Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 fusils d'assaut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
FAR SOLDIER
General de Division
General de Division
avatar

messages : 4756
Inscrit le : 31/08/2010
Localisation : Les Mureaux / Kenitra
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Lun 18 Nov 2013 - 1:28

Ils doivent etre multi milliardaire ces deux la Surprised  Le nombres de conflits ou ils ont vendu leur armes ... c'est juste incroyable .

_________________


Administrateur - Page Officielle Facebook "FAR-MAROC" 
Suivez ce lien  Arrow  https://www.facebook.com/farmarocofficielle
Revenir en haut Aller en bas
GlaivedeSion
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3887
Inscrit le : 15/07/2009
Localisation : ici et la
Nationalité : Israel
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Mar 19 Nov 2013 - 7:07


_________________

"Nous trouverons un chemin… ou nous en créerons un": Hannibal
Revenir en haut Aller en bas
http://blogtsahal.wordpress.com/
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3325
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Lun 23 Déc 2013 - 20:25

a écrit:

Mikhaïl Kalachnikov est mort



Mikhaïl Kalachnikov, le père du fusil d'assaut du même nom, est mort lundi 23 décembre à l'âge de 94 ans dans sa ville d'Ijevsk, dans l'Oural. Révéré en Russie, connu dans le monde entier, l'inventeur vivait dans un modeste appartement, au 3e étage d'une HLM de la ville d'Ijevsk en Oudmourtie, à 1 300 kilomètres à l'Est de Moscou. En octobre 2012, au moment de la sortie de la kalachnikov dernière version, l'Etat russe fit installer un ascenseur dans l'immeuble et lui rendit hommage en dépêchant chez lui le vice-premier ministre Dmitri Rogozine.
Véritable légende vivante, fervent patriote, l'homme qui conçut la kalachnikov n'a jamais touché un centime sur la vente d'une centaine de millions de fusils d'assaut à son nom. La Russie n'a jamais fait valoir son droit à la propriété intellectuelle. Mais le vieil homme aux cheveux blancs n'en n'avait cure. Il était tout simplement fier de son invention, un fusil « simple, fait pour un soldat non diplômé », résumait-il. Il eut parfois quelques petits regrets, déplorant notamment que la kalachnikov soit devenue « l'arme préférée des terroristes ».

Bon pied, bon œil malgré son âge, il continuait à se rendre au musée du centre-ville portant son nom, accueillant à l'occasion les prestigieux hôtes de passage, tel le président vénézuélien Hugo Chavez, qui visita Ijevsk, ses usines d'armement, et son musée en 2006. Comme c'est le cas pour la plupart des gens de sa génération, la vie de Mikhaïl Kalachnikov se lit comme un roman d'aventures.

Né le 10 novembre 1919 dans le village de Kouria, au cœur de la région sauvage de l'Altaï, au sud-est de la Russie, le petit garçon voit le jour dans une fratrie de dix-huit enfants. Timothée, son père, est un « koulak », l'un de ces agriculteurs aisés que Staline veut soumettre.

En 1930, il est déporté avec toute sa famille vers la rude taïga sibérienne, à Nijnaïa Makhovaïa, dans la région de Tomsk. L'époque est terrible. Pour punir la classe paysanne, perçue par les bolcheviques comme rétrograde et hostile aux idéaux révolutionnaires, Staline lance en 1929 la collectivisation des terres. Les paysans doivent rendre à l'Etat champs et bétail. Ils sont regroupés de force au sein des kolkhozes, ces fermes collectives inefficaces, par la suite à l'origine du déclin agricole de l'URSS.

L'heure est à la malnutrition, les conditions sanitaires sont épouvantables. Au cours de la déportation, le couple perd dix enfants, morts d'épuisement ou de maladie. Huit survivent, dont le petit « Micha ». Pourtant sa santé est fragile. En 1925, alors que la guerre civile fait rage et que la nourriture manque, le petit garçon, âgé de 6 ans, manque de perdre la vie. Terrassé par une forte fièvre, il sombre dans un coma profond, on le croit mort.

IL PASSE SON TEMPS À DÉMONTER OUTILS ET MÉCANISMES

Alors que chacun vaque aux préparatifs de la veillée mortuaire, quelqu'un a l'idée de chatouiller la narine du "défunt" avec un duvet d'oie. Le petit garçon réagit faiblement, il est vivant. On le soigne, il renaît à la vie. Dans le grenier de l'isba parentale, il passe son temps à monter et démonter outils et mécanismes. Selon la légende qui court aujourd'hui, à 13 ans, il s'amuse à bricoler un pistolet Browning, reçu en cadeau. Cette image d'Epinal semble néanmoins fantaisiste. Dans l'URSS de 1932, où plane l'ombre du tsar rouge Staline, il est peu vraisemblable que les armes courent les rues.

La vie du kolkhoze à Nijnaïa Makhovaïa, faite de rebuffades, de cancans et d'ivrognerie, n'est pas pour lui. A deux reprises, il fuit le village, bien décidé à voir du pays. A l'âge de 18 ans, il trouve du travail en tant que comptable dans un dépôt ferroviaire à Mataï, au Kazakhstan. Le jeune homme est attiré par l'aventure et par la mécanique. Il comprend très vite que ses perspectives de carrière seront décuplées s'il adhère au Komsomol (jeunesses communistes) puis au Parti communiste de l'URSS.

En 1938, le petit paysan sibérien est envoyé faire son service militaire dans un régiment de blindés déployé dans la région de Kiev (Ukraine). Il manifeste alors ses premiers émois pour les armes. A ses heures perdues, voilà qu'il met au point un système pour améliorer le tir des chars. Son talent lui vaut alors les félicitations du commandant de la région militaire de Kiev, Gueorgui Joukov, futur maréchal de l'URSS.

BLESSÉ SUR LE FRONT DE BRIANSK

L'agression nazie contre l'URSS, le 21 juin 1941, va mettre un frein à sa carrière. Nommé commandant d'un régiment de blindés, il est blessé sur le front de Briansk et doit être évacué. A l'hôpital où il est soigné, il passe son temps à dessiner pistolets et fusils.

Commence alors la mise au point de ce qui deviendra en 1947 l'AK-47, produit en série à l'usine Ijmach d'Ijevsk. Mikhaïl sera aidé par un adjoint hors pair, l'ingénieur allemand Hugo Schmeisser. Concepteur du fusil allemand Sturmgewehr 44 ou MP-43, ce dernier est fait prisonnier par l'armée soviétique en Allemagne, puis envoyé à Ijevsk pour travailler au bureau de construction de Ijmach, sous la direction de Mikhaïl Kalachnikov.

De cette histoire, le musée de la ville ne dit pas un mot, mais les habitants d'Ijevsk la murmurent, de bouche à oreille. C'est au bureau de construction d'Ijmach que Mikhaïl fait la connaissance de sa femme, Ekaterina Viktorovna, avec laquelle il aura quatre enfants, un garçon et trois filles.

ADMIRATION POUR STALINE

Membre éminent du Parti communiste, député du Soviet suprême (Parlement) de l'URSS pendant trente ans, Mikhaïl ne cachait pas son admiration pour Staline. « Quand j'étais député au Soviet suprême, j'ai vu avec quelle attention Iossif Vissarionovitch [le prénom et le patronyme de Staline] écoutait les intervenants à la tribune. Il faisait son entrée une fois que tous étaient assis. Les gens se tenaient à carreau […], ils étaient mobilisés par la discipline. Après la mort de Staline, les ministres ont commencé à chuchoter pendant les réunions, à se faire passer des petits bouts de papier […] », racontera-t-il en 2005 au quotidien ukrainien en ligne Obozrevatel.

En revanche, il n'appréciait guère Boris Eltsine, le premier président de la Russie postsoviétique qui commit la bourde de lui envoyer en cadeau un pistolet Makarov de mauvaise facture, qui semblait « avoir été utilisé précédemment ». « Je n'ai jamais fait copain-copain avec nos dirigeants, conclut-il, ils étaient bien trop loin de moi. »

le monde

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
jonas
General de Brigade
General de Brigade
avatar

messages : 3325
Inscrit le : 11/02/2008
Localisation : far-maroc
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Mer 1 Jan 2014 - 0:03

à voir   

26 Crazy Guns You've Never Heard Of

_________________
" les orphelins d'aujourd'hui seront les guerriers de demain !!! " GAZA
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Lun 28 Avr 2014 - 19:47

Citation :
Armes à feu: Kalachnikov bat des records de production  



MOSCOU 28 avril - RIA Novosti  


Au premier trimestre 2014, le consortium Kalachnikov a augmenté la production de ses armes à feu de 230% par rapport à la même période de 2013, a annoncé lundi à RIA Novosti le service de presse du consortium.

"A l'issue des trois premiers mois de cette année, nous avons enregistré un volume record de production d'armes à feu, soit 31.000 armes, ce qui constitue 41% des armes fabriquées en 2013 et dépasse de 230% les résultats du premier trimestre de l'année passée", a indiqué le service de presse.

Le consortium Kalachnikov, qui réunit le groupe de recherche et de production Ijmach et l'usine des constructions mécaniques d'Ijevsk, est un important producteur russe de fusils automatiques et de précision, d'obus téléguidés, ainsi que de fusils de chasse et de sport. Il a été créé en 2013.

Les armes fabriquées sont exportées dans 27 pays du monde, dont les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, la Norvège, l'Italie, le Canada, le Kazakhstan et la Thaïlande.

http://fr.ria.ru/defense/20140428/201087938.html  
Revenir en haut Aller en bas
yassine1985
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2948
Inscrit le : 11/11/2010
Localisation : Marrakech
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Dim 11 Mai 2014 - 14:48

AK-12 ; 5:00 Smile


_________________
."قال الرسول صلى الله عليه وسلم : "أيما امرأة استعطرت فمرّت بقوم ليجدوا ريحها فهي زانية
Revenir en haut Aller en bas
annabi
Général de coprs d'armée فريق (ANP)
Général de coprs d'armée فريق  (ANP)
avatar

messages : 6943
Inscrit le : 18/07/2012
Localisation : paris
Nationalité : Algerie-Francais
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Mer 27 Aoû 2014 - 1:04

Citation :
Comment le FAMAS est devenu une des armes de l’État islamique




Drôle d’épopée que celle du fusil d’assaut français FAMAS F1 en Irak et en Syrie ! Qui aurait cru un jour que ce bullpup (Ndlr : arme à feu de taille réduite mais altération de la longueur du canon) ayant équipé en dotation standard l’armée française durant des années allait se retrouver un jour en Irak et en Syrie aux mains de quelques « révolutionnaires » syriens et de terroristes de l’armée de l’organisation connue sous le nom d’État Islamique ?
La présidence française actuelle a osé faire ce qu’aucun gouvernement français ni autre intermédiaire dans le florissant commerce des armes n’a osé imaginer : transformer le FAMAS en une arme de terroriste !
Officiellement, il n’a jamais été question de livraison d’armes aux rebelles du Moyen-Orient. C’était à peine si on murmurait entre Londres et Paris que c’était juste quelques armes (babioles) non-létales comme un ou deux gilets pare-balles…Et pourtant !
L’Angleterre n’osa pas livrer ses SA80. Même pas les plus anciennes versions de ce fusil. Il est vrai que son usage n’est pas du tout populaire et encore moins commode. La France, dans un élan de solidarité sans précédant avec les rebelles dans le monde arabe est allée jusqu’à vendre la première version de son fusil FAMAS aux rebelles et aux terroristes de l’État islamique. En petites quantités il est vrai, moins de 600 unités selon des indiscrétions. Mais la symbolique est grande.
Il fut une période où tous les révolutionnaires de la planètes arboraient le fameux Kalashnikov AK-47. Trois décennies plus tard, des révoltes du monde arabe aboutissent à deux conflits internationaux dans lesquels des rebelles sont soutenus par une seule puissance hégémonique. En Libye, les FN FAL, les G3 et les G36 remplacent l’AK-47 comme arme de révolutionnaires ! Cela a donné lieu à de nombreuses critiques quant à l’implication trop flagrante de pays de l’Otan aux côtés des rebelles. Chose que l’on a voulu éviter en Syrie, où l’ensemble des armes livrées par les États-Unis, le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne aux rebelles syriens est demeuré jusqu’à fin 2013 issu des stocks des anciens pays de l’Europe de l’Est ou bien des arsenaux libyens livrés aux quatre vents.
Puis vint le temps du doute cartésien. Al-Assad était fort de l’appui et surtout de la cohésion de son armée et de ses alliances stratégiques. Les rebelles subissaient défaite sur défaite. L’Armée syrienne libre, l’un des groupes rebelles que l’Occident considère à tort comme laïc, était minée par les dissensions internes et la corruption au point où on évoquait ouvertement sa disparition. C’est à ce moment que certains pays d’Europe, tentant de faire quelques rentrées d’argent en ces temps de vaches maigres, allèrent jusqu’à brader des stocks entiers de vieilles variantes d’armes de guerres issues de leurs arsenaux nationaux.
En décembre 2013, une unité de l’armée régulière syrienne prend d’assaut une localité tenue par trois groupes de la rébellion syrienne après que ces derniers ont subi pendant des jours un bombardement aérien en règle.
Lors de leur avancée dans le fief rebelle, des soldats syriens rapportèrent avoir entendu un bruit d’arme automatique assez particulier et inhabituel émanant des positions rebelles. Un officier a même consigné dans son rapport radio un possible usage par les rebelles dans cette zone de fusils d’assaut autrichiens Steyr AUG. Ce dernier a été utilisée dès 2012 par les unités d’élite de la rébellion.
Mais le bruit n’était pas identique. À la fin des combat, un soldat découvrit la dépouille de ce qui paraissait être un chef de groupe rebelle et à ses côté un fusil d’assaut comportant des inscriptions en français. C’était un Famas F1. Dans un très mauvais état.
Avec le temps, l’exploitation de rapports rebelles capturés par les renseignements de l’armée de l’air syrienne révéla entre autres que les unités de FAMAS F1 livrées par la France n’ont pas rencontré un grand succès parmi les rebelles. Certains de ces derniers avaient eu pas mal de difficultés à trouver des munitions adaptées à cette arme. De plus l’arme est irréparable en cas de casse. Enfin d’autres firent état de difficultés techniques et deux cas d’explosion soudaine de l’arme en plein usage ont été mentionnés.
Cela n’empêchera pas la vente de cette arme au design particulier aux radicaux de l’État islamique, dont certains connaissent bien ce bullpup pour en avoir pillé quelques spécimens dans les magasins d’une unité spéciale de la brigade de lutte antiterroriste irakienne.
Porté par un idéal socialiste d’une acception particulière, Hollande a t-il rêvé de voir le FAMAS devenir l’arme des révolutionnaires ?
Quoi qu’il en soit, trois FAMAS sont apparus dans des vidéos entre les mains d’éminents chefs de l’organisation l’État islamique, laquelle subit actuellement les foudres de l’aviation américaine au Nord de l’Irak…

http://www.egaliteetreconciliation.fr/Comment-le-FAMAS-est-devenu-une-des-armes-de-l-Etat-islamique-27408
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Jeu 27 Nov 2014 - 16:30

AK-12
Revenir en haut Aller en bas
osmali
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 531
Inscrit le : 04/11/2011
Localisation : Türkiye Cumhuriyeti //MENA
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Dim 1 Fév 2015 - 0:57

Bonjour messieurs !

quelqu'un pourrait m'indiquer le type de ce fusil ?


_________________

"Do you believe a man can change his destiny?"
http://www.youtube.com/watch?v=XogzGNXpRoM
Revenir en haut Aller en bas
RED BISHOP
Modérateur
Modérateur
avatar

messages : 6128
Inscrit le : 05/04/2008
Localisation : france
Nationalité : Maroc-France
Médailles de mérite :



MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Dim 1 Fév 2015 - 1:14

Valmet RK95 Finlandais

_________________
Revenir en haut Aller en bas
osmali
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 531
Inscrit le : 04/11/2011
Localisation : Türkiye Cumhuriyeti //MENA
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Lun 2 Fév 2015 - 1:11

RED BISHOP a écrit:
Valmet RK95 Finlandais

tu en es sur ?

http://en.wikipedia.org/wiki/Rk_95_Tp#mediaviewer/File:7,62_RK_95_TP_Lippujuhlan_p%C3%A4iv%C3%A4_2014_1.JPG

(ps: j'ai piqué la photo du topic Armée serbe)

_________________

"Do you believe a man can change his destiny?"
http://www.youtube.com/watch?v=XogzGNXpRoM
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Lun 2 Fév 2015 - 16:27

C'est un fusil d'assaut serbe "Zastava M21".


Citation :
Assault Rifle M21 SBS




Description

Models of assault rifles with mark BS have built-in Picatinny rails, in accordance with NATO standard, on the receiver cover and the lower part of the handguard. With this re-design of model M21 S, there are more possibilities for the mounting of various types of optical-electronic devices.


Assault rifle M21 SBS is a gas operated weapon, and locking system is rotating bolt.
The reliability of functioning in various environments was confirmed by strict methods of testing, in accordance with military standards.

The barrel is made by cold forging and the interior is chrome plated. This provides long service life and exceptional precision of the automatic rifle.
Good solutions for the ergonomics, with excellently balanced weight, provide mild recoil and easy control of fire.
Flash hider masks the position of the shooter.
Materials that are used, handguard and folding stock made of polymer and finish of metal parts provide easy maintenance.
Type of fire is selected by ambidextrous lever, which has three positions: single shot, burst, safe.
Iron sights with tritium tubes provide the possibility of aiming at night.

The rifle accepts underbarrel grenade launcher in caliber 40mm, model BGP 40mm.


http://www.zastava-arms.rs/en/militaryproduct/assault-rifle-m21-sbs
Revenir en haut Aller en bas
osmali
Aspirant
Aspirant
avatar

messages : 531
Inscrit le : 04/11/2011
Localisation : Türkiye Cumhuriyeti //MENA
Nationalité : Turquie
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Lun 2 Fév 2015 - 22:41

belle transformation du vieux AK, merci jf16 !

_________________

"Do you believe a man can change his destiny?"
http://www.youtube.com/watch?v=XogzGNXpRoM
Revenir en haut Aller en bas
kurahee
Colonel-Major
Colonel-Major
avatar

messages : 2106
Inscrit le : 16/02/2014
Localisation : fes
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :

MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Lun 6 Avr 2015 - 21:47

Citation :
Allemagne : Une enquête met en cause la précision du fusil d’assaut HK G-36

Quand, au cours des années 1990, les ingénieurs de l’entreprise Heckler & Koch développèrent le fusil d’assaut HK G-36, qui est aujourd’hui l’arme principale de la Bundeswehr, ils n’imaginèrent pas tous les scénarios d’utilisation possible, à commencer par un engagement des troupes allemandes en Afghanistan.

Or, il est apparu que ce fusil manquait de précision et présentait des « lacunes importantes » par temps chaud. Dans un premier temps, la qualité des munitions utilisées a été mise en cause. Mais les conclusions d’une enquête, commandée l’an passé à la suite de la décision de suspendre les commandes de G-36, sont sans appel : c’est bel et bien l’arme qui a un problème.

En effet, il a été établi que le G-36 perd considérablement en précision quand il fait trop chaud, avec des écarts pouvant aller jusqu’à 50 cm. A priori, cela viendrait d’un élément en composite lié au canon, qui perdrait de sa consistance sous effet de la chaleur.

Le rapport final de l’enquête menée par l’institut indépendant Ernst-Mach, le Centre technique de la Bundeswehr pour les armes et munitions (WTD 91) et l’Institut de recherche de la Bundeswehr pour les matériaux est attendu pour la mi-avril.

« Nous allons regarder les conséquences à en tirer à moyen terme pour les forces armées, et voir si un nouveau fusil de service doit être présenté », déclaré Ursula von der Leyen, le ministre allemand de la Défense. En attendant, des consignes ont été données aux militaires allemands pour éviter la surchauffe de leur arme.

De son côté, Heckler & Koch s’est dit « choqué » par la mise en cause du G-36 (et donc de sa réputation), d’autant plus que son arme avait été certifiée par la Bundeswehr, qui en a reçu 178.000 exemplaires. Qui plus est, l’armurier, qui emploie 700 personnes, est sous pression à cause de la politique restrictive menée par Berlin en matière d’exportation de matériels militaires.

« Pendant pratiquement six mois, les Forces Armées Allemandes n’ont pas contacté Heckler & Koch au sujet des allégations relatives au G36, qui est un fusil d’assaut à la technologie avancée et reconnue dans le monde entier. Jusqu’à présent, il n’a pas été possible pour Heckler & Koch de contribuer à clarifier les allégations en s’appuyant sur des faits », a plaidé l’industriel, par voie de communiqué.

« Les résultats actuellement diffusés contredisent radicalement les essais les plus complets et les plus poussés conduits par Heckler & Koch sur la base des rumeurs liées à la précision de l’arme après des tirs prolongés ou en conditions climatiques chaudes. Ces études ont montré qu’il n’existait pas de limitation d’emploi opérationnel de l’arme dans le cadre d’une utilisation correcte, même en comparaison avec d’autres fusils d’assaut », a encore fait valoir l’armurier allemand.

http://www.opex360.com/2015/04/06/allemagne-enquete-met-en-cause-le-fusil-dassaut-hk-g-36/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Mer 22 Avr 2015 - 18:54

Citation :
L’AK-12 : un nouveau modèle de la légendaire Kalachnikov

Les réflexions d'Arès  Pierre Brassart  22 avril, 2015  



L’AK-12 et L’A-545 sont opérationnels depuis mars 2015


L’assemblage du prototype AK-12 a été achevé en 2012, à Izhevsk, berceau historique de l’usine de Kalachnikov. Il est actuellement concurrencé par l’A-545 (variante de l’AEK-971). Ces deux modèles sont utilisés par des unités opérationnelles des forces russes depuis mars 2015.


Fusil d’assaut AK-12


Les essais d’État des fusils d’assaut АК-12 et А-545 ont pris fin en janvier 2015. Le ministère de la Défense a testé plusieurs échantillons de ces armes et conclu que les deux fusils étaient conformes à ses exigences.

Les fusils d’assaut de nouvelle génération sont conçus pour remplacer les AK-74M et faire partie de l’équipement de chaque militaire russe, appelé « Ratnik » (le guerrier), dont les livraisons à l’armée devraient débuter au printemps 2015. Ratnik est un équipement de deuxième génération : tous ses systèmes sont interconnectés, son poids est 1,5 fois inférieur à celui des équipements actuels, ses gilets pare-balles offrent une protection supérieure et ses armes à feu sont plus efficaces.


Présentation du fantassin du futur russe « Ratnik »


Le fusil d’assaut A-545 dépasse l’AK-12 par sa précision et la rapidité de tir, indique un expert militaire. Mais aucune modernisation radicale des armes à feu n’est aujourd’hui possible à cause de l’absence de nouvelles munitions, conçues il y a au moins 50 ans.


Les innovations technologiques de l’AK-12 par rapport à l’AK-74

La conception de l’arme a subi des changements majeurs. L’arme a été dotée d’un nouveau mécanisme d’automatisation, une modernisation de la visserie et une nouvelle conception modulaire, offrant une plate-forme pour le développement ultérieur de 20 versions de type civil et militaire. Un troisième mode a été ajouté aux modes de tir simple et de tir automatique : le mode de rafale à 3 tirs. Des glissières ont été introduites et permettent de réduire le temps de rechargement de la chambre de l’arme de manière très significative.

Son concepteur, Vladimir Viktorovitch Zlobine, a prêté beaucoup d’attention à l’amélioration de l’ergonomie de l’arme : l’augmentation de la puissance de feu, les régimes de tir, le loquet du magasin. Il est possible désormais de manipuler l’arme d’une seule main. La poignée du chargeur de rechange peut être montée aussi bien par la droite que par la gauche. L’arme bénéficie d’un nouvel aspect mécanique et d’un allongement de sa ligne de visée. La forme de la crosse télescopique pliable, réglable en hauteur, offre une adhérence conçue pour réduire le recul au niveau de l’épaule, et une plus grande précision.

L’axe de développement le plus notable de cette arme est sa polyvalence. La conception de l’AK-12 a intégré le rail Picatinny destiné à l’installation d’équipements supplémentaires tels que : collimateur optique, optique de nuit et système de visée laser, télémètre, lance-grenades, lampe, désignateurs de cibles. Son dispositif dual est adapté pour tirer des grenades, y compris de production étrangère : c’est l’indicateur d’une orientation industrielle tournée prioritairement vers l’exportation.



Les trois types de générations AK présentent des différences essentielles. Si l’AK-47 était de calibre 7,62 mm , l’AK-74 était de calibre 5,45 mm, et l’AK-12 est compatible avec ces deux calibres à la fois, grâce à ses deux chambres échangeables. De modification en modification, la vitesse de tir a augmenté (600 coups, puis 650 coups, et enfin 680 coups/min.) ; de même pour la portée du tir (de 800 m à 1 000 m, puis à 1 100 mètres). S’agissant de la capacité du chargeur, celle de l’AK-12 est deux fois plus importante que ses prédécesseurs.


AK-12 lors de test

Le fusil-mitrailleur Kalachnikov a été conçu pour des armées de masse et le combattant moyen, de sorte qu’il est très facile à utiliser et d’un fonctionnement fiable ; il équipe les armées de plus de 100 pays à travers le monde. L’AK-12 est adapté tant au combattant moyen , qu’aux professionnels et aux forces spéciales.

Des mitrailleuses automatiques plus courtes, une arme de poing, un pistolet-mitrailleur et un fusil de sniper Kalachnikov seront également en cours de conception.


http://forcesoperations.com/2015/04/22/lak-12-un-nouveau-modele-de-la-legendaire-kalachnikov/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Jeu 17 Sep 2015 - 12:58

Citation :
In Ukraine, will start production of a new generation «Maluk» automatic rifle


By Dylan Vosman - Sep 17, 2015




In Ukraine, will start production of a new generation «Maluk» automatic rifle.

The «Maluk» automatic rifle have bullpup design and developed by Ukrainian State Enterprise «Krasylivsky Agregate Plant» of State Concern «Ukroboronprom».

The «Maluk» automatic rifle has had its recoil reduced by almost 50 percent as compared to that in the Kalashnikov rifle, and its design to allow the key operations – unlocking firing, removing and replacing the magazine and reloading – to be done with a single hand.

The Malyuk has a total weight of 3,2 kg without the magazine, it has a maximum range of 500 m and can be adapted for different types of caliber as 5.45, 7.62 x 39mm or 5.56 x 45 mm.


http://defence-blog.com/army/in-ukraine-will-start-production-of-a-new-generation-maluk-automatic-rifle.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Jeu 15 Oct 2015 - 21:38

Citation :
Ceska Zbrojovka unveils improved CZ 806 assault rifle

Remigiusz Wilk, Warsaw - IHS Jane's Defence Weekly

14 October 2015

Ceska Zbrojovka (CZ) has presented its new CZ 806 Bren 2 assault rifle to the Czech Armed Forces (ACR).


The new CZ 806 Bren 2 from Ceska Zbrojovka. (Ceska Zbrojovka)


The CZ 806 is the second generation of the CZ 805 introduced into ACR service in 2010 and it incorporates several improvements. The new rifle has significant mechanical differences to the earlier rifle, such as a new simplified three-position gas system, a non-reciprocating charging handle, and a hold-open catch for the bolt carrier.

It is also about 0.5 kg lighter and has other ergonomic improvements such as improved balance and a new foldable telescopic stock. It also has an enlarged fire selector (single and automatic fire - dropping the two-round burst of the CZ 805), a magazine release lever, and all of its controls are ambidextrous.
Revenir en haut Aller en bas
PGM
Administrateur
Administrateur
avatar

messages : 9837
Inscrit le : 12/12/2008
Localisation : paris
Nationalité : Maroc
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Mar 1 Mar 2016 - 16:11

Le dezingage en règle du HK- G36 continue :

Citation :
Les futurs fusils des brigades anticriminalité tirent de travers

Les armes dont ont été dotés les policiers de la BAC française, fabriquées par la société allemande Heckler & Koch, ont un léger défaut de ciblage.PAR FRÉDÉRIC THERIN, À MUNICH

Publié le 01/03/2016 à 06:11 - Modifié le 01/03/2016 à 12:32 | Le Point.fr

La polémique commence à enfler en France, et ce ne sont pas les Allemands qui risquent de la faire dégonfler… En annonçant sa volonté d'acheter 204 fusils d'assaut HK G36 pour équiper les forces des brigades anticriminalité (BAC) de la préfecture de Paris, le ministère de l'Intérieur semble avoir pris une décision de bon sens. Cette arme fabriquée par la société allemande Heckler & Koch donne déjà entière satisfaction aux troupes d'élite du Raid et du GIPN. Les SAS de Sa Très Gracieuse Majesté sont aussi des clients fidèles tout comme la police de San Francisco.

Des soldats du monde entier et notamment d'Indonésie, du Brésil et d'Espagne ne se déplacent jamais sans cette arme de guerre capable de tirer 750 balles par minute à une portée de 500 mètres. La Bundeswehr en a acheté pas moins de 167 000 exemplaires depuis 1997. Un choix que de nombreux gradés regrettent aujourd'hui. La ministre fédérale de la Défense en personne, Ursula von der Leyen, a affirmé le 22 avril dernier qu'en « l'état actuel des choses, le fusil (HK G36) n'avait plus rien à faire au sein de l'armée allemande ». Cette arme aurait en effet tendance à tirer de travers dès que le soldat appuie sur sa gâchette.

« Incorrectes, non pertinentes et peut-être même illégales »

Plusieurs rapports militaires restés confidentiels avaient tenté de tirer la sonnette d'alarme ces dernières années, mais une attaque meurtrière en Afghanistan a fait éclater l'affaire au grand jour. Le 2 avril 2010, 32 soldats allemands, séparés du reste de leur division, ont dû combattre pendant près de neuf heures contre des talibans. Lors de cette bataille, au cours de laquelle trois parachutistes ont trouvé la mort, les militaires ont remarqué que leurs tirs manquaient très souvent leurs cibles. Des enquêtes effectuées par trois laboratoires scientifiques allemands ont prouvé quelques mois plus tard que l'arme devenait effectivement imprécise en cas de surchauffe. Certains de ses composants auraient ainsi tendance à se déformer à partir de… 23 °C. Ce fusil est fabriqué principalement avec des pièces en plastique renforcé de fibre de verre afin de réduire son poids qui atteint tout juste 3,6 kg contre 4,2 kg pour le Famas français.

Les scientifiques travaillant pour le compte du ministère de la Défense ont constaté qu'une rafale de 120 balles pouvait faire tirer de travers le meilleur des snipers. Le tir peut ainsi dévier de 50 centimètres si la cible se trouve à une distance de 200 mètres et de 6 mètres si le but à atteindre se situe à 500 mètres. Les dirigeants de Heckler & Koch ont rejeté en bloc ces accusations qu'ils jugent « incorrectes, non pertinentes et peut-être même illégales ». Un expert interrogé par Deutsche Welle apporte une réponse plus… mesurée.

« Il n'y a absolument aucun problème avec ce fusil, juge Heinz Schulte, le rédacteur en chef de Griephan Briefe, une newsletter allemande spécialisée dans les questions de défense. C'est comme si vous compariez le problème actuel à un jeune homme qui s'est acheté une décapotable de deux places quand il était célibataire et qui se plaindrait aujourd'hui de ne pas pouvoir asseoir toute sa famille dans sa voiture. Si vous tirez en rafale, vous savez que vous allez devoir changer le canon afin d'éviter une certaine surchauffe. Avec le G36, vous ne pouvez pas changer le canon. Faire de ce fusil l'arme de service de l'armée repose donc sur un système de pensée ancien » qui n'est plus adapté à la réalité actuelle. Voilà qui devrait rassurer les forces des BAC…
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Lun 7 Mar 2016 - 22:16

Citation :
Fusil G36 : "Une polémique d'une ampleur déraisonnable en Allemagne"


Le fusil d'assaut commandé pour la BAC est critiqué outre-Rhin. Le président de la filiale française de HK, qui les produit, répond aux critiques.

Par Jean Guisnel

Publié le 07/03/2016 à 12:29 | Le Point.fr


Actuellement 25 000 armes produites par HK, tous modèles confondus, sont utilisées par les forces françaises.
© AFP/ JEROME GROISARD



Le ministère de l'Intérieur va doter les brigades anticriminalité de fusils G36 que vous produisez. Faut-il leur reprocher, comme on l'entend, d'être dotés d'armes « longues » ?

Olivier Lombard : Je laisse notre client s'exprimer sur son choix, mais je peux vous dire qu'il a retenu une arme éprouvée, adaptée à ses besoins et qu'il connaît très bien. Le choix d'une arme d'épaule en calibre 5,56 mm répond au besoin aujourd'hui incontestable de pouvoir faire face à des individus motivés équipés de protections balistiques et de fusils d'assaut. Le fusil G36 est en fait une famille d'armes disponible dans différentes versions. La version standard de l'armée allemande possède un canon de 480 mm, celui du fusil français (G36K) mesure 320 mm et le G36 C en service dans les unités spécialisées de la police française a un canon de 228 mm. Il est ainsi possible de privilégier la compacité ou la portée pratique. Le ministère de l'Intérieur a fait le choix d'une arme moderne, avec un canon de longueur moyenne, un système de tir au coup par coup ou en rafale de deux coups, sans possibilité de tirer en rafale « libre ». Même dans le domaine militaire, cette capacité est de moins en moins recherchée, car elle n'est utilisée que dans des cas très particuliers, par des opérateurs formés intensivement à la maîtrise de cette capacité.

Quelles formations du ministère de l'Intérieur disposent déjà de cet armement ?  

Toutes les unités d'intervention de la police, progressivement depuis l'an 2000, quand nous avons remporté le premier appel d'offres pour équiper le Raid et les différents services spécialisés de la Police nationale. Cet appel d'offres a été suivi d'un autre en 2003, que nous avons à nouveau remporté. La gendarmerie possède pour sa part des G36 en mesure de tirer des rafales de deux coups ou des rafales libres, utiles pour ses besoins spécifiquement militaires, comme cela avait été le cas quand elle avait formé des POMLT en Afghanistan. L'administration pénitentiaire utilise également le G36 depuis plusieurs années. Les commandos du COS sont quant à eux équipés d'une arme que nous produisons, le HK416, de même que notre fusil de précision, le HK417 en calibre 7,62 mm.

Vous êtes par ailleurs candidat au remplacement du FAMAS, en dotation dans l'armée française depuis une quarantaine d'années. Où en êtes-vous ?

Comme quatre autres industriels (le belge Fabrique nationale Herstal (SCAR), l'italien Beretta (ARX), le suisse Swiss Arms (SIG 516 ou MCX) et le croate HS Produkt (VHS2), NDLR), nous avons répondu à cet appel d'offres, avec notre fusil HK416. Nous remettrons notre offre finale en mai prochain, avant que la DGA ne tranche fin 2016 ou début 2017. C'est une compétition particulière et ambitieuse, car il est nécessaire d'être en mesure de fournir un véritable système d'armes, qui va au-delà du fusil lui-même. Le fusil retenu sera disponible en deux versions, dont l'une (l'AIF-S) doit être capable de tirer des grenades à fusil et pourra ultérieurement recevoir l'optique FELIN, tandis que l'autre (l'AIF-C) aura un canon plus court. Chacune de ces versions sera acquise par la France à 45 000 exemplaires. Pour des raisons qui tiennent aux spécificités des unités, le fusil d'assaut G36 répond bien aux besoins des forces de l'ordre, quand le HK416 est adapté aux forces armées.

Une controverse a éclaté sur le fait que la France ne veuille plus produire de fusils d'assaut. Mais vous soulignez que l'industrie française est présente dans vos produits allemands ?

C'est tout à fait vrai, puisque HK ne souhaite acheter l'acier de ses canons qu'en France. Une des bases de notre métier, c'est la métallurgie. Celle-ci ne peut être mise en œuvre, à nos yeux, qu'avec les seuls aciers produits par la société française Aubert et Duval. Depuis quarante ans, nous n'utilisons que ses aciers pour produire nos canons, car ils sont les seuls capables de nous fournir les nuances d'aciers spéciaux conformes à nos besoins. Nous ne pouvons pas transiger sur la sécurité, la fiabilité et la durée de vie de nos canons, qui ont fait notre réputation. De ce fait, la part française de nos armes est très significative. Je sais bien que les aciers allemands ont aussi bonne réputation. Mais parmi les meilleurs au monde, ce sont ceux d'Aubert et Duval qui répondent le mieux à nos exigences depuis des décennies.

Une vigoureuse polémique vise en Allemagne les fusils G36. Qu'en pensez-vous et que répondez-vous à ceux qui les critiquent ?

C'est une polémique qui a pris une ampleur déraisonnable en Allemagne. Les soldats de la Bundeswehr, équipée du G36 depuis 1995, ont utilisé cette arme en Afghanistan. Vingt ans peuvent paraître un âge respectable, mais les armes bien conçues durent longtemps. Le pistolet Glock 17, qui ne passe pas pour désuet, est en service depuis 1980. Et la mitrailleuse FN MAG 58, dont l'armée française vient de se doter, est en service depuis la fin des années 1950. Les conceptions mécaniques traversent le temps et ce qui fonctionne… fonctionne ! Ce qui s'est passé avec le G36, pour ce que nous en savons puisque nous n'avons pas été associés aux analyses de cette affaire, permet néanmoins de souligner quelques points. Très probablement, le fusil a été utilisé au-delà des conditions normales d'utilisation. Un fusil d'assaut est fait pour tirer au coup par coup - éventuellement en rafales courtes - jusqu'à 300 m, pas beaucoup plus loin. Quand on a besoin de cadences soutenues, d'un large volume de feu, on utilise une mitrailleuse légère. En s'affranchissant de cette doctrine d'emploi, l'armée allemande a redécouvert des phénomènes physiques universels. Après des tirs intenses et soutenus, un fusil d'assaut surchauffe et perd de sa précision. Cela dépend bien sûr d'un grand nombre de paramètres, comme la munition utilisée par exemple. C'est bien pour cette raison que dans les groupes de combat actuels, on associe fusils d'assaut, mitrailleuses légères et éventuellement fusils de précision. Ceci étant, une écrasante majorité des soldats allemands est toujours très satisfaite du G36, comme l'a montré une étude récente.

Combien d'armes HK sont-elles en service en France actuellement ?

Sans doute près de 25 000, tous modèles confondus. Les forces françaises savent que nous ne sommes pas toujours les moins chers, mais que nous permettons à nos utilisateurs d'être sereins durant 20 ou 30 ans. Nous savons aussi que des pistolets mitrailleurs en service dans des unités spécialisées françaises sont plus anciens que les opérateurs qui les utilisent et fonctionnent toujours parfaitement.

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/jean-guisnel/fusil-g36-une-polemique-d-une-ampleur-deraisonnable-en-allemagne-07-03-2016-2023540_53.php  
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Ven 13 Mai 2016 - 18:24

Citation :
13th Brigade a ajouté 8 photos.

Army to get new assault rifle

Today’s issue of Army Newspaper reports that the Army is introducing the enhanced F88 (or EF88) Austeyr rifle into service. Our partner brigade - the Townsville-based 3rd Brigade - will begin receiving the rifle from July.

The EF88 is an exceptional weapon characterised by superior lethality, accuracy, ergonomics, reliability and modularity.
The changes to the original F88 will improve soldiers’ fighting ability in close combat and general combat by upgrading the ergonomics and balance of the rifle and increasing the mounting options for ancillary devices.

Ancillaries include enhanced day sights, image intensifiers, thermal imaging sights, forward grips (basic), forward grips (with bipod), weapon stabilisers, visual illumination devices, one o'clock offset rails, and laser-aiming illumination and ranging devices.

The EF88 rifle can be reconfigured quickly to meet specific mission roles by utilising these weapon ancillaries.

Configurations include: Tier 2 dismounted commander; Tier 2 dismounted marksman; Tier 2 dismounted rifleman, Tier 2 dismounted grenadier; Tier 2 mounted carbine; Tier 2 mounted standard; and Tier 2 mounted grenadier.

The EF88 weapon system is being acquired under Project Land 125-3C.

PHOTOS:
 
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Mer 22 Juin 2016 - 22:11



Citation :
Arme individuelle Futur: Sig Sauer



Sig Sauer MCX © Sig Sauer



La firme d'armement du nord de l'Allemagne, Sig Sauer, était présente au Salon Eurosatory2016 afin d'exposer entre autres, parmi sa gamme de fusils, le MCX Sig Sauer. Concurrent pour le marché d'Arme d'Infanterie Future (AIF) lancé en mai 2014 par la DGA, le gagnant doit être révélé fin 2016 (vers le mois de novembre). La MEDO (Meilleur et dernière offre) des cinq compétiteurs a été déposée au mois de juin 2016, plaçant sur la dernière ligne droite, les cinq industriels que sont FN Herstal (FN SSCAR), Heckler & Koch (HK416), Beretta (ARX 160) et HS Produkt (VHS2).

Le MCX Sig Sauer a été développé pour les Forces spéciales américaines. Il présente les caractéristiques techniques modernes recherchées par les forces armées d'aujourd'hui. Conçu pour être le plus silencieux possible (le Sig Sauer est compatible avec les dispositifs existants), ce fusil est le résultat d'années de recherches et d'adaptations à partir des retours d'expériences (Afghanistan et Irak notamment). De construction métallique, il reste malgré tout, léger (2,72 kg) et modulable (adaptable au système FELIN). La version proposée est au standard munition 5,56mm x 45 mm OTAN, caractérisée par une excellente stabilité. Elle doit pouvoir tirer des grenades à fusil.

Le fusil présenté sur le standard MCX Sig Sauer intègre une large gamme d'accessoires permettant d'obtenir un système complet. Parmi les accessoires autorisés, on peut citer le porte main « Multiple Keymod Handguards » en aluminium et disponible en fibre de carbone, le silencieux « Sig Sauer silencers » particulièrement intéressant pour les tirs à longue distance, les crosses adaptables, ou encore les suppléments d'optiques à visée laser.

Le groupe industriel européen qui remporte dans le monde de nombreux succès depuis sa sortie, n'a plus que quelques mois à attendre pour savoir si sa chaine de production fournira les 101 000 armes aux armées françaises.

http://www.journallessentinelles.com/arme-individuelle-futur-sig-sauer-76583



Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Ven 9 Sep 2016 - 18:36

Citation :
HK gagnera-t-il sur tous les tableaux ?


Publié le 8 septembre 2016/ Actualité Industrie et matériels


Alors qu’une annonce serait imminente quand à l’attribution du marché AIF (remplacement du Famas) à l’HK416 de l’allemand Heckler und Koch (bien que rien ne soit encore «officiel»), dans le procès opposant le fabricant du fusil G36 à l’Agence des marchés publics de la Bundeswehr, le Tribunal de grande instance de Coblence s’est prononcé en faveur de HK et a repoussé la demande de dommages et intérêts de l’armée.

La raison du conflit : le fusil G36 a fait l’objet d’une longue bataille d’experts. Soupçonnés de perdre en précision quand ils s’échauffent, les 170 000 exemplaires de la Bundeswehr seront finalement mis hors service à partir de 2019. Malgré cela, les juges ont considéré que lors de la conception du fusil, HK avait bien respecté le cahier des charges imposé par la Bundeswehr. Et qu’il n’y avait pas lieu de pénaliser son constructeur.

La décision du juge ne signifie pas pour autant que l’arme est considérée comme fiable et que l’opération de remplacement n’aura pas lieu. Théoriquement, la Bundeswehr peut faire appel du jugement mais la chose est peu probable.

http://www.ttu.fr/hk-gagnera-t-tableaux/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Lun 12 Sep 2016 - 20:45

Citation :
DX Korea 2016: S&T Motiv details updated RoKA 5.56 mm service assault rifle


Kelvin Wong, Goyang-si, South Korea - IHS Jane's International Defence Review

12 September 2016


S&T Motiv, the successor to the South Korean defence manufacturer Daewoo Precision Industries, has showcased the modified variant of the Republic of Korea Army's (RoKA's) 5.56 mm calibre K2 service assault rifle at the DX Korea 2016 land warfare exposition, which was held in the KINTEX exhibition centre near Seoul from 7 to 10 September.

The indigenous S&T Motiv K2 assault rifle is a gas-operated, selective-fire weapon developed specifically to replace the M16A1 assault rifle in use with the South Korean armed forces. The K2 employs a long-stroke piston similar to that of the Russian Kalashnikov AK-series rifles to operate a rotating bolt similar to that of the western AR-15/M16 rifles. The weapon has been in RoKA service since 1984.

Shawn An, assistant manager for public relations at S&T Motiv, told IHS Jane's that production of the updated rifle, designated the K2C1, commenced in March 2016 and first deliveries were made in June. The company will be manufacturing a total of 60,000 of these weapons for the army.

The K2C1 - which is being produced in the short (305 mm) and long barrelled (465 mm) models - features a quad-rail type MIL-STD-1913 Picatinny rail barrel shroud which replaces the polymer grip found on the original K2. This adds a further length of rail on top of the receiver to form a full-length rail along the top of the receiver for precision optics and other tactical accessories, although the front and rear sight units have been retained. The original weapon's folding buttstock has also been replaced by a five-position AR-15 style adjustable stock that can be similarly folded to the right of the receiver.

The long barrelled K2C1 is longer and heavier at 1014 mm with the buttstock fully extended and 3.68 kg without the magazine, while the short barrelled model has an overall length of 854 mm and weighs 3.3 kg. In contrast, the original K2 assault rifle is 980 mm long and weighs 3.37 kg unloaded.

Want to read more? For analysis on this article and access to all our insight content, please enquire about our subscription options ihs.com/contact


South Korean small arms developer S&T Motiv is manufacturing 60,000 updated K2C1 5.56 mm assault rifles to the Republic of Korea Army.
(IHS/Kelvin Wong)



S&T Motiv has also introduced a short-barrelled variant of its latest K2C1 assault rifle which is equipped with a 305 mm barrel.
(IHS/Kelvin Wong)

Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Lun 12 Sep 2016 - 20:52

Citation :
Army 2016: Kalashnikov shows AK-15 assault rifle, MA PDW


Nikolai Novichkov, Moscow - IHS Jane's Defence Weekly

12 September 2016


Russia's Kalashnikov Group unveiled its AK-15 assault rifle and Malogabaritny Avtomat (MA - Compact Assault Rifle) at the Army 2016 defence exhibition held outside Moscow.

The firearms are intended to replace several models of small arms previously developed by the company. Essentially the AK-15 is a variant of AK-12 chambered for the widespread M43 cartridge still used by the Russian military, while the MA is a brand-new development.


The AK-15 assault rifle (left) from Kalashnikov Group (Nikolai Novichkov)

"The AK-15 assault rifle is being developed by the Kalashnikov Group under the Ratnik programme. It will replace the AK-103 firearm. The AK-15 is chambered for the M43 7.62x39 mm cartridge. It has a combat weight of 4.1 kg, a full length of 1,066 mm, a barrel length of 415 mm, a firing rate of 700 rds/min, a muzzle velocity of 715 m/s, a maximum firing range of 800 m, and a magazine capacity of 30 rounds.
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 20777
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: fusils d'assaut   Jeu 5 Jan 2017 - 20:46

Citation :
Rheinmetall and Steyr Mannlicher unveil RS556 assault rifle


Remigiusz Wilk, Warsaw - IHS Jane's International Defence Review

05 January 2017


Rheinmetall and Steyr Mannlicher have partnered to offer the RS556 assault rifle in 5.56 x 45 mm to the Bundeswehr as a potential replacement for the service's G36 standard issue rifle.

The RS556 (RS stands for Rheinmetall Steyr in 5.56 mm calibre) is a derivative of the AR-15 and a variant of Steyr's STM556 rifle, which was announced in 2012 and manufactured since May 2016.

The RS556 uses a short-stroke gas piston system, driving an operating rod to force the bolt carrier to the rear, and is locked by a rotating bolt.

The upper and lower receivers are made from aluminum, strengthened with steel bolt carrier guides to prevent the bolt tilting. The fire selector, magazine catch, and bolt catch are located on both sides of the weapon to support right and left handed shooters. The RS556 is equipped with a seven-position telescopic polymer butt-stock.


The rifle will be offered in a variety of barrel lengths, with the standard issue featuring a 406 mm barrel. (Steyr Mannlicher)

The rifle features a cold-hammered, chrome-lined quick-change barrel, which can be exchanged without tools by the shooter in just a few seconds - a design based on the Steyr AUG bullpup rifle. The barrel and all steel parts are Mannox coated.

A four-position gas regulator is featured with settings for normal use, heavy use, suppressor, and gas off.

The RS556 will be offered with a variety of barrel lengths from 293 mm and 330 mm (personal defence weapon); 370 mm (carbine); 406 mm and 455 mm (rifle); and 505 mm and 550 mm (designated marksman). Other barrel lengths can also be implemented.

It is planned to offer the RS556 in other calibres, such as 7.62x35 mm (300 BLK), .300 Whisper, and 7.62x39 mm, and with a "heavy duty" barrel for use with hard core ammunition.

The RS556 features a modular upper receiver with NATO Accessory Rails (NARs) in the 12 and six hour positions, and optional accessory rails that can be located on the handguard sides.
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fusils d'assaut   

Revenir en haut Aller en bas
 
fusils d'assaut
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fusil d'assaut SAR-21
» Quel était le modèle de ces fusils ZM-FN ?
» Les Vikings de la Charente à l'assaut de l'Aquitaine
» invention des armes
» Les paras de la Easy Company à l'assaut des canons de 105mm.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Armement et matériel militaire :: Systemes d'armes terrestres-
Sauter vers: