Royal Moroccan Armed Forces


 
AccueilS'enregistrerConnexion
Barrages du Maroc..552
Partagez | 
 

 Barrages du Maroc..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Proton
General de Brigade
General de Brigade


messages: 3202
Inscrit le: 27/06/2009
Localisation: Partout.
Nationalité: Maroc-France
Médailles de mérite:

MessageSujet: Barrages du Maroc..   Ven 23 Oct 2009 - 15:16

Citation :
C'est lors des années 1920 que l’introduction des aménagements modernes a débuté avec la réalisation des premiers grands barrages réservoirs. L’objectif de ces barrages était principalement orienté vers la fourniture d’eau potable, d’eau pour l’irrigation et la production d’électricité.

Jusqu’en 1966, la politique de mobilisation de l’eau est restée assez timide puisqu’en 38 ans n’ont été construits que 16 ouvrages d’une capacité totale de 2,2 Milliards de mètres cubes.

En 1967, lorsque SA MAJESTE LE ROI HASSAN II a fixé l’objectif d’irrigation d’un million d’hectares, une impulsion nouvelle et décisive fut donnée à la politique de construction des grands barrages. Un intérêt particulier a été accordé à la mobilisation des ressources en eau dans les zones arides sud-atlasiques en vue d'assurer leur développement socio-économique.

L’édification des barrages Mohamed V, Hassan Addakhil, Mansour Addahbi, et Youssef Ben Tachfine a permis d'assurer la mobilisation des eaux des bassins versants, respectivement de la Moulouya, du Ziz, du Drâa et du Massa, et de créer ainsi de véritables pôles de développement économique et social dans ces régions.

En vue de favoriser un accès équilibré à l'eau sur l'ensemble du pays, SA MAJESTE LE ROI HASSAN II a initié en 1984 le lancement d'un programme de construction de petits et moyens barrages. De nombreux ouvrages ont ainsi été édifiés à travers le Royaume dans les zones dépourvues d'eau souterraine en vue de répondre à des besoins locaux d'eau potable, d'irrigation ou pour protéger les personnes et les biens publics et privés contre les inondations.

La priorité ainsi donnée, depuis plusieurs décennies, au développement des ressources en eau de surface a permis de doter le pays d'un patrimoine d'infrastructures hydrauliques composé, en 1998, de 92 grands barrages d'une capacité de stockage de l'ordre de 14,5 Milliards de m3 et de 13 systèmes de transfert d'eau d'une longueur totale de près de 785 km et d'une capacité totale de transport de 175 m3/s.

Ce choix politique de lancement d’un grand programme de construction de barrages réservoirs a bénéficié d’une priorité constante qui a été consolidée par la décision Royale du 10 octobre 1986 visant à construire un grand barrage par an jusqu'à l'an 2000.

Actuellement le Maroc dispose de plus de 130 grands barrages et compte poursuivre cette politique avce la construction de nouveaux barrages pour subvenir aux besoins croissants en eau de sa population et de son économie.

Barrage Al Massira sur Oum rabie construit en 1979 dans la province de Settat.



Barrage Mallah sur le Bou Regreg a Mohammadia construit en 1931



Barrage Ali Thelat construit à chefchaouen en 1935



J'avance dans le temp..

Barrage Mohamed V construit sur le Melouia à Berkane en 1967

Revenir en haut Aller en bas
Proton
General de Brigade
General de Brigade


messages: 3202
Inscrit le: 27/06/2009
Localisation: Partout.
Nationalité: Maroc-France
Médailles de mérite:

MessageSujet: Re: Barrages du Maroc..   Ven 23 Oct 2009 - 15:24

Votre avis sur la politique des barrages de feu sa majesté Hassan II..

C'est une politique digne d'un grand visionnaire..car à l'époque l'idée parait pour toutes les instance international "folle"..le Maroc avait d'énorme difficulté financière, et donc en principe ne devait pas se lancer dans une entreprise pareil. Mais bon en même temps aujourd'hui, c'est bénéfique pour le pays..

Aujourd'hui je crois qu'il faut mettre en place des systèmes d'irrigation plus petit mais plus complexe, pour permettre d'irriguer bien plus loin que la périphérie des barrages
L'eau doit être accessible a tous les Marocains ..


Dernière édition par Younes le Ven 23 Oct 2009 - 15:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Fremo
Administrateur
Administrateur


messages: 20175
Inscrit le: 14/02/2009
Localisation: 7Seas
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:




MessageSujet: Re: Barrages du Maroc..   Ven 23 Oct 2009 - 15:38

et c'est ça l'objectif de la nouvelle politique des barages qu'a lancé SM que Dieu l'assiste, je me rappele pas bien du nombre exact mais je crois que c'est 5 grands barages, et 10 moyen et petits, chaque année.
et pour revenir à la politique du Feu Hassan II que Dieu l'ait dans sa sainte mésiricorde, je crois qu'elle nous a éloigné d'une Catastrophe l'année aprés les mauvais temps qu'a connu notre pays, ça en plus de ces bénéfiques sur des différents niveaux.
et aujourd'hui et pour la premiére fois je crois, je vois des politicien de différents parties politiques, tous d'accord sur l'utilité de cette stratégie Hassanienne.

_________________
La monarchie est le trésor du Maroc, et on a de la chance d'y vivre et appartenir, DIEU merci

"non c'è spazio per l'ambiguità e la doppiezza : o cittadino marocchino, o non lo è" Mohammed VI
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barrages du Maroc..   Ven 23 Oct 2009 - 18:21

Younes a écrit:
Votre avis sur la politique des barrages de feu sa majesté Hassan II..

j'aime bien! j'aime nager dans les barrages c'est trop paisible mais c'est dangeureux! silent



Sérieusement, c'était une idée de génie à l'époque, mais le problème c'est que après plusieurs décennies on se rend compte qu'on a pas été suffisament ambiteux et qu'il y a encore des ressources perdues, sûrement par manque de petits barrages qui auraient pu éviter le problème des pluies excetionnelles (mais assez périodiques) qui innondent les villes chaque années, surtout les 5 dernières années que les précipitations sont fortement déreglées par les effets du réchaffement planaitaire, qui donne lieu à de plus en plus d'innondation.
Revenir en haut Aller en bas
water-woman
2eme classe
2eme classe


messages: 7
Inscrit le: 31/08/2009
Localisation: Maroc
Nationalité: Maroc

MessageSujet: OR BLEU   Ven 11 Déc 2009 - 15:06

maintenant la politique marocaine oriente vers " la gestion de la mobilisation des ressources en eau"
oui les barrages elle est la, mais avec une faible précipitation sa sert a quoi
avec l'augmentation du chaleur donc ETP et perte d'eau énorme
épuisement de la nappe surtout au Souss massa
je suis ingénieur hydrauliq à cette région
maintenant je pilote un projet de déssalement de l'eau de mer pour l'utiliser en irrigation
on peut dire qu'on ait dans qlq région on vievraiment le crise d'eau
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barrages du Maroc..   Jeu 7 Jan 2010 - 20:10

Citation :
Les barrages du Maroc remplis à plus de 81 pc (M. Zahoud )

Rabat, 07/01/10 - Le taux de remplissage des barrages au Maroc a atteint plus de 81 pc avec un volume d'eau de 12,6 milliard de m3, a indiqué jeudi le secrétaire d'Etat chargé de l'Eau et l'Environnement, M.Abdelkabir Zahoud.

Dans une déclaration à la chaîne "Al Oula" diffusée dans son journal de la mi-journée, M. Zahoud a précisé que les dernières précipitations avaient permis d'avoir plus de 5 milliards de m3 d'apports, permettant aux réserves hydrauliques de dépasser 2,8 milliards m3.

Selon, M. Zahoud les chutes de neige que connaît le pays devront contribuer à augmenter les apports en eau et renforcer les resserves des nappes phréatiques.

Le Royaume connaissent actuellement d'importantes précipitations qui ont dépassé, mercredi, les 100mm.

map
Revenir en haut Aller en bas
docleo
Lt-colonel
Lt-colonel


messages: 1298
Inscrit le: 03/09/2008
Localisation: de garde
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:

MessageSujet: Re: Barrages du Maroc..   Lun 25 Jan 2010 - 10:34

Citation :
Un record absolu au Maroc ! Les barrages du pays remplis à 90%



Certains barrages du Gharb, Sous-Massa-Draâ et Tafilalet ont même dû procéder à des déversements fréquents
Chaque année, nous consommons 1 milliard de m3 d'eau potable et en moyenne 2 milliards de m3 pour l'irrigation
L'évaporation génère des pertes annuelles de 1,3 milliard de m3.





En
2008-2009 déjà, on jugeait la situation exceptionnelle. La saison
2009-2010 aura permis au Maroc d’inscrire un record dans les annales de
ses ressources hydriques. Au 15 janvier, 12 milliards de m3 étaient
stockés dans les barrages. Déjà, l’excellente pluviométrie de la saison
passée avait permis de reconstituer les réserves.

[size=12]700 millions de m3 de capacité de stockage en moins en raison de l’envasement


Cette saison, les pluies très denses, même réparties sur moins de
semaines, ont concerné tout le territoire et le Souss, généralement peu
arrosé, a connu une année exceptionnelle. Le complexe Aoulouz Mokhtar
Soussi (deux barrages reliés), explique M’hamed Belghiti, directeur de
la division des études du génie rural relevant du ministère de
l’agriculture, est assez bien approvisionné, tandis que les barrages
Abdelmoumen (qui n’a jamais dépassé les 15% de remplissage) et Moulay
Abdellah n’ont jamais enregistré des stocks aussi importants.
Aujourd’hui, les bassins du Souss-Massa-Draâ et Tafilalet totalisent
des réserves de plus de 1,3 milliard de m3, avec un taux de remplissage
des barrages de 87%.
Plus globalement, le Maroc, même après avoir irrigué des terres entre
septembre et décembre de 2009, dispose à l’heure actuelle de 12
milliards de m3 de réserves dans ses barrages à usage agricole sur une
capacité théorique totale de stockage de 13,35 milliards. Les bassins
hydriques les mieux dotés sont celui du Loukkos et Sebou, avec plus de
5,7 milliards de m3, talonnés par les bassins de Oum Errabiï et Tensift
qui disposent, eux, de près de 4,1 milliards de m3. Viennent ensuite
Moulouya et Nekkor avec 830 millions de m3 et Sous-Massa-Draâ et
Tafilalet avec des barrages remplis à 100% et qui ont même dû faire des
déversements fréquents. Au total, le taux de remplissage moyen est de
90%. Bien entendu, le Maroc ne dispose que de quatre barrages agricoles
d’une capacité dépassant le milliard de m3, en l’occurrence Al Wahda
(3,7 milliards de m3), Al Massira (2,6 milliards de m3), Bine Al Widane
(1,2 milliard de m3) et Idriss1er (1,1 milliard de m3) en plus de celui
de Sidi Mohamed Ben Abdellah, destiné à l’eau potable (voir encadré).
Il faut remarquer que le total des quantités emmagasinées par les
barrages (à usage agricole ou non) est de 13,5 milliards de m3 pour une
capacité totale de 15 milliards. Ces réserves comprennent aussi bien
l’eau d’irrigation que l’eau potable, sachant que les besoins annuels
en eau potable sont de l’ordre de 1 milliard de m3 alors que les
quantités nécessaires pour combler les besoins d’une année agricole
idéale sont de l’ordre de 5 milliards. Bien entendu, sur les trente
dernières années, la moyenne qui a été effectivement disponible, en
prenant en compte les réserves de sécurité, sur l’ensemble des ouvrages
n’a pas dépassé une dotation globale de 2 milliards de m3 par an.
Maintenant, il faut faire attention à deux facteurs dangereux pour
cette manne d’eau : l’envasement et l’évaporation. En effet, chaque
année, les quantités évaporées (selon les ouvrages et leur situation
géographique) sont estimées à 1,5 milliard de m3 et l’envasement nous
fait perdre pas moins de 700 millions de m3.

Les agriculteurs puisent dans la nappe phréatique au lieu de recourir à l’eau des barrages

Autre problème, la totalité des agriculteurs, dans les années
pluviométriques fastes et de plus en plus rares, n’utilisent pas l’eau
des barrages (puisque cela leur coûte entre 0,40 centime et 1 DH le
m3), mais recourent à la nappe phréatique qui, elle, est à l’abri aussi
bien de l’évaporation que de possibles déperditions et se conserve
mieux que les lacs artificiels formés par les retenues des barrages.
Il y a là un dilemme : on ne peut vider les barrages de peur des
phénomènes de déperditions naturelles et inéluctables et on ne peut,
non plus, demander aux agriculteurs d’utiliser l’eau des barrages et de
préserver les réserves phréatiques puisque cela se répercute sur leurs
coûts de production. Il y a là matière à réflexion pour trouver des
solutions médianes. Soit réduire le prix de l’eau sur des périodes
d’excédents, soit effectuer des recharges artificielles là où les
déficits sont trop importants. Cependant, remarquent les spécialistes,
l’entretien des infrastructures, des réseaux et des différentes
canalisations (sans compter la construction des barrages à raison de
deux à trois par an) coûtent chaque année 900 MDH à l’Etat. Alors que
ce que rapporte l’eau consommée par les agriculteurs rapporte à peine
500 millions.[/size]
Revenir en haut Aller en bas
http://medecinsmaroc.xooit.com/index.php
Cherokee
Lt-colonel
Lt-colonel


messages: 1320
Inscrit le: 25/11/2008
Localisation: un peu partout
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:


MessageSujet: Re: Barrages du Maroc..   Lun 25 Jan 2010 - 19:01

Tableau tres Interessant !
Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Barrages du Maroc..   Lun 22 Fév 2010 - 17:45

water-woman a écrit:
maintenant la politique marocaine oriente vers " la gestion de la mobilisation des ressources en eau"
oui les barrages elle est la, mais avec une faible précipitation sa sert a quoi
avec l'augmentation du chaleur donc ETP et perte d'eau énorme
épuisement de la nappe surtout au Souss massa
je suis ingénieur hydrauliq à cette région
maintenant je pilote un projet de déssalement de l'eau de mer pour l'utiliser en irrigation
on peut dire qu'on ait dans qlq région on vievraiment le crise d'eau
depuis ta dernière intervention sur le forum deux mois étaient suffisants pour que les barrages de la région souss se remplissent à 100%, désormais c'est des projets de stations hydroelectrique à piloter
Revenir en haut Aller en bas
dragon-style
sergent chef
sergent chef


messages: 256
Inscrit le: 13/09/2009
Localisation: Maroc
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:

MessageSujet: Re: Barrages du Maroc..   Ven 24 Aoû 2012 - 4:08

Une liste on exhaustive que j'avais préparé qui énumère les plus grands barrages au Maroc :

Nom (Ville) Capacité
Al Wahda (Sidi Kacem) 3,800 milliards de m3
Al Massira (Settat) 2,760 milliards de m3
Bine el ouidane (Azilal) 1,384 milliards de m3
Idriss 1er (Taounate) 1,186 milliards de m3
Sidi Med ben Abdellah (Rabat) 1,025 milliards de m3
Oued el makhazin (Larache) 0,773 milliards de m3
Ahmed el hansali (Beni Mellal) 0,740 milliards de m3
M’Dez (Sefrou) 0,700 milliards de m3

*Certains de ces barrages sont encore en cours de réalisation

Je compte sur votre aide pour la vérifier et l'étoffer.
Revenir en haut Aller en bas
marques
Colonel
Colonel


messages: 1909
Inscrit le: 05/11/2007
Nationalité: Maroc
Médailles de mérite:

MessageSujet: Re: Barrages du Maroc..   Ven 24 Aoû 2012 - 9:43


Citation :
• Le Maroc lance une autoroute de l’eau!

C’est un impressionnant chantier de transfert d’eau sur 500 km que le Maroc va engager des bassins de l’oued Laou, du Loukkos et du Sebou vers les bassins déficitaires de Oum Er Rbia, du Tensift et du Bouregreg.

Ce projet, qui fait partie de la stratégie nationale de l’eau, comprend la réalisation de canaux, de stations de pompage, de conduites gravitaires ainsi que des galeries. Le volume transférable proposé est d’environ 800 millions de m3/an.

http://www.leconomiste.com/article/897798-de-bonnes-sources
Revenir en haut Aller en bas
 

Barrages du Maroc..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Royal Moroccan Armed Forces ::  :: -