Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord - OTAN / NATO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19115
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord - OTAN / NATO   Mar 28 Mar - 12:14

Citation :
Washington va ratifier l'adhésion du Monténégro à l'Otan


AFP 28/03/2017


Le Sénat américain s'apprête à donner son feu vert cette semaine pour l'adhésion du Monténégro à l'Otan, un élargissement de l'alliance militaire dans les Balkans soutenu par Donald Trump et dénoncé par la Russie.

Les sénateurs ont été quasi-unanimes à soutenir l'adhésion lors d'un vote de procédure lundi, par 97 voix contre 2. Le vote final, qui autorisera le président des Etats-Unis à ratifier le traité, devrait avoir lieu mardi soir ou mercredi.

"Il s'agit d'une épreuve dans la lutte que nous menons contre Vladimir Poutine", a déclaré le sénateur John McCain, qui a martelé que le président russe avait "tenté un coup d'Etat pour renverser le gouvernement librement élu du Monténégro", en octobre dernier. "Si nous disons non au Monténégro, le pays ne restera plus la démocratie libre qu'elle est aujourd'hui", a affirmé le républicain, détracteur le plus ardent de Moscou au Congrès américain.

L'administration Trump soutient pleinement le processus. "La ratification de l'adhésion du Monténégro à l'Otan est profondément dans l'intérêt des Etats-Unis", a plaidé la semaine dernière le secrétaire d'Etat, Rex Tillerson, dans un courrier aux chefs du Sénat.

A ce jour, 25 des 28 pays membres de l'Otan ont ratifié l'entrée du Monténégro, petit pays bordant la mer Adriatique qui espère pouvoir participer comme membre de plein droit au prochain sommet de l'Otan, le 25 mai à Bruxelles. "La participation du Monténégro au sommet de l'Otan en tant que membre, et non comme observateur, enverra un signal fort d'unité transatlantique, et qu'aucun tiers n'a de droit de veto sur les décisions de l'Otan", a écrit Rex Tillerson.

Pour la majorité des parlementaires, de gauche à droite, ce vote se doublait d'un message à Moscou.
"Nous devons dire clairement à Vladimir Poutine que nous n'accepterons pas l'établissement d'une sphère d'influence russe dans des pays qui ont le désir de s'allier avec la communauté libre et démocratique des nations", a déclaré le républicain Marco Rubio.

Le républicain libertarien Rand Paul s'est toutefois opposé, ainsi que son collègue du même parti Mike Lee.
"La plupart des Américains ne savent pas où se trouve le Monténégro sur une carte. Etes-vous prêts à envoyer vos enfants se battre là-bas?" a lancé Rand Paul.

Outre les Etats-Unis, deux pays doivent encore finaliser la ratification: les Pays-Bas, où le parlement a déjà donné son accord, et l'Espagne, où les débats se poursuivent, selon le service de presse de l'Otan à Bruxelles.

https://www.lorientlejour.com/article/1043292/washington-va-ratifier-ladhesion-du-montenegro-a-lotan.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19115
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord - OTAN / NATO   Ven 31 Mar - 8:38

Citation :
L'Allemagne critique l'objectif de hausse des dépenses de l'Otan


Reuters 31/03/2017


Le chef de la diplomatie allemande, Sigmar Gabriel, a estimé vendredi que l'objectif affiché par l'Otan de parvenir rapidement à un budget annuel de la défense représentant 2% du PIB n'est "ni atteignable, ni souhaitable", s'inscrivant à l'encontre des exigences de Washington.

Les Etats-Unis contribuent pour près de 70% au budget de l'Alliance atlantique et réclament de leurs alliés qu'ils progressent vite cette année vers cet objectif de 2%.

Seuls quatre pays membres ont obtempéré - Estonie, Grande-Bretagne, Grèce et Pologne.

"Deux pour cent signifierait des dépenses militaires de près de 70 milliards d'euros. Je ne connais pas un responsable politique allemand qui affirmerait que c'est atteignable ou souhaitable", a déclaré Sigmar Gabriel à l'occasion de sa première réunion ministérielle de l'Otan, à laquelle participait le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson. Gabriel a pris le poste de ministre des Affaires étrangères il y a deux mois.

Le chef de la diplomatie américaine n'en a pas moins réitéré les exigences de Washington et souligné que les Etats-Unis mettraient la question à l'ordre du jour du sommet du 25 mai, auquel participera Donald Trump.

"Notre objectif doit être un accord en mai entre dirigeants pour que d'ici la fin de l'année, tous les alliés aient soit respecté les grandes lignes de leur engagement, soit présenté des projets qui démontrent clairement comment (...) réaliser cet engagement", a déclaré Tillerson.

"Les alliés doivent démontrer par leurs actes qu'ils partagent l'engagement du gouvernement américain", a-t-il insisté tout en assurant l'Alliance du soutien de Washington. "Nous conserverons les accords que nous avons pris pour défendre nos alliés", a dit le secrétaire d'Etat.

A Berlin, le porte-parole du gouvernement allemand, Steffen Seibert, a déclaré que le cabinet d'Angela Merkel avait promis d'augmenter ses dépenses militaires et continuerait à le faire.

Les pays membres ont jusqu'à 2024 pour parvenir à cet objectif.

https://www.lorientlejour.com/article/1044080/lallemagne-critique-lobjectif-de-hausse-des-depenses-de-lotan.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19115
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord - OTAN / NATO   Mar 11 Avr - 10:19

Citation :
Trump approuve l'adhésion du Monténégro à l'Otan


AFP 11/04/2017


Le président américain Donald Trump a donné mardi son feu vert à l'adhésion du Monténégro à l'Otan, ouvrant la voie à l'entrée du petit pays des Balkans dans l'Alliance, considérée par la Russie comme une provocation.

"Aujourd'hui, le président Donald Trump a signé l'instrument de ratification du protocole d'adhésion du Monténégro à l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord", écrit la Maison Blanche dans un communiqué.



Le Monténégro, qui doit devenir le 29e pays membre de l'Otan, a été invité à rejoindre l'Alliance en décembre 2015 et le Sénat américain avait donné fin mars son feu vert à une ratification par Washington.

La décision de Donald Trump était donc attendue, mais elle ne manquera pas de tendre encore les relations entre les Etats-Unis et la Russie, alors même que le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson vient d'arriver à Moscou pour une première visite officielle.

Le président américain recevra justement le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, mercredi à la Maison Blanche.

Mais le Monténégro ne sera pas encore membre de plein droit de l'Alliance au prochain sommet de ses dirigeants, dont Donald Trump, le 25 mai à Bruxelles, avait précisé fin mars un responsable de l'Otan sous couvert d'anonymat.

L'adhésion du Monténégro à l'Alliance divise ce petit pays de 620.000 habitants, où l'opposition prorusse réclame un référendum sur la question.

Donald Trump avait vivement critiqué l'Otan pendant sa campagne électorale avant d'adoucir ses propos les plus virulents depuis son arrivée à la Maison Blanche. Il demande cependant toujours plus d'efforts financiers de la part des Alliés.

https://www.lorientlejour.com/article/1046263/trump-approuve-ladhesion-du-montenegro-a-lotan-maison-blanche.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19115
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord - OTAN / NATO   Jeu 13 Avr - 5:49

Citation :
Pour Donald Trump, l’Otan n’est maintenant plus « obsolète »


Posté dans Otan par Laurent Lagneau Le 13-04-2017




Si, comme le soupçonne le renseignement américain, la Russie a effectivement cherché à influencer la course à la Maison Blanche en faveur de Donald Trump, le candidat du Parti républicain, alors l’opération n’a pas donné les résultats escomptés.

Ainsi, après la frappe de l’US Navy contre la base syrienne d’Al-Shayrat, en réponse à une attaque chimique attribuée au régime de Bachar el-Assad, les relations entre Washington et Moscou se sont tendues.

Le 12 avril, avant de rencontrer Rex Tillerson, le chef de la diplomatie américaine, le président russe, Vladimir Poutine a déclaré que « l’on peut dire que le degré de confiance dans nos relations de travail [avec les États-Unis, ndlr], notamment dans le domaine militaire, ne s’est pas amélioré mais qu’au contraire il s’est dégradé ».
Déjà que ce « degré de confiance » n’était pas bien haut quand Barack Obama était encore à la Maison Blanche, c’est dire…

À Washington, deux personnalités qui prônait un rapprochement avec Moscou – à savoir le général Michael Flynn et Stephen Bannon – ont été écartées de l’entourage de M. Trump. Et, outre le dossier syrien, la diplomatie américaine a affiché une certaine fermeté à l’égard de la Russie.

« Le président Trump a clairement dit qu’il attendait du gouvernement russe une diminution de la violence en Ukraine et la restitution de la Crimée », avait en effet rapporté, en février, Sean Spicer, le porte-parole de la Maison Blanche. « Dans le même temps, il attend et souhaite pleinement une bonne entente avec la Russie », avait-il précisé.

Même au sujet de l’Otan, le président Trump n’est plus aussi critique que par le passé. Lors de la campagne électorale, il avait remis en cause le principe de défense collective, pierre angulaire de l’Alliance atlantique, en affirmant qu’un intervention militaire américaine pour défendre un Allié attaqué ne serait pas forcément automatique dans le cas où il entrerait à la Maison Blanche. Et, quelques jours avant son investiture, il en avait remis une couche en affirmant que cette organisation était « obsolète« , bien qu’encore importante.

Près de trois mois plus tard, le ton a changé. Exigeant toujours que les Alliés prennent leur part en matière de dépenses militaires, le président Trump a pris le contre-pied de ses déclarations passées, alors qu’il recevait Jens Stoltenberg, le secrétaire général de l’Alliance atlantique.

« J’ai dit que c’était obsolète. Ce n’est plus obsolète », a en effet déclaré M. Trump, le 12 avril. Et de souligner que l’Otan est un » rempart de la paix et la sécurité internationale. »

Par ailleurs, le président américain a de nouveau insisté sur l’effort en matière de dépenses militaires que doivent faire les Alliés. « Pour faire face à nos défis communs, nous devons veiller à ce que les membres de l’Otan respectent leurs obligations financières et paient ce qu’ils doivent. Beaucoup de ne le font pas. […] Si d’autres pays paient leur juste part au lieu de compter sur les États-Unis pour compenser la différence, alors […] notre partenariat sera beaucoup plus fort », a-t-il fait valoir.

De son côté, M. Stoltenberg a subtilement rappelé que les membres de l’Otan avait répondu présent quand les États-Unis activèrent la clause de défense collective après les attentats du 11 septembre 2001 et envoyé des « centaines de milliers » de soldats en Afghanistan. En outre, il a aussi évoqué leur engagement de porter leurs dépenses militaires à hauteur de 2% de leur PIB.

Par ailleurs, le président Trump a donné son feu vert à l’adhésion du Monténégro à l’Otan, ce que les autres Alliés avaient déjà fait en grande partie. Or, pour la Russie, voir Podgorica rejoindre l’Alliance atlantique n’était pas acceptable.

http://www.opex360.com/2017/04/13/pour-donald-trump-lotan-nest-maintenant-plus-obsolete/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19115
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord - OTAN / NATO   Jeu 13 Avr - 12:40

Citation :
L'Otan déploie un bataillon multinational en Pologne


AFP 13/04/2017


L'Otan a entamé jeudi officiellement le premier déploiement d'un bataillon en Pologne, dans le cadre du renforcement du flanc oriental de l'Alliance atlantique face à la Russie, "un message envoyé à tout agresseur potentiel".

Le déploiement de ces troupes "est une démonstration claire de l'unité de l'Otan, un message clair envoyé à tout agresseur potentiel", a déclaré le général américain Curtis Scaparrotti, le chef suprême des forces alliées en Europe, lors d'une cérémonie solennelle dans une base militaire à Orzysz (nord-est).


Au total, quatre bataillons multinationaux de l'Otan et une brigade blindée américaine s'installent progressivement sur le flanc oriental de l'Alliance, entre les pays baltes, la Pologne, la Roumanie, la Bulgarie et la Hongrie, en réponse à l'annexion de la Crimée par la Russie en 2014.

Le président Andrzej Duda a lui salué une "journée historique" pour la Pologne, membre de l'Alliance depuis 1999, lors de la cérémonie retransmise en direct par plusieurs chaînes de télévision.

Fort d'environ 800 soldats, le bataillon de combat déployé en Pologne sera encadré par l'armée américaine avec la participation de soldats britanniques, roumains et croates.

Les unités similaires de l'Otan sont déployées en Estonie, en Lettonie et en Lituanie, encadrées respectivement par la Grande-Bretagne, le Canada et l'Allemagne, et doivent être pleinement opérationnelles d'ici fin juin. Le quartier général des ces forces sera installé à Elblag, dans le nord de la Pologne.

https://www.lorientlejour.com/article/1046712/lotan-deploie-un-bataillon-multinational-en-pologne.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19115
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord - OTAN / NATO   Mer 26 Avr - 13:58

Citation :
L'Otan inaugurera son nouveau siège ce 25 mai


Par: rédaction
25/04/17 - 16h32 Source: Belga


Le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg © epa.


BRUXELLES La "réunion spéciale" - et non plus sommet - des chefs d'Etat et de gouvernement des 28 pays de l'Otan du 25 mai prochain à Bruxelles sera l'occasion pour le ministère belge de la Défense de remettre à l'Alliance atlantique son nouveau siège, un projet pharaonique de plus d'un milliard d'euros, a annoncé mardi l'Otan.


Cette rencontre sera couplée à la première visite du président américain Donald Trump en Europe, et à celle à Bruxelles du nouveau chef de l'Etat français fraîchement élu, qui se rendront ensuite tous deux en Italie pour participer à un sommet des dirigeants du G7 (les sept pays les plus industrialisés).

Cérémonie officielle
"La réunion sera présidée par le secrétaire général de l'Otan (Jens Stoltenberg, ndlr) et sera précédée du dévoilement de deux artefacts et d'une cérémonie marquant la remise du nouveau siège de l'Otan par le ministère belge de la Défense" qui a en a piloté la construction depuis bien le début des travaux - la pose de la première pierre remonte à 2010 -, a précisé l'Alliance dans un communiqué.

QG encore inachevé
Ce nouveau siège, qui ne sera pleinement fonctionnel que plus tard dans l'année, voire en 2017, selon des témoignages, doit remplacer, de l'autre côté du boulevard Léopold III reliant Bruxelles à son aéroport, celui construit en toute hâte en 1967. La Belgique avait alors accepté d'accueillir l'Alliance qui venait d'être expulsée de France par le président Charles de Gaulle.

Les retards sont causés par des problèmes liés à la sécurité informatique.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/3007/Bruxelles/article/detail/3142116/2017/04/25/L-Otan-inaugurera-son-nouveau-siege-ce-25-mai.dhtml
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19115
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord - OTAN / NATO   Ven 28 Avr - 14:17

Citation :
Moscou regrette la décision du Parlement du Monténégro d'approuver l'adhésion à l'Otan


AFP 28/04/2017


La Russie a dénoncé vendredi la décision du Parlement du Monténégro d'approuver l'adhésion du pays à l'Otan, accusant les autorités d'être passées outre l'opposition d'une partie de la population à cette idée.

"Nous constatons avec grand regret que les autorités actuelles du pays et leurs protecteurs occidentaux n'ont pas écouté la voix de la raison", a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.
"La volonté de presque la moitié de la population du pays, qui est opposée (à l'adhésion à l'Otan), a été ignorée", a ajouté le ministère, accusant les autorités du Monténégro de "cynisme".
Moscou examinera les "conséquences stratégiques de cette décision" et prendra des mesure pour "défendre ses intérêts", poursuit le communiqué.

Le Parlement monténégrin a approuvé vendredi l'adhésion du pays à l'Otan, dernière étape que l'ex-république yougoslave avait à franchir pour rejoindre l'Alliance militaire nord-Atlantique.

Le Monténégro espère désormais pouvoir rejoindre officiellement l'Otan lors du sommet du mois de mai à Bruxelles. L'adhésion du Monténégro à l'Otan renforcerait encore la présence de l'alliance dans les Balkans, alors que la Grèce, la Croatie et l'Albanie en sont d'ores et déjà membres.

https://www.lorientlejour.com/article/1049116/moscou-regrette-la-decision-du-parlement-du-montenegro-dapprouver-ladhesion-a-lotan.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19115
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord - OTAN / NATO   Jeu 4 Mai - 11:39

Citation :
Le commandant suprême des forces alliées en Europe veut plus de troupes pour dissuader la Russie


Posté dans Otan par Laurent Lagneau Le 04-05-2017




Actuellement, les forces terrestres relevant du commandement américain pour l’Europe (EUCOM) disposent de deux brigades permanentes (l’une, blindée, à Vilseck, en Allemagne, l’autre, aéroportée, à Vincenza, en Italie).

Depuis janvier, une troisième brigade – blindée – a été déployée en Pologne, par rotation, dans le cadre de l’opération Atlantic Resolve, qui correspond à la participation américaine aux mesures de réassurance prises par l’Otan visant à renforcer son flanc oriental.

Seulement, pour le général Curtis Scaparrotti, commandant suprême des forces alliées en Europe (SACEUR) et chef de l’EUCOM, ce renforcement de la présence américaine sur le Vieux Continent est encore insuffisant dans le cas où il faudrait faire face à une agression de la Russie, comme le craignent non seulement les États baltes et la Pologne mais aussi les pays scandinaves.

Jusqu’à l’affaire de la Crimée, la cause était entendue : l’administration Obama décida d’accentuer la présence militaire américaine dans la région Asie-Pacifique, ce qui devait se traduire par un désengagement relativement important des forces stationnées en Europe, avec le retrait de deux brigades permanentes et la dissolution de quelques unités, dont le 81st Fighter Squadron, qui était le dernier à mettre en oeuvre des avions d’attaque A-10 Thunderbolt II sur le continent européen. Dans le même temps, les emprises occupées par les militaires américains firent l’objet de négociations pour être rendues aux pays hôtes. Et, depuis 2016, 60 l’ont effectivement été.

Mais, désormais, la situation a changé. Lors d’une audition devant un comité du Sénat américain, et après avoir fait observer que les pays de l’Otan et l’Eucom « assurent la sécurité de près d’un milliard de personnes et de la moitié de l’économie mondiale », le général Scaparotti a estimé que « cette architecture de sécurité est testée ».

« Aujourd’hui, nous faisons face à l’environnement stratégique européen le plus dynamique de l’histoire récente », a estimé le SACEUR. « À l’est, une Russie renaissance est passée d’un partenaire à un protagoniste qui cherche à saper l’ordre international et à se se réaffirmer en tant que puissance mondiale », a-t-il expliqué. Et d’ajouter : « Les pays située dans la périphérie de la Russie – y compris l’Ukraine et la Géorgie – luttent contre les activités malignes de Moscou. »

En outre, a-t-il aussi relevé, « en Afrique du Nord, les extrémistes violents et les éléments criminels transnationaux répandent la terreur et la corruption pendant que les réfugiés cherchent à aller en Europe pour y trouver la sécurité. »

« Ces menaces ont amené Eucom à passer d’une mission de coopération et d’engagement en matière de sécurité à une mission de dissuasion et de défense », a expliqué le général Scaparrotti. « En conséquence, nous ajustons nos plans, notre position et notre volonté de rester pertinents pour lutter contre les menaces auxquelles nous sommes confrontés. […] Bref, nous retournons à notre rôle historique en tant que commandement de guerre », a-t-il continué.

Aussi, le général Scaparotti a plaidé pour un renforcement des moyens militaires américains en Europe afin d’assurer une « dissuasion crédible » face à la Russie ainsi que pour un investissement accru dans les infrastructures pour soutenir cet effort.

S’agissant des renforts, le général Scaparotti a dit avoir besoin d’une brigade supplémentaire (sans préciser si elle doit être permanente ou non) et de plus de moyens dans le domaine de l’aviation. Pour cela, il faut donc investir dans les infrastructures, ce qui passe par un « financement stable et prévisible ». Pour cette année, 3,4 milliards de dollars ont été alloués à l’opération Atlantic Resolve. Une somme identique à celle votée en 2016.

Pour le SACEUR, cet effort budgétaire est nécessaire pour l’hébergement des troupes et le stockage des matériels, moderniser des infrastructures, comme l’hôpital de Landstuhl en Allemagne, voire de remettre état celles tombées en désuétude depuis la fin de la Guerre Froide.

Enfin, le général Scaparotti a aussi affirmé que le « théâtre européen est essentiel pour les intérêts de l’Amérique et que l’Otan reste la clé de la sécurité nationale pour les États-Unis. »

http://www.opex360.com/2017/05/04/le-commandant-supreme-des-forces-alliees-en-europe-veut-plus-de-troupes-pour-dissuader-la-russie/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19115
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord - OTAN / NATO   Mer 10 Mai - 10:01

Citation :
Europe : ce n’est pas le calme plat


9 mai 2017/Actualité des forces


Après le déploiement il y a deux semaines d’une force multinationale de 1 100 combattants sur la base polonaise d’Orzysz, à 57 km de l’enclave russe de Kaliningrad, l’exercice Summer Shield, qui vient de se dérouler en Lettonie, accentue la crispation à Moscou.

Washington avait en effet déployé, pour l’occasion, pas moins de deux RC-135 rejoints par un troisième de la RAF, pour réaliser plusieurs missions coordonnées de renseignement électronique. L’un d’entre eux, le RC-135U «Spool 06», spécialisé dans la collecte des émissions radars, a notamment effectué une mission à proximité du S-400 déployé à Kaliningrad, espérant, en raison de la présence des F-35, amener ce dernier à dévoiler les caractéristiques de ses modes de combat.

La crainte représentée par cette bulle d’interdiction potentielle s’est aggravée au sein de l’Otan avec les révélations sur l’état d’avancement des négociations en Turquie et en Serbie pour acquérir des systèmes analogues.

Chaque semaine est désormais marquée par une initiative qui crispe encore davantage les relations russo-otaniennes. Ainsi la semaine dernière, Washington a déployé un escadron de douze F-15C en Bulgarie et 300 militaires sur la base de Graf Ignatievo, selon l’accord d’assistance militaire signé en août dernier. Mais par delà ces démonstrations de matériels, ce sont les menées subversives dans les Balkans qui restent les plus préoccupantes, et qui menacent désormais la «Pax Americana» concrétisée par les accords de Dayton en 1995. Ainsi, la semaine dernière, des manifestants ont pris d’assaut le parlement de Skopje en Macédoine.

L’institut allemand Heildelberg, qui vient de publier son dernier baromètre des conflits, rappelait il y a quelques jours que l’on dénombre en Europe centrale et balkanique près de dix-huit foyers de tensions qui se structurent tous autour de revendications identitaires, pour la plupart sécessionnistes.

http://www.ttu.fr/europe-nest-calme-plat/
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19115
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord - OTAN / NATO   Mer 17 Mai - 10:19

Citation :
Réunion militaire de l'Otan avant le sommet avec Trump


AFP 17/05/2017


Les chefs militaires des pays de l'Otan se réunissent mercredi au siège de l'alliance à Bruxelles, une semaine avant un sommet de l'organisation auquel participera pour la première fois le président américain Donald Trump.

Les chefs militaires vont notamment discuter mercredi "des manières d'accentuer le rôle de l'Otan dans le combat contre le terrorisme", a déclaré le général Petr Pavel, le chef du comité militaire de l'Otan en ouvrant la réunion.

Les chefs militaires entendront notamment un point sur la situation en Afghanistan du général américain Curtis Scaparrotti, le chef suprême des forces alliées en Europe, et du général John Nicholson, le chef des forces de l'Otan en Afghanistan.

Le général Nicholson a demandé il y a plusieurs mois déjà "plusieurs milliers" de soldats de l'Otan supplémentaires en Afghanistan par rapport au 13.500 actuellement déployés, alors que le gouvernement de Kaboul est à la peine face aux talibans.

La Maison Blanche a laissé entendre que le président Trump trancherait sur un effort américain supplémentaire après en avoir discuté avec ses homologues au sommet de Bruxelles et lors d'un sommet du G7.

Selon le général Pavel, les chefs militaires se pencheront également mercredi à Bruxelles sur la situation en Irak et sur les "prochaines étapes" envisageables pour la mission d'entrainement des forces irakiennes par des militaires de l'Otan, encore embryonnaire.

Les Etats-Unis voudraient que l'Otan devienne un membre formel de la coalition contre le groupe Etat islamique, et accentue son rôle d'entraînement et de renforcement des forces irakiennes.

L'Otan a déjà commencé à entraîner des officiers irakiens en Irak, en fournissant notamment des kits de déminage d'engins explosifs improvisés (IED).

Fin mars, le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg avait indiqué que l'Otan allait élargir cette mission en offrant "des cours de médecine militaire" et un soutien à "l'entretien de tanks et de véhicules armés".

https://www.lorientlejour.com/article/1052184/reunion-militaire-de-lotan-avant-le-sommet-avec-trump.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19115
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord - OTAN / NATO   Mer 17 Mai - 13:59

Citation :
L'Otan devrait rejoindre la coalition anti-EI (chefs d'état-major)


AFP 17/05/2017


L'Otan devrait considérer le fait de devenir membre à part entière de la coalition internationale contre le groupe Etat islamique, ont recommandé mercredi ses chefs d'état-major à une semaine d'un sommet des dirigeants de l'Alliance à Bruxelles.

Les Etats-Unis, qui dirigent cette coalition menant depuis 2014 des raids aériens contre l'EI en Irak et en Syrie, poussent de longue date l'Alliance atlantique à la rejoindre. Chacun des 28 Etats membres de l'Otan en fait déjà partie à titre individuel.

Depuis son arrivée au pouvoir, le président américain Donald Trump, qui avait qualifié l'Otan d'"obsolète", réclame de ses alliés qu'ils en fassent davantage dans la lutte contre le terrorisme.
"La discussion en ce moment, c'est: +L'Otan va-t-elle devenir un membre de cette coalition?+ Cette décision devra être prise lors de la réunion des chefs d'Etat et de gouvernement" jeudi 25 mai à Bruxelles, a expliqué le général Petr Pavel, qui préside le comité militaire de l'Alliance, lors d'une conférence de presse.
"Nous en avons discuté avec les chefs d'état-major et notre recommandation est qu'il faut que l'Otan considère le fait de devenir membre de cette coalition", a affirmé le général Pavel.

L'Otan, où les décisions se prennent à l'unanimité, a jusqu'ici refusé de rejoindre la coalition anti-EI, craignant que cela ne renvoie l'image d'Occidentaux ligués contre des pays et des organisations arabes.
La semaine dernière, la chancelière allemande Angela Merkel, jusqu'ici opposée, s'est montrée plus ouverte lors d'une rencontre à Berlin avec le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg.
Mais, avait immédiatement ajouté Mme Merkel, "cela ne veut pas dire que les activités militaires de l'Allemagne, par exemple la surveillance par Awacs (des avions-radar déployés actuellement en Turquie, NDLR), vont être élargies ou quoi que ce soit de ce genre".

M. Stoltenberg a répété à plusieurs reprises que "l'entraînement des forces locales" était à ses yeux la meilleure aide que l'Alliance pouvait apporter aux pays aux prises avec le terrorisme.

En Irak, les Alliés ont déjà commencé à entraîner des officiers irakiens, en fournissant notamment des kits de déminage d'engins explosifs improvisés (IED).

Fin mars, M. Stoltenberg avait précisé que l'Otan allait élargir cette mission en offrant "des cours de médecine militaire" et un soutien à "l'entretien de tanks et de véhicules armés".
A ce stade, aucune mission d'envergure en Irak n'est toutefois envisagée, a souligné mercredi le général Pavel.
"Je ne vois pas nécessairement cela comme un type de mission similaire à +Resolute support+", a-t-il prévenu, en référence à l'opération de l'Otan qui forme et conseille les forces armées afghanes.

https://www.lorientlejour.com/article/1052320/lotan-devrait-rejoindre-la-coalition-anti-ei-chefs-detat-major.html
Revenir en haut Aller en bas
jf16
General de Division
General de Division
avatar

messages : 19115
Inscrit le : 20/10/2010
Localisation : france Aiacciu
Nationalité : France
Médailles de mérite :


MessageSujet: Re: L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord - OTAN / NATO   Jeu 18 Mai - 9:34

Citation :
L'Otan dans la coalition anti-EI : un "signal politique" mais pas de combats, dit Stoltenberg


AFP 18/05/2017


Certains pays de l'Otan estiment qu'il faut envoyer un "signal politique" en rejoignant formellement la coalition contre le groupe jihadiste Etat islamique, mais il n'est "pas question" de s'engager dans des opérations de combat, a indiqué jeudi son patron Jens Stoltenberg.

"Les Alliés qui y sont favorables font valoir qu'en rejoignant la coalition, l'Otan pourrait envoyer un message de soutien politique (...) et nous pourrions aussi avoir une meilleure plateforme pour coordonner le soutien de l'Otan à la coalition", a déclaré M. Stoltenberg en arrivant à une réunion des ministres de la Défense de l'UE à Bruxelles.

Les Etats-Unis, qui dirigent cette coalition internationale menant depuis 2014 des frappes aériennes contre l'EI en Irak et en Syrie, demandent depuis plus d'un an que l'Otan en devienne un membre à part entière. Chacun des 28 Etats membres de l'Otan en fait déjà partie à titre individuel.
Mais jusqu'ici, plusieurs pays de l'Alliance n'y étaient pas favorables. Des pays comme l'Italie ou la France notamment craignent que cela écorne l'image de l'Otan, dont la participation aux frappes en Libye en 2011 a laissé de mauvais souvenirs dans le monde arabe, selon une source diplomatique.

Depuis son arrivée au pouvoir, le président américain Donald Trump, qui avait qualifié l'Otan d'"obsolète", réclame de ses alliés qu'ils en fassent davantage dans la lutte contre le terrorisme. Il espère récolter des résultats en ce sens lors du premier sommet avec ses homologues de l'Alliance jeudi prochain à Bruxelles.

Pour aider la coalition, l'Otan a augmenté le nombre de ses puissants avions de surveillance Awacs volant dans l'espace aérien turc, ce qui permet aux Alliés de mieux appréhender ce qui se passe en Irak et Syrie voisines. Et elle a commencé à former des officiers irakiens en Irak, en fournissant notamment des kits de déminage.

"Il est absolument hors de question que l'Otan s'engage dans des opérations de combat", a insisté M. Stoltenberg. "Cela n'a pas été demandé et personne ne (le) veut", a-t-il poursuivi. "Il s'agit pour l'Otan de soutenir la coalition, par de l'entraînement" de soldats irakiens, "des avions de surveillance Awacs et une plateforme pour coordonner ces activités" avec la coalition, a-t-il décrit.

Les Etats-Unis ont toutefois à l'esprit une future mission plus étendue pour l'Otan en Irak après la défaite de l'EI.
Mercredi soir, le chef d'état-major inter-armées américain, le général Joe Dunford, a estimé que l'Alliance était "idéalement positionnée pour fournir une mission d'entraînement" afin d'aider, "sur une longue période" de temps, l'armée irakienne à se développer en matière "de logistique, d'acquisitions, de développement de capacités, de formation de cadres et d'académies".

https://www.lorientlejour.com/article/1052481/lotan-dans-la-coalition-anti-ei-un-signal-politique-mais-pas-de-combats-dit-stoltenberg.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord - OTAN / NATO   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’Organisation du traité de l’Atlantique Nord - OTAN / NATO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» 21 mai 1927 première traversée en avion sans étapes de l'Atlantique Nord
» Le repas du soir = organisation !!!
» LA BATAILLE D'ATLANTIQUE
» SÉMAPHORE - CAP CORSE (CORSE DU NORD)
» Traité de Coopération Judiciaire avec la Bourgogne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces :: Histoire, Guerres et Conflits militaires :: Guerres et conflits à travers l´âge-
Sauter vers: