, on auras droit a Alquaida qui appelleras tous les moudjahidines du monde a de détruire le Maroc qui deviendra l'ennemie number one . Notre drapeau brulé dans toutes les capitales arabes.... Rolling Eyes

Mais bon l'opinion hypocrite arabe on s'en fous , si on peut faire acceptez a la notre la normalisation avec Israel on pourras être tranquille.

ce vieu fou de cheikh yassin n'est plus que l'ombre de lui même ! et pour préciser ce n'est même pas un islamiste, c'est un soufiste, ses disciples le venerent comme s'il était un dieu....
le PJD quant à eux! ne refuseront pas un acte susceptible de renforcer la place du royaume! n'oubliez pas que saad al othmani fut accueillit par bush!et le soutien montré par l'ambassadeur américain aux islamistes lors des dernières éléctions législatvies, de surcroit le PJD à l'instar de tous les groupes islamistes du monde arabe, qui croient en le jeu démocratique, ont besoin du soutien US, pour que leur régimes respectifs cessent de les encercler
le roi doit lancer une dynamique pareille à celle du projet d'autonomie, consulter les partis et la société civile! je penses que cela a de sérieuse chances de marcher il faut juste avoir de l'audace
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Mer 8 Juil 2009 - 21:00

Le secret pour réussir une telle démarche...la création d'emploi Idea
Je m'explique. Des entreprises israéliennes promettent de s'installer au Maroc est d'y créer quelques centaines d'emplois. L'information est diffusée d'abord par le téléphone arabe, ensuite confirmée officiellement. Aprés on laisse aux chômeurs le soin de débattre avec les islamistes sur ce sujet Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
TooNs
Capitaine
Capitaine


messages : 981
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : Lebhira, Medina de Rabat
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Mer 8 Juil 2009 - 21:18

Samyadams a écrit:
Le secret pour réussir une telle démarche...la création d'emploi Idea
Je m'explique. Des entreprises israéliennes promettent de s'installer au Maroc est d'y créer quelques centaines d'emplois. L'information est diffusée d'abord par le téléphone arabe, ensuite confirmée officiellement. Aprés on laisse aux chômeurs le soin de débattre avec les islamistes sur ce sujet Twisted Evil
Pas trop faisable... les chomeurs b'rasshom la moitié c'des islamistes qui preferent faire crever tout le peuple á cause d'un conflit qui se passe á 4000 bornes...
Revenir en haut Aller en bas
Samyadams
Administrateur
Administrateur


messages : 7057
Inscrit le : 14/08/2008
Localisation : Rabat Maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Mer 8 Juil 2009 - 21:32

Quand Israël a ouvert un bureau de liaison à Rabat, il a fallu mobiliser pas mal de policiers pour sécuriser l'endroit, non contre les terroristes, mais pour faire face à un afflux massif de jeunes voulant aller travailler en Israël Twisted Evil Il y a même des prostituées qui sont prêtes à graisser la patte pour pouvoir aller faire le tapin à Tel Aviv Rolling Eyes
C'est vrai que les Marocains ne pensent pas tous de la même manière, mais généralement ils sont plus motivés par un meilleur niveau de vie qu'ils ne sont devots. Nombre d'islamistes chômeurs dont tu parles, TooNs, n'hésiteront pas à se raser la barbe s'il le faut pour travailler pour un "Ihoudi". Il leur faut seulement être sûrs qu'ils ne vont pas se faire rouler, en donnant sans reçevoir Wink
Revenir en haut Aller en bas
said
Lieutenant
Lieutenant


messages : 744
Inscrit le : 29/12/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Jeu 9 Juil 2009 - 1:19

reconnaitre Israel ne sert strictement à rien économiquement et ca serait un suicide politique (je vous epargne le coté solidarité islamique qui pour certains ici ne compte pas). La normalisation doit etre accordé seulement en echange des territoires de 1967. c est pas compliqué
Revenir en haut Aller en bas
TooNs
Capitaine
Capitaine


messages : 981
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : Lebhira, Medina de Rabat
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Jeu 9 Juil 2009 - 1:35

said a écrit:
reconnaitre Israel ne sert strictement à rien économiquement
C'est une blague?

said a écrit:
et ca serait un suicide politique
De quel coté? Tu pourrais développer?

said a écrit:
(je vous epargne le coté solidarité islamique qui pour certains ici ne compte pas)
Effectivement, je suis marocain avant tout...

said a écrit:
. La normalisation doit etre accordé seulement en echange des territoires de 1967. c est pas compliqué
En quoi cela concerne le Maroc?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Jeu 9 Juil 2009 - 1:41

venant d´un fan du hamas c´est normal
Revenir en haut Aller en bas
lemay
Commandant
Commandant


messages : 1055
Inscrit le : 02/05/2007
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Jeu 9 Juil 2009 - 2:03

bien dit mon marechal
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Jeu 9 Juil 2009 - 3:22

A lire attentivement!!! ils résument tout Wink

Citation :
How much will Morocco's king help diplomatic process?

Days after US President Barack Obama sent a letter to Morocco's King Muhammad VI urging the moderate North African nation to "be a leader in bridging gaps between Israel and the Arab world," international experts on Moroccan-Israeli relations differed on the likelihood of a positive response from Muhammad's government in the coming weeks.

"There is no doubt that Morocco will now send signals sooner than we think," Dr. Alon Ben-Meir, a senior fellow and Middle East expert at the World Policy Institute in New York, said on Wednesday. "And the Netanyahu government would be delighted if this would happen. Netanyahu wants to talk, wants to have relationship with the Arab states. Obama knows that Netanyahu is looking for a clear signal, and a tangible shift in Arab policy."
Morocco has historically maintained a constructive relationship with Israel, and is a prime candidate to take the lead in Arab-Israeli negotiations.
"Morocco was one of the first Arab countries that established contact with Israelis," Ben-Meir said. "King Hassan, the father of the current king, has met with every Israeli leader over the years. The tradition has continued to this day."
Sociology and anthropology professor Yoram Bilu of the Hebrew University agreed that Morocco's historical ties to Israel bode well for future relations, adding that Morocco was home to the largest Jewish community in the Middle East until the establishment of State of Israel.
"There was a very long history of peaceful coexistence between the [Muslim and Jewish] communities," Bilu said. "The balance was broken during the 20th century because of the French. The Jews were seen as pro-France during clashes between Moroccan nationalists and the French colonial regime. Until the '50s, the Jews were [considered] the oldest religious community in Morocco and were considered an integral part of the Moroccan community."
Even today, Jews living in Morocco are allowed to serve in the IDF, Bilu said. He estimated there are 6,000 Jews living in Morocco today, who hold a lot of political clout.
"They are many powerful, rich families," he said. "And they are represented in positions of power and are very close to the king. The king has traditionally always trusted his Jewish subjects throughout modern Moroccan history."
Dr. Daniel Zisenwine, a research fellow at the Moshe Dayan Center for Middle Eastern and North African Studies at Tel Aviv University, offered a different perspective.
"The Moroccan government, certainly under King Muhammad's reign, has been cautious and reluctant to actively pursue or renew its open, public contacts with Israel," Zisenwine said.
"The Moroccan government is currently focused on domestic issues, and since Muhammad's succession to power in 1999, there has been a noticeable retreat from the active involvement in regional diplomacy which was certainly evident in his father's rule... Obama's letter is part of an American effort to revive that involvement. I don't see much enthusiasm on Morocco's part."
Zisenwine said Morocco already has strong ties to the United States and other Western nations, and does not really need the positive gains that contact with Israel would bring in the international arena.
"King Muhammad appears to be more cautious than his father was," Zisenwine said. "He doesn't appear to be the type of leader who is going to jump in the water and lead."
Though Zisenwine acknowledged Morocco's history of warm relations with the Jewish community, he also noted that Moroccans did stage solidarity rallies with the Palestinians during the recent Operation Cast Lead against Hamas in Gaza.
"The new generation in Morocco feels less of a connection to the Jewish community," he said. "Warm sentiments did exist, but they seem to be on the wane."
http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1246443758024&pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Jeu 9 Juil 2009 - 13:53

TooNs a écrit:

said a écrit:
. La normalisation doit etre accordé seulement en echange des territoires de 1967. c est pas compliqué
En quoi cela concerne le Maroc?

Almasjid AL Aqsa, le reste au diable!
on parle tous avec enthousiame de la culture judéo-marocaine que j'apprécie bcp aussi, donc il ne faut oublier que la composante islam fait aussi partie de notre héritage culturel.
si pour certains cet argument (islam) n'est pas valable, tout l'argumentaire de culture judéo-marocaine tombe à l'eau aussi, car c'est le seul lien qui reste entre nous et les marocains d'israel.
Revenir en haut Aller en bas
TooNs
Capitaine
Capitaine


messages : 981
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : Lebhira, Medina de Rabat
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Jeu 9 Juil 2009 - 16:50

Raptor a écrit:
Almasjid AL Aqsa, le reste au diable!
Pour cela il faut négocier, et non pas jouer á l'autruche. Pour négocier il faut 2 parties et non pas une réélle et une virtuelle. (...)


Raptor a écrit:
si pour certains cet argument (islam) n'est pas valable, tout l'argumentaire de culture judéo-marocaine tombe à l'eau aussi, car c'est le seul lien qui reste entre nous et les marocains d'israel.
Négatif
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Jeu 9 Juil 2009 - 17:52

je suis originaire d'Essaouira! mes parents ont grandi avec des juifs ! ils étaient voisins ils se partagaient tout, je connais des tats de souiris qui sont parti bosser à Israel, les marocains de laba les ont accueilli à bras ouvert...
tout ce que je sais moi d'eux ! c'est ce qu'on m'a raconté ! les nouvelles générations ignorent tout de cette communauté, mes livres d'histoires à l'école ne m'en ont pas parlé... Neutral et ça c'est un gros problème, au moins j'en ai eu l'habitude de voir depuis l'enfance, lors de leurs fameux "moussem", et j'ai eu l'occasion de parler plusieurs fois à azoulay qui se promene sans protection dans les remparts d'Essaouira; je n'aurai point de difficultés à tolérer une présence juive ce qui n'est pas le cas de la pluspart des marocains...
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur


messages : 9333
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Jeu 9 Juil 2009 - 18:14

big boss a écrit:
Citation :
en tout cas,le Maroc est appelé plus que jamais a jouer un role important,reste a savoir si on saisit l´opportunité ou pas.

Est comment on vas faire avec la rue ? On auras 50% d'analphabètes qui ne connaissent rien au dossier et qui sont alimenter par la haine des "Iahouds" et influencer par les islamistes qui ne voient pas que les intérêts suprême de la patrie passent avant tout , faire des manifs de très grande envergure en direct a aljazeera !

Et on donneras une occasion en or pour Al Adl Wa Al Ihssane de déstabiliser la nation et la monarchie, on auras droit a Alquaida qui appelleras tous les moudjahidines du monde a de détruire le Maroc qui deviendra l'ennemie number one . Notre drapeau brulé dans toutes les capitales arabes.... Rolling Eyes

Mais bon l'opinion hypocrite arabe on s'en fous , si on peut faire acceptez a la notre la normalisation avec Israel on pourras être tranquille.

Salut Big boss,

Ceux qui veulent du mal au maroc (islamistes, al quaida), n'ont pas besoin de ça pour nous mener la vie dure. simple constat : quand le maroc etait très impliqué diplomatiquement dans le conflit du MO, pas un seul attentat ou menace, maintenant que c'est morocco first, on eu droit a des vagues d'attentats...tu sais très bien que certains nous deteste par principe, donc faisons fi...

De plus quand hassan 2 avait reçu shimon peres, il y a eu quelques cris, mais rien de plus. N'etant pas une partie interessée, notre médiation serait bien reçu et nous conforterait auprès des autres pays, notamment US, comme un pays ouvert sur les solutions diplomatique (ndlr sahara....). Ca peut être un double, meme si ça n'est pas notre objectif premier. Comme tout marocain, je suis egalement attaché à la cause palestinienne, et leur apporter notre aide dans le recouvrement de leurs droits, me parait au contraire une démarche propre a pieger les islamistes tenter de souffler sur les braises.
Si les palestiniens accepte notre médiation, rien à foutre de ce disent les autres, dont souvent le seul objectif est d'exploiter en interne de ce conflit.
Par contre j'ai bien peur que notre diplomatie ne saisisse pas cette occasion et c'est là qu'un hassan 2 me manque.

Hors du maroc, l'un des rares lieux, ou des prières ont été dites lors de la mort de hassan (layrahmou), assez bizarrement, furent des synagogues israelienne...
Nota: ça fait 40 ans qu'israel insiste pour recevoir le roi du maroc et nombre de leurs rues portent les noms de nos souverains, et mohamed V a des chances d'être inscrit par israel comme (juste parmi les justes), bref autant d'éléments qui nous place dans une meilleurs position que n'importe quel pays arabe. Et pour les médisants, il faut juste leur rappeler que nos soldats ont consentis un sacrifice rare pour la cause arabe, et contre israel (et qu'en retour nous n'avons souvent eu que mépris...).
Mais surtout, se rappeler que le conflit est politique et non religieux.

PGM
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Jeu 9 Juil 2009 - 22:45

FAMAS a écrit:
A lire attentivement!!! ils résument tout Wink

Citation :
How much will Morocco's king help diplomatic process?

Days after US President Barack Obama sent a letter to Morocco's King Muhammad VI urging the moderate North African nation to "be a leader in bridging gaps between Israel and the Arab world," international experts on Moroccan-Israeli relations differed on the likelihood of a positive response from Muhammad's government in the coming weeks.

"There is no doubt that Morocco will now send signals sooner than we think," Dr. Alon Ben-Meir, a senior fellow and Middle East expert at the World Policy Institute in New York, said on Wednesday. "And the Netanyahu government would be delighted if this would happen. Netanyahu wants to talk, wants to have relationship with the Arab states. Obama knows that Netanyahu is looking for a clear signal, and a tangible shift in Arab policy."
Morocco has historically maintained a constructive relationship with Israel, and is a prime candidate to take the lead in Arab-Israeli negotiations.
"Morocco was one of the first Arab countries that established contact with Israelis," Ben-Meir said. "King Hassan, the father of the current king, has met with every Israeli leader over the years. The tradition has continued to this day."
Sociology and anthropology professor Yoram Bilu of the Hebrew University agreed that Morocco's historical ties to Israel bode well for future relations, adding that Morocco was home to the largest Jewish community in the Middle East until the establishment of State of Israel.
"There was a very long history of peaceful coexistence between the [Muslim and Jewish] communities," Bilu said. "The balance was broken during the 20th century because of the French. The Jews were seen as pro-France during clashes between Moroccan nationalists and the French colonial regime. Until the '50s, the Jews were [considered] the oldest religious community in Morocco and were considered an integral part of the Moroccan community."
Even today, Jews living in Morocco are allowed to serve in the IDF, Bilu said. He estimated there are 6,000 Jews living in Morocco today, who hold a lot of political clout.
"They are many powerful, rich families," he said. "And they are represented in positions of power and are very close to the king. The king has traditionally always trusted his Jewish subjects throughout modern Moroccan history."
Dr. Daniel Zisenwine, a research fellow at the Moshe Dayan Center for Middle Eastern and North African Studies at Tel Aviv University, offered a different perspective.
"The Moroccan government, certainly under King Muhammad's reign, has been cautious and reluctant to actively pursue or renew its open, public contacts with Israel," Zisenwine said.
"The Moroccan government is currently focused on domestic issues, and since Muhammad's succession to power in 1999, there has been a noticeable retreat from the active involvement in regional diplomacy which was certainly evident in his father's rule... Obama's letter is part of an American effort to revive that involvement. I don't see much enthusiasm on Morocco's part."
Zisenwine said Morocco already has strong ties to the United States and other Western nations, and does not really need the positive gains that contact with Israel would bring in the international arena.
"King Muhammad appears to be more cautious than his father was," Zisenwine said. "He doesn't appear to be the type of leader who is going to jump in the water and lead."
Though Zisenwine acknowledged Morocco's history of warm relations with the Jewish community, he also noted that Moroccans did stage solidarity rallies with the Palestinians during the recent Operation Cast Lead against Hamas in Gaza.
"The new generation in Morocco feels less of a connection to the Jewish community," he said. "Warm sentiments did exist, but they seem to be on the wane."
http://www.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1246443758024&pagename=JPost%2FJPArticle%2FShowFull

je trouves la 3ème position d'un certain "Dr. Daniel Zisenwine", très réaliste!
selon lui Mohamed 6, n'est pas très impliqué en moyen orient comme l'était son père, il se contente des affaires économiques de son pays et il reste loin des maux de cette région; toujours selon lui, le Maroc dispose déjà de relations solides avec l'occident, et une reconnaissance d'Israel ne va rien lui ajouter de concret, donc il resterait à savoir qu'est ce qu'on est près à nous donner comme contre-partie d'une telle reconnaissance, telle est la question !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Ven 10 Juil 2009 - 2:14

Citation :
In 1986, then-King Hassan II took the daring step of inviting then-Israeli Prime Minister Peres for talks, becoming only the second Arab leader to host an Israeli leader. Following the September 1993 signing of the Israeli-Palestinian Declaration of Principles, Morocco accelerated its economic ties and political contacts with Israel. In September 1994, Morocco and Israel announced the opening of bilateral liaison offices. These offices were closed in 2000 following sustained Israeli-Palestinian violence, but Moroccan-Israeli diplomatic contacts continue.
http://www.state.gov/r/pa/ei/bgn/5431.htm
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Ven 10 Juil 2009 - 2:24

Citation :
MOROCCO TO WIDEN LINKS WITH ISRAEL
By ELAINE SCIOLINO,
Published: Monday, December 13, 1993

King Hassan of Morocco has decided to broaden his country's economic cooperation with Israel in a major step toward the eventual normalization of relations, senior Clinton Administration officials say.
The King told Secretary of State Warren Christopher in a meeting in Rabat on Friday night about a package of agreements he has reached with Israel that would begin in the "immediate" future, the officials said. An announcement of at least some of the measures is expected on Monday.
The package, officials said, includes these points:
*El Al airline of Israel and Morocco's national carrier, Royal Air Maroc, have reached agreement on flights between the two countries. The agreement is expected to increase the number of tourists traveling from one country to the other from about 10,000 to 100,000 within a year, a senior official said. There are about 650,000 Jews of Moroccan descent who live in Israel; about 8,000 Jews live in Morocco. The flights will not be direct, but will go through Spain.
*Morocco and Israel will open direct telephone and mail links.
*Morocco has authorized visits of religious leaders and businessmen between the countries. Morocco and Israel are poised to announce that Israel's two Chief Rabbis will travel to Morocco, a symbolic gesture that is expected to have political and religious resonance in Israel and among Jews around the world.
*The two countries will set up joint banking arrangements that could pave the way for bank transactions and increased trade. Last week, a delegation from Bank Leumi of Israel was in Morocco to discuss ways of operating there.
*On the political level, Moroccan and Israeli officials are expected to increase the frequency and the level of direct contacts, although in the beginning at least, those will be limited to economic and financial exchanges. Host for Peace Talks
Morocco will also serve as host of peace talks on economic and other issues by heads of the Israeli, Jordanian and Palestinian delegations in the first three months of next year.
King Hassan did not tell Mr. Christopher if or when his country would move toward establishing diplomatic relations with Israel, American officials said.
The King, who relies on a number of Jewish advisers and is proud of his country's tolerance toward Jews, is said to favor diplomatic recognition of Israel. Such a move move could bring extraordinary economic and diplomatic benefits to his country, which with its cheap labor, proximity to Europe and fast-growing population is ready for foreign investment.
But the King, who survived two assassination attempts in the 1970's, has no desire to fuel Arab nationalism or Islamic militancy is his country, and is unwilling to move too quickly. Although he believes that he has a special role to play in linking the Arab world and Israel, he does not want to be seen as betraying Arab claims to Jerusalem. Rabin Thanked Hassan
On his way home from Israel after signing a peace accord with the Palestine Liberation Organization in Washington in September, Prime Minister Yitzhak Rabin of Israel stopped in Morocco to thank King Hassan for helping in the peace negotiations.
The two men, and a number of their ministers, keep in contact by phone, despite the official absence at the moment of direct phone links, a senior Administration official said.
Except for Egypt, which made peace with Israel in 1979, Morocco historically has been the leading Arab country to reach out to Israel. Since the 1973 Arab-Israeli war, Israeli and Arab officials have used Morocco as a site for secret meetings.
Israeli officials often traveled to Morocco to prepare for the visit to Jerusalem in 1977 of Anwar el-Sadat, then the President of Egypt. Mr. Rabin secretly visited Morocco in October 1976, and Foreign Minister Shimon Peres paid two secret visits to the King in 1978 and 1981, before visiting publicly, as Israeli Prime Minister, in 1986.
In the last few years, Morocco and Israel have quietly expanded their trade, despite an Arab boycott that prohibits trade with Israel. Administration officials said trade between Morocco and Israel is expected to double next year.
But Israeli officials have no desire to push the King too quickly, and the words of Mr. Peres on the day that Mr. Rabin met the King are widely shared in the Israeli Government. "There must be a certain gradual approach in this development," Mr. Peres said.
King Hassan has gradually moved more and more into the role of a conciliator between Israel and the rest of the Arab world, a role that he told Mr. Christopher he feels comfortable with.
The King also pledged to Mr. Christopher that he would continue to urge King Fahd of Saudi Arabia, with whom Morocco has excellent relations, to ease the Arab boycott. The Moroccan King is also trying to persuade Tunisian leaders to follow his lead with Israel.
http://www.nytimes.com/1993/12/13/world/morocco-to-widen-links-with-israel.html
Revenir en haut Aller en bas
TooNs
Capitaine
Capitaine


messages : 981
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : Lebhira, Medina de Rabat
Nationalité : maroc-espagne

MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Ven 10 Juil 2009 - 17:23

said a écrit:
Yakuza a écrit:
venant d´un fan du hamas c´est normal

a ton grand regret je prefere est comme tu le dis "fan" du hamas que de tsahal
Dommage... certains preferent etre du coté du peuple palestinien tout en gardant en tete qu'ils sont marocains avant tout... d'autres preferent etre du coté d'un mouvement terroriste et se sentent plus proches d'un musulman afghan que d'un juif marocain... á ces derniers moi je leur dis: Personne ne vous retient au Maroc!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Ven 10 Juil 2009 - 18:13

Yasser arafat, pourtant n'a jamais laissé tomber son kalash, le principal point de divergence maintenant entre Fath et hamas, c'est le rejet de la lutte armée
Hamas n'a jamais commis d'attentas en France ou en amérique, ils font de la résistance légitime ! revenez en arrière, pour voir comment agissait la résistance marocaine, ou celle française contre les nazies! les résistants français ont liquidé 10.000 taupes français de sang froid! ne soyez pas extreme les gars, j'ai l'impression d'écouter bush parler...
oui on veut reconnaitre Israel, et rendre droit à notre communauté juive, mais on ne peut priver les gens du droit de résister à l'occupation Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
tomcat
Sous lieutenant
Sous lieutenant


messages : 682
Inscrit le : 16/04/2008
Localisation : far-maroc.forumpro.fr
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Ven 10 Juil 2009 - 18:25

reconnaitre israel ou pas ne va rien changer dans l`affaire palestinienne, premierement israel n`a pas besoin qu`on la reconnait pour exister et deuxiement notre poids politique et de l`ordre du neon pour pouvoir faire un poids. quoi que le fait d`avoir des relations directes et ouvertes avec l`etat hebreu pourra nous servir pour jouer un role de mediateur et donner un peu de repos au peuple palestinien et ca pourrait etre un element declencheur pour que d`autres pays nous suivent ce qui est la seule facon pour etablir la paix dans la region.et pour ne pas s`eloigner de sujet du topic qui est le maroc et pas la palestine. le fait de jouer ce role pourra servira les interets du royaume et avoir encore plus de poids dans le monde, le monde musulman y compris. ca pourrait aussi ouvrir beaucoup de portes pour le maroc chez les occidentaux parce que si la palestine est occupee bain le maroc aussi il l`est et avec d4autres problemes les deux enclaves le sud l`est et je ne veux pas parler de certaines iles, c`est des terres musulmanes aussi est ce que quelqu`un en parle pas ca . pire encore c`est ces pays musulmans qui nous ont frappe par derriere .
tout le maroc connait a propos des relations au dessous des tables qu`a le maroc avec israel le fait de les officialiser ne va rien provoquer de dangereux quelques manifes et a l`arriver de la coupe du monde tout le monde oublira. d`ailleurs c`est pour ca qu`il y a des derigeants pour prendre des decisions difficiles juger interessantes
Et si on a peur de ne pas etre de bon musulmans bain rassurer vous on ne fait rien du tout de toute facon ca sera au moins une action plus courageuse que le fait d`envoyer du lait et des medicaments en supliant israel de laisser nos avions se poser
pour ceux qui disent qu`il y a mieux a faire prenez l`avion pour l`egypte essayez de traverser les frontieres et allez vous battre au moins la vous serez plus credibles
ps. il y a deja un topic qui traite le sujet

_________________
"THERE ARE 360 DEGREES, SO WHY STICK TO ONE?"
ZAHA HADID
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Ven 10 Juil 2009 - 18:30

reconnaitre Israel c'est du "intérêt" marocain pas plus et sans mélanger les choses, le rôle de médiation les egyptiens le font déjà et ils voudront pas nous laisser y fourrer notre nez, de plus on s'en fou, la reconnaissance d'Israel ne va pas nous empecher de soutenir les palestiniens politiquement
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications   Aujourd'hui à 21:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Reconnaissance d'Israel: enjeux et implications
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 16Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» ENVIRONNEMENT - 2010, l'année de la biodiversité : quels enjeux ?
» Articles, reportages etc... sur les enjeux actuels
» Liberté-Justice : les grands enjeux des politiques européenn
» Le conflit en RDC expliqué (genèse, enjeux, crimes, responsabilités)
» Conflit israélo-palestinien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Diversités :: Infos et Nouvelles Nationales-
Sauter vers: