Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Légion étrangère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Lun 6 Juil 2015 - 17:01

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Lun 6 Juil 2015 - 17:15

Citation :
Légion Étrangère- 3e REI Guyane



PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Mar 7 Juil 2015 - 17:28

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Lun 13 Juil 2015 - 15:22

Citation :
lundi 13 juillet 2015
 
On a retrouvé la 5e compagnie



Le ministre de la Défense sera dans quelques jours dans les Bouches-du-Rhône pour rencontrer le commandement de la Légion Etrangère à Aubagne. L'objet principal de ce déplacement, qui n'est pas encore annoncé, est de voir de ses yeux comment la Légion met en musique l'augmentation de ses effectifs, rendue possible par l'actualisation de la LPM.

La Légion devrait pouvoir recruter cette année 1700 légionnaires, au lieu des 1.000 habituels. Concrètement, le 2e REI devrait par exemple recréer sa 5e compagnie... dissoute il y a quelques mois
.
Comme ce blog l'a aussi expliqué, des annonces pourraient venir éclairer, dans quelques heures, la répartition de ces postes, notamment au bénéfice de la 13e DBLE.

Ce blog avait relaté que le ministre doit également tenir cette semaine un COMEX (comité exécutif) portant sur la non-cession de certaines emprises parisiennes, afin d'éviter le mal-logement des soldats de Sentinelle, estimé actuellement par les services du GMP à un millier (sur 4000).

http://lemamouth.blogspot.fr/2015/07/on-retrouve-la-5e-compagnie.html  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Lun 13 Juil 2015 - 20:47

Citation :
lundi 13 juillet 2015
   
Un caporal honoraire et deux Français de plus



La Légion étrangère compte depuis ce midi un caporal honoraire de plus, venue rejoindre les 1200 déjà nommés : Marie-Laure Buisson est directrice
adjointe de la Fondation Véolia, et, après son année d’IHEDN, s’est rapprochée de la Légion, participant au financement de la course la Solidaire, la 4e RE.

Cette course permet de financer le soutien aux vétérans de la Légion.

Outre cette attribution, deux décrets de naturalisation ont été remis à deux légionnaires : Martin K.(1er RE) et Bikash K. (3e REI).


La CPL (H) Marie-Laure Buisson, tout juste entrée en Légion. (Photos JMT)


Le président du Sénat, qui accueille chaque année la prise d'armes de la Légion du 13 juillet, remet son décret de naturalisation au pionnier du 1er RE Martin K.

http://lemamouth.blogspot.fr/2015/07/un-caporal-honoraire-et-deux-francais.html#more  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Ven 31 Juil 2015 - 14:45

Citation :
La 13e DBLE comptera un millier d'hommes et va s'installer au Larzac




La 13e Demi-brigade de la Légion étrangère, celle de Narvik, de Bir-Hakeim, de Djibouti et des Emirats Arabes Unis, va regagner la France et monter en puissance.


L'information est désormais officielle. Elle a été donnée dans le cadre de la décision ministérielle de ce vendredi, après des semaines de (fausse) incertitude, de pourparlers délicats, de tergiversations sur l'opportunité politique d'une telle annonce...

Les quelque 70 légionnaires de la célèbre unité vont quitter les EAU (où un GTIA français sera déployé) et gagner le Larzac. En 2016, ils y seront rejoints par 390 autres légionnaires.

L'objectif est d'installer un régiment d'infanterie et son millier d'hommes sur le camp dont la superficie ne changera en rien et où les autorisations temporaires d'occupation ne seront pas remises en cause. Voilà qui devrait calmer les éventuelles velléités de certains opposants à la présence des militaires sur le plateau.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/07/30/la-13e-dble-comptera-un-millier-d-hommes-et-va-s-installer-a-14523.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Ven 31 Juil 2015 - 19:46

Citation :
vendredi 31 juillet 2015
 
Un outil central : le 4e RE



Déjà incontournable dans le système Légion, le 4e RE va l'être encore plus dans les mois qui viennent, pour pouvoir former 700 légionnaires de plus qu'à l'habitude, dont ceux qui formeront le format nouveau de la 13e DBLE, rapatriée au Larzac. Un défi de plus pour le nouveau chef de corps du 4e RE, le lieutenant-colonel Nicolas Dufour.

Le commandement de la Légion étrangère explique que ce niveau supplémentaire à former ne posera pas de problème particulier, les régiments opérationnels envoyant à la demande des cadres pour prendre en compte le surcroît d'instructeurs nécessaires à Castelnaudary.

Cette augmentation d'effectifs (1), qui consacre l'efficacité opérationnelle de la Légion, et de son système de sélection et de formation ne devrait pas poser de problème particulier de qualité : la Légion refusait déjà des candidats qu'elle aurait pu garder. Et le rayonnement sur un recrutement plus important que d'habitude va sans doute contribuer à lui apporter des volontaires en plus.
La manoeuvre globale pour l'armée de terre sera plus incertaine, alors qu'encore plus qu'avant, la contre-ingérence a son mot à dire sur les profils recrutés.

L'autre facteur compliquant pour l'armée de terre, c'est le recrutement de 500 fusiliers marins, et de 400 fusiliers commandos de l'air : des spécialités qui ne font pas Sentinelle, mais qui peuvent par contre générer des primes intéressantes. D'embarquement, pour les marins, ou d'opex, pour les fuscos.

(1) au 2e REI par exemple, une compagnie supplémentaire est créée : la 5e, celle qui avait été dissoute il y a quelques mois !

http://lemamouth.blogspot.fr/2015/07/un-outil-central-le-4e-re.html#more
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Mar 4 Aoû 2015 - 18:16

Citation :
FFCI : Campagne de tirs pour la compagnie d’infanterie à Lomo Nord




Du 24 au 28 juillet 2015, la compagnie d’infanterie des Forces Françaises en Côte d’Ivoire (FFCI) a effectué une campagne de tir sur les champs de tir situés dans la région de Lomo Nord.

Situé à trois heures de route au Nord d’Abidjan et s’étendant sur près de 130 km², le complexe de tir, permet, entre autres, de mettre en œuvre l’ensemble de l’armement d’une section d’infanterie motorisée (du 9mm à la roquette anti-char en passant par le calibre 12,7). La compagnie d’infanterie des FFCI armée par le 2e Régiment étranger d’infanterie a conduit ces tirs pendant les 4 jours, tout en poursuivant l’entraînement des sections.

Le temps fort de ce séjour a été un exercice de tir à balle réelle de niveau section accompagné d’une manœuvre dynamique en véhicule et à pied. Le cadre tactique de cet exercice était la reconnaissance par une section d’un fuseau de 2,5 km effectuée en 45 minutes. Cette restitution a permis de mesurer la progression des sections en ce qui concerne la qualité des tirs, la précision des ordres donnés et la qualité des compte rendus réalisés, tant au niveau des chefs de groupe, qu’au niveau du chef de section. Enfin, les mortiers 81 mm de la compagnie ont également pu s’exercer grâce à une série de tirs réalisée le dernier jour.

L’ensemble de ces tirs a permis de confirmer la pleine capacité opérationnelle de la compagnie d’infanterie des FFCI.

Les FFCI, créées le 1er janvier 2015, assurent la protection des ressortissants français et entretiennent la coopération militaire régionale, notamment bilatérale avec les Forces de la République de Côte d’Ivoire. Elles sont également en mesure d’appuyer les partenaires de la région, notamment l’ONUCI. En tant que base opérationnelle avancée, elles constituent le point d’appui principal de nos forces de présence sur la façade ouest-africaine, et sont un réservoir de force rapidement projetable en cas de crise dans la région.


PHOTOS:
 
http://www.ecpad.fr/ffci-campagne-de-tirs-pour-la-compagnie-dinfanterie-a-lomo-nord/?utm_content=bufferbcf4d&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Lun 31 Aoû 2015 - 18:02

Citation :
La nouvelle bataille du Larzac


Publié le 31/08/2015 à 08:11, Mis à jour le 31/08/2015 à 08:26

Défense - Armée


Le camp du Larzac.  



Pas un nuage à l'horizon ce samedi matin sur le Larzac. Le soleil écrase de sa chaleur ce vaste plateau du causse où file le ruban d'asphalte de l'A75, entre Hérault et Aveyron, qui conduit au célèbre viaduc de Millau; l'ouvrage de Norman Foster qui vient de fêter son 50 millionième véhicule. Le vent se lève, balaye cette étendue majestueuse devenue parc naturel régional. Le souffle chaud qui couche les herbes et plaque les cardabelles est aussi celui de l'Histoire. Les cités templières et hospitalières ont récemment été classées au patrimoine mondial de l'Unesco et attirent des touristes en quête d'authenticité.

Près de l'une d'elles, La Cavalerie, se trouve le plus petit camp militaire de France, mais aussi le plus célèbre. Il y a quarante ans, son extension avait fait se lever un vent de colère et de révolte sur le plateau, fédérant militants et paysans. L'extension stoppée par François Mitterrand en 1981 a ouvert une ère de cohabitation entre le camp de 3 000 hectares, devenu Centre d'entraînement de l'infanterie au tir opérationnel (Ceito), et la population. Un centre unique en Europe et un camp inédit en France où, entre deux tirs, chasseurs et cueilleurs de champignons peuvent pénétrer dans son enceinte et où les éleveurs sont autorisés à faire paître les brebis, dont le lait fera le roquefort.

Pas d'extension du camp

Mais le paisible plateau est redevenu agité depuis que fin juillet, on a appris la venue prochaine de la 13e demi-brigade de la Légion étrangère en remplacement du Ceito, amené à déménager au camp de Canjuers (Var). Cette arrivée, programmée l'année prochaine, électrise déjà le Sud-Aveyron.

Du côté des défenseurs de la Légion, on trouve les élus de tous bords qui se sont mobilisés dès le mois de mai auprès du ministère de la Défense pour que le Larzac soit choisi parmi d'autres possibilités, et qui comprennent mal la contestation. «Nous avons eu des garanties sur le maintien voire le rétrécissement du périmètre, sur les baux ruraux. Le comité de suivi entre l'armée, l'État, les élus, le Parc, etc. va porter un vrai projet d'intégration respectueux entre Millau, Saint-Affrique et les villages, qui aura un réel impact économique» assure Alain Fauconnier, maire PS de Saint-Affrique. «J'ai manifesté à l'époque contre l'extension mais je ne suis pas antimilitariste. Je peux comprendre le regard particulier, la sensibilité, mais le contexte a changé.»

Même son de cloche chez Alain Marc, sénateur LR : «Je n'arrive pas à comprendre pourquoi on peut être contre. La Légion a changé, ce ne sont pas des barbares. Il y a un véritable projet de territoire. L'État investira 40 M€ sur le camp, le Département entre 15 et 20 M€ pour les infrastructures périphériques : ce sera un bol d'oxygène pour le Sud-Aveyron, pour l'économie, la construction, l'écologie. Sans compter que la solde des légionnaires sera de 24 M€ par an, et le fonctionnement du camp amènera 2 M€ supplémentaires. Ce ne sera pas neutre».

Cette manne fait rêver les communes alentour. A La Cavalerie, au pied de remparts superbement restaurés, le jeune maire Bruno Ferrand, 30 ans, fourmille déjà de projets en attendant l'arrivée des légionnaires, une centaine d'abord, puis 400, puis 1 200 environ. «Nous sommes prêts à les accueillir avec leurs familles» assure l'élu sans étiquette, soulignant l'entente actuelle parfaite avec le camp, qui a donné lieu à une garderie et des activités communes. Nouveau gymnase, peut-être un nouveau collège et impact sur les commerces ont fini par emporter l'adhésion de l'élu. «Ceux qui s'opposent sont dans le souvenir. Moi je ne vois que du positif. La Légion aura un effet booster comme le viaduc de Millau». Les commerçants de La Cavalerie partagent ce sentiment. «C'est vraiment positif, une chance», explique le barman du café-restaurant le plus proche du camp. Au centre du village, une restauratrice est plus mesurée. «Je ne suis ni pour ni contre. On verra bien.»

Une autre idée du Larzac

Si l'arrivée de la Légion «recueillerait 95 % d'avis positifs en cas de consultation» selon le sénateur Marc, il n'en reste pas moins qu'elle ne fait pas l'unanimité. Le communiste millavois André Pérez, dénonce ainsi au nom du Front de gauche «un déni démocratique», le fait accompli et doute des retombées économiques promises. «Ségolène Royal est venue en juillet saluer le travail de mise en valeur qui est fait sur le Larzac. A aucun moment il n'a été question du camp. La décision de transférer la Légion n'a pas fait l'objet d'un débat démocratique avec la population», souligne Gilles Gesson, membre du collectif d'opposants qui s'est monté début août. Il dénonce lui aussi des «effets d'annonce» et des chiffres «largement surévalués.» «Puisque l'État va investir 40 M€, pourquoi cette somme n'est-elle pas utilisée ailleurs», s'étonne Jean-Louis Hamelle de la Fédération des grands causses.

Pour ces militants, le déménagement du Ceito aurait dû poser le débat d'un avenir civil du Larzac que jugent illusoire les défenseurs de la Légion… qui mettent en avant la modération de certains historiques du plateau, comme Léon Maillé, ou José Bové qui parle «d'affaire interne à l'armée.»

«Nous ne sommes peut-être qu'une centaine, mais nous nous sentons héritiers de ce qui s'est passé il y a quarante ans et d'une autre vision du Larzac», explique Mathieu Thelen, qui indique que le collectif qui se réunit ce soir prépare des actions «cré-actives» début septembre.

La nouvelle bataille du Larzac est sans doute moins frontale que celle des années 70, mais elle porte finalement en elle les deux identités contemporaines de ce causse si singulier : l'identité militaire qu'a apportée le camp depuis 1902 et l'identité pacifiste solidaire qui l'a fait connaître dans le monde entier.

Philippe Rioux


http://www.ladepeche.fr/article/2015/08/31/2167778-la-nouvelle-bataille-du-larzac.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Sam 5 Sep 2015 - 18:07

Citation :
3e Régiment étranger d'infanterie a ajouté 11 nouvelles photos.

Activité cohésion pour les officiers du 3e REI.
Les 27 et 28 août dernier, les officiers du 3 aux ordres du chef de corps, le colonel Jérôme RANSAN, ont participé à une activité de cohésion au Centre d’entrainement en forêt équatoriale (CEFE) à Régina.
Organisée par le capitaine Jean Thomas, à la demande du chef de corps et faisant suite au stage d’initiation à la vie en forêt équatoriale des officiers nouvellement arrivés au PAM, cette activité de cohésion a permis aux officiers du 3e REI de se retrouver tous ensemble dans la « Selva ».
Au cours de ces deux jours, les officiers du 3 ont notamment effectué un parcours collectif de brancardage, avant de partager un repas forêt, préparé principalement avec des mets cueillis et chassés par l’encadrement du CEFE.
Ils ont ensuite visité une exploitation aurifère sur les bords de la Mataroni avant de se retrouver en bivouac où les chants de tradition de la Légion étrangère se sont mêlés aux bruits de la forêt.

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Sam 12 Sep 2015 - 16:25

Citation :
Trois expositions annoncées au musée de la Légion étrangère




Du 18 septembre 2015 au 20 mars 2016, le Musée de la Légion étrangère d'Aubagne proposera une exposition consacrée aux insignes militaires de 1920 à nos jours. Deux expositions photographiques inédites la complèteront.



La première exposition propose aux petits et grands de découvrir ou redécouvrir la richesse symbolique des insignes de la Légion. À cette occasion, les visiteurs peuvent suivre le processus de création, du dessin originel jusqu’à la fabrication. Un parcours ludique vient éclairer le sens caché de ces objets, symboles d’appartenance et d’identité, reflets de l’histoire de la Légion et des légionnaires qui la composent.

La seconde est intitulée "Couvre-chefs"; elle est l'oeuvre des artistes Alain Le Borgne et Bernadette Genée. Ce prêt du Fonds régional d’art contemporain de Marseille lève un voile sur l’intimité des légionnaires d’aujourd’hui. Il est d’usage de personnaliser l’intérieur de son képi et d’y mettre un peu de sa vie…



Enfin, le musée présente des photographies d’Edouard Elias sur l’engagement des légionnaires en Centrafrique. Le photographe a suivi les légionnaires du 2e Régiment étranger d’infanterie. De cette expérience unique, il a rapporté des images d’une rare intensité et sélectionné 25 d’entre elles sous le titre "Un monde de fracture".

Pratique. Le musée est ouvert du mercredi au dimanche (jours fériés compris), de 10h à 12h et de 14h à 18h. Entrée gratuite et sans réservation. Tout public. Accès aux personnes à mobilité réduite

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/09/11/trois-expositions-en-cours-au-musee-de-la-legion-etrangere-14665.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Mer 16 Sep 2015 - 13:56

Citation :
3e Régiment étranger d'infanterie a ajouté 3 nouvelles photos.

A l’ occasion de la fête de l’indépendance, obtenue sur le Portugal le 7 septembre 1822, le 3e régiment étranger d’infanterie
(REI) a participé, les 6 et 7 septembre 2015, aux cérémonies militaires s’inscrivant dans le cadre de la fête nationale du Brésil.

Un élément du 3e REI a accompagné le général de division aérienne (GDA) DUPONT, commandant supérieur (COMSUP) des
Forces Armées en Guyane à Belém, siège du commandement - Nord en charge de toute la région amazonienne.

Simultanément, dans la ville de Macapa, capitale de l’Etat de l’Amapa, le colonel ALEXANDRE, commandant le 34e Batalhão
de Infanteria de Selva (BIS) a reçu son homologue français, le colonel RANSAN.



Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Jeu 17 Sep 2015 - 19:36

Citation :
France : les supérieurs d'un légionnaire mort à Djibouti devant la justice


AFP 17/09/2015


Le procès de quatre anciens membres de la Légion étrangère, prestigieuse unité militaire française, s'est ouvert jeudi à Paris pour déterminer leur degré de responsabilité dans la mort d'un camarade lors d'un exercice dans le désert aride de Djibouti en 2008.

La victime, Joszef Tvarusko (allias Matus Talas, de son nom de légionnaire), un Slovaque de 25 ans du 2e régiment étranger de parachutistes (REP), est mort le 5 mai 2008. Diagnostic: un "coup de chaleur", survenu au terme d'une longue journée de marche, après avoir reçu des coups, été laissé en plein soleil et privé d'eau en dépit de ses plaintes répétées.

Quatre de ses supérieurs sont poursuivis pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, commises en réunion". Tous ont été radiés de l'armée et encourent 20 ans de réclusion criminelle.
Sept ans après les faits, deux sont en fuite, et ils ne sont que deux dans le box des accusés: le lieutenant français Médéric Bertaud, 33 ans, et le caporal roumain Petru Sabin Suciu (allias Adrian Steanu), 31 ans.

Ils sont assis côte à côte, après avoir échangé une franche poignée de main. Grand, mince, le regard clair et précis, l'ancien caporal est devenu garagiste. Son ancien lieutenant, petit et dégarni, travaille dans la communication. Un mandat d'arrêt a été lancé fin 2008 contre les deux autres, le sergent chilien Omar Andrès Martinez et le caporal mexicain Wigberto Hernandez Canceco.

Le drame est survenu au deuxième jour de l'exercice "Bour Ougoul 2008". Il fait alors 38°, sans un souffle d'air: les légionnaires devaient progresser vers un pic rocheux et Tvarusko s'était plaint dès le matin de douleurs au genou.
Le Slovaque, considéré comme un élément faible voire tire-au-flanc par plusieurs camarades et l'encadrement, est poussé à continuer, reçoit des coups, voit sa gourde renversée et est contraint de rester au soleil pendant les pauses. Tvarusko s'écroule dans la dernière ascension, dans une pente à 70%. Son corps a alors atteint la température de 43°.

La juge d'instruction avait reconnu que le décès, dû à un "coup de chaleur", ne trouvait pas sa cause dans la déshydratation relative de Tvarusko, mais dans la prolongation d'un effort disproportionné par rapport à ses capacités. Les avocats des accusés reconnaissent des "erreurs d'appréciation", voire une "faute" de commandement, mais estiment que leurs clients n'ont rien à faire en prison. Le procès est prévu jusqu'au 25 septembre.

La Légion étrangère est une unité d'élite unique au monde de quelque 6.800 hommes relevant de l'armée de Terre française. Elle est formée quasi-totalement d'étrangers, sauf pour le commandement. Leur formation dure au moins six mois et comprend plusieurs séries de tests physiques et mentaux. Le légionnaire peut prétendre à la nationalité française après cinq ans de services, et même avant en cas de blessure.

http://www.lorientlejour.com/article/944815/france-les-superieurs-dun-legionnaire-mort-a-djibouti-devant-la-justice.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Mar 22 Sep 2015 - 23:27

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Mer 23 Sep 2015 - 18:45

Citation :
Institution des Invalides de la Légion Etrangère 1/2

Par Defense.gouv


#Légion #Fraternité
Institution des Invalides de la Légion Etrangère. Le 09 septembre 2015.
Installée depuis 1954 à Puyloubier (13) au domaine du capitaine Danjou, l’Institution des Invalides de la Légion Etrangère (IILE) a pour mission d’accueillir, d’héberger et d’administrer, de soigner et de réinsérer d’anciens légionnaires. Chaque année revient la période des vendanges. Pour s’occuper des 40 hectares de vignes de l’IILE, les pensionnaires en charge de l’atelier de production vinicole ont reçu l’aide de détachements du 1e REC, du 1e RE et du 1er REI. Retour en images sur la récolte du raisin qui sera utilisé à la fabrication du vin.


 
PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Mer 23 Sep 2015 - 23:14

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Mer 23 Sep 2015 - 23:22

Citation :
Légionnaire mort à Djibouti: les experts divisés sur la personnalité d'un accusé


Publié le 23/09/2015 à 18:50 | AFP



Narcissique et rigide, ou empathique et habité par le remord? Les experts sont apparus très divisés mercredi sur la personnalité de l'ex-lieutenant Bertaud, jugé pour avoir laissé mourir un de ses hommes lors d'un exercice à Djibouti en 2008.

L'ancien chef de section français Médéric Bertaud comparaît devant la cour d'assises de Paris avec l'ex-caporal roumain Petru-Sabin Suciu pour des "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, commises en réunion".

Le 5 mai 2008, Matus Talas, un jeune légionnaire de 25 ans en léger surpoids, considéré comme tire-au-flanc et "pas au niveau", a été laissé au soleil pendant des pauses, a reçu des coups et été privé d'eau. Il meurt en fin d'après-midi d'un "coup de chaleur", après avoir plusieurs fois demandé à être évacué.

Jeune officier considéré par ses supérieurs comme "à sa place" au 2e Régiment étranger parachutiste (REP) de la Légion étrangère, Médéric Bertaud a "une conscience morale développée", "souffre" et explicite un "remord", pour le psychiatre Yves Tyrode.

A la barre, l'ancien officier a reconnu une "faute de commandement" et regretté de ne pas avoir perçu la détresse de la victime, persuadé qu'elle simulait pour être évacuée.

Le psychiatre, qui ne relève "aucune violence" dans le comportement de l'accusé, décrit un jeune officier -- il a alors 25 ans -- se disant "pas à l'aise dans son poste de commandement".

"Il a en quelque sorte surjoué son rôle de chef, face à des subordonnés plus aguerris que lui", a-t-il ajouté.

Au contraire, le psychologue Bernard Schweitzer, qui note l'aisance verbale de l'ancien élève de Saint-Cyr, relève des "traits narcissiques", une "faille de l'empathie", "une haute estime de ses capacités" et une "autocritique insuffisante".

Interrogé sur ces avis "diamétralement opposés" par la défense de Médéric Bertaud, le psychologue s'est borné à confirmer ses déclarations, estimant que les différences d'appréciation pouvaient en partie être dues au temps écoulé entre les deux expertises, avant de réaliser qu'elles n'avaient été distantes que de quelques jours.

Durant le procès, de nombreux témoins -- anciens camarades de promotion, collègues ou amis -- avaient souligné la "capacité d'écoute", l'amour des défis sportifs et la "soif d'exemplarité" de Médéric Bertaud.

Quelques ombres au tableau: un mensonge sur l'équipement en chaussures de ses hommes, sur des munitions à rendre. "Il n'écoutait pas assez" ses subordonnés, selon son ancien adjoint.

Le réquisitoire, les plaidoiries et le verdict sont attendus jeudi.

http://www.lepoint.fr/societe/legionnaire-mort-a-djibouti-les-experts-divises-sur-la-personnalite-d-un-accuse-23-09-2015-1967437_23.php
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Jeu 24 Sep 2015 - 13:31

Citation :
Légionnaire mort à Djibouti: prison avec sursis requise contre les supérieurs


AFP 24/09/2015


Le ministère public a requis jeudi des peines de quatre à cinq ans de prison avec sursis à l'encontre des anciens supérieurs d'un légionnaire mort d'un "coup de chaleur" lors d'un exercice dans le désert de Djibouti en 2008.

L'avocate générale, Maryvonne Caillibotte, a estimé que l'encadrement était responsable de la mort du légionnaire Matus Talas, pour "l'avoir contraint à poursuivre un effort au prix de sa vie", mais a tenu compte du fait que les accusés avaient reconnu leur responsabilité et ne représentaient aucune menace.


http://www.lorientlejour.com/article/946033/legionnaire-mort-a-djibouti-prison-avec-sursis-requise-contre-les-superieurs.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Jeu 24 Sep 2015 - 21:52

Citation :
Exercice « Képi Blanc »: Légionnaires et GI testent leur interopérabilité sur l’île de Beauté


Actualités  Nathan Gain  24 septembre, 2015  


Non, le « Képi blanc » n’est pas « que » le couvre-chef d’une des plus célèbres unités de l’armée française ou l’ultime marche précédant la remise officielle de ce même képi. Cette année, ce symbole historique de la Légion étrangère a également donné son nom à un exercice militaire majeur conduit conjointement par la Légion et l’armée des États-Unis (US Army).


Deux tireurs d’élite de la 173rd Airborne Brigade lors de l’exercice combiné Képi Blanc à Calvi,
le 8 septembre 2015 (Cr(Crédit: US Army)


Durant deux semaines, du 1er au 16 septembre, des légionnaires du 2e Régiment étranger de parachutistes (2e REP) et des parachutistes de la 173rd Airborne Brigade se sont retrouvés à Calvi afin d’améliorer leur interopérabilité au travers d’une série d’exercices tactiques.

Les deux groupements de parachutistes ont commencé l’exercice Képi Blanc en procédant à une formation combinée de tir de précision, basée  sur l’échange de techniques d’apprentissage et d’expériences. Qualifié par la suite selon les standards américains, les légionnaires se sont vus remettre leur badge US de tireur de précision.

La synergie entre légionnaires et GI a également opéré à l’occasion de sessions d’alpinisme, de guerre amphibie et d’attaque en combat rapproché, utilisant pour cela des hélicoptères de reconnaissance SA 341 / SA 342 Gazelle de l’armée française.

Durant la deuxième semaine d’exercices, les parachutistes américains ont été intégrés dans un cours annuel de validation de la Légion étrangère, un exercice de terrain exécuté dans le Nord-Ouest de la Corse et comprenant de longue marches en terrain montagneux. L’heure étant à l’échange, les Légionnaires ont pu dés lors tester les techniques de reconnaissance en usage dans l’US Army.


Parachutistes américains et français discutent d’un plan de mission durant l’exercice Képi Blanc à Calvi,
le 8 septembre 2015 (Crédit: US Army)


Pendant 24h, ce peloton franco-américain a exécuté une mission de reconnaissance et de surveillance aux alentours de Lumio, en commençant par une marche de nuit de 9km à travers le paysage corse et des manœuvres furtives à travers la ville. Les GI ont ensuite escaladé 762 mètres de dénivelé pour installer différents postes de surveillance, permettant un apport continu de renseignements tactiques au profit des parachutistes français ; qui ont alors pu mener un raid victorieux sur l’objectif désigné.

« Ce fut une expérience unique que de pouvoir s’entraîner avec ce peloton de reconnaissance – Nous n’avons pas d’unité semblable dans la Légion étrangère, » a déclaré en marge de cet exercice le Major Jean-Baptiste, du 2e REP.

Prochaine étape pour les soldats de la 173rd Airborne Brigade : l’Italie, où la patrouille de reconnaissance américaine doit effectuer un second exercice combiné avec le 8e Régiment de Génie de la Brigade aéroportée « Folgore » de l’armée italienne.

http://forcesoperations.com/exercice-kepi-blanc-legionnaires-et-gi-testent-leur-interoperabilite-sur-lile-de-beaute/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Mar 6 Oct 2015 - 19:01

Citation :
La Légion au Larzac : le chant du cygne de l'antimilitarisme militant



Par Tribune FigaroVox
Publié  le 06/10/2015 à 13:05

 
FIGAROVOX/TRIBUNE - Alors que le plateau du Larzac s'apprête à accueillir une demi-brigade de la Légion étrangère, Bénédicte Chéron observe
que l'antimilitarisme militant a du plomb dans l'aile.


Bénédicte Chéron est chercheur-partenaire au S-IRICE, spécialiste du traitement médiatique du fait militaire.


Le 31 juillet le gouvernement l'a annoncé : le camp de la Cavalerie, sur le plateau du Larzac, va accueillir la 13e demi-brigade de la Légion étrangère. Après 49 ans passés à Djibouti, cette unité a ensuite stationné aux Emirats arabes unis à partir de 2011. En 2016, ils seront 450 képis blancs à investir les casernements de l'Aveyron, un gros millier d'ici 2018.

La mémoire y est encore vivace: dans les années 1970, les projets d'extension de ce camp militaire ont été le moteur de la coagulation des grandes luttes en cours, autour de la cause des paysans du plateau. Pendant dix ans, le Larzac a été le point de rendez-vous de tous ceux qui, en vrac, s'opposaient au gouvernement, à l'armée, au patriarcat, à l'ordre ancien. Anti-flics, féministes, partisans de l'amour libre, paysans écolos, tous unis pour la grande contestation, ils ont fini par l'emporter: en 1981, François Mitterrand annonça l'abandon de l'extension du camp militaire.

Trente-quatre ans plus tard donc, c'est un gouvernement socialiste qui rouvre le dossier.

Mais les temps sont durs pour les héritiers des luttes des années 1970. Le samedi 5 septembre, ils étaient une centaine à manifester à Millau. Le 12, nouvelle mobilisation: ils étaient à nouveau une centaine. Le mouvement peut-il monter en puissance? Une pétition a été lancée: le 12 septembre, d'après Le Monde, elle avait recueilli 2500 signatures. Mais quand Libération consacre un article à cette lutte le 6 octobre, le journaliste n'en dit pas un mot. Les relais médiatiques du mouvement se comptent sur les doigts d'une main: Médiapart, par le biais de quelques blogs hébergés notamment, et des organes nettement plus marginaux comme Alternative libertaire ou le très confidentiel «journal satirique» Zelium.

Les militants le sentent: la mayonnaise ne prend pas vraiment. Ceux qui devraient les soutenir n'émettent même pas la moindre réserve. José Bové, qui devrait en être, ne voit rien à redire à ce projet: «Aujourd'hui, il n'est pas question d'agrandir le camp, déclare-t-il dans Libération le 6 octobre, c'est juste un changement de locataire.» Sur place, les élus, toute couleur politique confondue, accueillent à bras ouvert les nouveaux habitant de la Cavalerie, ravis des retombées économiques et sociales potentielles de cette annonce. Le maire de Saint-Affrique, socialiste qui prit part aux luttes des années 1970, s'enthousiasme: «On n'est plus dans le schéma des années 70. Moi, en tant que maire, je me prépare à contribuer à l'accueil de familles de militaires, ce qui n'est pas neutre dans un bassin en crise et en déclin démographique.» Même l'appel, plus ou moins humoristique, aux vieilles références anti-militaristes et anti-Légion en particulier nées de la guerre d'Algérie, résonnent dans le vide.

Peut-être la donne changera-t-elle dans les semaines à venir, mais pour l'instant, aucune ZAD (zone à défendre) au Larzac. Les enjeux se sont déplacés: l'aéroport de Notre-Dame des Landes, le barrage de Sivens ou le Center Parc de la forêt de Chambaran mobilisent des opposants. Au Larzac, le képi blanc ne fait plus peur à personne. Mieux encore, il suscite de la sympathie.

Cela ne veut pas dire pour autant que la relation entre les armées françaises et la société se porte réellement bien. Car si désormais rares sont ceux qui détestent vraiment l'uniforme kaki, l'immense majorité de nos concitoyens ignorent tout de la vie des militaires et ne comprend plus guère le sens d'un engagement qui inclut la possibilité du sacrifice suprême, les armes à la main. Mais pour l'institution, il est désormais possible d'installer des légionnaires au Larzac sans déclencher une révolution. L'antimilitarisme militant est résiduel et si l'échec à mobiliser sur le plateau se confirme, cette fin d'année 2015 pourra bien entériner son décès et rester comme un moment emblématique d'un tournant culturel majeur.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Dim 11 Oct 2015 - 14:35

bravo comme ca

Citation :
11e brigade parachutiste a ajouté 3 nouvelles photos.

Le sergent Maksim du 2e REP sacré champion d’Europe en kick-boxing
Le 3 octobre à Calvi, le sergent Maksim a été sacré champion d’Europe en Pro ISKA kick boxing, catégorie - de 72, 5 kg. Au terme d’un combat rugueux, il a dominé son adversaire Laurent Debono (double champion d’Europe de Full Contact).
Le sergent Maksim devient le premier légionnaire du 2e REP à décrocher un tel titre. Entraîné par l’adjudant Jozsef, il fait partie des nombreux talents que compte actuellement le 2e REP sur les rings, à l’image du Caporal Ouladzimir, actuellement en Corée-du-Sud afin de défendre les couleurs de la France en boxe (- de 81 kg), ) à l'occasion des XIème Jeux mondiaux militaires à Mungyeong. Crédit photo : Xavier Romieu



Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Jeu 15 Oct 2015 - 14:58

Citation :
Défense Sud-Ouest

Hier, mardi 13 octobre, a eu lieu la remise de képis aux légionnaires de la 3e compagnie d’engagés volontaires du 4e régiment étranger de Castelnaudary.

Suite à une marche de 50 km avec charge, qui s’est déroulée du camp de Souge au Cap Ferret en 48 heures, les légionnaires se sont vu remettre le symbolique képi blanc. C’est une soixantaine de militaires de 35 nationalités différentes qui entrent ainsi dans la prestigieuse famille de la Légion étrangère et, plus généralement, embrassent les valeurs de la France.
La cérémonie a été précédée d’une aubade de la Musique de la Légion étrangère et s’est déroulée en présence de l’association des Anciens de la Légion étrangère de Bordeaux, soulignant l’importance du lien intergénérationnel.


PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Dim 1 Nov 2015 - 12:54

Citation :
  "L" comme Légion et Larzac (actualisé)




La Légion étrangère se prépare à l'arrivée progressive de la 13e DBLE au Larzac. Le point sur ce déménagement qui verra le départ de la 13 des EAU et son retour en métropole où elle rejoindra les 1er REC, 1er REG, 2e REG, 2e REI et 2e REP, ainsi que le 1er RE de la maison-mère et le 4e RE pour la formation

115 millions. C'est la somme dont a parlé JYLD devant l'Assemblée, le 27 octobre: "Une enveloppe d’environ 115 millions d’euros est prévue. Cette somme correspond aux investissements qui seront conduits entre 2016 et 2020.
A l’été 2016 devraient déjà être installés au Larzac deux compagnies et une demie compagnie de soutien, avec un état-major.



Contestation. Créé en 1902 dans l'Aveyron, le camp du Larzac (qui accueille actuellement le Centre d'Entrainement de l'Infanterie au Tir Opérationnel, CEITO) avait été, entre 1972 et 1981, le théâtre de mouvements de contestation à l'extension du camp.
Aujourd'hui, le camp, situé sur la commune de La Cavalerie, s'étend sur 3 000 ha.
La contestation a repris (photo AFP). En août a circulé une lettre ouverte au président de la République. En septembre, une petite manifestation a eu lieu à Millau (Aveyron) contre la hausse des effectifs militaires au Larzac (la 13 comptera plus un millier d'hommes à terme).
Un collectif créé en août et baptisé "Gardarem lo Larzac" fait circuler une pétition contre la venue de la Légion. Les vieux slogans ("Des moutons, pas des canons !") sont de retour.

Recrutement. La montée en puissance de la 13e DBLE, ainsi que la création d'unités supplémentaires au sein des unités de combat de la Légion, entraînent une hausse du recrutement.
La 13 passera d'un effectif actuel de 69 permanents aux EAU à "1200" hommes selon le mensuel Képi blanc qui annonçait dans son numéro 780 que la Légion va devoir incorporer 74% candidats de plus en 2015 et 2016 (1700 par an, contre 980 en temps normal). Cette montée en puissance signifie une hausse sensible de l'activité au 4e RE, mais aussi à Aubagne et dans les centres de recrutements.


http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/10/30/l-comme-legion-et-larzac-14948.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Mar 3 Nov 2015 - 17:41

Citation :
Le 4e RE s'adapte pour faire face au doublement des arrivées de légionnaires en formation initiale




Au quartier Danjou de Castelnaudary, le 4e régiment étranger, l'unité chargée de la formation et de l'instruction des cadres et des légionnaires, a dû totalement s'adapter à la hausse du recrutement. On se souviendra que les régiments des forces (dont ceux de la Légion) vont gagner une compagnie ou un escadron et que la 13e DBLE, en regagnant, la France va voir ses effectifs passer à 1 200 soldats.

La hausse annoncée des effectifs a obligé la Légion à adapter sa structure de recrutement et de formation, "à budget constant", précise-t-on à Castelnaudary par où transitent tous les nouveaux légionnaires pour leurs 16 semaines de formation initiale.

Bon an mal an, le 4e RE forme entre 750 et 1 000 engagés. Pour 2014, "980 légionnaires" y ont transité pour leur formation initiale.



Pour 2015, alors que le plan de formation portait sur un millier d'engagés, le nombre de nouvelles recrues à former a fait un bond à 1 700. "On passe donc d'une présence constante, sur le site, de 250 à plus de 600 légionnaires en formation initiale".

Les trois compagnies, jusqu'alors à 3 sections d'une quarantaine d'hommes, comptent désormais 4 sections de 50 à 60 hommes!

Les conséquences sont nombreuses:
- en termes de soutien, l'EMAT a dû consentir un effort notable et a fourni des véhicules, de l'armement et des équipements individuels;
- en termes d'infrastructures, il a fallu faire avec l'existant. Aux chambrées de 6 (5 engagés et un caporal) ont succédé des chambrées de 10 engagés avec un caporal;
- en termes d'encadrement, il a fallu rameuter des cadres des régiments des forces pour prendre en mains les nouvelles sections. Ces cadres supplémentaires ont été mixés avec l'encadrement habituel pour plus de cohérence (je rappelle que le 4e RE, c'est environ 400 permanents). Cet apport extérieur va éviter une usure de l'encadrement habituel qui, toutefois, a vu ses périodes "d'intergroupements" réduite de 5 semaines à 1,5 semaine.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/11/02/le-4e-re-14968.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 18800
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: La Légion étrangère   Sam 7 Nov 2015 - 18:30

Citation :
La Légion au Mont Saint-Michel en quatre photos




Voici quelques clichés pris par un photographe des armées lors de la marche des jeunes engagés du 4e RE (photos 4e RE, Légion étrangère).



63 recrues ont reçu leurs képis blancs, après deux jours de marche en Ille-et-Vilaine (via le Mont-Dol, par exemple).



C'est sur l'une des terrasses de l'abbaye que s'est déroulée la cérémonie de remise des képis.



Le 13 octobre, c'est à Bordeaux qu'avait eu lieu la remise de képis aux légionnaires de la 3e compagnie d’engagés volontaires du 4e régiment étranger de Castelnaudary.

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2015/11/06/la-legion-au-mont-15001.html  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Légion étrangère   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Légion étrangère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Infos sur le recrutement à la Légion étrangère.
» Société des amis du Musée de la Légion étrangère
» Les 100 plus belles photos de la Légion étrangère 2013
» Les dérives de la Légion étrangère
» Portes ouvertes a la légion étrangère de Castelnaudary

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armées du monde :: Europe-
Sauter vers: